mercredi 28 juin - par Taverne

France niquée, France paniquée

Voilà sur deux bancs de l'Assemblée les députés de deux fronts qui se haïssent. L'un des fronts fait son miel des votes d'une France paniquée, dans l'autre camp siège une députée qui "nique la France" mais aussi son chef qui nique le système électif quand il ne lui est pas favorable et qui nique l'élite, les intellectuels, les "matheux". Les dépités des deux partis de la France en marge ont boudé le protocole qui veut que l'on acclame l'élection du président d'une institution crée par les Révolutionnaires.

Danièle Obono, députée de la France (niquée) Insoumise est critiquée pour avoir signé une pétition soutenant le chanteur du groupe ZEP et un sociologue mis en examen pour la chanson "Nique la France" en 2012. Jean-Luc Mélenchon aurait pu faire profil bas sur cette affaire. Eh bien, c'est tout le contraire : il s'en montre fier et il soutient à fond sa camarade.

Invitée sur le plateau des Grandes Gueules de RMC mercredi, la députée était interrogée sur la signature de cette pétition : "Vous êtes députée de la République, avec l'écharpe bleu-blanc-rouge, et vous aviez signé une pétition en faveur de la chanson 'Nique la France' du groupe ZEP. Est-ce qu'en tant que députée, vous êtes fière de l'avoir fait ?" L'accusée répond que "c'était pour défendre la liberté d'expression de ces artistes, ça fait partie des libertés fondamentales." Sauf que, désormais elle est élue du peuple et, quand on a en charge un mandat électif national, on ne crie pas "nique la France". On doit aussi, en tant qu'élu du peuple, savoir mettre en balance les libertés artistiques individuelles aveec les grandes libertés fondamentales que l'on doit défendre. Les goûts personnels ne sont pas d'ailleurs pas de mise dans l'exercice supérieur de la fonction élective de député. Ils doivent passer en second.

Mais la députée récidive et montre qu'elle ne comprend manifestement pas cela en se faisant longuement priée pour enfin lâcher de mauvais gré un petit "vive la France !" La polémique était ainsi lancée sur les réseaux sociaux. J'ai vu l'intéressée sur un plateau de télévision ce mardi soir vers minuit. Interrogée à nouveau, gentiment, elle a témoigné par sa réaction impétueuse que, non seulement, elle n'a pas pris toute la mesure de sa nouvelle fonction, mais qu'en outre elle n'a aucun respect pour le débat démocratique. En effet, sa parole criarde couvrait celles de ses interlocuteurs, journaliste compris. "J'ai raison, point !" Il est vrai que les autres jeunes députés présents d'En Marche et des Républicains faisaient un peu figure de gentils bobos très consensuels et très suiveurs...

Il est bien dommage qu'elle ne soit pas à même de réaliser la charge et les obligations que lui confère sa charge de députée. Circonstance aggravante : elle représente aussi, d'une certaine manière, la diversité. Or, ce n'est pas, il me semble, un bon moyen de valoriser cette diversité que de s'engager dans des polémiques sulfureuses.

Mélenchon, qui a déjà exercé un mandat d'élu national (sénateur) a, lui, est supposé avoir, lui, la sagesse suffisante pour corriger l'excès. Mais non, il l'applaudit et chez France Insoumise, on sort la carte du racisme, comme cela est toujours bien pratique dans ces cas-là (même s'il est vrai que des propos racistes ont résulté de cette polémique...) pour défendre l'indéfendable et prêchant la vertu. Non, la justice qui est saisie n'est pas raciste, pas plus que la France dans son ensemble. Mais : "La vertu est de notre côté, point !"

Il semble que la France en marge mélenchoniste ait pour credo le dénigrement des institutions françaises. On se souvient qu'il a qualifié l'ancien ministre de l'Intérieur de criminel, montrant toute sa défiance envers la police et la justice françaises.

Quand on sait que la parole d'un député est complètement libre à l'Assemblée, on ne peut que s'inquiéter de l'usage que certains (certaines) en feront ! En effet, par tradition républicaine, les députés ne peuvent pas être poursuivis pour ce qu'ils profèrent, même pour des attaques diffamatoires et des injures. Ce qui explique que les questions d'honneur se sont longtemps réglées sur le pré, par des duels. Mais si la République a donné une liberté totale de parole aux députés, ce n'est pas pour en mésuser mais pour exercer l'esprit de responsabilité qui va avec ! Imaginez qu'en plein congrès réuni par le Président de la République, des députés se mettent à lancer des injures ou autres incongruités ! Naturellement, on fait confiance aux autres députés pour couvrir de leurs voix lesdites insanités mais quelle serait alors l'image que donnerait notre pays ?

Un(e) député(e) a le droit, comme tout citoyen, d'aimer des chansons qui vont trop loin, comme Hexagone de Renaud ou le Déserteur de Boris Vian (qui a choqué en son époque), mais il ne doit pas s'en faire le défenseur ni le promoteur. Ici, les chansons mises en cause sont du rappeur Saïdou du groupe Z.E.P. (Zone d’Expression Populaire). Ce rappeur, ainsi que le sociologue et militant Saïd Bouamama, ont été mis en examen pour "injure publique" et "provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence". Devinez d'où venait la plainte ? D'un groupe d’extrême droite nostalgique de l’Algérie française ! C'est ainsi que nous nous trouvons devant une situation de conflit ouvert à l'Assemblée entre deux bancs opposés de la France extrême. Cela n'augure rien de bon pour les débats futurs et l'ambiance dans l'hémicycle.

Deux partis se font la guerre. Ensemble, ils boudent les résultats des urnes et la tradition républicaine qui régit le protocole de notre assemblée. L'un admet recourir à la panique pour faire monter ses suffrages, à tel point que l'un de ses membres éminents s'interroge sur le point de savoir si le Front n'est pas allé trop loin sur la propagation systématique de la peur des étrangers. L'autre a, à sa tête, un chef charismatique qui se complait à niquer la France par tous moyens. Il nique les ministres de l'Intérieur et sa police, il nique les matheux, il nique même ses électeurs en les laissant au milieu du gué sans leur indiquer sa préférence de vote entre les deux tours des Présidentielles.

France niquée contre France paniquée ! Et nous avons bien failli avoir un président d'un de ces deux camps-là.

 



89 réactions


  • leypanou 28 juin 10:42

    Que vous avez dû être malheureux voir François Ruffin ne pas se lever lors de la proclamation de la victoire de François de Rugy à la présidence de l’Assemblée Nationale, au contraire de la quasi-totalité des autres députés.
    A vous lire, il semble que la victoire de l’opportunisme ne vous dérange pas trop, qu’un parti quasi-moribond comme le Modem puisse avoir une quarantaine de députés, grâce à la crétinisation de masse.


    • Taverne Taverne 28 juin 11:49

      @leypanou

      Si François Rufin a choisi d’être indemnisé au rabais (au SMIC), cela ne lui donne pas le droit d’exercer sa fonction au rabais. Le fait qu’il soit resté assis m’indiffère, la position idéologique de tout un groupe qui méprise notre héritage révolutionnaire me pose question ainsi que le fait que les médias en parlent autant.


