vendredi 26 juin - par VICTOR Ayoli

Hourra ! Le COVID19 « terrassé » par le REMDESIVIR !

Ils vont nous refaire le coup du TAMIFLU…

Enfin ! Ça y est ! « On » vient de trouver LE médicament qui va terrasser ce méchant COVID19. En voilà une nouvelle qu’elle est bonne. Non ?

Moi, ce que j’en sais, c’est ce que disent les machines à bruits et les trucs à lire. Par exemple Capital : « Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) a recommandé à l’Agence européenne des médicaments (EMA) d’accorder une autorisation de mise sur le marché au Veklury (remdesivir) de Gilead pour le traitement du Covid-19 chez les adultes et les adolescents souffrant de pneumonie et nécessitant un supplément d’oxygène. Le remdesivir est le premier médicament contre le Covid-19 à être recommandé par le CHMP. Traditionnellement, l’agence européenne du médicament suit les recommandations du Comité. »

Ainsi donc on va pouvoir cesser de trembler, de regarder l’Autre comme un danger. On va de nouveau pouvoir se poutouner, se bachucher, se chasper, bref, s’embrasser, de faire des gâtés sans risquer sa peau ou – pire peut-être – risquer d’envisper et de tuer ceux qu’on aime.

Au lieu d’applaudir ces soignantes, ces infirmières et ces toubibs qui, finalement ne font que le boulot pour lequel ils sont payés (mal ? Ouais mais pas tous…), on devrait élever une statue au génial inventeur de ce médicament, à ce héros sauveteur de l’humanité !

Eh ! Calmos, Victor. Va voir d’un peu plus près avant de grimper au mat.

Ce médicament miracle serait le remdesivir. Son « inventeur », c’est le puissant labo étasunien Gilead.

Gilead, c’est le laboratoire qui pousse par tous les moyens, à travers tous les lobbies de Big Pharma son nouvel antiviral hors de prix contre le Covid-19, le remdésivir

…et c’est ce même laboratoire qui a des bontés généreuses envers les experts officiels qui se méfient de la chloroquine : Karine Lacombe, François-Xavier Lescure, Yazdan Yazdanpanah et tous ces gens « autorisés », tous ces « professeurs » qui nous servent depuis trois mois leur rengaine pour nous faire trembler, pour nous culpabiliser et ainsi – comme d’autres préparent le cerveau de la ménagère de moins de cinquante ans à accueillir cocacola ou autre américonnerie – nous inciter à nous ruer sur cette molécule miracle !

Et il faut les croire, hein ! Pas de mauvais penseurs comme ce marque-mal de professeur marseillais.

Gilead, Gilead… Ça me rappelle quelque chose ce nom. Ah oui ! Ça y est ! En 2009, le monde a été secoué par une première pandémie, celle du H1N1. Qui n’a pas tué grand monde mais a engraissé un labo, celui produisant le fameux « Tamiflu  » largement recommandé par la ministre de la santé de l’époque, la sémillante et si sympathique Roselyne Bachelot, celle-là même que l’on porte aux nues aujourd’hui après l’avoir copieusement pourrie…

Donc, Gilead a inventé le Tamiflu, puis a vendu la licence à Roche, un Big Pharma suisse.

Mais ce fameux Tamiflu était-il réellement intéressant contre la grippe ?

Pour tous les experts indépendants de l’industrie pharmaceutique, la réponse était « non », dès le départ. Certes, ce médicament a une légère efficacité quand il est pris immédiatement après avoir contracté une infection grippale. Mais en pratique, cela n’arrive jamais : le temps de se rendre compte qu’on a été contaminé et de voir son médecin, c’est déjà trop tard.

Résultat : dès le début des années 2000, la commission de transparence de la Haute Autorité de Santé a estimé que le Tamiflu ne méritait pas d’être remboursé par la Sécurité sociale. En 2005, la revue Prescrire précise que le Tamiflu n’a aucun effet tangible sur les complications de la grippe. Donc, que ce médicament ne peut pas sauver la moindre vie.

Et le problème est qu’il peut être toxique ! Au Japon, des adolescents prenant ce médicament se sont jetés par la fenêtre, ce qui a conduit ce pays à suspendre sa prescription pour les enfants et adolescents.

En France, le Vidal, la « bible » des médecins, précise que ce médicament peut causer des troubles neurologiques : « agitation, comportement anormal, anxiété, confusion, délire, hallucinations, cauchemars ».

En décembre 2009, le Pr Philippe Even (un autre « mal pensant » celui-là) résume bien la situation : « Le Tamiflu ou son équivalent le Relenza sont des médicaments efficaces s’ils sont pris dans les 18 premières heures de la contamination (pas des symptômes). Or ce n’est jamais le cas. Au-delà, l’efficacité est nulle. Et le médicament est d’une haute toxicité s’il est pris plus de 3 jours  ».

Et pourtant… En 2009, Roselyne Bachelot demandait aux médecins à prescrire le Tamiflu à tout le monde !

C’est bien la même Roselyne Bachelot qui déclarait ceci, en mai 2009 : « Il y a des stocks d’antiviraux (Tamiflu et Relenza) pour traiter les Français, 33 millions de traitements. Donc, même si nous avions une épidémie massive dans notre pays, nous avons assez de traitements valides pour traiter les Français ».

Tiens tiens… Comme c’est bizarre : Roselyne Bachelot savait que ce médicament ne sauve pas de vie… et qu’il comporte des effets indésirables sérieux. Mais à l’époque, cela ne lui pose aucun problème de le prescrire à 33 millions de Français.

Sur le coup, des médecins s’en indignent : « Selon les données dont nous disposons, la balance bénéfice risque du Tamiflu® est défavorable », s’est ému le Dr Vincent Renard, Vice-Président du Collège des médecins généralistes (CGNE).

Et en plus, cette décision de Roselyne Bachelot arrive en même temps que la publication, par le British Medical Journal (BMJ) – non, pas celui de l’étude bidonnée sur la chloroquine - d’un rapport dévastateur pour le Tamiflu. Ce grand journal médical britannique accuse le laboratoire Roche d’avoir abusé les médecins et les autorités de santé sur l’intérêt du Tamiflu.

Il révèle que le laboratoire Roche a financé 10 études sur le Tamiflu… et n’en a publié que 2, signe d’une manipulation massive de ses résultats !

Et en effet : plus tard, en 2015, quand les chercheurs du BMJ auront enfin pu éplucher la totalité des études, ils concluront que le Tamiflu n’a aucune efficacité contre les complications de la grippe, aucune efficacité en prévention de la grippe, et de sérieux risques d’effets indésirables.

Mais dès le mois de décembre 2009, la tentative de fraude apparaît évidente.

À l’époque, la Dr Fiona Goodlee, rédactrice en chef du British Medical Journal était scandalisée : « Les gouvernements mondiaux ont dépensé des milliards pour un médicament que la communauté scientifique est aujourd’hui incapable d’évaluer ».

Ils vont nous refaire le coup du Tamiflu ? Possible, probable.

On va sabrer le champagne chez Gilead !

Bon, moi ce que j’en dis, hein… Je ne suis pas toubib. Seulement un indécrottable fouille-merde et un « rebroussier » qui cherche toujours l’arnaque potentielle qui se cache derrière les choses qui paraissent trop belle.

Allez, je vais faire le boudin aux pommes ! C’est au moins aussi efficace que le remdesivir, c’est meilleur et infiniment moins cher !

 

Photo X - Droits réservés



262 réactions


  • Et en plus ils jouent sur l’inconscient : qui ne lira : désir (éros contre Thanatos) ?


  • Sozenz 26 juin 15:02

    Merci victor toujours très sympas tes articles


  • Jean Guillot le retour Oncle-Paul 26 juin 15:09

    Les quelques dizaines de râleurs chroniques qui passent leur temps sur les forums à tout critiquer et à en vouloir à la terre entière , ne manquent pas de soutenir les 2 gourous de la chloropinpin ( Raoult/Perrone), nouvelle drogue du peuple .

    C’est vrai qu’après avoir avalé des sornettes et cru à un soi disant produit miracle , dont personne dans le monde entier n’a démontré l’efficacité , il leur est difficile de reconnaître qu’ils se font fait balader par 2 charlatans .

    Plutôt que reconnaître leurs erreurs , ce qui est compréhensible quand on y connaît rien , ils préfèrent s’enfermer dans la spirale populiste de la critique des élites et de l’éternel complot permettant de dire n’importe quoi . smiley


    • Sozenz 26 juin 15:56

      @Oncle-Paul
      ah , j ai dehà vu ce commentaire quelque part ...
       déjà chez rosemar ;
      je dois dire que vous faites preuve d originalité dans vos commentaires .

      je vois votre avatar ;
       je vois que vous aimez les pipes
      ah : tonton popol !


    • Jean Guillot le retour Oncle-Paul 26 juin 16:30

      @Sozenz
      Toute personne de ma génération qui a lu Spirou dans les années 50/60 connait Oncle-Paul smiley  smiley 


    • JC_Lavau JC_Lavau 26 juin 16:33

      @Oncle-Paul. Notamment comme propagandiste masqué.


    • Pascal L 26 juin 16:48

      @Oncle-Paul
      Pourtant la moralité par 100000 habitants entre Paris et Marseille devrait vous poser des questions... La mortalité Marseillaise est au tiers de la mortalité parisienne. Si vous pensez qu’il devrait y avoir des tests randomisés, faites-moi le calcul de l’intervalle de confiance sur les chiffres de mortalité dont nous disposons déjà et nous verrons bien si nous avons besoin de tests randomisés supplémentaires.


