lundi 23 novembre 2020 - par Alain Alain

Est-ce l’islam seul le problème ou les religions en général ?

 

La violence religieuse est-elle liée à l’islam spécifiquement ou plus généralement aux religions. Pour une fois, examinons un peu cette incandescente question avant de prendre parti. Car non, la réponse n’est pas évidente contrairement à ce que l’horreur des derniers crimes islamistes nous impose de croire.

« Rien n'est plus dangereux qu'une idée, quand on n'a qu'une idée.
Ce qui est aisé à croire ne vaut pas la peine de croire.  »
ALAIN (Emile Chartier, dit)

Enfant, ma mère n’a pas voulu que j’aille au catéchisme avec tous mes copains parce que pendant la guerre de 39-45 elle avait été arrêtée par la police française, dénoncée par le curé du village qui, passant dans la rue, l’avait entendue, par une fenêtre ouverte, chanter l’internationale dans sa cuisine et donc s’était empressé de l’accuser d’être communiste.
Ainsi je suis vierge de toute imprégnation religieuse et donc neutre voire impartial.
Aussi je ne comprends pas comment une simple croyance en une entité imaginée sinon imaginaire, peut amener des individus, des groupuscules, des hordes d’ouailles à tuer, à massacrer.

Les fondements théologiques du judaïsme, du christianisme et de l’islam dans cet ordre chronologique s’appuient tous sur la même bible hébraïque et glorifie le même dieu « créateur des cieux et la terre ».
Qu’y a-t-il donc de particulier dans l’islam qui permette d’expliquer la perpétuation de la violence en son nom, aujourd’hui ?
Et seul l’islam parmi les religions pratique-t-il cette violence aujourd’hui ?
Pour le savoir je me suis plongé dans les innombrables écrits de ceux qui avaient l’air de s’y connaitre et qui foisonnent sur internet et même, dans la lecture du coran et de la bible. Mais là, je n’ai pas pu le faire très longtemps.

L’islam est défini, décrit, réglementé, enseigné principalement par la lecture du coran.
Sa rédaction s’est étalée sur des dizaines, voire des centaines d’années à partir essentiellement de témoignages oraux. Ses rédacteurs sont très nombreux.
L’islam est une religion révélée. La parole de son dieu a été rapportée par ses prophètes. Elle est donc immuable et ne doit pas être adaptée, modifiée. Elle ne peut être qu’explicitée ou, de manière consensuelle, interprétée tout au plus.
Le coran est un recueil de 114 sourates (chapitres) comptant plus de 6 200 âyat (versets) parfois rédigés de manière énigmatique en tout cas pour le profane que je suis.

Parfois certains versets du coran semblent avoir été repris de la bible :

- Coran, Sourate 6-1 : "Louange à Dieu qui a créé les cieux et la terre…" ;

- Bible, Genèse 1-1 : "Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre…" ;

Ou

- Coran, Sourate 32-7 : "Celui [...] qui a commencé la création de l’homme à partir de l’argile" ;

- Bible, Genèse 2-7 : "L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre".
Etc.

Il a été rédigé dans le contexte historique, géopolitique, culturel, philosophique, scientifique, technique, médical, etc., du moyen âge !
On ne peut pas l’actualiser en tenant compte de l’évolution du monde.
La Sunna expose précisément le comportement du Prophète, que le croyant est invité à imiter.
Tout cela est étudié par les Ouléma sunnites ou les Mollah chiites selon des thèses différentes.
Partout dans le monde, les imams "l’enseignent" dans des mosquées autonomes chacun à sa manière.
Rien n’est coordonné, normé.
Il n’y a pas une autorité théologique, un guide spirituel, un suprême dignitaire religieux reconnu par tous et aucune hiérarchie pour tracer la voie, organiser, discipliner, actualiser la théologie, uniformiser la doctrine, harmoniser les pratiques et contrôler tout ça.
Ce sont donc les mêmes dogmes moyenâgeux qui régissent l’islam aujourd’hui.
Or, on peut presque trouver tout et son contraire dans le coran :

- « Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre (les juifs et les chrétiens), sauf ceux d’entre eux qui sont injustes. Et dites : “Nous croyons en ce qu’on a fait descendre vers nous et descendre vers vous, tandis que notre Dieu et votre Dieu est le même, et c’est à Lui que nous nous soumettons”. »

Publicité

(Sourate 29 : verset 46) ;

- « Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement », (2 : 256) ;

- « Si ton Seigneur l’avait voulu, tous ceux qui sont sur la terre auraient cru. Est-ce à toi de contraindre les gens à devenir croyants ? » (10 : 99) ;

- « À vous votre religion, et à moi ma religion » (109 : 6).

Et le contraire :

- « C'est Lui qui a envoyé son messager avec la bonne direction et la religion de la vérité, afin qu'elle triomphe sur toute autre religion, quelque répulsion qu'en aient les associateurs. » (9 : 33) ;

- « Quand les mois sacrés seront expirés, tuez les infidèles quelque part que vous les trouviez ! Prenez-les ! Assiégez-les ! Dressez pour eux des embuscades ! S'ils reviennent [de leur erreur], s'ils font la Prière et donnent l'Aumône (zakat), laissez-leur le champ libre ! Allah est absoluteur et miséricordieux. » (9 : 5) ;

- « Combattez ceux qui ne croient pas en Dieu et au Jour dernier, ceux qui ne déclarent pas illicite ce que Dieu et son prophète ont déclaré illicite, ceux qui parmi les gens du Livre ne pratiquent pas la vraie religion… Combattez-les jusqu’à ce qu’ils payent directement le tribut, après s’être humiliés. » (9 : 29) ;

- « Telle sera la rétribution de ceux qui font la guerre contre Dieu et contre son Prophète et de ceux qui exercent la violence sur la terre : ils seront tués ou crucifiés ou bien leur main droite et leur pied gauche seront coupés ou bien ils seront expulsés du pays. Tel sera leur sort : la honte en ce monde. Et le terrible châtiment dans la vie future. » (5 : 34).

Ainsi un croyant peut toujours trouver dans ces commandements contradictoires une justification, même des pires faits commis.
Et personne n’a l’autorité pour dire où est la limite aujourd’hui et d’abord s’il y a une limite et pourquoi elle existe malgré ce qu’on peut lire dans le coran.
Pour accroitre le désordre et le trouble, l’islam est divisé en courants ennemis : Sunnites, Chiites, Soufisme, Wahhabisme, Salafisme.
D’ailleurs les plus nombreuses victimes des musulmans sont des musulmans !

Là est la principale différence avec les autres religions qui sont au contraire hiérarchisées, administrées, guidées… Est-ce là une explication suffisante de cette violence engendrée ?

Le judaïsme s’appuie sur la bible hébraïque, la Torah, datant de la protohistoire. La transmission de la parole divine a été écrite et non orale. La Torah comprend 24 livres. S’y ajoute le Talmud qui contient les interprétations et commentaires des textes sacrés.
Le christianisme s’appuie sur la bible chrétienne, du début des temps historiques. Enfin la ! Plutôt les : bible orthodoxe, 81 livres, bible protestante, 66 livres, bible catholique, qui contient la bible hébraïque, 70 livres. En France il existe 26 traductions de la bible catholique : bible de Jérusalem, traduction œcuménique, bible Osty, bible liturgique, etc.
Et qu’est-ce qu’on y trouve ?
Pas beaucoup mieux que dans le coran :

- Corinthiens 11.6 (Chanoine Crampon, traducteur de la Bible catholique)

« 3. Je veux cependant que vous sachiez que le chef de tout homme c’est le Christ, que le chef de la femme, c’est l’homme, et que le chef du Christ, c’est Dieu.

5. Toute femme qui prie ou qui prophétise la tête non voilée, déshonore sa tête  : elle est comme celle qui s’est rasée aussi les cheveux. Or, s’il est honteux à une femme d’avoir les cheveux coupés ou la tête rasée, qu’elle se voile ;

7. L’homme ne doit pas se couvrir la tête, parce qu’il est l’image de la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l’homme ;

8. En effet, l’homme n’a pas été tiré de la femme, mais la femme de l’homme  ;

9. et l’homme n’a pas été créé pour la femme, mais la femme pour l’homme. »

Judaïsme et christianisme, des religions proclamées de paix et d’amour, pourtant :

- Lévitique 24-16 : « Celui qui blasphémera le nom de l'Éternel sera puni de mort : toute l'assemblée le lapidera. Qu'il soit étranger ou indigène, il mourra, pour avoir blasphémé le nom de Dieu. »

- Lévitique 26-14 à 38 : « Mais si vous ne m'écoutez point et ne mettez point en pratique tous ces commandements […] Vous mangerez la chair de vos fils, et vous mangerez la chair de vos filles […] Vous périrez parmi les nations, et le pays de vos ennemis vous dévorera. »

- Deutéronome 28-15 à 68 : « Mais si tu n'obéis point à la voix de l'Éternel, ton Dieu, […] L'Éternel attachera à toi la peste, […] Ton cadavre sera la pâture de tous les oiseaux du ciel et des bêtes de la terre, […] ;

- Deutéronome 21-18 à 21 : « Si un homme a un fils indocile et rebelle, n'écoutant ni la voix de son père ni la voix de sa mère […] Et tous les hommes de sa ville le lapideront, et il mourra. »

- Lévitique 20.10 : « Si un homme commet un adultère avec une femme mariée, s'il commet un adultère avec la femme de son prochain, l'homme et la femme adultères seront punis de mort. »

Publicité

- Lévitique 20.13 : « Si deux hommes ont des relations homosexuelles, ils ont commis un acte abominable ; ils seront mis à mort et porteront seuls la responsabilité de leur mort. »

Au fil de mes lectures j'ai découvert que certains vrais érudits reconnus estimaient les religions fondées sur des croyances erronées et des textes contestés.

