mercredi 13 octobre - par Lucia Gangale

Italie, le 15 octobre, les dockers de Trieste bloqueront le port pour protester contre le laissez-passer sanitaire. Autres blocages annoncés

JPEG

Alors que la France envisage de prolonger la validité du passeport sanitaire jusqu'à l’été 2022, le gouverneur du Texas annule l’obligation de vaccination.

Vidéo : 

L’Italie, comme on le sait, est une autre histoire, car c’est le pays d’Europe, pour ne pas dire du monde, où l’application du laissez-passer sur le lieu de travail, dans les écoles et les Universités, est la plus rigoureuse. Il s’agit d'un moyen subreptice de pousser le plus grand nombre de personnes possible à se faire vacciner.

Après la protestation des chauffeurs routiers, qui n'a pas eu le soutien des syndicats, pour le 15 octobre prochain, jour où le gouvernement Draghi imposera le laissez-passer obligatoire dans tous les lieux de travail publics et privés, les travailleurs du port de Trieste ont annoncé une grande grève qui bloquera toutes les opérations. Face à cette annonce, la ministre de l'Intérieur, Luciana Lamorgese, a tenté d’apaiser les esprits surchauffés des dockers en annonçant l’octroi de tests gratuits à tous les dockers.

Ces derniers ont répondu par une déclaration qui donne une grande preuve de civisme tant à Lamorgese qu’à toute la classe dirigeante italienne : « Après la manifestation d’hier, 11/10/2021, nous réitérons que, comme annoncé précédemment, le 15 octobre il y aura un blocus des opérations dans le port de Trieste.

Nous avons appris que le gouvernement tente de trouver un accord, une sorte de compromis concernant les dockers de Trieste, et que le président Zeno D’Agostino menace de démissionner.

En tant que dockers, nous réitérons avec force et voulons faire passer le message que rien de tout cela ne nous amènera à un accord tant que l'obligation du laissez-passer vert pour travailler ne sera pas supprimée, non seulement pour les travailleurs portuaires mais pour toutes les catégories de travailleurs ».

Sur les médias sociaux, l’appréciation générale des Italiens s'est déchaînée, qui ne demandent en ce moment que la sérénité et des mesures moins rigides et contradictoires qui ont mis à mal non seulement les poches de nombreuses catégories de travailleurs, mais aussi la santé mentale des jeunes et des moins jeunes.

Et tandis que certains applaudissent « Trieste, capitale de l’Italie », « une ville frontière avec un sens de l’État et de la patrie plus élevé que partout ailleurs », nous apprenons par la voix de l’un d'entre eux que, dans cette bataille, les dockers ne reculeront pas d'un millimètre.

Selon les dernières nouvelles, d’autres ports italiens vont également se joindre au blocus. Et les camionneurs italiens annoncent également des actions de soutien à la grève des dockers. Le passeport vert a déclenché un climat de tension et de conflit social en Italie, comme on n'en avait plus vu depuis les années de plomb.



33 réactions


  • Yann Esteveny 13 octobre 20:32

    Message à Madame Lucia Gangale,

    Ce laisser-passez sanitaire est une interdiction de vivre.

    Ce vaccin est un poison.

    Chaque jour, ces Régimes corrompues veulent nous donner leurs doses de mensonges immondes. Que chacun commence sans tarder sa désintoxication.

    Respectueusement


  • Lugsama Lugsama 13 octobre 20:45

    C’est comme en France, les 3/4 des italiens sont pour le passe sanitaire et se moquent de ces resistants des reseaux sociaux. Ils les regardront avec la même estime qu’on regarde les marseillais a Las Vegas, un amusement de plus sur les chaines info..


    • byle 14 octobre 12:55

      @Lugsama

      Même si je n’apprécie guère la condescendance avec laquelle est asséné ce commentaire, j’dois admettre que c’est la vérité. J’y vis en Italie. Et je le vois bien partout autour de moi : les « resistants » sont peu. Et les pro vax, pro pass, pro dictature ne se rendent compte de rien. Comme les 3/4 des français, ils sont victimes d’une propagande qui ferait pâlir d’envie les dictateurs d’hier, ils croulent sous le travail, les taxes, les problèmes divers et variés de tout un chacun, et n’ont donc « pas le temps de s’intéresser à tout ça » et puis « s’ils le disent à la télé, c’est que c’est vrai ! »
      Je répète depuis des mois que si à la télé on nous ressassait sans cesse que l’unique moyen de lutter contre le covid était de se balader avec une plume dans le fion, on verrait dans la rue tout un tas de paons defilant fièrement... 


