mardi 28 mai 2019 - par Serge ULESKI

Elections européennes : Macron ré-élu en 2022

élections européennes - les résultats : Macron ré-élu en 2022

 

       Nombreux sont ceux qui attendaient une défaite franche et incontestable du camp Macron avec cette élection européenne. Or, cette défaite n'est pas venue. Ce plébiscite anti-Macron qu'aurait dû être cette élection a bel et bien avorté.

 

Pire encore...

Avec ce face-à-face Macron-Lepen - face-à-face que LREM ne manquera pas d'exploiter jusqu'à en abuser pour les 3 années à venir -, le candidat de l'Oligarchie, de la Haute fonction publique - Bercy en particulier - et des médias est assuré de remporter la prochaine élection présidentielle... certes, avec une abstention sans doute à la hausse au 2è tour en 2022... en comparaison avec 2017 ! Mais n'empêche, Macron (ou un autre si le "système" estime que Macron n'est plus présidentiable d'ici là) est assuré d'un duel qu'il ne peut pas ne pas gagner.

Qu'à cela ne tienne !

Election après élection, force est de continuer d'affaiblir Macron aux fins de le délégitimer, lui et son mouvement et faire en sorte de rendre "une copie électorale" qui soit ingérable par le système ; seule condition pour une crise de régime majeure qui provoquera inévitablement une refonte totale de notre constitution et de nos institutions avant... la chute de l'U.E et le retour à notre Europe à tous : celle des peuples, des nations, de son histoire, de sa civilisation, de sa culture - ses cultures ! - dans toute sa diversité. 

Publicité

         Aussi, l'abstention n'est pas de mise ; demain plus qu'hier. Et nous devrons prendre nos responsabilités car, une abstention à une élection quelle qu'elle soit qui se situe entre 20 et 25% est sans doute inévitable ; en revanche, une abstention à 50% et plus... telle que ce scrutin-ci nous le laisse une nouvelle fois entrevoir pour demain, est inacceptable !

              ... c'est lâche et immature : c'est tout simplement irresponsable.

 

***

 

          ll est clair, néanmoins, que les urnes seules ne viendront pas à bout de l'U.E et de ce poison qu'est le néo-libéralisme ; il faudra continuer d'occuper et les urnes et la rue, et les ronds-points et les réseaux sociaux dans notre dénonciation sans relâche d'un projet scélérat : déclassement pour tous, pauvreté pour une partie croissante d'entre nous.

Les classes moyennes ont bien tort de penser qu'elles doivent assurer par leurs urnes la survie d'un système pourtant à bout de souffle dans le seul but d'éviter une crise de régime car, la prochaine crise financière à venir risque bien de nous mettre tous d'accord sur une chose : le mondialisme, c'est la guerre contre la prospérité et la sécurité ! 

         Car, seul ce qui est proche vous protège et vous sauve. 

 

__________________

Publicité

 

P. S : en ce qui concerne ces députés européens écolos, français en particulier, qui pensent être arrivés alors qu'ils ne sont même pas encore partis, députés gringalets sans métier (et sans doute sans diplômes dignes de ce nom) qui n’ont jamais travaillé… c’est sûr, nous tous nous les voyons bien sauver la planète, les deux fesses posées sur leur siège de député européen, occuper à croiser le fer avec le mondialisme, la Banque, Wall-street, les multinationales de l’armement et de l’agro-alimentaire !

Que les choses soient claires :

Jamais nous n’avons prétendu qu’il était préférable de travailler chez Bricomarché à 800 euros par mois que d'être député européen !

Jamais nous avons dit que la soupe du parlement de Strasbourg, en milliers d’euros mensuels, n’était pas bonne !

Tout ce que nous affirmons, parce que c’est un fait, c’est que tous ces députés écolos n’ont aucun pouvoir ; tout comme leurs collègues tout aussi gastronomes et gourmets qu’eux !

 

Pour prolonger, cliquez : En finir avec les appels à l'abstention



136 réactions


  • zygzornifle zygzornifle 28 mai 2019 16:14

    Oui s’il y a Le Pen.

    Le sursaut républicain du mougeon atteint du syndrome de Stockholm a encore un bel avenir et tous les couillons des autres partis politiques syndicats en tête demanderont a leur lobotomisés de faire barrage au RN a moins qu’il fasse des étincelles a Bruxelles ce qui m’étonnerait , d’ici la on aura oublié le mouvement des Gilets Jaunes et de ses 6 mois de lutte ....


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 28 mai 2019 19:30

      @zygzornifle

      Bien que la participation soit en hausse de 10 points comparée à 2014, dans ces résultats, on peine à voir ce que l’on pourrait appeler « l’effet Gilets jaunes » ? Où donc s’est-il manifesté ? Le RN fait un score identique à 2014 ; les Ecolos continuent à siphonner ce qui reste du PS, Macron maintient son score du premier tour à l’élection présidentielle... 

      La question demeure.


    • Rera 28 mai 2019 19:59

      @Serge ULESKI

      Vous dites que le RN fait le score identique qu’en 2014 ? C’est Faux !

      Le RN gagne 569 275 électeurs par rapport à l’élection Européenne de 2014.

      Petit rappel : 47 344 857 voici le nombre d’électeurs inscrits sur les listes électorales en France.

      Résultat en nombres de votants pour l’élection Européennes 2019 :

      RN : 5 281 736. LREM : 5 076 736. EELV : 3 052 529. LR : 1 920 599

      FI : 1 428 410. PS : 1 402 128.

      Abstention : près de 49%

      C’est pas folichon pour Micron et déplus il perd des voix par rapport à 2017...tout ces chiffres sont disponible sur internet ...alors tirer des plans sur la comète pour 2022 comme vous le faites c’est aller un peu vite en besogne ,personnes ne sait qui va l’emporter en 2022.


    • Rera 28 mai 2019 20:20

      @ tous,

      Entreprise Le repreneur de Whirlpool Amiens sous protection du tribunal de commerce Par Challenges.fr le 28.05.2019 à 19h03

      Le repreneur de l’ex-usine Whirlpool d’Amiens, WN, va être placé « sous la protection du tribunal de commerce » d’Amiens en raison d’une « impasse de trésorerie très importante », a annoncé mardi la préfecture de la Somme.

      General Electric Belfort envisage la suppression de plus de 1 000 emplois en France Le plan social touche principalement la branche turbines à gaz de l’entreprise américaine implantée dans le Territoire de Belfort.

      Comme par hasard cela sort dans Le médias après les élections ???


    • Rera 28 mai 2019 20:24

      @ tous,

      Entreprise Le repreneur de Whirlpool Amiens sous protection du tribunal de commerce Par Challenges.fr le 28.05.2019 à 19h03

      Le repreneur de l’ex-usine Whirlpool d’Amiens, WN, va être placé « sous la protection du tribunal de commerce » d’Amiens en raison d’une « impasse de trésorerie très importante », a annoncé mardi la préfecture de la Somme.

      General Electric Belfort envisage la suppression de plus de 1 000 emplois en France Le plan social touche principalement la branche turbines à gaz de l’entreprise américaine implantée dans le Territoire de Belfort.

      Comme par hasard cela sort dans Le médias après les élections ???


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 28 mai 2019 20:25

      @Serge ULESKI

      chez Mélenchon, une partie de son électorat l’a déserté au profit des Ecolos...

      C’est la gauche qui continue de dérouiller ... (je ne classe pas les Ecolos EELV - à ne pas confondre avec l’écologie - à gauche - l’écologie d’un Gorz par exemple -, d’autant plus que ces écolos sont appelés à rejoindre le plus offrant dans les mois et les années à venir : le plus offrant, à savoir un parti de gouvernement. Or, de parti de gouvernement, il n’en reste plus qu’un : c’est le mouvement LREM capable d’attirer à lui tous ceux qui sont à la recherche d’un avenir politique et d’une carrière... un peu comme le PS de Mitterrand dans les années 70 et 80.