    • Emohtaryp Emohtaryp 26 juin 18:00

      @JC_Lavau

      C’est un vendeur de melons ! le « Alain ».....qui change de nom et d’avatar sans arrêt.....le quotidien d’un troll, quoi !


    • machin 26 juin 20:18

      @Oncle-Paul

      rien , ils préfèrent s’enfermer dans la spirale populiste de la critique des élites et de l’éternel complot permettant de dire n’importe quoi . 

      Curieusement, dans votre baratin il manque une élément de langage...
      Ces gens là ne seraient ils pas aussi antisémite ?

      Complotisme, populisme, antisémite, sont les trois principaux éléments de langage de tout collabo européiste.

      Avec ce vocabulaire basique, (traduit dans toutes les langues européennes) vous êtes à même de répondre sur n’importe quel sujet et surtout de faire taire n’importe qui.



    • Alcyon 26 juin 21:18

      @Pascal L
      Pourtant la mortalité entre Marseille et le Sud-Ouest devrait vous alerter. Blabla calculs blabla.


    • HELIOS HELIOS 27 juin 12:16

      @machin

      ... il lui manque aussi le mot magique aujourd’hui : Climato-sceptique !

       (ne pas confondre avec les clito-sceptique, ces dames se reconnaîtront) 


    • JC_Lavau JC_Lavau 27 juin 12:35

      @HELIOS. D’autant qu’une femme qui n’est ni gouine ni vaginale, c’est une hétéroclite.


  • Attila Attila 26 juin 15:22

    Le remdesivir a été inclus dans l’étude Discovery comme la chloroquine. Les résultats ne sont toujours pas publiés mais des initiés ( Yazdan Yazdanpanah ? )ont révélé qu’aucun des médicaments testés n’avaient montrés la moindre efficacité. Donc, ni la chloroquine ni le remdesivir n’ont montré d’efficacité contre la COVID-19.

    Article de ragots et, en plus, complètement obsolète car plusieurs études rigoureuses validées par la communauté scientifique ont confirmé ce résultat : adieu la chloropine !

    .

    P.S. : communauté scientifique, la vraie. Pas le ramassis de fanatiques en plein délire paranoïaque d’Agoravox ou d’ailleurs.

    .


    • Emohtaryp Emohtaryp 26 juin 17:51

      @Attila

      Les résultats ne sont toujours pas publiés mais des initiés ( Yazdan Yazdanpanah ? )ont révélé qu’aucun des médicaments testés n’avaient montrés la moindre efficacité.

      Mon cul....

      Ce brave Yazdan Y.....le douxième salopard :

      http://www.francesoir.fr/societe-sante/top-13-des-revenus-annuels-recents-verses-par-lindustrie-pharmaceutique

      Voici le Top 13 du classement des revenus récents versés par l’industrie pharmaceutique

      N°1. La Palme d’Or revient au Pr François Raffi de Nantes. 541.729 €, dont 52.812 € de Gilead. Est-ce un hasard si on nous apprend que le coup de téléphone anonyme pour menacer Didier Raoult, s’il persistait avec l’hydroxychloroquine, est parti du téléphone portable du service d’infectiologie du CHU de Nantes, dont François Raffi est chef de service ? Sûrement une pure coïncidence.

      N°2. Le Pr Jacques Reynes de Montpellier. 291.741 €, dont 48.006 € de Gilead et 64.493 € d’Abbvie. Or Jacques Reynes a été sollicité par Olivier Véran pour piloter l’essai clinique du protocole Raoult à Montpellier alors qu’il est en même temps le coordinateur national de deux études sur le remdesivir pour le compte de Gilead. Il n’avait sûrement pas eu le temps d’envoyer au Ministre sa Déclaration publique d’intérêts (DPI).

      N°3. La Pr Karine Lacombe de Paris - Saint Antoine. 212.209 €, dont 28.412 € de Gilead. Elle est sur la dernière marche du podium, mais l’essentiel est d’y être. Il n’y a pas que le podium avec les Ministres à Matignon.

      N°4. Le Pr Jean Michel Molina de Paris - Saint Louis. 184.034 €, dont 26.950 € de Gilead et 22.864 € d’Abbvie. Or Jean-Michel Molina est co-auteur d’un article publié dans Médecine et Maladies Infectieuses sur quelques cas, pour dire que l’hydroxychloroquine ne marche pas. Médecine et Maladies Infectieuses est le journal officiel de la SPILF (Société de Pathologie infectieuse de Langue Française).

      N°5. Le Pr Gilbert Deray de Paris. 160.649€. Une belle somme pour un néphrologue qui très présent sur les plateaux télés. Attention le remdesivir peut être très toxique pour les reins.

      N°6. Le Pr Jean-Paul Stahl de Grenoble. 100.358 €, dont 4.552 € d’Abbvie. A noter que cette somme n’a pas été déclarée sur sa DPI. Or Jean-Paul Stahl est rédacteur en chef du journal Médecine et Maladies Infectieuses. C’est lui qui a comparé le Plaquénil* au papier toilette.

      N°7. Le Pr Christian Chidiac de Lyon. 90.741 €, dont 16.563 € de Gilead. Or Christian Chidiac est président de la Commission Maladies transmissibles du Haut Conseil de la Santé Publique qui a rendu le fameux Avis interdisant l’hydroxychloroquine, sauf aux mourants et demandant d’inclure les malades dans les essais officiels (donc Discovery). Son adjointe, la Pr Florence Ader, citée ci-dessous, est l’investigatrice principale de Discovery. Pure coïncidence.

      N°8. Le Pr Bruno Hoen de l’Institut Pasteur. 82.610 €, dont 52.012 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Or Bruno Hoen a attaqué l’équipe de Marseille dans un courriel du 18 mars 2020, partagé avec tous les infectiologues.

      N°9. Le Pr Pierre Tattevin de Rennes. 79.956 €, dont 15.028 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, comme son prédécesseur, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Ca doit être le surmenage. Or Pierre Tattevin est président de la SPILF. Cette Société savante a attaqué l’hydroxychloroquine pour encourager les inclusions dans Discovery, ainsi que dans les autres études par tirage au sort avec des groupes de patients non traités (études randomisées).

      N°10. Le Pr Vincent Le Moing de Montpellier. 68.435 €, dont 4.776 € de Gilead et 9.642 € d’Abbvie. Or Vincent Le Moing pilote, avec son patron Jacques Reynes cité ci-dessus, l’essai clinique de Montpellier.

      N°11. Le Dr Alain Makinson de Montpellier. 63.873 €, dont 15.054 € de Gilead. Or Alain Makinson participe à l’étude de Montpellier avec Jacques Reynes et Vincent Le Moing. Un beau trio. Montpellier est très bien représentée.

      N°12. François-Xavier Lescure de Paris – Bichat. 28.929 €, dont 8.621 € de Gilead. Or François-Xavier Lescure est l’adjoint de notre célèbre Yazdan Yazdanpanah qui est dans le Conseil scientifique Covid-19. Il a publiquement critiqué l’équipe de Marseille pour discréditer l’hydroxychloroquine. Il est co-auteur de l’étude très contestable sur le remdésivir de Gilead, publiée dans le New England Journal of Medicine. Or cette étude n’a aucune méthodologie.

      N°13. La Pr Florence Ader de Lyon. 11.842 € , dont 3.750 € de Gilead. Or Florence Ader est l’investigatrice principale de Discovery.

      A partir de douze, ça commence à faire un cluster épidémique !


      -


      Vous aussi Atila, vous êtes cornaqué ? vous plébiscitez vos pires ennemis ?

      Pauvre France...


    • Attila Attila 26 juin 17:57

      @Emohtaryp
      «  Vous aussi Atila, vous êtes cornaqué ? »
      Vous aussi vous vous vautrez dans la diffamation ? Minable !
      .


    • sls0 sls0 26 juin 21:20

      @Emohtaryp

      On en a des billes sur transparence.santé.gouv.fr.
      Je viens de contrôler un médecin pris au hazard : Pierre Tattevin. Sur 5 ans il a touché 2083€ de Gilead.
      Je n’ai pas fini de contrôler Perrone, Pfizer en un an un remboursement de 6435€ pour 2 congrès.
      Pfizer ce n’est pas seulement le Viagra c’est aussi souvent devant la justice.
      Il faut toujours contrôler ses sources, les journalistes ne le font plus.


    • CoolDude 26 juin 21:32

      @sls0

      Yeap... Ils le savent ! Les « Big Data »s sont là...

      Ils savent !


    • CoolDude 26 juin 21:34

      @CoolDude

      En Anglais : « SAVE » ! Survie...

      I’ll save this Data, in order to, save my life !


    • Alcyon 26 juin 22:44

      @Emohtaryp
      Francesoir. LOL. Dans le cherry-picking de non-journalistes, c’est le sommet. Juste devant gogolvox (c’est du même niveau, sauf que ce n’est pas ouvert à tous).

      Sinon, c’est quand même hallucinant de voir des débiles dans ton genre expliquer « y veul promouvouar se maidoque » depuis avril, alors qu’on remarque que les essais ont donné .... QUEDALLE. Tu vas expliquer quoi ? « say paske hon la di donk iles zoze po » ?

      VOUS
      CAUSEZ
      DES
      MORTS
      AVEC
      VOS
      CONNERIES
      BANDE
      DE
      FDP


    • CoolDude 26 juin 22:53

      @Alcyon

      Mais regardez vous un peu, SVP !

      Mister le Vent ! Ça souffle vers le neant.


    • Laulau Laulau 27 juin 09:04

      @Emohtaryp
      Merci pour ce résumé.


