vendredi 15 octobre 2010 - par j-p. bédol

Gouvernés par un gosse ?

Beaucoup se demandent comment ils peuvent continuer à être commandés, présidés ou gouvernés par ce que l’on peut communément appeler un gosse ou un grand gosse, même s’il porte des habits de grand ?
D’abord, il faut savoir que pour gouverner il ne faut pas forcément être compétent. Un héritier qui gouverne est-il toujours compétent ? Un politique national, a-t-il été élu pour ses compétences, ou plutôt pour sa capacité à séduire, à manier la langue de bois et à faire des promesses qui ne l’engageront même pas, avec l’oubli du temps qui passe ?
 
Gouvernés par un gosse ?
 
Rappelons-nous le gosse Jean Sarkozy, élu des Hauts-Seine, fils de Nicolas. Il a pourtant bien failli gouverner le quartier de La Défense alors qu’il était un simple gosse, même pas grand du tout, et, sans diplôme ni la moindre compétence. C’est dire que tout est possible pour un élu ! Heureusement que le peuple est monté au créneau, sinon il gouvernerait les plus grands industriels d’Europe, qui lui feraient même des courbettes, à lui le gosse de 24 ans à peine.
 
Bien sûr, tous les politiques nationaux ne sont pas des gosses. Mais reconnaissons que beaucoup le sont quand même !
 
Alors, comment reconnaître un gosse qui gouverne ? C’est assez simple !
 
Que chacun de nous se rappelle comment était le chef de la bande quand il était tout gosse, sans aucun poil au menton. Rappelons-nous le film : la guerre des boutons !
 
Le gosse est celui qui dit sans cesse "Je". Rappelez-vous, c’est exactement comme cela que parlait le gosse, le chef de la bande. Jamais le gosse, grand ou petit, ne dit "Nous". Jamais !
 
Le gosse est celui qui gouverne tout seul. Qui décide de tout, tout seul, sans consulter. C’est le chef, donc l’avis de ses troupes ne compte pas.
 
Le gosse est celui qui écoute, mais qui ne vous entend pas et qui de toute façon, ne tient pas compte. Il le dit d’ailleurs haut et fort. Lui seul a les bonnes idées !
 
C’est celui qui n’hésite pas à insulter quand vous n’êtes pas d’accord avec lui : "Sale con ! Racaille ! Descend un peu pour voir !".
 
C’est celui aussi qui montre sans cesse qui est le chef. Il porte généralement tout un tas d’oripeaux et aussi une magnifique Rolex. C’est, paraît-il à cela qu’on reconnait un vrai chef. Alors, il en a, lui, toute une collection à la maison.
 
Le gosse est aussi un capricieux. Il n’hésite pas à interpeller ses voisins pour leur dire que c’est lui qui a raison, contre tous, quand il est accusé d’avoir chassé l’un de ses cousins qui campait près de son Palais, à lui le gosse qui gouverne, alors que ce cousin aurait dû être chez lui, en Roumanie.
 
Le gosse est celui qui ne veut surtout pas perdre la face. Ses parents le regardent ! Ceux qui ont voté pour lui aussi. Alors, il s’arcboute, joue même à quitte ou double sur des sujets d’enjeux très importants. L’essentiel étant de montrer qui décide. Qui gouverne. Qui a été élu chef, gosse ou pas gosse, talonnettes aux chaussures ou pas !
 
C’est aussi celui qui montre un haut degré d’immaturité en croyant qu’on gouverne parce qu’on a été élu et non parce qu’on est compétent.
 
Le gosse est surtout celui qui sait se montrer entêter, car lui seul à la bonne solution à tous les problèmes. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le Petit Jésus, celui qu’il est allé prier récemment à Rome, a voulu qu’il gouverne, lui, et pas un autre.
 
Pourquoi a-t-il été élu, si ce n’est pas pour faire ce qu’il veut ? Ne dit-on pas que la valeur n’entend pas le nombre des années ! Lui, le petit grand gosse répond parfaitement à cela. Pourquoi aurait-il dû entendre d’avoir 60 ans ou plus pour gouverner comme le roi fainéant à qui il a succédé ?
 
