mercredi 26 décembre 2018 - par Dan

J’ai visionné le débat sur le RIC mené par Etienne Chouard

J'ai visionné le débat sur le RIC https://youtu.be/rPKZKvQzhik

Le RÉFÉRENDUM des GILETS JAUNES avec Fly Rider, Etienne Chouard, Yvan Bachaud et Léo Girod Le référendum d’initiative citoyenne doit devenir la revendication principale de toutes les mobilisations pour instaurer une véritable démocratie en France. ... youtu.be

Observation vidéo 2h30

J'ai l’impression que les participants voudraient remettre en cause purement et SIMPLEMENT l’édifice des institutions démocratiques et républicaines en « se récupérant » TOUT le pouvoir contrôlé par « nous » en légitimité par une abstraction désignée « le peuple » comme on achète une nouvelle paire de pompes..

Sur cette mouture c'est ambitieux et à première vue de cette assemblée c'est brouillon, c'est anarchique car romantique, c’est du type « y’a qu’à faut qu’on » donc pas réaliste pour un sous (le propre de la complexité de l’anarchie politique).

La question vaudrait pourtant la peine alors EST-CE DONC INJOUABLE POUR AUTANT ?

Peut-être pas injouable mais...y’a du boulot !

En gros de graves lacunes apparaissent malgré la bonne volonté du vent en poupe.

Il n'y a pas de MATRICE, pas de plan (sinon une vision « tarte à la crème »)

pas de prérogatives thématiques essentielles car on sent déjà (dans le débat) le phénomène bureaucratique qui se dessine (voir les écrits de Max WEBER à ce sujet).

QUID des sujets :

- politiques sociétales ?

- financières et sociales ?

- souveraineté ? migratoire ?

- banque centrale et création monétaire ?

- droits de douane et commerce extérieur ?

- concertation pour décider en collectif d’une entrée en guerre ?

- taux d’imposition fiscale envers les entreprises ? -

- grille d’imposition des salaires et revenus financiers ?

- restriction des niches fiscales ?

- poursuites juridiques/judiciaires aux fraude sociales et évasions fiscales avec confiscation de la nationalité ?

- justification/pertinence à l’examen des ventes d’armes ? etc..

EN AMONT :

En gros créer un agenda, puis un arbre de décision avec suivi par des outils scientifiques d’élaboration,

articuler des méthodes de travail indiscutables (sinon on tombe dans une discussion de bistro) avec l'aide de groupes ad hoc et experts

donc asseoir une garantie organisationnelle de compétence et d’expertise en conformité au tropisme « biens publics » sélectionner sur les valeurs républicaines représentatives des droits de l homme et du citoyen (ça représente du travail)

Il faut comprendre que :

La démocratie c'est une chambre de représentant élus offrant l’ensemble des forces politiques officielles et républicaines, accréditées.

Pour ce faire il s’agit donc bien de réaliser un saut qualitatif par un système de PROPORTIONNELLE INTEGRALE (un vrai changement) donc avec un vote éliminatoire qui dessine une majorité à un tour, d’une offre large, ce qui changerait de la Ve, majoritaire à deux tours datant de 1958.

(la plupart des autres démocraties dans le monde occidental fonctionnent à 1 tour)

Le collectif doit être légitime et légitimiste (le système des partis reste valable si on lui donne une vrai respiration avec des votations/référendaires comme en Suisse mais sur des sujets « décisifs »).

Pour autant on ne peut « s’amuser » à la play station à faire des référendums plus de deux à trois fois par an sinon les gens vont se lasser très vite,

Jouer collectif c'est bien mais il faut aussi être rationnel. Révoquer des élus ? selon les humeurs d’un groupe initial ? comme on ouvre et on ferme un robinet ? c'est pas sérieux. Par contre raccourcir les mandats à 4 ans et NON RENOUVELABLE pourquoi pas, donc le mettre au référendum en préalable.

Tout cela peut prendre corps dans un projet de VI e République par un Constituante pour les bases constitutionnelles.

(dans cette séance Etienne Chouard lui-même reste confus dans ses idées, il voudrait faire plaisir à tout le monde dans la salle c'est une fausse bonne idée de communication).

