jeudi 13 février 2014 - par Jean-Paul Foscarvel

Hollande, le président sans qualité

Depuis son élection, de jour en jour, le bilan est de plus en plus consternant, et ceci à tous les points de vue.

Au départ, il était là comme anti-dote, comme potion face à un Sarkozy hystérique attelé à déconstruire le modèle social, le droit du travail, la société du vivre ensemble.

Nous pensions éviter le pire pour le moins pire. certains espérèrent même peut-être un temps le meilleur, mais sans y croire totalement.

Et aujourd'hui, il faut bien constater que nous sommes devant une catastrophe à tous les étages, un abîme politique, un effondrement absolu.

Cela avait commencé dès sa rencontre avec Merkel et les rencontres du G20. Certes, il se disait encore ennemi de la finance, mais dans les faits, la stratégie de Merkel était acceptée, le dette devant être remboursée à tous prix, et des pays comme la Grèce ne pouvaient pas choisir une autre politique que l'hyper-austérité menant à la ruine des citoyens.

Le ver était dans le fruit.

Puis cela a continué, avec chaque jour de nouvelles attaques contre le droit social, la retraite, la santé.

Hollande se trouvait plus an accord avec le MEDEF et les idées de l'UMP qu'avance une gauche de plus en plus déboussolée.

De reculs en renoncement, le soi-disant changement s'avérait être un virage dans la même direction que précédemment.

Le pacte de compétitivité, présenté par le premier ministre, assurait cette continuité, cette austérité cachée sous un pacte où seule le MEDEF était aux commandes.

Comme pour cacher la misère économique, est venue la loi sur le mariage pour tous. Mal ficelée, à un moment inopportun, pour faire diversion, la mesure a plus soudé la droite que déclenché un mouvement d'enthousiasme à gauche.

Puis les mesures antisociales ont continué, avec la hausse de la TVA pour les ménages, et des cadeaux aux entreprises, censées être ce qu'elles ne sont pas, responsables vis-à-vis de la société. Un puits sans fond de renoncement, destiné à calmer l'oligarchie qui voit ses dividendes, revenus et rentes augmenter sans cesse, laissant le pays dans une pauvreté croissante.

La seule idée de développement, par Montebourg le conquérant, vient de l'exploitation de gaz se schistes, à la rentabilité problématique, mais aux effets dévastateurs.

Le reste tient au vent soufflant toujours plus fort au-dessus de l'Elysée.

Et bien sûr, prime suprême, l'abandon d'une France indépendante pour la soumission au maître de séance, les USA. que ce soit la NSA, avec la chasse au Snowden, le traité de libre échange, qui nous fera manger des OGM et détruire le peu qui reste d'un modèle social à l'agonie, ou la politique au service du couple USA/Arabie Saoudite, Hollande se retrouve en ballot de service, un roquet en attente de sa récompense, le sourire niais qu'on lui connaît comme ultime preuve de sa veulerie.

Quant au domaine privé, son attitude vis-à-vis à la fois de Trierweiler, mais aussi de Gayet, dont on ne sait plus rien, prouve qu'il est plus habité par lui-même que par tout autre chose, et qu'il est incapable d'appréhender dignement une étape difficile de sa vie personnelle.

Nous n'attendons rien, nulle vision, nul espoir, nulle contestation, nul avenir, nulle envergure, rien d'autre que la simple application de la feuille de route qu'une oligarchie sans limite lui dicte. Son horizon est sans perspective autre qu'un mur de brique terne et sans valeur, au milieu duquel gît un miroir au tain défraîchi.

 

C'est un homme sans qualité.

 



84 réactions


  • Fergus Fergus 13 février 2014 09:15

    Bonjour, Jean-Paul.

    Un président sans qualité après un président bourré de défauts, notre pays est décidément mal parti. Et ce n’est certainement pas MLP qui le sortira de l’ornière.


    • Aldous Aldous 14 février 2014 09:25

      Et un menteur sans vergogne :



      « @fhollande : nous devons faire qu’il y ait très tôt dans l’école des informations sur la sexualité et le genre » #fh2012

      Exactement ce que préconise la théorie-qui-n’existe-pas depuis que Farida Belghoul l’a dénoncé. 


    • appoline appoline 15 février 2014 11:10

      Quand on voit les résultats de gauche comme de droite, je préfère prendre le risque car si nous continuons avec des parasites pareils nous coulons.


      Pensez à une chose : nous allons nous le cogner encore 3 ans et quand nous voyons les dégâts déjà occasionnés, nous risquons gros

  • Alpo47 Alpo47 13 février 2014 09:19

    Merci pour ces rappels et ce n’est -hélas-pas terminé.

    F.Hollande et ce gouvernement laisseront un pays paupérisé, ayant perdu la plupart de ses repères et réflexes solidaires, soumis aux banksters et lobbies et à la botte des USA et d’Israel.
    Ce président est assurément une catastrophe pour nous tous, les 99%.

    On constate qu’il s’enfonce dans une « fuite en avant », hier en souhaitant accélérer les accords transatlantiques (pour éviter les résistances, dit il), sans que les citoyens et élus (bons, ils sont corrompus et accepteront tout) soient informés de son contenu.

    Pour détourner l’attention, une nouvelle aventure guerrière est surement à prévoir. C’est la tragédie d’avoir élu un homme faible et inconsistant et qui multiplie les velléités pour faire croire à sa force de caractère et sa capacité de décision.

    Et la France, dont la population n ’aspire qu’à la tranquillité et au bien être se voit accolée aux USA qui sont quasiment en guerre contre le monde entier au gré de leurs intérêts.