    • Attila Attila 27 juin 10:42

      @Emohtaryp
      «  La Pr Florence Ader de Lyon. 11.842 € , dont 3.750 € de Gilead. Or Florence Ader est l’investigatrice principale de Discovery.  »
      Je déplore aussi les liens financier entre des chercheurs et l’industrie pharmaceutique. De là, dire que Gilead aurait influencé les résultats de l’étude Discovery est facile à prouver : est-ce que son médicament, le remdesivir, est sorti gagnant de l’étude ? D’après les informations qui ont fuité la réponse est non : aucun des médicaments testés n’a montré la moindre efficacité contre la Covid-19.
      Aucune des études rigoureuses validées par la communauté scientifique n’a trouvé d’efficacité à la chloroquine : la chloropine, c’est fini.
      Le monde entier se contrefous des délires paranoïaques des naufragés d’Agoravox.

      .


    • mmbbb 27 juin 13:46

      @Attila « https://www.sortiraparis.com/actualites/a-paris/articles/214606-coronavirus-bayer-relance-sa-production-europeenne-de-chloroquine » 

      il est vrai que c est pour la culture de tomates !

      Quant a la crise du COVID 19 , elle est derrière nous ; la problématique est désormais différente .

      Quant à notre taux de létalité , il est tres haut , 

      Les 30 000 morts francais vous remercient ainsi que la docte « professeur e » Rosemar , de votre sollicitude de les avoir informés d un part sur l inefficacité et de la dangerosité de la dite molécule 

      Ils espéraient non pas tant de critiques sur l usage de cette fameuse chloroquine mais plutôt des solutions en vue d une guérison et d eviter de passer de vie a trépas .

      Pour eux cette polémique est vaine désorrmais 

      Quant au Remd.... il est vraiment dommage qu il n ait eu aucune efficacité dans ce traitement contre le COVID 19 , les actionnaires se seraient fait des couilles en or 

      Je le regrette amèrement parce que l argent c est de l argent .

      Et que BIG PHARMA a deployé tant d efforts pour imposer cette molecule .


    • Alcyon 28 juin 02:33

      @mmbbb
      dis, gogole de compet, si on avait écouté les ragouliens on aurait filé un truc qui ne marche pas. Whoa, c’est mieux, d’après les gogoles, que rien.

      Pendant ce temps, on a perdu un temps fou à tester le traitement qui ne marche pas, mais les gogoles vont encore que c’est la faute de ceux qui testent, car faut tester le protocole ragou mais faut pas tester le protocole ragou.


    • Attila Attila 29 juin 09:54

      @aux neuneus
      Au troisième essai, l’idole des cancres n’est toujours pas capable de réaliser une étude scientifiquement correcte :

      « Nul de chez nul » : une nouvelle étude de Didier Raoult sous le feu des critiques
      .
      " « Que peut-on dire ? On compare des choux et des carottes et même en ajustant la taille des feuilles cela reste des choux et des carottes », souligne le pharmacologue et pneumologue Mathieu Molimard de l’université de Bordeaux. « 
      .
       »Pourquoi ? Parce qu’elle ne répond pas aux exigences les plus basiques auxquelles elle devrait souscrire. Il y a de nombreux problèmes, chacun étant très préoccupant. Pris ensemble, ils rendent cette étude 100% inutile pour guider la pratique clinique « 
      .
       » Le principal problème est que ceux qui ne survivent pas au traitement sont classés comme non traités. Je pourrais proposer un nouvel essai clinique : embrasser les patients sur le front pendant trois jours. Je comparerais ceux qui auraient reçu les trois baisers à ceux… qui n’auraient pas survécu pour les recevoir. L’effet du traitement serait formidable : aucun des patients ayant reçu mon traitement ne serait mort. "


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 juin 15:53

    Un placebo, ça peut marcher pour soulager certains sujets développant des pathologies d’anxiété collective aggravées liées à une surconsommation de médias toxiques.

    Mais, c’est comme les cures chez Lacan : pour que ça marche, il faut raquer un max.


  • cniko 26 juin 16:31

    Quels questions à tous ceux qui estiment que le traitement Raoult ne fonctionne pas.

    Comment justifier la différence de létalité et la différence dans la pyramide des âges de cette létalité quand on compare Paris et Marseille ? 

    Comment se fait il que les données brutes de l’étude de l’AP-HP fassent apparaître une réduction de 20% des morts dans le bras HCQ ?

    Comment se fait il que Karine Lacombe fasse référence à Recovery alros que les données n’ont pas été publiées et qu’il s’avère qu’ils ont donné 4 fois la does d’HCQ ?

    Comment se fait il que les membres de Reacting / Conseil scientifique / Discovery aient tous eu des déclarations très critiques envers HCQ et annonçaient dans le même temps des résultats encouragents pour le Remdesivir ces derniers mois (certes changement de ton de Lacombe depuis hier...) ?

    Comment se fait il que les chantres du Randomisé en en double aveugle n’aient conduit aucune étude sous cette forme ? 

    Comment se fait il que Discovery soit basé sur HCQ seul ?

    Comment se fait il que ceux qui ont décidé des études à mener avec nos impôts n’aient pas testés précisément le protocole proposé ?

    Comment Karine Lacombe peut elle affirmer devant l’assemblée qu’il y a des morts à cause de ce traitement mais sans donner aucune source ?

    Comment Karine Lacombe peut elle faire des affirmations sur DIscovery alors que les résultats n’ont pas été publiés et encore moins revus par les pairs ?

    Comment se fait il que les prédécesseurs des directeurs de l’ANSM et de la HAS soient aussi critiques envers leurs successeurs ? 

    Comment se fait il qu’il y ait une corrélation parfaite entre les positions des médecins ayant perçus des financements de Gilead et l’opposition à l’AHQ ?

    Comment se fait il que notre ministre de la santé explique se baser sur des positions scientifiques pour prendre ses décisions mais ne nous explique pas les éléments factuels de son interdiction de la prescription de l’HCQ ?

    Et quel jugement portez-vous sur le groupe Reacting dont l’objet est de prévenir et gérer les crises de ce type ?

    Dans les faits, nous avons une étude Discovery qui était très critiquée à la base (Européen trop compliqué, trop de molécules testées, critères d’inclusion des patients compliqués, HCQ testé seul et trop tard), et qui en fin d’épidémie n’a donné aucun résultat... 

    Quand on aura fait la sérologie des différentes régions, il sera alors possible de calculer la létalité réelle zone par zone. A l’évidence le gouvernement n’y tiens pas trop. Pourtant connaître la propagation réelle semble essentiel, mais où est l’étude ?

    Si vous pouvez répondre à toutes ces questions de façon intelligible (pour les trolls, ça veut dire répondre aux questions de façon courtoise et réfléchie), alors oui, la position des pro-Raoult ne tient pas. Mais si vous ne pouvez y répondre, une remise en question serait nécessaire.

    Si vous parlez de méthode de recherche, merci d’ajouter les liens vers les études sur la méthodologie et qui démontrent que la supériorité de ce que vous avancez (j’ai celles qui vont dans l’autre sens)

    Si vous indiquez que sa première étude n’incluait pas assez de malades, merci d’expliquer en quoi un résultat significatif requiert plus de monde pour être significatif

    Si vous indiquez que de toute façon X% des malades guérissent d’eux-même, merci de sourcer votre information, car je n’ai trouvé cette information nulle part (comment le faire en l’absence de campagne de sérologie ?)

    Dernier point sur les conflits d’intérêts : un conflit d’intérêt c’est le fait d’avoir des liens d’intérêts et de prendre à part à des discussions scientifiques et des décisions sur un sujet du lien d’intérêt.


    • Attila Attila 26 juin 17:11

      @cniko
      «  Quels questions à tous ceux qui estiment que le traitement Raoult ne fonctionne pas »
      Ce ne sont pas les personnes qui estiment ou décident qu’un traitement est efficace ou pas, ce sont les résultats d’études cliniques conduites en respectant scrupuleusement des règles et des protocoles qui ont depuis longtemps fait leurs preuves.
      Comment se fait il que ceux qui ont décidé des études à mener avec nos impôts n’aient pas testés précisément le protocole proposé ? "
      Raoult qui est payé avec nos impôts n’a pas testé son traitement en respectant les règles et les protocoles (absence de groupe témoin). Il est pourtant directeur d’un institut de recherche hospitalo-universitaire, donc chargé d’enseigner les bonnes pratiques médicales et scientifiques à des étudiants : quel mauvais exemple il donne !
      Le Pr Antoine Flahault a été confronté à la même situation que Raoult avec l’épidémie du chyckungunya, voici son témoignage (a partir de 34 minutes) :

      Frédéric Taddeï reçoit : Antoine Flahault


      .


    • Emohtaryp Emohtaryp 26 juin 17:56

      @Attila

      Raoult qui est payé avec nos impôts n’a pas testé son traitement en respectant les règles et les protocoles

      Encore mon cul !

      Il va dire aux malades, on vous soigne pas, c’est pour la randomisation...

      Ceux qui font ça sont des CRIMINELS, point barre !

      Vous êtes sur la pente dangereuse, Attila.....


    • Attila Attila 26 juin 17:59

      @Emohtaryp

      TARÉ !!!

      .


