mardi 10 avril 2018 - par Jean Dugenêt

François Asselineau versus Jean-Luc Mélenchon

François Asselineau est pour le Frexit et Jean-Luc Mélenchon est contre. L’essentiel est ainsi dit. Voilà ce qui différencie les deux hommes et les organisations qu’ils dirigent : l’UPR et la « France Insoumise ». Les réformes proposées par la France Insoumise dans son programme sont inapplicables sans sortir de l’Union Européenne. Voici notamment celles du fameux plan B : « Stopper la contribution de la France au budget de l’Union européenne ». « Réquisition de la Banque de France pour reprendre le contrôle de la politique de crédit et de la régulation bancaire, et pour envisager un système monétaire alternatif ». Qui va croire que cela serait possible sans sortir de l’UE alors qu’une simple réformette comme une modification de la directive des travailleurs détachés est impossible. Souvenons-nous pourtant des interventions à ce sujet lors de l’unique confrontation des candidats à l’élection présidentielle et de leurs belles promesses. Emmanuel Macron s’est ridiculisé dans les pays de l’Europe de l’Est en essayant de la changer et Jean-Luc Mélenchon ne pourrait pas faire mieux. Seul, François Asselineau nous avait prévenu que c’était impossible.

Une conséquence immédiate de ce refus de sortir de l’UE est l’enfumage permanent des discours de Jean-Luc Mélenchon qui promet tout ce qu’il veut alors qu’en fait nous ne pouvons attendre de sa politique que ce que les grecs ont eu avec Tsipras. Eux-aussi, ont entendu la belle musique des discours et des promesses mais ils ont vu depuis où cela les a menés. Seul François Asselineau dit clairement ce qu’il veut faire et il est le seul à donner les moyens qui permettront de progresser. Rien n’est valablement possible sans commencer par la sortie de l’UE, de l’euro et de l’OTAN. En refusant la sortie de l’UE, Jean-Luc Mélenchon canalise vers une impasse le mécontentement des militants de gauche en laissant penser qu’ils vont pouvoir faire autant de réformes démocratiques et sociales qu’ils le veulent. Il est exactement l’opposant de gauche dont l’UE a besoin.

Il y a certes des militants de la France Insoumise qui ont un regard critique sur Jean-Luc Mélenchon mais la plupart le défendent et les autres n’ont nullement engagé d’actions pour que le Frexit soit inscrit dans leur programme. Les défenseurs acharnés de Jean-Luc Mélenchon ne sont guère capables d’expliquer pourquoi ils se heurtent à ce refus de sortir de l’UE alors, plutôt que de tenter l’impossible, ils appliquent l’adage qui dit que « la meilleure défense, c’est l’attaque ». Ils essaient de discréditer le seul qui prône clairement le Frexit. Ils s’en prennent à François Asselineau en expliquant qu’il est de droite voire même d’extrême droite puisqu’il a fréquenté Jean Tibéri et Charles Pasqua. Comme si l’orientation politique des uns ou des autres se propageait par contact comme une maladie contagieuse. Les fréquentations que François Asselineau a pu avoir ne permettent en rien de conclure quoi que ce soit sur son orientation actuelle. Les choix politiques peuvent évoluer. Et, à ceux qui voudraient jouer à ce jeu-là, il faut rappeler que Jean-Luc Mélenchon reste un admirateur non repenti de François Mitterrand et qu’il fut un de ses collaborateurs à une époque où celui-ci fréquentait encore René Bousquet et où il allait tous les ans fleurir la tombe du Maréchal Pétain. La différence entre les deux c'est que l’un avoue s'être trompé alors que l’autre ne renie rien et continue à encenser son idole. François Asselineau dit notamment « Je me suis fâché avec M. Pasqua (…) j’avais été cocu, berné » tandis que Jean-Luc Mélenchon continue à clamer son admiration pour François Mitterrand (Voir nos deux vidéos « François Asselineau s’explique sur ces relations avec Charles Pasqua » et « Un exemple de ce que dit Jean-Luc Mélenchon à propos de son maître à penser »).

Ceux qui veulent s’attaquer à François Asselineau ne s’arrêtent pas là. Il paraît que les moins délicats ont fouillé dans ses poubelles. Les plus délicats ont épluché la déclaration sur l’honneur de patrimoine qu’il a faite en tant que candidat à l’élection présidentielle. Bien évidemment, ils ne disent pas un mot de celle de Jean-Luc Mélenchon. Toutes les déclarations peuvent encore être consultées sur le site de FranceTvInfo. C’est sûr, François Asselineau n’est pas plus miséreux que Jean-Luc Mélenchon mais il ne l’est guère moins. Ils appartiennent tous les deux à une classe de privilégiés sans pour autant appartenir à celle des exploiteurs. La fortune déclarée de Jean-Luc Mélenchon s’élève à 965 488,4€ et celle de François Asselineau à 1 137 398,39€. Fournir le détail des propriétés de l’un ou de l’autre n’apporte rien de plus si ce n’est qu’une énumération par une impression d’accumulation donne un effet de majoration. Nous avons ainsi, pour ceux que ce jeu amuse, une vidéo qui détaille l’actif de Jean-Luc Mélenchon (vidéo intitulée « La fortune de JL Mélenchon exhibée. Procédé condamnable mais leçon nécessaire »). Ils ont en commun d’avoir pu économiser un capital puisqu’ils ont de gros salaires. Il y a cependant une différence fondamentale entre les deux. François Asselineau a un gros salaire de fonctionnaire et Jean-Luc Mélenchon un gros salaire de politicien professionnel. Or, parmi les réformes démocratiques voulues par l’UPR, il y a le désir d’en finir avec un système qui permet le carriérisme chez les politiciens. Ils ont d’ailleurs sur d’autres points des options très différentes en ce qui concerne les rapports entre le l’argent et la politique. François Asselineau est, par exemple, partisan d’interdire les emprunts bancaires pour financer des campagnes électorales et Jean-Luc Mélenchon a emprunté 8 millions d’euros pour financer sa campagne présidentielle. Il n’y a absolument rien à reprocher à François Asselineau. C’est un énarque de haut niveau qui, contrairement à beaucoup d’autres, met tout son talent au service d’une juste cause qui n’est aucunement rémunérée. Il a cependant, et indépendamment de la cause qu’il défend, un des plus hauts salaires qu’un fonctionnaire puisse avoir. C’est logique puisqu’il a un des plus hauts grades de la fonction publique. En tant qu’inspecteur général des finances, il a d’ailleurs droit à un salaire bien plus élevé que celui qu’aurait Emmanuel Macron s’il se contentait d’exercer sa fonction de simple inspecteur des finances en début de carrière. Si le fric était la principale préoccupation de François Asselineau, il gagnerait assurément beaucoup plus et le fait qu’il ait accumulé un certain capital prouve qu’en voulant sortir de l’Euro il ne pense aucunement que cela ruinera les petits épargnants. Il reste qu’en comparant les sources de revenu et le patrimoine de l’un et de l’autre le perdant est le politicien carriériste.

Que reste-t-il aux détracteurs de François Asselineau ? Bien peu de choses. Certains se plaisent à rappeler qu’il avait été brocardé à la suite de la confrontation entre les 11 candidats à la présidentielle pour avoir cité les références avec leur numéro des articles de traités ou de constitutions. Ce genre de critique venait davantage de comiques troupiers que de brillants analystes de la politique et quelques temps plus tard, des personnes un peu plus sérieuses, comme le philosophe Michel Onfray et la journaliste Natacha Polony, ont exprimé que cela était très intéressant (voir notamment sur YouTube les deux vidéos : « Michel Onfray et Natacha Polony balancent tout sur François Asselineau » et « Le phénomène François Asselineau vu par Michel Onfray #2 »). François Asselineau a en effet donné une grande leçon d’instruction civique qui a été profitable à beaucoup. Il est utile de savoir qu’il y a un article qui prévoit la sortie en deux ans de l’UE ne serait-ce que pour comprendre comment s’effectue actuellement le Brexit,. Il est bien utile aussi de savoir que les traités de l’UE sont bouclés de telle sorte qu’il ne soit pas possible de les modifier et qu’il y a des articles pour cela. Utile aussi de savoir qu’un article de la constitution de la Vème république stipule que le Président de la République est le garant de l’application des traités. Les candidats qui disent qu’ils ne vont pas respecter les traités doivent préciser leur position à cet égard. Intéressant aussi de savoir que la France est liée au reste du monde par des milliers de traités et non pas seulement par ceux qui sont concernés par le Frexit. Bref ! Nous devons tous beaucoup à François Asselineau et il ne fallait pas compter sur Jean-Luc Mélenchon pour nous éclairer sur ces sujets. François Asselineau s’adresse à l’intelligence des français tandis que Jean-Luc Mélenchon fait de l’enfumage. Ce sont deux activités incompatibles.

