samedi 5 décembre 2015 - par Parrhesia

Il est temps de revoir l’ordre de marche contre le nouvel ordre mondial !

Dans une vidéo présentée le 27/11 sous le titre : « Les sources du terrorisme : Michel Collon accuse et lance un appel », ddacoudre nous offre un discours intéressant et qui mérite que l’on s’y arrête avec considération, mais aussi avec objectivité.

Respectables, en effet, le courage et le talent de montrer du doigt les véritables responsables au plus haut niveau, de la situation catastrophique de la France. Les mêmes qui portent également une part non négligeable de responsabilité dans les convulsions géopolitiques actuelles.

Comment ne pas reconnaître avec Michel Collon les conséquences funestes pour la France et pour l’Europe (mais pas seulement pour elles) de la compromission avec le Qatar, l’Arabie Saoudite, la Turquie, les grands pétroliers anglo-saxons et assimilés et la haute finance mondialiste. Compromission sans doute enluminée de beaux pétrodollars mais seule en profite une minorité, et une minorité qui profite beaucoup ! Une alliance contre nature qui contribue à semer la mort, la ruine et la désolation sur trois continents au moins.

Ce n’est pas tout ! Non seulement notre actuelle gouvernance se montre incapable de mener une politique économique extérieure à la fois honorable et rentable (ce qui, nous devons en convenir, n’est pas toujours facile), mais elle va probablement se faire exclure par les anglo-Saxons - comme d’habitude - du bénéfice économique que nous aurions pu espérer de cette compromission ! Or ce bénéfice économique aux parfums d’hydrocarbures qui nous échappe régulièrement pourrait cependant contribuer au renflouement de notre calamiteux budget national, facilitant ainsi une restauration de notre politique sociale actuellement gravement mise à mal !!!

Pour cela, il nous faudrait évidemment des « socialistes » d’un autre type que Fabius, Hollande, Valls ou Macron !!!

Observons de même, avec l’auteur, les comportements comparés de MM. Fabius et Erdogan. Tous les deux viennent de jeter une lumière crue sur leurs convictions respectives. Avec son « al Nosra fait du bon boulot sur le terrain » le premier nous éclaire sur la respectabilité de ses préférences nationales. Avec la destruction de l’avion russe et la commercialisation du pétrole de Daech, le second nous éclaire sur la nature exacte de ses véritables alliances…

Cependant, aucun des deux n’a été sanctionné, ni même seulement désavoué de manière officielle, ni par notre président, ni par nos gouvernants, ni par le moindre des membres du Conseil de l’Europe… non plus que par son président, Jean-Claude Juncker ! Ce sont là des indications instructives tant sur niveau actuel de la gouvernance française que sur la sincérité de l’engagement pro-européen de la Commission européenne. Toute opposition motivée et clairement exprimée à cette situation est donc la bienvenue !!!

Reconnaissons également que Michel Collon a grandement raison lorsqu’il fait remarquer que chaque fois qu’un pays musulman est dirigé par un leader un peu plus démocratique que ses homologues, il est assassiné ou renversé par les patrons de l’occident. Il convient néanmoins d’ajouter, en bonne justice, que dans ces entreprises occidentales condamnables, pour ne pas dire purement criminelles, les occidentaux ne manquent jamais de bras autochtones, volontaires à défaut d’être bénévoles ! La résistance exemplaire de Bachar al Assad à l’agression de la coalition occidentale et des assassins de la multinationale Daech and Co, grâce au soutien d’une large majorité de son peuple, est d’ailleurs sur ce point on ne peut plus éloquente.

Autre leurre d’importance primordiale sur lequel Michel Collon mérite d’être écouté avec attention, c’est le « miroir aux alouettes » de la protection du pays par le gouvernement.

