samedi 30 mars - par Patrice Bravo

Europe : les soldats et les jeunes fuient les armées

Les populations issues de l’immigration ne sont pas intéressées par l’uniforme militaire pour mener les guerres de l’Occident, ni les autres jeunes de ces pays. La plupart des migrants soutiennent la Russie. Les appels lancés par les dirigeants de l'OTAN pour recruter des soldats dans une croisade contre la Russie sont boudés par les recrues qui ont commencé à fuir. 

JPEG

L’armée française est face à des départs volontaires et à un manque de recrutement. Le ministre français des Armées, Sébastien Lecornu, a dévoilé son plan pour mettre fin à l’augmentation des départs dans l’armée française. « Il ne s’agit plus tant de recruter de nouveaux soldats que de persuader les troupes existantes de ne pas démissionner », stipule Politico. « Ces conversations existent désormais dans toutes les capitales, dans toutes les démocraties qui disposent d’armées professionnelles sans conscription », souligne le média anglophone. Les armées occidentales ne peuvent plus recruter et manque de soldats.
 
Même l’Allemagne est touchée. Un récent rapport annuel soumis au Parlement allemand a montré qu'en 2023, quelque 1.537 soldats ont quitté la Bundeswehr, la réduisant à 181.514 effectifs. Les Européens ne veulent pas mourir pour une guerre voulue par leurs élites. Cela traduit la résistance des populations en Europe contre la guerre de l’UE contre la Russie. 

En France, selon les données officielles, les militaires restent en moyenne dans les forces armées pendant un an, moins qu'avant le déclenchement du conflit militaire en Ukraine. Au Royaume-Uni, la pénurie annuelle de personnel est de 1.100 hommes, soit l'équivalent de deux bataillons d'infanterie. Le gouvernement britannique a signé un contrat de recrutement avec une entreprise privée Capita, mais cela n'a pas abouti. 

« Le problème n'est pas en cours de recrutement, mais dans la rétention des soldats, nous devons également préserver leurs familles, a annoncé lors d'une conférence à Paris, la chef des opérations navales de l'US Navy, l’amiral Lisa Franchetti. Il ressort de ses paroles que les épouses de l'armée ont commencé à demander le divorce plus souvent. 

« Former, aguerrir, garder les bonnes personnes une fois qu'elles ont été recrutées, est devenu le grand corollaire d'une armée de métier, sans conscription, a souligné le ministre lors d'un séminaire avec les responsables de tous les services. En 2023, l’armée française a fini avec 3.000 postes non pourvus. 

Le plan français prévoit une aide au personnel militaire pour trouver un logement, l'accès aux soins de santé et les services de garde d'enfants. Les couples mariés dans lesquels le mari et la femme travaillent au sein du ministère des des Armées, même si l'un d'entre eux est un civil, pourront changer de position, c'est-à-dire par consentement mutuel. 

L'une des principales mesures du plan français vise à accroître l'attractivité du service militaire est d'augmenter les pensions et les salaires. « Mais le problème est que les conditions d’emploi ne sont tout simplement pas si attractives, avec des heures supplémentaires chroniques, des absences de plusieurs mois du domicile et des périodes de récupération manquées », pointe Politico. 

Le nouveau gouvernement polonais a récemment annoncé une augmentation de 20% des salaires militaires, cherchant à maintenir au moins le niveau actuel des troupes. Le salaire mensuel minimum du soldat passera de 1.150 euros à 1.394 euros. 

D'ici la fin de l'année, le nombre de l'armée polonaise devrait passer à 220.000 personnes. C'est ce qui est rapporté par Do Rzeczy en référence à la déclaration du ministre polonais de la Défense, Władysław Kosiniak-Kamysz. Ainsi, l’objectif est de porter le nombre de l'armée polonaise à 300.000 personnes. Mais, même l'augmentation de salaire ne motive pas le Polonais moyen à verser son sang sur les champs d'Ukraine. 

En Allemagne, le gouvernement Scholz veut porter le nombre de ses forces armées à 203.000 soldats au début des années 2030, mais le recrutement augmente très lentement, avertit Politico. Eva Högl, Commissaire militaire du Bundestag, a déclaré qu'il était nécessaire de rétablir la conscription au service militaire, et qu’ il est préférable d'attirer davantage de femmes dans l'armée. La législation de l'année dernière vise à rendre les conditions militaires plus attrayantes pour les femmes, notamment en ce qui concerne l'augmentation du soutien aux enfants.

Au Danemark, la population est tellement motivée pour servir dans l'armée que le gouvernement a décidé d'étendre le service militaire obligatoire aux femmes et d'augmenter son service de 4 à 11 mois. 

Le Royaume-Uni a également admis récemment qu'elle éprouvait des difficultés à trouver des recrues. Le UK Defense Journal fait savoir que l'armée britannique n'a pas atteint ses objectifs de recrutement chaque année depuis 2010. Selon une récente enquête YouGov, 38% des Britanniques de moins de 40 ans disent qu'ils refuseront de servir dans les forces armées en cas de nouvelle guerre mondiale, et 30% disent qu'ils ne serviront pas, même si leur pays est menacé d'une invasion imminente. 

« Le problème est commun à tous les pays européens, y compris la France, l'Italie et l'Espagne », a déclaré à Euronews Vincenzo Bove, professeur de sciences politiques à l'Université de Warwick au Royaume-Uni. « Je ne pense pas qu'un seul pays soit épargné par cette situation ». Selon l’expert, ces difficultés pour recruter du personnel ont commencé, il y a dix ans au Royaume-Uni et vingt-ans aux États-Unis. Selon Vincenzo Bove, la distance idéologique entre la société dans son ensemble et les forces armées s’est creusée ces dernières années. 

L’expert a mentionné de récents sondages qui montrent que la jeunesse de l'Union européenne est massivement contre les guerres, contre l'augmentation des dépenses militaires et contre les opérations militaires à l'étranger. Ils sont aussi plus individualistes et moins patriotiques qu’il y a dix ans. Et, la population en Europe vieillit et diminue. Les armées de l'OTAN ont également diminué pour s'adapter à ces changements : les armées britanniques, italiennes et françaises sont désormais près de la moitié de ce qu'elles étaient il y a 10 ou 20 ans. 

Les plans des élites en Europe visant à briser la Russie militairement se heurtent à leur impossibilité de pouvoir reconstruire leurs armées. 

Pierre Duval

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs

Abonnez-vous à notre chaîne Telegram : https://t.me/observateur_continental

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=5809



87 réactions


  • Brutus Brutus 30 mars 10:25

    la solution existe déjà : les armées privées recrutant des mercenaires>. Il n’y a pas que Wagner dans cette carégorie florissante en Afrique et en Amérique du sud !

    et ça ne coôutera peur-être pas plus cher qu’une armée d’état

    il n’y a pas de raison pour que l’idéologie qui prétend qu’une gestion privée est plus performante « par nature » qu’une gestion publique ne s’applique pas à l’armée

    après, c’est une question d’imputation budgétaire : qui paie ? les bénéficiaires, financiers et industriels,ou les contribuables ?


    • Clocel Clocel 30 mars 10:32

      @Brutus

      Bravo ! Et quand on aura fini de privatiser l’armée, on privatisera le maintient de l’ordre, la justice et le système pénitencier...


