lundi 2 août 2010 - par Fourmi Agile

Il n’y aura pas de révolution en France

Le but de ce court article est de mettre un frein à la sinistrose ambiante, aux idées propagées par certains qui agissent activement pour semer la haine et le chaos. Ceux-ci sont une petite minorité, manipulée sans doute. Sans oublier le rôle des médias, qui agissent d’un part pour vendre leur papier ou leur site Internet, et d’autre part à des fins de propagande : la plupart des médias étant aux mains de puissants groupes financiers,

 
Contrairement à ce que certains répètent, la France n’est pas au bord du gouffre,ni dans une grave crise économique. La France est un pays très riche, les chiffres le prouvent.

* 6ème Pib du monde, alors que la France n’est que le 50ème pays par sa population.
* 4ème exportateur mondial de marchandises, après les Usa, le Japon, et l’Allemagne.
* 2ème exportateur mondial de services après les Usa, alors que ce secteur est en plein développement partout dans le monde.
* 3ème exportateur mondial de produits agroalimentaires, surtout des céréales.
* 1er producteur et exportateur agricole européen.
* 1er exportateur mondial de parfums et de cosmétiques, prouvant la qualité de nos produits.
* 1ère destination touristique du monde : 80 millions de visiteurs en 2009, devant l’Espagne avec 53 millions et les Usa avec 45 millions. Grace à la diversité des centres d’intérêts et par la qualité de l’hébergement proposé. La France est reconnue pour son hospitalité.
* De nombreuses entreprises françaises sont très bien placées au niveau mondial : par exemple Michelin est le 1er producteur mondial de pneumatique.
* Nous avons un haut niveau de qualification et les travailleurs français sont très demandés à l’étranger.
* La France est un des pays les plus respectueux de droits de l’homme, soucieux de justice.
* Le revenu moyen des français est d’environ 1900€/mois.
* Un magazine américain a révélé que les entreprises les plus performantes selon certains critères sont celles des Usa, puis de la France, puis du Japon.
* La France est reconnue dans le monde entier pour la qualité de ses aides sociales, pour la liberté d’expression : dans de nombreux pays si on dit ce qui se dit ici à propos du président, c’est la prison immédiatement.
Bien sûr le niveau économique n’indique pas le niveau de bonheur d’un pays, mais il montre quand même son état de santé.

Tout ceci ne peut pas s’arrêter brusquement car nous avons acquis cette avance depuis bien longtemps, comme une voiture ou un train qui avance à grande vitesse ne peut pas s’arrêter brusquement.
 
Certains affirment que nous sommes dans la même situation qu’avant la révolution de 1792. Or ce n’est absolument pas la même chose : à cette époque les gens subissaient un climat très rude causant de mauvaises récoltes et la famine, vivaient dans des conditions très difficiles pendant que le roi et sa cour se prélassaient dans le luxe, avec droit de vie et de mort sur ses sujets. Nous sommes très loin de cette situation.
 
Mais surtout une révolution pour aller vers quoi ? C’est pas du tout certain qu’après une révolution on vivra mieux que maintenant, ça risquerait même d’être pire. Les révolutions se passent généralement dans la terreur, dans des bains de sang, et ça dure de nombreuses années après.
Plus personne ne veut ça. 
Mais surtout il y a beaucoup plus de gens contents que de gens mécontents. Même si une majorité de gens critiquent le gouvernement actuel, nous sommes l’un des pays d’Europe où on vit le mieux. Qui s’en sort le mieux dans la crise actuelle.
 
La France est un pays très riche, comparé à des pays proches, comme l’Espagne, le Maroc, l’Algérie, la Serbie, la Croatie où on trouve beaucoup plus de pauvreté, et pas de révolution.
 
Il n’y aura pas de conflit national entre immigrés ou enfants d’immigrés et français dit "de souche". Principalement parce qu’il y assez de gens intelligents pour empêcher cette barbarie, malgré les attiseurs de haine.
Les immigrés eux même n’ont pas du tout intérêt à un tel conflit, cela amènerait un durcissement de l’Etat pas du tout à leur avantage et un rejet de la part de la population française.
La France est un carrefour depuis toujours, un pays d’accueil dont l’hospitalité est réputée, nous ne faillirons pas à nos traditions.
 
Il n’y aura pas de guerre civile en France. Une guerre civile c’est lorsqu’une partie de la population se bat contre une autre partie de la population. Nous ne sommes pas tous d’accord sur plusieurs points, mais pas au point d’en venir faire la guerre entre nous.
Il y a 2000 ans Jules César disait déjà que les gaulois étaient des râleurs, indisciplinés, bagarreurs. C’est ce qui empêche d’y avoir une révolution ou une guerre civile, parce qu’il y a maintenant un réel débat démocratique. ll est parfois un peu manipulé, mais pas tant que ça car nous ne sommes pas des idiots : on peut tromper quelques personnes quelque fois, mais on ne peut pas tromper tout les français tout le temps.
 
S’il y a une révolution, elle sera pacifique, révolution culturelle, politique, dans les mentalités.


142 réactions


  • M.Junior M.Junior 2 août 2010 10:11

    La révolution ?

    Nous sommes en plein dedans !

    Dans quelle tour de verre vis-tu ? Au pays de Dreamlands ?

    Nous savons que ca pète de partout... quel élément anecdotique mettra le feu aux poudres.

    "Tout de même, ce fils de pute, quelle chance, il a toujours eue... S’il avait réagi comme un soldat, au moment où je lui ai demandé de me passer son chargeur, serait-il encore là aujourd’hui pour aller se pavaner en Angleterre ? Là-bas, bien sûr, personne ne se doute que, pendant l’attaque, mort de trouille, il n’a fait...que pisser dans son froc ! Pour tourner le film, on lui avait donné un pantalon propre !"

     

    « Ngu’oi vai linh hôn »

    Le héros qui pissait dans son froc

    Vu Bao


  • Traroth Traroth 2 août 2010 10:15

    Résumé de l’article : il n’y aura pas de révolution en France parce que tout va bien. La crise est une simple invention de quelques esprits chagrins.

    On laissera chacun juger du bien-fondé d’une telle affirmation (hum...), mais juste une question : le génie qui a écrit cet article a-t-il pensé une seule seconde que le problème était justement que la France était un pays très riche, dont les habitants en ont PLUS QU’ASSEZ de ne jamais voir la couleur du pognon ???


  • Fergus Fergus 2 août 2010 10:19

    Bonjour, Evrard.