    Juste une nouvelle démonstration que notre modèle « démocratique » n’en est plus un, lorsque l’élu fait ce qu’il veut, très souvent à l’encontre de la volonté populaire.

    Quand est ce qu’on fait savoir notre désaccord ?


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 février 2014 09:25

      Quand fera-t-on valoir notre désaccord ?

      En votant pour le prochain sans qualité, en espérant virer celui-ci smiley

      Mais je ne pense pas qu’il faille diaboliser les « élus qui font ce qu’ils veulent pendant 5 ans » :
      Hollande, comme Sarkozy, n’ont guère menti sur leurs intentions ; il s’est trouvé une large majorité de gogos pour les soutenir, c’est un fait que les « alternatives » n’ont pas convaincu.


    • c’est pas grave 13 février 2014 14:49


      Alpo , on pourrait peut-être essayer de dire tout le mal que l’on pense de la cause des causes : la démolition européenne , derrière laquelle se sont rangées toutes nos félonnes élites
      pour ma part , je glisserai un bon bulletin UPR , manière de donner , même microscopiquement , un peu d’éclairage au seul mouvement politique français qui entend, dans le cadre des élections européennes, se soustraire légalement à l’UE 


    • CASS. CASS. 15 février 2014 06:35

      hollande ne fait qu’accomplir ce que souhaitait son prédecesseur en matiére de politique extérieure, ça pour avoir honte nous le pouvons, nous avons perdu toute dignité et sans broncher haut et fort,nous faisons partie des soumis à la plus detestable et immonde dictature qui soit.


  • claude-michel claude-michel 13 février 2014 09:34

    Mister 16% ce matin...Mais que fait il encore a la tête de l’état.. ?
    Ah oui..l’argent pour ses vieux jours et conter fleurette à des jeunettes avide de monnaie..des putes en sommes...le plus vieux métier de la femme... !
    Je sais..je dis tout haut ce que les femmes pensent tout bas..


  • Francis, agnotologue JL 13 février 2014 10:00

    ’’La seule idée de développement, par Montebourg le conquérant, vient de l’exploitation de gaz se schistes, à la rentabilité problématique, mais aux effets dévastateurs.’’

    Les gaz de schiste sont une arnaque, un miroir aux alouettes : ils nécessitent des investissements considérables pour une durée d’exploitation médiocre. Résultats : des dégâts écologiques considérables et la déception des investisseurs. Intervenir en France est un espoir pour eux de se refaire aux frais de la France dont les dirigeants politiques sont prêt à tout pour être élus, y compris et principalement à vendre notre patrimoine en échange de vagues promesses d’emplois.

    L’Empire n’a ni amis ni ennemis, il a seulement des vassaux et des dissidents : le diner offert par Obama à Hollande ne peut être interprété dans ce contexte, que comme un diner de con.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 février 2014 15:47

      C’est vrai que l’éolien, c’est pas du vent ça au moins !


    • gotjy gotjy 13 février 2014 16:26

      Bonjour JL,vous avez entièrement raison en considérant le gaz de schiste comme une arnaque, une catastrophe environnementale qui ne profitera surtout pas à nous Français,mais comme toujours à certains actionnaires tapis dans l’ombre.Pour mémoire ;superficie des USA 9 896 961 km carrés, France 674843 km carrés,chercher l’erreur,l’eldorado dans nôtre pays est une vaste fumisterie.


    • Francis, agnotologue JL 13 février 2014 17:06

      Bonjour Gotjy,

      c’est pire qu’une fumisterie : c’est une escroquerie.

      Comme pour les portiques de l’écotaxe, je vois d’ici le tableau : les lobbies convainquent les politiques de l’avantage des gaz de schistes, puis quand la décision d’y aller est bien prise, que les esprits de ces crânes d’œuf sont rassasiés de fatuité, les dirigeants des compagnies pétrolières feront des minauderies en exigeant et des aides et des clauses de sauvegarde ’aux cas où’. Peut-être même, des PPP, ces armes terrifiantes de destruction massives des finances publiques.


    • Francis, agnotologue JL 13 février 2014 17:08

      Nous n’avons pas besoin des gaz de schistes, nous avons déjà assez de soucis pour l’avenir des générations futures avec le nucléaire !


  • Taverne Taverne 13 février 2014 10:09

    Voir Hollande passer en moins de deux ans de « sus aux patrons ! » à « suce les patrons ! » est sidérant. Lécher les pieds du Medef et des exilés fiscaux. Se laisser moquer par la patron du Medef à l’étranger alors que Gattaz fait partie de la délégation officielle.

    Se laisser moquer par Sarkozy, qui joue au vice-président en Afrique du sud et exige son propre avion pour fuir la proximité de Hollande qui, apparemment, à ses yeux pue, un Sarkozy qui remet officiellement des légions d’honneur en invitant toute la presse pour railler sans aucune retenue le président en titre.

    Mais comme vous le dites, Hollande n’a aucune dignité. La façon dont il a cocufié sa compagne et s’en est séparé le montre assez bien.


    • Abonchatbonrat Abonchatbonrat 14 février 2014 08:47

      "Mais comme vous le dites, Hollande n’a aucune dignité. La façon dont il a cocufié sa compagne et s’en est séparé le montre assez bien."