    • Fergus Fergus 28 mai 2019 23:47

      Bonsoir, Serge ULESKI

      « Or, de parti de gouvernement, il n’en reste plus qu’un : c’est le mouvement LREM »

      Triste vérité, en effet. Et le fait est que le scrutin de dimanche qui a ancré la bipolarisation LREM-RN et atomisé les autres partis d’opposition est du pain béni pour Macron dans l’optique de 2022.


    • kirios 29 mai 2019 09:54

      @Serge ULESKI
      « on peine à voir ce que l’on pourrait appeler « l’effet Gilets jaunes » ? »
      que ce soit en votant ou en s’abstenant, les Gilets Jaunes ont voté contre leurs revendications .
      c’est très surprenant vu la maturité et la responsabilité ceux des leurs qui étaient interviewés  ???


    • kirios 29 mai 2019 10:00

      @Rera
      « C’est pas folichon pour Micron et déplus il perd des voix par rapport à 2017...tout ces chiffres sont disponible sur internet .. »
      mettez vous en position de deuxième tour des présidentielles avec ces résultats
      ajoutez à la lrem, eelv,lr,le ps, une partie de la fi et vous obtenez , avec un taux d’abstention en hausse, une belle majorité pour micron (ou son remplaçant)


    • damocles damocles 29 mai 2019 11:28

      @Serge ULESKI
      Tirer des plans sur la comète ,TROIS ANS AVANT , est pour le moins hasardeux !

      Liste restreinte des « futurs présidents » qui étaient « surs » d’ être à l’ Elysée :

      Jospin ,Balladur , Juppé ,Stauss-kahn ,....j’en oublie surement ...


    • JulietFox 29 mai 2019 13:55

      @Rera
      Et Micron et sa secte savaient. Mais, chut attendons le lendemain des élections.


    • HELIOS HELIOS 29 mai 2019 14:23

      @Serge ULESKI

      Tant que vous pretendrez que le RN est un parti « pas frequentable » alors que c’est le seul qui defend les français et leur pays, nous n’avancerons effectivement pas.


    • V_Parlier V_Parlier 29 mai 2019 22:46

      @HELIOS
      Je n’ai pas perçu exactement ça. J’ai cru comprendre que c’est l’exploitation de cette infréquentabilité ressassée qui permet de dire que Macron doit rester là, en faisant monter juste assez l’adversaire épouvantail à coups de pub masquée. Il est fort probable que ce soit vrai, indépendament de ce qu’on peut penser du RN. Après ça, sans frexit les 3/4 du programme du RN sont inapplicables (et les programmes des autres, je n’en parle même pas, ou plutôt si j’en parle : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-tracts-pour-les-europeennes-215403 ).


    • Le421 Le421 30 mai 2019 08:47

      @HELIOS

      Tant que vous pretendrez que le RN est un parti « pas frequentable » alors que c’est le seul qui defend les français et leur pays, nous n’avancerons effectivement pas.

      Même répétée des milliers de fois, une connerie reste une connerie.
      Les smicards aimeraient bien partager les richesses au lieu de crever à petit feu.
      Le RN n’en a rien à foutre.
      La réalité et la fiction ne se rejoignent pas toujours...

      Question à part !! C’est un « margouillat » votre avatar ??


    • foufouille foufouille 30 mai 2019 09:03

      @Le421

      partager quoi ? un appart à un million ou la fortune du ou des millionnaires de ton parti ?


    • HELIOS HELIOS 30 mai 2019 20:28

      @Le421

      Bonjour, bonjour...

      Voyons, qu’est-ce que c’est qu’un smicard ?

      C’est le gars qui bosse pour un salaire minimum administrativement determiné, afin de s’assurer « normalement » que personne ne puisse vendre sa force de travail de façon indigne et puisse vivre de son travail.

      Seulement voila, nous sommes dans un systeme de marché, où il ne peut y avoir stabilité des couts donc le salaire minimum devrait evoluer en fonction de ces coûts, et ce n’est pas le cas.

      A défaut d’indexer le salaire minimum il faut pour pouvoir conserver le « pouvoir d’achat » de ceux qui sont rémunérés a ce salaire minimum et il y a deux façons de faire...

      = soit augmenter ce salaire minimum pour « suivre les prix »... c’est grosso modo ce que vous proposez (et que vous reprochez au RN de ne pas vouloir)...

      = soit bloquer les prix (mais c’est impossible dans le systeme) ou bien, faire en sorte que le pouvoir d’achat des travailleurs (tous d’ailleurs) reste stable puisqu’il correspond a la création de richesse due a leur travail. Et pour que cette création de richesse soit elle aussi constante, il ne faut pas qu’une entrée d’une autre richesse se face de façon concurrentielle déloyale (les viet par exemple n’ont pas de secu donc le cout du travail est moindre pour la même richesse créee)
      .

      Le RN propose donc d’ajuster les importations de ces pays de façon qu’i n’y ait pas de richesse créee de façon déloyale par rapport a nous, et même que « ecologiquement parlant » nous produisions sans faire faire le tour du monde a ce que nous consommons.
      Ajuster les importations, cela s’appelle « etablir »des droits d’entrée sur le territoire« (droit de douane). Ces droits dont le taux doit etre calculé en fonction des conditions économiques du pays producteur, permettent de maintenir, voire augmenter le pouvoir d’achat des »smicards« en leur garantissant le maintient de la creation de richesse en France pour laquelle ils sont payés.

      donc, personnellement je ne vois pas l’interet de participer a une course ingagnable entre l’augmentation du smic, qui entraine une augmentation des prix et rebelote,.. je prefere garantir et distribuer une richesse créee en gerant intelligement notre »ouverture" sur des marchés non régulés.

      Vous ne serez pas convaincu, certes, votre choix comme celui que je viens de vous decrire sont des alternatives... mais alternative veut bien dire qu’il y a action, alors que vous niez la volonté de ceux qui n’adhèrent pas a votre solution.

      Quand à l’avatar, c’est une petite grenouille d’Amérique du sud, qui, lorsqu’elle grimpe sur les murs, évidement ne peut pas sauter, mais a une démarche et des positions ressemblant à l’image.

      (le margouillat est un genre de lezard, ma grand mère appelait comme ça les tarentes que nous avons en Provence),

      Bonne soirée


    • foufouille foufouille 31 mai 2019 07:49

      @HELIOS
      sauf qu’il faudrait rétablir les frontières ............
      et que presque tout ce qui est possible a été délocalisé et taxer un centre d’appel au maroc ?


    • HELIOS HELIOS 31 mai 2019 19:58

      @foufouille

      la question n’est pas de taxer, mais d’equilibrer le terme de l’echange.

      Donc, vous (une entreprise) veut une centre d’appel au Maroc, pas de pb, pour chaque personne travaillant, l’entreprise doit payer le même niveau de cotisation qu’en France.
      La différence entre les cotisations marocaines et les cotisations françaises doit etre versée a un fond abondant la CMU. Il est normal, que ceux qui retirent du travail aux français participent encore plus au système social français.

      dans ces conditions, vous verrez que les entreprises seront moins motivées pour délocaliser

      Beaucoup confondent le mot « frontière » et la réalité « frontière ».
      La frontière c’est comme la peau, cela permet de nous protéger de l’extérieur, mais également d’échanger avec les autres. Si l’on veut continuer à exister, il ne faut pas mourir de septicémie, car c’est exactement ce qui est en train d’arriver.


  • zygzornifle zygzornifle 28 mai 2019 16:16

    Nombreux sont ceux qui attendaient une défaite franche et incontestable du camp Macron avec cette élection européenne. Or, cette défaite n’est pas venue.

    Grace au bourrage des urnes ?????

    C’est dans le style du personnage ....


    • oncle archibald 28 mai 2019 16:31

      @zygzornifle : en France où vote-t-on encore dans des urnes en bois, seul modèle que l’on pouvait bourrer à loisir avant avant le début du scrutin ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 mai 2019 16:47

      @oncle archibald

      Mode d’emploi :

      Pour tricher en présence d’un contrôleur, il suffit d’être de mèche avec le responsable du bureau de vote. Vous venez avec votre carte d’identité (la carte d’électeur n’est pas obligatoire). Le président du bureau de vote la regarde sans sourciller et vous laisse signer à la place d’un autre en disant : « Tartempion, a voté. » Personne ne vérifie ensuite si le paraphe concorde. 

