lundi 18 août 2014 - par Io Camille Kaze

Il est l’Orrrrrrr mon SeignOrrrrrrrr !

« En octobre 2010, Éric Cantona […] estime pour sa part que le meilleur moyen pour faire la révolution serait que tout le monde aille retirer son argent des banques, ce qui provoquerait un écroulement du système. En novembre 2010, cette idée suscite un buzz, divers internautes appelant au retrait des dépôts en banque. La date fixée est le 7 décembre 2010 et l'information, relayée sur internet, attire l'attention des médias français et étrangers. »(1)

Eh bien moi je l’ai fait. En décembre 2010 j’ai échangé mon assurance vie à la BNP Paribas contre de l’or. En lâchant à l’ETAT et autres, au passage, près de 8%. En effet, ce compte n’avait pas 5 ans d’âge.

Pourquoi je l’ai fait ? Pas pour m’enrichir, non. J’en avais juste assez de voir que des banques irresponsables soient une fois de plus sauvées au détriment des citoyens. J’en avais assez de voir combien les Grecs, les Espagnols, les Irlandais et tous les autres souffraient à cause de la politique de ces mêmes banques, via l’ETAT, la BCE ou encore le FMI. De plus, je venais d’apprendre que l’argent placé à BNP Paribas servait à financer des horreurs comme les mines d’uranium d’AREVA au Niger ou encore le barrage Belo Monte en Amazonie. Je ne voulais pas me rendre complice de la misère dans laquelle se trouvent plongés les plus pauvres pour enrichir les plus riches.


 

Comment je l’ai fait ? J’ai contacté un numismate à Colmar qui m’a mise en contact avec l’Alsacienne de l’Or à Strasbourg. Ces derniers m’ont vendu des pièces d’or Napoléons 20F au prix de 207 euros la pièce, c'est-à-dire au cours fixé par l’une et l’autre des parties. Je ne m’y connaissais absolument pas, je leur ai fait confiance. La gentille dame de l’Alsacienne de l’Or a compté devant moi chacune des pièces tout en me conseillant de ne pas les revendre tout de suite… Je l’ai rassurée : je ne comptais pas les utiliser pour gagner de l’argent, je voulais avant tout « punir » les banques. De là, j’ai opté pour une carte Visa de retrait simple et donc abandonné la Gold Mastercard, changé de banque, rendu mon téléphone portable, modifié mon rapport à la consommation : je n’achète depuis, que ce qui m’est nécessaire. Et je dois dire qu’à partir de là, j’ai pu faire des économies moi qui étais toujours dans le débit. Voir filer les billets entre vos doigts se révèle un frein à la consommation inutile, j’en suis un exemple.

Et puis en 2013, 13 ans après mon entrée sur le marché du travail, je décroche enfin un CDI. Un proche me suggère courant juin 2014 d’acheter une maison. J’avais déjà ce projet en 2004 mais 4 banques me l’avaient refusé : je travaillais en intérim ou CDD, on ne me faisait pas confiance. Bon ça ne m’empêchait pas de payer un loyer et charges de 850 euros (durant 7 ans), puis de 585 euros durant ces 3 dernières années. A noter : en 2004 je demandais un prêt de 60 000 euros pour l’acquisition d’une maison, le reste, c'est-à-dire 50% était en apport. Là aussi les banques m’avaient franchement énervées. Je dois le reconnaître. Elles me demandaient toutes un garant. Je suis adulte et responsable. Je refusais de demander à l’un de mes proches de m’assister dans ma démarche.

J’en reviens à juin 2014. D’après les cours de l’or mon apport couvre moins d’un tiers du montant total de l’achat. En effet, j’ai perdu par rapport à mon achat initial et de plus le prix des maisons a flambé. Mais ce n’est pas grave, le taux des prêts a considérablement baissé. C’est le moment d’acheter. Lorsque je vais voir la banque, le Napoléon se vend à 171 euros. Je demande à ma banque actuelle (je change toujours de banque lorsque je ne me sens pas en confiance) si elle me suit dans mon projet tout en lui parlant de cet apport. Je suis surprise : ma conseillère me répond que oui. Vu les refus essuyés en 2004, je suis vraiment euphorique. Je peux enfin accéder à la propriété malgré mes faibles revenus.

Je ramène quelques jours plus tard l’or à la banque. Nous statuons sur un taux de 183 euros par pièces de la veille. Il est moins de 11h. Passé ce délai c’est le cours du jour, à 12h qui prime. Du moins c’est ce que nous dit le document.

