lundi 24 décembre 2018 - par Mohammed MADJOUR

Gilets jaunes : Incompréhension, manipulation, échec prévisible...

Dans mes précedents articles j'avais expliqué la cause profonde qui a "remué la masse française" mais qui devrait aussi bousculer l'ensemble des Continents. Les "droits de l'homme" ont longtemps berné le peuple de France mais aussi les peuples du monde entier. Or il se trouve que ni en France ni nulle part ailleurs il n'existe aujourd'hui un semblant de "droit humain" sachant que le rêve de tout être humain n'est pas celui de remplir son portefeuille mais au contraire de mener une vie sereine, apaisée, digne et pourquoi pas avec au moins un minimum de bonheur... J'avais donc insisté dans mes artciles sur l'impérieuse nécessite de donner une réponse honnête et responsable à la légitime revendication du peuple. J'avais dit : ""Le mouvement des "Gilets jaunes" n'a pas besoin de "leaders", ni de porte-parole, il a besoin de "traducteurs" sérieux, honnêtes et lisibles qui diront ce que le peuple souffre et comment y remédier ...""

Malheureusement, les intellectuels, les politiciens mais aussi les acteurs de l'opposition n'ont pas traduit le cri du peuple en un besoin d'un profond changement de l'Organisation humaine, sociale et politique qui réhabiliterait la "démocartie". 

Cette énième révolte française est peut-être la plus significative de la profonde détresse du peuple français, mais elle est sûrement un dernier baroud… Nous sommes en train d’assister à la consécration du pouvoir de l’argent au détriment du pouvoir politique des valeurs.

Dès le début du « mouvement » les journalistes et les médias ont voulu réduire les « revendications » au seul « pouvoir » d’achat …

Mais en réalité le cri de détresse du peuple français est un cri de désespoir face à la dissolution du « pouvoir du peuple », c’est-à-dire face à la dissolution de la « démocratie » dans l’abime du « pouvoir de l’argent », c’est-à-dire devant le triomphe de « l’asservissement des masses » !

Il est donc vrai que si actuellement le pouvoir d’achat, qui est un pouvoir de l’argent légitime, c’est-à-dire les salaires et les retraites, ne peut pas garantir une vie digne la cause fondamentale n’est pas pour autant due aux seules "taxes" improvisées… La cause est celle de l’autre pouvoir de l’argent, c’est-à-dire les capitaux illégitimes des milliardaires apatrides qui sont aujourd’hui les vrais décideurs politiques et ainsi les fossoyeurs des économies nationales qui anéantissent les rêves et les espoirs d'une vie simple mais paisaible !

Relever le SMIG ou même augmenter tous les bas salaires tout en laissant les hauts salaires sans plafond, tout en permettant l'hémorragie des économies nationale, est-ce raisonnable ?

Le mot « démocratie » est une coquille vide, il ne reste que sa définition exacte dans la langue grecque : « Le pouvoir du peuple »… Qui n’a aucun sens aujourd’hui.

Mais alors pourquoi l’échec ?

L’échec parce que la démocratie est d’abord la « chose pensée » avant d’être la parole, l’acte ou la décision concrète.

L’échec parce que dès la traduction de ce mot par les premiers philosophes grecs, (une fausse traduction), il y a eu aussi la naissance du leurre démocratique, du « débat public »…

L’échec parce que la démocratie conformément à sa définition, n’a de sens que lorsqu’ elle est ramenée à l’ensemble d’un peuple, elle est justement la résultante de toutes les pensées individuelles.

La démocratie est un rêve, un projet commun, un contrat social… Que reste t-il du "rassemblement et de la cohésion des peuples" aprés les méfaits du terrorisme sous toutes ses formes, après le fléau de la corruption natioanle et planétaire, après la desertion des responsables politiques... Après la suprématie de l'Empire de l'argent ?

Une société totalement fracturée ne peut pas affirmer une véritable démocratie !

J’ai souvent expliqué que la démocratie est synonyme de l’intelligence collective d’un peuple donné, cette intelligence collective détermine non pas seulement la puissance de la démocratie mais surtout sa qualité.