      On n’est pas à ça près, les queutards étant en nombre parmi les z’élus-du-peuple qui ont précédé Hollande et sa troupaille inconsistante. Ce que je trouve triste, pour verser dans la litote, c’est plutôt l’impuissance des populations à se défaire de cette engeance politicarde, et du système qu’elles subissent en ralant, mais en se promettant à chaque fois d’aller voter aux prochaines. Cette docilité, cette résignation sont proprement incompréhensibles.
      http://sheerlookisback.tumblr.com/


    • chapoutier 14 février 2014 09:47

      « sus aux patrons ! » à « suce les patrons ! »

      excellent


    • Byblos 14 février 2014 15:19

      Les gouvernants sont à l’image de ceux qui les ont élus. Que les Français assument. Ou qu’ils se redressent. La France est en état de décomposition avancée.


    • CASS. CASS. 15 février 2014 07:08

      je me demande combien il y a encore de vrais français en france, vous savez de ceux qui ont des ancêtres celtes gaulois où encore du sang de ceux _la qui coule encore un peu dans leurs veines, au niveau du gouvernement plus du tout en tous les cas. l’autre jour dans un inter marcher je vais chercher des clémentines deux sortes proposées deux panneaux espagne israel, tandis que je pioche dans les espagnoles, une noiraude vient piocher dans les israels, je lui dis gentillement,vous avez vu d’où elles viennent celles-ci, il ne faut pas les acheter vous savez. pff me dit elle oh vous savez des dictateurs il y en a partout, elle a finalement tout de même pris 5 clémentines sionistes. Comment voulez - vous que nous changions les choses en france avec des bandes de tarrés et d’incultes pareils qui n’en ont rien à foutre, sans parler des français de l’étranger qui votent pour les umps et cie, ils s’en foutent ,ils ne vivent pas ici. Sans parler de la mode du chacun pour soi. C’est mal barré hein.


    • CASS. CASS. 15 février 2014 07:45

      et combien vont voter upr


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 13 février 2014 10:37

    Bonjour Jean-Paul,

    ’’ François Hollande a d’ailleurs profité de son déplacement pour appeler Washington à une conclusion « rapide » des négociations de libre-échange entre l’Union européenne et les États-Unis. « Nous avons tout à gagner à aller vite. Sinon, nous savons bien qu’il y aura une accumulation de peurs, de menaces, de crispations », a-t-il déclaré mardi. (hier)’’ source

    OUI, François Hollande est le meilleur élément en Europe du quel les américains disposent en ce moment pour défendre les intérêts américains !

    Hollande à peur que la grande majorité de la population française découvre la vrai nature du TAFTA (Trans-Atlantic Free Trade Agreement), le marché du libre échange entre les États-Unis et l’Europe aussi appelle le grand marché transatlantique ou TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership) !

    François Hollande c’est rendu coupable de Haute trahison envers le peuple français !


    • CASS. CASS. 15 février 2014 07:32

      François Hollande c’est rendu coupable de Haute trahison envers le peuple français ! Ben comme son sarkozy avant lui. ça fait la paire. Et alors on fait quoi ? vous avez une idée ? du comment on fait juger toute cette clique pour Haute trahison ! crimes contre l’humanité etc


    • kervennic kervennic 16 février 2014 14:24

      Deja on commence par ne pas se deplacer pour voter pour tous ces hommes de pailles du Medef.


  • Robert GIL ROBERT GIL 13 février 2014 11:26

    Hollande est plein d’idée voici une de ces dernieres :

    voir : HOLLANDE VEUT BAISSER DE 5,4 % LES SALAIRES DU PRIVE !


  • eric 13 février 2014 11:41

    Non et toujours non ! Trop facile !
    Il a été longuement choisit, il y a eu des primaires, presque deux campagnes électorales. Toutes les gauches ont pu participer a sa désignation en toute connaissance de cause. Et elles l’on fait. Si il a mentit sur beaucoup de chose, on ne peut pas prétendre avoir été trompé, parce que ses promesses étaient de toute évidence mensongères depuis le début. Et cela jusque dans le détail. Le type qui dit, « on va embaucher dans la fonction publique dans les secteurs prioritaire, sans diminuer ailleurs, mais sans augmenter globalement, tout en donnant plus de moyens et en renonçant a n’embaucher qu’un nouveau pour deux partant, etc... »
    Sur les rares promesses claires qu’il a fait, il s’y est tenu : le mariage des tous, etc..
    Sur ses promesses implicites : eviter a ses clienteles electorales de participer a l’effort commun face a la crise, il a même fait l’impossible au point que cela en devient trop visible et plus tenable vu les couts. (blocage des loyers dans les centre ville a bobo, journée de carence et miettes pour le RSA).
    Matraquer tous les autres au maximum fiscalement, idem.
    C’est votre président, a votre image, proposé en toute connaissance de cause aux suffrages des français. Que les moins informés aient pu être trompés, a la rigueur, mais les gens engagés a gauche avaient toute l’info necessaire quand il l’ont choisit.

    Alors halte au Hollande bashing. La seule question qu’importe, c’est pourquoi vous avez choisit cela. Vous êtes plus responsable que lui de la situation actuelle
    Si c’est TSS, alors vous avez ce que vous méritez. La prochaine fois, essayez de reflechir de regarder les programmes, les réalités, au lieu de voter en fonction d’une talonnette ou d’une répartie hollandaise que vous êtes les seuls a jamais avoir trouve drôle. (« j’aime pas les riches »).
    On ne peut pas être irresponsable tous le temps.