Finalement c’est le cours du lendemain qui sera pris en compte = 182.20 euros. Pas grave. Et puis 3 semaines avant la signature finale de la vente, ma conseillère m’appelle et me dit que sur toutes les pièces, seules 5% des pièces ont été payées à ce prix : 182.20 euros. « Certaines pièces » (donc les autres ?) sont « abîmées » et doivent partir chez un expert. Première surprise : j’ai payé le prix fort pour toutes les pièces en 2010 et 95% sont abîmées ? Je songe à l’Alsacienne de l’Or et ses recommandations : « Ne les vendez pas tout de suite ». Je dois me rendre à l’évidence, on m’a grugée. Et aucun recours…

Je me rends sur divers sites qui m’apprennent que les Napoléons abîmés sont voués à la fonderie et qu’il faut dans ce cas les vendre au poids d’or fin. Je le précise à la banque et demande la vente au poids.

 

« une pièce de qualité, n’ayant pas de trace de manipulation gardera toute sa prime. De mauvaises conditions de conservation (contact avec les doigts, rayures, usure par le frottement…) entraineront une décote de 4 à 10% pouvant donner une prime négative. Dans ce cas les pièces sont fondues et revendues au prix du métal précieux." (2)

Extraits de la conversation par mails : (les phrases en italique correspondent au service de la banque en question)

« Notre cliente m’interroge sur certains points de ce dossier pourriez-vous me préciser les réponses : 

Sauf erreur de ma part sur la transaction initiale était indiquée à titre estimatif une valeur de 183 euros valable pour toute transaction réalisée avant 11h et modifiable selon la qualité de l’or

Une première transaction pour XX pièces a été réalisée pour une valeur de 182.20 euros pourriez-vous m’expliquer pourquoi ?

L’estimatif mentionne le cours de la veille, il y a un fixing par jour calculé à 12h00, on ne connait jamais le cours réel au moment du passage de l’ordre. Au 16/07 à 12h00 le cours était de 182.20€

Les autres pièces ont été envoyé pour une expertise d’après ce que j’ai compris et il en ressort que XXX pièces sont évaluées à 170 euros pièce et 2 (frappées étrangère) à 150 euros chacune est-ce une expertise au poids ?

Nous ne recevons pas de rapport détaillé de l’expertise, je ne peux donc pas vous apporter de réponse à ce sujet, la notion de « non boursable » est utilisée lorsque la pièce est abimée ou usée. Frappe étrangère indique que la pièce n’est pas été n’a pas été conçue en France.

Pourriez-vous m’indiquer le poids total des pièces restantes ?

Le poids brut d’un Napoléon 20F est de 6.45g - or fin 5.80g (comme si je ne le savais pas, il ou elle doit vraiment nous prendre pour des gourdes. Nous avons demandé le poids total des pièces restantes et il ou elle répond par pièce)

Pourriez-vous également me préciser le montant net déduit de tous les frais en cas d’acceptation de votre proposition ?

XXXX€ Brut - Frais 704.35€ - € Net XXXXX,XX

Par ailleurs si la cliente refuse votre proposition pourriez-vous m’indiquer les frais de retour ?

40 € HT »

Je réponds ceci à ma banque :

« Je les vends pour la valeur qu'elles ont en or fin. Je les ai payés pour chacune d'entre elles 207 euros en 2010. Je sais bien que je me suis fait avoir, mais ce n'est pas une raison pour me faire gruger une fois encore. Et je tiens à voir les documents de l'expertise afin de m'assurer du bon poids. »

Réponse de la banque :

« Nous n’aurons pas de document comme indiqué par le service ;

Ce service transmet à un expert indépendant qui nous transmet une proposition à accepter ou à refuser ; lors d’un refus les pièces vous sont restituées moyennant les frais de retour et ensuite vous pourrez vous adresser à d’autres « acheteurs »

Je regarde avec eux pour les modalités de retour et vous tiens informé néanmoins il faudra repousser votre vente. »

Mes réponses :

Dans un premier temps :

« Votre titre : "Pièces non boursables " parle de lui-même : je suis en droit de demander la vente au poids et vous me répondez lorsque je demande les conclusions de l'expertise de CPOR :

"Nous n’aurons pas de document comme indiqué par le service ; " ça ne m'étonne pas. Les vautours sont toujours malhonnêtes. J'ai pris contact avec des comptoirs, ils sont tout autant sans scrupules, comme ceux qui m'ont vendu ces pièces et ceux qui songent à me les racheter via votre service.