      Mais la procuration reste le moyen le plus légal de bourrer une urne. Pour faire les choses bien, il faut connaître le détail des fichiers d’adhérents. Vous savez que Madame Michu qui a 92 ans, et qui est sous perfusion chez elle ne viendra pas. Alors vous remplissez sa procuration et vous la donnez à quelqu’un qui va voter. Les urnes n’ont pas été conçues par Montaigne : mieux vaut une urne bien pleine qu’une urne bien faite.


    • oncle archibald 28 mai 2019 16:56

      @Séraphin Lampion : bien sûr la triche à la fausse procuration existe mais elle ne peut pas être d’ampleur conséquente. Alors dans une petite commune et pour des municipales d’accord, mais pour un scrutin national sans enjeu important il m’entonnerait que beaucoup prennent ce risque.


    • troletbuse troletbuse 28 mai 2019 17:39

      @zygzornifle
      Pour Paris, par exemple ; le résultat par bureau de vote est mis en %, pourcentage de quoi. Ca ne veut rien dire.
      Je l’ai souvent dit : il y a 1 800 000 INSEE attribué à de faux français de l’étranger. Ces fantômes sont probablement inscrits sur les listes électorales.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 mai 2019 18:08

      @troletbuse

      « Ces fantômes sont probablement inscrits sur les listes électorales.  » et votent forcément par procuration...

      lien


    • Rera 28 mai 2019 19:14

      @zygzornifle

      Petit rappel : 47 344 857 voici le nombre d’électeurs inscrits sur les listes électorales en France.

      Résultat en nombres de votants pour l’élection Européennes 2019 :

      RN : 5 281 736. LREM : 5 076 736. EELV : 3 052 529. LR : 1 920 599

      FI : 1 428 410. PS : 1 402 128.

      Elle est pas folichonne cette élection pour tous les partis...près de 50% d’abstentions et Serge Uleski trace des plans sur la cométe pour 2022 ??? Personnes n’en sait rien !!!


    • Rera 28 mai 2019 19:14

      @zygzornifle

      Petit rappel : 47 344 857 voici le nombre d’électeurs inscrits sur les listes électorales en France.

      Résultat en nombres de votants pour l’élection Européennes 2019 :

      RN : 5 281 736. LREM : 5 076 736. EELV : 3 052 529. LR : 1 920 599

      FI : 1 428 410. PS : 1 402 128.

      Elle est pas folichonne cette élection pour tous les partis...près de 50% d’abstentions et Serge Uleski trace des plans sur la cométe pour 2022 ??? Personnes n’en sait rien !!!


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 28 mai 2019 19:33

      @Rera

      Oui, l’abstention... D’autant plus qu’il ne s’agit pas de n’importe quelle abstention ; il s’agit bien de l’abstention massive d’une classe, la seule capable de créer par son vote, une crise de régime : la classe populaire ou bien plutôt... les classes populaires : artisans, commerçants, auto-entrepreneurs, salariés au SMIC horaire et retraités dans la pauvreté.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 28 mai 2019 19:53

      @Rera

      « des plans sur la cométe » ?

      Parce que vous voyez MLP gagner une élection présidentielle et occuper l’Elysée un jour ? Non mais, restons lucides et raisonnables. La France, c’est pas l’Albanie ou la Croatie... Le RN est utile parce qu’il est le seul parti capable de créer une situation de crise ; une fois fait, il ne faudra pas oublier de demander à MLP de rentrer dans son hôtel particulier de St cloud pour y ... je sais pas moi... y tondre la pelouse et de prendre son temps jusqu’à oublier d’en revenir.


    • Rera 28 mai 2019 21:14

      @Serge ULESKI

      Regardez du côté des abstentionnistes près de 49% ? (Près de 33 745 645 inscrits sur les listes électorales ce sont abstenus,vous croyez qu’en 2022 ils vont aller à la pêche ?)Marine Lepen est une attrape tout ! Les français sont exaspérés (pauvreté ,chômage ,incertitude économique...ect) Regardez ce qui est en train de se passer avec Whirlpool à Amiens,Général Électric à Belfort,Ford dans la région de Bordeaux...ect)

      Alors OUI Marine Le Pen à de très grande chance de l’emporter en 2022 parce que les français ont tout essayer la droite,la gauche ,Micron...


    • Eric F Eric F 29 mai 2019 09:32

      @zygzornifle
      Sauf que s’il y avait eu trucage significatif, LREM aurait gagné les élections. LREM à 22%, c’est 6 points de moins qu’aux législatives. C’est un reflux, et un échec présidentiel qui avait fait le pari d’arriver en tête, mais certains commentateurs même opposants en font quasiment un triomphe !

      L’astuce du camp présidentiel : considérer que la leçon à tirer est la montée des écologistes, les caresser dans le sens du poil pour un accord au Parlement Européen., et casser au niveau national la possibilité d’une union de la gauche+écologistes. Mauvais président, mais stratège et tacticien redoutable.


    • kirios 29 mai 2019 10:04

      @Serge ULESKI
      « Parce que vous voyez MLP gagner une élection présidentielle et occuper l’Elysée un jour ? »
      et même si elle gagnait , est ce que çà changerait grand chose ?


    • damocles damocles 29 mai 2019 11:33

      @Eric F
      d’accord avec vous à 100%


    • McGurk McGurk 29 mai 2019 11:42

      @Eric F

      Pas besoin d’être stratège ou tacticien lorsqu’on est un homme politique.

      Il suffit de faire un calcul de base et cela ne requiert aucune intelligence particulière. Sinon on aurait un parti de personnes particulièrement sensibles et intelligentes au service du pays, pas une bande de petits bourgeois revendant la France par morceau.

      Tiens au fait, l’info vient de tomber : 60% des membres du gouvernement se sont fait recaler par la Cour des comptes en raison de déclarations « erronées » de patrimoine.


    • damocles damocles 29 mai 2019 11:48

      de nombreuses irrégularités ont été constatées : absence de bulletins de certaines listes,evidement pas ceux de LREM (Rouen entre autres) , radiations massives injustifiées dans certains bureaux, profession de foi non envoyées , doubles inscriptions , ect...Dans quelles proportions ? Cela reste à déterminer


    • JulietFox 29 mai 2019 14:09

      @Serge ULESKI
      Le seul danger pour LREM, c’était LFI. Un beau coup tordu bien monté, avec presse aux ordres prévenue, sachant que le méditerranéen Mélenchon, sanguin, comme un Raimu, allait ruer dans les brancards, et le tour était joué.
      Chacun a pu constater, la nullité de LMP, face au petit banquier.
      Il en aurait certainement autrement avec Mélenchon.

      Danger écarté donc, les « pôvres » Hamon,Glucksman et j’oublie les ôtres« , se prétendant de goche, pleurent leur déconfitures, et comme la droite, un seul slogan »Rassemblement" (mais, avec moi.)
      En 2022 je ne serai probablement plus de ce monde. Mais, moi, , le vieux syndicaliste, jamais encarté politique, ça me fout la gerbe, tout ce gachis.

      NB : Dans toute enquête, il y a des fuites. Dans les supposées malversations de LFI : Rien !


  • samy Levrai samy Levrai 28 mai 2019 16:34

    10% des inscrits...


  • Clocel Clocel 28 mai 2019 16:38

    « ... c’est lâche et immature : c’est tout simplement irresponsable. »

    Cool, papa, coool... ! smiley


    • Arogavox Arogavox 28 mai 2019 18:48

      @Clocel

      Par contre ce qui est stupide, immature, irresponsable, très inquiétant, et navrant c’est l’acharnement des donneurs de leçons agrippés à leurs incohérences comme une moule à son rocher
      (rocher de Sisyphe pour être plus précis : car rien ne peut mettre fin à leurs éternels cycles d’escalade farouche de la naïveté la plus innocente et la plus obtuse, suivie systématiquement d’un sentiment de trahison qui les rend d’autant plus virulents et insultants lorsque, retombés au fond du gouffre, ils prétendent être les seuls à savoir comment il faut « rebondir » ...)