    • Pascal L 26 juin 18:23

      @Attila
      J’ai une longue expérience dans l’industrie et j’ai constaté depuis longtemps que ceux qui ne savent pas quoi faire nous expliquent doctement comment le faire. Ils nous expliquent ensuite que la méthode est l’alpha et l’omega et que celle-ci doit être immuable. Ainsi, un constructeur automobile japonais était le champion du monde des procédures qualité qu’il enseignait à toute la planète, mais était en même temps le champion du monde des retours usine. Cherchez l’erreur. C’était très pervers, car le constructeur faisait participer les salariés à la définition de la méthode sans leur donner ensuite la possibilité de la faire évoluer. Le salarié s’était donc enfermé lui-même par le consentement qu’il avait donné au processus. Avoir de la méthode est une nécessité, mais si les tendances ne se dessinent pas dès les premiers essais, ce n’est pas la peine de continuer, surtout avec tous les morts qui peuvent découler d’un test randomisé en double aveugle. On ne cherche pas la troisième décimale après la virgule, donc dès que votre intervalle de confiance est significatif, on arrête les tests. Si jamais vous tombez malade, je suppose que vous êtes volontaire pour un test randomisé en double aveugle, quitte à ne recevoir qu’un placébo. D’ailleurs, un tel test n’a jamais été réalisé sur aucun des médicaments concurrents de l’HCQ, alors pourquoi sur celui-ci, si ce n’est pour en retarder l’évaluation ? C’est criminel !
      Il ne faut pas prendre les Français QUE pour des cons, car ils finissent toujours par s’en rendre compte.


    • Attila Attila 26 juin 18:41

      @Pascal L
      «  D’ailleurs, un tel test n’a jamais été réalisé sur aucun des médicaments concurrents de l’HCQ, »
      Affirmation péremptoire démentie par l’existence des essais Discovery et Recovery :
      Discovery : le remdesivir, le lopinavir en combinaison avec le ritonavir, ce dernier traitement étant associé ou non à l’interféron bêta, et l’hydroxychloroquine
      Recovery : l’association lopinavir-ritonavir, la dexamethasone, l’hydroxychloroquine, l’azythromycine, le tocilizumab.

      .


    • Jean Guillot le retour Oncle-Paul 26 juin 18:49

      @Emohtaryp

      On sait que vous avait un poster de Didier Raoult dans votre chambre à coucher et son bouquin sur votre table de chevet , vous n’êtes pas crédible


    • cniko 26 juin 18:51

      @Attila

      Est ce fait en randomisation et double aveugle ? La réponse est non.


    • cniko 26 juin 18:56

      @Attila
      Les résultats sont là, il y a plusieurs études qui vont dans ce sens, y compris celle de l’AP-HP malgré son titre. 
      Suffit de lire un peu france soir et vous saurez, les résultats des différentes études sont décortiqués et analysés. Je vous laisse chez BFM et le groupe Altice...
      La démonstration est faite, tout le reste n’est que de l’enfumage organisé, structuré et piloté.


    • Legestr glaz Legestr glaz 26 juin 19:01

      @Attila

      Les scientifiques et les chercheurs ont déterminé depuis plusieurs années « pourquoi » la chloroquine est efficace contre le coronavirus. 
      C’est simplement une réalité scientifique. Alors pourquoi ? Parce que la chloroquine est l’effecteur du zinc, elle permet au zinc de pénétrer dans la cellule et d’empêcher la réplication du virus. Ce dernier meure. Le SARScov2 répond de la même façon que le SARScov1 au zinc. D’ailleurs, ces 2 coronavirus pénètrent dans l’organisme en utilisant les mêmes portes à savoir l’enzyme de conversion de l’angiotensine II.

      Pourquoi j’écris ceci ? C’est tout à fait documenté. Les chercheurs connaissent les modalités d’action du zinc face au coronavirus et connaissent le principe effecteur de la chloroquine pour le zinc. Une fois dans la cellule le zinc découpe les liaisons peptiques du virus qui ne peut plus se reproduire. 

      Toutes ces discussions sur les essais randomisés sont des caches misère, des moyens de dissimuler la vérité aux malades et aux Français en général.

      Le zinc bloque la réplication du coronavirus. Une étude de 2010.
      https://journals.plos.org/plospathogens/article?id=10.1371/journal.ppat.1001176

      Une étude de 2014 : « la chloroquine est un ionophore du zinc ». (Les ionophores se produisent naturellement et synthétiquement. Ils sont produits synthétiquement comme un médicament qui améliore la perméabilité des membranes cellulaires à des ions particuliers. Ils peuvent être un porteur d’ions mobile ou un formeur de canaux pour faciliter le transport des ions à travers la bicouche lipidique). La chloroquine permet donc au zinc de faciliter la pénétration du zinc dans la cellule à travers la bicouche lipidique. Une fois à l’intérieur de la cellule le zinc « dézingue » le virus. 
      Le problème est que le zinc est largement insoluble et ne peut pas facilement pénétrer à travers la paroi graisseuse des cellules. Il est crucial de pénétrer complètement dans la cellule, car c’est là que se produit la réplication virale. C’est là qu’interviennent les ionophores de zinc, et le fait que les médicaments antipaludiques chloroquine et hydroxychloroquine agissent comme des ionophores de zinc.

      https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4182877/

      Un médecin New-Yorkais (699 patients traités, zéro décès) a été stupéfié de voir le traitement qu’il appliquait à ses patients fonctionner à tous les coups. De quoi s’agissait-il ? De l’hydroxychloroquine + azithromycine + zinc.

      https://techstartups.com/2020/03/31/dr-vladimir-zelenko-provides-important-update-three-drug-regimen-hydroxychloroquine-sulfate-zinc-azithromycin-z-pak-used-effectively-treat-699-coronavirus-patients-100-su/

      Ne pas vouloir comprendre pourquoi et comment le zinc, aidé par la chloroquine, permet d’éviter la réplication du coronavirus, dès les premiers symptômes, c’est ignorer tous les travaux qui ont été effectués dans ce sens. 

      Il faut noter que les personnes âgées sont carencées en zinc. Il faut noter que les diabétiques de type II, les hypertendus, ceux qui présentent une maladies de l’endothélium, sont carencés en zinc. Et quels sont les symptômes des carences en zinc ? La perte du goût et la perte d’odorat (parce que le zinc permet la synthèse d’une enzyme, la gustine). Ces symptômes sont caractéristiques des premiers symptômes du coronavirus. 

      https://www.biodenth.be/sites/default/files/publications_pdf/troubles-gout.pdf

      Il est plus que troublant de voir nos instances dirigeantes et les conseillers en « santé », toutes ces personnes au pouvoir décisionnaire, faire comme si ces études n’existaient pas. Le pire, c’est que ces mêmes personnes se permettent de critiquer l’usage de la chloroquine en faisant semblant d’ignorer son caractère effecteur du zinc. 

       On tourne en rond avec les études randomisées en faisant semblant d’ignorer le principe effecteur de la chloroquine sur le zinc, et l’efficacité de ce zinc sur la réplication du virus. On cherche a nous faire avaler des couleuvres. Il ne fait aucun doute que de puissants intérêts financiers sont à l’oeuvre. 


    • Attila Attila 26 juin 19:10

      @cniko
      Randomisé en double aveugle pour Recovery, randomisé pour Discovery mais avec un sas entre la collecte des données et l’analyse statistique pour Discovery : ce sont deux équipes indépendantes qui recueillent les données et les transmettent en les anonymisant à l’équipe d’experts en analyse statistique (déclaration du Pr Ader).
      .
      Vous essayez misérablement de nier la réalité : la chloropine, c’est fini.
      Toutes vos ratiocinations n’y changeront rien, c’est un combat d’arrière-garde et vous n’y pouvez rien.

      .


    • foufouille foufouille 26 juin 19:27

      @Legestr glaz

      encore tes conneries de khmer vert ?

      la majorité des diabétiques n’est toujours pas en carence de quoi que ce soit.


    • Legestr glaz Legestr glaz 26 juin 19:38

      @foufouille
      Toujours au top niveau le commentaire de foufouille. Invariable dans son jugement péremptoire, sans aucune contre argumentation.

      Je pense que foufouille n’y comprend strictement rien. 

      Que contient ce commentaire de foufouille ? Une analyse détaillée nous montre qu’il est question de « conneries » de « khmer vert ». Un peu plus loin foufouille nous indique doctement que« la majorité des diabétiques n’ont toujours pas en carence de quoi que ce soit » ! En Français dans le texte !
      Il ne se donne strictement aucun peine le foufouille pour savoir si ses connaissances sont à niveau sur un sujet donné. 

      Il serait temps d’aller se reposer un peu foufouille, ça chauffe sous le capot !
      « Le diabète peut être cause et/ou conséquence du déficit nutritionnel. Dans tous les cas étudiés dans cet article, le déficit nutritionnel augmente le risque de complications micro- et macroangiopathiques. Les patients diabétiques âgés sont plus souvent dénutris que les patients non diabétiques »

      https://www.em-consulte.com/article/1199394/le-diabete-facteur-de-denutrition-et-de-carences-e


    • Legestr glaz Legestr glaz 26 juin 19:40

      @Attila
      C’est traduit, on comprend tout !

      Vous avez simplement tort concernant le principe d’action de la chloroquine qui est un effecteur du zinc. Le professeur Raout, himself, est passé à côté du zinc !

      https://www.youtube.com/watch?time_continue=240&v=FOH0I7HzNRw&feature=emb_logo


    • foufouille foufouille 26 juin 19:43

      @Legestr glaz

      ho ! une preuve youtube de la science infuse.


    • foufouille foufouille 26 juin 19:52

      @Legestr glaz

      toujours aucun lien vers une FAC de médecine.

      certains vieux ont un intestin usé qui absorbe mal certains trucs.

      rien à voir avec le diabète qui est lié au pancréas.

      toi comprendre ?

      pour la bouffe, quand tu as soif tu t’en rends un peu compte.