« Après 70 ans d’excavations et de fouilles extensives sur la terre d’Israël, les archéologues ont trouvé que les actions du patriarche sont des histoires de légende ; nous n’avons pas séjourné en Egypte, ni fait un exode, nous n’avons pas conquis la terre. Il n’y a pas non plus de mention de l’empire de David et de Salomon. Ceux qui s’y intéressent savent tout cela depuis des années, mais Israël est un peuple têtu et ne veut pas en entendre parler. »

Professeur Ze’ev Herzog, chef du département d’archéologie et d’études de l’ancien Proche-Orient à l’université de Tel-Aviv, dans un entretien avec le magazine Ha’aretz le 29 octobre 1999

« La conclusion acceptée par la majorité des archéologues et des érudits de la bible fut qu’il n’y eut jamais de grande monarchie et que le roi Salomon n’a jamais eu de grand palais dans lequel il hébergeait ses 700 épouses et 300 concubines. Ce furent des écrivains postérieurs qui inventèrent et glorifièrent un puissant royaume uni, établi par la grâce d’une seule déité. Leur riche et distinctive imagination a aussi produit les histoires de la création du monde, du terrible déluge, de l’errance des anciens, de la lutte de Jacob avec l’ange, l’exode d’Égypte et le passage de la Mer Rouge, la conquête des Cananéens et l’arrêt miraculeux du soleil à Gibeon.
Les mythes centraux au sujet de l’origine pure de cette merveilleuse nation qui émergea du désert, conquît une grande terre et construisit un glorieux royaume furent un bonus pour la montée du nationalisme juif et la colonisation sioniste. Pendant un siècle, ils fournirent le carburant textuel de qualité canonique qui donna grande énergie à une politique d’expansion identitaire et territoriale demandant une autojustification et un sacrifice considérable.
Des archéologues et des érudits de la bible empêcheurs de tourner en rond, en Israël et ailleurs, mirent à mal ces mythes, qui à la fin du XXème siècle semblaient avoir été relégués au statut de fiction ayant un fossé infranchissable entre eux et la réalité archéologique. »

Professeur Schlomo Sand, universités de Tel-Aviv, Berkeley Californie et à l’École des Hautes Études de Sciences Sociales, EHESS, Paris, de son livre “The Invention of the Jewish People”, 2009

Quant à moi, j’ai essayé de lire quelques textes. Et je n’en ai pas compris beaucoup de passages :

« Pensez-vous que je sois venu apporter la paix sur la terre ? Non, vous dis-je, mais la division. “Car désormais cinq dans une maison seront divisés, trois contre deux, et deux contre trois ; le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère.” » « Un autre vint, et dit : Seigneur, “voici ta mine, que j'ai gardée dans un linge…” »
« Je vous le dis, on donnera à celui qui a, “mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il a. ” »
Etc. ???

La foi est une croyance. Ce n'est pas une certitude. C’est une conviction intime. Ça peut être une soumission à un conditionnement, un endoctrinement. Ça peut être un engagement exalté qui parfois emporte le croyant vers les extrêmes.
De tout temps, partout, des violences ont été exercées au nom de religions : la révolte des Maccabées, juifs contre juifs et grecs ; guerre de Kitos, juifs contre romains ; la conquête de la péninsule ibérique (711-715), musulmans contre chrétiens ; guerre de trente ans, protestants contre catholiques ; croisades, inquisition, Saint Barthélémy, guerres dites des religions, etc.

Aujourd’hui c’est au nom du judaïsme, de la terre promise d’Israël que les gouvernants de ce pays justifient leur politique d’expansion et de répression en Palestine.
C’est pour dénoncer les « marxistes culturels » qui laisseraient, selon lui, « l'Europe être colonisée par l'islam », que Anders Behring Breivik a perpétré le double-attentat terroriste d’Oslo et de l'île d'Utoeya en 2011 en Norvège.
En 2019, Brenton Tarrant, a commis un double-attentat contre des mosquées à Christchurch, Nouvelle-Zélande, 49 morts, pour des raisons similaires.

Ce dernier siècle, partout, des guerres de religions encore :
Kosovo (orthodoxes vs musulmans), Cachemire (musulmans vs hindous), Timor-Est (musulmans vs catholiques) et Tchétchénie (orthodoxes vs musulmans), Proche-Orient (juifs vs musulmans), Balkans (orthodoxes vs catholiques vs musulmans), Irlande du Nord (protestants vs catholiques), Afghanistan (fondamentalistes islamiques vs chiites et musulmans modérés), sud du Soudan (musulmans vs chrétiens), Algérie (fondamentalistes islamiques vs musulmans modérés ou laïcs), Chypre (musulmans vs orthodoxes), Haut-Karabakh (chrétiens vs musulmans), Tibet (athées vs bouddhistes), etc. (source Le Monde diplomatique)

De toute évidence, moi qui n’y connais rien en matière de foi, je ne peux que conclure qu’on a souvent tué à cause de la religion, l’une ou l’autre, sans spécificité.
Donc c’est l’intolérance religieuse, d’où qu’elle vienne, qui engendre la violence.
Ceci dit, ça n’enlève rien à l’horreur des attentats islamistes ou non, et à l’abyssale bêtise de leurs auteurs gangrénés d’une foi dévoyée et mortifère.

L’agnosticisme est la doctrine de ce qui ne peut être prouvé, vérifié, validé.
Vu les avancées considérables de la paléontologie, la paléobiologie, la paléogéographie, la paléogénétique, l’anthropologie, l’histoire ; des sciences, génétique, neurosciences, astrophysique, astronomies galactique et extragalactique, planétologie, etc. ; il apparait de plus en plus que l’existence d’un dieu ou de l’âme est hypothétique pour le moins.
Vu les légendes, énigmes, mystères sur lesquelles reposent les religions, rapportés par une pléthore d’antiques livres sibyllins, comment ne pas douter ou tout du moins être prudent dans ses convictions et engagements religieux ?

« Le doute est le commencement de la sagesse. » Aristote

« En doutant on atteint la vérité.  » Cicéron

 Sur le même sujet, les chroniques suivantes sur Agoravox :
Le voile, un malaise, pourquoi ?
Israël, ce dont on entend rarement parler
La réalité historique : l’antisionisme n’est pas de l’antisémitisme
La grande invasion. Mirage ou réalité ?



185 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 23 novembre 2020 15:36
    « Le propre d’une religion est de n’être ni raisonnable ni croyable ; c’est un remède de l’imagination pour des maux d’imagination. [...] Or, ce croire fanatique est la source de tous les maux humains ; car on ne mesure point le croire, on s’y jette, on s’y enferme, et jusqu’à ce point extrême de folie où l’on enseigne qu’il est bon de croire aveuglément. C’est toujours religion ; et religion, par le poids même, descend à superstition. »
    Emile Chartier, dit Alain - 1868-1951 - Les Dieux, 1933

    • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 novembre 2020 18:30

      @Séraphin Lampion

      Le philosophe Alain exprime bien ici la grosse erreur des philosophes parlant de religion, erreur dont nous souffrons toujours énormément :

      Depuis Freud tout particulièrement les philosophes traitent de ce qui les dérange dans les croyances en un Dieu. Ils ne traitent pas séparément

      la croyance religieuse et ses invraissemblances
      - la conception violente de la croyance en Dieu

      Or c’est cette seconde croyance, aujourd’hui maintenue sacrée par les croyants - y compris par les catholiques - qui fait la violence toujours très concrètement pratiquée au nom de Dieu.


    • Et hop ! Et hop ! 27 novembre 2020 13:34

      @Pierre Régnier

      Les Révolutionnaires en 1793 pendant la Terrreur et le génocide de la Venbdée, les communstes en URSS, les bombardiers anglo-américains, Pol Pot, le bombardement de la Libye, ils étaient tous athées.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 27 novembre 2020 20:46

      @Et hop !

      Ce que je répète inlassablement - mais en fatiguant beaucoup de lecteurs d’Agoravox et j’en suis désolé - c’est que, dans le cas des violences commises au nom de Dieu, les philosophes et les religieux, surtout s’ils sont chrétiens, ont le devoir de rechercher la cause principale et d’exiger qu’elle soit éliminée.

      La trouver est extrêmement simple : les théologiens la réaniment sans arrêt, et même l’église catholique les suit aveuglément sur ce point, ce qui détruit son enseignement pacifiant issu de l’auto-sacrifice de Jésus de Nazareth.

      Je ne nie absolument pas les violences commises par les athées mais je prétends que, dans le cas des massacres commis actuellement en France par des fidèles de l’islam, les athées et les religieux sont également partiellement responsables, même si c’est indirectement, puisque les uns et les autres ne veulent pas s’attaquer au volet criminogène qui reste sacralisé dans les théologies du monothéisme.

      Quand ce sont des chrétiens qui s’obstinent dans ce refus c’est particulièrement stupéfiant.



    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 27 novembre 2020 20:52

      @Pierre Régnier

      Quand ce sont des chrétiens qui s’obstinent dans ce refus c’est particulièrement stupéfiant.

      Ce qui est stupéfiant c’est de vouloir coller la responsabilité de l’assassinat de pauvres innocents sur des catholiques qui dans l’ensemble se foutent comme du tiers et du quart de vos élucubrations.

      Ma femme est catholique : est-elle responsable de cette folie meurtrière ? Elle ne ferait pas de mal à une mouche.

      Ne confondez pas « dogme », « église » et « foi », svp. 

      Je connais plein de cathos, et certains sont fondamentalistes au sens où vous l’entendriez : de même ils ne pensent qu’à faire le bien autour d’eux, et consacrent parfois leur vie à ça.

      Et on pourrait dire la même chose de croyants musulmans, sans problème.

      Quand le ver est dans le fruit, est-ce la faute du fruit ?


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 novembre 2020 10:34

      @Philippe Huysmans

      Une fois de plus, pour un commentateur bien intentionné, c’est de mes élucubrations dont se foutent les catholiques, pas de la théologie criminogène qui conduit à l’assassinat de pauvres innocents.

      Je répète donc que c’est ma découverte du volet criminogène maintenu, dans le christianisme dont j’avais été un fervent adepte pratiquant, qui fut l’une des principales causes du désespoir dans lequel j’ai été plongé il y a une quarantaine d’années.

      Je répète que, après des dizaines d’années durant lesquels je me suis éloigné du désespoir, j’ai malheureusement dû faire le constat qu’est bien arrivée l’effroyable société qui me semblait devoir arriver si les chrétiens persistaient dans leur décision de se foutre du problème. 

      Je dis ce qui me paraît clair, mais je n’ai aucun mépris pour ceux qui ne voient pas ce que je vois. Je continuerai simplement à tenter de le leur faire voir. A 82 ans je suis certain que je ne m’habituerai jamais à l’assassinat de pauvres innocents par des croyants convaincus que Dieu a bien commandé de tels assassinats pour le bien de l’humanité..


    • Et hop ! Et hop ! 30 novembre 2020 14:18

      @Pierre Régnier : «  je prétends que, dans le cas des massacres commis actuellement en France par des fidèles de l’islam, les athées et les religieux sont également partiellement responsables, même si c’est indirectement, puisque les uns et les autres ne veulent pas s’attaquer au volet criminogène qui reste sacralisé dans les théologies du monothéisme. »

      Vous délirez complètement, les musulmans sont responsable des assassinats commis au nom de leur religion musulmane en criant Allah Akbar, et absolument pas les catholiques, surtout que ce sont des catholiques qui sont assassinés dans leur église en Normandie ou à Marseille. Jamais dans aucun texte l’Église catholique n’a préconnisé d’assassiner qui que ce soit, elle a toujours au contraire interdit la violence, sauf pour légitime défense ou dans le cadre militaire d’une guerre juste ou dans le cadre de condamnations suite à un procès équitable. 

      Les catholiques ne sont pas plus coupable des assassinats faits par des arabes musulmans, que des bombardements américains sur l’Irak et la Libye, ou que des crimes horribles des communistes sous Lénine, Staline, Mao, Pol Pot, etc..