      Selon eux, la clairvoyance de ceux qui refusent de cautionner la ficelle,
      grosse comme une corde de pendu, d’un « grand débat » ou d’une « élection de représentation démocratique » ne saurait être interprétée que comme une « lâcheté »... tandis que leur fainéantise devant l’effort intellectuel de comprendre une abstraction du niveau 2+3=4 , leur tient lieu de téméraire courage !
      Ce n’est que lorsqu’ils ont pris 2 claques et 2 coups de pieds au derrière qu’ils finissent par comprendre qu’ils se sont fait rosser 4 fois !

      En même temps, ils ne rougissent pas une seconde en reconnaissant que :

      « ll est clair, néanmoins, que les urnes ne viendront pas à bout de ... »

      « Les classes moyennes ont bien tort de penser qu’elles doivent assurer par leurs urnes la survie d’un système pourtant à bout de souffle »

      ...

      Bref, la voie royale est donc ouverte pour n’importe lequel des dictateurs qui serait extrêmement maladroit s’il n’arrivait pas, grâce à ses perspicaces, à surclasser jusqu’au père Ubu : merdre !


    • Clocel Clocel 28 mai 2019 19:00

      @Arogavox

      Qu’est-ce que vous me reprochez en fait ?
      De ne pas être suffisamment désespéré au point de m’accrocher à la première branche pourrie tendue par un escroc de la fausse gauche ?
      Tant qu’ à être baisé, je préfère l’être avec la manière par ceux dont c’est le fond de commerce affirmé : La droite !


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 28 mai 2019 19:34

      @Arogavox

      Oui, l’abstention... D’autant plus qu’il ne s’agit pas de n’importe quelle abstention ; il s’agit bien de l’abstention massive d’une classe, la seule capable de créer par son vote, une crise de régime : la classe populaire ou bien plutôt... les classes populaires : artisans, commerçants, auto-entrepreneurs, salariés au SMIC horaire et retraités dans la pauvreté.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 28 mai 2019 19:35

      @Arogavox

      « par leurs urnes »... il fallait lire « par leur vote »...


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 28 mai 2019 19:41

      @Clocel

      Un peu de « pathos » ne nuit à aucune cause (lol)


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 28 mai 2019 19:57

      @Arogavox

      J’ai précisé :« il faudra continuer d’occuper et les urnes et la rue, et les ronds-points et les réseaux sociaux »


    • Eric F Eric F 29 mai 2019 09:42

      @Serge ULESKI
      jadis la classe populaire était mobilisée et votait communiste, parti qui a fait 30% aux municipales de 47, et encore 22% aux législatives de 62 et plus de 21% à la présidentielle de 69. L’idéal communiste s’étant éteint, il y a encore aujourd’hui des partis ouvriéristes, mais leur score est marginal.


    • JulietFox 29 mai 2019 14:13

      @Eric F
      Combien qu’il a fait le fantôme du PCF ?


    • V_Parlier V_Parlier 29 mai 2019 22:58

      @Serge ULESKI
      Par leurs urnes, je pensais qu’il manquait un « b »... smiley
      Blague à part, le fait de s’abstenir prouve certes qu’on se désintéresse des candidats disponibles mais signifie que finalement on peut faire avec celui qui passera. Donc je considère aussi que c’est une acceptation du choix des votants. Nombreux sont ceux qui essayent de se rassurer en se persuadant que 10% des français votent Macron. Mais non, il ne faut pas se voiler la face. Par extrapolation des présents résultats, à un second tour de présidentielle avec 50% de participation il ferait dans les 60% des voix exprimées, soit 30% des français le soutenant activement et 50% considérant que ce n’est pas pire qu’un autre => 80% d’approbation. Arrêtons tous de nous voiler la face, ici nous ne sommes pas représentatifs de l’électorat moyen, quelles que soient nos tendances politiques. La plupart sont encore sur le pont du Titanic en se plaignant juste de la brise trop fraîche mais en accordant encore toute leur confiance au capitaine !


  • gaijin gaijin 28 mai 2019 17:20

    " une abstention à 50% et plus... telle que ce scrutin-ci nous le laisse une nouvelle fois entrevoir pour demain, est inacceptable !"

    sauf que cher c.......le léger mieux de participation est considéré comme une victoire de macron ..... smiley smiley smiley

    dans un système pervers la seule solution est de ne pas jouer .....ne pas jouer n’est pas gagner mais gagner n’est possible dans aucun cas de figure

    prétendre le contraire est non seulement stupide mais c’est irresponsable ......


  • Albert123 28 mai 2019 17:37

    « une abstention à 50% et plus... telle que ce scrutin-ci nous le laisse une nouvelle fois entrevoir pour demain, est inacceptable ! ... c’est lâche et immature : c’est tout simplement irresponsable. »

    lâche et irresponsable comme le fait de ne pas respecter le choix souverain d’un peuple à la suite d’un référendum (2005),

    aussi continuer derrière d’aller voter servilement (14 ans après) pour légitimer un système qui les méprise ouvertement c’est ça être immature.

    les cocus frustrés de la république à géométrie variable qui se cherchent des boucs émissaires chez les abstentionnistes me font rigoler.

    l’abstentionniste est autonome, il a renoncé à attendre quoique ce soit de la part d’institutions perverses qui détruisent le vivre ensemble tout en prétendant le contraire.

    « Nombreux sont ceux qui attendaient une défaite franche et incontestable du camp Macron avec cette élection européenne »

    les cocus serviles sont encore trop nombreux effectivement

    « Or, cette défaite n’est pas venue. Ce plébiscite anti-Macron qu’aurait dû être cette élection a bel et bien avorté. »

    bah avec un macron qui s’assurait entre 20 et 25 % et 34 listes pour une vaste majorité totalement bidons, le résultat était mathématiquement prévisible.

    « Tout ce que nous affirmons, parce que c’est un fait, c’est que tous ces députés écolos n’ont aucun pouvoir ; tout comme leurs collègues tout aussi gastronomes et gourmets qu’eux !  »

    Pourquoi voter si les personnes élues n’ont aucun pouvoir ?

    en fait vous conspuer l’abstentionnisme mais admettez que vous votez pour rien ...

    lâche, inacceptable et surtout totalement hypocrite, en bref républicain.




    • Arogavox Arogavox 28 mai 2019 18:58

      @Albert123
      Effectivement , voir ma précédente réaction,
      il est navrant de constater que ce sont ceux qui ne comprennent même pas une abstraction du niveau « 2+2=4 » ... qui se montrent les plus virulents donneurs de leçons !


    • Robespierre 28 mai 2019 19:05

      Mais que vous nous faites chier à reprocher sans cesse aux abstentionnistes de permettre l’élection de tel ou tel connard !!! Déni de responsabilité, peut-être ? C’est plus confortable et tellement commode ! Ça fait plus de trente ans que vous votez CONTRE un candidat !!!
      Les électeurs font l’élection... vous avez du mal à piger ça apparemment !!! Vous reprocheriez à un végétarien la façon dont on traite le bétail dans les abattoirs ? Non, ça serait complètement con, n’est-ce pas !!! Alors, pour les mêmes raisons, ne reprochez plus aux abstentionnistes le résultat d’une élection à laquelle ils ne participent pas !
      Pour rappel, c’est parce que VOUS acceptez de participer à cette mascarade anti-dé-mo-cra-ti-que (informez-vous, y a urgence) qu’il y a des ordures aux pouvoirs depuis des décennies !!! VOUS ÉLISEZ... VOUS ÊTES LES SEULS RESPONSABLES !!! Point barre !!! Lâchez-nous la grappe avec vos injonctions à la con…


    • gaijin gaijin 28 mai 2019 19:29

      @Robespierre
      + 1000
      ça c’est envoyé clair net et sans bavures .........


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 28 mai 2019 19:46

      @Albert123

      Cette élection avait pour enjeu : une fessée à Macron.