La démocratie doit être conforme à l’intérêt collectif, elle doit être conforme aux lois justes ; quand chaque individu aligne sa pensée sur ces principes fondamentaux, la résultante ne peut être qu’une démocratie constructive…

Une meilleure Législation étant sans conteste le résultat d’une démocratie constructive, c’est-à-dire une démocratie qui pense, qui décide, qui surveille et qui sanctionne... A ne pas confondre avec "la démocratie participative" des Gauchistes qui veut dire : Une démocratie passive !

Des dizaines de siècles d’une fausse traduction de la démocratie, le débat public des agoras est devenu le vacarme des « campagnes électorales » mais aussi celle de la manipulation médiatique ; ainsi les résultats des urnes sont toujours conformes au « chiffres donnés par les Maisons du sondage » et au leurre démocratique.

LA DÉMOCRATIE DOIT ETRE LE REFLET ET LE RÉSULTAT DE L’INTELLIGENCE COLLECTIVE D’UN PEUPLE, pas seulement des 20 pour cent de OUI des 30 pour cent des votants sur cent pour cent d’Inscrits ! La honteuse arithmétique du leurre démocratique est là !!!

La véritable démocratie n’a rien à voir avec celle inventée par Ségolène Royal qui parlait de « démocratie participative », car la démocratie ne se contente pas de participer, elle conçoit, elle décide, elle contrôle, elle surveille et elle sanctionne : Un chef d’Etat (ou tout autre responsable politique), traître ou défaillant doit laisser sa place !

Il faut que le résultat d’un référendum ou d’un vote reflète vraiment « l’intelligence collective d’un peuple donné » lors d’un scrutin ou lors de toute autre consultation pour que la Légitimité politique ait un sens !

J'invite tout le monde à relire mes deux précedents articles et à bien considérer ce deuxième avertissement :

"Si le mouvement des Gilets jaunes, que j’ai bien expliqué dès le début échoue, ce sera l’échec définitive de la France mais aussi des autres pays et les Français comprennent bien ce que je dis" ! 

La France a aujourd’hui le double objectif : Réussir pour elle-même en rétablissant la « véritable démocratie » et pour le monde car il a été mené à l’échec à cause de l’idéologie des faux "droits de l’homme"...

 

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-contre-revolution-les-sans-210140

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/gilets-jaunes-peut-etre-la-210434



25 réactions


  • Le421 Le421 24 décembre 2018 16:15

    En tout cas, le feuilleton « Les gilets jaunes » reprends le 05 Janvier sur les écrans avec la saison 02 épisode 01...


  • Le421 Le421 24 décembre 2018 16:17

    Dès le début du « mouvement » les journalistes et les médias ont voulu réduire les « revendications » au seul « pouvoir » d’achat …

    Même pas.

    C’était réduit pendant deux semaines à la taxe écolo sur les carburants...

    Ceci dit, la hausse de Janvier a (peut-être) sauté...


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 24 décembre 2018 17:21

    Rien à voir avec les quelques Euros des taxes ou des augmentations...

    Si le vrai malaise de la société n’est pas pris en compte, il y aura le divorce définitif entre le peuple et le gouvernement...


    • Xenozoid Xenozoid 24 décembre 2018 17:40

      @Mohammed MADJOUR

      il y a au moins un siecle que la politique a été capté par le pouvoir,le divorce est pour le peuple, le marriage pour le pouvoir quand il en a besoin...

      Pauvres gens misérables, peuples insensés, nations opiniâtres à votre mal et aveugles à votre bien ! Vous vous laissez enlever sous vos yeux le plus beau et le plus clair de votre revenu, vous laissez piller vos champs, voler et dépouiller vos maisons des vieux meubles de vos ancêtres ! Vous vivez de telle sorte que rien n’est plus à vous. Il semble que vous regarderiez désormais comme un grand bonheur qu’on vous laissât seulement la moitié de vos biens, de vos familles, de vos vies. Et tous ces dégâts, ces malheurs, cette ruine, ne vous viennent pas des ennemis, mais certes bien de l’ennemi, de celui-là même que vous avez fait ce qu’il est, de celui pour qui vous allez si courageusement à la guerre, et pour la grandeur duquel vous ne refusez pas de vous offrir vous-mêmes à la mort. Ce maître n’a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n’a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes. Ce qu’il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire. D’où tire-t-il tous ces yeux qui vous épient, si ce n’est de vous ? Comment a-t-il tant de mains pour vous frapper, s’il ne vous les emprunte ?