    • Clocel Clocel 30 mars 10:34

      @Clocel

      Maintien de l’ordre...


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 mars 11:33

      @Clocel
       
      L’avantage d’une privatisation ça permet au gouvernement de céder pour une bouchée de pain des pans entier du bien commun de la nation à des intérêts privés.
       
      Et cerise sur le gâteau, en cas de remplacement de président du conseil syndical par un autre, ce dernier pourra nationaliser tout ça à son gré, en indemnisant grassement les heureux possesseurs de ces anciens biens collectifs, avec bakchich et ponts d’or dans les deux cas, ça va sans dire.
       
      ’Le pas du patineur’ : un coup à droite, un coup à gauche, mais toujours dans la même direction.
      En voile on dit ’tirer des bords’ quand on remonte contre le vent, en l’occurrence contre l’intérêt commun.


    • saint louis 30 mars 18:40

      @Clocel
      Le gouvernement est déjà bien privatisé( pour les décisions avec l’argent public) par les mécènes des lobbys mondialistes, donc au point où nous en sommes, un peu plus ou un peu moins.....


    • Et hop ! Et hop ! 30 mars 21:28

      @Brutus : « ... et ça ne côutera peur-être pas plus cher qu’une armée d’État ... »

      Une armée privée ne doit rien coûter, elle doit même rapporter, il faut la laisser choisir des objectifs profitables et se financer avec le pillage des territoires conquis, les extorsions, les chantages, les trafics d’êtres humains, d’organes, de drogues, d’armes, comme la CIA.

      Une police privatisée pourrait aussi ne plus rien coûter à l’État en rentabilisant et en faisant payer sa protection comme la Mafia.


    • Rincevent Rincevent 31 mars 17:14

      @Brutus

      Le remplacement par des mercenaires, faute d’effectifs ‘’nationaux’’ suffisants, me fait penser à la situation de l’empire romain vers sa fin. Ça n’avait pas touché que le légionnaire de base mais aussi, plus grave, le haut commandement, les patriciens romains préférant rester au chaud au Sénat plutôt que de risquer de prendre un mauvais coup en défendant les frontières.

      qui paie ? Ben, on ferait comme dans le civil avec les SEM (sociétés d’économie mixte). c.a.d privatisation des bénéfices (s’il y en a) et étatisation des déficits (plus probable) donc nos impôts comme d’hab…


  • Clocel Clocel 30 mars 10:28

    Ah... Il y a des choix de société compliqués à assumer...

    Les chars de la Gay Pride ça va être un peu léger pour envahir Moscou, et, que des jeunes sains refusent de crever pour des vieux pervers, ça me semble être une bonne nouvelle.

    L’Europe, c’est la paix, L’Europe, c’est la prospérité, l’Europe, c’est le progrès !

    Souvenez-vous ce discours tenu par les mêmes qui ne savent plus voir un génocide quand bien même il se produit sous leurs yeux, avec notre complicité.

    Va falloir vivre avec ladies & gentlemen, nous sommes des salopards !


    • njama njama 30 mars 10:40

      @Clocel
       smiley


    • Montdragon Montdragon 30 mars 10:59

      @Clocel
      « 

      Moscou a été frappé par un attentat, vendredi 22 mars, dans une salle de concert. Bilan provisoire : 133 morts. Des assaillants ont été arrêtés. Moscou dit qu’ils ont des liens avec l’Ukraine. Poutine dénonce un »acte terroriste barbare« .  »Le vrai ennemi de Poutine, ce n’est pas l’Ukraine, c’est l’Europe. C’est à l’Europe qu’il en veut« , estime sur RTL Bernard-Henri Lévy.  »C’est la manière de vivre des Européens qui lui fait horreur. C’est l’Europe dont il déteste les valeurs." 

      L’écrivain et philosophe cite "la démocratie, l’égalité entre les hommes et les femmes, le mariage gay. Mille choses qui caractérisent nos sociétés libérales et démocratiques, ça le rend fou". Il parle aussi du catholicisme, qualifié par le président russe d’« hérésie latine » par opposition « à l’orthodoxie ». « Il y a une vraie guerre dans l’esprit des Poutiniens de civilisation entre l’orthodoxie et l’hérésie latine. »

      "

      Oui ça fait beaucoup ^^


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 mars 11:14

      @Montdragon
       
       Vous citez BHL, qui est la philosophie ce que la musique militaire est à la musique classique : « Il y a une vraie guerre dans l’esprit des Poutiniens de civilisation entre l’orthodoxie et l’hérésie latine. »
       
      >
      « Presque toujours, nos contradicteurs ne répondent pas aux objections que nous leur avons opposées, mais aux sottises qu’ils nous prêtent. » Mauriac
       
       La haine que BHL prête aux poutiniens est une projection de sa propre haine à l’encontre les poutiniens.


    • Clocel Clocel 30 mars 11:18

      @Montdragon

      Pauvre BHL... Son crédit de victime éternelle est presque totalement épuisé, va falloir le lui annoncer...

      "L’agresseur hurle qu’on l’égorge ! Le truc est vieux comme Moïse"... L-F.C


    • Seth 30 mars 14:07

      @Clocel

      Tu avoueras que se supporter encore Moiselle Dombasle après ses révisions en série fait de toi un victime de fait.

      Et encore, je ne parle que de la vue ! smiley


    • Et hop ! Et hop ! 30 mars 21:48

      @Clocel

      Si le Kremlin décrète que Moscou est Zône à Faible Émissivité (ZFE), il faudra que les chars Leclerc soient électriques avec une vignette Criter 1.


    • Eric F Eric F 31 mars 10:37

      @Et hop !
      En fait de chars vers Moscou, d’après la dernière déclaration de Zélensky, la tendance est plutôt pour les forces ukrainiennes de faire demi tour et se replier vers l’Ouest.
      Macron va livrer des centaines de blindés anciens reconditionnés, notamment pour le transport de combattants : espérons qu’ils ont une marche-arrière !

      Depuis des mois j’écrivais qu’il était urgent pour les ukrainiens de demander un cessez le feu ; désormais c’est trop tard, les Russes ont l’initiative et vont augmenter leur emprise territoriale -finalement, les plus pro-russes auront été les bellicistes de l’OTAN qui ont poussé à la poursuite des combats-.


    • JPCiron JPCiron 1er avril 12:26

      @Francis, agnotologue

      « Presque toujours, nos contradicteurs ne répondent pas aux objections que nous leur avons opposées, mais aux sottises qu’ils nous prêtent. » Mauriac >

      Presque toujours, nous agissons envers nos contradicteurs non en fonction de ce qu’ils nous disent, mais en fonction des sottises qu’on leur prête.

       smiley


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 1er avril 12:55

      @JPCiron
       
      Ça va de soi, puisque c’est son corollaire. corollaire


  • zygzornifle zygzornifle 30 mars 10:33

    Si Poutine attaque la fRance les migrants lui donneront un coup de main de l’intérieur, c’est le Cheval de Troie qui n’a pas l’air de déranger la Macronnie...

    S’ils aiment si bien de dictateur Russe pourquoi ils ne vont pas migrer la bas.....