François Asselineau est un homme parfaitement intègre et, vu le pouvoir qu’ont ses adversaires, il est certain que s’il y avait le moindre petit reproche à lui faire la presse aux ordres n’aurait pas manqué d’y faire écho. C’est encore un point sur lequel la comparaison avec Jean-Luc Mélenchon est, sans appel possible, en sa faveur. Nous renvoyons les lecteurs à notre autre article : « Un dossier à charge contre François Asselineau ». Nous sommes conscients que les admirateurs de Jean-Luc Mélenchon confrontés aux faits exposés dans ce dossier sont souvent bloqués par le phénomène de la dissonance cognitive. Celle-ci survient quand des personnes sont confrontées à une information qui n'est pas cohérente avec leurs croyances. Leur besoin de rétablir une cohérence les amène à rejeter ou à réfuter l’information plutôt qu’à remettre en question leurs croyances et elles recherchent alors le soutien d’autres personnes qui partagent les mêmes croyances. Les croyances partagées par tous les membres d’un groupe deviennent, pour le groupe, des vérités. Il est bon alors de se réconforter entre incrédules. Nous sommes ici dans le cas prototypique signalé notamment sur le site web « La Toupie » : « Les partisans d'un homme politique dont on dénonce des pratiques malhonnêtes ne les croient pas et remettent en cause la bonne foi et l'honnêteté de ceux qui les révèlent. Parfois, ils se censurent mentalement et font comme si les révélations n'avaient jamais existé ». On se souvient d’ailleurs qu’au début de l’affaire DSK ses fans du PS avaient expliqué qu’il ne pouvait s’agir que d’un complot ourdi par les forces réactionnaires pour se débarrasser de leur candidat aux présidentielles. Nous sommes confrontés ici au même phénomène. Si les fans de Jean-Luc Mélenchon ont déjà du mal à admettre que la personnalité de leur leader ne correspond guère à l’image qu’il veut donner avec ses discours et son accoutrement vestimentaire alors il leur sera impossible de comprendre qu’ils se font enfumer par lui. Cela est dramatique car le choix entre François Asselineau et Jean-Luc Mélenchon c’est aussi le choix entre la possibilité pour le peuple français de prendre en main son destin ou celui de sombrer dans la même catastrophe que les grecs avec Jean-Luc Mélenchon à la place d’Alexis Tsipras.

 



331 réactions


  • révolQé révolQé 10 avril 2018 16:59

    Soit on est pro UE soit on est pro UPR,le choix est vite fait.  smiley


    • Sozenz 10 avril 2018 20:49

      @révolQé
      pro UPR alors ^^


    • jmdest62 jmdest62 11 avril 2018 08:31

      @Sozenz
      Salut
      Asselineau vs Mélenchon .....0,9 % vs 19% tout est dit , pas la peine d’en rajouter .
      @+


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 avril 2018 09:29

      @jmdest62
      Macron, Fillon et le FN ont eu plus de voix que Mélenchon.
      Donc Macron, Fillon et le FN ont raison et Mélenchon a tort..., j’ai tout bon ?!!


      D’ailleurs, à eux 5, ils ont trusté 95% du temps politique des médias, mais cela n’a rien à voir avec la choucroute !? Il serait peut-être temps de comprendre que ce sont les médias qui font les résultats des élections...

      Mélenchon le sait si bien, qu’il a remercié les médias !

    • V_Parlier V_Parlier 11 avril 2018 09:52

      @révolQé
      L’urgence première étant aujourd’hui de se libérer de la contrainte des anglo-saxons et de l’OTAN. Même l’UE est dépassée ! (Mais il est vrai que prétendre lutter contre les privatisations de services publics et vouloir rester dans l’UE, c’est de la schizophrénie).


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 11 avril 2018 10:35

      @jmdest62
      Je l’ai déjà expliqué mais je le répète : les scores électoraux sont l’image d’un système qui se regarde dans le miroir déformant qu’il a lui-même fabriqué. Le système a été ébranlé en mai 68. Il ne l’a jamais été par des élections. Il faut se demander qui est en mesure d’ébranler le système actuellement et qui, au contraire et partie intégrante du système.


    • jakem jakem 11 avril 2018 10:42

      @jmdest62
      Conclusion très hâtive et simpliste ! Grâce à son indéniable talent d’orateur Mélenchon sait raconter une histoire politique faite de chiffres ( que personne ne vérifie au moment où il les dit et que de toute façon on peut interpréter comme on le veut), d’accusations, de perspectives enchanteresses, d’invitations au changement, de vérités de bon sens, sur un ton lyrique ou offensif et qui ne laisse pas indifférent. C’est aussi un « bon client » pour les télés.

      Asselineau est plus austère et veut démontrer des réalités occultées par les mafieux-profiteurs eurokraturistes et les politicards pourris, et n’a pas le bagou de Mélenchon. Il ne sait pas raconter « l’histoire de l’europourriture et la France contrainte ».
      De plus ses idées représentent LE réel danger : si elles se répandaient ( avec les argumentaires et les connaissances qui vont avec) et devenaient populaires l’eurokrature se mettrait vraiment à trembler.

      Par ailleurs il n’aborde pas, ou très peu, les problèmes dus à l’immigration et à l’islam. Ce qui donne de ses interventions un aspect répétitif, monotone, même rébarbatif pour certains.

      Entre les deux, je choisirai Asselineau sans hésiter.


    • jakem jakem 11 avril 2018 10:43

      @jakem
      Erreur d’orthographe ! (lapsus linguae écrite ?) : ... je choisiraiS


    • révolQé révolQé 11 avril 2018 12:07

      @V_Parlier

      Sortir de l’UE pour espérer retrouver une souveraineté perdue ET bien sur se sauver de l’OTAN le plus rapidement possible.
      Je ne l’ai pas précisé (mea culpa) tant cela me parait logique et urgent. smiley


    • gogoRat gogoRat 11 avril 2018 13:50

       Rester dans l’UE ou en sortir ?
       
       Comme si la responsabilité politique du citoyen français ne pouvait que bifurquer abruptement autour d’une injonction aussi simpliste !
       D’autres réduiront encore entre rester ou non dans l’Otan ... ou se débarrasser du grand méchant capitaliste mondial ?
       
       Quid des enjeux géopolitiques mondiaux ?
       Les Français qui, aujourd’hui, se disent tous gaullistes oublient scrupuleusement ce que disait leur référence :
        « Les Etats n’ont pas d’amis. Ils n’ont que des intérêts »
       
       Que deviendrait le Grand Machin européen si la France le quittait abruptement aujpourd’hui ?
       S’il s’écroulait, alors sans doute, tant mieux !
       Mais s’il était récupéré par une puissance susceptible d’y ancrer son empire ?
       Devrions-nous nous condamner à la soumission à un empire ... sachant que, par nature, tout empire tourne le dos à l’objectif démocratique !

       A mon grand dam (et sans dôute à celui aussi de bien des ’militaires’ qui avaient pu se laisser réduire à un veaute ’pour le moins pire’) il est instructif de constater que l’actuel élu que nous déplorons actuellement est pourtant le seul qui ait su garder ses distances d’avec un Voisin puissant, à ménager, mais qui dans les faits est un acteur essentiel dans des confits à nos portes ...

       Avant même de ’prendre parti’ d’un côté ou de l’autre, ne conviendrait-il pas, au moins, de dépasser le tabou pour aborder le problème ?

       


    • glenco01 11 avril 2018 15:34

      @jmdest62
      En effet 0,9 % de temps de parole pour l’un et 19 pour l’autre.

      On voit clairement qui profite au système.
      Mélenchon étant européiste Macron ne peut rêver meilleure « opposition ». 