    • L'enfoiré L’enfoiré 28 juin 12:40

      @leypanou,

      "il semble que la victoire de l’opportunisme ne vous dérange pas trop, qu’un parti quasi-moribond comme le Modem puisse avoir une quarantaine de députés, grâce à la crétinisation de masse« 

      Je me suis amusé à lire votre commentaire.
      Comme si l’opportunisme était une tare.
      Si vous le croyez pour vous même, je serais enclin de vous dire que sans l’opportunisme, vous n’arriverez pas à être présent.
      Je ne dis même pas à »percer« dans un monde de brutes à tous les niveaux (et pas uniquement dans celui du pouvoir) comme le nôtre.
      Si cela vous amuse lisez »Être opportuniste".
      Sortez de votre crétinisation, sortez de la masse et des zombies et vous vous sentirez avec plus d’air dans les poumons.
      Trouvez un créneau qui n’est pas encore trop chargé.
      Faites une étude de marché avant de vous lancer....
      Mais c’est un conseil d’ami, bien sûr. smiley
       


    • covadonga*722 covadonga*722 28 juin 13:28

      @leypanou
      bonjour , bof qu’il mésestime de rugy c’est son droit , plus rigolo est son coup d’esbroufe a ce monsieur rufin , je ne garderais que le smic DIT IL yep quand on dort sur 1 millions d’euro et que la commission d’avance sur recette a pour vous les yeux de Chimène , voila qui relativise le coté insoumis non ?


    • pipiou 28 juin 13:34

      @Taverne

      Ce sont juste des gens qui ne respectent pas les symboles de la république et de la démocratie.
      Des « nique ceux qui ne pensent pas comme moi ».

      Un bel exemple donné à tous les enfants qui ne respecteront pas leur pays, ni les femmes, ni les minutes de silence.


    • Fergus Fergus 28 juin 15:50

      Bonjour, pipiou

      Je suis d’accord avec vous : il y a un règlement de l’Assemblée (pour le port de la cravate) et des usages (pour le salut au nouveau président). Même obsolètes, ils doivent être respectés, quitte à militer ensuite pour modifier ces codes afin de les mettre en conformité avec les mœurs du temps présent.


    • pipiou 28 juin 16:00

      @Fergus

      Modifier ces codes de manière démocratique ? Vous n’y pensez pas Fergus !
      Désobéir est un devoir, Nique la démocratie.

      Quand je serai député j’irai à l’assemblée en slip : ce qui compte c’est ce qu’il y a dedans


    • leypanou 28 juin 17:05

      @covadonga*722
      bonjour,
      Moi c’est plutôt des gens comme F de Rugy que je ne peux pas supporter. Qu’une personne comme lui -comme sa collègue B Pompili- ait pu devenir le 4ème personnage de l’état donne une idée de la mentalité dans certains milieux.


    • socrate socrate 28 juin 19:43

      @Fergus
      Si j’ai bien compris, il est plus choquant de ne pas porter de cravate que de siéger aux cotés des représentants du peuple mis en examen et porteur de casseroles.


    • petit gibus 28 juin 19:55
      @socrate

      Tout est n’est question que d’échelle de valeurs smiley  smiley smiley

    • Fergus Fergus 28 juin 20:24

      Bonsoir, socrate

      Bien sûr que non ! Mais dénoncer des élus corrompus peut se faire dans le respect des codes. Et comme je l’ai écrit ailleurs, rien n’interdit d’agir ensuite pour réformer ces codes effectivement désuets.

      Cela dit, je me contrefiche de cette affaire de cravate, ce n’est évidemment pas important. Tellement peu important que je ne vois pas l’intérêt pour les élus de la FI de se mettre en scène sur une question aussi futile.


    • ASTERIX 29 juin 09:30

      @socrate
      et pourtants ILS PUENT.... CES FUMIERS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      certains députés de droite sont nus sous leur cravate

      nus sans cerveaux aussi devenus des lobbyistes : mediator areva et de centaines d’aures conquetes de ces MALFRATS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • ASTERIX 29 juin 09:37

      @Taverne

      cher taverne au lieu de vous inquieter du civisme de notre ami RUFFIN

      profitez des vavances pour lire le « bestiaire des droites » et la litanie des malfrats qui la composent

      -30 % D ELUS NON -70 % pour nettoyer au karcher et tout bruler des exploits juridiques de ces malfrats !!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • ASTERIX 29 juin 09:45

      @pipiou

      PETAINISTE  !!!!!!!!

      les députés « godillots » ca datait decontractez vous   lisez en vacances nu et bronzè la très longue

      litanie des mises en examen pour magouilles reprochées a vos amis de la« bonne vieille droite francaise »« 

      il faudra plusieurs fois redoubler vos vacances pour tout lire !!!!!devenez donc »élu de droite « pour etre plus rapide en »lecture"  !!!!et appointé !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


  • Leonard Leonard 28 juin 10:43

    Sinon y’a la France panée...


    • L'enfoiré L’enfoiré 28 juin 12:41

      @Leonard ;
      ... non, fanée....
      Et c’est de cela qu’il faut vous sortir.


    • ASTERIX 29 juin 09:25

      @Leonar

      MR TAVERNE ET MR RAKOTO

      décus du départ des MODEM DU GOUVERNEMENT FANTOME  ????

      avant de creuser pour savoir s’il y a haine entre les 2 gauches...REGARDEZ DONC LE TAS DE FUMIER ou se débattent vos amis de droite !!!!!!!!!!!!!!

      ne vous faites pas éclabousser  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Oceane 29 juin 09:33

      @Cadoudal

      Leur action serait plus efficace s’ils collecttaient cet argent pour empêcher les avions de combat de décoller pour aller détruire des pays et jeter des populations sur les routes et les mers en direction de de l’Europe.

      Je leur propose de d’infecter de virus les serveurs des multinationales qui pillent ces gens. Pourquoi ne pas commencer par Nestlé.

      A mon avis, lutter contre les conséquences en laissant intactes les causes est contreproductif. Les « démocraties » iront encore et toujours bombarder et recevront en échange encore et toujours ceux dont elles détruisent les pays.


    • L'enfoiré L’enfoiré 29 juin 12:23

      @Cadoudal

      J’espère bien...
      Merci aussi pour le rappeler.
      Mais c’est une France qui bosse, qui ne se trouve pas en permanence sur Internet prête à répondre à ajouter des commentaires.
      Je ne parle pas pour vous, bien sûr.
      Perso pendant ma vie active je n’aurais pas pu écrire (pas le temps) sur mon blog ou sur cette antenne.


    • Cadoudal Cadoudal 1er juillet 11:19

      @Oceane
      Ça fait bien longtemps que je n’ai pas subi de bombardement à Dakar...

      Mais si télérama et libération vous disent le contraire, vous avez sans doute raison...


  • petit gibus 28 juin 11:31
    Quant au Macron actuel président
    nous avons pas failli mais nous avons bien récupéré
    la toute nouvelle crème du marché
    pour bien polir la peau des fesses des cornichons  smiley

  • Taverne Taverne 28 juin 11:44

    Un « matheux » (Michel Broué) prend la défense du député FI François Rufin : lire sur Mediapart. Comme quoi, les « matheux » sont des citoyens qui ont une conscience comme les autres.