A eux d’élaborer un SYSTEME cohérent qui remette en cause les lobbys de l’argent (ça c'est le vrai pouvoir) mais dans cette primo assemblée je ne trouve pas les intervenants à la hauteur de l’importance du sujet (le level est à faible niveau d’élaboration).

Il faut être sérieux tout de suite car ce n est pas un joujou pour faire « mumuse » et les médias féroces n’attendent que ça (le plantage).

Par ailleurs ne pas rêver et prévoir que le capital et la bourgeoisie ne voudront pas être déshérités dans une nouvelle donne révolutionnaire (MEDEF, lobbys européens, banques, médias, avocats/justice, police, armée, élus, corps intermédiaires spécialisés, syndicats, etc..).

En outre pour jouer SOUVERAIN dans un Etat indépendant réaffirmé il faut commencer par :

quitter l’Europe de Bruxelles quitter l’Euro (dédramatiser auprès des petits épargnants), quitter l’OTAN, redémarrer la Banque Centrale, à taux zéro, donc battre monnaie

Sinon toute gesticulation souverainiste sera anéantie dans.. l’œuf sauf à gérer des questions sur la.. fessée, les femmes battues, la PMA, bref des questions marginales au total.

ça fait du boulot… !

voici la vidéo de 2 h 30

Provenance : Courrier pour Windows 10



27 réactions


  • Séraphin Lampion François Pignon 26 décembre 2018 09:11

    « Il faut comprendre que :

    La démocratie c’est une chambre de représentant élus offrant l’ensemble des forces politiques officielles et républicaines, accréditées. »

    Vous voulez sans doute parler de ce qu’on appelle par euphémisme la « démocratie représentative » pour ne pas avoir à utiliser le mot « oligarchie » qui serait plus clair ?

    Non seulement la « démocratie » ne se limite pas à ce modèle, mais on peut même s’interroger sur la pertinence de l’utilisation du mot « démocratie » pour désigner un système de bicamérisme conçu pour préserver les intérêts d’un « establishment » qui a hérité de l’ancien régime les astuces et ficelles de la noblesse de robe, le clergé religieux mais aussi politico-judiciaire, pour donner l’illusion d’une justice.


    • Yanleroc Yanleroc 26 décembre 2018 17:08

      La démocratie n’ est jamais que la dictature d’ une personne sur une autre quand elle s’ exerce à 51 contre 49 !

      D’ où la nécessité pour qu’ elle échappe à cette définition, de rassembler, disons..au moins 75 % des votants !
      En dessous de ce rapport, elle ne peut en effet, que produire des mécontents et du déni !


    • Séraphin Lampion François Pignon 26 décembre 2018 18:58

      @Yanleroc

      en tous cas, en-dessous de 50% comme c’est le cas pour la majorité actuelle et son chefaillon, l’oligarchie qui se présente comme « démocratie représentative » (représentation ne signifie pas défenseur des intérêts) ne remplit même pas les critères qu’ele affiche elle-même pour justifier la domination d’un groupe sur d’autres. On est loin des 75% en effet


    • biquet biquet 28 décembre 2018 11:29

      @Yanleroc

      Les modérateurs ont une nouvelle fois refusé mon article, je me fais un plaisir de le publier dans tous les articles.

      Agoravox est-elle devenue la Pravda soviétique ?

      Tous les articles que je propose sont systématiquement refusés, cela depuis 1 an environ. Agoravox est le seul média citoyen en France. La Presse citoyenne ne fait jamais la Une de l’actualité, la Presse mainstream étant en France détenue par des grands groupes financiers, elle voit d’un mauvais œil ces gueux qui s’expriment.

