jeudi 14 mars - par P.-A. Teslier

Fake news religieuse (5/5) : la naissance d’Emmanuel est l’origine du Monde !

Dans mes 4 derniers articles, j'ai démonté et disséqué, preuves à l'appui, les plus grosses fake news religieuses qui sévissent en Occident depuis de nombreux siècles. Il s'agit bien sûr de fake news et non de "légendes vénérables, malgré tout assez primitives" comme l'écrivait Albert Einstein, à la fin de sa vie, en 1954.

Effectivement la fake news est une information délibérément mensongère, ayant pour but unique, en travestissant la vérité, de tromper le maximum de personnes peu ou mal informées et/ou ayant un esprit simple et critique peu développé… généralement par un manque avéré de culture générale, bien que parfois diplômées de l'enseignement supérieur.

La fake news est d'autant plus efficace, qu'elle est invraisemblable et que sa cible humaine est en recherche d'une information qui la satisfait, l'apaise, voire comble une partie de son ignorance. Alors, quoi de plus normal et naturel qu'une grosse fake news… religieuse, pouvant, par exemple permettre l'accès à un Paradis, merveille imaginaire, mais auquel des millions de personnes croient déjà, grâce à un endoctrinement parfaitement rodé depuis plusieurs siècles !

La volonté de croire, même à l'invraisemblable, est alors plus forte que la raison ! C'est ce que l'on appelle la contradiction entre la foi et l'irrationnel.

La fake new n'est pas pareil que la légende ! Cette dernière est l'invention, ex nihilo, "d'un récit à caractère merveilleux… retraçant souvent les exploits de quelqu'un…" (Source Larousse). Dans cet esprit, la légende ne vise pas à tromper, mais à faire rêver tel un conte, car la personne sait, a priori, de quoi il s'agit. C'est sa grande différence avec la fake news.

Alors, je le reconnais, les fake news religieuses, dont j'ai parlé dans mes derniers articles, sont d'autant plus efficaces qu'elles mêlent aussi, astucieusement, une part de légendes, de merveilleux, d'exploits extraordinaires dépassant l'entendement humain. Et si, en plus, comme cela a eu lieu durant presque deux millénaires, ce couple "fake news/légendes" a été véhiculé dans un univers où l'analphabétisme était de mise jusqu'à la fin du 19ème siècle, il était extrêmement facile, pour des personnes rompues à la dialectique, à la rhétorique, mais aussi à l'art de duper et d'embobiner… d'atteindre très aisément leurs objectifs. Pour preuves, combien de dizaines de millions de personnes ont cru, et leurs descendants encore aujourd'hui :

1° que la Terre a été créée avant le Soleil (1),

2° que l'un des premiers hommes de l'Humanité était forgeron (2),

3° qu'une pluie de 40 jours a recouvert la planète Terre d'une couche d'eau de 9 kms d'épaisseur (3), 

4° que la Terre est au centre de l'Univers et que le Soleil est son satellite (4),

5° que le Monde a été créé en 6 jours (G :1-31),

6° que les premiers humains ont vécu presque 1 000 ans (G : 5-5G :5-27),

7° que la femme doit être dominée par l'homme (G : 3-16),

8° etc., etc., etc.…

Durant presque 2 millénaires, cela n'a posé aucun problème, aucune indignation, car : analphabétisme généralisé, peur du bûcher, science absente ou embryonnaire, etc.

Ainsi, le livre religieux qu'est la Bible des chrétiens pouvait être astucieusement rempli de centaines, voire de milliers de "fake news/légendes". Ce constat n'est pas contesté ni contestable aujourd'hui ! Il faut espérer que plus aucun chrétien, même évangélique, ne croit encore aux "fake news/légendes" citées dans sa Bible.

Cependant, dans ce contexte mensonger, que penser de la dernière grande nouvelle que la Bible des chrétiens énonce dans ses derniers versets ?

LA NAISSANCE D'EMMANUEL !

Le futur Dieu de l'Humanité, le Créateur du Monde, c'est lui : Emmanuel (E : 7-14) ! Le Dieu qui devait remplacer, à son époque, le très célèbre et puissant Dieu d'amour grec qu'était Zeus et le non moins célèbre Dieu romain Jupiter !

On peut logiquement se poser la question : pourquoi dans un recueil épais de centaines de "fake news/légendes", c'est-à-dire de mensonges invraisemblables, la naissance du fameux Emmanuel ne serait-elle pas, elle aussi, une grosse fake news religieuse ?

Ha ! pour celle et ceux (essentiellement des chrétien(ne)s) qui ne savent pas qui est Emmanuel  : l'individu est plus connu, en Occident, sous les patronymes de Jésus (M :1-23 à 25), de Christ, de Jésus-Christ, de Seigneur, de Lord… ou encore de Dieu. Le Dieu à l'origine du Monde (Jean 8-58) !

Aux dernières nouvelles, cette dernière "fake news/légende" est crue par plus d'un milliard d'individus. Encore une fois, l'adage "plus c'est gros et mieux ça marche" se vérifie !

Comment de telles âneries peuvent-elles encore être crues au 21ème siècle ?

Mais, "il est dans la nature de l'homme de se tromper. Persévérer est diabolique !" (1)

 

N.B : on sait aujourd'hui que les dieux gréco-romains étaient de pures inventions créées par des hommes... pour en dominer d'autres. Les dieux qui les ont remplacés : Yahvé, Dieu le Père, Allah, Jésus, Brama, Le Saint-Esprit, Shiva, Jehova, Krisna, Odin, etc., etc. sont, à ne pas en douter, aussi des inventions humaines, créées ex nihilo, faites à l'image des êtres que nous sommes !

(1) Errare humanum est. Perseverare diabolicum !

 

Crédit photo : L'origine du Monde (Courbet)

 



99 réactions


  • pierrot pierrot 14 mars 11:39

    Bonjour,

    la liste des « fake news » est infinie comme la crédibilité et la bêtise humaine.

    Cependant votre N.B. va prêté à polémique.

    Il me semble aussi que l’individu nommé Jésus est une créature mythique inventée par des Juifs hellénisés d’Alexandrie à la suite de la grande catastrophe de la destruction de Jérusalem par les Romains mais cela demanderait un grand développement non compatible avec AGORA VOX.


    • kader kader 15 mars 23:09

      @pierrot
      soyons sérieux les religions sur des projets politiques....
      les prophètes ont été récupérés par les politiques

      autour de Jérusalem
      autour de la Mecque
      autour de Rome..

      il y a surement eux des prophètes, qui ils étaient ce qu’ils ont fait et dit on ne le saura peut être jamais.

      mais la création des 3 livres autour des capitales de trois royaumes ou empires n’a rien d’innocent..c’est même grossièrement cousu de fil blanc.

      l’empire romains a mis la capitale des chrétiens à Rome
      l’empire arabe à la Mecque
      et les israélites à Jérusalem

      se servir de la religion pour créer un état autour d’une cité.


  • rogal 14 mars 11:42

    « Effectivement la fake news est une information délibérément mensongère, ayant pour but unique, en travestissant la vérité (...) ».

    Tentative bienvenue de définition, si ce n’est qu’une ’’news’’ n’est pas une ’’information’’, mais une nouvelle. Toute ’’information’’ n’est pas une nouvelle.

    Pas besoin du franglais pour caractériser légendes et mythes.


  • Decouz 14 mars 12:00

    Emmanuel signifie : « Dieu en nous », c’est la présence divine à l’intérieur de chaque être.