    • Le421 Le421 11 avril 2018 15:56

      @jmdest62
      What else ?
      C’est con quand Jésus se fait rouler par un de ses disciples...  smiley


    • Alren Alren 11 avril 2018 16:35

      @Fifi Brind_acier

      Contrairement à ce que rabâchent, comme une mantra, les asseliniens et leur « chef », le candidat de la France Insoumise a été bien plus que Fillon et le Pen, la cible des attaques des journalistes presstitués des merdias de milliardaires. On a pralé de Mélenchon, oui, mais pour en dire le plus grand mal. Dans le même temps on présentait Macron comme son rival « modéré » « à gauche » !!!

      Et ce qui fait qu’Asselineau a eu un score ridicule, outre le caractère prétentieux du personnage, sa componction, son absence totale de charisme, c’est l’inexistence d’un réel projet social notamment pour lutter contre le chômage.


    • Frex 11 avril 2018 16:37

      @révolQé

      Exact, le Frexit vite ! 

      Sachant que pour être efficace, le Frexit doit être quadruple : 

      - Sortie de l’UE
      - Sortie de l’Euro 
      - Sortie de l’Otan 
      - Sortie de Schengen 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 avril 2018 18:31

      @gogoRat
      Merci d’ouvrir le débat !
      Il existe près de 200 pays dans le monde, seuls 28 se sont pacsés ensemble.
      Pour tous les autres, qui subissent aussi la mondialisation, et pour certains les guerres d’ingérence occidentales, pouvoir signer des accords de coopération avec la France, 5e ou 6e économie mondiale, ce serait gagnant- gagnant.


      Surtout, si la France sortait aussi de l’ OTAN dont ils ont ras la casquette !
      Même Bzrezinski reconnaissait « l’éveil politique des peuples » dans le monde !! (Traduction : ils en ont ras le bol de l’ Empire !) La France ne sera pas isolée, elle dispose du 2e réseau d’ambassades dans le monde, après les USA.

      Contrairement à ce que disent les médias, la majorité des pays du monde est protectionniste. Ils ne sont pas givrés comme les Mamamouchis européens, ils protègent leurs patrimoines, leurs entreprises, leurs secteurs stratégiques, et donc leurs emplois. 

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 avril 2018 18:34

      @Alren
      Vous avez le programme de l’ UPR ? Pourquoi parlez-vous de ce que vous ne connaissez pas ? Par fainéantise ??


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 11 avril 2018 22:28


      @révolQé
      .
      « Soit on est pro UE soit on est pro UPR,le choix est vite fait. »
      — fin de citation —
      .
      C’est vrai pour moi le choix à été vite fait.
      .
      Comment fonctionnent les institutions européennes ?
      https://www.youtube.com/watch?v=TR2EiJaIXCE&t=4s
      .
      Peu-t’on changer l’Union Européenne ?
      https://www.youtube.com/watch?v=8f7mZQu7zkk
      .
      Qui dicte les lois dans l’UE ?
      https://www.youtube.com/watch?v=c0IqaAhF_YA
      .
      Peut-on sortir de EURO sans sortir de l’UE ?
      NON, aucun article, ni du TUE ou du TFUE permettent de sortir de l’Euro.
      Pour sortir de l’Euro la seule voie légale est respectueuse des traitées de l’UE est l’application de l’article 50, c’est à dire la sortie de l’UE.
      https://www.youtube.com/watch?v=NuRBTZ3u0kg
      .
      Croyez vous au mythe que l’UE c’est la paix ?
      https://www.youtube.com/watch?v=zMX2EOuDdlM
      .
      L’Euro et la compétitivité de la France ?
      https://www.youtube.com/watch?v=OM8lbvqJEkk
      .
      Les problèmes de l’euro liés à TARGET 2
      https://www.youtube.com/watch?v=1DqhOUKBhNM
      .
      L’euro est elle une monnaie unique ?
      https://www.upr.fr/vos-questions-nos-reponses/l_euro/euro-monnaie-commune-ou-unique


    • jmdest62 jmdest62 12 avril 2018 09:47

      @Fifi Brind_acier
      Vous savez ...je l’aime bien votre François : il cause bien , ses analyses sont pertinentes ....
      Ce que votre sectarisme vous empêche de comprendre c’est que la « phase argumentation » est terminée car verrouillée par le « parti du président » , il faut donc passer à la « phase action » et c’est là que je trouve curieux que votre super parti aux dizaines de milliers d’adhérents ne soit pas plus visible dans le combat anti-libéral SUR LE TERRAIN.
      Pensez vous que vous allez changer quoi que ce soit à la politique qui se met en place en vous excitant contre Mélenchon sur un forum  ?
      bisous


    • gogoRat gogoRat 12 avril 2018 13:38

      @Fifi Brind_acier

       C’est bien beau cette rhétorique de propagande, mais pour les gens qui vivent sur le territoire français, ce qui compte c’est de savoir pour qui ’ce serait gagnant- gagnant’ de tomber dans un scénario où notre pays n’aurait plus aucun poids devant ’l’ami’ (certes anti-capitaliste smiley et surarmé au possible) devenu Kaiser, Tsar ou Empereur d’une nouvelle Europe-pahre-du-genre-humain !
       Scénario gagnant certes pour les appartchik déjà en place, et peut-être pour les aspirants-apparatchiks qui comme vous rêvent de penser cette fois officiellement à la place des autres ...
      mais peut-être seulement, peut être ! ... car la concurrence est rude parmi la foultitude de celles et ceux qui vendraient père et mère pour faire leur cour à l’Empereur !


    • GUIGUI971 GUIGUI971 12 septembre 2018 19:14

      @jmdest62
      On va suivre ton raisonnement de mouton :

      — Macron 24% vs 19% tout est dit, pas la peine d’en rajouter.—

      Tu confonds le suffrage universel avec le PMU.
      Il ne s’agit pas de jouer le numéro gagnant pour après pouvoir se vanter en disant « j’avais voté pour lui ».


    • rmusic rmusic 12 septembre 2018 19:41

      @jmdest62
      Vous avez tout à fait raison, Asselineau à eu droit à 1% (et non 0,9) de passage dans les médias lors de la campagne présidentielle alors que Mélenchon à bénéficié de 18% de temps de parole (source CSA).


  • arnulf arnulf 10 avril 2018 17:39

    Pour avoir discuté avec des FI, je ne puis qu’être d’accord avec l’article. J’ai mis sous le nez d’une FI le document du 8 mars dernier trouvé sur Legifrance.gouv.fr TRAT1805471L du conseil des ministres pour le transport ferroviaire art1 : "adaptation de la législation (française) au droit européen. Elle m’a jeté un regard de haine, a fait demi-tour et est partie !!! La FI et JLM en tête ne parle pas de cela, leur ennemi c’est Micron, point. Jamais l’UE.


    • Laulau Laulau 10 avril 2018 18:23

      @arnulf
      Vous avez quoi dans les yeux et les oreilles ? LFI n’arrête pas de dire à longueur de journée que les réformes Macron ne sont rien d’autre que des mises en œuvre des directives de la commission européenne.


    • quid damned quid damned 10 avril 2018 18:43

      @Laulau
      Sauf qu’il sont pro-UE donc schizo


    • Laulau Laulau 10 avril 2018 18:56

      @quid damned
      « Sauf qu’il sont pro-UE »

      Vous devriez savoir une chose : ça n’est pas en répétant mille fois une connerie qu’elle devient quelque chose de sensé.


    • quid damned quid damned 10 avril 2018 19:10

      @Laulau

      mille fois > faux

      une connerie > faux

      J’ai assez débattu avec des FI pour savoir qu’ils ne veulent pas sortir de l’UE, pour la plupart ce serait un drame.
      Alors que c’est l’UE l’horreur, l’erreur.

      -Elle n’est pas réformable, c’est pas difficile à comprendre sauf quand on est complètement endormi par Méluche l’enfumeur bouffe-gamelle européiste.

      -Elle n’apporte absolument rien sauf des contraintes.

      Ce n’est pas en balançant une phrase bateau que vous me donnerez tort.

      PS : avant de sortir une nouvelle contre-vérité : je ne suis pas upr-iste, je suis pour le Frexit. Et je n’ai rien contre le programme FI sauf qu’il est irréalisable au sein de l’UE. Point.


    • capobianco 10 avril 2018 19:26

      @arnulf
      «  Elle m’a jeté un regard de haine, a fait demi-tour et est partie !!!  »


      La « haine » ? Ah la « salope » ! Vous en avez d’autres du même niveau ? La méthode anglaise de T Maye a ses fans....

