lundi 21 novembre 2016 - par Pierre

Fillon a gagné le premier tour. Nouvelle victoire de Poutine !

Les résultats de la primaire des Républicains sont sans appel : François Fillon est largement en tête et il a toutes les chances de l'emporter le 27 novembre. C'est un nouvel échec des instituts de sondage qui, comme pour Donald Trump, ne se sont aperçus des chances de Fillon que dans les tout derniers jours. C'est surtout un énorme échec pour les médias du système qui avaient fait d'Alain Juppé leur favori et qui à présent doivent à nouveau manger leur chapeau.

 

Les résultats.

Les résultats quasi définitifs donnent plus de 44 % de votes à François Fillon et plus de 15 points d'avance sur Alain Juppé. Avec les ralliements de Nicolas Sarkozy (20,6 %) et de Bruno Le Maire (2,4 %) à Fillon, la tâche de Juppé, qui ne pourra compter que sur le report majoritaire des voix de Nathalie Kosciusco-Morizet (2,6 %), risque d'être insurmontable lors du second tour.

L'inconnue, ce sont les électeurs de gauche qui ont voté aux primaires de droite. Ils devraient logiquement amener toutes leurs voix à Juppé qui a un programme plus social mais tactiquement, il serait plus intéressant pour eux d'avoir une confrontation Fillon / candidat de gauche au premier tour de la présidentielle.

On attend avec impatience une déclaration de François Bayrou. S'il se rallie à Fillon et c'est sa dernière chance de survivre politiquement, il devra remanier son programme politique.

Dans ce cas, Juppé (71 ans) aurait tout intérêt à renoncer à sa candidature pour renforcer l'unité du parti et pour terminer sa carrière politique en beauté en décrochant un dernier maroquin de prestige dans un probable gouvernement sous la présidence de Fillon.

Jean-Frédéric Poisson a gagné une mention : celle de s'être fait connaître. Jean-François Copé a reçu une claque et il est inimaginable de le voir un jour dans un gouvernement Fillon après la pantalonnade de 2012. i Un petit pain au chocolat, cela peut coûter très cher.

 

 

Fillon et son programme.

C'est un programme assez clair : libéralisme économique et europhilie. ii

C'est un programme qu'Alain Madelin (3,91 % à la présidentielle de 2002) ne désavouerait pas : 100 milliards d'euros d'économies en 5 ans, baisse des charges pour les entreprises, augmentation du temps de travail et recul de l'âge de la retraite. C'est tout ce que demande Bruxelles depuis longtemps.

En revanche, c'est un programme très conservateur en ce qui concerne les lois sociétales et il va à l'encontre des idées de la gauche libertarienne : adoption plénière réservée aux couples hétérosexuels, limiter la PMA aux couples hétérosexuels infertiles et interdire la GPA. Ce sont des mesures qui devraient plaire à ceux qui ont suivi la Manif pour tous.

Pour ce qui est de la sécurité, ce programme devrait plaire à ceux qui sont tentés par un vote FN : augmentation des budgets de la Sécurité, de la Défense et de la Justice, 16 000 places de prison supplémentaires, réduire l'immigration et les prestations versées aux migrants, empêcher le retour des Français partis combattre dans les rangs terroristes à l'étranger, expulser les étrangers appartenant à la mouvance terroriste (imams salafistes ?) etc.

Le FN va avoir difficile à trouver sa niche à l'avenir parce que c'est ce qu'il prône depuis des années. En cas de victoire de Marine Le Pen à la présidentielle, Fillon ferait un bon Premier Ministre.

 

Et la présidentielle ?

Elle sera intéressante, c'est sûr : avec François Fillon, un candidat libéral à la Margaret Thatcher, Marine Le Pen, une candidate conservatrice et protectionniste et un candidat de gauche, Jean-Luc Mélenchon en défenseur des classes populaires.

La candidature d'Emmanuel Macron et celle qui sera désignée par le parti socialiste, François Hollande probablement, devraient s'annihiler avec un avantage pour François Hollande grâce au soutien prévisible des médias de gauche et à celui du parti socialiste. Ces candidatures centristes ont peu de chances de réussir à passer au second tour de la présidentielle sauf si les Républicains se divisent, ce qui est peu probable.

Il y a aussi une diversité d'opinions en ce qui concerne l'UE : Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon ont des positions beaucoup plus critiques que François Fillon.

 

Poutine marquera un point.

Loin de moi l'idée que Vladimir Poutine manipule les élections françaises. L'éviction probable de Juppé de la course à la présidence française est une décision populaire et démocratique. Elle ouvre la voie à trois principaux candidats dont aucun n'est hostile à la Russie. Marine Le Pen est même franchement favorable à un rapprochement et c'est elle, avec son programme économique conservateur et protectionniste qui comprend des éléments sociaux qui est la plus proche du système économique russe tel qu'il semble se définir pour les prochaines années : l'autoritarisme présidentiel en moins évidement.

Après la défaite de Hillary Clinton, la France sera un nouveau pays important qui risque de se rapprocher de la Russie. Barack Obama ne sera plus là pour le pleurer. Angela Merkel finira bien isolée, surtout en cas de victoire de Marine Le Pen.

Poutine, s'il se présente à la présidentielle russe en 2018, sera largement réélu et son prestige sortira renforcé dans son pays et dans le monde.

C'est un effet inattendu de la primaire française. La probable défaite du candidat président désigné par le système et qui était le seul à vouloir continuer sur la voie « Obama » des sanctions renforce la position de Vladimir Poutine.

 

En conclusion et à six mois de la présidentielle, il peut encore se passer beaucoup de choses. C'est le président actuel qui tire les ficelles et qui est le maître de l'agenda. Nous savons que son but est de réussir à remporter la prochaine élection présidentielle mais sera-ce par tous les moyens ?

Ce serait une énorme surprise s'il y arrivait vu ses taux de popularité actuels.

 

i - L'élection à la présidence de l'UMP de 2012 avait été très controversée. http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/comment-determiner-l-age-exact-d-126426

 



195 réactions


  • leypanou 21 novembre 2016 09:14

    c’est sa dernière chance de survivre politiquement, il devra remanier son programme politique. : la différence de taille entre les 2 hommes est en politique étrangère, concernant la relation avec la Russie en particulier.

    Sinon, baisse des dépenses publiques, des impôts, des fonctionnaires, etc, etc, cela va dans le même sens mais pas aussi loin (200 000 fonctionnaires de moins pour l’un, 500 000 pour l’autre, etc, etc).

    Surtout n’oublions jamais que les 2 ont été fortement impliqués dans la déstabilisation de la Libye, dont l’une des conséquences est l’arrivée massive de réfugiés venant de l’Afrique subsaharienne ainsi que la création d’un « failed state » en Libye actuellement.


    • Pierre Pierre 21 novembre 2016 09:28

      @leypanou
      D’accord avec vous sauf pour la Libye où la responsabilité du drame revient à Sarkozy et à Juppé. Fillon en tant que Premier Ministre n’a pas eu beaucoup droit au chapitre. 


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 novembre 2016 10:46

      @Pierre
      La France n’est pas un pays souverain qui peut décider à son gré de faire tel ou tel programme ...
      Voici les articles des Traités européens qui décident des politiques appliquées dans tous les pays européens.


      Parmi ces articles, il y a le 121, qui permet à la Commission européenne d’élaborer les programmes économiques de chacun des 27 pays. Cela s’appelle "les Grandes Orientations de Politique économique, les GOPé.
      Voici la feuille de route pour la France.

      Hollande et Macron ont déjà réalisé la réforme du droit du travail et l’ubérisation de plusieurs secteurs professionnels, le prochain gouvernement fera le reste. Il n’y a donc aucune différence entre les divers candidats, qu’ils soient de droite ou de gauche, ils feront ce qui est décidé au niveau européen.
      Il est interdit de faire des politiques intérieures nationales.


    • Martha 21 novembre 2016 11:23


       @Pierre,

      Il s’est passé pas mal de choses inacceptables au cours du mandat Présidentiel Sarkosy 2007 - 2012 :

       Les faits les plus marquants ont été l’acceptation du changement constitutionnel au nez des Français par le biais de la procédure du Congrès qui a permis dans un second temps la signature et la ratification du traité de Lisbonne.
       Ce qui relève de la haute trahison. (cette close de notre constitution a disparu dans un silence total, dans le dos des Français, comme par enchantement, avant cette affaire).

       La dissolution totale des forces militaires Française dans l’OTAN, ce qui lui a fait perdre tout pouvoir de décision sur l’utilisation de notre armée et cela à mis le monde en grand danger, ce à quoi on a assisté, sidérés, depuis.

       Les élections, conflictuelles et très louches en Côte d’Ivoire en 2010, alors que le Pays était coupé en deux.

       La guerre de Libye et l’assassinat de Kadhafi en 2011.

       La guerre de Syrie, commencée aussi en 2011 sous le faux prétexte de guerre « civile », alors que l’on sait qu’elle a été provoquée par des tirs ciblés contre la foule et en même temps contre les gendarmes qui encadraient une manifestation.
       (Procédé qui a été utilisé de la même façon en Ukraine , à Kiev, en février 2014, pendant les jeux olympiques d’hiver, qui a permis le putsch des néo-nazis qui sont,depuis, accrochés au pouvoir.)

       F.Fillon, nommé premier ministre le 17 mai 2007 a conduit trois gouvernements, il a été l’unique chef de gouvernement de la législature de N.Sarkosy. Il a fait appliquer la politique despotique de N.Sarkosy, sans jamais la critiquer un instant.
       

       J-P Chevènement, ministre de la défense des gouvernements Rocard 1 et 2 démissionne le 29 janvier 1991 pour protester contre l’engagement de l’armée française dans la première guerre d’Irak, nommée « guerre du golfe », en disant :

       "Un ministre ça ferme sa gueule, si ça veut l’ouvrir, ça démissionne.

       Ce que F.Fillon n’a pas fait pendant ces cinq longues années détestables et lourdes de conséquences pour les Français où il a été, d’un bout à l’autre, premier ministre.
       A noter A.Juppé est fait du même bois, on l’a vu agir en Syrie.

       Ce n’est pas ces petites réformettes, choisies à la carte par les stratèges spécialisés en tromperies en tout genre qui y changeront quoi que ce soit. Ils peuvent continuer à s’agiter, l’UPR est mort, le PR n’est plus qu’ un ectoplasme.

       


    • Pierre Pierre 21 novembre 2016 15:00

      @Fifi Brind_acier
      Ne croyez pas qu’un pays comme la France qui est un contributeur net n’a pas les moyens de tenir tête à l’UE. Sans le France, il n’y a plus d’UE. Souvenez-vous de de Gaulle qui avait bloqué les institutions. Je n’entre pas dans la polémique, on y reviendra sûrement plus tard.


