jeudi 26 juillet 2018 - par VICTOR Ayoli

EPR : encore du retard ! Arrêtons les frais

On pourrait s’en gondoler les zygomatiques si ce n’était pas dramatique. L’EPR – ce très dangereux monstre technologique doublé d’un gouffre financier – va subir un an de plus de retard assorti évidemment d’un surtout de 400 millions d’euros.

En cause, des "écarts de qualités" sur des soudures du circuit secondaire de l’EPR (celui qui conduit la vapeur brûlante depuis le réacteur jusqu’à la turbine), détectés en avril dernier. Après avoir contrôlé 148 des 150 soudures, EDF a conclu que 53 d’entre elles sont à refaire. Les « écarts de qualité » constatés : des bulles d’air d’un ou deux millimètres au cœur du métal. 10 autres présentent de légères anomalies mais, bon…

Bof, quelques soudures, ce n’est pas la mer à boire ! Ouais mais reprendre ces soudures n’est pas une mince affaire. Chaque reprise va prendre huit semaines. Il s’agit de souder des tubes d’acier de 55 à 85 centimètres de diamètre et épais de 4 à 5 centimètres. Il faut faire le tour une centaine de fois, soit plusieurs hectomètres de soudures à chaque fois.

Voilà donc l’EPR (Eh ! Pour Rire) retardé jusqu’en ? Qui le sait ? Pour quel prix ? Qui le sait ? Le devis initial était de 3,3 milliards pour une mise en service en 2012, il est actuellement de 10,9 milliards pour une mise en service – soyons optimistes – en 2020 ! Ça s’appelle un fiasco technologique et un gouffre financier.

Bon. La sagesse voudrait que l’on prenne enfin la bonne décision : abandonner cette monstruosité imposée par le sinistre lobby des nucléocrates qui sévit avec autant d’impudence que d’impunité depuis des décennies.

En d’autres temps, Lionel Jospin a pris la décision salutaire d’arrêter un autre monstre nucléaire, encore pire que l’EPR, le surrégénérateur Superphénix en arguant sur son coût excessif. Mais aujourd’hui, quand bien même il le voudrait, Macron ne pourrait pas arrêter l’EPR. En effet la loi relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire, dite « loi TSN », crée l’autorité de sûreté du nucléaire (ASN) et institue le premier régime légal complet des installations nucléaires de base. Mais elle prive aussi le pouvoir politique de la capacité de fermer les réacteurs pour des raisons autres que sécuritaires. La fermeture d’une centrale relève de la décision de l’exploitant et de l’ASN.

L’EPR est merdique. Sa construction foire aussi bien en Finlande qu’à Flamanville.

- Où qu’on le construise, l’EPR sera dangereux.

- Il produit des déchets nucléaires qu’il faudra stocker durant des millions d’années. Pour chaque mégawatt d’électricité produite en un an, chaque centrale produit la radioactivité à vie courte et à vie longue d’une bombe d’Hiroshima. Deux EPR à 1 600 MWe chacun produiront la radioactivité de 3 200 bombes de Hiroshima.

- Partout où des hommes travaillent, les erreurs humaines sont possibles.

- L’EPR est gigantesque au lieu d’être sûr.

- Les systèmes de sécurité passifs de l’EPR ne sont pas suffisants, armatures et pompes sont toujours entraînées par des moteurs, qui peuvent s’arrêter à la moindre panne de courant. La seule innovation de l’EPR est le réservoir destiné, en cas d’accident majeur, à recevoir et refroidir le cœur en fusion. Pour ce faire, il faudrait d’une part que le bassin soit absolument sec, sans quoi les risques d’explosion de vapeur sont très élevés, et d’autre part, il faudrait recouvrir d’eau le cœur en fusion, ce qui provoquerait justement ces explosions de vapeur à éviter…

- Et pour l’EPR, des gens mourront dans les mines d’extraction, par les radiations proches des centrales, dans les usines de plutonium (dites de retraitement) et d’enrichissement d’uranium.

- Comme toute autre centrale nucléaire conventionnelle, l’EPR produira des rejets radioactifs lors de son fonctionnement dit « normal ».

- Destiné à l’exportation, l’EPR aggrave donc le risque que de nouveaux pays entrent en possession de la bombe atomique.

- Le projet EPR a commencé bien avant les événements du 11 septembre 2001. L’EPR n’est pas prévu pour faire face à une éventuelle attaque terroriste. Une attaque terroriste ou un accident nucléaire majeur rendraient une grande partie de l’Europe inhabitable pour toujours. Un pays possédant des centrales nucléaires est à la merci de tous les chantages. L’industrie nucléaire est tournée vers le passé alors qu’une vraie préparation de l’avenir exige le développement des alternatives.

La pénurie d’uranium précédera le déclin de la production d’uranium qui commencera vers 2025. Alors, si les réacteurs doivent être arrêtés par manque de combustible, pourquoi en construire de nouveaux ?

Arrêter enfin l'EPR serait une bonne affaire – aussi – pour nos finances. Quant aux travailleurs du nucléaire, leur savoir-faire sera indispensable pour déconstruire non seulement le parc français, mais encore les parcs nucléaires européen et mondial.

 

EPR gouffre.jpg

 

Illustrations X - Droits réservés



176 réactions


    • Pimpin 30 juillet 2018 13:25

      @Matlemat Ca c’est sûr que les politiques par leur action néfaste sur l’organisation d’EDF ont apporté de l’eau au moulin des anti-nucléraire.