    • Abonchatbonrat Abonchatbonrat 14 février 2014 08:23

      Bravo, Eric. Je suis toujours sidéré de voir à quel point les votards peuvent être encore dupes de ce ramassis de malfrats, quelle que soit la couleur qu’ils revendiquent. Ils savaient, comme pour Sarko, Chirac avant lui, Mitterrand avant eux, Giscard plus avant, Pompidou avant lui, ils savaient car les salauds sont limpides et ils s’entourent de frappes dont on connaît la bio pour peu qu’on veuille la connaître, mais à chaque fois ils ont tendu le cul et offert la vaseline pour se plaindre six mois après d’avoir des hémorroïdes. Solution : abstention massive. Mais ça c’est de l’utopie. Le Français est docile et profondément sado-maso. J’ajouterais qu’il s’emmerde tellement dans sa petite vie que c’est peut-être pour ça qu’il s’inflige tant d’humiliations.
      http://sheerlookisback.tumblr.com/


    • Laulau Laulau 14 février 2014 12:10

      Ce qui est trop facile c’est de reprocher leur vote du second tour à des gens dont les idées politiques sont barrées par le système électoral. Hollande et Sarkozy c’est bonnet blanc libéral contre blanc libéral bonnet. La démocratie ça n’est l’élection d’un roitelet pour cinq ans, c’est le contrôle du pouvoir par le peuple.
      Sarko comme Pèpère font la politique des banquiers, il n’y a que le style qui change.


    • eric 14 février 2014 16:29

      A laulau, rien du tout ! Qu’est ce qui va mieux aujourd’hui par rapport a il y a deux ans ? (chômage, dette, service public, impôts, entreprises, démocratie). Rien que pour ce qui est superficiel : nombre de spectacles interdits, de manifestant arrêtés, d’invectives de ministres contre des individus ou des catégories de gens. Nombre de personnes de toutes opinions politiques dans la rue, soit pour manifester, soit réduit a y vivre.
      Vous me direz, rien que des fachos. Cela veut dire que la gauche sous sarko trouvait la situation assez confortable pour elle ou final. Seuls grosse manif, la classique quand les fonctionnaires défendaient leur privilèges de retraite. Et a période comparable, Sarko était deux fois plus populaire. Même si comme vous, on pense juste avoir affaire a 2 formes d’un même mal, il est clair que l’actuel est nettement pire que le précédent.
      Au moins sous Sarko, on construisait des logement sociaux, on creeait le RSA et la pauvreté diminuait au lieu de croitre.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 février 2014 12:00

      Bon courage pour nous faire regretter Sarko et pour nous convaincre de sa différence « fondamentale » avec Hollande  smiley

      « la pauvreté reculait » dites vous :

      Des indices prouvant :
      1) que c’était vrai
      2) si c’était vrai, que Sarko y était pour quelque chose ?


    • Laulau Laulau 17 février 2014 14:54
      @Bernard

      je regrette mais lorsque l’on chausse du 40, on achète pas du 36

      ...ou alors c’est que l’on est...pas perdu mais bien égaré.

      Avec un argument pareil on voit tout de suite que vous réfléchissez avec vos pieds !

  • LE CHAT LE CHAT 13 février 2014 12:26

    ayant voté nul au second tour , j’ai au moins la satisfaction de n’avoir point contribué à hisser ce cloporte sur le trône ! entre 2 atlantistes bouffant dans les mains du CRIF et du MEDEF , c’est kifkif !

    encore 3 ans à supporter ce gros nase , qui sait même pas se tenir comme un vrai homme dans sa vie « privée » !

  • mario mario 13 février 2014 13:31

    Hollande a 3 ans pour renverser la « vapeur » ...jeter dans les bras de Marine Le Pen l’electorat ouvrié ....attirer celui des sociétaux de l’adoration des mages du cul....et celui issus de l’immigration .

    voila comment il compte se faire réelire !

    parce que gouverner par un projet ce n’est plus possible en France a cause des traités Bruxellois .


  • zygzornifle zygzornifle 13 février 2014 13:53

    Hollande n’est rien, il n’est pas de gauche et il est mauvais à droite


  • zygzornifle zygzornifle 13 février 2014 13:55

    Ou se situe Hollande ?

    Voila la définition du socialisme.....
    Le terme de socialisme désigne un ensemble très divers de courants de pensée et de mouvances politiques prônant une organisation sociale et économique allant dans le sens d’une plus grande justice, celle-ci supposant une égalité des conditions, ou du moins une réduction des inégalités. ...

  • zygzornifle zygzornifle 13 février 2014 13:57

    Hollande c’est fait élargir par Obama son nouveau camarade de jeu.....


  • Castel Castel 13 février 2014 14:35

    Et dire qu’il fallut attendre qu’il soit président pour le savoir... smiley
    Les médias ont une grande responsabilité à mener là-dedans.


  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 février 2014 14:58

    Les Français ont exactement le président qu’ils méritent collectivement. Tout est bien. Regardez ce mollasson, ce gros radis creux, pas méchant mais sans lumière, sans courage, sans inspiration : c’est VOUS. 


  • Vipère Vipère 13 février 2014 15:03

    C’est dur d’entendre les critiques faites à Hollande et aux français par ricochet, mais il y a un fond de vérité, hélas !


  • Vipère Vipère 13 février 2014 15:11

    Les postulants oligarchiques passent par les canaux télévisés et médiatiques pour nous vendre leurs salades politiques.

    Leurs programmes des candidats ne sont que mensonges et démagogie..

    Les français ne peuvent pas compter sur les médias pour leur révéler la vraie personnalité des candidats, que faire dans l’avenir pour analyser leur cursus en toute objectivité, en dehors de la réclame et des discours rédigés par les conseillers en communication ?