D’abord, nous refusons des informations proposées par les Renseignements syriens alors que la coopération avec ces mêmes services renforceraient la lutte des services français contre le terrorisme. Il semble même selon Michel Collon, (et nous n’avons pas de raison de douter de ses sources), que ces mêmes informateurs nous aient déjà permis de déjouer au moins un attentat par le passé.

Qu’il soit permis d’ajouter à ce constat l’aberration constituée par l’ouverture inconsidérée de nos frontière nationales ! Depuis la signature des accords de Schengen en 1985, les partisans du parti mondialiste opérant en France comme dans toute l’Europe, ne cessent de nous vanter les vertus de la libre circulation à l’intérieur de l’ensemble Européen. De même, nous sommes censés faire confiance aux frontières extérieures de l’Europe pour assurer contrôles et régulations du passages des personnes et des biens, des capitaux et des marchandises licites ou contingentées, voire prohibées, Etc.

Joli résultat !!!

Résultat tel, d’ailleurs, qu’au moment même où j’écris ces lignes, la France est contrainte de revenir officiellement au contrôle frontalier traditionnel pour éviter une possible catastrophe en raison de la tenue du Cop21 !

Or, si la restauration de nos frontières est indispensable pendant la durée d’un congrès pour empêcher les entrées indésirables, combien d’entrées indésirables incontrôlées ont pu se produire depuis 1985 ? Combien vont continuer à se produire après la fin du congrès ?

Plus que jamais, la situation est suffisamment probante pour inciter nos dirigeants à revenir sur Schengen. C’est une occasion unique de renvoyer la très mondialiste « Commission Européenne » dans son coin en lui signifiant que l’espace Schengen ne nous amuse plus. Une occasion superbe de nous en désolidariser officiellement !!! Or quelqu’un a-t-il entendu la moindre protestation officielle du gouvernement français à ce sujet ? Rien ! Comme d’habitude !!!

Ils vont, aussi continuer, comme d’habitude, à prétendre que « leur » priorité c’est « notre » sécurité ! Comme ils nous assurent régulièrement que "leur priorité" c’est "notre" emploi, ou la baisse de nos impôts, ou encore la sauvegarde de notre protection sociale, ou encore… toute la poudre que l’on nous jette aux yeux quotidiennement !

Mais par souci d’objectivité, nous formulerons aussi quelques objections à certaines convictions perceptibles dans les propos de Michel Collon

1) Ainsi, au nom du combat contre la discrimination raciale, l’article condamne je ne sais plus quel ex-agent de la France et d’Israël, qualifié a priori « d’extrême droite ». Motif : cet agent a mis en cause l’absence de culture dans le monde arabe (je résume), et a déclaré qu’il n’y avait pas de démocratie dans le monde en question. Et Michel Collon de préciser : « Ça, ce n’est pas une question de religion… »

Eh bien, précisément si ! C’est très exactement, dans ce cas, une question de religion dans la mesure où l’Islam tend par nature à imposer la charia comme règle prioritaire de comportement civil et de gouvernance politique partout où il s’installe. Aucune des deux autres religions issues du Livre, j’entends par là le judaïsme et le catholicisme et confessions apparentées, ne témoigne plus, depuis longtemps d’exigences religieuses aussi draconiennes au regard de la Chose Publique. Et si certains clans fondamentalistes juifs ou judéo-chrétiens manifestent encore aujourd’hui des exigences religieuses hors de saison, du moins ne parviennent-ils pas à convertir ces exigences en réalités gouvernementales ! Quel gouvernement moderne et représentatif sur la scène internationale, sous une autre influence religieuse que l’Islam, lapiderait encore le plus officiellement du monde les femmes de son peuple ?

J’exclue ici toute velléité d’ingérence dans le fonctionnement des sociétés islamiques en terre d’Islam. Mais le fait est que l’auteur de l’article me semble commettre une erreur en niant l’impact négatif de ces particularismes religieux. Et ceci, surtout lorsqu’ils sont implantés en terres de traditions chrétiennes ou autres contre la volonté des populations : Ce qui est manifestement le cas en ce moment en France et en Europe.

