mercredi 28 mars 2018 - par Philippe Huysmans

Interview de l’Ambassadeur de Russie en Belgique

Au sujet, notamment, de l'affaire Skripal et des expulsions de diplomates russes. Un modèle de propagande atlantiste qui vaut le détour.

Soir Première (27.03.18) - CQFD (Ce qui fait débat)

Arnaud Ruyssen reçoit l'ambassadeur de Russie Alexander Tokovinin.

Transcription : lvpc


Et ce qui fait débat, ce soir, c'est cette question : où s'arrêtera l'escalade dans la guerre froide entre la Russie et les occidentaux. Plus d'une centaine de diplomates russes, déjà expulsés d'Europe et des États-Unis. Cet après-midi, c'est l'OTAN qui annoncé qu'elle retirait ou refusait l'accréditation à une dizaine de diplomates. La Belgique examine, elle aussi, en ce moment même de possibles sanctions ou expulsions. Et ce soir on va faire réagir la voix du Kremlin, ici à Bruxelles. Notre invité est l'ambassadeur de Russie à Bruxelles, Alexandre Tokovinin.


Ce qui suit est la transcription intégrale de l'émission, aussi fidèle que possible. J'y adjoins mes propres commentaires, signalés par des chevrons >>>

Bonsoir Alexandre Tokovinin.

Bonsoir.

Alors est-ce que vous utilisez ces mots-là, vous aussi, ces mots de guerre froide, vu ce qui se passe, ces derniers jours, ces dernières semaines, entre l'Europe et la Russie, en particulier depuis cette affaire Sergeï Skripal, du nom de cet espion/agent double, qui a été empoisonné en Grande-Bretagne.

Bon, je n'aime pas ces mots, la guerre froide, parce que la guerre froide, c'était une autre période de l'histoire, et je voudrais dire que la Russie a fait beaucoup plus que n'importe quel autre pays pour surmonter cette période, pour apporter un climat de coopération en Europe. Et donc, c'est très triste que maintenant, on se voit encore une fois dans une période de confrontation.

Mais alors cette confrontation, elle s'explique, quand même, par une série de dossiers extrêmement tendus, entre la Russie et l'Europe, ces derniers mois, et en particulier sur cette affaire Sergeï Skripal. On rappelle ce qui s'est passé : le 4 mars, cet agent double et sa fille sont empoisonnés par un agent neurotoxique de type novichok 3, pour être tout à fait précis, et, le pouvoir britannique juge que c'est un poison qui a été administré par la Russie, et donc, pointe une série de sanctions que l'on a vécue ces derniers jours, vis-à-vis de votre pays. Est-ce que vous contestez cette thèse britannique par rapport à l'empoisonnement de Sergeï Skripal ?

>>> De type novichok 3 pour être whaat ? Personne n'a même été en mesure de prouver qu'un tel agent (novichok) ait jamais été synthétisé, et à ma connaissance, le Royaume-Uni n'a fourni aucun échantillon ni à l'OIAC, ni à la Russie à ce jour.

Mais bien sûr, tout simplement, la Russie n'a rien à faire avec cette affaire Skripal. Donc, on a pas fourni aucune preuve de l'implication russe dans ce crime, et on n'a pas fourni de matériel, des échantillons de cet agent chimique, et à vrai dire, il n'existe pas de cette nomination, novichok, pour n'importe quel agent chimique en Russie. Donc c'est une affaire très très bizarre, et je dois dire que... On me dit que c'est hautement probable que c'est la Russie, mais où est la présomption d'innocence ? Où sont les usages diplomatiques ? On ne comprend pas.

Ceci dit, il y a quand même eu, au départ de cette affaire, quand Theresa May, la première fois, (Theresa May la chef du gouvernement britannique) a pointé la Russie, a dit qu'elle avait de fortes présomptions pour le fait que ce soit la Russie qui soit impliquée ; elle a demandé à la Russie de réagir, elle a donné 24 heures en disant « Prouvez-nous que ce n'est pas vous, expliquez-nous, et donnez-nous les preuves que ce n'est pas vous qui êtes derrière cela », et il n'y a pas eu de réaction du côté du Kremlin, c'est la raison pour laquelle les sanctions ont été activées ensuite. Pourquoi ne pas avoir réagi alors, si vous êtes certain, côté russe, que ce n'est pas la Russie qui se trouve derrière cet empoisonnement ?

>>> Donc en gros, on accuse, on pose un ultimatum, et si le Kremlin ne répond pas, on active les sanctions... puisque les Russes sont coupables.

Mais on ne parle jamais à un pays souverain le langage d'ultimatum ! Et donc, il y a une procédure très concrète prescrite par la convention sur l'interdiction des armes chimiques, suivant laquelle la Grande-Bretagne devait demander des consultations avec la Russie, et donc la Russie était toute prête de le faire.

Mais pourquoi pas avoir réagi à ce moment-là ? Au moins de demander, alors, de pouvoir mener une enquête commune, ou que sais-je. Là on a l'impression que ça a été le silence, et porte de bois du côté du Kremlin, raison pour laquelle on est parti dans cette spirale, et dans cette escalade de tension.

>>> C'est étrange, il me semble que l'Ambassadeur venait de dire que la Russie était toute prête à collaborer à l'enquête via l'OIAC

Pas du tout ! Il n'y avait pas de silence. La Russie a dit tout de suite qu'elle est prête à participer à l'enquête, à examiner des échantillons, de cet agent que les Britanniques disent a été utilisé contre les Skripal. Mais on n'a pas fourni aucun matériau (échantillon, ndlr) chez nous... pour nous. Et donc, on a dit seulement que « bon, nous croyons que c'est vous, et c'est vous qui devez fournir les preuves, donc, de votre innocence ! »

La Russie ne voulait pas rentrer dans ce jeu-là ?

Non, non, bien sûr que non ! On ne parle pas ce langage avec un pays souverain. C'est impossible, c'est inacceptable.

Mais si ce n'est pas la Russie, alors Alexandre Tokovinin, quand on sait que ce n'est pas le premier cas, il y a d'autres ressortissants russes, ex-espions, ou hommes d'affaires qui sont morts dans des conditions extrêmement suspectes ces dernières années sur le territoire britannique, si ce n'est pas la Russie, et le pouvoir russe qui est derrière cela, alors c'est qui ?

>>> Mais bien sûr, si ce n'est pas la Russie, enfin, le pouvoir russe, en tout cas, elle doit bien savoir qui c'est !

Donc il y a bien sûr d'autres traîtres, il y a d'autres espions doubles, mais ce qui est bizarre, qu'ils ne meurent pas. Que sur le sol britannique... Parce qu'il y a beaucoup d'autres qui vivent paisiblement aux États-Unis et dans d'autres pays, mais par magique, donc, quelque chose arrive avec eux... seulement en Grande-Bretagne.

Ça veut dire quoi, vous voulez dire quoi, quand vous dites ça ?

>>> L'expression « ça veut dire quoi... » est ici à comprendre comme « Je n'ai pas du tout apprécié votre réponse, vous êtes (instamment) prié d'en fournir une qui me satisfasse ! ». Ceci est une technique récurrente tout au long de l'interview.

Je ne sais pas... (interrompu par l'interviewer, ndlr)

Qu'il y a un complot ? Qu'il y a un coup monté ?

Mais, je ne sais pas... (interrompu, à nouveau, ndlr)

Vous pointez la Grande-Bretagne ?

>>> Interrompre brutalement son interlocuteur, si possible en rafale, afin de le déstabiliser. Procédé des plus grossiers que le journaliste utilisera à plusieurs reprises.

Je ne sais pas, mais la Russie ne s'engage pas dans des crimes pareils, c'est clair, complètement.

Donc pour vous, il est clair que la Russie n'a rien à voir avec ce qui s'est passé autour des Skripal...

tout à fait.

... Ni avec d'autres cas précédents, Litvinenko, notamment.

Absolument, tout à fait.