    Il n’y aura peut-être pas de révolution en France, vous avez probablement raison sur ce point, mais il se pourrait bien en revanche que l’on puisse assister à des émeutes engendrées par la colère d’un peuple méprisé et grugé par une minorité de politiques et d’industriels cyniques et indifférents à la souffrance des classes populaires, à la paupérisation grandissante. Votre article est à cet égard manipulateur en évoquant une majorité de gens contents. Pire : il donne l’impression de n’être qu’un relais des vaines tentatives de la majorité pour faire prendre au peuple français les vessies perçées pour d’éclatantes lanternes !


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 16:11

      Non, je ne suis absolument pas manipulé par la majorité, je n’ai rien à voir avec ces malhonnêtes et je déteste leurs façons de faire ;

      Je suis tout à fait d’accord avec vous pour dire qu’il y aura des manifestations, parfois des émeutes, très localisées. Mais croyez vous que ça aura vraiment un impact ?

      Je pense aussi que les français ne sont pas du tout des idiots, (ni des veaux comme disait De Gaulle), et nous savons tous très bien ce que trafiquent ces brigands que sont nos dirigeants. Et eux aussi savent très bien qu’ils ne peuvent pas trop tirer sur la corde, sinon ça finira très mal pour eux.


    • ravachol 2 août 2010 16:46

      Si votre optimisme n’est pas feint,il est urgent pour vous de consulter.


    • ravachol 2 août 2010 16:47

      PS pour l’auteur


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 août 2010 17:07

      @ Evrard :


      Les esclaves bossent et se taisent ; il faut une raisonnable aisance pour se payer une révolution. Nous l’avons. Il faut que l"herbe soit vraiment plus verte chez Pierre pour que Paul prenne les armes : c’est bien le cas. Il faut une grande de l’avenir pour risquer le présent : elle est là. 

      Nous sommes à un cheveu de la désobéissance civile, laquelle menera à une brève anarchie totale. puis a une ordre rétabli par l’armée, à quelques années d’un nettoyage dont on a bien besoin, et enfin a une vraie démocratie, remplacant la corruption et la manipulation qui sont les outils de ce que feignons de voir comme une démocratie.




    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 août 2010 17:13

      Erratum : une grande PEUR de l"avenir


       PJCA

    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 22:52

      à JC Allard. Merci pour votre commentaire, j’ai beaucoup lu vos écrits sur votre site.
      Cependant je ne suis pas d’accord avec vous sur certains points.

      Il n’y a qu’une petit frange de la population qui souhaite une révolution, une anarchie comme vous le ^souhaitez vous. Moi je vois des pères et des mères qui travaillent pour donner une vie correcte à leurs enfants, L’anarchie que vous pronez mènerait la france à un chaos, et là il y aurait de la misère, des conflits sanglants.


    • Fergus Fergus 3 août 2010 09:00

      Bonjour, Evrard (et un amical salut Pierre Allard).

      Ce n’est pas forcément l’anarchie qui est attendue par nombre d’entre nous, mais une salutaire révolte face à la confiscation grandissante des profits par une minorité.

      J’ajoute qu’en France, cela pourrait avoir des effets salutaires tant Sarkozy, derrière ses attitudes guerrières et ses rodomontades, est un lâche que 3 millions de Français déterminés dans la rue suffiraient à faire lâcher prise.


  • jaja jaja 2 août 2010 10:22

    N’étant comme vous ni Madame Soleil ni Elisabeth Tessier je ne peux prédire le contraire et vous affirmer qu’une Révolution aura bien lieu....

    Je note toutefois un point d’accord. Oui la France est immensément riche....
    Et un sérieux désaccord : Ces richesses sont entre les mains d’une toute petite minorité et le peuple voit sa maigre part se réduire de jour en jour.... Les aides sociales commencent à montrer leurs limites et ne suffisent plus à simplement soulager (un peu) la misère.

    Les régressions sociales (qualifiées de réformes) se multiplient à vitesse grand V. Les pauvres deviennent plus pauvres et les riches encore plus riches.

    Vous pensez que ça peut durer ? On verra bien, mais j’espère bien qu’on sera de plus en plus nombreux à vouloir que ça pète !


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 16:14

      à Jaja : vous dites : " Les aides sociales commencent à montrer leurs limites et ne suffisent plus à simplement soulager (un peu) la misère.
      Vous voyez où de la misère en France ? De la pauvreté, d’accord, mais de la misère ?
      Etes vous allé en Inde ? Au Soudan ? Vous êtes sûr qu’il y a de la misère en France ?


    • foufouille foufouille 2 août 2010 16:27

      @evrard
      100 000 SDF
      200 000 en caravane
      tu appelle ca comment ?


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 2 août 2010 16:34

      C ’est cette petite minorité que l’ on voit sur les autoroutes le jour des grans départs , caravanes , 4/4 , camping-cars , bloqués sur les routes à cause de leur grand nombre quelque deux cent familles sans-doute .

      Si la mauvaise foi m’ était contée ....


    • foufouille foufouille 2 août 2010 16:39

      non ceux qui vivent dans des camping et ont le smic


    • jaja jaja 2 août 2010 17:27

      Mon cher Rocla si 10% des Français sont beaucoup mieux lotis que les 90% restant ça fait quand même 6,4 millions de personnes.... de quoi faire de beaux bouchons, surtout qu’à ceux là s’ajoutent quelques millions de travailleurs qui profitent aussi, pas tous hélas, de l’été et de leurs congés gagnés par la grande grève de leurs grands-pères et grands-mères de 1936.

      Je ne dis pas non plus que tous les gens de ces 10% de mieux lotis des Français appartiennent à la grande bourgeoisie mais idéologiquement beaucoup d’entre eux le pensent et s’en font les ardents défenseurs.... Suis mon regard... et cela même s’ils sont méprisés par les très riches qui, bien sûr, ne les tolèrent pas à leurs côtés.


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 23:00

      Foufouille, es tu certain de tes chiffres ? Tu les as vérifiés, moi j’en doute énormément.
      100 000 Sdf, ça en fait plus de 1000 par départements, désolé mais je n’y crois pas.
      200 000 en caravane, et alors ? Beaucoup de gens aiment passionément de vivre ainsi.

      Et il ne faut pas oublier que la crise ne vient pas de nos dirigeants, mais d’un changement dans la situatio économique mondiale. Tu connais cette histoire : une entreprise fonctionne bien, elle emploie une centaine de personnes qui apprécient leur travail, leur patron. Mais une entreprise fabriquant les produits identiques s’installe dans la même ville et les vend 3 fois moins chers, avec des employés moins payés, qui se plaignent de leur travail et de leur patron.
      En tout cas la première entreprise sera obligée de licencier pour tenir le coup, peut être de diminuer les salaires de ces employés.

