samedi 11 janvier - par Méchant Réac

En 2019, votre député ou votre sénateur, fait-il partie des « bosseurs » ou des « glandeurs » ?

Pour la troisième année consécutive, le site Méchant Réac ! vous présente le classement intégral des députés et sénateurs qui bossent… et ceux qui ne foutent rien !

 

Votre député classé par département

Votre député classé en fonction de son rang

Votre sénateur classé par département

Votre sénateur classé en fonction de son rang

 

Le classement concerne l’ensemble des députés et des sénateurs en fonction sur les 12 mois de l’année 2019 (sessions ordinaires et extraordinaires).

3 notes ont été attribuées.

Une note d’assiduité sur 20 points :

  • Semaines d'activité sur 10 points : Nombre de semaines où le parlementaire a été relevé présent en commission, a pris la parole (même brièvement) dans l'hémicycle ou a participé physiquement à un scrutin public
  • Présences en Commission sur 10 points : Nombre de réunions de commission où le parlementaire a été relevé présent

Une note de participation sur 20 points : 

  • Interventions en Commission sur 10 points : Nombre d'interventions prononcées par le parlementaire dans les commissions
  • Interventions longues en Hémicycle sur 10 points : Nombre d'interventions de plus de 20 mots prononcées par le parlementaire en hémicycle

Une note d’activité sur 20 points :

  • Amendements adoptés sur 4 points : Nombre d'amendements signés par le parlementaire qui ont été adoptés en séance.
  • Rapports écrits sur 4 points : Nombre de rapports ou avis dont le parlementaire est l'auteur.
  • Propositions de loi écrites sur 4 points : Nombre de propositions de loi ou de résolution dont le parlementaire est l'auteur.
  • Propositions de loi signées sur 4 points : Nombre de propositions de loi ou de résolution dont le parlementaire est cosignataire.
  • Questions écrites sur 4 points : Nombre de questions écrites soumises par le parlementaire au gouvernement.

 

Ce classement ne doit être appréhendé que comme une introduction à l'activité des députés et des sénateurs.

MéchantRéac.fr (infrastructure technique et les quelques supports de communication) a été entièrement financé par son fondateur. MéchantRéac.fr est un site d’opinion. Nous vous invitons à consulter les rubriques « Qui suis-je ?  » et « Qu’est-ce qu’un méchant réac ? ». Les mentions légales peuvent être utilement consultées.

Tout parlementaire cité dans ce classement dispose d’une tribune libre d’expression qui sera diffusée sur le blog du site Méchant Réac ! ®. Vous pouvez adresser votre tribune à laurent.paul.sailly@gmail.fr ou laurent@mechantreac.fr.

 

REPRODUCTION AUTORISEE SOUS RESERVE DE MENTIONNER : « Classement réalisé par le site Méchant Réac ! ® pour le blog www.mechantreac.blogspot.fr – Décembre 2019 » ou d'insérer un lien vers l'article.



8 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 janvier 15:40

    La démocratie délégative n’a de « représentative » que le nom. Les sénateurs et députés qui ne s’intéressent à leurs électeurs que pour se faire élire et bénéficier de tous les avantages que cette position leur donne en même temps qu’ils participent directement ou implicitement à la mise en place de mesures contraires aux intérêts de ceux qui les ont élus. Qu’ils soient présents ou pas aux séances n’y change strictement rien. :

    La composition socioprofessionnelle des élus est très éloignée de celle du corps électoral et la concentration des pouvoirs favorise la corruption.

    Si l’on n’est pas candidat au nom d’un parti, il est impossible d’être élu, et l’élu agit en conformité avec la ligne politique de son parti, pas en fonction de ses convictions propres. Les intérêts cachés gérés par les appareils politiques ne sont pas les mêmes que ceux qui sont affichés dans les programmes.

    S’il s’agit d’une forme de « démocratie », elle reste plus proche du suffrage censitaire que d’autre chose.


  • Jeekes Jeekes 11 janvier 16:19

    ’’En 2019, votre député ou votre sénateur, fait-il partie des « bosseurs » ou des « glandeurs » ?’’

     

    Meuh, moi j’aurais tendance à croire qu’il fait (mon dé-pute-hé) surtout partie des faisans qui se goinfrent sur notre dos...

     

    Et pi, finalement, un député qui glande, pi-têt qu’il risque de nous faire moins de tort qu’une autre ’’pute-héeee !’’ qui fait semblant de bosser. Mmmm ?

     

    J’m’interroge...

     

     


    • devphil30 devphil30 12 janvier 07:21

      @Jeekes
      Ca dépend son parti ...