    D’autre part le Verbe créateur, que l’on l’admette ou non, est l’équivalent du Logos platonicien.


    • zak5 zak5 14 mars 14:12

      @Decouz

       le nom Emmanuel a été choisi car il se trouve dans une prophétie de l’ancien testament (Isaïe). Les évangiles ont été construits avec les prophétie de l’ancien testament, c’est bien pour cela que ceux qui vont cherché l’origine du christianisme dans d’autres textes perdent leur temps. Dans l’AT il y a tout ce qu’il faut pour créé un être conceptuel comme celui du Christ.


  • bedeau bedeau 14 mars 12:38

    QUOI ???

    Un membre de LaREM (et même encore today) ose affirmer que la naissance d’Emmanuel (21/12/1977), le remplaçant du super-méga Jupiter, sa naissance ne serait point le point de départ l’histoire du monde (« Nouveau »)...

    je transmet cette trahison à Mounir Mahjoubi 


    • William 14 mars 23:14

      @bedeau
      En lisant le titre de l’article, j’ai également pensé à cet Emmanuel là. La fake news est d’avoir fait croire qu’il serait le sauveur.


  • cevennevive cevennevive 14 mars 12:45

    Bonjour,

    On peut logiquement se poser la question : pourquoi dans un recueil épais de centaines de « fake news/légendes », c’est-à-dire de mensonges invraisemblables, la naissance du fameux Emmanuel ne serait-elle pas, elle aussi, une grosse fake news religieuse ?

    Les contes d’Andersen, les fables de La Fontaine, etc... seraient donc aussi des « fakes news » pour vous ?

    Mais la Bible, ce que raconte l’Ancien et le Nouveau Testament, ce sont des contes, quelquefois beaux, quelquefois terribles. Ce sont des légendes, des morceaux de vie de gens ayant vécu il y a des siècles, ignorant les principes de la science d’aujourd’hui !

    Tout « chrétien », qu’il soit croyant ou non, le sait, ou alors c’est qu’il croit en la légende du Petit Chaperon Rouge et du Petit Poucet.

    Non, on ne peut pas parler de « fakes news » en parlant des livres sacrés, de quelque obédience qu’ils soient.

    D’ailleurs, vous pouvez appliquer cela également à toute la littérature de science fiction et aux romans en général !

    Mais là où je vous rejoins un peu, c’est dans la nocivité de ces légendes, la bible ou les livres sacrée en général. Ils ont apporté tant de divisions, tant de guerres et de massacres que l’on pourrait penser qu’ils sont aussi mauvais et létaux, sinon plus, que certaines « fakes news »...

    Belle illustration de votre article ! Quand je pense que ce magnifique tableau est resté longtemps caché du monde par un obscurantisme forcené !

    Ceci rejoint cela...


  • velosolex velosolex 14 mars 12:50

    Les « Mensonges » des religions ne sont pas des fake news« , mais des mythes. Ce sont des tentatives poétiques d’explication du mystère, et des illustrations du divin, du sacré, dans le but aussi de fédérer. Ils n’ont pas de valeur scientifique en soi, et s’attachent à un autre niveau de la connaissance humaine, et de ses limites. En ce sens, elle sont à l’échelle humaine, et au lieu de l’arrogance de pseudos prétentions scientifiques, offrent une certaine humilité,et parfois s’articulent autour d’une philosophie aimable de l’existence, comme les mythes grecs. Il y aura bien sûr des grands prêtres politiques pour se servir des mythes à fin d’œillères, et d’endoctrinement, à l’usage des imbéciles, la religion étant le plus court chemin pour mener les peuples en enfer

    Cette notion de »fake news« , est sous son couvert de décrypteur de vérité, en fait un outil de manipulation, transformant les journalistes et les politiques qui s’en servent en commissaires politiques, ou en archange de la vérité. Il n’y pas pire manipulateur que celui qui vous propose à dire » la vérité". Et de faire assez de bruit pour couvrir celles plus pertinentes qui dérangent. C’est simplement un avatar de l’art de la manipulation, cher aux sophistes. Pendant ce temps là, on fait taire les Cassandre, qui n’ont guère trop de difficultés à dire parfois l’avenir, en regardant l’état du monde en face ; Mais on préfère regarder ailleurs. On ne sort pas des mythes grecs. 


    • @velosolex

      tout à fait d’accord. Qui doit-on accuser ? : le récit ou la crédulité de celui qui prend tout pour argent comptant. J’ai adore lire la Bible mais un seul point m’ennuyait : tu ne mangerais pas l’agneau dans le lait de sa mère,..moi qui adore la crème fraîche et l’agneau. Bon ! soit. Comme disait Soeur Emmanuelle (tiens tiens,...) certains péchés sont moins graves que d’autres,...mais il y a toujours une fond de vérité : tout abus des bonnes choses est nocif. Une règle de vie qui vaut pour tout le monde. MODERATION.


    • William 14 mars 23:29

      @velosolex
      Je suis d’accord avec votre analyse, la fake news vise à tromper intentionnellement, or ceux qui ont retranscrit les croyances de leur époque (par exemple que la terre était le centre de l’univers) en les intégrant à un scénario global de création, visaient à partager leurs convictions -qu’ils considéraient inspirées- non pas à tromper (même si, comme vous le dites, il y a eu récupération par les « puissants »).
      Désormais ces textes sont interprétés par les croyants d’aujourd’hui de manière symbolique, pour un enseignement spirituel et non pas descriptif.
      On utilise du reste aussi des symboles dans la pédagogie des sciences, ainsi le célèbre « chat de Schrödinger » ou encore les « jumeaux de Langevin », exemples pour illustrer des notions complexes.


  • JL JL 14 mars 13:08

    L’auteur vient d’inventer l’eau chaude !


    • zak5 zak5 14 mars 14:06

      @JL

      bien sûr qu’il invente l’eau chaude puisqu’il ne parle pas de l’Islam et du Coran qui concernent plus d’un milliard d’adeptes et qui reprennent le merveilleux de la Bible en faisant même de la surenchère dans le merveilleux.

      Exemple : le Coran dit aussi que la terre et les cieux ont été créés en 6 jour, mais il précise qu’un jour pour Allah équivaut à mille ans de ce que compte les hommes. ensuite c’est une simple opération : 6x1000 = 6000 ans 

      Un prosélyte musulman qui a pour mission de démonter le christianisme a toujours l’impression d’inventer l’eau chaude, car il n’osera jamais le faire avec les textes de de sa propre fiction.


    • oncle archibald 14 mars 14:09

      @JL : je dirai plutôt l’eau tiède !


  • Bonjour, autre Fake News, un gynécologue doit beaucoup s’amuser en regardant le tableau de Courbet. Celui-ci n’a certainement jamais observé un femme nue les jambes entrouvertes....Sinon, Emmanuel est aussi le prénom du héros principal du roman Malevil. Quant à Emmanuel Macron comme origine du monde pour un mondialiste, on repassera. Rien à vois avec Frédéric II le Hohenstauffen. Mais dans d’autres légendes le dieu de l’origine est Thoth Hermes Trismegiste (un hermaphrodite peut-être noir et sans barbe,...). Et à Emmanuel Macron, comme Christ, je préfère de trsè loin Emmanuel Todd. Heureusement cette fois, l’auteur montre l’importance du récit, de la fable et du conte qui enrichissent l’imaginaire. L’histoire du monde aurait peut-être été différente si la Bible avait commencé par : Il était une fois,..... Quant au forgeron, cela a au moins le pouvoir d’éveiller l’imaginaire. Hephaïstos est un personnage fabuleux de la mythologie. 