      Pour la construction des EPR, en effet la Chine est en pointe, sans doute grâce à sa meilleure organisation. Tant que ce ne sont pas des politiques français et européens incompétents qui veulent tirer les ficelles, ça doit fonctionner. 
      Fukushima a sans doute fait ralentir l’installation du nucléaire, mais c’est temporaire vu que cette source d’énergie est indispensable. Par contre, ça a dû remettre en selle les actions de sécurité et de gestion des risques qui étaient largement passées au second plan.
      Concernant le risque terroriste, pour ceux qui entrent par effraction à pied, c’est simple, sommation et ouverture du feu. Actuellement c’est sommation, bras d’honneur et on continue.
      Pour le risque aérien, les petits appareils genre drones ne présentent aucun risque. Pour les gros appareils, on les voit venir de loin ...

    • Matlemat Matlemat 30 juillet 2018 15:20

      @Pimpin
       les déboires de l ’EPR prouve qu’un événement extérieur indépendant de notre volonté peut avoir des conséquences financières grave pour EDF et AREVA, un autre accident peut arriver à tout moment dans le monde.


       Pensez un instant être a la place d’un chef gouvernement lors de la catastrophe de Fukushima, comprenez vous pourquoi un petit pays ne peut se permettre cela, le risque est trop grand, je vous rappelle qu’aucune assurance ne prend en charge le risque d’accident nucléaire, ce n’est pas par hasard !

       Pour le risque terroriste, je ne vais pas ici être trop précis sur les points faibles, je vais juste dire que des substances radioactives traversent la France dans tout les sens à longueur d’années.

       Pour les risques aériens, vous montrez votre ignorance, les drones peuvent transporter une charge explosive d’un ou deux kilos, et les avions, il faut croire que les militaires sont bien renseignés sur les attentats du 11 septembre et savent qu’un chute d’avion est improbable, on voit les venir de loin c’est un peu léger comme argument.

       Nous avons eu des terroristes qui surveillaient la maison d’un directeur de centrale en Belgique et, cas beaucoup plus inquiétant, Anders Breivik avait préparé un plan pour faire exploser une centrale nucléaire.

       Malheureusement ça n’est pas les seuls risques, mais même s’il n’y en avait pas, la pollution et les déchets laissés aux générations futures sont inacceptables.

    • Matlemat Matlemat 30 juillet 2018 15:29

      @Pimpin
       Un charge d’un kilo et demi explosant au bon endroit peut provoquer une catastrophe, le reconnaissez vous ou pas ?


    • Pimpin 30 juillet 2018 16:44

      @Matlemat
      Non ! Qu’est-ce que vous voulez que ça fasse à une centrale nucléaire ?


    • Pimpin 30 juillet 2018 16:50

      @Matlemat
      Les déboires de l’EPR montrent surtout les dégâts d’une mauvaise organisation suite à la destruction de celle d’ EDF. 

       Quant à Fukushima, la faute est de ne pas avoir prévu l’arrivée d’un tsunami !
      Les centrales nucléaires et leur environnement sont sous surveillance radar renforcée en permanence en plus du réseau normal, un avion même petit a peu de chances d’y arriver.
       Enfin, si les moyens sont vraiment en place !
      Et puis quoi ? les terroristes peuvent aussi bien s’attaquer à des barrages ...


    • Matlemat Matlemat 30 juillet 2018 16:55

      @Pimpin
       Décidément vous ne savez pas grand chose, vous me forcez à être plus précis, les piscines au dessus du sol peuvent elles être à sec ? 


    • Matlemat Matlemat 30 juillet 2018 17:06

      @Pimpin
      «  Quant à Fukushima, la faute est de ne pas avoir prévu l’arrivée d’un tsunami ! » 


       En 2004 il y a eu un Tsunami en asie du sud est, Stéphane Lhomme dans son livre en 2006 prévenait déja du risque tsunami des centrales en bord de mer car de moins en moins de centrales nucléaires sont construites en bord de rivière a cause du manque d’eau l’été.
       
       Il est évident que les avertissements des écologistes n’ont pas étés entendus.

       C’est justement des suites d’événements imprévisibles qui amènent a des accidents majeurs, c’est une erreur de croire que tout a été prévu en France même l’imprévisible.

       Oui s’attaquer a un barrage est une possibilité et il y en a bien d’autres, combien de sites sont protégées par des digues ?

       


    • Matlemat Matlemat 30 juillet 2018 17:09

      @Pimpin
       Si vos collègues en charge des centrales nucléaires françaises sont comme vous autant sûrs d’eux qu’ ignorants, il y a de l’inquiétude à avoir ...


    • Matlemat Matlemat 30 juillet 2018 18:48

      @cassini
       J’ai expliqué pourquoi travailler chez EDF est immoral, quand je parle de mensonges j’apporte des éléments concrets, multiplier les désastres annoncés, oui depuis le début les anti nucléaires disent que c’est dangereux, on en est à deux catastrophes majeures dans le monde , un tintamarre de castagnette ? non des arguments , des faits .


       D’ailleurs je ne vous parlais pas, je parlais a un ancien agent d’EDF qui semble ne pas connaître grand choses aux risques, je sais qu’il n’y a rien a tirer de vous tant vous êtes de mauvaise foi ou malhonnête, au choix, car votre industrie ne se maintient que par le mensonge.

       J’ai exposé dans mes commentaires des risques bien réels, contentez vous de tenter de les contredire point par point au lieu de faire des belles phrases qui n’apporte strictement rien de concret.

       Si je tourne en putride la cause pro-nucléaire, vous n’auriez pas besoin de m’attaquer, la vérité vous dérange tout simplement.

