mercredi 13 mai 2015 - par Séraphin Lampion

Inuits, Yupiks, Aléoutes et pétrole…

Lundi dernier, 11 mai 2015, l'administration Obama a donné son « approbation conditionnelle » pour autoriser Shell à commencer le forage pétrolier au large de la côte de l'Alaska cet été. La région pourrait contenir jusqu'à 15 milliards de barils de pétrole. Une grande victoire pour l'industrie du pétrole et un coup dur pour les verts.

Cette décision du ministère de l'Intérieur a mis en colère les écologistes en lutte depuis plusieurs années pour rejeter ce projet. Ils craignent qu'un accident de forage dans les eaux tourmentées de l'océan Arctique ait des conséquences beaucoup plus dévastatrices que le déversement de 2010 dans le golfe du Mexique, car la zone concernée n’a pas de ports en eau profonde ni de routes reliant les grandes villes, ce qui rend problématique l’acheminement de secours en cas d'accident.

La base de Gardes Côtes possédant des équipements pour répondre à une marée noire est à plus de 1 500 km. Les tempêtes sont violentes, les eaux glacées et les vagues de 18 mètres ne sont pas rares. De plus, cette zone est une voie de migration et une aire d'alimentation importante pour les baleines boréales et les morses.

Mme Abigail Ross Hopper, directeur du Bureau du Ministère de l'Intérieur de la gestion de l'énergie océanique, a déclaré : "Nous avons étudié avec attention les conditions d'exploration dans la mer de Chukchi ». Elle a affirmé que l'administration avait imposé des normes strictes pour la protection de l'écosystème de l'Arctique ainsi que les traditions culturelles des autochtones de l'Alaska et que l'exploration offshore "continuera d'être soumise à des normes de sécurité rigoureuses."

Le porte-parole de Shell, M.Curtis Smith, a qualifié l'approbation "d'important jalon » pour sa compagnie. Pour lui cette décision montre la confiance de l'administration dans l'engagement de Shell pour la sécurité.

Ce n’est pas l’avis des mouvements écologistes :

"Une fois de plus, notre gouvernement s’est précipité pour approuver l'exploration risquée et mal conçue dans l'un des endroits les plus reculés et les plus importants sur la Terre », a déclaré Susan Murray, vice-président de Oceana. "Shell n'a pas montré qu'il était prêt à fonctionner de manière responsable dans l'océan Arctique. Notre gouvernement n’a pas réellement évalué les risques de la proposition de Shell."

En 2012, l'administration américaine avait accordé à Shell un permis pour commencer le forage au large des côtes de l'Arctique. Or, les essais exploratoires ont rencontré de nombreux problèmes de sécurité et de fonctionnement. Une des plates-formes pétrolières, la Kulluk, a fait naufrage et a dû être remorquée. En 2013, le ministère de l'Intérieur a déclaré que la compagnie ne pouvait pas reprendre le forage jusqu'à ce que tous les problèmes de sécurité soient réglés. Dans une évaluation de l'entreprise dans l'Arctique, le département avait conclu à un échec de Shell dans de nombreuses tâches opérationnelles de, en particulier le contrôle des sous-traitants qui ont effectué le travail dangereux. Shell a reconnu avoir rencontré des difficultés dans l'environnement arctique impitoyable.

Aujourd’hui, l'administration déclare que, depuis, le ministère de l'Intérieur a renforcé et mis à jour les règlements de forage. "Il reconnaît à la fois le potentiel économique et énergétique des mers arctiques, mais aussi la sensibilité environnementale de la région et les défis de la réponse aux déversements et autres incidents dans un tel climat", a déclaré Thomas Lorenzen, qui a récemment quitté le ministère de la Justice après plus de dix ans en tant que chef adjoint de la division de l'environnement et des ressources naturelles, et aujourd’hui partenaire au cabinet d'avocats Dorsey & Whitney.