Dès le berceau, chaque matin en prenant son biberon, il pensait déjà un jour gouverner. Alors, ce jour enfin arrivé, il ne va quand même pas se laisser mener par le bout par la chienlit qui défile dans la rue !
 
Et puis, si Napoléon avait pensé un seul instant qu’il était trop gosse pour devenir général de brigade à 24 ans, ou trop petit de taille pour se couronner lui-même empereur à 37 ans, comment aurait-il pu mettre l’Europe à feu et à sang, avant qu’elle ne soit finalement de force à ses pieds ?
 
Tel est peut-être ce que peut penser un petit grand gosse qui gouvernerait actuellement sous le seul prétexte qu’il a été élu et qu’il peut donc être autorisé à faire tout et n’importe quoi, pour toute la durée de son mandat.
 
Ne céder surtout sur rien ! Il monterait de la faiblesse. Aller jusqu’au bout, comme son idole Napoléon. Plutôt mettre la France sur la paille que de céder à la rue qui pourrait lui demander une énorme concession : revenir à l’âge raisonnable d’arrêter de travailler à 65 ans.
 
65 ans, ce n’est quand même pas la mer à boire ? Surtout pour un gosse qui n’attend finalement qu’une seule chose : pouvoir enfin sortir du hangar le gros, le très gros avion qu’il avait commandé pour son Noël 2009. Avion qui est maintenant tout à fait prêt, et qu’il ne peut toujours pas faire voler parce qu’on le lui reprocherait.
 
Pourtant, ce gros avion A 330 est bien le sien. A lui, qui a été élu ! Alors, finalement ça sert à quoi d’avoir été élu si on ne peut même pas faire voler l’avion qu’on a acheté ?
 


39 réactions


  • j-p. bédol 15 octobre 2010 09:08

    J’aurais pu rajouter : C’est aussi celui qui veut donner des leçons au monde entier, sans se rendre compte qu’il est ridicule, prétentieux et orgueilleux, et fait passer notre pays pour un pays de vantards !


    • saint_sebastien saint_sebastien 15 octobre 2010 12:34

      le problème n’est pas tant le gosse mais ceux qui ont voté pour lui et dans quel cadre il a été élu qui traduit un certain état d’esprit en France.
      Malheureusement Sarko sera réelu en 2012 , sure à 100%


    • Scribouille 15 octobre 2010 13:00

      Saint-Sébastien, allons... homme de peu de foi !


    • dawei dawei 15 octobre 2010 14:29

      St Sebastien : soit vous êtes d’un pessimisme extrème, soit vous n’êtes pas cappable d’analyser les signes :
      ça fait au moins 6 mois que les media ont élu DSK et abandonné Sarko.
      Or les français détestent qu’on leur dicte ce qu’ils ont a faire donc ...
      il se disperceront probablement au premier tour, et sarko sera peut etre au deuxième tour !
      Mais franchement, aujourd’hui, meme face à Marine ou Olivier, pas sur qu’il s’en sorte !!

      Franchement, je vous le dit honnettement, meme moi qui suis un opposant à l’extrème droite, entre Sarko et Le Pen je voterais Le Pen sans hésitation !!


    • Traroth Traroth 15 octobre 2010 15:41

      Ce dont je suis sûr, c’est qu’un comme lui sera élu. Soit lui, soit DSK, soit Villepin, soit par accident Bayrou...


    • Scribouille 16 octobre 2010 13:33

      entre Sarko et Le Pen je voterais Le Pen sans hésitation !!

      Euh... moi j’hésiterais quand même. Si le cas se présentais, je crois que la solution serait ailleurs.


    • dawei dawei 18 octobre 2010 10:54

      tout compte fait , je me barerais sans regret dans un pays moins malade, et ça ne doit pas etre dure à trouver ...


  • Ronald Thatcher rienafoutiste 15 octobre 2010 09:24

    un gosse qui s’est fait martyriser à l’école par des plus grands et plus malins que lui, et qui se venge de ce fait sur la terre entière depuis... un gosse qui fait l’inverse de ce qu’il pense, et pense le contraire de ce qu’il dit, un enfant fou perdu dans un chateau, déambulant avec la valise mortelle à la main !