       Vous avez perdu depuis longtemps toute crédibilité, alors maintenant ne venez plus dans mes discussion avec d’autres personnes.

       

       

    • Matlemat Matlemat 30 juillet 2018 18:55

      @Matlemat
      «  Si je tourne en putride la cause anti-nucléaire, vous n’auriez pas besoin de m’attaquer, la vérité vous dérange tout simplement. »




    • Matlemat Matlemat 30 juillet 2018 19:15

      @cassini
        Vous n’avez jamais voulu admettre les couts cachés du nucléaire que je vous ait démontré, et là cette fois vous n’avez rien à dire sur les risques de malveillances que j’ai exposés, alors ne ne faites pas croire que vous etes honnête.


    • Matlemat Matlemat 30 juillet 2018 19:22

      @cassini
       Vous n’êtes un troll, borné, pas quelqu’un avec qui on peut discuter.


    • Matlemat Matlemat 30 juillet 2018 19:25

      @cassini
       Stéphane Lhomme ne fait pas partie d’EELV , il a participé a la primaire c’est tout, il avait tellement raison en 2006 sur le risque de tsunami que c’est choquant. 


    • Matlemat Matlemat 30 juillet 2018 19:26

      @cassini
       Encore focalisé sur un détail comme à votre habitude.


    • Matlemat Matlemat 30 juillet 2018 19:29

      @cassini
       Plus vous m’attaquez et plus vous vous ridiculisez.


    • pemile pemile 30 juillet 2018 21:46

      @Matlemat « les piscines au dessus du sol peuvent elles être à sec ? »

      La réponse de Mr Pimpin (et/ou de cassini) se fait attendre ! smiley


    • Matlemat Matlemat 31 juillet 2018 10:18

      @cassini
       Sans centrale nucléaire il n’y aurait pas eu l’accident, donc c’est bien à cause du nucléaire, le tsunami ont ne peut l’empêcher, la construction d’une centrale, si.


    • Pimpin 31 juillet 2018 10:24

      @Matlemat On peut faire une centrale qui résiste aux tsunamis !


    • Matlemat Matlemat 31 juillet 2018 10:28

      @cassini
       L’accident de Fukushima démontre que l’on croit contrôler la nature mais que celle ci sera toujours plus forte que l’homme.


       Une personne avec un esprit normalement constitué ayant simplement une honnêteté intellectuelle doit pouvoir le comprendre.

    • Pimpin 31 juillet 2018 10:28

      @Matlemat
      Vous êtes lourd, très lourd ! Faut-il encore que j’explique ? Mes collègues et moi n’avons aucune responsabilité dans les problèmes actuels d’EDF, c’est uniquement le résultat de décisions politiques qui ont cassé cette entreprise et son organisation. Nous on fait ce qu’on peut pour limiter les dégâts.

      Quels sont vos références pour parler de ce sujet ? jusqu’à présent aucune, vous vous contentez de répéter les habituelles idioties des pseudo écologistes.
      Moi je vous parle de l’intérieur, là où c’est facile de voir comment ça fonctionne pendant quelques dizaines d’années.

    • Matlemat Matlemat 31 juillet 2018 10:33

      @Pimpin
       C’est vous qui répétez les mêmes choses, et rien de concret en plus, vous dites vous même que le nucléaire n’est pas sûr ni rentable.


       J’attends votre réponse sur les piscines, vous aussi vous éludez quand ça ne va pas dans votre sens.

    • Matlemat Matlemat 31 juillet 2018 10:35

      @Pimpin
       « Moi je vous parle de l’intérieur, »


       Cela s’appelle être juge et partie. J’ai prouvé que vous ne connaissez rien du tout aux risques de malveillance, vous êtes dans le déni.

    • Matlemat Matlemat 31 juillet 2018 10:38

      @Pimpin
       Oui mais on ne l’a pas fait, on peut aussi faire des centrales qui résistent aux attaques terroristes mais cela rendra le nucléaire encore moins rentable qu’il ne l’est actuellement, donc on prend le risque.


    • Matlemat Matlemat 31 juillet 2018 10:54

      @cassini
      « @Matlemat


      Sans la centrale nucléaire il n’y aurait pas eu l’accident

      Il y aurait eu les 19 000 noyés. 

      le tsunami on ne peut l’empêcher

      Si, on peut protéger le littoral par une digue plus haute ou habiter ailleurs, mais au Japon ce n’est pas simple. »

       Vous ne vous rendez pas compte que ce vous dites n’a aucun intérêt ?

    • Matlemat Matlemat 31 juillet 2018 10:58

      @cassini
       « un militant ne mérite rien de plus


      un militant politique ou parareligieux, s’entend. J’entends par parareligieux ce qui sans être religieux présente un corpus dogmatique aussi puissant sur la pensée des fidèles que celui d’une religion. Ici, l’antinucléarisme à la mode Matlemat. »

       Ce n’est pas vous une fois qui avez dit que c’est « dieu » qui décide du vent ? 

       Moi je raisonne sur des faits, des preuves.

       Et vous ne répondez pas sur les éléments précis que je donne, vous répondre est une perte de temps, vous êtes un troll.

    • Matlemat Matlemat 31 juillet 2018 11:07

      @Pimpin
       Vous avez reconnu que le nucléaire pollue, comme les autres manières de produire de l’électricité on est d’accord, mais de manière plus durable et concentrée, vous reconnaissez qu’aujourd’hui, à cause des politiques, les conditions de sûreté et de rentabilité ne sont pas optimum, nos avis ne sont donc pas si éloignés.


