vendredi 16 novembre 2018 - par siatom

Et si Castaner mettait les voiles ?

Quand on demande de l’aide à Christophe Castaner, membre éminent du Macron Comedy Club, ancien secrétaire d'État aux relations avec le Parlement et ex porte parole du gouvernement, devenu par défaut Ministre de l’intérieur, pour décoder la pensée si complexe de son Jupiter de patron, on n’est jamais déçu, même si l’on n’est pas certain de la parfaite synchronisation entre les activités neuronales de ces deux marcheurs émérites.

Alors que marcher et mâcher du chewing-gum en même temps représentait pour Gérald Ford, selon ses détracteurs, lui qui fut président des Etats-Unis par inadvertance, un défi impossible à relever, on sait, depuis Aristote, et ses disciples péripatéticiens que marcher aide à penser.

Déambuler de concert, mettre un pied devant l’autre nous permet d'envisager une idée, puis une autre mais encore faut-il cheminer d’un même pas. Or, il semble que Jupiter trottine beaucoup trop vite pour les divinités subalternes comme Castaner.

Ce dernier s’était illustré à ce propos en avril 2018 sur RTL en tentant de décrypter la déclaration du chef de l’Etat sur le voile islamique « qui n'est pas conforme à la civilité de notre pays » lors de l’entretien avec les deux guignols de l’info, l’éternel donneur de leçons Jean Jacques Bourdin, et le mutin fiscal Edwy Plenel.

Castaner né en 1966 se souvenait alors, sans doute sous l’emprise de champignons hallucinogènes, qu’il y a quelques années « toutes les femmes catholiques portaient un voile » et qu’alors, cela ne posait pas de problème.

On nous aurait donc menti, Mai 68 qu’on nous a vendu comme le mouvement précurseur de l’émancipation des femmes n’était qu’un leurre, et les mini-jupes, les soutifs jetés aux orties, la libération des corps de simples légendes urbaines.

Si les attributs vestimentaires que sont les voiles, les mantilles, les foulards, fichus et autres calottes ne gênent pas outre mesure notre Ministre des cultes, il en est un qui l’irrite profondément, c’est ce gilet jaune qu’arbore des milliers de français fâchés et que d’aucuns n’hésitent pas à baptiser de fachos.  

Cet amoureux transi de Macron ne partage pas le bilan alarmiste dressé par Collomb de la situation dans de nombreux quartiers qui n’a pas hésité à déclarer en quittant Beauvau « Il faut une vision d'ensemble pour recréer de la mixité sociale parce que aujourd'hui on vit côte à côte et, je le dis toujours, je crains que demain on vive face à face. »

Si notre bisounours macronien adepte du déni-oui-oui concède du bout des lèvres '' qu'il y a des tensions mais que les mots prononçés ne correspondent pas à la réalité'', il se mue soudainement en un matamore castagneur en brandissant le tonfa des c.r.s. pour mater la jacquerie des gilets jaunes.

Il serait bien inspiré au lieu de se voiler la face de faire respecter les lois de la république dans tous les lieux où elles sont bafouées, sinon il ne lui restera plus qu'à mettre les voiles.

 



31 réactions


  • popov 16 novembre 2018 11:51

    @siatom

     

    Bonjour

     

    Alors que marcher et mâcher du chewing-gum en même temps représentait pour Gérald Ford, ... un défi impossible à relever

     

    Incapable de faire deux choses en même temps. Pendant son mandat il était complètement accaparé par ses soucis de POTUS. Sa femme se sentant délaissée décida un jour de passer à l’action. Le soir, de retour à son logis, il la trouva étendue presque nue sur le sofa : rien qu’un string noir et un soutien noir aussi et dont une moitié était dégrafée.

    En la voyant, il s’écrie « Merde, j’ai oublié de donner un coup de fil à Moshe Dayan ».