    • JL JL 14 mars 14:18

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
       
       il parait qu’au Louvre, ce tableau est le seul devant lequel les gens ne se mettent en face : ils se mettent instinctivement sur les cotés.
       
       Ceci expliquerait-il cela ?


    • velosolex velosolex 14 mars 14:23

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Dans les années 70, Emmanuelle fut pour certains une entrée dans une forme d’érotisme un peu neuneu.
      A notre époque, l’Emmanuel a viré vers la pornographie, voir pire la maison de tolérance, où l’on promet aux gogos qu’ils en auront pour leur argent. 
      Décidemment, la libération sexuelle, aux effets bénéfiques promis par Reich, n’a pas tenu ses promesses
      . Une grande vulgarité adipeuse submerge le monde ; On confond libération et libéralisme, vérité et mensonge, gymnastique et amour, mafia et politique. 
      Dans cette époque de grand mensonge, jamais autant de décrypteur de vérités, vous ouvrant des portes des cirques, où l’on coupe des femmes en morceaux pour rire,, où l’on vous dit que les gilets jaunes ne font qu’un numéro de clown ! Un cauchemar issu d’un tableau de Delvaux. Des lapins sortent d’un chapeau clac d’un drôle de magicien, et vous invitent à participer au grand débat, avec la reine de pique. « Sortez d’ici, vous n’êtes qu’une fake new, dit elle à Alice ! »
      Toujours dans ma veine Margaret Atwood. « C’est le cœur qui lâche en dernier ! » Formidable et réconfortant. 


    • @velosolex

      C’était au temps de Lauzier ou de Finkie et son pote qui écrivait : le nouveau désordre amoureux. Quant à Reich comme de nombreux autres juifs (ils ont bien aussi le droit de n’être pas parfaits), avec sa boîte à orgones il a dérapé,...surtout vers la parano......OUF, j’ai réchappé,...Le porc yes (contraire de no) pas mon truc.


    • velosolex velosolex 14 mars 16:02

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      De Reich :« Son écoute petit homme », m’avait passablement énervé. Viré grand parano, comme tous ceux qui trainent une cour derrière eux, en disant comme le professeur Tournesol « J’ai trouvé ! ».
      Même faire carrière d’humoriste, si elle réussit, finit par vous faire croire que vous êtes le dieu des clowns.
      "La boite à orgones est très proche de la boite à rire. Elle en mettait beaucoup au garde à vous.
      Tout cela date de l’époque du col Mao, pas plus érotique que le col de curé, auquel il s’apparente d’ailleurs beaucoup, dans la lettre et dans l’esprit.
      Seul un joli cul ne ment pas, à l’heure où les faux culs sont légions
      Passe le temps, passent les religions, vous connaissez la chanson...


    • William 14 mars 23:38

      @JL
      ce tableau n’est pas au Louvre mais au musée d’Orsay, et mon constat a été que les gens, pour ne pas paraitre lubriques, font semblant de ne pas le regarder.


    • JL JL 15 mars 10:00

      @William
       
      merci pour la précision.
       
      Peut-être aussi parce qu’il est un peu ... dérangeant, non ?


    • William 15 mars 11:34

      @JL
      dérangeant ? je suppose que c’était l’objectif du peintre et du commanditaire -mais il n’était pas alors destiné à une exposition publique-.


    • JL JL 15 mars 11:43

      @William
       
       très juste.
       


  • Albert123 14 mars 14:49

    « Comment de telles âneries peuvent-elles encore être crues au 21ème siècle ? »


    Etre retraité et voter Macron, mieux d’en être un militant avec une foi sans limite., c’est vrai que niveau ânerie ça se pose là.

    en fait vous reprochez aux autres de ne pas préférer Macron le psychopathe à l’idéal prométhéens incarné par Jésus.

    et plus qu’un reproche on peut même percevoir de la rage, une rage hystérique et obsessionnelle, celle là même qui habite les membres d’une secte.


  • Pascal L 14 mars 15:34

    C’est un peu facile de dire que Dieu n’existe pas, c’est autre chose de le prouver. Et ce n’est pas la peine de parler de la théière de Russell car celle-ci, personne ne l’a jamais vu, alors que pour Dieu, il existe des centaines de milliers de témoignages qui vous certifieront avoir rencontré Jésus. Le fait que vous n’ayez rien vu vous-même n’est la preuve de rien.

    Aujourd’hui, la science historique progresse, et l’historicité de Jésus ne peut plus guère être mis en doute. Les historiens peuvent même apporter la certitude aujourd’hui que les quatre Evangiles sont authentiques et qu’il s’agit bien de témoignages sincères. Lisez « Les Evangiles à l’épreuve de l’histoire  Légendes pieuses ou récits véridiques » de Bruno Bioul. Bien entendu, personne ne vous oblige à croire des témoignages et cela reste vote liberté mais de fait, votre argumentation ne pourra convaincre que des personnes déjà convaincues de leur athéisme.

    Comme vous le faisait remarquer Cevennevive, vous confondez des fake news avec des mythes. Pour info, les mythes n’ont pas pour objet de décrire une vérité mais d’enseigner sur des choses qui nous dépassent. De fait, les images sont nombreuses mais n’ont aucune importance en tant que telles. Les mythes, c’est le doigt qui montre la lune et vous ne voyez que le doigt. La lune, c’est ce que l’homme comprend de Dieu, cette vérité étant difficilement accessible naturellement. D’ailleurs ce que l’homme comprends de Dieu a énormément évolué en 3500 ans de témoignages accumulés. Si Dieu était une invention humaine, nous saurions absolument tout de Dieu dès le premier jour et il faut bien sûr de méfier des descriptions fermées de Dieu. Même après tout ce que Jésus nous a enseigné, il reste plein de zones inconnues.

    Bien entendu, aucun Chrétien ne pense la Bible comme vous la décrivez.

    Je comprends que l’idée même d’un Dieu amour puisse choquer beaucoup de monde parce que cela nous montre que nous sommes incapable de cet amour. La conséquence pour nous, si nous voulons nous montrer un peu digne, est le renoncement à la haine, donc au pouvoir et à une richesse qui se construirait aux détriments des autres. Il est beaucoup plus facile de penser que tout nous est possible sur cette terre, y compris déverser du fiel sur tout ce qui est différent de nous. Les persécutions conte les Chrétiens commencent toujours par le refus de l’amour de Dieu. Sinon, pourquoi combattre des personnes qui parlent d’amour ?


    • samy Levrai samy Levrai 14 mars 17:46

      @Pascal L
      La charge de la preuve revient aux croyants, il ne faudrait pas inverser les choses sinon on semble tout oser.
      Comment les hommes ont ils pu vivre pendant des centaines de milliers d’années sans connaitre le Dieu unique, méchant, jaloux, idiot, omniscient et omniprésent, tu crois qu’ils avaient du brun dans les ziux ? ou bien crois tu que la terre a moins de 5000 ans ?


