mardi 5 janvier - par L’apostilleur

En France, l’islamophobie est autorisée

JPEG

 Coincée entre une christianophobie (1) galopante endurée en silence et une judéophobie quasiment condamnée par les manifestations et les textes qui interdisent l’antisémitisme, l’islamophobie autorisée a trouvé une place. Pour en apprécier le contour, on la rapprochera ici de l’antisémitisme, plutôt que de la christianophobie de laïcistes décomplexés (2).

La judéophobie a trouvé des opposants habiles qui l’ont fondue dans celui ethno-religieux de l’antisémitisme devenu un synonyme (qui a failli englober aussi l’antisionisme), avec pour conséquence une condamnation « à priori » pour qui s’en prend à un juif au nom de sa croyance ou pas. Le caractère polysémique du mot juif qui ne distingue pas les croyants des non-croyants (42% sont laïcs en Israël) est à considérer pour comprendre l’amalgame. Le « service de protection de la communauté juive (SPCJ)  » recense, sans distinguer l’antijudaïsme admis (la judéophobie), « les actions et les menaces » qui ensemble caractérisent l’antisémitisme qu’il dénomme racisme.

L’Occident qui reconnait aux juifs (religieux ou pas) descendants des victimes du nazisme un statut de martyr, est généralement favorable à ce parapluie antisémite qui tend à effacer l’histoire difficile des chrétiens et des juifs et constate leur assimilation dans une France « antiexpanSIONISTE » mais pas antisémite.

Si le séparatisme avec les juifs a été traité, celui avec les musulmans est sur l’établi.

L’islamisme n’a pas le même statut victimaire et porte le fardeau de sa descendance, ce terrorisme diffusé comme un poison partout dans le monde. Contrairement au christianisme et au judaïsme contraints qui ont fini par trouver une place à côté de la laïcité, l’islamisme prête le flanc à un anti-républicanisme chez un trop grand nombre de ses adeptes avec l’indifférence silencieuse de sa majorité qui contribue à entretenir ce climat. Il pourrait ne pas y avoir là matière à islamophobie puisqu’on ne se situe pas, à courte vue, sur le terrain religieux.

Comme les chrétiens, les musulmans ne bénéficient pas de la couverture ethno-religieuse de l’antisémitisme et doivent admettre l’islamophobie. Les manifestations de Marwan Muhamad sont restées sans effet et son collectif contestataire a été depuis dissout.

Comment comprendre donc l’islamophobie autorisée et les condamnations dans son sillage, sans y perdre son latin. Le philosophe Henri Peña-Ruiz à l’université d’été 2019 de La France insoumise, revendiquant le « droit d’être islamophobe », a tenté d’y répondre. Fustigé sur les réseaux pas très sociaux avec lui, il a ajouté (Libé et son tweet) ; « Il n’est pas raciste de s’en prendre à une religion, mais il est raciste de s’en prendre à une personne du fait de sa religion. » On notera que le racisme ici s’entend d’un point de vue culturel quand celui du « service de protection de la communauté juive (SPCJ) » est plus large.

Il est ainsi possible de dire impunément à toute personne croyante tout le mal que vous pensez de sa religion sans l’impliquer dans votre discours. A noter qu’« Aucune opinion, tant qu’elle n’est pas exprimée publiquement, (3)  » ne peut être poursuivie.

On pourrait en rester là, mais les exemples qui suivent racontent une histoire plus compliquée que les tribunaux tranchent au gré des affaires. Préservant la liberté d’expression, la loi interdit la censure et juge donc à postériori du degré de l’infraction. Deux exemples célèbres tracent une frontière franche quant au principe et subtile dans ses considérations. 

A quelques années d’intervalles, deux jugements condamnent pour des motifs « islamophobes » des personnalités françaises pour partie de leurs propos. Suivre les méandres des attendus et des délibérés nous instruit.

Publicité

Le premier (4) a été relaxé du délit de " provocation à la discrimination religieuse " pour avoir dit : " Le mieux pour les musulmans serait qu'ils rentrent chez eux… Les musulmans vont petit à petit imposer leurs lois. Le droit chrétien ne peut s'accorder avec le droit islamique. Les musulmans ne peuvent pas être catholiques. Ils ne peuvent pas vraiment être français. Il ne faut pas leur permettre de s'organiser ni sur le plan politique ni sur le plan religieux. " Les journalistes qui commentaient alors ces propos ont parlé de « combat d’arrière-garde  » quand d’autres minoritaires y ont vu des augures.

Et condamné pour « diffamation religieuse  » pour avoir ajouté  " Ce sont vos femmes, vos filles, vos enfants qui seront kidnappés et emmenés dans des quartiers réservés comme il en existe à Casablanca."

La loi Gayssot est passée par là entretemps et réprime « tout acte raciste, antisémite ou xénophobe ». Les juges reconnaissant aussi le droit à l’islamophobie et à la christianophobie sanctuarisant le droit à s’opposer à une religion.

Trente ans plus tard, après que le nombre de musulmans a été multiplié par six et atteint désormais six millions d’individus, le second (4) a été condamné au motif de « provocation à la haine raciale  » pour ces propos : « Il faut donner aux musulmans le choix entre l’islam et la France », la France vivrait « depuis trente ans une invasion … dans d’innombrables banlieues françaises où de nombreuses jeunes filles sont voilées », se jouerait une « lutte pour islamiser un territoire… un djihad ».

Le tribunal du premier considère qu’il s’agissait d’un débat d’idées pour lequel « …il n'a pas à en apprécier la " pertinence " et refuse de voir une provocation … », quand plus tard les juges du second estimeront que ces propos « visent les musulmans dans leur globalité et contiennent une exhortation implicite à la discrimination ». Ainsi, la jurisprudence conséquence de la relaxe du premier autoriserait à redire que « Le mieux pour les musulmans serait qu'ils rentrent chez eux » dès lors que le fonds du propos serait religieux. 

 

Pour éviter d’avoir à comparaitre, les deux condamnés auraient dû apprendre à chanter.

 

Ils auraient été défendus par nos anciens ministres. J. Lang qui « condamne l’interdiction » des paroles de « black M » ‘’conne de France’’ ‘’ pays de kouffars’’ ’’ …que les pédés périssent’’ au nom de la culture, et C. Taubira prise d’un excès de tolérance très chrétienne qui ajoutera ; « Que celui qui n’a jamais fauté jette la première pierre »

Depuis, cette liberté acquise profite à de nouveaux artistes communautaristes que d’aucuns auraient bien voulu présenter devant un tribunal du « vivre ensemble » pour leur expression artistique.

Extraits : 

Paroles du groupe « 113  » : Du commissaire au stagiaire : tous détestés ! A la moindre occasion, dès qu' tu l' peux, faut les baiser. Bats les couilles les porcs qui représentent l'ordre en France…

Publicité

Paroles du groupe « Sniper ». J'aime pas ce pays la France et le latin : Pour mission exterminer les ministres et les fachos La France est une garce et on s'est fait trahir On nique la France sous une tendance de musique populaire Les frères sont armés jusqu'aux dents, tous prêts à faire la guerre Faudrait changer les lois et pouvoir voir Bientôt à l'Élysée des arabes et des noirs au pouvoir. Faut que ça pète ! Frère, je lance un appel, on est là pour tous niquer La France aux français, tant qu' j'y serai, ça serait impossible. Leur laisser des traces et des séquelles avant de crever. Faut leur en faire baver la seule chose qu'ils ont méritée. T'façon j'ai plus rien à perdre, j'aimerais les faire pendre. Mon seul souhait désormais est de nous voir les envahir. Etc.

Les condamnés (4) apprécieront.

Au risque de ne pas être entendu de nos artistes qui semblent avoir choisi la voie du séparatisme, Mélenchon déclare : "C'est dans le métissage que la fraternité peut avoir lieu, pas dans la sublimation républicaine".

 

A méditer.

 

(1) La Place Beauvau avait recensé 541 faits antisémites, 100 faits anti-musulmans et 1 063 actes anti-chrétiens.