L'expérience montre que ces particularismes religieux sont séculaires, pour ne pas dire originels, et rien n’indique qu’une quelconque mutation positive véritable soit en cours ; c’est le moins que l’on puisse dire !

2) Nous comprenons l’attachement louable de l’auteur à la genèse d’une harmonie humaine universelle. Nous comprenons son désir fondamentalement communiste de voir l’Internationale devenir demain « le Genre Humain ». Mais nous lui proposons d’admettre en retour que cette Internationale n’est pas encore exclusivement constituée, d’éléments prêts et aptes à venir vivre avec nous et chez nous en toute équité, dans le respect de ce que nous sommes, humainement et culturellement. En outre, il n’est pas non plus exagéré de dire qu’aujourd’hui, nos capacités économiques d’accueil ne sont pas infinies. Nous lui proposons donc d’admettre la nécessité de limiter cette immigration non seulement quantitativement, mais aussi qualitativement. C’est-à-dire de la réserver aux postulants capables de concourir efficacement et harmonieusement à l’essor économique de la nation. (Il va de soi que je n’envisage pas d’essor économique harmonieux sous l’actuel système libéral imposé par le capitalisme exclusivement financier, système qui fait de l’actuelle Europe une contre-Europe de fait…)

Une véritable révolution serait que la base du PCF et de ses proches rejoigne la partie des siens qui a déjà compris une chose : Le tsunami de migrants qui submerge maintenant cette contre-Europe est organisé par les mondialistes du N. O. M. Or ces mondialistes-là sont en réalité les ennemis jurés et mortels du mondialisme tel que rêvé par l’Internationale Socialiste. Ils sont en réalité les ennemis méprisants du genre humain en général à l’exception, bien sûr, de leur propre caste !

3) Nous comprenons aussi l’attachement de l’auteur à l’importance de l’action du corps enseignant sur la formation des jeunes générations. Néanmoins, une longue expérience nous incite désormais à la méfiance vis-à-vis de certaines conceptions de la formation des jeunes. C’est pourquoi nous souhaitons vivement que la partie de formation confiée à l’enseignement (de tous niveaux) soit strictement limitée aux sujets scolaires traditionnels et aux bases de la civilité… Un peu comme avant, quoi …

Est-ce possible ? Ce serait en tout cas souhaitable dans l’intérêt général.

Et quoi qu’il en soit… bonne journée à vous Monsieur Collon.



17 réactions


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 décembre 2015 08:30

    Bonjour,
    Je sens que la schizophrénie nous gagne... Comment peut-on d’un côté, reconnaître que les pays de l’ OTAN soutiennent, arment et entraînent les djihadistes, pour en faire des mercenaires au service de politiques pétrolières et gazières, faire éclater des Etats souverains et répandre le chaos. ( C’est ce que nous découvrons petit à petit)


    Et croire « en même temps », que ces mêmes mercenaires sont « une entité indépendante » de ceux qui leur ont donné le jour ? ( ça, c’est la version officielle)

    Ce qu’ils appliquent partout, c’est la charia, mais surtout, c’est le chaos ! Ils participent « à la stratégie du choc », qui permet aux gouvernements d’imposer des décisions liberticides aux citoyens « sidérés » et infantilisés. Sous couvert de les protéger, évidemment. Et de décider d’interventions militaires sans mandat de l’ ONU, ni invitation des gouvernements concernés.

    Alors, il faut choisir : ou bien les djihadistes sont des mercenaires de l’ OTAN.
    Ou bien ils sont autonomes. Mais ils ne peuvent pas être les deux à la fois.

    • Parrhesia Parrhesia 5 décembre 2015 09:17

      @Fifi Brind_acier

      Bonjour Fifi,
      Serait-Il possible de vous demander, très respectueusement, de vérifier que votre commentaire se rapporte bien à cet article ???