      Par contre ceux qui militent pour l’immigration et qui appellent à ne pas faire d’amalgame entre certains crimes et les mobiles musulmans de ceux qui les commettent, sont complices de ces crimes. 


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 30 novembre 2020 17:51

      @Et hop !

      C’est moi qui délire mais c’est vous qui ne voulez pas lire les textes - par exemple le Livre de Josué dans la Bible de Jérusalem (2001 !) - où, très explicitement, l’église catholique attribue à SON Dieu et justifie les massacres des cananéens qui ne veulent pas céder leurs cités aux envahisseurs - de “l’armée de Dieu“ - massacres dont ce « Dieu DES CHRÉTIENS“ demande qu’ils soient effectués jusqu’à ce qu’il ne reste pas un seul survivant.

      Mais je reconnais que je suis moi-même »entêté" : je ne veux pas accepter comme valables les “bonnes explications“ données par l’Église d’aujourd’hui.

      “Entêté au point de croire que, si Dieu a bien appelé à commettre de tels massacres il y a 3000 ans “pour de bonnes raisons“, il a très bien pu appeler à en commettre d’autres, il y a 14 siècles, comme l’affirme Mohamed le prophète de l’islam, pour de tout aussi bonnes raisons.


    • Et hop ! Et hop ! 1er décembre 2020 08:40

      @Pierre Régnier

      Le livre de Josué n’est pas un texte catholique, ni sur l’histoire des chrétiens, c’est un texte JUIF sur l’histoire des HÉBREUX.

      Vous êtes bouché ou quoi ?

      Le Bible de Jérusalem n’est pas une publication de l’Eglise catholique, c’est une publication de l’école biblique de Jérusalem qui est littéraliste et moderniste :

      « L’école biblique de Jérusalem et son fondateur le Père Lagrange furent longtemps suspects aux yeux des autorités vaticanes, alors que l’Église catholique était en pleine crise modernisteL’école dut aussi être fermée un moment, et l’opposition de l’époque entre les dominicains et les jésuites se traduisit par la création de l’Institut biblique pontifical de Rome créé par le pape et confié aux jésuites en 1909, dans le but de concurrencer l’école de Jérusalem. » (wikipedia)

      La Bible catholique c’est la Vulgate en latin de saint Jérôme, dont les meilleures traduction française sont au XVIIe celle très belle de Port Royal par Sylvestre de Sacy, et celle très précise au XIXe de l’Abbé Glaire. Il y a aussi une bonne traduction française par Pierre Guiguet de la Septante grecque qui est la plus ancienne version connue du Pentateuque.


  • Gollum Gollum 23 novembre 2020 16:00

    Pour rappel les travaux de Jean Soler sur la violence inhérente au monothéisme abrahamique...

    Il n’est pas le seul d’ailleurs à partager cette lucidité.

    Cet article va attirer tous les bigots du site qui vont le moinsser de façon massive.

    Le succès des religions s’expliquent en grande partie par la flemme des cerveaux humains et le besoin d’endosser un prêt à porter idéologique apportant des réponses définitives et stables... et bien évidemment, la promesse de la survie individuelle, motif d’un égoïsme flagrant mais toujours caché par tout un enrobage soigneusement choisi.

    Deux immaturités donc : l’incapacité à chercher toute sa vie et accepter le doute..

    Et le refus de la mort. Vue comme l’horreur absolue ce qu’elle n’est pas.

    https://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/epicure-la-mort-n-est-rien-87678


  • Gollum Gollum 23 novembre 2020 16:42

    Voici la présentation de l’ouvrage de Jean Soler, La violence monothéiste.


    Il y a violence et violence. Jean Soler s’attache à étudier ici la violence qui est pratiquée pour des raisons religieuses. Dans le prolongement de sa trilogie Aux origines du Dieu unique, il soutient que l’extrémisme qui se traduit sous nos yeux par des massacres collectifs n’est pas la dérive accidentelle que peut subir, passagèrement, n’importe quelle religion, c’est une tendance inhérente aux trois religions monothéistes, qui trouve sa source dans l’idéologie biblique. Pour nous en convaincre, l’auteur confronte le monde de la Bible à deux civilisations polythéistes qui se sont formées à la même époque, la civilisation grecque et la civilisation chinoise. Ni l’une ni l’autre n’a justifié l’usage de la violence au nom d’un dieu et elles n’ont pas connu de guerres de religion. Jean Soler s’est attardé sur la civilisation grecque parce que notre propre civilisation est née au confluent de la Grèce et d’Israël. C’est ainsi que ce livre comporte dans sa partie centrale un Parallèle entre Athènes et Jérusalem. L’auteur examine ensuite l’influence qu’a eue le modèle biblique, avec sa propension à l’extrémisme, sur l’Occident devenu chrétien, et sur les terres musulmanes. Il décèle cette influence jusque dans des doctrines qui n’ont rien, en apparence, de religieux, comme le marxisme et l’hitlérisme. Il nous fait faire par ce biais un parcours de la pensée humaine de l’Antiquité à nos jours.


    • Laconique Laconique 23 novembre 2020 17:21

      @Gollum

      Vous qui n’aimez pas le manichéisme, Soler est ulra-manichéen. La culture grecque était divisée, très violente, cela n’avait rien d’utopique. Il suffit de lire les textes. Historiquement, ça a été des guerres et des massacres continuels jusqu’à l’occupation romaine. Thucydide dépeint tout cela, c’est terrible, femmes et enfants massacrés, citées rasées, et pas dans les textes légendaires, dans la réalité, dans l’histoire. Et surtout, il n’y avait pas chez les Grecs de respect inconditionnel pour la vie. Un esclave avait la valeur d’un meuble. Platon préconise l’eugénisme, l’élimination des plus faibles, ce qui était pratiqué à Sparte, et ailleurs. Ce qui a été pratiqué à grande échelle dans des civilisations non-chrétiennes au vingtième siècle. Tout cela n’est pas sérieux. Vous avez un problème personnel avec la Bible, vous n’êtes pas objectif sur ces questions, ce qui est étonnant pour quelqu’un d’intelligent et de détaché comme vous.


    • Gollum Gollum 24 novembre 2020 10:19

      @Laconique

      Soler manichéen ? smiley Vous vous basez sur quoi pour de telles affirmations ?

      Sinon vous essayez de noyer le poisson en me parlant des guerres, de Thucydide..

      Mais c’est sans intérêt. 

      Le christianisme n’a pas empêché les horreurs. Le massacre des croisés du 14 juillet 1099 était d’une horreur sans nom... Les orthodoxes sont, encore à l’heure actuelle, complètement ulcérés des exactions commises par les catholiques des siècles avant notre époque..

      Soler nous parle, avant tout, de la mentalité chinoise, pour laquelle les contraires sont complémentaires, et de la pensée grecque qui est pour l’esprit de finesse. Et de recherche constante de l’équilibre.

      Il montre que l’esprit hébreu était manichéen. Il ne connaissait que le noir et le blanc. Le vocabulaire grec était infiniment plus riche que l’hébreu...

      Le tout est montré et démontré avec forces sources et citations. Le bouquin fait dans les 450 pages...

      Vous avez un problème personnel avec la Bible, vous n’êtes pas objectif sur ces questions

      Parce que vous l’êtes vous ? En étant assujetti à une foi qui fait de vous un partisan ? A t on une seule fois dans l’Histoire vu un partisan être objectif quant à son adhésion à son idéologie ? smiley

      Enfin quoi, Laconique, vous n’êtes pas sérieux..


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 23 novembre 2020 17:04

    Les preuves de l’exode avec passage au Mont Sinaï en Arabie :

    https://www.agoravox.fr/commentaire5726065


  • Laconique Laconique 23 novembre 2020 17:07

    On a lu tout cela mille fois.

    On prend des citations des textes, après on emploie les mots « raison », « archéologie », « paléontologie », et le tour est joué. Mille fois.

    Ce qui n’est absolument pas pris en compte, c’est la différence du statut des textes dans les trois religions. Tout est aplati. Les textes juifs sont en dialogue les uns avec les autres, c’est une démarche dynamique et dialectique. Les prophètes, les psaumes commentent la Loi et la critiquent. Puis vient le Talmud qui en rajoute une couche. Aucun juif au monde n’applique à la lettre ses textes sacrés, et ne va sacrifier des brebis ou lapider des homosexuels. La démarche dialectique est pleinement assumée. Pour le christianisme, la question se pose encore moins, puisque ce n’est pas une religion du texte. C’est une religion du vécu, de A à Z, de son origine à ses fruits. Le texte seul est « lettre morte ». Le Coran, en revanche, dans tous ses aspects, y compris sacrificiels, est intégralement appliqué de nos jours. Il ne peut pas être critiqué, il est incréé, c’est la parole même de Dieu. Mais on ramène tout sur le dos du judaïsme (Soler, Gollum). C’est plus facile. Et ce n’est pas sérieux.

    Et sur le refus de la mort, ce sont les agnostiques et les matérialistes les plus enragés. Les croyants s’intéressent à la manière de vivre, car tout se joue dans la vie. Mais les matérialistes athées ont pondu des bibliothèques entières sur les NDE, fantasment sur le « grand tunnel lumineux », etc. Il n’y a rien de tel dans la Bible.


    • OMAR 23 novembre 2020 19:50

    • Pascal L 23 novembre 2020 20:32

      @OMAR
      Sûr, deux exemples ne font pas une généralité... Si vous utilisez cet argument sur le judaïsme, que pouvons nous conclure sur l’islam en appliquant le même raisonnement ?


    • titi 23 novembre 2020 23:08

      @Laconique
      « Et sur le refus de la mort, ce sont les agnostiques et les matérialistes les plus enragés »
      Je suis agnostique et je ne me reconnais pas du tout dans vos affirmations.

      « es croyants s’intéressent à la manière de vivre,  »
      Les bonnes actions des croyants ne sont pas dénuées de calculs : dieu me le rendra. Ou dieu me punira si j’agis mal.
      Les athées et agnostiques eux n’attendent aucune contrepartie.
      Nous savons qu’il n’y aura rien.


    • popov 24 novembre 2020 06:09

      @OMAR
       

      Ha, ha, ha, ha....

      Faut pas confondre l’humour et le rire.

    • OMAR 24 novembre 2020 09:08

      Omar9
      .
      @popovitch
      .
      Tout comme il ne faut pas confondre l’eau et la vodka.


    • Gollum Gollum 24 novembre 2020 10:30

      @Laconique

      On prend des citations des textes, après on emploie les mots « raison », « archéologie », « paléontologie », et le tour est joué.

      Et vous, vous asseyez dessus et le tour est joué. smiley

      Aucun juif au monde n’applique à la lettre ses textes sacrés, et ne va sacrifier des brebis ou lapider des homosexuels.

      On ne parle pas des juifs de maintenant hein... smiley

      Il ne peut pas être critiqué, il est incréé, c’est la parole même de Dieu.

      Là encore c’est faux toute la sphère chiite est basée sur une interprétation du Coran. Et dans le sunnisme il n’y a guère que le wahhabisme et le salafisme pour faire du littéralisme exclusif..