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 avril 2018 19:29

      @Laulau
       La FI ... les réformes Macron ne sont rien d’autre que des mises en œuvre des directives de la commission européenne.

      Oui, enfin, modérément ! Voici le dernier billet de Mélenchon sur son blog, où est-il question des Traités européens ? Nulle part.


      Les médias parlent maintenant de l’Europe, mais c’est récent, et grâce à qui ?
      Grâce à Asselineau qui a expliqué les GOPé à la télé !

      Et aux militants de l’ UPR qui expliquent la même chose sur Internet depuis 11 ans. Quand avez -vous expliqué les GOPé ? Jamais.


    • Roubachoff 11 avril 2018 03:01
      @quid damned
      La FI est pour l’essentiel composée de profs bien pensant qui voient tout à l’horizon de leur 2500 euros x 2. Dessous, on est de la merde, et dessus, un monstre capitaliste. Pour parler sans détours, ce sont des bobos à bobards, et leur chef mériterait de se nommer Bobo à Bobards 1er. Ce type veut révolutionner le capitalisme sans toucher à la propriété privée des moyens de production, de distribution et de gestion des richesses, il prétend réformer l’UE avec ses seuls petits bras musclés, et il s’assoit sur la liberté d’expression, sauf quand il s’agit de la sienne. A chaque attentat, il y va de son homélie sur l’union nationale, oubliant que ça revient à s’associer aux têtes pensantes des guerres néo-conservatrices responsables des violences actuelles - si déplorables soient-elles par ailleurs. S’il arrivait au pouvoir, ce serait pour faire du Mitterrand (son idole) version grand tournant de 1983, ou pire encore du Tsipras genre 2015 et la suite. Constat d’autant plus triste qu’Asselineau ne m’inspire absolument pas confiance, malgré quelques bons positionnements.
      Sortir de l’UE, c’est une évidence absolue. Hélas, contrairement aux Anglais, nous n’avons pas eu la prudence de refuser l’Euro...

    • Le421 Le421 11 avril 2018 15:58

      @Laulau
      Vous essayez de faire boire des ânes qui n’ont pas soif. J’ai arrêté depuis des lustres.
      Comme j’avais essayé de sortir ma sœur des Témoins de Jéhovah...


  • foufouille foufouille 10 avril 2018 17:45

    « François Asselineau est un homme parfaitement intègre et, vu le pouvoir qu’ont ses adversaires, il est certain que s’il y avait le moindre petit reproche à lui faire la presse aux ordres n’aurait pas manqué d’y faire écho. »

    pauvre UPQR AVEC son emploi fictif durant dix ans. un livre a été publié sur le sujet.

    tes 0.7% d’électeurs sont tellement ridicule que presque personne ne fouine.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 avril 2018 18:16

      @foufouille
      L’UPR est censurée depuis 11 ans par les médias. Quand Asselineau est passé à la télé en 2017, il a été traité de « complotiste », « d’anti -américaniste primaire », « secondaire », toussa, toussa... Depuis, silence radio, Asselineau n’est plus invité dans aucun média... !


      Si les journalistes avaient trouvé quelque chose à lui reprocher, croyez bien qu’ils ne se seraient pas privés ! Asselineau a été victime de harcèlement au travail, comme de nombreux fonctionnaires, et placardisé par Sarkozy, qui lui reprochait ses analyses sur l’UE & l’euro.

      J’ai bien compris que vous auriez préféré qu’Asselineau se suicide comme les salariés placardisés de France Télécoms, ou qu’il soit licencié et devienne SDF, ça vous aurait bien plu ... Les statuts de la Fonction publique ne prévoient pas de virer un fonctionnaire pour « incompatibilité d’humeur » du Chef de l’ Etat, comme sous la Monarchie et de l’envoyer à la Bastille !

      Vous choisissez de soutenir Sarkozy, au lieu de soutenir la victime du harcèlement, ce qui n’est guère en votre honneur. Vous passez votre temps à attaquer les personnes, au lieu d’argumenter sur leur programme, c’est le niveau 0 de la pensée politique. 

    • foufouille foufouille 10 avril 2018 18:31

      @Fifi Brind_acier

      le NPA a obtenu 1.09% sans censure car au moins le NPA est dans la rue.

      son placard doré après avoir travaille avec sarko et pasqua est ridicule. c’était surtout pratique pour faire des vidéos pendant ses heures de bureau.

      il devrait déposer plainte contre les journalistes si c’est faux


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 avril 2018 18:52

      @foufouille
      Et oui, c’est faux, d’ailleurs vos divagations ne s’appuient sur aucune preuve, vous diffamez pour le plaisir de salir. La diffamation publique est dans le Code pénal et passible de 12 000 euros d’amende. Alors, soit vous avez des preuves de ce que vous avancez, et vous les donnez, soit vous vous taisez.



      le NPA a obtenu 1.09% sans censure car au moins le NPA est dans la rue.
      L’UPR aussi est dans la rue !

      Le NPA est surtout à la télé depuis sa création en 2009 !
      Qui en France ne connaît pas Besancenot ?


    • foufouille foufouille 10 avril 2018 19:03

      @Fifi Brind_acier

      c’est vrai et publié depuis 2ans.

      le dirigeant du NPA se déplace dans la rue pas comme ton bourgeois.


    • Drugar Drugar 11 avril 2018 09:19

      @foufouille
      On attend un lien vers cette publication.

      Pour l’instant vous déblatérez sans preuve, comme à votre habitude.
      Et comme d’habitude, votre seul « argument » (et celui de belin également) c’est de dire « Asselineau à fait 0.92%, tout est dit !! ». Argumentaire en béton, incontestablement !!
      Ou est votre critique sur le fond ? Quels sont vos arguments pour rester dans l’UE ? Que nous apportent l’UE et l’OTAN ? A-t-on bénéficier ou souffert de l’euro ? 
      Essayer donc d’argumenter concrètement au lieu de balancer vos bêtises, cela vous changera.

    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 11 avril 2018 10:29

      @foufouille

      « emploi fictif durant dix ans. » Attention à la diffamation ! Des preuves, vos sources, des références !
      « un livre a été publié sur le sujet » Références. Citations.

      En attendant nous maintenons : « François Asselineau est un homme parfaitement intègre et, vu le pouvoir qu’ont ses adversaires, il est certain que s’il y avait le moindre petit reproche à lui faire la presse aux ordres n’aurait pas manqué d’y faire écho. »


    • geedorah geedorah 11 avril 2018 15:25

      @foufouille

      depuis quand un salarié choisi son patron une fois rentré dans la boite ?
      il voulait être haut fonctionnaire, il a eu sa place
      et même si il désirait travailler pour certaines personnes, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis

      pour une fois qu’un « politicien » ne nous prend pas pour des cons... il serait dommage de s’en débarrasser


  • Matlemat Matlemat 10 avril 2018 17:53

     Mélenchon c’est le tsipras français, c’est clair.


     Comment compte procéder Asselineau pour sortir de l’OTAN et de l’UE ? cela semble simple sur le papier mais c’est oublier la puissance des Etats-Unis qui ne peut accepter cela sans se battre. 

     Les Anglo-Saxons ne veulent absolument pas voir le retour de la France comme grande puissance, sa position de caniche leur va très bien. 

     

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 avril 2018 18:30

      @Matlemat
      Nous allons vers un monde multipolaire, et la fin de la domination des USA sur le monde...


      Il existe bien d’autres pays dans le monde que les pays de l’ OTAN, attachés à la francophonie, à la culture française, qui n’en peuvent plus de la mondialisation Made in USA, et des guerres d’ingérence, et qui seraient enchantés de signer des accords de coopération avec la France !

      Aujourd’hui, c’est impossible, ce sont les Commissaires européens qui négocient les Traités internationaux, au nom des Etats, même quand les peuples n’en veulent pas !

      Asselineau a expliqué la sortie de l’ UE dans une conférence : « Le jour d’après... »


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 10 avril 2018 18:34

      @Matlemat

      Je ne suis sûr de rien en ce qui concerne les rapports de force entre la France et les anglo-Saxons mais ce ne serait certainement pas une bonne raison de renoncer au Frexit parce que cela leur déplairait.


       « Comment compte procéder Asselineau pour sortir de l’OTAN et de l’UE ? »
      La réponse à la question, si on la prend au pied de la lettre, c’est une lettre à Washington pour sortir de l’OTAN et article 50 pour sortir de l’UE. Après on verra.