    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 décembre 2018 10:09

      @Xenozoid

      Tout cela est d’une transparence éclatante, il n y a qu’à lire ce qui est écrit sur les frontons des institutions : « Liberté, Egalité, Fraternité »... Bonheur pour tous, quoi !

      Et même que sur les mur des Tribunaux il est écrit : « La Justice est rendue au nom du peuple » !

      Et dans toutes les Constitutions de tous les pays, il est précisé : « Le pouvoir appartient au peuple » !

      Voilà pourquoi je me suis attelé à chercher quel peuple, pour quelle nation et pour quel Etat ? C’est une et même question pour une même « chose » !


    • Le421 Le421 25 décembre 2018 11:07

      @Xenozoid
      La Boëtie, non ??
      Je dis ça de tête, mais ça me parle...


    • Yanleroc Yanleroc 25 décembre 2018 13:10

      @Mohammed MADJOUR

      « la révolution n’est jamais censée se terminer, elle continue sans but » ( Le Ché,Mao..)

      Il faut garder à l’ esprit que ce n’ est pas la démission de Fripounet la Honte,

      la distribution de quelques piécettes, ni même la sortie de l’ UE,

      qui peuvent constituer des buts suffisants, à la hauteur de la légitime espérance des peuples et de leur intelligence révélée.

      La ReM, ie la Révolution en Marche ne s’ arrêtera pas aux portes du palais et devra être inscrite dans la constitution et sur les frontons des bâtiments publics et dans nos cœurs,

      comme la plus belle des devises à côté de « Liberté-égalité-Fraternité »

      à laquelle nous serions bien avisés de rajouter « Vérité » ! 



    • Xenozoid Xenozoid 25 décembre 2018 16:42

      @Le421
      si cela avait été de moi j’aurais rajouté le vote ....


    • Yanleroc Yanleroc 25 décembre 2018 17:55
      Dédié aux ouvriers « bonnets rouges » qui se battent pour leurs patrons :
      Le discours de la servitude volontaire fut écrit alors que La Boétie n’ avait que 18 ans en 1574 et fut édité à titre posthume.

        


    • Yanleroc Yanleroc 25 décembre 2018 18:15

      @Xenozoid, salut, j’ aime bien ce qu’ en disait H.D.Thoreau : 

      « Dès lors que le sujet a refusé l’ allégeance et que le fonctionnaire a démissionné, alors la révolution est accomplie ! » 

      Alors qu’ il était en but contre l’ Etat qui voulait le « taxer » pour l’ entretien d’ un Pasteur, Thoreau déclare :

      «  Par le présent acte, je soussigné HD.Thoreau, déclare ne pas vouloir être tenu pour membre d’ une société constituée à laquelle je n’ ai pas adhéré ! » 

      Quel Anar et quel exemple ; mais on est encore très très loin de mettre en pratique sa « Vie sans principe » !


  • microf 24 décembre 2018 17:50

    Très bon article.

    Oui le mouvement des gilets jaunes ne doit pas échouer. Ce mouvement des gilets jaunes commencé en France, dépasse désormais le cadre de la France, c´est tout le monde entier qui attend beaucoup de la réussite de cette action.

    Tenez bon francais et entrer dans l´histoire.

    Joyeux Noel.


    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 décembre 2018 10:25

      @microf

      «  »Ce mouvement des gilets jaunes commencé en France, dépasse désormais le cadre de la France,

      ...«  »

      Ce que j’avais expliqué même pour les autres mouvements de protestation des syndicats ! J’avais proposé à la CGT d’internationaliser ses revendications qui s’opposaient à la destruction des lois et de la valeur du travail...
      J’avais dit aux « Gilets jaunes », dès le début qu’il fallait appeler tous les peuples à adherer au mouvement...