Alors, on sait que, en ce moment, le gouvernement belge est réuni en comité ministériel restreint, pour évaluer de possibles sanctions, à l'égard de la Russie et peut-être des expulsions de diplomates, écoutez, peut-être, ce que disait Didier Reynders, juste à l'entrée de ce comité ministériel restreint, il y a quelques instants.

Didier Reynders (Ministre des Affaires Étrangères, ndlr) : En accord avec tous les partenaires au sein de l'OTAN, d'expulser 7 diplomates russes auprès de l'OTAN, de refuser l'accréditation de 3 autres, et de limiter la représentation russe à l'OTAN à 20 diplomates maximum, au lieu de 30 précédemment. C'est la Belgique, comme pays hôte, qui va devoir mettre en oeuvre ces différentes décisions, donc c'est une première étape. À côté de cela, nous allons voir s'il y a des mesures bilatérales à prendre, il y a toute une série de possibilités que je vais présenter à mes collègues du Kern (noyau = comité restreint, ndlr).

Voilà ça c'était tout à l'heure, en entrée du conseil ministériel restreint, et l'information me parvient à l'instant, pendant qu'on était en train d'entendre Didier Reynders, la Belgique décide l'expulsion d'un diplomate russe en plus des 7 diplomates de l'OTAN qui sont aussi présents sur le territoire belge. Votre réaction, alors à cela, Alexander Tokovinin, à cette décision, donc, du gouvernement belge puisque je rappelle que vous êtes l'ambassadeur de la Russie à Bruxelles, donc auprès de la Belgique.

Si c'est la décision du gouvernement belge, nous ne pouvons que regretter cette décision, et bien sûr que la Russie va réagir à cette démarche.

Ça veut dire quoi « réagir à cette démarche » ? Quelle pourrait être la réaction de Moscou après ces différentes expulsions, plus de 120, maintenant, si on les additionne, dont une décidée ce soir par la Belgique ?

>>> Le retour du « ça veut dire quoi » (et il est pas content). Le journaliste exprime donc... sa réprobation. Comme si le Kremlin allait lui demander son avis, aussi ?

Mais c'est clair que nous serons guidés par le principe de réciprocité.

Donc ce sera aussi des expulsions, de diplomates ?

Probablement, oui.

Est-ce que ça veut dire qu'on pourrait aller vers une rupture des relations diplomatiques entre la Russie et l'Europe, entre la Russie et une série de pays européens, la Russie et les États-Unis ? On pourrait aller jusque-là ? Ici, on ne parle pas de rupture, vraiment, encore, de relations diplomatiques ?

>>> Autre ficelle : présenter la Russie comme imprévisible et belliqueuse... et donc évidemment capable d'aller jusqu'à rompre les relations diplomatiques, même si personne n'a jamais évoqué la question, et qu'au contraire, les Russes ont toujours appliqué strictement le principe de réciprocité.

Mais écoutez, cette escalade, cette confrontation, ce n'est pas notre choix, ce n'était pas la Russie qui a commencé tout ça, et c'est vraiment triste, parce que, entretemps, nous perdons les possibilités, des chances sont gâchées, de coopération, de développement commun, parce que ni la Russie ni l'Union Européenne ne partiront pas vers la lune, demain, et donc, nous sommes contraints de vivre ensemble sur le continent européen, et de bâtir des relations. Et donc ce que nous faisons maintenant, nous perdons du temps.

Nous perdons du temps dans les relations de voisinage, c'est un mot qu'on a entendu, dans la bouche de responsables belges, de dire que la Russie est notre voisin, et qu'il faut donc quand même garder un canal de dialogue, c'est ce qu'avait dit d'ailleurs le premier ministre belge, Charles Michel, quand il est allé à Moscou. Ce canal de dialogue, il n'est plus possible, ce soir, après que la Belgique ait décidé une expulsion de diplomate, après que la Belgique rentre dans ce mouvement de sanctions, auprès de ses alliés ?

>>> Donc, la Belgique sanctionne la Russie sans autre justification que celle qui consiste à moutonner auprès des alliés, puis demande ingénument à son ambassadeur si ce canal de dialogue (privilégié) reste ouvert. Superbe inversion de rôle qui place la Belgique en posture victimaire.

Je crois que le dialogue est toujours possible, encore une fois, la Russie va réagir à cette démarche, mais je crois que garder le dialogue, c'est toujours plus sage que continuer dans la voie de confrontation.

Donc la Russie va réagir de manière réciproque, c'est ce que vous nous avez dit, mais ne va pas partir un cran plus haut, c'est ça que vous voulez dire ? Vous voulez quand même maintenir le dialogue, il y a pas l'idée que la Russie aille plus loin que ce qu'a fait l'Europe et la Grande-Bretagne ces dernières heures ?

>>> Un cran plus haut ? Et pourquoi pas une guerre thermonucléaire, tant qu'on y est ? Ou comment présenter une (prévisible) réaction symétrique russe comme une escalade là où les expulsions de diplomates par les occidentaux seraient une juste sanction.

Mais clairement, je ne sais pas à ce moment quelle sera la décision du gouvernement russe, mais ce que je dis, c'est que la Russie n'a pas commencé tout ça, et que la Russie reste toujours ouverte, reste toujours prête à recommencer le dialogue et la coopération.

Alors, vous dites « La Russie n'a pas commencé tout cela » . En même temps, on a suivi, Alexandre Tokovinin, cette affaire Skripal, mais qui vient s'inscrire dans un contexte de tensions quand même plutôt vives, entre l'Europe et la Russie ces dernières années. Il y a eu le cas de l'Ukraine, avec l'annexion de la Crimée, il y a ce qui se passe en Syrie, on va y revenir dans quelques instants, et puis il y a aussi, ces soupçons d'interventions russes dans les scrutins européens, et américains, on parle de l'élection présidentielle américaine, on parle aussi du Brexit. Est-ce que vous comprenez que pour les Européens, savoir que sont venues de Russie toute une série de messages qui avaient pour but d'influencer des campagnes électorales menées en Europe, et donc, de perturber le déroulement de ces élections démocratiques en Europe, ça pose un gros problème, et que ça ait contribué aux tensions qu'on connaît aujourd'hui.

>>> Ah, on y vient : le contentieux, l'hénaurme contentieux des vilains Russkofs qui ont « annexé » la Crimée, et tout cassés les plans merveilleux de « démocratisation » de la Syrie. Sans oublier une petite couche d'ingérence dans les élections démocratiques, pour faire bonne mesure.

Je suis heureux que vous n'ayez pas mentionné des problèmes du climat, ou des problèmes des récifs de corail dans des mers chaudes, parce que maintenant, il y a une tendance, vraiment, d'accuser la Russie d'être derrière tout ce qui est mauvais dans le monde.

Oui là vous ironisez sur ma question, Alexandre Tokovinin, mais, sur le fond ? On sait que sont venues de Russie — et là, ce sont des spécialistes du fonctionnement de l'internet — qui disent que, il y a eu des mécanismes de troll, qu'il y a eu des messages qui ont été envoyés, des encarts qui ont été achetés sur Facebook, depuis le territoire russe et qui sont venus s'immiscer dans les processus électoraux, en Europe, et aux États-Unis. Vous le contestez, ça ?

>>> Ouch, l'éditocrate de service n'apprécie pas trop l'humour, on dirait. Pourtant la meilleure réponse à une question loufoque.

Bon, encore une fois, ce n'était pas la Russie, toujours, qui a commencé les problèmes que vous avez mentionnés. Ce n'était pas la Russie qui a bombardé la Serbie en 1999. Ce n'était pas la Russie qui a organisé le coup d'État en Ukraine, en février 2014, le coup d'État qui a donné aux forces, au partis nationalistes et xénophobe en Ukraine, de saisir le pouvoir. Ce n'était pas la Syrie qui a agressé l'Irak et puis la Libye et qui a commencé, donc ces événements qui ont mené à la dégradation de la situation générale au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Ça veut dire quoi, ça ? Ça veut dire que cette lecture que vous venez de nous faire, ici, d'une série de dossiers, notamment l'Ukraine, c'est la raison pour laquelle, en Russie, on a décidé de s'immiscer dans les processus électoraux, en Europe ?