    • L'enfoiré L’enfoiré 28 juin 12:47

      @Taverne

      Salut Paul,
       Bien sûr.
       Je ne suis pas vraiment un matheux, mais un ancien « numéricien ».
       Je manipulais des instructions pour manipuler des montants et des chiffres.
       Je n’ai pas eu un instant de chômage pendant 40 ans.
       Aujourd’hui, pour me reposer l’esprit, j’écris depuis > 12 ans pour mon seul plaisir.  smiley
       Je n’utilise pas de papier et de crayon, mais des outils que je créais dans le passé.
       L’arroseur arrosé, en quelques sortes smiley


    • pipiou 28 juin 13:41

      @Taverne
      Prendre la défense c’est pas vraiment ça ; en fait ce mathématicien s’insurge d’avoir été censuré.
      Oh mon Dieu, abominable censure !


  • MagicBuster 28 juin 12:15


    Quelle représentativité pour ces escrocs  ?

    Quand on n’est ni insoumis, ni constructif ..... ni .... , ni .... , ni en marche.
    Alors on est dans la majorité des Français.

    L’assemblée Nationale c’est officiellement le théâtre de guignol


  • Emma Joritaire 28 juin 12:33

    ", à tel point que l’un de ses membres éminents s’interroge sur le point de savoir si le Front n’est pas allé trop loin sur la propagation systématique de la peur des étrangers"

    On se demande qui sait, ce qu’il a exactement dit et ce qu’il a compris.


    Pour moi, dire que les Frontistes ont peur des étrangers, est aussi stupide que d’affirmer que les cosmopolitistes débordent d’amour pour eux. Les patriotes sont soucieux de préserver la règle selon laquelle les Français de souche ont la prééminence sur la terre qu’ils ont reçue en héritage de leurs ancêtres*.

     Les patriotes souhaitent également préserver une certaine homogénéité intellectuelle, psychoplogique, culturelle, qui caractérise les nationaux et les distinguent de ceux qui ne le sont pas. Il n’y a donc pas plus là de peur qu’il n’y a de xénolâtrie chez ceux qui entendent se servir des migrants pour détruire cette même homogénéité des peuples européens :

     A l’instar de ce Peter Sutherland (69 ans) un des grossium de la mondialisation, qui ne cache nullement ses intentions à l’gard de notre continent : « EU should ’undermine national homogeneity’ says UN migration chief »

     

     

    *Au sempiternel crétin qui s’apprête à demander au bout de combien de générations on est Français de souche, je recommande vivement la lecture de « Décomposition française. Comment en est-on arrivé là ? », de Malika Sorel-Sutter. Née en France de parents algériens, elle a adhéré à la France, comme certains entrent en religion, et tant pis pour ceux qui ne peuvent pas comprendre


    • Taverne Taverne 28 juin 13:39

      @Emma Joritaire

      « On se demande qui sait, ce qu’il a exactement dit et ce qu’il a compris » :
      Voici un lien.


    • Emma Joritaire 28 juin 14:53

      @Taverne

      Ce que je constate, c’est que Sophie Montiel s’inquiète de la caricature qui est faite par la caste politico-médiatique des intentions diu FN en matière de politique migratoire.

      Et ça n’a strictement rien à voir avec « le point de savoir si le Front n’est pas allé trop loin sur la propagation (sic !) systématique (re-sic !) de la peur (re-re-sic !) des étrangers. »

      J’avais drôlement raison de me méfier smiley


    • Emma Joritaire 28 juin 17:44

      @Emma Joritaire

      « EU should ’undermine national homogeneity’ says UN migration chief »

      http://www.bbc.com/news/uk-politics-18519395


    • Oceane 29 juin 09:51

      @Emma Joritaire

      « Les patriotes souhaitent également préserver une certaine homogénéité intellectuelle, psychologique, culturelle, qui caractérise les nationaux et les distingue de ceux qui ne sont pas ».

      Le patriotisme est valable pour les uns et pas pour les autres.


  • oncle archibald 28 juin 14:15

    Je me marre en pensant à nos vaillants ancêtres révolutionnaires que Monsieur Melenchon veut privatise à son seul profit et au sort qu’ils auraient réservé à un député qui se serait permis de dire qu’il est de tout coureur avec ceux qui « niquent la France » .....


    Couic ! Rasoir national, la tête dans le panier et n’en parlons plus. Finalement Monsieur Melenchon a beaucoup de chance de faire partie des sans cravates plutôt que des sans culottes.


  • bernard29 bernard29 28 juin 14:29
    Les soldats de la France Insoumise font feu de tout bois depuis leur « tranchée » ( nous discuterons tout, depuis la tranchée de La France insoumise, a ajouté Jean-Luc Mélenchon), et les quatre premiers scuds montrent leur détermination ça fait mal ;

    • a) sur le pôvre prix Nobel des maths,
    • b) sur le drapeau européen
    • c) sur la cravate
    • d) et sur le assis-lever de la députation.

    Enfin le tribun de la France Insoumise est rentré dans le vif du sujet. 

    • Fergus Fergus 28 juin 16:06

      Bonjour, bernard29

      Sans compter son classique numéro d’imprécateur des médias dont il a donné une nouvelle illustration ce matin sur Europe 1 en s’en prenant à Namias qui a eu le tort de lui rappeler qu’on le décrit souvent comme une « grande gueule ». Ce qui est parfaitement exact et pas forcément péjoratif.

      Mais notre Stentor a saisi la balle au bond pour s’en prendre au journaliste dans le registre esprit supérieur en clamant « J’ai écrit 15 livres, ce qui n’est pas votre cas », sous-entendu « ferme-là, pauvre minable ! » Bien qu’électeur de la FI, lorsque je l’entends s’exprimer ainsi, j’en ai honte pour lui !

      Mélenchon peut être superbe et convaincant lorsqu’il parle sur le fond. Mais il peut également être pathétique de goujaterie et de mépris lorsqu’il se laisse déborder par son ego hypertrophié ! Dommage car la FI et tous ceux qui s’investissent dans la diffusion de ses idées valent mieux que cela !

       


    • bernard29 bernard29 28 juin 16:36
      @Fergus
      Bonjour,
      oui, c’est très dommageable qu’un mouvement alternatif de gauche soit drivé par ce personnage. C’est exaspérant.

    • Fergus Fergus 28 juin 17:40

      @ bernard29

      D’autant plus dommageable que Mélenchon n’a eu de cesse de se plaindre - à juste titre - des qualificatifs d’« extrême-gauche » donnés abusivement par certains journalistes à la France Insoumise. Or, en agissant comme il le fait, Mélenchon adopte de facto des comportements caractéristiques des extrêmes. Cela s’appelle tendre la joue pour être giflé ! Et desservir la cause que l’on défend.


