mercredi 21 septembre 2016 - par ddacoudre

Je suis d’origine Cro-Magnon

Tout simplement parce que l’homme de Cro-Magnon avait un cerveau plus important de 15 à 20% que celui de l’homme moderne que nous sommes. (Chauvet, Lascaux et Altamira...)

C’est pour cela que Sarkozy raconte l’histoire de nos ancêtres les gaulois car son cerveau ne lui permet pas d’intégrer l’histoire de France. Il en est resté au compte Mythique élaboré par Napoléon III pour fédérer la population alors que naît le prolétariat et que surgissent de fortes revendications ouvrières. Ensuite l’image d’Épinal reprise dans les manuels scolaires va atteindre son paroxysme dans la classe intellectuelle et se divulguer dans la population par la presse en développement. Ce roman national fut utilisé pour entrainer la population à lutter contre les germains dans la guerre de 1870. Il faut donc imaginer clairement que les porteurs contemporains de ce roman, aujourd’hui, vont entrainer la population dans la guerre contre l’islam. Tout citoyen intellectuellement instruit sait que nos ancêtres n'ont jamais été les Gaulois. La Gaule et les Gaulois avant César

 

Avant notre ère, le territoire compris entre les Pyrénées, les Alpes et le Rhin (France, Bénélux, Suisse et Rhénanie actuels) avait une unité toute fictive. Il appartenait à l'immense domaine de peuplement celte qui s'étendait des îles britanniques jusqu'au bassin du Danube et même jusqu'au détroit du Bosphore (le quartier de Galatasarai, à Istamboul, rappelle encore aujourd'hui la présence de Galates, cousins des Gaulois, dans la région).C'est la conquête romaine qui allait lui donner un semblant d'unité avant que n'en sortent la France et ses voisins. Et contrairement aux idées véhiculées du Moyen Âge au début du XXe siècle, contrairement aussi à l'imagerie sympathique d'Astérix le Gaulois, ce n'était en rien un pays de sauvages avec d'épaisses forêts pleines de sangliers. Les historiens et archéologues de la fin du XXe siècle ont fait litière de ces préjugés.

L’histoire est une exigence vitale pour se situer dans le temps. La nécessité d’instruire les enfants de manière ludique n’impose pas de leur raconter des mensonges. Cette médiocre histoire tout juste bonne pour les ânes bâtés, n’arrive pas à la cheville des fables de Jean de la Fontaine qui retira son inspiration de textes Orientaux.

Jean de la Fontaine, dans la préface de ses "Fables choisies" (1668), reconnaît avoir puisé l'inspiration d'une grande partie de son œuvre dans un recueil d'origine orientale.
Mais remontons aux sources. Au 4ème siècle ap. JC, en Inde, le Roi Debchelim, demande à un sage, Pilpaï, de rédiger à son attention "un livre sur l'éducation des peuples et des roi". C'est ainsi que fût rédigé le "Panchatantra" ("Le Livre d'instruction en cinq parties") qui met en scène des animaux au comportement anthropomorphe, compilation de paraboles écrites en sanscrit.
Véritable traité de science politique sur l'art de bien gouverner, de faire régner la justice et la démocratie et d'éviter les tentations du despotisme et de la corruption, cet ouvrage va très vite attirer l'attention des monarques d'autres régions et sera traduit en persan puis en arabe, sous le nom de "Kalila et Dimna", les deux chacals, conseillers du Roi, héros du récit. Ce fût l'un des premiers ouvrages oriental à être illustré et enluminé par des miniaturistes persans.
Plus tard, il fût rapporté en Europe par des savants ou des ambassadeurs et sera traduit en grec et en latin dès le 11ème siècle. Il inspira notamment "Le Roman de Renart » Une version persane, traduite en français par Gilbert Gaulmin en 1644, sous le titre Le Livre des lumières ou la Conduite des Rois, inspirera directement Jean de la Fontaine dans la rédaction de ses célèbres Fables, qui restent aujourd'hui d'une étonnante actualité...

Publicité

Source désir d’orient. A vous de trouver parmi ses fables celle qui correspond le mieux à Sarkozy.

 C’est absolument dépriment de voir des milliers de sympathisants LR applaudir à tant de niaiseries qui ne séduisent plus les élèves du primaire, qui maintenant surfent sur le net et ont accès à d’autres sources historiques plus sérieuses à l’heure où l’historien est devenu presque un scientifique.

Comment peut-on imaginer que des citoyens qui se nourrissent intellectuellement de « vannes » mythiques soient les mêmes qui reprochent à d’autres de respecter les leurs au nom d’une création religieuse qui répondait aux mêmes fins que celles de Napoléon III. Sont-ils fondés de leur demander de croire au roman national d’une connerie historique.

C’est dire si nous allons mal, devoir en plein XXI siècle déterrer les Gaulois faute de disposer d’une espérance d’avenir d’un projet qui fédère vers un terme autre que l’ostracisme le racisme et la guerre. Comment se fait-il que des citoyens ne sont pas capables de prendre leur place contemporaine sans devoir déterrer des cadavres. Sont-ils à ce point perdu, ont-ils le cerveau vide à l’heure où le Savoir est impératif pour faire face à la complexité du monde, à l’heure où les plus intelligents de notre monde font le pari de l’économie de la connaissance https://www.youtube.com/watch?v=yUMGHeLoLbA https://www.youtube.com/watch?v=dM_JivN3HvI. Je vous invite à écouter ces vidéos.

Nous élisons des bœufs qui "charruent" la population pour en retirer un revenu qu’ils destinent aux financiers qui les guident. Il n’est pas interdit d’être LR, FN ou autre, ce qui n’est plus acceptable c’est d’être con, car avec des cons l’on n’érige que des dictatures et on les envoie se battre contre des gens qu’ils ne connaissent pas, alors que ceux qui se connaissent mangent ensemble dans les assemblés internationales.

Où avez-vous vu que l’on peut demander à des citoyens, quels qu’ils soient, de renier la culture dans laquelle ils ont été élevés, qu’on leur a apprise ou qui appartient à leur histoire familiale. Va-t-on obliger les musulmanes à porter le capuchon des gauloises qui ne laissait voir que le visage et des vêtements qui les recouvraient entièrement. 

http://i71.servimg.com/u/f71/13/11/99/50/51910.jpg

Ces gens qui sont perdus sans leur racines voudraient les enlever aux autres, ils n'ont même pas conscience de cela.

Va-t-on ouvrir des centres de « déculturalisation » pour tous ceux qui ne se reconnaissent pas gaulois. Va-t-il renier les droits de l’homme.

