lundi 31 octobre 2016 - par Daniel MARTIN

Impôts locaux, de taxes en taxes et surtaxes, TROP c’est TROP !... Faut-il une insurrection fiscale ?

D’un projet de taxe spéciale d’équipement régional (TSER) « enterré » provisoirement, quand après l’avoir été démenti, l’idée de taxer les propriétaires occupants refait surface

François Hollande nous ressort de temps à autre sa tarte à la crème de baisse des impôts. Mais de quels impôts parle-t-il ? Des impôts sur le revenu, bien sur. Ne s’agit-il pas, en fait, qu'un écran de fumée ?... Quand on sait que toutes les ponctions faite sur les impôts locaux, en particulier la taxe d’habitation et la taxe foncière ne cessent d’augmenter… Après que de très nombreuses communes aient augmenté en 2015 de façon très sensible les impôts locaux, parfois jusqu’à 15 % voire beaucoup plus, François HOLLANDE et son Gouvernement sont à la recherche de la création d’un nouvel impôt, par le biais de la fiscalité locale. Après avoir provisoirement « enterré » la Taxe Spéciale d’Equipement Régional (TSER), suite à une rumeur qui circulait sur les réseaux sociaux de taxer les propriétaires selon la valeur de leur résidence principale, en fonction d’un loyer qu’ils paieraient s’ils y étaient locataires, Le secrétaire d’État au Budget, Christian ECKERT, avait démenti formellement à l’Assemblée nationale cette information et indiqué que ce n’était qu’une rumeur sans fondement. Mais qu’en est-il vraiment ?

Les démentis des Ministres n’engageraient-ils que ceux qui les écoutent ?

Cette semaine, l’Observatoire français des conjectures économiques dans une note intitulée « quelles réformes de l’imposition sur le capital pour les hauts revenus ? », il est indiqué que la France possède l'un des plus forts taux moyen de prélèvement sur le capital, mais que l’un des grands absents de cette taxation est... le logement principal. INCROYABLE ! Quand on sait que dans ce domaine la France bat des records d’imposition en Europe

Cet institut des conjonctures économiques semble ignorer que dans notre pays le logement est particulièrement taxé. Taxe d’habitation, taxe foncière sur le bâti, taxe foncière sur le non bâti, taxe d’enlèvement des ordures ménagères, surtaxe sur les terrains non bâtis concernant certaines agglomérations dites à habitat tendu, etc. Mais qu’importe, parmi les pistes de réformes pour y remédier il songe à faire payer des prélèvements sociaux aux propriétaires occupants. Il s’agirait donc d’ajouter au revenu taxable d’un propriétaire, le loyer réel qu’il percevrait s’il décidait de louer sa résidence principale.

En clair, il s’agirait d’ajouter un revenu fictif aux propriétaires correspondant aux montants des loyers qu’ils auraient payés pour occuper le logement, puis de fiscaliser ce revenu.

Vous avez fait des sacrifices toute votre vie pour acquérir votre logement, pour vous mettre à l’abri, vous et votre famille. A cause de quelques économistes et des fiscalistes qui se posent régulièrement la question : faut-il ajouter à votre revenu imposable les loyers fictifs (ou implicites) correspondant à l’occupation du logement ?... une telle proposition est immédiatement perçue comme une aberration, ce qui est normal, mais pas pour ces spécialistes du sujet qui peuvent parfois s’égarer, tellement ils sont loin de la réalité et ne se rendent pas compte que votre droit de propriété est aujourd’hui menacé par leurs propositions. Pire encore, vos enfants, ou vos héritiers, seront taxés à leur tour chaque mois sur le bien que vous leur transmettrez…

Il y a quelques mois, Michel SAPIN, actuel Ministre de l’économie et des Finances avait également affirmé être opposé à ce qu’il qualifiait alors de « folle rumeur »… Mais ne nous a-t-on pas habitué dans un passé récent à des démentis des Ministres qui n’engageaient que ceux qui les écoutaient ? Rappelons nous ce Ministre du Budget qui déclarait « les yeux dans les yeux » : … « Je n'ai pas, je n'ai jamais eu de compte à l'étranger, ni maintenant, ni avant. » … On a vu par la suite, ce qu’il en était… 

Pourquoi taxer les « loyers implicites » ?

Deux arguments sont invoqués : la justice fiscale et la neutralité fiscale. Les loyers payés par des particuliers locataires ne sont pas déductibles du revenu imposable. Les propriétaires, eux, occupent gratuitement leur logement mais en retireraient un avantage en nature non imposable. Selon nos grands penseurs de la fiscalité équitable, il faudrait donc ajouter au revenu du propriétaire la valeur estimée de cet avantage en nature. Le propriétaire serait ainsi dans la même situation fiscale que le locataire. Pour ces spécialiste de la » la justice fiscale et la neutralité fiscale » cette différence de traitement entre locataire et propriétaire est analysée comme une injustice.

 Aberration de plus et fausse solution à l’équité fiscale.

Les situations de propriétaire et de locataire sont très différentes à beaucoup d’égards, déterminer l’appréciation de l’équité n’est pas simple, sinon impossible. Rappelons que le propriétaire de son logement est déjà soumis à un impôt sur le capital immobilier avec la taxe foncière, à laquelle peut s’ajouter une surtaxe sur les terrains non bâtis concernant certaines agglomérations dites à habitat tendue. En plus il a la responsabilité de l’entretien et de toutes les réparations importantes et coûteuses de son logement. Il convient de noter également que l’évolution récente de la fiscalité a été très défavorable au propriétaire accédant. Les intérêts d’emprunt faisaient l’objet d’un crédit d’impôt qui a été supprimé.

On peut souligner que les locataires, suivant leur situation, peuvent bénéficier d’aides publiques, notamment les locataires à revenus faibles, bien que depuis juillet 2016, les aides au logement ont subi deux « coups de rabot » qui affectent plusieurs centaines de milliers de bénéficiaires. Leur aide au logement a soit diminué, soit a été complètement supprimée.

 Selon Eurostat, environ 60% des ménages français sont propriétaires de leur résidence principale, 16% des ménages bénéficient de logements sociaux et payent donc un loyer très inférieur au prix du marché. Les autres, soit environ un quart des ménages, sont locataires au prix du marché, mais peuvent bénéficier de prestations publiques type APL (aide personnalisée au logement). La situation est loin d’être simple et il est donc difficile, sinon impossible de se prononcer sur le degré d’équité, dont le pouvoir politique, appuyé dans ce domaine par une myriade de « spécialistes » à son service, cherche en vain d’imposer de nouvelles recettes fiscales sur les impôts fonciers au nom de la justice fiscale… Qui n’est rien d’autre qu’une aberration fiscale de plus…

Aberration fiscale et impact économique

Ce type de fiscalité qui se traduirait par une nouvelle forme de taxation des propriétaires de leur logement aurait incontestablement une incidence défavorisant l’accession à la propriété des logements. Elle aurait de fait un impact négatif important sur le secteur du bâtiment qui se traduirait par une baisse d’activité avec de nombreux chômeurs à la clé... Actuellement, l’activité du bâtiment comporte un grand nombre d’entreprises artisanales travaillant sur de petits chantiers de maisons individuelles et d’appartements (réparations, constructions ou rénovations). Pour 2015, la Fédération française du bâtiment (FFB) fournit les chiffres suivants : 380 300 entreprises de moins de 11 salariés sur un total de 401 100 entreprises, dont 94 100 micro-entreprises. Le secteur emploie 1 051 000 salariés.

Croissance démographique avec densification des centres urbains et étalement des zones périurbaines n’est pas pour autant synonyme d’accession à la propriété

Avec une population qui ne cesse de croître, à laquelle s’ajoute des vagues de migrants les besoins en logement ne cessent également d’augmenter, mais cela s’accompagne-t-il pour autant d’une croissance de l’accession à l’habitat ? A priori on pourrait dire oui, mais qu’en est-il réellement ?

Par exemple, entre 2002 et 2012 la population Française s’est accrue de 6,5 %. (http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1429) alors que d’après les statistiques de l’INSEE, pendant la même période le taux de ménages français qui est propriétaire de sa résidence principale augmente très légèrement d’année en année, 58.2 % de propriétaires en France en 2012, contre 56.1 % en 2002. Soit une progression de 2,1% ( http://www.immobilier-danger.com/Faut-il-toujours-plus-de-653.html)

Ajouter un revenu fictif aux propriétaires correspondant aux montants des loyers qu’ils auraient payés pour occuper le logement, puis de fiscaliser ce revenu et dans certaines agglomérations dites « à habitat tendu » où est appliquée une  surtaxe sur les terrains non bâtis n’encourage guère à devenir propriétaire dans ces zones d’habitat.

De plus, l’idée de créer une  surtaxe sur les terrains non bâtis concernant certaines agglomérations dites à habitat tendu est scandaleuse.

Rappel : Entrée en vigueur en 2015, cette mesure censée « permettre la libération du foncier et la construction de logements » dans quelque 600 communes avait entrainé la surtaxe sur les terrains non bâtis constructibles situés dans les zones "tendues". Modifiée en 2016, mais également en 2017 afin d'empêcher les dérives apparues en 2015, selon un amendement au projet de loi de finances rectificative déposé par le gouvernement. Il change le calcul de la valeur locative (la base d'imposition) de ces terrains, actuellement majorée de 25 % puis de 5 €/m². Le texte créait à partir de 2016 un abattement pour les 200 premiers mètres carrés. Au-delà, la majoration de 25% était maintenue et celle de 5 euros par mètre carré suppriméeEn 2017, la règle des 25% sera supprimée et une nouvelle majoration de 3 €/m² sera créée.

Les collectivités locales (communes et intercommunalités) auront toutefois la possibilité d'en fixer le niveau entre 1 et 5 €/m², ainsi que de supprimer l'abattement pour les 200 premiers mètres carrés. Ce dont certains Maires ne se priveront pas en prétextant une baisse des dotations de l’Etat… Les promoteurs de cette mesure qui aggrave considérablement la fiscalité locale de ceux qui possèdent une parcelle ou partie de terrain constructible, mais non bâti, dans l’une des vingt-huit agglomérations dites tendues comme Paris, Toulouse, Lyon, Montpellier, Lille, Marseille, Aix en Provence, où la demande de logements est supérieure l’offre, estiment que cela contribuera à la libération du foncier et à la construction de logements dans les zones où les tensions immobilières sont les plus fortes.