      Cette entreprise c’est la France, l’autre qui s’installe, c’est l’Asie qui représentent près de la moitié de l’humanité.
      On ne peut rien y faire, les dirigeants ne peuvent rien y faire, c’est à nous de nous débrouiller. Et à mon avis ce sera la seule solution dans l’avenir pour nous, ceux "d’en bas’.


    • kisssky kisssky 3 août 2010 08:12

      alors pour information , les peuples n’ont jamais demandé la mondialisation , seul un petit groupe de personnes avides et sans foi ni loi (comme les banquiers , politiques , et autres organes boursiers et agence de notation de m.....) l’on voulu en comprenant très facilement qu’ils y avaient la possibilité de se gaver à outrance sur le dos du peuple au niveau mondial ! les médias nous font croire le contraire présentant la mondialisation comme un passage obligé ce qui est faut ! on a pas attendu ca pour commercer avec les autres pays ! ces escrocs voulaient juste un non contrôle de la circulation de la marchandise et des flux financiers et ils l(ont obtenu grâce à nos politiques corrompus...


    • Fourmi Agile Evrard 3 août 2010 08:37

      Kissiky : mais non, ce ne sont pas les dirigeants qui ont demandé la mondialisation, c’est l’évolution normale du marché.
      Croyez vous que ce sont nos dirigeants qui ont poussés les entreprises asiatiques à faire des ordinateurs moins chers ?
      Ce sont les entreprises asiatiques qui ont fabriqué des ordinateurs pas chers et correspondant à nos besoins. Et c’est la même chose pour tout, aussi bien pour les voitures ou tout ce qui est produit en masse.

      On ne peut rien y changer, c’est à nous de nous adapter.
      Et pensez vous qu’une révolution en France aura une influence sur la mondialisation ?


    • armand armand 3 août 2010 08:44

      Certes,

      Mais ce sont nos dirigeants qui ont appliqué servilement les accords de libre-circulation, abaissant nos frontières pour que des produits à bas coût inondent le marché et provoquent chômage et délocalisation.

      Alors que le devoir principal d’un Etat c’est la défense de ses administrés.
      Ce qu’on fait venir de loin a toujours un prix - exorbitant.


    • foufouille foufouille 3 août 2010 10:44

      @ evrard
      les chiffres sont probablement plus elever
      a part pour le retraite en mobil home, le camping dans la caravane pourri est pas choisi
      un peu comme les logements qui sont souvent pourri


  • ravachol 2 août 2010 10:30

    Vous vous etes trompe de pays en voulant rentrer en France apres votre long periple(j’ai lu votre parcour). Comment,ils ne vous ont rien dit a la frontiere quand vous avez cru rentrer en france ? 
    Helas vous vous etes trompe de destination,oui Monsieur vous avez du arriver au pays des bisounours.. !


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 16:19

      Ravachol, j’ai voyagé pendant 30 ans, dans des pays très très pauvres où les gens s’en sortent très bien, malgré une misère vraiment réelle.

      Alors quand on me dit qu’en France ça va mal, que ça va péter, laissez moi rire.
      Les français vivent très bien comparé au reste du monde et on voudrait encore plus ?


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 2 août 2010 16:24

      Exact , il n’ y que ceux qui ont pas vu la vraie misère qui se plaignent en France .
      Entre l’ écran plat et la pizza Findusse la bêtise est autant congélée que la pizza ...


    • foufouille foufouille 2 août 2010 16:30

      « dans des pays très très pauvres où les gens s’en sortent très bien, malgré une misère vraiment réelle. »
      si tu t’en sort tres bien, tu es pas pauvre
      30a de voyages et le bourgeois a rien appris


    • TSS 2 août 2010 18:08


      comparer la France à l’Inde ou au Mali est une grosse connerie !!

      les gens essaient toujours d’avoir et d’être un peu mieux pas de s’aligner sur la ligne du dessous ! .
      dans le nord il y a 1 ou 2 ans ,une gamine s’est evanouie à l’ecole ,à l’hopital elle avoua que ce

      jour elle n’avait rien mangé car chez elle ils etaient 5 enfants et que ce n’etait pas son tour de

       manger(parents en fin de droits).

      la France est riche,mais pour les plus de 8 millions(1 français sur 8) qui sont en dessous du

       seuil de pauvreté cela commence à ressembler au tiers monde... !!


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 23:11

      Foufouille, arrête de raconter n’importe quoi. Au Sénégal, ma famille vit avec un smic à 150 €/mois, pour nourrir 5 ou 6 personnes. C’est pas facile, mais ils vivent bien.
      Alors quand on me raconte qu’en France il va y avoir une révolution, parce que le nombre de pauvres augmentent, je rigole, vu que le seuil de pauvreté est atteint lorsqu’on gagne moins de 700€/mois.


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 23:14

      TSS : même réponse qu’à Foufouille : le seuil de pauvreté en France est de 700€/mois alors que le smic au Sénégal est à 150€/mois.

      Faut arrêter de raconter n’importe quoi, sortez un peu de chez vous et d’Internet, ouvrez les yeux.


    • foufouille foufouille 3 août 2010 10:51

      « Au Sénégal, ma famille vit avec un smic à 150 €/mois, pour nourrir 5 ou 6 personnes. C’est pas facile, mais ils vivent bien. »
      ben en france c’est pas possible avec le smic seul
      sauf si la famille est sdf (et encore)


  • Hortus 2 août 2010 10:39

    Cet article annonce très justement le contraire de ce qui en fait le titre. On a vu à Grenoble celui qui tient lieu de Président faire un discours encore plus à droite que LePen. Celà montrait déjà le degré de panique du pouvoir. Mais s’il ne reste comme panégyrique du pouvoir que le comique troupier Evrard, c’est que la révolution est imminente...  smiley


  • Alpo47 Alpo47 2 août 2010 10:55

    Article et auteur totalement décalé de la réalité.

    L’auteur devrait s’efforcer de regarder le monde tel qu’il est et non tel qu’il a envie qu’il soit. Notre société est un modèle d’injustice, d’abus en tous genres, de corruption où quelques centaines (miliers ?) de familles captent 80% des richesses et revenus.

    Toutefois, quant à dire s’il y aura une révolution, rien n’est moins sur. Et si elle devait survenir tout de même, il faut souhaiter qu’elle soit non-violente.