      01) D’abord il s’agit de droits élémentaires pour que chacun vive dignement...
      02) Ensuite et surtout parce que les affaires de l’argent, le pouvoir de l’argent et l’idéologie de l’exploitation sont mondialisés de sorte que tous les peuples sont aujourd’hui broyés par la même cause : CELLE DES MILLIARDAIRES APATRIDES QUI SONT EN DEHORS DE TOUTES NATIONS ET NE VEULENT PAS QU’IL Y AIT DE NATIONS ! La liberté, l’égalité et la fraternité sont pour eux, les lois scélérates et la justice injuste sont pour les peuples !

      L’échec du peuple français sera l’échec définitif de tous les peuples et sera la consécration du « pouvoir de l’argent », la « page des Révolutions aura donc été tournée » mais pas dans le bons sens !


    • Le421 Le421 25 décembre 2018 11:09

      @Mohammed MADJOUR
      Le problème des syndicats est d’avoir toujours cédé à « la raison du plus fort » et aussi à la corruption...
      La hausse du SMIC de 35%, c’était impossible.
      Comme les congés payés à une époque.


  • Alain 25 décembre 2018 11:14

    L’auteur nous parle de démocratie mais sais-il que la France n’est pas une démocratie, mais une république ? Sais t-il qu’il n’y a a jamais eu de démocratie dans aucun pays occidental et que les puissants n’en n’ont jamais voulu ?

    Entretien avec Francis Dupuis-Déri, auteur du livre : « Démocratie. Histoire politique d’un mot ». A voir pour comprendre :

    https://www.youtube.com/watch?v=KVW5ogGDlts


    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 décembre 2018 16:19

      @Alain

      « L’auteur nous parle de démocratie mais sais-il que la France n’est pas une démocratie, mais une république ? »

      Vraiment c’est affligeant ! La France est une république ? Alors d’après vous la « république » qui est « la chose publique », c’est-à-dire la propriété de tout le peuple n’est pas le produit de la démocratie ? Voyons donc où ça cloche ! S’il y avait une réelle république en France, chaque citoyen du peuple français aurait eu ses droits...« Liberté, Egalité, Fraternité ». Or à voir les incessants mouvements depuis 70 ans, cela prouve qu’il y a des carences graves ! Et raisonnablement on peut conclure que si la grogne est permanente, la volonté générale du peuple français n’a jamais été respectée, ce qui veut dire qu’il n y a jamais eu de véritable démocratie qui aurait construit la meilleure république.

      Non seulement je le sais, mais plus encore personne à ce jour n’a expliqué comme je l’ai fait « ce qu’est la démocratie, pourquoi elle n’existe nulle part et pourquoi sans véritable démocratie, point de république » ! 

      Il y a tous mes écrits qui le disent. Je n’ai pas écrit des livres, aucun journal n’a jamais accepté de publier mes articles les mêmes que je publie sur le Web. Le plagiat est libre mais il ne conduit pas vers un meilleur monde... 


    • Alain 25 décembre 2018 17:29

      @Mohammed MADJOUR
      Je vois que vous n’avez pas visionné l’interview que j’ai mis en lien. Un universitaire québécois qui a analysé la démocratie et son histoire dans 2 pays dits pères de la démocratie : la France et les USA.
      Son étude démontre A+B que si on peut parler de république, le terme démocratie que nous utilisons dans ces 2 pays (et d’autres) n’ont rien à voir avec l’étymologie de ce mot et encore moins avec la réalité.
      Si nous étions dans une démocratie, alors il n’y aurait pas de gilets jaunes en révolte. Les gilets jaunes sont le peuple et ce qui font la république leur tapent dessus : Cela montre bien que nous ne somme pas en démocratie.

      Vous confondez république et démocratie qui sont 2 choses bien différentes :
      République : La république désigne un mode de gouvernement dans lequel le pouvoir,est exercé par des personnes élues.

      Démocratie : Le terme démocratie (du grec ancien δημοκρατία / dēmokratía, combinaison de δῆμος / dêmos, « territoire » (de daiesthai, « partager ») puis « peuple », et kratein, « commander »), désigne le plus souvent un régime politique dans lequel les citoyens ont le pouvoir.