      Si c’est La Régression En Marche c’est certain qu’il faut qu’il reste couché, pour cela ils le sont souvent face au micron.

      Même absents ils s’arrangent pour que les votes passent ou sinon ils sont appelés pour venir votés en catastrophe histoire de faire passer leurs lois régressives avec la majorité qu’ils possèdent. 

      Pour les autres partis ils sont plus assidus car minoritaire.

      Je pense que cet épisode malheureux de micron va induire beaucoup de changement en 2022 en terme de résultats électorales et en terme de majorité pour le prochain ou la prochaine...

      Depuis 15 ans on a fait droite puis gauche puis centre , il va rester à faire les extrêmes et personnellement je suis ambidextre politiquement sur les extrêmes

      Car franchement quand j’entends que micron à mis une ligne dans son programme pour réformer les retraites du style , « je vais reformer les retraites »

      A partir de cette phrase c’est libre cours à toute reforme destructrice car il parait que l’on a voté pour lui pour faire cette réforme que les Français en rêvaient.
      Nous rêvions de la fin des régimes spéciaux qui n’existent pratiquement plus dans les faits ou le rêve des Français ne seraient ils pas de pouvoir partir à 60 ans ...

      Mais le régime est en déficit ... ou les bonnes âmes de la finance et du budget ont considéré qu’ils étaient plaisant de mettre un système en difficulté pour dire ensuite que le malade est trop atteint pour continuer à vivre.

      La renaissance du régime des retraites se fera par une destruction des acquis , un age de la retraite devenu tellement lointain à atteindre que les retraites seront diminués en permanence , de plus en plus de vieux seront obligés de continuer à travailler ( c’est déjà le cas ).

      Pendant ce temps les jeunes ne pourront pas travailler , ni commencer tôt donc ils ne pourront pas toucher une retraite à taux plein ...etc ...

      Prendre le calcul sur l’ensemble de la carrière c’est déjà accentuer la baisse des pensions par l’effet de moyenne à la baisse , pas besoin de faire de grandes écoles pour comprendre que l’on touche moins à 25 ans qu’à 40 ans.

      Et pour clore les dispositions de dialogue du gouvernement , Edouard Philippe repousse provisoirement l’age pivot qui en soit n’est qu’une fumisterie , un écran de fumée car pour partir à 64 ans il faudrait avoir cotiser de 24 à 64 ans soit 40 ans non stop sans interruption ... un sacrée défi avec 3 millions de chômeurs et des industries qui ferment.
      La discussion et le dialogue sur le financement ne pourra pas se faire sur une hausse des cotisations ni une baisse des retraites donc le dernier paramètre restant l’age .... on fait comment pour résoudre cette équation insoluble ?

      Je vous conseille cette video , c’est hallucinant d’entendre les non arguments de
      Anne Genetet
      https://www.youtube.com/watch?v=mNMCvLfLlEw 
      Pour comprendre la vie il ne faut pas être née à Neuilly , avoir comme domicile Singapour et être députée de La Régression En Marche. 

      Donnez aux caisses de soutien , c’est le dernier rempart avant que l’ensemble des protections sociales ne s’effondrent et rentrent dans la fameuse loi du marché qui n’a de cesse de détruire des vies


  • ASTERIX 12 janvier 10:39

    GLANDEURS INCOMPETENTS jusqu’a en etre "ridicule sur les plateaux télés

    ruineux / 1250 EUROS POUR 1 JOURNEEE A PARIS NON SANCTIONNES

     POUR LEURS ABSENCES RECURRENTES  : des branquignols de grande maternelles moins intelligents que les mauvais du CP et le fond de poubelle du MODEM

    TOUS A ACHETER POUR TRAFICS D ARMES (appeler ben allah ) BANCASSURANCE (appeler BLACK ROCK ) BIG PHARMA (appeler MME BUZYN VEIL LEVY a son bureau annexe du ministère de la sante (entre 11H45 ET MIDI )


  • samy Levrai samy Levrai 12 janvier 10:51

    Nous ne faisons plus nos lois, nous ne faisons plus la justice, nous ne battons plus monnaie, nous ne decidons plus de la paix et de la guerre... nous ne sommes plus souverains tant que nous sommes dans l’UE, l’euro et l’OTAN.

    Nos deputés et senateurs n’ont donc plus de pouvoir, il ne servent qu’à retranscrire le droit europeen en droit français et agiter des sujets de sociétés inutiles et clivants.


  • Ruut Ruut 13 janvier 17:00

    Qu’elle est belle notre Corruptocratie (Apogée de la Macronie) Française.


Réagir