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 16:22

      Alpo47 : Lisez mon article jusqu’au bout.
      J’ai bien dit que personne n’a envie d’une révolution violente, tout le monde voudrait une révolution pacifique. Un réel changement, organisé par la population et non pas par nos dirigeants corrompus.


  • Gollum Gollum 2 août 2010 10:57

    Tout ceci ne peut pas s’arrêter brusquement car nous avons acquis cette avance depuis bien longtemps, comme une voiture ou un train qui avance à grande vitesse ne peut pas s’arrêter brusquement.
     

    Vous oubliez une chose : c’est qu’une voiture lancée à grande vitesse peut louper un virage et plonger dans un ravin.. smiley Mon pauvre Évrard, vous êtes pitoyable..

    • PtitLudo PtitLudo 2 août 2010 11:31

      ... ou se prendre un mur.

      Les gesticulations du gouvernement ressemblent justement plus à un conducteur qui voit qu’il fonce dans le mur, mais qui appuie de plus belle sur l’accélérateur. Que croyez vous qu’il arrivera ?

      Cet article est complètement à côté de la plaque, décidément en ce moment c’est un festival sur agoravox, avec celui de vendredi sur l’assurance maladie, on tient là 2 champions du monde du n’importe nawak !


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 16:27

      PtiLudo : ne pensez pas que nos dirigeants ne savent pas ce qu’ils font. Ils dirigent parfaitement, ils ont le pouvoir et c’est pour ça qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent : par la force avec l’armée ou par la propagande et la manipulation où ils sont très très forts.
      Ils nous endorment, ils nous mentent, ils fabriquent de faux évènements (Grenoble) pour détourner l’attention de la population etc...

      Avec la place en or qu’ils ont, vous croyez qu’ils font n’importe quoi ?


    • PtitLudo PtitLudo 2 août 2010 22:23

      Je suis bien d’accord avec vous, mais vous ne semblez pas avoir les idées bien en place. A la fois vous dites que les chiffres affichés sont bons, mais en même temps vous reconnaissez que le gouvernement nous ment et nous manipule à dessein. Comprenez que l’on s’y perde un peu ...


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 23:17

      Ludo : les chiffres des différentes positions économiques de la France sont des chiffres qui ne peuvent pas être trafiqués car ils sont directs : par exemple si on vous dit que la france est le premier producteur de céréales en Europe, alors il suffit de comptabiliser toutes les productions en France et de vérifier.

      Maintenant si on parle par exemple du chomage, vous savez très bien que le nombre de chomeurs réels est totalement invérfiable. C’est là entre autres, que le gouvernement nous ment.


  • non667 2 août 2010 11:06

     à evrard
    derrière le mot révolution chacun y voit des choses totalement différentes
    pour vous cela semble être guerre civile que vous jugez impossible
    pour moi cela serait le fn à 40% en 2012 aux presidentielle et législatives que je juge impossible mais souhaitable .
    de révolution populaire il n’y a eu dans l’histoire que quelques jacqueries éparses ,quelques grèves sporadiques (cannuts ,mineurs ,etc... ). 1789 ,la révolution russe, même la grève générale de mai 68 ont été des complots ourdi par des puissants (avec des complicités mondialo- étrangères ) manipulant le peuple


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 16:32

      à Non 667 : enfin un message intéressant.

      Je parle de révolution dans le sens où on l’entend aujourd’hui, et depuis plus de 40 ans : « ça va péter ». Le peuple va faire un coup d’état, et tout le monde vivra mieux après.
      Vous y croyez vous ?
      Moi non.
      ça ne pètera pas, le peuple ne prendra pas le pouvoir (pour mettre une nouvelle marionette à la place de la marionette actuelle ?), il y aura encore et encore des manifestations, des émeutes, des affaires d’Etat, mais ça a toujours existé et ça ne changera pas !


  • sisyphe sisyphe 2 août 2010 11:08

    Vous aimez les chiffres ? On peut en rajouter :

    - 5 millions de chomeurs 

    - 8 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté 

    - plus de 3 millions de mal logés 

    La surpopulation carcérale en France est notoire et touche massivement les courtes peines et les prisonniers en attente de leur jugement9. En 2003, un rapport du Comité européen de prévention de la torture, un organe du Conseil de l’Europe, avait fait état de « traitements inhumains et dégradants » dans les prisons françaises, conséquences de leur surpopulation.

    - le revenu MEDIAN (pas moyen ; médian, c’est à dire départageant la moitié au dessus et l’autre moitié en dessous), est de 1.600€ par mois 

    Parler des richesses de la France, c’est évoquer un concept global, qui ne tient pas compte de l’essentiel ; à savoir leur REDISTRIBUTION ; or, c’est bien ça qui détermine la situation des Français. 

    La France n’est certainement pas pauvre, mais quand les dirigeants bradent, progressivement, ses richesses au privé, d’une part,

    et que la répartition de ses richesses conduit à une aggravation des inégalités ; enrichissement des plus riches, et paupérisation des pauvres et des classes moyennes, d’autre part, 

    - quand, enfin, la collusion de ses dirigeants avec les puissances financières, la dépénalisation du droit des affaires, la mise au pas de la justice, le contrôle des médias, sont les signes indiscutables d’une mise en place d’une ploutocratie dominante, autoritaire, à l’abri des lois de la République, par l’instauration d’une justice à plusieurs vitesses, 

    la tension ne peut qu’augmenter ; c’est, d’ailleurs, peut-être le but recherché sciemment par le pouvoir, pour lui permettre d’instaurer, progressivement, un régime de plus en plus autoritaire. 

    Ploutocratie, autocratie, démolition des processus démocratiques, chômage, paupérisation ; voilà les ferments de mouvements, voire d’insurrections à venir. 

    Personnellement, je ne souhaite pas la guerre civile ; je pense qu’elle ne se produira pas, globalement, mais que les incidents, la délinquance, la violence, ne vont aller qu’en s’aggravant, avec leur corollaire de répression, d’arsenal juridique, de flicage de plus en plus serré de la population. 

    Classique ; c’est ce qui s’est toujours passé, dans tous les régimes où la situation des citoyens se dégrade...

    Derrière les chiffres, il ya les vies : des hommes, des femmes, d’enfants, des vieux... 

    Derrière le concept global de « la France », il y a les Français et le différentiel de leurs situations ; c’est ce qui me semble important ; pas les chiffres globaux qui, en soi, ne reflètent rien de la diversité des réalités...


