lundi 7 octobre 2019 - par CLOJAC

GIEC : Pas besoin que ça chauffe pour enfumer !

JPEG « Le contrôle des foules repose sur la peur qu'elles éprouvent et les promesses d'échapper au pire qu'on leur fait. » William Mac Dougall in « Introduction to social psychology » Methuen & Co London 1911.

Le totalitarisme en douceur

Alors que le nazisme et le stalinisme n'ont pas encore perpétré leurs crimes, le fondateur de la psychologie sociale professe qu'on contrôle mieux les masses en manipulant leur instinct grégaire plutôt qu'en les transperçant avec des baïonnettes.

Et il ajoute prémonitoire : « Les morts ne servent à rien, ils ne vont plus aux champs, ils ne font plus tourner les fabriques, ils n'achètent plus rien (...) Un leader avisé doit faire trembler le peuple et le protéger contre des ennemis imaginaires. Le peuple lui sera alors reconnaissant de sa tyrannie. »

Remplacez « leader » par « Prince » et vous paraphrasez Machiavel. D'ailleurs un courant politique du XXème siècle « les machiavéliens » remet en cause les leurres selon eux du suffrage universel, des assemblées représentatives et des gouvernements de majorité. Pour eux le vrai pouvoir réside dans les minorités actives (un concept repris par Cohn Bendit en 1968) Ces minorités sont déjà dans les années 1930 la presse, la radio, les sociétés secrètes, les groupes de pression et la finance qui les contrôle tous.

Les pères fondateurs Gaetano Mosca et Vilfredo Pareto protofascistes BCBG (ça exite !) professent l'existence inévitable d'une oligarchie s'appuyant sur le mensonge et la désinformation, parce que le peuple est trop bête pour essayer de comprendre les enjeux réels... Tandis que leurs émules Roberto Michels et Arthur Livingston sont plutôt des cyniques désabusés qui considèrent que la populace ne mérite pas la liberté, si elle n'est pas capable de mourir pour elle.

Des recettes toujours en vigueur

On va éviter le point Godwin en occultant les noms des auteurs de ces aphorismes : « Un mensonge mille fois répété devient une vérité dont plus personne ne doute. »

« L'exercice de la liberté d'opinion n'est garanti par les démocraties que si les idées défendues coïncident avec celles du gouvernement et des partis en place. »

« Les droits constitutionnels n'existent que pour ceux qui en profitent, et ses obligations ne s'imposent qu'à ceux qui s'y opposent. »

Trève de citations et qu'importe qui les a prononcées. On jurerait qu'elles ont été inventées pour servir les climato-fanatiques. Déjà un point commun à souligner entre les adeptes du réchauffement et les régimes les plus autoritaires : dans leur propagande, ils calomnient et déprécient les gens qui ont consacré toute leur vie à la science et à la recherche s'ils sont en désaccord avec le dogme... Tout en valorisant démagogiquement ceux qui ont un bagage restreint mais adhèrent à la doxa. En encourageant leurs fantasmes : Posséder la science infuse. Être un individu exceptionnel sans effort. Tout comprendre sans jamais avoir ouvert un livre. Avec pour emblème qui les représente tous, une gamine déscolarisée à l'intellect limité.

Sans faire de la psychanalyse de bistrot, la clientèle de prédilection des faiseurs d'opinion climato-frénétiques possède un profil bien particulier : Celui de complexés qui croient se donner de l'importance en rabâchant le dégueulis idéologique des meneurs. Parce que l'autorité scientifique avec ses principes stricts et ses protocoles contraignants évoque la crainte révérencielle du père à laquelle l'enfant voudrait se soustraire. La rigueur des sciences exactes renvoie l'image détestable de l'autorité, celle de l'enseignant qui morigénait le mauvais élève, de l'adjudant qui punissait le troufion maladroit, du contremaître qui aboie ses ordres brutaux, du patron cupide qui exploite sans vergogne ses salariés, ou encore un(e) conjoint(e) envahissant, castrateur, liberticide.

Après la forme, le fond

Le premier mensonge et le plus sournois, destiné à accréditer une autorité indiscutable, commence quand les médias connivents se gargarisent à présenter Jean Jouzel comme un « prix Nobel ». Comme si ses travaux scientifiques en climatologie lui avaient valu cet honneur. Or le Nobel de la paix a été octroyé collectivement au GIEC et Jouzel est un ingénieur atomiste qu'on a recasé là pour d'obscures raisons. Rien que son premier métier devrait faire frémir d'horreur les zékolos !

Mais ce n'est pas tout. Le GIEC présenté comme un comité de savants soucieux du bien être futur de l'humanité est en fait un organisme politique, créé en 1988 par l'ONU lors du G 7 à la demande insistante de ces deux grands zékolos que furent Margaret Thatcher et Ronald Reagan.

La Dame de Fer utilise alors la crainte d'un réchauffement lié aux émisions de CO2 pour mater les mineurs de houille et promouvoir l'énergie nucléaire au Royaume Uni. Tandis que Reagan à qui ses conseillers sont soufflé les théories de Schumpeter parvient à relancer l'économie en l'amenant à relever le défi de nouveaux objectifs, la destruction créatrice générant des innovations sources de croissance et de profits.

À ses débuts le Groupe Intergouvernemental dit GIEC, vassal de ses créateurs, n'a pas encore pris la grosse tête et y va mollo. Ainsi avouaient-ils en 1995 que leurs études n'apportaient pas la preuve que le réchauffement était anthropique et, horresco referens, évoquaient la théorie de Milankovitch. Pour mémoire : il y aurait des corrélations entre les changements climatiques, et les variations d’orbites de la terre et les changements de son axe de rotation... Tandis qu'en 2001, les Giekistes reconnaisaient que des prévisions à long terme étaient impossibles.

En effet, au début du XXI ème siècle le réchauffement s'arrête et le GIEC en 2005 ne parle plus que de changement climatique. Kolossale erreur ! Les subventions diminuent, lesquelles comportent des crédits de recherche mais aussi et surtout de quoi assurer un train de vie princier aux astrologues de l'ONU... Ils se ressaisissent vite et en 2007 lancent leurs imprécations visant à culpabiliser les populations et annoncent la fin du monde, vieille peur millénariste qui fonctionne toujours aussi bien.

Naturellement ils bénéficient de l'appui des gouvernements et des médias aux ordres puisque des gens paralysés par une culpabilité contre laquelle il n'y a d'autre repentance que de bêler avec les moutons, se laisseront tondre par de nouvelles taxes sans regimber. Et s'intéresseront moins ou plus du tout aux crapuleries des hiérarques, aux détournements de fonds à leur profit et à celui de leurs riches sponsors, et à l'encadrement de la liberté d'opinion qui fond comme neige au soleil. Le seul effet mesurable du réchauffement jusqu'à présent !

Des hésitations aux mensongex délibérés

En 2010, après avoir annoncé la fonte des neiges de l'Himalaya, ils reconnaissent s'être trompés après que des dizaines de scientifiques démissionnent du GIEC ou refusent de continuer à travailler avec eux. Les médias menteurs préfèrent regarder les mouches au plafond plutôt que de répercuter l'info. Comme plus tard avec la preuve scientifique administrée par une brochette de chercheurs et d'universitaires : les atolls du Pacifique font mentir la prédiction, ils ne vont pas disparaître avant 2020, bien au contraire ils se rehaussent pour diverses raisons que j'ai exposées dans un papier ad hoc.

Mais le ver était dans le fruit dès le commencement. Ainsi en 2006 dans le film d'Al Gore qui croyait favoriser ainsi sa carrière politique jusqu'à la Maison Blanche, la courbe illustrant le réchauffement avait été sciemment falsifiée. Suite aux protestations de la communauté scientifique internationale, la courbe fut modifiée dans les versions suivantes et le GIEC avoua une « erreur ». La punition de ce trucage fut une avalanche de prix de toute sortes dont le Nobel de la paix pour le GIEC.

Dans les années suivantes, on jeta aux orties les principes de base de la recherche scientifique classique (auxquels déroge la physique quantique, mais je doute que beaucoup de réchauffistes soient capables d'alimenter le débat) en posant des axiomes se renforçant les uns les autres.

Jusqu'alors, un consensus s'était établi depuis le XVIII ème siècle sur la nécessité de démontrer des liens de causalité ou de convergence entre deux observations, de les conforter par une reproductibilité des phénomènes, et d'exposer sa méthodologie en la soumettant à la critique de ses pairs. Or le GIEC refuse l'évaluation collective des données et des moyens permettant d'aboutir à ses conclusions en dehors d'un petit nombre de ses membres triés sur le volet, depuis qu’ils ont été pris en flagrant délit de trucage des données.