  • Vipère Vipère 13 février 2014 15:12

    Les programmes des candidats ... (erreur) smiley


  • hunter hunter 13 février 2014 18:54

    Salut à tous

    Je trouve l’article très dur : Hollande sans qualité ?

    Moi je trouve qu’il fait très bien le larbin, c’est pas une qualité ça ?
     smiley

    quand on voit comment il se met à ramper devant Barack, ou comment il suce Gattaz (excellente intervention de Taverne plus haut), eh bien il a cette qualité de se coucher devant les puissants, ceux de l’UE aussi !

    Hollande, le larbin idéal, qui peut sacrifier un pays et un peuple, pour se faire bien voir !

    Il est promis à un bel avenir après son passage à l’Élysée ! J’en ai vu des larbins du temps où j’officiais dans une grande multinationale, et plus ils étaient incompétents mais plus ils suçaient plus ils montaient en grade !

    adishatz

    H/


  • franc tireur 13 février 2014 19:07

    Hier Avigor Libermann , ministre des affaires étrangères israelien et leader du parti d’extreme droite Beytenou a atteri a Paris et rencontré en catimini Fabius et Valls( ??), des députés et sénateurs pour des « discussions pour améliorer les relations franco israliennes » .
    Pour rappel les positions et discours de Libermann font passer Marine Le Pen pour une vulgaire gauchiste ..
    Ce gouvernement qui hurle au fascisme contre le FN et Dieudonné met semble t il ses postures de coté lorsqu il sagit d Israel.
    .
    On a donc raison de penser ce qu on pense : c est un gouvernement judéo maconnique, le plus atlantiste et sioniste de l’histoire de France , ce pays aux élites sous totale domination de la juiverie internationale,mot pour mot c est la stricte vérité .
    Hollande est une petite merde politicarde, Valls une ordure,Ayrault un pauvre type totalement dépassé par les évènements,Peillon un gourou inquiétant,Moscovici Et Fabius des menteurs de haute volée


    • hunter hunter 13 février 2014 19:58

      Absolument Franc Tireur, j’avais oublié la meilleure prestation de larbin de Hollande, lors de sa visite récente à la maison-mère !

      Et aussi sa servilité particulière quand bibi nethanvoyou vint faire chanter tout le gouvernement « am israel haï », à Toulouse !

      Peillon faisait des yeux comme un chat qui fait dans la braise, il était fasciné comme lorsqu’il a reçu son premier tablier en peau de porc, son premier compas et sa première équerre !

      Ah ça c’était de la prestation de larbin !

      Quant à la venue d’Avigdor, il vient voir si Manuel a bien préparé sa loi de sacralisation de la Shoah, et vérifier que les peines qui seront infligés aux goyim français présenteront bien un caractère exemplaire !

      Va falloir qu’ils paeint les p’tits goyim, et cher : des billets et de la zonzon, voire des peines de camps pourquoi pas, tout est possible avec les sioncialistes !!!!

      adishatz

      H/


  • alinea Alinea 13 février 2014 19:26

    Peut-être est-il une bénédiction qui nous forcera à ouvrir les yeux et à prendre notre destin en main ! faut-il être infantile aussi pour espérer être guidés, protégés, par un homme au dessus de la mêlée ; nos hommes politiques sont des minables ; cela fait un moment ; nous sommes contraints de bouger !


  • ahtupic ahtupic 13 février 2014 20:38

    Très bon article. Flamby est un mec « sans couilles » Tout ce que vous décrivez, on l’a vu : le roquet lors de son discours à L’ONU, le bon toutou qui va même au devant des désirs de l’oligarchie, du Medef. C’est un lache.
    Pour Gayet, je me demande bien qu’est-ce qu’elle a pu lui vider ?


  • Bruce Baron Bruce Baron 13 février 2014 21:45

    Plus l’on place des espoirs dans un président, plus ce dernier est médiocre. A ce train là il vaut mieux arrêter de compter sur le président, quel qu’il soit, pour s’en remettre aux forces de la société civile.


  • Zobi Zobi 13 février 2014 22:07

    Quand bien même il aurait de la qualité, il ferait exactement la même chose.
    Ce n’est pas une question de compétences, mais d’honnêteté.


  • 65beve 65beve 13 février 2014 23:33

    A l’auteur,

    Ne désespérez pas, faites comme moi.
    A chaque coup de déprime provoqué par les reculades de scooterman regardez ça :

    cdlt.


  • tavutatronche 14 février 2014 00:22

    il a vraiment une belle tête de mariole , ce bouffon !


  • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 14 février 2014 00:26

    Merci pour les contributions, quelles qu’elles soient, les critiques étant bienvenues.

    Mais je crois que ce personnage, en gros, fait consensus sur son vide.

    Reste à savoir comment nous en sortir, et là, les divergences apparaissent.

    Mon analyse personnelle est qu’il est au service d’une oligarchie qui n’a plus de limite et n’hésitera pas devant l’abolition de la démocratie, vue la crise qu’ils nous préparent. Cette « crise » est au fond un accaparement de la richesse par une minorité plongée dans l’hybris le plus fou. Pour cela, ils utilisent notamment toutes les institutions possibles, tous les leviers à leur disposition, et n’hésiteront devant aucune destruction.

    Face à cela, nous sommes désemparés. Une droite fatale attirée vers l’extrême. Une gauche ayant soit renoncé, soit en archipels d’ego surannés, chacun avec sa solution rejetant celle des autres, dans des groupuscules qui ne cessent de se scinder.