Les droits de l’Homme font partie des valeurs fondatrices de la République française. Leur respect est au cœur de l’exercice de la démocratie en France et de son engagement au sein des organisations internationales.

Publicité

Droits inaliénables de tous les êtres humains, quels que soient leur nationalité, lieu de résidence, sexe, origine ethnique ou nationale, couleur, religion, langue ou toute autre condition, la France s’attache à combattre toutes les violations des droits de l’Homme partout où elles sont commises. http://www.franceonu.org/-La-France-a-l-ONU-

Article 12 Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.

Article 13. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un État. 
2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.

Je vois bien Sarkozy faire ses meeting en braies et brogues, il n’y a pas loin pour qu’il appelle la France à résister à l’envahisseur comme le village d’Astérix au point où il en est. En 2012 il n’a pas eu peur d’en appeler à Pétain lors de son meeting au Trocadéro. Je pense que s’il n’est pas élu, ce que je lui souhaite, il adhérera au front National, je serais Marine, je m’inquiéterais.

Ce qu’est le fascisme, c’est ce qu’il serait urgent d’apprendre aux citoyens, un grand nombre s’y reconnaitrait certainement. http://ddacoudre.over-blog.com/2015/08/la-marche-inexorable-du-fascisme-faites-vous-plaisir-apres-des-vacances-bien-merites-offrez-vous-cent-soixante-dix-pages-de-saine-le

http://ddacoudre.over-blog.com/je-suis-fasciste-mais-je-me-soigne.html

Dans un article j’avais écrit que sur cinq critères qui le caractérise, suivant l’analyse de Robert Paxton, nous en développions quatre, et qu’il ne manquait qu’une guerre avec l’extérieur pour désigner l’ennemie de l’intérieur. La chose est faite et Sarkozy nous propose un droit adapté à un état de guerre. Cela pour ceux qui ne savent pas lire entre les lignes.



44 réactions


  • flourens flourens 21 septembre 2016 11:05

    il y a au moins une satisfaction avec les propos de Sarko, si nos ancêtres sont les gaulois, alors qu’on arrête de nous bassiner avec les origines chrétiennes de la France, Vercingétorix n’était pas chrétien il me semble, alors il faut avouer que les origines religieuses c’est Toutatis et que nous ne devons plus avoir de prêtres mais des druides


  • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 21 septembre 2016 11:39

    « Nos ancêtres les Gaulois
    Habitaient des hutt’s en bois 
    Et les druides trois par trois 
    Sous le gui chantaient à pleine voix  »

    Auteur : Boris Vian
    Compositeur : Henri Salvador

  • leypanou 21 septembre 2016 11:56

    Il n’est pas interdit d’être LR, FN ou autre, ce qui n’est plus acceptable c’est d’être con, car avec des cons l’on n’érige que des dictatures : une dictature ne vient jamais du jour au lendemain, mais d’une série d’accumulation de soumissions/désertions/laissez-faire individuels.

    Ce qui est surtout extraordinaire, c’est que des millions de gens soient encore prêtes à voter pour quelqu’un qui a été incapable de se faire réélire alors qu’il avait tous les pouvoirs/institutions à sa disposition pour le faire.

    On a l’impression d’avoir affaire à une masse de personnes zombifiées et d’ailleurs, dans les meetings, c’est bien l’impression que cela donne.


    • ddacoudre ddacoudre 21 septembre 2016 12:08

      @leypanou

      bonjour je ne sais pas si l’on peut dire que la population est « zombifiée » mais elle subit tous les jours sa piqure de JT avec 96% d’entre elle qui s’informent à la télé bien que 48% ne croient pas ce qui se raconte. mais pour les tenant du pouvoir ce qui est important c’est qu’ils aient le cerveau vide et n’aillent pas soutenir d’autre idéaux. pour cela ce fut une réussite. l’exemple le plus criant en est les vote blancs, l’abstention et le vote d’élimination en lieu et place de celui d’un choixde programme.

      cordialement ddacoudre.over-blog.com.


  • fred.foyn 21 septembre 2016 11:57

    Il y a aussi l’époque « Coloniale » quand des curés-pédophiles inculquaient aux petits noirs que leurs ancêtres étaient les « gaulois »...La France des lumières sans doute... ?


  • Nérée (---.---.107.158) 21 septembre 2016 12:55

    Je n’ai même pas écouté les propos de Sarkozy : Je zappe quand par malheur il apparaît quelque part. 

    Mais cet article m’inspire la réflexion suivante : La taille du cerveau dépends de la corpulence étant donné qu’il est « l’organe de contrôle ». Ainsi néanderthal qui était très lourdaud et aussi moche qu’Hollande, avait un cerveau légèrement plus gros que celui de cro-magnon ( pas cependant en tenant compte de la corpulence ).

    Sans prétentions excessives, je crois être suffisament instruit pour dire qu’une bonne part des ancêtres des français sont encore les gaulois ( les romains ayant déporté surtout les armoricains ). Le mot « gaulois » avait, au tout début de notre histoire écrite, valeur de désignation géographique ( englobant la France actuelle, une partie de l’Italie et de la Suisse ainsi qu’une Belgique élargie ), et vraiment rien à voir avec les « galates » des grecs ( qui persistent à nous appeler « galli » dans leur langue ). Par contre les galates pourraient bien se rattacher à quelques ancêtres de l’infâme « Charkosi » ( En prononciation hongroise ).

    Très sincèrement, nous avons bien tort de nous laisser embrouiller dans ce genre de débats et surtout d’écouter des personnages malhonnêtes comme ce Sarkozy. Mais c’est le gros problème de notre démocratie.