    • siatom siatom 16 novembre 2018 12:03

      @popov

      Vous en connaissez des choses sur la politique américaine sans compter la signification de l’acronyme Potus !


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 novembre 2018 13:19

    L’as promis la contredence des sept voiles a ceusses qui bloquent les rues le samedi au lieu du vendredi.


  • zygzornifle zygzornifle 16 novembre 2018 15:46

    il est capitaine du Macronic ?


  • MagicBuster 16 novembre 2018 16:46

    Mode Manu ON

    Je le verrai bien maire de Palermes (en Sicile).

    Mode Manu OFF


    • siatom siatom 16 novembre 2018 18:46

      @MagicBuster

      Je le verrai bien maire de Palerme (en Sicile).

      Là, il me semble que le tonfa serait insuffisant.pour calmer les gilets jaunes locaux.


  • Attila Attila 16 novembre 2018 20:15

    « on sait, depuis Aristote, et ses disciples péripatéticiens que marcher aide à penser. »

    Illustration par la célèbre pensée de Mademoiselle Ulla, rue Saint-Denis :

    « Il n’est jamais trottoir pour bien faire ! »

    .


    • popov 17 novembre 2018 09:19

      @Attila
       
      Le type à la péripatéticienne : « Ça ne te fatigue pas de rester debout comme ça sur le trottoir ? »
       
      La périptéticienne : « Moi, c’est debout que je me repose. »


    • Attila Attila 17 novembre 2018 10:26

      @zzz’z
      Eh, oui, elle manque . . .


    • Christian Labrune Christian Labrune 17 novembre 2018 12:13

      La périptéticienne : « Moi, c’est debout que je me repose. »

      ...........................................................
      @popov

      Vous nous éclairez grandement ! C’est que je n’avais même pas pensé, dans mon innocence incurable, que les funestes agités de « la nuit debout » étaient probablement des militants du Droit à la paresse cher à Paul Lafargue.


  • Emohtaryp Emohtaryp 16 novembre 2018 20:26

    Pour ceux qui ne savent pas encore :

    Qui est ce castaner ?

    https://www.lejdd.fr/politique/les-erreurs-de-jeunesse-de-christophe-castaner-3670172

    Un ancien malfrat.....reconverti « sinistre de l’intérieur »  smiley


    • Shaw-Shaw #Shawford 16 novembre 2018 20:29

      @Emohtaryp

      Tss tss pupuce, tu te trumpes dès l’intro ?

      Écoute Placebo, pour toi, y’aura qq’un pour te protéger ?


    • siatom siatom 16 novembre 2018 20:31

      @Emohtaryp

      Rien ne vaut l’expérience du terrain, même de l’autre côté de la barrière


    • Emohtaryp Emohtaryp 16 novembre 2018 20:32

      @#Shawford

      Oh my god ! un macronfistfucking...... smiley


    • Shaw-Shaw #Shawford 16 novembre 2018 20:35

      @Emohtaryp

      Chut, et soz, mais Jean Jacques SATURNIN n’a pas encore monté le bout de son pseudo officiel... à mes yeux !


    • Shaw-Shaw #Shawford 16 novembre 2018 20:40

      @Emohtaryp

      C’est plus tricky ce soir, mec, hein ?


    • Emohtaryp Emohtaryp 16 novembre 2018 20:41

      @siatom

      Oui, donc un bon gros dealer de crack ferait aussi un bon ministre de la santé....ça pourrait pas être pire que maintenant !
      Entre politicard et voyou, la frontière est imperceptible......
      La preuve ! on est gouverné par des crapules et des escrocs...


    • siatom siatom 16 novembre 2018 21:36

      @Emohtaryp

      Oui, donc un bon gros dealer de crack ferait aussi un bon ministre de la santé.


      ou un bon ministre des sports


    • Shaw-Shaw #Shawford 17 novembre 2018 01:25

      @Emohtaryp

      Tu m’as donc une énième fois de plus snobé, espèce de Smartie lobotomisé de mes deux.