>>> Oups, troisième volet du saveudirkoissa, et comment que cet Ostroghoth du Caucase profond vient nous casser les bonbons avec des dossiers qu'on préférerait oublier ? Et c'est Kiki pose les questions, ici ? Non mais !

Mais c'est ridicule de parler d'intervention russe dans les scrutins européens ou américains, parce que nous, nous ne faisons pas ça.

Et le fait que ça vienne de Russie, ça s'explique comment, alors ?

Non, non : mais par contre, donc, le gouvernement américain des États-Unis, interviennent régulièrement dans des affaires internes d'autres pays, et dans les élections aussi. Partout, y compris la Russie. Et donc, nous ne le faisons pas, et donc c'est tout à fait injuste, incorrect de le dire.

Alors, j'aurais eu envie de vous faire entendre ce qu'avait dit un député belge, il s'appelle Georges Dallemagne, député CDH, sur notre antenne, ici dans CQFD, il y a peu de temps, à propos de la Syrie, et de la situation en Syrie, et du rôle joué par la Russie que l'on sait être un soutien du régime en place à Damas, de Bachar al-Assad. Il estimait que l'attitude des dirigeants russes était réellement dangereuse, voilà ce qu'il expliquait : 

Georges Dallemagne (Député CDH)  : Ce sont aujourd'hui des gens qui sont dangereux, la Russie est probablement... et Poutine est probablement... je veux dire Poutine, en tout cas, est probablement l'homme le plus dangereux de la planète aujourd'hui. Il s'est opposé à dix résolutions du Conseil de Sécurité, sur la Syrie. Il a déstabilisé l'Europe. Et on peut se demander, effectivement, si ça ne fait pas le jeu de Poutine, effectivement, que l'Europe soit déstabilisée à ses Marches par ce conflit sanglant, par ce conflit durable, et s'il n'entretient pas, effectivement, ce foyer de tension parce que cela nuit aussi au projet européen, aux intérêts et à la sécurité européennes, puisque nous avons aussi vu se développer le terrorisme en Europe. Mais au-delà des conséquences pour l'Europe, c'est surtout évidemment la tragédie pour ce peuple-là qui a été complètement abandonné, qui a été écrasé, et un pays qui est aujourd'hui effacé de la surface du globe.

Voilà, des accusations dures, de la part de Georges Dallemagne, Vladimir poutine serait l'homme, selon lui, le plus dangereux de la planète aujourd'hui, et il l'accuse, on l'entend, d'avoir maintenu ce foyer de déstabilisation en Syrie, avec l'idée, peut-être derrière cela, d'affaiblir l'Europe en maintenant ces tensions à ses frontières, et avec, aussi, ce qui en a découlé en matière de terrorisme. Vous lui répondez quoi, Alexandre Tokovinin ?

>>> Dures accusations ? Moi je dirais qu'il a lourdement abusé de l'herbe-qui-fait-rire. La Russie qui voudrait déstabiliser l'Europe ? Mais ouiiii, pourquoi pas. La Syrie aux frontières de l'Europe ? Ah bon, et pourquoi pas la Corée du Nord, aussi ? Un peu léger pour justifier une intervention, je pense. Quant au pays « aujourd'hui effacé de la surface du globe », j'ai l'impression que l'intéressé confond légèrement les voeux pieux du Pentagone avec la réalité sur le terrain.

C'est une position très bizarre, à mon avis, parce que : est-ce que vous voulez dire que c'était la Russie qui a déstabilisé la situation en Syrie ? C'est ridicule ! Parce que c'étaient des groupes extrémistes soutenus par beaucoup de nos partenaires occidentaux qui ont déstabilisé la situation et au moment où la Russie est intervenue militairement en Syrie, il y avait une vraie menace que Daesh puisse venir à la capitale, à Damas. Et donc si ce n'était pas pour le rôle russe, Damas pourrait bien être contrôlée aujourd'hui par Daesh.

Elle pourrait être aussi...contrôlée... par une oppo...sition, syrienne, qui a été, aussi, euh, détruite par le régime en bonne partie, par des bombardements qui ont aussi visé des civils. Est-ce que d'un point de vue russe, et ce sera ma dernière question, vous estimez que Bachar al-Assad est la meilleure solution aujourd'hui, pour la situation en Syrie ? Maintenir Bachar al-Assad au pouvoir ?

>>> C'est volontairement que j'ai laissé les hésitations et le « heu », parce que pour le coup, c'était l'éditocrate de service qui donnait l'impression d'être sérieusement déstabilisé.

Encore une fois : au moment où la Russie est intervenue en Syrie, il n'y avait pas des vraies forces de l'opposition modérée, mais il y avait deux forces majeures, c'est le régime, et Daesh. Et c'est tout. Les autres n'étaient pas... (interruption par l'interviewer, ndlr)

Tous les analystes de la situation ne disent pas la même chose que vous, sur ce point.

Oui, et donc, les Syriens doivent décider eux-mêmes, bon, comment leur pays doit être dirigé, et bien sûr qu'il faut continuer le processus politique, pour arriver à un accord entre des forces syriens, pour organiser l'avenir de ce pays.

Mais pour vous, cette évolution-là, elle doit se faire en invitant Bachar al-Assad à la table ?

Bien sûr ! Bien sûr parce qu'il dirige le régime qui est soutenu par beaucoup de Syriens, je connais moi... (interruption par l'interviewer, ndlr)

Malgré l'utilisation d'armes chimiques contre sa population, malgré les bombardements qui visent les civils ? Ça reste un interlocuteur ?

>>> Ah, c'est vrai, on avait failli oublier les armes chimiques™ du tyran sanguinaire qui massacre son peuple.

Il n'y a pas de preuves, toujours, que le régime syrien ait utilisé des armes chimiques, mais encore une fois, je peux vous dire que moi, j'ai été en poste à Damas, j'ai beaucoup d'amis syriens, et je sais que la majorité des chrétiens syriens pensent que c'est seulement le régime, le président Assad, qui les protège. Il n'y a pas d'autre force dans le monde qui puisse les protéger.

Eh bien, Alexandre Tokovinin, merci d'être venu, ce soir, dans notre studio. On aura compris qu'entre la lecture russe des événements, et d'une série d'événements géopolitiques, et la lecture européenne et occidentale, il y a de vraies différences très importantes, et c'était intéressant, sans doute, de les entendre ici, ce soir. Merci d'être passé par notre studio. Dans un petit instant, ce sera notre page « grand angle » ...

>>> FIN DE LA TRANSCRIPTION

 

Article original sur LeVilainPetitCanard
Page Facebook


139 réactions


  • leypanou 28 mars 2018 18:28

    Beaucoup de journalistes perroquets français n’ont rien à envier à ce Arnaud Ruyssen.
    Quant à ce député CDH, pareil : beaucoup de députés Nouvelle Gauche ou autres (LREM ou LR ou UDI) n’en sont pas loin.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 28 mars 2018 18:40

      @leypanou

      C’est vrai, j’avais fait le parallèle il y a bon temps déjà, c’est juste signe que ces larbins travaillent pour les mêmes maîtres.

      La radio a ceci de bien que les interventions (propagande de guerre, en fait) n’y sont pas aussi léchées que dans un article écrit... destiné à rester.

      Du coup, ils y vont au canon de 88 et si l’on réalise une transcription, la propagande ressort comme les runes elfiques sur l’anneau de Sauron quand on le met au feu smiley

      C’est la raison pour laquelle j’avais pris la peine de le faire. Et puis ça permet à mes voisins Français de voir qu’ici, c’est pas vraiment mieux, en fait, de ce point de vue.


  • xana 28 mars 2018 18:28

    Dommage que ce pauvre ambassadeur ne soit pas à la hauteur d’un S. Lavrov qui leur aurait rivé leur clou en beauté.
    Ce pauvre Tokovinin aurait bien mieux fait de décliner l’invitation au ball-trap où il ait clair qu’il allait être le pigeon.