    • doctorix doctorix 21 novembre 2016 17:33

      @Pierre

      Ne rêvez pas.
      L’Europe, ou on en sort, ou on ferme sa gueule.
      Aucun de ces candidats n’a l’intention de prendre le risque de la faire exploser (un risque qui est plutôt une chance, en fait).
      Ils obéiront, comme tous les autres.
      Fillon est né pour obéir. Il obéissait à sarko, il obéira à Bruxelles.
      MLP a pantouflé des années à bruxelles pendant des années avec son père. Elle ment sur ses intentions (et ses capacités) de tout y faire péter.
      La présence de Macron au premier tour va prendre des voix tant à Hollande qu’à Fillon.
      Et donc Mélenchon sera probablement présent au deuxième tour, et donc élu.
      Avec lui, un petit espoir de sortir de l’Europe.
      Mais le candidat le plus fiable dans cet espoir est sans conteste Asselineau, qui nous apporterait de plus la sortie de l’Euro et de l’OTAN.

    • alinea alinea 21 novembre 2016 17:46

      @doctorix
      La sortie de l’OTAN est au programme des Insoumis ! et du PG, depuis le début !


    • Pierre Pierre 21 novembre 2016 17:54

      @tab
      Cela ne change rien mais je ne me souviens pas d’avoir entendu Fillon intervenir dans la politique internationale qui est la prérogative du chef de l’Etat via le ministre des Affaires étrangères.

      Actuellement, ce sont Hollande et Ayraud qui sont responsables de la politique syrienne de la France, pas Valls.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 novembre 2016 18:08

      @Pierre
      « Les élections en France pour les Nuls »

      Détrumpez-vous ! Tout est verrouillé par les médias. Si vous suivez la campagne électorale en France, vous devez savoir que les médias ne parlent que du PS et de l’ UMP. Et quel hasard, tous les candidats sont pro européens, tous sont euro-compatibles ! C’est ce qu’on appelle « l’alternance », bonnet blanc et blanc bonnet, on change pour la même politique.


      D’abord il faut qu’un candidat ait 500 signatures d’élus pour se présenter. Si le PS et l’ UMP donne des consignes, seuls les désignés peuvent se présenter, les autres ne peuvent pas se présenter. Ensuite les médias font des débats avec des intervenants triés sur le volet, tous euro compatibles. Et sur des sujets sans risque.

      Jamais aucun débat sur le Frexit. C’est un sujet tabou.
      Exemple de 38 secondes où un auditeur parle du Frexit, malaise sur le plateau... .

    • Layly Victor Layly Victor 21 novembre 2016 18:14

      @Martha

      Bien vu, vous avez raison sur toute la ligne.
      Sauf que les gauchos, ils nous ont fait la même chose, avec en plus l’humiliation, la honte, la destruction de l’éducation nationale, la dislocation de la nation.
      Et Juppé veut s’allier avec les gauchos ! C’est un criminel endurci, comme les autres, mais en plus il n’a ni foi ni loi, ni aucun principe. C’est l’horreur totale, pire que Hollande qui, dans sa nullité, a au moins un côté humain.

      La dernière ligne de défense inventées par les juppéistes ce matin : « Fillon veut mettre la France sous la coupe de Moscou ». Pauvres types !

    • Layly Victor Layly Victor 21 novembre 2016 18:27

      @doctorix

      Non, Mélenchon, il n’a aucune idée personnelle. Ce sont les illuminés de son entourage qui lui soufflent les idées. Sa dernière lubie, c’est la libération grâce aux hydrauliennes en mer, des gadgets de démonstration hyper-chers et ridicules. Ce n’est qu’un Tsipras en moins courageux, et qui rentrera vite dans le rang.
      D’ailleurs, on a vu comment il s’est battu comme un lion pour aider Tsipras. Avec lui, la lutte, c’est tout dans la gueule et au niveau du comptoir du bar.
      Patron, remettez moi ça, et un million d’hydrauliennes en mer, nous voilà libérés des chleus !

      C’est incroyable comme dans ce pays on accorde du crédit à n’importe quel charlatan uniquement parce qu’il se dit de gauche.
      Dans ce barnum, comme disent les enfants, Fillon, ce sera encore le moins pire.

    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 21 novembre 2016 18:28
      @Pierre

      PRESIDENTIABLE mr fillon mais supporter du boucher ASSAD et du TYRAN POUTINE !!!!!!!!!!

      proche de l ’OPUS DEI miltant anti mariage gay supporter des manifs « contre le mariage pour tous »

      résumons UN BOURGEOIS DU MOYEN AGE comme président il ne fait pas l ’affaire a part celle des RICHES !!!!!!!!!!!!!!"

    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 21 novembre 2016 18:31
      @Layly Victor

      toujours a coté de la plaque : l ’humain d’abord et la santé n’est pas une marchandise ca ne vous

      plait mas mr victor,,,,

    • doctorix doctorix 21 novembre 2016 19:25

      @Layly Victor

      Les gauchos... Et maintenant les chleus...
      Votre mépris pour tout ce qui n’est pas vous et vos idées (tordues pour la plupart) est inacceptable.
      On vous demande de changer de ton, et de respecter vos concitoyens. Même gauchiste est insupportable. Appelez-les les gens de gauche, comme tout être civilisé. Faute de quoi vous disparaitrez des écrans, à ma demande.

      Parce que vous trouvez que Fillon, qui a rampé pendant cinq ans devant le maître, a des idées personnelles, en dehors de foutre en l’air l’éducation nationale et la police avec 500.000 suppressions d’emplois chez les fonctionnaires ?
      Mettez-vous dans la tête une fois pour toutes que les français aiment leur système éducatif et leur police tels qu’ils sont, et en voudraient davantage, du moins pour l’éducation, et moins pour la guerre.
      Et que les danois, qui payent les plus lourds impôts au monde, sont aussi le pays qui a l’indice de bonheur le plus élevé, quand la France n’apparait qu’au 25ème rang.

    • Pere Plexe Pere Plexe 21 novembre 2016 19:55

      @leypanou
       la différence de taille entre les 2 hommes est en politique étrangère



      La « poutinophilie » de Fillon c’est pour la galerie.
      Pour être précis c’est pour la droite rurale qui sait combien pèsent les sanctions russes.
      Pour le reste rien de nouveau à attendre du nouveau champion de droite:Atlantiste,Europhile, Otan béat, Merkel idolâtre, 

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 novembre 2016 20:54

      @Pere Plexe
      C’est aussi mon avis, mais on ne peut pas exclure que Fillon ait des souvenirs gaullistes vis à vis des Russes ... ? Les sanctions ont été renouvelées en Juillet dernier. Il faut attendre la prise de fonction de Trump pour connaître la suite...


    • doctorix doctorix 21 novembre 2016 23:37

      @covadonga*722

      La « démocrasouille » vient de virer sarko. Elle n’est venue que pour ça, on le verra Dimanche, où il y aura bien moins de votants.
      Respect.
      Dimanche, elle virera aussi Juppé.
      Joli coup double, en somme.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 novembre 2016 07:41

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE
      Il ne suffit pas de sauter en l’air comme un cabri en disant « l’ humain d’abord » !
      Encore faut-il que ce soit réalisable dans le cadre des contraintes européennes ?!


      Mélenchon a deux projets, un projet pour la France et « sauver l’ Europe ».
      -1- Le projet pour la France est irréalisable, il est interdit de faire des politiques nationales, différentes des politiques décidées au niveau européen.

      -2- « Sauver l’ Europe » en changeant les Traités est tout aussi illusoire.
      « L’Europe n’est pas réformable »

      Le projet « de la France insoumise », a juste pour objectif de faire rêver les mécontents et d’empêcher le rassemblement pour le Frexit en 2017.

    • Layly Victor Layly Victor 22 novembre 2016 11:34

      @doctorix
      Vous êtes tellement hystérique psycho-rigide que vous n’avez même pas vu que je plaisantais en contrefaisant la Merluche, ce bon à rien congénital.

      L’éducation nationale, c’est la Najat et les franc-maçons qui l’ont détruite. Je sais ce que je dis, puisque j’avais des parents instituteurs et que je vois la différence.
      Je ne changerai pas de ton parce que je déteste les gauchos qui sont en train de détruire notre pays, et je ne m’en cache pas.
      Vous pouvez me faire éliminer d’Agoravox. C’est tout ce que vous savez faire, la dictature et la censure. Votre pote Verdi, grand démocrate, a déjà agi dans ce sens la semaine dernière.
      Croyez vous que nous allons nous écraser pour avoir le droit de blablater avec vous et vos potes ? C’est mal nous connaître.
      Vous et vos amis avez fait de l’anti-Sarko ces derniers temps pour masquer la haute trahison de vos maîtres à penser. Maintenant, on passe à l’anti-Fillon. Vous n’avez rien compris : le peuple ne veut plus de vous.
      Ce matin, l’ineffable Jofftin (un grand bourgeois du boulevard St Germain), met sur le même plan François Fillon et Tarik Ramadan. Comment voulez vous que je nomme ce Joffrin, si non un gaucho ?

      Je refuse de nommer les Joffrin et compagnie « gens de gauche », parce que j’ai le souvenir nostalgique de la gauche des années 1960-1970, dont j’ai eu l’honneur de faire partie, gauche qui défendait la classe ouvrière, alors qu’aujourd’hui les sbires qui se présentent sous ce vocable sont l’aile idéologique de la grande bourgeoisie, comme dit le philosophe anarchiste JC Michéa.
      Détruire l’éducation et la culture, c’est un élément essentiel de ce plan pour les classes dominantes, et les gauchos de l’EN s’y emploient.
      Non, les Français n’aiment pas ce système éducatif de merde qui pourrit leurs enfants. Ils voudraient que leurs enfants aient droit à une vraie éducation, comme nous les vieux en avont bénéficié.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 novembre 2016 12:40

      @Layly Victor
      Cela ne sert à rien d’insulter les gens. Vous êtes tout à fait capable de faire des analyses politiques sans cela !


    • Pere Plexe Pere Plexe 22 novembre 2016 21:33

      @covadonga*722
      ...c’est une évidence que les ruraux seront les premiers à pleurer.

      Mais la haine, savamment entretenue, du fonctionnaire et du musulman n’incite pas à la réflexion.
      Et ça marche ! 