(2) https://www.christianophobie.fr/breves/princay-la-croix-du-portail-du-cimetiere-va-t-elle-disparaitre

(3) https://www.gouvernement.fr/tousuniscontrelahaine-ce-que-dit-la-loi-4046

(4) le premier était Monseigneur Lefevre et le second Eric Zemmour.



83 réactions


  • racbel 5 janvier 12:38

    Pour être vraiment Islamophobe avant tout il faut connaître l’Islam et l’histoire de l’Islam.

    Malheureusement très peu de personnes peuvent se venter d’avoir les deux.

    D’une part les religieux qui ignorent l’histoire de leur religion et ceux qui se revendiquent spécialistes de l’Islam ignorant l’aspect spirituel de la religion.

    Et vous avez les ignorants de tout bord qui connaissent l’Islam par le biais des journaleux propagandistes.

    Pour ma part, j’ai choisi la voie de la sagesse celle de la prudence .

    En effet si l’Islam divise autant c’est qu’il y a bien une raison tout comme une vérité qui dérange


    • Fergus Fergus 5 janvier 13:01

      Bonjour, racbel

      « Pour être vraiment Islamophobe avant tout il faut connaître l’Islam et l’histoire de l’Islam »

      Hélas ! non. L’histoire montre depuis des millénaires qu’il a toujours existé des formes de rejet de tel ou tel groupe humain  notamment pour sa religion ou sa race sans que ce rejet ait besoin d’être motivé sur la base d’une connaissance.

      En ce qui concerne l’« islamophobie », l’on a de surcroit affaire à deux types de rejet très différents : l’un cible les Musulmans en général, l’autre les activistes de l’Islam politique, les « islamophobes » du second groupe pouvant être parfaitement tolérants à l’égard des Musulmans. 

      Au moins y a-t-il concernant les Juifs deux mots différents : l’un, l’« antisémitisme » désigne le rejet des Juifs en général. L’autre, l’« antisionisme », n’est malheureusement pas très clair car lui-même désigne deux sortes d’opposition, non aux Juifs pour ce qu’ils sont, mais pour les uns à la politique expansionniste de l’Etat d’Israël, et pour les autres à l’existence même de cet état.

      Pas facile de s’y retrouver avec ces concepts qu’il convient de manier avec des pincettes.


    • sirocco sirocco 5 janvier 13:09

      @racbel

      Quand le citoyen lambda qui veut marcher un peu dans la rue doit slalomer entre les vendeurs de chichon et n’entend parler que le maghrébin autour de lui, il prend la rage.

       
      Quand il lit les faits divers, les coups de couteau quotidiens, les viols, les agressions dans la rue, dans les transports en commun... toujours commis par les mêmes, il prend la rage.

       
      Pour ce citoyen, les hordes qui ont envahi son territoire et qui ont fait grimper le niveau d’insécurité au plus haut point autour de lui sont des musulmans parce qu’ils parlent arabe et lui pourrissent la vie. Son ressentiment, basé sur sa situation quotidienne, ne va pas plus loin. 

       
      Elle est là, votre « islamophobie » commune, largement répandue depuis l’invasion migratoire massive de la France. Elle n’est pas dans l’étude savante des religions.
      Vos arguments théologiques n’intéressent pas grand monde.

       


    • Fergus Fergus 5 janvier 13:17

      Bonjour, sirocco

      Vous n’avez pas tort. Mais en l’occurrence, le mot « islamophobie » n’est pas le bon terme, les personnes visées n’étant pas toutes d’origine « maghrébine » ni de culture musulmane.

      On devrait plutôt parler, pour rester dans l’esprit de votre commentaire, de « racaillophobie ». Autrement dit, du rejet de tous ces dealers et autres trafiquants qui, trop souvent, imposent leur loi dans des cités où l’état et les collectivités locales ont laissé se développer les dérives, le plus souvent par clientélisme.


    • sirocco sirocco 5 janvier 13:34

      @racbel

      « ...les personnes visées n’étant pas toutes d’origine « maghrébine » ni de culture musulmane. »

      Bonjour Fergus,
       
      Pas toutes, c’est vrai : les Roumains, les Bulgares, les Géorgiens... ne sont pour la plupart pas musulmans. Quant aux autres...


    • Aristide Aristide 5 janvier 13:35

      @Fergus

       les personnes visées n’étant pas toutes d’origine « maghrébine » ni de culture musulmane.

      Bien évidement qu’il existe une délinquance autre, mais pourquoi rejeter le terme alors qu’il désigne assez clairement une religion qui est pratiquée, ou revendiquée culturellement par une grande majorité de ces délinquants. Quand je dis majorité c’est un euphémisme ... 

      Après on peut discuter des causes, et là essentialiser les origines de cette délinquance à la seule religion est à mon sens une erreur. Ces populations sont aussi les plus défavorisées, soufrant aussi d’un déclassement social et de discriminations qui existent mais n’en sont pas non plus la cause essentielle. L’éducation ou l’absence d’éducation est aussi un facteur. Si on ajoute à cela une idéalisation de la religion et de sa culture, ....


    • popov 5 janvier 16:40

      @racbel

      En effet si l’Islam divise autant...


      Faudrait d’abord savoir de quoi on parle : en français les mots « islam » et « Islam » désignent deux choses très différentes, le second n’étant pratiquement utilisé que par les historiens.

      En français, les noms de religions ne prennent pas de majuscule et l’islam ne fait pas exception. Il faudra s’y faire, surtout quand on veut incriminer l’ignorance des « islamophobes ».


    • titi 5 janvier 17:37

      @Fergus
      « On devrait plutôt parler, pour rester dans l’esprit de votre commentaire, de « racaillophobie ». »
      En Avril 2002, Malek Boutih a été le seul politique à dire un truc intelligent après l’arrivée de Le Pen au second tour.
      Il avait dit un truc du genre : quand on est arabe, on est facilement repérable dans la rue, et on doit donc être exemplaire.
      Visiblement il n’a pas été bien compris.


    • oncle archibald 5 janvier 18:51

      @Aristide : « Après on peut discuter des causes »

      Et de toute évidence une des causes est que d’avoir pour exemple le « grand frère » qui vend du chichon et autres marchandises illicites, donc est admiré puisqu’il roule dans une Audi dernier cri et apporte de quoi nourrir toute la famille. Les mômes trouvent que c’est plus excitant que d’aller en apprentissage puis d’aller bosser dur 8 heures par jour pour un smic à peine parfumé et c’est difficile de leur dire qu’ils ont tort.

      Tant qu’on ne mettra pas fin aux trafics lucratifs qui ont leur siège dans « les quartiers difficiles » on ne fera pas cesser cette attraction pour les « métiers » du crime organisé. Comme effectivement tout cela se déroule aux mêmes endroits, que ces endroits sont habités en majorité par des maghrébins et que les maghrébins sont en majorité de confession musulmane, etc etc .... ceux qui n’approuvent pas cette organisation parallèle d’une partie de la société, qui trouvent que c’est pas facile de vivre en marchant dans les clous, font « l’amalgame » et se font facilement qualifier « d’islamophobes ». D’autant que dénoncer « l’islamophobie » c’est chouette et dans le vent, certains politiques particulièrement hypocrites en font même leur miel.

      En bref c’est le serpent qui se mord la queue et ça n’est pas prêt de finir tant que les activités parallèles lucratives hors la loi mais néanmoins tolérées se poursuivront dans les endroits ou vivent une majorité de musulmans !


    • Doume65 5 janvier 19:36

      @Fergus
      Les plus grands islamophobes sont quand-même les islamistes, vu qu’ils s’entretuent, chiites contre sunnites, par exemple. Combien de morts de musulmans, parce que musulmans, par les autorités françaises au 21éme siècle ?


    • Jonas Jonas 5 janvier 19:42

      @racbel
      Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ?
      Alors regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, antichrétien et antisémite, rejetant notre culture, notre identité et notre mode de vie.