  • jmdest62 jmdest62 28 mars 2018 19:05

    @l’auteur
    Salut
    j’ai apprécié cet article comme le précédent sur le même sujet : « Yankee Doodle »
    J’adore l’humour « belge » de votre journaleux et le côté « surréaliste » de ses questions........mais savez-vous , nous avons les mêmes à la maison.
    Ne le prenez pas mal mais je trouve particulièrement rigolotes les réactions des « super-puissances »que sont les pays baltes , l’islande , la Roumanie , la Belgique ..etc...
    Pourquoi pas Andorre et le Lichtenstein tant qu’on y est..sans oublier le Luxembourg de M. Juncker évidemment.
    °
    Un peu bizarre cette solidarité soudainement retrouvée avec une Grande Bretagne que l’UE se disait prête à massacrer économiquement pour avoir osé désavouer notre belle union. .Non ?
    @+


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 28 mars 2018 19:08

      @jmdest62

      Vous avez raison, les réactions de pays parfois à peine plus grands que le Liechtenstein laissent rêveur : ne dit-on pas que ce sont les plus petits roquets qui sont les plus féroces ?  smiley

      Quant à la Gelbique, ben c’est une puissance mondiale, chacun sait ça...


    • jmdest62 jmdest62 29 mars 2018 12:59

      @Philippe Huysmans
      Salut
      Ca me fait penser au « p’tit con » de la cour de récré qui provoque tout le monde et qui appelle le grand frère quand il a fini par s’en prendre une ...... smiley
      @+


  • Jacques_M 28 mars 2018 19:21

    Merci Philippe.

    Toujours de très bons articles, avec lesquels je suis toujours largement d’accord.
    J’ai retrouvé une perle (si on peut dire) du même genre (de 2016- rtbf) :
    C’est très court, heureusement, car ça donne vraiment envie de vomir.




    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 28 mars 2018 20:57

      @Jacques_M

      Merci pour vos encouragements smiley


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mars 2018 09:05

      @Jacques_M
      Allons, quel mauvais esprit quand même ! Si le journaliste ne vérifie rien, c’est normal, et si Hollande dit que c’est « humanitaire », il faut le croire !

      Hollande a livré des armes aux « gentils rebelles, égorgeurs modérément modérés » . Si c’est pas humanitaire, ça !? C’est pour sauver le peuple syrien des griffes du méchant dictateur ...


      Il a même fait mieux, il a reçu les Frères Musulmans (spécialistes en pseudo printemps arabes et autres révolutions colorées), comme des Chefs d’Etats, alors qu’ils étaient fichés à Interpol. Un grand humaniste, pour sûr !

  • leypanou 28 mars 2018 19:54

    Dernière nouvelle concernant cette affaire Skripal (apparemment, c’est daily mail aussi) : la Russie a demandé au RU de prouver qu’il n’a pas empoisonné les Skripal, sinon la Russie considère que c’est une tentative d’assassinat sur des citoyens russes.
    La Russie a même insisté que la charge de preuve repose seulement sur le Royaume Uni (détails ici).

    Autre information : ce que le MAE du RU a envoyé aux ambassades étrangères pour les convaincre d’expulser des diplomates russes (détails ici).

    Le monde va mal, très mal.


  • Wildbill 28 mars 2018 20:41

    Pour la médiacratie belge,c’est comme pour la française,c’est plus simple d’accuser les russes de tous les maux de la terre pour surtout ne pas parler de « l’état islamique de Molenbeek » en plein Bruxelles et des autres biens connus en France.
    Comme dit le proverbe de ne je sais plus où :« Quand on veut grimper au cocotier,il vaut mieux avoir le cul propre ».
    Mais ça,ni les belges ni les français ne l’ont.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 28 mars 2018 20:59

      @Wildbill

      Oui, pareil, un peu partout. Avant, la France n’avait pas précisément les fesses propres mais au moins, c’était sa m.rde.

      Aujourd’hui, on le voit bien avec l’expulsion des diplomates, une bonne partie des pays européens obéissent le doigt sur la couture du pantalon.


    • Wildbill 28 mars 2018 21:46

      @Philippe Huysmans
      C’est clair qu’ils obéissent aux ricains mais ça a toujours été le cas de puis de Gaulle.
      L’OTAN c’est ricain,L’UE c’est ricain.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 28 mars 2018 22:29

      @Wildbill

      Du temps du Général, les Ricains ont pu faire leur petites valoches, et ont du payer rubis sur l’ongle (en or), la monnaie de singe qu’il avait exigé de se faire rembourser....

      Du temps de Chirac, encore, et par la voix de Villepin, la France a envoyé sèchement aux fraises le pentagone et ses accusations d’ADM au Conseil de Sécurité de l’ONU.

      Après, c’est un peu parti en vrille, faut bien le reconnaître, et si la diplomatie française continue de s’enfoncer, elle pourrait bien finir par trouver du pétrole ou arriver en Chine.


    • Wildbill 28 mars 2018 22:48

      @Philippe Huysmans
      C’est surement la seule chose que Chirac a fait de bien en 50 ans de carrière politique.
      Après,c’est Sarko « l’américain ».Puis on a eu Hollande...
      http://www.lepoint.fr/politique/de-flanby-a-pepere-tous-les-surnoms-d-hollande-10-04-2013-1653042_20.php
      Et maintenant Macron...Puta*n,ce pays est foutu.


    • izarn izarn 28 mars 2018 23:04

      @Philippe Huysmans
      Non Le Drian est capable de trouver du pétrole !
       smiley


    • izarn izarn 28 mars 2018 23:05

      @izarn
      ..Incapable.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mars 2018 09:32

      @Philippe Huysmans
      Merci pour vos articles ! C’est parti en vrille après Maastricht en 1992 : introduction de l’euro, de l’ UE et de l’ OTAN dans les Traités européens...
      Sauf quelques pays militairement neutres, tous les autres ont rendu leurs tabliers à l’ OTAN, en ce qui concerne leurs politiques étrangères et l’usage de leur Défense.


      Article42 du TUE : « 1. La politique de sécurité et de défense commune fait partie intégrante de la politique étrangère et de sécurité commune. Elle assure à l’Union une capacité opérationnelle s’appuyant sur des moyens civils et militaires.« 

      Macron Jupiter voulait une Défense européenne, il a dû remballer ses projets :
      15 février 2018 :  »Les alliés européens ont reconnu que la défense commune est une mission pour l’Otan et pour « l’Otan seule », a affirmé jeudi le secrétaire à la Défense américain Jim Mattis à l’issue d’une réunion au siège de l’Alliance à Bruxelles."

      Circulez, ya rien à voir...

    • Roberto 10 29 mars 2018 11:58

      @Fifi Brind_acier


      ça continue à partir en vrille !

      La commission Européenne à présenté le 28 Mars, un plan pour un « Schengen militaire ».......

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er avril 2018 18:47

      @Roberto 10
      Oui, j’ai vu ça ! Mais Hollande avait pris les devants, en 2016, il a fait voter un protocole sur le statut des quartiers généraux internationaux, ce qui selon les opposants entraînera l’installation de bases étrangères en France.

      " (...) Selon un rapport de la commission de la Défense de l’Assemblée, la ratification du « protocole de Paris » pourrait concerner quatre sites en France : les quartiers généraux des corps de réaction rapide de Strasbourg, de Lille et de Toulon ainsi que le Centre d’analyse et de simulation pour la préparation aux opérations aériennes (CASPOA) installé à Lyon."


      Maintenant, il s’agit de mettre à disposition des armées de l’ OTAN, les infrastructures, routes, ports aéroports, toussa, toussa...

    • Shaw-Shaw Arnaud Bernier 1er avril 2018 18:52

      @Ma bouffonne qui déraille

       smiley ?


  • Roberto 10 28 mars 2018 21:09

    L’Allemagne fait marche arrière ..........


    Affaire Skripal : La Russie pourra remplacer ses diplomates en Allemagne ...