    • Layly Victor Layly Victor 22 novembre 2016 21:55

      @Fifi Brind_acier

      Vous n’avez pas répondu à mon commentaire et à mon analyse, dans laquelle je refuse d’appeler « gens de fauche » ces défenseurs des intérêts de la grande bourgeoisie, qui sont de détruire les peuples. C’est pourquoi j’ai choisi le terme gaucho
      Je suis attristé de voir que vous volez au secours de ces malappris qui s’offusquent quand on emploie ce terme mais insultent à longueur de pages l’ancien président de la république, sans que personne ne trouve rien à redire, puisque c’est « tendance ».
      Il faut voir comment ils s’excitent maintenant pour soutenir Juppé, leur seul espoir de voir la gauche au deuxième tour. Ce dernier est en train de se rouler dans la boue, et ça leur plait !

      J’ai eu de la sympathie pour vous et de l’admiration pour tous vos efforts, mais j’ai toujours été triste de vous voir vous compromettre avec les gauchos qui n’ont pas vos qualités. Ils ne sont que haine du peuple et amour de leur nombril. Vous resterez quand même un bon souvenir.

      Ma mission sur Agoravox est maintenant terminée. Je voulais me faire une idée de l’état de la France. Mon constat est sans appel:La France est morte d’une longue et douloureuse maladie : le cancer de la pensée. En suivant tous ces débats, j’ai compris que rien ne les intéresse hormis leur haine quasi religieuse de tout ce qui a fait la grandeur de ce magnifique pays.

      Je sais qu’il y a des chances pour que même son souvenir soit effacé et que les archéologues futurs n’en trouvent trace. Les gauchos et franc-maçons, suivant des méthodes chères aux islamistes radicaux, vont tout faire pour tout effacer. On trouvera quand même des traces de l’histoire de la France en Chine ou en Russie, ou aux US, ou en Amérique du Sud. Après tout, il y a en Patagonie des gens qui apprennent le Français pour pouvoir lire Marcel Proust dans le texte, et des Chinois qui étudient la musique de Debussy, Fauré, Ravel, Franck, Bizet, Berlioz, ou qui s’extasient devant la peinture de nos impressionnistes. Je ne parle pas de l’immensité du travail de nos grands mathématiciens (une science élitiste pour les gauchos) qui ont tellement contribué à l’essor de la pensée humaine. Un Japonais m’a dit un jour : « la France, c’est le pays de Lagrange ». Cette même élégance que l’on retrouve dans la musique et dans la peinture ou dans Proust. J’ai vu une fois deux jeunes pianistes virtuoses Chinois qui jouaient la version pour deux pianos de « La Valse » de Maurice Ravel. Ils étaient au comble du bonheur !

      Je vous souhaite bonne chance.



  • Piere CHALORY Piere CHALORY 21 novembre 2016 09:24

    ’’C’est surtout un énorme échec pour les médias du système qui avaient fait d’Alain Juppé leur favori et qui à présent doivent à nouveau manger leur chapeau.’’

    Oui, il semble bien que le bling-bling, les couvertures de Paris Match et l’assourdissant rouleau compresseur médiatoc, ou lessiveuse à neurone ne marche plus, du tout.

    Il apparaît que ce mode de propagande n’influe plus la foule, ou bien à l’envers du résultat escompté !

    C’est plutôt une bonne nouvelle pour la suite, au delà de l’élimination salutaire du nain orgueilleux ; il faisait (presque) peine à voir pendant son discours d’adieu.



     smiley




     


    • Pierre Pierre 21 novembre 2016 09:36

      @Piere CHALORY
      C’est un échec beaucoup plus grave que ce qu’on imagine. Ce sera tout le discours antirusse, anti Assad et pro Maïdan des médias mainstream qui sera en porte à faux avec la politique étrangère française si ni Juppé ni Hollande devient le prochain président français.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 novembre 2016 10:48

      @Pierre
      Fillon fera ce que l’ UE décidera.
      En matière de politique étrangère en Europe, c’est l’ OTAN qui décide.


    • Trelawney Trelawney 21 novembre 2016 10:59

      @Fifi Brind_acier
      En matière de politique étrangère en Europe, c’est l’ OTAN qui décide.

      En matière de politique étrangère, l’Otan ne décide de rien et avec Trump, l’Otan n’existera plus. Comme il l’a très bien dit : « Les USA ne sont pas là pour financer la politique de défense de l’Europe »


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 novembre 2016 11:36

      @Trelawney
      Vous devez avoir mal compris, Trump ne veut pas la fin de l’ OTAN, il veut que les pays européens payent ! Il trouve que ça coûte trop cher aux USA. L’Allemagne doit payer !


      L’OTAN est dans les Traités européens. C’est l’article 42 du Traité de l’ UE.

      Que prévoit l’article 42 du traité sur l’Union européenne (TUE) ?
      Cet article 42 porte en réalité sur la « politique de sécurité et de défense commune » de l’Union européenne et précise qu’elle « fait partie intégrante de la politique étrangère et de sécurité commune » de l’UE.


    • Trelawney Trelawney 21 novembre 2016 11:42

      @Fifi Brind_acier
      Je veux bien faire le pari avec vous, que d’ici 3 ans les deux seuls pays qui resteront dans l’Otan seront le RU et la Turquie. Et la Pologne sera sous influence russe sans que même l’UE et l’Otan ne bouge le petit doigt.

      Il ne faut pas trop accorder d’importance à l’UE. Ce n’est pas la source de nos problèmes. Ce n’est pas une solution non plus


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 novembre 2016 11:47

      @Piere CHALORY
      Je crois surtout que les personnes sondées mentent aussi bien que la classe politique ...
      Les sondages partent du principe que les gens disent ce qu’ils pensent, rien n’est moins certain...


    • alinea alinea 21 novembre 2016 12:34

      @Pierre
      les médias sont très souples, ils disent ce qu’on leur dit de dire, aussi, changeront-ils de ton ! Puisque la honte a été retirée du dictionnaire de la langue française, aucun risque pour qui que ce soit !


    • Piere CHALORY Piere CHALORY 21 novembre 2016 12:38

      @Fifi Brind_acier


      Peut être bien que les sondés mentent, mais au final ça revient au même.

      Ce qui est important et assez nouveau c’est que les médias ’autorisés ont été ridiculisés comme jamais, et 3 fois de suite.

       smiley

      D’abord avec le Brexit, puis, de manière magistrale avec Trump, qui était donné comme outsider, ’faire valoir, clown, ???...


      Il était dit que Trump ne pouvait gagner, c’était écrit ! 

      Alors, ils l’ont répété par milliers, par millions ? de fois ; nos spécialistes assermentés en menteries, si aveuglés par la croyance en un pouvoir sur-naturel qu’ils posséderaient sur les sans-dents du monde entier, qu’ils ont inscrit sur papier, film, html, leur imbécillité et leur suffisance ; et de façon désormais indélébile.

      Ici, le candidat adoubé #Juppé s’est ramassé 15 point de moins que Fillon, ce qui est énorme ! 

      Quant à la Star auto-proclamée Sarkozy Nicolas ; il aurait mieux fait de faire ce qu’il avait promis en 2012 : se retirer de la politique !

      Ceci dit, dans un discours émouvant et courageux d’adieu par la force d’évènements contrariants, il n’a pas perdu le nord et a immédiatement accordé son soutien au futur vainqueur, dont il se sent politiquement plus proche.

       smiley

      Parfois, la politique spectacle est au moins distrayante !


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 novembre 2016 12:42

      @Trelawney
      Dans 3 ans, nous verrons. Pour l’instant nous sommes dans l’ UE & l’OTAN.


      « L’Europe n’est pas la source de nos problèmes », alors c’est quoi, pour vous la source des problèmes ? Les martiens ? Vous avez lu la liste des articles les plus toxiques ? Vous ne voyez pas que c’est exactement la politique menée en Europe ?

    • alinea alinea 21 novembre 2016 12:46

      La source de nos problèmes Fifi, c’est que nos gouvernants ne subissent pas l’UE, mais l’ont fabriquée, et la nourrissent, pourquoi oubliez-vous toujours de le dire ?


    • Hypatie 21 novembre 2016 13:24

      @alinea
      La source de nos problèmes Fifi, c’est que nos gouvernants ne subissent pas l’UE, mais l’ont fabriquée, et la nourrissent, pourquoi oubliez-vous toujours de le dire ?

      C’est pourquoi il faut en sortir très vite avant qu’il ne soit trop tard !


    • Pierre Pierre 21 novembre 2016 15:09

      @Fifi Brind_acier
      Il y a un autre moyen de ne pas augmenter le budget de la défense : s’entendre avec la Russie et foutre la paix au reste du monde. Souvenez-vous de de Villepin qui avait dit zut à W Bush.


    • Sozenz 21 novembre 2016 15:39

      @alinea
      fifi et vous avez raison , L’important est de savoir détricoter les problèmes , en sachant d’où viennent les causes , sous quelles forment elles se présentent, et comment elles deviennent des nœuds qui peu à peu étouffent les humains , car ce n est pas un problème uniquement européen , mais mondial. et l UE est un chainon majeur pour les gouvernances ( et pas uniquement politiques, mais aussi économiques) pour tisser leur toile.
      Si nous ne faisons pas un groupement de ligne de conduite vers un même objectif, si nos groupes sont divisés et que nous montons chacun à notre tour sur la balance des décisions . nous n’ arriverons à rien , car nous ne pourrons pas faire le poids.


    • Pierre Pierre 21 novembre 2016 18:11

      @Piere CHALORY
      Sarkozy, avec ses casseroles, a intérêt a être dans les bonnes grâce du probable nouveau président de la république d’où son ralliement. C’est le seul qui peut freiner le cours de la justice, ne l’oublions pas.

      En ce qui me concerne, je peux considérer que le financement occulte de sa campagne électorale de 2012 est une faute moyennement grave qui mérite une condamnation. 
      Sa responsabilité dans la destruction de la Libye est, elle, un crime qui devrait être lourdement sanctionné s’il y avait aussi une justice pour les puissants. 

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 novembre 2016 18:21

      @alinea
      Ils sont pré- sélectionnés exprès pour cela par les 1% !
      « Fillon et Lagarde au Bilderberg à Londres »


      « Alain Juppé invité au Bilderberg »

      Ensuite les médias des 1% les lancent comme des marques de lessive, et saturent les ondes, les journaux et les télés.


    • doctorix doctorix 21 novembre 2016 19:39

      @Fifi Brind_acier
      Macron et Juppé sont Young leaders ET Bilderberg. Enfin youngs, pas tous.

      C’est au départ déjà une trahison de nos intérêts français au profit d’une puissance étrangère.
      Coté young leaders a « gauche » (?), on note
      Jeannette Bougrab (2010), Nathalie Kosciusko-Morizet (2005), Valérie Pécresse (2002) et Laurent Wauquiez (2006). Le président de la République François Hollande est un ancien young leader, tout comme les ministres Emmanuel Macron (2012), Fleur Pellerin (2002), Marisol Touraine (1998), Najat Vallaud-Belkacem (2006), Matthias Fekl (2013), les anciens ministres Arnaud Montebourg (2000) et Pierre Moscovici (1996),
      Voila déjà la liste des traitres passés.