    • troletbuse troletbuse 14 octobre 13:04

      @byle
      Nouvelle mode : Grace aux merdias, les in’con’scients se droguent au Pfizer, Moderna, Astra Zeneca et autres. Cerise sur le gateau, c’est gratuit pour l’instant smiley


    • byle 14 octobre 13:42

      @troletbuse

      Gratuit ? J’croyais qu’on payait des impôts pour tout ça..
      La dépense publique prend tout son sens ici : publique dans le sens où c’est lui qui paye. Pas forcément qu’il en profite.
      Ça devrait d’ailleurs s’appeler dépense (du) publique pour des intérêts privés. A partir de là, tout et n’importe quoi pourrait devenir « obligatoire ».. J’verrais bien l’état un jour ou l’autre acheter des millions de litres de coca, ou de paires de nike... Selon une étude, boire 1,5 litres par semaine aiderait à mieux s’endormir.. Selon une étude, nos baskets permettrait une meilleure compréhensible des cours à l’université. 


  • stef 13 octobre 20:49

    Bravo à nos amis transalpins .

    Quel courage !


  • Jonas Jonas 14 octobre 00:26

    Le gouvernement socialiste et totalitaire de Macron a tranché pour la vaccination sans limites quelles qu’en soient les conséquences.

    Les milliers de morts dus à la vaccination par thérapie génique sont soigneusement passés sous silence par le gouvernement, les autorités sanitaires et les média. 
    La page Facebook comprenant plus de 270 000 abonnés recensant des milliers de témoignages avec photos et documents à l’appui d’effets secondaires graves, de décès, de cancers, de thromboses, de paralysies faciales, AVC, crises cardiaques.... en France a été honteusement censurée pour la quatrième fois !

    Abonnez-vous à la version 5 (déjà plus de 28 000 abonnés).


    • Lugsama Lugsama 14 octobre 01:19

      @Jonas

      Les vaccins contre le covid ne sont pas une therapie genique, c’est comme vos milliers de morts imaginaires, des propos absures vociférés par une bande de crédules qui se croient plus intelligent que les autres alors qu’ils ne sont que des ignorants . La routine sur Internet en somme.

      Merci de nous faire rire tout de même.


    • Lugsama Lugsama 14 octobre 01:19

      @Jonas

      Les vaccins contre le covid ne sont pas une therapie genique, c’est comme vos milliers de morts imaginaires, des propos absures vociférés par une bande de crédules qui se croient plus intelligent que les autres alors qu’ils ne sont que des ignorants . La routine sur Internet en somme.

      Merci de nous faire rire tout de même.


    • zygzornifle zygzornifle 14 octobre 09:00

      @Lugsama

       On devrait inscrire les vaccins au patrimoine mondial de l’Unescouille alors ....


    • zygzornifle zygzornifle 14 octobre 09:01

      @Jonas

       Oui Macron est un vrai socialiste, il est contre le peuple cela se voit a chacune de ses discisions ....


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 14 octobre 09:08

      @Lugsama
       
       ’’Les vaccins contre le covid ne sont pas une therapie genique’’
       
      Vous avez raison. Sémantiquement parlant ce ne sont pas des thérapies en effet : c’en serait même le contraire.
       
       Thérapie : faites pour soigner.
       Vaxxins à ARNm : faits pour rendre malades au point que les savants les plus audacieux parlent d’injections de Covid ou injections de protéines spike, responsable du Covid.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 14 octobre 09:12

      @zygzornifle
       

      ’’ On devrait inscrire les vaccins au patrimoine mondial de l’Unescouille alors ....’’

       
       Mais c’est fait ! Depuis belle lurette : les mougeons, répétez après moi tous en chœur  : Je suis majeur et vacciné olé, olé ♪♫♪♫


    • Lugsama Lugsama 14 octobre 09:31

      @Francis, agnotologue

      Gneugneu proteine spike. Utiliser des mots scientifique dont vous ne comprenez pas la signification en gobant les débilité qui tourne sur facebook ne vous fait pas passer pour plus intelligent.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 14 octobre 10:37

      @Jonas
      Pascal Praud a demandé hier soir sur CNEWS que ceux qui peuvent témoigner d’effets secondaires graves dus à la vaccination prennent contact avec lui.
      Evidemment, pour les morts et j’en connais un, ça va être difficile.


    • kirios 15 octobre 10:13

      @Lugsama
      vous , on a bien compris que vous êtes un crétin !