      Texte

      Agoravox est-elle plus libre pour autant ? Assurément non. En ce moment, presque tous les articles tournent autour de ces pauvres gilets jaunes qui sont obligés de prendre leur voiture pour aller au boulot, car celui-ci est à plus de 20 km et il n’y a aucun transport en commun. Mais il y a aussi une autre statistique, jamais mentionnée dans les articles d’Agoravox, c’est que 58 % des français choisissent de prendre leur voiture pour faire des trajets de moins d’un kilomètre. Le titre de mon dernier article était : taxe carbonne, l’urgence absolue. Je suis persuadé que les gilets jaunes font parti des 42 % qui ne prennent pas leur voiture pour un trajet inférieur à 1 km, et qu’une taxe carbonne pourrait pénaliser ceux qui font un usage immodéré de leur bagnole. Une partie de l’argent récolté pourrait servir alors à aider ceux qui sont obligés de faire 20 bornes pour aller au boulot avec leur voiture. Sont-ils si nombreux ? Représentent-ils 58 % de la population laborieuse ? Les agriculteurs qui, pour beaucoup gagnent moins de 300 euros par mois, ne font pas 20 km pour aller au travail.

      Si cet article n’est pas publié, c’est promis, je ne soumettrai jamais plus d’article sur AV. S’il est publié, un débat (et non un monologue) pourra s’engager.



  • Arogavox 26 décembre 2018 09:54

    Tout faux ; en visant pourtant la meilleure option jouable du moment !

    Le RIC n’est bon aujourd’hui que dans une stratégie d’établissement d’une meilleure démocratie future !

     Encore faut-il éviter d’interpréter tout à l’envers (0/20) le véritable idéal démocratique (non perverti-dénaturé) !

       

    Ce qui est pire encore que « tarte à la crème », c’est de vouloir une matrice !!

       

    Ce qui n’a même pas l’excuse d’une « discussion de bistrot » c’est de vouloir :

    — « des prérogatives thématiques essentielles »

    — « articuler des méthodes de travail indiscutables ... avec l’aide de groupes ad hoc et experts 

    —  »élaborer un SYSTEME cohérent« 

    >> car la force du concept démocratique vient de l’humilité d’espérer (logiquement !!) l’émergence d’une pertinence collective meilleure que la meilleure des ’visions’ individuelles ; cette émergence pouvant se concevoir intuitivement par la combinaison constructive des diversités.(Relire, au début du chapitre III d’un texte fondateur incontournable en France : »Si, quand le peuple suffisamment informé délibére ...« )
     Par ailleurs, la démonstration en avait été faite jadis, aussi au fameux siècle des Lumières, par le encore trop méconnu théorème du jury de Condorcet ! ...

      

     »asseoir une garantie organisationnelle de compétence et d’expertise« 

     cette prétention folle (preuve de capacité d’entendement très problématique) est celle du régime bien nommé et défini par son étymologie : aristocratique (= pouvoir des (auto-)présumés meilleurs).

     La compétence et l’expertise ne suffisent pas à contenir l’humain ... et ne sont ni une garantie ni un rempart contre les pires bêtises (pour rester poli) !

      

     »on ne peut « s’amuser » à la play station à faire des référendums plus de deux à trois fois par an sinon les gens vont se lasser très vite"

    >>> serait-il plus mature que de se contenter , 2 à 3 fois par an au maximum, de se défausser de son devoir citoyen de partager le pouvoir (et les responsabilités à assumer), pouvoir du peuple, par le peuple, et pour le peuple ? !!


  • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 26 décembre 2018 10:11

    L’auteur écrit :

    " Il n’y a pas de MATRICE, pas de plan (sinon une vision « tarte à la crème »)

    « 

    Certes, mais cette matrice dont vous parlez, ce ne peut être que la Constitution elle-même. Il apparaît toutefois clairement que la Constitution actuelle de la Vème République est totalement inadaptée à cette notion de R.I.C.

    Pour changer les choses je ne vois que l’élection d’une assemblée constituante chargée de rédiger une nouvelle Constitution. Or cette prérogative appartient au Président de la République. Reste à définir le mode d’élection de ce cette assemblée constituante ...

    Pas de »tarte à la crème", mais beaucoup de pain sur la planche ...


    • Legestr glaz Legestr glaz 26 décembre 2018 19:46

      @Jean d’Hôtaux

      Vous savez ou non que la France appartient à un système « supranational » inscrit dans sa Constitution ?

      Qui possède les premières prérogatives dans un système supranational ?

      Il vous restait une dernière marche à franchir pour voir la situation de haut et dans son entièreté. Vous ne l’avez pas fait.