    • Piere CHALORY Piere CHALORY 21 novembre 2016 20:38

      @Pierre


      C’est sûr, si Juppé était passé devant, le soutien aurait été pour lui, rien que pour lui ; casseroles... euh, batterie de cuisine oblige. Mais vu que ça fait déjà 5 ans qu’il est plus président, on se demande 1 peu ce que ce ?? fait encore dehors !

       smiley

    • Veniza Veniza 21 novembre 2016 21:03

      @Fifi Brind_acier

      Dans ce cas l’OTAN (si les USA sortent de ça) devient l’armée européenne ?

    • doctorix doctorix 21 novembre 2016 23:32

      @Veniza
      L’OTAN étant une organisation américaine utilisant des larbins en Europe, il n’est pas question qu’elle reste l’OTAN si les USA s’en désengagent.

      Elle retournera au néant dont elle n’aurait jamais du sortir.
      Et nous, on fera semblant de nous unir contre un ennemi qui n’existe plus.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 novembre 2016 07:56

      @Pierre
      Et le zut de Villepin a empêché que l’ OTAN se masse désormais aux frontières russes ?
      C’était très bien pour l’ Irak, mais ponctuel. Depuis, vous avez entendu l’ UMP protester contre les manœuvres militaires de l’ OTAN aux frontières de la Russie ?


      L’ UPR a protesté ! Elle a demandé au gouvernement de reconnaître le referendum en Crimée, et demandé des explications sur le soutien aux néo nazis de Kiev.

      Où sont les protestations des dirigeants de l’ UMP ?


    • Pere Plexe Pere Plexe 22 novembre 2016 21:45

      @Trelawney
      L’OTAN est une créature qui échappe en grande partie à son maître, l’oncle SAM.

      Elle est devenue une instance supra nationale qui à sa propre vie.
      Plus encore que la CIA qui a souvent tendance à œuvrer pour elle même.
      Attendons de voir Trump à l’action, mais je doute qu’il aille au delà d’un racket des états dépendants. 

  • Etbendidon 21 novembre 2016 09:32

    Bonjour Pierre oui on peut dire que fifi (fan des 24h du Mans) les a doublés sur la ligne droite des hunaudières (Juppé était en Citroen CX et Sarko en karting)

     smiley

    Bon un peu de prospective, on a eu

    François Mitterrand pour le pire et le meilleur

    François Hollande pour le pire

    Et …

    François Fillon pour le … meilleur ?

     smiley

    En tous cas c’est un sale coup pour les zélites mondialistes (Juppé était leur homme) et pour la marine (doivent pas être très content de ce résultat qui diminue fortement les chances de la rose bleue d’accéder à la présidence)

    Autrement au crédit de fifi :

    Il n’est pas énarque, à ma connaissance il n’a pas suivi les young leaders, il n’est pas faux mac et n’est pas une marionnette des lobbies, et il est poutinien

    A son passif : Politicien professionnel, il a commencé comme collaborateur parlementaire, bigot (scout, catho conservateur etc)

    Il est psychorigide tout l’opposé de Normal 1er l’homme des petits compromis

     


    • Pierre Pierre 21 novembre 2016 09:43

      @Etbendidon
      Bonjour, C’est un bon commentaire, merci. On va enfin commencer à s’intéresser au personnage François Fillon. Il y a un point à vérifier. Je crois que Fillon est passé par les Young Leaders mais je n’en suis pas sûr.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 novembre 2016 10:50

      @Pierre
      Vous ne comprenez rien au fonctionnement de l’ UE, vous habitez en Russie ?
      Ici, les Présidents sont des marionnettes.


    • howahkan 21 novembre 2016 11:12

      @Fifi Brind_acier

      oui cette cécité est énorme....moi de ce que j’en saisis ,entre autre cela vient de la peur de perdre ce qui reste, d’une sorte d’inconnu aussi, donc d’une paralyse assez intense du cerveau sur le connu mème « moche ».. etc et le refus de réel changements profonds de la société, en général ceci n’est d’ailleurs pas conscient..bon etc bien sur..long sujet qui amène bien sur à une remise en cause de soi même dans le désastre.....

      sortir de l’UE me semble être un des impératifs sur le bon chemin..etc

       smiley


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 novembre 2016 11:52

      @Etbendidon
      Sinon, le FN va continuer à ne jamais citer aucun article des Traités européens ?
      Et quand il en cite un, l’article 50, il se plante, il confond avec l’article 48 !
      On se demande ce qu’a appris Philippot à l’ ENA et à HEC ?


      Car vous oubliez toujours de dire que Philippot et Asselineau ont fait les mêmes études : l’ ENA et HEC.
      Sauf qu’il y en a un qui comprend ce qu’il lit, et pas l’autre, c’est ballot !

    • LE CHAT LE CHAT 21 novembre 2016 13:45

      @Fifi Brind_acier
      on s’en tape de tes numéros d’articles , une fois que ceux qui ont voté le traité de Lisbonne auront été déclarés ayant trahi le peuple qui a voté NON en 2005 , ces articles sont nuls et non avenus !


    • Pierre Pierre 21 novembre 2016 18:25

      @Fifi Brind_acier
      « Ici, les président sont des marionnettes. » Oui, jusqu’à présent mais les choses bougent dans le monde. Ce n’est peut-être qu’un feu de paille ou peut-être pas mais les votes populaires ne sont plus influencés par les médias mainstream comme avant et ils deviennent déterminants pour déjouer les prévisions. 

      Je ne suis sûr de rien mais je sens un changement dans l’attitude des gens et c’est un bon signe.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 novembre 2016 18:26

      @LE CHAT
      Vous pouvez toujours rêver ...
      Marine est pour une Europe puissante, pas pour le Frexit.


    • Eric F Eric F 21 novembre 2016 19:25

      @Etbendidon
      c’est tout à fait excessif d’imaginer que Fillon va renverser les alliances, il est juste un peu plus multilatéraliste, mais il ne quittera pas le giron euro-atlantiste.


    • Sozenz 21 novembre 2016 19:52

      @Tall
      ah , faux -culs c est un bon terme . moi je l appelais la girouette ou la langue de bois ;
       mais faux-cul c est pas mal ; moins châtié, mais pas mal.


    • doctorix doctorix 21 novembre 2016 20:54

      @Tall

      Asselineau n’est pas nationaliste mais souverainiste.
      Ce qui veut dire que la France décide pour la France et ne subit plus.
      Il n’y a pas de notion de racisme dans le souverainisme quand il n’est pas FN.
      Asselineau est la synthèse de tout ce que les français de bonne volonté désirent, sans savoir que ces désirs sont représentés par un homme.
      Et un seul.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 novembre 2016 20:58

      @Pierre
      Nous sommes nombreux à en avoir assez des guerres et des attaques contre la Russie, mais il est impossible pour l’instant de savoir vers quoi s’orientent l’ Union européenne, et l’ OTAN avec Trump ??


    • Legestr glaz Ar zen 22 novembre 2016 07:03

      @Pierre

      Le problème est qu’aucune politique économique indépendante n’est possible dans le cadre de l’UE.

      C’est ainsi que pour la présidentielle française les médias dominants font croire que le peuple à la choix mais il ne l’a pas ! Tous les candidats sont pour « une autre Europe », pour la « refondation de l’UE », pour une « UE plus sociale », pour une « UE des patries souveraines », pour une « UE des travailleurs ». Un seul, François Asselineau, est pour le « FREXIT » et pour quitter l’OTAN. 

      Il faut bien savoir et se mettre dans la tête que selon l’article 3 de la constitution de la 5ème République la « souveraineté nationale » appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum. C’est ainsi que lorsque vous dites que vous êtes pour l’application de la constitution en France, un tombereau d’insultes vous tombe dessus et on vous méprise en utilisant le terme de « souverainiste » à votre endroit. C’est le monde à l’envers. Aujourd’hui la France n’est plus souveraine, au regard de sa constitution, mais ceux qui dénoncent ce déni de démocratie sont renvoyés dans les cordes. Le peuple n’est même pas au courant !

      En restant dans l’UE tous les candidats seront contraints d’appliquer les politiques économiques européennes les fameuses « GOPE », Grandes Orientations de politique économique« . La marge de manoeuvre pour les candidats postulant pour une »autre Europe« est nulle. Ils en seront réduits à légiférer de leur propre initiative sur la vitesse sur les autoroutes, la dépénalisation du cannabis, l’euthanisie, mais, pour le reste, c’est Bruxelles qui sera aux commandes.

      Vous donc écrire que les »votes populaires ne sont plus influencés par les médias« si les candidats sont tous »pro-européens" vous aurez la même politique économique, la même politique migratoire, la même politique étrangère, la même politique monétaire, la même politique sociale. 

      Notre constitution a été modifiée à 19 reprises depuis Maastricht. Il faut la lire pour comprendre notre assujettissement à l’UE. Il faut lire le titre XV, il faut lire l’article 55. 

      Les gens peuvent bien changer d’attitude si aucune critique de l’UE, de son fonctionnement, de sa man mise sur le processus législatif français, n’est faite, alors le peuple n’a pas le choix. 

      Le débat sur le bien fondé de l’appartenance de la France à l’UE est confisqué et même dissimulé. 

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 novembre 2016 08:00

      @Tall
      Je ne vous le fais pas dire, merci de l’avoir remarqué ! Si vous voulez gagner une caisse de champagne de la part de l’ UPR, il vous reste à trouver dans le programme officiel du FN, la phrase :

      « Le FN est pour la sortie unilatérale de la France de l’ UE & de l’ euro par l’article 50, et de l’ OTAN par l’article 13 du Traité de l’ Atlantique nord ».


    • Legestr glaz Ar zen 22 novembre 2016 09:38

      @Daneel42

      Merci Daneel42. Mais figurez vous que je ferai comme je veux. Il faudra vous y faire puisque vous n’avez pas le choix. Je suis ici pour des échanges. Rien dans ce que vous avez écrit n’est porteur d’aucune analyse. Jetez vous à l’eau. 

      Et puis, vous avez fait une faute en écrivant « seins ». 

    • Legestr glaz Ar zen 22 novembre 2016 10:38

      @Daneel42


      Je viens de modifier mon profil qui dispose maintenant de la représentation de mon visage. Fini l’incognito. 

    • Legestr glaz Ar zen 22 novembre 2016 13:17

      @Tall

      J’avais une question : à quoi va servir le ministère de la souveraineté prévu par le FN ?


    • Legestr glaz Ar zen 22 novembre 2016 13:30

      @Tall

      Erreur Tall, renseignez vous !