  • JL JL 15 octobre 2010 09:59

    Son ego démesuré et la profondeur de ses lacunes fon de lui l’oxymore personnifié.
    Ubu, en somme !


    • JL JL 15 octobre 2010 10:06

      « Vous savez Mme Auger, j’ai bien conscience que dans les critiques qui me sont faites celle qui m’a le plus touché, celle qui m’interpelle le plus c’est celle qui voit une partie des Français se dire : au fond il fait une politique pour quelques-uns et pas pour tous. Si les Français croient ça, et ils ont raison de le croire, je dois en tirer les conséquences immédiates. » (transcription au mot pour mot, Show télévisé du 24 avril 2008, Nicolas Sarkozy S’adressant à Mme Auger)

      La cinquième République est devenue une république bananière dans laquelle le chef de l’Etat est indéboulonnable, et les médias dominants, qui l’ont fait élire sont à sa botte.

      Aujourd’hui, le meilleur ennemi de Nicolas Sarkozy c’est lui-même.


  • dawei dawei 15 octobre 2010 10:18

    Ne vous inquietez pas , c’en ai fini de Sarko. Les media l’on abandonné , et même les editocrates qui l’ont tant soutenu le lachent : hier dans « a vous de juger », meme Duhamel (porte parole des Bilderbergers ) a multe fois répété que Sarko à tous les défauts du monde, sauf celui de savoir faire une pose , il est le seul à gouverner en usurpant le role de premier ministre, etc ...
    Il a aussi multe fois salué la prestation et le programme du PS ... et en particulier l’alliance DSK-Aubri.

    Mesdames et mesdames, rien ne va plus, les jeux sont faits : DSK sera président, c’est dèjà définitivement décidé au plus haut de l’Etat ... ou d’ailleur !


    • liberta 15 octobre 2010 11:15


      @dawei
      je crains que vous n’ayez raison sur l’élection en 2012 de DSK, sachant qu’il est un membre éminent de Bilderberg et de la Trilatérale,

      voir ici ------
      http://www.youtube.com/user/6toyenvid#p/u/40/QTB2PuHNg0E

      Les Banksters ne peuvent laisser la France à d’autres mains qu’eux mêmes et en DSK ils ont
      l’archétype rêvé pour réunir la droite et la gauche, laissant les extrêmes de côté

      Pour eux Sarkozy est grillé pour 2012 et on ressortira DSK, qui malheureusement a quelques chances de passer sauf si les citoyens se réveillent !!!!! et c’est pour cela qu’il faut faire connaitre au maximum autour de soi l’action des Bilderberg et de DSK en son sein




    • dawei dawei 15 octobre 2010 11:30

      Pour moi il n’y a qu’une issue : une alliance des republicains et democrates souverainistes de tout bord.


    • LE CHAT LE CHAT 15 octobre 2010 12:53

      + 1 Dawei ,

      une catastrophe si nous avons à choisir entre la peste à talonettes ou le choléra harceleur sexuel !
      que l’un ou l’autre soit élu et c’est encore 5 ans sous gouvernance NWO , avec des pauvres toujours plus pauvres pour engraisser les banksters et leurs sbires !

      en 2012 , votez pour qui vous voulez , mais pas UMPS !


    • Scribouille 15 octobre 2010 13:17

      @ Dawei

      Ne vous inquietez pas , c’en ai fini de Sarko

      Dieu vous entende, mon enfant ! Mais je crains hélas qu’en ce qui nous concerne, notre chemin de croix ne soit pas terminé... Nous parlons d’un autocrate mégalo, qui a su (on peut lui reconnaître ce talent) s’acheter (même à gauche !) une cour d’obséquieux, prêts à se damner pour conserver leurs privilèges et en gagner de nouveaux.
      Encore 18 mois, largement le temps de faire encore quelques dévastateurs caprices d’enfant... au fait : gâté, ou frustré, le gosse ? On dirait bien que le système démocratique ne le satisfait pas vraiment... Ou bien c’est moi qui paranoye ?