Cette surtaxe est proprement inique.  Certains propriétaires concernées par cette disposition fiscale ont vu ou verront leur impôt exploser dans des zones où le foncier est rare. Des taxes foncières qui passent ainsi pour des particuliers de quelques centaines d’euros à plusieurs milliers… Le journal « Le Parisien » citait l'exemple d'un chef d'entreprise dans l'Essonne dont la taxe foncière est passée de 451 euros à 71.051 euros pour une parcelle de 35.000 mètres carrés… C’était faire fi de la contrainte particulière d’une entreprise qui a forcément besoin de surface non bâtie pour ses besoins annexes.

La surtaxe sur les terrains non bâtis concernant certaines agglomérations dites à habitat tendue ne peut que contribuer à un emballement démographique des zones urbaines concernées.

Non seulement ce type de surtaxe entrainera la densification urbaine, avec par voie de conséquence également l’étalement urbain et d’une manière plus générale contribuera à un emballement démographique dans les centres villes incompatible avec une meilleure qualité de vie pour les habitants. Certes, plus on développe l’habitat, plus il y a des recettes fiscales… Si on y ajoute la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) qui peut varier très sensiblement quand on franchi certains paliers par rapport au nombre d’habitants dans une commune, la boucle est bouclée…

Les impôts locaux, prélevés par les collectivités locales, sont nécessaires pour l'entretien des infrastructures locales ou le fonctionnement de services utiles aux communes qui les prélèvent, mais qu’en est-il ?

J’ai déjà eu l’occasion de rappeler que c'est effectivement la motivation avancée dans tous les pays d'Europe. Les taxes et l’impôt local correspondent théoriquement à la rémunération d'un service. C'est le cas dans les autres pays, mais pas en France, les contribuables peuvent le constater, c’est une bizarrerie bien française de plus sur le principe. Les propriétaires doivent payer les taxes qui correspondent aux équipements et les occupants celles qui sont liées à l'utilisation de services. Or, par exemple, la taxe pour le ramassage des ordures ménagères est intégrée en France à la taxe foncière qui est payée seulement par les propriétaires. La loi prévoit que le propriétaire bailleur peut récupérer cette taxe des ordures ménagères sur son locataire. C'est d'ailleurs la seule, mais c'est tout de même illogique. Autre bizarrerie Française avec la redevance télé qui est un impôt d’Etat également intégré à la taxe d’habitation, impôt local, que tous les citoyens ne payent d’ailleurs pas, y compris parmi ceux qui paye la taxe d’Habitation…

Les collectivités locales ayant de plus en plus besoin de liquidités, ne se sont pas gênées pour augmenter les taux de taxe foncière très largement au-dessus de l’inflation. Le produit de ces taxes a augmenté de 69,4 % entre 2004 et 2013, soit de 28 à 47,5 milliards d’euros.

Au niveau Européen, la France est la championne des impôts locaux, ce qui semble aller de pair avec le nombre d’élu(e)s et collectivités locales. Pour rappel : Au 1er janvier 2015, on recense 2.133 établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre sur le territoire français, dans lesquels sont regroupées les 36.614 communes. Parmi ceux-ci, on dénombre 11 métropoles, 9 communautés urbaines, 226 communautés d'agglomération, 1 884 communautés de communes et 3 syndicats d'agglomération. La France détient la palme avec 41% du total des communes de l’Europe. Avec 618.384 élus, elle détient de très loin le record du monde, ce qui représente 1% de la population française. A titre de comparaison, les Etats-Unis ont 4 fois ½ de moins de parlementaires pour 4,7 fois plus de population. En France, on a un élu pour 104 habitants. Au Royaume-Uni avec 24.000 élus, c’est un élu pour 2.600 habitants. L’Allemagne quant à elle, compte 30 % de parlementaires par habitant en moins que l’Assemblée nationale française !!!

Pour conclure

Comme je le rappelais dans un précédent article, outre la suppression du « mille feuille « à la Française et le nombre d’élu(e)s correspondant, à l’instar des autres pays Européens qui s'en sortent plutôt mieux que les Français, il faut créer un seul impôt local équitable qui fait payer à tous les citoyens réellement les services locaux, préserve la Biodiversité, lutte contre les pollutions et encourage les économies d’énergie, en excluant certaines taxes ou redevances qui doivent relever de la fiscalité de l’Etat. Il faut également redéfinir des nouvelles règles pour l’octroi de la DGF aux communes pour éviter qu’un Maire soit tenté par une expansion démographique constante sur sa commune. En fonction de la superficie et des contraintes géographique, pour stopper la densification de l’habitat, il faut que le montant par habitant de la DGF soit majoré ou minoré de manière à encourager les Maires à prendre des dispositions pour fixer un seuil d’habitants au-delà duquel sa commune ne peut plus en recevoir et qui doit se traduire par l’arrêt momentané de toute nouvelle construction… La problématique démographique avec des déséquilibres d’une zone d’habitat à l’autre doit être intégrer prioritairement dans toute réforme de la fiscalité locale.



69 réactions


  • egos 31 octobre 2016 10:36

    Loyer fictif ou imputé, notions apparues dans le langage officiel à l’époque du tandem baroque Borloo-NKM, cette nouvelle approche fiscale ressurgit ces deniers jours dans les préconisations de l’OCDE, organisme supposé exprimer une sensibilité de gauche.


    Appliquer la taxation d’un loyer fictif aboutirait a terme (selon un schéma d’intumescence programmé ie GSG) à créer pour les propriétaires (l’accession a la propriété fut favorisée de tous temps par les gvts en place afin de combler le manque de logements) à créer une 3éme ligne de taxation équivalente à las Taxe Foncière et d’Habitation.

    Une fois le gibier fiscal regroupé, le piège se referme.

    L’incidence (sous-jacente) à ce projet conduirait à une « sociabilisation » du parc immobilier au sujet de laquelle il en fait aucun doute qu’il tombera à terme entre les mains de puissants fonds d’investissements immobiliers, point de conjonction des visées des droites libérales et post-socialisantes.

    Les think-tanks péri-socialistes (+qqs notables solfériniens) ont développé ce thème autour du concept de fluidifisation du capital (comprendre taxation du capital actif) en opposition au capital dormant, qualifié de rente.

    En tout état de cause, l’objectif assumé parait être la liquidation des classes « moyennes » selon un cadre conforme et cohérent aux intérêts du nouvel ordre mondial globalisé, une élite restreinte entourée d’une population vaguement tiers-mondialisée et asservie.

    Un fait remarquable tient à ce que les élites de la nation, la haute administration, des bataillons de politiciens de tous partis, natures, orientations, statures puissent soutenir ces orientations sans susciter des mouvements de protestations massifs.

    Selon le principe du loyer imputé, pourquoi écarter du dispositif véhicule personnel, mobilier, objets divers, rassurons ns cela viendra également ...

    Il est vrai que le ver est dans le fruit, que Mr Hollande et ses complices ont pu faire voter des mesures que Sarkozy n’aurait jamais osé mettre en œuvre.

    Une longue histoire socialiste contemporaine qui a débuté avec Mitterrand ... 
    celle des goulags socio-libéraux.

    • Alice Alice 1er novembre 2016 19:29

      @egos
       
      « Les propriétaires, eux, occupent gratuitement leur logement mais en retireraient un avantage en nature non imposable. »
       
      Et oui, leur logement est tombé du ciel.


    • Alice Alice 1er novembre 2016 19:45

      @egos

      "le propriétaire .... En plus a la responsabilité de l’entretien et de toutes les réparations importantes et coûteuses de son logement. "

      Et oui, il est bien bête :

      - payer pendant 10, 15, 20 ans des mensualités de remboursement nettement supérieure à un loyer et/ou se démunir de ses économies

      - faire lui-même ou payer des réparations alors que pour un locataire c’est le propriétaire qui paie

      - en cas de changement d’emploi, ne pas pouvoir déménager facilement

      - s’être imaginé qu’en faisant des économies, en se privant pour acheter ou payer l’achat de son logement , il serait à la fin récompensé en n’ayant plus de loyer à payer (mais tout de même impôts fonciers, charges, réparations etc.)


    • Alice Alice 1er novembre 2016 19:48

      @egos
       

      Et oui, bien bête, rien ne vaut que d’être locataire : pas d’attaches (pouvoir partir sans avoir à vendre un logement dont le prix a peut-être baissé ou sans avoir à rembourser avant), pas de responsabilité, pas d’inquiétude quant à une éventuelle dévalorisation, pas de grosses réparations à faire,


    • Alice Alice 1er novembre 2016 19:56

      @egos
       

      N’oubliez pas qu’en France - l’auteur a oublié d’en parler, les droits de mutation (frais de notaire) à l’achat d’un logement sont les plus élevés du monde + les frais d’agence, très élevés aussi

        

      Dans le cas où le logement est hérité les frais de succession sont énormes en France, par exemple 60% dans le cas d’un oncle ou d’une tante, au point que certains ne peuvent pas les payer.


    • Vipère Vipère 1er novembre 2016 20:00

      @Alice


      Une insurrection fiscale ? on attend de voir les propriétaires à la rue ! smiley

    • Alice Alice 1er novembre 2016 20:15

      @egos

      "il tombera à terme entre les mains de puissants fonds d’investissements immobiliers"

       

      De même que tles fonds colossaux gérés par l’Etat et pas par le privé : cotisations retraite, Sécurité Sociale, enseignement public ...

           

      Certains vantent les mérites du privé en insinuant qu’ils seraient mieux « gérés » (traduisez : récupérés puis placés au mieux de leur intérêt mais pas du votre) par des organismes privés.


    • Alice Alice 1er novembre 2016 20:17

      @Alice
      Désolée pour le gras, il s’est fait alors que je n’ai pas mis mon texte en gras (touche B)


    • Alice Alice 1er novembre 2016 20:25

      @Vipère
       
      Il n’y en aura pas, contrairement au titre de l’auteur.
       