       Je voudrais simplement vous ouvrir les yeux sur le fait que les centrales nucléaires ont des points faibles au niveau du risque terroriste.

    • Matlemat Matlemat 31 juillet 2018 11:18

      @pemile
      « @Matlemat « les piscines au dessus du sol peuvent elles être à sec ? »

      La réponse de Mr Pimpin (et/ou de cassini) se fait attendre ! »


       Oui je crois j’ai touché le point sensible, le gars croit être le seul habilité à parler car il a travaillé chez EDF.

       Malheureusement des failles il y en a plein, heureusement que les terroristes sont le plus souvent des neuneus, mais le cas Breivik est très inquiétant car c’est un fou qui dispose d’une certaine intelligence semble t il, il avait un plan pour faire péter une centrale nucléaire. 

    • Matlemat Matlemat 31 juillet 2018 11:20

      @cassini


      « Moi je raisonne sur des faits, des preuves.

       Bien sûr. » 

       Prouvez moi le contraire.

    • Pimpin 31 juillet 2018 20:31

      @Matlemat Je n’ai jamais dit que le nucléaire n’était pas sûr et rentable, j’ai dit exactement le contraire. Le nucléaire peut être sûr et rentable pourvu qu’on y mette les moyens et l’organisation nécessaires. 

      Quant aux piscines, quel est le problème ?

    • Pimpin 31 juillet 2018 20:35

      @Matlemat
      Je n’ai pas jamais dit que le nucléaire polluait ! J’ai juste dit que chaque source d’énergie implique des risques et que ces risques peuvent et doivent être gérés correctement ce qui n’est pas le cas de nos jours à cause des politiques.

      Quant aux terroristes, à moins d’envoyer un missile, je ne vois pas ce qu’ils peuvent faire. 

    • Pimpin 31 juillet 2018 20:39

      @Matlemat
      Oui, les piscines peuvent être à sec si on les vide, il y a des canalisations et des pompes pour cela.

      Concernant EDF, y ayant travaillé je m’estime compétent pour parler de qui s’y est passé et de ce qui s’y passe actuellement. Ce qui n’est pas le cas de ceux qui visiblement parlent de ce qu’ils ne connaissent pas.


    • pemile pemile 31 juillet 2018 21:18

      @Pimpin « Quant aux terroristes, à moins d’envoyer un missile, je ne vois pas ce qu’ils peuvent faire. »

      Vous faites l’âne pour avoir du foin ?


    • pemile pemile 31 juillet 2018 21:23

      @Pimpin « Oui, les piscines peuvent être à sec si on les vide, il y a des canalisations et des pompes pour cela. »

      Pas de refroidissement et pas d’hauteur d’eau minimum pour absorber le rayonnement ?


    • Matlemat Matlemat 31 juillet 2018 22:22

      @Pimpin


      « Je n’ai pas jamais dit que le nucléaire polluait ! »

       relisez vos post, vous avez bien dit que le nucléaire polluait comme toute autre energie.

       « Quant aux terroristes, à moins d’envoyer un missile, je ne vois pas ce qu’ils peuvent faire. »


       Il y a d’autre moyen qu’envoyer un missile, vous etes vraiment naif, d’ailleurs en parlant de missile il est possible de se procurer en France des missiles RPG, il y a déjà eu des saisies à Marseille.

    • Matlemat Matlemat 31 juillet 2018 22:26

      @Pimpin
       Vous ne comprenez rien ou vous le faites exprès ? j’avais une plus haute opinion du personnel d’EDF.


       Je reformule : est ce que des piscines remplies de combustible usagé peuvent elles se retrouver à sec ? 

       Comme vous avez travaillez chez EDF pouvez vous nous dire si elles ont étées bunkerisées ? 

    • Matlemat Matlemat 31 juillet 2018 22:27

      @pemile
       On a affaire à un neuneu ou alors la radioactivité ramolli le cerveau ...


    • Matlemat Matlemat 31 juillet 2018 22:31

      @cassini
       Vous n’avez aucun argument ! 


      « Fuyez la France, car elle est polluée par la radioactivité de l’industrie nucléaire ; vous l’avez écrit. »

       Vous mentez ! je n’ai jamais dit cela ! donnez moi le jour et l’heure du post c’est vérifiable.

       Vous apportez vous même la preuve que vous êtes un menteur. 

    • pemile pemile 31 juillet 2018 22:38

      @Matlemat

      La phrase de Cassini que vous citez est à prendre avec son type de moquerie, c’est un discours qu’il vous attribue smiley

      « Vous apportez vous même la preuve que vous êtes un menteur. »

      Ses mensonges sont plus subtils et sont plus des mensonges par omission ou par des biais.


    • Matlemat Matlemat 31 juillet 2018 22:43

      @Matlemat
       Et même si j’avais écrit cela, c’est hors sujet, je vous ai dit de me prouver que je ne base pas sur des faits et des preuves, vous deviez toujours du sujet pour vous focaliser sur un détail, parfois cela fonctionne.


       C’est un peu une technique de politicien pour faire oublier la question qu’on a posée.

       D’ailleurs c’est vrai, la France est en partie polluée, dans mon département il y a des anciennes mines d’uranium, cours d’eau à proximité sont pollués, il y a même une plage avec une ancienne mine d’uranium sous le bord de mer, polluée la aussi. 

    • Matlemat Matlemat 31 juillet 2018 22:49

      @pemile
       Il m’exaspère, j’ai du mal à l’ignorer pourtant c’est ce qu’il faut faire avec les trolls.