Les climate gates reposent sur des mails hackés et publiés bruts de décoffrage, laissant à chacun(e) le soin de se faire une opinion sur la sincérité et la fiabilité des climato-fanatiques. Pauvres grands savants autoproclamés, incapables de protéger leurs ordis contre des script kiddies !

Quoi de plus révélateur que les propos de l’illustre Phil Jones directeur du centre de recherche climatique à un de ses complices du GIEC :

« J’ai utilisé l’astuce de la publication de Mike dans Nature consistant à ajouter des températures dans chaque série afin de masquer le déclin. »

NDLR : Déclin = Fin de l’augmentation des températures rapportées au niveau planétaire, observée dans la première décennie du XXI ème siècle.

Puis pris en flagrant délit de trucage de données, après avoir tout nié publiquement, le même Phil Jones écrivait à un autre de ses complices : « Ne laisse plus rien traîner sur les sites, on ne sait jamais qui peut les visiter. »

Plus transparent tu meurs !

Et tandis que les climato frénétiques réfutaient tout en bloc comme les adeptes d'une secte en pleine crise de dissonance cognitive, le non moins illustre Kevin Trenberth coordinateur général du GIEC et auteur des rapports alarmistes de 2001 et 2007 écrivait à un de ses complices :

« Nous ne comprenons pas le manque de réchauffement pour le moment, aussi tu dois arrêter tes communications. »

Un des corollaires de la dissonance cognitive est l'effet Pygmalion ou prophétie autoréalisatrice. L'art de la persuasion a besoin de la soumission à une autorité reconnue (d'où la soupe servie au GIEC par les médias pour le crédibiliser) qui va marteler sans cesse le même message. N'importe quelle sornette dès lors qu'elle aura été matraquée ad nauseam va imbiber comme une éponge le cerveau des gens les moins éduqués, et les inciter à colporter l'info tout en l'amplifiant. Le mensonge s'auto-nourrissant au détriment de toute forme d'esprit critique. Avec là encore une confirmation de l'adage propre à la pensée magique : « Plus on y croit, et plus la perception qu'on a de la réalité finira par y ressembler. »

Les anthropologues appellent cela un rétrécissement du champ perceptif. On l'observe chez les chamanes en plein délire métaphysique, dans les sectes, chez les fanatiques religieux de tout poil comme chez les dictateurs paranoïaques, les criminels de guerre et certains serial killers, convaincus de la justesse de leur cause et d'agir pour le bien de l'humanité.

Une seule explication pour tout

On en revient à la pensée magique ou enfantine qui a besoin de certitudes de pure apparence pour se rassurer. Alors les prédictions du GIEC dont aucune ne s'est réalisée servent à expliquer des phénomènes connus de tout temps comme les inondations, la sécheresse, les cyclones, la raréfaction de certaines espèces et l'augmentation des mouches tsé tsé qui endorment les gogos. En oubliant les cycles solaires et le rayonnement cosmique, variables et imprévisibles.

Dans le même ordre d'idée, on trouve le faux argument d'autorité destiné à rassurer les hésitants : tous les scientifiques à quelques rares exceptions près seraient climato fanatiques. Plus de 30.000 signataires contre la dictature du GIEC et l'introduction de ses lubies dans l'enseignement prouvent le contraire. Mais on préfère traiter de complotistes ces réfractaires, c'est plus commode, et ça évite de débattre.

La pire crainte des climato frénétiques est de trouver en face d'eux des debaters d'un niveau suffisant pour réfuter leur allégations. Comme feu Frederick Seits président de l'Académie des Sciences des USA qui disait : « Il n’existe aucune preuve scientifique convaincante indiquant que les émissions de dioxyde de carbone, de méthane ou d’autres gaz à effet de serre causent ou causeront, dans un avenir prévisible, un réchauffement catastrophique de l’atmosphère de la Terre et une rupture de son climat. »

Comme il n'y a pas que des imbéciles panurgiques chez les zékolos, certaines figures historiques du mouvement comme Patrick Moore ont pris conscience que le prétendu réchauffement est une supercherie destinée à masquer une machine à faire du pognon. Car comme les ecclésisatiques distribuaient naguère des indulgences aux pécheurs en échange d'espèces sonnantes et trébuchantes, et vendaient le paradis aux plus généreux des libertins, les États vendent des permis de polluer : achats de crédits carbone ou de droits d'émission de produits toxiques dans l'air et les rivières, achat de certifications à des labos gouvernementaux compréhensifs, qu'importe que les riverains en crèvent pourvu que les caisses de remplissent !

Pour avoir mis les pieds dans le plat, Patrick Moore co-fondateur de Greenpeace et un temps son président a été renié par ses successeurs qui nient jusqu'à son implication dans l'organisation. Cela ressemble furieusement à ces photos retouchées du comité central où Staline faisait gommer ses anciens amis qu'il avait déjà effacés de la surface de la terre.

J'emprunterai ma conclusion à Bertrand Russel qui disait : « les idiots sont toujours sûrs d'eux quand les sages sont pleins de doutes. »

 



463 réactions


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 octobre 2019 10:48

      @Garibaldi2
      Ce réchauffement est variable sur la planète, certains endroits se réchauffent, d’autres pas, comme le pôle sud, de plus en plus froid.

      En faire une moyenne à partir de relevés inégalement répartis, est contestable. Voici la carte des points de relevés terrestres, ils sont essentiellement aux USA et en Europe.


    • CLOJAC CLOJAC 8 octobre 2019 10:55

      @Garibaldi2
      Si vous aviez lu l’article avant de le commenter, vous auriez déjà la réponse.


    • velosolex velosolex 8 octobre 2019 11:02

      @CLOJAC
      On progresse. Le malade regarde enfin le thermomètre. Pour les causes, si on dit multi factorielle, on dit tout et on ne dit rien. Ii chacun, ayant fait l’expérience de faire tourner la cocote minute, un jour de fête, en n’ouvrant pas la fenêtre s’est fait une petite idée du problème, à une échelle plus grande, celle de la terre, on sait que c’est un peu plus complexe, qu’il y a sans doute plus qu’un serial killer. 
      De là à les relaxer tous, y a un pas. Pas la peine de sortir le coup du Groeland, le pays vert, argument des gros ballots, pour dire que c’est pas la première fois que ça chauffe, on sait par les carottages, que c’est systémique, inédit dans l’élévation, et dans la rapidité, bien plus important dans le présent immédiat que les pires prédictions d’il y a trente ans, qu’un Haroun Tazieff, un charlatan se prenant pour un volcan, niait à pleins poumons, à pleines antennes, il y a 40 ans, une époque où des experts nous disent maintenant qu’on ne savait pas, alors que déjà des gens s’enquêtaient, alarmaient. Lisez donc les numéro du « sauvage »,datant des années 70 
      Ca tient donc du crime en bande organisé. Comme dans « compartiments tueurs ». Bolsonaro en ce moment donne ses petits coups de couteaux au mourant. Avant ça, les experts de ww, avec leur logiciel truqué avaient tenté de maquiller leur crime. l’agriculture intensive vous faisant bouffer du pâté trafiqué avec ces cochons pétant en toute liberté n’est pas innocente non plus. Vous voulez d’autres noms. Et en plus y a de plus en plus de gens dans les gradins, alors que la mer monte. Ah il est loin le temps où l’on pensait que le monde était infini. Les américains avec leur mythe de la frontière s’accrochent au déni. Ils ont même viré Darwin de leurs possibilités mentales. Alors vive le créationnisme, et les yeux bandés, avant de marcher sur le plongeoir. 


    • pemile pemile 8 octobre 2019 11:17

      @velosolex « on sait que c’est un peu plus complexe, qu’il y a sans doute plus qu’un serial killer. De là à les relaxer tous, y a un pas. »

      J’ai du mal à vous comprendre, il ne s’agit pas de les relaxer tous, il s’agit de ne pas en accuser qu’un !


    • Garibaldi2 8 octobre 2019 11:19

      @CLOJAC

      Je n’ai lu nulle part que vous l’avez quantifié.


    • CLOJAC CLOJAC 8 octobre 2019 11:23

      @Garibaldi2
      Quantifié ! C’est une plaisanterie ? Vos maîtres à penser du GIEC étaient les premiers à dire que ce n’est pas possible, avant de prendre la grosse tête.


    • Garibaldi2 8 octobre 2019 12:06

      @CLOJAC

      La dérobade !

      Je n’ai pas de maître à penser, et surtout pas vous.