    • ddacoudre ddacoudre 21 septembre 2016 20:45

      @Nérée

      bonjour, pas seulement un problème de démocratise. l’humain a besoin de croire en des certitude pour évacuer le stress qu’engendre sa capacité à comprendre et s’interroger sur l’environnement qui le sollicite en permanence et donc ces capacités ne peuvent lui donné accès au monde objectif. il construit donc des histoire de ce qu’il peut comprendre pour se rassurer qui. Or à partir de la moitié du XX siècle la plus part des certitudes ont été revues, grâce aux capacités de l’évolution des moyens technologiques. Tout les savoirs en ont été affectés pour en disposer il faudrait 70 ans d’étude pour seulement 10 spécialités comprenant les sciences sociales.
      notre scolarité n’est plus du tout adapté, certain devienne des « tronches » et d’autres restent des « cons ». Aux final le système préhistorique du capitalisme utilise les tronches pour exploiter les cons. si tu as visionné la vidéo c’est presque ce qu’explique Idriss Aberkane.
      c’est ce qui me fait écrire qu’au XXI siècle celui qui ne sera pas instruit sera de la graine d’esclave. ce n’est naturellement pas de sa faute, l’évolution scientifique a été trop rapide et est constamment en évolution et notre enseignement ne permet pas d’y faire face car il s’arrête, là ou il faudrait apprendre toute la vie. il n’est donc pas surprenant que le débat démocratie paraisse aussi médiocre, mais ce n’est pas la faute de la démocratie les citoyens ne peuvent pas tenir compte de ce qu’ils n’ont pas appris ou ne savent pas pour réfléchir. par exemple en Islande une centrale minéralise le CO2 pour le stoker à la suite d’une recherche internationale. une information pleine d’espérance qui n’a jamais franchi la porte des médias, et comme cela il y en a des milliers. celle dont l’on entendra parlé sera les innovations dans le contrôle au faciès des populations au prétexte qu’il faut détecter les terroristes ou l’invasion de mini insecte robots capable de se glisser de toute part et d’écouter les conversations etc. en Amérique cela prend effet pour la France la loi sur les libertés l’interdit c’est pour cela que Sarkozy veut adapter la loi à la situation de guerre qu’il dit. c’est dont là tout l’intérêt des thèmes de diversion et une finalité moins heureuse celle du capitalisme qui transforme les démocraties en dictature démocratique où les citoyens n’ont qu’a choisir tous les cinq ans ce ceux qui les surveilleront au nom d’une gouvernance qui existe de fait aujourd’hui par la finance mais qui n’a pas de statut politique, d’où l’importance de l’influence qu’elle exerce en « choisissant » ceux qui gouverneront. l’exemple en est de tous les politicien qui retrouvent un emploi dans de grandes banques, comme le dernier en date Barosso.
      cordialement http://ddacoudre.over-blog.com/55c7d999-e91f.html.


    • Nérée (---.---.107.158) 21 septembre 2016 23:49

      @ddacoudre

      Merci pour cette réponse. Beaucoup de matière à réflexion.

      « Au XXième siècle celui qui ne sera pas instruit sera de la graine d’esclave » Vous prêchez un convaincu. Mais cela n’a-t-il pas toujours été le cas ? Et même l’instruction ne suffit plus quand la société se ligue contre vous. Le petit paysan qu’on arrachait à sa ferme pour le contraindre au calvaire de l’école obligatoire en fut-il reconnaissant ? De ces distances épuisantes qu’il devait parcourir pour être moqué et brimé pour son patois ?

      Bien cordialement


    • ddacoudre ddacoudre 22 septembre 2016 08:40

      @Nérée

      si cela a tours été le cas. ce qui se mesure c’est l’écart de divulgation des connaissance pour que ne se creuse pas un abîme entre inévitablement les découvreurs et ceux qui appendrons de leurs savoirs pour que 1 et 1 égale 3. Or aujourd’hui dans un monde instruit il y a une fracture intellectuelle entre ceux qui découvre au quotidien dans des voix utilitaristes face à la faiblesse de la recherche fondamentale et ceux qui ne disposent pas de temps pour apprendre au delà de l’enseignement général qui n’aborde pas les sciences sociales et restent coupé s’ils ne font pas l’effort de s’instruire avec des revue spécialisé de l’évolution de la recherche qui bouscule tous nos préjugé il en résulte un abîme ou ceux qui ne peuvent pas le franchir restent sur leur savoir archaïque.
      cordialement.


  • Phalanx Phalanx 21 septembre 2016 14:05
    Je pense que vous tenez plus de votre ancêtre musaraigne que Cro Magnon.


    Sarkozi au moins a compris que c’est ce que les français veulent, instinctivement, en tant que peuple (mourant) ils sentent l’importance des ancêtres. Mais Sarko ment, c’est un mondialiste enthousiaste, fervent soutien de la politique de génocide des indigènes européens. Oublions ce que dit Sarko, ca ne vaut rien.

    Vous par contre, vous n’avez pas compris l’importance capitale de nos ancêtres gaulois pour survivre en tant que nation. 
    Je suis d’origine belgo-brésilienne .... mais mes ancêtres sont les gaulois. Je suis français et rien d’autre.

    • tozzzzz 21 septembre 2016 14:12

      @Phalanx
       mais mes ancêtres sont les gaulois.


      non ils sont franc.

    • titi 21 septembre 2016 14:58

      @tozzzzz

      Les francs sont des germains « gallo romanisés ».
      Ils ont donc adopté la culture gallo romaine, religion comprise faisant des gaulois leurs ancêtres.

      Nos ancêtres les gaulois ca ne veut pas dire que notre ADN est gaulois.
      Ca veut dire que nous sommes les héritiers d’un processus d’évolution culturel gaulois dans lequel nous nous inscrivons.

      A l’époque où l’école ne racontait pas que des conneries on apprenait que la France était coupée en 2 : le pays d’Oil et le pays d’Oc.
      Pays d’Oïl : des gaulois plus germains que romains
      Pays d’Oc : des gaulois plus romains que germains

      Mais gaulois quand même !


    • Paul Leleu 21 septembre 2016 16:44

      @Phalanx


      je comprends bien. Il veut parler d’une adhésion à la nation française... (bon il y a la polémique médiatique qu’il cherche d’ailleurs lui-aussi). 

      Mais au fond il y a une contradiction. Si l’identité est supposée être naturelle, elle devrait s’imposer naturellement (par exemple on ne change pas de sexe, de couleur de peau ou d’âge comme ça)... Hors, on se rend compte que cette identitée « 3ème république » n’est pas si naturelle que ça. Et pas seulement pour les immigrés, mais aussi pour les français de plus longue date. 

      Je préfère votre analyse. D’un certain point de vue, la France est une « nation mourante ». Et on n’adhère pas à une nation mourante. Précisément, elle est mourante parce-que on n’y adhère plus. 

      La question est donc de savoir pourquoi on n’y adhère plus. 

      Certains accuseront les « idéologues de saint-germain-des-prés », mais je crois que c’est leur prêter beaucoup d’influence. Je crois surtout à une impasse historique du nationalisme. 

      Le nationalisme a provoqué 80 millions de morts dans les affrontements de 1914-1945... autant que 70 ans de crimes communistes sur toute la planète. Le dégoût des peuples pour le natinalisme vient de là. En matière d’Histoire, je pense que les idéologues de salon de la droite bobo-parisienne devraient réétudier notre premier 20ème siècle... 

      A moins d’une guerre raciale immédiate (fort improbable), la France des « gaulois 3ème république » est une histoire passée. Je pense que l’enjeu est plutôt de savoir si on va se dissoudre, ou bien réécrire une page à partir du réel et du présent. La sauce ’identitaire" ne rendra pas plus vivable ni viable une société invivable et non-viable. 