      Mes deux définitions sont une recherche rapide. Je vous laisse approfondir.


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 décembre 2018 16:29

    @Alain

    Donnez votre avis après ma réaction suite à l’article : https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/comment-le-systeme-politico-211020#forum5390248 

    Mohammed MADJOUR 25 décembre 11:01

    « L’oligarchie a peur d’une insurrection voire d’une révolution contre le monde de la finance et leurs vassaux, hommes politiques, médias, multinationales, grandes surfaces... »

    Je schématise : Les journalistes et les médias sont L’ARME ABSOLUE DES RÉGIMES POLITIQUES : Information/Désinformation... Voilà où se situe la lutte d’aujourd’hui !

    Oui, « le pouvoir de l’argent » a désormais peur du « pouvoir des valeurs », c’est-à-dire de toutes les valeurs qui permettent la vie sociale ! 

    La lutte entre le « pouvoir du peuple » et le « pouvoir des privilèges » a commencé dès l’apparition de ce mot « démocratie » dans la Grèce ancienne, les peuples avaient compris... Mais la science et le savoir en général a de tous temps profité aux régimes et aux Etats sous entendu aussi à tous les satellites qui évoluent autour des centres du pouvoir. 

    Il se trouve que cette lutte est aujourd’hui est à son dernier round : Ou les peuples refusent le leurre démocratique des vacarmes des cirques électoraux et exigent une Nouvelle Organisation Humaine, Sociale et Politique, ou les Etats et régimes politiques, tous sous le contrôle de la mondialisation de l’argent gardent le pouvoir et perpétuent l’asservissement des masses !

    Peuple français : Comme toi, les peuples du monde entier sont victimes de la contre-révolution de 1789 qui n’avaient pas éliminé les privilèges illégitimes ; tout le monde se rend compte aujourd’hui et comprend parfaitement le but inavoué de ceux qui veulent se consacrer « Empereurs/pharaons » dominant au sommet de leur « Trône/Pyramide » les masses misérables ! 

    J’avais déjà expliqué (lors de la destruction de la loi et des valeurs du travail en France) que la débile « Théorie du droit » de Hans KELSEN, celle qui a conduit à la pyramide juridique, sociale et politique du même nom... ne peut mener qu’au blocage et à la révolte ! 


  • pallas 25 décembre 2018 17:22
    Mohammed MADJOUR

    Bonsoir,

    J’ai beaucoup l’occasion de discuter et faire amitié avec des femmes maghrébines, intelligentes, intellectuels, pas forcement musulmanes, ainsi que des hommes.

    La télévision déforme la réalité, traite les gens comme des demeurés mentaux car ils n’achètent pas de jouets ou joujou.

    Sa fait la promotion des queutards, ou écervelés, des détritus, qui détruisent les individues malades, les confortant dans leurs délires.

    On ne crée pas une société sur le socle de la démence, c’est suicidaire.

    Une personne bipolaire, schizophrène, doit etre écarté, mis de coté, et non mis en avant comme vendeur de marchandise.

    La télévision et ça simple existence est la preuve d’une civilisation malade.

    Salut


  • Emohtaryp Emohtaryp 25 décembre 2018 22:14

    Pour ceux qui ne savent pas, le « porte parole » du ministère de l’intérieur, est un ex journaliste de BFM et TF1 , pas belle la vie ?? :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Frédéric_de_Lanouvelle

    https://www.lexpress.fr/actualite/medias/frederic-de-lanouvelle-aventurier-de-bfmtv-devenu-porte-parole-de-l-interieur_1966063.html

    95 % des soit disants « médias » n’en sont justement pas, ce ne sont que de vulgaires officines de propagande à la solde de leurs propriétaires qui se livrent au trafic d’influence à grande échelle, y compris même, et surtout, imposer qui ils veulent à la tête de l’état Français ( et pas seulement..)