    • Matlemat Matlemat 10 avril 2018 18:57

      @Fifi Brind_acier
       Désolé mais la France à été vaincue en 1940 et depuis nous sommes soumis aux anglo-saxons. On ne controle plus rien.


    • Matlemat Matlemat 10 avril 2018 19:04

      @Jean Dugenêt
       Un pays qui envisagerait de sortir de l’OTAN subirait des pressions énormes de la part des américains, car sans nous ils ne sont plus rien. 


       Vous verrez que le Royaume-Uni sera toujours dans l’Europe d’une manière ou une autre, regardez la « solidarité » quand un incident « hautement probable » se produit en Angleterre, on a encore beaucoup de travail avant de retrouver notre indépendance. 

    • Matlemat Matlemat 10 avril 2018 19:06

      @Fifi Brind_acier
       L’interlude du General De Gaulle était un imprévu qui a peu de chance de se reproduire.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 avril 2018 19:33

      @Matlemat
      La GB sort de l’ UE, mais pas de l’ OTAN !
      C’est un autre article de sortie : article 13 du Traité de l’ Atlantique nord.
      Le referendum du Brexit ne portait pas sur la sortie de l’ OTAN.
      Vous ne semblez pas mesurer combien l’ Occident est en perdition et rejeté dans le monde entier...


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 10 avril 2018 19:49

      @Fifi Brind_acier

      Oui. Réponse pertinente.
      Merci


    • Matlemat Matlemat 10 avril 2018 20:25

      @Fifi Brind_acier
       Vous avez dit vous même comment Asselineau est ostracisé, vous voyez bien qu’il a tout le monde politico-médiatique contre lui, c’est tout à son honneur bien sûr.

       
       Comment arriver au pouvoir dans ces conditions ? Il représente un danger pour les anglo-saxons et n’aura jamais un traitement équitable. Un débat présidentiel tout les 5 ans c’est un peu juste.


    • Matlemat Matlemat 10 avril 2018 20:30

      @Fifi Brind_acier
       Regardez comment les français ont votés, l’occident perd de sa puissance je suis d’accord mais il a encore de beaux restes. 


    • Matlemat Matlemat 10 avril 2018 20:34

      @Jean Dugenêt
       Si c’est si facile de sortir de l’OTAN pourquoi aucun pays ne l’a fait jusqu’à présent ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 avril 2018 20:39

      @Matlemat
      L’éclatement de l’ UE est en cours, c’est le Brexit qui a donné le départ. Les Mamamouchis européens sont tellement tétanisés qu’ils n’osent plus proposer le moindre changement dans les Traités !


      Pour éviter l’expression du mécontentement, les Pays-Bas viennent de supprimer le referendum de leur Constitution ! C’est la panique à bord du Titanic !

      Personne ne sait de quoi demain sera fait, l’Italie peut sortir de l’ euro a tous moments, ou un autre pays... et tout ce château de cartes s’effondrer.

      La France est le seul pays européen à disposer d’un programme de sortie et d’un rassemblement de 30 000 adhérents.


    • Matlemat Matlemat 10 avril 2018 21:48

      @Fifi Brind_acier
       Le Royaume-Uni n’était pas complètement dans l’Europe, c’était une Europe « à la carte » pour elle.


       Vous le dites vous même, on ne refera plus de referendum sur la sortie de l’euro.

       Je crois juste que vos espoirs seront déçus. 

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 avril 2018 06:33

      @Matlemat
      Avec des résistants comme vous, on n’ira pas loin..., vous voyez une autre solution que de se rassembler pour sortir de ce machin européen ?


    • Legestr glaz Ar zen 11 avril 2018 08:27

      @Matlemat

      C’est fondamentalement faux ce que vous écrivez. 

      La Grande Bretagne était « complètement » dans l’Union européenne. Et pourquoi peut-on le dire avec certitude ? Parce qu’elle avait, comme ses partenaires, signé les traités de Maastricht, d’Amsterdam, de Nice, de Lisbonne et que ces traités s’appliquaient à la GB ! 

      La G.B n’était pas dans la zone euro, n’avait pas signé le TSCG (comme Hollandouille) et n’avait pas signé les accords de Schengen (traité de Schengen qui est d’ailleurs totalement indépendant des autres traités. La Suisse et la Norvège sont dans l’espace Schengen). 

      l’Union européenne n’était donc pas une « Europe à la carte » pour la GB qui appliquait, comme les autres Etats membres, les traités, les règlements, les directives, les recommandations, les décisions de l’UE. Et il n’existe aucun exemple que la Grande Bretagne ait pu se soustraire aux injonctions des traités, du moins ceux qu’elles avaient ratifiés. 

      Ce que vous dîtes est une vision de l’esprit mais nullement une réalité. 

    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 11 avril 2018 09:26

      @Matlemat

      Parce qu’ils sont dirigés par ceux qui veulent rester dans l’OTAN. Réponse triviale.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 11 avril 2018 09:35

      @Matlemat

      De Gaulle a réussit, en grande partie, à maintenir une indépendance de la France à l’égard des Etats Unis. En même temps il a eu une action anti-démocratique à l’égard des français. Il a fait tout pour désarmer la résistance au plus vite, mettre en place un gouvernement et un nouvel état capitaliste en recyclant au besoin d’anciens collabos. Il a une responsabilité dans l’abandon du programme du CNR. On a vu en mai 68 ce qu’il défendait. Je ne suis pas un admirateur de De Gaulle mais je maintiens que la France était indépendante quand il était à la tête du pays. Elle ne l’est plus.


    • capobianco 11 avril 2018 10:09

      @Jean Dugenêt
      Vous êtes forts les adorateurs du ass, faire de « l’entre soi » sur avox ! 


    • jakem jakem 11 avril 2018 10:53

      @Matlemat
      Moi je ne sais pas répondre à votre question mais je suis sûr d’une chose : si la France exprimait sa décision de quitter l’eurokrature ( avec le soutien fort et indéniable de la population), d’autres pays commenceraient à faire sécession et l’UE disparaîtrait. Les pays membres collaboreraient pour démonter l’imperium afin de limiter les dégâts car tout le monde serait touché.

      Et nous ne sommes pas seuls à désapprouver les ingérences des E.U. chez nous. Une nouvelle diplomatie se mettrait en place.


    • Drugar Drugar 11 avril 2018 11:14

      @capobianco
      C’est quoi le rapport avec le sujet ? Si c’est juste pour dégueuler votre bile, pas la peine de faire de message : on s’en passera très bien. Ou sont vos arguments en rapport avec le sujet introduit par Matlemat ?


      @Matlemat
      La France à une grande tradition de résistance aux empires, et particulièrement l’empire anglo-saxon. Ceci est évoqué dans une des anciennes conférences d’Asselineau : l’histoire de France .
      Effectivement, les tenants du pouvoir et les lobby aux Etats-Unis passent leur temps à fourrer leur nez dans les affaires des autres pays afin de tout ramener à leur intérêt. Ils ne verraient pas d’un bon œil la sortie de la France de l’UE, nous somme d’accord. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas le faire : nous ne somme pas là pour servir ad vitam les intérêts des Etats-Unis.

      Rappelez-vous par exemple que la France est l’un des 5 membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU : on peut la voir, en caricaturant un peu, en rôle d’arbitre, entre le bloc anglo-saxon d’un coté (Etat-Unis et Royaumes-Unis) et le bloc de l’est de l’autre (Russie et Chine).
      Donc, malgré les pressions et l’hégémonie des Etats-Unis, la France s’en sortira : elle l’a déjà fait dans le passé, elle peut le refaire. La domination de l’empire américain touche à sa fin.

    • capobianco 11 avril 2018 13:54

      @Drugar
      «   Si c’est juste pour dégueuler votre bile, pas la peine de faire de message : on s’en passera très bien. »

      Notez que moi-même je me passerai volontiers de vos grossièretés dégoulinantes ! Mais qu’attendre des soutiens du Ass ?
      «  Rappelez-vous par exemple que la France est l’un des 5 membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU : »
      C’est sans doute pour cela que nous ne pouvons pas nous opposer à l’ue .... hors la formule magique de votre génie bien sûr.