       Il faut être grave pour défendre mordicus le nucléaire malgré la déconfiture de l’EPR, la débacle financière d’EDF, d’AREVA-OURANO et le désastre de Fukushima, plus le temps avance et plus les éléments en défaveur du nucléaire s’accumulent ;

    • Matlemat Matlemat 31 juillet 2018 22:56

      @cassini
      « Vous allez me vexer. 

      Vous êtes une intelligence de troisième ordre qui présuppose le même niveau à ses interlocuteurs. 
      Le pseudo-argument « prouvez-moi le contraire » est suffisamment connu pour être une des plus ineptes ficelles de manipulateur, pour que son emploi montre, chez qui l’emploie, qu’il tient l’interlocuteur pour une quiche. »

       Vous ne vous prenez pas pour de la merde et ce que vous dites n’a rien de brillant, c’est avec votre intelligence que vous jugez et croyez moi vous jugez bien mal.

       Et non, le prouvez moi le contraire ça n’a rien a voir avec la manipulation, c’est encore une fois de la malhonnêteté de votre part.

       Bon assez perdu de temps vous ne convaincrez que vous même ;

    • Pimpin 1er août 2018 10:19

      @cassini Non, pas juge et partie puisque je n’ai aucun pouvoir sur la politique d’EDF. 

       De plus, je ne juge pas, je donne mon opinion. Et il est tout de même incroyable de constater que vous n’admettiez pas que les gens que vous attaquez puissent se défendre ! 
      Vous prétendez raconter n’importe quoi et ne pas accepter de contradiction de la part de gens qui sont dans l’entreprise que vous attaquez ! Je vous dis ce qu’il en est, si vous ne me croyez pas, tant pis pour vous !

    • Pimpin 1er août 2018 10:22

      @Matlemat
      Non, je n’ai jamais dit cela ! j’ai dit que toutes les productions d’énergie ont une part de risques mais qu’on peut les gérer.

      Pour vos histoires de terroristes, vous n’apportez aucun élément sérieux. Vous affirmez, c’est tout. 

    • Pimpin 1er août 2018 10:27

      @Matlemat
      Oui, si on shunte toutes les sécurités et qu’on met les pompes en marche ou qu’on les vide avec des seaux.

      Les piscines sont en béton armé et dans le sol. Ce qui a été reproché c’est le fait que le toit n’est pas en béton armé. Et alors ? Vous allez venir en hélicoptère et pomper l’eau ?

    • Pimpin 1er août 2018 10:32

      @Matlemat

      De plus je n’ai jamais dit que la sécurité des centrales était parfaite, mais que les mauvaises conditions actuelles qu’on peut rencontrer, et il y en a, sont dues à une mauvaise gestion des politiques au pouvoir. 
       J’ai dit qu’avec une autre politique comme celle qui était menée jadis par des ingénieurs qui dirigeaient EDF, cette situation ne serait bien meilleure. 
      Idem pour l’EPR dont les déboires sont dus à la même gestions politique de gens incompétents.

    • Pimpin 1er août 2018 10:38

      @Matlemat
      J’ai dit aussi qu’aucune énergie n’était sans conséquence sur l’environnement. Ca ne veut pas dire que cela pollue ! Un barrage a aussi une conséquence sur l’environnement, les éoliennes aussi, les panneaux solaires aussi, ne serait-ce que par la modification des lieux par les installations.


    • Matlemat Matlemat 1er août 2018 11:20

      @Pimpin
       Je vais répondre pêle mêle, quand je dis juge et partie, c’est vous qui avez travaillé chez EDF fait l’oeuvre de votre vie, vous ne pouvez avoir un avis objectif, je reconnais que vous avez cependant un avis assez critique sur la gestion de cette entreprise.


       Pour les piscines je suis heureux d’apprendre qu’elles sont au sol, contrairement à Fukushima, pouvez vous nous dire si c’est la cas dans toutes les centrales nucléaires françaises ?

       Peut être qu’il est très difficile de créer un accident nucléaire majeur par malveillance mais il est possible de faire des choses assez sales quand même.

       Combien de site sont situés au dessous du niveau de digues ?

       C’est la dangerosité et la nocivité des substances radioactives qui en font une cible de choix pour les terroristes.

       Des risques naturels il y en a beaucoup aussi, je pense à la neige en Normandie ou on a frôlé la rupture d’alimentation électrique.

       La Manche est un des passages maritimes les plus importants, que se passerait il en cas de marée noire au niveau de Flamanville ? 

       Et pour la pollution , bien sûr qu’il y en a dans tout le cycle du nucléaire, à commencer par l’extraction, avez vous près de chez vous d’anciennes mines d’uranium ?

       Vous n’avez pas répondu quand je vous ai demandé comment on extrait l’uranium sans polluer ? connaissez vous la situation près d’Arlit au Niger ?

       J’ai tenté de vous répondre, feriez vous de même au lieu de répéter inlassablement la même chose ?

       

    • Matlemat Matlemat 1er août 2018 11:24

      @cassini
       Vous n’avez plus aucune crédibilité.