    • Sozenz 22 novembre 2016 17:36

      @Tall
      et même si c etait un programme sociaux économique de 1944 mais qui fonctionnerait mieux que celui qui est en place actuellement vous le refuseriez parce que ce n est pas d’époque ?

      je vous souhaite que si au jour du« soleil verte » en 2100 (par exemple) vous avez le choix entre le cacheton et des possibles aliments de 2016, vous aurez l intelligence de choisir les aliments de 2016 même s ils ne font pas « Modernes ».


    • Sozenz 22 novembre 2016 18:06

      @Tall
      je ne « comprends pas » pourquoi le FN voudrait faire changer les traités européens et en faire changer tous les textes pouvant faire front au nationalisme et à la souveraineté de la France puisque l ’UE est là pour demonter le nationalisme et la souveraineté des pays .
      POURQUOI ne pas s ’extraire directement de l’ UE ?
      cela n a dejà aucun sens de sa part . des traités commerciaux existent déjà et peuvent très bien etre élargis, c est donner le choix à la france de choisir avec qui et comment il va entretenir ces échanges .
      N’est ce pas le rôle des différents ministères de s’occuper de ces négociations ?
      je donne un exemple :
      je suis une entreprise indépendante à la base .je dégage un bon CA et des bénéfices suffisants pour faire tourner mon affaire Par la suite, on me propose de faire parti d un groupe pour soit disant améliorer les affaires de mon entreprise, j’y adhère. ce regroupement me coute cher , me demande plus d obligations , ne m autorise plus à équilibrer mes stocks , et m oblige a passer par tel fournisseur m’oblige à employer des personnes etc ... en fait est en train de détruire l image la politique, et des relation internes avec mes employés etc et de surcroit me fait perdre de l argent et m oblige à détruire mon capital en le cédant à des personnes extérieures. Pourquoi irais je négocier sur toutes les contrainte du groupe au lieu de me retirer de l adhésion et retrouver mon autonomie ? 
      Sachant qu en plus la base de l adhésion était que si mon entreprise a une faiblesse , le groupe viendrait donner un coup de pouce , mais qu en faite c est à leur bon vouloir et qu au final le groupe fera tout non pour relever l entreprise , mais se l approprier . 


    • Sozenz 22 novembre 2016 18:15

      @Sozenz
       vous désignez une personne qui va s occuper de l entreprise ; que l on va appeler
       MR. Paul. Résident (cette personne n a pas mis un rond dans cette entreprise ) le groupe lui propose un pactole pour mettre exactement la politique du groupe en place à la lettre . monsieur Paul Résident voit que la stratégie mise en place fait couler l entreprise .mais le groupe lui dit que s il met en place cette politique il recevra des dividendes .
      A votre avis que peut faire ce monsieur ?


    • Legestr glaz Ar zen 22 novembre 2016 20:24

      @Tall

      Vous l’avez écrit vous même dans votre premier poste : « l’exécutif du plan de sortie ».

      Hors il ne s’agit que de « renégocier les traités ». Ce que vous écrivez n’est donc pas exact. Il ne s’agit « que » de la sortie de l’euro. Et encore faut-il ajouter que le FN veut faire co-exister l’euro et le Franc sur le sol français. Vous le savez comme moi puisque que c’est écrit dans son programme. 

      Et vous voyez bien qu’il s’agit de ’retrouver la souveraineté« monétaire. Ceci implique, obligatoirement, de sortir de la BCE. Comme il n’existe aucune clause de sortie, la seule et unique solution c’est la sortie de l’UE. Il faut bien appeler un chat un chat.

      D’ailleurs, vous le savez, les traités se sont plus de 500 dispositions. Alors quelles sont celles que le FN voudraient »renégocier« . ? Le savez vous, vous qui avez visiblement (comme moi) lu le programme du FN ? Sans identification des dispositions à modifier l’expression »modifier les traités" est une vaste blague. 

      Mais chacun se console comme il peut, en se disant que les raisins sont trop verts. Lorsque l’on se refuse à admettre l’ignoble vérité, alors on cherche quelques excuses bidon. 

      - Ne fumez pas, je vous prie, fumer tue. 
      - Vous savez, il faut bien mourir de quelque chose. 

      Voilà le niveau de réflexion. Nous sommes en plein dans le déni de l’impossibilité de la renégociation des traités. 

    • Sozenz 22 novembre 2016 21:24

      @Tall
      dites nous ce qui vous chatouille dans le programme de monsieur Asselineau . quels seraient selon vous les empêchements économiques , technologiques, politiques et sociaux .
      expliquez moi aussi pourquoi des pays souverains fonctionnement et la France ne le pourrait pas sans l UE .
      Quelles seraient selon vous les modifications significatives des traités qui devraient être transformés ?
      Qui présentent ces modifications et pourquoi serait ils acceptables , par l ensemble des états ?
      Qui peut garantir que ces modifications seront acceptés ? et qu il n y aura pas un :« ben , non , tu as signé pour un ensemble c est ça , et tu te la fermes . » ( même si ce ne sera pas dans ces termes )


    • Sozenz 22 novembre 2016 21:34

      @Tall
      https://www.youtube.com/watch?v=ZfBzjPlSdjQ

      une vidéo avec votre copain...
      desolée de ne pas vous l expliquer moi même , je suis feignasse à mes heures . et cette vidéo et très pédagogique.
      je vous invite à regarder des conférences de Monsieur Asselineau . Il est carré .


    • Legestr glaz Ar zen 22 novembre 2016 21:47

      @Tall

      Je vous invite à décrypter l’article 48 du TUE, facilement consultable en ligne. 

      Et si vous ne comprenez pas bien le langage « européiste », ce qui est le cas de la grande majorité de la population, et ce n’est en aucune façon une critique, je vous suggère de lire le modeste article que j’ai consacré à cet article. Vous comprendrez alors pourquoi il est im-pos-sible de « renégocier » les dispositions des traités. Préparez vous à filmer votre cheval. 

      Laquelle de la version 2012 ou 2016 préférez vous ? 



      Je vous prie de noter qu’il n’y a strictement aucune idée de propagande dans mes propos. Je pose, d’une manière on ne peut plus rationnelle, des articles qui s’appliquent à tous les pays. 

      Mais qu’il est difficile de remettre en question ce à quoi on a toujours cru ! (par méconnaissance le plus souvent). 
       





    • Sozenz 22 novembre 2016 23:26

      @Daneel42
      oups , et bien , mille excuse ( sans S ) , mais si , je vais le mettre ; excuses.
      sinon : les frissons sont de saison ....
      et quand viendra l’ été et les grandes chaleurs, venez relire mes fautes.
      ou encore au lieu de payer une place de cinéma pour ressentir ce type de sensations . vous saurez où les trouver .


    • Sozenz 22 novembre 2016 23:39

      @Daneel42
      au fait
      « Il est de ces sssssssssssssss manquant qui me font interminablement frissoner »

      ne manquerait il pas un S à manquant ?
      Non non , ne vérifiez pas vous allez vous enrhumer , à force de frissoner ( sans deux N).

      Ah , je suis taquine smiley

      ( personne est à l’ abri de fautes ou d erreurs , heureusement , car si nous l’étions nous serions peut-être des personnes extrêmement intransigeantes. Les erreurs nous rendent plus humains , n est il pas ? )


    • Sozenz 22 novembre 2016 23:47

      @Tall
      c est quoi votre type d homme ?
      faites gaffe après votre réponse vous risqueriez d avoir pas mal de monde à votre C...
       (j espère que vous m autorisez ces petits ecarts ...
      bon de toute façon autorisés ou pas hop hop , la phrase est déjà placée et sans possibilité d’effacement, Nous n allons pas déranger un modérateur pour si peu.


    • Sozenz 23 novembre 2016 11:45

      @Tall
      le charisme , c est « l’acceptation » ou « la recherche »ou même un besoin de se faire illusionner par une personne extérieure.tomber « amoureux », se laisser enchanter en quelque sorte ,
      certes l’autre personne peut avoir des trait physique très expressif, avoir un sourire enjôleur et yeux pétillants , avoir de belles phrases ,, avoir une certaine énergie, une certaine intelligence etc ..
      avoir un tout qui va vous « accrocher » .
       Mais si vous gratter les choses . que vous avez un regard objectif. le charisme dont vous parler peut très bien s estomper voir disparaitre.
      Alors qu est il préférable d avoir ? une personne charismatique , ou une personne qui à le même objectif que vous et qui peut tenir la route , sans jouer la girouette ?


    • Sozenz 23 novembre 2016 11:52

      @Sozenz
      donc oui , pour la question , c est quoi votre type d homme , par quoi vous laissez vous embarquer ?


    • Sozenz 23 novembre 2016 14:32

      @Tall
      mais qui est aussi assez charismatique que pour convaincre l’électorat, puis arriver au pouvoir pour faire appliquer ces idées.

      donc nous voyons bien que les personnes se laissent avoir par des illusions qu’ils se fabriquent eux même . ils ne peuvent pas avoir un regard uniquement objectif .
      pourtant avec l internet on devrait etre de plus en )lus apte a se détacher de la projection de l’Image . de la représentation physique pour aller plus vers celui de l’ esprit , de la pensée, des concepts, du pragmatisme et de l abstraction .

      pour Asselineau ; il a fait de gros effort de communication ces derniers temps .ça peut ne pas paraitre pour l ensemble des personnes , mais il y a eu des changements .
      pour le charisme que cherche les gens , ben ... pfffffffff ... voilà quoi que dire ..
      le problème pour asselineau c est qu il n’ a pas trop l opportunité de présenter son programme , ni se faire connaitre vraiment , cela ferait même s il n est pas elu un grand raz de marée . et éviterait 
      Sinon, il ne reste que frustration ... ou longue, très longue patience qui peut se compter en dizaines d’années.


      En plus, du côté des idées, c’est très limité aussi  : limité ou pas , tout est relatif , la plus part des personne ne sont même pas au courant du 2/10 du fonctionnement , ils ont une vague idée , mais pas en forme . ce que fait asselineau est un excellent debut pour continuer apres a chercher par soi même .
      de plus parfois il ne faut pas etre dans une politique trop « tordue » ou compliquée , pour eviter de se prendre les pieds dans le tapis . parfois les voies les plus simples sont les meilleures . « en ce sens , aussi , qu’ à trop vouloir etre gagnant , on finit par tout perdre »
       suivre la ligne de conduite décrite par Confucius et être réaliste .


      Mon espoir étant le dynamitage de l’UE, le FN me paraît être le meilleur candidat pour réussir ça.
      Marine n est pas stable , comme je disais elle est comme les girouettes , et en plus veut plaire .
      pour une question de personne , j aurais mis plus de confiance en son père qu’ à marine . car avec le père on « sait » où on met les pieds . Vous avez un nombre incalculable de personnes qui ne sont pas capables de dire non , ou d accepter un non. alors ça se tortille , ça ne se positionne pas, ça fait tourner en rond , ça perd donc toute crédibilité . et ce sont des personnes qui ne peuvent pas tenir la route .