Je vends des Napoléons, je paie des services et je n'ai pas le droit d'être au courant de l'expertise des MES pièces mises en vente. Le serpent fait son nid et laisse sur le carreau le plus honnête. Normal. On vit cela depuis le début du capitalisme. Il y a ceux qui sont pour une richesse établie sur le dos des autres, et ceux qui s'en fichent, ne veulent pas "faire de l'argent, s'enrichir" mais aspirent simplement à l'équité.

D'accord, je m'incline face à ces gens qui m'importe peu. La valeur accordée à ces pièces ne sont que le reflet de ce qu'ils sont : croire qu'ils sont puissants en achetant ou vendant de l'or dans l'unique but de s'enrichir... mais leur vraie valeur humaine ne dépassera jamais la mienne. Ils sont méprisables pour cela.

Vendez mon or à leur proposition et qu'ils se gaussent de ma situation : "Elle veut acheter une maison, on va la prendre à la gorge. On va lui demander moins puisqu'elle n'a pas le choix et lui faire perdre de l'argent, afin de mieux nous enrichir"

Que je ne puisse pas prendre connaissance des résultats de l'expertise ne m'étonne pas. On se fout de ceux qui n'ont pas grand chose : on les spolie et ça nous rend plus riches. Mais riches de quoi ? De conneries oui sûrement... mais en tant que vautours, ceux ci pourraient être exterminés que je ne les plaindrais pas, toute personne empathique que je suis. Parce que je le suis pour les personnes qui sont justes, pas pour celles qui se montrent perverses. 

Alors oui, acceptez la proposition de "vos pairs", de "votre service" à défaut que j'accepte celle "d'autres acheteurs"... mais net de frais. Et dites leur que je les emmerde. Ils ne sont rien pour moi, ils ne valent rien, n'ont aucun pouvoir sur moi. Un jour ils comprendront que l'argent ne fait pas tout. »

Sans réponse de la part de la banque, j’envoie un second mail :

« Bonjour,

Je reviens vers vous puisque pas de nouvelle. Par mon dernier mail, j'acceptais l'offre transmise par l'expert indépendant soumise à votre service. L'essentiel pour moi étant non pas de "gagner de l'argent" mais bien de pouvoir acheter la maison sans trop m'endetter.

Après calcul, je n'ai non pas besoin de XX XXX euros d'apport personnel mais bien de XX XXX. Parce que si je compte bien, XX XXX (prix de la maison) + XX XXX (frais de notaire) font bien XXX XXX (prix fixé dans le compromis de vente) et non XXX XXX.

Si je compte les XX XXX,XX euros présents sur mon livret bleu, il ne me manque plus que : XX XXX, XX. Votre service m'offre XX XXX,XX net, Allélouïa ! Je parviens à un total de : XX XXX,XX euros. Il me reste même XXX,XX euros pour me chauffer cet hiver ! Je n'ai donc plus à demander à ma fille qu'elle me prête XXXX euros pour m'aider mais juste XXXX euros, parce que le déménagement, c'est un ami qui a une entreprise de déménagement et qui m'octroie de différer cette dépense. Je n'ai pas beaucoup d'argent mais pas mal de proches qui me font confiance parce qu'ils me savent honnête. ^^

Je fais donc cadeau de ces Napoléons au prix demandé à qui le veut. Je tiens vraiment à m'en débarrasser le plus rapidement possible. D'imaginer tous ces gens lorgner ainsi sur de simples pièces et qui de plus sont "abîmées" m'indispose. Je ne comprends pas cet engouement.

Cependant, notez que pour assurer la maison et la voiture, je passerai par la MAIF qui me propose pour exemple d'assurer la maison à XXX euros par an. Idem pour le prêt travaux, je passerai par le CNAS si possible (j'ai monté un dossier) pour emprunter XXXX euros afin de financer les premiers travaux, avec un  1.21 %, sur 5 ans à hauteur de XXX,XX euros par mois. C'est aussi cela, l'avantage d'être fonctionnaire. Autant en profiter. Et si le dossier est refusé, autant dire que je m'en passerai. Je suis plutôt économe et n'ai aucun besoin de superficiel.

J'espère ne pas vous avoir froissé avec mon dernier mail, je suis nature et je laisse toujours libre cours à mes émotions. Descartes était pour écouter la raison, je suis pour suivre mes émotions, ça me permet de ne pas sombrer dans la névrose.