      Bien que la participation soit en hausse de 10 points comparée à 2014, dans ces résultats, on peine à voir ce que l’on pourrait appeler « l’effet Gilets jaunes » ? Où donc s’est-il manifesté ? Le RN fait un score identique à 2014 ; les Ecolos continuent à siphonner ce qui reste du PS, Macron maintient son score du premier tour à l’élection présidentielle...

      La question demeure.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 28 mai 2019 19:59

      @Robespierre

      Robespierre nous fait du Etienne Chouard. Etienne a voté UPR. Si, si...


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 28 mai 2019 20:04

      @Serge ULESKI

      Etienne s’est déplacé alors qu’il ne votait plus depuis des années.

      Sinon, si c’est pas les urnes... il reste la rue.

      Mais si c’est pas non plus la rue.. c’est alors du « je m’en fous et de la politique et du reste, et du sort des uns et des autres »... et si vous vous en foutez... je ne vois pourquoi vous ne le dites pas puisque c’est votre droit le plus absolu (vous faites partie de ces fameux 20 à 25% d’abstentionnistes ; taux incompressible). Mais dans ce cas-là, vous sortez du débat. Mon billet est destiné à ceux qui ne s’en foutent pas.


    • Arogavox Arogavox 28 mai 2019 21:01

      @Serge ULESKI
       vous auriez donc la prétention de croire que ce que vous n’êtes pas capable d’imaginer ou de concevoir ne saurait exister ?

       Croyez-vous connaître tout ce que proposent et ont proposé tous vos concitoyens ?
       Ou bien vous pensez-vous comme un juge suprême apte à décréter ce qui est possible et ce qui ne le serait pas ?
        Ne soupçonnez-vous même pas que le respect de l’égalité en dignité entre tous les Français (au moins) doit inciter à un tantinet plus d’humilité ?


    • maQiavel maQiavel 29 mai 2019 00:22

      @Serge ULESKI

      «  Etienne a voté UPR »

       

      ------> Tout en sachant que ça ne servait à rien. Il ne s’agissait pour lui que d’aider électoralement un petit candidat qu’il juge valeureux


    • Albert123 29 mai 2019 08:00

      @Serge ULESKI

      Foutre la fessée à Macron n’ a rien d’un enjeu électoral ou d’un projet de société alternatif c’est au mieux un caprice de gosse appeuré qui veut se faire se faire mousser,

      L’équivalent d’un saut dans le vide mais avec un elastique et un parachute,

      En bref a part montrer qu’on est pas content de celui qui est en place mais qu’on veut quand même continuer de légitimer ce système qui nous pourrie la vie, ça sert à quoi de voter ?

      En gros c’est encore la même logique de bouc emissaire, on chatie un individu pour faire perdurer une mascarade, « ouf ça va beaucoup mieux on a foutu la fessée à Macron, on peut desormais continuer comme avant »

      C’est d’ailleurs l’unique but de ces élections bidons qui consacrent toutes une seule chose : la République et toutes ses excroissances qui sont pourries dès le départ.

      Résultat (prévisible) des courses vous êtes 2 x cocu, macron est toujours légitimé et le système peut de nouveau ronronner sans qu’aucune ligne ne bouge,

      Vous repprochez par ailleurs au mouvement GJ de ne pas avoir eu d’effet sur l’election, étonnante demande vis à a vis d’un mouvement qui se refusait à toute forme de récupération électorale, et qui à clairement montrer à ses débuts (et avant toute récupération politicienne) que le sujet n’était pas spécialement macron (qui n’a fait que cristalliser temporairement une problématique sous jacente) mais bien le système qui le précédait et qui lui succèdera,

      De la même manière qu’elles ont dégagées sarkosy puis hollande, les élections finiront par dégager macron, mais au final chaque élection n’aura jamais fait que consacrer les institutions et l’horreur technocratique quiva avec,

      Dans tous les cas, on ne vote pas pour un parti pour demander un changement mais pour valider une continuité, celle de la république que cela aille dans le sens ou non des électeurs qui sont bien des idiots utiles,

      Tellement idiots qu’ils en font des caisses à chaque élection alors qu’ on sait par l’expérience qu’elles ne servent à rien d’autre puisque quand le résultat ne convient pas on applique quand même l’agenda préétabli en amont (cf 2005 et bientot certainement le brexit qui n’aura en fait pas lieu),

      Aussi cessez de diaboliser l’abstentionniste qui vous sert juste de défouloir pour evacuer la frustration issue d’un faux sujet qui vous fout la rate au cour bouillon,

      L’esclave de maison n’a aucune supériorité morale à revendiquer auprès du mauvais esclave qui ne participe pas à la mascarade mis en place par le maître.


    • Albert123 29 mai 2019 08:29

      @Serge ULESKI

      Sortir du débat les abstentionnistes, sous le pretexte faux du « j’m’enfoutisme » c’est encore une fois consacrer les institutions qui justement ne prennent pas en compte l’abstention pour légitimer sa propre existence,

      Leur demander de participer aux élections pour avoir le droit de participer aux « débats » c’est juste nier leur propre position pour évacuer la problématique qu’ils mettent en avant,

      Bref c’est très hypocrite et totalitaire, républicain pour résumer.


    • kirios 29 mai 2019 10:47

      @Albert123
      "l’abstentionniste est autonome, il a renoncé à attendre quoique ce soit de la part d’institutions perverses qui détruisent le vivre ensemble tout en prétendant le contraire."
      faux !
      l’abstentionniste est un citoyen , et en fonction de sa situation sociale , il profite ou subit cette politique : il n’est pas autonome !
      je pense que ce n’est pas la cas, ,mais si les abstentionnistes pensaient tous comme vous, la dictature est proche.


    • Albert123 29 mai 2019 12:18

      @kirios

      « l’abstentionniste est un citoyen , et en fonction de sa situation sociale , il profite ou subit cette politique : il n’est pas autonome ! »

      Autonome c’est comme libre, dans l’absolu personne ne l’est vraiment, mais celui qui vote en attendant la becquée apportée par le gentil dictateur éclairé l’est certainement moins que celui qui n’attend rien d’une élection.

      « mais si les abstentionnistes pensaient tous comme vous, la dictature est proche. »

      là va falloir développer votre a priori surtout que nous sommes déjà dans un système totalitaire


    • JulietFox 29 mai 2019 14:23

      @Albert123
      René Dumont, Lalonde, Voynet, Hulot, Jadot, De Rugy, ; Bathot, Lepage, Dufflot, etc...etc...
      Jadot va se voir offrir un maroquin et le tour sera joué2


  • tashrin 28 mai 2019 17:44

    Effectivement, macron a « gagné »...

    Il a reussi l’exploit de siphonner la gauche lors de la presidentielle en capitalisant sur le mauvais bilan de hollande et la mauvaise image globale des politiques (dont il faisait partie accessoirement), puis a magistralement reduit le champ d’action des republicains de l’autre coté en ne laissant à Wauquiez que l’os du positionnement reac catho tradi à ronger pour exister. Ce qui quantitativement n’est évidemment pas suffisant... d’autant que Wauquiez est globalement très mauvais.

    Je n’encense pas Macron hein... il a été considérablement aidé dans cette entreprise, qui a super bien fonctionné, il faut bien l’avouer. Et on se retrouve maintenant avec un gloubiboulga ni de droite ni de gauche d’un coté (les gentils), et les extremes comme seuls opposants ou reconnus comme tels (les mééééchants). Avec le fameux role d’epouvantail à électeurs qu’on leur connait depuis 30 ans et qui marche à chaque élection...Un piege grossier tendu à FI qui s’est laissé avoir comme des bleus, un coup de pouce à marine pour emmerder les republicains et roulez jeunesse ! Comme du papier à musique !

    Bref, on en a repris pour les 2 prochains mandats

    Seul parametre qui aurait pu faire bouger les lignes : le mouvement gilet jaune s’ils avaient réussi à définir une ligne commune et à combattre l’ennemi sur son terrain. Mais comme ils ont obstinément refusé, qu’ils ont laissé le truc pourrir jusqu’à la detestation, et qu’il restait plus que Lalanne pour y aller, ben... le « peuple » qui se revendiquait comme tel a fait un superbe 0.5%, soit 20 % du score d’un chien...