      Asselineau à l avantage de rester sur la meme ligne de conduite depuis le debut ... ses analyses sont justes etc ..

      Donc d où marine serait mieux qu Asselineau ?


    • Sozenz 23 novembre 2016 15:21

      @Tall
      ils jouent avec le mensonge . tout le monde normalement devrait savoir à quoi mène le mensonge....
      Marine jongle , elle joue pour elle même ... donc elle dupe les gens

      Merci aussi pour cet échange en tout cas . smiley


  • wesson wesson 21 novembre 2016 10:37

    Bonjour Pierre, 

    bon Fillon pratiquement choisi par la droite, c’est leur affaire. 

    Je réagis juste sur le coté « Poutine ». On as au moins la confirmation d’une chose assez profonde finalement dans la société Française : Malgré tous les efforts de nos politiques, non, on ne déteste pas la Russie, et non, on ne considère pas son président comme « L’emmanuel Goldstein » du moment.

    Toutefois, je ne crois pas aux capacités de compréhension et d’apprentissage de nos mass media. Nous en auront donc probablement des caisses contre les amitiés entre Fillon et la Russie jusqu’à l’élection.

    Sur le reste du programme : Ben c’est du Thatchérisme au moment ou il est abandonné partout dans le monde anglo-saxon. On est toujours avec 30 ans de retard décidément.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 novembre 2016 10:57

      @wesson
      Vous en faites des efforts désespérés pour éviter de parler des réformes structurelles imposées par Bruxelles !
      Feuille de route pour la France pour 2016
      Et oui, c’est ce que Mélenchon aussi devra appliquer s’il est élu, puisqu’il ne veut pas mettre le Frexit en priorité dans son programme ...


      Et je vous rappelle que le droit européen s’applique aussi en matière de Constitution.

      "La primauté du droit européen sur les droits nationaux est absolue. Ainsi, tous les actes européens ayant une force obligatoire en bénéficient, qu’ils soient issus du droit primaire ou du droit dérivé.

      De même, tous les actes nationaux sont soumis à ce principe, quelle que soit leur nature : loi, règlement, arrêté, ordonnance, circulaire, etc. Peu importe que ces textes aient été émis par le pouvoir exécutif ou législatif de l’État membre. Le pouvoir judiciaire est également soumis au principe de primauté. En effet, le droit qu’il produit, la jurisprudence, doit respecter celui de l’Union.

      La Cour de justice a estimé que les constitutions nationales sont également soumises au principe de primauté. Il revient ainsi au juge national de ne pas appliquer les dispositions d’une constitution contraire au droit européen."


    • Martha 21 novembre 2016 12:15

       
       @wesson

      Fillon est effectivement le choix le plus intéressant pour le « P.R. »

       D’autant plus que c’est un vote populaire qui est sans doute la première explication du score d’hier soir, cela démontre qu’il est celui qui est le « plus présentable » du P.R.

       On entend dire : c’est un bon politique, il a de l’expérience, il a fait de bons choix lorsqu’il était ministre de l’éducation nationale (ce qui est très vrai). Il a une bonne tête. Bien et tout. On marque une pause, on va enfin s’occuper de nos affaires intérieures. Il s’entend avec les Russes en plus, comment faire mieux ?
       Il faut reconnaître qu’il fait très bonne figure.

       Et c’est cela qui est le plus grand danger : sous ses airs affables, il va nous occuper comme savent si bien le faire les stratèges qui l’ont mis en avant, avec des « débats sociétaux » qui masqueront l’essentiel : les infamies anti-citoyennes mises en places au cours des deux quinquennats précédents et principalement, le premier, au cours duquel il a été premier ministre d’un bout à l’autre.

       Avec le temps la vérité se fait jour et les responsabilités de N.Sarkosy dans les affaires qui le poursuivent se vérifient, il faut s’attendre à ce que la justice face des glissades bizarres si à nouveau le P.R. reprend le pouvoir chez nous.

       Et bien sûr plus question de remettre en cause notre assujettissement à l’Europe (commission européenne), à l’Euro et à l’OTAN, puisqu’il en est un des principaux responsables.

       


    • Martha 21 novembre 2016 12:26

       PS :
       
       Autour de moi, « les gens », en grand nombre, ont fait le déplacement et sont allés voter essentiellement pour que N.Sakosy ne soient pas réélu.
       Les Français le détestent : qu’il en prenne bien conscience.


    • wesson wesson 21 novembre 2016 13:05

      @Martha
      Sarkozy était déjà politiquement mort dès les élections de 2012. Il a juste fallu 4 ans pour qu’il s’en rende compte. En tout état de cause, ces seconds adieux à la politique on cette fois de grande chances d’être les bon !


      Pour le reste, Fillon n’est peut-être pas un si bon choix que cela : on le sait affligé de sciatiques à répétition, qui l’ont en plusieurs occasions amenés à l’arrêt de son activité politique. Je ne suis pas certain que cela soit très bon pour la France, d’autant que je crois me souvenir qu’il avait refusé précédemment une mise en avant politique précisément à cause de ces problèmes de santé.




    • wesson wesson 21 novembre 2016 13:24

      @Fifi Brind_acier
      mais oui, mais oui


    • Pierre Pierre 21 novembre 2016 15:23

      Bonjour wesson,

      J’ai gardé un ton neutre pour écrire cet article. La société française est très partagée concernant la politique russe et est sous l’influence des médias mainstream pour au moins la moitié. 
      Je me rends aussi compte que les médias ne sont pas réformables et je m’interroge sur les rapports qu’ils auraient avec Fillion s’il était élu à la présidence.
      Pour le programme économique thatchérien de Fillon, je ne le crois pas doctrinaire et il est sûrement capable d’évoluer vers plus de conservatisme et de protectionnisme. Ce sera d’ailleurs contraint et forcé parce que cela semble être la voie que les Etats-Unis et la Russie vont suivre. 

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 novembre 2016 18:54

      @wesson
      Rassurez-vous, ce n’est pas pour vous que j’écris des commentaires, mais pour les milliers de lecteurs d’ Agoravox... S’il n’y avait pas l’ UPR pour expliquer les Traités, les articles des Traités, les origines américaines de l’ Europe, ce n’est pas sur Mélenchon qu’ils pourraient compter, vu qu’il ne cite jamais le moindre article des Traités....


      C’est pratique, remarquez, ça permet de faire croire qu’on peut faire tout ce qu’on veut, alors qu’on ne peut rien faire du tout.

    • Sozenz 21 novembre 2016 20:36

      @wesson
      Pour le reste, Fillon n’est peut-être pas un si bon choix que cela : on le sait affligé de sciatiques à répétition, qui l’ont en plusieurs occasions amenés à l’arrêt de son activité politique. Je ne suis pas certain que cela soit très bon pour la France,

      Non ce n est pas un bon choix. car on ’risque’ encore , de fonctionner avec cette infernale alternance gauche droite tous les 5 ans et permettra de continuer de faire mettre en place des maillons supplémentaires d’ aliénation des peuples .

      Mais je garde espoir, et la foi , comme il se doit , nul ne connait le chemin. même pas ceux qui tentent de le construire avec tout leurs moyens . 


    • Veniza Veniza 21 novembre 2016 21:11

      @Martha

      Je suis d’accord avec vous sur Fillon.
      Là ou le bat blesse, c’est son programme :
      - suppression des 35h
      - la retraite à 65 ans
      - suppression de 500 000 postes de fonctionnaires,
      mais il va faire exploser le chômage !
      Et pour un tel programme, qui veut voter pour lui ? Personne, sauf les patrons qui ne font pas la majorité.
      Donc, Fillon perd....
      Si Marine est un peu maligne, elle saupoudre son programme de social, et elle gagne.

    • wesson wesson 21 novembre 2016 22:12

      @Pierre
      « Pour le programme économique thatchérien de Fillon, je ne le crois pas doctrinaire et il est sûrement capable d’évoluer vers plus de conservatisme et de protectionnisme.  »


      Je ne suis pas, mais alors pas du tout rassuré. Je n’ai pas oublié que Fillon a été pendant 5 ans le 1er ministre de Sarkozy, et que c’est les conséquences désastreuses de cette politique qui on le plus aggravé le chômage en France (+ 600.000 chômeurs en 1 an), et ont occasionné de larges mouvements sociaux.

      Cette ancienne politique peut apparaître comme remarquablement modérée si on la compare au programme actuel et fort détaillé de Fillon. C’est une véritable guerre contre le corps social. Au menu très digeste : 

      * 500.000 fonctionnaires virés
      * Retraites toutes alignés (sur le moins disant bien entendu) et suppression de tous les régimes spéciaux
      * Fin des 35 heures (en fait fin de la durée légale du travail), et retour immédiat des fonctionnaires au 39H (payés 35).
      * Recul sec de 5 ans de l’age de la retraire
      * 20 milliards d’économie par an sur les dépenses publiques
      * encore 40 milliards de baisses de « charges » aux entreprises - autrement dit, 40 milliards de cotisations supplémentaires que les salariés devront compenser
      et la dernière sucrerie totalement indispensable au redémarrage de la France : fin de l’ISF


      C’est plus un programme, c’est un catalogue pour sado-masochiste. Et oui, Fillon est un pur doctrinaire, peut-être même encore plus que Juppé. Et c’est bien évidemment un Européen absolument convaincu, pas prêt à remettre une seule seconde en cause les dogmes du très saint libre marché. 

      Et même en politique étrangère, il est certes un tout petit peu moins zinzin que le reste de la classe, mais il partage aussi avec Sarkozy la pleine et entière responsabilité du bazar que nous sommes allés mettre en Libye. Ne l’oublions pas.

      Bref, pas la peine de sortir les langues de belle-mère. Hollande et Sarko on les as détestés parce qu’ils nous faisaient honte. Celui là, on va le détester parce qu’il va appliquer sa politique.

    • Pierre Pierre 22 novembre 2016 05:48

      @wesson
      Nous sommes peut-être à l’aube d’une ère nouvelle où la globalisation chère à Obama va disparaître avec lui. Les signes d’un monde multipolaire nouveau apparaissent partout sans qu’on ne le remarque.