    • socrate socrate 28 juin 19:48

      @Fergus
      Mélenchon n’est qu’un arbre qui cache la forêt des sans cravates qui sauront eux aussi nous sortir quelques bonnes vérités


    • jmdest62 jmdest62 29 juin 08:00

      @Fergus
      sous-entendu « ferme-là, pauvre minable ! »
      ça c’est votre interprétation en voici une autre : sous entendu « SVP un peu de respect ! »......
      Vous avez le droit de ne pas apprécier le style JLM mais essayez au moins de rester factuel et de ne pas lui faire dire ce qu’il n’a pas dit.
      @+


    • jmdest62 jmdest62 29 juin 08:25

      @bernard29
      Votre commentaire est assez pathétique ...
      Actuellement les journaleux n’ont politiquement plus rien à se mettre sous la dent car il semblerait que les coups de com de macroléon commencent à lasser l’auditoire.... Il reste deux séquences d’une importance « Kapitale » pour l’avenir de notre pays :
      -------------------- macroléon en congrès
      -------------------- macroléon invite donald.
      Il n’en demeure pas moins qu’il faut absolument « produire » de l’émission et de la chronique pour maintenir le niveau d’audience alors les journaleux s’accrochent à tout ce qui passe en attendant que le « Tour de France » prenne le relais.....encore quelques jours de patience.
      @+


    • jmdest62 jmdest62 29 juin 08:38

      @Fergus
      Salut
      « Dommage car la FI et tous ceux qui s’investissent dans la diffusion de ses idées valent mieux que cela ! »
      Vos affirmations péremptoires montrent que votre « égo » est assez bien dimensionné ....vous devriez glisser quelques « je pense que » dans vos interventions .
      j’dis ça .... !
      @+


    • Fergus Fergus 29 juin 09:38

      Bonjour, jmdest62

      Lorsque vous écrivez un commentaire, vous exprimez une opinion personnelle. Eh bien il en va de même pour moi. Et il n’y a rien de « péremptoire » ici dans la mesure où j’admets parfaitement que l’on puisse interpréter les interventions de Mélenchon de manière différente.

      J’ajoute à cela que dans le genre « péremptoire », vous n’êtes pas le mieux placé, vous qui ne cessez depuis des mois de prendre systématiquement le contrepied de ce que j’écris. Mais c’est évidemment votre droit. smiley

      Cela dit, je persiste à penser que l’attaque de Mélenchon brandissant ses « 15 livres » était à interpréter comme je l’ai fait dans le contexte où cette agression gratuite - et soudaine - a été proférée. C’est d’ailleurs facile à vérifier en réécoutant cette interview de Namias sur Europe 1. Je vous invite à le faire.


    • petit gibus 29 juin 11:22
      @Fergus

      Namias t’appelles ça un journaliste  ? !

       En écoutant cet interview j’trouve la réponse de Mélenchon
      à la hauteur des questions qu’on lui pose smiley
      mais bon c’est mon ressenti perso 
      ras le bol du bon chic bon genre hypocrite à tous les niveaux

    • jmdest62 jmdest62 29 juin 12:23

      @Fergus
      Salut
      j« prendre systématiquement le contrepied de ce que j’écris
       ».
      Non ! pas« systématiquement » mais« souvent » ......il y a bien longtemps que j’ai remarqué (et je ne suis pas le seul ) que vous prétendez avoir voter FI mais que vous ne ratez jamais une occasion de critiquer son porte-parole sur des aspects secondaires .
      Ceci dit je pense que JLM a raison de ne pas laisser les journaleux le cantonner dans le rôle de « grande gueule » « débraillé » et de leur rappeler que leur boulot consiste à informer pas à critiquer , invectiver , provoquer ...........et pour F. Namias de le remettre à sa place de « fils de la productrice de télévision Anne Barrère et du journaliste Robert Namias. » .......la méritocratie à la française quoâ !
      @+


    • Fergus Fergus 29 juin 13:13

      @ jmdest62

      Je ne prétends pas voter pour la FI, je vote pour la FI comme j’ai voté avant pour le FdG, et même pour le PC ou la LCR naguère. Mais s’il y a une chose qui m’insupporte, ce sont les dérives sectaires, et bien souvent elles passent par des attitudes agressives ou un mépris affiché des interlocuteurs.

      Namias est un « chien de garde », et c’est ainsi que je l’ai qualifié sur ce fil. Quant à Mélenchon, je l’ai trouvé bon lors de cette interview jusqu’au moment où il a saisi un prétexte fallacieux pour nous faire un petit - et pathétique - remake du bruit et de la fureur. C’était inutile et malvenu.

      Bonne journée.


    • Le421 Le421 29 juin 13:16

      @bernard29
      Au vu de votre texte, je vois que vous suivez bien France Intox à la radio...

      Avec ou sans cravate, on va se faire niquer.

      Et ce ne sont pas des détails qui vont arranger les choses.


    • jmdest62 jmdest62 29 juin 13:36

      @Fergus
      Salut
      Vous l’avez trouvé « bon lors de cette interview » vous le dites ENFIN mais.....vous vous êtes surtout senti obligé (comme souvent) de souligner un petit mouvement d’humeur. ...comme « chien de garde » vous auriez pu faire carrière.
      @+


    • Fergus Fergus 29 juin 15:28

      @ jmdest62

      Il vous a sans doute échappé que je réagissais à des commentaires précisément centrés sur les dérapages. Ce n’était donc pas le fond qui était en cause.

      Et si, comme en 2012 lors des dérives « bruit et fureur », il m’arrive d’être critique à l’égard du comportement de Mélenchon, je vous fais humblement remarquer que durant la campagne du 1er tour de 2017, j’ai souligné la bonne attitude du candidat de la FI qui avait choisi de remiser au placard ses invectives et ses anathèmes pour centrer sa parole sur le fond sans répondre aux provocations. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien si Mélenchon a failli se qualifier pour le 2e tour en attirant vers lui des électeurs qu’ils n’aurait pas pu convaincre en rééditant la forme de ses discours de 2012.

      Dommage qu’il soit retombé après le 23 avril et lors de la campagne des législatives dans une communication plus agressive, et parfois à la limite du sectarisme. Sans doute cela a-t-il joué négativement sur les scores de la FI lors de ce dernier scrutin, la FI étant le parti qui - c’est du factuel ! - a perdu le plus d’électeurs par rapport à la présidentielle, ce qui ne peut qu’interpeler sur les raisons de cette désertion d’autant plus dommageable qu’il y avait sur les réseaux sociaux un vrai front anti-Macron. Posons-nous les vraies questions sur cette évaporation !


    • jmdest62 jmdest62 29 juin 16:47

      @Fergus
      Il ne vous a sans doute pas échappé que pour les présidentielles tous les candidats ont eu accès aux médias....et que leur temps de parole étant comptabilisé et imposé , il était inutile de se faire remarquer .
      Il ne vous a donc pas échappé que , maintenant , les passages à la radio ou à la télé sont au bon vouloir des journaleux.....suite => voir mon post de 07:48
      par exemple : https://www.youtube.com/watch?v=57ai8y2BoZE&nbsp ; (à partir de 10mn20" )
      Mais peut-être trouverez vous les méthodes et les propos de F. Ruffin également outranciers et susceptibles de dénaturer le message de la FI ?
      @+


    • jmdest62 jmdest62 29 juin 17:24

      @petit gibus
      salut
      Namias t’appelles ça un journaliste ? !
      Bah ! il est fils de Robert Namias journaliste donc ...évidemment il est journaliste.
      Que faites-vous de l’hérédité ?  smiley
      @+


  • kalachnikov kalachnikov 28 juin 14:45

    Mélenchon est juste élu pour faire du barouf avec des polémiques stériles et accessoires (l’esclandre du ’matheux’, du drapeau européen) pour faire croire à une pseudo vie démocratique dans un pays n’ayant plus de souveraineté et où la démocratie n’existe plus que comme cache-sexe à travers la pantomine des élections et l’existence d’institutions dévoyées.

    Et bien évidemment, le programme qui est préécrit - en marche ou crève - sera appliqué de a à z.

    Comme toujours avec Mélenchon. Sur le plan concret, sa pseudo opposition qui se limite à des strideurs est proche du néant.