Cordialement,

PS : si l'offre ne tient plus, faites le moi savoir rapidement, j'ai tout de même pris contact avec des acheteurs qui me rachèteraient cet or au poids d'or fin. C'est fou comme tout le monde se bouscule autour des Napoléons, même si ceux-ci sont "abîmés" ou "frappés à l'étranger"... »

Alors non, je ne suis pas naïve, enfin pas à ce point. Simplement je n’ai pas idée, pour ne pas en fréquenter, de ce qui anime ce genre de personnes qui se comportent comme de véritables parasites. Tout ce qu’ils ont à faire pour voler les autres c’est de se cacher sous des pseudos titres de numismates, d’expert, de banquier… Mais il ne faut pas se leurrer. Leur respectabilité s’arrête là, à ces simples titres. Il vaut mieux faire confiance à un vrai voleur, un bandit… qu’à un « notable ». 

En tous les cas, Cantona m’a bien déçue. Que de la gueule ! Même pas cap… ^^ Sans parler des autres…


Quels bouffons !

Ce blog aussi à parcourir : http://lintegral.over-blog.com/2014...

Sources :

  1. http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ric_Cantona
  2. http://www.loretlargent.info/or/la-prime-des-pieces-dor-expliquee-aux-novices/433/


25 réactions


  • Rincevent Rincevent 18 août 2014 18:55

    En somme vous avez perdu pour vous être lancée dans un secteur dont vous ne connaissiez pas les règles du jeu ? Avec cette démarche, il vous serait probablement arrivé la même chose, voire pire, dans d’autres secteurs aussi spécifiques.

    Sur les conseils d’un ami, je m’étais intéressé à ce secteur, un temps. N’y connaissant rien non plus mais pas si confiant, j’ai donc entamé quelques petites recherches, ce qui m’a permis de découvrir les détails importants que vous évoquez (frappe, qualité des pièces, provenance, etc.) avec toujours le même conseil : pour vendre ne jamais passer par les banques, l’or physique elles ont horreur de ça !

    D’abord elles ne savent pas faire, ensuite elles préfèrent, et de loin, vous fourguer leurs produits virtuels (comme l’or papier éventuellement).


    • Io Camille Kaze Io Camille Kaze 19 août 2014 00:00

      Ce n’est pas de perdre qui me gêne puisque je n’ai pas acheté cet or pour gagner mais bien pour « punir » les banques. Ce qui m’agace surtout est de voir certaines professions s’enrichir sur le dos de petites personnes et ce sans scrupules et en toute légalité.

      Ne jamais passer par des banques ? Parce que vous pensez que les numismates sont mieux, vous ? Vous avez lu ce que j’ai écrit : pour l’achat je me suis tournée vers une maison remplies de numismates. Et ce sont les premiers à m’avoir arnaqué en me vendant des pièces qu’on me dit aujourd’hui « abîmées ».

      De plus dire qu’elles ont horreur de l’or physique est faux. Vous n’avez pas lu lien posté à la fin...

      Je dirai que la seule maison qui me semble sérieuse est CPOR. Si je l’avais su au départ, je n’en serais pas aujourd’hui à vendre des pièces « abîmées » et « frappées à l’étranger » avec une décote par rapport au cours actuel. Quant aux particuliers... ou Ebay, ce n’est pas mieux, vous en conviendrez.


    • Rincevent Rincevent 19 août 2014 11:16

      Deux problèmes différents : 1) Les banques - 2) Le marché de l’or.

      - Vous avez voulu punir les banques… Ambitieux programme, non ? Nous devons être nombreux à avoir ce genre d’envie mais, en pratique, que peut-on faire ? Sortir d’un système bancaire qui mélange joyeusement (?) banque de dépôt et banque d’affaires, les clients du dépôt (vous, moi) étant là pour éponger les pertes des affaires. On peut le faire en se tournant vers des structures genre Crédit Coopératif. Pour l’instant c’est ce que j’ai trouvé de mieux.