"L'exploration proposée est dans les eaux très peu profondes - à seulement 50 mètres de profondeur - et il ne présentera donc pas le genre de défis que le déversement Deepwater Horizon posé", a déclaré M. Lorenzen. « Ce puits se situait à environ 2 000 mètres de profondeur."

Nous voilà rassurés !



10 réactions


    • soi même 13 mai 2015 12:49

      @diogène, Il y a un à peut près maintenant un siècle, une personne en Suisse avertissait ses auditeurs , si les hommes de se préoccupent pas du spirituel , d’ici un siècle nous rentrerons dans une barbarie sans fin, et bien c’est fait, c’est même en voie achèvement, toutes ses populations autochtones par leurs vie en symbiose avec la nature sont tous menacés sous toutes les latitudes de la Terre , il serait illusoire de pensé au nous sonnes pour rien et cela nous concerne pas, et si cela nous concerne, car l’on vie cette même menace sur nos latitudes.

      il y a une époque lointaine, il y a eux le Crépuscule des Dieux, aujourd’hui, nous sonnes entrain d’assisté aux crépuscule des Hommes ....


    • Dom66 Dom66 14 mai 2015 14:31

      @soi même

       

      D’accord sur ça merci

       

      Le destin des Indiens d’Amérique annonçait celui de l’ensemble des habitants de la planète qui assistent impuissants à la destruction de leur environnement, après la confiscation de leur espace et de leurs ressources

       

      L’homme blanc, dans son indifférence pour la signification de la nature, a profané la face de notre Mère la Terre. L’avance technologique de l’homme blanc s’est révélée comme une conséquence de son manque d’intérêt pour la voie spirituelle, et pour la signification de tout ce qui vit. L’appétit de l’homme blanc pour la possession matérielle et le pouvoir l’a aveuglé sur le mal qu’il a causé à notre Mère la Terre, dans sa recherche de ce qu’il appelle les ressources naturelles

      Une partie d’une lettre d’un chef Hopis au président Nixon en 1970

       

       


  • Le p’tit Charles 13 mai 2015 16:01

    Les « ONCLES » Picsous sont à la manoeuvre...Même si demain l’argent était fabriquer avec de la merde ils en rempliraient leurs coffres.. !


  • franc tireur 13 mai 2015 17:13

    Decidement cet Obama aura douché tous les espoirs placés en lui 

    Ca se trouve il n’est meme pas noir,il est juste tombé dans la cuve de mazout étant petit 

  • hunter hunter 13 mai 2015 19:16

    Allez, ils vont creuser an Antartique....

    Bon les réserves classiques et faciles d’accès doivent être au plus bas......ça va bientôt sentir la bon vieux conflit pour les dernières gouttes !

    Et localement, on va tous jouer à Mad Max !

    Bon courage à tous

    Adishatz

    H/

    Ps : nouvelle interface toute pourrie, merci !


    • Dom66 Dom66 14 mai 2015 14:36

      @hunter

      Interface toute pourrie, oui, mais plus de moinsage, sans commentaire ça c’est mieux.

      Y’en a des qui vont se faire chier.:_))


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mai 2015 19:38

    Le gaz de schiste est à l’agenda européen, c’est pas mieux.

    Carte de France des zones de recherche de gaz de schiste.


    • Séraphin Lampion P-Troll 17 mai 2015 16:28

      @Fifi Brind_acier

      C’est pas non plus une consolation !
      De toutes façons, ce sont les mêmes multinationales qui sont les opérateurs dans les deux cas
      .
      La commission européenne et l’administration Obama ne sont que des services externalisés de ces titans adeptes de la culture sur brûlis. Quand la surface du globe sera une couche de latérite, le martiens se demanderont si la terre est une planète habitée. 

  • sam_fisher sam_fisher 15 mai 2015 22:10

    Cela montre que bien que nous soyons indignés, nous sommes impuissants face au 1% les plus riches ; et pourtant nous sommes les 99% autres....


Réagir