      La seule « insurrection » possible est de prendre un aller-simple pour un autre pays.
       
      Il y a longtemps que les vrais riches l’ont fait.
       
      Et que de plus en plus de pauvres le font, ne serait-ce qu’à cause du chômage en France.


    • egos 2 novembre 2016 00:06

      @Alice


      « Fonds colossaux gérés par l’Etat »


      Ce point demanderait un examen approfondi, 

      si ns considérons la dette de l’Etat, Collectivités publiques et entreprise nationalisées + dettes hors bilan cela se conçoit, 

      en ce qui concerne les fonds de réserve (Caisse des Dépôts et Consignations, Réserves de Changes, actifs divers) ils ne couvrent pas, loin s’en faut ,le montant, de la dette accumulée.

      Ce qui n’est pas le cas si l’ensemble des actifs publics et privés (notamment immobiliers, terrain de prédilection de la « spéculation » dont les petits propriétaires sont /furent les jouets et bientôt la proie, dépôts bancaires, contrats d’assurance vie, compte épargne et assimilés.

      Le projet de création d’un loyer fictif ou imputé (relayé il y a qqs heures par 1 journaliste de « Les Futurs Libération »avec une convoitise non dissimulée en regard de l’exceptionnel gisement de ressources fiscales) est à prendre au sérieux car il émane des instances de la haute admin. tt en étant partagé par la droite et la gauche gouvernementales.

      Notons cpdt qu’il peut se heurter à différents obstacles d’ordre juridique ou constitutionnel : ie comme vs le rappelez quid des réductions pour charges d’exploitation et amortissement affectés aux actif d’un « bien social » car telle serait l’affectation du patrimoine immobilier, et quel serait les statut de biens mobiliers et associés (automobile par ex) ?

      La menace représentée par ce projet, qui semble prendre forme, s’inscrit dans une cadre plus large :

      - celui des réponses actées à une crise financière majeure : confiscation des dépôts bancaires supérieurs à 100 T€, limitations des retraits Assurance Vie etc. 
      dans ce cas la vente de l’agitation principale, sou dérogation serait imposable au titre des plus-values (compter selon votre tranche d’imposition de 20à 35 %)
      - l’expulsion des classes paupérisées des centres ville et périphérie, sites ou régions touristiques à forte valeur immobilière par la mise en place d’une fiscalité (TF, TH, ISF) supérieure aux revenus ou minimum vital des propriétaires concernés.

      En résumé des actions offensives et les manœuvres d’encerclement

      Quelles risposte envisager, l’ennemi est tout autant sournois que déterminé,
      ventre affamé n’a pas oreille entend on parfois.

      - protestataire, électorale, associative, juridique (Class Action)
      - émigrer, d’autres le font ...
      - choisir de rejoindre la communauté des Gens du voyage, devenir SDF ou Boat people
      - la sédition ou l’insurrection (autrefois nommée jacquerie)

      Selon vos inclinaisons et préférences.


      cdlt

    • non667 2 novembre 2016 15:05

      @egos

      Selon vos inclinaisons et préférences.
       beaucoup plus simple pour moi : ce sera 2017 voter fn !

      depuis l’arrivée de la gauche au pouvoir en 1981 et son abdication du socialisme en 1983 , la droite qui rêvait de mesures anti-sociales mais n’osait pas les appliquer par peur de voir les communistes prendre le pouvoir (elle avait senti le vent du boulet en mai 1968 ) la droite qui rêvait de mesures anti-sociales les a vu appliquées par la gauche et bien sûr après alternance ne sont pas revenu dessus ! (exp le forfait journalier hospitalier inventé par le socialiste bérégovoy de 5 n.f à l’époque voté est passé à 18€ en 2016 (120 n.f. ) + 4%/an sans discutions !

  • Spartacus Spartacus 31 octobre 2016 11:33
    La France déjà socialisé avant, en 5 ans est devenu la nouvelle Union soviétique...

    L’état est un cannibale socialiste, et regarde ses sujets comme des Sandwitchs....

    En évoquant la pénurie de cornichons dont il faudrait soutenir la production à cause des sandwichs dévorés , il trouve toujours une excuse pour en dévorer chaque jours un peu plus...Et créer des excuses pour en dévorer toujours plus.

    Les propriétaires ne peuvent s’enfuir....Devant ces gens enchaînés, il se pourlèche les babines ....

    Et puis il faut socialistement des HLM partout....
    Il faut construire de gigantesques poulailler. La volaille ne réfléchit pas et vote à gauche quoi qu’il en soit.
    On ne peut y acheter son logement et on est en « dépendance politique » pour en obtenir un, il faut lécher le cul et les cannibales aiment l’élevage....

    Les « propriétaires » ils sont trop « libres » ils votent pas du bon coté. Socialistement il faut l’abolition de la propriété privée....

    La France est foutue....Il ne reste que la faillite comme toutes les URSS. 
    Mieux vaut être propriétaire à l’étranger dans un méchant et horrible pays capitaliste.....

  • marmor 31 octobre 2016 11:54

    Pas que fiscale l’insurrection !!!


  • Ouam Ouam 31 octobre 2016 12:19

    Scandalisé ! et ca je m’en gourrais !

    Les memes qui hier voulaient acceuillir toute la misère de la planète et qui donnaient des lecons à la terre entière ne veulent désormais ne plus payer pour eux.

     

    Et bien moi, à l’inverse, je souhaites que tous les impots augmentent pour loger dignement nos invités, il vous faut etre un petit peu responsable dans sa vie,

    Je ne souhaites pas que avec vos agissements de radins etre associés dans le monde entier à une image plus que détestable de notre pays.

    De mon coté j’etais contre car je le savais, je VOUS connais que trop bien !

     

    On n’acceuille pas un ami si on ne peut le loger dignement, alors lorsq’on l’acceuille, on mets les moyens pour que son séjour soit agréable.

     

    Sinon on est un moins que rien, avec ses amis.

     

    Et bien pour notre pays c’est pareil, lorsqu’on acceuille des gens on les loge correctement, ce ne sonts pas des betes, ou alors on ne les invites pas et on les raccompagnent et on leur explique qu’on le fera et on le fait, mais à un moment il faut prendre ses responsabilitées, sinon, cela à un nom « negriers  »

     

    Tout ca pour quelques centaines d’euros, ca fait juste un iphone 7 ou autre merde en moins smiley

    Elle est belle la solidaritée.... smiley

    Si ca ne vous plait pas et que vous penser trop payer, partez

    D’autres seront bien contents de venir et participer à la création de richesses dans notre pays et ce en en partageant les richesses.


    • Et hop ! Et hop ! 31 octobre 2016 14:26

      @Ouam : «  
      Et bien pour notre pays c’est pareil, lorsqu’on acceuille des gens on les loge correctement, ou alors on ne les invites pas et on les raccompagne »


      On ne les invite pas, ce sont des (((Associations (MRAP, LDH, LCR, LICRA, CRIF, et autres ONG avec les médias))) qui nous les imposent.

      Donc on les raccompagne chez eux. On est chez nous.

    • HELIOS HELIOS 31 octobre 2016 15:58

      @Ouam

      Désolé, cela ne va pas plaire a certain, mais vous confondez « amis » et « relations ».

      Ceux qui nous imposent tous ces « migrants » s’en fichent, mais pour moi, ce ne sont pas des amis. je n’ai pas voulu les accueillir, hormis ceux qui sont VRAIMENT dans la merde, c’est a dire les réfugiés politiques poursuivi par des dictateurs et autres polices politiques.

      Les relations on les reçoit, certes, mais on les vire si elles deviennent dérangeantes, et c’est le cas... personnellement le vivre ensemble ne me convient plus quand c’est moi qui devient minorité et qu’en plus je paye. Et je ne veux pas devenir minoritaire chez moi.

      Quand a changer de résidence, n’y comptez pas... ce sont ceux qui viennent qui doivent partir et vite parce que lorsque la coupe sera pleine, j’ai bien peur que notre « humanité » soit vite remisée au grenier et il sera alors facile de voir qui merite de rester ou pas.... Depuis 1962, un des rares apports de la culture musulmane fut « la valise ou le cercueil »... nous connaissons maintenant nos classiques, ne nous forcez pas a jouer la piece a notre tour. 

    • Ouam Ouam 31 octobre 2016 20:47

      @HELIOS (et bien d’autres)

      Les gens ont doublement choisi

      - 1) ils onts choisi un systeme représentatif non révocable, donc un assouvissement total 

      - 2) ils ont choisi hollande (2eme erreur)

      Nous devons nous plier à leurs choixs, ou partir si la majorité de nos concitoyens n’ouvrent pas les yeuxs, dans le cas inverse nous tombons dans des travers qui ont un gout de dictature dont je ne puis etre un de ces acteurs.

      Lorsque tu élève un enfant tu lui édicte des regles du jeu, lorsqu’il ne les respectent pas il sera puni, tu ne peut sans cesse changer les regles du jeu.

      Si ces gens viennent illégallement sans etre raccompagnées , c’est clairement qu’ils sonts nos invités, sinon (comme je le pense) ils devraient etrent raccompagnés car venant illégallement come le fait l’australie et nombreux autres pays.

      Si notre gouvernement élu par la majorité des votants je le rappelle pense qu’il faut acceuillir ces gens, je trouve insupportable qu’ils laissent ces gens etrent dehors comme des betes, comme ce qui se passe dans le 19eme en ce moment et tres souvent ailleurs.

       

      Comme vous je contribue et suis content de la fairen, parce que cela veut dire que j’en ai encore les moyens, n’ai pas d’oursons dans les poches, comme ces gens qui nous parlent de révolte fiscale et qui chouinent comme des enfants gatés des que l’on touche à un petit bout de leur pré carré, alors que contrairement à moi qui n’ai pas voté pour cette mascarade et la subit et de plus ayant la clairvoyance de ne pas pas avoir voulu les acceuillir parce que sachant que nous n’en avions clairement pas les moyens,

      je ne chouines pas, j’assume l’errreur collective.

      C’est trop facile de renier les actes qui impliquent des responsabilitées au bout des que les soucis causés par les actions irréfléchies qui pointent le bout de leur nez. 