    • In Bruges In Bruges 28 mai 2019 18:04

      @tashrin
      Excellente analyse, claire , nette, précise, lucide et hélas sans espoir....Hormis l’expatriation.


    • gaijin gaijin 28 mai 2019 19:16

      @In Bruges
      « Hormis l’expatriation. »
       y a aussi le retour aux burnes ...
      https://www.youtube.com/watch?v=UweNTEd9FeY


    • Arogavox Arogavox 28 mai 2019 19:32

      @tashrin
      sauf que le mouvement des gilets jaunes n’a bien évidemment pas à « combattre l’ennemi sur son terrain »  !
        
       D’une part, Confucius disait : « qui va trop à l’Est va à l’Ouest » ... c’est à dire que si vous vous alignez sur une « posture » opposée à la direction donnée par un « ennemi » ... eh bien c’est lui, et non pas vous, qui vous impose la ligne de conduite que vous allez suivre comme un gros toutou bien téléguidé ! ...
        
        Le mouvement des Gilets Jaunes n’est pas mort ... et il n’est pas déraisonnable d’espérer qu’il puisse relever d’un phénomène d’émergence ; sachant qu’une propriété émergente dépasse les capacités d’entendement de chacun des individus de la population produisant cette émergence ...
      ( La condensation ou l’ébullition d’une population de molécules H2O n’est pas le résultat d’un mot d’ordre donné par une H2O en chef ou par une élite de ces molécules. Cela répond à des lois physiques qui se manifesteront inexorablement si et seulement si certaines conditions (de pression, densité, température, ...) sont réunies pour une quantité suffisante d’individus ...
        
       Pourquoi ne pas envisager qu’une sorte de « loi de la physique » puisse se manifester lorsqu’une quantité suffisante d’humains sont piégés dans un système qui soumet 90% de tâcherons précaires à 10% d’achetés rentiers ? ...


    • tashrin 29 mai 2019 09:58

      @Arogavox
      Pourquoi ne pas envisager qu’une sorte de « loi de la physique » puisse se manifester lorsqu’une quantité suffisante d’humains sont piégés dans un système qui soumet 90% de tâcherons précaires à 10% d’achetés rentiers ? ...

      Parce que ca pourrait être le cas s’ils étaient porteur d’une alternative suffisamment credible et federatrice pour emporter le gros de la population derrière eux. La quasi totalité des gens ne peut envisager de lacher la branche à laquelle ils s’accrochent uniquement s’il yen a une autre à portée de main, et ca parait comprehensible. Et c’est précisément ce que les GJ n’ont pas compris : qu’à eux seuls ils ne representaient en fait... ben rien ! Au debut, il y avait un vrai ferment. Et au fur et à mesure ils ont écarté les seuls qui pouvaient pretendre à faire avancer le schmilblick pour se rallier derrière les grandes gueules les plus virulentes. Ce qui a provoqué la fuite de la plupart de ceux qui auraient pu avoir les competences nécessaires pour peser dans le match et n’a laissé que les plus excités. A partir de là c’etait fini


    • Eric F Eric F 29 mai 2019 10:04

      @tashrin
      Si on regarde la présente élection, plus des 3/4 des votes exprimés sont contre sa politique, et son parti n’est pas en tête (contrairement à celui de Merkel en Allemagne par exemple) il a clairement perdu.

      Si on regarde la situation politique générale issue des présidentielles, alors effectivement il est un habile stratège, et a instauré une situation de forte prépondérance en tant que « parti de gouvernement ».

      Ceci dit, en 2014, à 3 ans des présidentielles, Macron était inconnu, et « En Marche » n’existait pas, et même en 2016 on considérait l’élection de Juppé comme quasi imperdable. Qu’une dynamique d’alliance s’instaure, ou qu’un leader rassembleur se manifeste (certes on ne voit pas « qui » pour l’instant), alors le large rejet de Macron dans l’opinion se concrétiserait (plus de 2/3 d’opinions défavorables dans les sondages)


    • kirios 29 mai 2019 10:54

      @tashrin

      "Seul parametre qui aurait pu faire bouger les lignes : le mouvement gilet jaune s’ils avaient réussi à définir une ligne commune et à combattre l’ennemi sur son terrain."

      sauf que les GILETS JAUNES n’était pas une démarche politique, mais l’union de citoyens qui dénonçaient et proposaient .
      y avait il une liste qui portait les revendications des GILETS JAUNES ?
      nous étions quelques uns à y croire, ,mais nous avons pris une rouste électorale .
      comprenne qui pourra ??


    • tashrin 29 mai 2019 10:58

      @Eric F
      il a clairement perdu.


      Lol. Si vous voulez.
      Mais en attendant il rigole probablement très fort en se tenant le bide... S’il a « perdu », c’est que quelqu’un a gagné, non ? Qui ? Quoi ? Le Pen ?

      il vient d’essuyer 6 mois de pseudo revolution comme la France n’en avait jamais ou peu connu jusqu’à présent, bien au delà des contestations précédentes qu’ont connu ses prédécesseurs. Son gouvernement est tricard jusqu’à la moelle, ses soutiens l’ont lâché, il était censé boire la tasse là... mais pas du tout !

      Il aurait du prendre un bouillon monumental aux européennes, et malgré ça fait un score tout à fait honorable. Pourquoi ? Mais parce qu’il n’y a rien ni personne d’autre de suffisamment crédible, et que faute de grives... on mange ce qu’on peut. Et il represente encore la meilleure alternative pour beaucoup de gens, en face ya Lalanne, les cathos integristes, lePen, Che guevara, un chien et les écolos qui ne font des scores potables qu’aux élections européennes et dont l’argumentaire fait encore fuir bcp de votants... Ca fait pas rêver

      Au royaume des aveugles, les borgnes gagnent les élections...
      Même s’il est le pire président du monde, s’il n’ya pas mieux en face, il gagne. C’est même la stratégie utilisée depuis les 4 dernieres élections, avec succès... pourquoi changer une technique qui fonctionne ?
      Ca me fait suer autant que vous, mais je prends les paris, il sera réélu en 2022 faute d’adversaire valide.


    • tashrin 29 mai 2019 11:01

      @kirios
      sauf que les GILETS JAUNES n’était pas une démarche politique, mais l’union de citoyens qui dénonçaient et proposaient .


      Dénoncer et proposer, ca s’appelle un programme politique. Ils ont refusé toute discussion, toute negociation, toute designation de representant, et se sont placés eux-mêmes hors du jeu... Ok !

      y avait il une liste qui portait les revendications des GILETS JAUNES ?


      ben non ils ont laminé tous ceux qui avaient compris que c’etait là la suite logique de leur action pour obtenir une quelconque concretisation. Et accessoirement, y avait autant de revendications que de gilets jaunes, pas facile de definir une ligne sauf à accepter de faire des compromis pour peser : ca s’appelle de la politique


    • damocles damocles 29 mai 2019 12:03

      @tashrin

      Vous avez globalement raison ,mais vous oubliez une chose , c’est le rôle extraordinaire des medias pour demolir la canditature Fillon avec l’aide d’une justice dotée d’une célérité exeptionelle (aussi vite que les jugements de condamnation des GJ) et l’extrème mansuetude pour Manu 1er ,sur ses revenus et la diparition de son patrimoine des 3 MILLIONS GAGNES et EVAPORES EN TROIS ANS ! 

      la dictature rampante En Marche


    • tashrin 29 mai 2019 12:09

      @damocles
      ouais enfin ce qui a enfoncé Fillon, c’est Fillon. Que ce soit un missile téléguidé, ok, mais si ya pas de fond, le missile fait pschitt. Et je suis même pas sûr que ca venait du camp Macron
      Evidemment que Macron a été aidé médiatiquement, mais je ne suis pas sûr que les ripoublicains auraient constitué une meilleure alternative. Et ca n’a pas grand chose à voir avec le crash des gilets jaunes et de FI


    • damocles damocles 29 mai 2019 16:57

      @tashrin
      je repondais à votre post de 10h 59 ....