    • JMBerniolles 28 mars 2018 22:15
      @Roberto 10

      Ah , l’Allemagne commence à s’opposer officiellement aux manœuvres de l’empire anglo saxon .....

      Bonne nouvelle pour le Donbass. Et pour la paix en Europe

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 28 mars 2018 22:32

      @Roberto 10

      L’Allemagne n’a aucun moyen de s’opposer à l’Oncle Sam, c’est ZE big réserve of european Indians sur le continent. Un petit dominion bien dressé à faire le beau sur ses petites papattes pour espérer recevoir une caresse ou une friandise.

      Aucun espoir de ce côté, je le crains : l’Allemagne toute seule, c’est un Poucet.


    • JMBerniolles 28 mars 2018 23:22
      @Roberto 10

      L’oncle Sam comme vous dites a besoin de mercenaires qui se battent pour lui... 

      Il ne peut plus se permettre d’envoyer ses soldats se faire tuer, - c’est pourquoi ils évacueront la Syrie quand leurs auxiliaires takfiris et autres (kurdes par exemple qui finiront par comprendre que les USA se moquent d’eux) seront battus-.

      L"Allemagne a de faibles moyens militaires mais un poids politique important. Récemment les allemands ont évoqué la possibilité d’une défense européenne. Ce qui signifie une manière élégante de quitter l’OTAN. Et la tutelle américaine. A noter que les japonais ont la même démarche.

      Le monde multi polaire est en route malgré les manœuvres de l’empire. 


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 28 mars 2018 23:37

      @JMBerniolles

      Défense européenne = miroir aux alouettes. Pour vous en convaincre, revoyez l’histoire de la construction européenne. 

      L’allemagne est le pion des USA, et ils ne peuvent plus être autre chose depuis qu’Adolf s’est fait sauter la caisse quelques part dans son bunker, en avril 45. C’est aussi pour rappeler cette évidence que les Zuniens n’ont jamais renoncé à leurs bases militaires en Allemagne.

      Le monde multipolaire n’a que peu à voir avec l’Europe, cela se passera à des milliers de Km de chez nous.

      Toutefois il ne faut pas être trop pessimistes : dès que le bateau montrera des signes d’avarie sérieuse, les rats quitteront le navire : l’Europe explosera.

      Que ferons-nous de cette liberté recouvrée, that’s the question.


    • xana 29 mars 2018 00:58

      @Philippe Huysmans
      Je suis vraiment content de lire ce commentaire, vous exprimez exactement ce que je pense.
      Merci, continuez !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mars 2018 09:34

      @JMBerniolles
      Je crois surtout que l’Allemagne a besoin du gaz russe, non ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mars 2018 09:41

      @JMBerniolles
      Les évacuations des terroristes, et de leurs adjoints français et britanniques ont déjà commencé en Syrie...


      Ils les évacuent en cars Macron ?

    • JMBerniolles 29 mars 2018 10:10
      @Philippe Huysmans

      Vous sous estimez les actions allemandes. Ce qu’ils ont fait là est un geste très fort au niveau diplomatique. Cela revient à se désolidariser de l’initiative anglaise prise dans le cadre plus large de l’empire anglo-saxon

      Vous sous estimez le déclin rapide de l’empire américain et de son influence politique.

      Je ne crois pas que vous ignoriez que le peuple allemand est orgueilleux et n’accepte pas la domination. Mais vous ne faites pas le lien avec cette résistance sur l’affaire Skripal et aussi sur d’autres comme le refus des pressions américaines pour l’abandon du projet de gazoduc Northstream... 

      Pour être indépendant il faut une armée, une force militaire... Kim Jung Un a parfaitement compris cela et c’est très efficace. 
      Pour l’Allemagne l’idée de l’armée européenne est associée à celle de mettre la main sur nos moyens militaires.... c’est aussi l’idée de lancer une industrie militaire. 




    • JMBerniolles 29 mars 2018 10:12
      @Fifi Brind_acier

      Oui... l’Allemagne a aussi besoin plus largement de bonnes relations avec les russes.
      Merkel est soumise à de fortes pressions internes en ce sens.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mars 2018 10:14

      @JMBerniolles

      Non je suis un grand pragmatique : vous pouvez me rappeler la dernière fois que l’Allemagne se serait opposée à l’Oncle Sam, ou la dernière fois qu’elle a décidé de sa politique en matière d’Affaires étrangères ?

      Je fais bien la distinction entre les couinements, les gesticulations et les actes posés.


    • Roberto 10 29 mars 2018 11:11

      @Fifi Brind_acier


      Bonjours Ffi,

      Pour le gaz Russe, l’Allemagne donne son feu vert.....


    • JMBerniolles 29 mars 2018 11:59
      @Philippe Huysmans

      Oui, la guerre d’Irak de 2003,, Bush jr, les accords de Minsk d’une certaine manière ...

      Mais je suis globalement d’accord avec vous

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er avril 2018 18:51

      @Philippe Huysmans
      Vous oubliez que Merkel a été élue difficilement, et qu’elle bien obligée de tenir compte aussi des couinements locaux...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er avril 2018 19:07

      @Roberto 10

      Cette décision allemande montre quand même que Merkel prend des distances vis à vis de Trump, et de son gaz, bien plus cher que le gaz russe... Mais il reste des blocages pour le North Stream 2, plusieurs pays s’y opposent, et les USA menacent de sanctions les entreprises qui y participent..., le feuilleton n’est pas terminé !


  • JMBerniolles 28 mars 2018 21:50
    Franchement celui qui réfléchit deux secondes et ne comprend pas que c"est un coup des services secrets britanniques >MI6  !

    Dans quel but ?

    Resserrer les rangs occidentaux, particulièrement en Europe, pour soutenir la future guerre du régime de Kiev contre le Donbass.... 

    Là cela ne marchera pas. Sinon cela aurait déjà marché. 

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 28 mars 2018 22:34

      @JMBerniolles

      La guerre dans le Donbass va se terminer en Bérézina... Comme les campagnes précédentes, même une brêle comme moi en stratégie militaire le voit de fort loin.

      Et à supposer (juste pour rire) qu’ils prendraient le dessus (et commenceraient quelques petites exactions contre la population russophone), combien de temps faudrait-il à l’armée Russe pour venir y mettre bon ordre (petit indice : moins de temps qu’il n’en faut au fût du canon pour refroidir).


    • Fanny 29 mars 2018 01:37

      @Philippe Huysmans

      Pas sûr que Poutine volerait au secours du Donbass.

      Ce Donbass est une épine dans le pied de Poutine. Une épine remuée avec soin par le « partenaire » US. Tant que cette épine ne sera pas retirée du pied de Poutine, l’Europe (pas l’UE, mais l’Europe avec la Russie d’Europe qui représente 80% de la Russie) restera divisée au profit des USA, avec un « mur » économique/politique entre l’UE et la Russie.

      La méthode US : appuyer l’intransigeance du gouvernement de Kiev, en ne faisant aucune concession, aucun pas en direction des rebelles de l’Est, en se moquant ouvertement de Minsk.

      La stratégie de Poutine, c’est le rapprochement de la Russie et de l’Europe de l’Ouest. Je ne crois pas que cela ait changé, malgré les déconvenues et l’éloignement de cette perspective.

      Poutine ne veut surtout pas annexer le Donbass, il l’a signifié clairement aux rebelles de l’Est de l’Ukraine. Une configuration très différente de la Crimée.

      Le pire pour Poutine serait que Kiev, avec l’appui de l’OTAN et de Trump (qui jouerait là sa réélection, après la semi-défaite en Syrie), se livre à une sorte de nettoyage ethnique des populations du Donbass, les poussant à émigrer vers la Russie. Une action militaire de Kiev qui pourrait intervenir lors de la coupe du monde de football. Poutine serait alors encouragé par la population russe à intervenir directement et sans masque. Que déciderait-il ? Mystère.