       

      Si notre GVT pense qu’il faut nous remplacer, et que la majoritée de la population est pour ce remplacement, pour lui et par respect démocratique du choix de sa majorité (donc pas de valises ou de cerceuil), je ne guerroirait pas, je me resoudrai tristement à accepter le choix (suicidaire) de la majoritée de mes compatriotes et à mon tour n’etant radicalement plus d’accord avec leurs choixs me résoudrait à partir vers d’autres horizons, comme de nombreux amis l’ont déjà fait, et rien ne vous empechera de faire de même, vu que cela sera un choix majoritaire.

      C’est comme les impots, on ferme sa gueule et on accepte dignement le choix de la majorité....ou on part..et...

      Partir dignement est souvent l’acte le plus intelligent qu’il soit, lorsque la majorité est contre vos idées ou qu’elle desire en finir avec sa propre culture, de quel droit jugerions nous son choix qui est légitime.

       

      Ce n’est JAMAIS le migrant illégal qui est en cause, lui n’est juste qu’un pion manipulé par le systeme que certains par leurs choixs onts générés comme situation (cad la sienne) ne jamais oublier ou se situe la veritable échelle des responsabilitées c’est bien LA votre, pas LA sienne, sinon vous demanderiez comme je le fais d’etre acteur de votre vie, cad la démocratie directe, et vos choix ne pourraient plus jamais etrent dévoyés, etant les votres et pas celui d’un réprésentant à qui vous donnez les pleins pouvoirs et qui se torche avec un fois le jackpot encaissé.

      Si mon message peut porter dans une base de reflexion, il n’aura pas été inutile.

      merci de l’avoir lu et excusez sa longueur fastidieuse.

      Bien à vous et bonne soirée à tous, ouam


    • mmbbb 1er novembre 2016 17:44

      @Ouam mais non les rapports d universitaires nous affirment que cette immigration a un solde economique positif . Allez racontez vos histoires aux caciques du PS et meme de LR , vous serez renvoyé dans vos cordes Quoi qu il en soit un seul chiffre le cout de la délinquance en France un joli pactole (http://www.institutpourlajustice.org/wp-content/uploads/2012/10/EA-N%C2%B016-03.pdf ) Exemple concret j’habite pres de Lyon le prefet a ordonne l installation de 150 roms dans le village de St Genis les Ollieres, postulat de base comme dans le cas de la famiille Leonarda aucun ne travaille et a apporte un euro de richesse Apres l elite nous dit que c est une chance pour la france In fine tout ce paye et les taxes impot augmentent En revanche il est marrant que cet auteur de gauche s’ insurge . Par ailleurs les municipalites de gauche ne sont pas en gereral des modeles de gestion 


    • placide21 2 novembre 2016 07:30

      @Ouam
      Bravo le comique .


  • fred.foyn 31 octobre 2016 12:33
    une insurrection ?
    La France est un pays de « sans-couilles »..faudra attendre une prochaine génération !

    • Clofab Clofab 31 octobre 2016 14:12

      @fred.foyn
      Exact ! un pays de sans couilles, de lâches et d’hypocrites, des Français modernes quoi !


      En fait, en 1940, avec les gôôôchos et Pétain c’était déjà le cas, Honte à cette majorité de peigne-culs !
      Et cette majorité de peigne-culs va en remettre une couche en votant pour Ali Juppé Ben Salafist en 2017. 

      Putain on est dans la merde !.............Pauvre France.

       

    • Et hop ! Et hop ! 31 octobre 2016 14:29

      @Clofab : En 1940, Philippe Pétain a été le seul homme politique courageux qui a accepté de prendre la tête d’un État vaincu et envahi, dont le gouvernement et le président de la république avait pris la fuite à l’étranger (New York, Londres, Maroc, URSS, etc..).


      Personne d’autre ne s’est proposé pour tenir tête aux Allemands et éviter une capitulation.

    • epicure 1er novembre 2016 18:29

      @Clofab

      En 1940 pétain était soutenu par la droite et l’extrême droite ( contrairement aux décennies précédentes, il y en a dans les gouvernements sous pétain ), la gauche étant chassée, bannie par le régime de pétain.
      D’ailleurs il a remplacé la devise de gauche « liberté, égalité, fraternité » par la devise de droite « travail, famille, patrie », et aboli la république ( c’était un symbole de la gauche ) remplacée par l’état français, tellement il avait en horreur la gauche.


    • covadonga*722 covadonga*722 1er novembre 2016 18:55

      @epicure

      René Belin, numéro 2 de la CGT  ministre de la production industrielle et du travail du maréchal Pétain et de figurer parmi les signataires du statut des Juifs du 8 octobre 1940.

      Gaston Bergery, membre du parti radical, ambassadeur du maréchal à Moscou puis à Ankara.

      Georges Bonnet, député radical-socialiste, ministre des affaires étrangères en 1938 et 1939 :Pourtant, lui aussi devient un notable de Vichy
      Gratien Candace, député de gauche de la Guadeloupe, proclame en janvier 1939 que « le racisme est la plus grande honte politique et sociale du XX ème siècle ». Lui aussi vote les pleins pouvoir au régime du maréchal Pétain et entre dans le « Conseil national » de Vichy.


       Charles Pivert, militant à la SFIO, déclare lors d’un congrès de la LICA que « le fascisme comme le racisme, est un état de régression sociale  ». Pourtant, il adhère sons l’occupation à une organisation collaborationniste, « France-Europe », et écrit dans la revue « Germinal  ». 
      Eugène Frot, député socialiste, plusieurs fois ministre, est membre d’honneur du « Centre de liaison des comités pour le statut des immigrés » (lié à la LICA). Il vote pour Pétain en juillet 1940, intègre le Conseil national de Vichy et « l’Amicale lavaliste ».



       intellectuels et écrivains, connus pour leur engagement humaniste et antiraciste dans les années 1920-1930, qui se sont ralliés au régime de Vichy, Georges Blondel, René Laforgue, Marcelle Capy, Jean Cocteau, Jean Giono, Maurice Rostand, Marcel Aymé, Pierre Benoit, Jacques de Lacretelle, Marcel Jouhandeau, André Thérive.

      Les journalistes sont nombreux à avoir ainsi basculé de la défense des bons sentiments humanitaires et antiracistes à un soutien inconditionnel du régime du maréchal Pétain : Emile Roche et Pierre Dominique (La République ), Robert de Beauplan, Stéphane Lauzanne (rédacteur en chef du Matin), Léon Bailby(Le Jour), Alain Laubreaux (L’Oeuvre, journal de gauche avant l’occupation). Certains vont même prendre des positions pro-allemandes : Pierre-Antoine Cousteau (rédacteur en chef de Paris-Soir), Jean Luchaire (patron des Nouveaux Temps), homme de gauche dans les années 1920 et 1930, devenu hitlérien après l’occupation.



    • covadonga*722 covadonga*722 1er novembre 2016 18:58

      deuxieme fournée de collabo de gauche


      Marcel Déat, député SFIO, crée l’Union socialiste républicaine en 1935 et soutient le Front populaire, membre du Comité de vigilance antifasciste, partisan fanatique de la collaboration avec le Reich hitlérien.

      Jacques Doriot dirige les Jeunesses communistes à partir de 1923, maire de Saint Denis en 1931, haut responsable du PCF, il crée son Parti populaire français en 1936. , A partir de 1940, il prône l’intégration de la France dans l’Europe nationale socialiste, crée la Légion française des volontaires qui combat en Russie aux côtés de la Wehrmacht.

       nombreuses personnalités, plusieurs centaines, venues de la gauche, dans les années 1920-1930, le plus souvent socialistes ou communistes, qui ont ainsi basculé du culte des bons sentiments humanistes à l’engagement ultra-collaborationniste, par exemple : Marc Augier (Mouvement des auberges de jeunesse), Jean-Marie Marcel Capron (maire d’Alforville, PC), Jean-Marie Clamamus (maire de Bobigny, PC), Paul Perrin (député SFIO de la Seine), André Grisoni (radical-socialiste, maire de Courbevoie), Maurice Levillain (président du Conseil général de la Seine, SFIO), Barthélémy Montagnon, Paul Rives (SFIO), René Château (député radical-socialiste, membre de la Ligue des droits de l’homme), Claude Jamet (proche des communistes et des socialistes), Camille Planche (SFIO), Léon Emery (Ligue des droits de l’homme, Comité de vigilance antifasciste), George Dumoulin (CGT, SFIO), Maurice Ivan Sicard (venu de l’extrême gauche antifasciste), Pierre Thurotte (SFIO), Pierre Bonardi (LICA), Adrien Marquet (ex-SFIO, maire de Bordeaux), etc.

    • covadonga*722 covadonga*722 1er novembre 2016 19:00

      @covadonga*722
      je vous fais grâce des députés socialistes ayant votés les pleins pouvoir a Pétain , ainsi que d’un président de la république élu socialiste décoré de la francisque pour service rendu a vichy !


    • andromerde95 1er novembre 2016 22:46

      @epicure

      pourquoi dans ce cas 80 % des collabos étaient de gauche ? : http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/la-collaboration-venait-essentiellement-de-la-gauche

    • egos 2 novembre 2016 00:21

      @covadonga*722


      Il est tt de même utile de rappeler que projet fiscal a fuité sous le gouvernement Fillon (grand Torquemada fiscal dont les mérites sont passé inaperçus) dans l’entourage de Borloo et NKM,
      et du contexte Bonus et Malus+++, Taxe Pique Nique (ton contribuable) avortée.

      Hollande a pour habitude de reprendre à son compte les tours de vis de Sarko (fiscalité, déremboursements ss, pensions de retraites rabotées/bloquées) tout en apportant sa contribution (loi El Khomri, arborescence fiscale etc.) sans pour autant rassembler pour dans la rue des millions de protestataires.
      Si Fillion était ( et demeure) un fourbe, le François lui est un sournois pervers.

      Droite, Gauche match nul sur ce point.

      Bon, c’est pas gagné ...


    • epicure 2 novembre 2016 03:21

      @andromerde95

      pourquoi le caniche revient avec un mensonge que j’avais débunké à l’époque, basé sur des manipulations, des omissions.