    Bref, c’est l’ensemble qui vacille et s’effondre, FH n’étant qu’un vecteur de vacuité.

    Il nous faudrait changer complètement de paradigme, renoncer à la consommation, la croissance à tout prix, et peut-être tendre vers une société du partage. Mais disant cela, je tombe dans le travers que je dénonce, l’ego orienté désespérément par une idée soi-disant géniale censée nous sauver.

    Bref, je suis « relativement » pessimiste.

    NB. : le titre s’inspire effectivement de Musil, comme une évocation parallèle.


    • eric 14 février 2014 08:29

      Non, a nouveau. « Comment vous en sortir » est une question seconde dans le temps.

       Comment vous en êtes arrive a choisir ce type et son programme et a voter pour lui est un préalable.
      Qu’est ce qui fait que vos analyse, vos choix, sont en contradiction avec le réel, que vous vous laissez manipuler par n’importe qui, que vous avez pu croire n’importe quoi.

      Est ce que vous renoncez, vous, a a consommation ? Qu’est ce que veut dire « renoncer a la croissance » : il n’y en a pas. 60% de PIB dépensé par l’État, cela veut dire qu’on bosse jusqu’en aout pour le « partage ». Est ce que la bonne question c’est de consacrer encore plus au partage, ou d’utiliser mieux ces sommes pharaoniques ?
      La situation générale est pire qu’il y a 2 ans. Plus de chômage, plus d’impôts, plus de pauvreté, plus de faillites, moins de moyens pour le service public avec une dette qui augmente plus vite que jamais alors que les taux sont particulièrement bas, dans un contexte ou l’économie mondiale va mieux.

      Qu’est ce qui était fait avant qui faisait que cela allait mieux en pleine crise générale ?

      Pourquoi le FdG est il plus souvent dans la rue aujourd’hui que sous Sarko ?
      Pourquoi d’une manière générale le peuple est il plus dans la rue ? Les cathos, mais aussi les Bretons, les taxis, maintenant les intermittents etc...
      Pourquoi hollande est il beaucoup plus impopulaire que Sarko ?
      Pourquoi électoralement, les autres gauches n’en profitent pratiquement pas ?
      Pourquoi les « extrêmes droite » historiquement au moins aussi groupusculaires et divisées que les extrêmes gauches sont elles désormais unies ? Pourquoi le « peuple les ecoute-t-il en tendance de l’ordre de 2 a 3 fois plus ?

      Tant que vous en resterez a chercher des boucs émissaires ( Hollande est vide) et a faire des vœux pieux, sa vacuité sera bien a l’image de la votre. A un détail important prêt. »lui est président".
      Alors oui, il est nul, mais politiquement et a titre personnel, son échec est quand même moins dramatique que le votre.
      Tous cela n’a pas l’air de vous poser trop de questions....


    • Abonchatbonrat Abonchatbonrat 14 février 2014 08:36

      Première étape : abstention massive à chaque élection, de sorte à la rendre caduque, et renvoi de sa carte d’électeur.
      Deuxième étape : fermer les vannes de la Propagandstaffel et le faire savoir, autrement dit ne plus allumer sa télé et boycotter radios commerciales et presse officielle.
      Troisième étape : grève de la conso, grève de l’impôt, arrêt de travail général illimités.
      Quatrième étape : c’est à chacun d’en décider, et si le chacun en question a été assez responsable, mature, lucide et adulte pour franchir les trois étapes précédentes et en assumer les conséquences pour sa petite personne, cela voudra dire que nous serons prêts à construire nos propres lendemains sur des bases saines.
      Mais connaissant les Français comme on les pratique... hâbleurs, raleurs, froussards et attachés à leur petit confort de chez Confo, le seul espoir de mon côté est le coup de pot comme il n’en arrive qu’un dans une vie pour pouvoir me casser fissa loin de ce monde qui court à sa perte avec le concours du suffrage universel.

      http://sheerlookisback.tumblr.com/


  • Denzo75018 14 février 2014 07:01

    Hollande ne nous avait pourtant pas menti, il s’était engagé à être un Président « normal », alors que la France avait besoin d’un chef qui guide les Français et réforme courageusement la France ! Nous avons eu ce pour quoi nous avons voté : La « normalité » et en ces temps de crise autant dire la « médiocrité » !


  • Dominique TONIN Dominique TONIN 14 février 2014 09:32

    Vous attendiez quoi d’un carriériste politique comme HOLLANDE ? Sérieux ?

    Vous attendez quoi du retour de SARKO ? Autre carriériste politique, sérieux ?
    Vous êtes d’un angélisme déconcertant. 
    Croire que c’est la classe politique qui, de l’extrême droite à l’extrême gauche, en passant par le centre, qui va nous sortir du mauvais pas et la situation financière dans laquelle l’UE se trouve aujourd’hui, est de la pure utopie.
    Seul le peuple est capable de ce revirement, www.democratie-demos.eu

  • chapoutier 14 février 2014 09:43

    ’’’ rien d’autre que la simple application de la feuille de route qu’une oligarchie sans limite lui dicte’’’

    tout est dit, ce petit monsieur ( Hollande ) s’est fixé comme but de surpassé Sarkozy dans la satisfaction exigences des banquiers.


  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 février 2014 11:07

    Que vouliez-vous donc ? Un truc qui n’existe plus en magasin ?
    Par exemple, un Président qui mène une politique intérieure nationale dans l’intérêt général ?
    Cela n’est plus possible dans l’ Union Européenne.