    • Pascal L 14 mars 18:54

      @samy Levrai
      « La charge de la preuve revient aux croyants »
      A partir du moment où on se permet des interprétations mensongères sur la Bible dans le but de faire du mal, le moins que l’on puisse demander à l’accusateur est de démontrer ses dires, sinon la méchanceté est gratuite. Accepteriez-vous l’insulte gratuite sans rien dire ?
      Sans démonstration de part et d’autre, on ne peut que respecter ceux qui ont une pensée différente. Personne ne vous refuse la liberté de ne pas croire, alors respectez la liberté de croire.
      Il existe des centaines de milliers de témoignages dans toutes les langues sur l’existence de Dieu, pourquoi ignorez-vous ces témoignages ? La base du Christianisme est la rencontre avec Jésus ressuscité et beaucoup y arrivent en s’aidant du témoignage des anciens. Que vous n’y arrivez pas est uniquement votre problème. L’amour est central et c’est en se laissant toucher par l’amour de Dieu que cette rencontre est possible. Faites un effort de ce côté si vous pouvez encore le faire.

      « le Dieu unique, méchant, jaloux, idiot, omniscient et omniprésent » Avez-vous vraiment rencontré un Dieu qui est tout ce que vous dites ? ou alors, on vous a raconté ? par qui ?

      « ou bien crois tu que la terre a moins de 5000 ans ? » La rencontre avec Jésus n’est pas incompatible de la raison. C’est même avec la raison que nous pouvons mettre des mots sur ce que nous pouvons vivre et qui nous dépasse. Pourquoi vouloir humilier ceux qui ne pensent pas comme vous ? N’êtes-vous pas sûr de votre athéisme, que vous préfériez abaisser les autres plutôt que de vous élever ? Il vous faut plus qu’un petit effort pour rencontrer Jésus. Vous n’êtes visiblement pas prêt.


    • samy Levrai samy Levrai 14 mars 19:40

      @Pascal L
      J’ai beaucoup de respect pour les croyants mais peu pour les prosélytes.
      Est ce à ceux qui disent que quelque existe de prouver leur dire ou bien est ce à ceux qui n’y croit pas ( et qui du coup ont autre chose à faire) ? ça va faire 3000 ans que les religions du livre existent, vous devriez bien avoir trouvé des preuves de Son existence ,plutôt que de les renvoyer aux autres.
      Pour le Dieu jaloux, méchant, idiot, omniscient et omnipotent il suffit de lire l’ancien testament , ça commence avec la genèse (!)...
      J’aime bien l’histoire de Jesus écrite dans les évangiles mais parler d’historicité faut peut être pas pousser...
      Je suis tombé sur des traductions de tablettes sumériennes vieille de plus de 5000 ans, elles ont eu raison de ce qui me restait de foi .
      Je ne souhaite humilier personne, je n’ai aucun plaisir à voir souffrir des êtres vivants, je souhaite partager ce que j’ai pu comprendre de la vie , comme toi...
      Nous sommes sur internet tu peux être n’importe qui ou n’importe quoi, comme moi, alors confrontons nos idées puisque nous n’avons que cela à échanger.


    • Pascal L 14 mars 22:07

      @samy Levrai
      Le prosélytisme peut recouvrir des choses bien différentes. Mais est-ce un mal de témoigner de ce que l’on peut vivre en présence de Dieu ? Faut-il se taire après avoir découvert un tel trésor ? Vous témoignez bien de votre athéisme.

      « ça va faire 3000 ans que les religions du livre existent, vous devriez bien avoir trouvé des preuves de Son existence » Si Dieu n’a pas voulu donner de preuve, il faut faire avec. Cela a du sens avec un Dieu amour, car il ne peut s’imposer s’il nous aime. Il ne peut vous forcer à le suivre et je ne ferai rien non plus pour vous forcer. Bernadette à Lourdes disait « Je ne suis pas chargée de vous le faire croire, je suis chargée de vous le dire »

      « Pour le Dieu jaloux, méchant, idiot, omniscient et omnipotent il suffit de lire l’ancien testament , ça commence avec la genèse » Pourquoi voulez-vous vous contenter de la lecture littérale d’un texte composé à l’âge du bronze ? La première chose est de le mettre en contexte et aucun Chrétien ne le lit comme vous. L’histoire d’Adam et Eve, c’est la nôtre lorsque nous découvrons la présence de Dieu la première fois. Vous êtes toujours dans l’Etat qu’ils avaient au paradis initial. Vous pouvez profiter de votre toute puissance sans limite et de fait, avoir l’illusion d’un paradis. 

      « J’aime bien l’histoire de Jesus écrite dans les évangiles mais parler d’historicité faut peut être pas pousser... »
      Ce n’est pas moi qui pousse, mais les historiens. Lisez la référence que je vous ai donné. Oui, je sais que les miracles, ça le fait un peu trop. Vous n’en avez pas besoin pour croire l’enseignement de Jésus, mais lorsque vous recevez une guérison inexplicable dans un contexte lié à la foi, alors vous savez que les Evangiles sont vrais. Je peux le dire, mais pas le démontrer. De toutes façons, le message de Jésus attaché à ma guérison ne s’adressait qu’à moi. 

      Ce qui me chagrine, c’est que je peux recevoir des grâces sans limites de l’Esprit-Saint et que vous n’avez rien du tout. Se mettre à l’écoute de Jésus, c’est recevoir des torrents d’amour et une joie indescriptible que l’on ne peut pas garder pour soi. Si je n’ai qu’une chose à transmettre, c’est l’amour et la joie, mais comment le faire sans parler de Jésus ?
      Lorsque j’accompagne un catéchumène adulte vers le baptême, il faut deux ans d’enseignement et de discernement, mais pendant ces deux années, la personnalité du catéchumène change complètement en présence de Jésus. Une transformation vers l’amour et la joie qui conduit à une ouverture vers les autres. Tout le contraire d’une secte. Les sectes ont des gourous qui se prennent pour des intermédiaires entre Dieu et nous. Dieu n’a pas besoin d’intermédiaires et vous pouvez le rencontrer sans venir nous voir avant. Si dans le catholicisme, un prêtre se prend pour un intermédiaire entre Dieu et nous, ce qui n’est pas son rôle, nous sommes presque sûr que cela va conduire vers des abus avec en particulier ceux qui sont actuellement reprochés à l’Eglise Catholique. Heureusement, il y a aussi de très grands saints.


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 mars 22:26

      @Pascal L. Lao Tseu l’a dit : Il faut trouver la voie ! Je vais donc vous couper la tête.


    • William 14 mars 23:46

      @samy Levrai
      La charge de la preuve revient à celui qui exprime une affirmation, que ce soit affirmer qu’une chose existe, ou affirmer qu’elle n’existe pas. Du reste on est ici dans l’indémontrable rationnellement (cf Kant).
      Mais l’auteur affirme surtout qu’il y a intention délibérée de tromper (c’est le sens de fake news) ce qui est son interprétation, mais non un fait établi.


    • Jonas 15 mars 00:27

      @samy Levrai « La charge de la preuve revient aux croyants, il ne faudrait pas inverser les choses sinon on semble tout oser. »

      La preuve est toute simple.
      Vous existez, qui vous a créé ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 mars 00:29

      @Jonas. Ne dédaigne pas d’expliciter le processus de « création », nécessairement manufacturière, que tu prétends.


    • Jonas 15 mars 00:55

      @JC_Lavau « Ne dédaigne pas d’expliciter le processus de « création », nécessairement manufacturière »

      « Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut. »
      Genèse 1:3


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 mars 08:09

      @Jonas. Merci d’avoir avoué que tu n’as toujours pas de processus de « création ».
      Il n’a jamais existé. Ce qui existe en revanche, est ta çonnerie soumise aux marionnettistes et faussaires.