    • Aimable 5 janvier 19:53

      @Fergus
      L’ islamophobie et la judéo phobie oui , puisque les Français de confession de confession juive , comme les Français de confession musulmane ne sont pas concernés .


    • L'apostilleur L’apostilleur 5 janvier 20:41

      @racbel

      « ...les religieux qui ignorent l’histoire de leur religion et ceux qui se revendiquent spécialistes de l’Islam... »

      Vous avez bien raison, voyez ce que nous disent les « spécialistes de la grande mosquée de Paris ».

      (***) https://mobile.agoravox.fr/actualites/religions/article/comment-jacob-auteur-de-225454


    • JPCiron JPCiron 5 janvier 21:49

      @racbel
      .
      si l’Islam divise autant c’est qu’il y a bien une raison tout comme une vérité qui dérange >
      .
      Depuis plusieurs décades, le dénigrement des « Arabo-Musulmans » bat son plein. C’est à mon sens souvent raciste. Mais ça passe... il y a une raison... mais sans doute pas celle qu’on nous instille.

      Depuis des décades, il y a des campagnes de propagande effectuées par des activistes formés pour cela. Par exemple :  http://australiansforpalestine.com/wp-content/uploads/2009/07/tip_report.pdf  ou bien aussi https://www.middle-east-info.org/take/wujshasbara.pdf
      A son propos, le journal The Independent (UK) titrait «  Le document secret qui aide Israël à dissimuler la réalité ». Il s’agit bien d’un manuel très professionnel, destiné à guider les Activistes dans leurs activités de communication et de propagande. Ce manuel a été réalisé, avec d’évidentes arrière-pensées, juste après le conflit éclair avec Gaza (déc. 2008 - jan. 2009 ) qui se solda par la mort de 1350 personnes, dont DIX israéliens.
      J’en parle plus en détails ici :  https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/lobbyisme-pro-israel-et-democratie-212702
      .
      Si les occidentaux acquièrent le sentiment que les « Arabo-Musulmans » sont des arriérés, des terroristes, incapables de penser correctement à cause de leur religion... alors ils accepterons plus facilement qu’on les abandonne à leur sort en Palestine... en les rendant en quelque sorte responsables de leur propre malheur... alors qu’ils ont été massacrés et spoliés en Palestine.
      .
      Car cela continue : sur les 20 dernières années, il y eut 2172 enfant Palestiniens tués par les Israéliens, et 134 enfants Israéliens tués par les Palestiniens.  
      https://ifamericansknew.org/stat/children.html
      On entend aussi parler des attaques aériennes de ’’roquettes’ lancées depuis Gaza, et d’Israël qui ’’se défend’’ par des attaques aériennes sur Gaza. Le résultat , le voici :  https://ifamericansknew.org/stat/rockets.html Soit 30 morts par les ’’roquettes’’ et plus de 4000 par les attaques d’Israël sur Gaza. 
      .
      Plus on a le sentiment que les Palestiniens ’’l’ont bien cherché’’ et qu’ ils ’’ne valent rien’’, plus le gouvernement Israélien a les mains libres pour poursuivre tranquillement leurs actions complètement illégales en vertu du Droit International.
      .
      En fait, on détourne l’attention sur la communauté Musulmane dans son ensemble (= racisme « toléré) pour anesthésier nos réactions et laisser faire...
      Par ailleurs, les lobbies inconditionnellement Pro-Israël semble avoir »séduit" nombre ne nos Politiques (même aux niveaux élevés) et dans les institutions Européennes... En outre, nos Médias Grand Public européens suivent docilement leurs collègues des USA... en passant sous silence les méfaits perpétrés.
      .
      Et on dit que nous sommes une démocratie... et on croit que nous sommes maîtres chez nous !
      .


    • popov 6 janvier 02:23

      @JPCiron

      L’islam s’est fait détester bien longtemps avant la création d’Israël. 


    • Le421... Résistant Le421 6 janvier 09:21

      @racbel
      Moi qui croyais que le rejet venait justement de la méconnaissance...
      Tout faux !!
      Enfin, à voir...  smiley


    • HELIOS HELIOS 6 janvier 11:10

      @racbel

      ...essayer de faire un parallélisme des religions avec l’islam est extrèmement vicieux !
      Pourquoi ?

      D’abord, parce que l’Islam n’est pas qu’une RELIGION puisqu’il cumule une spiritualité et un systeme politico-économique

      Ensuite son proselytisme dans sa composante exclusive veut s’imposer

      Enfin, basé sur un mecanisme ethnique... l’islam etant essentiellement arabe, il cherche a conferer une primauté a cette ethnie, mais reconnaissons que cet aspect est actuellement plutôt ignorée tant que ses autres aspects ne sont pas atteint.

      L’islam n’a rien a voir avec le boudhisme, le judaïsme ou la chretienté (et que dire des spiritualités mineures quasi invisibles) et c’est en cet aspect qu’il est combattu et qu’il est légitime partout de le combattre sauf bien entendu dans ses espaces de naissance mais pas dans ses espaces conquis .

      Bien a vous, amis musulmans, La France n’est pas une terre musulmane l’islamophobie (hors votre spiritualité) devrait etre la règle.


    • OMAR 6 janvier 13:28

      Omar9
      .
      @popovitch :« L’islam s’est fait détester bien longtemps avant la création d’Israël. »
      .
      Et que dire du Judaïsme dont les adeptes, les juifs donc, furent déclarés « déicides » dés la crucifixion du Christ :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Peuple_d%C3%A9icide
      .
      Tu vois, l’antisémitisme et donc la haine et le racisme, sont nés bien avant l’avènement de l’Islam.
      .
      Et si tu détestes l’Islam et pas que.., c’est surtout en raison des Vérités qu’il enseigne et de certains interdits qui te font convulser, comme la consommation abusive de l’alcool par, entre-autres, les moujiks :

      Qui tient l’auberge et soûle le peuple ? Le paysan. Qui dilapide et boit l’argent de l’église, de l’école et de la communauté villageoise ? Le paysan. Qui, dans les assemblées de zemstvo et autres, est le premier à lutter contre les paysans   ? Le paysan...".
      Ton illustre compatriote et écrivain, Tchekhov, (Les Paysans, chap. IX)

      .


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 janvier 17:48

      @HELIOS

      Vous faites gravement erreur quand vous dites que l’islam n’a rien à voir avec le judaïsme ou la chrétienté.

      La sacralisation de sa croyance dans “les bonnes violences commandées par Dieu pour de bonnes raisons“ n’existerait pas, selon moi, dans l’islam, si le judaïsme (plus précisément “l’hébraïsme“) n’avait inventé cette croyance rapportée et justifiée dans l’Ancien Testament.

      Elle n’existerait pas non plus si, après l’engagement du juif Jésus de Nazareth pour tenter, jusqu’à accepter d’en mourir, de convaincre ses coreligionnaires que leur Dieu n’est qu’amour, générosité, et altruisme, ses adeptes n’avaient, à leur tour et en le trahissant, relancé l’horrible croyance.

      Aujourd’hui, l’objectif doit être d’obtenir la “dé-croyance“ dans l’épouvantable barbarie divine “bien interprétée“. Les chrétiens devraient être les premiers à l’exiger de leur hiérarchie.


    • HELIOS HELIOS 6 janvier 23:12

      @Pierre Régnier

      Vous pourriez avoir raison, mais vous oubliez juste un p’tit détail : pour s’opposer, il faut au moins etre 2 (en l’occurrence 4 tels que j’ai cité les principaux)

      L’islam est le dernier avatar des outils de soumissions dont quelques bedoins, prolongés par des opportunistes frustrés (regardez la richesse orientale avant que l’islam surgisse) et, en poussant la démagogie masculine, a permis l’adoption par tous les machos naturellement presents dans les societes rurales patriarcales.
      L’islam flatte la domination non pas du patriarche, agé, sage et poli par la vie, mais une jeunesse barbare violente, dominatrice...