      - Le marché de l’or. Un milieu où on ne peut pas se lancer revêtu de sa seule confiance… Vous avez payé pour l’apprendre. CPOR est un poids lourd du secteur mais il sert aussi d’expertise pour les banquiers (le Crédit Agricole en détient 20 %) http://www.tessi.fr/solutions-services/cpor-devises/ et ça aussi vous en avez fait les frais

      - Par Ebay effectivement à fuir, on peut y trouver de très beaux… faux : http://www.journaldelor.fr/tag/fausses-pieces-or/

      En relisant vos lien, je n’y ai rien trouvé qui contredisait formellement ce que je disais : les banques ne sont pas à l’aise avec l’or physique, elles préfèrent de beaucoup l’or papier virtuel (elles ne possèdent pas la contrepartie en or réel) et manipulable. Après, si vous tenez à passer par elles, elles vont faire, en s’abritant derrière l’expertise mais ça, maintenant, vous connaissez aussi.

      Cerise sur le gâteau, les majors banques chargées de la cotation de l’or sont plus que soupçonnées de manipulation des cours…

      http://www.lecontrarien.com/une-nouvelle-preuve-de-la-manipulation-des-cours-de-lor-28-02-2014-edito

      http://bourse.lefigaro.fr/devises-matieres-premieres/actu-conseils/soupcons-de-manipulations-du-marche-de-l-or-1013448


    • Io Camille Kaze Io Camille Kaze 19 août 2014 21:51

      Les « punir » oui, j’ai voulu et oui, j’en fais les frais à ce jour, parce que les numismates ne sont guère mieux. Merci pour l’info concernant CPOR et les couillons qui s’amusent à truquer la cotation... Plus rien ne m’étonne. Quant au Crédit Coopératif ou la Nef, ça reste des banques...

      Comment a-t-on pu donner autant de pouvoir à de tels personnes ? C’est surtout cela que je tente de comprendre. On sait que de nos jours ce ne sont plus les politiques qui ont le pouvoir mais bel et bien la finance. Et là, il faudrait réellement se demander ce qu’il va advenir de « petits » comme nous, sans parler de nos enfants qui suivent.


  • Calva76 Calva76 18 août 2014 18:59

    C’est ainsi depuis la nuit des temps :
    Le « petit » sera toujours plumé.  smiley


    • ObjectifObjectif 18 août 2014 22:56

      Ce serait plutôt le « naïf » que le petit.

      C’est comme pour la défense d’un territoire, quand les habitants ont une formation militaire, il n’est jamais envahi, cf la Suisse.

      En l’occurrence, le message de base repris par Cantona, c’était quand même « méfiez-vous des banques »...


    • Io Camille Kaze Io Camille Kaze 19 août 2014 00:05

      Je parlerai plutôt de novice que de naïf. Et puis si c’est un mal de faire confiance à autrui, où allons-nous ? Vous faites bien confiance à votre boulanger ou boucher, non ?

      Quant à Cantona, il n’a pas fallu l’attendre pour le savoir que les banques se fichent de nous. C’était une bonne idée, qu’il n’a pas suivie bien sûr (on l’a vu par la suite et de plus sa femme a même fait une pub pour LCL).


    • ObjectifObjectif 19 août 2014 12:36

      Un novice sait qu’il est novice et ne se fait pas confiance, il pose des questions et réfléchit en évitant de foncer tête baissée...

      Un naif est juste inconscient qu’il est naif, puisqu’il n’a jamais été exposé (à la maladie, au sens médical du terme)...

      S’il y a « argent », « monnaie », or, c’est parce que par définition il n’y a plus confiance. Avec les personnes en qui vous avez confiance, vous « donnez sans compter », on ne parle pas d’argent, « ce serait une offense » car une preuve du manque de confiance.

      Sinon j’évite de manger de la viande smiley A la campagne, les maquignons n’avaient pas meilleure presse que les bouchers.

      Et je préfère un boulanger franc qui prévient qu’il fait cuire du pain congelé...


    • Io Camille Kaze Io Camille Kaze 19 août 2014 21:53

      Si ça vous amuse tant de me traiter de naïve... Je suis honnête et oui souvent les deux vont de pair. Mais comme on dit, l’honnêteté ne paie pas, n’est-ce pas. Il n’y a que ceux qui ne le sont pas qui s’en sortent toujours. Il suffit de voir toutes les affaires dans lesquelles trempent le gratin.


  • ObjectifObjectif 18 août 2014 22:36

    Bonjour,

    Désolé, mais je ne comprend pas pourquoi vous tournez cette mésaventure comme une critique contre l’appel à sortir des banques, appel relayé par Cantona.

    Vous venez de vous faire avoir une fois de plus par une banque, donc cela devrait plutôt vous inciter à les éviter encore plus, non ? Le numismate et cette société ont aussi manqué de prévenance à votre égard, c’est sûr.