      Je ne dis pas que Fillon aurait été mieux ,je pense qu’il aurait fait à peu près la même politique ,je voulais dire que les medias etait aux mains des sponsors de Macron et sabordé Fillon ... S’ ils avaient voulu degommer Macron et favoriser Fillon ils avaient des arguments pour le faire 


  • Matlemat Matlemat 28 mai 2019 18:02

    La droite et la gauche sont divisés, le « centre » occupé par Macron est uni , la seule solution pour du changement est de favoriser un mouvement centriste qui affaiblirait Macron.


  • bernard29 bernard29 28 mai 2019 18:15

    Eh oui, ça secoue dans les partis !! Voici que tout le monde aspire au changement radical, des orientations politiques ; des programmes, des stratégies, des leaders. Il faut tout remettre sur la table, à LR , il faut des Etats Généraux, au PS on appelle au big bang de la gauche, à FI, on s’interroge en plus sur le leader comme au LR qui devraient tous les deux déguerpir. A Génération on va prendre un long recul..

    C’est le bouleversement dans tous les partis. Peut être que Macron avait vu juste dans son livre Révolution et que c’était son programme.

    les prochaines semaines vont être politiquement chargées.


    • Legestr glaz Legestr glaz 28 mai 2019 18:56

      @bernard29
      Macron n’avait rien vu, il applique le programme prévu dans les traités. La France appartient à un système supranational. Il n’y a rien d’autre à voir. Mais comme ceci est totalement ignoré du grand public on continue de croire que Macron ou Hollande ou Sarkosy ont du pouvoir. Non, ils exécutent les plans de l’Union européenne.

      L’adjectif supranational qualifie ce qui se place au dessus des nations, de leurs gouvernements, de leurs institutions. Est supranational ce qui dépasse les souveraineté nationales.
      .Exemple : L’Union européenne édicte des normes(règlements et directives), dans ses domaines de compétence, qui ont primauté sur le droit national (droit interne) des États membres et s’appliquent automatiquement.
      http://www.toupie.org/Dictionnaire/Supranational.htm

      Et pour faire bon poids, je vous livre aussi quelques lignes de « l’ordre juridique de l’Union européenne » que les médias dominants ont, très malheureusement, c’est ballot, oublié d’évoquer.
      L’élément intrinsèque du concept de politique commune est sa force contraignante sur les États membres. Ces derniers doivent donner aux institutions communes les moyens d’appliquer les politiques communes et de faire respecter leurs décisions par toutes les parties concernées et leurs citoyens. Un droit spécial, appelé précédemment« acquis communautaire » et désormais « acquis de l’UE », est ainsi créé afin de matérialiser les politiques communes, un droit qui a la primauté sur le droit national, même constitutionnel des États membres, que celui-ci soit antérieur ou postérieur à la législation européenne.
      En 2010, l’acquis de l’UE, c’est-à-dire le « stock de législation européenne existante », était constitué de quelque 8 400 règlements et de près de 2 000 directives en plus du droit primaire (les traités)

      Le « projet » européen n’est pas défini, modifié, adapté par les Etats au fil de leurs réunions, non ! Il est figé dans le marbre du traité lui-même ! Les traités confèrent ainsi à l’Union européenne tout à la fois son contenu et son contenant, les organes et procédures institutionnelles et la feuille de route qu’ils doivent mettre en œuvre. Ces orientations programmatiques de l’Union européenne, du fait qu’elles sont intégrées aux traités sont « gelées », bien moins révisables qu’une norme constitutionnelle de niveau national. Une constitution nationale peut toujours être révisée par les trois cinquièmes du Parlement en France, réuni en congrès. En revanche, le droit primaire ne peut être modifié que par la révision du traité par un autre traité lequel doit réunir l’accord des institutions européennes et de tous les Etats membres, à l’unanimité.


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 28 mai 2019 19:39

      @Legestr glaz

      Merci pour ce rappel...


    • Legestr glaz Legestr glaz 28 mai 2019 22:53

      @Serge ULESKI
      Merci pour votre article que j’ai vu passer en modération. 

      Je ne comprends pas sa notation au vu des commentaires. Il y a des choses qui m’échappent.

      C’est ainsi que j’ai lu votre article sur « la chute de l’UE ». Alors, faites bien attention, vous filez un mauvais coton ! Avec des textes pareils vous êtes à la limite du complotisme, voire du conspirationisme. Pourquoi ne parlez-vous pas de « l’autre Europe », vous savez, celle qui est vraiment à la mode et sur toutes les lèvres, qui est tellement sexy ? 


  • maQiavel maQiavel 28 mai 2019 19:00

    Certains électeurs sont vraiment étranges et cet article l’illustre parfaitement.

     

    Ils font d’un scrutin un référendum anti-Macron et ensuite ils s’étonnent que ce soit le RN qui l’emporte alors qu’ils savaient très bien ce parti épouvantail était la principale force politicienne en mesure d’arriver devant LREM. Quand ils se rendent compte que c’est ce score est une aubaine pour Macron puisque l’accentuation bipolarisation LREM /RN lui permettra de se faire réélire sans problème en appelant les castors à faire barrage au péril fascistes , au lieu de revoir leur copie, ils accusent les abstentionnistes  smiley . Et finalement , ils poursuivent avec leur stratégie qui consiste , élection après élection, de tenter d’affaiblir Macron , comme si les effets seraient différents de ce qui s’est passé ce dimanche.  smiley

     

    A un moment donné , au lieu de tirer à chaque fois à bout portant sur les abstentionnistes ( alors que ce sont les électeurs qui sont responsables du résultat des élections jusqu’à preuve du contraire ) il va vraiment falloir réfléchir un peu parce que là …  smiley


    • gaijin gaijin 28 mai 2019 19:45

      @maQiavel
      « il va vraiment falloir réfléchir un peu parce que là »
      ou peut être qu’ils réfléchissent trop .....
      par exemple le mec il se dit je vais voter rn pour contrer macron alors du coup comme voter macron est le meilleur moyen de faire monter le rn alors il vote macron .... smiley smiley
      ça expliquerait bien des choses non ?


    • Arogavox Arogavox 28 mai 2019 19:46

      @maQiavel
       effectivement, 
        les plus virulents donneurs de leçons surfent sur une incohérence insondable qui serait pathétique si elle n’était pas devenue un danger mortel !
        
        Est-ce la peur refoulée de reconnaître qu’ils sont tombés dans un piège grossier qui les incite à s’imaginer qu’ils vont maintenant savoir retourner ce piège qu’ils n’osent regarder en face contre ceux qui l’ont conçu ?


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 28 mai 2019 20:10

      @Arogavox

      C’est l’élection même que vous remettez en cause... ou bien, vous pensez que les classes populaires ont raison de s’abstenir massivement depuis 40 ans ? Il faut choisir : si vous pensez que l’élection peut mettre en difficulté le système, vous ne pouvez pas cautionner un taux d’abstention aussi élevée ..... D’autant plus qu’il ne s’agit pas de n’importe quelle abstention ; il s’agit bien de l’abstention massive d’une classe, la seule capable de créer par son vote, une crise de régime : la classe populaire ou bien plutôt... les classes populaires : artisans, commerçants, auto-entrepreneurs, salariés au SMIC horaire et retraités dans la pauvreté.


    • Arogavox Arogavox 28 mai 2019 20:27

      @gaijin
      Très bien vu.
       L’erreur, ou la faute (selon les capacités intellectuelle que l’on revendique) c’est de se permettre d’oublier le sens des mots, et le devoir de ne pas (se) mentir lorsqu’on souhaite pouvoir être cru.
         
       Un vote est et ne peut-être qu’un vœu, sinon il ne peut s’agir que d’une entourloupe.
       Lorsqu’on utilise une technique (forcément très particulière) de scrutin pour évaluer la « Volonté Générale » d’une population, Lapalisse l’aurait dit, il n’est pas honnête de tricher ou vouloir tricher sur la mise en œuvre du dispositif électoral autant que sur l’interprétation des résultats.
       Or, malgré les remarques très pertinentes découvertes et exposées dès le siècle des Lumières par JJ. Rousseau (pour ceux qui privilégient l’esprit de finesse) et par Condorcet (pour ceux qui privilégient l’esprit de géométrie  cf Blaise Pascal), nos contemporains s’ingénient à pervertir et dénaturer de la plus grave des façons la technique du scrutin qu’ils prétendent mettre en œuvre !