    • CoolDude 26 juin 19:57

      @cniko

      Comment se fait-il que la SS (« Sécurité Sociale » qui n’en ai plus une, car elle pense plus à l’économie...) qui peut avoir accès a toutes les donnes (patients, médecins, etc... qui fliquent tout !) n’a rien à dire ?


    • CoolDude 26 juin 20:07

      @Attila

      « Quels questions à tous ceux qui estiment que le traitement Raoult ne fonctionne pas »
      Ce ne sont pas les personnes qui estiment ou décident qu’un traitement est efficace ou pas, ce sont les résultats d’études cliniques conduites en respectant scrupuleusement des règles et des protocoles qui ont depuis longtemps fait leurs preuves.


      Ceux qui font les règles et les protocoles sont des personnes... Il faut se méfier.

      Après un essai comparatif à moins de valeurs qu’un essai randomisé en double aveugle sur une longue série, c’est sûr, mais c’est moins que rien.

      Comment se fait il que ceux qui ont décidé des études à mener avec nos impôts n’aient pas testés précisément le protocole proposé ? "
      Raoult qui est payé avec nos impôts n’a pas testé son traitement en respectant les règles et les protocoles (absence de groupe témoin).



      Ce n’est pas son boulot.


    • CoolDude 26 juin 20:35

      @CoolDude

      mais c’est moins que rien.



      Mieux que rien...
      Toutes mes excuses.


      Bref, c’est peut être pourri son truc (à Raoult), mais les résultats sont là.

      Donc, c’est le personnage Raoult que l’on charge, sa méthode... Mais jamais les résultats pourtant intéressants, car à ce que je sache, il n’y a toujours pas de panacée et ce n’est pas la première épidémie de Coronavirus qui pointe le bout de son nez, n’est ce pas !

      Le Wing et le Wang !

      Quand on vante trop... C’est qu’il y a un problème !
      Quand on charge trop... C’est qu’il y a un problème !

      C’est un question d’équilibre.

      Toutes choses à la qualité de ses défauts et inversement.
      Rien n’est parfait.

    • Legestr glaz Legestr glaz 26 juin 21:00

      @foufouille
      Je reconnais que le type qui parle dans la vidéo est boulanger. Tout s’explique !

      Ces boulangers ne comprennent décidément rien à rien. Ils ne savent même pas que les farines céréalières contiennent des chélateurs de minéraux, c’est dire leur ignorance. Qui dit chélateur de minéraux dit chélateur de zinc foufouille !

      Extrait : 

      « Les phytates dans les céréales complètes et légumineuses diminuent l’absorption en Zinc »


      Je vous laisse trouver la page dans la thèse présentée pour l’obtention du titre de docteur en pharmacie en février 2020. 

      https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02490733/document



    • Legestr glaz Legestr glaz 26 juin 21:08

      @foufouille
      Je ne comprends pas le Javanais. Désolé foufouille !

      isih ora ana link kanggo obat CAF. sawetara wong tuwa duwe usus sing nyandhang sing nyerep bab-bab tartamtu. ora ana gandhengane karo diabetes sing ana gandhengane karo pankreas. ngerti ? panganan, nalika ngelak, sithik ora dingerteni.


    • Alcyon 26 juin 23:15

      @cniko
      WHATABOUTHISM.
      What about ?
      What about ?
      What about ?

      La question est de savoir si un traitement marche contre une maladie donnée. Pas de connaître la couleur de la culotte de Lacombe. Donc toute question qui ne porte pas sur le traitement -> tu te les gardes. Non sérieusement.

      « Comment justifier la différence de létalité et la différence dans la pyramide des âges de cette létalité quand on compare Paris et Marseille ? »

      Hein ? Quelle mortalité dans la pyramide des âges ? Par de sources > pas de réponse vu que la question n’a aucun sens. Sinon, tout ce que je connais c’est que ragou dans son dernier torchon a donné la répartition des décès et elle est similaire partout. Si tu parles de taux de létalité, avec 90% de patients qui ont un score NEWS entre 0 et 4 (i.e. même sans rien en restant à la maison ils s’en sortent), forcément c’est facile de sortir « 0,5% ». Et couplé à un biais de temps d’immortalité de 3 jours. Et pour le 16%, il y a les EHPAD (tu sais les gens testé après leur mort). Mais on va jouer au jeu « whataboutism »

      1) Comment justifier que l’Islande fait la même chose sans potion magique ?

      « Comment se fait il que les données brutes de l’étude de l’AP-HP fassent apparaître une réduction de 20% des morts dans le bras HCQ ? »

      2) On parle ce ça ?

      https://reader.elsevier.com/reader/sd/pii/S1477893920302817?token=DCEABB475571001C36C04FDC8BE5ED37C7BD6C68CBFC0E41E0C14A949C18BA6964A985 AC3178520C332A52D4741DE40C

      Celle où « no HCQ no AZT » fait le même score que « HCQ » ? Tu parles du passage de 2% à 2,5% ? Tu comprends que statistiquement, ça ne signifie rien ? Car 2/101, quand tu remets sur 162 ça fait 3,2 et c’est difficile d’avoir 3,2 décès. Pour la « bithérapie », quand on décompte ceux qui survivent dans TOUS LES GROUPES (i.e. moins de 60/65 piges) et qu’on regroupe les <3 jours et les >3 jours, on a le même résultat.

      Comment justifier que ragou fasse des magouilles de ce type pour défendre sa potion magique ?

      « Comment se fait il que Karine Lacombe fasse référence à Recovery alros que les données n’ont pas été publiées et qu’il s’avère qu’ils ont donné 4 fois la does d’HCQ ? »

      3) On s’en tape. Ah et ce n’est pas 4 fois plus, quand on ne connait rien en médecine, on évite de recopier les conneries de francesoir. Apprends ce qu’est une dose de charge et une prise unique.

      « Comment se fait il que les membres de Reacting / Conseil scientifique / Discovery aient tous eu des déclarations très critiques envers HCQ et annonçaient dans le même temps des résultats encouragents pour le Remdesivir ces derniers mois (certes changement de ton de Lacombe depuis hier...) ? »

      4) Whatabouthism !!!!!!!!!!!!!!!!!

      Comment se fait-il que ragou défende un produit vendu en France par le labo qui l’a financé ?

      « Comment se fait il que les chantres du Randomisé en en double aveugle n’aient conduit aucune étude sous cette forme ? »

      5) Homme de paille. On demande randomisé, on a dit depuis mars que le double aveugle c’est encore mieux mais ici on s’en passera.

      Comment se fait-il que ragou refuse de tester son traitement ?

      « Comment se fait il que Discovery soit basé sur HCQ seul ? »

      6) Apprends la médecine avant de poser des questions médicale. On ne teste pas DEUX TRUCS COMBINES en même temps. Si on veut faire un truc « sérieux », on fait 4 bras (un peu comme ragou dans son torchon) randomisés (ce que ragou ne fait pas dans son torchon, il a tapé la majorité des jeunes qui ne risquent rien dans le bras qui l’arrange).

      Comment se fait-il que ragou file des médocs à des gens qui s’en sortiraient sans, et sans aucune séquelle ?

      « Comment se fait il que ceux qui ont décidé des études à mener avec nos impôts n’aient pas testés précisément le protocole proposé ? »

      7) Mais c’est complètement débile cette question. C’est à ragou a faire le test de ce qu’il propose, pas aux impôts en France d’écouter les délires d’un mégalo.

      Pourquoi ragou n’a pas voulu tester d’autres pistes ?

      « Comment Karine Lacombe peut elle affirmer devant l’assemblée qu’il y a des morts à cause de ce traitement mais sans donner aucune source ? »

      8) WHATABOUTHISM !!!!!!!!!!!!!!

      Pourquoi tu n’en files aucune toi ?

      « Comment Karine Lacombe peut elle faire des affirmations sur DIscovery alors que les résultats n’ont pas été publiés et encore moins revus par les pairs ? »

      9) WHATABOUTHISM !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Pourquoi tu dévies du sujet ?

      « Comment se fait il que les prédécesseurs des directeurs de l’ANSM et de la HAS soient aussi critiques envers leurs successeurs ? »

      10) WHATABOUTHISM !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Pourquoi tu t’enfonces ?

      « Comment se fait il qu’il y ait une corrélation parfaite entre les positions des médecins ayant perçus des financements de Gilead et l’opposition à l’AHQ ? »

      11) WHATABOUTHISM !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Car c’est faux et ragou a fait du cherry-picking. Tu veux voir la mythomane Violaine se faire rhabiller pour l’hiver par quelqu’un qui n’a pas touché un balle de Gilead ?

      Pourquoi tu gobes des conneries sans vérifier, mais tu demandes des détails incroyables aux autres ?

      « Comment se fait il que notre ministre de la santé explique se baser sur des positions scientifiques pour prendre ses décisions mais ne nous explique pas les éléments factuels de son interdiction de la prescription de l’HCQ ? »

      12) WHATABOUTHISM !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      La première a été basée sur The Lancet, quand l’étude a été retiré Recovery est arrivé.

      Pourquoi tu racontes des conneries ?

      13) WHATABOUTHISM²++

      C’est quoi la suite, la couleur du slip de Veran ?


      Donc globalement, les ragoulien n’ont aucun argument scientifique, juste du whatabouthism. Même si tous les détracteurs de l’HCQ étaient des criminels, ça ne donnerait aucune indication sur son efficacité. J’en ai ma claque des débiles, sérieusement.


    • CoolDude 26 juin 23:16

      @Alcyon

      « Comment justifier la différence de létalité et la différence dans la pyramide des âges de cette létalité quand on compare Paris et Marseille ? »



      L’huile d’olive forcement du con !


    • CoolDude 26 juin 23:29

      @CoolDude

      Les grandes séries sont là pour ça !