      Je pense que le présent doit appartenir à des batisseurs vigoureux et audacieux plutôt qu’à des nostaligiques bourgeois des manuels scolaires de Don Camillo et Pépone. Notre identité sera ce qu’on fera de notre héritage et surtout de notre présent bouleversé. Cessons de nous référer sans cesse à d’hypothétiques ancêtres, et essayons de penser un peu à nos descendants. Regardons-nous entre gens du présent. 

    • epicure 21 septembre 2016 20:35

      @tozzzzz

      A part de faire partie d’une famille de nobles pure souche depuis le début du moyen âge, il y a peu de chance qu’un français ait comme ancêtre les francs.
      IL ne faut pas confondre pouvoir politico militaire, et force démographique.
      Si les francs avaient la première, les gallo-romains avaient largement la seconde.
      La gaule était l’un des pays les plus peuplé d’Europe, et un grenier à blé ,ce n’est pas quelques dizaines de milliers de francs qui ont changé la donne démographique, sauf à la marge, surtout qu’ils se sont constitué en groupe à part en formant la noblesse.

      Bon certains vont dire : oui mais Charlemagne il est l’ancêtre de bon nombre de français, etc...
      Mais bon cela fait un individu dans une généalogie vielle de 64 générations à peu prés. En fait il a eu de nombreux bâtards avec des « gauloises », ce qui explique sa descendance fructueuse, qui porte même sur bon nombre de présidents américains, même le « noir » obama.


    • ddacoudre ddacoudre 21 septembre 2016 21:03

      @Phalanx

      bonjour,ton point de vue est respectable, et je ne discute pas l’importance des mythes dans la vie des hommes qui croient détenir la compréhension du monde alors qu’ils n’aurons jamais accès au monde objectif puisqu’ils sont une création de ce monde et non les responsable. nous ne disposons donc pas du libre arbitre et tout ce que nous élaborons ne durera qu’un temps. SARKOZY SE FOU ROYALEMENT DES FRANÇAIS son objectif reste de servir les grands de ce monde qui détiennent les rennes de la finance. si nous étions au siècle dernier il soutiendrait le nazisme si cela lui permettait d’être élus parce que la majorité des citoyen seraient devenue des collabos. j’ai parfaitement compris que tous ceux qui se disent d’origine gauloise ne veulent pas d’arabe en France. ils n’ont même pas le courage d’avancer leur opinion et vont masqué.
      je veut bien croire que tu sois Belgo brésilien mais cela ne changera rien à tes chromosomes dont tu ignores d’où ils viennent. par contre je sais que je suis d’origine méditerranéenne car j’ai une maladie spécifique du basin méditerranéen. ce n’est pas le droit du sang qui m’a appris cela mais le développement de la biologie, et je ne sais pas qui de mes ascendants mon transmis cela car la biologie n’était pas aussi performante qu’aujourd’hui. et je n’ai pas besoin des gaulois pour me sentir français car je ne suis pas perdu car je sais ou je suis né et où j’ai déroulé mon existence, même si je suis descendant d’immigré européen sur deux génération coté paternel.
      cordialement.ddacoudre.over-blog.com.


    • ERANOVA 22 septembre 2016 00:55

      @Phalanx

      Vous ne sauriez définir ce que vous êtes seulement : Gaulois ? Franc ? Français (qui n’est pas une espèce, mais une nation ; c’est-à-dire, une entité composite et métisse par histoire et par nature ) ? Brésilien (qui est d’abord une nationalité et une référence au creuset d’un métissage infini [sauf à compter parmi vos nobles ancêtres, quelques représentants encore Gaulois —mais déracinés —de la caste consanguine des propriétaires de plantations frangées de senzalais ]), Belge (il y a belle lurette que les Belges ne sont plus seulement Gaulois), etc ?… 

      Attention, je ne vous reproche pas d’être un descendant de tous ceux-là — vous êtes tellement la preuve que la nation France est composée de bien des choses ! —, non, je m’alarme seulement que vous ne vous croyez Français qu’au déni de votre métissage magnifique : vos ancêtres sont si bariolés !

      Ceêndant, si c’est là ce que vous entendez par « Français », ne faisons pas de l’ascendance gauloise un prérequis stupide ou un sujet de querelle et voyons-nous réconciliés ! Dans le cas contraire, je vous conseille, comme à d’autres ici, pour vous y retrouver (quelques heures d’érudition et une pointe d’humour aidant) : 

      Marcel DÉTIENNE, Comment être autochtone. Du pur Athénien au Français raciné. Paris, Seuil, collection La librairie du XXIe siècle, 2003, 173 p., bibliogr. 

      Les ancêtres sont importants, ils sont aussi de partout !

      Bonne lecture, si vous osez n’être point congru à l’idée que l’on vous fit de vous-même.


    • Phalanx Phalanx 22 septembre 2016 13:05

      @ddacoudre @tous

      Quand je précise que je suis d’origine belgo-bresilienne pour ensuite dire que mes ancêtres sont les gaulois .... vous ne comprenez pas qu’il y’a au moins un second niveau de lecture ??!!

      Parcequ’au niveau littérale cela n’a aucun sens, pas la peine de me le rapeller.

      DDacoudre, j’ai jamais dis que je ne veux pas d’arabe (sémites), encore qu’il n’y aurait aucune honte à avoir à vouloir préserver un minimum la cohésion ethnique de sa société, comme De Gaulle le disait trés justement.D’ailleurs, c’est aujourd’hui sans honte que vous et les vôtres célébrer et encourager le mélange des races qui n’existent pas et la « diversité » face aux francais de souche qui n’ont jamais existé.
      Le génie de la France longtemps fut l’assimilation (d’ou ma phrase sur mes ancêtres gaulois).

      Pour en revenir aux arabes, je vous l’ai dit je m’en cale, j’en ai vu s’assimiler. C’est les musulmans qui n’ont rien a faire en France en tant que communauté. Ca oui, ’j’en veux pas’. Pour une raison simple et respectueuse : je sais ce qu’est l’Islam. Mais c’est un autre débat.

      Mais rassurez vous, tous, j’ai perdu, vous avez gagné. Mais quand votre merveilleuse utopie multiculti tournera au carnage sanglant, vous regrettez bien vos ancêtres les gaulois.

    • ddacoudre ddacoudre 22 septembre 2016 15:56

      @Phalanx
       tu n’as pas plus perdu que ce que j’ai gagné cette vision restreinte et belligérante du monde est fausse pour qui que ce soit. Nous sommes une seule espèce et nos nationalisme ne sont que des guerres de conquête de territoire nourricier. qu’en ce siècle des hommes soit perdu au point de se référer à un passé mythique qui n’est qu’un point d’exception dans notre histoire ne les grandi pas mais donne la mesure de leur étroitesse d’esprit pour comprendre le monde complexe.
      cordialement.


