lundi 18 avril 2016 - par PETINOS

Europe : « L’économie néolibérale m’a tuer »

Par Charalambos Petinos

Le constat est sans appel : l’Europe rêvée par les pères-fondateurs est de plus en plus lointaine et inaccessible. L’intergouvernemental a pris le dessus ces dernières années et avec lui les démons du passé resurgissent. Les Etats membres les plus puissants cèdent volontiers à la tentation d’imposer leurs points de vue et par conséquent de considérer d’abord leurs propres intérêts, avant éventuellement ceux de l’ensemble des Etats membres et de l’Union européenne en tant qu’entité propre.

L’Union européenne vague entre le brexit et le grexit, entre la ponction sur les dépôts bancaires instituée et gravée dans le marbre depuis la crise économique chypriote, le cavalier seul de l’Allemagne sur la question des réfugiés et l’accord léonin avec la Turquie du sultan Erdogan…

Il est loin l’humanisme dont les pères-fondateurs ont été imprégnés et qui ont mis en avant l’idée de l’unité du continent, vecteur de paix et de prospérité et exemple de réconciliation.

La navigation à vue des nouvelles élites européennes, plus politiciennes que politiques, plus gestionnaires de crises que visionnaires, ont mené aux LuxLeaks, au dumping sociale et fiscal, au confetti de paradis fiscaux à l’intérieur même de l’Union, aux négociations avec les Etats-Unis en vue d’établir le Traité Transatlantique de Libre Echange, etc. La financiarisation de l’économie et l’étranglement des Etats les plus vulnérables sont en train de parachever la mise à mort de cette belle idée de l’unité européenne et réveillent de nouveau les nationalismes et l’enfermement.

L’Union européenne, première économie mondiale, est en train de s’étouffer sous les coups du néolibéralisme sauvage ; seul le réveil de la société civile peut changer la donne…



6 réactions


  • Jo.Di Jo.Di 18 avril 2016 14:57

    Les démons du Passé ne ressurgissent pas chez les veaux ... le romantisme expressivisme du Sonderweg n’a plus d’infrastructure support ... nature, nation, peuple, état, race, religion, communauté, communisme... etc .... là est toute la grande œuvre « révolutionnaire » du Capital ....
     
    sa grande vision politique et son ingénierie sociale (aidé par bobo de gôôôche) et ce n’est pas pour rien que l’Europe (et ses proto-communismes antiques) a été cible :
     
    « L’humain noble du futur ne sera ni féodal, ni juif, ni bourgeois, ni prolétaire : il sera synthétique […] Ce n’est qu’à travers l’alliance avec le meilleur sang bourgeois que les éléments les plus capables du développement de la noblesse féodale d’antan s’élèveront vers une nouvelle apogée ; ce n’est qu’à travers l’union avec les sommets de l’européanité non juive que l’élément juif de la noblesse du futur parviendra à son plein épanouissement […] notre âge démocratique est un pitoyable interlude entre deux grandes époques aristocratiques [...] Dès qu’une nouvelle et véritable noblesse se sera constituée, la démocratie disparaîtra d’elle-même [...] L’humain du lointain futur sera un métis […]. La race du future, négroïdo-eurasienne (eurasisch-negroide Zukunftsrasse), d’apparence semblable à celle de l’Égypte antique, remplacera la multiplicité des peuples par une multiplicité de personnalités »
     
    ’Praktischer Idealismus’ 1925 Richard de Coudenhove-Kalergi,
     

     


    • Phoébée 18 avril 2016 15:36

      @Jo.Di
      1925 . Vous avez aussi le ’déclin de l’occident ’, les écrits d’Einstein qui avait trempé sa plume dans l’encre contemporaine : Race Peuple Ethnie. Tout cela date et vous avez deux trains de retard.


    • Jo.Di Jo.Di 18 avril 2016 16:24

      @Phoébée
      Oh .... le « libéralisme mondialisme » est une eschatologie philosophique où religieuse qui nourrit sa pensée depuis l’antiquité. Du judaïsme au capitalisme en passant par quakers et franc-macs ...
      Ne croyez pas que c’est des crasses comme BHL où Minc qui l’ont théorisé !
       
      Personne n’aurait la culture pour écrire le déclin de l’Occident actuellement .... Onfray (qui a fait sa thèse dessus) le reconnaît .... il en a chié ! Après les 2 trains ... la crétinisation du MacDo halal sur le canapé Darty pour regarder « friends trip III » sur écran plasma ....
       

      « Des étrangers (migrants) se présenteront pour faire paître vos troupeaux (usines Krupp ouvertes à tous les peuples), des immigrants seront vos laboureurs et vos vignerons (jobs à 500€). Mais vous, vous serez appelés prêtres de Yahvé (l’oligarchie), on vous nommera ministres (urocrates) de notre Dieu (l’Argent est le dieu jaloux d’Israël). Vous vous nourrirez des richesses des nations (privatisations ...), vous leur succéderez dans leur gloire. (UE ONU ...) »  (Isaïe 61,1-11)
       
      Rigolo non ?  smiley


    • Jo.Di Jo.Di 18 avril 2016 16:32

      @Phoébée
      Ah oui, Koudenhove Kalergi est un des pères fondateurs de l’UE ... pour qui ne le saurait pas ... la 9e de Beethoven Ode à la joie comme hymne c’est lui, pour l’anecdote ... et pour le reste ça été scrupuleusement appliqué (même si son bouquin a été censuré, pour l’édification des veaux grand remplacés)


  • Le421 Le421 18 avril 2016 19:04

    L’ironie suprême de la situation a été de nommer Juncker à la tête de ce « machin »...
    Ca en dit long sur les soucis premiers des dirigeants européens !!


  • rimka 19 avril 2016 08:57

    Il faut chasser les « changeurs de monnaie » (banquiers) et les « marchands » (capitalistes) de la Maison de Dieu.



Réagir