      C’est cette aspect de l’islam qui le fait s’etendre et pour assurer la logistique de cette expansion il doit apporter l’intendance d’une structure politico-sociale.

      L’islam est a des années-lumière de ce qu’il tentait de montrer du temps de Soleiman le magnifique, pourtant déjà bien sauvage,... aujourd’hui, l’islam, ce sont essentiellement des terroristes, des bandits dont la seule action, est d’apporter destruction, mort en contaminant les populations partout où celles ci avaient trouvé un equilibre et construisent des civilisations.

      En ces termes, l’islam est un cancer pour les sociétés car l’humanité oblige le respect de tous, liberant un espace de liberté d’action et de croissance a ceux qui veulent en detruire l’histoire.

      Il n’existe qu’un seul moyen de restaurer l’equilibre, c’est de « desinfecter » les grands ensembles chretiens, juifs, boudhistes c’est a dire obliger la re-migration des musulmans vers « leur » espace d’existence original (du moins celui qu’on leur accorde) pour qu’ils y developpent, leur propre structure sociale.
      Vous savez que le multiculturalisme, le vivre ensemble, ne peut pas fonctionner si l’un des participants n’accepte pas les règles d jeu.

      L’islam n’est pas seulement une religion, c’est un modèle de société agressive, expansionniste sans respect pour les autres et utilise la confrontation silencieuse pour s’etendre... et il ne faut pas ’etonner de la resistance qui existe.

      pourquoi, a votre avis, les Ouighours(Chine), les Rohingas(SE Asiatique), Les miriades d’ethnies africaines, quasiment tous le moyen orient dont une grande civilisation Perse est gommée, même les chechenes... partout où il y a l’islam, il y a problème. Doit-on accepter cela ?


    • popov 7 janvier 01:26

      @OMAR

      Et si tu détestes l’Islam et pas que.., c’est surtout en raison des Vérités qu’il enseigne et de certains interdits qui te font convulser, comme la consommation abusive de l’alcool par, entre-autres, les moujiks :


      Je déteste l’islam parce que Mahomet, son inventeur était un menteur, un voleur, un tortionnaire, un assassin, un violeur et un imposteur, bref, un véritable trou de balle.
      Il n’y a aucune vérité dans le Coran que les gens ne savaient déjà ; il y a par contre des tas d’inepsies scientifiques.

      Je te mets au défi de me dire ce que l’islam pourrait bien apporter de bon à la France.

      Et tu peux te moquer de la Russie autant que tu veux, cela ne changera rien au fait que l’Algérie va avoir besoin du blé russe pour ne pas crever de faim.

      Pour les insultes personnelles, tu connais le tarif. 

      À bas la moustoufe !


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 7 janvier 10:16

      @Hélios

      Oui, comme vous le dites, L’islam est un cancer.

      Mais, ce que j’ajoute, c’est que ce cancer est toujours alimenté par les théologiens fous du “christianisme“.

      Ceux-ci, avec le soutien du Vatican, persistent à affirmer, enseigner, transmettre... la conception selon laquelle, dans le judéo-christianisme c’est différent : la violence attribuée à Dieu, doit y être considérée comme bonne, comme justifiée, quand elle était pratiquée il y a 3000 ans, à l’époque de l’Ancien Testament.

      Le bien réel cancer islamique se nourrit de cette horreur théologique maintenue par les faux chrétiens.

      Les “chrétiens“, pour le devenir vraiment, doivent cesser de soutenir ainsi, même indirectement, la violence de l’islam.


    • L'apostilleur L’apostilleur 7 janvier 10:56

      @Pierre Régnier

      « ..Les “chrétiens“, pour le devenir vraiment, doivent cesser de soutenir ainsi, même indirectement, la violence de l’islam... »

      Un exemple aiderait pour vous comprendre.

      Sauf si vous devoloppez une théorie christiano-islamophobe qui reporte sur les chrétiens la violence musulmane. 


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 7 janvier 11:12

      @L’apostilleur

      J’ai rapporté ici l’exemple de la Bible de Jérusalem, largement diffusée en France par l’église catholique :

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-eglise-catholique-le-confirme-c-218245

      L’Église doit d’urgence, selon moi, cesser de soutenir ses théologiens fous.


    • L'apostilleur L’apostilleur 7 janvier 14:24

      @Pierre Régnier

      L’Ancien testament ne peut pas être remis en cause, les chrétiens couperaient la branche sur laquelle ils sont assis. 

      Les contradictions, dont « tu ne tueras pas » que vous rappelez, sont légion dans les écritures. Les écoles rabbiniques ont inventé le pilpoul pour apprendre à s’en sortir, le talmud en est truffé.

      Ce qui importe aujourd’hui c’est l’« exemple » du Pape (jésuite ) qui revient avec 12 migrants (comme les apôtres ?) de Lesbos, plutôt que les comportements des communautés musulmanes un peu partout dans le monde. 


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 7 janvier 18:44

      @L’apostilleur

      Les chrétiens n’ont pas « coupé la branche sur laquelle ils sont assis ». Marcion voulait le faire et c’était une erreur.

      Mais les “chrétiens“ ont fait le choix stupide de chercher à tout prix des justifications aux violences attribuées à Dieu dans l’Ancien Testament.

      C’était, selon moi, le troisième choix qu’ils auraient dû faire : s’efforcer de mettre en place le monde pacifique du vivre-ensemble que leur modèle, Jésus de Nazareth, réellement issu de l’Ancien Testament, a proposé, en acceptant d’en mourir.

      Non seulement il n’est pas trop tard pour faire enfin ce choix, mais c’est indispensable et urgent si les chrétiens ne veulent pas du monde de violence que les islamistes - et avec eux les dégénérés de la fausse Gauche - mettent en place avec insistance.


  • pallas 5 janvier 12:46
    L’apostilleur,

    .

    Bonjour,

    La trés grande majorité des jeunes sont de confession Musulmane.

    L’Islam est la première religion de france et de très loin.

    Ce qu’a fait la france depuis 1945, c’est de ce suicidé et ceux a tous les niveaux, jusqu’a meme sa propre ethnicité.

    Des conversations entre intellectuels et élites Japonaises, Russes, Chinois, et divers autres nations s’interrogent et regarde l’effondrement de la france avec une curiosité quelque ébahit.

    Il est rare de voir une mort rapide d’une civilisation, faisant l’apologie de son auto destruction et aimant cela.

    L’Islamophobie n’existe pas en france, en Inde oui, en Chine oui, Japon oui, et d’autres nations en conflits religieuses

    La france n’existe plus, jusqu’a la langue qui disparait elle aussi et bientot disparu, 20 ans plus ou moins

    Salut


    • Le421... Résistant Le421 6 janvier 09:24

      @pallas
      Mais oui, mais oui...
      90% de la population française est croyante pratiquante et 70% est musulmane...
      C’est bon comme ça, j’ai juste ???

      D’ailleurs, y’a plus de mosquées que de commissariats ou de gendarmeries au pays de Molière.
      Tant qu’à faire bonne mesure.

      C’est marrant comme les minorités, dès qu’il s’agit de religion, arrivent à emmerder la grande majorité !!
      Enfin, « marrant »...


  • samy Levrai samy Levrai 5 janvier 12:53

    Le conditionnement mediatique oblige a toujours tout voir par le biais des religions ( très US) et toujours diviser le peuple ( très UE/ anglo saxon )...


  • Si les musulmans veulent être aimés il faut séduire autrement que par la violence et la haine des « mécréants ». Quant aux rappeurs cités dans l’article, ces « anti-babtous » sont tous millionnaires aujourd’hui et ne vivent plus dans les quartiers HLM. Et si l’islamisme était un palliatif à la fin du communisme municipal et au désengagement de l’état depuis trente ans ?


    • Fergus Fergus 5 janvier 13:23

      Bonjour, France Républicaine et Souverainiste

      « l’islamisme » n’est pas « un palliatif (...) au désengagement de l’état depuis trente ans », il en est la conséquence ! 