      S’il n’intervient pas, les russophones de l’Est de l’Ukraine sauront à quoi s’en tenir : ils n’auront plus qu’à subir la dé-russification de leur pays (interdiction de la langue, les églises rattachées au Patriarcat de Moscou seront interdites). Et l’Ukraine finira rattachée à l’OTAN avec les fusées US à la frontière russe. Le rapprochement avec l’Europe de l’Ouest resterait toujours aussi lointain.

      S’il intervient militairement, le risque d’escalade serait réel. Et le rapprochement avec l’Europe encore plus lointain. Seuls bénéfices : les populations de l’Est de l’Ukraine ne seraient pas abandonnées, et les fusées US devraient attendre encore quelque temps avant d’espérer s’installer à la frontière russo-ukrainienne.

      Difficulté supplémentaire pour Poutine : l’intelligentsia russe de Moscou et St-Petersbourg est vent debout contre sa politique. Elle ne rêve que d’occidentalisation, de villas sur la côte d’Azur, d’enfants étudiants aux USA. Le peuple russe et ses 76% dégoûte cette intelligentsia : des moutons voire des sangliers pour les gens chics des deux cités. Une partie de cette intelligentsia détient l’argent. Une intervention en Ukraine ferait s’enfuir des milliards de Russie.

      Ce n’est pas le réchauffement climatique que je crains pour cet été, mais le réchauffement des relations internationales. Skripal n’est qu’une entrée, craignons le plat de résistance.


    • Trelawney Trelawney 29 mars 2018 08:38

      @JMBerniolles
      7 ans d’armée avec une présence dans beaucoup de conflits sur la planète m’ont appris une chose : les guerres sont intéressantes que lorsque et uniquement elles sont « financièrement intéressantes ». La diplomatie n’a rien à voir avec un conflit


      On laisse faire au Yemen, car d’un coté la France et les occidentaux peuvent fourguer leur stock de munition à l’un pendant que l’Iran en fournit à l’autre. le jour où les belligérants ne seront plus solvables on signera la fin de partie.

      L’Ukraine n’est pas solvable et personne ne la fournit en arme et munition (ou alors quelques trafiquants marginaux). Idem pour le Donbass . il suffit de lire les articles de Réant pour le comprendre : « L’Ukraine bombarde intensément le Donbass : deux blessés ! : » ou « Concours de chars d’assaut dans la plaine » (avec remise de diplôme et tout).
      Il n’y a pas ou peu d’ONG au Donbass, car il n’y a pas de réfugiés. Il y a simplement un parti mafieux qui se sert de cet événement pour conserver le pouvoir en Ukraine et de l’autre des groupuscules qui ont des armes et peuvent aussi développer leurs entreprises mafieuses au Donbass.

      Donc s’il faut vous le rabacher je le fais : tout le monde à commencer par l’UE se fiche totalement de ce qui se passe dans l’est de l’Ukraine.

      regardez les faits : il n’y a que dans les médias pro russes" comme ici que l’on parle du Donbass. C’est quand même un signe

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 mars 2018 09:55

      @Trelawney
      tout le monde à commencer par l’UE se fiche totalement de ce qui se passe dans l’est de l’Ukraine.

      Site STRATPOL : « L’Ukraine face au mur de 2019 ».


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mars 2018 10:02

      @Fanny

      Ah bon ? Vous vous souvenez de la Georgie ? Ne doutez pas une seconde que si des russophones sont agressés et menacés d’élimination au portes de la Russie, la réaction sera quasi-instantannée, et précèdera les discours.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mars 2018 10:09

      @Trelawney

      C’est inexact, les Américains continuent à fournir des armes à l’Ukraine, et notamment des Javelin dont vous devez connaître le pouvoir destructeur.


    • JMBerniolles 29 mars 2018 10:22
      @Trelawney

      Merci pour votre réponse.

      Agoravox est surtout un lieu où peuvent s’exprimer des idées et positions qui sont censurées ailleurs.

      En France il n’y a pas de bases sérieuses à des sentiments anti russes. Il y a bien des résidus de guerre froide anti soviétique mais cela concerne une minorité de gens déjà assez âgés.

      Contre la Russie et la Chine, ainsi que l’Iran ... ce qui est en jeu c’est le pouvoir monopoliste de l’empire anglo-saxon... Certains analystes disent l’empire anglo-sioniste.

      N’oublions pas que les bombes atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki ont été lancé pour asseoir la domination du dollar (cela rejoint votre axiome) et plus largement la domination économique des USA sur le monde. 








    • Fanny 29 mars 2018 11:38

      @Trelawney

      « Donc s’il faut vous le rabacher je le fais : tout le monde à commencer par l’UE se fiche totalement de ce qui se passe dans l’est de l’Ukraine.

      regardez les faits : il n’y a que dans les médias pro russes" comme ici que l’on parle du Donbass. C’est quand même un signe »


      Ce conflit est en effet effacé dans nos médias. En déduire que ça n’intéresse personne me paraît un peu rapide. On parle beaucoup moins du Yemen que de la Syrie, et ce n’est pas du fait du manque d’intérêt des grandes puissances (armements) pour ce conflit indirect AS-Israël/Iran, mais pour d’autres raisons. Difficile en effet de médiatiser et défendre « au nom des droits de l’homme » l’écrasement sous les bombes occidentales d’une population misérable, victime d’épidémies massives. Au Donbass,  une médiatisation comporterait un risque politique : déclencher un mouvement de sympathie en faveur des rebelles de l’Est qui combattent l’extrême droite ukrainienne et l’oligarchie locale. Dans ces deux exemples, classer les protagonistes en « bons/méchants » est très délicat pour les médias. Alors ils effacent.

      Qualifier AV de « prorusse » est peut-être un peu exagéré. Ce n’est pas parce que AV est décalé par rapport à la doxa US/UE antirusse que ce média en devient « prorusse » par symétrie. Souhaiter une grande Europe qui ne soit pas divisée, sans pour autant être naïf concernant la Russie, n’est pas être « prorusse », mais plus simplement pro-Européen, selon une vision gaulliste.  


    • Trelawney Trelawney 29 mars 2018 11:48

      @JMBerniolles
      En France il n’y a pas de bases sérieuses à des sentiments anti russes.
      En France il n’y a pas de sentiment anti-russes et ce n’est pas ce que j’ai dit. Il y a simplement un fait réel qui est que la France comme une grande partie des pays dans le monde (Europe, Asie etc) ont trés peu de relations commerciale avec la Russie. La Chine qui a une frontière avec la Russie réalise moins d’échanges commerciaux avec la Russie qu’elle ne fait avec l’Australie qui est moins peuplé et plus loin.


      Le problème de la Russie est qu’elle a un « stand de tir » sur dimensionné et qu’elle n’existe que par sa politique qu’elle veut imposer aux autres nations. Cela nuit forcément à son économie. C’est le bel exemple de ce que peut engendrer la fermeture des frontières.

      les bombes atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki ont été lancé pour asseoir la domination du dollar.la venue dans les foyers, des aspirateurs, réfrigérateurs, laves vaisselles, ordinateurs etc a plus contribué à la domination du $ que la bombe atomique

    • JMBerniolles 29 mars 2018 14:18
      @Trelawney

      Oui, les Mistral ce n’était qu’une affaire de 1 milliards d’euros... Dans l’affaire des sanctions il semble que notre agriculture ait aussi perdu. 

      Au delà de cela nous avons aussi des liens culturels avec la Russie. La musique, la littérature, la danse.... Il y avait aussi des échanges au niveau scientifique très riches, j’en ai connu quelque uns.
      Perdre la Russie au profit de l’Eurasie qui constitue une de ses faces est d’un absurdité mortelle.



    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mars 2018 14:22

      @JMBerniolles

      Et ne pas oublier le plus important : la culture. Jusqu’à la fin 19ème, et début 20ème, on parlait français à la cour du Tsar et toute personne bien éduquée connaissait le français.

      Raison pour laquelle tant de Russes ’blancs’ sont venus se réfugier en France lors de la révolution.