  • alain-aaae (---.---.93.21) 21 septembre 2016 14:46

    excellent article mais surtout un auteur trés cultivé.je ne serais pas d accord avec lui nous n avons pas tous été des celtes.je suis désolé de vous contredire Mr mais les bretons veulent nous faire croire que nous sommes tous des celtes.je ne suis qu un humble amateur archéologue et ai participé a beaucoup de fouilles dans le nord de la france et depuis peu en bretagne. j avais comme archéologues des professeurs d université dont un professeur qui a fait le rapprochement en prenant des photos aériennes pour y découvrir des sites sous terres dont j ai oublié le nom est qui a répondu que le nord n avait jamais été celtes.je suis d accord avec lui mais croyez Mr que je reconnais votre culture


    • Nérée (---.---.107.158) 21 septembre 2016 17:38

      @alain-aaae

      Les celtes proviennent d’un nom qui au départ a un sens précis et par extension au cours des siècles est devenu progressivement dans la bouche d’historiens orateurs de salon un mot sans valeur. ( Jean louis Bruneaux en a bien cerné les sources dans son livre « les celtes, histoire d’un mythe » ).

      Les celtes correspondent à une réalité : Tout simplement celle que nous avait décrite Jules César. Je n’en veux pour preuve que la toponymie vérifiant le même territoire. Mais attention, il faut bien la chercher, parmi des millions de toponymes ! Rien a voir avec les peuples bretons des celtomanes, et le nom d’une famille de langues nommée par des linguistes en mal de vocabulaire. Mais tout cela n’a pas grande importance ! Les gaulois se sont déplacés, certains sont devenus romains ou bien se sont retrouvés chez les germains, comme les armoricains refusant de payer leurs impôts.

      Malheureusement ces dernières décennies l’histoire a été réécrite par des gauchistes gauchisant leur discipline pour la rendre convenable aux citoyens du monde et autres marxistes.


    • ddacoudre ddacoudre 21 septembre 2016 21:11

      @alain-aaae

      bonjour, je suis d’accord avec toi tous les territoire n’abritait pas des celtes qui désigne une tribu spécifiques alors qu’il en existait un grands nombres formants ce que l’on globalise sous le terme d’indo européen, non parce qu’ils sont indo européen, mais parce que en ayant découvert le monde nous l"avons faire a mesure nommé et attribué ces noms aux gens qui les occupaient
      notre existence n’est que la suite de ce que nous pouvons comprendre et que nous réalisons en les désignant, elle est donc mythique, mais nous avons un impératif besoin de croire que ce sont des vérités. l’avenir se trouve dans la conquête de l’incertitude mais nous n’avons pas pour l’instant développé nos cerveaux pour y faire face.
      cordialementhttp://ddacoudre.over-blog.com/55c7d999-e91f.html.


  • L'enfoiré L’enfoiré 21 septembre 2016 20:11

    Salut DD,

     Comme je l’ai commenté précédemment, j’ai rappelé Henri Salvador 
     Il a tout compris lui « Faut rigoler » 
     smiley

  • Aryakshtrya (---.---.204.110) 21 septembre 2016 21:52

     Ce que j’ai ressentie a un compte rendu de son discourt , c’est aussi qu’il fait des appels du pied
    vers la « dissidence » en taclant les médias et en parlant de complot , il dit mot pour mot des choses qui sonnent aux oreilles de ceux qui dénoncent la main mise du pouvoir et des administrations par une élite judeosioniste , c’est dire s’il ose tout , comme s’il pouvait faire croire que lui n’en serait pas , ben voyons , bon ok ils l’ont lâché , il en a pas fait assez en matière d’allégeance ? ou bien il ont du mal a le contrôler  ? En tout cas ce Sarko il y a une chose dont il est sur c’est que le peuple est stupide , sinon comment comprendre qu’il remette le couvert , seulement le peuple est peut être stupide mais il a de la mémoire , enfin j’espère ; N’importe qui peut passer au deuxième tour avec un bon score FN au premiers , tout d’un coup malgré même les convictions , les médias les prétendus experts et les philosophes fantoches savent refaire surgir la peur , distillée depuis des décennies , la peur du FN , diabolisé au possible , ce qui jusqu’à présent a toujours marché , c’est l’explication , même Hollande pourrait repasser , de gauche ou de droite , le problème est que le FN n’est plus le FN , c’est autre chose , par contre avec le dégout et le rejet massif des gens pour ces politiques fantoches , et le constat du poison distillé par la gauche directement issue de la franc-maçonnerie infiltrée par les judeotalmudistes , les fils du diable comme disait Jesus , qui a a peu prés détruit tout ce qui était respectable , vertueux et sain , le premier orateur charismatique et couillu , bien coaché , peut arracher le pouvoir , et si ses intentions sont bonnes , sincèrement tourné vers le peuple , bonjour la 3°guerre mondiale , on a déjà vue ça , non ? A notre époque c’est simple ce qui est bas est élevé , ce qui est bon est dit mauvais , le mensonge devient la vérité , la perversité bientôt légalisé , le sale est dit pur , etc etc , bref , je suis heureux de n’avoir jamais voté et j’ai 60 ans , je n’ai jamais vu une carte d’électeur , du coup je me sent digne ,je n’ai fait que contempler ce monde en train de se dégrader , j’ai observai les actions des démons , qui ont décérébré le peuple , le maternalisme et le scientisme détruire leurs conscience , et je ne voie autours de moi que des animaux a face humaine , intouchables et inapprochables , complétement ignorants de leur identité véritable , et mésusant du cadeau de la forme humaine , en rejetant Dieu , qui pourtant habite dans leur cœur comme en celui des autres , sacrifiant leur vie spirituelle et éternelle pour quelques satisfaction que même les chiens et les porcs partagent ! Et ces ânes se croient libres alors qu’ils sont enchainés au plaisir des sens , ils se croient égaux sans comprendre que l’égalité c’est la mort , quand a une prétendue fraternité , on l’ a cherche encore ; Bref , que meurt et disparaisse la démocratie , ce masque du diable , la laïcité , la république , les droits de ceci ou de cela , que tout disparaisse en fait c’est mieux , et que soit rendu a Dieu ce qui lui appartient , c’est a dire tout , et tous , car « Le devoir suprême pour l’homme est celui qui conduit a servir Dieu avec amour et dévotion et ce devoir pour combler l’âme doit être ininterrompu et immotivé , » on commence ici bas et on poursuit pour l’éternité dans l’univers spirituel dans une constante bien qu’évolutive félicité , culminant dans un amour extatique pour l’objet ultime de notre adoration , Dieu la Personne Suprême . La lumière ou les ténèbres ! Les sages ont conclu a l’éternité du réel et a l’impermanence de l’illusoire  !