    • CLOJAC CLOJAC 8 octobre 2019 12:31

      @Garibaldi2

      Tout dans votre propos révèle que vous êtes le caniche de Jouzel.


    • velosolex velosolex 8 octobre 2019 13:56

      @pemile
      Ben j’ai bien compris. « Pas vu pas pris » comme on disait gamin, ou comme un pervers avant que les preuves génétiques arrivent. 
      Il existe comme on dit en droit pénal un ensemble d’éléments concordants et qui font sens, pour raisonnablement accuser et agir. C’est comme ça que les premières mesures d’hygiène ont été prises pour les accoucheurs, et les forcer à se laver les mains, et agir,.... Mais « agir », est un mot qui en fait trembler certains, et qui disent ou font n’importe quoi, sortant des études dirigées, ou montrant pour se défendre le voisin qui fait du purin d’orties, un poison selon certains. Ainsi certains journalistes à la radio se sont fait menacés de procés par les multinationales de pesticides pour avoir donner la recette du purin d’orties….
      Le comble de la connerie a été atteint par un maire, agriculteur de surcroit, qui pour protester contre les mesures d’autres maires ayant défendu d’arroser de pesticides à proximité des habitations, s’est cru malin en pondant un arrêté interdisant de pisser à proximité des champs.
      Hors, l’urine est un fertilisant puissant, que les chinois prospectent et utilisent. Trop facile sans doute. Et sans doute que c’est sale dégoutant la pisse. Ce brillant agronome ajoute le ridicule à la connerie, mais je n’ai pourtant pas relevé un journaliste pour relever son ignorance. Sans doute sont ils eux aussi loin de la connaissance des anciens, et des chinois.... https://bit.ly/2p1sNdJ Ce midi, sur inter, j’entend un paysan justifiant l’arrosage de pesticides des ses haricotes verts, alors que je viens de cueillir tous frais les miens, du jardin, évidemment naturels et ça me fout les boules. 


    • quid damned quid damned 8 octobre 2019 16:08

      @CLOJAC

      Bonjour, excellent article.

      vous écrivez :

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Je ne nie pas un certain réchauffement, limité dans le temps et dans l’espace, je conteste les causes qu’on lui attribue.


      Vous perdez votre temps. On ne cesse d’essayer de lui expliquer la différence, mais il semble qu’elle soit restée coincée dans une posture (comme beaucoup d’autres) ou qu’elle refuse de comprendre cette simple nuance.

    • velosolex velosolex 8 octobre 2019 21:48

      @CLOJAC
      Je ne nie pas un certain réchauffement, limité dans le temps et dans l’espace, je conteste les causes qu’on lui attribue.

      C’est exactement la technique des lobbys, vous demandant sans cesse les preuves jusqu’à plus soif, jusqu’à épuisement. C’est ce qu’on fait les avocats défendant les lobbys de l’alcool, du tabac, de l’amiante, du Mediator, des pesticides actuellement. Leur but : Gagner du temps, car c’est de l’argent. 

      Donc je ne m’étonnerai pas que vous ne soyez pas plus Maori que moi, mais plutôt installé sur une plateforme d’influence, à Saint Pertersbourg par exemple. Moi aussi peut être me direz vous, sur ce site où l’on peut se définir comme un solex ou une Harley Davidson au choix. On remarquera que je ne fais pas de fleurs à Poutine, ni aux centrales atomique, ni à Asselineau, ou Bachar, comme beaucoup ici, et que mes colères me font difficilement rentrer dans un lobby définissable...Ma sympathie à Jeanne d’arc et cet âge de toutes les voyances et illuminations avant les saisons en enfer m’ont fait rentrer en sympathie avec Greta...16 ans, qui parle beaucoup et qui dérange. Le contraire de Garbo


    • doctorix doctorix 8 octobre 2019 23:44

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Nier le réchauffement climatique, c’est un peu comme botter en touche
      Un réchauffement de 0,6 à0,8°C depuis un siècle, vous ne pouvez même pas le ressentir. C’est la différence entre Nice et Montpelier...
      Evoquez vos souvenirs : depuis combien de temps la chaleur de la nuit ne vous a pas empêché de dormir ? J’ai le souvenir lointain de nuits suffocantes. Mais cette année, j’ai gardé la couette tout l’été.
      N’avez vous pas le sentiment qu’au contraire les nuits sont beaucoup plus fraîches qu’il y a 20 ou 30 ans ?
      Quand j’étais petit, il faisait si chaud qu’on entendait la sirène des pompiers plusieurs fois par jour au coeur de l’été. Les nuits étaient irrespirables. Ca ne se produit plus.
      Même si ce n’est que du ressenti, ça compte aussi.


    • Garibaldi2 9 octobre 2019 06:02

      @CLOJAC

      Et vous le perroquet des néocons producteurs de pétrole de schiste ! Ça vous va comme ça ?!


    • velosolex velosolex 9 octobre 2019 10:41

      @doctorix
      N’avez vous pas le sentiment qu’au contraire les nuits sont beaucoup plus fraîches qu’il y a 20 ou 30 ans ?

      Quand on vient ici pour rigoler ou s’entrainer à la rhétorique, ou disons à l’art de la propagande ou de l’illusionnisme ici, on n’est jamais déçu, on trouve tout de suite des sporting partners. 
      Par exemple cet exemple saisissant de la couette, qui j’en suis sûr va questionner les professionnels du Giec, Outre vos qualités littéraires indéniables, évoquant les nuits de chine chers à Marguerite Duras, celle de la couette m’a mise la larme à l’œil. C’est vibrant de sensibilité comme une couverture électrique en transe. La madeleine de Proust n’est pas loin, et la grand-mère gâteau, avec le portrait de papa Freud accroché au mur. 
      Vous avez bien raison d’inviter les lecteurs à se remémorer leurs propres souvenirs pour lutter contre le révisionnisme. Qu’ils se répètent 50 fois pour commencer en fermant les yeux : « Comme j’avais chaud la nuit avant le tournant du millénaire !... »
      .Enfin surtout Emmanuelle, pour peu que je m’en rappelle. T’en souviens tu mon âme ?....Nous reste Manuel, et ce dépit de la perte de l’enfance et du féminin nous a échauffé la cervelle, ce qui abouti forcément à ces élucubrations et ces délires hystériques. Aussi invitons les experts révisionnistes du réchauffement à se mettre un thermomètre dans le derche, à l’ancienne, pour leur ramener les idées à l’endroit. Ce qu’appréciait beaucoup le petit Marcel. Ah, souvenirs….


    • doctorix doctorix 9 octobre 2019 23:45

      @velosolex
      Vous avez complètement pourri cet article avec l’étalage de vos états d’âme dont personne n’a rien à foutre, avec des dizaines d’interventions sans le moindre intérêt, sans le moindre apport scientifique.
      Incroyable, cette indécence dans le culte de l’ego, qui confine à la masturbation intellectuelle.
      N’avez-vous aucune conscience du fait que vous faites chier tout le monde ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 13 octobre 2019 00:21

      @velosolex : « C’est exactement la technique des lobbys ». Non ! Presque pas paranoïaque !


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 octobre 2019 10:14

    Je reproche à Greta de n’avoir qu’une vue parcellaire du monde. C’est le propre des autistes. Ils sont très doués dans un domaines (je pense à ce fameux mathématicien dont le nom ne me revient plus), mais n’ont aucun recul. Tout est lié. Exemple : l’arrêt de la production du carbone touchera surtout les pays émergent, accentuant la pauvreté de ceux qui le sont déjà et créant d’autres problèmes qui pourraient faire le lit de guerre. Vous me direz : bah, c’est peut-être la solution au problème climatique et la biodiversité. Savoir que les abeilles me survivront, me réjouit plutôt.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 octobre 2019 11:04

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      l’arrêt de la production du carbone touchera surtout les pays émergent, accentuant la pauvreté de ceux qui le sont déjà et créant d’autres problèmes qui pourraient faire le lit de guerre.

      Faire crever un maximum de gens est bien dans les tuyaux. Non seulement cette version de l’écologie est liberticide, mais elle est aussi humanicide.
      .
      Il y a même un allumé suédois qui propose le cannibalisme !


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 octobre 2019 11:11

      @Fifi Brind_acier

      Je sais, j’a déjà lui. Si vous avez la possibilité de lire le Site (ou Blog) de Marcel Sel il parle beaucoup des conséquences liées aux prédications mortifères de Greta. Mais la question de fond est la suivante : quel que soit l’avenir, il ira de plus en plus mal. Le problème est de savoir comment l’éradiquer et par quel bout. Je crains qu’il ne soit trop tard. Je continue à donner raison à Vélosex et suis très heureuse de me trouver dans la même ligne d’attaque que Lavau. Preuve supplémentaire que ce dernier est à côté de la plaque.