    Le comble ! c’est tout le monde qui paye des taxes pour subventionner ces torchons et subir la propagande...( pour ceux qui regardent encore ces ramassis de fake news...)

    https://reporterre.net/Les-journaux-les-plus-subventionnes-sont-ceux-appartenant-a-des-milliardaires

    La facade clinquante de la démocratie s’est colapsée ( comme les wtc ? ), derrière on peut voir les rois nus et toute l’ordurerie qui les entoure, hideux et insoutenable spectacle.....


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 26 décembre 2018 16:33

    Encore une occasion ratée qui se profile à l’horizon Hexagonal !

    Au lieu d’appeler les Gilets jaunes à « se constituer » ou à « désigner des responsables » ou des « représentants » dans le but de les conduire devant la table du dialogue de toutes les trahisons... Au lieu de les encourager à participer au cirque de Bruxelles, il est infiniment profitable à tous que les partis d’opposition mais aussi les intellectuels de tous bords « TRADUISENT » les revendications légitimes de ces Français qui se rendent compte qu’ils sont dans un « Triangle des Bermudes » qui engloutit lentement mais sûrement tous les acquis sociaux... Nous sommes aux portes de Metropolis !!! 

    On dirait bien que personne n’est en mesure de répondre favorablement à la « masse » car pour une fois, c’est vraiment « LA MASSE ANONYME MAIS AUTHENTIQUE », qui revendique... Il n y a pas l’ombre d’un intérêt individuel ou partisan  : Le régime a vraiment peur ! 

    Allez missié MACRON, dites ce que vous avez à offrir de vraiment concret au peuple de France... Sous le Gilet jaune, il y a les godasses de l’ouvrier, les bottes en caoutchouc du paysan, les souliers usés du petit fonctionnaire, la blouse de l’infirmière surchargée, le retraité plus que courbé sous le double poids de sa vie et de son loyer... Il y a le chômeur de toutes les angoisses...

    En cette fin d’une année plus que merdique et d’une nouvelle qui va commencer dans la plus totale incertitude, voulez-vous vous attaquer au pouvoir de l’argent qui détruit la nation ou voulez-vous endosser la gandoura du Père Noel pour « redonner l’espoir aux français » ... Qui savent désormais que l’espoir ne fait plus vivre ! 


  • Paul Leleu 26 décembre 2018 21:05

    « Cette énième révolte française est peut-être la plus significative de la profonde détresse du peuple français, mais elle est sûrement un dernier baroud… Nous sommes en train d’assister à la consécration du pouvoir de l’argent au détriment du pouvoir politique des valeurs. »

    Je partage votre inquiétude... parfois je me demande si les gilets-jaunes sont une aube ou un beau crépuscule (avant la nuit)...


  • Paul Leleu 26 décembre 2018 21:07

    - « Une société totalement fracturée ne peut pas affirmer une véritable démocratie »

    - « J’ai souvent expliqué que la démocratie est synonyme de l’intelligence collective d’un peuple donné »

    - « après les méfaits du terrorisme sous toutes ses formes » ...

    D’accord avec vous...


  • Paul Leleu 26 décembre 2018 21:20

    pour ma part, l’aspect qui me préoccupe est l’effondrement culturel intérieur des français... je ne parle pas forcément d’érudition, mais de culture au sens humain du terme... La culture comme un réseau de sentiments et d’émotions...

    et cette question en résumé : « comment vouloir la liberté quand on ne la désire plus ? »

    Autrefois, la question se posait dans l’autre sens : les peuples et les individus désiraient la liberté mais n’avaient pas forcément la volonté de la conquérir...

    Il me semble parfois, dans cette phase historique avancée, que c’est l’inverse !! Que c’est le désir qui nous manque, plus que la volonté ! Comme un paradoxe... Nous « voulons » encore la liberté, comme des gens de l’an 2000... mais la « désirons »nous encore ?

    Il me semble parfois que ce désir a été détruit dans nos êtres... plutôt que de s’attaquer à notre volonté, nos maîtres se sont attaqués sournoisement à notre désir intérieur... les humains lobotomisés d’anti-culture américaine n’ont plus de « libido culturelle », et partant, plus de désir de démocratie...


  • aliante 26 décembre 2018 23:47

    ce qui compte dans une révolte ce n’est pas le romantisme du début mais la tronche du dictateur à la fin


Réagir