    • Scribouille 15 octobre 2010 13:31

      @ Le Chat

      une catastrophe si nous avons à choisir entre la peste à talonettes ou le choléra harceleur sexuel !

      Le choléra emporterait au moins ma sympathie sur la peste en ce que cette faiblesse dévoilée le fait apparaître plus humain et vivant que l’autre entité mécanique auto-programmée.
      Le souci, c’est que de socialiste il n’a que l’étiquette... mais que c’est pourtant sur cette étiquette qu’il remporterait les suffrages. Quelle mascarade !
      M’enfin... certaines prédictions annoncent pour 2012 la fin du monde. Tout n’est pas perdu, on peut encore échapper au pire.
      Meuh non ! J’rigole...


    • dawei dawei 15 octobre 2010 13:52

      oui c’est ça !
      Et le webbot annoncerait une troisieme guerre mondiale mi novembre 2011, alors c’est sur ... 2012 c’est loin, et les retraites encore plus loins !
      http://www.mediapart.fr/club/blog/jean-rex/141010/le-webbot-prevoit-la-troisieme-guerre-mondiale

      On a quand même à survivre à une 3 eme guerre mondiale et une fin du monde avant d’éventuellement pouvoir voter autre chose que Sarko smiley
      A chaque jour suffit sa peine .... mais il y a un sacres effet cumulatif voire exponentiel des peines en ce moment vous ne trouvez pas !


    • ubogy 15 octobre 2010 15:16

      DSK est porté par ces mêmes Bilderbergers de la haute finance qui soufflent le chaud et le froid pour 2012 - trop de propagande pour les petits humains.


    • Traroth Traroth 15 octobre 2010 15:46

      @Jertal Boidge :

      « puisque le poste de directeur du FMI lui fut proposé afin qu’il ne se présente pas contre Sarkozy » : Votre méconnaissance des événéments récents est effarante ! DSK est devenu directeur du FMI après l’élection de Sarkozy, hein ! D’ailleurs, il a été candidat aux primaires du PS en 2006.


    • Tarouilan Tarouilan 15 octobre 2010 16:51

      C’est cela en fait qui est terrifiant, les dés ont toujours été pipés, il n’y a personne aux commandes de l’avion ou plutôt, il y aurait, une nébuleuse complexe d’intérêts 100% capitalistes, représentée par de sinistres individus tapis dans l’ombre, qui, si nous pouvions les voir de près et au plein jour, nous glaceraient d’effroi, tant ils sont probablement insignifiants et peu sympathiques.

      Aubry + DSK, c’est ce qui se prépare, une alternative qui sera pire que Sarkoff....

      Les Veaux voterons bientôt.... décérébrés depuis des lustres, comme à l’ordinaire,.....ce que « la nébuleuse » aura préparé pour eux, alors qu’il faudrait faire dégorger ces sinistres prédateurs et construire enfin une démocratie que ne serait pas d’opérette... smiley


  • frugeky 15 octobre 2010 10:41

    La comparaison avec Bonaparte s’arrête à la taille, évidemment. Le boucher avait quand même des idées politiques que le président actuel n’est pas en mesure d’ébaucher. Il fait ses besoins là où ses maîtres lui disent de faire, c’est tout.


  • crawfish crawfish 15 octobre 2010 12:24

    OK, il porte des habits de grand, mais il faut tout de même sérieusement raccourcir les pantalons...
    Mais pourquoi ses petits camarades l’ont-ils élu délégué de classe ? Parce qu’ils ont eu la naïveté de croire qu’il allait leur distribuer de pleins paquets de pouvoir d’achat ??? Imbéciles...

    Très joli portrait.


  • pastori 15 octobre 2010 12:34

    le gosse a raison

    tous les godillots lui lèchent les bottent et la France compte 20% de fachos qui s’ignorent parmi les petites gens. écoutez rmc le matin et vous serez édifié par ce peuple de petits patrons, commerçants, taxis, cafetiers... qui seuls peuvent écouter la radio. les salariés eux sont à leur boulot.

    il aurait bien tort de ne pas en profiter sarkosy, quand il n’y a plus à droite un seul homme digne de la fonction capable de lui faire face.  tous à plat ventre, députés sénateurs....