    • Matlemat Matlemat 1er août 2018 11:34

      @Pimpin
       Vous dites que les piscines sont au sol pourtant voyez ce que je trouve après une rapide recherche :


       "Autre sujet de préoccupation, la brèche. À La Hague, le bassin d’entreposage, profond de 9 mètres, consiste en une coque en béton dans laquelle est installé un cuvelage en inox. Les assemblages de combustible usé y sont immergés sous un écran de 4,5 mètres d’eau qui protège les travailleurs des radiations. «  Les piscines ne sont pas complètement enterrées, en cas de brèche dans les parois latérales, il resterait seulement deux mètres d’eau dans le fond de la piscine, les combustibles étant ainsi dénoyés de 2,50 mètres  », alertent les auteurs. De plus, le bassin est monté sur deux rangées de plots, eux-mêmes disposés sur une deuxième cavité qui n’est pas étanche. «  L’eau pourrait, dans [l’hypothèse d’un scénario catastrophe], se répandre dans les sous-sols de la piscine concernée, et compliquer très significativement le rétablissement de l’immersion des combustibles. Or, un trou de 10 centimètres de diamètre en fond de piscine conduit à une situation non maîtrisable par les procédures normales de sécurité.  »




    • Matlemat Matlemat 1er août 2018 11:36

      @Pimpin
       Comme vous le dites : « les avions on les voit arriver de loin » smiley


    • Pimpin 1er août 2018 18:24

      @Matlemat
      Et comment des terroristes pourraient-ils faire une brèche dans la coque en béton et le cuvelage en inox ? Vous croyez qu’il pourraient entrer facilement avec les explosifs nécessaires ? 


    • Pimpin 1er août 2018 18:24

      @pemile Vous n’avez pas de réponse ?


    • Pimpin 1er août 2018 18:58

      @Matlemat
      Je ne vois pas du tout pourquoi je ne pourrais pas avoir un avis objectif sur ce que j’ai constaté au cours de ma carrière ! Quand je constate que des choses se sont dégradées à cause de décisions politiques, c’est factuel, ce n’est pas un avis.

      Il y a effectivement des failles de sécurité, certaines ont été comblées (incendies et séismes), d’autres restent encore, d’autres ont été créées par la faute de la politique qui a empêché un entretien correct normal des centrales, ça je l’ai constaté de visu. Par exemple pas de remplacement des installations obsolètes de surveillance des réacteurs et qui provoquent des arrêts automatiques dès qu’on éternue à côté (c’est une image).
      Il y avait aussi (je ne sais pas si cela a changé) l’interdiction de prévoir deux incidents de suite sur une même installation, trop peu de probabilité, mais pourtant ...
      J’ai aussi constaté la réduction drastique de personnel qui conduit à des situations de stress, voir à des enchaînements de deux quarts de suite, voire 3 (incident à Gravelines il y a quelques années). Personne pour la relève, donc les agents repartent pour un tour ... Idem pour les sous-traitants, donc mauvaises conditions de travail, donc risques plus importants de malfaçons ou d’erreurs que j’ai d’ailleurs constatées.
      Bref, tout cela est largement corrigible, pour peu qu’on y mette les moyens gaspillés ailleurs comme je l’ai déjà dit. Les Allemands l’avaient fait, j’y suis allé.
      Quant à la sécurité, on ne fait pas ce qu’on veut dans une centrale, on ne peut pas aller n’importe ou. On est suivi à la trace par les badges qu’on doit utiliser plusieurs fois en fonction de l’endroit où on va avec un système de code à entrer, et à la moindre anomalie les caméras de l’endroit sont automatiquement envoyées sur les écrans de contrôles principaux, et tous les sas peuvent être bloqués (j’en ai fait l’expérience).
      Bref beaucoup à dire et beaucoup de ressentiment contre les politiques qui ont cassé une organisation, ce qui effectivement peut conduire à des accidents importants ou à des arrêts prolongés.
      Quant à la radio activité, elle est inférieure autour des centrales à la radio activité naturelle. D’ailleurs ce sont les capteurs installés autour des centrales qui ont vu passer le nuage de Tchernobyl.
      Pour les mines d’uranium, je ne sais pas.
      Pour la marée noire à Flamanville, je ne sais pas, mais j’espère que le cas a été prévu.

    • Matlemat Matlemat 1er août 2018 23:36

      @Pimpin

      Je ne sais pas moi ce que ça peut faire un kilo et demi de plastic lâché d’un drone, un missile, un avion, ca peut faire des dégâts, on a bien vu deux avions détruire trois gratte-ciel. Sinon on a vu dernièrement un parapente survoler une centrale, combien de kilos d’explosifs pourrait il transporter ? Ce que vous dites c’est qu’on ne donne pas assez d’argent pour le nucléaire , c’est bien les difficultés liées aux deux premiers EPR qui en si la cause, l’état n’a peut être tout simplement pas les moyens. Quand à votre affirmation que la radioactivité près des centrales est inférieure à la radioactivité naturelle, c’est la première fois qu’on me la fait, c’est évidemment un mensonge, si le nucléaire faisait baisser la radioactivité ça serait merveilleux. Quant à Tchernobyl merci de rappeler les mensonges du Dr Pellerin, le nuage qui s’arrête à la frontière.


    • Matlemat Matlemat 2 août 2018 00:19

      @Pimpin

      J’ai bien compris ce que vous vouliez dire, je suis gentil je vous corrige, vous voulez dire que la radioactivité aux abords des centrales est inférieure à ce qu’on peut trouver sur les sols granitiques de Bretagne. Maintenant je vais vous poser la question une troisième fois, l’extraction de l’uranium ne pollue pas ? Connaissez vous Arlit au Niger ? Et vous n’avez pas répondu que je vous ai dit qu’aucun pays au monde n’a trouvé de solution pour les déchets. Je vais finir par me lasser de ne pouvoir avoir une discussion contructive avec vous, comme avec les autres trolls nucleocrates d’agoravox.


    • Matlemat Matlemat 2 août 2018 00:41

      @Pimpin

      Je voudrais préciser que le prix de l’électricité devrait être augmenté en France pour donner plus de moyens à EDF, et inciter aux économies d’énergie mais cela rendrait le nucléaire moins accepté par les populations, c’est un équilibre subtil.


