samedi 2 juillet 2016 - par George L. ZETER

France : « Un Art de Vivre »

France : "Un Art de Vivre"

Me concernant ce triptyque "Liberté-Egalité-Fraternité" m'a toujours parut aussi louche que la virginité de la moman de Jésus... Ca pue l'arnaque à plein pot, le truc pour gogo béotien non ? Car, en Françie il faudrait plutôt lire : "Pourquoi faire simple puisqu'on qu'on peut faire super compliqué..." Au point de te pourrir la vie à chaque seconde de ton existence de manant.

Vous me direz c'est pas mieux ailleurs, et vous aurez "right !", ne connaissant parfaitement que les U.S et notre pays ; Là bas à "gringo land" c'est soi-disant "the country of democraty" ; haha, conclus-je simplement !

J'ai une tite histoire pour vous mes joyeux drilles.

Je suis à Paris actuellement, mais j'ai acheté un vol il y a trois mois Nice-Paris-Shanghai-Manille. 

Il serait logique que j'oubliasse le vol Nice-Paris, d'autant que c'est un vol air france (mais où est donc ma chemise), qu'il atterrit à Orly, que je suis obligé de récupérer mes bagages, de galérer dans une navette entre les deux aéroports de la capitale, et en plus en période de coupe d'Europe (pourvu que "les bleus" ne soient pas en finale, car bonjour le bordel) et que mon vol suivant sur China Eastern Airlines lui part de Roissy et m'emmènera loin de ce pays de dingues... Ben non ! Je suis obligé, que dis-je forcé d'être physiquement présent à l'aéroport de Nice et d'embarquer si je ne veux pas subir un "no show" ; soit la perte total de mon billet lorsque j'irai me présenter à Roissy ; et la fin de mes vacances.

Les pauvres filles de SNCF-VOYAGE.COM avec qui j'ai essayé de trouver une solution intelligente par téléphone ne peuvent que me dire (les conversations sont enregistrées il est dit pour la qualité du service) que oui ! Vous êtes à Paris, qu'il faudra prendre un vol Paris Nice, puis être dans ce maudit vol Nice-Paris...

Pour rien au monde je voudrais faire un job aussi con d'avoir à débiter de telles âneries à des gens qui ont tout simplement du bon sens.

Mais ayant téléphoné à China Eastern Airlines, je suis tombé sur une encore plus exotique : "Monsieur, personne ne vous a obligé d'acheter un vol Nice-Paris..." etc Voyez donc, nous ne sommes pas les pires. Il est vrai que les chiens ne s'associent pas avec des chats ; France/China même combat (et vente d'armes par milliards)

Comment comprendre cette tite histoire ?

Il faut savoir qu'il y a eu une offre d'achat de l'aéroport de Nice par un groupe Turc ; qu'un aérodrome se vend selon son nombre de passagers, et que les passagers sont comptabilisés à partir du moment qu'il y a une carte d'embarquement... De plus, un passagers "forcé" comme moi, doit se loger (mon vol sur Paris est à 6h45), se nourrir... Bref dépenser des sous. Donc, comme m'a si gentiment dit une des personnes au téléphone : " regardez le code du tourisme[i] et vous verrez que vous avez l'obligation de partir physiquement de la ville de départ, ou sinon vous perdez tout votre billet ". Il est évident que chaque matin, juste après m'être tapé la tête contre le mur, m'être électrocuté ce qui est une bonne thérapie dans un pays de dingos pour débuter une journée débile, je ne pense qu'à ce code du tourisme ; Un machin aussi gros que le mammouth de l'éducation nationale et que... Bref, pris pour un con une fois de +

Il est évident que rien de ce règlement de fou n'est stipulé nul part, je veux dire de manière claire ; mais comme nul n'est supposé ignorer la loi... Comme aurait dit mon cher ami Dieudonné ; va te faire enculer chez les m'bala, M bala de nice-paris !!!

Mais à la base ?

C'est voyages-SNCF.com où j'ai acheté ce billet, pas vers l'enfer mais d'enfer ! Déjà que leurs trains sont toujours à la bourre, lorsqu'ils ne sortent pas des rails ; alors imaginez lorsqu'ils se mettent à vendre des billets d'avion ? C'est de ma faute, j'suis une andouille ; car cumuler SNCF pour l'achat du billet et Air-France entre Nice et Paris c'était à coup sûr l'embarquement pour le cauchemar dantesque. Tout ce qui a trait à l'état, cet être hybride qui reste rigide, n'a aucun respect commercial envers ses clients, qui sont aussi des usagers qui font vivre la bêtasse et comme le péquin de ce pays est formaté à ça, se faire trainer dans la boulasse, ben, la rigolade continue et on peut annoncer sans broncher "oui, vous êtes à Paris, mais il faut aller à Nice pour avoir votre vol de Paris" ; si-si, INCROYABLE !