    Cela étant ce barnum n’est plus d’actualité. Ce qui est important, c’est l’abstention massive et ce qui se profile, c’est peut-être une insurrection de type nihiliste, pas du tout politique, et prenant racine chez une part des citoyens - les opprimés réels- sur le désespoir et chez une autre part sur le sentiment d’absurdité. Spécialement dans le système démocratique, l’individu doit adhérer ; il doit donc y croire et pour y croire il faut tout de même pouvoir entrevoir où l’on va, pouvoir s’imaginer. C’est un des facteurs de la chute de l’urss, par exemple ; les années Brejnev et suivants sont des années de stagnation où l’idéal est mort, où l’on n’a plus d’illusion ; la chute est inéluctable. 


    • oncle archibald 28 juin 15:15

      @kalachnikov : Tant que j’aurai le choix, entre même une pseudo démocratie qui a élu une pseudo majorité et un cretin qui tient une kalatchnicov à la main, ce choix sera vite fait. C’est exactement ce que n’a pas compris Monsieur Melenchon et c’est aussi la raison de son échec électoral qu’il occulte totalement. 


      Quant aux citoyens de l’ex URSS ils n’ont pas attendu Brejnev et suivants pour perdre leurs illusions. À part ceux qui étaient aux manettes et ceux qui les y maintenaient le train de vie de ces pauvres travailleurs très pauvres était au minimum minimorum. Ceux qui avaient accès à un brin d’information autre que l’officielle ont eu vite compris que ça allait mieux de l’autre côté du rideau de fer.

    • kalachnikov kalachnikov 28 juin 15:48

      @ oncle archibald

      Mélenchon est un pleutre ; il va pas ’tout fracasser’ comme il dit ; il veut rendre la politique ’romanesque’ comme il dit. Bref, un comédien. Donc, ton truc ’le rouge le couteau entre les dents’, c’est rigolo. Nous sommes dans un story telling global, c’est la façon de conduire les foules dans ce qui n’est plus tout à fait une démocratie.

      Les civilisations, les sociétés, etc ont la même trajectoire que les organismes vivants, naissance et mort. Et entre ces deux termes toute une série de moments. L’adhésion par xemple au début qui implique une participation active ; puis le désillusionnement ; puis une volonté de changer les choses (action positive) puis une certaine forme de fatalisme lié à l’habitude et à l’impossibilité de changer les choses, ce qui implique une participation passive. Que n’avons-nous pas encore essayé ? Détruire (action négative).

      Ps Ce n’est pas du tout mieux derrière le rideau de fer ; c’est autre chose.


  • Elliot Elliot 28 juin 15:16

    Vous avez prenez avec les réalités des distances qui ne cadrent guère avec les prétentions que vous affichez dans votre présentation personnelle.

     Je sais qu’il y a des philosophes de toute nature et même hors sol, cela va de BHL à Michel Onfray donc je ne vous ferai pas un procès sur ce registre. 

    Mais peut-être un reste d’éthique devrait-il vous interdire de faire dire aux gens ce qu’ils n’ont pas dit dans le plus style du procès d’intention.

    « Sauf que, désormais elle ( Danièle Obono ) est élue du peuple et, quand on a en charge un mandat électif national, on ne crie pas « nique la France ».

    Où et quand l’avez-vous entendue, élue, crier « Nique la France » ?

    Ce qui serait d’ailleurs son droit pour rejeter cette France où ceux qui la niquent réellement en affaiblissant son patrimoine industriel, en transférant leurs richesses dans des paradis fiscaux, occupent maintenant le haut du pavé, en réussissant magistralement il faut le reconnaître !, à se forger une majorité de béni-oui-oui au parlement

    Madame Obono a avec une foultitude d’autres personnalités signé en son temps une pétition revendiquant la liberté d’expression pour un groupe musical.

    Si le fait de signer cette pétition est condamnable dans votre esprit, c’est que votre philosophie est étriquée et c’est malheureux pour vous.

    Vous vous mettez au niveau des pâles journaleux qui ont tout fait pour la délégitimer par des procédés grossiers, je ne dirais pas indignes car ils ont manifestement troqué leur dignité pour le statut de grandes gueules qui comme les tonneaux vides font beaucoup de bruit et ont, en cette occurrence, réussi au-delà de toutes leurs espérances.

    Si je défends votre liberté à vous d’écrire n’importe quoi sur Agoravox, cela ne veut pas dire que j’adhère à vos contre-vérités, je le fais en conformité avec mes principes.

    Sachez aussi que si la révolution française est représentée dans ce parlement, ce n’est pas par un reste de protocole un peu ridicule, mais elle l’est bien plus par les plus légitimes de ses héritiers ou qui, en tout cas, se revendiquent comme tels, à savoir la France Insoumise.

    Mais on peut préférer, comme vous manifestement, les versions louis-philippardes.
    Une majorité du peuple français l’a fait, c’est un fait indiscutable.

    Néanmoins on peut marquer sa défiance même au parlement envers des institutions que l’on veut combattre. 

    La France Insoumise travaille à l’avènement, hypothétique je veux bien vous le concéder, d’une VIe république.

    Où, comme dans les pays nordiques, on ne sera pas tenu à un protocole désuet qui impose des codes vestimentaires dépassés.

    D’un autre côté, un parlement est un lieu de débat. Comme on ne peut guère l’espérer du côté des macronistes, il faudra bien espérer que quelques voix de l’opposition se fassent entendre et soient relayées par les médias..


    • pipiou 28 juin 15:42

      @Elliot
      Elle n’a pas crié « nique la france »
      Elle n’a pas non plus crié « vive la france » ... selon certains insoumis ç’aurait été une « humiliation » de le faire.

      Si le parlement est une institution merdique il est urgent que les Insoumis le disent : « nique le parlement » ça aurait de la gueule. « nique le débat » également.

      Et puis la démocratie n’est-elle pas un mode de fonctionnement désuet ? Plus d’un siècle qu’on est en démocratie, c’est un peu dépassé , non ?

      « nique jean-luc » serait le comble de la beauté et de l’insoumission, mais je ne sais pas pourquoi personne de la FI ne réalisera cet acte ultime révolutionnaire.

      En tous cas les Insoumis ne niqueront pas l’hypocrisie, faudrait du courage pour cela.


    • Taverne Taverne 28 juin 19:37

      @Elliot

      Des héritiers de la Révolution chez la France Insoumise ? Vous me faites bien rire. Le millionnaire Mélenchon (plus gros patrimoine des candidats à la Présidentielle et rentier) ou l’autre millionnaire, François Ruffin (profit de son film « Merci patron ») ? Non, les millionnaires ne font jamais la révolution.Et leurs clowneries n’ont rien d’un programme révolutionnaire.


    • Elliot Elliot 28 juin 20:40

      @Taverne

      C’est ça ! Les héritiers de la révolution sont chez Macron et c’est par esprit de bienfaisance que les milliardaires de ce pays ont, par leurs médias et par des soutiens financiers à peine cachés, soutenu ce parti des gueux pour les sortir de leur gangue de misère.

      Je suis bien heureux d’avoir déclenché votre hilarité, vous auriez suscité la mienne plutôt que ma consternation si j’avais pu accéder au plus profond de votre pensée.