    Viviane Reding l’a expliqué aux Députés français :
    « Il n’y a plus de politiques intérieures nationales, il n’y a plus que des politiques européennes. »

    Et quelles sont les politiques européennes pour la France ?

    **** L’austérité, la réforme des retraites, la baisse du coût du travail pour améliorer la compétitivité, et la dérégulation des services (ex : les taxis, les pharmacies etc)

    C’est ce que demande le FMI dans la feuille de route pour la France Ecoutez bien les discours d’Ayrault, il l’a apprise par coeur...

    Et ce qu’exige Bruxelles. L’Union européenne c’est ça, un grand marché, uniquement ça.

    Si cela ne vous convient pas rejoignez l’ UPR pour en sortir.
    Et votez pour les listes UPR aux élections européennes pour aller défendre la sortie de l’UE, à la place de tous ceux qui nous promettent une Autre Europe depuis 1979 et qui ne changent rien du tout, sinon en pire.

    Pas besoin de demander l’avis de Merkel.
    Si la majorité des Français est d’accord, on sort du Titanic par l’article 50. 


    • Hermes Hermes 14 février 2014 15:09

      Article 50 : Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union.

      OK, mais par quel moyen la majorité des Français peu-elle s’exprimer pour un retrait ? Il faur d’abord obtenir le retrait de l’article 88-1 de la constitution française, car tant qu’il existe le retrait est impossible car non conforme à notre constitution, et donc l’article 50 est inapplicable :

      Article 88-1 La République participe à l’Union européenne constituée d’États qui ont choisi librement d’exercer en commun certaines de leurs compétences en vertu du traité sur l’Union européenne et du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne, tels qu’ils résultent du traité signé à Lisbonne le 13 décembre 2007.

      Donc la première action ne serait pas à Bruxelles, mais bien en France ! Personne n’abordant le sujet de cette manière, dois-je en déduire qu’il n’y a pas de réelle volonté d’aboutir ?


    • Hermes Hermes 14 février 2014 17:30

      Pas de réponse.... juste un petit moins ? La question est simple pourtant.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 février 2014 21:06

      Par un référendum, ça existe toujours dans la Constitution française, même s’il est tout rouillé à force d’avoir pas servi, ou d’avoir été trahi ...

       Et si la majorité des Français est d’accord, on utilise l’article 50 , pour sortir de l’ UE, pas pour renégocier les Traités comme le FN.

      « Tout Etat membre peut décider de quitter l’ Union »
      " L’Etat qui décide de se retirer notifie son intention etc

      Ce n’est pas plus compliqué que ça.

      Le plus compliqué, c’est d’accéder aux médias, pour faire connaître l’article 50, et expliquer aux Français qu’ils peuvent décider de sortir du Titanic.

      Pour cela l’ UPR a besoin de X par 100 le nombre de ses adhérents.
      Qu’attendez-vous ? On a besoin de vous.


    • Hermes Hermes 17 février 2014 10:28

      Fifi, il faut AUSSI sortir de la logique nucléaire (dissuasion et énergie), et avoir une direction franchement pacifiste ! A quoi bon sauver la souveraineté de la France si par ailleurs c’est pour se faire péter une centrale à la figure, ou envoyer des bombes à droite ou à gauche ! L’attachement au nucléaire est une régression énorme. Il faut tirer les leçons de Tchenobyl et de Fukushima : cela coutera toujours trop cher de sécuriser correctement cette énergie.

      Bonne journée.


    • Hermes Hermes 5 mars 2014 09:31

      Bon, Fifi bonjour,

      j’ai fait les recherches moi-même : la constitution française doit être modifiée en préalable à l’application de l’article 50, puisque celle-ci empêche désormais son application voir mon post plus haut.

      Pour modifier la constitution. le site du gouvernement est la meilleure source pour connaître la procédure :

      La procédure de révision est définie à l’article 89 de la Constitution.

      L’initiative de la révision revient soit :

      • au président de la République sur proposition du Premier ministre, on parle alors de projet de révision ;
      • soit aux membres du Parlement, il s’agit dans ce cas d’une proposition de révision.

      Dans les deux cas, le texte de la révision doit être voté en termes identiques par l’Assemblée nationale et par le Sénat.

      Pour devenir définitive, la révision doit ensuite être obligatoirement approuvée par référendum lorsqu’il s’agit d’une proposition de révision constitutionnelle.

      Autant dire que compte tenu du double barrage assemblée nationale plus sénat, il n’y a aucun espoir d’appliquer légalement l’article 50 aujourd’hui.

      Que Fifi se le tienne pour dit. Et svp intègre ces informations dans son discours.

      Bonne journée néammoins smiley


  • gaston gaston 14 février 2014 12:02

    @ « l’auteur » c’est du morano non ? voir du copé .... , encore un sarkozyste de mes deux adepte de la fraude fiscale sans aucun doute , vous n’avez toujours pas digéré la défaite de votre poulain , et pourtant sarkozy a été haut la main le président le plus minable de la cinquième république , élu en plus avec des comptes de campagne trafiqués ce qui fait de lui le premier président illégitime , il a coulé le pays et même son propre partie , ne parlons pas de ses magouilles innombrable de son incompétence incroyable et de sa haine du Français moyen , niveau intellectuel il est aussi con et peu diplomé que son fils jeanbranlepasune , et vous osez comparez cette brelle de sarkozy avec Hollande qui est d’un autre niveau d’intelligence et de compétence ? 