  • zygzornifle zygzornifle 14 octobre 08:58

    Si seulement le mougeon quittait son BFMerde pour aller manifester au lieu d’avaler les couleuvres du gouvernement qui distille son poison dans leur boite crânienne ....


    • véronique 14 octobre 12:56

      @zygzornifle

      C’est très difficile ça. Penser que le gouvernement a raison est bien plus confortable. Comme en plus il y a une propagande effrénée sur tous les médias y compris internet, avec mise en accusation des non-vaccinés chaque fois que l’occasion se présente, ça n’incite pas à réfléchir.
      En plus le discours de base est simple. D’ailleurs il ne varie pas. Depuis le début on nous sert exactement le même refrain : le vaccin protège contre les formes graves.
      C’est étonnant non ? Alors qu’au début, quand les labos ont sorti le résultat de leurs essais, ils n’affirmaient rien à propos des formes graves.
      Voilà, le vaccin protège contre les formes graves, et c’est suffisant pour tout justifier. Et c’est prudent. Quand il s’agit des décès, on peut toujours aller voir la mortalité toutes causes pour se faire une idée globale de l’impact de l’épidémie. Mais comment fait-on pour se faire une idée par rapport aux formes graves ? 
       


    • jacqcroquant 14 octobre 14:13

      @véronique
      « Mais comment fait-on pour se faire une idée par rapport aux formes graves ? » 

      Impossible ! Il faudrait, pour prouver que la forme est moins grave, que la même personne ait choppé la covid et ait développé une forme grave (au moins aller en réanimation niveau 4/5) ensuite il faudrait effacer cet évènement revenir en arrière et vacciner la même personne et lui inoculer le virus et constater les différences en terme de gravité sur une échelle de 1 à 5. On ne peut pas apprécier avec certitude cette modulation de la gravité sur des personnes différentes. La seule expérience plausible qui serait probante, puisqu’il faudrait prendre en panel des personnes du même âge, du même sexe, avec un système immunitaire équivalent, avec les mêmes pathologies et les mêmes paramètres physiques et biologiques (Poids, tension, analyses de sang....). La moitié du panel serait vacciné avec le nombre de doses recommandé, la même marque et l’autre pas. On isole les deux panels et on les contamine au Sars-cov2 à la même dose et on constate et on apprécie au bout de 15 jours, 3 semaines... les effets. Avec, bien évidemment, un nombre nécessaire et suffisant pour que ce panel soit validé par la science. Ce serait irréalisable éthiquement parlant. On me dit dans l’oreillette que si, c’est possible ? 
       


    • zygzornifle zygzornifle 15 octobre 08:57

      @véronique

       La forme grave c’est quand on est dans un sac en plastique dans un tiroir réfrigéré au sous sol de l’hosto qui dira dans ses stats que c’est un accident de poussette ou de machine a café ....


    • Eric F Eric F 15 octobre 10:58

      @jacqcroquant
      Le critère de « forme grave » semble être les cas donnant lieu à hospitalisation, et la mesure « en population » se fait en comparant le taux d’hospitalisation entre un même nombre de personnes vaccinées et non vaccinées.
      Les principes de la statistiques considèrent que si l’on prend un panel suffisamment important, même avec un critère simple (âge par exemple), il sera « représentatif » de la diversité des cas (co-morbidités, etc.). La marge d’erreur diminue lorsque le nombre d’échantillons augmente.

      Le principe étant défini, reste la confiance apportée à ceux qui mettent en oeuvre la collecte et le traitement des informations. Si on considère a priori que tout ce qui ne va pas dans le sens de ses certitudes est forcément faux, rien n’y fera. Si on cherche à établir ou conforter ses positions, il faut croiser les infos et peser leur vraisemblance.


  • Perplex Perplex 14 octobre 14:13

    Il est dommage que ce soit la bas de la société qui tente quelque chose pour sauver nos libertés.
    Nos élites pourront toujours dire que ces actions sont le fait de quelques ouvriers attardés... Complotistes !

    Je crains que ce ne soit pas suffisant.
    On est face à une arnaque intellectuelle et j’ai l’impression que seule une réponse intellectuelle pourra nous sortir de là.
    Tant que l’opinion publique ne verra où est le mal et qu’on a été pris pour des cons, il n’y aura pas d’avancée.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 14 octobre 14:55

      @Perplex

      Il reste maintenant cette solution pour juger les fraudeurs :

      « Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ? Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » (Luc 18 :7-8)

       

      « Pourquoi ce tumulte parmi les nations, Ces vaines pensées parmi les peuples ?

      Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils Et les princes se liguent-ils avec eux Contre l’Éternel et contre son oint ? -

      Brisons leurs liens, Délivrons-nous de leurs chaînes ! -

      Celui qui siège dans les cieux rit, Le Seigneur se moque d’eux.

      Puis il leur parle dans sa colère, Il les épouvante dans sa fureur :

      C’est moi qui ai oint mon roi Sur Sion, ma montagne sainte ! » (Ps 2 :1-6)


  • Montagnais Montagnais 14 octobre 19:53

    Merci pour votre article 

    ..

    Soutien aux travailleurs et appel général à grève illimitée contre la dictature, contre le Pass SS, contre les gouvernants corrompus vendus à Pfisseur..

    ..

    Invitation à tous à lire d’autres sources que celles des « media’s » stipendiés


  • Montagnais Montagnais 14 octobre 21:10

    Ce qui précède est une citation partielle de Eau-du-Robinet sur AV TV .. Où vous pouvez aller voir l’intégralité..

    (La longueur du message est ici limitée ..)


  • Edmond 14 octobre 22:02

    La lecture de ce billet m’a rendu fort inquiet...

    Sauront-ils maintenir la distanciation sociale minimale de 120 cm durant les bloquages et manifestations ?

    Faudrait surtout pas risquer l’exposition des convalescents de 97 ans aux variants de la grippe 19.0


  • Draghi marche au même carburant que Macron celui du N O M .

    Draghi attaque par tous les moyens pour déclencher une guerre civil .

    Les Italiens habituellement malin , intelligent devraient choisir une autre stratégie qu’ils maîtrisent parfaitement, le pourrissement mafieux.

    Donc, Draghi devrait Être quelque peut inquiet pour la suite et pour sa peau .


    • kirios 15 octobre 10:19

      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
      l’Italie à été cédée à Draghi par la majorité des partis politiques, Salvini et 5 Stelle en tête , avec la benediction de Mattarella (l’autre pion de la finance).
      les italiens sont dans d’ aussi mauvais draps que les français


  • Eric F Eric F 15 octobre 10:39

    Il y a une « émulation » entre les gouvernants pour une surenchère de mesures drastiques, mais exiger un pass pour aller travailler, là ils sont au taquet !
    Après ça, ces furieux s’étonnent d’une « montée des complotismes », mais ils font tout pour apporter de l’eau à leur moulin.

    Quel est l’argument des gouvernements ? on entend parfois celui-ci : le nombre de cas ne baisse pas au Royaume Uni parce qu’ils ont trop desserré les contraintes.


  • ETTORE ETTORE 15 octobre 19:52
    kirios 15 octobre 10:19

    @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
    l’Italie à été cédée à Draghi par la majorité des partis politiques, Salvini et 5 Stelle en tête , avec la benediction de Mattarella (l’autre pion de la finance).
    les italiens sont dans d’ aussi mauvais draps que les français


    Vous semblez oublier trop facilement, « l’attachement »des Italiens aux réseaux familiaux, et dans réseaux familiaux, il y a toute une frange d’activité qui fonctionne au travers « d’ arrangements » ( combinazione) d’un état occulte, au sein de l’état d’apparat.

    Que les Italiens soient sous la même couette dictatoriale financière, que la France ? Quoi d’étonnant, puisque le transfuge de la finance Draghi, a ( à part le nom de la banque du sperme, dont il est issu) un pedigree d’animal financier, bien plus étoffé, que le Roquet Français, mais....L’un dans l’autre, ce qui compte, c’est que ces deux clous rouillés, de la même forge, tiennent les français et les Italiens, crucifiés, en parfaite symbiose extatique.

    L’autre pouvoir occulte, que vous, ici, appelez « maffia », et qui est dans certaines région, est la seule aide territoriale, pour la subsistance de pans entier du pays, ne subsiste que par son "travail de collecte de fonds et de pouvoir d’influence... Et comme cette influence est très directement attaché, à de très haut niveaux institutionnels, il n’est pas exclu, qu’une belle saloperie, vienne ternir le plan tout fleuri de Draghi, et que, les fleurs ne soient par pour lui,...... mais SUR lui.

    Nous n’avons pas la même histoire, nous n’avons pas les mêmes remèdes, mais si cette maladie totalitaire, a été uniformisée ( l’erreur), les retombées peuvent se faire, sans ligne à grande vitesse.


Réagir