      Les Stats ! En deux temps trois mouvements... (Ce n’est pas des stats : Laurent Lehooucq) Ça vous sortira d’un trou noir ! Mais pas de l’âme humaine !? Va savoir... A moins que.

      Référence Youtube, none ! Chercher... Bande de merde !

      « Comment sortir d’un trou noir juste en tendant les bras ! »


    • Attila Attila 27 juin 00:23

      @CoolDude
      «  Ceux qui font les règles et les protocoles sont des personnes... Il faut se méfier »
      Non môssieu ! Les règles et les protocoles se sont imposés d’eux-même après des dizaines d’années de recherche et de tâtonnements : les générations de chercheurs ont fait une chose dont vous n’avez même pas idée : se rendre à l’évidence, accepter la réalité.
      .
      «  Ce n’est pas son boulot. »
      Si môssieu, c’est son boulot ! Il est directeur d’un institut de recherche hospitalo-universitaire. S’il n’est pas capable de produire une étude clinique correcte sur le plan scientifique, il n’a rien à faire à la tête d’un tel établissement. Et ce n’est pas aux autres chercheurs à perdre leur temps avec les délires du bateleur de foire de Marseille !
      Et vos délires à vous, vous allez vous les ruminer entre vous dans cet asile de fous qu’est devenu Agoravox. Le monde entier avance et vous ignore.

      .


    • CoolDude 27 juin 01:17

      @Attila

       Ce n’est pas son boulot. »
      Si môssieu, c’est son boulot ! Il est directeur d’un institut de recherche hospitalo-universitaire. S’il n’est pas capable de produire une étude clinique correcte sur le plan scientifique, il n’a rien à faire à la tête d’un tel établissement. Et ce n’est pas aux autres chercheurs à perdre leur temps avec les délires du bateleur de foire de Marseille !



      Meilleurs résultat au monde.

      Plus grande série, meilleurs score !

      Ça fait chier...

      De la merdes pleins les yeux.


    • CoolDude 27 juin 01:23

      @Attila

      De toute façon, vous n’avez que ça a lui reprocher ! Faite la moitié... Après on verra, Monsoieur l’inspecteur des travaux fini, qui n’a jamais rien fait de sa vie vie à part se tirer la nouille !


    • chantecler chantecler 27 juin 08:26

      @Oncle-Paul
      En plein dans l’emile !


    • foufouille foufouille 27 juin 08:55

      @Legestr glaz

      une thèse n’est pas un doctorat ni une étude médicale : il dit donk cé vré.

      le miel n’est pas bon pour les diabétiques même si une thèse d’un futur pharmacien le dit.


    • chantecler chantecler 27 juin 09:11

      @foufouille
      A mon avis une thèse médicale ou pharmacologique qui défendrait un sujet comme l’intérêt du miel, mais qui ne mettrait pas en garde sur les contre indications serait rejetée .
      Ici miel et diabète .
      Un article généraliste dans la presse ou agx probablement non , surtout s’il s’inscrit dans un but promotionnel .
      Mais ce que j’en sais des thèses de doctorat , la majeure partie n’ont que très peu d’intérêt scientifique ....
      L’exercice est plutôt formel et ne fait en rien avancer les connaissances .
      Il suffit qu’elle soit présentée sous la houlette d’un chef de service , d’un patron , ... etc etc ...
      Mais on ne va pas exiger de nos docteurs en médecine qu’ils soient des cracs dans leur domaine ....
      Et d’ailleurs on leur demande probablement l’inverse : qu’ils soient de bons petits soldats formatés et obéissants , adoubés par la faculté et par leur ordre ..


    • charlyposte charlyposte 27 juin 11:39

      @Oncle-Paul
      Raoult est pourtant souvent sur une croix cloué au mur de la chambre !


    • Sozenz 27 juin 13:57

      @Oncle-Paul
      vous , vous devez préférer les posters de garçon d étage probablement  ; c est plus à votre niveau. et les bd de spirou...
      c est assez facile de tenter de discréditer les personnes avec des méthodes médiocres ..
      faites preuve d intelligence !
      vous allez juste vous faie passer pour un troll de base ;
      VOUS N ETES PAS CREDIBLE  !


    • cniko 27 juin 14:13

      @Alcyon

      Merci pour cette réponse en forme de démonstration par l’absurde.
      C’est vrai que le whataboutism, comme réponse pertinente à mes interrogations apporte un éclairage et une clarté scientifique telle que je vais remettre en question la méthodologie et les conclusions du seul IHU spécialisé dans les maladies infectieuses. 
      Après tout, en dehors du traitement toutes les préconisations vont dans le même sens que ce qu’a fait Taïwan (qui utilise par ailleurs le protocole me semble t’il), et on remarque bien qu’ils ont été minables dans leur gestion...
      Puis que tu me traites de débile, (j’avais bien demandé à éviter l’insulte qui ne facilite pas le débat et est au final l’argument des faibles d’esprit), j’espère que lors de la seconde vague, lorsque les tests seront enfin réalisés, on pourra comparer de façon effective le « restez chez vous » et le protocole. Les résultats seront très probablement en faveur de Raoult. Et pourtant tu resteras sur ton perchoir, loin, loin là haut, tout en orbite, et loin des excuses que tu devras à tous ceux que tu insultes de façon péremptoire, avec des arguments crasseux et sans la moindre notion des limites de ta pensée de comptoir.


    • bubu123 27 juin 15:55

      @Attila

      ne perd pas ton temps avec CoolDude, il pense qu’on fait des essais randomisés a l’hôpital sans l’accord des patients, visiblement il n’était pas au courant que les essais passent par un comité d’éthique. Bref il n’y connait rien

      en plus il se prend pour un champion de statistiques mais ça ne le dérange pas de comparer les résultats d’un IHU qui à 75 lits sans réa avec ceux d’une ville ou d’un hôpital qui reçoit tout les patients du coin, par ex l’ile de france qui a du recevoir 200X plus de patients.


    • Attila Attila 27 juin 16:11

      @bubu123
      «  ne perd pas ton temps avec CoolDude »
      Merci de l’avertissement.
      Mais en fait je prends exemple sur Fifi-Brin-d’Acier/CapitaineMarlo : profiter de la bêtise de certains commentateur pour donner de l’information aux nombreux lecteurs non-inscrits sur Agoravox et dont beaucoup ne sont pas de parti-pris.

      .


    • Legestr glaz Legestr glaz 27 juin 18:46

      @foufouille

      Vous n’avez pas compris ce qu’est une thèse. Alors je vous le précise. Un thèse c’est aussi une revue de la littérature scientifique sur le sujet de la thèse
      Cela vous aura échappé ! Comme tant d’autres choses d’ailleurs. Dans celle-ci il y a 131 références à des recherches scientifiques sur le sujet. Je sais, c’est peu, n’est-ce pas ? 

      Toujours arc-bouté sur la critique simpliste et superficielle foufouille, une sorte d’éructation non contrôlée, sans jamais fournir un seul argument. Et puis ne venez pas me dire que le miel est bon pour les diabétiques, le miel c’est 80 grammes de sucres aux 100 grammes. 


    • bubu123 27 juin 20:32

      @Emohtaryp

      si tu avais lu le dernier super papier de Didier Raoult la star, tu saurais que sur 3737 patients qu’il a eu a l’ihu 89.6% d’entre eux avait un score NEWS inférieur à 2. C’est sur que quand tu traites des gens pas malade c’est plus facile


    • Attila Attila 27 juin 22:28

      @Attila
      «  Recovery : l’association lopinavir-ritonavir » . . . et petinavir.

      .


    • Alcyon 28 juin 02:47

      @cniko
      c’est clair que demander la couleur du slip de Veran ça aide à savoir si le cocktail du gourou fonctionne.

      Et le cherry-picking, tu te le gardes. L’Espagne a utilisé l’HCQ en masse. L’Islande pas. Mais un jour vous comprendrez que les stats ne se résument pas à dire « bon là c’est bon, je garde et là c’est nul donc je jette ». J’insulte les tocards qui ont coûté des moyens et des vies à soutenir un charalatan. VOUS CAUSEZ DES MORTS.

      Mais revenons à Taiwan. 447 cas, tu vas me sortir quoi, que l’HCQ ça empêche d’avoir la covid quand on n’en prend pas ?

      Sinon, Singapour

      https://www.straitstimes.com/singapore/no-plan-to-treat-spore-patients-with-hydroxychloroquine

      C’est quoi, ils disent qu’ils n’en prennent pas mais ils en prennent ? A un moment, il faut arrêter le délire. VOUS CAUSEZ DES MORTS.


    • nono le simplet nono le simplet 28 juin 05:29

      @CoolDude
      « Comment justifier la différence de létalité et la différence dans la pyramide des âges de cette létalité quand on compare Paris et Marseille ? »
      aïe !!!
      l’argument qui prouve non seulement que tu ne comprends rien mais en plus que tu te fies aux déclarations de Raoul ... un député lui a d’ailleurs demandé d’où il tenait ses chiffres concernant Marseille, le niveau le plus bas de communication de l’ARS étant le département ... pas de réponse ... l’IHU c’est pas Marseille ...


    • chantecler chantecler 28 juin 06:29

      @nono le simplet
      Peut être que l’IHU détient des infos directes que tu n’as pas et que tu ne veux pas savoir ...
      Mais bon , tu ne changeras jamais .