    • Dom66 Dom66 29 mars 2018 18:31

      @Trelawney

      L’Ukraine n’est pas solvable et personne ne la fournit en arme et munition (ou alors quelques trafiquants marginaux) ????? Les USA et autres larbins de l’OTAN sont des trafiquants marginaux ???? premières nouvelle


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mars 2018 18:47

      @Dom66

      Renseignez-vous un peu avant d’écrire, svp :

      https://www.ft.com/content/841b0ee4-1dfc-11e8-aaca-4574d7dabfb6


    • Trelawney Trelawney 30 mars 2018 07:54

      @Philippe Huysmans
      Le javelin c’est comme le missile mistral français mais en moins bien. A chaque fois qu’il y a un conflit, les USA en fourguent un stock à leurs alliés. Lors de son intervention en Afghanistan, la France a du en acheter un lot de 210 missiles qui sont quelque part dans un hangar.

      C’est le rôle le plus important des FS. Ils sont là pour théoriquement former les troupes locales ou la résistance (selon l’orientation politique). Mais tels des représentants de commerce, ils forment ces troupes à l’armement français pour pouvoir se trouver de nouveaux clients.
      Les USA ont donné leur accord sur la livraison de missiles Javelin soit pour prémunir l’Ukraine d’une éventuelle invasion russe (complètement hypothétique mais le message est envoyé à Poutine). Soit (plus probable et moins officiel) pour que les ukrainiens dont tout le monde connait leur honnêteté, les revendent sous le manteau aux kurdes ou à d’autres.
      C’est un contrat de 73 millions de $ avec une nation insolvable, mais dont les américains toucheront leur argent quoiqu’il arrive.

      Après tout on n’est pas dans un monde de bisounours

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 30 mars 2018 08:31

      @Trelawney

      Ne confondez pas le Javelin et le TOW. (filoguidé). Le Javelin est un missile autoguidé, destiné à frapper aussi bien des blindés en mouvement que des cibles aéroportées lentes, à basse altitude, comme des hélicoptères ou des drones.

      Ces missiles remettent le Milan à la préhistoire, plus ou moins.

      Les Ukrainiens s’apprêtent à lancer une offensive sur les républiques de Donetsk et Lougansk. Le timing est évident, il coïncide avec le printemps. 

      Les habitants vont encore s’en prendre plein la gueule pour pas un kopeck., et je prédis que les Ukrainiens vont se prendre encore une fessée cul nu.

      Les grands perdants de cette histoire, à terme, ce seront les Ukrainiens, parce que ce pays est en faillite totale.


  • maQiavel maQiavel 28 mars 2018 21:51

    Ils sont fous ...  smiley


    • beo111 beo111 28 mars 2018 22:24

      @maQiavel

      Inconscients ou je-m’en-foutistes me parait plus juste.
       


    • izarn izarn 28 mars 2018 23:16

      @maQiavel
      Le RU est trés agressif vis à vis de la Russie depuis des années...Surtout depuis le Brexit.
      Faut voir que la City est une plaque tournante des investissements russes et en Russie de l’UE...
      Et que, à un certain moment, elle a du influencer le vote négatif du bombardement de la Syrie en 2013...Et Cameron et May, c’est la même chose. Hypothése...
      Ne pas croire que le Capital est toujours derrière les USA, il est souvent derrière ses intérets égoistes, comme disait Adam Smith...


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 28 mars 2018 23:29

      @izarn

      Si c’était le cas, May serait un peu plus prudente, parce que s’il venait à l’idée de Poupou d’interdire à ses ressortissants de détenir des assets sur la place de Londres pour les reporter en Asie, je crois que la pauvre vieille finirait sur un banc, à mendier des piécettes.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er avril 2018 19:14

      @Philippe Huysmans
      La Russie serait enchantée que la GB s’empare des richesses des oligarque russes !
      La GB ne serait plus un refuge financier et les riches iraient mettre leurs fortunes ailleurs. Ce qui ferait coup double : ruiner ceux qui ont pillé la Russie et ruiner la BG !


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 1er avril 2018 19:17

      @Fifi Brind_acier

      Ce n’est pas si simple, fifi. Il s’agit de milliards d’euros. 

      Mais ce qui est « possible » c’est que Poutine fasse passer une loi qui interdise les investissements sur la place de Londres, ce qui obligerait les oligarques à placer leurs avoirs ailleurs.


  • toma 28 mars 2018 22:14

    Merci de me rappeler pourquoi je regarde plus ces merdes de débats du dimanche midi, c’était merdique sur RTL comme RTBF, le PS finissait toujours par être d’accord avec tout le monde, on finissait au resto d’à-côté à fêter au gros rouge probablement.

    Cette arrogance, cette non recherche de vérité, ces interruptions systématiques quand on sait d’avance que la réponse ’e va pas plaire. C’est a vomir.

    Excusez, j’essaie d’être partial, jamais vu un débat pareil a RT ou une interview radio de cet acabis a sputnik. Même press TV laisse parler plus ses invités.

    Et le CDH, qui est sous les 10% a encore droit au chapitre....

    Je reste sans mot, la Crimée les amerlopes savent très bien grâce a leur organisme Gov’up l’etat d’esprit sur la péninsule, le référendum a donné le même résultat que le vote présidentiel, mais on continue de parler d annexion, comme si la RFA avait annexé ma RDA... Je rêve.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 28 mars 2018 22:37

      @toma

      C’est parce que les débats à la radio et les infos (journaux télévisés/radiodiffusés) sont d’un tel niveau d’outrance dans la propagande que j’avais pensé qu’une petite transcription serait bien plus parlante qu’un long article...


  • beo111 beo111 28 mars 2018 22:22

    En termes de représailles le mec aurait du dire que la Russie accusera sans fondement un pays de l’OTAN la prochaine fois qu’il y aura une agression sur son territoire.


  • Lugsama Lugsama 28 mars 2018 22:56

    Dénoncer une campagne de propagande en prenant pour vérité les paroles d’un diplomate du pays visé, fallait oser. C’est un peu comme juger un gouvernement sur les dire de son porte parole, c’est sur ça fait avancer les choses..


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 28 mars 2018 23:24

      @Lugsama

      C’est plutôt l’inverse, je crois, ce que je mets en exergue, c’est la posture du journaliste. Mais sinon, on va dire « comme d’hab », Lugsama... Bien essayé smiley

      Moi je serais d’avis de laisser une enquête de l’OIAC tirer au clair qui dit la vérité et qui nous promène en pirogue... Devinez qui ne veut pas ?

      Je n’ai pas besoin de considérer comme « vérité » ce que dit l’ambassadeur de Russie, c’est un principe de droit élémentaire, que je défends pour tout le monde, sans distinction -> la présomption d’innocence qui suppose que la charge de la preuve revient à l’accusation. Et en parlant de preuves, j’en ai pas vu des tonnes, et vous ?


    • Lugsama Lugsama 29 mars 2018 13:31

      @Philippe Huysmans

      Le journaliste ne fait que reprendre les polémiques en cours pour permettre à son interlocuteur d’y répondre, il fait donc son boulot, une interview banal. Je n’ai pas parlé du fond de l’affaite qui m’interesse peu et ne travaillant pas dans le renseignementd je n’en sait pas plus que tout le monde, pas plus que les accusateurs de la Russie ou les hurleurs de complots, qui ne sont au final que des idiots qui jugent la situation sur des apriori, ils ne savent rien. Les services secrets britanniques, référence dans le monde du renseignement, ont dit qu’ils publiraient leur enquête, on verra bien s’ils le font et ce que ça contient.

    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mars 2018 13:45

      @Lugsama

      Le problème, en général, avec vos arguments, c’est qu’ils sont une véritable insulte à l’intelligence des lecteurs qui apprécieront.

      Moi, je ne les prends pas pour des enfants attardés. Je les crois largement assez matures, ici plus encore qu’ailleurs pour comprendre l’étendue du parti-pris, de la manipulation et des mensonges proférés en toute connaissance de cause par les journalistes.