    • ravachol 2 août 2010 14:07

      l’auteur nous parle comme un comptable malhonnete d’entreprise qui expose son bilan en ne parlant que de l’actif(sans tenir compte comment celui ci est ventile)
      Quant au passif dont il est beaucoup question en ce moment(la dette publique)
      pas un mot.


    • Atlantis Atlantis 2 août 2010 21:38

      "mais que les incidents, la délinquance, la violence, ne vont aller qu’en s’aggravant, avec leur corollaire de répression, d’arsenal juridique, de flicage de plus en plus serré de la population.« 

      et plus il y a de répression et plus le peuple gronde. vous autant que moi ne désirez pas une guerre civile, mais elle aura lieu. ce qu’il convient de regarder attentivement, ce n’est pas le 4eme pouvoir (médiatique), ni même le 5eme pouvoir (consommateur), mais le 6eme pouvoir, celui qui est le curseur de balance dans les temps troublés : l’armée (au sens général, incluant police, gendarmerie, armées air, terre, navale etc). L’armée est silencieuse, mais je ne sais ce qu’elle pense des positions que lui demande de cautionner notre ploutocratie ... Elle aussi »accumule" du ressentiment. Au point que ça commence à transpirer. Oui, la situation est plus tendue que veut l’admettre notre rigolo de service (qui n’a dupé personne, joli score). Et ça évolue pas dans le bon sens de toute façon.


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 23:22

      Atlantis, vous dites que le peuple gronde !
      Ah bon !
      Arrêtez de dire des bêtises, les gens vivent bien en France et ils le savent. Le peuple ne gronde pas, il râle, car le français est un râleur, mais le peuple ne gronde pas.
      D’ailleurs sortez dans la rue, regardez comme les gens sont mécontents, comme ils sont prêts à prendre les armes pour faire tomber le pouvoir en place.

      Arrêtez de vous inventer des histoires.


  • LE CHAT LE CHAT 2 août 2010 11:11

    Jacques Marseille , sortez de ce corps !


  • François78 2 août 2010 11:42

    « on peut tromper quelques personnes quelque fois, mais on ne peut pas tromper tous les français tout le temps ».

    Hem ....

    En pastiche du dicton polulaire « on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre », Alphonse Allais corrigeait « on n’attrape pas deux fois les mêmes mouches avec le même vinaigre » .


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 16:37

      à Musima : vous dîtes : « la vraie révolution, celle qui aurait vraiment de concrètes conséquences sur cette oligarchie, c’est de cesser d’acheter des milliers de trucs inutiles, faisandés, toxiques, encombrants et sans aucun réel intérêt pour la vraie Vie. Mais qui est prêt à ce changement de comportement... vous ? »

      Vous voulez refaire le monde ? Ce qui n’est pas important l’est beaucoup pour d’autres. VOus n’avez pas besoin d’un 4x4 Umer qui consomme 30 litres/100, pour d’autres c’est important et ils se battront pour garder ce privilège.

      Vous ne changerez pas non plus ceux qui aiment le pouvoir, ni les malhonnêtes.
      Vous ne changerez pas non plus les hommes, nous sommes les mêmes depuis des milliers d’années, la seule différence c’est le nombre que nous sommes.


  • blondin_des_campagnes blondin_des_campagnes 2 août 2010 12:21

    Salut Evrard,

    Je trouve ton argumentaire un peu candide. Selon toi, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. En tout cas, cela veut bien dire qu’une partie des français croit encore aux médias et aux chiffres annoncés en trombes. Tu fais partie des contents.

    Personnellement, j’ai du mal à croire tout ce qui vient d’en haut, et je ne pense pas que notre pays soit en si bonne santé, même si on ne peut pas se plaindre.

    Si il n y a pas de révolution, c’est peut-être parce que les français ont été divisés, asservis par les médias, et qu’ils s’intéressent plus à leur survie qu’aux politiques. Pour combien de temps, on verra.


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 16:39

      Oui Blondin, je suis d’un naturel content et optimiste, malgré une vie pas du tout facile et un petit revenu.
      vous avez raison de dire que les français sont manipulés, asservis par les médias et donc les lobbies financiers qui n’ont pas du tout intérêt à un révolution.


  • herbe herbe 2 août 2010 12:25

    Il y aura une transition alors ? :

    http://www.pauljorion.com/blog/?p=14544


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 23:25

      Herbe, Paul Jorion est excellent, mais comme tous les médias, il a intérêt à dire que tout va mal, pour que les gens viennent s’informer sur son blog et lui verse une petite participation.


    • herbe herbe 3 août 2010 11:58

      Je pense que vous avez mal lu puisque vous vous trompez sur deux points :

      1 Jorion ne se complait pas comme les médias au « tout va mal » pour ensuite encaisser les dividendes de la dépression induite et entretenue ( à l’instar du pompier pyromane ou du boxeur dentiste). Il tente malgré la noirceur d’un constat lucide de passer d’un désespoir résigné à un désespoir indigné qui lui même ouvrira la perte de l’espoir tout court...

      2 en ce qui concerne la participation demandée vous aurez remarqué (puisque rien n’est gratuit de façon absolue n’est ce pas) que sur son blog en tout cas ça prend la forme d’un don, libre à vous de donner ou pas.

      Et vive la liberté !!!

      voici le deuxième volet tout chaud :
      http://www.pauljorion.com/blog/?p=14549


  • goc goc 2 août 2010 13:03

    @ l’auteur

    puisque vous aimez les chiffres, je ne peux que vous conseiller de faire un comparatif chiffré de l’état du pays avant l’arrivée du nain et maintenant. Alors (peut-être) comprendrez-vous tout les dégâts qu’est en train de faire nabot1er à notre pays !


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 16:43

      Vous avez raisons, mais ni les chiffres, ni le pib n’indiquent le niveau de bonheur des gens.
      Par exemple le Pib par habitant en France est 15 fois plus élevé qu’au Sénégal : est ce que les français sont 15 fois plus heureux que les sénégalais ?

      Ensuite vous savez très bien qu’on fait dire ce qu’on veut aux chiffres : une bouteille est remplie de 0,5 litres d’eau. Certains diront qu’il n’y a plus qu’un demi litre et que c’est très grave, d’autres diront qu’il reste encore un demi litre d’eau et que c’est parfait.