    • Pale Rider Pale Rider 15 mars 09:48

      @Pascal L
      Merci pour cette rectification bienvenue. Voir mon post plus bas. Effectivement, faut quand même être sérieux quand on veut contester. Ce en quoi ne brille point cet articulet.


    • William 15 mars 09:55

      @JC_Lavau
      « Il n’a jamais existé »
      Vous n’avez pas plus démontré votre proposition que Jonas n’a démontré la sienne.


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 mars 10:18

      @William. Le postulat de base du conte de fées avec « grand horloger » est manufacturier. Leur « grand horloger » est présumé assembler des êtres vivants, selon nos moyens manufacturiers, juste plus grands et plus perfectionnés, avec donc des algorithmes et des itérateurs.
      Or rien de tout cela n’existe dans la nature. De la physique des étoiles à la biologie d’un hanneton, il n’y a que des phénomènes massivement parallèles, tous impossibles à reproduire par quelque « grand horloger » inventé à notre image.


    • Pascal L 15 mars 10:27

      @JC_Lavau
      Le processus de création est complexe et n’est pas encore totalement déchiffré. Puisque nous existons, nous savons qu’il y a un processus qui a conduit à notre existence. Une petite partie des lois de la nature ont été déchiffrées et nous savons que notre création a suivi ces lois. Nous savons également que l’homme n’est pour rien dans ce processus, car il lui aurait fallu créer préalablement la terre et tout l’univers dont nous savons aussi qu’ils n’existent pas de toute éternité. Notre univers dépend également de 16 constantes qui sont ajustées avec une grande précision. La théorie des multivers reste indémontrable, mais permet de se passer d’un créateur et permettant à ces constantes de prendre toutes les valeurs possibles. Si le nombre d’univers est infini, il y en a un au moins un qui soit compatible avec la vie. Le problème de cette théorie est qu’elle est tout autant indémontrable que l’existence d’un créateur et n’a donc pas plus de valeur. Il reste que l’humanité est la première espèce animale sur notre planète qui se pose la question du sens de son existence et de ce fait refuse l’idée que cela n’aurait aucun sens.
      Constater la beauté de la nature à une époque où celle-ci n’avait pas encore été défigurée a été le moteur de beaucoup de religions et celles-ci ont été renforcées par la perceptions des Esprits qui la peuplent. La beauté de la nature est encore une des « preuves » de l’existence de Dieu annoncée par l’islam.
      Le Judaïsme et encore plus le Christianisme ont été une révolution dans la mesure où ces religions ont permis une relation directe entre l’homme et Dieu. Il n’y a plus d’intercesseur. Bien sûr, cela reste indémontrable, mais pour ceux qui ont fait l’expérience de cette relation et ils sont nombreux, le doute n’existe plus.


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 mars 10:34

      @Pascal L. Tu n’as toujours pas démontré qu’un « processus de création » existe.
      La fable des multivers d’Everett est complaisamment évoquée à chaque fois par Franck Laloë, parce qu’elle est tellement idiote qu’elle ne peut faire ombrage à leurs contes de fées à eux, les Göttingen-Københavnistes, communauté hégémonique. Ruse politique.


    • Pascal L 15 mars 10:40

      @JC_Lavau
      Le grand horloger est une création des lumières reprise par la Franc-Maçonnerie. Il s’agit donc d’une image construite par les hommes. Le Dieu des Chrétiens échappe à nos définitions et n’a pas de raison particulière à agir comme vous le supposez. La seule chose qui permet de le définir est son amour pour chacun de nous.


    • Pascal L 15 mars 10:42

      @JC_Lavau
      « Tu n’as toujours pas démontré qu’un « processus de création » existe »
      Dois-je en déduire que vous n’existez pas ? recommençons par définir les mots. Qu’appelez-vous « processus de création » ?


    • samy Levrai samy Levrai 15 mars 10:52

      @Jonas
      mince je croyais que tout le monde avait eu des cours d’éducation sexuelle à l’ecole de la republique, tu es donc passé par des écoles privées... demande à ta maman du coup.


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 mars 10:59

      @Pascal L. Ni la réalité astrophysique, ni la réalité planétaire, ni aucun processus physique ou chimique, ni aucun processus biologique ni prébiotique ne relèvent de quelque « création ». La réalité échappe totalement à ta mythologie. Les processus de duperie et d’hypnose dont tu es victime depuis ta tendre enfance échappent totalement à ton entendement limité, intentionnellement limité.


    • William 15 mars 11:16

      @JC_Lavau
      Si la question est celle de l’interprétation de la Génèse au pied de la lettre, ce n’est pas nouveau que ça ne tient pas la route, déjà Origène le disait au troisième siècle.
      Si la question est celle de l’éventualité d’une intelligence dans l’apparition et le développement du monde, c’est de cela dont je disais qu’il n’y a pas de démonstration irréfutable dans un sens ou dans l’autre.


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 mars 11:30

      @William. Et tu la fais apparaître comment, ta prétendue intelligence ?


    • Pascal L 15 mars 11:56

      @JC_Lavau
      L’histoire de l’univers montre une augmentation de la complexité de ce monde. Aucun processus stochastique ne permet d’expliquer cette augmentation. Le hasard appliqué sur le chaos ne permet que de créer plus de chaos. Alors comment pouvez-vous expliquer ce processus ? Par quel processus, l’apparition de l’intelligence dans le monde animal peut-elle être expliquée ? Il n’y a aucune intelligence préexistante dans le chaos.

      « Les processus de duperie et d’hypnose » Quels processus ? Je suis un pur produit de l’école publique et je revendique complètement mes observations sur Dieu. Cette idée de vous valoriser en dévalorisant l’autre est plutôt contre-productive. Avez-vous quelque chose d’intelligent à me proposer en support de cette affirmation ?


    • samy Levrai samy Levrai 15 mars 11:56

      @William
      Toute la genese ( et pas seulement) se retrouve sur des tablettes sumériennes multi deistes et antérieur de millier d’années...
      La terre existe depuis des milliards d’années, l’homme approx un million d’années, le dieu unique depuis 3000 ans... moi j’y vois de l’irréfutabilité dans un sens et un sens seulement... 


    • William 15 mars 11:57

      @JC_Lavau
      il y a de toutes façon quelque chose qui existe en premier : l’univers physique en lui-même, ou une cause antérieure. Je me contente juste de dire que ce n’est pas « décidable » par une démonstration irréfutable.
      -En science, on pose l’hypothèse de la non-existence d’une cause extérieure (et même les scientifiques croyants travaillent en fonction de cette hypothèse).
      -En terme de convictions personnelles, on est dans le domaine du « croire » plutôt que du « savoir », la raison entre en ligne de compte mais souvent pour étayer un choix déjà effectué « au feeling ».
      Dans ce domaine, on devrait dire : « je pense que », « je suis persuadé que », « ma conviction est », voir « telle est ma certitude », plutôt que « ceci existe » ou « ceci n’existe pas ».


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 mars 12:07

      @William. Les imposteurs et autres catéchistes existent, eux.


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 mars 12:15

      @Pacal L : « L’histoire de l’univers montre une augmentation de la complexité de ce monde. Aucun processus stochastique ne permet d’expliquer cette augmentation. »
      La première phrase est une affirmation gratuite. La seconde phrase affirme que ton ignorance fait preuve.
      Pendant une dizaine d’années, sur Usenet on a subi Florian Nachon qui soutenait que puisqu’il ne comprenait pas les subductions, DONC les subductions n’existaient pas, DONC la Terre était en expansion depuis le Trias, etc. Grâce aux neutrinos gonfleurs d’Arte... Grâce aussi à sa phénoménale ignorance en mécanique, en géologie, en minéralogie, en planétologie, en astrophysique, en physique fondamentale, etc.