    Même villepin n’a pas rendu sa carte ump !

    heureusement qu’à gauche il y a tout ce qu’il faut, et Mélanchon ( et le peuple de gauche avec) sera là pour veiller à ne pas qu’ils se fourvoient par la tentation d’une politique semi libérale.


  • Daniel Roux Daniel Roux 15 octobre 2010 13:05

    Nous avions été prévenu par ce grand journaliste qu’était Jean François Kahn. Dans Marianne, un peu avant les élections présidentielle, il avait titré :

    SARKOZY, QUELQUE PART, EST FOU.

    Tapez « Sarkozy est fou » sur gogole et vous serez effrayé par ce que vous découvrirez.

    Mais le pire n’est pas là, le pire est que rien, ni personne, n’a le pouvoir légal de l’empêcher de nuire.

    L’effrayant, c’est qu’il est soutenu par une clique de courtisans qui sont prêts à tout pour être remarqué, à tout et surtout au pire.


    • dawei dawei 15 octobre 2010 14:17

      je me souvient trés bien de l’article de Mariane avant les élections qui démontrait que Sarko avait le profile du pervers narcisique, du entre autre à une famille instable et une mère ultraprotectrice.
      Segolene etait présentée comme une gauchiste de famille conservatrice et ... Bayrou ... parfait ...
      N’empeche qu’il sont mis dans le mille ... concernant Sarko !
      Mais deja à l’epoque ce n’etait pas dur de s’en appercevoir.
      Il n’y avait pas besoin d’etre docteur en théologie de la biologie de la genetique politique pour pouvoir predire qu’on allait avoir droit au pire mutant issu d’un croisement entre Bush et Berlusconi.


    • dawei dawei 15 octobre 2010 14:20

      pardon je voulais dire.. le pire mutant issu d’un croisement entre Bush et Berlusconi .. et un schtroumpf


  • Papybom Papybom 15 octobre 2010 13:06

    Bonjour J-P Bédol,

     

    Gouverné par un gosse, mais avec l’aide de cyniques pour ne pas dire débiles.

    Le vote du Sénat en apporte la preuve  : Par LEXPRESS.fr, publié le 14/10/2010 à 19:13

    « Le sénateur centriste de Mayotte, Adrien Giraud, qui avait les délégations de vote de l’ensemble de son groupe, a voté contre, se trompant dans la couleur des bulletins de vote.  » 

    Ce brave sénateur était donc le seul à être présent, pendant que tous les autres étaient certainement à la buvette, tout en touchant leur ticket de présence puisqu’ils ont votés....

    Cordialement.


  • Scribouille 15 octobre 2010 13:40

    « Le sénateur centriste de Mayotte, Adrien Giraud, qui avait les délégations de vote de l’ensemble de son groupe, a voté contre, se trompant dans la couleur des bulletins de vote.  » 

    Arf ! Monsieur Giraud serait donc une vraie blonde ? On serait mort de rire si on avait encore la joie au coeur... Enfin, ne boudons pas ces petits plaisirs... Merci Papybom !


    • j-p. bédol 15 octobre 2010 13:46

      Le sénateur Adrien Giraud. 75 ans est tjs en activité. Pourquoi ?
      Pour continuer à empocher son salaire et ses indemnités de sénateur. En tout, près de 15 000 euros nets par mois. A 75 ans. je pense qu’à ce traitement là, beaucoup d’entre nous voudraient encore bosser !


    • Scribouille 15 octobre 2010 15:12

      Le sénateur Adrien Giraud. 75 ans est tjs en activité. Pourquoi ?
      Pour continuer à empocher son salaire et ses indemnités de sénateur. En tout, près de 15 000 euros nets par mois.

      Il me semble que la réponse est dans la question ! La retraite à 62 ans, tu parles d’une misère, à 75, ça c’est de la balle !