    Vous dites que vous avez acheté de l’or, alors que vous avez acheté des pièces : il y a clairement une grande différence...

    Vous vous êtes fait avoir plusieurs fois, d’ailleurs :

    - parce que vous avez acheté des napoléons au lieu d’acheter de l’or brut, sans comprendre les conditions d’achat et de vente. Quand on achète des choses aussi chères, on regarde d’abord comment les revendre... Il faudrait voir un conseil légal car pour une vente en 2010 vous pouvez peut-être encore porter réclamation ;

    - parce que la banque n’a certainement pas le droit de vous faire payer de tels frais cachés, sans aucun devis et sans un accord signé de votre part. Il faudrait voir un conseil légal pour faire annuler la dite vente ou au minimum recevoir un remboursement des frais indus ;

    - et surtout parce que vous avez demandé un crédit bancaire, c’est à dire que vous louez de la monnaie que la banque vient de créer pour vous, sans aucun frais, ce qui fait que vous avez participé à faire augmenter l’inflation monétaire au profit de la banque et au détriment de tous les épargnants, dont vous-même.

    cf http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/bancopoly-le-jeu-qui-fait-fureur-102959

    ou http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/attention-154213

    Votre histoire vient donc nettement confirmer l’avis de Cantona, et montrer votre naïveté, hélas bien répandue, face aux escrocs que vous nous avez décrit.


    • Io Camille Kaze Io Camille Kaze 19 août 2014 00:21

      Vous ne comprenez pas pour Cantona ? Mon histoire a démarrée à partir de son appel. Appel qu’il n’a pas suivi comme dit plus haut.

      J’ai acheté des Napoléons après lecture de plusieurs articles sur la question. Vous allez me dire : « vous vous êtes encore fait avoir : internet regorge de mauvais conseils »...

      "- parce que la banque n’a certainement pas le droit de vous faire payer de tels frais cachés, sans aucun devis et sans un accord signé de votre part. Il faudrait voir un conseil légal pour faire annuler la dite vente ou au minimum recevoir un remboursement des frais indus ;« ce passage m’intéresse, j’aimerais en savoir plus. Qu’appelez-vous frais cachés ? J’ai signé un devis mais oui, pour le prix de 182.20 euros par pièces. C’est ensuite, à 3 semaines de la signature pour la vente de la maison qu’ils m’ont indiqué que 95% des pièces étaient »abîmées". Faire annuler la vente ? Et comment je fais l’acquisition de la maison ? Alors oui pour ce faire j’ai eu recours également à un prêt complémentaire. Je participe à faire augmenter l’inflation monétaire ? heu... et lorsque je verse mon loyer à la propriétaire qui se trouve être retraitée possédant plusieurs appartements, qu’est-ce qui me dit qu’elle ne participe pas elle aussi à augmenter l’inflation monétaire ? Dois-je rester locataire jusqu’à ma mort et risquer de ne plus pouvoir payer le loyer parce que cette retraite que tout le monde attend sera obsolète ?

      Et encore une fois, je ne suis pas naïve, simplement oui, je me suis lancée dans une aventure en n’ayant que peu de connaissance sur sa finalité. Mon coup de gueule va contre ces gens, ceux qui spolient les plus petits pour enrichir les toujours plus gros : les numismates, les banquiers... la finance quoi ! Toujours les mêmes il me semble. 

      Pour info : le recours pour escroquerie peut être fait dans les 3 années qui suivent la vente. Le délai est dépassé pour ma part.


    • foufouille foufouille 19 août 2014 12:05

      acheter des pièces d’or, c’est pour le long terme. le prix du lingot augmente depuis longtemps. tu peut aussi te faire arnaquer.

      certains sont juste recouvert d’or.

      c’est le vrai monde.

       smiley


    • ObjectifObjectif 19 août 2014 12:48

      Pour moi, si le document que vous avez signé ne prévoyait pas les frais, il y a un recours à imaginer. Et pour votre achat initial, je ne pensais pas à une escroquerie mais à une tromperie sur la marchandise, mais je ne connais pas les délais : consultez un conseil légal !

      Votre article est utile, merci. Mais il montre surtout que les gros spolient les petits, seulement parce que les petits se laissent manifestement faire : si vous ne le voyez pas, parce que vous vous placez en « victime innocente », il me semble qu’un lecteur moyen voit bien qu’il y avait des choses à faire.