       _ « Du Contrat Social » :
       « Si, quand le peuple informé délibère, les citoyens n’avaient aucune communication entre eux... la délibération serait toujours bonne » (II, 3).

      _ loi du jury de Condorcet :
        plus le nombre de jurés et grand, plus grande est la probabilité statistique d’un résultat juste .. pour peu que chaque juré vote indépendamment des autres ! i.e. : SANS AUCUN ’CALCUL’ ELECTORAL !


    • Arogavox Arogavox 28 mai 2019 20:45

      @Serge ULESKI
       qu’est-ce donc qui vous empêche de voir qu’effectivement je remets en cause l’élection, et parce que je remets en cause l’élection telle qu’elle est pratiquée je pense que ce que vous nommez « les classes populaires » ont le bon sens de s’abstenir ! 
       Ce que vous nommez ’le système’ étant avant tout, dans les faits, procédurièrement légitimé par le stratagème de ce dispositif technique très particulier.
       Le bon sens le plus élémentaire permet alors de voir que d’évidence ce n’est pas en cautionnant et en ajoutant à une légitimation procédurière que l’on récuse que l’on peut s’opposer au « régime » que l’on récuse.
       Ce n’est pas en participant à un cautionnement téléguidé entre « manger du poisson » ou « manger de la viande » qu’un végan pourrait s’opposer à un régime provoquant des horreurs dans les abattoirs, non ?


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 28 mai 2019 20:57

      @Arogavox

      le végan, c’est pas un bon exemple ; un végan ça ne tient pas debout, surtout la seconde partie de leur discours même si on doit saluer le bruit qu’ils ont réussi à faire autour de la condition animale dans le cadre d’une production industrielle de viande - à ne pas confondre avec l’élevage -.. pour le reste : la fin de l’élevage et de toute proximité de l’homme avec le monde animal même dit de compagnie.... ICI, Il est quand même question de raisonner autour de deux ou trois choses qui tiennent et debout et la route.


    • Arogavox Arogavox 28 mai 2019 21:07

      @Serge ULESKI
       je ne mesurais pas à quel point la difficulté à savoir abstraire pouvait endicaper la comprenette et l’échange ...
       Merci de m’avoir éclairé sur ce point
       


    • Attila Attila 28 mai 2019 22:17

      @maQiavel
      "A un moment donné , au lieu de tirer à chaque fois à bout portant sur les abstentionnistes ( alors que ce sont les électeurs qui sont responsables du résultat des élections jusqu’à preuve du contraire ) "
      Ben non. Vote ou abstention, chaque chois électoral a des conséquences : si au lieu de s’abstenir on vient voter contre Macron, cela fait plus de suffrages exprimés et, avec le même nombre de voix, Macron perd en pourcentage.

      .


    • maQiavel maQiavel 29 mai 2019 00:08

      @Attila

      Simple question de logique : les abstentionnistes sont responsables du taux d’abstention. Par contre , les électeurs sont responsables du résultat d’une élection puisque ce sont eux qui votent.

      En inversant la logique élémentaire , on ne s’y retrouve plus.


      «  : si au lieu de s’abstenir on vient voter contre Macron »


      ------>

      Et qu’est ce qui vous croire que les abstentionnistes voteraient contre Macron. De plus avec des « si » , on mettrait Paris en bouteille.

       


    • maQiavel maQiavel 29 mai 2019 00:17

      @Serge ULESKI

      «  la seule capable de créer par son vote, une crise de régime  »

       

      ------> C’est l’abstention qui pourrait créer une crise de régime , pas l’éléction. Par ailleurs , lorsque les classes populaires se mobilisent pour élire , son choix se porte en France sur le RN /FN qui est un parti d’incompétent notoire dont la fonction est de servir d’épouvantail et de mobiliser les autres pans de la population pour lui faire barrage.

       

       

       


    • Serge ULESKI Serge ULESKI 29 mai 2019 09:53

      @maQiavel

      L’abstention ,une crise de régime ? Demandez au député et aux électerus de l’ancienne circonscription de Manuel Valls : député élu avec un taux de participation de 18% ! Personne n’a demandé, et sûrement pas l e conseil constitutionnel, à ce que l’élection soit annulée.


    • maQiavel maQiavel 29 mai 2019 14:23

      @Serge ULESKI

      Là vous parlez d’une seule circonscription. En effet , tout le monde peut s’abstenir de voter dans une circonscription que ça ne changerait bien. Pour que l’abstention provoque une crise de régime , il faudrait qu’elle soit massive aux grandes élections nationales , particulièrement aux présidentielles et législatives.

      Mais une crise de régime ne veut pas dire que les élections seraient annulées. Cela veut dire que la société ne croit plus en la légitimité des élus. Cela signifie aussi qu’une nouvelle forme de légitimité va s’y substituer et celle là , elle pourra émerger de la rue.


  • BA 28 mai 2019 21:23

    Liste des 10 participants français à la réunion BILDERBERG 2019 :


    Castries, Henri de, Institut Montaigne


    Azoulay, Audrey, Parti Socialiste, ancienne ministre de François Hollande


    Barbizet, Patricia, société financière Temaris & Associés


    Beaune, Clément, conseiller Europe du président de la République Emmanuel Macron


    Buberl, Thomas, patron des assurances AXA


    Caine, Patrice, patron de l’entreprise THALES


    Godement, François, institut Montaigne


    Le Maire, Bruno, ministre de l’Economie et des Finances


    Nora, Dominique, éditorialiste de l’hebdomadaire L’Obs


    Pouyanné, Patrick, patron de TOTAL


    Ces 10 caniches des Etats-Unis seront présents du jeudi 30 mai au dimanche 2 juin 2019 à Montreux, en Suisse, à la réunion du Groupe Bilderberg.


    Une citation très importante :


    « Je pense que vous pourriez dire, déclara un jour le diplomate américain George McGhee, que le traité de Rome, qui a créé le Marché commun, a été mûri pendant ces réunions de Bilderberg et aidé par le flot de nos discussions. »


    Source :


    « L’Europe sociale n’aura pas lieu », de François Denord et Antoine Schwartz, édition Raisons d’agir, page 40.


    https://www.amazon.fr/LEurope-sociale-naura-pas-lieu/dp/2912107482/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&crid=19FYICN32EGOV&keywords=l%27europe+sociale+n%27aura+pas+lieu&qid=1559070757&s=gateway&sprefix=l%27europe+sociale+n%27aura+pas+lieu%2Caps%2C163&sr=8-1


  • Eric F Eric F 28 mai 2019 21:30

    "Nombreux sont ceux qui attendaient une défaite franche et incontestable du camp Macron avec cette élection européenne. Or, cette défaite n’est pas venue« 

    On n’attendait pas une plus grande défaite pour le camp Macron, puisqu’au contraire il avait été en tête des sondages jusque début mai, et a été légèrement surclassé par le RN dans les sondages ultérieurs, ce qui a été confirmé dans les urnes avec les pourcentages prévus à un iota près. Il avait mis son poids dans la balance, il a été désavoué -même de peu, il s’était personnellement et publiquement engagé pour surclasser la liste adverse.

    Les sondages n’ont certes pas prévu l’ampleur de l’affaissement de LR et de LFI, ni de la progression des verts, apparemment il y a eu surcroit de participation des jeunes plus forte qu’annoncée, et probablement »vote utile" d’électeurs LR pour les listes de tête.

    Ce n’est pas ce scrutin européen qui a créé le vide politique à gauche et à droite de Macron (ou plutôt la division à gauche -qui au total pèse plus de voix que RN et que LREM-, et l’affaissement à droite), c’est une conséquence des présidentielles. La leçon est quand même que la majorité gouvernementale n’est plus la plus importante force politique du pays, et elle recueille un suffrage exprimé sur quatre ou cinq.



Réagir