    • nono le simplet nono le simplet 28 juin 07:22

      @chantecler
      Peut être que l’IHU détient des infos directes que tu n’as pas

      oui peut être ... peut être aussi que Raoul raconte des conneries ... des extrapolations des chiffres de l’IHU ou La Timone ... des extrapolations du nombre de tests complétements inconnus avant le 13/05 en France ... citer ses sources et ses chiffres est la moindre des choses quand on fait des comparaisons ... Raoul lance des accusations extrêmement graves sans les argumenter de chiffres précis et vérifiables, seulement de vagues pourcentages venus d’on ne sait où ... et tu trouves ça normal ? 
      et ces chiffres, contrairement à ce que tu écris, j’aimerai bien les connaître et savoir d’où ils sortent ... c’est la différence entre la croyance et l’objectivité ... je ne me réjouis de rien sinon qu’il y ait le moins de morts possible ... et quand quelqu’un balance des chiffres je cherche à les vérifier ...


    • troletbuse troletbuse 28 juin 08:31

      @nono le simplet
      Tiens le spécialiste en brouette qui s’est propulsé spécialiste en épidémiologie, le même que toux ceux qui traînent sur toutes les chaînes de désinformation :
      Tout dire en ne sachant rien. BFMerde vous attend.
      Le Covid, une chance inouïe de trouver une raison à votre existence.


    • nono le simplet nono le simplet 28 juin 08:58

      @troletbuse
      tiens un QI d’os à moelle ... et mytho en plus ...
      je me demande comment on peut savoir que BFM (que je ne regarde jamais) raconte des conneries si on n’y va pas smiley
      pour le reste, avec un niveau CM2, on peut voir pas mal de choses mais encore faut il avoir le niveau CM2, surtout si on prétend avoir un QI supérieur à 130 ... mytho, va  smiley


    • foufouille foufouille 28 juin 09:24

      @Legestr glaz

      pour le miel, c’est bien ce qui écrit dans une thèse de pharmacie.

      préconisé comme pansement gastrique en plus.


    • Legestr glaz Legestr glaz 28 juin 09:27

      @foufouille
      C’est ce que vous avez compris ?


    • Legestr glaz Legestr glaz 28 juin 09:36

      @nono le simplet

      Le débat est clos sur l’efficacité de la chloroquine nono ! Elle fonctionne et l’on sait « pourquoi » elle fonctionne !

      Les chercheurs scientifiques ont démontré le processus effecteur de la chloroquine sur le zinc. Le zinc qui, introduit à l’intérieur de la cellule, empêche la réplication du coronavirus. 

      Maintenant, pour démontrer l’inefficacité de la chloroquine, il vous faudra démontrer que les études scientifiques montrant la chloroquine comme un ionophore du zinc sont fausses.
      https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4182877/

      Il vous faudra démontrer que le zinc n’a pas d’effet sur la réplication virale.
      https://journals.plos.org/plospathogens/article?id=10.1371/journal.ppat.1001176

      Bien entendu, une personne de bon sens comprendra que le processus de lutte contre le coronavirus intervient durant le temps de la réplication virale, pas après, donc, dès les premiers symptômes. 

      Fin de partie Nono ! (Le professeur Raoult, lui même est passé à côté du zinc). 


    • nono le simplet nono le simplet 28 juin 09:48

      @Legestr glaz
      Le débat est clos sur l’efficacité de la chloroquine nono !

      absolument ! on est d’accord là dessus ! par contre on n’est pas tout à fait d’accord sur la conclusion du débat smiley


    • Legestr glaz Legestr glaz 28 juin 10:28

      @nono le simplet

      La chloroquine fonctionne parce que cette molécule est un ionophore du zinc !

      Vous avez simplement tort parce qu’il vous est impossible de contredire la réalité biochimique mis en avant par de nombreuses études scientifiques.

      1°) Que la chloroquine un ionophore du zinc. 
      2°) Que le zinc nuit à la réplication virale intracellulaire.

      Si vous parvenez à démontrer le contraire vous pourrez affirmer haut et fort que la chloroquine ne fonctionne pas. Dans le cas inverse vous continuerez à vous battre contre des moulins à vents et à distiller des contrevérités. 

      Lorsqu’un médicament fonctionne, il le fait parce qu’il intervient sur des voies métaboliques, sur des enzymes, sur des co-facteurs..... Dans le cas de la chloroquine il est scientifiquement prouvé que cette molécule agit comme un ionophore du zinc. Tout ceci, évidement, reste un peu compliqué pour le commun des mortels. Quant au zinc, on sait pourquoi et comment il empêche la réplication virale une fois introduit dans le cellule. C’est bien la chloroquine qui aide ce zinc à atteindre le milieu intracellulaire en passant le bicouche lipidique protectrice de la cellule.

      Une étude, parmi d’autres, de 2008 !
      https://jvi.asm.org/content/83/1/58


    • bubu123 28 juin 14:09

      @Legestr glaz

      trouve moi une étude qui montre l’efficacité de l’hydroxychloroquine sur le covid19
      bon courage


    • charlyposte charlyposte 28 juin 14:34

      @bubu123
      Pour le Dr Bekkat, également membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du nouveau coronavirus, ce protocole a contribué « efficacement » à la guérison de personnes atteintes du Covid-19 et assure que celui-ci « n’a causé, à ce jour, aucun effet secondaire aux patients soumis à ce traitement ».

      Il faut dire que l’Algérie, qui enregistrait le plus de morts liés Covid-19 en Afrique, avant d’adopter le traitement à base de la chloroquine, a réalisé d’excellents résultats en réduisant fortement le taux de létalité du coronavirus. En conséquence, l’Algérie poursuivra l’utilisation de ce protocole thérapeutique à base de chloroquine soulignant que l’utilisation de ce traitement « s’effectue dans un cadre scientifique, avec un suivi minutieux des patients même après leur guérison ».

      Même cas de figure au Maroc, qui a lui aussi aussi décidé, dès le mercredi 27 mai, de maintenir le protocole de traitement à base de chloroquine contre le Covid-19, malgré la décision de l’OMS. Les autorités sanitaires marocaines sont convaincues des effets positifs de l’hydroxychloroquine, associée à de l’artémisinine, administrée sur les malades testés positifs au Covid-19.

      Et comme l’Algérie et le Maroc, le Sénégal aussi va lui aussi continuer à utiliser le traitement thérapeutique à base d’hydroxychloroquine.


    • Legestr glaz Legestr glaz 28 juin 15:58

      @bubu123

      Il vous suffit de lire ce que j’ai rapporté de ce que la recherche scientifique a mis en évidence. La chloroquine est un effecteur du zinc et le zinc empêche, dans la cellule, la réplication virale. 
      Vous comprenez, ou pas, mais les preuves scientifiques sont là ! 

      Il serait pertinent pour vous de prouver que la chloroquine n’est pas un ionophore du zinc et que le zinc n’empêche pas la réplication virale. Comme vous l’écrivez « bon courage ». Parce que la recherche scientifique a mis en évidence que le zinc agit sur l’ADN polymérase, celui qui intervient sur la réplication cellulaire.

      Le problème n’est pas de démontrer que la chloroquine est efficace, le problème est de démontrer qu’elle ne l’est pas. Que la chloroquine n’est pas un effecteur du zinc, que le zinc n’empêche pas la réplication virale. Ne détournez pas le problème !

      Une petite initiation à l’immunologie, c’est gratuit, profitez-en !

      https://www.virologie-uclouvain.be/fr/chapitres/generalites-sur-les-virus/cycle-viral

      La recherche scientifique sait : 
       Par quel mécanisme le coronavirus pénètre dans la cellule pour y être répliqué.
       Comment le zinc, introduit dans la cellule, empêche la réplication virale
       Que la chloroquine est un ionophore du zinc.

      Il s’agit, pour vous, de prouver le contraire de tout ça. Ce n’est pas parce que la HAS ne parle pas de ces études qu’elles n’existent pas et qu’elles ne dévoilent pas le rôle de la chloroquine dans la réplication virale. 


    • bubu123 28 juin 16:21

      @Legestr 

      « le problème n’est pas de démontrer que la chloroquine est efficace, le problème est de démontrer qu’elle ne l’est pas  »

      alors en science on ne fait pas d’étude pour démontrer que quelque chose ne fonctionne pas. C’est pas la peine de faire le spécialiste pour nous sortir des conneries de ce genre. En l’occurrence ici les seules études sérieuses n’ont pas trouver d’efficacité de l’hydroxychloroquine contre le covid 19, point barre. D’ailleurs visiblement c’est pareil pour les autres médoc testés


    • Legestr glaz Legestr glaz 28 juin 19:24

      @bubu123
      C’est bien ce que je souligne. La chloroquine est un ionophore du zinc, c’est prouvé et archi prouvé. Que voulez vous de plus ? Il faut que vous compreniez que la chloroquine n’attaque pas le virus mais soutient l’action du zinc en le faisant entrer dans la cellule. Le zinc, lui, empêche la réplication virale. Et ceci est également prouvé. Que faut-il de plus comme preuve ? 
      Maintenant, il appartient aux « anti » chloroquine de prouver que cette molécule n’est pas un ionophore du zinc et que le zinc n’empêche pas la réplication virale. Parce que ceci est prouvé par des études scientifiques et n’a jamais été contredit. 

      Ce qui se passe c’est que ces éléments sont gardés « secret défense », il ne faut surtout pas le dire au public, il est préférable de tenter un vaccin. Comment voulez vous que les gens y comprennent quelque chose si les éléments d’appréciation leur sont dissimulés ? Si on parle de « ionophore » ou d’ADN polymérase, je ne suis pas du tout certain que le grand public comprenne de quoi il s’agit. Nos « grandes instances » jouent sur ce point et évitent soigneusement de faire de la pédagogie concernant l’action du zinc et de son ionophore la chloroquine. Rien d’autre à ajouter. 