    Hahaha ils ont trop la trouille de se retrouver au front a tirer au lieu de glander et de dealer au frais du « con tribuable » croulant sous les taxes et autres prélèvement d’un sérial taxeur pour subvenir aux « chance pour la Rance » ....


  • zygzornifle zygzornifle 30 mars 10:37

    Quand on voit la gueule de Larcher de Macron de Lemaire, d’Attal et de bien d’autres il est sur que l’on a pas envie de crever pour que ces branques incompétents et nuisibles qui continueront leur bamboula au frais de la princesse ...


    • Seth 30 mars 14:09

      @zygzornifle

      Perso je les vois biens en soldats avec le casque de travers et le barda de travers sur le dos.

      Surtout Larcher avec en prime sa veste de treillis forcément trop petite. smiley


    • SilentArrow 31 mars 09:57

      @Seth

      Avec « leur bicyclette, leur ligne Maginot et leur ration de topinambours ».


    • Seth 31 mars 19:02

      @SilentArrow

      Des rations de topinambours , smiley

      Tin ça va péter dur ! smiley


    • zygzornifle zygzornifle 1er avril 14:21

      @Seth

      Il y a 160 000 flics en fRance qu’on les envoie se défouler en Ukraine au lieu de cogner les retraités ....


  • njama njama 30 mars 10:39

    C’est super cool si les jeunes ne veulent plus faire les guerres, cette nouvelle génération a compris Paul Valéry, « La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas. »

    Et puis, ils z’avaient pas dit « la der des der » après celle de 14-18, et « plus jamais ça » après la suivante... ? paroles d’ivrognes ?

    faire l’amour c’est plus engageant, y-a pas photo Peace & Love, yeah !  smiley

    Pour le soutien aux ukronazis... qui est volontaire ??? ne vous bousculez pas y aura de la place dans les tranchées pour tout le monde, comme en 14, le front ukro russe fait mille kms de long... pour les gestes barrière c’est tout bon

    2000 bidasses tous les 1 m ou 1, 50 m ça ne fait jamais que entre 2 et 3 kms sur le front...

    et Macron croit qu’avec une caserne il fera reculer les russes ? faire une percée ?

    vraiment il prend les gens pour des cons ! et il est probablement beaucoup plus bête qu’on ne pouvait le penser



    • njama njama 30 mars 10:47

      faut d’abord savoir pour qui on se bat, ou irait se battre et son corollaire le pourquoi ?, c’est la question que devrait se poser toute personne sensée avant de s’engager dans une œuvre mortifère

      Monuments aux collaborateurs nazis en Ukraine
      par Lev Golinkin – le 27 janvier 2021

      Forward est un site d’obédience juive. Dans le cadre d’une série consacrée à travers le monde aux monuments à la mémoire de collaborateurs nazis, ils se sont arrêtés en Ukraine. On peut dire qu’ils ont été servis. Cet article est paru au mois de janvier 2021, soit plus d’un an avant l’Opération Militaire Spéciale russe. Un voyage dans l’Ukraine néo-nazie… Mieux vaut prévenir de suite  : ça donne le tournis. (XP)

      Au cours des années écoulées depuis que le soulèvement de Maïdan a amené un nouveau gouvernement en Ukraine en 2014, de nombreux monuments aux collaborateurs nazis et aux auteurs de l’Holocauste ont été érigés, parfois jusqu’à un nouveau chaque semaine. (..............)

      https://taistoixiao.wordpress.com/2022/12/20/monuments-aux-collaborateurs-nazis-en-ukraine/

      article source : https://forward.com/news/462916/nazi-collaborator-monuments-in-ukraine/?amp=1


    • placide21 30 mars 18:19

      N’éloigne-il pas les militaires de crainte qu’ils ne s’occupent de lui ? Le pays n’attend que ça.


  • hans-de-lunéville 1 30 mars 10:53

    Cependant, en Belgique scandale à la caserne de Amay...


    • njama njama 30 mars 12:46

      @hans-de-lunéville 1

      Dégoûté du métier, cet ancien militaire raconte les coulisses de l’armée

      Un ancien parachutiste de 24 ans se confie sur son passage dans les rangs de l’armée française. Il évoque de multiples humiliations, des violences physiques à répétition ainsi que la consommation régulière d’alcool et de drogue de la part de ses camarades.

      (...)
      https://www.profession-gendarme.com/degoute-du-metier-cet-ancien-militaire-raconte-les-coulisses-de-larmee/


    • njama njama 30 mars 13:18

      Le troll qui m’a moinssé n’a pas lu le témoignage de cet ancien para


    • Seth 30 mars 14:20

      @njama

      Normal, il est tombé à Tarbes. En plus de leurs grands gabarits, ils ont toujours été connus pour être des bœufs. smiley

      Je ne défends pas l’armée mais j’ai eu l’occasion d’approcher.


    • Seth 30 mars 15:10

      @njama

      Je te signale qu’il y a un haineux qui te moinsse systématiquement. smiley


    • Seth 30 mars 15:35

      @Seth

      Et moi aussi. smiley


    • ETTORE ETTORE 30 mars 22:44

      @Seth
      Pareil, j’ai également un sous loué au moinssage, qui officie à la lumière de son QI de moule !


    • SilentArrow 31 mars 10:03

      @ETTORE

      Pareil, un moinssage presque instantané après chaque commentaire. Et je suis sur un fuseau horaire en avance de 8 heures. Le pauvre hère est en alerte jour et nuit pour me moinsser. C’est le but de sa vie. J’attends sereinement que le stress le fasse crever.


  • ETTORE ETTORE 30 mars 12:20

    Dites c’est vrai cette histoire de « prêt » de militaires polonais à la France, pour assurer la sécurité des jeux aux ploucs dans la Scène ?

    Parce que, l’inCONgru, fait fort, en se disant capable d’aller combattre poupou, alors qu’il en est réduit à demander l’assistance de forces extérieures, pour ses jeux qui risquent de tomber à l’eau !

    C’est plus du ridicule, c’est plus que le Cule, sans rir....Dis...


    • njama njama 30 mars 13:22

      @ETTORE
      Les militaires polonais coûtent peut-être moins cher pour ce type de mission ? comme les plombiers...


    • Seth 30 mars 14:23

      @ETTORE

      C’est exact, ça m’a un peu fait bondir aussi. Louer des soudards étrangers est quand même une grande première. Le trio Moumoute, ’ti Gaby et Lecornu (le bien nommé) ont une imagination débordante. smiley

      Mais il faut reconnaître que la Pologne n’a jamais refusé de collaborer. smiley


  • sylvain sylvain 30 mars 15:09

    z’en faites pas , il suffit d’un peu de misere et les volontaires afflueront, c’est comme pour l’emploi industriel. L’humain ne va pas naturellement vers ces trucs ignobles, on a encore un peu d’instinct quand meme.


  • https://reseauinternational.net/ukraine-interview-de-syrsky-mobilisation-desenergisation/

    par Moon of Alabama

    Le général Syrsky, commandant en chef de l’armée ukrainienne, a accordé une interview à un média ukrainien.