  • ELCHETORIX 2 août 2010 13:14

    @ L’auteur , la BASTILLE , mon « pote » au 21ème siècle sera le palais de l’ELYSEE , à raser complètement , non je déconne j’en ferais plutôt un hâvre de paix pour les indigents !
    Ya basta viva el CAMBIO , tu sais , le partage des richesses selon son pouvoir de travail ou son souhait de monter , monter dans la hiérarchie sociale sans écraser son prochain , tu connais ça , un peu d’humanisme , pas besoin d’avoir fait HEC ou l’ENA ou SANT-CYR
    Como no , hombre un poco de luz y de corazon !
    RA .


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 16:46

      Elchetorix, entièrement d’accord avec toi, mais ça c’est une utopie : tu ne pourras jamais obliger celui qui a envie de travailler 12h/jour et 6 jours par semaine de moins travailler.
      Et tu ne pourras jamais obliger un rmiste profiteur à travailler plus.
       


    • ELCHETORIX 2 août 2010 18:51

      Mais tézigue , dans ma société que j’aspire , un jeune et moins jeune bien portant n’aura pas besoin de RSA , il devra travailler pour son bien et celui de la communauté nationale , par contre les retraités au plus à 60 ans , auront tous une pension équivalente au salaire médian , les accidentés de la vie , les exclus , les jeunes seront mieux soutenus et moralement pas seulement financièrement , de la solidarité quoi , et du respect pour son prochain !
      tu as dis un monde utopique , oui pour ceux qui baissent les bras faisant le jeu de l’oligarchie , non pour tous les autres , les progressistes dont je fais partie , ne confond pas avec les gauchistes ou autres ( les libéraux surtout , du centre jusqu’à l’extrême droite ) , hein cam’rad !
      RA .


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 23:29

      Elchetorix, je suis entièrement d’accord avec toi et je souhaiterais le monde dont tu me parles, mais c’est une utopie. Il y a trop d’argent en jeu et surtout il y a trop de gens qui aiment l’argent et qui n’en n’ont rien à faire des autres. Regarde autou de toi.
       
      Tiens voici un extrait d’une chanson de Brassent qui a bouleversé ma façon de voir le futur :
      « S’il suffisait de quelques hécatombes pour qu’enfin tout changea, qu’enfin tout s’arrangea. Depuis tant de grands soirs que tant de têtes tombent, au paradis sur Terre on y serait déjà. Mais l’age d’or sans cesse est remis aux calendes, les dieux ont toujours soif, n’en n’ont jamais assez et c’est la mort, la mort toujours recommencée. Mourrons pour des idées, d’accord mais de mort lente ». Brassens. 


  • robin 2 août 2010 13:39

    J’ai cru un instant que cet article était du second degré tellement il est à côté de la réalité, mais si jamais je me trompe je conseille à l’auteur de sortir de temps en temps de son château.

    Sur ce d’accord sur un point : Le peuple est incapable de lançer seul une révolution, il a toujours eu besoin dans l’histoire d’une locomotive sociale puissante pour le faire.



    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 16:48

      ROBIN, c’est vrai ce que vous dîtes, mais qui serait la locomotive sociale ? Qui en serait le chef ? Vous voyez quelqu’un vous ?
      Et si un inconnu commençait à être un peu trop aimé de la population, et à s’opposer au pouvoir, il sera rapidement écarté de la circulation d’une façon ou d’une autre.


  • Pyrathome pyralene 2 août 2010 13:44

    Evrard, ou la brosse à reluire de la pensée unique.....un vrai pince sans rire !


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 2 août 2010 13:53

    Parler des revenus sans parler de ceux qui sont jamais partis est vouloir faire une soupe aux choux avec du fenouil en ayant de l’ eau jusqu’ aux genoux ...

    Caramba ,

     les annonceurs de la fin du monde sont toujours là avec leurs déliriums pas très minces...


  • pastori 2 août 2010 14:29

    RA. ça veut dire quoi ?


    • ELCHETORIX 2 août 2010 14:42

      A vrai dire , rien  ! une sorte de défouloir , celui que j’ai plussé ne commente jamais l’article proposé , une façon de montrer la dérision qu’il applique systèmatiquement , car il est vrai que le sujet proposé relève plutôt de faits à venir ou non sérieux !
      Ma chi lo sà !
      Vous’ai-je éclairé mister ?
      RA .


    • pastori 2 août 2010 18:41

      yes sir !

       smiley


  • Shiva Shakti Shanti Shiva Shakti Shanti 2 août 2010 14:36

    « Le revenu moyen des français est d’environ 1900€/mois. »

    La bonne blague Mr Sarkozy ! ! ! Comme quoi un seul mot dans une phrase peut en changer tout le sens et même mentir sur le coup ...


  • Lecomte Lecomte 2 août 2010 15:23

    C’est tout à fait le genre d’article que je lis dans la presse de l’UMP , merci à vous , je ne pensais pas que vos idées étaient aussi larges à droites et extrême droite , je suis très déçu , comme beaucoup d’entre nous de vous voir publier de telles âneries qui donnent raisons au gouvernement que nous combattons en vue des présidentielles et législatives de 2012 .
    Évitez d’écrire n’importe quoi enrichira la presse et les connaissances des lecteurs ,


  • Jo Gurmall de Stafferla Jo Gurmall de Stafferla 2 août 2010 15:42

    C’est beau l’optimisme....ou le pessimisme mal informé. La situation dans certaines zones géographiques est en pleine accumulation d’énergie sourde. Il y a en France des communautés qui se détestent (et le mot est faible) sur fond d’inégalités de plus en plus criantes. Pour penser qu’une telle situation peut perdurer sans heurts, en prétextant des chiffres globaux, il faut être, vraiment, vraiment très otpimiste. 


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 16:54

      Jo, bien sûr qu’il y a des communautés qui se détestent et sont prêtes à s’étriper, mais ça reste extrêmement minoritaire et surtout l’armée ne laisserait jamais s’étendre de tels conflits et c’est très bien, qu’on soit d’accord ou non avec le pouvoir en place.


  • sisyphe sisyphe 2 août 2010 15:49

    Les inégalités de revenus en France 

    Courbe de Lorenz pour la distribution des revenus en France (2006)

    Une autre mesure possible de ces inégalités de revenu consiste à se demander combien du revenu total obtiennent les 10% les plus pauvres, les 20% les plus pauvres, etc. Cela revient à tracer une courbe de Lorenz.

    Celle-ci fait apparaître que, en 2006, les 10% des français les moins riches obtenaient 3,6% des revenus totaux en France. Les 50% des français les moins riches en obtenaient 30,6 % – autrement dit, les 50% des français les plus riches en percevaient 69,4%. Enfin, les 10% les plus riches obtenaient 24,5% des revenus totaux, soit 7 fois plus que les 10% les plus pauvres.