    • velosolex velosolex 8 octobre 2019 14:22

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      D’habitude j’ai déjà pris une charge ironique envers mon petit solex. Aurais je pris comme avatar l’Harley Davidson que je serais plus respecté. Ce n’est donc pas un hasard si je l’ai choisi, en tant que révélateur, de la qualité de mes interlocuteurs, qui se régalent de l’apparence, comme dans une cour de récréation. 
      Et c’est ainsi aussi la faiblesse de cette Greta, qui a réussi néanmoins à la changer en force.
      Son âge, ses problèmes supposés liés à l’autisme, comme chez Wingenstein après tout, la transforment en gibier par rapport à ses détracteurs, la trouvant gamine, môche, stupide, avec même pas son bac.
      Incroyable, non de folie !
      Comme s’il fallait être dans la vulgarité pour être pertinent.
      OU refuser que quelqu’un ne monte pas l’Everest par la voie courante, mais à la force des mains, ou mieux de l’esprit. 
      Note ami Clojac, je n’ai pas la force de faire du copié collé, se vautre lui aussi dans ce genre d’injures de bas étages, dignes des troupes du troisième reich.
      Ce faisant ils en disent beaucoup plus sur eux que sur l’objet qu’ils visent, tout autant sur leur colère et leur crispation. Et c’est en cela que Greta en grande. Elle voit au delà des murs. 


    • CLOJAC CLOJAC 8 octobre 2019 22:29

      @velosolex
      Allez, un petit Prozac et dodo, ça ira mieux demain !


    • JC_Lavau JC_Lavau 8 octobre 2019 23:11

      @velosolex. Ça vous gretouille ou ça vous chatouille ?


  • JC_Lavau JC_Lavau 8 octobre 2019 10:35

    Du jour où Philippe Verdier a commencé à douter et enquêter sur la propagande qu’il devait marteler midi et soir, il a été viré.

    Philippe Verdier.

    Climat investigation.

    Ring éditeur.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 octobre 2019 10:40

    Cessons de limiter les causes anthropiques au CO2. L’origine du problème est bien humaine, politique et économique. Le GIEC est juste un thermomètre....parmi d’autres.


    • Pimpin 8 octobre 2019 11:06

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Non, le CO2 rejeté par nos activités n’a pas plus d’influence que le naturel passé qui a toujours suivi les variations de température, pas l’inverse. Le GIEC est un thermomètre ... trafiqué !


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 octobre 2019 11:14

      @Pimpin
      Un thermomètre en hausse n’indique pas à coup sûr que vous avez la grippe. Il peut s’agir d’une gastro-entérite. Le problème du Giec est de vouloir expliquer les causes.


    • generation désenchantée 9 octobre 2019 13:22

      Je pense que le GIEC vient de prouver son incompétence ou du moins ceux qui on fait les compilations de données de températures pour les modèles climatiques

      Il y a vraiment personne qui vérifie et certifie les données de températures , pourtant ils sont assez nombreux , 2000 employés chez ceux qui compilent les données de température pour le GIEC et un chercheur en Australie a fait un audit des données et trouve pas mal de données plus que fantaisistes

      https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=2&hl=fr&rurl=translate.google.com&sl=en&sp=nmt4&tl=fr&u=https://www.breitbart.com/politics/2018/10/07/damning-audit-climate-change-scare-based-on-unreliable-data/&xid=17259,15700023,15700186,15700190,15700256,15700259,15700262,15700265,1 5700271&usg=ALkJrhjP9VrV04hqhYd8x6PFZxlGP0tyXw

      http://joannenova.com.au/2018/10/first-audit-of-global-temperature-data-finds-freezing-tropical-islands-boiling-towns-boats-on-land/

      http://joannenova.com.au/2018/10/datagate-update-hadley-responds-to-first-audit-with-polite-fog-about-problems-2000-staff-didnt-find/

      C’est de l’incompétence ou autre choses ?

      Comment on peut croire leurs rapports et prévisions si les données servant a leurs évaluations du climat sont déjà faussées dès la compilation des données pour modéliser l’évolution du climat ?


    • velosolex velosolex 9 octobre 2019 15:54

      @generation désenchantée
      Pour compresser vos liens, même stupides, vous pouvez vous servir de « Bitly ».
      Vous copiez le lien « shorten you line », puis « shorten ».
      Ca évite ces remorques de mots aussi incompréhensibles que les post de certains, ...C’est une forme de compétence facile que vous pouvez acquérir, faute de mieux.
      Je vous dis ça même comme quand je donne un coup de main à ceux qui crèvent sur le bord de la route, sans m’occuper de ce qu’ils pensent du climat. 


    • nono le simplet nono le simplet 9 octobre 2019 15:56

      @velosolex
      tiens mon commentaire donnant l’origine de ses liens, soit un site d’extrême droite américain et une obscure blogueuse australienne a sauté ...


    • nono le simplet nono le simplet 9 octobre 2019 15:59

      @nono le simplet
      ah bé non il a pas sauté ... c’est un recopiage d’un autre article smiley


    • velosolex velosolex 9 octobre 2019 16:18

      @nono le simplet
      J’adore ce genre d’article bas de plafond ou les dépressions se déchainent. Avec des éclairs qui sont pas d’intelligence, à moins que ce soit avec l’ennemi. 
      Ajoute « Greta », ce personnage mythologique semblant sortie d’un film de Bergman, voué aux gémonies par les cloportes, et que les joyeux vikings accueilleront un jour dans leur valhalla.
      Eisenstein n’est pas loin non plus. La cause des jeunes pourrait être tourner pas un de ces grands cinéastes découpant de grands plans. Car l’histoire est homérique : Jeunes contre vieux, noir et blanc, passé et futur. D’un seul coup dans la lutte ou la complicité de crime, tout devient lumineux
      Dans le « prince Newski », il y a ce plan extraordinaire où l’on voit Ivan le terrible monter sur le trône, alors qu’il est gamin, ses pieds cherchant à toucher le sol..Mais Greta n’est pas si tragique. Elle a cette malice qu’avait Zazie de Queneau, dans le métro…."


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 octobre 2019 17:48

      @velosolex. Est-ce que ça vous gretouille ? Ou ça vous chatouille ?


    • generation désenchantée 13 octobre 2019 10:55

      @velosolex et @nonolesimplet

      Bizarrement je pense que les « écolos » n’ont pas imaginer les conséquences des solutions que « Greta » et ses adeptes , soutiens et le GIEC promeuvent

      http://blog.marcelsel.com/2019/10/05/le-probleme-avec-greta-acte-2-un-message-simpliste-des-exigences-dangereuses/

      90% de chômeurs , j’espère que les écologistes se sont préparer a ce genre de désastre économique , social , avec explosion de violence

      Je suis pas certain que la population leur sera reconnaissante , je pense que Greta , le GIEC , ses adeptes , soutiens , et groupes gravitant autour de son idéologie n’imagine même pas les conséquences de leurs solutions

      Imaginons qu’ils appliquent leurs solutions

      En combien de temps , il y auras une « révolution mondiale type »révolution française « , mais ce sera les »écolos et leurs soutiens " qui seraient aussi détestés que les membres de l’ancien régime de 1789 ?

      c’est cette partie qui commence a faire peur , bien venu dans la dystopie que va créer "Greta , le GIEC , ses adeptes , soutiens et groupes gravitant autour d’eux

      C’est le monde où vous souhaitez vivre ?

      au bout d’un certain temps tu n’auras même plus d’internet , ni d’ordinateur , ni portables ou smartphone , plus de communication cela va être bien pour appeler les secours quand tu va en avoir besoin , surtout avec les fermetures d’hôpitaux en grand nombre si on applique le programme de Greta et du GIEC

      "Voyons ce que ça donne concrètement. Accrochez-vous : en quatre ans seulement, nous devrons pratiquement supprimer tout loisir (-92%), tout achat de biens (-93%), nous passer presque totalement de restaurants et de vacances (-75%), ne plus du tout prendre l’avion (-83%), sauf pour des raisons économiques ou scientifiques, baisser notre consommation d’électricité (-27%) et le chauffage de (-54%) — essayez déjà de réduire d’un quart, vous allez rire… jaune —, émettre six fois moins de GES dans nos déplacements (-83%), et cesser tout achat de matériel de communication ou d’informatique (-93%), non sans réduire drastiquement leur utilisation. Quant aux services publics, ils devront tout de même baisser de 35%. Imaginez simplement le nombre d’hôpitaux qui devront fermer…

      Un rapide calcul théorique laisse augurer un chômage de 90% en 2028…

      Après ces quatre ans, nous devrons encore réduire au même rythme, pendant cinq autres années. Avec un peu de chances, l’isolation des logements aura apporté un peu de réserve. Mais cela ne concernera que ceux qui en auront eu les moyens. Pour la majorité des gens, il faudra sabrer dans le vital, jusqu’à vivre d’amour et d’eau fraîche ! Quoique l’eau ne parviendra plus à nos robinets, faute de services publics, qu’il faudra également sacrifier. Il restera… l’amour. Un autre rapide calcul théorique grossier et très schématique à partir d’une telle décroissance laisse augurer une perte d’emplois similaire, soit un quart de travailleurs en moins, chaque année. Jusqu’à arriver à, mettons, 90% de chômeurs en 2028.