    Attendez la fin de son mandat pour faire le bilan de Hollande , avez vous fait celui de sarkonzy ??? la droite a refusé de la faire mais vu la calamité qu’aura été sarkonzy on peu comprendre pourquoi ....mais les 2 bilans seront malgré tout comparé en 2017 et pas avant et ont fera les comptes , sarkozy l’aura aussi dans le cul en 2017 en admettant que la justice lui permette de se présenter et qu’il accepte les primaires du partis qu’il a ruiné , en clair c’est pas gagné pour ce guignol et c’est tant mieux pour la démocratie ! 
    Moi je veux un président honnête qui n’a pas tapé dans la caisse et qui ne c’est pas servit de sa fonction pour ce torcher le cul avec les billets de 500 et engraisser ses amis avec l’argent du contribuable en salissant la justice et la démocratie comme l’a si bien fait sarkonzy !

  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 14 février 2014 15:47

    Tant pis pour vous, vous vous croyez les plus intelligent... Il fallait écouter les observateurs avertis.

    Hollande ne peut faire autre chose que « ce qu’il fait ou ce qu’il ne fait pas aujourd’hui » ! Il est limité à « cela » !

    C’est une suite logique à la décadence française qui a commencé en 2001 : Après les sorcelleries de Chirac la Tête de veau, Sarkozy le farfelu est venu détruire tous les acquis de la République Française engrangées en consolidées depuis des siècles ! Après le Petit, ce Pélican au double menton est arrivé comme une fatalité ... Il est en train d’achever le destin de la nation française ; en lui imposant la législation homosexuelle, la moitié du chemein vers les ténèbres est déjà empruntée !

    IL FALLAIT ÉCOUTER !


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 14 février 2014 21:26


      Allez ! C’est la faute du peuple, il faudrait changer de peuple...

      Il fallait écouter qui ?

      Vous ne voyez pas que les médias ne donnent la parole qu’aux candidats « sérieux » ,comme disait Apathie ? Ceux triés sur le voler par l’ Empire ?

      L’arrivée des courses a été exactement proportionnelle (sauf pour Bayrou) aux temps de parole accordés par la télé.

      Asselineau n’a pas obtenu 500 signatures, mais 17, pour l’élection présidentielle.
      Pour le FN qu’on nous présente comme un danger fasciste, pas de soucis, Marine a eu ses 500 signatures.

      Asselineau avait pourtant envoyé une lettre à tous les Maires de France et de Navarre.

      Quand on veut sortir la France de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, on est interdit de candidature aux Présidentielles, interdit de médias, et de Wikipédia.

      Restent les pingouins habituels, dont les Français ne veulent plus.
      Ils en ont ras le bol de leur classe politique, autant que de leurs médias !

      La majorité des électeurs est prête à voter pour d’autres Partis.

      La censure va jusqu’à faire annuler le prêt d’une salle à Asselineau , par les antifafs, comme à Lyon, ou hier, par le Maire PS de Bondy.

      Alors, les Français vont majoritairement à la pêche, ou votent pour les pingouins qu’on leur propose, faute de grives.



    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 février 2014 21:30

      Fifi ,les antifas essayent d’empecher des réunions d’Asselineau ?


    • CASS. CASS. 15 février 2014 08:22

      ben faute de grive ça fait deux fois que je ne vote pas au deuxiéme tour des présidentielles


  • Ruut Ruut 14 février 2014 17:41

    Cela faisais longtemps que nous n’avions pas eu une véritable politique de Gauche en France.
    Le constat fait mal aux fesses.
    Mais il ne fait qu’appliquer son programme a la lettre.


  • zygzornifle zygzornifle 15 février 2014 16:21

    Hollande est au socialisme ce que la sorcellerie Vaudou est à la médecine .....


  • Clojea Clojea 15 février 2014 18:28

    François Hollande, président inconsistant. C’est encore plus dangereux, car les gens inconsistants sont incapables de bien gérer quelque chose. Hollande démission


  • kervennic kervennic 16 février 2014 14:28

    La seule chose que voit Hollande, ce sont les petits billets que le Medef lui refile. C’est normal, il est myope. Tout le monde savait que ce type ne voit pas plus loin que le bout de son nez.

    Cela n’a pas empeche les francais de se deplacer pour aller voter pour lui. Quand on a des moutons pareils, il serait dommage de ne pas les tondre jusqu’au cuir !


    • smilodon smilodon 16 février 2014 15:19

      J’ai beau envoyer des messages, aucun n’apparait plus !.. Tant mieux !.. Je suis « banni » sans le savoir... Pas grave !.. A tous les « modérateurs » du monde « libre », je ne dirai que ceci : ma carte d’électeur reste valide !.... Désolé d’avoir abusé de votre « mail », Kervennic !... Pardonnez-moi. Adishatz.


  • Jean de la Beauce Napoléon Du Perche 16 février 2014 23:04

    Comme sarkozy Hollande n’est pas un homme d’état et n’avait pas vocation à diriger un état... ou plutôt une province de l’Europe des banques. Il n’a plus prise sur l’économie, autant nommer Goldman Sachs à l’élysée...


  • reveil reveil 17 février 2014 04:47

    J’ai écouté le discours de François Hollande prononcé lors de sa visite aux USA, il faut quand même bien avouer avouer qu’il était consternant de nullité. A ce stade de l’incompétence, il lui serait plus sage de démissionner.


  • willy 17 février 2014 09:04

    si hollande etait juif ca arrangerait beaucoup de chose.....il est peut etre juif car en general les gens qui on pour nom de famille des noms de pays ou de ville sont juifs,


Réagir