      Trump a été élu avec un programme certes libéral mais protectionniste avant tout avec la volonté de rapatrier les productions industrielles consommées aux Etats-Unis et dispersées dans l’ALENA.
      L’exemple de Ford est typique. Trump menace de taxer les importations de voitures à 35 % si les constructeurs continuent à délocaliser vers le Mexique. Pour le moment, c’est la panique chez les constructeurs parce que ils n’avaient pas anticipé la victoire de Trump. Il tient un langage à la Poutine avec eux et c’est nouveau. (lien) C’est clairement du protectionnisme.
      La Chine a réorienté sa production vers son marché intérieur et vers la consommation en n’ouvrant son marché qu’aux produits qui lui manquent dont les produits de haute technologie et les produits de luxe. La Chine ne fait pas de vagues mais elle met aussi doucement des mesures protectionnistes en place pour être parée en cas de nouvelle crise mondiale.
      Les signes indiquant la fin prochaine du libéralisme mondialisé se multiplient en Russie. La politique de Poutine se dirige vers l’autosuffisance pour les secteurs vitaux. Je ne sais pas si vous le savez mais on inaugure une nouvelle usine tous les deux jours en Russie. Les cours du rouble bas favorisent les productions locales au détriment des importations. Je parierais gros que si demain l’UE levait les sanctions, la Russie maintiendrait les siennes. Elle refuse d’ailleurs toute négociation sur des levées réciproques. Le gouvernement libéral de Medvedev sera viré avec Nabioullina avant les présidentielles de 2018 (il attend le plus longtemps possible pour ne pas permettre à Medvedev de monter une opposition contre lui avant les élections présidentielles). Pour le moment, Poutine n’arrive pas à choisir entre le néolibéralisme de Koudrine et l’économie dirigée prônée par Glaziev mais le sens du vent va dans la direction de Glaziev.
      Je crois que les dirigeants de l’UE n’ont pas encore pris la mesure du mécontentement des classes moyennes qui voient leurs revenus fondre comme neige au soleil et qui vont de plus en plus souvent émettre des votes antisystèmes. La politique économique européenne actuelle favorise outrageusement l’Allemagne mais elle risque de faire éclater la zone euro. Dans cette perspective, la seule solution pour l’Allemagne et pour l’UE serait de réorienter la production vers le marché européen en bloquant les produits équivalents venant de l’extérieur, le temps de se réorganiser. Ce sera risqué parce que l’UE n’a pas les atouts (trump smiley ) des Etats-Unis.
      Personnellement, je ne crois pas qu’un isolationnisme économique de pays européens soit possible et viable. Nos économies sont devenues trop imbriquées et un éclatement de l’UE serait une catastrophe. Je suis donc en total désaccord sur ce point avec Fifi Brind_acier. Qu’on refonde l’UE sur des bases plus sociales, d’accord. Qu’on en finisse avec les règles libérales rigides, d’accord aussi. Que des secteurs économiques vitaux puissent être soustraits au libéralisme et aux dictats de Bruxelles, 100 % d’accord. Qu’on régule le système financier, 1000 % d’accord. Que chaque pays en revienne 100 % à ses propres règles, pas du tout d’accord et ce n’est d’ailleurs plus possible dans le système commercial concurrentiel actuel de l’UE.
      Tout cela pour en venir au fait que Fillon ou n’importe que autre président français devra tenir compte des changements qui doucement se mettent en place dans le monde. 
      Effectivement, mettre les mesures que vous citez en place sans exiger une contrepartie de la part du patronat est politiquement suicidaire. Nous pouvons tous voir les conséquences catastrophiques que cela a donné 35 ans plus tard dans les pays où cela a été appliqué. Ce serait un retour vers le passé !





    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 novembre 2016 07:16

      @Pierre
      Je comprends très bien le point de vue russe, qui préfère négocier avec 1 seule Institution, qu’avec 27 pays aux intérêts différents. D’ailleurs, certains pays, comme le Portugal et l’ Espagne sont tournés vers l’Amérique latine et se fichent de la Russie comme de leur première chemise...
      S’ils quittent l’ UE, ils feront comme la Grande Bretagne, ils prendront la direction du grand large...


      L’UE a été construite sur la base exclusive du libre échange et de la mondialisation.
      Elle n’est pas réformable. Ceux qui prétendent le contraire vous mentent.
      Et comme l’a dit fort justement Poutine en 2007 à Munich : « Le Nouvel Ordre mondial voulu par Washington n’a pas d’avenir, seule compte la souveraineté des Etats ».

      Il faudrait maintenant un peu de cohérence entre les discours et la pratique !

      Vous soutenez la rhétorique des néo cons US, des mondialistes et des Mamamouchis euro-atlantistes, à savoir que la souveraineté, c’est l’enfermement ! Vous avez vu ça où ?
      Les 180 pays du monde qui sont des pays souverains passent leur temps à signer des accords de coopération, et de plus en plus souvent avec la Chine et la Russie !
      Ils vivent en vase clos ? 


      L’éclatement de l’ UE est inéluctable, vous feriez mieux de soutenir l’ UPR qui a été la seule organisation politique française présente en Mai 2014 à Moscou et à Sébastopol, que de soutenir Fillon et l’Union européenne, parce que c’est plus pratique pour les Russes !

    • wesson wesson 22 novembre 2016 11:26

      @Pierre
      Beaucoup de choses à dire sur cette très intéressante réponse. 

      Traitons d’abord un cas annexe et insignifiant : Je refuse de répondre aux militants de l’UPR tels que fifi et autres tant qu’ils ne cesseront pas leur trollisme infernal et leur position victimaire. Je conseille à tout le monde d’en faire de même, et de les ignorer purement et simplement.


      Sur l’aspect programme de Fillon, il se trouve que je croit à la politique, et en la parole de certains hommes politiques. Certes l’exercice de l’élection consiste à faire tout un tas de promesses emblématiques dont certaines ne seront effectivement pas appliquées. Mais dans l’ensemble, il faut reconnaître que les hommes politiques une fois arrivé au pouvoir appliquent pour une grande part leur programme (à l’exception notable de François Hollande qui non seulement n’as pas appliqué son programme, mais a appliqué celui de ses concurrents non seulement à droite mais aussi à l’extrême droite).

      Il me semble que Fillon est l’un de ces politiques qui est convaincu par ce qu’il raconte, et son programme, et bien il va réellement l’appliquer, ou du moins essayer de le faire.

      Vous avez à mon sens parfaitement analysé la fin de l’ère de globalisation, et effectivement l’élection de Trump est un coup d’arrêt et un retour au protectionnisme. Et effectivement dans ce contexte, le choix de Fillon est un anachronisme. Mais ça ne change rien au personnage, et si il est aussi Gaulliste qu’on le prétend, il appliquera sa purge néolibérale jusqu’à ce que le corps social le force à changer d’orientation. Sur un autre fil j’ai écrit que avec Sarko ou Juppé, on aurait peut-être une guerre contre les Russes, alors que avec Fillon, on aura juste une guerre civile.

      Là où je ne partage plus du tout votre analyse, c’est d’abord sur l’hypothèse d’une UE sur des bases sociales, et ensuite sur le terme « isolationnisme » qui n’est pas approprié. 

      l’UE sociale, c’est ce qui est vendu depuis plus de 20 ans. On sait maintenant ce qu’il en est vraiment : ça n’existera pas. La construction Européenne est exclusivement un marché à délocalisation interne, fait pour aligner tout le monde sur le moins disant social, et l’Euro non dévaluable en est la garantie ultime. Ce truc là n’est plus réformable, et il faut effectivement le quitter pour le faire exploser et recommencer autre chose.
      Au passage, comme l’oligarchie voit bien que cet attelage contente de moins en moins de monde (et surtout dans un contexte d’incertitude avec l’OTAN), on nous ressort une vieillerie déjà tentée en 1954 - une défense Européenne. En réalité, une structure dont le but final est la guerre contre la Russie.

      L’isolationnisme je récuse le terme car ce n’est pas ce dont il s’agit. Mais c’est juste de ne pas accepter qu’une marchandise produite par des gens payés au lance pierre et sans aucune couverture sociale soit au même prix ou moins cher qu’une marchandise faite par une personne correctement payé et protégé. C’est juste cela le protectionnisme, et cela n’as rien à voir avec l’isolationnisme. Non, l’idée n’est pas de transformer la France en Corée du nord, mais de ne pas se laisser imposer un modèle qui ravage complètement le tissu social qui a fait la grandeur de notre pays, et que l’on est en train de détruire. 

      Il y a aujourd’hui une réalité, c’est l’UE et sa dérégulation financière et sociale, et elle n’est pas la même que la réalité d’il y a 30 ou 40 ans ou la finance n’était pas dérégulée, et ou il existait un pacte social. Si nous sortons de l’UE, une autre réalité viendra se mettre en place, surement pour corriger les excès actuels. C’est dans l’ordre des choses, et rien n’est impossible en cela.

    • Pierre Pierre 22 novembre 2016 11:30

      @Fifi Brind_acier & Tall
      Non, je ne soutiens pas du tout Fillon. Je ne pense pas avoir dit cela ni dans l’article ni dans un commentaire. J’ai seulement dit que objectivement, c’est lui qui a le plus de chance d’accéder à la présidence.

      Je suis d’accord avec vous pour dire que l’UE n’est pas réformable en l’état actuel des traités et alors ? Cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas réformer les traités. 
      Le protectionnisme qui se met doucement en place dans le reste du monde obligera l’UE à revoir ses positions rigides et doctrinaires. 
      Revenir à avant l’UE est évidemment une option à laquelle on peut recourir en dernier ressort mais dites-vous bien que le prix à payer sera cher pour les populations.
      On peut comme le dit Tall revenir aux accord bilatéraux comme avant mais c’est tout aussi compliqué que des accords généraux au niveau européen.
      Avant de casser l’UE, il faut essayer de trouver le moyen de la réformer parce que si on ne l’a pas essayé et que cela tourne mal, on se le reprochera mais ce sera trop tard.
      Ce sera entre autres le sujet de mon troisième article sur le système économique de demain que j’ai mis en veilleuse vu l’actualité brûlante de l’élection de Trump et de la désignation du candidat de la primaire des Républicains qui risque de désigner le prochain président français.
      Pour Fifi, j’aime bien François Asselineau, je lis ses articles, j’écoute ses analyse et je n’ai rien à leur reprocher et je le trouve très compétent sur tous les sujets. Je suis plus dubitatif en ce qui concerne ses projets économiques. N’avoir pour seul objectif que de quitter l’UE pour les réaliser, c’est à mon avis un peu réducteur parce que il y a toute une palette d’autres options à essayer.
       

       

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 novembre 2016 12:24

      @Pierre
      Pour réformer les Traités, (article 48 du TFUE), ce n’est pas la majorité qui compte, mais l’unanimité.


      Or les 27 pays ne sont unanimement d’accord sur rien ! Ni sur la question des frontières, ni sur les travailleurs détachés, ni sur la fiscalité et les paradis fiscaux, ni sur les sanctions contre la Russie, ou sur l’ OTAN, ou sur le social, ou les euros bonds, ou sur l’ Ukraine... .