      J’ai déjà lu beaucoup de bêtises mais celle qui consiste à lier l’engagement révolutionnaire au patrimoine supposé ou réel dépasse de beaucoup toutes les inepties proférées à cet égard, il témoigne en plus d’une méconnaissance historique quasi indécente.

      Je ne connais pas le niveau des royalties du film de Ruffin mais ce que je sais, c’est qu’il n’a pas été à l’affiche dans les salles prestigieuses.


    • Taverne Taverne 28 juin 22:19

      @Elliot

      « Les héritiers de la révolution sont chez Macron » : c’est vous qui le dites mais moi je ne l’ai jamais pensé. En revanche, ceux qui se réclament du partage en jouant les vertueux et qui ne donnent pas l’exemple, ne sont pas pour moi des révolutionnaires. Il s’est vite adapté au capitalisme, le jeune Ruffin et le seul argent qu’il consent à partager, c’est l’argent que l’Etat lui donne : notre argent !

      Ce sont des révolutionnaires de pacotille. Ici, pour les deux sus-nommés, je dirais plutôt des pitres car ils nous amusent chaque jour avec leurs clowneries.


    • Le421 Le421 29 juin 08:42

      @Taverne
      Vous êtes sérieux quand vous sortez des choses pareilles ??
      La différence entre ces gens-là tient seulement dans la sincérité.
      Aucune somme d’argent énorme disparue bizarrement en trois coups de cuillère à pot, pas d’argent dissimulé dans des paradis fiscaux, pas d’intérêts cachés dans des grosses entreprises.
      La pauvre Liliane Bettencourt, avec la complicité du système que vous chérissez, ne paye même pas l’ISF.
      Pour vous, c’est normal.
      Pas pour moi.
      Enorme différence !!
      Alors, comme Tapie, j’aimerais être « ruiné ».
      Bon, c’est pas le tout, j’ai des marmottes à surveiller.
      Avec ces chaleurs, le chocolat fond vite et si elles ne le plient pas dans le papier alu assez vite...
      Voyez ce que je veux dire.

      Défendre des idées indéfendables, sur un ton aussi docte qu’il soit, ne fait de son auteur qu’un héritier de Tartuffe...


    • Le421 Le421 29 juin 08:48

      @Taverne
      plus gros patrimoine des candidats à la Présidentielle et rentier...

      Sans déconner...

      Mélenchon plus riche que Fillon, Le Pen ou Nicolas Dupont-Aignan...

      En même temps, si j’étais aveugle, je ne pourrais pas lire de telles conneries.

      Sans même chercher sous le tapis :

      http://www.capital.fr/economie-politique/2-4-millions-d-euros-6-appartements-une-statue-nicolas-dupont-aignan-est-bien-le-candidat-le-plus-riche-1216231

      www.capital.fr/economie-politique/2-4-millions-d-euros-6-appartements-une-statue-nicolas-dupont-aignan-est-bien-le-candidat-le-plus-riche-1216231

      https://www.marianne.net/politique/declaration-de-patrimoine-francois-fillon-ce-candidat-richissime-mais-sans-le-sou


    • Le421 Le421 29 juin 08:51

      @Taverne
      Votre haine viscérale de la plèbe vous fait écrire des choses bizarres.
      Pour un « philosophe »...
      Ne vous étonnez pas de prendre des « 1 étoile » sur vos coms.
      Ah oui !! C’est vrai !! AV est un repaire de sales gauchistes.

      Que n’allez-vous sur Figarovox ? Diantre. Un connaisseur de votre qualité !!


    • mikawasa mikawasa 29 juin 14:17

      @Taverne
      Donc tu préfère les clowns en marche à droite ou à gauche.
      Comment fait on ? Les seuls qui proposent des alternatives crédibles autres que la haines sont les insoumis ;Soutenez les, essayer, au lieu de les enfoncer sur des micro événements ?
      Ce n’est pas eu qui nous ont mis dans la situation actuelle.
      Soyez précis Ruffin n’est pas millionnaire
      Un peu de calme et de retenue dans vos propos seraient le bienvenue


    • Taverne Taverne 29 juin 14:28

      @mikawasa

      « Un peu de calme et de retenue dans vos propos seraient le bienvenue ». Mais quelquefois, un poil de provocation permet de faire sortir des choses : regardez au-dessus « 421 » qui pète les plombs ! Il me prend pour un misanthrope de droite. smiley

      FI propose des alternatives certes mais crédibles, non.

      Je n’aime pas les élus qui préfèrent faire les clowns que de travailler à leur mission, qu’ils soient de droite, de gauche ou du centre.


    • petit gibus 29 juin 14:55
      @Taverne

      « un poil de provocation permet de faire sortir des choses »

      La provoc est un Art assez éloignée de l’Art du philophrasisme smiley


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 juin 16:04

    Vous ne devriez pas agonir la France niquée et la France paniquée, car c’est à elle que votre gourou doit son élection.

    Tout cela est très temporaire, rassurez-vous :

    il n’y a eu aucun enthousiasme pour soutenir cette élection par défaut, et dans 6 mois tout au plus le vernis En Marche aura largement dépassé sa date de péremption.


    • Le421 Le421 28 juin 20:37

      @Olivier Perriet
      6 mois ? A la rentrée des classes, les premiers suppositoires vont être distribués !!
      Ca va couiner dans les chaumières...


  • microf 28 juin 16:45

    Pauvre France, l´homme malade de l´Occident.
    La coalition Internationale vient de tuer aujourd´hui 28 06 2017 par un bombardement dans un village dans la région de DEIZ EZ ZOR, plus de 40 civils dont la plus part sont des femmes et des enfants, aucun médias n´en parle en France.
    Qu´est ces civils ont fait á la coalition Internationale pour être leurs cibles ?, et lorsque les civils rescapés de ce massacre diront « nique la France », France qui fait partie de cette coalition Internationale dont les avions participent aux bombardements en Syrie, que diront les Francais de souches ?.
    Si on dit « nique la France », c´est á cause de telles actions Francaises, France qui se comporte dans le monde en État voyou, la Lybie pour ne citer qu´elle car la liste risque d´être longue, en sait quelque chose.
    Les Francais de souches devraient mêmes être contents qu´on dise « nique la France », ceci pour permettre á cette France voyoute, de se reprendre, de se corriger et de cesser ses actions de voyous dans le monde, et entrer dans le concert des Nations civilisées, car lorsqu´on est un pays civilisé, on ne va pas bombarder les autres pays qui ne vous ont rien fait, on ne donne pas son soutien aux coupeurs de têtes d´enfants, de femmes, de vieillards et d´hommes, en disant qu´ ils font du bon boulot en Syrie, au contraire, on les combat.


    • pipiou 28 juin 17:14

      @microf
      Elle est bien jolie votre indignation mais contrairement à ce que vous dites ceux qui éructent « nique la France » ne vivent pas sous les bombes ; non ceux-là vivent en Banlieue parisienne et se plaignent d’être discriminés par les Blancs.

      Ils ne chanteront pas « nique Daech » ou « nique le fanatisme ».

      Ne leur attribuez pas un combat politique qu’ils ignorent, évitez les récupérations mélenchoniennes.


