samedi 10 septembre 2011 - par Dorzan

Frédéric Lefebvre, un ministre qui pense… et la France va tout de suite mieux…

Qui a dit que notre gouvernement n’agissait pas, qu’il n’avait aucune idée, aucune imagination, qu’il fallait en changer, qu’il… C’est faux, notre gouvernement agit et plutôt efficacement. En France, le taux de chômage est passé à 9,6 %, contre 9,9 % en janvier 2010, alors qu'en Allemagne, il est passé de 7,3 à 6,5 %. Les explications de notre secrétaire d’état au commerce, Frédéric Lefebvre me rassure plutôt. Et oui, ça va peut-être vous étonner, mais nous ne sommes pas plus mauvais (pas meilleurs non plus) que les Allemands en matière de chômage en France.

Si le pourcentage du chômage dans notre pays est supérieur à celui de l’Allemagne c’est pour une raison fort simple, et comptable. Et en plus une raison qui nous honore, nous les français et le monde entier le sait bien, nous sommes les champions du monde de l’amour (notre seul problème, on s’enflamme vite, sûrement notre côté latin, et le résultat…)

Dans une Europe qui stagne, plus il y a de candidats à l’emploi, et plus il y a de chômage, logique imparable. Le raisonnement de notre ministre (je sais, il n’est que secrétaire d’état, mais une petite flatterie ça peut pas faire de mal) est limpide, et très judicieux. La natalité en France étant très supérieure à celle de nos voisins germaniques (voir les raisons plus haut dans le texte), il est normal que nous ayons un pourcentage de travailleurs sans emploi également supérieur.

À cause de notre natalité championne d’Europe, chaque année une flopée de nouveaux travailleurs voit le jour, et parallèlement notre taux de chômage tutoie des sommets.

Mais notre super natalité n’est pas responsable que de ce seul fléau, heureusement notre gouvernement est bien conscient du problème et les mesures prises pour enrayer le déficit public vont dans le bon sens. 

Oui, j’ose le dire ici, le gouvernement Fillon compte de très bons éléments, qui prennent de bonnes décisions et ils doivent absolument persévérer.

Parmi les mesures avancées, j’en cite deux prises au hasard : l’imposition des allocations familiales et l’augmentation de la TVA sur l’entrée des parcs à thème. Ces deux mesures symbolisent à elles seules la détermination de notre gouvernement à entraîner la France et tous les Français vers des jours meilleurs, j’ose même dire idylliques. Si les allocs sont imposées (c’est moins de fric qui rentre) les Français sont pas fous, ils supprimeront un forfait téléphone pour acheter des condoms et ils feront moins d’enfants, c’est sur. Si les billets d’entrées chez Mickey, Astérix et ailleurs… sont plus chers, les parents ne pourront plus se permettre de les acheter et ils feront également moins d’enfants (grâce au forfait téléphone en moins). C’est normal, à quoi vont-ils occuper leur progéniture s’ils ne peuvent plus aller chez Disney ?

C’est d’une logique enfantine, mais nos élites (ceux qui décident pour nous en ce moment) vont encore bien plus loin (on voit bien qu’ils ont fait de longues études.) Moins d’enfants qui naissent, ce sont aussi moins de malades chez les médecins (les gosses, ils ont toujours quelques choses qui ne va pas, toujours à chouiner les gosses, et les parents les amènent au toubib pour trois fois rien) : résultat, nous rééquilibrons le budget sécu. Attention, double effet sécu : moins d’enfants, égale moins de stress pour les parents, donc moins de dépresseur, donc… excédent de recette, le rêve devient enfin réalité.  Nous pouvons enfin rembourser notre dette.

Il y aura également moins d’élèves en classe, donc moins de prof (ne plus remplacer un prof sur deux qui partent en retraite, vous comprenez maintenant pourquoi) : résultat, budget de l’éducation nationale en nette baisse (ils ont aussi prévu de remettre les pendules à l’heure, fini les 18 heures, ce sera 35 comme tout le monde. Non mais, c’est un gouvernement de droite que nous avons…) 

Nous retrouverons également moins de jeunes à trainer dans les rues, donc moins de délinquance : résultat, budget de la police, de la gendarmerie et de la justice en baisse. Moins de prison aussi.