      Pourquoi le premier gouvernement de pétain ne contient aucun homme politique de gauche, mais politiques de droite et du centre , et des personnes engagées à l’extrême droite ?
      Pourquoi la collaboration a interdit les partis de gauche ?
      pourquoi la collaboration a démonté tout ce que a fait la gauche depuis la révolution ?
      pourquoi la collaboration a poursuivit les dirigeants du front populaire, dont Blum ?
      pourquoi pétain a mit en œuvre le programme de l’extrême droite ?

      répondre à ces question c’est démentir ce que tu insinues.

      Ton affirmation ne tient pas du tout la route.

      déjà le PPF est un parti d’extrême droite, défendant des idées d’extrême droite, il est réputé être un parti fasciste.

      comme dit sur le PPF https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_populaire_fran%C3%A7ais
      « 
      Si plusieurs cadres étaient issus du communisme ou du socialisme, à l’instar de Simon Sabiani, à Marseille (le PPF étant particulièrement bien implanté dans les Alpes-Maritimes), un grand nombre de ses membres étaient soit issus de l’extrême droite, et notamment des ligues dissoutes en 1936, soit n’avaient jamais été affiliés auparavant à un parti.

       »

      C’est une manipulation de mettre ces gens là parmi les gens de gauche.

      Donc ces gens là ne sont pas des gens de gauche puisqu’ils sont contre les idées de gauche, crétin manipulateur.
      Ce que le menteur manipulateur oublie de dire c’est que le PPF c’est opposé au front populaire, donc à la gauche, comme tous les partis de droite. D’ailleurs le Front Populaire lui rendait bien cette détestation puisqu’il faisait partie des hommes politiques les plus détestés par le front populaire, avec notamment laval.
      C’est à dire que la gauche détestait déjà à l’avance deux des acteurs majeurs de la collaboration.

      Et un parti qui soutenait Hitler, ne peut pas être un parti de gauche. Les vrais hommes de Gauche étaient contre Hitler.

      D’ailleurs il suffit de lire sont histoire, la partie programme et organisation, pour voir que c’est un parti de droite et non un parti de gauche.

      SI je me rappelle bien, quand on fait un ménage objectif, on tombe avec au maximum 4 organisations qui peuvent être liés à des gens qui se disaient de gauche avant la guerre sans lien avec l’extrême droite. Loin des 80 %.

      En fait le crétin ignare manipule et ment , en jouant sur les personnes, alors que le seul critère objectif politique, ce sont les positions idéologiques. Et là ton mensonge s’écroule.


    • epicure 2 novembre 2016 04:16

      @covadonga*722

      c’est bien tu as appris ta leçon de propagande.

      Mais dans ta liste il n’y a pas Blum, et tous les principaux leaders socialistes, ni plupart des leaders rad soc liés au front populaire, qui au contraire ont été persécutés par Vichy.

      magnifique ta liste :

      - rené belin anticommuniste
      - Bergery , a un parcours honnête de gauche jusqu’au fornt populaire mais quand il décalre ceci :
      « 
      La défaite consommée, il rédige le 6 juillet 1940, une motion instaurant un « ordre nouveau, autoritaire, national, social, anticommu­niste et antiploutocratique ».
       »
      il a basculé à l’extrême droite, et donc n’est plus un homme de gauche.

      -Georges bonnet centriste ayant participé à de nombreuses alliances gouvernementales avec la droite, mais pas au front populaire.

      - eugène frot , aile droite de la SFIO qui a quitté le parti en 1932.

      -bon faut il insister sur Doriot qui avait dérivé à l’extrême droite bien avant 1940 avec son parti le PPF... Donc homme de droite.

      - déat qui a quitté la SFIO en 1933, avec l’aile drotie du parti , participé comme ministre dans un gouvernement de centre droit en 1936 avant le front populaire. De toute façon en prenant comme modèle l’Allemagne nazie et l’Italie fasciste, il cesse d’être de gauche et a viré à l’extrême droite.

      En fait ta liste ce sont surtout des personnes aux positions douteuses, déjà avant la guerre pour une partie d’entre eux, quand ils n’avaient pas viré leur cuti à l’extrême droite avant juin 1940.


    • epicure 2 novembre 2016 04:39

      @covadonga*722

      "
      je vous fais grâce des députés socialistes ayant votés les pleins pouvoir a Pétain , ainsi que d’un président de la république élu socialiste décoré de la francisque pour service rendu a vichy !

      "

      je te fais grâce de la liste comparative entre les élus de gauche qui ont voté CONTRE pétain, et les élus de droite qui ont voté CONTRE aussi
      Surtout si on élimine les centristes, qui de gauche ou de droite ont souvent participé aux gouvernements avec la droite pendant de nombreux gouvernements.

      Ah oui parce que du côté de la droite la liste se réduit à 1 seul nom dans ce cas.

      Combien de président du conseil (premier ministre ) de gouvernement de gauche ont été dans le gouvernement de vichy ?

      par contre l’habitué à la présidence du conseil des gouvernements d’alliance de centre droit, avec la droite radicale, lui il a même prit la direction du premier gouvernement de collaboration , il s’appelait Laval.
      Ou pierre andré flandrin centre droit, président du conseil entre fin 34et début 35, leader de l’oposition parlementaire au Front populaire et dirigeant du parti de centre droit Alliance démocratique.

      Contrairement au président du Front Populaire qui lui a été incarcéré et jugé par Vichy, avec Paul reynaud etc...


    • covadonga*722 covadonga*722 2 novembre 2016 06:33

      @epicure
       yep , mais je les connais les autres et c’est tout a leur honneur , n’empêche la réécriture de l’histoire

      de la collaboration par la gauche bourgeoise devrait admise par des gens comme vous , vous y gagneriez en crédibilité.

      quand a Blum

      Ça, un socialiste ? disait-il en décortiquant l’article de Léon Blum. Il pense en bourgeois pour le bourgeois, mais pas pour le travailleur. Il n’y a absolument aucun fondement marxiste dans un article de M. Blum.

      Trotsky.

    • andromerde95 2 novembre 2016 13:05

      @epicure
      « pourquoi le caniche revient avec un mensonge que j’avais débunké à l’époque, basé sur des manipulations, des omissions. »

      tes debunkages ont été debunked à l’époque, à l’époque tu as même répondu 50 000 millions de fois mais au final c’est moi qui a eu le dernier argument et dernier mot comme d’hab, mais t’as toujours pas compris qu’avec moi c’est inutile de tenter de me contredire car tu te feras systématiquement debunked. tu perds avec moi 2 heures de ta vie chaque jour pour rien.


      « Pourquoi le premier gouvernement de pétain ne contient aucun homme politique de gauche, mais politiques de droite et du centre , et des personnes engagées à l’extrême droite ? »

      bah non cavadonga a montré le contraire et laval est un cas qui contredit tes hoaxs.


      « Pourquoi la collaboration a interdit les partis de gauche ? »

      bah non car les partis collabos étaient dirigés et/ou crées par des mecs de gauche à 80 %.


      pourquoi la collaboration a démonté tout ce que a fait la gauche depuis la révolution ?« 

      ah bon ? le fascisme est une idéologie de gauche : http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/articles/le-fascisme-est-une-ideologie-gauchiste-et-mondialiste

      enfin les collabos étaient plus pro-hitler que pro-pétain.


       »pourquoi la collaboration a poursuivit les dirigeants du front populaire, dont Blum ?« 

      t’as oublié les résistants de droite et d’extrême-droite dont de gaulle et leclerc issus de l’af.


       »pourquoi pétain a mit en œuvre le programme de l’extrême droite ?"

      c’est vrai, il a mis en oeuvre un programme d’extrême-droite, mais les ultra-collabos étaient plus pro-hitler (bien plus à gauche que pétain) que pro-pétain.

      enfin la révolution nationale avait des éléments de gauche : embrigadement des jeunesses (au dépens de l’Eglise et de la famille), préservation de la loi de 1905 et culte de la personnalité idolâtre et réformes sociales. après le totalitarisme de pétain n’avait pas non plus le même degré que celui du iii e reich et de l’urss.



    • andromerde95 2 novembre 2016 13:05

      @epicure

      « déjà le PPF est un parti d’extrême droite, défendant des idées d’extrême droite, il est réputé être un parti fasciste.

      comme dit sur le PPF https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_populaire_fran%C3%A7ais
      « 
      Si plusieurs cadres étaient issus du communisme ou du socialisme, à l’instar de Simon Sabiani, à Marseille (le PPF étant particulièrement bien implanté dans les Alpes-Maritimes), un grand nombre de ses membres étaient soit issus de l’extrême droite, et notamment des ligues dissoutes en 1936, soit n’avaient jamais été affiliés auparavant à un parti.

       »

      C’est une manipulation de mettre ces gens là parmi les gens de gauche.

      Donc ces gens là ne sont pas des gens de gauche puisqu’ils sont contre les idées de gauche, crétin manipulateur.
      Ce que le menteur manipulateur oublie de dire c’est que le PPF c’est opposé au front populaire, donc à la gauche, comme tous les partis de droite. D’ailleurs le Front Populaire lui rendait bien cette détestation puisqu’il faisait partie des hommes politiques les plus détestés par le front populaire, avec notamment laval.
      C’est à dire que la gauche détestait déjà à l’avance deux des acteurs majeurs de la collaboration.

      Et un parti qui soutenait Hitler, ne peut pas être un parti de gauche. Les vrais hommes de Gauche étaient contre Hitler.

      D’ailleurs il suffit de lire sont histoire, la partie programme et organisation, pour voir que c’est un parti de droite et non un parti de gauche. »

      sauf que doriot était de gauche à la base comme l’essentiel des pionniers du fascisme (ce qui prouve que le fascisme a des racines socialistes) : http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/le-fascisme-est-une-ideologie-gauchiste-et-mondialiste

      enfin le fascisme a plein de points communs avec le socialisme et se différencie de l’extrême droite traditionnelle et classique : http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/articles/le-fascisme-est-une-ideologie-gauchiste-et-mondialiste


      « SI je me rappelle bien, quand on fait un ménage objectif, on tombe avec au maximum 4 organisations qui peuvent être liés à des gens qui se disaient de gauche avant la guerre sans lien avec l’extrême droite. Loin des 80 %. »

      j’ai démontré que non il y a 1 an en arrière.