    • ddacoudre ddacoudre 22 septembre 2016 09:25

      @Aryakshtrya

      bonjour un plaidoyer intransigeant. la nécessité de croire a emmené les hommes a comprendre qu’il existe une ordre auquel ils appartiennent et dont ils sont issus. ce qui m’a fait dire que dieu pour ceux qui y croient n’est ni bon ni mauvais, il est seulement et tout ce qui se réalise sur cette terre est son œuvre. ce qui signifie que nous sommes ignorant de sa réalité et que nous devons nous contenter de ce que nous pouvons comprendre et développer sous son égide. en cela toutes les définition et la qualification des choses sont le fruit de notre esprit dont il, nous a donné l’opportunité de l’accomplir dans le cadre d’une évolution permanente de la compréhension du déroulement de la vie sur cette planète, ne sachant rien où nous conduit le changement d’état que nous apporte la mort. nous avons donc imaginé des mythes rassurants dont l’application est une réalité mesurable, mais qui repose sur des erreurs permanentes puisque nous ne savons pas où se trouve la vérité. et tous ceux qui ont voulu ériger des vérités ont toujours massacré les autres.la connaissance que nous avons observé de nos existences démontre que l’œuvre de dieu pour les croyant et la vie pour les autres est en devenir permanent et que s’il est nécessaire que l’homme dispose de repères d’appréciations entre ce qui lui permet de disposer d’une existence heureuse et perenne, que nous pouvons formuler par aimer vous les uns les autres, et le désirs d’appropriation sans partage de tout les, règles ou les rituels qu’ils instituent ne peuvent être éternel, puisque l’œuvre de la création en permettant à l’humain de modifier son environnement en développent la connaissance de son existence et du monde qu’il perçois l’oblige a une adaptation constante pour accéder a la connaissance des conséquences de ces actes. or nous ne pouvons en avoir conscience qu’une fois ceux-ci accompli et alors ils sont définitifs car il n’y a pas de retour en arrière. nos ancêtre avaient déjà compris tout cela et donc posé des principes pour dérouler une existence heureuse. le tors de leur application c’est qu’ils sclérosent la pensé et n’ouvrent pas l’esprit à l’homme en devenir auquel ils ne peuvent échapper puisque c’est pas leur œuvre mais celle de la création. en un mot tout ce que tu abordes est juste mais expliqué avec un esprit fermé sur des mesures qui corresponde a une époque qui ne se reproduira plus puisqu’elle n’existe plus et qui doivent être adapté à l’évolution. cette période de transition où nous avons découvert que la science déroulait autant de méfait que avant-garde ne tient qu’à l’insuffisance de nos capacités humaines dont nous découvrons les limites et également les facultés « inexploité » car notre apprentissage mimétique nous a castré de certaines disposition par l’extension d’un mode culturel que nous voudrions inébranlable. si cela été le cas nous n’aurions même pas a nous interroger cela s’appliquerait tout simplement. nous avons donc l’obligation de faire des choix, mais pour cela il ne faut pas avoir posé des réalisations « destructrices » car elle se réaliseront ultérieurement de fait. il est donc important d’avoir en toute chose a l’esprit que ce que nous faisons doit aller dans l’amour de son prochain en s’aimant soi-même faute de ne pouvoir aimer l’autre. la foi n’est donc pas un handicap mais les rituels intégristes et immuables certainement.
      allons donc expliquer que pour croire en dieu il ne faut pas que l’inuite mange du cochon ou que sa femme se voile, il n’a jamais vu de cochon de sa vie et en voile sa femme se gèlerait.
      la foi ne dépend donc pas de rituel mais de ce que l’on est capable de comprendre des dieux qui nous rassure même ceux qui sont laïques et qu’ils nomment idéaux.
      cordialement http://ddacoudre.over-blog.com/55c7d999-e91f.html.


    • Aryakshatrya (---.---.202.232) 22 septembre 2016 21:36

      @ddacoudre Blabla intellectuel , désolé , sais tu que si une des principales fonction de l’intelligence est le doute , sa perfection réside dans l’humilité ? Sais tu seulement qui tu es ?
      Ok j’y vais un peu fort c’est du a mon conditionnement , d’ailleurs c’est dans mon nom !

      La conscience qui est répandu partout dans le corps c’est comme la chaleur ou la lumière qui partout diffusée est une preuve tangible de la présence du soleil , de la mème manière , la conscience est la preuve manifeste de la présence de l’âme , le vrai moi , différent du corps temporaire et matériel , cette âme , moi ou toi , est a l’inverse de la nature du corps qui est éphémère , source de souffrance , et inconscient , alors que toi moi et les autres êtres vivants sont éternels , plein de félicité et de connaissance , a l’égal de Dieu , mais alors que nous sommes sujets a l’illusion , facilement recouvert par l’ignorance , et dépendant en tout de Sa volonté , Lui demeure au-delà il n’est jamais affecté par quoi que ce soit , Il se réjouit éternellement en compagnie des âmes libres dans l’univers réel . Les sages ont conclu a l’éternité du réel et a l’impermanence de l’illusoire . La bêtise des êtres conditionnés qui prétendent réfuter la valeur de la religion et jusqu’à l’existence du Seigneur , c’est qu’ils n’ont pas même l’esprit rationnel , car au lieu au moins d’essayer de suivre le processus scientifique de la réalisation spirituelle afin d’en tirer quelque conclusion , ils se contentent de nier ce pour quoi , ils n’ont ni la qualification requise , ni l’humilité , ce qui renvoi au début de ce commentaire .
      «  Pour ceux qui rejettent Mes instructions il n’y a aucun bonheur ni dans cette vie ni dans la prochaine , vains sont leurs espoirs de libération !
      Mais ceux qui ignorent l’égarement ,les grandes âmes se trouvent sous la protection de Ma nature divine ,me sachant Dieu la Personne Suprême , originelle et intarissable ,ils s’absorbent dans le service de dévotion !
      Je suis l’Âme Suprême , sis dans le cœur de chaque être ,de tous Je suis le commencement et la fin !
      De toutes créations Je suis le début et la fin mais aussi celui qui maintient , parmi toutes les sciences Je suis la science spirituelle de l’âme et de toutes les logiques Je suis la conclusion , la vérité finale ! »
      Quoi que tu fasses , que tu manges , que tu sacrifies et prodigue , quelque austérité que tu pratiques, que ce soit pour Me l’offrir !
      Ainsi tu t’affranchiras des suites de tes actes , vertueux ou coupables ,par ce principe de renoncement tu sera libéré et viendra a Moi ! " Bhagavad-gita
      Bon c’est juste par devoir , une polémique stérile ne m’intéresse pas , ni aucune vaine victoire , je ne suis contre rien en réalité , je suis pour Dieu ,, et le monde matériel n ’ a pour moi pas plus de charme que le fond des toilettes , ce qui ne prive pas de compassion , bien au contraire ! La preuve , je t’offre gratuitement , sans rien attendre en retour , le cadeau sans pareil de la Parole de Dieu , donc , ça ne servira ni a moi ni a toi , de répondre avec des arguments contraires , et que d’ailleurs je ne lirai pas ; ceci dit tu n’est pas un sot , et je comprend ce que tu veux dire et te rejoins sur certains points ! Le fait est que la Bhagavad-gita , les Vedas , Upanishads , et Puranas pour moi sont éternels , praticables en tout lieux et en tout temps et qu’ils offrent a qui veut bien s’y pencher , la solution a tous les maux , et un des principes de base qui a permit a cette spiritualité originelle , depuis la nuit des temps , malgré l’avancée de l’age de Kali , l’age noir , et la présence de divers religions délirantes , sans réel philosophie , c’est qu’il y a toujours une adaptation aux temps et aux circonstances , sans que cela change quoi que ce soit a la réalisation de la vérité absolu , cela n’est d’ailleurs possible que grâce a la haute bienveillance du Seigneur , qui protège Ses dévots , préserve ce qu’ils possèdent et enlève ce qui peut leur nuire  ! Nous acceptons Jésus comme un pur dévot du Seigneur , il est aussi notre guide et notre maitre , pour le reste , nous sommes moins convaincus . Hare Krishna !