    • Attila Attila 15 mars 12:41

      @JC_Lavau
      « Or rien de tout cela n’existe dans la nature »
      La nature est un concept religieux, elle n’existe pas comme réalité, c’est une croyance. Une croyance dont les peuples du monde ignorent jusqu’à l’existence : la Nature est une croyance de la bourgeoisie occidentale.
      Lire « Les formes élémentaires de la vie religieuse », Émile Durkheim, P.U.F. éditeur.
      Par delà Nature et culture
      .
      Avant la colonisation des cerveaux par le naturalisme (1968), on disait : Or, rien de tout cela n’existe dans l’Univers.

      .


    • Pascal L 15 mars 13:52

      @JC_Lavau
      Donc pour dire que j’ai tort, vous allez chercher quelque chose qui n’a rien à voir. Nous sommes dans une fuite en avant qui nous mène nulle part. Vous ne répondez pas à mes questions. Nous n’avons toujours pas votre définition du processus de création. Si nous n’utilisons pas les mêmes mots pour décrire les mêmes concepts nous ne pourrons jamais nous comprendre. Est-ce le but poursuivi ?


    • William 15 mars 14:02

      @JC_Lavau
      Les imposteurs sont ceux qui se targuent d’en savoir plus qu’ils ne savent réellement, et considèrent leurs certitudes comme des vérités, on en voit de toutes tendances.


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 mars 14:04

      @Pascal L. C’est toi qui prétend à une « création ».
      Je t’ai demandé d’en définir puis décrire les processus.
      J’ai aussi prédit que c’est une tâche impossible que de définir et décrire ce qui n’existe pas.


    • Jonas 16 mars 12:52

      @JC_Lavau « Leur « grand horloger » est présumé assembler des êtres vivants, selon nos moyens manufacturiers »

      Absolument pas. Le processus que vous décrivez est scientifique, pas religieux.

      Vous êtes un scientifique, vous savez très bien qu’en science, la création spontanée n’existe pas.
      Si la science n’admet pas la création spontanée, c’est bien qu’il y a une force d’une autre Nature qui vous a créé.
      DIEU.


    • JC_Lavau JC_Lavau 16 mars 13:37

      @Jonas. A voir les résultats, il manque drôlement de professionnalisme, pour un dieu.


    • Pascal L 16 mars 16:54

      @JC_Lavau
      « décrire ce qui n’existe pas » Si je comprends votre propos, vous n’existez pas. A moins que quelque chose m’échappe.


    • JC_Lavau JC_Lavau 16 mars 20:32

      @Pascal L. Tout t’échappe.


    • Pascal L 16 mars 20:42

      @JC_Lavau
      « Tout t’échappe » peut-être que vous ne vous mettez pas à mon niveau.


    • JC_Lavau JC_Lavau 16 mars 20:55

      @Pascal L. Que des lichens existent n’a jamais impliqué qu’ils aient été « créés ».

      Tiens prenons un exemple que j’ai déjà cité sous mon avant-dernier article.
      Georges Lochak a appris de la merde en électromagnétisme, tout comme toi et moi  mais moi je me suis soigné. Du coup il est persuadé qu’il a découvert des « monopôles magnétiques ». Il est tout à fait possible qu’il ait découvert de nouveaux leptons, mais ce ne seront jamais des « monopôles magnétiques ».
      https://www.agoravox.fr/commentaire5442435
      On lui a appris de la merde, on t’a appris de la merde, et tu ne t’en es jamais détaché.


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 16 mars 21:00

      @JC_Lavau

      y en as qui cite dieu ...
      lavau cite la lavau en toute humilité smiley


    • JC_Lavau JC_Lavau 16 mars 21:02

      @Cyrus (TRoll de DRame). A moi aussi on a inculqué des dieux et de la marde, mais je me suis soigné.


    • Pascal L 17 mars 17:23

      @JC_Lavau

      « On lui a appris de la merde, on t’a appris de la merde, et tu ne t’en es jamais détaché »
      Si, je m’en suis détaché depuis longtemps, la vie ne peut se résumer à un ensemble de particules. J’ai abandonné la neutronique il y a plus de 40 ans pour me consacrer aux processus informatiques parallèles puis les processus humains complexes. 
      Du coup, je ne vois plus les choses de la même manière. Que le lichen n’ai pas été créé je l’admet volontiers, mais je sépare l’information de la matière (bête réflexe professionnel) et l’information « lichen » n’a pas toujours existé. Il fut un temps lointain où on avait beau combiner des atomes, aucun lichen ne serait sorti de ces opérations. et les objets qui existaient à cette époque étaient tous plus simple que le lichen. Même si au niveau des particules, cela ne nécessitait aucun changement, il fallait introduire d’autres concepts dans le « logiciel » qui allait aboutir au lichen et c’est ce processus que j’appelle peut-être indûment « création », du moins dans votre langage. Comment cette accroissement de la complexité du logiciel s’est-elle produite ? Nous n’en savons rien, d’autant plus qu’après le lichen, d’autres formes de vies sont apparues, toujours plus complexes. Le hasard seul ne peut l’expliquer.

      Foi et raison ne sont pas forcément ennemies mais la foi, comme la raison, ne sont pas toujours nos alliés. Parmi les connaissances que nous pouvons accumuler, il en est qui proviennent de l’expérience, d’autres qui provienne de la révélation qu’elle soit « divine » ou apporté par un maître et que nous appelons foi à partir du moment où nous adhérons à la révélation par une relation de confiance. La raison est la faculté qui permet de mettre de l’ordre dans les connaissances et de construire un ensemble cohérent. La foi appelle la raison puisque nous avons besoin de cohérence et il n’y a pas d’opposition entre foi et raison dans ce cas. Mais si nous considérons la raison comme l’ensemble des connaissances acquises « naturellement » et la foi comme un bloc séparé l’opposition peut apparaître. De même, si pour la foi, nous oublions la relation de confiance par laquelle nous adhérons au dogmes. Cette distinction permet de comprendre que la raison ne nous protège pas systématiquement contre les illusions et le fanatisme. Les excès de rationalisme peuvent mener au totalitarisme en construisant, puis en imposant des utopies, cohérentes par rapport à elles-même mais ne correspondant plus à la nature humaine.
      Le marxisme ou le salafisme ont construit des systèmes cohérents et rationnels, mais totalement inhumains. Chaque société idéale n’est en définitive q’un goulag.


  • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 14 mars 17:02

    Einstein – qui a oublié d’être kon – a une parabole imparable pour démonter (pas démontrer) l’omnipotence, la toute puissance de « dieu » (pas de majuscule et des guillemets), donc son existence. Il dit :


    "Mettons donc au défi « dieu » de créer une pierre tellement lourde que même lui-même ne pourrait pas la soulever".

    1er cas : « dieu » ne peut pas soulever la pierre. Conséquence évidente, « dieu » n’est pas tout puissant !

    2ème cas : « dieu » soulève la pierre. Conséquence : « dieu » n’est pas tout puissant puisqu’il n’a pas été capable de créer une pierre que même lui-même ne pourrait soulever !


    Or un « dieu » qui n’est pas omnipotent est évidemment inexistant.