  • LE CHAT LE CHAT 15 octobre 2010 14:52

    la quasi totalité de nos élus refuse que leur régime soit aligné sur le régime général  !

    et après les uns vont affirmer que la réforme est juste et les autres s’y opposer hypocritement en sachant bien que cela ne les concerne pas !


  • pastori 15 octobre 2010 16:47

    ça le Chat, c’est le travail de presse . que pouvons nous, même sur le net ?


     s’il y avait une campagne virulente contre ces vieillards séniles toutes tendances confondues, qui ont un « train de sénateur » pendant qu’ils votent des textes qui demandent au moins nantis de faire l’effort, ils finiraient peut-être par avoir honte.

    seulement la presse est financée par eux, alors...

  • evolution06 15 octobre 2010 16:54

    Désopilant cet article, n’a d’égal que son mépris.


  • pastori 15 octobre 2010 17:11

    lui il trouve ça désopilant !!  il doit faire partie du « premier cercle » ! smiley


    nous ça ne nous fait plus rire, la connerie !

    au fait pour compléter l’affaire des parlementaires âgés, inutiles godillots et qui coûtent la peau des fesses, il y a bien des gens qui les élisent ! et ces gens il connaissent l’âge du candidat lors du vote !

    leur viendrait-il à l’idée d’embaucher dans leur entreprise Pasqua par exemple, ou cet alain giraud. précité.. comme comptable, chef du marketing ;; ?

    non ?  alors pourquoi ces électeur regardants pour leurs propres affaires, leur confient-ils les affaires de leurs pays ?

  • Taverne Taverne 15 octobre 2010 17:17

    Gouvernés par un gosse qu’ils ont élu, par encore plus gosses que lui...

    Moi, je dis que c’est Sarkozy qui est gouverné : par ses désirs, par ses ambitions, par ses erreurs de jugement. Il n’a pas la maîtrise de lui-même. Nous sommes gouvernés par un gosse et il est gouverné par un tyran plus grand : le négoce.


    • Taverne Taverne 15 octobre 2010 17:18

      erratum : Gouvernés par un gosse qu’ils ont élu, élu par encore plus gosses que lui...


  • pastori 15 octobre 2010 18:06

    Taverne


    d’accord au premier abord, mais tout bien réfléchi, je pense que ceux qui l’ont mis là savaient ce qu’ils faisaient.

    les nantis aiment bien tirer les ficelles mais sans être en première ligne.

    finalement, nos riches se sont goinfrés rien qu’en 3 ans, et comme il ne veut (veulent) toucher à rien, ils ont encore 2 ans pour empiffrer.

     et s’ils avaient été un peu plus patients en y allant molo au lieu de tout vouloir d’un coup, ils avaient encore 7 ans devant eux. mais ils ont eu les yeux plus gros que le ventre ;

    bon il leur en restera toujours assez même si ça prend fin en 2012. mais sarko, lui finalement, il aura gagné quoi ? un salaire de misère à coté des bétencourt..et cie... et quelques années de belle vie ? mais après ? il redevient avocat ?

    alors que les manipulateurs eux attendrons leur heure pour remettre un autre gamin, en 2017. mais là, on sera attentifs.. Chats écjhaudés..

    • Taverne Taverne 15 octobre 2010 18:25

      Vous donnez des illusions aux gens en affirmant qu’ils ont élu un gosse, parce qu’ils pourraient s’imaginer alors qu’en 2012 il sera passé à l’âge adulte et qu’il faudra donc le réélire  ! Je plaisante à peine...


    • impertinent3 impertinent3 16 octobre 2010 06:51

      Bien sûr qu’ils ont encore deux ans au moins pour s’empiffrer !

      Et cela va commencer par la suppression du bouclier fiscal couplée* à la suppression de l’ISF

      D’un côté, par la suppression du bouclier, on reprend, environ, 700 millions d’euros aux nantis. De l’autre, par la suppression de l’ISF on leur donne 4200 millions d’euros.

      Bénéfice net de l’opération : 3500 millions qui vont passer de la poche des pauvres dans celle des nantis.

      Elle est pas belle la vie en Sarkozye quand on a les moyens ?

      * On ne parle jamais de la suppression seule du bouclier fiscal.


Réagir