Ensuite, bien plus tard (jamais pour certains), moins de candidats aux postes offerts par les entreprises, qui seront peut-être même obligées d’avoir recours à l’immigration (mais chut, n’en parlons pas, c’est un sujet sensible) résultat, presque plus de chômage et surtout plus de RSA (seuls ceux qui n’arrivent pas à se raser les poils dans les paumes des mains seront sans travail).

Et pour les retraites, vaste sujet les retraites, moins de retraités, donc plus aucune caisse en déficit. Attention, il y aura moins de travailleurs pour cotiser, donc il faudra prolonger la durée de travail, qui passera sûrement à 70 ans. Mais ça aussi notre gouvernement y a pensé.

Allez, tout compte fait, il n’est pas si mal notre gouvernement Fillon 3 (ou 4), pensez-y aux prochaines élections.

PS : Pendant la prochaine campagne électorale, il paraitrait que la droite va distribuer des préservatifs gratuits. Si, si, même madame Boutin est d’accord. Y a pas à dire, ils ont de la suite dans les idées.



7 réactions


    • Dorzan Dorzan 10 septembre 2011 17:17

      Madame Bleuton,

      Je vous en prie, un peu de tenue, nous sommes sur un site sérieux.


    • adeline 11 septembre 2011 18:23

      cé ki ces mouveaux bouffons ? ça change tous les jours ici...


  • Gabriel Gabriel 10 septembre 2011 11:53

    C’est étrange mais chaque fois que j’entend parler de ce type, j’attend et j’espère le bruit de l’eau claire en cascade salvatrice surgissant des rebords de la cuvette afin d’entrainer cet étron dans l’oubli.


  • Scual 10 septembre 2011 12:27

    La raison de ce taux de chômage flatteur c’est que... l’UMP a changé la manière de le comptabiliser.

    Une fois de plus triche, dissimulation, mensonge, manipulation etc on peut appeler ça comme on veut, mais pas « réussite ».


  • Fergus Fergus 10 septembre 2011 16:30

    Bonjour, Dorzan.

    Ce pouvoir UMP est sans doute ce qu’on pouvait faire de pire en matière de gouvernance. Il est vrai qu’avec des gens comme Lefebvre, Sarkozy et Fillon ont fait très fort en termes de médiocrité et d’incompétence.

    A toutes fins utiles, je vous renvoie à mon propre article, publié lundi dernier sur le même individu : « Frédéric Lefebvre, le bouffon du sarkozysme  ».

    Cordialement.


  • Bulgroz 10 septembre 2011 17:29

    4 femmes et 46 enfants

    A Bobigny, avec ses quatre femmes et ses 46 enfants, le Malien Amada est un homme heureux. Ce quinquagénaire, capable de réciter dans l’ordre les prénoms de sa descendance, régnait sur son pavillon de banlieue.

    Entre les cinq chambres de la maison, "la vie s’organisait comme elle pouvait", confie-t-il au téléphone. D’abord agent d’entretien, il a cessé de travailler quand le montant des allocations familiales est devenu suffisant pour nourrir son monde.

    Dans le village du nord du Mali où il a grandi, on parle de sa réussite avec admiration. Il voudrait que ça continue. Il n’a donc pas donné d’écho particulier au bouleversement qu’il vient de connaître : deux de ses femmes ont déménagé, une troisième songe à les imiter. Elles sont engagées dans une « décohabitation », le terme administratif qui désigne la sortie de la polygamie.

    http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/1-homme-4-femmes-46-enfants-199813/


  • jako jako 13 septembre 2011 07:32

    Je m’excuse de vous avoir mal jugé, sur ce post je vois très clairement que c’est du 2 ème degré assez réussi d’ailleurs.


Réagir