    • Le421 Le421 28 décembre 2018 09:22

      @Legestr glaz
      Heureusement, les islandais n’étaient pas en Europe... Sinon, ils n’auraient pas pu envoyer chier tout le système !!
      Dire qu’il suffirait d’un président qui sache se rebiffer.
      Car l’Europe sans la France, je ne vous explique pas !!
      Et ceux qui confonde ce pays avec l’Andorre, au niveau importance, je pense qu’ils commettent une toute petite bévue.
      Mais bon, je réfléchis avec ma bêtise d’Insoumis...  smiley


    • glenco01 28 décembre 2018 14:30

      @Le421
      Si l’Islande a laissé les banques faire faillite c’est qu’elle n’est pas dans l’UE. Sinon, elle serait dans l’état de la Grèce.
      Le miracle Islandais que nos politisent refusent de voir !


  • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 26 décembre 2018 10:56

    « Le RIC est totalement inadapté à une population divisée et individualisée où ethnicisée. »

    Pourquoi le RIC serait-il inadapté ? Votre affirmation mériterait quelques explications et un développement.


  • HELIOS HELIOS 26 décembre 2018 16:08

    ... Si les Gilets Jaunes veulent un RIC, c’est parce que le fonctionnement democratique representatif actuel ne marche pas.

    Avant le RIC, il faut remettre de l’ordre dans les mecanismes representatifs :

    1 modifier les mecanismes electifs (choix, campagnes, votes)... dont un systeme proportionnel a 1 tour.

    2 controler l’usage de la delegation populaire donnee aux elus (participation a l’activite parlementaire, controle de l’executif, respects des promesses) tout cela sur un fond de revocation possible

    3 ...et, helas, revoir la soumission de la France a l’UE qui fait des citoyens franÇais, de vulgaire troupeau dont les avis ne servent a rien. Il serait bienvenu d’inscrire dans les traites une VRAIE clause de souveraineté n’obligeant en rien les etats a transcrire dans leurs systeme legislatif ou administratif les decisions des fonctionnaires de Bruxelles.


    • Legestr glaz Legestr glaz 26 décembre 2018 19:49

      @HELIOS

      Vous avez juste « oublié » que la France appartient à un système supranational inscrit dans sa Constitution.

      Est-ce que cela a de l’importance pour la réflexion que vous devez mener ? Je vous pose la question Hélios !


  • Le421 Le421 26 décembre 2018 16:27

    L’une des pierre d’achoppement du RIC que je défends au passage est le fait que les citoyens lambda se désintéressent de la politique et négligent donc les différentes formes de scrutin. Le RIC ne sera représentatif qu’avec le vote obligatoire, sinon, au vu de la solidarité électorale des nantis, le remède risque être pire que le mal, voire se retourner contre ceux qui l’ont plébiscité...

    Donc, quelques écueils à franchir...


    • Xenozoid 26 décembre 2018 16:33

      @Le421

       pas de vote obligatoire sans retenu de salaire,c’est ça ?
        stimme macht frei

      tu défend qui ?

      le vote est apolitique


    • Xenozoid 26 décembre 2018 16:39

      @Xenozoid

      confusion. il est politique pour qui y crois,et donc une négation de la politique,les marchand de sommeil et leur « partis » avec...le vote n’est pas politique


    • cleroterion cleroterion 26 décembre 2018 17:44

      @Le421
      le vote obligatoire ou la reconnaissance du vote blanc. Si plus de 50 % des votes sont blancs ou nul, alors le référendum est invalidé.


    • Philou017 Philou017 26 décembre 2018 19:47

      @Le421
      Pas besoin de vote obligatoire. Si les gens votent directement des lois qui les concernent, ils se mobiliseront ; Le RIC amènera aussi un début de maturité citoyenne pour le citoyen qui est actuellement démuni de tout pouvoir réel.


    • Le421 Le421 28 décembre 2018 09:28

      @Philou017
      C’est donc encore mieux que le sirop Typhon !!

      Perso, avec l’âge, j’ai cessé de croire au remède miracle.
      C’est un peu comme ceux qui pensent que Dieu va les sauver, et si celui-ci a pris la vie de leur fils à 15 ans dans un accident, c’était pour l’emmener au paradis...