    Sa description de la guerre semble trop optimiste :

    « La situation sur le front est vraiment difficile. Cependant, il ne peut en être autrement sur le front. Il ne fait aucun doute que chaque jour exige un effort maximal de la part de nos soldats et de nos officiers. Mais nous ne sommes pas seulement sur la défensive, nous avançons aussi chaque jour dans des directions différentes. Récemment, le nombre de positions que nous avons récupérées est supérieur au nombre de positions perdues. L’ennemi n’a pas réussi à progresser de manière significative dans les zones stratégiques, et ses gains territoriaux, s’il y en a, sont d’une importance tactique. Nous surveillons cette situation ».

    Les différentes personnes qui cartographient les lignes de front semblent ne pas être d’accord avec lui.

    1er février 2024

    Encore du Syrsky :

    « L’expérience des derniers mois et des dernières semaines montre que l’ennemi a considérablement augmenté l’activité de ses avions, utilisant des KAB – des bombes aériennes guidées qui détruisent nos positions. En outre, l’ennemi a recours à des tirs denses d’artillerie et de mortier. Il y a quelques jours, l’avantage de l’ennemi en termes de munitions était d’environ six contre un.

    Cependant, nous avons appris à nous battre non pas en fonction de la quantité de munitions, mais en fonction de l’habileté avec laquelle nous utilisons les armes dont nous disposons. En outre, nous tirons le meilleur parti des avantages des drones, bien que l’ennemi essaie de nous rattraper avec cette arme efficace ».

    Avec un avantage d’artillerie de 6 contre 1, la qualité des artilleurs n’a pas vraiment d’importance. Le camp qui a le plus de tirs l’emporte évidemment. La suprématie des drones ukrainiens est également très douteuse.

    Mais ces chiffres sont encore pires :

    « Il est clair qu’il s’agit de statistiques, mais il est important de savoir que rien qu’en février-mars de cette année (au 26 mars), l’ennemi a perdu plus de 570 chars, environ 1430 véhicules blindés de combat, près de 1680 pièces d’artillerie et 64 systèmes de défense antiaérienne. Dans le même temps, les forces de défense ukrainiennes continuent de contrôler les hauteurs et les zones de défense clés. Notre objectif est d’empêcher la perte de notre territoire, d’épuiser l’ennemi autant que possible, de lui infliger les pertes les plus importantes, et de former et préparer des réserves pour des opérations offensives.

    Il est également très significatif que l’activité aérienne de l’ennemi ait également été réduite, bien sûr, grâce aux compétences de nos unités de défense aérienne. En seulement dix jours en février, elles ont abattu 13 avions ennemis, notamment deux avions d’alerte précoce et de contrôle A50 d’importance stratégique ».


    • Nicolas36 30 mars 16:40

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

       le monde est au courant que les Ukrainiens reculent partout. Qu’est ce que Sirski peut bien raconter d’autre : il est en train de gagner en reculant sans arrêt. C’est la célèbre défense élastique de Goebbels qui a ramené la Wehrmarkt à Berlin en 45 ! 


    • LeMerou 30 mars 17:15

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

       smiley « Sa description de la guerre semble trop optimiste  : »

      Je le vois mal dire le contraire non ?


  • Rinbeau Rinbeau 30 mars 16:05
    Le déserteur
    Monsieur le Président
    Je vous fais une lettre
    Que vous lirez peut-être
    Si vous avez le temps
    Je viens de recevoir
    Mes papiers militaires
    Pour partir à la guerre
    Avant mercredi soir
    Monsieur le Président
    Je ne veux pas la faire
    Je ne suis pas sur terre
    Pour tuer des pauvres gens
    C’est pas pour vous fâcher
    Il faut que je vous dise
    Ma décision est prise
    Je m’en vais déserter
    Depuis que je suis né
    J’ai vu mourir mon père
    J’ai vu partir mes frères
    Et pleurer mes enfants
    Ma mère a tant souffert
    Qu’elle est dedans sa tombe
    Et se moque des bombes
    Et se moque des vers
    Quand j’étais prisonnier
    On m’a volé ma femme
    On m’a volé mon âme
    Et tout mon cher passé
    Demain de bon matin
    Je fermerai ma porte
    Au nez des années mortes
    J’irai sur les chemins
    Je mendierai ma vie
    Sur les routes de France
    De Bretagne en Provence
    Et je dirai aux gens
    Refusez d’obéir
    Refusez de la faire
    N’allez pas à la guerre
    Refusez de partir
    S’il faut donner son sang
    Allez donner le vôtre
    Vous êtes bon apôtre
    Monsieur le Président
    Si vous me poursuivez
    Prévenez vos gendarmes
    Que je n’aurai pas d’armes
    Et qu’ils pourront tirer

  • Bertrand Loubard 30 mars 16:47

    Merci pour ce texte.

    Pour la France, un attrait bien de chez nous pourrait-être proposé aux jeunes recrues. Je parle des BMMC (Bordels Militaires Mobiles de Campagne = Forces spéciales typiquement françaises). Mais attention ! Ne pourraient-ils pas être « piratés », comme les « mobiles » de nos Ministres ? …. Les Russes ne pourraient-ils pas envoyer sur le front ukrainien, des péripatéticien(ne)s, à nos fils et nos compagnes, sous fausse bannière ukrainienne évidemment (si j’ose ainsi m’exprimer) ? …. Mais encore une fois : attention ! A côté des MST banales (pour lesquels existerait déjà un vaccin Pfiser), il se pourrait qu’ils(elles) (ces inflitré(e)s) refilent à nos enfants (M/F) de la Patrie …. je vous le « donne émile » (Sic Coluche) : des MORPIONS !!!!. Ne se pourrait-il pas que ce soient justement des Morpions-OGM dont le génome modifié aurait été « affublé » d’un gain de fonction type « ARM ». La fonction « gagnée » ne serait-elle pas un espèce de Pegasus qui, par messages indécelables par nos spécialistes de M*A*S*H (sous-traités par Macron à l’US Army), géolocaliseraient nos guerrier(res) pendant leur repos…. ? Il parait que d’ores et déjà des préservatifs (capote anglaise-condom) en forme de « cage de Faraday » seraient disponibles pour les hommes (évidemment). Pour ces dames ce serait des strings ….Je ne continue pas pour ne pas tomber dans la plus déplorable des « Depardieuseries »

    Bien à vous.


    • ETTORE ETTORE 30 mars 16:59

      @Bertrand Loubard
      Vous savez, il y a quelques temps déjà, que les Ricains, nous ont mis en place des Morpions, dont nous ne finissons pas de gratter les couill..... par obligation !
      Ils sont facilement reconnaissables, ils portent une cravate, dont la pointe indique clairement, la base, ou sont implantés ces morpions de cooptation  !


    • Seth 31 mars 19:08

      @Bertrand Loubard

      Dans les BDC t’as des chances de trouver des... Ukrainiennes. smiley


  • LeMerou 30 mars 17:01

    @Patrice Bravo

    « Les Européens ne veulent pas mourir pour une guerre voulue par leurs élites. »

    Voilà le fond du souci de recrutement et des départs. Un soldat Français s’engage normalement pour défendre son Pays, ses frontières, sa terre, pas pour l’Europe ni un autre Pays d’ailleurs.