      Là, je vous laisse imaginer les mouvements sociaux, la misère, et une guerre permanente pour la survie dans la rue. Un bon scénario pour un VRAI film d’épouvante post-apocalypse ! Et là, en effet, les enfants pourront porter plainte pour avoir été plongés dans une misère absolue."


  • Laulau Laulau 8 octobre 2019 10:53

    Ce que devraient comprendre les politiques et les journalistes c’est que les résultats des prévisions climatiques ne sont que des calculs fondés sur des modèles forcément imparfaits. La plupart de ces gens qui nous dirigent ont une culture scientifique indigente et une attitude quasi religieuse devant une « déesse science » qui pourtant est plus faite de doutes que de certitudes.

    Les commentaires et les invectives de certains ici, ressemblent étrangement aux imprécations des inquisiteurs envers ceux qu’ils traitaient d’hérétiques.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 octobre 2019 11:06

      @Laulau
      . La plupart de ces gens qui nous dirigent ont une culture scientifique indigente et une attitude quasi religieuse devant une « déesse science »


      Vu la fortune des gens qui sont derrière Ste Gréta, je pencherais plus pour de la corruption que pour de l’ignorance.


    • Pimpin 8 octobre 2019 11:08

      @Laulau Imparfaits ! Pire que cela ! ils donnent les résultats imposés par leurs algorithmes. Si dans ces algorithmes les programmeurs ont donné une importance énorme au CO2, les modèles le restitueront.


  • Pimpin 8 octobre 2019 11:04

    A notre époque on a internet qui permet de contourner l’information officielle. Le problème c’est que cela prend un temps de recherche que tout le monde n’a pas. C’est pour cela que la propagande officielle est toujours si puissante.


    • CLOJAC CLOJAC 8 octobre 2019 11:20

      @Pimpin
      Il faut chercher et croiser les infos, c’est une occupation pour les chômeurs et les retraités. Pour ma part, je me considère comme un vieil étudiant tant que le père Alzheimer ne me jouera pas un sale tour.


    • Pimpin 8 octobre 2019 15:06

      @CLOJAC Dans une démocratie c’est le boulot de chacun de chercher à s’informer. Les médias traditionnels étant très partisans, il ne reste plus qu’internet. Si les Français veulent conserver leur démocratie, ils doivent faire l’effort de trouver le temps de s’informer.


    • CLOJAC CLOJAC 8 octobre 2019 18:51

      @Pimpin
      J’avais un boulot prenant, avec pas mal de déplacements, des heures sup’ à la pelle, et le week end suffisait à peine à lire ou écrire des rapports stratégiques.
      D’autres moins chanceux que moi étaient coincés dans le métro-boulot-dodo.
      Or pour se cultiver et s’instruire, il faut avoir du temps et l’esprit libre. 
      Tout le monde n’est pas aussi doué que Sainte Greta qui a la science infuse ! smiley


    • velosolex velosolex 9 octobre 2019 16:05

      @CLOJAC
      Greta est un thème redondant chez vous.
      « Sainte Greta » vous dites, pour faire dans la religion et l’anathème. L’affreux évêque et inquisiteur Cochin n’est pas loin, qui lui reprochait son âge, et de porter « habits d’hommes », pour ne pas parler des armes.
      Je ne relèverais pas tous les petits coups de griffe sur le paillasson de Greta, peut être bientôt Nobel, merde ! Mais on sent bien que c’est plus la peine de vous faire les ongles après. Peut être bien rongés d’ailleurs.
      On sent une blessure narcissique issue de l’adolescence. M’étonnerez pas qu’à cet âge de grande fragilité vous aillez essuyé un râteau de la première de la classe.
      Ou de la seconde, ou de la dernière, une fille comme Greta qu’avait du tempérament. 
      Du coup on se retrouve à 70 berges passés, montrant son CV comme un gorille un régime de bananes aux femelles, obsédé par la gamine, rêvant de la brûler comme Jeanne en place publique
      Mais Rouen la pauvre a déjà donné.
      Une catastrophe qui va pas arranger le climat...Je sais vous allez me demander des preuves de ce que j’avance !


    • nono le simplet nono le simplet 9 octobre 2019 17:03

      @velosolex
      ah punaise, ça fait du bien de te lire ... pourvu que le mauvais temps continue smiley


    • Pimpin 9 octobre 2019 18:53

      @CLOJAC Oui, le temps de cerveau libre, c’est bien le problème !


  • floyd floyd 8 octobre 2019 11:58

    Je ne suis pas spécialement un conspirationniste, mais il faut vraiment être très crédule pour croire aux médias dominants. Déjà il est évident que les médias sont là pour faire dans le catastrophisme et le sensationnel. Ensuite si on regarde les comportements des politiciens qui ont lancé ce mouvement, on constate qu’ils ne s’appliquent surtout pas ce qu’ils prêchent. Le niveau de vie d’Al-Gore avec ces jets privés et ses multiples palais montre bien qu’il se contrefiche du réchauffement climatique. C’est juste une usine à fric.

    Dernier exemple en date, Obama qui a acheté une maison pour 15 millions de dollars juste à coté de la mer. Comment est-ce possible, puisque selon les alarmistes l’augmentation du niveau de vie devrait engloutir sa maison. On voit bien que c’est une juste une immense mascarade.


  • troletbuse troletbuse 8 octobre 2019 14:33

    Nous avons des canicules comme avant.

    Mais les escrocs d’aujourd’hui en profitent pour émettre des taxes, c’est tout.

    https://www.france-pittoresque.com/spip.php?article644


    • troletbuse troletbuse 8 octobre 2019 14:35

      @troletbuse
      De plus, ca permet de ne pas trop parler de la pollution qui, elle, augmente de jour en jour et même en hiver.


    • CLOJAC CLOJAC 8 octobre 2019 22:09

      @troletbuse
      France pittoresque procède à un rappel salutaire dans un monde de l’immédiateté, du spectacle et de l’émotion instrumentalisée où les « savants » fonctionnent comme si le monde avait commencé à tourner le jour de leur naissance.
      Je ne pense pas qu’ils soient assez bêtes pour le croire, mais ils sont assez cyniques pour s’en accommoder car ça favorise de belles carrières.
      Mais bon, les ambitieux montent les marches 4 à 4 au risque de se casser la gueule, les arrivistes se cramponnent à la rampe pour ne pas tomber.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 8 octobre 2019 17:28

    Le monde a toujours fonctionné ainsi. Les écologistes n’ont évidemment pas les moyens de financer le Giec.On cherche l’argent où il se trouve. Le tout est de connaître les raisons profondes de ces financiers. . Culpabilité, besoin de reconnaissance, garder le contrôle sur le sujet,....Dote et antidote


  • JC_Lavau JC_Lavau 8 octobre 2019 23:19

    L’auteur, ôte moi d’un doute : c’est bien toi qui posa une question sur la ventilation des puits de mine du Laurion ?


    • CLOJAC CLOJAC 8 octobre 2019 23:38

      @JC_Lavau
      Nous nous connaissons depuis quelques années en effet...
      As-tu résolu le mystère de l’aération des mines d’argent ?
      Tu peux si tu veux me contacter sur cette BAL christian40200@gmail.com
      Mais chutt, je suis ici incognito.


  • Alcyon 9 octobre 2019 00:38

    Résumé du torchon

    JLE DI DONK SAY VRE


    • CLOJAC CLOJAC 9 octobre 2019 01:42

      @Alcyon
      Encore un bac  10 handicapé par un QI< 80


    • Alcyon 9 octobre 2019 08:46

      @CLOJAC
      les psy cherchent des volontaires pour tester l’effet Dunning-Kruger. Tu es un cobaye de choix. Tu veux parler physique, gugusse ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 octobre 2019 09:37

      L’insulteur anonyme n’est pas de niveau en physique. Il l’a amplement prouvé.