    • Pimpin 2 août 2018 13:53

      @Matlemat Il devrait surtout être augmenté pour compenser les pertes d’efficacité dues à la casse d’EDF, pour rembourser les dettes issues des investissements pourris à l’étranger, pour payer les énergies renouvelables très coûteuses et pour réaliser les entretiens qui n’ont pas été faits dans le passé.


    • Pimpin 2 août 2018 13:55

      @Matlemat
      Je vous ai déjà répondu que je n’étais pas compétent pour parler des mines d’uranium. Je ne parle pas de ce que je ne connais pas.

      Quant aux déchets, on sait les stocker correctement, mais évidemment on ne sait pas s’en débarrasser actuellement.

    • Pimpin 2 août 2018 14:13

      @Matlemat
      Il s’agit tout de même d’installations en béton armé qui ne peuvent pas être détruites juste par l’explosion d’une charge conventionnelle. Pour cela il faut des bombes spécialement conçues qu’on ne trouve pas n’importe où ! Je doute fortement qu’un ULM puisse balancer une bombe capable de faire de tels dégâts. Sauf sur le toit de la piscine, on en a déjà parlé, mais la piscine en elle même ne serait pas détruite. Et c’est comme pour les intrusions à pied, un ULM c’est lent, détectable et c’est une cible facile. Mais osera-t-on tirer sur des militants Green Peace alors que j’en suis persuadé leurs actions sont connues à l’avance grâce aux infiltrations des militants ? Donc à la limite on laisse faire justement pour voir jusqu’où ils peuvent aller et combien de temps on a pour réagir.

      Il y a une vingtaine d’années, tout cela n’était pas encore au goût du jour, mais on m’avait informé que des équipes du GIGN testaient régulièrement les protections en tentant de s’introduire sans être détecté dans les centrales. Je ne sais pas si c’est toujours d’actualité.
      Oui, je dis qu’on ne donne pas assez de moyens aux centrales (pas que les nucléaires d’ailleurs), ce n’est d’ailleurs pas l’état qui n’en a pas les moyens, mais je l’ai déjà dit, EDF qui a bouffé toutes ses capacités d’investissement dans des achats pourris et l’état qui a cassé l’organisation efficace qui existait.
      Pour la radioactivité, j’ai dit qu’elle était inférieure autour des centrales à la radioactivité naturelle qu’on peut trouver dans certaines régions comme en Bretagne. Evidemment qu’on ne peut pas faire baisser la radioactivité locale qui existait avant la centrale. 
      Pour le nuage de Tchernobyl, j’ai effectivement dit que ce sont les centrales nucléaires qui l’ont vu passer.

    • Matlemat Matlemat 2 août 2018 17:05

      @Pimpin
       Merci de votre réponse, vous m’avez presque pratiquement convaincu pour le risque de catastrophe majeurs à cause de malveillance, si j’avais tort c’est tant mieux pour tout le monde.


       Sans vouloir chercher absolument à avoir raison, même si les terroristes ne peuvent pas faire exploser une centrale, ils peuvent quand même faire des choses bien sales.

       Vous devriez vous renseignez sur l’extraction de l’uranium, je vous assure que c’est une catastrophe environnementale.

       Pour la radioactivité naturelle en Bretagne c’est moi qui vous ai corrigé mais ce n’est pas grave.

       Je suis d’accord que l’impact d’une centrale nucléaire en bon état n’est pas si grave, sauf pour les travailleurs du nucléaires contaminés lors d’accidents.

       



    • Matlemat Matlemat 2 août 2018 17:15

      @Pimpin
       J’apprécie votre honnêteté sur les déchets, contrairement aux trolls du genre cassini, une discussion avec vous est possible, les déchets restent un problème à mon avis insoluble et un héritage inacceptable pour les génération futures.


       Voilà je crois que nous nous sommes tout dit, peut être jusqu’au prochain article portant sur le nucléaire.

    • Matlemat Matlemat 2 août 2018 17:18

      @cassini
       Il a dit qu’il n’y avait aucun danger, les cancers de la thyroïde prouvent le contraire.


    • Matlemat Matlemat 2 août 2018 17:35

      @cassini


       Il y a beaucoup de cancer de la thyroïde en Corse, on ne peut pas prouver, certes, à cause d’un manque d’étude, que c’est la conséquence de Tchernobyl mais il y a de fortes suspicions.

       Je vais faire le maximum pour vous ignorer dorénavant, car vous êtes systématiquement anti-écologiste, l’écologie c’est juste de la logique, ne pas voir que l’homme détruit tout relève d’un déni qui ne se soigne dans votre cas qu’en psychiatrie.

       Ne vous fatiguez plus à me répondre, j’éviterais de lire vos commentaire. 

    • Pimpin 2 août 2018 18:12

      @Matlemat
      De toute manière on n’a pas le choix, pour nos besoins en électricité il faut une forte puissance installée de base.

      Voir ici la répartition journalière des puissances :
      On peut jouer avec toutes les courbes, comparer des jours ... très intéressant. 
      On voit bien le fond nucléaire, on voit bien que l’éolien et le solaires ne sont pas tenables.
      En France c’est donc le nucléaire qui sert de base. Le charbon a été volontairement délaissé.
      Les Allemands ont voulu se séparer du nucléaire, ils ont investi dans le renouvelable mais ont été obligés de mettre en place une forte puissance en gaz et surtout en charbon pour compenser les fluctuations du renouvelable. 
      On sait faire (j’ai aussi travaillé dans ce domaine) des centrales au charbon qui éliminent pratiquement 100 % des fumées et des gaz (sauf le CO2). On récupère des cendres pour faire du ciment et du gypse pour faire du plâtre. 
      C’est un choix à faire, mais pour l’instant si on veut toujours beaucoup d’énergie, on n’a que ces solutions qui toutes ont des inconvénients pour l’environnement ... qu’on peut minimiser avec une bonne gestion.