      « En fait le crétin ignare manipule et ment , en jouant sur les personnes, alors que le seul critère objectif politique, ce sont les positions idéologiques. Et là ton mensonge s’écroule. »

      si le fascisme et la collaboration n’ont rien à voir avec la gauche : pourquoi la plupart des collabos et pionniers du fascisme étaient de gauche initialement ?


    • andromerde95 2 novembre 2016 13:25

      @epicure

      « - rené belin anticommuniste »

      non : «  numéro 2 de la CGT »


      « - Bergery , a un parcours honnête de gauche jusqu’au fornt populaire mais quand il décalre ceci :
      « 
      La défaite consommée, il rédige le 6 juillet 1940, une motion instaurant un « ordre nouveau, autoritaire, national, social, anticommu­niste et antiploutocratique ».
       »
      il a basculé à l’extrême droite, et donc n’est plus un homme de gauche. »

      social = gauche

      antiploutocratique = gauche

      ordre NOUVEAU = gauche

      national = peut être de gauche (le nationalisme de gauche ça existe : https://fr.wikipedia.org/wiki/Nationalisme_de_gauche)

      autoritaire = gauche car l’extrême-gauche a instauré plein de dictatures communistes dans l’histoire et la gauche jacobine a instauré une dictature entre 1793 et 1794 en france.

      anti-communisme = gauche sociale-démocrate et réformiste

      enfin c’est quand même un mec de gauche à la base comme l’essentiel des collabos.


      -Georges bonnet centriste ayant participé à de nombreuses alliances gouvernementales avec la droite, mais pas au front populaire.« 

      non centriste de gauche ayant fait des coalitions avec le centre-gauche, le centre et le centre-droit.


      - eugène frot , aile droite de la SFIO qui a quitté le parti en 1932.

      bref il est à la base de gauche et pas de droite.


      -bon faut il insister sur Doriot qui avait dérivé à l’extrême droite bien avant 1940 avec son parti le PPF... Donc homme de droite.

      oui doriot a dérivé vers le fascisme, sauf que : sauf que doriot était de gauche à la base comme l’essentiel des pionniers du fascisme (ce qui prouve que le fascisme a des racines socialistes) : http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/le-fascisme-est-une-ideologie-gauchiste-et-mondialiste

      enfin le fascisme a plein de points communs avec le socialisme et se différencie de l’extrême droite traditionnelle et classique : http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/articles/le-fascisme-est-une-ideologie-gauchiste-et-mondialiste


      - déat qui a quitté la SFIO en 1933, avec l’aile drotie du parti , participé comme ministre dans un gouvernement de centre droit en 1936 avant le front populaire. De toute façon en prenant comme modèle l’Allemagne nazie et l’Italie fasciste, il cesse d’être de gauche et a viré à l’extrême droite.

      non c’était avant 1936 un gouv essentiellement centriste de gauche.

      enfin le fascisme a plein de points communs avec le socialisme et se différencie de l’extrême droite traditionnelle et classique : http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/articles/le-fascisme-est-une-ideologie-gauchiste-et-mondialiste


       »En fait ta liste ce sont surtout des personnes aux positions douteuses, déjà avant la guerre pour une partie d’entre eux, quand ils n’avaient pas viré leur cuti à l’extrême droite avant juin 1940."

      sauf que ces gens étaient tous de gauche à la base comme l’essentiel des collabos, ce n’est pas du hasard.




    • epicure 6 novembre 2016 04:39

      @andromerde95

      tiens le caniche stupide revient à la charge pour se faire démonter.

      "

      « - rené belin anticommuniste »

      non : « numéro 2 de la CGT »

      « 

      crétin démasqué, c’est dans sa biographie qu’il est anticommuniste, aller un menssonge démasqué.

       »

      social = gauche

      antiploutocratique = gauche

      ordre NOUVEAU = gauche

      national = peut être de gauche (le nationalisme de gauche ça existe : https://fr.wikipedia.org/wiki/Nationalisme_de_gauche)

      autoritaire = gauche car l’extrême-gauche a instauré plein de dictatures communistes dans l’histoire et la gauche jacobine a instauré une dictature entre 1793 et 1794 en france.

      anti-communisme = gauche sociale-démocrate et réformiste

      « 

      autre mensonge non l’autoritarisme est un marqueur de l’extrême droite crétin menteur, et tu le sais mieux que moi.
       anticommuniste = tout ce qui est à la droite du parti communiste et du SFIO, et l’extrême droite en premier, puisque les premiers anticommunistes étaient les nazis.

      ordre nouveau = extrême droite , ta réponse montre encore que tu es un menteur, un crétin pour affirmer des mensonges aussi flagrants.

      L’ordre est un concept de droite

      ordre nouveau + nationalisme +anticommunisme + autoritaire = extrême droite

      en fait c’est exactement ce qui décrit les fascistes, ce qui démontre que tu es un crétin ignare menteur encore une fois.

       »
      non centriste de gauche ayant fait des coalitions avec le centre-gauche, le centre et le centre-droit.
      « 

      alliance avec la droite ou avec la gauche, cela s’appelle un centriste tout court.
      les alliances avec le centre droit s’étendent jusqu’à la droite, et excluent la gauche ,espèce d »ignare .

      « 
      bref il est à la base de gauche et pas de droite.
       »

      Il avait des inclinaisons à droite.
      d’ailleurs la majeure parti des gros collabos venant de la SFIO viennent de cette aile droite qui a quitté le parti en 1932.

      Pour Doriot je récapéppète pour le mal comprenant
      Doriot depuis 1936 défendait des idées d’extrême droite, donc il est d’extrême droite.
      Qu’il ait été à gauche ou au PC, n’y change rien, il a abandonné ses idées de gauche.
      S’il est devenu collabo, c’est bien parce qu’il était d’extrême droite du fait de ses appartenances idéologiques.

      Le fascisme est une idéologie d’extrême droite, basée sur des principes autoritaires et particularistes : dont la hiérarchie, l’idolâtrie de l’armée, les conceptions politiques violente,s le virilisme, etc....
      Bref l’opposé de la philosophie socialiste, dont l’universalisme est la base de toutes les versions, et l’universalisme c’est l’opposé du particularisme , c’est à dire des relations sociales pacifiques.

      Bref le crétin ignorant répète ses mensonges en boucle sur le fascisme et le socialisme vu que tu n’y comprends rien de ce qui caractérisent les idéologies.
      Tu n’as qu’une approche superficielle, irrationnelle, ignorante, celle du neuenu d’extrême droite.


    • andromerde95 6 novembre 2016 10:23

      @epicure
      tiens le clébard enragé a pondu 10 pavés plein de kk qui vont être debunked ce matin (il perd chacune de ses nuits pour moi, mais c’est inutile car j’aurai toujours le dernier mot et dernier argument). dégage d’av, c’est le seul moyen pour mettre fin à chaque clash avec moi.


      « crétin démasqué, c’est dans sa biographie qu’il est anticommuniste, aller un menssonge démasqué. »
      dans sa bio c’est écrit numéro 2 de la cgt crétin ignare.


      « autre mensonge non l’autoritarisme est un marqueur de l’extrême droite crétin menteur, et tu le sais mieux que moi. »
      non de gauche crétin, la gauche est autoritaire et anti-libertés sur le plan éco et social.

      « anticommuniste = tout ce qui est à la droite du parti communiste et du SFIO, et l’extrême droite en premier, puisque les premiers anticommunistes étaient les nazis. »

      les sociaux-démocrates ont toujours été anti-cocos crétin.


      « ordre nouveau = extrême droite , ta réponse montre encore que tu es un menteur, un crétin pour affirmer des mensonges aussi flagrants. »

      non crétin extrême-droite = ordre ancien


      « L’ordre est un concept de droite »

      y a plusieurs défs de l’ordre et plusieurs ordres différents.






    • andromerde95 6 novembre 2016 10:24

      « ordre nouveau + nationalisme +anticommunisme + autoritaire = extrême droite »

      j’ai démontré que non.

      de plus hitler et vichy étaient internationalistes : http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/l-internationalisme-du-iii-eme-reich


      « en fait c’est exactement ce qui décrit les fascistes, ce qui démontre que tu es un crétin ignare menteur encore une fois. »

      non crétin c’est exactement ce qui décrit la gauche et le fascisme est de gauche.


      « alliance avec la droite ou avec la gauche, cela s’appelle un centriste tout court.

      les alliances avec le centre droit s’étendent jusqu’à la droite, et excluent la gauche ,espèce d »ignare . »

      c’était un centriste de gauche qui faisait alliance avec des gouvs majoritairement de centre gauche et à la base il est bien de gauche. de plus la droite ne représentait presque rien dans les assemblées dans les 30’s et le centre-droit pas grand chose.

      « Il avait des inclinaisons à droite.

      d’ailleurs la majeure parti des gros collabos venant de la SFIO viennent de cette aile droite qui a quitté le parti en 1932. »

      non pas aile droite, mais aile fasciste.


      « Pour Doriot je récapéppète pour le mal comprenant
      Doriot depuis 1936 défendait des idées d’extrême droite, donc il est d’extrême droite.
      Qu’il ait été à gauche ou au PC, n’y change rien, il a abandonné ses idées de gauche.
      S’il est devenu collabo, c’est bien parce qu’il était d’extrême droite du fait de ses appartenances idéologiques. »


      bon je répète face au crétin de perroquet : « sauf que doriot était de gauche à la base comme l’essentiel des pionniers du fascisme (ce qui prouve que le fascisme a des racines socialistes) : http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/le-fascisme-est-une-ideologie-gauchiste-et-mondialiste

      enfin le fascisme a plein de points communs avec le socialisme et se différencie de l’extrême droite traditionnelle et classique : http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/articles/le-fascisme-est-une-ideologie-gauchiste-et-mondialiste »


      doriot est passé du socialisme au fascisme comme la majorité des créateurs du fascisme et des collabos : c’est pas étonnant car le fascisme a ses racines dans le communisme.

      sinon le clown : pourquoi dans les collabos, la majorité de tes « extrémistes-de-droite » sont de gauche initialement et pas de droite ?