      Mais comme vous ne voulez pas comprendre, vous vous enfoncez la tête dans le sable en reprochant aux autres de faire les « spécialistes ». Je ne suis pas du tout certain que vous compreniez ce que j’écris sur la chloroquine et le zinc. C’est bien ça qui est navrant, à lire votre commentaire. 


    • Alcyon 28 juin 22:03

      @Legestr glaz
      Dent d’or.

      On a exactement la même principe de cette histoire. Mais quand ça vient en plus d’un bac-2, c’est encore plus risible.

      CA
      Ne
      MARCHE
      PAS

      TU
      CAUSES
      DES
      MORTS

      Et le protocole ragou maintenant c’est avec zinc. Bientôt ce sera avec un shaman sinon « say po lhe protokol ragou ».


    • Alcyon 28 juin 22:08

      @Legestr glaz
      en passant, tu te rends compte que tu affirmes donc indirectement que ragou ment ? Non mais si tu dis « fo dhu zinque », quand ragou n’en file pas et a des résultats, ça veut dire qu’il a fraudé.

      Mais la logique des ragouliens ......


    • JC_Lavau JC_Lavau 28 juin 22:34

      @Alcyon. C’est quoi au juste, tes études de biologie ?


    • Legestr glaz Legestr glaz 28 juin 22:49

      @Alcyon
      En Français, c’est mieux, avec des arguments, encore mieux. Mais ceci n’est pas du tout votre genre. 

      Votre commentaire, relisez le, est vide de sens. C’est une éructation malodorante. Vous voulez attirer qui avec cette régurgitation ? Pas très intelligent tout ça. 


    • Alcyon 29 juin 00:19

      @Legestr glaz
      On va faire simple.

      1. Faut-il ABSOLUMENT du zinc ?
      2. Si oui, comment ragou fait pour avoir des résultats sans zinc ?
      3. Si non, pourquoi les études sans zinc n’ont pas les même résultats que ragou ?

      On ne peut pas rejetr une étude négative parce que « po de zinque » et promouvoir les torchons de ragou qui n’ont pas de zinc. Simple logique.

      Et Lavau, va corriger tes fautes de math avant de revenir me parler.


    • bubu123 29 juin 00:22

      @Legestr glaz

      je veux bien essayer de comprendre ce que vous me racontez, mais si le zinc est important dans l’équation pourquoi Raoult ne l’utilise pas du coup ? vu qu’il se dit l’élite de sa discipline ? c’est une vrai question je precise


    • JC_Lavau JC_Lavau 29 juin 01:56

      @Alcyon avec un y en trop.  C’est quoi au juste, tes études de biologie ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 29 juin 01:58

      @bubu123. Ah ? Et c’est qui alors le gouroulâtre ?


    • nono le simplet nono le simplet 29 juin 03:53

      @charlyposte
      Il faut dire que l’Algérie, qui enregistrait le plus de morts liés Covid-19 en Afrique, avant d’adopter le traitement à base de la chloroquine, a réalisé d’excellents résultats en réduisant fortement le taux de létalité du coronavirus.

      bé voyons !
      en Algérie, au 28/06 avec 13273 cas répertoriés soit 303 cas/M, un nombre de tests inconnu, le taux de létalité est de 6.8%, ce qui est médiocre ... et le nombre de décès journalier y est stable depuis début mai, voire un peu à la hausse ces derniers jours ... sans parler des 48 personnes en réa ... l’associer avec le traitement Raoul n’est pas une bonne idée ...
      et pour le Maroc qui a beaucoup testé (646 195) on trouve 12052 cas et un taux de létalité bas, 1.8% mais ceci explique sûrement cela ... et le nombre de cas est fortement à la hausse ces derniers temps ...


    • myrrhe-lit-on RexImperator 29 juin 03:57

      @nono le simplet

      bhen mon nono c’ est la postatus de 4 heure qui te reveillase de si bonne humeur ...
      la mienne egalement 

      bonne nuit a nos deux vielle prostate :)


    • Legestr glaz Legestr glaz 29 juin 07:58

      @Alcyon

      Si vous vous mettiez à réfléchir, peut être obtiendriez vous des réponses ? Alors je vais vous aider. Mais, au moins, votre questionnement est un début de réflexion. 

      Le zinc, l’organisme humain en obtient de son alimentation. Le zinc participe aux réactions immunitaires. Il se trouve que certaines personnes, présentant diverses pathologies (le plus souvent des maladies métaboliques qui s’installent sur le très long terme) ont des systèmes immunitaires beaucoup trop sollicités par des inflammations de bas grade. Les hypertendus, les diabètiques, par exemple, ont un système immunitaire beaucoup trop sollicité. Ce qui veut dire que le « zinc » est engagé en permanence dans la défense immunitaire. Rien d’étonnant, par conséquent, que les personnes âgées présentant des comorbidités soient carencées en zinc. Ceci est connu, archi connu et avéré.

      Agueusie et anosmie sont au rendez-vous en situation de carence en zinc. Ceci est parfaitement documenté. Ce sont d’ailleurs les premiers symptômes de l’attaque du coronavirus ! Il n’y a aucun hasard !
      https://academic.oup.com/ajcn/article/110/1/76/5510583

      En situation physiologique « normale » les être humains ont suffisamment de zinc pour répondre aux besoins du système immunitaire. En présence de chloroquine, ionophore du zinc, ce dernier pénétrera facilement dans les cellules et empêchera la réplication virale. Ceci explique « pourquoi » les personnes présentant des comorbidités, défaillantes en zinc, sont les premières victimes du coronavirus. D’ailleurs les chiffres de la mortalité le montrent parfaitement bien. 
      Les plus jeunes et les personnes saines n’ont aucun problème avec leur « zinc ». En cas d’attaque du covid le corps se défend et repousse la réplication virale. Si la chloroquine est donnée en traitement, alors le zinc en question pénètre encore plus facilement dans la cellule et s’oppose à la réplication virale. 

      Le professeur Raoult a négligé l’adjonction de zinc à son protocole mais d’autres l’ont très bien intégré avec des résultats spectaculaires ! Le coronavirus est controlé en moins de 36 heures.

      Maintenant la question qui devrait se poser est bien celle de savoir « pourquoi » les « autorités » de santé, quelles qu’elles soient, font en sorte de passer sous silence le rôle du zinc dans la réplication virale et le rôle effecteur de la chloroquine sur le zinc. Ceci est avéré et démontré scientifiquement et les études ne manquent pas. 

      Si l’on en venait à dire aux Français, ou à d’autres, qu’un traitement à base de zinc et de chloroquine, dès les premiers symptômes, permet d’éteindre l’action du virus, et sa réplication, en moins de 36 heures, alors des responsabilités terribles seraient engagées. 

      Pourquoi passe t-on sous silence que la chloroquine est l’ionophore du zinc et que le zinc empêche la réplication virale ? Ce sont des questions de fond, ce sont ces questions que devraient être centrales. On masque ce silence en parlant sans arrêt des études randomisées. Y aurait-il des intérêts financiers en jeu ? D’autres intérêts ? 


    • foufouille foufouille 29 juin 08:59

      @Legestr glaz

      ta carence en zinc est très rare sauf dans les pays pauvres et surtout pour les enfants.


    • Legestr glaz Legestr glaz 29 juin 09:20

      @foufouille

      Vous parlez du haut de vos connaissances qui sont au niveau de la mer, sinon en dessous. Faites au moins l’effort de vous renseigner avant d’écrire une énormité !

      Je vous laisse le soin de traduire cette revue d’ études « randomisées » dont voici le début : « Although many studies have shown that low zinc status is associated with diabetes, the putative effects of zinc supplementation on glycemic control are inconclusive »

      https://academic.oup.com/ajcn/article/110/1/76/5510583

      Vous ne vérifiez absolument rien. Vous écrivez à peu près ce qui vous passe par la tête. Dernière échange avec vous sur l’acide phytique dont vous ignorez ou faites semblant d’ignorer le rôle dans l’organisme. Un article sur la « complémentation » en zinc. Les végans, qui subissent plus que les autres les effets chélateurs des céréales et des légumineuses sont invités à se supplémenter en zinc et autre minéraux. Mais pour foufouille tout ceci n’existe pas ! 

      Je me demande ce que vous venez faire sur un site d’échange comme Agoravox pour écrire continuellement des énormités ? Vos interventions n’apprennent rien à personne et ne suscitent pas le moindre intérêt ! 

      • La carence en zinc a été liée à un système immunitaire faible prédisposant aux maladies. Il peut s’agir de simples désagréments “comme le rhume” ou de maladies beaucoup plus graves telles que le cancer.
      • Le zinc est abondant dans les aliments d’origine animale. Par contre, les fruits et les légumes sont pauvres en zinc. Les végétariens et les végétaliens doivent donc porter une attention particulière à leur alimentation afin d’éviter les carences en cet oligo-élément.
      https://www.guidedusupplement.fr/zinc/

    • JL JL 29 juin 09:28

      @Legestr glaz
       
      ’’Le zinc est abondant dans les aliments d’origine animale. Par contre, les fruits et les légumes sont pauvres en zinc ’’
       
      Paradoxalement, il semble que ce sont les pays riches qui paient le plus lourd tribu au Coronavirus.
      Peut-être que la barbaque vendue par l’industrie agro-alimentaire n’est pas vraiment de la viande ?
       
      Coronavirus : visualisez les pays qui ont « aplati la courbe » de l’épidémie et ceux qui n’y sont pas encore parvenus


    • nono le simplet nono le simplet 29 juin 09:36

      @JL
      merci pour le lien ... plein de pays ... très intéressant


Réagir