      Mais on ramène tout sur le dos du judaïsme

      Normal. C’est bien lui la source non ?

      La violence de l’islam, qui existe c’est indéniable, provient directement de celle de l’AT c’est un copié/collé...

      Dernier § discutable pas entièrement faux, nos sociétés zappent la mort par déficit de spiritualité vraie.

      Mais les matérialistes athées ont pondu des bibliothèques entières sur les NDE, fantasment sur le « grand tunnel lumineux », etc.

      Alors celle-là elle est raide, les athées sont les plus virulents contre les NDE qu’ils veulent ramener à de simples fantasmes cérébraux.. tout comme vous d’ailleurs apparemment.

      Mais vous pour des raisons diamétralement opposées, parce que vous craignez une spiritualité rivale...

      Pour rappel il y a une description d’une NDE chez Platon.


  • binary 23 novembre 2020 17:09

    Tant que l on réduit les religions au contenu de leur discours, on ne peut rien y comprendre. Et, c est même fait pour çà.

    La religion est une méthode d obtention du pouvoir. C est son seul but. Cette méthode est l utilisation de particularités psychologiques courantes chez la majorité des humains pour les diriger et les utiliser. C est là, et seulement là, qu intervient le discours, les écritures « sacrées » (par qui ?).

    Ces textes sont construit à partir des techniques de manipulation les plus naïves. Mais elles marchent toujours, depuis des milliers d années. Montrant, l absence d évolution intellectuelle des humains sur plusieurs millénaires. On mélange une évidence, que l on ne peut nier, avec une absurdité, que l on prétend être une révélation mystérieuse. On crée un chantage psychologique, afin de culpabiliser celui qui doute qui s interroge. Il est remarquable de constater, la liste des contraintes physiques et psychiques, ridiculement inutiles, que les religions imposent juste pour maintenir l état d esprit, dont elles ont besoin, pour que leur discours fonctionne.

    Le but est d utiliser politiquement cette « révélation » irrationnelle. Et c est là, où les religions différent historiquement dans leur pratique. L histoire de l islam, montre qu elle a du virer à la violence systématique pour se maintenir. Cette religion est alors devenue une méthode de recrutement d armée, et son chemin dans la violence perpétuelle était tracé.


    • ZenZoe ZenZoe 24 novembre 2020 10:06

      @binary
      Tout au début, c’était d’abord un moyen de comprendre le monde et d’affronter la souffrance et la mort. Ce n’est qu’ensuite qu’elle est devenue en effet une arme de pouvoir sur les peuples, et qu’elle s’est diversifiée en une myriade de chapelles qui se sont codifiées.


    • vraidrapo 24 novembre 2020 10:16

      @ZenZoe
      J’imagine la mimique dépitée de nos prédécesseurs, ceux qui ont réalisé les gravures de Lascaux, de Cosquer ou du Hoggar, il y a 30,000 ans, s’ils voyaient ce que nous avons fait de l’écosystème, les querelles de clocher et de minaret, les échanges de missiles...

      « Ils sont devenus fous ces sapiens-sapiens !!! »


    • macchia 24 novembre 2020 11:49

      @binary
      Pour gagner les élections il faut rassembler.Cela permet à l’Eglise de s’opposer avec succès , en France et en Italie, aux suicide assisté des non croyants. En d’autre termes on maintien , comme avant la révolution, la torture qui precede l’execution de la peine de mort ; sadisme ?


    • JPCiron JPCiron 24 novembre 2020 14:53

      @binary

      Voilà qui n’est pas faux... C’est le moins que l’on puisse dire !

      Montrant, l absence d évolution intellectuelle des humains sur plusieurs millénaires. >

      Sur ce point, je ne suis pas trop sûr. 
      Car les connaissances ont progressé largement dans tous les domaines.
      Nos aïeux ne les avaient pas pour guider leur intelligence.
      Nous les avons, mais ne faisons pas mieux qu’eux dans ces domaines.
      Qu’en conclure ??
      .


  • Attila Attila 23 novembre 2020 17:48

    Encore un article pour noyer le poisson : non la violence des islamistes n’est pas liée à l’islam mais bien aux manigances des gouvernement américains qui ont utilisé des extrémistes religieux pour déstabiliser les gouvernements arabes laïcs lors de la guerre froide. Et gouvernements américains qui continuent d’utiliser les islamistes comme mercenaires, en Syrie notamment.

    Sans le soutient, le financement et l’armement de ces extrémistes religieux, l’islamisme serait resté marginal :

    Les islamistes sont des agents du colonialisme occidental.

    Plus de 80 % des victimes du djihadisme sont des musulmans
    .

    Dans les années 1950-70, beaucoup de pays arabes étaient des régimes laïcs en voie de modernisation : Tunisie, Égypte, Syrie, Irak et Algérie.
    Nasser et le voile
    .
    Photos d’étudiants à l’université du Caire de 1959 à 2004.
    .
    Concerts d’Oum Kalsoum : peu de voiles dans le public
    .
    On voit bien que le voile est revenu progressivement après les années 70. C’est le résultat de l’action américaine de soutient et de financement des Frères Musulmans et de pressions sur l’Arabie Saoudite pour qu’elle diffuse son islam wahhabite jusque là confiné à l’intérieur du pays.
    « À l’origine, c’est à la demande de nos alliés que nous nous sommes investis dans la création d’écoles coraniques, de mosquées et dans la propagation du wahhabisme dans le monde musulman »
    .

    Déclaration sous serment devant une Commission d’Enquête Parlementaire américaine d’une Secrétaire d’État du gouvernement de Barack Obama, Mme Hillary Clinton :

    Al-Qaeda, les Talibans, c’est nous, les américains, qui avons créé tout cela
    .

    L’absurdité en boucle : tuer les islamistes que nous créons

    .

    Sur les Frères Musulmans :
    Photo d’une réunion à la Maison Blanche où le président Dwight D. Eisenhower s’entretient dans le Bureau ovale avec la délégation des Frères Musulmans conduite par Saïd Ramadan (le second à droite) le 23 septembre 1953.
    Lien
    .
    Obama soutient toujours les Frères Musulmans
    .
    La confrérie des Frères musulmans

    .


    • binary 23 novembre 2020 18:44

      @Attila
      Pouvez vous nous donner le nom du président américain qui manipulait les musulmans en 622 à Médine ?


    • Pascal L 23 novembre 2020 20:41

      @Attila
      Ce ne sont ps les Américains qui ont créé le Coran et c’est pourtant dans ce livre que les salafistes trouvent leur justification. Les sources des Frères Musulmans remontent au XIXème siècle, à une époque où les américains ne se souciaient pas beaucoup du reste du monde. Que les Américains aient exploité la haine des salafistes lors de la guerre froide, mais ils ne sont pas à l’origine de la haine qui remonte à l’écriture du Coran, soit à peu près au 8ème siècle. Le Coran est un livre d’endoctrinement idéologique conçu par les califes pour la conquête du monde qui n’a rien à envier au Capital ou au petit livre rouge. Les historiens et les philologues le démontrent facilement.


    • Attila Attila 23 novembre 2020 21:24

      @Pascal L, @binary
      Le Coran n’empêche pas les musulmans ordinaires d’être paisibles et respectueux et d’adopter un mode de gouvernement laïc : c’est ce qui s’est produit. Tout est noté dans mon premier message qui comporte plus d’informations que bien des articles. L’Ancien Testament aussi contient des passages violents, ça n’empêche pas les chrétiens d’aujourd’hui de ne pas se comporter comme les islamistes.
      Vos messages puent la haine irraisonnée, votre haine des musulmans n’est que du fantasme. Vous avez la trouille de vous confronter à la réalité en lisant les références de mon message plus haut.

      .


    • Pascal L 23 novembre 2020 22:15

      @Attila
      Il y a bien sûr des musulmans paisibles et respectueux de la laïcité. Pour avoir discuté avec beaucoup d’entre eux, je peux affirmer que beaucoup n’ont pas lu le Coran dans une langue qu’ils comprennent. En particulier en Afrique où l’islam a été imposé par la colonisation arabe et turque. Ils ont développé un islam, dont l’enseignement est principalement oral qui ressemble à de l’islam mais qui n’en n’est pas. Islamique à l’extérieur, chrétien, manichéen ou animiste à l’intérieur... Ceux-là sont les premiers à choisir l’apostasie lorsqu’ils entendent les prêches des Frères Musulmans.


    • popov 24 novembre 2020 06:18

      @Attila

      non la violence des islamistes n’est pas liée à l’islam

       
      Et à quoi était liée la violence de Mahomet ?
       
      Et comment se fait-il que malgré tous ses crimes, Mahomet est considéré dans le monde islamique comme l’exemple à suivre ?
       
      Tout le monde sait que les USA utilisent les extrémistes islamiques pour faire leur sale boulot.
       
      Mais l’idéologie de ces extrémistes, elle n’a pas été créée aux USA ; elle est congénitale à l’islam.
       
      Les USA utilisent ces fanatiques parce que de sont les seuls assez bêtes pour servir les USA tout en croyant servir leur idole de Bédouins. Preuve que l’islam rend bête et méchant.

    • Jonas Jonas 24 novembre 2020 13:23

      @Attila « Hillary Clinton :Al-Qaeda, les Talibans, c’est nous, les américains, qui avons créé tout cela »

      Le Jihad islamique existe depuis plus de 1400 ans, comme en témoignent les milliers de batailles livrées entre le monde chrétien et le monde musulman pendant des siècles, il n’a pas été créé par les USA.

      Les musulmans ont colonisé une partie de l’Europe par la guerre, le meurtre de masse, le pillage, l’esclavage et la coercition.
      L’Espagne, le Portugal, le sud de la France, une partie de l’Italie, la Sicile, Malte, la Hongrie, la Roumanie, la Grèce, la Serbie, une partie de l’Autriche, l’Albanie, la Bulgarie,...sont restés pendant plusieurs siècles sous domination Musulmane.
      Les ottomans se servant d’enfants chrétien pour alimenter leurs armées du Jihad (janissaires), et tout cela bien avant l’existence des USA.

      En considérant que le jihad ne serait qu’une créature des USA, vous oubliez et dénigrez sciemment tous nos héros défenseurs de l’Europe et du christianisme comme Pelayo, Ramiro I, Afonso Henriques, Jean III Sobieski, Jean Hunyadi, les Papes Urbain II, Léon IV et Jean X, Skanderbeg, Mathurin Romegas, Don Juan d’Autriche, Jean de La Valette, Nikola Zrinski, Miklós Zrínyi...qui ont, au péril de leur vie et au prix de sacrifices de millions d’individus, sauvés l’Europe de la charia islamique en expulsant les musulmans hors du continent.