    • andromerde95 6 novembre 2016 10:24

      « Le fascisme est une idéologie d’extrême droite, basée sur des principes autoritaires et particularistes : dont la hiérarchie, l’idolâtrie de l’armée, les conceptions politiques violente,s le virilisme, etc....


      Bref l’opposé de la philosophie socialiste, dont l’universalisme est la base de toutes les versions, et l’universalisme c’est l’opposé du particularisme , c’est à dire des relations sociales pacifiques.

      Bref le crétin ignorant répète ses mensonges en boucle sur le fascisme et le socialisme vu que tu n’y comprends rien de ce qui caractérisent les idéologies.
      Tu n’as qu’une approche superficielle, irrationnelle, ignorante, celle du neuenu d’extrême droite. »


      non non non non et non, le fascisme c’est est bien de gauche :  http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/articles/le-fascisme-est-une-ideologie-gauchiste-et-mondialiste (culte idolâtre de la personnalité, statolâtrie issu de la révolution française, anti-catholicisme, destruction des corps intermédiaires dont l’Eglise et la famille tradi, darwinsime athée, modernisme, révolution, internationalisme européen et blanc,jacobinisme, lois sociales, etc...)


      de plus le virilisme et l’idolâtrie de l’armée viennent de la gauche : http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/lidolatrie-revolutionnaire-des-societes-fascistes http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/le-fascisme-est-une-ideologie-gauchiste-et-mondialiste


      bref crétin ignare tu t’es fais re exploser : faut que te dises bien un truc, chacun de tes excréments que tu postera sera démoli, donc inutile de répondre, tu perds ton temps, tu perdra 2 heures tous les jours avec moi... je n’arrêterai pas tant que tu sera pas parti d ’av.


  • Ouam Ouam 31 octobre 2016 12:45

    @fred.foyn : +1

    Je rajouterai surtout de bobos décérébrés qui ne mesurent jamais les conséquences de leurs actes et qui après bèllent comme des moutons qu’on égorge.

    C’est exactement les memes qui te pronent la mondialisation heureuse et des qu’ils sonts eux impactés par celle ci, le discours change du tout au tout (comme la avec les impots).

    Encore les memes qui tapent sur les petits fonctionnaires (cf l’aticle recent de A Vox) mais qui sonts pour l’UE avec ses paradis fiscaux...(etc...)

    La france est atteinte gravement et en masse du syndrome de stocholm, croisé avec celui de l’irresponsabilité soupoudrée d’une dose de « c’est pas ma faute c’est les z’autres »

    L’ensemble de choses, bien plus que la fiscalitée, qui me donne vraiment l’envie d’aller paitre ailleurs, chez des peuples qui sonts un tant soi peu cohérents et qui assumment eux...

    leurs choixs de société.

    Ils ont voté hollandouille, faut assummer jusqu’au bout, il voteront juppe il faudra aiussi assumer les conséquences, c’est pas dur de s’informer, ou faut racker et subir lorsqu’on délègue un pouvoir en signant un cheque en blanc.


  • franc tireur 31 octobre 2016 12:49

    Ca n’est qu’un rapport , le politique sait que ce serait la goutte d’eau faisant déborder le vase et l’alternance plus que probable écarte cette menace pour un temps .
    Mais quand on y pense on est vraiment un pays de cinglés socialo égalitaristes, un spécimen unique dans le monde développé. Des années que les rapports pointent nos records mondiaux et européens de fiscalité , de réglementations et de gestions d’administrations mais la machine semble en totale roue libre . la France est gouvernée au plus haut niveau par la haute fonction publique depuis les années 60(ENA) , elle a été formée pour dépenser les richesses, pas pour les créer.


  • Sozenz 31 octobre 2016 13:43

    bonjour,

    pouvez vous donner vos sources ?

    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/04/28/le-gouvernement-dement-la-rumeur-d-une-nouvelle-taxe-pour-les-proprietaires_4910462_4355770.html

    Qui croire, encore une fois  ?
    C’est toujours la même chanson, et à force les personnes lèvent les boucliers sur certains points , ne peuvent plus se concentrer sur les vrais problèmes , et finissent même par ne plus écouter les vrais alertes .
    Vous connaissez l histoire de celui qui n arrête pas de crier au loup :
    https://sites.google.com/site/elementairecroixrouge1/litterature/atelier-conte/le-petit-garon-qui-criait-au-loup


  • Zolko Zolko 31 octobre 2016 15:22

    @ l’auteur : ouais, j’avais lu ça moi aussi.
     
    Mais il faut aussi se mettre dans la tête des gouvernements socialistes : ils ont un électorat captif, qui n’a ni travail ni propriété, qui ne vit que de l’aumône sous différentes formes, qui ne paye pas d’impôts, et qui va voter socialiste quoi qu’il se passe. Ce sont pour beaucoup des immigrés ou descendants d’immigrés, alors ils voient d’un bon oeuil l’arrivée d’encore plus d’immigrés + ou - de chez eux (= musulmans, mais c’est interdit de le dire).
     
    Ces gens vont voter socialiste quoi qu’il arrive, alors le PS a tout intérêt à les favoriser et à augmenter leur proportion dans la société : et c’est ça que le PS a fait, de moins en moins de foyer payent l’impôt, et ceux qui payent payent de plus en plus. Ils savent que la classe moyenne ne va pas faire la révolution car ils ont un travail, des enfants à l’école, et une certaine fierté – voire honneur – et leur seuil de tolérance est très élevé.
     
    Et quand je dis « PS » c’est bien-sûr l’UMPS que je veux dire.
     
    Et comme la classe moyenne est « raisonnable », il suffit de leur faire peur des « extrêmes », donc ils s’abstiendront, et l’UMPS peut continuer à prétendre être « démocratique ». Jusqu’à ce que ça ne marche plus, et ils se retrouveront pendus haut-et-court.


    • JL JL 31 octobre 2016 15:41

      @Zolko


      ’’Mais il faut aussi se mettre dans la tête des gouvernements socialistes : ils ont un électorat captif, qui n’a ni travail ni propriété, qui ne vit que de l’aumône sous différentes formes. ... quand je dis « PS » c’est bien-sûr l’UMPS que je veux dire’’
       
      C’est quand même ballot ce truc ! Alors selon vous, ce sont les sans dents qui sont les maîtres de ce pays !
       
      Vous m’en direz tant !

    • sarcastelle sarcastelle 31 octobre 2016 20:59

      @Zolko

      .
      Votre définition de l’électorat socialiste est périmée depuis au moins deux à trois décennies. 

    • epicure 1er novembre 2016 18:42

      @Zolko

      Les électeurs socialistes, qui comptent pour les dirigeants du parti, sont avant tout des gens de la classe moyenne ou aisée, comme eux. Très peu d’ouvriers ou employés.
      Le parti est totalement coupé des classes populaires.


  • pallas 31 octobre 2016 15:28
    Daniel MARTIN,

    L’état est ruiné, totalement, l’Élysée par exemple avec le probleme de toiture, trop cher à faire réparé.

    La totalité du patrimoine, dont le Palais de Versailles vendu à l’étranger.

    La partie est fini, voila le résultat.

    Maintenant, La France est considéré comme un allié peut fiable, mauvais en terme technologique, et surtout un pays en voie de rentrer dans le tiers monde.

    Au delà du ridicule et de la dette abyssal, absolument aucunes nations ne fait confiance à notre pays.

    Nos créanciers sont des pays tierces, et ils ne nous aiment pas vraiment.

    Franchement il aurait mieux valut ne pas faire Mai 68 et bosser à l’’école, être un peut sérieux.

    La situation est catastrophique, sur le plan intérieur avec l’extrême pauvreté et sur le plan internationale auquel La France est devenu un État Factice et sans légitimité.

    Vous ne vous rendez pas compte à quel point La France est méprisé, ricané, ignoré par les autres nations.

    Salut


    • franc tireur 31 octobre 2016 17:42

      @pallas

      Ne noircissez pas outre mesure le tableau , la dette c’est une chose mais il faut la mettre en face de nos actifs, nettement supérieurs, et encore plus prosaiquement de l’énorme masse d’ épargne des francais.
      La France ca reste la qualité de ses travailleurs, son savoir faire, ses scientifiques, sa créativité .
      Quand je nous regarde je nous trouve pas en bon état, avec de nombreux voyants au rouge,mais quand je nous compare ca permet de relativiser .
      Ce qui est en fait inquiétant c’est l’immigration massive et d’origine non européenne qui baisse progressivement le niveau général et détruit les fondements de la Nation , de l’économie ,de la culture, de la société . L’économie ca va ca vient, ca se relève pour peu qu’on prenne les thérapies de choc . Par contre l’identité ,l’ame d’un peuple donc d’une Nation une fois que le changement de population s’opère c’est une condamnation a perpétuité et c’est en train d’en prendre le chemin . Nous le savons tous,meme ceux qui feignent de ne pas y croire .


    • pallas 31 octobre 2016 17:55

      @franc tireur,

      Je vous invite à vous baladez dans Paris ou dans la Banlieue dans les 3h00 du matin, c’est un autre monde, l’Enfer de Dante, un peut de réalité ne vous ferai pas de mal.

      Le monde réel est présent, encore faut il avoir courage d’y aller.

      De mon enfance, de mon présent, peut être que c’est devenu quotidien pour moi

      Vous ne connaissez pas le monde réel, ici n’est que l’internet, un monde virtuel.

      Salut


  • JL JL 31 octobre 2016 15:46

    @ l’auteur, cette proposition que vous évoquez est une réponse du berger à la bergère ; une mauvaise réponse à un vrai problème : l’évasion fiscale.


  • Feilusha Feilusha 31 octobre 2016 16:54

    C’est du réchauffé ! Et pas du tout d’actualité. Arrêtez d’essayer de faire peur.


  • Feilusha Feilusha 31 octobre 2016 16:58

    Les français sont spécialistes de la flagellation... des autres !


    • pallas 31 octobre 2016 17:07

      @Feilusha,

      Désolé, c’est l’actualité.