    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 11 avril 2018 16:02

      @capobianco

      C’est une bonne observation dont il faut seulement revoir la formulation. Vous avez fort justement remarqué que des militants de l’UPR discutent ensemble. C’est donc que l’UPR n’est pas du tout comme vous le laissez penser un bloc monolithique « d’adorateurs » de leur leader qu’ils prennent pour une idole. Les militants de l’UPR ont un objectif commun : le Frexit. Ils ont en dehors de cela des options très variées et ils discutent entre-eux en se respectant. Ces discussions sont partie intégrante de l’UPR et amène des évolutions. Nous sommes plusieurs à avoir manifester au sein de l’UPR, à l’automne dernier, notre souhait que l’UPR organise sa participation à des manifestations. C’est maintenant chose faite. Rendez-vous au 1er mai.
      Les militants de la FI, avec leur sarcasmes, ont peut être des leçons à nous donner. J’aimerais qu’on nous dise ce que font les militants de la FI qui sont pour le Frexit afin que leur option soit reprise par l’ensemble de l’organisation. A défaut, ceux qui ont compris que le plan B de leur programme est irréalisable font-ils quelque chose pour que ce soit modifié ? Discutez-vous de ces choses là entre-vous ? La bonne formulation serait :
      « Vous êtes forts les militants de l’UPR à discuter entre-vous même sur avox ! Nous à la FI on n’est pas capable d’en faire autant »
      En effet, non seulement nous discutons entre nous mais de plus nous pouvons mener ces discussions au grand jour. Nous n’avons rien à cacher.


    • Drugar Drugar 11 avril 2018 16:07

      @capobianco
      « Notez que moi-même je me passerai volontiers de vos grossièretés dégoulinantes ! Mais qu’attendre des soutiens du Ass ? »

      De quelles grossièretés s’agit-il ? 

      « C’est sans doute pour cela que nous ne pouvons pas nous opposer à l’ue » 
      En quoi le fait d’être membre permanent du conseil de sécurité de l’ONU empêcherait la France de s’opposer à l’UE ? Quelle rapport avec l’article 50 du TUE (ce que vous appelez la « formule magique ») ?

    • capobianco 11 avril 2018 18:25

      @Drugar
      «  pour dégueuler votre bile » 

      C’est une façon poétique de traiter un commentaire ?

      «  En quoi le fait d’être membre permanent du conseil de sécurité de l’ONU empêcherait la France de s’opposer à l’UE ?  »
      Merci de confirmer que vu la place de la France dans le monde et dans l’europe donc, on peut considérer que notre voix porte plus que ne le pensent les tenants upr du « c’est impossible ». Personne, si nous avions de vrais politiques honnêtes, ne peut refuser d’entendre la 5ème puissance du monde. Puisqu’il faut tout vous expliquer, le rapport avec le formule magique c’est que rien ne justifie de baisser les yeux et le reste devant l’Allemagne et nos « non élus » européens et de quémander le droit de sortir. 
      Je vous rappelle que l’ue sans la France n’existe plus.

    • capobianco 11 avril 2018 18:42

      @Jean Dugenêt
      «   Ils ont en dehors de cela des options très variées et ils discutent entre-eux en se respectant. »


      Il est dommage que ce « respect » se limite à votre équipe.
      Je ne vais pas refaire l’historique des méthodes de votre « géniale » parti , juste rappeler que lors de la présidentielle vous nous avez gratifié de propos dithyrambiques à l’égard du dieu vivant et je regrette de ne pas avoir conservé les élans quasi mystiques de certains de vos copains. Je vous rappelle également que les mêmes inventaient des sondages qui donnaient Ass gagnant l’élection dès le premier tour, j’en oublie, aussi ne vous étonnez pas que vous ayez eu droit à des commentaires sarcastiques auxquels j’ai joyeusement participé d’ailleurs.
      «  En effet, non seulement nous discutons entre nous mais de plus nous pouvons mener ces discussions au grand jour. »
      Difficile de ne pas vous répondre de façon moqueuse à ce genre « d’exclusivité » upérienne. Vous êtes beaux !!!!

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 avril 2018 18:55

      @capobianco
      Je vous rappelle que l’ue sans la France n’existe plus.

      Alors pourquoi rejetez-vous le Frexit ? La Gauche radicale devrait être aux côtés de l’ UPR, pour en finir avec l’ Europe des banksters ! Pourquoi voulez-vous rester dans un système fait pour les multinationales et la finance, sans les peuples et contre les peuples !?


      L’Europe a été construite par les Anglo- saxons à la Libération. Cf le Congrès européen de la Haye en 1948. Mais avant eux, le projet était celui des trusts du charbon et de l’ acier, français et allemands.
      « Aux origines du carcan européen » par Annie Lacroix Riz.

    • capobianco 11 avril 2018 19:32

      @Fifi Brind_acier
      «  Alors pourquoi rejetez-vous le Frexit  ? »

      Alors pourquoi ne pas se faire respecter ? Vous préférez fuir, et oui c’est « impossiiiiiible ». Quelle vision de la France vous avez, guère plus importante que la Slovaquie ?
      Notez je vous réponds mais je n’espère pas vous faire changer d’une virgule de vos convictions de la « bible » asseliniènne" .

    • capobianco 11 avril 2018 19:45

      @Fifi Brind_acier
      Bon, je vous l’ai déjà dis, je n’accepte pas cette ue aux mains de la finance mais je serais content de voir naitre une europe qui permettrait à tous les peuples concernés de bénéficier du niveau de vie que nous avions et de pouvoir faire jeu égal avec les autres grandes puissances. Cette europe serait sans doute le cauchemar des us et donc ne sera pas facile à gagner, mais je ne suis pas preneur de ceux qui se la joue perso d’autant qu’il est totalement illusoire de croire que votre frexit changera quoi que ce soit du système en se positionnant sur « c’est pas possible ».

      Il n’y a rien d’impossible si les peuples le comprennent mais il y a trop de partis qui se chargent des diversions au profit du système en place si vous voyez ce que je veux dire....

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2018 05:53

      @capobianco
      Vous avez compris que l’ UE est un système supranational où les Gouvernements n’ont plus la main ? Vous avez compris que les salariés, les agriculteurs, les entreprises et les services publics ne coopèrent pas, mais sont mis en concurrence ??


      Le Frexit remplacera ce système par des accords de coopération, entre les pays qui le souhaitent, en Europe et dans le monde. Je suis étonnée d’avoir à expliquer à un Internationaliste, que les relations pacifiques entre Etats passent par des accords de coopération !

      Quand Cuba échange des médecins contre du pétrole du Venezuela, c’est un accord de coopération. C’est ce que souhaite l’ UPR : remplacer les Traités européens par des accords de coopération.

    • capobianco 12 avril 2018 08:50

      @Fifi Brind_acier
      «   les Gouvernements n’ont plus la main »

      C’est faux, les gvt actuels dans l’ue sont d’accord avec les directives et tentent de les appliquer même au prix de trahisons (référendum 2005) ! Qu’arrivera-t-il si demain la France refuse d’appliquer ces directives, on nous puni, on nous envoi les gendarmes, une armée ? 
      Et bien soit l’ue cède soit l’ue explose. 
      Vous citez Cuba, voyez comment ce petit pays résiste malgré les scandaleuses agressions diverses et variés des us et leurs complices et nous, serions incapables de nous battre ? C’est « impossiiiiiible » pour l’upr et bien continuez à regarder vos chaussures.

    • Legestr glaz Ar zen 12 avril 2018 09:20

      @capobianco

      Décidément vous avez un grand chemin à parcourir pour comprendre le fonctionnement de l’Union européenne.

      C’est n’y comprendre rien que d’écrire : « les gvt actuels dans l’UE sont d’accord avec les directives et tentent de les appliquer même au prix de trahisons ». 

      Cette phrase démontre le peu de connaissances que vous avez de l’U.E. Vous organisez les choses d’une manière très simpliste dans votre esprit. 