      Durant des décennies, les pouvoirs publics ont fait ce que je nomme « la part du feu » en laissant, dans des lieux de chômage croissant, se développer une économie parallèle et émerger des espaces de non-droit.
      On paie le prix de cette incurie, et on le paiera encore très longtemps !


    • Aristide Aristide 5 janvier 13:51

      @Fergus

      Vous auriez raison, si ce phénomène était spécifiquement français. Ce n’est pas le cas, la radicalisation d’une frange de plus en plus importante des musulmans n’est spécifique de notre pays.

      L’islam a toujours été une système de valeurs et une culture, et il n’a pas abandonné le prosélytisme quitte à utiliser la force. Ce n’est pas la seule religion, toutes les religions universalistes(*) à un temps ou un autre ont voulu convertir dans les conditions les plus contestables. 

      (*) par opposition aux religions ethniques comme l’indouisme ou le judaisme. 


    • @Fergus
      Entièrement d’accord avec vous ! 


    • popov 5 janvier 17:06

      @France Républicaine et Souverainiste, Fergus et Aristide

      Regardez les pays (et même certains quartiers en France) où l’islam s’est imposé et vous constaterez que l’islam c’est la dictature du bigotariat.


    • sirocco sirocco 5 janvier 17:48

      @Aristide

      « ...la radicalisation d’une frange de plus en plus importante des musulmans n’est spécifique de notre pays. »

       
      Vous avez raison, le phénomène est européen. L’Allemagne, la Suède... sont plutôt mal barrés aussi. Ces pays feront bientôt face à la situation que nous avons en France s’ils ne prennent pas des mesures fortes dès maintenant. Les Anglais ont des problèmes avec les Pakistanais et les Bangladais, très nombreux chez eux. 

       
      En fait tous les États dont les gouvernements obéissent aux directives européennes, obligeant à laisser leurs frontières ouvertes et à accueillir tous les migrants qui se présentent, connaîtront tôt ou tard le chaos social, culturel et religieux. La Hongrie, la Pologne ont pour le moment une chance d’y échapper.

       
      En France, la situation est d’autant plus délétère et se dégrade d’autant plus vite que l’immense majorité des migrants (musulmans pour la plupart, comme on l’a déjà dit) arrivent sur le territoire de leur ancien colonisateur, avec donc le sentiment qu’ils ont une sorte de revanche à prendre et qu’ils n’ont absolument rien à y respecter.


    • L'apostilleur L’apostilleur 6 janvier 09:12

      @Fergus

      La repentance et « la part du feu » en France sont à mettre en perspective avec ce qui se passe ailleurs dans le monde.

      Un séjour en Asie centrale ou dans les pays du Machrek, vous éclairera sur l’intolérance islamique avec les autres communautés religieuses, en voie de disparition partout où l’islam s’impose. C’est une pratique séculaire. J’ai déjà cité l’exemple de Ouzbékistan qui a repris ses habitudes islamiques dominatrices depuis le depart des russes après avoir chassé ses juifs notamment. 
      Au Sri Lanka l’islamophobie est générale leurs comportements dans les villes augurent mal de la suite, en Inde aussi...

      Vos arguments sont-ils applicables à leurs gouvernements ?


  • Aristide Aristide 5 janvier 13:23

    Mélenchon déclare : « C’est dans le métissage que la fraternité peut avoir lieu, pas dans la sublimation républicaine ».


    Prêt à tout pour quelques voix, ce serait anecdotique si ce n’était un candidat aux présidentielles dont on ne pouvait douter de la foi républicaine. J’utilise à escient ce terme de foi, car Mélenchon dans une époque révolue était un pur et dur républicain admiratif de Robespierre et fier de la France.

    Sur le reste à mon sens, le constat est assez évident, il existe dans notre pays une frange de la population issu du monde musulman qui soit ne se retrouve plus dans nos valeurs ce qui n’est pas trop grave à mon sens, mais une autre frange conteste ces valeurs et surtout voudrait les changer par tous les moyens. Du terrorisme à l’entrisme, toutes les formes du combat culturel sont utilisées.

     


    • Fergus Fergus 5 janvier 13:27

      Bonjour, Aristide

      Sur les deux points, je partage votre analyse et vos craintes.


    • pallas 5 janvier 13:28

      @Aristide

      Bonjour,

      L’idéologie du métissage (multiculturalisme) n’existe pas dans le monde, en vérité nul part.

      Les rares couple franco « étranger », les enfants adopteront la culture de celui étranger, il n’existe pas d’enfants Métis adoptant celui française.

      En cela aussi c’est un échec total.

      Salut


    • Aristide Aristide 5 janvier 13:41

      @pallas

      Mélenchon se contente seulement de flatter ces populations dans le seul but de récolter des voix, l’unanimité dans les postures de tous les représentants LFI sur ce sujet est évidente, c’est une stratégie politique.

      Sur le fond, je ne crois pas que le métissage soit une opportunité ou une erreur, il existe, par contre vous avez raison qu’en le posant en terme de multiculturalisme pour lutter contre les séparatismes, et bien on fait fausse route ...


    • L'apostilleur L’apostilleur 5 janvier 20:52

      @pallas

      « ...métissage (multiculturalisme) n’existe pas dans le monde, en vérité nul part.

      Les rares couple franco « étranger »... »


      Un illustre musulman a dit la même chose que vous à propos de ses ressortissants : « ... apprenez votre métier en France et revenez, vous ne serez pas heureux dans un pays à la culture si différente, ne vous mariez pas avec une française vous vous exposez à un échec... »


      Il s’appelait Mohamed V, roi du Maroc. 


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 janvier 13:48

    Je suis résolument islamophobe : je crains l’islam à cause de sa violence et, pour la même raison, je le déteste.

    Je ne suis pas, si peu que ce soit, musulmanophobe : je n’ai aucune haine pour les musulmans.

    Je refuse simplement de me laisser enfermer dans les tricheries langagières, de plus en plus nombreuses et qui, selon moi, sont le moyen, pour les gouvernants, les politiciens, les journalistes, les philosophes et autres intellectuels, de ne pas affronter certains problèmes très réels et très graves.

    L’islamophobie, comme la christianismophobie, comme la judaïsmophobie ne sont en rien des conceptions inacceptables, puisqu’il s’agit d’attitudes critiques, voire franchement hostiles à des religions.

    Mais la musulmanophobie, comme la christianophobie, comme la judéophobie doivent être combattues et réprimées par la loi, puisqu’il s’agit de comportements consistant à cultiver la haine envers des hommes et des femmes, les adeptes de ces religions.


    • Aristide Aristide 5 janvier 13:58

      @Pierre Régnier

      On peut être d’accord sur la frontière que vous tracez entre la critique et même la haine des religions et la critique ou la haine de ceux qui les pratiquent.

      Oui, mais voilà, cette frontière n’est pas si claire. Un exemple ? Si on soutien que l’islam et certaines de ses valeurs sont par essence incompatibles avec les valeurs de la république, n’est ce pas désigner les musulmans eux-mêmes ? 


    • pallas 5 janvier 14:03

      @Pierre Régnier

      La Génération 68 a détruit son héritage, n’a pas fait d’enfants, beaucoup de pédophiles et criminels dans leurs rang.

      Une civilisation qui en arrive a ce stade n’a pas d’avenir.

      Voir la enieme affaire d’un grand pompe au sujet de pédophilie envers l’un de ses proches, beau fils je crois.

      La grande bretagne est morte, il y regne la charia la bas, la belgique est en phase terminal, la france est morte.

      Il ni a pas de descendance des autochtones, les rares enfants maltraité par leurs propres parents et familles.

      L’Edorado est la france, un nouveau Far West, voila ou en est le pays.

      Il y a un coté comique dans l’histoire.

      Echec et Mat par le Fou en trois coups

      Salut


    • popov 5 janvier 17:11

      @Aristide

      Si on soutien que l’islam et certaines de ses valeurs sont par essence incompatibles avec les valeurs de la république, n’est ce pas désigner les musulmans eux-mêmes ?