      L’État islamique, le califat ottoman en particulier démantelé en 1924, qui avaient été mis sous silence pendant la période de colonisation (milieu XIXème siècle-milieu de XXème siècle) renaissent de leurs cendres suite à la décolonisation et à la perte d’influence de l’occident au Moyen-Orient et en Afrique.
      Que les Américains aient utilisé les jihadistes pour semer la discorde et la division, c’est un fait, mais il n’ont pas créé le jihad, ni l’état islamique. L’état islamique n’est pas allié à l’Occident puisque l’État islamique vise précisément à détruire l’Occident !


    • Attila Attila 24 novembre 2020 16:59

      @Attila
      Avec tous les documents incontestables que je cite dans mon message plus haut, l’adulte normal aura compris que pour lutter contre l’islamisme et le terrorisme islamique il ne sert à rien de s’en prendre au Coran ni aux musulmans en général. Il faut s’en prendre d’abord aux causes : l’instrumentalisation des extrémistes islamistes par les États-Unis et ses caniches occidentaux et au proche Orient.
      Causes qui sont cachées par les médias corrompus au service des puissance de l’Argent. La première action à faire est de diffuser largement ces documents vers les français. Si j’en avais le pouvoir, j’organiserais une grosse manifestation pour dénoncer publiquement la responsabilité de nos gouvernants occidentaux dans le terrorisme.

      .


    • Napooiseau 24 novembre 2020 18:21

      @binary
      Parce que tu était à Médine ce jour là ? 


  •  C BARRATIER C BARRATIER 23 novembre 2020 17:57

    Beaucoup de guerres sont venues des religions ...Mais il y aura toujours des religions. La loi de 1905 en France -loi de séparation et d’apaisement a fait de la France une République laïque. On peut être laïque et croyant, et défendre la laïcité chez nous, c’est défendre la République.

    Voir

    La force des opprimés, agoravox


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 23 novembre 2020 18:51

    @ l’auteur.

    Vous dites : “De toute évidence, moi qui n’y connais rien en matière de foi, je ne peux que conclure qu’on a souvent tué à cause de la religion, sans spécificité. Donc c’est l’intolérance religieuse, d’où qu’elle vienne, qui engendre la violence”.

    Ne rien connaître en matière de foi ne devrait pas pour autant vous enfermer dans la démarche philosophico-historique qui empêche plus que tout, aujourd’hui, de lutter contre la violence religieuse.

    Je vous conseille d’essayer, au sein de l’agnosticisme ou de l’athéisme, la spiritualité laïque, c’est-à-dire la raison non soumise à “l’Écriture” comme le sont, au moins autant que les croyants, de très nombreux philosophes athées et agnostiques. S’ils étaient vraiment soucieux de détruire la violence religieuse ils l’attaqueraient principalement dans le volet criminogène des religions.

    C’est l’entêtement à garder sacrée la théologie criminogène, tout spécialement chez les faux chrétiens, qui fait durer, en ce début du 21e siècle, la très concrète violence religieuse.


    • macchia 24 novembre 2020 18:42

      @Pierre Régnier
      J’imagine votre réaction à propos des versets de l’Ecriture sur les nouveaux vitreux de Notre Dame


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 novembre 2020 19:40

      @macchia

      J’avoue ne pas les connaître. Comment les voir au moins en reproduction sur écran ?


    • macchia 25 novembre 2020 11:43

      @Pierre Régnier
      Jusqu’à present elles sont seulement au stade de projet, mais normalement le mauvais goût triomphe. J’ai lu cette menace sur le Messaggero avec referance au Figaro et à le Parisien


  • OMAR 23 novembre 2020 19:30

    Omar9

    .

    Bonjour @A. Alain :« Sa rédaction s’est étalée sur des dizaines, voire des centaines d’années à partir essentiellement de témoignages oraux ».

    .

    J’apprécie sincèrement votre volonté de connaitre, comprendre et expliquer le Coran. Malheureusement, dés le départ, vous partez sur du faux.

    .

    La révélation du Coran fut effectivement mémorisée au début, mais son écriture fut en grande partie achevée durant la vie du Prophète.

    Cependant, les supports étaient divers (essentiellement des feuillets) et éparpillés ; ce qui incita le calife Abū Bakr à être le premier compilateur du Coran. .

    Et le 3eme calife,Othmân ibn Affân, décida de réunir l’ensemble des sourates en un ouvrage (mushaf)dont l’ordre chronologique de leur révélation n’est pas respecté.

    .

    Et c’est Hafsa la 4eme épouse du Prophète qui lui a fait parvenir les feuillets du Coran qu’elle gardait depuis la mort d’Abû Bakr.

    .

    Des copies furent par la suite, rédigés par Zayd ibn Thabit, `Abd Allah ibn az-Zubayr, Sa`id ibn al-As, et Abdur Rahman ibn Harith ibn Hisham,

    qui furent envoyés par le calife Othman aux différents points importants du territoire musulman.


    • Pascal L 23 novembre 2020 21:11

      @OMAR
      Je suis désolé de vous contredire, mais ce n’est pas ce que disent les historiens et les philologues. Les strates d’écriture sont bien visibles dans le Coran mais vous ne pouvez les voir par déni. Comment pouvez-vous pensez que Dieu a dicté un texte qui dit que la Terre est plate (littéralement étalée), que les montagnes sont des piliers qui empêchent la Terre de bouger ou que le Soleil tourne autour de la Terre dans une orbite semblable à celle de la Lune. Ajouter plein de récits contradictoires, comme par exemple les nombreux récits de Joseph ou Moïse en Egypte. Est-ce que Dieu aurait pu autant se tromper ? Est-ce que Dieu aurait pu dire que Marie était dans la Trinité pour les Chrétiens, alors que cette situation n’a jamais été revendiquée par personne ? Par contre les philologues et les linguistes ont une explication, c’est que le verset 5,116 a été finalisé par des scribes de Bagdad, pas très au courant du vocabulaire syriaque. Comment expliquer que le Coran contient 10000 hapax sur 17000 mots différents ? L’interprétation de ces mots n’a jamais cessé de varier tout au long de l’histoire de l’islam. Comment pouvez-vous conclure que le Coran est écrit dans une langue claire si toutes les références du vocabulaire ont été effacées par les califes ?
      La Sîrah reste une source parmi les autres dans les études de l’islam, mais son authenticité est largement contestée pour les événements les plus anciens. Mais même pour les événements contemporains de ʿAbd Al-Malik, il apparaît que si ʿAbd Allah ibn Al-Zubayr a bien été tué par Al-Ajjaj, ce n’est pas à La Mecque que cela s’est passé, mais à Petra... Aucune de vos affirmations sur l’origine du Coran ne peut être prouvée et toutes sont contredites par le travail des historiens.
      Lisez « le Coran des historiens » Déjà 3000 pages d’explications, de références croisées et d’interrogation du texte. Ce n’est que le point de vue des historiens, mais si vous croisez avec le travail des archéologues, des philologues, des épigraphistes, des linguistes, le tableau devient encore plus impressionnant. Nous nous rendons alors compte que nous ne savons absolument rien sur celui que vous appelez aujourd’hui Muḥammad qui n’a pas pu s’appeler ainsi de son vivant. Ce nom s’écrivait alors mḥmd (voire mḥmt au début) et il apparaît de plus en plus clairement qu’il s’agit d’un titre honorifique porté par tous les chefs de guerre avant l’utilisation du mot calife qui n’intervient qu’avec ʿAbd Al-Malik. L’avoir utilisé pour créer un nom au plus obscur de ses prédécesseurs est assez adroit pour créer la légende. Mais il s’agit bien d’une légende qui ne résiste plus aux travaux des scientifiques. Bien sûr, vous avez le droit de contester ce travail, mais il faut se placer au même niveau avec des sources précises.


    • popov 24 novembre 2020 06:23

      @OMAR

      Comme le signale Pascal ce-dessus, les recherches historiques, linguistiques et archéologiques qui ont été entreprises en Occident au cours des dernières décennies révèles une histoire du Coran tout à fait différente des fables que les islamiques se racontent et nous racontent depuis des siècles.


    • OMAR 24 novembre 2020 09:47

      Omar9
      .
      @Pascal L :« Comment pouvez-vous pensez que Dieu a dicté un texte qui dit que la Terre est plate ... ».
      .
      Je remets uniquement en cause l’affirmation de l’auteur sur la datation de la rédaction du Coran, et vous me développez toute une logorrhée sur un autre sujet, le contenu du Livre Saint !!!
      .
      C’est typique de ceux qui veulent orienter un débat en fonction des rares domaines de leur connaissance et seulement dans le but d’altérer jusqu’à discréditer leurs contradicteurs : de la pure diversion...
      .
      Et en plus, sur des affabulations : « Comment pouvez-vous pensez que Dieu a dicté un texte qui dit que la Terre est plate... »(sic).
      .
      Citez moi la sourate et les versets du Coran qui disent que la terre est plate.
      .
      Par contre, dans la Bible, il y est mention des quatre coins de la terre, et ce, à 14 reprises, ce qui suggère que pour les judéo-chrétiens, la terre est plate :
      https://bible.knowing-jesus.com/Fran%C3%A7ais/topics/Quatre-Coins
      .
      @Pascal L, ce n’est pas à un imam que Galilée, au risque d’être brulé, a déclaré :
      « Et pourtant, elle tourne ».


    • Gollum Gollum 24 novembre 2020 10:07

      @Pascal L

      Comment pouvez-vous pensez que Dieu a dicté un texte qui dit que la Terre est plate (littéralement étalée)

       smiley Ah ah Incroyable ! C’est vraiment l’histoire de la paille et de la poutre là encore...

      Dans la Genèse il est écrit que Elohim créa la terre d’abord avant le soleil !

      Et que quand celui-ci fut créé au jour 4 il y avait depuis la veille (donc mille ans pour nos bigots) des végétaux dessus qui étaient donc censés pousser malgré l’absence de toute lumière et chaleur...

      Et ne venez pas me dire que la Genèse n’a pas été écrite par Dieu il existe une encyclique de Léon XIII qui nous dit que Dieu est l’auteur de toute la Bible par l’intermédiaire des scribes. Ces derniers ont été inspirés et ne sont que des exécutants...

      Donc, vraiment vous vous foutez du monde.

      Votre présence, militante, dès qu’il s’agit d’islam n’a pour but que d’essayer de récupérer des déçus éventuels car vous les pensez plus susceptibles de tomber dans votre escarcelle qu’un athée ou libre penseur moderne...

      Si on applique votre phrase soulignée par moi en gras à la Bible cela veut dire que la Bible ne vaut rien. Et est d’origine humaine. Cela semble bien être le cas en effet.


    • OMAR 24 novembre 2020 10:51

      Omar9
      .
      @Pascal L :"Nous nous rendons alors compte que nous ne savons absolument rien sur celui que vous appelez aujourd’hui Muḥammad qui n’a pas pu s’appeler ainsi de son vivant.".
      .
      Ah bon ?
      .
      Je ne vais pas vous avancer comme argument, cette foi de plus d’un milliard de musulmans sur son existence.
      Ou encore, le fait qu’il soit cité à plusieurs reprise, dans le Coran.
      Ou que son existence soit attestée par des historiens comme ibn Ishak.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Ibn_Ishaq
      .
      Mais de sa descendance attestée et assurée par sa fille Fatima Az Zahra qui a laissé deux fils Al Hussein et ’Al Hassan.
      .
      Et surtout, sa tombe dans sa maison-mosquée qui se trouve à Médine.