    La présence de nos « forces » dans d’autres Pays, Africain surtout faite suite à une demande de ces derniers et aussi pour tenter de mettre un terme à une menace d’attentat dont nous avons été victime.

    Bon, les Russes, à part quelques babioles informatiques, dont la portée est augmentée médiatiquement, n’ont pas tués de Français, ni commis d’attentats chez nous, alors pourquoi aller les combattre ? Ils ont un différent avec les Ukrainiens, qui faisait parti de leur ex-empire et alors ?

    On vends des armes en veux tu en voilà, c’est étrange que cela n’impacte pas positivement notre PIB ? Notre sinistre des finances n’en aurait pas tenu compte dans son budget ? 

    Bref notre « Président » à dit que les Russes ne s’arrêterons pas là ? Ah bon ? Comment le sait-il ? Quelle sont ses sources ? Ou sont les preuves de ses affirmations ? 

    Avant d’aller sortir mon Chassepot, dérouiller ma baïonnette pour aller combattre l’envahisseur qui franchira nos frontières je voudrais savoir. Nous ne sommes plus en 70, 18 ou 39... encore moins en 54, ou des appelés du contingent sont partis défendre des intérêts d’une minorité.



  • Nicolas36 30 mars 17:02

    La difficulté à recruter dans l’UE n’a d’égal que les ricanements Médiatiques qui ont décrits à foison la fuite des bobos Russes lors de la première conscription lancée par Poutine en 2023. 

    Il est clair que dans une société Occidentale devenue complètement nihiliste et individualiste , les individus qui acceptent de se faire massacrer devient une denrée rare. 

    Les gauchiste progressistes qui gouvernent depuis 40 ans ont sentencieusement détruits la nation et le patriotisme pour le remplacer par une fiction : l’UE. 

    Quand il n’y a plus d’appartenance à un groupe , plus d’esprit de solidarité et de sens du patrimoine historique, qu’est ce qu’il y a à défendre ? 

    Il reste la propre vie de chaque individu mais la Russie ne menace personne en Occident , du moins il n’y a pas d’exemples flagrant car l’Ukraine c’est loin. 

    Le paysan de 14 18 se battait pour sa terre. Cela signifiait quelque chose pour lui et le monde rural représentait 80% de la population. 

    Ou sont ils maintenant ? 

    Il ne faut pas attendre des bobos gauchos , des LGBTQ+ et des CSP, CSP + et autres fonctionnaires publics ou dans l’âme d’aller se faire tuer dans une guerre. 

    Quant aux lascars issus de l’immigration , ils détestent cordialement leurs voisins et se foutent royalement de qui gouverne dés lors qu’on les laisses trafiquer en paix. 

    Il n’y peut pas exister une armée Occidentale dans ce contexte sinon un groupe de mercenaires professionnels qui adorent la castagne. Le problème est qu’ils sont en nombre limités. 

    Il n’y a aucune chance d’attirer des foules dans l’usine à casse pipe quelques mesures attractives qui soient. 

    En dernier carat , on peut tenter le service militaire obligatoire et on verra bien le taux d’insoumission et fleurir les maladies diplomatiques. 

    Refaire une armée efficace c’est reconstruire une nation en fait avec des valeurs communes à défendre et des leaders charismatiques. 

    Des pays Européens gouvernés par des lavettes et des corrompus qui tentent de vendre des objectifs frelatés ne sont pas en mesure de réussir. 

    Autant en termes sociologiques que stratégiques l’Occident à déjà perdu la guerre. 


    • gnozd gnozd 30 mars 17:44

      @Nicolas36

      Je plusse et replusse.


    • Eric F Eric F 30 mars 18:28

      @Nicolas36
      il y a en effet de ça.

      On nous avait par ailleurs expliqué que la guerre deviendrait un métier exclusivement de professionnels avec des technologies complexes ;
      Or on voit en Ukraine une guerre de tranchée et de chair à canons comme lors de la première guerre mondiale. Peu de chars et d’avions (les armes anti- étant efficaces), mais de l’artillerie et des drones (un peu de 21 siècle dans une guerre à l’ancienne).


    • leypanou 30 mars 18:38

      @Nicolas36
      renseignez-vous un peu sur la loi de programmation militaire 2024-2030 pour savoir quoi peut être fait.
      Une idée ici ou encore .


    • Nicolas36 1er avril 12:15

      @leypanou
      Merci des liens mais en quoi cette législation peut changer quoique cela soit à notre sociologie nihiliste en vigueur en Occident ? 

       Exemples flagrants encore un peu chaud sont les quasi émeutes contre les FDO dans l’histoire de la délocalisation de l’aéroport de Nantes ou des Hobos venu de partout ont occupé les lieux et eu le dernier mot contre la Justice, l’Etat et le vote des citoyens. 
       Aussi le coup des bassines de date plus récentes. 

       On peut faire toutes les lois qu’on veut si in fine on ne parvient pas à les faire respecter. 

       Le cirque de la réquisition a pour objet de cacher le désastre de la privatisation et de la désindustrialisation qui a eu pour effet de réduire l’activité d’armement à la portion congrue. 
       La capacité de production ne permet pas de satisfaire les ambitions impériales de Jupiter et dans la critique , il annonce des réquisitions afin de faire croire que les industriels font de la résistance. 
       En fait c’est de la petite politique qui consiste à transférer ses erreurs sur les tiers. 
       Macron n’est pas prêt à reconnaitre que la mondialisation est un échec majeur en cas de crise . 
       


  • roby roby 30 mars 18:10

    Ils ont bien raison de ne pas vouloir s’engager à mourir pour les oligarques et corrompus de notre gvt !


  • Eric F Eric F 30 mars 18:16

    Eh oui, déjà, l’Ukraine peine à recruter dans sa jeunesse, et il est étonnant qu’un pays en partie envahi n’ait pas décrété une mobilisation générale obligatoire ; L’« arrière » mène une vie quasi normale, y compris festivités estudiantines. Alors évidemment on cherche à culpabiliser de ne pas en faire assez, surtout après le gel de l’aide américaine (Trump avant l’heure).

    Pour ce qui concerne notre propre armée, il faut reconnaitre qu’elle avait été réduite à la portion congrue, limitée à des interventions sur d’autres continents, du reste c’est pour ça que le ministère des armées ne porte plus le nom de ’’défense nationale’’, on ne pourrait pas se défendre. Donc le ’’choc’’ du conflit russo-ukrainien est prétexte à réarmer ...encore une priorité imprévue (ça va couter ’’un argent de dingue’’ qu’on n’a pas).

    Bien évidemment l’article présente un point de vue pro-russe, illustrée par la surréaliste expression ’’croisade contre la Russie’’, alors qu’il n’est pas question d’attaquer ce pays ’’doté’’, mais en toute hypothèse renforcer les lignes arrières de l’Ukraine sur son territoire -et on sait que ça ne se fera pas dans le cadre de l’OTAN- (à l’extrême, des bataillons de volontaires comme lors de la guerre d’Espagne ?).
    Du reste le recrutement russe ne rencontre pas forcément un engouement énorme dans la jeunesse moscovite, qui elle aussi va au spectacle -où comme chez nous s’est produit un drame terroriste-.