      Je n’ai pas ces croyances. Donc, je reste toujours partagé.
      Et ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit.
      Je vote Mélenchon, je défends le RIC, parce que pour moi, ce sont les solutions les moins pires. Entre la grippe, la peste et le choléra, je sais de quelle maladie je pourrais le mieux guérir.
      Certains vous diront qu’on meurt de la grippe et que ça donne de la fièvre...
      Qu’ils attrapent la peste et qu’ils me fichent la paix !!

      Et les français ont donc choisi Macron.


    • Legestr glaz Legestr glaz 29 décembre 2018 08:08

      @Le421

      Impayable 421 ! Capable d’écrire : «  Perso, avec l’âge, j’ai cessé de croire au remède miracle. C’est un peu comme ceux qui pensent que Dieu va les sauver  ».

      Et « en même temps », comme dirait l’autre, le 421 croit au remède miracle de la désobéissance aux traités ! Mieux vaut lire ça que d’être aveugle, mais quand même, là on touche au sublime !


  • pipiou 26 décembre 2018 16:33

    Avec le RIC on pourra enfin voter la diminution du SMIC, l’interdiction du Burkini et de certaines manifs.


  • cleroterion cleroterion 26 décembre 2018 17:32

    "La démocratie c’est une chambre de représentant élus offrant l’ensemble des forces politiques officielles et républicaines, accréditées."

    Non ! ce que vous décrivez là c’est une oligarchie !!!!

    La démocratie c’est le tirage au sort, et attention : démocratie n’est pas la panacée !

    L’élection est oligarchique, et attention : oligarchie n’est pas un gros mot .

    L’élection devrait être utilisée uniquement fait pour désigner le ou les chefs de l’exécutif (présidents et premier ministre)

    Le tirage au sort c’est pour désigner le pouvoir législatif. Personnellement je verrai bien 2 assemblées tirées au sort : une qui rédige la loi, une autre qui la vote.

    Une idée : Les conseils municipaux pourraient être composés de 50% d’oligarques (élus) et de 50 % de citoyens tirés au sort.

    Un pays qui fonctionnerait peu ou prou selon ces règles pourrait raisonnablement être qualifié de démocratie.


    • Lucarn 30 décembre 2018 01:45

      @cleroterion
      Le tirage au sort, c’est bien mais les élections c’est bien aussi parce que ceux qui se présentent, en général, ont une formation ou une expérience. Pas garantie à chaque fois, mais souvent vérifiée. La compétence est nécessaire et il serait dommageable de s’en passer. Le professionnalisme a du bon même si l’amateurisme a lui aussi ses qualités. 
      Concernant le conseil municipal, il faut savoir que la plupart des élus le font à titre bénévole. Donc tirer au sort quelqu’un à qui on va dire qu’il y a une astreinte importante et des dossiers à ouvrir + le contact avec la population, et tout cela à titre bénévole, ça peut s’identifier à de l’esclavage. Vous ne trouvez pas ?


  • Raymond75 27 décembre 2018 09:20

    Les ’Gilets Jaunes’ ont rappelé à l’élite dirigeante les difficultés au quotidien d’une France dite ’périphérique’ et oubliée, les ’sans dents’ et ’les gens qui ne sont rien’. Depuis 20 ans on a fait du sociétal faute d’être capables de faire du social, et nous assistons à une sorte de ’retour du refoulé’ salutaire.

    Mais tous ces commentaires qui parlent de révolution me semblent quelque peu exagérés : d’abord la majorité de ces personnes étaient fières de dire qu’elles n’avaient jamais voté ni été syndicalisées. Elles ne sont pas LE peuple mais une partie du peuple : pas le peuple des riches urbains, ni celui des bobos (jeunes urbains éduqués comme disait le criminel Mao Tse Toung) ; ces hommes et ces femmes représentent le monde des pavillons, qui ont cru dans les années 70 et 80, et même plus récemment, au rêve américain : le pavillon loin de tout, dans la ’nature’, la voiture qui rend libre, le super marché où l’on trouve de tout. Puis leur rêve s’est progressivement effondré, ne restent que les dettes, les charges, l’isolement et la précarité pour ceux qui ne sont pas encore propriétaires ...