    • CLOJAC CLOJAC 9 octobre 2019 09:41

      @Alcyon
      L’invective en guise d’argumentation est la posture classique des esprits limités par un bagage insuffisant associé à un rétrécissement de leur champ perceptif, et qui croient s’imposer par l’intimidation. Le plus beau cas d’école était feu Georges Marchais.
      Tu ferais donc un cobaye acceptable si des psys voulaient vérifier le blocage métacognitif des ignares qui traduisent par l’agressivité, leurs délires de grandeur lorsqu’ils sont confrontés à leur nullité. Mais on a tellement glosé sur le sujet que je doute qu’ils recrutent en ce moment.


    • nono le simplet nono le simplet 9 octobre 2019 09:44

      @JC_Lavau
      L’insulteur anonyme n’est pas de niveau en physique

      il n’a peut être ton « incomparable niveau » mais on peut quand même lui accorder en avoir « un peu plus » que l’auteur, non ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 octobre 2019 09:50

      @nono le simplet. Judith Curry regarde avec amusement et pitié le biais communautariste, qu’elle avait partagé autrefois, avant que le scandale Climategate n’éclate : « quand nous étions les maîtres du monde ».
       
      Toi tu n’es jamais sorti du biais communautariste dirigé par la propagande hégémonique, tu n’en as encore aucune connaissance.


    • velosolex velosolex 9 octobre 2019 10:54

      @nono le simplet
      Hypertrophie du moi, mensonge, dissimulation, désignation de boucs émissaires, discours semblant cohérent, mais assis sur une base erronée, délirante, avec des éléments de logique choisis en rapport, c’est l’exemple type du texte d’un bon paranoïaque, voulant influencer les foules. 


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 octobre 2019 11:15

      @velosolex. Naomi Oreskes est un parfait exemple de ces paranoïaques institutionnels  mais qui ne le deviennent que parce que ça les arrange personnellement.
      http://impostures.deontologic.org/index.php?topic=210.msg724#msg724
      Fanatique de la guerre de religion, elle est régulièrement invoquée par d’autres fanatiques de la même guerre de religion.


    • Alcyon 9 octobre 2019 17:45

      @nono le simplet
      quand on voit lavau parler des recherches sur les réacteurs à fusion, on comprend que le gars n’a aucune idée de ce dont il parle. Au mieux, il recopie des trucs par-ci par-là puis avec ce début de base vraie, part dans des délires complets. Et si on a le malheur de le contredire, ça devient de l’ad hominem.

      Pour l’auteur, je me demande comment certains peuvent trouver logique d’attaquer la science sur de la psychologie. C’est un non sequitur tellement énorme que c’est à se demander s’ils ont un cerveau. Rien que le fait de remarquer que vous pouvez remplacer l’aspect scientifique par n’importe autre aspect scientifique devrait suffire à remarquer la tentative de supercherie. Les seuls passages sur l’aspect en question sont souvent de gros mensonges

      « En effet, au début du XXI ème siècle le réchauffement s’arrête »

      Il faut vraiment ne pas avoir honte pour sortir ça.

      https://i.stack.imgur.com/3rcib.png

      Et encore, c’est un mensonge car

      https://i.stack.imgur.com/CXppi.png


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 octobre 2019 18:10

      Tiens ? Encore une accusation contrafactuelle et délirante ! Comme c’est surprenant de la part de l’anonyme et outrecuidant harceleur...


    • San Jose 9 octobre 2019 18:23

      @JC_Lavau
      .
      Une accusation contrafactuelle ! Y a-t-il des accusations cofactuelles ? 


    • pemile pemile 9 octobre 2019 18:26

      @Alcyon « Et encore, c’est un mensonge car »

      Les données de Hadley (HadCRU) ; malgré leurs casseroles, seraient plus fiables que les données satellites (RSS)


    • CLOJAC CLOJAC 9 octobre 2019 18:55

      @Alcyon
      Dans la mesure où « la science », ou du moins ce qui est présenté comme tel, est un instrument de manipulation des foules, et une arme de conquête et/ou de conservation du pouvoir, il est tout à fait normal de l’intégrer dans les schémas de la sociologie politique, et tout particulièrement ceux de l’école des machiavéliens.

      Est-il utile de signaler que William Mac Dougall, avant de devenir le behaviouriste que l’on sait, était à la fois médecin et biologiste, et très en avance sur son temps en ce sens qu’il établissait des corrélations entre les neuromédiateurs (qu’il appelait sécrétions endogènes du cerveau) et les comportements sociaux.


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 octobre 2019 19:05

      @San Jose. La loi punit les contrefacteurs, mais pas les cofacteurs.


    • nono le simplet nono le simplet 9 octobre 2019 19:11

      @Alcyon
      je t’avais lu depuis pas mal de temps dans tes échanges avec JC ... donc aucun doute pour moi ...
      et pour ce qui est de l’auteur, anthropologue (lol), j’avais, bien entendu, encore moins de doute concernant la comparaison de vos connaissances respectives en Physique ... et quand il te traite de bac -10 j’ai bien rigolé smiley
      c’est mon côté espiègle 


    • JC_Lavau JC_Lavau 27 novembre 2019 08:38

      @nono le simplet. Les deux physiciens du dimanche 29 février 1963 se congratulent mutuellement.
      Il y a en effet deux sortes de niais : les congratulés, et les cons-pas-gratulés.


  • Old Dan Old Dan 9 octobre 2019 07:47

    Chaque fois qu’on découvre une nouvelle connerie « négationniste », on vérifie, on se cotise à 14 et on envoie 1 ou 2 € à Extinction Rébellion. aus...

    .

    [... AGV (environnement) devient un site très apprécié de ces jeunes militants ! ]


    • CLOJAC CLOJAC 9 octobre 2019 10:01

      @Old Dan
      Tes arguments sont tellement impressionnants que je t’invite à rédiger une communication internationale réfutant cette analyse faite par des universitaires et des chercheurs australiens :
      http://joannenova.com.au/2018/10/first-audit-of-global-temperature-data-finds-freezing-tropical-islands-boiling-towns-boats-on-land/


    • velosolex velosolex 9 octobre 2019 10:48

      @CLOJAC
      Des chercheurs en bande organisée qui savaient à l’avance ce qu’ils allaient trouver. 


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 9 octobre 2019 10:48

      @Old Dan
      Les jeunes bobos révolutionnaires gonflés au Nutella et au Coca Cola, eux aussi mélangent climat & pollutions ! Une manie bien pratique pour enfumer les citoyens.

      ".. A Paris, des opérations sont prévues presque tous les jours jusqu’au 12 octobre sur les thèmes de l’océan, des déchets plastiques, ou encore des migrations forcées liées au changement climatique.... "

      Quand on connaît les puissance financières qui sont derrière cette propagande, on ne peut que s’étonner de la voir défendue par des gens de Gauche. Remarquez, rien d’étonnant, puisqu’on les retrouve dans la défense de l’ UE, mise en place par les mêmes puissances financières.


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 octobre 2019 11:10

      @velosolex. Tiens ? Une inversion accusatoire ? Quelle surprise !


    • CLOJAC CLOJAC 9 octobre 2019 11:59

      @Fifi Brind_acier
      L’incohérence et l’ignorance les caractérisent mais ces jeunes gens ont des excuses : l’inéducation antinationale les a formatés sans les former, les médias les ont abrutis sans les affranchir.
      Ils vivent coupés de la réalité dans leur microcosme et je parierais que beaucoup sont des tanguy .

      Je suis davantage surpris lorsque je vois sur les forums des adultes qui copient ces ados attardés, en partagent les tics de langage, la logique primaire, la rhétorique bancale et les caprices de caractériels.
      Incapables de développer une démonstration structurée, ou de livrer une analyse critique, ils répètent leurs slogans comme des paroles sacrées et accusent d’être les pires ignorants ceux qui ne partagent pas les révélations de leur dogme.

      C’est une grande déception pour ceux qui avaient cru que le web élèverait le niveau général en mettant d’un clic, à la disposition de chacun, tous les savoirs du monde. Trop optimistes, nous avions oublié que la nature n’est pas socialiste et qu’elle ne répartit pas l’intelligence comme elle assiste les indigents.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 9 octobre 2019 12:14

      @JC_Lavau
      Vélosolex a expliqué plus haut qu’en lisant le titre du billet, il avait compris de travers. Ce qui montre qu’il n’avait pas lu le texte, ce qui lui a permis de nous casser les bonbons avec sa prose, jusqu’à ce qu’il ait compris (ou lu le texte, allez savoir ?). 