    • Pascal L 14 mars 18:14

      @VICTOR Ayoli
      Et si Dieu ne répond pas, pouvez-vous en déduire qu’il est sourd ? 
      La langue permet d’exprimer toutes sortes de paradoxes, mais cela ne veut pas dire qu’ils soient possible. Par exemple, la phrase « ce que je dis est faux » est fausse si elle est vraie et vraie si elle est fausse ; pourtant, rien ne m’empêche de la prononcer.

      Vous voyez les règles de la logique comme existant indépendamment de Dieu et s’imposant à lui, mais n’est-ce pas une erreur ? Si Dieu ne peut dessiner un cercle qui soit carré, est-ce une limite à son omnipotence ? Si Dieu estime que la logique est nécessaire, peut-faire quelque chose d’inconsistant ? La logique n’est-elle pas une création de Dieu ? Le fait même qu’il peut faire des miracles montre qu’il peut transgresser les lois qu’il a créé et donc que la logique dépend de lui et non l’inverse. Dieu n’est pas limité par la logique mais il reste fidèle à lui-même en refusant de faire « n’importe quoi ». 

      il ne suffit pas d’inclure Dieu dans un paradoxe pour avoir dit quelque chose sur son existence.


    • William 14 mars 23:51

      @VICTOR Ayoli
      c’est marrant parce que c’est une sorte d’inversion de la « preuve ontologique », selon laquelle la notion de perfection comporte naturellement l’exigence qu’elle existe, car s’il lui manquait l’existence elle serait imparfaite. C’est ce genre de raisonnement purement théorique que Kant a démonté dans sa « critique ».


    • popov 15 mars 08:24

      @William

      Kant peut dire ce qu’il veut, mais on a raisonné abondamment sur les propriétés du boson de Higgs bien avant d’avoir la preuve expérimentale de son existence. 


    • William 15 mars 09:44

      @popov
      Lorsqu’on est dans le domaine des sciences, on a des modèles et des équations que l’on peut valider ou invalider par l’expérience. Par contre pour ce qui ne relève pas du monde matériel, les intuitions, suppositions ou spéculations intellectuelles même ayant les apparences de la raison formelle, ne sont pas démontrables ni réfutables. Exemple de ce genre de question : y a-t-il ou non une intelligence à l’origine de l’apparition et l’évolution du monde ? La « preuve ontologique » -reprise notamment par Descartes- est un sophisme, ce n’est pas parce qu’un concept existe que ce qu’il désigne existe forcément.


    • Pale Rider Pale Rider 15 mars 09:52

      @Pascal L
      Là aussi, il convenait de pourfendre les sophistes.
      Quand je dis : « Je mens tout le temps », est-ce que je dis vrai ?
      Vous avez 4 heures.


    • Pascal L 15 mars 10:29

      @Pale Rider
      Il me semble que j’ai déjà répondu...
      Le paradoxe ne contient aucune forme de vérité.


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 mars 11:27

      @VICTOR Ayoli. « soulever » ? ? ?
      As-tu idée que nous sommes à la surface d’un astre, et que la pesanteur est un grandeur locale ?


    • popov 15 mars 11:51

      @William

      Dans ce sens, d’accord avec vous. Le mot « ontologique » m’a toujours fait sourire en coin.


  • zygzornifle zygzornifle 14 mars 17:49

    Marre de ces barbus intégristes qui se cachent même dans la culotte de nos femmes .....


  •  Si on dit « Dieu est amour » çà n’intéresse pas grand’monde .

     mais si vous ajoutez « avec du poil autour »

     (c’est peut-être çà le message de Courbet ) smiley


  •  C BARRATIER C BARRATIER 14 mars 22:14

    Les religions restent un moyen de domination, en particulier des mâles, qui chez les animaux recherchent cette domination générale. Hitler, qui faute de pouvoir dominer, ne trouvait pas de femme, se vit offrir Eva Braun, une courtisanne. Probablement mauvais étalon, Hitler se rattrapa dans la guerre (pas pour tres longtemps). Pauvre type.

    Pour en revenir à l’article, les offensives religieuses continunent

    Voir en Table des news :

    Paradoxes politico religieux http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=301

  • popov 15 mars 06:03

    Un membre de LREM qui cherche des « fake news » dans des vieux grimoires alors que son gouvernement en produit à la tonne tous les jours.

    S’il cherche ainsi à faire diversion, il faut vraiment qu’il prenne les gens pour des cons. La ficelle est tellement grosse qu’on pourrait croire qu’il cherche à ridiculiser le parti auquel il prétend appartenir.


  • UnLorrain 15 mars 08:51

    Voltaire qui tabasse particulièrement la religion du Camp des Saints sera déchiqueté par Bloy. Pensez a choisir son camp,bon grė mal gré, en 2000etquelque.


  • Julien S 15 mars 08:58

    On peut voir très facilement Vénus, Mars, Jupiter et Saturne à l’oeil nu, Mercure un peu moins aisément, et l’auteur nie leur existence ! 


  • Pale Rider Pale Rider 15 mars 09:36

    Cet article pas très bien rédigé, avec des références bibliques mal ficelées (je vous donnerai un cours) ne brille que par une chose : la minette de la dame qui attire le lecteur (très astucieux, le coup de com’). Pour le reste, Monsieur ignore probablement que de brillants intellectuels, voire savants, ont adhéré à ces « fausses » nouvelles ; citons par exemple le mathématicien Blaise Pascal ou, plus proche de nous, Jacques Ellul, René Girard, Nelson Mandela, etc. Sans oublier que des esprits aussi brillants qu’Albert Camus ou André Comte-Sponville, certes incroyants, ont manifesté beaucoup de respect, voire d’admiration, pour cet Emmanuel dont ils ne mettent pas l’existence en doute (« seulement » la résurrection).

    Evidemment, ce type d’article trouvera un succès facile auprès de lecteurs prompts à tenir pour infox tout ce qui dépasse le monde visible, confondant à tort « visible » et « réel », ce qui est un peu lamentable et philosophiquement très court.

    Quant aux religions qui ne sont point miennes, elles comportent aussi des éléments respectables et des éléments vérifiables, au moins historiquement. On ne peut pas dire que ce type d’article sarcastique fasse montre de beaucoup de culture, sinon gynécologique (et encore, en surface). smiley


  • Seudoo 15 mars 11:09

    @l’auteur

    Sans juger du contenu, je deviens allergique à ce terme de fake news.

    Il n’y a quasiment plus de une de journaux sans que ce terme revienne, si bien que google actualités s’est réservé un encart colonne de droite sous le terme fact checking : tout ce qui est sous cet intitulé sont des fakes news ainsi donc tout le reste de la page n’est que pure vérité.

    Et puis dans fake news, il y a bien news : actualités. Ce terme ne devrait être seulement utilisé pour les médias, comment peut on parler de fake news religieuse. Il existe bien d’autres termes en français que cette appellation : mythe, légende, mystification voir folklore si vous voulez d’un anglicisme.

    Mais bon de nos jours, mettre fake news dans un titre d’article c’est racoleur, c’est une mode qui passera.

    "Nous vivons une époque où l’on se figure qu’on pense dès qu’on emploie un mot nouveau (Alexandre Vialatte)."


  • William 15 mars 11:21

    L’image illustrant l’article a permis d’attirer du monde, l’article est en tête pour l’« audience ». Du coup, en passant près du PC, ma meuf pense que je fréquente un site porno smiley


  • TIENSVOILADUBOURIN TIENSVOILADUBOURIN 15 mars 12:07

    @P.A. Teslier

     

     

     

    La lecture de votre dernier article sur les Fake news religieuses m’inspire ces quelques réflexions que je vous soumets :

    Pourquoi tant de vaine haine ?