  • petit gibus 28 juin 18:38
    On peut aimer ou détester le style Mélenchon
    perso c’est pas ma tasse de thé

    mais enfin que je sache il n’a jamais exigé que les élus de la FI 
    fassent soumission, allégeance à sa personne
    mais qu’ils soient uniquement en accord avec un prog
    qui a été élaboré collectivement


    Essayer de retrouver une réelle démocratie 
    c’est cet effort qui emmerde au plus haut point
    les détracteurs des Insoumis 
    avec leurs débiles arguments sur le port d’une cravate
    les paroles d’un rappeur ou le modèle de pataugas de Mélenchon ! ! !



    • Fergus Fergus 28 juin 19:03

      Bonsoir, petit gibus

      Vous avez évidemment raison concernant la démarche politique de la FI.

      Mais précisément il est dommage de prêter le flanc à des polémiques sur des questions anecdotiques. Or, ces jours-ci, Mélenchon retombe dans ses travers de 2012 qu’il avait pourtant réussi à gommer lors de la campagne du 1er tour de la présidentielle 2017. C’est absurde car pendant ce temps l’on ne parle ni des vrais sujets ni des idées dont la FI est porteuse.

      Et ce n’est pas comme cela que la FI pourra élargir sa base électorale. Souvenez-vous que le candidat Mélenchon a fortement progressé après le débat présidentiel. Pourquoi ? Parce que les électeurs ont vu ce soir-là un homme politique ferme mais sans agressivité, un candidat pédagogue mais sans pédanterie.

      Pourquoi retourne-t-il à ses anciens anathèmes et à ses provocations à deux balles ? C’est totalement contreproductif car cela ne ravit que le noyau dur des militants.


    • kalachnikov kalachnikov 28 juin 22:00

      @ Fergus

      Parce que la raison d’être de Mélenchon, sa mission, son sacerdoce, son travail et c’est effectivement ce pour quoi il est employé et bien rétribué c’est d’attraper dans ses filets toute brebis susceptible de prendre un chemin réellement révolutionnaire, c’est-à-dire susceptible de mettre un coup d’arrêt à la marche there is no alternative du nwo. L’élection étant passée le danger étant écarté, il n’a plus besoin de ménager la chèvre plan A et le chou plan B pour réunir temporairement les carpes et les lapins et les niquer et les uns et les autres.

      T’inquiètes, dans cinq ans, il reviendra jouer son pauvre rôle de rabatteur.


    • jmdest62 jmdest62 29 juin 07:48

      @Fergus
      Salut
      "Mélenchon retombe dans ses travers de 2012 qu’il avait pourtant réussi à gommer lors de la campagne du 1er tour de la présidentielle 2017. C’est absurde car pendant ce temps l’on ne parle ni des vrais sujets ni des idées dont la FI est porteuse.« 
      °
      Vos analyses sont habituellement plus fine ......
      N’avez vous pas remarqué que pour intéresser les journaleux il faut soit encenser Macron soit faire le Buzz ?
      JLM et d’autres qui ont quelques idées à exprimer , utilisent au mieux la seule possibilité qui leur reste de passer dans les médias à savoir créer le buzz (sur leur tenue vestimentaire , en utilisant des mots »limites"...etc) et une fois qu’on leur tend le micro il font passer leur message .
      Cette intervention sur E1 est , à ce titre , assez édifiante.
      C’est déplorable d’en arriver là mais ....... à qui la faute ?
      @+


    • Aristide Aristide 29 juin 08:12

      @jmdest62

      En attendant voila c’est la vraie révolution chez les insoumis, Corbière va déménager enfin de son HLM, Clémentine Autain va mettre ses idées en accord avec ses revenus de député, Ruffin se mettre au SMIC ( mais faut pas déconner comme dit Corbière, il a de quoi alors que lui ne possède qu’un vélo), ...

      Seul Mélenchon continue droit dans ses bottes et tance ces méchants médias ...

  • phan 28 juin 18:42

    1°) Clémentine Autain a aussi signé la pétition, Clémentine Autain est aussi élue FI.
    2°) ZEP est relaxée ; l’expression « Français de souche » ne veut rien dire au sens légal.
    3°) le 28 Avril 1944, ils étaient nombreux à chanter la Marseilleise et à crier « Vive la France »
    4°) Jean Zay qui a écrit ce poème sur le Drapeau Français est au Panthéon.
    .....
    Terrible morceau de drap coulé à ta hampe, je te hais férocement,
    Oui, je te hais dans l’âme, je te hais pour toutes les misères que tu représentes
    Pour le sang frais, le sang humain aux odeurs âpres qui gicle sous tes plis
    Je te hais au nom des squelettes… Ils étaient Quinze cent mille
    Je te hais pour tous ceux qui te saluent,
    Je te hais à cause des peigne-culs, des couillons, des putains,
    Qui traînent dans la boue leur chapeau devant ton ombre,
    Je hais en toi toute la vieille oppression séculaire, le dieu bestial,
    Le défi aux hommes que nous ne savons pas être.
    Je hais tes sales couleurs, le rouge de leur sang, le sang bleu que tu voles au ciel,
    Le blanc livide de tes remords.
    Laisse-moi, ignoble symbole, pleurer tout seul, pleurer à grand coup
    Les quinze cent mille jeunes hommes qui sont morts.
    Et n’oublie pas, malgré tes généraux, ton fer doré et tes victoires,
    Que tu es pour moi de la race vile des torche-culs.


  • Gavroche 28 juin 20:11

    Manifestement on a une propension ici à regarder le doigt et pas la lune ;


    Macron crie « vive le France » à la fin de chaque discours, et porte des cravates ; tous les espoirs sont donc permis. 

  • Le421 Le421 28 juin 20:34

    Visiblement, vous avez une vision de la démocratie assez idéale...
    Tout le monde en rang derrière le type qui commande !! 
    Les quelques malheureux survivants de la bataille médiatique de la macronie vous dérangent ?
    Tournez la tête. Il y a assez à voir dans les rangs de la majorité.
    Avez-vous trouvé quelques indélicatesses pour ne pas dire mieux dans ses rangs. Voulez-vous quelques extraits des paroles de Claire O’Petit ou des histoires de déplacement à Las Vegas ?
    Recevoir Trump pour le défilé du 14 Juillet me fait penser à un précédent avec Kadhafi et Sarkozy...
    De toute façon, je n’y peux rien.
    Mais ne me demandez pas d’être fier de recevoir cette horreur à une fête nationale qui, dans ces conditions, ne me concernera pas.
    Ne venez pas contrôler aussi si je me plante devant la télé pour regarder le défilé.
    Il y a des tronches que je ne supporte pas.

    Voyez-vous, finalement, chacun trouve les défauts là où il veut bien chercher...
    Mais je ne vous demande pas d’être impartial.
    Ca se saurait !!  smiley


    • Taverne Taverne 28 juin 22:12

      @Le421

      « Tout le monde en rang derrière le type qui commande ».

      Non. Nous parlons de l’Assemblée nationale. Le président n’y siège pas et n’a d’ailleurs pas le droit de s’y rendre. Je vous parle donc du respect des députés pour l’Assemblée en tant qu’institution. Je ne vous réponds pas sur le reste qui est complètement hors sujet.


    • Le421 Le421 29 juin 08:32

      @Taverne
      Le chef du gouvernement, dans la 5ème République, c’est le Premier Ministre.
      Théoriquement.
      Or, Jupiter va expliquer au congrès comment on va procéder pendant cinq ans.
      Un jour avant le discours de politique générale.
      Histoire de bien faire comprendre qui commande.
      Quand aux députés LREM, effectivement, ce ne seront pas des « députés godillots » mais des « députés disciplinés ». Nette différence, je vous l’accorde.
      Le résultat...
      Je critique pas le côté farce, mais pour le fair-play...