      Il ne peut donc y avoir ni réforme sociale, ni réforme sur la fiscalité, ou sur l’immigration ou sur la fin du dumping social.

      Ou alors, il faudrait 27 Mélenchon, ou 27 Dupont Aignan, ou 27 le Pen en même temps dans les 27 pays ! La probabilité que cela arrive est de 1 jour tous les 745 000 ans !

    • Pierre Pierre 22 novembre 2016 12:50

      @wesson
      Si j’ai parlé d’isolationnisme et je n’ai pas trouvé où, ce serait par erreur. J’ai parlé de protectionnisme, cela oui. Le protectionnisme n’empêche pas les contacts économiques avec d’autres pays ou unions de pays. Cela s’est toujours fait dans l’histoire.

      Le protectionnisme régule les échanges et les limite à un commerce qui est mutuellement intéressant.
      La globalisation actuelle n’est pas équilibrée et elle permet aux plus puissants de devenir encore plus puissant et aux plus pauvres de le rester indéfiniment. C’est du néocolonialisme déguisé.
      Avoir un poids critique est une condition indispensable pour réussir un protectionnisme intelligent. Aucun pays européen n’a assez de poids économique pour cela, même pas l’Allemagne et son néo-Lebensraum vers l’est et le sud.
      Voila pourquoi, une union européenne (avec minuscule) est indispensable pour ne pas être avalé un par un par des plus puissants. Que cette union soit dans sa forme actuelle ou dans un autre, c’est égal.
      Concernant Fillon, n’oublions pas que Seguin a été son mentor et qu’il doit sûrement rester quelques souvenir de lui dans sa mémoire politique. Cela laisse espérer qu’il modulera ses positions une fois élu, s’il l’est évidement.
      « Là où je ne partage plus du tout votre analyse, c’est d’abord sur l’hypothèse d’une UE sur des bases sociales » Je n’ai pas écrit cela. L’union doit être sur une base économique d’abord et pas nécessairement néolibérale. S’il y a une union politique, elle doit être libre et souple. L’union militaire (Défense européenne) est quelque chose à étudier mais je pense que la meilleure option est une politique de détente avec les voisins et surtout avec la Russie qui a aussi ses raisons d’être inquiète. L’absence de règles sociales en UE est uniquement due au dogme néolibéral en vigueur qui ne prévoit rien dans ce sens. Il n’y a aucune possibilité de créer une Europe sociale tant qu’elle sera néolibérale. Pour le moment, l’Europe masque cette lacune avec ses règles sociétales sensées être progressistes mais qui sont imposées sans passer par la voie démocratique. Je suis certain que les peuples sont majoritairement beaucoup plus conservateurs et attachés aux traditions que ce qu’on pense généralement.
      Je reviendrai sur les bases sociales de l’UE dans mon prochain article, c’est un sujet difficile et long à développer. 
      Je suis totalement d’accord avec le cinq dernières lignes de votre commentaire. Le tout est de savoir dans quel cas de figure les intérêts des peuples seront les mieux protégés.

    • Gorg Gorg 22 novembre 2016 13:29

      @Pierre 22 novembre 12:50

      Bonjour Pierre,

      Votre avis est sans aucun doute intéressant. Je le partage en grande partie. Par contre, je ne pense pas que Fillon soit l’homme de la situation, même si je rejoins son analyse géopolitique. Ce n’est pas un De Gaulle. De toute façon De Gaulle n’était pas ultra-libéral. Il avait, en plus du sens de la nation, le sens des citoyens.
      Et puis en ce qui concerne Fillon, n’oublions pas la Lybie...
      De toute façon l’Europe ne peut pas changer de la façon que vous souhaitez sans aller au clash.
      Il faudra, hélas, sans doute la défaire pour la reconstruire.
      Le problème c’est qu’elle est infestée par des dirigeants qui ne voient que leurs petits intérêts propres, leurs égos ou suivent simplement les directives ou le modèle d’autres puissances.
       Le semblant d’unité de l’Europe, ce n’est que cela... les petits intérêts financiers de certains... Je suis très pessimiste... Je demande si nous ne sommes pas revenus en 1933...

      Cordialement


    • Gorg Gorg 22 novembre 2016 13:39

      @Tall

      Bonjour,

      "de nombreux pays dans le monde s’en sortent très bien tout en étant beaucoup moins puissants. Il y en a même un juste à la frontière : la Suisse."

      C’est vrai. Mais leur industrie a des fondamentaux différents du notre (ainsi que leur système scolaire d’ailleurs)...
      Celle-ci est basée sur la compétitivité par l’excellence alors que nous pratiquons la compétitivité par les prix.
      Ce qui ne les empêche pas d’exporter malgré des salaires élevés... Contrairement à ce que l’on croit, la Suisse ne tire pas la majorité de ses revenus par les banques...

      Cordialement


    • Pierre Pierre 22 novembre 2016 13:58

      @Tall
      Oui, certains petits pays s’en sortent très bien parce qu’ils ont une niche particulière. La Norvège et ses revenus pétroliers ou la Suisse et ses banques. Cela marche tant que cela marche. 

      Il faut cependant noter que ces pays sont quasi intégrés dans l’UE.
      Le monde multipolaire qui se dessine pour le moment sera formé d’ensembles de pays qui partagent les mêmes intérêts. Les petits pays isolés seront alors des proies faciles à déstabiliser par des acteurs économiques privés ou par d’autres Etats plus puissants. 
      Un exemple parmi mille : pensez-vous que chaque pays aurait pu infliger une amende (13 milliards d’euros en tout) à Apple pour pratique déloyales. L’UE l’a fait parce que elle a ce poids critique.
      Voici un article pas trop long et intéressant sur le sujet. (lien)

    • Pierre Pierre 22 novembre 2016 14:26

      @Fifi Brind_acier
      « Or les 27 pays ne sont unanimement d’accord sur rien ! »  Je le sais et je vous ai déjà répondu qu’il y a des pays qui sont des contributeurs nets (comme la France par exemple) de l’UE et qu’il y a des moyens de pression sur les pays bénéficiaires. On ne met pas la pression sur ces pays uniquement parce qu’il faut les ancrer définitivement dans le clan occidental et atlantiste. C’est un jeu de dupes pour nous qui est dirigé par les Etats-Unis et l’OTAN. Le Royaume-Uni, lui aussi contributeur net, peut se retirer de l’UE parce qu’il a la City et qu’il garde une certaine proximité avec ses anciens dominions. 

      La France n’a pas ces atouts mais elle peut faire du chantage.
      Quand je pense que la Pologne perçoit plus de 15 milliards d’euros par an de l’UE et qu’elle achète ses avions et ses hélicoptères aux Stades, je me dis que la France a de bien piètres dirigeants. 

    • wesson wesson 22 novembre 2016 14:38

      @Pierre
      « Si j’ai parlé d’isolationnisme et je n’ai pas trouvé où, ce serait par erreur. »


      C’est dans votre réponse de 5h48

      « Personnellement, je ne crois pas qu’un isolationnisme économique de pays européens soit possible et viable. »

      Peut-être est-ce moi qui ai mal compris votre propos.



      « Avoir un poids critique est une condition indispensable pour réussir un protectionnisme intelligent. »

      Oui, et je crois que nous l’avons, sur plusieurs aspects d’ailleurs. Cessons un peu cette théorie de notre impuissance.

      « Aucun pays européen n’a assez de poids économique pour cela, même pas l’Allemagne et son néo-Lebensraum vers l’est et le sud. » 

      Arrêtons de nous voiler la face : l’Allemagne a réussi son 4ème Reich, et cela lui donne effectivement le poids suffisant pour imposer à toute l’Europe une politique qui va dans son seul intérêt. Et elle peut d’autant mieux le faire que en France nous avons strictement personne pour s’opposer à cela. 

      Plus que jamais je pense que la véritable origine du Maidan Ukrainien est à regarder du coté de l’Allemagne. Cette dernière est toujours aux avant postes pour maintenir les sanctions contre la Russie, parce que c’est dans la mentalité Allemande : Ils sont prêt à aller jusqu’au suicide si on leur résiste et que on leur dit non. L’arrogance Allemande a maintenant largement supplanté la nôtre. Ils nous ont envahis 4 fois et ils nous aiment pas, surtout ils n’aiment pas que l’on puisse avoir une position neutre par rapport à la Russie, parce que effectivement pour eux la rive droite de l’Elbe, c’est leur possession, et ils n’y tolèrent personne. D’ailleurs allez vous balader dans les aéroports Allemands sur les trajets Russie-France, vous pouvez être certain que les douaniers y viseront plus particulièrement les Français dans leurs fouilles. Et là je vous parles de vécu personnel et très récent. 

      Même l’Allemagne est aujourd’hui pratiquement en position d’en imposer aux Américains. Ces derniers demandent depuis des années aux Allemands d’arrêter la politique austéritaire, sans aucun effet. Obama est allé en Grèce avec la promesse de faire plier les Allemands sur la question de la dette, puis une fois à Berlin il s’est carrément fait envoyer sur les roses. Pire, sur la question de l’OTAN, c’est les Allemands qui proportionnellement paient le moins, mais tiennent actuellement le discours suivant aux Américains : « Si vous nous demandez de payer notre quote part de l’OTAN, alors on vous fout dehors de l’Europe »


      Franchement, le pays qui m’inquiète le plus aujourd’hui, c’est l’Allemagne. Dès qu’ils acquièrent une certaine puissance, il nous font terminer cela dans le ravin. 2 guerres mondiales, ça ne nous a pas suffit ? 

      Il est plus que temps de mettre bon ordre à cela, et la France par sa démographie, sa position géographique, sa structure sociale et son mode de vie a tout a fait les atouts en mains pour opérer ce changement de cap et laisser l’ordo libéralisme Allemand à la place ou il devrait être. Oui, on peut faire cela aujourd’hui. La seule chose qui manque pour y arriver, c’est l’impulsion politique. Après vous verrez que la volonté populaire se chargera du reste.




    • Pierre Pierre 22 novembre 2016 14:40

      @Tall
      « Pays souverain ne veut pas dire pays isolé. »  On est bien d’accord mais si on veut faire librement du commerce avec ses voisins, il vaut mieux se mettre d’accord et appliquer tous les mêmes règles si c’est possible. Cela ne vous semble pas une évidence ? Et si on est d’accord pour appliquer les mêmes règles, il est normal qu’une organisation supranationale veille à la bonne tenue de celle-ci. 

      Ce qui n’est pas normal et que je dénonce aussi, c’est que les pays européens ont trahi leurs peuples en délégant le pouvoir d’interprétation des règles à une instance supra-nationale et ont perdu ainsi leur souveraineté.

Réagir