    Origine des revenus et inégalités 

    La composition des revenus des ménages permet d’éclairer en partie l’origine de leurs inégalités. Le revenu disponible des ménages est égal aux revenus d’activité et/ou de reversion (retraite) plus les revenus du patrimoine plus les transferts sociaux moins les impôts (compris sur le graphique ci-contre de manière large, CSG et taxe d’habitation incluses). Les revenus d’activité se composent eux-mêmes des salaires, des allocations chômages (inclus dans ce graphique avec les salaires) et des revenus d’indépendant (artisans, professions libérales, etc.).
    Salaires, revenus du patrimoine et revenus d’indépendant [modifier]

    Les 10% des ménages les plus pauvres (D1) sont également ceux pour qui les salaires occupent la place la plus faible dans leur revenu. Un grand nombre d’entre eux sont, en effet, chômeurs ou durablement inactifs. Au contraire, plus les ménages sont riches, plus les revenus salariaux occupent une place importante dans leur revenu. Le salaire a ainsi une place centrale comme source de revenu en France.

    Toutefois, pour les 10% des ménages les plus riches (D10), les salaires occupent une place plus faible. Cela tient à deux causes : premièrement, les revenus du patrimoine deviennent plus importants. D’autre part, les revenus liés à un statut d’indépendant (chef d’entreprise, professions libérales) occupent une part croissante. Autrement dit, parmi les ménages les plus riches, on trouve plus d’indépendants que chez les autres. D’autre part, leur patrimoine, en raison de son importance, génère une part importante (près de 10%) de leurs revenus.


  • Capone13000 Capone13000 2 août 2010 15:59

    La révolution ne sera pas francaise, elle sera mondiale, les inégalités croissantes ne peuvent plus durer, les populations ne peuvent plus serrer la ceinture car il n’y a plus de trou ...


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 2 août 2010 16:26

      En Belgique il y a encore Dutroux


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 23:33

      Capone, je vais te décevoir : Le Che dont tu as mis l’image sur ton pseudo n’était pas un révolutionnaire et il n’a rien fait du tout.
      Il a juste été une icone récupérée par certains qui ont besoin de héros.
      Va voir en Amérique du Sud, les gens rient encore de ses slogans : « hasta la victoria sempre » : la victoire de quoi ? de qui ? du peuple ? Arrête, ça va me faire rire aussi.


  • Georges Yang 2 août 2010 16:29

    il n’y aura pas de guerre civile paerce que l’immense majorite des Francais a trop a perdre
    Wallons et Flamands se detestent mais ne s’egorgent pas
    Serbes, Croates et Bosniaques l’on fait , pourquoi ?

    La differnce de PNB par habitant , c’est aussi simple


  • Jimmy 2 août 2010 16:32

    et quand il faudra 1 million d’euros pour acheter une baguette, vous croyez que ça va bien se passer ?
    parce que pour renflouer les banques il va falloir faire tourner la planche à billets
    et cela sera sans fin puisque la crise que nous connaissons est non pas une crise de liquidité mais une crise de solvabilité
    on va donc essayer avec la planche à billets de remplir un trou sans fond ce qui provoquera une hyperinflation à la Weimar
    faites des réserves de nourriture


  • foufouille foufouille 2 août 2010 16:37

    "pour la liberté d’expression : dans de nombreux pays si on dit ce qui se dit ici à propos du président, c’est la prison immédiatement."
    le gars bobos, il a pas tout suivi l’actualite


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 16:59

      Merci pour les insultes Foufouiille, il y a d’autres moyens pour dire qu’on n’est pas d’accord.
      Va au Maroc et crie dans la rue des insanités sur le Roi. C’est la prison de suite.
      Va sur dans n’importe quelle rue de France est crie des insanités sur le président de la république, tu feras un attroupement de gens qui rieront de toi, c’est tout.


    • foufouille foufouille 2 août 2010 17:32

      pas sous sarko
      ou alors les flics sont occupes


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 2 août 2010 16:39

    On dirait , à la lecture de ce fil que tous les gens qui ont un peu d’ oseille sont absents d’ Agoravox .

    La raison pour laquelle on voit que des simili-pauvres ou des revendicateurs revendicatifs .

    La classe moyenne elle est pauvre ?

    Triste engeance ...


  • Lecomte Lecomte 2 août 2010 16:48

    MERCI POUR LA CENSURE SUR AGORAVOX , MON BILLET N’AVAIT POURTANT RIEN DE MÉCHANT , MAIS IL A DISPARU , PSCHITT . 
    JE VOUS DISAIS SIMPLEMENT QUE VOUS FAISIEZ LE JEU DE LA DROITE , JE MAINTIENS MES PROPOS , RELISEZ VOTRE ARTICLE , ARRÊTEZ DE NOUS FAIRE CROIRE QUE CELA NE VIENT PAS D’UN UMP OU FN  !!
    C’EST DÉSOLANT DE VOUS LIRE PARFOIS , POURTANT NOUS SOMMES EN PLEIN DANS UNE RÉVOLUTION QUI VA ALLER EN AVANT AVEC LE TEMPS CONTRAIREMENT A CE QUE VOUS DITES , VOUS AIDEZ SARKOZY A CE JEU , ET DECOURAGEZ LES GENS QUI SE MOBILISENT POUR LA RENTRÉE AVEC LE MOUVEMENT SOCIAL ANNONCE  !!! 


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 17:01

      Lecomte, arrêtez de dire n’importe quoi.
      Je n’ai rien à voir avec l’Ump ou le Fn, ou n’importe quel autre parti politique.


  • Takuan Takuan 2 août 2010 16:56

    y’aura pas de révolution. ou alors elle doit être non violente (et puis quoi encore ?)
    d’ailleurs.y a jamais eu de révolution nulle-part (ben voyons...),dormez braves gens,tout le monde il est beau,tout le monde il est gentil

    Exemples de révolutions  Révolutions « libertaires » 

    Révolutions « communistes » [modifier] Révolutions islamiques  source wikipedia

  • Frabri 2 août 2010 17:05

    Depuis 1981 qu’il y a l’alternance politique au niveau national, régional, local, pour les couches dirigeantes de droite et de gauche ça va de mieux en mieux tandis que pour les couches populaires ça va de plus en plus mal, c’est de plus en plus la galère, il y a de plus en plus de travailleurs pauvres, de plus en plus de SDF, d’exclus de la société, . de régression sociale, la fracture sociale s’élargit

    Le « monde des précaires » se développe

    http://www.google.fr/search?hl=fr&source=hp&q=%22monde+des+pr%C3%A9caires%22&meta=&btnG=Recherche+Google

    ainsi que le « monde du chômage »

    http://www.google.fr/search?hl=fr&q=%22monde+du+ch%C3%B4mage%22&btnG=Rechercher&aq=f&aqi=&aql=&oq=&gs_rfai=

    Plus qu’une révolution ce qui manque c’est une alternative politique crédible face aux couches dirigeantes de droite et de gauche, aux partis de gouvernements de droite et de gauche.