    • Eric F Eric F 30 mars 18:19

      rectif : ’’Alors évidemment on cherche à nous culpabiliser de ne pas en faire assez’’,


    • Nicolas36 4 avril 12:36

      @Eric F
      C’est certainement exact que au même titre qu’en Occident , le citadin Russe Boboisé ne souhaite pas se faire viander sur le front. D’ailleurs la masse des Russes qui ont filés hors du pays lors de l’appel en 2023 étaient de cet acabit . 
      Ceci dit la Russie reste encore un pays immense avec une forte masse de provinces et de surcroit un fort sentiment patriotique qui a été encouragé par Poutine. 
      Le récit des 23 Millions de morts de la guerre Germano Russe est très fort dans la population. 
      Cela démontre si il le faut, que l’effet Nation permet à Poutine de mobiliser son pays bien plus surement que pourrait le faire l’avorton qui nous gouverne (ainsi que ses potes qui gouvernent dans les autre pays de l’UE). 
      Evidement une idée d’aller se fritter avec les Russes en Ukraine est délirante. 
      Il existe néanmoins un projet d’entrer en Ukraine très probablement. 
      L’opportunité viendra avec l’effondrement de l’armée Ukrainienne. La question sera d’occuper l’Ouest du pays et le bord de la mer Noire avec Odessa. 
      Espérons que la Russie acceptera cette avancée sans taper directement dessus car pour le quart d’heure on basculerait dans la troisième. 
      A nos dépens. 


  • Iris Iris 30 mars 18:22

    Faut-il vraiment regretter que les jeunes gens soient moins enclins à zigouiller leur prochain ?


  • GoldoBlack 30 mars 20:41

    Cette communication vous offerte par le Propagandastaffel ruSSe.


  • cassandre4 cassandre4 30 mars 21:48

     Et les combats cessèrent faute de combattants !..


  • https://www.dedefensa.org/article/la-tempete-se-leve

    La tempête se lève

    « Les propos de Bortnikov sont extraordinaires et ont une incidence directe sur la question de savoir si vous et moi devrions maintenant chercher des abris antiatomiques.

     » ...Les journalistes ont tous cherché à savoir qui était à l’origine de l’attaque terroriste. Bortnikov leur a répondu… ainsi qu’à nous-mêmes : les États-Unis, la Grande-Bretagne et l’Ukraine sont derrière l’acte terroriste commis par des extrémistes islamistes. »

    Parmi les révélations, celle selon laquelle l’attaque devait avoir lieu le 8 mars, jour de la Journée Internationale de la Femme, événement considérable en Russie. Cela aurait constitué un énorme événement aux conséquences imprévisibles pour l’élection de Poutine. Mais ce ne fut pas le cas : le FSB suivait déjà diverses pistes et savait que les USA avaient lancé un groupe manipulé dans ce sens pour une telle opération et pris des précautions colossales, – ce qui nous permet en plus de supputer sur les raisons du départ précipité de Nuland, trois jours avant le 8, qui ressemble bel et bien désormais à un limogeage en  catastrophe.

    « Cependant, selon ‘Sixty Minutes’ [qui a eu aussi des informations du FSB], il a été déterminé que la sécurité de l’État russe le 8 mars était trop stricte pour que la mission terroriste réussisse et les États-Unis ont décidé de mettre un terme à cette opération. Il est à noter que c’est à peu près à ce moment-là que Victoria Nuland a présenté sa démission au département d’État (5 mars). Le lien de causalité possible ici mérite certainement l’attention de mes pairs de la communauté “dissidente” américaine. »

    Le texte de Doctorow fourmille d’autres révélations qui montrent combien les services de sécurité russe travaillent d’arrache-pied contre les diverses tentatives de subversion où l’on retrouve à peu près toujours le même trio : US-UK-Uk(raine).

    Ce constat nous permet de tirer deux conclusions :

    • Comme dans nos actuelles et excellentes démocrates totalitaires (tout le monde est présumé coupable à moins que l’on prouve son innocence, – et encore, on peut l’emprisonner préventivement puisqu’il ne manquera pas d’être coupable un jour...), il faut accepter le thème suivant pour toute violence terroriste et subversive en Russie, d’où qu’elle vienne et quels que soient les coupables si on les coince : USA-UK-Uk sont les instigateurs à plus ou moins longue distance, à moins que le contraire puisse impeccablement être prouvé... D’où notre attitude réservée vis-à-vis de ceux qui, selon les méthodes des faits avérés, justes en temps normaaux , ne veulent s’en tenir qu’aux faits avérés... Lesquels sont constamment l’objet de déformations et de simulacres qui font de leur authenticité un gros tapis au poker menteur.

    • Nous nous rapprochons de plus en plus d’interventions extérieures à l’Ukraine de la part de la Russie. Les chefs de FSB et du SVR sont de très-proches de Poutine et ils ne lancent pas ces arguments indirects mais pressants pour de telles interventions à la légère, le lendemain du jour où Poutine a déclaré que la Russie attaquera les bases OTAN qui abritent des F-16 intervenant en Ukraine. Doctorow détecte un ton bien différent dans les émissions populaires de la TV russes, – qui sont un bon thermomètre du sentiment populaire, – où jusqu’ici l’Ukraine restait considéré comme un pays-frère où il fallait faire le moins de dégâts possibles, et où l’on parle désormais de raser Kharkov et de détruire le palais présidentiel de Kiev.


    • Eric F Eric F 31 mars 10:21

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

      ’’les émissions populaires de la TV russes, – qui sont un bon thermomètre du sentiment populaire’’


      C’est la télé qui formate le sentiment populaire. C’est déjà comme ça chez nous malgré le pluralisme théorique, c’est bien plus encore le cas dans un pays en guerre où la fibre nationale est exaltée.
      (notons au passage que chez nous, la fibre nationale est dénigrée par l’intelligentsia).

      -

      Les islamistes opèrent partout, on est en alerte maximale et cela n’empêchera pas un drame un jour ou l’autre, et ce jour là on n’accusera pas le FSB de l’avoir commandité, il faut que les services secrets unissent leurs forces.


  • https://www.monde-diplomatique.fr/2024/04/SCHATTNER/66743

    En Israël, les dirigeants laïques enrôlent la religion

    Mouvement laïque dont les militants étaient à l’origine en majorité athées, le sionisme n’a pas hésité à s’emparer de concepts fondamentaux du judaïsme puis à les refaçonner, pour bâtir une identité nationale. Avec cette prégnance historique du référentiel religieux, comment s’étonner que le discours messianique serve aujourd’hui à justifier la guerre dévastatrice que mène l’armée israélienne à Gaza  ?