      Parce que c’était (un peu) ça aussi l’objectif : il faut arrêter de croire que les journalistes sont de bonne foi quand ils adoptent cette stratégie... partout la même. Ils savent très bien ce qu’ils font, ils sont soumis à leur maître.

      Et dès qu’ils ne le sont plus (Lancelin), ils se font éjecter du métier (à vie), et comme par hasard, retrouvent aussitôt l’éthique qu’ils avaient égarée durant si longtemps. La vie est quand même bien faite (ironie inside).

      Et pour votre parfaite information, la GROOSSE théorie du complot, c’est précisément de croire à l’histoire parfaitement rocambolesque et si peu plausible du gouvernement britannique... et non l’inverse. Mais disons que c’est bien essayé aussi.


    • Lugsama Lugsama 30 mars 2018 13:09

      @Philippe Huysmans

      Quel argument ? Le journaliste pose des questions au diplomate, c’est ne pas parler des sujets qui fâchent qui aurait été scandaleux et un mauvais travail, libre à vous de croire que tous les journalistes appartiennent à un complot et autres débilitées. Votre « grosse » théorie du complot c’est du pipeau, vous n’en savez pas plus que personne d’autre, et les services de renseignements britanniques sont parmis si ce n’est les plus réputés du monde, alors j’éviterai d’affabuler sur le sujet. Qu’auraient-ils à gagner d’ailleurs, ne pas parler du Brexit quelques semaines alors que cela va durer des années ? Cette excuse est absurde, il y a forcément autre chose, et vous ne savez pas ce que c’est.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 30 mars 2018 13:22

      @Lugsama

      C’est la théorie du gouvernement britannique qui suppose un complot absolument gigantesque, avec des motifs dont on peine (un peu) à comprendre les ressorts. Moi au contraire, je postule d’une (petite) mise en scène entre potes (bah oui, parce qu’à part les potes, qui a vu quoi que ce soit ?).

      En l’état, il n’y a ni enquête sérieuse, ni preuve d’aucune sorte, et les « empoisonnés » se remettent plus vite que certains de mes amis de leur rhume des foins. Décidément les empoisonneurs russes ne sont plus ce qu’ils étaient, on dirait.

      J’ai mon opinion sur les journalistes en général et celui-là en particulier, vous avez la vôtre, fort bien, disons que je m’assieds dessus, si vous permettez.

      Ca ne veut pas dire que je pense que TOUS les journalistes soient pourris et on est parfois bien surpris d’en trouver de rudement bons là où on ne les attendait pas.

      J’ai simplement mis en lumière les petites ficelles et les grosses manipulations de ce journaleux, de telle sorte que chacun, le voyant, puisse se faire sa propre opinion.

      Mais si j’avais écrit quelque chose de manifestement faux, vous pourriez peut-être nous éclairer et me permettre ainsi de rectifier une hénaurme injustiiiiice ? 


  • Xenozoid 28 mars 2018 23:18

    pour l’humour

    Un souper imparfait

    Hier, le Petit Chaperon Rouge a vendangé des champignons verts et des champignons orange qui poussaient dans la verte forêt derrière chez elle.

    Ce soir, elle prépare une crème de champignons des bois, car elle participe à l’émission Un souper tout à fait parfait ! La soupe contiendra des amanites tue-mouches et des amanites phalloïdes qu’elle a ramassées sous un gros orme.

    Blanche-Neige, qui rend quelquefois visite à son amie, a vu les champignons dans la maison et a terriblement peur. Les nains l’ontprévenue : ces cryptogames sont vénéneux. Hier, le Petit Chaperon Rouge a vendangé des champignons verts et des champignons orange qui poussaient dans la verte forêt derrière chez elle. Ce soir, elle prépare une crème de champignons des bois, car elle participe à l’émission Un souper tout à fait parfait ! La soupe contiendra des amanites tue-mouches et des amanites phalloïdes qu’elle a ramassées sous un gros ormeBlanche-Neige, qui rend quelquefois visite à son amie, a vu les champignons dans la maison et a terriblement peur. Les nains l’ont prévenue :ces cryptogames sont vénéneux. Le Petit Chaperon Rouge, toutefois, est incrédule. Les champignons, que lui a montrés un mycologue, sont comestibles ! Blanche-Neige se demande donc comment convaincre son amie que les invités seront tous intoxiqués après avoir ingéré une soupe préparée avec de tels champignons ! Blanche-Neige se rue sur le téléphone pour que les nains viennent à sa rescousse !


    • L'enfoiré L’enfoiré 30 mars 2018 11:27

      @Xenozoid,

       Excellente mise en humour.
       Il faudrait peut-être ajouter la provenance des champignons.
       Sont-ils russes ou américains ?
       Monsieur Pignon des champs voudrait savoir
       smiley


    • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 11:33

      @Xenozoid

      Hé man, elle t’intéresse pas l’énaaaaaaaaaaaaaauuuuuuuuurrrrrrrrrmmmmeeeeeeeee carpe qu’est dans mes filets.

      On va voir là si t’es un petit joueur ou pas ! smiley


    • Xenozoid 30 mars 2018 21:04

      @L’enfoiré

      c’est quand même scandaleux que sur agoravox il n’y pas une place special pour l’humour ,la parodie, la dérision...
      triste tout ça....
      j’ai déja 3 chapitres dans mon encyclopédie des fous....lol


    • Xenozoid 30 mars 2018 21:13

      @Shawford

      tu peches en surface,d’ou tout tes multis....
      mes regles ne sont pas les tiennes,j’admire ta persévérance et ta technique,un scénario confus mais avec beaucoup de maitrise dans les chutes,j’aime l’improvisation,ce qui fait rebondir le poisson hord de l’eau, c’est de l’art ,....
      shawford le chasseur de multis
      mais je comprend moorcock multivers,elric....etc
      bonne peche en surface camarade


    • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 21:14

      @Xenozoid

      C’est surtout que t’y participes pas à ta mesure, l’homme des cavernes !

      Manque de cojones, sûrement ! ^^


    • Xenozoid 30 mars 2018 21:17

      @Tadashi21

      t’as jamais lu la planetes des singes ?


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mars 2018 21:22

      @Tadashi21 Shaw t’es en Hyde ou en Jeckill ?


    • Xenozoid 30 mars 2018 21:28

      @Shawford

      si señor mi casa es su casa
      te quiero puta


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mars 2018 21:32

      @Tadashi21 Mode Jeckill . Lol


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mars 2018 21:49

      @Tadashi21 Pas la niaque de mon côté...spleen de fin d’hiver...snifff


    • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 21:57

      @

      Keep cool Bros, c’est pas encore de marier une vahiné à un néant d’Ére Tall !

       smiley

      smiley


    • Nestor 30 mars 2018 22:05

      Salut Tadashi !

      « Freine mimosa, freine ! » 

      Très très bonne réplique ... J’adore ... Ça me rappelle de bons souvenirs ces paroles d’une époque formidable ...  smiley Comme quoi il semple que nous ayons un humour assez proche ... J’en ai marre de freiner toubib ! smiley

      Puis la fin ... [Rentrez chez vous il y a plus rien a voir !] smiley ...


    • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 22:08

      @ShawLand en vers grogne

      C’est sorti tout seul.

      Mais faut dire que dans l’absolu, j’ai face à moi l’absolue désinvolture métaphysique pédante et l’absolu scepticisme jovial des cons tractés ! ^^

      Le mariage urge smiley

      Bah faut juste trouver le bon tempo et les bonnes incarnations, no blême ça s’approche du nid. Personne qui le ressent comme moi ici ?


    • Shaw-Shaw Shawford 30 mars 2018 22:12

      @Nestor

      T’es pressé d’aller boire des drinks versicolores en lousde ou tu préfères attendre Crayon et son éternelle spontanéité joviale à pied, direction Porte de Vents-vrais ??

      C’est toi qui voit l’ami !

      Moi j’ai bien pris le pli, un petit pas après l’autre, je construis mon infini (ça paie pas de mine, mais ça rigole relax de plus en plus, je t’assure smiley )


Réagir