      Les fainéants sont tellement nombreux de nos jours, que les médias et les politiques auraient bien tort de se gêner pour les prendre pour des truffes.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 9 octobre 2019 12:25

      @CLOJAC
      C’est une grande déception pour ceux qui avaient cru que le web élèverait le niveau général en mettant d’un clic, à la disposition de chacun, tous les savoirs du monde.


      Grave erreur ! Les écrans fabriquent une quantité industrielle de crétins digitaux !
       « La fabrication du crétin digital ».

      Ce n’est pas sans raison que les patrons de la Silicon Valley tiennent leurs enfants loin des écrans et les mettent dans des écoles traditionnelles.

      "... Plusieurs dirigeants de Google, Yahoo !, Apple ou encore eBay, non contents d’interdire les écrans à la maison, placent en outre leurs enfants dans des écoles anti-technologie. En novembre 2011, le New York Times (en anglais) évoquait ainsi le cas de l’établissement Waldorf, en Californie, où les élèves n’apprennent à maîtriser Google qu’à partir de la 4e.

      Les salles de classe sont en revanche dotées de tableaux noirs, de craies et de livres. Selon la direction de l’établissement, les ordinateurs et les tablettes nuiraient à la créativité et à la concentration des enfants. Un point de vue que partageait sans doute Steve Jobs : à la question « Vos enfants aiment-ils les iPad ? », le fondateur emblématique d’Apple avait répondu au New York Times, en 2010, qu’ils n’en avaient jamais utilisé...."


    • generation désenchantée 9 octobre 2019 14:55

      Et pour les conneries du GIEC , tu donne a qui ?

      Le GIEC vient de prouver son incompétence ou du moins ceux qui on fait les compilations de données de températures pour les modèles climatiques

      Il y a vraiment personne qui vérifie et certifie les données de températures , pourtant ils sont assez nombreux , 2000 employés chez ceux qui compilent les données de température pour le GIEC et un chercheur en Australie a fait un audit des données et trouve pas mal de données plus que fantaisistes

      https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=2&hl=fr&rurl=translate.google.com&sl=en&sp=nmt4&tl=fr&u=https://www.breitbart.com/politics/2018/10/07/damning-audit-climate-change-scare-based-on-unreliable-data/&xid=17259,15700023,15700186,15700190,15700256,15700259,15700262,15700265,1 5700271&usg=ALkJrhjP9VrV04hqhYd8x6PFZxlGP0tyXw

      http://joannenova.com.au/2018/10/first-audit-of-global-temperature-data-finds-freezing-tropical-islands-boiling-towns-boats-on-land/

      http://joannenova.com.au/2018/10/datagate-update-hadley-responds-to-first-audit-with-polite-fog-about-problems-2000-staff-didnt-find/

      C’est de l’incompétence ou autre choses ?

      Comment on peut croire leurs rapports et prévisions si les données servant a leurs évaluations du climat sont déjà faussées dès la compilation des données pour modéliser l’évolution du climat ?


    • floyd floyd 9 octobre 2019 14:58

      @CLOJAC
      Les sources d’information sont disponibles, mais le problème principale c’est la capacité ou non à réfléchir par soi même. Le plus important c’est d’avoir l’esprit critique et de savoir prendre de la distance. Mais une immense majorité des gens ne veulent pas faire cet effort. Ils veulent du prêt à penser et surtout sentir qu’il font parti du troupeau. Si on pense par soi même on prend le risque de se faire rejeter et ne de pas faire partie du groupe. Très peu de gens supportent cela.
      De plus l’école semble surtout préoccuper d’imposer l’idéologie écolo à tous les élèves. Donc au final, cette mascarade va continuer encore un bon moment.


    • nono le simplet nono le simplet 9 octobre 2019 15:25

      @generation désenchantée

      tu vas fort sur les liens ... un media d’extrême droite américain et une obscure blogueuse australienne ...


    • generation désenchantée 9 octobre 2019 15:47

      @nono le simplet
      sinon , tu as un journal australien qui en parle , mais comme c’est un savant australien qui a découvert le problème , c’est là bas que l’ont en a parler
      que cela a été repris par l’autre site , c’est qu’ils ont fait des recherches sur les articles d’origines , et le fait que le Met office avoue le problème , vu que le met office est l’équivalant de météo france c’est assez gros comme erreur sur les données

      https://www.theaustralian.com.au/subscribe/news/1/?sourceCode=TAWEB_WRE170_a&dest=https://www.theaustralian.com.au/national-affairs/climate/britains-met-office-welcomes-audit-by-australian-researcher-about-hadcrut-errors/news-story/c82ba88888d9eba2af9d1dca52e7fe07&memtype=anonymous&mode=premium&nk=8735ddcb11d9948c4114c66591cf24ab-1570628046&is_silent_authentication=true&error=login_required


    • nono le simplet nono le simplet 9 octobre 2019 16:12

      @generation désenchantée
      ouais, « The Australian », journal de Rupert Murdoch, qui possède un des plus grands empires de la presse mondiale avec aussi, entre autres, Fox News ... il est classé très à droite et son journal doit être plus proche du Figaro que de l’Humanité ...
      c’est marrant quand même comment vous buvez les paroles de blogueurs obscurs ou de journaux exotiques alors que vous dénoncez les médias français comme étant pas ou peu crédibles ...
      une démarche intellectuelle qui m’échappe smiley


    • CLOJAC CLOJAC 9 octobre 2019 17:26

      @nono le simplet
      L’obscur chercheur dont le domaine d’expertise est la grande barrière de corail et sa disparition prochaine annoncée par les devins du GIEC a été mis en lumière en Australie et NZ lorsque son université l’a viré pour avoir osé mettre en doute l’infaillibilité des astrologues giekistes.
      Il n’y a pas qu’en France que règne le terrorisme intellectuel dans le petit monde universitaire (où chez nous les staliniens d’antan, de rouges dont devenus verts.)

      L’ analyse critique litigieuse porte sur la base de données trafiquée HadCRUT4 et serait, selon cet universitaire, à la portée d’un étudiant de première année, tant les erreurs, omissions et traficotages sont grossiers.
      L’obscur chercheur a gagné son procès contre son ancien employeur et a été indemnisé, mais l’accord final stipule qu’il ne doit plus faire mention de ses désaccords avec le gang du climat.
      Il est tout de même étrange qu’on ait tout fait pour bâillonner un type aussi insignifiant. Que craignait-on s’il avait poursuivi ses recherches ?


    • CLOJAC CLOJAC 9 octobre 2019 17:36

      @Fifi Brind_acier
      À comparer avec les tirades des bobos en France qui exigent la mixité sociale et ethnique à l’école, mais envoient leurs lardons dans des boîtes privées bien tenues.


    • pemile pemile 9 octobre 2019 19:12

      @CLOJAC « L’ analyse critique litigieuse porte sur la base de données trafiquée HadCRUT4 »

      Non, pas trafiquée, juste contenant des erreurs ou des trous. Cela ne doit pas modifier les courbes mais pose quand même question sur la gestion de la qualité des données par le HadCRU.

      Le fait que ce sont des données utilisées depuis pas mal d’années, cela démontre que jamais personne n’avait contrôlé ces données avant lui ??!

      Données publiées, ce qui a permis à cet « obscur chercheur » de remonter les erreurs, donc pas de « Que craignait-on s’il avait poursuivi ses recherches »



    • CLOJAC CLOJAC 9 octobre 2019 20:37

      @pemile
      Des erreurs à ce point, confondre Celsius et Fahrenheit, et voir des îles tropicales gelées, cela sent la manip de gens qui se disent que dans une masse de données hétéroclites, personne n’ira voir de trop près. Les militaires appellent cela la saturation des défenses ennemies quand ils les submergent de leurres.
      Sinon reste la question troublante : pourquoi avoir viré un chercheur qui ne révélait rien de nouveau paraît-il ? 


  • troletbuse troletbuse 9 octobre 2019 17:03

    Cet enfumage provoque de vrai enfumage. Peut-être que l’enquête de l’incendie de NDP va conclure à une conséquence du réchauffement climatique. Rien que 26 incendies d’église en France en 2019. En revanche, pas d’incendie de mosquées ou de synagogues

    https://twitter.com/EnCausee/status/1120748479163392003/video/1


  • troletbuse troletbuse 9 octobre 2019 18:09

    Les premières grues migrent depuis dimanche 5 octobre. Elles sont en avance cette année. D’ordinaire elles descendent début novembre. Je préfère faire confiance à ces volatiles plutôt qu’au GIEC.