      Je dirais plutôt que ce sont eux qui se désignent eux-même en amenant des coutumes du moyen âge de la Péninsule Arabique.

    • OMAR 5 janvier 20:29

      Omar9
      .
      @popovitch :« des coutumes du moyen âge de la Péninsule Arabique. »


      .
      Le Christianisme est originaire d’Europe, le Christ est allemand.et la liturgie catholique est une coutume moderne italienne.
      .
      Sinon, toi aussi tu es en conformité avec tes valeurs quand tu te bitures...


    • L'apostilleur L’apostilleur 5 janvier 20:56

      @Pierre Régnier

      « ...la musulmanophobie, comme la christianophobie, comme la judéophobie doivent être combattues et réprimées par la loi... »

      Nos législateurs et Charlie ne pensent pas comme vous.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 janvier 21:50

      @L’apostilleur

      Dans ces termes, la phobie c’est à la fois la crainte et la haine qui en découle (mais pas fatalement).

      Si n’est exprimée que la crainte, des musulmans, des chrétiens et des juifs, cette expression n’est effectivement pas punissable.

      Mais les appels à la haine, des musulmans, des chrétiens et des juifs, si.

      Le problème des législateurs et de Charlie, sur ce sujet, est celui de toute notre société : la confusion langagière.

      Même Henri Peña-Ruiz, bien intentionné, ajoute à la confusion quand il met l’islamophobie sur le même plan que la christianophobie et la judéophobie (ou l’antisémitisme). Le premier mot désigne, dans le pire des cas, la détestation d’une religion, l’islam. Les deux autres termes désignent la haine d’individus, les chrétiens et les juifs.


    • L'apostilleur L’apostilleur 5 janvier 22:48

      @Pierre Régnier
      « L’islamophobie autorisée » est un hypocrisie ou une pirouette politicienne pour éviter des décisions difficiles. 

      Hypocrisie qui autorise à se moquer d’un costume mais pas de celui qui le porte. Une religion pourrait-elle exister sans ses croyants ? Ces sujets nécessitent maintenant un vernis juridique avant de les aborder.

      Les décisions supposeraient de faire le diagnostic des pays ou l’islam s’est implanté. Où et quand l’assimilation islamique a-t-elle été possible ? 


    • cyrus ㄈϤ尺Цら 5 janvier 23:03

      @OMAR

      He oui , puisque marie est venus en france au sainte marie de la mer , on peut penser qu’ elle connaissait deja le chemin , a l’ epoque on passait de l’ egypte en espagne tres facilement , il n’ y avais pas encore de muz au maghreb ...


    • popov 6 janvier 02:05

      @OMAR

      Salut l’homard
       

      Le Christianisme est originaire d’Europe, le Christ est allemand.et la liturgie catholique est une coutume moderne italienne.


      D’origine juive, le christianisme s’est fortement hellénisé et romanisé. De la même origine, l’islam s’est bédouinisé.
      Je ne sais pas si Jésus était allemand ou pas, puisque je ne connais pas son père.
       

      Sinon, toi aussi tu es en conformité avec tes valeurs quand tu te bitures...


      Tu prends ce qui sort de ton imagination délirante pour la vérité. Ça ne m’étonne pas que tu crois comme les bêtes que le Coran est « incréé ».

    • cyrus ㄈϤ尺Цら 6 janvier 02:13

      @popov @omar (y en as un bien un des deux que ca va faire rire ...)
      je verais bien popeck pour la raconter ....

      Le musulman qui voulait rencontrer Mahomet

      C’est Mustapha, un bon musulman pratiquant qui vient de mourir dans un accident de voiture. Il monte directement au ciel, et là ça commence à se corser car c’est Saint Pierre qui l’accueille.
      – Bonjour Mustapha. Je suis Saint Pierre et je suis très heureux de t’accueillir au Paradis.
      – Bonjour Saint Pierre. Très heureux moi aussi, mais je suis musulman tu vois, et j’aimerais rencontrer Mahomet.

      Alors Saint Pierre lui répond :
      – Mais pas de problème. Tu n’as qu’à prendre cet ascenseur derrière toi et monter à l’étage supérieur. Tu seras reçu par Moïse.

      Alors Mustapha rencontre Moïse :
      – Bonjour Moïse. Enchanté de faire ta connaissance. C’est vraiment un grand honneur pour moi, mais comme je l’ai déjà dit à Saint Pierre, j’aimerai rencontrer Mahomet parce que, tu vois, je suis musulman.
      – Mais pas de problème Mustapha. Tu n’as qu’à emprunter le même ascenseur que tu as pris pour venir ici et à l’étage supérieur, tu pourras rencontrer Mahomet.

      À l’étage du dessus ; Mustapha ne voit rien du tout. Il baigne dans une douce lumière et est accueilli par une voix qui lui dit :
      – Coucou, Mustapha, je suis ici. C’est moi Dieu. Tu désirais me voir m’a-t-on dit ?

      Mustapha est très ému :
      – Dieu… Oh là là quel honneur. Ecoutez, je suis désolé et je ne voudrais pas vous être désagréable ni vous manquer de respect, mais j’aimerai vraiment rencontrer Mahomet…
      – Ohh… Je vois. Il n’y a aucun problème, tu vas bientôt rencontrer Mahomet. Installe-toi dans ce fauteuil Mustapha. Peut-être prendras-tu un thé en attendant ?
      – Heu… Oui merci Dieu…

      Alors Dieu se retourne et crie en direction de la cuisine :
      – HÉ MAHOMET ! 1 CAFÉ ET UN THÉ !


    • popov 6 janvier 07:03

      @ㄈϤ尺Цら

      Le Mahomet de cette blague a plus de chance que celui décrit pas Dante. Alors que Averroes et Avicennes se prélassent dans les étages confortables de l’enfer en compagnie des philosophes grecs, Mahomet est détenu dans les salles de torture des bas fonds de l’enfer. 

      Voici la description qu’en fait Dante :

      Le tonneau, lorsqu’il perd quelque douve ou le fond,

      ne reste pas béant, comme un que j’aperçus
      ouvert depuis le cou jusqu’au trône des pets.


      Entre ses deux genoux pendillaient ses boyaux,
      les entrailles à l’air, avec le sac fétide
      qui prend nos aliments pour les merdifier.
      Je tenais mon regard rivé sur cette horreur ;
      il ouvrit, m’ayant vu, de ses mains sa poitrine
      et dit : « Regarde donc comme je me déchire !
      Vois à quel triste état est réduit Mahomet !

      Celui qui va devant en pleurant, c’est Ali,
      le visage béant du toupet au menton.
      Tous les autres esprits que tu peux voir ici
      dans la vie ont été des semeurs de scandale
      et de schisme ; et voilà ce qui les fend ainsi !
      Un diable qui se tient là-dedans nous accoutre
      de si triste façon, en nous faisant passer,
      tous ceux de notre troupe, au fil de son épée,
      lorsqu’on a fait le tour du chemin de douleur ;
      car nos blessures sont à chaque coup guéries,

      aussitôt qu’il nous faut retourner devant lui.


    • popov 6 janvier 07:23

      @OMAR

      Sinon, toi aussi tu es en conformité avec tes valeurs quand tu te bitures...


      Accusations gratuites. C’est comme si je disais sans preuves que tu vends des cigarettes de contrebande tous les weekends à Barbès.
      Tu connais le tarif.


  • rogal 5 janvier 14:28

    La claustrophobie aussi est autorisée.


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 5 janvier 15:31

    Peut-on être pleinement Français et musulman ?

     

    La réponse de De Gaulle est NON :

    « Nous sommes avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne.

    Qu’on ne se raconte pas d’histoire ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l’intégration ont des cervelles de colibri, même s’ils sont très savants.

    Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyiez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherez-vous de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Eglises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées. »  C’était de Gaulle, tome 1, Alain Peyrefitte, éd. éditions de Fallois/Fayard, 1994 p. 52

     

    La réponse de l’Apocalypse est NON :

    "Et de sa gueule, le serpent (les autorités morales : pape François, gouvernements et humanitaires) lança de l’eau comme un fleuve (les envahisseurs musulmans) derrière la femme (L’église de Christ), afin de l’entraîner par le fleuve. Mais la terre secourut la femme, elle ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa gueule. (Apocalypse 12:15-16)

    «  Quand l’ennemi viendra comme un fleuve (les envahisseurs musulmans), L’esprit de l’Éternel le mettra en fuite. Un rédempteur viendra pour Sion, Pour ceux de Jacob qui se convertiront de leurs péchés, Dit l’Éternel. » (Esaïe 59 :19-20)

     

    La réponse des apôtres est NON :

    "Si quelqu’un n’aime pas le Seigneur, qu’il soit anathème" (1 Cor 16:22)

    Pour nous les chrétiens, l’Islam, c’est l’Islam et il doit être anathème en France :

    « Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ. Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien. » (2 Cor 11 :3-4)

    « Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème ! » (Gal 1 :8)

     

    La réponse de La Marseillaise est NON :

    «  Quoi ! Des cohortes étrangères

    Feraient la loi dans nos foyers !

    Quoi  ! Des phalanges mercenaires

    Terrasseraient nos fiers guerriers ! (Bis)

    Dieu  ! Nos mains seraient enchaînées !

    Nos fronts sous le joug se ploieraient !

    De vils despotes deviendraient

    Les maîtres de nos destinées ! »


  • popov 5 janvier 16:51

    Les mahométans amènent une religion basée sur un Coran qui dégouline de haine envers tout ce qui n’est pas l’islam. 

    Comme si ce n’étaient pas assez, ils prétendent que ce texte est « incréé » et qu’ils ne peuvent donc pas le décrotter des insultes et menaces de violence envers les insoumis.

    Et pour finir, ils font semblant d’être étonnés quand on leur dit où ils peuvent se mettre leur Coran et essayent de faire passer ce rejet pour de la haine ou du racisme.


  • popov 5 janvier 17:01

    Malgré son étymologie, l’islamophobie n’est pas une maladie. Mieux on connaît l’islam, et mieux on se rend compte que le rejet de l’islam est un devoir de citoyen.

    En France, ce n’est pas l’islamophobie qui tue, c’est l’islamophilie des élus.


    • pallas 5 janvier 17:46

      @popov,
      .

      Bonsoir,

      Dans les années 1970 les psychiatres et médecins, alertèrent sur le taux de prolifération des psychopathes et schizophrènes.

      Il y a un livre sur le sujet.

      Bref, les psychopathes et sociopathes ne peuvent pas faire descendance et dans le cas ou il y aurait, les détruirons immanquablement.

      De plus ces individu(e)s détruisent tout.

      La france ne serait jamais devenu ce tas de purin s’il y avaient des hommes et femmes normaux.

      Jamais un Musulman ne citera l’Ancien Testament.

      Un psychopathe ou sociopathe, voir un demeuré mental en fera sien et le citera sans vergogne.

      hé hé hé hé hé

      La france subit de plein fouet les fléaux de l’Ancien Testament, a la virgule prêt.

      Sa en est amusant

      Salut


    • sirocco sirocco 5 janvier 18:04

      @pallas

      On peut voir les choses comme ça.

      On peut y voir aussi les conséquences de l’application rigoureuse, par la Commission européenne, du plan Coudenhove-Kalergi qui vise à instaurer le chaos dans les pays à civilisation ancienne pour, à terme, en prendre totalement le contrôle.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 janvier 18:31

      @pallas

      Bonjour Pallas

      La génération 68 est la mienne et je ne me reconnais pas dans celle que vous présentez, mais je reconnais que vous y mettez beaucoup de vrai sur son évolution (qui me révolte).

      Les choses ne sont pourtant pas si simples que le voudraient ici l’auteur et les commentateurs, quelle que soit leur tendance.

      J’ai déjà beaucoup indigné sur Agoravox en disant très explicitement que les chrétiens aussi ont à rejeter un volet criminogène justifié et cultivé, aujourd’hui encore, par les “théologiens fous” du catholicisme (principalement mais pas seulement). Voyez ici :

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-eglise-catholique-le-confirme-c-218245

      Je persiste : la criminalité islamique, aujourd’hui toujours sacrée pour les musulmans, ne pourra être détruite que si les chrétiens exigent de leur hiérarchie qu’elle rejette très explicitement sa conception des “bons massacres commandés par Dieu pour de bonnes raisons qu’il faut “bien interpréter”, conception qu’elle prend, elle aussi, depuis presque 2000 ans, dans l’Ancien Testament.


    • L'apostilleur L’apostilleur 5 janvier 21:17

      @popov

      « ...En France, ce n’est pas l’islamophobie qui tue,.. »

      Vous avez raison, c’est d’ailleurs incroyable.
      Après l’égorgement du père Hamel on n’est pas passé loin, nos services ont neutralisé des vengeurs à temps. Par contre après son passage en France, notre touriste Néo Zélandais ...

      https://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/si-la-planete-entiere-ou-presque-213719 


    • popov 6 janvier 02:09

      @pallas

      J’ai plutôt l’impression que les gens, pour la plupart, s’en foutent de l’Ancien Testament.


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 5 janvier 18:09

    C’est pas compliqué, c’est la suite logiques du « choc des civilisations » qui a été mis en place. Le reste c’est du battage médiatique pour que ça rentre bien ds les têtes ^^


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 janvier 18:26

      @bouffon(s) du roi

      L’auteur du livre Le choc des civilisations constatait et déplorait ce choc, un résultat de l’Histoire. Il ne le décrivait pas comme « ayant été mis en place ».

      Si nos gouvernants et nos politiciens « de gauche » avaient pris en compte cette réalité au lieu de la déformer, ils se seraient consacrés à en éviter l’aggravation au lieu de l’amplifier comme ils ont fait et continuent de le faire .


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 5 janvier 19:35

      @Pierre Régnier

      N’importe quel livre peut devenir « doctrine », et à chaque fois c’est la merde. Le pouvoir rend terriblement, férocement, con ^^


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 5 janvier 19:48

      @Pierre Régnier

      J’ai lu votre commentaire un peu vite mais Huntington ne constatait rien !

      Stratège, géopoliticien, Professeur à l’Université Harvard,  Huntington a navigué dans les hautes sphères gouvernementales sous l’administration Carter (expert auprès du conseil national américain de sécurité).
      Donc son livre est profondément marqué par la politique américaine et qui sent fort le deep state, il est membre de la Trilatéral, c’est une vision politique et non pas une réalité. C’est un idéologue !


    • L'apostilleur L’apostilleur 5 janvier 21:07

      @Pierre Régnier

      « ...Si nos gouvernants et nos politiciens « de gauche » ... »

      Seulement de gauche ?

      https://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/si-la-planete-entiere-ou-presque-213719


  • pallas 5 janvier 19:12

    Pierre Régnier

    ,

    .

    Bonsoir,

    L’Ancien Testament n’est pas cité pour rien dans les trois religions, Islam, Christianisme, Judaisme, ..  !!!!!

    Meme zemmour prend garde quand il le cite.

    Le Dieu invoqué est pire que la mort, le Hades lui meme.

    Je ne crois pas avoir vu ici des gens normaux, détrompez moi ?.

    Rahhh  !!!!!!!!

    C’est quoi votre probleme !!!!!!!!!!!

    Vous etes chiants et ennuyeux, mais surtout sale et dégueulasse.

    Salut


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 janvier 19:23

      @pallas

       ???????


    • pallas 5 janvier 19:34

      @Pierre Régnier

      C’est juste mon ressentiment envers les gens d’ici.