Le plus fort c'est qu'au retour je ne change pas d'aéroport au cas où je voudrai rester à Paris, car, mes bagages eux seront transférés automatiquement dans le zing qui va à Nice... On peut dire que le "client" n'est pas lâché... On veut ta thune !

Comment vivre dans un pays où depuis toujours ceux qui sont en charge veulent à toutes forces contrôler le sort de la population ? Mais aussi où la grande majorité de cette même population aime que ceux qui décident pour elle fassent, agissent, et elle se laisse guider jusqu'à l'abattoir s'il le faut. (voir deux guerres mondiales et quelques autres de décolonisation) ; voir aussi la loi travail qui finalement passera ; Les générations suivantes vont payer cher cet oubli du front-populaire. Le voyage se fait à l'envers en Franchie ; plus on avance plus on va vers le 19ème...

Les patrons se gavent, le peuple murmure, juste à peine ; Et pis ya les jeux, allez les bleus !

Et moi... Ben je gueule, je gueule et rue dans les brancards en me disant depuis 8 ans que je n'ai vraiment rien à foutre là... Mais je suis coincé, car, il faudra atterrir à Paris lors de mon sinistre retour, et transférer sur Nice si je ne veux pas que ma valise se retrouve chez Estrosi ; cet ami des bêtes, très bête.

Georges Zeter/Juin 2016

 



8 réactions


  • foufouille foufouille 2 juillet 2016 15:31

    tu as acheté un pack à l’avance avec réservation. rien à voir avec la france. c’est du commerce.
    tu te prends pour un roi ???
    profites de ta chance au lieu de couiner comme un con-sommateur.


  • Agafia Agafia 2 juillet 2016 17:12

    2 articles le même jour ... Aussi insipides l’un que l’autre, le fond comme la forme. 



    • George L. ZETER George L. ZETER 2 juillet 2016 17:22

      @Agafia
      et des critiques aussi constructive de la part de la part de « alors en tant que professionnel espaces verts et paysage d’une collectivité territoriale » il est vrai donc d’une personne au top de la littérature, de l’analyse et pourquoi pas même de la sémantique...



    • covadonga*722 covadonga*722 4 juillet 2016 13:03

      @ Agafia , bonjour
       yep le monsieur n’a que mépris pour toi , je te traduis parce qu’il est persuadé que quelqu’un de notre niveau social ne peu appréhender les soucis que peu avoir un étron bourgeois dont l’éducation a été faites au frais de la collectivité .Ce qui l’autorise a cracher sa morgue sur les lampiste ne pouvant régler

      les dysfonctionnements et aléas dont est peuplé la vie de ce bilieux consumériste insatisfait .

      Pour l’auteur, agoravox a pour unique fonction de montrer son c.. pardon ego sur la commode , et son ton faussement badin dissimule bien mal une suffisance qui a le lire n’a pas lieu d’être .



  • HELIOS HELIOS 2 juillet 2016 19:09

    ... j’ai pas trop compris... vous avez acheté un nice-n’importe où et le marchand vous a indiqué une escale à Paris avec changement d’aeroport à l’aller ? c’est ça....


    Vous profitez d’un tarif particulier, pré-acheminement compris vers le hub qui est Paris.
    Vous avez acheté un Nice n’importe où, l’employée chinoise avait raison, si vous ne voulez pas aller a Nice, pourquoi choisir ce vol ?

    Si vous voulez détailler le voyage, il y a pleins de billets intermediaires... Nice-Paris, Paris-n’importe ou, etc pourquoi n’avez vous pas choisi celui (ceux) qui convenai(en)t ? 
    je suis sur que dans votre choix, vous auriez pu acheter un billet « a l’envers » c’est a dire un aller n’importe où-Paris avec retour Paris-n’importe où si le prix avait été inférieur. mais, on ne vous l’a pas proposé parce qu’on ne peut pas revenir avant d’être parti... lol !

     ahhh, oui, la promo avait des conditions.... vous vous imaginez que les compagnies vous vendent du deplacement ? non, elle vous vendent un service... et dans votre cas le service c’est de vous prendre a Nice et de vous enmener n’importe-où ... et retour !!!

  • Le p’tit Charles 3 juillet 2016 08:05

    +++++ Hélas, la société Française est ainsi faîte..Les « bâtards » de l’assemblée qui font encore quelques lois dans le pays (85% c’est Bruxelles..) nous pourrissent la vie en effet en empilant des lois sur des lois existantes..juste pour compliquer notre vie..Diplômés de l’ENA (école des neurones absents) ils font carrière en politique ou leur incompétence peut enfin être récompensée...


  • bnosec bnosec 4 juillet 2016 12:44

    Ca me rappelle la fois où j’ai eu un steack à point alors que je l’avais demandé bleu !
    Et bien j’ai pas fait chier le monde en pondant un article...


Réagir