    Aurons nous un hiver précoce ? C’est possible.


    • CLOJAC CLOJAC 9 octobre 2019 18:31

      @troletbuse
      Les grues arrivent ? En même temps que les morues ?
      Et elles viennent d’où ? Des pays de l’Est ? smiley


    • troletbuse troletbuse 9 octobre 2019 22:28

      @CLOJAC
      Et elles viennent d’où ? Des pays de l’Est ?


      Ca dépend du type de grues
      Si elle craquètent, elle viennent du Grand Nord
      Si elles te propose sa craquette, elle vient de l’Est  smiley


    • troletbuse troletbuse 9 octobre 2019 22:30

      @troletbuse
      Ouah, les fautes  smiley


  • JC_Lavau JC_Lavau 9 octobre 2019 19:21

    Dégradation sans précédent du climat

    En 1972, George Kukla envoya une lettre au président des USA pour le mettre en garde contre les dangers que faisait courir à La Planète la dégradation accélérée du climat. En particulier il y dit : « La vitesse actuelle du refroidissement semble assez rapide pour amener les températures glaciaires dans environ un siècle, si elle se poursuit au rythme actuel. »

    Comme ils le souhaitaient dans les emails qu’ils échangeaient avant le troisième rapport, les rédacteurs principaux du GIEC souhaitaient escamoter le réchauffement de la première moitié du 20ème siècle, et la décroissance des températures de 1950 au milieu des années 1970. C’est chose faite, les principales séries de température ont été modifiées pour les faire disparaître. Elles ne font plus apparaître qu’un réchauffement continu. Après la création du GIEC, Georges Kukla a changé d’avis du tout au tout. Maintenant il craint le réchauffement global.

    https://framapic.org/MsWc7uqKriWB/YIHlAwqJmAtN.png

    Cher Monsieur le Président :

    Conscients de votre profonde préoccupation pour l’avenir du monde, nous nous sentons obligés de vous informer des résultats de la conférence scientifique qui s’est tenue ici récemment. La conférence portait sur les changements climatiques passés et futurs et a rassemblé 42 chercheurs américains et européens de premier plan. Vous trouverez ci-joint le rapport sommaire publié dans Science et d’autres publications à venir dans Quaternary Research.

    La principale conclusion de la réunion a été qu’une détérioration globale du climat, d’un ordre de grandeur supérieur à toute autre expérience de l’humanité civilisée jusqu’à présent, est une possibilité très réelle et qu’elle pourrait même se produire très bientôt.

    Le refroidissement a une cause naturelle et se situe dans le rang des processus qui ont produit la dernière période glaciaire. Il s’agit là d’un résultat surprenant fondé en grande partie sur des études récentes de sédiments d’eau profonde.

    Les données existantes ne permettent toujours pas de prévoir avec précision le moment du développement prévu, ni l’évaluation de l’interférence de l’homme avec les tendances naturelles. On ne pouvait toutefois pas exclure que le refroidissement en cours dans l’hémisphère Nord soit le début du changement attendu. La vitesse actuelle du refroidissement semble assez rapide pour amener les températures glaciaires dans environ un siècle, si elle se poursuit au rythme actuel.

    Les conséquences pratiques qui pourraient découler de tels développements pour les institutions sociales existantes sont, entre autres, les suivantes :

    (1) Baisse sensible de la production alimentaire due à la raccourcissement des périodes de végétation et à la modification de la répartition des pluies dans les principales zones céréalières du monde, l’Europe orientale et l’Asie centrale étant les premières touchées.

    (2) Augmentation de la fréquence et de l’amplitude des anomalies climatiques extrêmes telles que les inondations, les tempêtes de neige, les gelées meurtrières, etc.

    Avec l’aide efficace des leaders mondiaux, la recherche...

    Avec mes meilleures salutations,

    George J. Kukla (Observatoire géologique Lamont-Doherty)

    R. K. Matthews (président, Département des sciences géologiques, Brown U)

    Recueilli par Paul Aubrin.

    Message-ID : <5d9e0bd6$0$20318$426a74cc@news.free.fr>

    • doctorix doctorix 10 octobre 2019 00:04

      @JC_Lavau

      Augmentation de la fréquence et de l’amplitude des anomalies climatiques extrêmes telles que les inondations, les tempêtes de neige, les gelées meurtrières,

      Marrant, on nous dit la même chose maintenant avec le réchauffement.
      Moralité, ça chauffe, ça refroidit, c’est kif-kif ti crève.

      Le refroidissement a une cause naturelle et se situe dans le rang des processus qui ont produit la dernière période glaciaire.
      Alors ça, c’était la mauvaise idée : qu’est-ce qu’on peut taxer quand ça refroidit ? Où est le coupable ?
      Je sais : ce sont les gens qui laissent la porte de leur frigo ouverte.


    • nono le simplet nono le simplet 10 octobre 2019 08:13

      @JC_Lavau
      ouais, un marrant ce Kukla ... la Terre « se refroidit » selon lui dans les années 70 ... on va donc vers une glaciation ... mort en 2014 il a eu le temps de voir l’évidence du réchauffement ... du coup il explique que ce réchauffement est le signe avant-coureur d’un glaciation (? ??) ... en gros il se rattrapait aux branches ...


    • doctorix doctorix 10 octobre 2019 08:48

      @nono le simplet
      En cela, il ressemble aux réchauffistes du GIEC, qui nous disent que quand ça refroidit, c’est parce que ça se réchauffe.
      La peste soit des voyantes en climatologie.


    • nono le simplet nono le simplet 10 octobre 2019 08:50

      @doctorix
      qui nous disent que quand ça refroidit, c’est parce que ça se réchauffe.

      où ça ça se refroidit ?


    • pemile pemile 10 octobre 2019 08:52

      @nono le simplet « du coup il explique que ce réchauffement est le signe avant-coureur d’un glaciation (? ??) »

      Si on regarde les courbes de températures sur 400.000 ans, on voit les cycles de glaciations de 100.000 ans et que nos sociétés modernes se sont développées à la fin d’une des pointes chaudes. Sans désordre anthropique on devrait repartir bientôt pour 90.000 ans de « glacières », non ?

      Le trait représentant les températures moyennes de 1950 est un état chaud qui ne se produit temporairement que tous les 100.000 ans, non ?


    • merthin 10 octobre 2019 09:30

      @pemile

      Je serai assez curieux de connaitre l’avis de scientifique sur la façon dont les causes connues de la prochaine ère glaciaire va interagir avec tout ce surplus de CO2.

      c’est assez difficile d’estimé la temporalité sur votre graphique. Il semble que nos émissions vont modifier la température 50 à 100 fois plus vite que les cycle de milankovitch ne le font pour les successions d’ère glaciaires.


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 octobre 2019 11:14

      @merthin. Pas plus de « surplus de CO2 » que de beurre en branche. Nous sommes encore en grave pénurie de CO_2 atmosphérique, et 98 % des espèces végétales terrestres en souffrent.
      Combien de fois faudra-t-il rappeler la fraude utilisée par les prêcheurs carbocentristes ? Un photon IR absorbé par un « gaz à effet de serre » n’est pas réémis et encore moins réémis deux fois  mais est converti localement en énergie cinétique, donc ne fait rien de plus que modifier (très très peu) le profil de convection et l’altitude de la tropopause. Totalement négligeable devant les effets radiatifs de la couverture nuageuse.


    • pemile pemile 10 octobre 2019 17:43

      @merthin "Je serai assez curieux de connaitre l’avis de scientifique sur la façon dont les causes connues de la prochaine ère glaciaire va interagir avec tout ce surplus de CO2."

      Espérons que cela limite la baisse pour l’Europe du nord, 100.000 ans de période glaciaire, va y avoir du réfugié climatique qui va affluer en Afrique !


  • nono le simplet nono le simplet 10 octobre 2019 09:52

    je vais pas faire mon savant, n’en étant pas un ...

    mais j’ai cru comprendre que ces cycles glaciaires de 100 000 ans étaient liés à l’éloignement de la Terre par rapport au Soleil recevant moins d’énergie du fait de l’excentricité de sa rotation autour du Soleil ... l’excentricité de la Terre est assez faible en ce moment et si j’ai bien tout compris décroissante ... et de plus les variations de l’excentricité diminuent ... ce qui ne semble pas aller dans le sens d’une glaciation ...


Réagir