    • Pimpin 3 août 2018 11:20

      @cassini< Je ne vois pas pourquoi, pour parler sérieusement d’un sujet il faut s’informer, comparer, questionner, et ça ne se fait pas en quelques minutes. Il y a certainement des problèmes techniques, financiers, mais aussi politiques dans les pays concernés. Pas simple. Donc les centrales, je connais, donc j’en parle, mais les mines d’uranium, je ne connais pas, donc je n’en parle pas.


    • Matlemat Matlemat 3 août 2018 13:28

      @Pimpin
       Nous avons un important gisement d’économies d’énergies, l’exemple allemand est la preuve qu’un grand et puissant pays industriel peut faire le choix de la sortie du nucléaire.


       Il ne s’agit pas de faire 100 % d’éolien et de solaire, avec le vent des façades maritimes, l’ensoleillement du sud de la France plus les vents puissants comme le Mistral et la Tramontane nous avons possibilité de faire plus.

       Clairement il y a un manque de volonté de l’état, voyez cette usine d’hydrolienne qu’on laisse couler :


    • Matlemat Matlemat 3 août 2018 13:47

      @cassini
       En gros votre discours c’est : Tchernobyl n’a eu aucune conséquence sanitaire en France, bien, admettons, vu qu’il n’y a pas de preuves non plus que fumer provoque le cancer du poumon.


       Après Tchernobyl, toutes les études sanitaires n’ont pas étée faite justement pour cacher les conséquences de l’accident.

       Cela vaut aussi pour l’Ukraine et la Bielorussie, vous allez me dire qu’il n’y a pas de preuves d’une augmentations du nombre d’enfants malformés.

       C’est une évidence que les radiations des substances radioactives provoquent des mutations génétiques même à petite doses.

       Encore de la malhonnêteté de votre part. 

    • nono le simplet nono le simplet 3 août 2018 14:35

      @Matlemat

      salut Matlemat,
      merci pour ton message dans mon article ...
      il faut s’y faire ...
      pas de morts imputés à Tchernobyl en France ( en passant, il est admis qu’il y en ait de plus en plus en Ukraine) ... pas de mensonge d’État en 1986 en France ...
      pas de soucis à Fukushima, tout est maîtrisé ... pas de pollution de l’Océan pacifique ...
      pas de soucis avec les EPR ... celui de Taïshan tourne à pleine puissance dans le secret absolu ... à Flamanville tout va bien ... on ajuste perdu quelques cadenas et on refait 3-4 soudures qui n’étaient même pas mauvaises ... tout va bien chez EDF ... l’action se porte bien ...12.71€ hier ...
      les anti nucléaires sont de mauvaise foi, un point c’est tout !

    • Matlemat Matlemat 3 août 2018 14:58

      @nono le simplet
       Salut Nono, oui la liste des éléments en défaveur du nucléaire commence à être longue, pour militer pour le nucléaire il faut avoir l’esprit vraiment tordu, ou alors c’est une auto-défense par le déni lorsqu’on a consacré sa vie et sa carrière à cette industrie.


       Je te donne le lien d’un article intéressant de 2015 sur les problèmes lié aux périodes de sécheresses, je ne savais pas que les centrales nucléaires balançaient autant de merde dans les fleuves et en ce moment c’est pire.

         

    • nono le simplet nono le simplet 3 août 2018 15:07

      @Matlemat
      merci à toi


    • pemile pemile 3 août 2018 17:48

      @Pimpin "Et comment des terroristes pourraient-ils faire une brèche dans la coque en béton et le cuvelage en inox ? Vous croyez qu’il pourraient entrer facilement avec les explosifs nécessaires ? "

      Facilement non, mais face à un groupe équipés d’armes de guerre, la protection des piscines par les pelotons spécialisés de la gendarmerie ne sera pas aisée smiley


    • Matlemat Matlemat 3 août 2018 22:51

      @cassini

      Vu que l’on a aucune information on est bien obligé d’aller voir où on peut en trouver c’est à dire sur le site sortir du nucléaire, comme pour l’Ukraine on est bien obligé de suivre les articles de Christelle Néant pour avoir des infos et pour la Syrie on suit RT.


  • Clocel Clocel 28 juillet 2018 11:50
    Allons, allons, il marche très bien cet EPR !

    Il sert à pomper votre pognon vers les poches du CAC40 !

    Une réussite, non ?

    Bon , je n’ai rien trouvé sur la production de l’EPR chinois...

    Apparemment, il a le même rendement que les autres, il est en mode consommation d’énergie, et figurez-vous que ça tombe bien, le concessionnaire en vend !?

    Pas belle la vie ?

    Bon les gars, la prochaine fois qu’on vous promettra le soleil sur l’évier, soyez plus circonspect.





  • Désintox JPB73 28 juillet 2018 13:18
    C’est quand même incroyable.

    Même sur le forum d’un article consacré à une centrale nucléaire, certains trouvent le moyen de tenir des propos racistes !

    Bientôt vous ferez un article sur la cuisine et ils rameneront leur poire avec « les africains qui colonisent la France » ...

Réagir