  • soi même 21 septembre 2016 22:40

    Aujourd’hui c’est Macron Magnon.


  • Claude Simon Gandalf 21 septembre 2016 23:09

    Perso, je préfèrerais un gouvernement FN avec une assemblée et un sénat LR/PS, de blocage donc, plutôt que Fashozy.


  • joelim joelim 22 septembre 2016 00:32

    J’ai écouté Frédéric Delavier à ce sujet (Sarkozi le Gaulois !) et j’ai trouvé ça brillant.


    En gros il est d’accord avec Sarkozy sur ce (seul) point selon l’argument que le mode de fonctionnement de la société française est tribal, très différent par exemple de l’Allemagne qui reconnait plus les compétences. Rien à voir avec le racisme (sur le principe, dans la bouche de Sarkozy je ne réponds de rien mais seul son propos est intéressant à évaluer non ?).

    C’est sûr que c’est plus facile de dire : ho ben là il est raciste, dans ce cas autant voter pour Valls-Macron qui partagent sûrement ces simples voire simplistes idées.

    Presque, c’est monter en mayonnaise quelque chose de vain (certes il fait de l’oeil aux frontistes, qui ne le reconnaitrait) et donc relativiser ses autres frasques bien plus graves.

    D’ailleurs, réfléchissons, si on renie aux français une culture issue des gaulois, on doit logiquement aussi :

    - renier aux russes une culture issue des anciens habitants de ce territoire
    - renier aux syriens leur culture,
    - renier au vénézuéliens leur culture, etc.

    et donc laisser les multinationales régir tout avec leur fric, dans une féodalité esclavagiste qui est l’aboutissement inévitable du projet capitalistique, après c’est vrai, on peut toucher son chèque d’une officine de Soros et vivre bien, c’est un choix... On peut aussi se croire communiste et croire aux mêmes choses qu’Atlas ou Soros, et ça c’est presque tragique (je ne vise personne).

    Evidemment, cette culture issue des gaulois et d’autres peuples successifs est partagée avec tous les émigrants passés et actuels, qui amènent (plus ou moins comme tout le monde) leur propre richesse à cette culture qui régit le comportement social moyen des français.

    SI des occidentaux vont s’installer au Maroc (par exemple), s’ils ne reconnaissent pas ou refusent de s’adapter aux coutumes locales, c’est du néo-colonialisme détestable, non ?

    Et bien selon moi une faille (énorme) de l’extrême gauche est d’avoir dérivé vers cette vision purement colonialiste. Mais quand on regarde l’Histoire la gauche coloniale et l’extrême gauche n’ont jamais été étanches l’un à l’autre, et puis c’est tellement facile d’épouser la polarisation simpliste raciste/antiraciste issue du comportement du FN (dont je ne conteste pas la xénophobie récurrente dans les arguments genre les musulmans sont fautifs et pas ceux qui arment certains qui n’en sont d’ailleurs pas, lol...). 




    • ddacoudre ddacoudre 22 septembre 2016 09:56

      @joelim

      bonjour j’ai écouté ton lien et compris ton point de vue. quand nous racontons l’histoire nous avons l’obligation de choisir un début c’est ce que j’ai fait en disant je suis cro-magnon et j’aurais pu faire le me^me déroulement. je serait seulement parti de plus loin et aurait posé les trait de ce qui caractérise les spécificité de l’espèce humaine et forme son bagage inné qui s’organise autour de stabilisateurs se nourrir, copuler, se protéger. ainsi en fonction de l’espace géographique et des possibilité de circulation et de communication se sont formé des groupes, des clans, des sociétés et une humanité. nous sommes lentement passé par la sédentarisation qui a effectivement structuré l’économie de pillage en définissant des classes ou des castes comme l’explique ce monsieur. ceci n’est pas spécifique des gaulois ou des celtes le développement des structure familiale dans les différentes régions du monde se classe en certaine catégorie et sous catégorie et bien évidement façonne nos mode de pensée, en cela il a raison mais celle des celtes n’est pas une création spontané elle vient aussi de quelques part il y a donc toujours cette obligation historique de choisir un point de départ. en faire par la suite un roman politique correspond effectivement à notre mode de pensé humain qui doit toujours évacuer l’incertitude et l’angoisse du doute ou de l’ignorance de l’homme « perdu »..... histoire et la géographie ainsi que les sciences sociale sont là pour nous donner l’apprentissage nécessaire pour conquérir l’incertitude et être cet homme en devenir que nous ne pouvons pas exclure renvoyé nos origines a un choix éminemment politique n’est pas gênant mais il faut le savoir qu’il n’est que politique et non la source de nos existences
      sur la marque de l’organisation familiale sur la pensé Emmanuel Todd a fait un excellant ouvrage.
      cordialement.ddacoudre.over-blog.com.