      Ne le prenez pas personnellement

       smiley

    • Copain 6 janvier 00:06

      @pallas
       Il leur a encore fallu créer la Réforme puis la maçonnerie et enfin renverser les valeurs d’en l’Eglise pour que leur pouvoir devienne total ou presque. Bref à quoi eut été nécessaire la révolution s’ils avaient contrôlé l’Eglise de tout temps ? Tout cela n’est pas très sérieux, on voit bien quand on fréquente la tradition que tout oppose le vrai christianisme et le judaïsme kabbaliste, quelles que soit ses formes. Pour finir, une simple preuve que la,supériorité européenne vient du christianisme et non de qualites raciales intrinsèques : la pédophilie a été tolérée voire encouragée par toutes les sociétés païennes, blanches y compris. Seul le christianisme a instauré sa condamnation, notamment contre les sectes juives frankistes qui savent que c’est un mal mais le pratiquent comme tout mal pour hâter la venue d leur faux machiah et vrai antechrist. Et les soixante-huitards ont eu beau pousser à la roue, la pédophilie est désormais unanimement condamnée en public, même si les lobbies travaillent toujours à sa réhabilitation. Si Dieu n’existait pas, ou si le Dieu chrétien etait juste une invention juive et ses préceptes moraux un simple pharisaïsme, alors à l’heure actuelle, toutes les déviances pourraient s’exprimer sans limites...c’est une preuve parmi mille du travail de Dieu sur les âmes meme les plus éloignées de Lui...


  • Copain 6 janvier 00:06

    Mes yeux ont vu la gloire de la venue du Seigneur ;
    Il piétine le millésime où sont stockés les raisins de la colère ;
    Il a lâché l’éclair fatidique de sa terrible épée rapide ;
    Sa vérité est en marche.
    Gloire ! Gloire ! Alléluia !
    Gloire ! Gloire ! Alléluia !
    Gloire ! Gloire ! Alléluia !
    Sa vérité est en marche.


  • Cartman Cartman 6 janvier 02:13

    Si vous dites : « Non a l’islamophobie ! » Car vous pensez : « Arrêtez de persécuter les gens pour leur croyance ! », vous avez raison. Mais que faire de la croyance elle-même quand elle est dangereuse ?


    Comme expliquent les excellents spécialistes de l’islam et de la langue arabe, intellectuels universitaires algériens (et boute-en-train de surcroît) Samir et Lyes (cherchez leur canal sur YouTube), nous avons le droit d’avoir peur, nous avons le droit d’être islamophobe. Ce projet politique est effectivement terrorisant à souhait. Pourquoi avoir peur du judaïsme ? Les judéens ne passent plus de villes “par interdit” depuis des millénaires. Pourquoi avoir peur du christianisme ? Aucun mouvement chrétien traditionnel ne prone la violence. L’ISLAM, par contre est un projet POLITIQUE ET IL FAUT SAUVER LES GENS DE CETTE IGNOMINIE. D’abord sauver les musulmans de cet étau mental qui les empêchent de penser complètement, souvent par peur, parfois par fanatisme et ensuite contrer toute propagande ” padamalgamiste” qui cherche à tout prix à diminuer la perception de la réelle nocivité de cette soupe idéologiste toxique.


    Que diriez-vous si on vous disait de luter contre la fascistophobie ? Contre la naziphobie ? Seriez-vous d’accord ? Je ne pense pas qu’il faut en vouloir aux fascistes et aux nazis personnellement. Il faut leur expliquer par la logique pourquoi leur projet politique est mauvais. Il faut REVENDIQUER la fascistophobie, revendiquer la naziphobie et également l’islamophobie car tous ces projets politiques sont rétrogrades et néfastes.


    Ça ne sert à rien d’aller emmerder le pauvre musulman qui souvent n’a de musulman que le nom et ne suit les 3 à 4 pratiques pour honorer sa religion que par identité familiale et inertie mentale. IL FAUT ATTAQUER L’IDÉOLOGIE ELLE MÊME ET LUI BARER LA ROUTE. Pour cela il faut informer, démontrer, enseigner.


    Si ça vous intéresse, tapez donc Samir et Lyes sur YouTube car ils sont spécialistes de la langue arabe et du coran. N’oubliez jamais que les premières victimes de l’islam sont les musulmans.



    • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 janvier 09:11

      @Cartman

      Vous dites : Que fait-on de la croyance elle-même quand elle est dangereuse ? Votre question est essentielle, mais vous vous en éloignez tout de suite et c’est dommage.

      Je crois que le drame actuel c’est qu’on n’a toujours pas dépassé cette mauvaise habitude quand on « pense » le religieux : ne pas penser séparément la croyance en Dieu et la croyance dans les prétendues bonnes violences commandées par Dieu pour de bonnes raisons.

      Cette croyance-là est toujours présente dans les trois monothéismes. Même dans le « christianisme » où des théologiens fous consacrent leur vie à son entretien.

      C’est dans le judaïsme et dans l’islam, mais aussi dans le « christianisme », que doit avancer la « dé-croyance » en cette épouvantable conception de Dieu


  • osiris 6 janvier 06:26

     La critique des religions en tant que systeme ideologique rreligieux comme d ailleurs la critique de toute phiilosophie en tant Que system e ideologique metaphysique et moral est non seulement un droit fondamental mais un devoir,un devoir humain fondamental et une obligation divine ,car seul le divin est parfait ,ce qui est imparfait comme tout ce qui est de l ordre humain, ce qui est produit par l homme ,lui meme intrinsequement imparfait,doit pouvoir etre critique dans le but de l amelioration et la marche du progres en l elevation vers la nature divine.

    L Islam tel qu il est ,l Islam hanbalite coraniste increeiste omarien dont l essence est imprimee dans les 5 grandes ecoles islamiques contemporaines ,n est pa

    s use religion mais use secte idolatre, use hypersecte des plus dangereuses qui soit car idolatrant un liv’re appele coran,oeuvre humaine imparfaite ,objet cree et institue par des des hommes imparfait en l occurrence des hommes criminels de la pire espece,soit les califes Omar et Othman

    L Eglise Catholique condamne comme idolatrie heretique ou perversion religieuse,toute religion du livre, coranisme,biblisme,livrerougisme et tout autre livrisme y compris evangilisme

    La doctrine morale et sociable de l Eglise est issue des different Conciles suivant le mouvement de l histories et des enseignements des Peres de Eglise dont le grand tDr ologian auteur de la Somme Theologique,St Thomas d Aquin qui a formule le Principe de la Raison comme fondement absolu de la morale universelle catholique.En effet seldom Thomas d Aquin

    « Dans le monde du cree immanent c est la Raison qui determine le Bien et le Mal.

    et la Raison humaine est la projection de la Raison divine dans le plan immanent. »

    Ce Principe de la morale rationnelle est reconfirme par le page Benoit XVI dans son discours au monde culturel au Bernadin de Paris avec l affirmation du Logos hellenique ,aussi par le pape Jean Paul II dans son encyclique Foi et Raison ,mais encore dans le Concile VaticanII avec l encyclique Pacem in Terris du pape Jean XXIII ou il est dit :

    « La legislation humaine ne revet le caractere de loi qu autant qu elle est conforme a la juste raison d ou il appert qu elle tientvsa vigueur de la loi eternelle. Mais dans la mesure ou elle s ecarte de la raison elle ne verifie pas la notion de loi mais est plutot une forme de la violence. »

    C est Clair.


  • Crab2 11 janvier 00:22

    Le temps d’une valse, un rare moment de grâce éphémère comme le furent les beautés de marbres blancs de la Grèce, pourquoi ne peut-on jamais, un temps, arrêter le temps ?

    https://claude-bouvard-lucrece.blogspot.com/2021/01/lataraxie-des-temps-presents.html



  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 6 mars 10:01

    A ce lien, vous aurez les avis de De Gaulle, de l’Apocalypse, des apôtres, de La Marseillaise.

    Tous ceux-là ont-ils des déjections racistes ? Si c’est le cas, alors le racisme n’est pas une tare mais au contraire un jugement bienfaiteur pour la France.

    Peut-on être pleinement Français et musulman ?

    https://www.agoravox.fr/commentaire5671966


Réagir