      Quand à la question des crédits bancaires, ne restez pas « naïve », regardez plus en profondeur car c’est la cause technique des problèmes monétaires actuels. A tel point qu’une initiative constitutionnelle suisse veut faire supprimer la création monétaire par les banques privées. http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/

      Lisez par exemple :
      http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/pour-un-systeme-monetaire-112936
      ou le dernier de la série :
      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-virus-le-plus-discret-cache-en-153489
      ou
      http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/scoop-la-banque-d-angleterre-149472

      Ce livre est aussi une bonne introduction : Les Secrets de la Monnaie – Changer la monnaie pour changer le monde


    • ObjectifObjectif 19 août 2014 12:59

      Si vous avez peur de l’or, achetez directement du tungstène smiley
      http://bourse.lefigaro.fr/devises-matieres-premieres/actu-conseils/meme-les-lingots-d-or-sont-victimes-de-contrefacon-297897

      De toute façon, la solution n’est pas dans l’accumulation de matière ! Il faut améliorer les relations entre humains, en priorité...


    • Io Camille Kaze Io Camille Kaze 19 août 2014 21:55

      Je ne comptais pas le vendre (plutôt le léguer à mes enfants) jusqu’à ce que je comprenne que la pierre est le seul investissement valable. Le seul point négatif est d’emprunter. mais à part faire un casse dans une banque, comment faire ?


    • Io Camille Kaze Io Camille Kaze 19 août 2014 22:15

      Je ne comptais pas le vendre (plutôt le léguer à mes enfants) jusqu’à ce que je comprenne que la pierre est le seul investissement valable. Le seul point négatif est d’emprunter. mais à part faire un casse dans une banque, comment faire ?

      A Objectif : ce n’est pas une petite naïve comme moi qui fera faire grimper l’inflation.. ce sont les entreprises qui empruntent tous les jours sans parler du gouvernement pour son train de vie. Depuis 2000 je n’avais plus fait de crédit. Je n’ai même pas de carte de crédit ! C’est le premier en 14 ans, ça va. et ce n’est pas grand chose à côté des entreprises. J’achète de la vieille pierre, à retaper. pas le château de Versailles. ^^ sinon, ça vous dirait pour m’éviter d’emprunter, de me prêter ce dont j’ai besoin et à taux préférentiel, bien sûr... 


    • Io Camille Kaze Io Camille Kaze 19 août 2014 22:21

      "Pour moi, si le document que vous avez signé ne prévoyait pas les frais, il y a un recours à imaginer. Et pour votre achat initial, je ne pensais pas à une escroquerie mais à une tromperie sur la marchandise, mais je ne connais pas les délais : consultez un conseil légal !"

      Une escroquerie est une tromperie : http://www.vos-droits.justice.gouv.fr/vol-vandalisme-escroquerie-11967/escroquerie-20727.html

      Quant au conseil légal, vous voulez dire un avocat ? A part Maitre Ripert, je ne les porte pas vraiment dans mon coeur... Je ne pèse pas assez lourd pour eux...


  • caillou40 caillou40 19 août 2014 10:59

    Je suis en procès avec le crédit agricole pour la succession d’un oncle (côté de ma mère) décédé depuis plus de 10 ans n’ayant pas d’enfant direct que des neveux (3) il s’agit d’une assurance vie de 100.000 euros....la banque ne veut pas payer et garde cet argent illégalement depuis plus de dix ans..vraiment des enfoirés...Il existe en France des dizaines de milliers de gens dans ma situation..J’oubliais...la banque à quand même payé l’argent sur son compte..mais ne veut rien entendre pour le contrat d’assurance vie.. ?


    • ObjectifObjectif 19 août 2014 12:49

      Désolé d’apprendre cela, vous devriez publier la dessus, ce serait certainement efficace car le CA n’aime pas ce genre de publicité...


    • Io Camille Kaze Io Camille Kaze 19 août 2014 21:58

      Peut-être votre oncle aurait-il du nommer ses bénéficiaires ? Souvent les personnes ne songent pas à cela et d’autant plus les personnes sans enfants. Mon frère défunt, qui n’a pas eu d’enfant l’a fait peu de temps avant d’être emporté par la maladie.

      Pour le recours, je ne puis vous conseiller et vous avez du le comprendre en découvrant ma naïveté...


  • tRivi 19 août 2014 12:53

    En ce qui concerne l’achat d’or et en particulier les pièces, il vaut mieux et maître dans l’art de l’expertise et cultiver la patience. Par contre acheter de l’or brut est moins risquer. En effet elle reste une « valeur » sûr et en cette période correspond à un bon investissement dont il faudra savoir faire bonne usage concernant l’évolution de sa « valeur ». Et c’est là que ça se complique !