      La question que vous devriez vous poser est : qu’est-ce qu’une directive ? Qui est à l’origine d’une directive ? Comment s’applique une directive ? Pour vous aider un rappel, qui vous sera fort utile :

      « La directive lie tout État membre destinataire quant au résultat à atteindre, tout en laissant aux instances nationales la compétence quant à la forme et aux moyens. C’est une sorte de loi-cadre européenne, qui se prête particulièrement bien à l’harmonisation des législations nationales. Elle définit l’objectif ou les objectifs à atteindre par une politique commune et laisse aux États membres le soin de choisir les formes et les instruments nécessaires pour s’y conformer. Étant donné que les États membres sont tenus seulement à la réalisation des buts de la directive, ils disposent, pour sa transposition au droit national, d’une marge de manœuvre leur permettant de tenir compte des spécificités nationales. Ils sont tenus, toutefois, »à assurer l’exécution des obligations découlant du… traité ou résultant des actes des institutions de l’Union« (article 4 TUE). Bien qu’elles soient généralement publiées dans le Journal officiel, les directives prennent effet par leur notification aux États membres destinataires. Ces derniers ont l’obligation d’arrêter les dispositions nationales nécessaires à la mise en œuvre de la directive dans les délais fixés par elle, à défaut de quoi ils sont en infraction ».

      La directive est un acte juridique européen pris par le Conseil de l’Union européenne avec le Parlement ou seul dans certains les cas. Elle lie les États destinataires de la directive quant à l’objectif à atteindre, mais leur laisse le choix des moyens et de la forme pour atteindre cet objectif dans les délais fixés par elle.

      https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=LEGISSUM%3Al14527

      Je vous signale, au passage, qu’au dessus de la directive il y a le « règlement européen ». Prenez vos renseignements sur celui-ci. 


      Vous avez un gros travail à fournir pour comprendre vraiment ce qu’est l’Union européenne et son fonctionnement. Vous êtes dans « l’à peu près »

      Il vous reste à vous renseigner sur ce que représente le Conseil de l’Union européenne, mais aussi sur le COREPER et sur les différents « groupes de travail ».


    • Drugar Drugar 12 avril 2018 09:58

      @capobianco
      « C’est une façon poétique de traiter un commentaire ? »

      Dois-je vous rappeler la traduction anglaise de « ass » dont vous et vos comparses affublez continuellement Asselineau (et ne me prenez pas pour un demeuré, vous savez pertinemment ce que cela veux dire). Est-ce une façon poétique de nommer quelqu’un ? Sans compter les mensonges que vous proférez (GrandGuignol, entre-autre, vous l’a fait remarquer à mainte reprise) et la mauvaise foie dont vous faites preuve envers vos contradicteurs. Donc oui cela s’appel bien « dégueuler sa bile », ne vous en déplaise.

      La voix de la France peut être entendue par d’autre pays, en effet. Mais la France, n’a, en aucun cas, à imposer ses vues aux autre pays. Mais, que Melenchon veuille imposer ses réformes et sa façon de voir les choses à l’ensembles des pays de l’UE en rentrant dans un rapport de force avec l’UE et la désobéissance aux traités, cela ne vous dérange pas manifestement. Que vous le vouliez, ou non, la France à signé les traités de l’UE et se DOIT donc de les respecter. Si la France s’assoie sur les traités de l’UE, surtout dans le but malhonnête d’imposer sa vision, elle perd immédiatement toute sa crédibilité internationale : ça s’est enfermer la France et la faire se replier sur elle-même. 

      La France ayant donc signée les traités de l’UE, et se devant de les respecter, doit donc appliquer, entre autre, l’article 48 du TUE, réclamant l’unanimité pour pouvoir changer les traités. De fait, pouvez-vous me citer un changement majeur des traités, particulièrement dans le domaine sociale et l’amélioration de la vie des populations qui ait eu lieu depuis la signature du traité de Maastricht ? Il n’y en a eu aucune en plus de 25 ans. Et vous pensez que, soudainement, toutes les politiques appliquées méthodiquement depuis 25 ans pour donner plus de pouvoir aux multinationales, encourager le dumping fiscale et sociale ainsi que la concurrence à tout va dans tout les domaines va s’inverser pour aller dans le sens sociale et de l’intérêt des peuples ? Vous rêvez !!

      Ce n’est pas l’UPR qui a écrit les traités de l’UE, mais c’est l’UPR qui vous rappel que ces traités s’appliquent constamment à la France et l’empêche, justement, de faire entendre sa voie et surtout d’appliquer en France, une politique souhaitée et dans l’intérêt des Français. Pour cela, il faut sortir de cette structure juridique qu’est l’UE, manifestement irréformable dans le sens sociale, du bien-être des populations, de l’emploie, de l’écologie et de l’agriculture raisonnée, des services publiques forts et de l’oppositions aux puissances de l’argent. Et pour faire cela de manière propre, sans entailler la crédibilité de la France, il suffit d’appliquer les traités en appliquant l’article 50 du TUE.

    • Matlemat Matlemat 12 avril 2018 13:59

      @Fifi Brind_acier
       La France fait face a des forces plus grandes qu’elle.


    • Matlemat Matlemat 12 avril 2018 14:07

      @Ar zen
       Le fait d’avoir gardé l’indépendance sur leur monnaie faisait de l’Angleterre une exception, je peux me tromper mais je crois que d’autres pays qui ont conservés leur monnaie devait , eux garder leur taux fixe par rapport à l’euro, ce qui ne serait pas le cas de l’Angleterre. 


    • Matlemat Matlemat 12 avril 2018 14:10

      @Jean Dugenêt
       Et pourquoi les dirigeants élus des pays de l’OTAN ne veulent jamais sortir de l’OTAN ?


    • Matlemat Matlemat 12 avril 2018 14:12

      @Jean Dugenêt
       Ce que je dis c’est que De Gaulle était un élément perturbateur imprévu dans le projet anglo-saxon de vassalisation de la France.


    • Matlemat Matlemat 12 avril 2018 14:15

      @jakem
       Oui c’est pour cela qu’il y a pression des Etats-Unis pour qu’aucun pays ne sorte et que la chateau de cartes ne s’effondre pas.


    • Matlemat Matlemat 12 avril 2018 14:20

      @Drugar
       C’est bien la France qui est en déclin, nous avons assez mis de bâtons dans les roues des Anglais dans le passé pour qu’ils fassent tout pour éviter sa résurrection comme grande puissance indépendante.


       La France est utile comme alliée docile, croyez moi il y a des forces très puissantes pour que cela reste comme cela.

    • Drugar Drugar 12 avril 2018 15:38

      @Matlemat
      Désolé, je ne partage pas votre pessimisme sur l’avenir de la France.

      Qu’il y ait des forces qui empêchent son retour, je le constate également : raison de plus pour se battre et changer cet état de fait.

    • Roubachoff 15 avril 2018 06:35

      @Jean Dugenêt
      Je n’admire pas de Gaulle, comme vous, mais c’est incontestable. Il s’est même mis les Américains à dos en dotant la France d’une force de frappe qui garantissait son indépendance. 


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 15 avril 2018 10:48

      @Roubachoff
      Oui. Et il les a obligé à remballer les bases militaires qu’ils avaient en France. Ils en avaient une à Evreux. Dans mon enfance, les avions de chasse américains passaient au-dessus de chez moi.


  • Laulau Laulau 10 avril 2018 18:19

    Il me semble avoir déjà lu cet article plusieurs fois. Vous en avez encore beaucoup des panégyriques de ce style. On sait, le grand Babu c’est Asselineau et comme le dit la l’hymne des babus :
    Mélenchon y pue, y sent la charogne
    ya qu’Asselineau qui sent l’eau de Cologne.

    Basta !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 avril 2018 18:40

      @Laulau
      Quand vous aurez des arguments politiques, n’hésitez pas à les faire connaître ...
      Les attaques aux personnes font partie des techniques de manipulation. On fait diversion, on botte en touche, pour ne pas répondre aux questions posées.


      Expliquez-nous par exemple, pourquoi Macron n’a pas réussi à changer la directive sur les travailleurs déplacés ? Vous qui voulez changer de fond en comble les Traités, pour en faire une Europe sociale, cette question devrait vous interpeller ...
       

    • samy Levrai samy Levrai 10 avril 2018 18:41

      @Laulau
      tes « arguments » sentent le pipi de chat... en aurais tu qui sentent bons ?


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 10 avril 2018 18:47

      @Laulau

      J’ai trois articles qui se complètent sur JL Mélenchon :
      1. JL Mélenchon veut « sortir des traités européens... » (Cet article a été publié sur AgoraVox sous le titre « Qui est Mélenchon »)
      2. Un dossier à charge contre JL Mélenchon (Article en attente des avis des modérateurs sur AgoraVox)
      3. F. Asselineau versus JL Mélenchon (Le présent article)

      Ils se situent tous les trois dans la même perspective mais ce n’est pas pour autant qu’ils se répètent. Vous aurez peut-être remarqué que ce ne sont pas des panégyriques à la gloire de JL Mélenchon.