      .
      En fait, je crois que vous le confondez avec Jésus que certains de vos compatriotes et coreligionnaires remettent injustement son existence en doute.
      https://www.lemonde.fr/archives/article/1968/11/02/jesus-a-t-il-reellement-existe_2489159_1819218.html
      .
      Sinon, je vous offre ce sublissime poème de Victor Hugo, en l’honneur du Prophète :
      https://www.espacemanager.com/la-decouverte-dun-sublissime-poeme-de-victor-hugo-sur-le-prophete-mohamed.html


    • popov 24 novembre 2020 12:30

      @OMAR

      Même les grands hommes peuvent se tromper. Les romantiques comme Victor Hugo regardaient l’« Orient » avec d’autant plus d’admiration qu’ils ne le connaissaient pas.

      Quant à Mahomet, on ne sait de lui que ce qu’en racontent les hadiths. La plupart des mahométans s’accordent à dire qu’il y en a des authentiques et des fausses, mais ils ne parviennent pas à se mettre d’accord.
      Les hadiths sont des histoires de l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours.


    • CYRUS VY-rus T 24 novembre 2020 14:48

      @OMAR

      Verset 15:19
      والارض مددناها والقينا فيها رواسي وانبتنا فيها من كل شئ موزون
      Wa al-ardha m[a]dednaha wa al-qayna fiha r[a]wasiya wa anb[a]tna fiha min kulli chey-in mawzunin

      Et quant à la terre, Nous l’avons étalée (comme un tapis*) ; et y avons jeté des montagnes, et fait pousser dedans de toute chose équilibrée.
      Quran 15:19
      مَدَدْ = maded = prolonger, atteindre, allonger, faire une extension, étirer, rallonger, tirer, étaler, étendre, dilater, pénétrer.

      [Il s’agit d’une note de la version anglaise]

      Verset 20:53
      الذي جعل لكم الارض مهدا وسلك لكم فيها سبلا وانزل من السماء ماء فاخرجنا به ازواجا من نبات شتى
      Al-lathi jaﻋala lakumu al-ardham[a]hdan wassal[a]k[a] likum fiha subulan wa anz[a]l[a] mina as-s[a]ma-ima’n fakhr[a]jna bihi azwajan min n[a]bat chatta

      Lui qui vous a assigné la terre comme berceau, et vous y a acheminé des chemins ; et qui du ciel a fait descendre de l’eau. » Puis, par elle, Nous avons fait sortir par couples différentes plantes.
      Quran 20:53
      مَهْدًا = mahdan = (Nom) berceau ou lit, (verbe :) aplatir, assouplir, lisser, niveler, cimenter, classer, enfoncer, rouler.

      Verset 43:10
      الذي جعل لكم الارض مهدا وجعل لكم فيها سبلا لعلكم تهتدون
      Al-lathi j[a]ﻋ[a]l[a] l[a]kumu al-ardh[a]m[a]hdan waj[a]ﻋ[a]l[a] l[a]kum fiha subulan laﻋ[a]lakum t[a]ht[a]dun[a]

      Lequel vous a étalé la terre, afin d’en faire berceau, , et vous y a assigné des sentiers, –peut-être vous guideriez-vous ?–
      Quran 43:10
      مَهْدًا = mahdan = (Nom) berceau ou lit, (verbe :) aplatir, lisser, assouplir, niveler, cimenter, classer, enfoncer, rouler.

      Verset 50:7
      والارض مددناها والقينا فيها رواسي وانبتنا فيها من كل زوج بهيج
      Wa al-ardh[a] madadnaha wa al-qayna fiha r[a]wasiya wa anb[a]tna fiha min kulli zawjin b[a]hijin

      Et la terre, que Nous avons étalée ! et Nous y avons lancé des montagnes et y avons fait croître de tout couple joli !
      Quran 50:7
      مَدَدْ = maded = prolonger, atteindre, allonger, faire une extension, étirer, rallonger, tirer, étaler, étendre, dilater, pénétrer.

      Verset 51:48
      والارض فرشناها فنعم الماهدون
      Wa al-ardh[a] f[a]r[a]chnaha f[a]niﻋm[a] al-mahidun[a]

      Et la terre, Nous l’avons faite lit. Et quel excellent berceur Nous sommes !
      Quran 51:48
      فَرَشَْ = faracha = meubler, aplatir, étaler, écraser, circuler, cimenter, classer, éventer, étirer, atteindre, défoncer, étaler, allonger, déplier, tourner, rouler.

      الْمَهِدُونَ à partir d’مَهِدُ = aplatir, détendre, assouplir, lisser, bercer, écraser, rouler, aplatir.

      Verset 71:19
      والله جعل لكم الارض بساطا
      Wa Allahu jaﻋala lakumu al-ardh[a] bisaṭan

      Et c’est Allah qui vous a assigné la terre comme tapis (étalé),
      Quran 71:19
      بِسَاطًا = bisaṭan = droguet (étoffe de laine et de fil)[6], tapis, moquette, à partir du verbe بسط = étaler, aplatir, égaliser, écraser, mettre à niveau, rendre atteignable, paver, lisser, rouler, cimenter.

      Verset 78:6
      الم نجعل الارض مهادا
      Al[a]m n[a]jﻋ[a]li al-ardha mihadan

      N’avons nous pas désigné la terre plate [et sans obstacle],
      Quran 78:6
      مهاد = pays plat, plat, plain, aplati.

      Verset 79:30
      Beaucoup d’apologistes musulmans ont essayé de détourner la critique disant que le Coran promeut la croyance erronée que la terre est plate en se fixant sur le terme dahaha utilisé dans le verset 79:30 du Coran, communément traduit par « écarté », « étalé » ou « étiré ».

      En arabe : والارض بعد ذلك دحاها
      Translittération : Wa al-ardh[a] baﻋd[a] dhalika dahaha

      Littéralement : Et la terre/planète Terre après qu’il souffla dessus et l’étala. [7]


    • CYRUS VY-rus T 24 novembre 2020 14:56

      @OMAR

      Le fait meme que le coran contienne une information fausse ( la terre plate ) prouve que c’ est un livre écrit par des homme .

      L’ islam est une arnaque pour rendre violent les gens .


    • CYRUS VY-rus T 24 novembre 2020 15:00

      @OMAR

      Victor Hugo a as écrit sur les tenardier (abuseur d’ enfant ) et sur jean valjean (bagnard) , il pouvais bien écrire sur mahomet le chef de guerre sanguinaire . 


    • OMAR 24 novembre 2020 15:32

      Omar9
      .
      @popovitch
      .
      Au lieu d’émettre des jugements de valeurs sur des grands hommes comme Victor Hugo dont tu ne possèdes ni le génie et encore moins la stature, tu aurais été plus inspiré de te cacher, car tu sais ce qu’il pensait de vos matons les tsars et des massacres et pogroms qu’ils ont commis contre les juifs :
      https://www.persee.fr/doc/rbph_0035-0818_1979_num_57_3_3249


    • popov 24 novembre 2020 16:15

      @OMAR

      Quel rapport entre ces pogroms et moi ?


    • CYRUS VY-rus T 24 novembre 2020 17:58

      @OMAR

      Victor hugo était spirite , il faisait commerce avec les esprit , un crime punis de mort par l’ islam ...

      A cet epoque le coran et ses horreur n’ etait pas traduit , et les europeen etait punis de mort s’ ils entrait a la mecque .


    • OMAR 24 novembre 2020 18:15

      Omar9
      .
      @popovitch :« Quel rapport entre ces pogroms et moi ?
      .
      Je répondais à @Pascal qui a préféré se débiner...
      .
      Mais toi, tout ce qui positive l’Islam et les musulmans t’est insupportable, inacceptable, au point de te permettre un procès de grand homme que fut Victor Hugo uniquement parce qu’il avait glorifié le Prophète.
      .
      Par contre, les pogroms dénoncés par ce même poète, et commis dans ton pays par tes compatriotes, là, motus et bouche cousue...
      .
      Tiens, je réponds à ta place pour cela :
       »Même les grands hommes peuvent se tromper. Les romantiques comme Victor Hugo regardaient la Russie avec d’autant plus de dégout qu’ils ne le connaissaient pas".


    • popov 25 novembre 2020 05:33

      @OMAR

      Mais toi, tout ce qui positive l’Islam et les musulmans t’est insupportable

      Tu te précipites sur tous les Occidentaux qui disent du bien de l’islam parce que, toi qui connaît l’islam beaucoup mieux que ces Occidentaux, tu es absolument incapable d’en dire du bien sans nous faire rire aux larmes.

    • OMAR 25 novembre 2020 09:51

      Omar9
      .
      @popovitch :« dire du bien sans nous faire rire aux larmes. »
      .
      Pour l’instant, il n’y a que toi qui convulses à la lecture de témoignages, poemes ou récits à la gloire de l’Islam.
      .
      Tiens, un chouia de Goethe qui trouvait l’Islam et les musulmans, sympas :
      « La haine de l’étranger qui dérive d’un sentiment national excessif est chose curieuse. Elle s’exprime avec le plus de véhémence dans les milieux les plus bas de la société. »

      In Maximes et réflexions
      .

      Alors @popovitch, pourquoi tu ne ries plus ?


    • popov 25 novembre 2020 11:10

      @OMAR

      Alors @popovitch, pourquoi tu ne ries (sic) plus ?


      Mais si, je ris...de ton orthographe.

    • popov 25 novembre 2020 11:13

      @OMAR

      Mais pourquoi dois-tu te référer à des auteurs européens pour faire l’éloge de l’islam ?
      Pourquoi ne nous expliques-tu pas ce que l’islam pourrait bien apporter de bon à la France ?
      Promis, j’essayerai de ne pas rire.


    • OMAR 25 novembre 2020 12:52

      Omar9
      .
      @popovitch
      .
      Énième même question, énième même réponse :
      .
      1er :-Tu es insignifiant, trop insignifiant pour jouer le rôle du nazillon et pape Rat-zinger qui posait similaire ineptie.
      .
      2eme :-Le « nous » n’engage que ta simple condition et personne de moujik, parce que ici en France, personne ne t’a demandé d’être son avocaillon ou son nervis.
      .
      3eme :-Aucun dialogue sérieux, instructif et paisible n’est possible ou envisageable avec toi qui annonces dés l’entame que tu dois uniquement t’attaquer à l’Islam.
      .
      Tes permanentes insultes, incitations à la haine et à la violence et liens infantiles et pornographiques envers les musulmans, l’Islam et le Prophète, confirment ton esprit hermétique et réfractaire à tout entendement et surtout agrément ou approbation d’une quelconque vérité émanant de tes contradicteurs.
      .
      Que te reste-t-il de crédible ou de considération, quand tu te permets de mépriser et de remettre en cause des sentiments d’illutres personnes telles que Victor Hugo ?
      .
      @popovitch, pourquoi tu tousses maintenant ?