    P.S : Petit pensé à l’empire Chinois qui détient à ce jour le plus gros stock d’or au monde et qui n’est que partiellement connu...

    • Io Camille Kaze Io Camille Kaze 19 août 2014 22:06

      Oui je suis au courant pour les Chinois. Et ils ont bien raison de s’être allié avec le BRICS. L’impérialisme américain a assez fait de dégâts dans le monde.Je ne dis pas qu’ils sont meilleurs, mais ça ne fait pas de mal à l’oncle sam d’avoir un concurrent tout aussi puissant, voire plus en face de lui.


  • Rincevent Rincevent 19 août 2014 13:40

    Pourquoi acheter de l’or ? Pour se prémunir contre la bulle financière qui va finir par éclater un jour ou l’autre sans prévenir vraiment (à part les initiés, c.a.d. ni vous ni moi). Avec de l’or physique (surtout pas de l’or papier !) vous pourrez toujours acheter quelques chose, alors que les porteurs de titres se retrouveront ruinés avec des « emprunts russes » nouvelle version.

    Acheter sous quelle forme ? Soit des lingots ou des fractions de lingots, soit des pièces et là, on entre dans un univers plus compliqué. Par rapport aux lingots, les pièces bénéficient d’une prime (variable) qui fait qu’elles valent plus que leur poids en or : http://www.gold.fr/informations-sur-l-or/glossaire/la-prime-sur-les-pieces-dor Après, il faut ne pas acheter n’importe comment : http://www.gold.fr/informations-sur-l-or/guides/comment-garantir-la-prime-sur-vos-pieces-dor L’avantage premier des pièces c’est la souplesse, on peut en acheter/vendre par petites quantités, selon ses besoins.

    Vu les cours en yo-yo depuis un bon moment, le placement or, pour un particulier, n’est pas réellement un instrument de spéculation efficace (à moins de s’y consacrer 24 h sur 24 et encore). C’est juste une solution pour sauver ses billes en cas de crash et ce n’est déjà pas mal.

    Pour les Chinois, outre leurs besoins en joaillerie (ils adorent ça, les Indiens aussi) il y a une volonté à long terme de leur gouvernement : arriver à se passer du dollar comme monnaie-étalon puisqu’ils ne maitrisent pas la planche à billets US qui tourne à plein régime en les ruinant petit à petit et là, quoi de mieux que l’or ?


    • Io Camille Kaze Io Camille Kaze 19 août 2014 22:07

      Je n’ai même plus envie d’entendre parler d’or... j’ai assez donné pour ma part. On ne m’y reprendra plus. Je préfère investir dans la pierre, faire mon potager, me retirer de ce monde de fous en quelque sorte et me préoccuper des miens.


  • sls0 sls0 20 août 2014 05:08

    L’or ça fait un an qu’il est à 1300$ l’once, en septembre 2011 il était à 1900$.
    Certaines banques ne sont pas étrangères à cette sous évaluation, elles n’aiment pas qu’il soit trop attirant et fasse concurrence à leurs produits dont certains sont pourris.
    Pour le particulier l’or physique est une valeur refuge, comme l’immobilier sans bulle, en ce moment il n’est pas idiot de trouver une valeur refuge il commence à avoir des signes de crack, en 4 ans les USA ont émis plus de dollars que dans toute sa carrière, il y aura peut être un problème, la fuite en avant n’est pas toujours une solution.

    Pour un trader gagner de l’argent avec l’or et faisable, c’est de l’or papier qui a la valeur qu’on lui donne, si tout ceux qui ont de l’or papier demandaient sa conversion en or physique, il y aurait de grosses surprises.

    Si je me base sur cette vidéo, les banques ne sont pas toujours inattaquables, on y parle aussi du futur des épargnants.
    Elle peut paraitre alarmiste mais j’y ai vu moins d’aberrations qu’en regardant les marchés financiers 3h par jour.
    J’entends encore plus d’aberrations de la part des spécialistes économistes que l’on voit à la télé.

    Eric Contonna n’avait pas tord, pas plus que Camille, mais il ne faut pas oublier que la personne que l’on a devant soit à la banque, son boulot c’est de faire gagner de l’argent à la banque et à ses actionnaires, si le client qui est plus considéré comme une marchandise maintenant gagne ou perde....

     


Réagir