    • rastapopulo rastapopulo 2 août 2010 17:20

      Je dis toujours d’un malade, « le plus révélateur n’est pas l’état actuelle mais la tendance à l’aggravation ou à l’amélioration ».

      Tu peux avoir un pays avec 20% de chômage mais une croissance non financière (grâce au règles des 30 glorieuses), un état entreprenant (crédit productif sans intérêts est la voix obligé) et un protectionisme intelligent et il s’en sortira toujours.

      Tu peux avoir un pays riche mais qui dérégule la finance, continue le délire de la société post-industrielle virtuelle avec un mépris pour le savoir technique de base qui court à sa perte.

      Donc la tendance est l’aggravation. Si vous le sentez pas... 


    • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 23:38

      Fabri, mais il ne peut pas y avoir d’alternative, puisqu’à partir du moment où on veut le pouvoir dans un grand pays comme la france, on doit nécessairement devenir un corrompu, écraser les autres pour vaincre et bien sûr pour augmenter très très sérieusement son compte en banque en Suisse et ailleurs.

      Pour moi il y aura toujours deux France, non pas celle des pauvres et celle des riches. Mais la France du « Roi » et de sa cour, et la France populaire qui représente la majorité des gens.
      Et comme tu vois ça n’a pas changé, c’est la même chose depuis des milliers d’années.
      Choisis ton camp, moi c’est tout vu, j’aime pas le pouvoir.


  • Fourmi Agile Evrard 2 août 2010 17:25

    Je dis à nouveau, pour ceux qui n’ont pas bien lu mon article :

    Je n’ai pas dit que tout allait bien en France, j’ai dit que nous ne sommes absolument pas dans les conditions qui ont mené à une révolution en 1792. Nous en sommes même très très loin.


    • mala vida mala vida 2 août 2010 18:34

      @l auteur

      ben c est pas un scoop qu on est loin de la revolution « bourgeoise » de 1792... on est par contre moins loin de la Commune de 1871... et puis alors qui sait tout proche de l experience autogestionnaire de Barcelone (1936)...


  • Ronald Thatcher rienafoutiste 2 août 2010 17:29

    je vous rejoins un peu auteur, une révolution est à exclure en France...
    des suicides de masse, des pogroms, ratonnades, assassinats de responsables politiques, à la pelle, mais pas de révolution. La misère n’est pas une force de réaction, c’est un étouffoir à dignité...
    Les français ont pris trop l’habitude de l’assistanat, des aides en tout genre, d’une administration trop performante smiley, des écrans plat, du micro-onde, de tout ce qui fait le confort d’une vie pour risquer un tant soit peu de le perdre ! la jeunesse désespérée, elle seule, peut tenter de prendre par la force son petit lopin de confort, comme tout le monde. Les garçons sauvages ne respectant plus rien, il y a fort à parier que les premières victimes de leur révolution soit les moins nantis, respect de la fortune oblige. Sont cons ces jeunes !


  • liberta 2 août 2010 17:41

    @ l’auteur

    cet article est une provocation dans l’état actuel où se trouve le pays de trouver que tout irait presque bien

    que le salaire moyen est à 1900euros - tous les médias parlent de 1500euros

    Cet article a été peut être construit pour évaluer le degré de colère qui monte dans le pays

    Vous aurez pu juger des réponses qui apportent une contradiction flagrante à votre article


  • Bulgroz 2 août 2010 19:13

    Dans la vraie vie les gens bossent, s’occupent des gamins, jouissent de leur vacances, bref, vaquent à leurs occupations multiples.


    Ces gens sont la majorité, ils n’ont pas de temps à perdre sur Internet.

    Ces vrais gens sont plutôt positionnés à droite, en étant absent d’Internet, ils donnent aux activistes de gauche l’impression d’être la majorité.

    c’est au moment des élections que la vérité éclate. Car à ce moment, tout le monde est là.

    • mala vida mala vida 2 août 2010 19:25

      ça se tient... si on enleve les quasi 50 pc d absentions, de votes blancs et nuls, les non inscrits... les voies recueuillies par l autre candidat... il est vrai que l on obtient l eclatante verite d un sarkosy elu par quoi... hein 17 pc de la population en age de voter d un pays... belle demo (et encore a voir mais je pense etre large concernant le pcentage de sarkosy) ...

      ps... faites quant meme gaffe... a ecrire des posts sur le net , c est encore un coup a vous faire catalogue activite de gauche... derniere etape avant le terrorisme comme chacun sait... smiley


    • foufouille foufouille 2 août 2010 19:35

      "Ces vrais gens sont plutôt positionnés à droite, en étant absent d’Internet, ils donnent aux activistes de gauche l’impression d’être la majorité."

      donc il y a des faux gens
      inferieurs, retraites ........... qui meritent bien sur un camp comme toute race inferieure


    • jaja jaja 2 août 2010 19:59

      Mon cher Bulgroz, Parmi les vrais gens qui ne sont pas sur Internet, et encore moins sur les sites dits citoyens il y a la majorité des prolétaires de ce pays qui n’ont pourtant jamais hésité à se mettre en grève, à manifester et à se battre contre la répression et qui lutteront à nouveau et je n’ai aucun doute à ce sujet, dès que les régressions sociales actuelles leur sembleront insupportables.

      En fait la clé du succès d’un mouvement ou d’un soulèvement populaire c’est eux ! Internet à ce niveau ne jouera pas un grand rôle, ce sont d’autres couches qui y règnent en maîtres. Pour le moment la majorité de la classe ouvrière est silencieuse. Elle a perdu confiance en ses organisations traditionnelles et se réfugie dans l’abstention.

      Mais gare au réveil....


    • le-Joker le-Joker 2 août 2010 20:37

      Au réveil des masses Jaja ?

      Tu y crois encore ?

      Le lapin blanc n’a pas fini d’avaler des cachets....


Réagir