    ------------------------------

    Mais si le recours à pareil registre vise à donner un vernis divin à la guerre, il ne constitue pas seulement une réaction aux atrocités commises le 7 octobre par le mouvement islamiste. En réalité, les autorités israéliennes usent de cette rhétorique depuis quelques années, certes plus discrètement. Le témoignage n° 482683 d’un officier de la brigade d’infanterie Golani publié par Breaking the Silence («  Briser le silence  ») — une organisation non gouvernementale (ONG) qui regroupe d’anciens militaires opposés à l’occupation des territoires palestiniens — l’atteste : lors de l’opération «  Plomb durci  » en 2008-2009, le rabbin en chef de l’armée Avichai Rontzki avait enjoint aux soldats de l’«  armée de Dieu  » de se montrer impitoyables envers l’ennemi en faisant référence aux guerres de conquête de Canaan, la Terre promise. En 2014, au cours de l’opération «  Bordure protectrice  », toujours à Gaza, le général Ofer Winter, commandant de la brigade d’infanterie Givati, proclamait quant à lui : «  L’histoire nous a choisis comme le fer de lance du combat contre l’ennemi terroriste gazaoui qui injurie et maudit le Dieu des guerres d’Israël.  » 


  • ETTORE ETTORE 1er avril 00:30

    La Grande Braderie France ( ou, le souk aux périmés ) est activée !

    Parait qu’on vas envoyer des missiles ( vieux et dépassés ) et des VAB transport de troupes.....Au po-pol pôte à Macroneux !

    Faire de la place, c’est bien !

    Mais, un réarmement coute cher, en argent et en temps....(Et le temps, c’est de...., ?)

    Bon, le pognon en prime , lui, il doit bien aider à faire passer la pilule, des avariés...

    Mais quand même, c’est pas glorieux, entre po-po-tins, de faire des vides greniers, où, c’est celui qui donne les bibelots en surplus, qui refile du pognon, pour s’en faire débarrasser !


    • Nicolas36 1er avril 12:24

      @ETTORE
      On envoie des matériels de plus de 40 ans en Ukraine depuis le début du conflit. C’est le magasin des souvenirs de la guerre froide et du pacte de Varsovie. 

       On peut se demander ce que sont devenus les quelques 1200 blindés AMX10 et AMX30 de l’armée de terre des années 60 ? Peut être qu’ils vont les retrouver et les réparer pour les donner aux Ukrainiens pour le dernier combat. 

       Les Ukrainiens ont retirés les AMX10 absolument inadéquats et maintenant on envoie des VAB vieux de 40 ans. De l’opinion d’un ancien officier de la Légion, ces engins sont des boites en fer blanc réparés au sintofer pour boucher les trous. 
       Espérons qu’ils pourront au moins rouler

       Remarquez les half tracks US de la WW2 n’étaient pas mieux car les balles de Mauser et des mitrailleuses MG42 les perçaient sans problèmes. 


  • zygzornifle zygzornifle 1er avril 09:56

    JM Trogneux va être mobilisé ....


  • zygzornifle zygzornifle 1er avril 14:20

    Pourquoi aller se faire tuer pour des gens qui se contrefichent de vos problèmes et qui vous envoient les CRS pour vous cogner dans les manifs.


    • ETTORE ETTORE 1er avril 16:30

      @zygzornifle
      ........
      C’est le carré de sauvegarde existentiel de la Macrotterie !
      Un peuple, quand il se révolte, si on veut le maîtriser, ( a moins d’être nominé à la loterie du tirage Elyséen, de son cul ou de sa tête) il faut taper dur, de suite, et si possible , tout de suite après, lui faire comprendre, qu’il seras juste bon, à être fini, haché menu, dans les tranchées, avec un statut de sous loué, à plus hypocrite que soi !
      Voyez, pour paraître CONdescendant, il faut déjà être une vrai pourriture en soi..... Avant, !..... Et faire en sorte, d’un trouver un, encore plus décomposé que soi, histoire que le sparadrap de l’hypocrisie native, soit un épilatoire douloureux, à chaque velléités de révolte nationale !


  • https://twitter.com/silvano_trotta/status/1774844779936829739


    Israël vient de faire exploser le consulat iranien à Damas.

    Un commandant et plusieurs morts selon la télévision d’État iranienne.


    Attendez-vous à une escalade majeure à partir d’ici.


  • qactus.fr

    Syrie : Une frappe israélienne sur Damas tue le général iranien Zahedi – Reuters
    À la suite d’une attaque aérienne israélienne sur le quartier de Mezzeh à Damas, le général et commandant des forces syriennes et libanaises du Corps des gardiens de la révolution islamique Mohammad Reza Zahedi a été tué, a rapporté Reuters. Il dirigea les troupes pendant huit ans. La cible de l’armée de l’air israélienne était l’ambassade d’Iran à Damas.

    Photo Mohammad Reza Zahedi en 2017

    Le bâtiment de l’ambassade d’Iran a été complètement détruit, selon l’agence d’État syrienne SANA. Tous ceux qui se trouvaient dans le bâtiment au moment du bombardement ont été tués. L’ambassadeur d’Iran n’a pas été blessé, a rapporté l’agence de presse Sabrin. L’ambassadeur estime qu’entre cinq et sept personnes ont été tuées dans l’attaque israélienne. Selon Al Hadath, au moins huit personnes ont été tuées dans les frappes.

    Conséquences de la frappe sur le bâtiment de l’ambassade d’Iran en Syrie

    Plus tôt dans la journée, Israël a mené des frappes aériennes sur des cibles dans les environs de Damas. Deux personnes ont été blessées. Fin mars, la Syrie a été soumise à l’attaque la plus massive d’Israël depuis le début de la guerre de Gaza. Selon les médias, des dizaines de personnes ont été tuées.

    L’agence iranienne Fars reconnaît la mort de Mohammad Reza Zahedi.

    Au total, huit personnes ont été tuées lors de la frappe aérienne israélienne, dont des diplomates. Le nombre de victimes pourrait augmenter. Les sauveteurs continuent de travailler sur le lieu de l’impact.



    • @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

      Hélas.... On voit bien que le gouvernement d’extrême droite d’israël, perdant presque tous les soutiens, essaye déjà de durcir le conflit en essayant de provoquer l’Iran, alors pourquoi pas plus ?

      https://x.com/camille_moscow/status/1774599990419116327?s=20


    • alinea alinea 1er avril 22:04

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
      C’est quoi cette histoire ? Qu’est-ce qu’ils foutaient à Damas ?


    • ETTORE ETTORE 1er avril 23:07

      @alinea
      Voyons alinéa....
      Provoquer l’escalade !
      Pousser les US, à mettre la main à la pâte, plus en profondeur !
      On assiste au même scénario de pousse pousse qu’en Ukraigne.
      Quand on sent les appuis mollir, on fait tout pour que le bras de fer se durcisse !
      Bibi, se la joue prophète en Israël, pas dit que cela dure autant que la venue du Messie.


    • @alinea

      L’attaque d’uns représentation diplomatique va peut être provoquer une réponse visible.

      Une réponse non officielle certainement .



    • @alinea
      https://thecradle.co/articles/israel-airstrike-flattens-iranian-consulate-in-damascus

      Les frappes aériennes israéliennes ont détruit le consulat iranien à Damas le 1er avril, tuant et blessant plusieurs diplomates iraniens dans ce qui est considéré comme une escalade importante de la guerre régionale entre Israéliens et l’Axe de la Résistance.

      "En 17 heures, cet après-midi, l’ennemi israélien a lancé une agression aérienne en direction du Golan syrien occupé, visant le bâtiment du consulat iranien à Damas. Nos défenses aériennes ont affronté les missiles de l’ennemi, en abaissant certains", a annoncé lundi le ministère syrien de la Défense.