    Ils ont montré que notre démocratie est imparfaite, pas assez représentative, et qu’il faut la vivifier. Les cahiers de doléances peuvent faire émerger quelques idées directrices constructives, et l’idée des referendum peut être bonne si on y met un cadre.

    Mais ce mouvement est en train de se dissoudre en se faisant récupérer par les agitateurs des extrêmes (bien que l’extrême gauche, auto proclamée révolutionnaire, est totalement muette).

    Il faut encourager celles et ceux qui essaient de se structurer, pour devenir un mouvement démocratique réel, et non un monôme des perdants.


  • Serge ULESKI Serge ULESKI 27 décembre 2018 12:11

    Qu’il s’en défende ou non, Chouard a pour grille d’analyse celle de son statut social : fonctionnaire à l’abri du chômage et de la précarisation ; en d’autres termes : Chouard n’a besoin de rien d’un point de vue matériel ; c’est la raison pour laquelle il est incapable de penser les moyens et de reconnaître leur prédominance ; d’où son acharnement à propos des fins : une société organisée autour du RIC.

    "Il faut, on doit… mais qu’est-ce qu’ils attendent tous ! Nous sommes des enfants ! Il est temps que l’on deviennent des adultes et des citoyens constituants… etc.… "... Chouard met en scène un discours de plus en plus incantatoire au fil des ans… symptôme d’une frustration grandissante. Qu’il réfléchisse à propos des moyens et très vite il se calmera à propos des fins, réalisant la nature utopique de son projet d’autant plus que le Référendum d’Initiative Populaire (RIP) ou Citoyen (RIC) est dans tous les programmes depuis 10 ans ; soyons assurés qu’une fois encore, il sera vite oublié une fois les élections passées ou bien, il s’agira d’un RIC aux conditions de recours et d’exercice très restrictives d’autant plus que ceux qui l’accorderont seront ceux qui le contrôleront : il ne concernera pas les questions qui touchent aux conditions d’exercice du mandat d’élu ( maire, député, sénateur, conseiller) sans oublier les questions d’ordres économique et financier (la fiscalité en autre). De ce RIC-là (sans colonne vertébrale, sans remise en cause), les classes supérieures et une grande partie des classes moyennes s’en contenteront pensant avoir échappé au pire car aucune de ces classes ne prendra le moindre risque avec une sortie de l’Euro et de l’U.E.

    Révocation du président, du gouvernement et de tous les élus locaux, nationaux et européens, abrogation des lois, veto sur un texte législatif, veto sur le vote du budget sur simple consultation référendaire…

    Mais alors, utopie millénariste que ce RIC ? Utopie de Grand Soir, celui de la fin de l’injustice sociale, l’avènement du pouvoir du Peuple par le Peuple ? 

    Ce Ric-là ne sera jamais voté. Considérer l’éventualité de son succès c’est continuer d’entretenir de faux espoirs.

    Mais il y a une bonne nouvelle : paradoxalement, le mouvement des Gilets Jaunes et tous les mouvements qui l’ont précédé (Bonnets rouges, Notre dame des Landes) ont prouvé que l’on devait, que l’on pouvait enfin se passer du soutien des élus, des médias et des syndicats pour obtenir ce qui doit l’être… 


  • lloreen 27 décembre 2018 18:54

    Au cas où vous n’en auriez pas entendu parler, voici ce qu’ont fait les islandais lors de leur révolution pacifique de 2009.

    http://www.wikistrike.com/article-revolution-loin-des-medias-l-islande-reecrit-entierement-sa-constitution-99142021.html

    http://www.wikistrike.com/article-islande-93-du-peuple-impose-le-non-remboursement-des-banques-91079551.html

    http://www.wikistrike.com/article-silence-radio-sur-l-islande-103272392.html

    http://www.wikistrike.com/2015/07/l-idee-choc-etudiee-en-islande-et-si-on-retirait-aux-banques-la-capacite-de-creer-de-la-monnaie.html

    Pour rappel : Depuis le 18 juin 2015 il existe un conseil national de transition en France, créé par un collectif de citoyen, lequel a rédigé un programme et une « Cour Suprême ».