      Où y avait vous lu la moindre ligne de ce que vous lui reprochez ???

      Mais, bonne journée à vous...


    • Alice Rupert 5 décembre 2015 14:09

      @Fifi Brind_acier
       

      De la part d’une taupe du NOM (ou plus simplement du PS/UMP) c’est savoureux smiley

       

      Une des caractéristiques des groupuscules d’extrème-droite est l’accrochage à un gourou (ici, ASSlineau, le gourou de l’UPR).


    • Alice Rupert 5 décembre 2015 14:20

      @Parrhesia
       

      Fifi (clône d’ASSlineau ?) est un troll de l’UPR (Union Pour Rien).

       

      Il fait sa campagne électorale

       

      Or, la campagne électorale c’est pas ici et en plus elle est close :->

       

      Troll à plein temps (20 000 posts) et en ce moment 40 par jour


       

      Il pollue notre forum


    • Alice Rupert 5 décembre 2015 14:31

      @Parrhesia
       

      « Bonjour Fifi,
      Serait-Il possible de vous demander, très respectueusement, de vérifier que votre commentaire se rapporte bien à cet article ??? »

       

      Ce n’est pas tout à fait ça.

       

      Vous avez critiqué l’Islam, la charia, le mondialisme, proposé de limiter l’immigration

       

      Or, dès qu’il voit ça, Fifi abandonne son bla-bla de façade sur l’UE, l’euro, les traités, etc... et monte au créneau toutes dents dehors pour justifier l’immigration massive, défendre l’Islam, soutenir les islamistes, justifier les attentats, par les « attaques » de l’OTAN, de l’UE, des USA, des « colonialistes » et j’en passe et des …

      et non par leur vraies causes


    • Parrhesia Parrhesia 5 décembre 2015 15:39

      @Rupert

      Comme vous le voyez, et à quelques exceptions près, je m’efforce de mettre de l’huile dans les rouages. Mais ce n’est pas toujours bien perçu...

      Merci d’être passé, Rupert. Et bonne Journée à vous.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 décembre 2015 19:43

      @Parrhesia
      Nous n’avons pas lu le même texte ??
      Michel Collon dit : « ce n’est pas une question de religion »
      Réponse de l’auteur : « Précisément si, c’est très exactement une question de religion, l’Islam tend par nature (donc TOUT l’islam), à imposer la charia » etc


      Ce qui veut dire :
      1- L’Islam n’a qu’une seule version, ce qui est faux.
      2- Tout musulman est potentiellement dangereux, ce qui est idiot.
      3 - Il n’y a aucun commanditaire qui tire les ficelles des djihadistes, ce qui reste à prouver. 

      Le wahhabisme n’est pas TOUT l’ Islam, c’est 5% des musulmans. Il a été instrumenté par les Monarchies du Golfe pour servir de mercenaires aux vues pétrolières, gazières et géopolitiques des USA.

      Présenter les terroristes comme « tous les musulmans » et comme des groupes « indépendants » a le grand avantage de passer sous silence l’usage que l’ Occident en fait, pour semer la mort et le chaos.
      « De l’utilité de l’ Etat islamiste dans la stratégie américaine » site Il fatto quotidiano

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 décembre 2015 19:45

      @Rupert
      Merci de rappeler que vous défendez « le choc des civilisations » de la Maison Blanche !


    • COVADONGA722 COVADONGA722 9 décembre 2015 16:46

      @Fifi Brind_acier
       Erdogan répond lui même aux mensonge de votre groupuscule

      il n’a pas plusieurs islam
       il n’y a pas d’islam modéré
       il n’ y a pas d’islam radical
       il n’y a qu’un seul islam !
       ben lui je le crois honnête quand il dit cela 

      le porte parole du groupuscule se met a plat ventre devant les thuriféraires de Daesh
      et nous spamme de la de France et de la Nation  !
      attendez vous a découvrir qui sponsorise Monsieur Asselineau


  • non667 5 décembre 2015 10:43

    quand on découvre qu’un pompier est pyromane qu’est ce qu’on fait ?