    • Laulau Laulau 10 avril 2018 18:48

      @Fifi Brind_acier
      Expliquez-nous par exemple, pourquoi Macron n’a pas réussi à changer la directive sur les travailleurs déplacés ?

      Ah parce que vous avez cru Macron quand il disait lutter contre cette directive qui profite aux patrons et à son copain Gattaz ? Mais vous avez une analyse du niveau de « Ouioui fait de la politique ».


    • Laulau Laulau 10 avril 2018 18:53

      @Jean Dugenêt
      « Vous aurez peut-être remarqué que ce ne sont pas des panégyriques à la gloire de JL Mélenchon. »

      Comment ne pas le remarquer. Mais pourquoi vous en prenez vous uniquement à lui. Que je sache, à gauche comme à droite et même aujourd’hui, semble-t-il au FN, les partisans de l’U.E. sont légions. La FI est le seul parti réellement critique sur les traités européens. Vous vous en prenez à votre seul allié, bizarre non ? A moins que ....vous ne soyez pas très franc du collier.


    • Laulau Laulau 10 avril 2018 18:54

      @samy Levrai
      Non, comme dit la chanson, y que le grand babu qui sent l’eau de Cologne.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 avril 2018 18:57

      @Laulau
      Le programme de la FI est aussi génial que le programme de Thessalonique de Syriza. Votre copain Tsipras, qui devait « renverser la table » et « changer l’ Europe », il a changé quoi, exactement, aux Traités européens ?


    • GrandGuignol GrandGuignol 10 avril 2018 19:38

      @Laulau

      Bonjour,

      "La FI est le seul parti réellement critique sur les traités européens. Vous vous en prenez à votre seul allié, bizarre non ? A moins que ....vous ne soyez pas très franc du collier.« 

      Il y a la critique superficielle de l’UE version Mélenchon(député européen depuis des lustres) et la critique analytique en profondeur d’Asselineau.

      l’un, Mélenchon, dénonce l’UE en prenant garde de ne jamais citer les articles des traités européens ni le fonctionnement de l’UE...Ce qui lui laisse toute latitude pour promettre la lune dans son programme qui est irréalisable dans l’UE.
      Pourquoi ne parle t’il pas aux »gens« de l’art 48 qui demande l’unanimité des états membres pour changer les traités européens ??? ...et ce depuis qu’il est député européen, quand même, merde, quand même.

      L’autre n’est pas député européen et pourtant il dénonce les articles des traités européens qui entravent toute politique nationale et toute renégociation de ces mêmes traités européens et de leurs articles, et ce dans le détail, précisément, afin que les »gens" comprennent réellement ce qu’impliquent ces articles des traités européens. du coup son programme inspiré du CNR à mille fois plus de chance de se réaliser (puisque sortie de l’UE et de l’euro, art 50) , que celui de Mélenchon dans l’UE en bravant sottement les traités, ce qui n’amènera que des conflits qui s’éterniseront dans le temps pour finir comme Tsipras, en eau de boudin !


    • foufouille foufouille 10 avril 2018 19:53

      @GrandGuignol
      « du coup son programme inspiré du CNR à mille fois plus de chance de se réaliser »

      certainement postmortem car il faudra dépasser 0.7%.


    • capobianco 10 avril 2018 19:55

      @Jean Dugenêt
      C’est très étonnant ce besoin des upr de se positionner par rapport à JLM et la FI. Vous avez besoin de nous pour sortir de vos 0,9% ? Faites votre « fréxit », votre article 50 et foutez nous la paix ! 

      Avec tous ce qui se passe dans le pays vous n’avez pas d’autres obsession que la FI ? 
      Voyez dupont aignan fait de gros appels du pied à votre dieu vivant qu’attendez vous ? Cela nous ferait des vacances. 

    • GrandGuignol GrandGuignol 10 avril 2018 20:02

      @foufouille
      je parle dans la cas où..
      Évidemment l’UPR est encore loin de ses objectifs, mais ce parti ne cesse d’engranger des adhérents, tous les jours, des dizaines par jours quelque fois.
      En un an l’UPR à quasiment doublé le nombres de ses adhérents qui à ce jour à 30 881.
      L’UPR étant de plus en plus présent sur les manifestations et autres invitations au sein de nombreuses fac de science po et autres déplacements pour des conférences ou en soutien de candidats, son message se diffuse plus en plus vite. Les médias ne pourront bientôt plus ignorer totalement l’UPR et c’est déjà le cas puisque cité parfois mais encore peu invité sur les plateaux TV.

      Sinon en tant que Troll en service vous n’avez bien sur pas d’idées à proposer car pour vous tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, n’est ce pas ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 avril 2018 20:09

      @capobianco
      L’ UPR critique tous les Partis européistes qui vendent depuis bientôt 40 ans « Une Autre Europe » ! Le FN se plaint aussi régulièrement de l’ UPR !


      Le FI propose « une Europe sociale » , sans Frexit.

      Le FN propose « Une Europe des Nations », sans Frexit. 


      Ils divisent les 55% du Non de 2005.
      Ils neutralisent les mécontents.
      Ils n’expliquent jamais comment ils auront l’unanimité des 27 pays ??

      Voilà pourquoi l’ UPR les critiquent.
      Parce que l’ Europe n’est pas réformable, et que la survie, c’est de se barrer. 


    • GrandGuignol GrandGuignol 10 avril 2018 20:10

      @capobianco
      Oui on est obsédé par Mélenchon !!!
      Et pourquoi donc ? ...Non ce pas parce qu’il dévore des enfants au déjeuner comme le dis le 421 ou Blek (le rock ?) sur un autre article, mais parce qu’il enfume les français sur des renégociations impossibles et un plan B complètement débile qui voudrait braver les traités et rester quand même dans l’UE. Si ce paradoxe ne vous saute pas aux yeux, ben j’y peux rien.

      Alors oui il convient de dénoncer la supercherie Mélenchon...et même plutôt 2 fois qu’une.

      Mais ne croyez pas que nous soyons en reste des autres partis politiques d’« une autre Europe » à la St GlinGlin.


    • foufouille foufouille 10 avril 2018 20:21

      @GrandGuignol

      « En un an l’UPR à quasiment doublé le nombres de ses adhérents qui à ce jour à 30 881. »

      certainement avec tous les trolls à pseudo multiple ou des inscriptions à vie de revenants.

      en plus, ta secte répète uniquement la voix de son dieu.

      je ne suis pas FI mais ils ont nettement plus d’électeurs que ton parti de terreplate.


    • Fergus Fergus 10 avril 2018 20:22

      Bonsoir, Laulau

      Inutile de chercher à débattre : dès lors que l’un des leurs publie la propagande assselinienne, les militants de l’UPR arrivent en nombre pour soutenir le texte.

      C’est ainsi que ces mêmes militants - solidaires dans l’enfumage et la manipulation - ont tenté dans divers sondages durant la campagne présidentielle de faire croire à la présence d’Asselineau au 2e tour par des votes massifs en ligne, ce qui était évidemment grotesque.

      Par chance, le ridicule ne tue pas ! smiley


    • GrandGuignol GrandGuignol 10 avril 2018 20:34

      Bonjour Fergus dit l’homme élastique de la politique pro UE

      « Par chance, le ridicule ne tue pas ! »

      oui surtout quand on critique le seul parti politique français qui veut donner plus de démocratie au français, mais cela vous n’en voulez pas, mieux vaut une UE dictatoriale qui dicte sa politique et écrase les peuples, n’est ce pas ?
      Et vous vous foutez bien de ceux qui crèvent sous l’austérité de l’UE tant que votre rêve idéo-illogique et utopique d’une UE sociale perdure.


    • GrandGuignol GrandGuignol 10 avril 2018 20:38

      @foufouille
      On te paye combien pour cracher ta merde journalière ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 avril 2018 20:43

      @GrandGuignol
      Foufouille est un adepte de la SARL le Pen, version Philippot et Marion. Mais ne lui demandez pas de quoi vivent ses deux chouchous, il ne vous répondra pas.


    • foufouille foufouille 10 avril 2018 20:47

      @GrandGuignol

      c’est où qu’il faut s’inscrire pour la paye ?

      c’est combien le salaire de troll UPQR en te délocalisant car les français sont trop cher pour ta boutique ?


Réagir