      Quand au hors-sujet, comme vous dites, je comprends très bien que vous n’y répondiez pas.
      Les lecteurs d’Agoravox apprécieront.
      C’est bien le but, non ??


    • jmdest62 jmdest62 29 juin 09:06

      @Le421
      Salut
      « Recevoir Trump pour le défilé du 14 Juillet me fait penser à un précédent avec Kadhafi et Sarkozy.. ».
      Sarko avait aussi invité Bachar « le sanguinaire » en 2008
      Vous pensez que macroléon a l’intention , dans quelques temps , d’aller bombarder les stazunis et trucider donald pour qu’on ne sache pas qu’il a financé son élection ?  smiley
      Ou alors, grand seigneur , il veut simplement lui accorder sa revanche .
      @+


    • Aristide Aristide 29 juin 09:21

      @jmdest62


      Bachar ? Celui que Mélenchon a reçu en 2001, du temps de son passage inoubliable au Minstère de l’Enseignement professionnel ?

      Comme quoi ...

    • Le421 Le421 29 juin 13:23

      @Aristide
      Tss tss tss !
      Quelle mauvaise foi.
      Comme si le Ministre de l’Enseignement décidait, tout seul dans son coin, de recevoir un chef d’état.
      Prendre les gens pour des cons cela s’appelle.
      Et bêtise dans tous les cerveaux ne règne pas en maître.
      Dit cela est !!

      Bon...
      On passe à l’épisode Chavez ?
      Histoire de se rappeler la campagne ?
      Il est convoqué quand par les juges, le « méluche » ?
      Parce que j’en connais certain(e)s qui sont concernés...  smiley


    • jmdest62 jmdest62 29 juin 13:40

      @Aristide
      j’ai pas souvenir que JLM ait fait bombarder la Syrie ou assassiner Bachar el Assad.
      Vous pourriez m’en dire plus ?
      @+


    • Aristide Aristide 30 juin 11:22

      @jmdest62

      Il me semble que vous parliez de la reception de Trump et de la réaction de Mélenchon, opposé à celle-çi. Qui accuse Mélenchon de ce que vous dites ? Pas moi ? Je souligne simplement que ses positions, euhh, ses postures, ne sont que des hochets agitées devant les quelques groupies qui applaudissent à la moindre « rébellion fondamentale », pas de cravate, rester assis, ... enfin, vous vous satisfait de peu.




  • Pyrathome Pyrathome 28 juin 22:45

    France niquée, France paniquée ?

    C’est ce que se disait Michel Berger chaque soir avant d’aller se coucher !  smiley
    Mon bon Taverne, la France, ça fait jamais que bientôt un demi-siècle que les politiques la niquent............... smiley

  • agent ananas agent ananas 28 juin 22:50

    Un(e) député(e) a le droit, comme tout citoyen, d’aimer des chansons qui vont trop loin, comme Hexagone de Renaud ou le Déserteur de Boris Vian (qui a choqué en son époque), mais il ne doit pas s’en faire le défenseur ni le promoteur.

    Obono ne fait pas la promotion d’une chanson ou d’un groupe. Elle défend simplement l’idée de la liberté d’expression pour que chacun puisse s’exprimer. Lors de la polémique de Charlie Hebdo, de nombreux politiques y compris Sarkozy, avaient défendu le journal et personne n’y avait trouvé rien à redire.
    Je suis sidéré par tous ces cris d’orfraie contre « nique la France », alors que personne s’insurge contre ceux qui réellement niquent la France en désavouant le peuple comme lors du referendum de 2005, ou ceux qui bradent nos fleurons économiques ou du patrimoine aux capitaux étrangers ou encore contre ceux au service de puissances étrangères qui oeuvrent contre les intérêts de la France.

    Bref, encore de grandes leçons de démocratie du schizophrène Taverne...


  • bonalors 28 juin 23:42

    des cretins peuvent bien chanter niques la france, ca n a strictement aucun sens, et de mon avis la liberte d expression devrait tres largement permettre ce debordement, l
    L incitation a la haine ou ’provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence’ est une aberration, car comment l interpreter, en definir les limites, la justice francaise devient totalement suggestive, aleatoire ou plutot arbitraire et achete par un pouvoir dont la legitimite peut d’ailleurs grandement remise en cause ...
    Donc la depute a parfaitement raison d abonder dans ce sens et defendre la liberte d expression , pierre angulaire s il en est, de notre democratie vacillante.
    Maintenant attaquer la legitimite de cette depute est tout autre chose, mais sous cette angle, ca devient tres pervers.


  • ADEL 29 juin 01:30

    Il me semble qu’il y’à confusion entre formalisme institutionnel et formalisme de posture comportementale personnelle ; si l"un est de l’ordre de l’obligation publique, l’autre relève du choix privé et n’a comme garde-fou que le marquage d’une décence vestimentaire et comportementale ordinaire n’enfreignant pas à l’estime mutuel d’autrui.

    Porter ou non une cravate, se lever ou non à l’entrée d’un président d’une assemblée ; là ce n’est pas du tout des problèmes et encore plus des problèmes dont on s’en occupe à un tel niveau de la représentation des citoyens français.

    Attention, je ne suis pas du tout du bord idéologique de M. Mélenchon.

    Mais ce qu’il dit au sujet du non port de cravate et le fait de ne pas se lever à l’entrée du président de l’assemblée est tout fait correct.

    Le monde d’aujourd’hui aspire à une gouvernance publique efficiente et efficace sans fioritures formalistes ramenées de l’antédiluvien où le chef de groupe est un véritable boss, si ce n’est un parrain.

    On est à l’orée de l’appel à l’auto-gouvernance des communautés de citoyens au moyen d’un travail d’équipe où chaque fois que son opportunité s’y présente, le plus apte et le plus motivé prend le gouvernail non en tant que parrain ou boss, mais en tant qu’animateur des efforts de l’équipe vers les objectifs assignés.

    Et c’est ça l’accomplissement de l’histoire institutionnelle de la démocratie véritable, tel que théorisé, entre autres (j’ai en tête E. Mounier et toute la philosophie du personnalisme),

    __par la  raison de l’histoire de hegel d’un côté, et

    __de l’autre côté par la fin de l’histoire de fukuyama.


    Il y’a là un appel conscient ou inconscient à un effort de dépassement de la dialectique maître-assujetti pour ne pas dire esclave, et qui vient de loin. 


  • petit gibus 29 juin 09:53
    « Il y’a là un appel conscient ou inconscient à un effort de dépassement de la dialectique maître-assujetti pour ne pas dire esclave, et qui vient de loin. »

    woué 
    Y en a qui refuseront toujours de couper 
    le lien ombilical avec leur maman smiley

  • grangeoisi 29 juin 11:14

    Sacré Mélenchon, lui qui parlait de capitaine de pédalo semble bien devenu capitaine de bateau-lavoir... quant à Macron que va-t-il donc faire dans cette galère ...de Congrès.
    La république en marche a besoin de se sustenter pour son long cheminement, aussi est-elle prête à tout avaler ...même les couleuvres et ce n’est pas l’ex Garde des Sceaux ou l’actuel Premier Ministre qui contrediront !


Réagir