    • popov 25 novembre 2020 14:41

      @OMAR

      Tes permanentes insultes, incitations à la haine et à la violence et liens infantiles et pornographiques envers les musulmans, l’Islam et le Prophète, confirment ton esprit hermétique et réfractaire à tout entendement et surtout agrément ou approbation d’une quelconque vérité émanant de tes contradicteurs.

      Quelles insultes, incitations à la haine et à la violence ? C’est toi qui insultes dès la première intervention et c’est moi qui m’offre le grand luxe de ne pas répondre en espèces à tes insultes. 
       

      Tu es insignifiant, trop insignifiant pour jouer le rôle du nazillon et pape Rat-zinger qui posait similaire ineptie.

      Je suis peut-être insignifiant, mais si tu ne réponds pas à ma question, c’est en fait parce que tu en es absolument incapable. Alors tu fais appel à de grands hommes comme Hugo et Goethe, qui malheureusement ne disposaient pas des informations que nous avons aujourd’hui sur l’islam.
       

      Aucun dialogue sérieux, instructif et paisible n’est possible ou envisageable avec toi qui annonces dés l’entame que tu dois uniquement t’attaquer à l’Islam.

      L’islam a déclaré la guerre à tout ce qui n’est pas l’islam le jour 1 de l’an 1 du calendrier islamique. Ne t’étonnes pas si les gens commencent à en prendre conscience et à agir en conséquences comme en Chine ou en Birmanie.

    • popov 25 novembre 2020 16:07

      @OMAR

      Ce n’est pas moi qui suis accusé d’incitation à la haine en France, ce sont les membres de ta secte sévissant à BarakaCity et à la mosquée de Pantin.


  • CYRUS VY-rus T 23 novembre 2020 19:36

    Putain pour un livre « incree » censé refleter la parole de dieu , ca fait quand meme beaucoup de bidouilleur qui l’ ont mit a leur sauce ...

    Mahomet , renierais le coran s’ il le lisait , et je te parle meme pas des hadith ou de la sunna ...

    l’ imposture coranique est un crime contre le bon sens 


    • Pascal L 23 novembre 2020 22:31

      @VY-rus T
      Oui et l’islam a même réussi à criminaliser le bon sens pour interdire toute critique. Si vous vous posez des question sur l’islam, vous êtes considéré comme un apostat, passible des pires punitions C’est encore puni de mort dans plusieurs pays de l’OCI. Le Soudan a même exécuté plusieurs imams dans les années 80. Ils avaient juste posé des questions qu’il ne fallait pas poser.
      Quand à Muḥammad, personne ne peut dire qui il était vraiment. Ce n’était déjà pas son nom. Un très obscur chef de guerre, avec plus de défaites que de victoires, un prédicateur d’une religion judéo-chrétienne qui a été totalement oublié pendant plus de 60 ans avant qu’un calife (ʿAbd Al-Malik) le désigne comme prophète pour mettre en place la légende qui va justifier son pouvoir. C’est plus facile de créer une légende en partant d’un inconnu...


    • babelouest babelouest 24 novembre 2020 05:40

      @Pascal L
      De même que le judaïsme a été bâti par des rigoristes, à partir de textes extrêmement disparates et qui n’ont rien à faire les uns avec les autres. De même que le christianisme fut bâti par des empereurs et des prélats, à partir de textes souvent contradictoires (quand ils l’étaient trop, les plus gênants étaient écartés sous le nom d’apocryphes). En fait c’est à dessein que les religions ont été rendues différentes, pour justifier la présence plus ou moins prégnante de « docteurs de la Loi » plus ou moins autoproclamés.
      .
      Cela incite fort à lancer à tous : débrouillez-vous entre vous, et laissez les simples personnes tranquilles. Certains ont besoin de se sentir dominés par une entité supérieure, d’autres non.


  • OMAR 23 novembre 2020 19:41

    Omar9

    .

    Re-bonsoir @A. Alain :« et seul l’islam parmi les religions pratique-t-il cette violence aujourd’hui ? »

    .

    Dans un souci d’équité, de logique et d’honnêteté, n’aurait-il pas fallu commencer par le paganisme, le Judaisme, le Christianisme et enfin l’Islam.

    .

    Et peut-etre parler aussi des autres religions ?

    .


    • CYRUS VY-rus T 23 novembre 2020 22:08

      @OMAR

      Et en quoi les débordement des autre religion , peuvent t’ il cautionner ceux de l’ islam actuelle ?

      L’ islam est une secte qui as grossit sans évoluer moralement contrairement a une religion . 


    • rogal 23 novembre 2020 22:29

      @VY-rus T
      Avec (ou parmi) les ’’autres religions’’, des idéologies mortifères bien connues ?


    • Alain Alain Alain Alain 23 novembre 2020 23:44

      @OMAR

      Apparemment vous n’avez pas lu l’article en entier !


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 novembre 2020 08:27

      @VY-rus T

      Ce ne sont pas les débordements du "christianisme“ qui cautionnent les meurtres commis aujourd’hui par des fidèles de l’islam.

      Ce sont les attributions à Dieu des grands massacres rapportés dans l’Ancien Testament et, aujourd’hui encore, la justification de ces massacres par l’église catholique, laquelle trahit ainsi le pacificateur Jésus et les Évangiles.

      Je suis de ceux qui pensent que cette trahison n’est pas fatalement éternelle et que le véritable christianisme peut encore exister, et contribuer ainsi à la pacification de l’islam.


    • OMAR 24 novembre 2020 10:23

      Omar9
      .
      @Alain Alain.
      .
      J’ai bien lu votre article qui, dans le fond, aurait été plus intéressant, plus instructif si vous aviez pris la peine de le structurer depuis l’avènement de toutes les religions en y dénonçant la violence chronologiquement.
      .
      Car le titre de votre article est trompeur, attribuant la violence actuelle uniquement à l’Islam : Les combats et massacres qui se déroulent actuellement au Tigré, au Sud-Soudan, ou en Ukraine, sont le fait des musulmans ?
      .
      Oui, c’est facile de dédouaner l’Occident de ses actes barbares commis envers les afghans, irakiens, somaliens et autres yougoslaves quand vous m’opposeriez que cela ne s’est pas fait au nom du Dieu des chrétiens.
      Et pourtant, que de pays dévastés et détruits et que de peuples massacrés par les chrétiens.
      .
      Mais là, pas de questionnement de votre part, ni de recherches de responsabilité...
      .
      Oui, il y a des massacres commis au nom de l’Islam, comme il y a d’autres commis au non du Judaisme, du Christiannisme et même du Bouddhisme.
      .
      Mais, ce sont les décisions et le fait de crapules se prenant pour de nouveaux messies ou prophètes qui puisent des Livres Saints des arguments décontextualisés ou amputés pour justifier leur ignominie, tels que ce « calife » Abou Bakr al-Baghdadi, ce moine bouddhiste Ashine Wirathu, le grand rabbin Ytzhak Yosef ou G.W. Bush :
      https://www.courrierinternational.com/breve/2005/10/07/george-w-bush-parle-avec-dieu


    • popov 24 novembre 2020 12:35

      @OMAR

      Oui, il y a des massacres commis au nom de l’Islam, comme il y a d’autres commis au non du Judaisme, du Christiannisme et même du Bouddhisme.

      Des massacres commis par des gens qui se disent chrétiens, oui il y en a beaucoup.
      Mais des massacres commis au nom du christianisme c’est plutôt rare de nos jours.

    • JPCiron JPCiron 24 novembre 2020 14:55

      @OMAR

      Voilà qui est très bien dit.

      .


    • OMAR 24 novembre 2020 16:01

      Omar9
      .
      @popovitch :« Mais des massacres commis au nom du christianisme c’est plutôt rare de nos jours. »
      .
      La rareté ne signifie pas l’inexistence :
      .
      Rwanda :
      https://www.jeuneafrique.com/376010/societe/rwanda-leglise-demande-pardon-nom-chretiens-impliques-genocide/
      .
      Irlande du Nord :
      https://www.revue-projet.com/articles/2004-4-les-eglises-et-le-conflit-nord-irlandais/7267
      .
      USA
      Assassinat du père John Geoghan, prêtre pédophile récidiviste du diocèse de Boston, aux 130 victimes avérées,au nom de l’Église :
      https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/12/20/01016-20171220ARTFIG00168-scandale-pedophile-de-boston-mort-du-cardinal-qui-avait-couvert-des-pretres.php
      .
      Et pour l’historique, sers-toi
      http://www.astrosurf.com/nitschelm/Page_noire_christianisme.htm


    • popov 24 novembre 2020 16:10

      @OMAR

      C’est bien ce que je disais : des crimes commis par des chrétiens, mais pas au nom de leur religion.


    • CYRUS VY-rus T 24 novembre 2020 17:52

      @popov

      Mais pour OMAR le seul fait d’ être juif ou chretien est déjà un crime ....
      Qui c’ est qui disait pas d’ amalgame au fait ?


    • OMAR 24 novembre 2020 18:27

      Omar9
      .
      @popovitch
      .
      Sors de ta logique infantile
      .
      Il n’y a pas de chrétiens sans Christianisme, comme il n’y pas de musulmans sans Islam, ou de juifs sans Judaïsme.

      Вы поняли ?

    • popov 25 novembre 2020 00:40

      @OMAR

      Les chrétiens qui participent à des massacres n’ont pas été endoctrinés à penser que cela leur vaudra le paradis (c’était peut-être le cas pendant les Croisades, il y a 1000 ans). Et ils ne tuent pas en gueulant Jésus akbar. 
       
      Mais je vois que tu n’es pas équipé pour comprendre un truc pourtant bien simple.


    • OMAR 25 novembre 2020 09:39

      Omar9
      .
      @popovitch :« ils ne tuent pas en gueulant Jésus akbar. »
      .
      Oui, ils sont plus pragmatiques.
      .
      Ils vocifèrent « Dollar akbar !!! ».


    • popov 25 novembre 2020 11:16

      @OMAR

      Ils vocifèrent « Dollar akbar !!! ».

      Nous sommes bien d’accord il font ça pour le fric, pas au nom d’une religion.

  • JPCiron JPCiron 23 novembre 2020 21:32

    Et seul l’islam parmi les religions pratique-t-il cette violence aujourd’hui ? >

    De Gaulle disait bien, parlant de Palestine, que le résistant serait considéré terroriste. Il avait vu juste.

    Les Chrétiens US poussent & financent à fond des actions illégales pour « aider Dieu » à réaliser les prophéties en Palestine. C’est une folie meurtrière sous couvert de bonté et de prières.

    Aucune violence n’est justifiable. Y compris celle de faire porter le chapeau à une religion quand le problème est de politique et d’ignorance.