      Quiconque saura noter ce que ça veut dire, saura en tirer les conclusions utiles.

      Tschuss et t’avise pas de m’adresser la parole en l’état/létal/l’étale !


    • popov 17 novembre 2018 09:27

      @Emohtaryp
       
      Ce sont les anciens braconniers qui font les meilleurs garde-chasse, paraît-il.


  • Christian Labrune Christian Labrune 17 novembre 2018 01:03

    Alors que marcher et mâcher du chewing-gum en même temps représentait pour Gérald Ford,[...] un défi impossible à relever...

    =================================

    @Siatom,

    La jeunesse est sans pitié et vos insinuations sont d’une inhumanité que je trouve particulièrement choquante. Dans mon temps, on se souciait certes beaucoup moins de ceux qu’on appelle aujourd’hui des « handicapés » et qu’on prétend faire bénéficier de toute sorte de sollicitudes ; on parlait plus simplement des « infirmes », mais on ne se moquait jamais d’eux, cela eût semblé très contraire aux bienséances.

    Des mesures ont été prises pour que les infirmes puissent avoir accès, comme tout le monde, aux transports publics, aux bâtiments des administrations, mais on n’a encore rien prévu concernant l’accès à la présidence de la république ou aux fonctions ministérielles. S’il ne s’agissait que d’y faire bouger ses jambes, nos politiciens que le hasard a mis à la tête de l’état parviendraient à peu près à tirer leur épingle du jeu. Au reste, c’est sur la marche seule que ceux-là auraient visiblement préféré les jugeât, et on n’a aucun mal à comprendre pourquoi.

    Il reste que le président Roosevelt, par exemple, avait du mal à se tenir debout ne parlons même pas de la marche ! Or, cela ne l’aura pas empêché de très bien aider l’Amérique à se redresser après la grande dépression. En revanche, ceux qui sont frappés de la plus légère déficience mentale rencontrent dans ces sortes de fonctions, comme on le voit bien en France actuellement, des difficultés qui, d’une semaine à la suivante, paraissent de plus en plus insurmontables,

    Moi, je vous assure que cela ne me fait pas rire du tout. Je trouve même que c’est plutôt triste et j’en éprouve une réelle compassion. Si je n’étais pas athée autant qu’on peut l’être, je prierais pour eux. C’est qu’on ne peut pas laisser les choses en l’état, il faut faire quelque chose. Si vous pouviez, dans le fond de votre Bretagne, faire brûler un cierge à l’entrée d’une chapelle de Sainte-Anne, pensez-vous que cela pourrait contribuer à améliorer la situation ? Vous allez me dire que vous ne croyez pas aux miracles. Moi non plus, mais c’est bien dommage.


    • siatom siatom 17 novembre 2018 10:45

      Bonjour Monsieur Labrune

      La jeunesse est sans pitié et vos insinuations sont d’une inhumanité que je trouve particulièrement choquante.

      Ce constat sévère mais juste que vous faites de mon manque évident d’empathie envers nos dirigeants me chagrine car n’en doutez pas monsieur Labrune votre avis m’importe et ne compte pas pour des prunes.

      Néanmoins la juvénilité que vous me prêtez si généreusement et que je n’ai pas l’intention de vous rendre de sitôt atténue un peu mon affliction.

      Néanmoins pour vous êtes agréable j’envisageais du fond de ma Bretagne d’aller brûler un cierge dans la chapelle la plus proche mais j’en ai été empêché par des mécréants vêtus de gilets jaunes.

      Je prie désormais pour que le sieur castagneur les châtie


  • popov 18 novembre 2018 12:43

    @siatom

     

    Vous avez dit Castaner ?


    • siatom siatom 18 novembre 2018 13:04

      @popov

      C’était l’époque où le ministre de l’intérieur avait la tête près du bonnet, de nos jours il a plutôt la tête d’un benêt.


Réagir