    -on le jette !
    dehors le front ripoublicain !
    lepen vite ! vite ! vite ! à chaque élection


    • JL JL 5 décembre 2015 11:02

      @non667

      il y a pire que pompier pyromane,
      pire que juge et partie,

      il y a juge et prévenu.

  • Depositaire 5 décembre 2015 13:15

    Cet article qui commençait bien et faisait preuve d’une certaine objectivité, ça nous changeait agréablement des sottises que nous pouvions lire souvent, malheureusement est tombé dans le même travers qu’il dénonce. Comme d’habitude la cause des problèmes c’est l’Islam. certes, il est fait allusion aux liens entre multinationales pétrolières, ( et de l’armement qu’il semble oublier), et la haute finance avec les politiciens, ce qui est bien connu maintenant et qu’il a raison de dénoncer, mais pourquoi s’en prend t-il à l’Islam ?

    Comme d’habitude, c’est le triomphe de l’ignorance et de ce que j’appelle la presse intellectuelle. pourquoi se fatiguer à chercher le savoir alors que les médias nous offrent du « tout cuit » ?

    Alors M.Parrhesia, pour votre gouverne, contrairement à ce que vous dites, l’Islam ne cherche absolument pas à « imposer » sa sharia. Vous confondez délibérément, car il est facile de le savoir, l’islam authentique avec cette caricature qui instrumentalise l’Islam à des fins de domination hégémonique, (si elle était apparue en occident elle aurait pris une forme chrétienne), qu’est le wahhabisme/salafisme. Il s’agit d’une secte hérétique, obscurantiste qui se prétend le seul islam alors qu’elle en est à l’extrême opposé.

    Par ailleurs, la sharia comme vous dites, n’est pas une sorte de carcan obscurantiste oppresseur et violent, mais un ensemble de règles en vue d’éduquer l’humain dans l’être humain, pour le ramener à l’humanité véritable et non le laisser plonger dans l’animalité la plus abjecte. Absolument rien à voir, ni de près, ni de loin avec l’obscurantisme wahhabite.

    Mais ce dernier est bien commode pour les médias et les politiciens pour justifier les guerres en vue rétablir la démocratie et la liberté chez les peuples opprimés, (à coûts de bombes, bien sur), en réalité, les détruire sous de faux prétextes pour pouvoir les piller comme on veut.

    Alors de deux choses l’une : Ou vous êtes sincère et avez le souci d’objectivité, (ce qui implique d’être bien informé avant d’affirmer une chose. Ce qu’au mieux, vous n’avez pas fait), mais soit par manque de temps, ou par excès de confiance dans les informations dominantes, vous avez fait vôtres les pires imbécilités qui ont cours. En quel cas, il vous appartient de faire amende honorable en corrigeant vos propos en fonction des pistes que je vous ai donné, soit votre article sous l’habillage de l’objectivité n’est en réalité qu’un pamphlet déguisé contre l’Islam. Ce qui est très différent et représente, il faut bien le dire, une certaine forme d’hypocrisie.

    J’espère sincèrement que ce n’est pas le cas. En passant, « sharia » ne veut pas dire « loi » mais « voie, route ». C’est la voie qui mène à la source. Voilà le sens réel.

    Je relis l’article, et je dois avouer avoir de plus en plus l’impression que c’est la deuxième option qui prévaut. De toute évidence, au prétexte « d’objectivité », l’auteur tire à boulets rouges sur l’Islam. Manifestement, c’était son intention, car comment comprendre autrement le fait qu’il n’apporte rien de nouveau en se contentant de redire ce qu’à dit Michel Collon, qui lui, au moins, fait l’effort de s’informer avent de dire n’importe quoi !


Réagir