    .


  • JPCiron JPCiron 23 novembre 2020 21:39

    Parfois certains versets du coran semblent avoir été repris de la bible >

    .

    C’est bien naturel !

    En fait, Les Juifs, les Chrétiens et les Musulmans vénèrent le même Dieu. Ils partagent une même histoire (tradition).

    Quand on dit ’’judéo-chrétiens’’ cela devrait comprendre les Musulmans.

    Un Catholique a sans doute plus d’affinité spirituelle avec un Soufi qu’avec un Juif Orthodoxe.

    .


    • Pascal L 23 novembre 2020 22:08

      @JPCiron
      Ce n’est pas vraiment le même Dieu et il n’existe pas de tradition commune. Pour le comprendre, lisez les 99 noms de Dieu dans le Coran. On y retrouve pas les deux seuls noms qui ont du sens dans le christianisme : Amour et Père. Le Coran est plein d’allusions à la Bible mais presque toujours avec des déformations et des contradictions entre les différentes affirmations. Par ailleurs, le Coran est remplis de contre discours juif ou chrétien, dans le seul but de montrer que les Musulmans leur sont supérieurs. Comme pour toute idéologie politique, la désignation d’un ennemi (ici les juifs et chrétien) permet de valoriser les musulmans et de les manipuler pour le combat.
      Sur le terme « judéo-chrétien », les historiens ont tendance à penser qu’il ne s’applique qu’aux seuls musulmans car ce terme désignait dans les premiers siècles de notre ère les hérésies qui n’étaient donc ni juives, ni chrétienne, reconnaissant Jésus, mais pas comme fils de Dieu et refusant l’amour de Dieu, remplacé par une application stricte de la loi juive.
      Par contre, pour les affinités spirituelles entre catholiques et soufis, vous avez tout faux. La spiritualité soufi est tournée vers les Esprits alors que la spiritualité catholique est tournée vers Jésus et l’Esprit-Saint. Jésus a toujours chassé les Esprits vénérés par les animistes en leur reprochant de cacher Dieu et de ne pas toujours vouloir du bien aux hommes. Il y a beaucoup d’obédiences soufis différentes et quelques unes ne rejettent pas le djihad, le combat armé, contre juifs et chrétiens... On parle dans ce cas de petit djihad, mais certains disent qu’il est nécessaire avant le grand djihad, le combat conte soi-même. Les juifs orthodoxes sont considérés comme étrangers dans la foi, mais ils vivent leur religion dans la tranquillité, donc nous n’avons pas de raisons particulière de s’intéresser à eux.


    • JPCiron JPCiron 23 novembre 2020 22:20

      @Pascal L

      Ce n’est pas vraiment le même Dieu >
      .
      Pour être honnêtes... reconnaissons que le Dieu du Nouveau Testament n’est pas vraiment le même Dieu que celui de l’Ancien Testament ! Et que le Dieu du Nouveau Testament n’est pas vraiment différent de celui de l’Islam...
      .


    • JPCiron JPCiron 23 novembre 2020 22:36

      @Pascal L

      montrer que les Musulmans leur sont supérieurs >
      .
      Ne leur attribue-t-on pas là l’image dont les Judéo-Chrétiens aimeraient se débarrasser ?
      Alors que les Juifs ont quand même été élus peuple saint ? Ce qui ne leur donne pas de supériorité, et leur impose même des devoirs.
      Alors que les Chrétiens Américains se considèrent le peuple choisi pour apporter la Civilisation en Amérique, et maintenant dans le Monde.
      .


    • JPCiron JPCiron 23 novembre 2020 22:42

      @Pascal L

      pour les affinités spirituelles entre catholiques et soufis, vous avez tout faux >

      Sur ces sujets, toutes les opinions sont respectables...
      L’ennui, c’est qu’ il y en a tellement de différentes !

      Tenez, que dire quand le Pape François cite un sage Soufi ?
      Tout Faux ! 
      .


    • Pascal L 23 novembre 2020 22:42

      @JPCiron
      Là encore, pas exactement. La transformation du Dieu de la Genèse au Dieu des Chrétiens a été faite par les Juifs. Il leur a fallu quelques siècles pour comprendre que le Dieu de justice est un Dieu d’amour où que les Dieux des pays voisins ne sont pas des Dieux mais des Esprits, des créatures, passant d’un hénothéisme à un monothéisme.
      L’islam est l’hériter de religions judéo-chrétiennes qui ont refusé l’amour de Dieu. Sans l’amour, il faut des lois pour réguler les comportements et le Coran est principalement un texte de lois. Pour les Chrétiens, l’amour transcende toutes les lois, car nous ferons toujours plus par amour que sous la contrainte d’une loi. L’accès à Dieu pour un chrétien passe par l’acceptation de l’amour de Dieu. Comment les musulmans peuvent comprendre cela ? Non définitivement, vous ne pouvez pas affirmer que le Dieu des Evangiles n’est pas vraiment différent du Dieu du Coran. Où sont les ressemblances ? Même le mot miséricorde n’a pas le même sens pour le Dieu des Musulmans et pour le Dieu des chrétiens. Citez-moi des sources sérieuses qui démontrent cette ressemblance...


    • JPCiron JPCiron 23 novembre 2020 22:58

      @Pascal L

      vous ne pouvez pas affirmer que le Dieu des Evangiles n’est pas vraiment différent du Dieu du Coran. Où sont les ressemblances ? ... Citez-moi des sources sérieuses qui démontrent cette ressemblance...

      >
      .
      N’est-ce pas là le noeud de vos contradictions ? 
      Vous restez coincé sur du texte !
      Ne savez-vous écouter votre coeur ?
      .


    • popov 24 novembre 2020 07:03

      @JPCiron

      Dire que les juifs, chrétiens et mahométans vénèrent le même dieu, c’est déjà assumer qu’il existe, ce dieu.
       
      En fait, tout ce qu’on peut dire avec certitude, c’est qu’ils existent dans la tête de ceux qui y croient. Et ces dieux ont été définis par leur cahier de charge respectif que sont ces sacrés livres dits sacrés. Les spécifications de ces divers cahiers de charges ne coïncident pas en tous points. Par exemple, les dieu spécifié par le Coran ressemble plus au petit chef de clan teigneux que celui spécifié par les Évangiles.


    • JPCiron JPCiron 24 novembre 2020 08:14

      @popov

      Dire que les juifs, chrétiens et mahométans vénèrent le même dieu, c’est déjà assumer qu’il existe, ce dieu.>
      Certes ! On discute à l’intérieur d’un ’’panier’’ d’hypothèses explicites ou implicites
      .
      le dieu spécifié par le Coran ressemble plus au petit chef de clan teigneux que celui spécifié par les Évangiles >

      Peut-être. Mais dans ce cas, le Dieu du Coran ressemblerait alors fichtrement à celui de l’Ancien Testament.... qui serait le même que celui du Nouveau Testament, selon les adeptes des Evangiles...  Allez comprendre !!
      .


    • JPCiron JPCiron 24 novembre 2020 08:29

      @Pascal L

      La transformation du Dieu de la Genèse au Dieu des Chrétiens a été faite par les Juifs. Il leur a fallu quelques siècles pour comprendre ... >

      Vous êtes en train de nous dire que les Juifs ont été ’’longs à la détente’’, mais qu’ il était heureux qu’ils soient là pour expliquer les choses aux Chrétiens qui, eux, étaient ’’dans les choux’’.

      En tout cas, vous semblez dire que le Judaïsme a à présent adopté l’Evangile ! Ou bien voulez-vous dire qu’ils l’ont expliquée aux Chrétiens, mais sans vraiment y croire ?
      .


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 novembre 2020 08:48

      @JPCiron

      Hélas, l’église catholique actuelle, trahissant le Jésus pacificateur dont elle se réclame, confirme que son Dieu est bien le Dieu qui commande les grands massacres de l’Ancien Testament.

      Elle va même jusqu’à affirmer explicitement que Josué, le plus grand exécuteur des massacres est déjà Jésus !

      C’est le volet criminogène des théologies qui, surtout dans le faux christianisme où il est aujourd’hui encore sacralisé, entraîne les massacres aujourd’hui encore commis par des fidèles de l’islam.

      Mais l’ancien chrétien que je suis reste convaincu que le véritable christianisme peut encore exister, et donc rendre totalement injustifiables les meurtres commis par des croyants dans toutes les religions.


    • popov 24 novembre 2020 08:52

      @JPCiron

      Ben oui, à chaque coup qu’une nouvelle religion apparaît, elle se base sur un nouveau cahier de charge, différent du précédent, mais avec quand même des points communs, ne fût-ce que pour se donner du pedigree et pour récupérer ce qui faisait recette dans la religion précédente.


    • rogal 24 novembre 2020 08:54

      @JPCiron
      « Allez comprendre !!  »
      Il n’y a pas grand’chose à comprendre. Embarrassés par les obscurités profondes de leurs dogmes, les théologiens apposent l’étiquette « mystère » (après tout, c’est Dieu qui a voulu qu’il en soit) et ils passent à autre chose : le message d’amour » étant le dérivatif le plus courant chez les chrétiens.


    • JPCiron JPCiron 24 novembre 2020 13:38

      @Pierre Régnier

      l’église catholique actuelle, trahissant le Jésus pacificateur dont elle se réclame, confirme que son Dieu est bien le Dieu qui commande les grands massacres de l’Ancien Testament.>

      On peut très bien considérer que Dieu n’a rien à faire avec ces commandements meurtriers.
      La clef est d’accepter le fait que l’élément politique s’est à un moment ’’allié’’ aux prêtres pour un vaste Projet unificateur qui ’’sauvait’’ l’existence et des prêtres et des politiques, vers le VII e siècle avant JC.

      J’en ai parlé dans plusieurs articles.

      .


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 novembre 2020 14:04

      @JPCiron

      On peut, en effet, croire à cette explication. Toutes les interprétations sont recevables.

      Mais celle que l’église persiste à justifier est odieuse et, je le répète, même si c’est indirectement, elle la fait complice des croyants qui, aujourd’hui encore, massacrent au nom de Dieu.


    • JPCiron JPCiron 24 novembre 2020 17:07

      @rogal

      < Amour >

      Le Dieu qui aime ses créatures c’est la règle ! Ce n’est pas l’exception !

      En Egypte ancienne, les hymnes à Ptah soulignent qu’il aime toutes les créatures qu’il a créé et dont il s’occupe avec amour : les humains bien sûr, mais aussi les animaux, y compris les serpents, vers et puces !!

      Dans l’Ancien Testament, on insiste sur le fait que YHWH est comme une mère pour nous autres...

      Les Chrétiens ont aggloméré des textes, mythes et traditions provenant de moult horizons : Cananéen, Edomite/ Madianite, Perse, Sumérien, Egyptien, Hittite, ...

      Et ils s’attribuent l’exclusivité de l’Amour, qui est pourtant la chose la plus courante dans le domaine animal.


Réagir