      L’auteur de l’article à raison, mais derrière ce cache la dette du pays, la Banque Route.
      Une nation peut être en Faillite, c’est un fait.

      Nous en sommes la preuve vivante, pas meilleur exemple.

      Les conséquences sont simples, destruction de la civilisation, guerre civil, juste un retour dans le tiers monde, seul au monde, devenu une zone non contrôle, sans rien.

      Juste le vide absolu.

      Le prix semble celui ci.

      Salut


    • Clofab Clofab 31 octobre 2016 18:58

      @pallas

      UN MAÏDAN A LA FRANCAISE serait l’idéal, un gros bordel organisé avec l’aide des petits fachos « antifas » et autres « Black block », « no borders » ,anars décérébrés aux ordres du Caudillo et financés par Soros !

      Impec : Guerre civile ! plusieurs milliers de morts, puis, tout le monde ferme sa gueule et couvre feu imposé pendant 30 ans ! Ca c’est le Top !

      Bon à quelle heure ils commencent ? ça va venir t’inquiètes !

    • pallas 31 octobre 2016 19:37
      • @Clofab,

      Ce n’est pas cela qui m’inquiète. 60% de la vie sur cette planète à disparu, au même niveau que la 5 emes extinctions massives, la disparition des dinosaures.

      La 4 emes et 3 emes extinctions massives d’espèces approchaient les 90%.

      Salut


  • Clofab Clofab 31 octobre 2016 20:14

    Solution pour le PS : Le vote des étrangers ! Putain là ; les islamo-gauchistes font carton plein !


    La Marianne n’aura qu’a se voiler ! ou devenir directement noire par l’excellence artistique du peigne-cul Breton nouvellement adoubé ! 

    Oubliez vos santons et le petit Jésus dans la crèche . INTERDIT !

    Fermez la ! lisez et apprenez le coran, le Grand Moufti Juppé ben salafist vous ordonne !

    Salut les mougeons, moi, je me casse de ce pays devenu pourri !

     

  • jca jca 31 octobre 2016 21:12
    Je ne résiste pas au plaisir de vous faire connaître le vainqueur en terme d’augmentation : Nantes Métropole a augmenté ses prélèvements, au titre du foncier, pour cette année de 850 % !!! Pour faire passer la pilule, cette augmentation est accompagnée d’une baisse de 3,5% de la taxe sur les ordures ménagères, exigée par la Cour des Comptes Régionales pour un trop perçu les années antérieures (prélèvements pour un projet qui n’a jamais vu le jour). Au total, la facture a augmenté d’environ 6%.
    Une pétition est en ligne sur le site de change.org

    • ENZOLIGARK 1er novembre 2016 04:40

      @jca ... , Bonghjornu , ... la pOOOlice locale est au courant ... OU eux aussi regardent ailleurs l ’ allumage d ’ un nouveau feu en pleurant ne pas avoir assez de seaux / sots  ! ? . ... frOOOnce 2016 ... . ... A FRANCIA SYSTEMA = BASTA = FORA  ! ... INDIPENDENZA SOLA SOLUZIONE per a CORSICA * ... 


    • ENZOLIGARK 1er novembre 2016 04:46

      @ENZOLIGARK ... , ... UE$A , frOOOnce 2016 ...  : ... $%$ RAP TOUT $%$ [ Music / VIDEO - du siecle dernier ... - бy Les Inconnus ... ] ... . ... АФФ ИСС ...
       


  • rugueux 1er novembre 2016 10:25

    Bientôt ce sera mieux de vivre à Mossoul ou Kaboul qu’en France !


  • egos 2 novembre 2016 12:41

    Salaires, pensions et soins fictifs seront bientôt affichés au menu de l’Etat.

    Education, Justice, Sécurité, Nation suivront ... de peu !
    Les politiciens fictifs, désolé mais ça exige déjà.

  • smilodon smilodon 2 novembre 2016 20:31

    @ l’auteur : Avec 14.000 foyers « expulsés » en 2015, avec plus ou moins 140.000 « sdf », avec des « restos du coeur » toujours plus sollicités, et avec plusieurs dizaines ou centaines de milliers de « migrants » à « accueillir », je ne vois pas bien comment ceux à qui il reste 3 plumes sur le croupion vont pouvoir les conserver !........
    ..... Alors, bon, OK !!.....
    ..... Puisque multiplier les nécessiteux est une « richesse pour la France » (selon le discours officiel), mettons que toutes ces « augmentations » dans tous les domaines et tous les sens, ne sont finalement qu’un « investissement » pour un avenir plus radieux !.....
    ..... Si au moins je pouvais y croire !!......Pour ce qui me concerne, le peu que je met de « côté » tout au long de l’année, c’est pour payer le 1er, le 2ème et le 3ème « tiers », puis la « taxe foncière », puis la taxe « d’habitation » !...... Et mon « pactole » est essoré !.... Septembre, Octobre et Novembre......Pas marrants ces 3 mois-là !...... Plus les « poubelles » !.... Et c’est bon..... Les cadeaux de noël sont de plus en plus « maigres » !........ Manque plus que la « ponction » (pas de cassoulet), des « restos » qui ne va plus tarder !!.......
    ..... Je ne crois pas être le seul à me poser des questions...... Avec toutes ces « misères » qui s’accumulent, peut-être que la France va devenir « Riche » !..... Peut-être !.... En tout cas, une chose est sûre.....Mais ce n’est peut-être qu’une impression !!..... A mon petit « niveau », il me semble (ce n’est pas qu’un « sentiment »), que j’ai, année après année, toujours plus de mal à finir le « nez au-dessus du niveau de l’eau » !.......
    ..... Mais bon !.... Ca va sûrement s’arranger dans pas longtemps !.... On prévoit déjà des « vagues de richesses » jamais vues dans les mois et années qui viennent !........
    ..... En plus, avec tous ces « candidats » plein de talents qui se bousculent aux portes des élections de Mai 2017, on a plus aucune raison de désespérer !........ Tout va aller mieux dans pas longtemps !... Vous allez voir !........Bon allez.....C’était juste pour rigoler !..... On a encore le droit de rigoler !... Mais faut payer !....Et faudra payer toujours plus. Pas la peine de rêver !...... Jusqu’à ne plus pouvoir « rigoler » !...... On va tous finir « migrants », faut pas trop rêver !....Adishatz.


  • Didier Barthès 3 novembre 2016 12:04

    Bonjour,

    Je ne peux que soutenir à 100 % votre analyse, la situation en matière d’impôts locaux en France est absolument effroyable et injuste, non seulement nos impôts locaux sont les plus lourds mais ils augmentent à une vitesse inimaginable.

    Regroupant d’ailleurs des entités diverses (commune, département, région, communauté de commune, voire métropole) chacun se renvoie chaque fois la balle sur la responsabilité de cette inflation sans fin. Les élus sont trop nombreux vous avez raison et toutes ses institutions finissent par devenir leur propre objet, taxant toujours plus la population.

    Je suis également très étonné de voir combien malgré son importance le sujet est passé sous silence, sauf inattention de ma part, lors du récent débat de la droite pour la primaire des prochaines élections présidentielles, la fiscalité n’a été abordée que via les autres impôts (Impôts sur le revenu, ISF et TVA),. Or désormais pour beaucoup de français les impôts locaux sont largement dominants (sauf pour les personnes exonérés ce qui d’ailleurs comme pour l’impôt sur le revenu finit par faire payer l’ensemble par une fraction réduite et toujours plus lourdement taxée de la population).

    Le problème en plus est que ces taxes touchent là souvent des personnes ayant par ailleurs de petits revenus, la propriété d’une maison ou d’un terrain ne signifiant pas la richesse en terme de revenus.

    Ainsi, ceux qui ont économisé et se sont privés pour devenir indépendants sont plus taxés que des gens qui ont tout consommé en voyage ou en automobile par exemple. En prétendant vouloir taxer les riches on favorise un comportement consommateur à l’opposé de ce qui devrait animer une société en recherche de sobriété énergétique et de mode de vie le plus écologique possible


    • Ouam Ouam 6 novembre 2016 21:57

      @Didier Barthès :

      « Je suis également très étonné de voir combien malgré son importance le sujet est passé sous silence,  »

       

      Parce que ca sera « LE » paquet cadeau d’apres MAI 2017 ...la bonne blague smiley

      On ne peut pas délocaliser une maison au luxembourg ou ailleurs...

      Donc...tu donnera ta maison à l’etat...c’est son but de l’avoir sans délier bourse...

      et le racket du mougeon en est une des meilleures méthodes...

       

      Les autres especes ayant déja migrées dans des lieux plus acceuillants et surtout plus surs !

      ..ou... la chasse au contribuables (via l’etat) et aux « concerteux » & co" via nos chances pour la france ne sonts pas systématiquement de rigueur.


  • Perceval 6 novembre 2016 10:36

    Une dame seule occupant un studio à Sceaux (92) : Taxe d’habitation passée de 700 euros à 1400 euros. « Vous comprenez ma bonne dame on a changé les bases locatives »
    Du coup elle doit attendre 6 mois pour soigner ses yeux (opération à son compte en partie).


  • Ouam Ouam 6 novembre 2016 21:45

    Histoire d’y revenir, la nouvelle taxe pour les propriétaires servira à l’abolition de l’ISF

    (donc les gens tres démunis smiley )

    je l’ai entendu à la radio (dans ce projet de loi alac...) et l’ai trouvé ici, je cite

     

    « Le débat relancé dans la perspective de la présidentielle 2017

    Dans le cadre d’une note consacrée aux pistes de réforme de la fiscalité du patrimoine parue le 24 octobre 2016, l’OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques) présente un scénario, parmi d’autres, consistant à taxer les loyers implicites, notamment en compensation d’une suppression de l’ISF, ... »

     

    Que notre ami Juppé avec ses nombreuses lois en préparation ne manquera pas de vous faire avaler... enfin c’est bien son genre...comme celle du PS d’ailleurs qui n’est que sa pale photocopie (ou vice-versa choisissez le sens de la feuille smiley )

     

    https://www.toutsurmesfinances.com/impots/taxe-fonciere-tser-une-nouvelle-taxe-pour-les-proprietaires.html


Réagir