  • Jonas Jonas 22 septembre 2016 07:53

    Les populations issues du groupe ethnique blanc de type Caucasien (haplogroupe R1b) de majorité Nordique, Est-Baltique et méditérrannéen : celte, celtibère, franc, lombard, alaman, slave, goth, wisigoth, ostrogoth, angle, saxon, burgonde, vandale, ... sont en Europe depuis plus de 25 000 ans. Leur présence sur le territoire actuel de la France est liée aux populations celtes et aux invasions barbares (IV-Vème siècle), elles constituent le terreau de ce que l’on appelle aujourd’hui les « FRANÇAIS DE SOUCHE ».
    Le noyau de ces populations est resté relativement stable et a cimenté, progressivement au fil des Siècles, depuis plus de 1500 ans, sa Culture, Tradition, Moeurs, Coutumes, Lois, Identité autour de la pensée judéo-chrétienne (christianisme) imprégné de la philosophie gréco-romaine. C’est ce qu’on appelle en Europe, LA CIVILISATION OCCIDENTALE.
    http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/collectif/histoire-de-la-civilisation-occidentale,663125.aspx

    La France a commencé à accepter à partir du début du XX Siècle une immigration européenne économique importante (polonais, italiens, espagnols, puis portugaise au début des années 1970). Ces population se sont fondues dans la masse en l’espace d’une génération par l’assimilation.

    Ces migrations ont jusque là pu être assimilées sans trop de problèmes, car elles ont une identité ethnique (également issu du haplogroupe R1b), culturelle et cultuelle à peu près commune (un portugais, un espagnol, un italien, un français ou un anglais sont des blancs de type caucasien, de culture chrétienne).

    Cependant, à partir du milieu des années 1950, changement de registre.

    Les immigrations massives du groupe ethnique africain, sémites, indo-afghan, moyen-oriental (type Berbère, Arabes, Afrique Noire, asiatique, indiens, etc...) ont débuté en France et en Europe depuis environ à peine 60 ans.
    Cette immigration débute au milieu des années 1950 et s’intensifie pour devenir une immigration de masse par le regroupement familial suite aux signatures des accords de l’axe euro-arabe (DEA : Dialogue Euro-Arabe) de 1973-76 par Giscard d’Estaing.
    Par exemple au milieu des années 1960, la population musulmane en France était de 1,1 % (2 mosquées), aujourd’hui, elle avoisine les 12 % (près de 3000 mosquées, plus de 200 actuellement en cours de construction, et quantités de salles de prières).

    Devant l’ampleur sans précédent en un laps de temps aussi court de l’arrivée massive d’une population issue de l’immigration, plusieurs millions en moins de 30 ans, le système s’enraye à tous les niveaux (éducation, travail, social, logement,etc...).
    Certaines de ces minorités importent des coutumes, des règles cultuelles, culturelles différentes, parfois même totalement contraires à nos lois et traditions Occidentales et s’organisent dans certains quartiers en Communautés (ZUS), certaines reniant le Pacte Républicain.
    http://islamineurope.unblog.fr

    Contrairement à une idée reçue, pendant la reconstruction de la France (30 glorieuses), la population immigrée extra-européenne n’a jamais dépassé les 3% de la population active. Ce n’est que par la suite que cette immigration est devenue une immigration de peuplement.
    http://www.dailymotion.com/video/xp4iu_indigenes-les-vrais-chiffres
    http://www.dailymotion.com/video/x1bci6m_naissance-d-une-cite-1956-realisation-marcel-de-hubsch-prise-de-vues-pierre-thomas-sujet-constructio_shortfilms


    • ddacoudre ddacoudre 22 septembre 2016 10:28

      @Jonas
      bonjour rien a redire sur ce que tu as écrit. sauf que les choses n’arrivent pas spontanément globalement quand un enfant ouvre les yeux celui qui le nourri devient son sauver qu’il reconnaitra et le monde ou il pose les pied son monde car il ignore qu’il en existe d’autre vu que son regard ne le porte pas plus au delà de 20 kilomètres. c’est donc lentement que l’humain a essaimé et ce phénomène n’a fait qu’allant en s’amplifient faire a mesure que des relations commerciales ont remplacé l’économie de pillage qui c’est sédentarisé autour de dominants, chef de groupe, de clan et de société.les moyen d’exploitation des richesses locale ont nourri les échanges commerciaux lent et les conquêtes territoriales en fonction des moyens de communications disponibles. ce sont ces moyens qui aujourd’hui permettent la circulation des biens et des personnes.. cela à été acté dans la déclaration universelle des droits de l’homme. actant en cela une réalité historique de la circulation des humains à travers le monde à la recherche du bien être pour se nourrir copuler s’abriter. durant des siècles les occidentaux à la place des autres grecs romains etc ont aspiré les richesse des autres pays par la colonisation, après son abandon nous continuons par les multinationale et le besoin en pétrole qui représente 70% de notre activité économique. nous avons drainé une main d’œuvre nécessaire de l’étranger car tous les pays européen en été à peu prés au même stade, et en voie de dénatalité. l’immigration n’est donc pas de la seule responsabilité des migrants. nous avons reçus ceux qui été disponible et qui n’avait pas un développement semblable au notre. c’est à dire ceux d’Afrique du nord et du centre, laissé aux mains du FMI (pour faire vite) qui a appauvri les populations et dans le même temps ceux-ci ont un taux de natalité très élevé autour de 5 ou 6. dans le même temps l’évolution technologique raréfie les emplois traditionnel alors qu’il y a du travail bien au delà de ce que nous pouvons faire, même avec l’aide technologique y compris dans tous les pays du monde. sauf que notre manière de réfléchir n’est plus adapté à l’évolution générale du monde capitaliste ou l’on travaille pour réaliser des profits en produisant ce qui rapporte le plus même si cela est inutile sans jamais s’interroger sur tout ce que nous ne pouvons pas faire parce que nous raréfions la monnaie dont le volume est bien plus grand que celui de nos réalisation. le monde étant devenue capitaliste y compris dans ces états africains, il s’en suit que ceux qui sont acculés cherche leur eldorado que véhicule l’information dans tous les point du globe. alors il y a la spécificité que tu as mentionné mais la problématique est plus globale et si ces peuples avaient un développement économique chez eux ils ne viendraient pas chez nous. car si nous nous sommes attaché à notre culture par mimétisme eux sont attachés à la leur pour les raisons que j’indiquais en tout début quand nous ouvrons les yeux notre monde est celui que nous voyons.
      cordialement.ddacoudre.over-blog.com.


Réagir