      Le Ministère a ajouté que "l’agression a entraîné la destruction complète du bâtiment et le martyre et blessé tout le monde à l’intérieur. Des efforts sont en cours pour récupérer les corps des martyrs, fournir une aide aux blessés et enlever les débris ».

      L’Ambassadeur d’Iran à Damas, Hossein Akbari, a confirmé que l’attaque israélienne visait la section consulaire du bâtiment de l’ambassade, qui se trouve sur le territoire iranien souverain, avec six missiles.

      Un porte-parole de l’armée israélienne a refusé de commenter.

      Il est confronté à une guerre sur plusieurs fronts contre l’axe des membres de la résistance de Gaza, du Liban, du Yémen, de la Syrie, de l’Irak et de l’Iran.

      L’analyste politique Amal Saad a observé que « le meurtre par les Israéliens d’un très haut commandant du CGRI en Syrie, avec d’autres à l’intérieur du consulat iranien, semble moins employer la « Théorie du fou » pour intimider et dissuader ses adversaires, et plus encore pour embrasser délibérément une stratégie de guerre chaotique pour intensifier et élargir la portée du conflit afin que les États-Unis soient forcés d’entrer directement dans la guerre ».


    • alinea alinea 2 avril 14:42

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
      peut-être ! le problème pour les Israéliens au pouvoir, c’est que les Arabes au pouvoir, ne sont pas fous.


    • alinea alinea 2 avril 14:48

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
      "... semble moins employer la « Théorie du fou » pour intimider et dissuader ses adversaires, et plus encore

      ..."
      que quoi ?
      Elle n’a ni queue ni tête cette phrase !


    • @alinea

      Théorie du Fou , c’est une allusion à la politique de Nixon


  • agent ananas agent ananas 2 avril 04:28

    Macron et les va t’en guerre veulent envoyer nos soldats français en Ukraine alors que de nombreux ukrainiens ont fuit leur pays pour éviter la conscription et de servir comme chair à canon.

    Depuis le début de la guerre, 14 millions d’ukrainiens se sont exilés selon le Haut-commissaire aux réfugiés de l’ONU.

    Donc nos soldats devraient verser leur sang pour un pays dont même les ukrainiens ne veulent pas défendre ?

    Faut arrêter de marcher sur la tête ...


    • alinea alinea 2 avril 14:44

      @agent ananas
      Je ne sais pas ce qu’ils ont mis dans leur vaxxin, mais la croyance rentre comme dans du beurre dans le cerveau des abusés, et s’enkyste.


    • Nicolas36 8 avril 18:59

      @agent ananas
      Macron and Co sont en train de paniquer. Ils vont se faire virer du pouvoir sous peu et si les Russes gagnent en Ukraine c’est 200 Milliards d’Euros investis pour des prunes. 
      Les explications ne seront pas faciles surtout avec l’état des finances en Europe et aux USA. 
      Ils essayent tout pour tenter de bluffer les Russes et entortiller leurs propres population . 
      Le moment est dangereux avec des zozos de ce calibre. 


  • https://reseauinternational.net/un-general-polonais-meurt-au-fin-fond-de-lukraine/

    Varsovie affirme que le militaire est mort de « causes naturelles inexpliquées » tandis que Moscou affirme avoir frappé le centre de commandement de Chasov Yar accueillant secrètement de hauts responsables de l’OTAN.

    Il est difficile de prétendre comme l’ont fait les Français pour leurs propres « conseillers » transformer un général de brigade en « humanitaire » frappé par les Russes et pour lequel on exigerait des « excuses ».

    Cependant la crise hystérique sur « l’avant-guerre » du dirigeant polonais est aussi un « leurre » comparable à ceux de notre mégalomane Macron.

    Quand Poutine se défend d’attaquer l’OTAN, il dit la vérité et dans le même temps il manie l’ironie puisque la population russe et une bonne partie de la planète sait à quel point sous la forme traditionnelle (y compris au Vietnam) des « conseillers » y compris pour utiliser les armes abondamment fournies, les USA et l’OTAN ont toujours mené leurs « sales » guerres et continuent sur toute la planète en organisant y compris des « guerres civiles ».

    Mais aujourd’hui où le terrain militaire ne tient plus, où les populations du pays concerné se refusent à la guerre, est-ce que l’on va poursuivre comme au Vietnam, en Afghanistan, en Irak par l’envoi de troupes, cette question est loin de faire l’unanimité.

    En revanche l’unanimité semble totale en matière de surarmement et de choix de l’économie de guerre dans le parlement français (qui ne dit mot consent) et les résistances à l’envoi de troupes des plus timorées sans parler de l’omerta sur la réalité de « l’engagement » actuel.

    Danielle Bleitrach


    • Nicolas36 8 avril 19:13

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
      L’unanimité des « politiques » en France est une façade . C’est le même cinéma dans toute l’UE. 
      Les Russes sont les agresseurs mais pour ce qui est hors d’Ukraine , personne n’est capable de donner le moindre argument pour justifier la bellicisme actuel contre eux. 
      Tous relève d’hypothèses non fondées ni par les faits, ni par l’histoire. A tel point qu’on a instrumentalisé le passé hors contexte avec des arguments frelatés. 
      Toute l’UE est montée dans le train des néo conservateurs US qui veulent détruire un pays qui pourrait leur faire de l’ombre. 
      C’est l’affaire de la guerre du Péloponnèse entre Sparte et Athènes lancée par mauvaise foi comme « préventif » par ses derniers et qui s’est retournée contre eux à la fin. 
      C’est quelque chose de ressemblant qui se dessine. 
      Athènes , une démocratie autoritaire et agressive , qui domine de nombreux Etats soumis et qui ivre de sa victoire contre les Perses , entreprend d’agresser Sparte et ses alliés pour conforter sa suprématie. 
      Athènes, une puissance navale et des murs d’enceinte considérables, contre Sparte , une force terrestre entrainée ressemble étrangement au scénario actuel entre les USA et la Russie. 
      Si cela exact alors les USA et leurs alliés Occidentaux sont tombés dans le piège de Thucydide et subiront une défaite politique et militaire comme Athènes en son temps. 
      La fin du siècle de Périclès et la décadence qui s’en est suivie. 


  • L’armée israélienne a mené une frappe de drone dans le village de Deir al-Balah. Selon les dernières données, sept membres de l’ONG World Central Kitchen ont été tués.

    Parmi eux se trouvent des citoyens d’Australie, de Pologne, de Grande-Bretagne, de Palestine, ainsi que des citoyens des États-Unis et du Canada. L’armée israélienne a quant à elle déclaré qu’elle menait une enquête.


    • ETTORE ETTORE 2 avril 20:02

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
      ...................................
      Je pense que le problème de l’armement israélien, vient du fait qu’il vise tout ce qui ne porte pas une kippa !
      Que vont dire les Australiens, les Polonais, les English, les étatsuniens, canadiens...
      Vont ils se contenter d’une « enquête » ?
      Surtout si elle est diligentée, sous les HOSPICES d’un « bibi yalah que moi » ?


  • Les militaires deviennent résistant.....

    « On ne fait pas une guerre par procuration » , c’est pas acceptable ... !


Réagir