    Votre vindicte à propos de la naissance du Christ vous fait consacrer beaucoup de temps et d’énergie à combattre un concept dont vous niez l’existence. Seriez-vous un nouveau Don Quichotte assaillant ses moulins à vent ? Ne serait-on pas aux frontières de l’absurde.

    J’en suis confus, mais vous confondez.

    Première confusion, vous amalgamez foi et religion.

    Une religion est, à la base une congrégation de croyants réunis par la foi  en un dieu commun. Certes, l’Histoire fourmille d’exemples de religions dénaturées par acoquinements au(x) pouvoir(s) en place. La foi est individuelle et génère, ou non, un fait religieux collectif.

    Deuxième confusion, vous prenez la Bible, tout en n’y croyant pas, pour  un traité d’histoire naturelle.

    Ce fait vous classe donc dans les rangs des fondamentalistes et je ne vous en félicite pas. Ce livre n’a d’autre but que de permettre à l’homme de faire connaissance avec Dieu, pas d’expliquer le monde, même si, je vous le concède, certains ont cru bon d’aller dans ce sens depuis longtemps.

    Troisième confusion, vous mettez au même plan la France, ex fille ainée de l’église Catholique Romaine avec le reste de la chrétienté. Martin Luther, pour ne citer qu’un exemple, avait mis un point d’honneur à adjoindre à la réforme, la traduction en langue populaire des textes biblique, sa diffusion et l’alphabétisation.

    Votre ciblage m’intrigue

    En ne vous en prenant qu’au christianisme, ne mettriez-vous pas en évidence votre couardise à vous en prendre à d’autres infiniment plus virulents, voire violents à qui vous pourriez faire les même reproches.

    Je conclurai en vous exhortant à la sagesse qui consiste à ne pas jouer à l’arbitre d’un sport qu’on ne pratique pas. Cela vous évitera de gaspiller votre temps et votre énergie.

     

     

     

     

     

     


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 mars 12:17

      @TIENSVOILADUBOURIN
      Tiens ! Tiens ! Tiens !
      Voilà du boudin !
      Du boudin chrétien !


    • William 15 mars 14:09

      @TIENSVOILADUBOURIN
      Les plus ’littéralistes « sur l’interprétation de la bible sont les fondamentalistes protestants. La »lettre" de la Bible accessible en langue vernaculaire est une chose, sa lecture dans les différents niveaux d’interprétation en est une autre.
      Ils ont même créé aux USA un musée du créationnisme, chose impensable en France ou en Italie.


    • Gollum Gollum 15 mars 14:32

      @TIENSVOILADUBOURIN


      Ce livre n’a d’autre but que de permettre à l’homme de faire connaissance avec Dieu

      Comment voulez-vous avoir confiance dans un texte qui n’est même pas foutu de respecter certaines vérités et notamment les vérités historiques ?

      Cela n’a pas de sens. Si les histoires racontées dans la Bible sont fausses pour beaucoup (jamais eu de déluge à l’échelle planétaire et donc pas de bateau avec toutes les espèces, j’en passe et des meilleurs, et autres miracles n’ayant jamais eu lieu..) comment voulez-vous accorder un quelconque crédit sur la connaissance de Dieu ? C’est pas un peu présomptueux non ?

      Vous connaissez mieux Dieu avec la Bible ? Je suis prêt à parier que non.


  • zak5 zak5 15 mars 14:15

    Le dialogue dérive vers une bataille stupide entre déistes et athées sur l’existence d’un Dieu ou pas . Mise au point : le problème ne se situe pas du tout dans la croyance en Dieu ou pas ; quel différence entre un déiste et un athée ? absolument aucune différence entre eux dans la vie de tous les jours. Le problème EST la religion


    • Gollum Gollum 15 mars 14:26

      @zak5


      Le dialogue dérive vers une bataille stupide entre déistes et athées sur l’existence d’un Dieu ou pas .

      C’est un peu le fait de Pascal L qui a dérivé sur cet aspect là afin d’amalgamer croire en Dieu et la religion, surtout la sienne en l’occurence.

      Or ce sont deux choses totalement différentes. Donc tout son discours sur la création ne tient pas car ce qui est en jeu c’est le discours religieux et surtout le discours ce ceux qui se veulent les experts de la dite religion en l’occurence les églises et notamment la Rome catholique.

      quel différence entre un déiste et un athée ? absolument aucune différence entre eux dans la vie de tous les jours.

      Alors là je ne suis pas d’accord du tout. Il suffit de lire Spinoza pour s’apercevoir que Spinoza, déiste, en dehors de toute confession religieuse, n’a pas du tout les mêmes objectifs et aspirations qu’un athée de base.


    • @Gollum

      Docteur, je n’ai plus d’utérus. Mais Madame, prenez du thé à la menthe. Vous croyez ?


    • Suite, mais je suis a-thé.


    • Gollum Gollum 15 mars 14:39

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

       smiley smiley


    • Albert123 15 mars 15:52

      @zak5

      « Le problème EST la religion »

      oui celle des athées et autres lucifériens qui n’arrivant pas à fournir le sens que les autres donnaient, pousse ses fidèles à faire la guerre à un catholicisme qu’ils n’ont pas su annihiler pour se donner un rôle qu’ils n’auront jamais.

      C’est d’ailleurs à ce niveau là, que l’auteur , complètement hystérique, tourne en rond en nous livrant ses tracts belliqueux et haineux, essayant ainsi de donner une substance à sa propre foi, substance qu’elle n’a pas et n’aura jamais.

      Il faut plus que 10 ou 100 trous du cul qui font des réunions secrètes dans une cave le vendredi soir pour fonder les bases d’une spiritualité a même de servir de base à une civilisation complexe et durable.

      le narcissisme pathologique propre aux lucifériens les empêche de s’élever au delà de leur propre nombril.

      En 250 ans ils n’auront jamais produit qu’une société en déliquescence pourrie par le fric, l’avarice, l’individualisme et l’absence de valeurs véritables.

      de plus Il ne faudra pas venir pleurer ensuite quand d’autres loges maçonniques seront saccagées.

      Quand on déclare la guerre, on peut, à la fin, la perdre.


    • JC_Lavau JC_Lavau 15 mars 17:06

      @Albert123. On te fait confiance pour mener la guerre de religion contre les incroyants.


  • Effectivement, tant d’acharnement à démontrer l’inexistence de ce qui n’est qu’un récit de l’histoire du monde parmi d’autres est douteux.

    Trois ronces vivent l’âge d’un chien.

    Trois chiens vivent l’âge d’un cheval.

    Trois chevaux vivent l’âge d’un homme.

    Trois hommes vivent l’âge d’un aigle.

    Trois aigles vivent l’âge d’un if.

    Un if vit une ère entière.

    Sept ères séparent la création du monde du jugement dernière.

    Proverbe anglais.

    uestion au scientifique TESLIER : que vaut une ère ?


  • La photo m’évoque simplement que Teslier en est encore à discuter le sexe des anges,....UNE DES TRADUCTIONS DE YAHVE est entre autres : matrice ou utérus. 


  • Demandez-vous pourquoi Soeur Emmanuelle a avoué s’’être masturbée. Pour montrer l’origine du monde....


Réagir