    https://www.conseilnational.fr/historique/

    https://www.conseilnational.fr/transition-programme/

    Un point commun relie l’Islande à la France : le silence radio sur les mesures essentielles.

    https://www.mesopinions.com/petition/justice/approuver-mandats-arret-delivres-cour-supreme/52273

    Par Conseil National de Transition

    Pétition adressée à CITOYEN DU PEUPLE DE FRANCE

    MANDAT D’ARRÊT

    Pour haute trahison, atteinte à la sûreté de l’Etat et crime contre l’humanité,

    La « Cour Suprême » de justice de France, créée pour représenter la « Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen », et animée exclusivement par des citoyens non professionnels, délivre ce jour, 10 novembre 2018, au nom du peuple de France représenté par tous les signataires, ce mandat d’arrêt concernant Emmanuel Macron, né le 21 décembre 1977 à Amiens, fils de Jean-Michel Macron et Françoise Noguès pour,

    - « Haute trahison » : violation de l’article 9 du préambule de 1946 du bloc de constitutionnalité, en raison de la vente illégale de biens du patrimoine national. Tentative d’établissement d’une dictature absolue par la loi n° 2017-1510 du 30 octobre 2017 visant à supprimer les droits « sacrés, inaliénables et imprescriptibles » pourtant garantis par la plus haute instance juridique de France : La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

    - « Atteinte à la sûreté de l’état » : organisation d’un programme d’immigration mettant tous les Français en état d’insécurité, en danger de guerre civile, et ce, en violation du « droit à la sûreté » dont toute association politique est pourtant garante (article 2 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen).

    - « Crime contre l’humanité » : le Décret n°2018-42 du 25 janvier 2018 obligeant à la vaccination annule le « Droit Parental », fondement de la civilisation humaine. De plus, les études préalables révélaient que les produits injectés affecteraient gravement l’état de santé mental et physique des enfants, c’est donc en toute conscience qu’Emmanuel Macron a usé de son pouvoir pour préjudicier à la vie de centaines de milliers d’enfants français.

    Ce mandat d’arrêt est étendu à Edouard Philippe, Agnès Buzyn, Jean-Michel Blanquer et Annick Girardin, co-signataires du décret relatif à la vaccination obligatoire ; et à tous les autres membres de ce gouvernement dont il est avéré qu’ils ont participé activement à trahir la France et les droits fondamentaux et inaliénables des Français.

    Pour exécution dudit mandat, nous mandons et ordonnons à tous officiers ou agents de la Force publique de rechercher, arrêter et conduire chacun de ces individus à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis pour être mis à la disposition de la justice, comme l’état de droit l’exige.

    Compte tenu du fait que ces individus disposent de nombreux complices dangereux et sont soupçonnés d’appartenir à des réseaux occultes ayant phagocyté plusieurs services des institutions nationales, il est expressément recommandé aux agents de la force publique d’intervenir en collaboration avec les services des forces armées de l’état, civiles ou militaires, respectueuses de l’état de Droit et fidèles à la Constitution.

    Pour que la Force serve la Justice, le Peuple et la Souveraineté de la Nation Française.

    Quant au « peuple », je crois que cela n’existe pas. Il y a les individus et des notions- clé reprises par la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen de 1789 qu’il n’est sans doute pas interdit de remettre au goût du jour, bien évidemment sans la dénaturer.


  • Lucarn 30 décembre 2018 02:05

    Le Conseil National de Transition, a des relents d’extrême droite.


  • titi 30 décembre 2018 15:08

    Il y a eu un RIC en juin 2016.

    55% des votants se sont prononcé pour la construction de l’aéroport de NDL.

    Sur AV des personnes ont contesté le score en contestant les modalités de scrutin.

    Le RIC, comme la démocratie représentative, sera tôt ou tard contesté dans sa forme par ceux qui ne seront pas d’accord avec les résultats obtenus.

    Si vous demandez à un supporter de l’ASSE pourquoi les verts ont pas été champion d’Europe face au Bayern, il vous répondra « à cause des poteaux carrés »... bah non… l’ASSE a juste marqué moins de buts…

    Mais c’est plus facile de contester les règles que le résultat.


Réagir