mercredi 17 mars - par P.-A. Teslier

Jésus est-il aussi le Dieu des musulman(e)s ?

La question est extrêmement sensible aujourd’hui, mais ne pas la poser serait une erreur. Que savons-nous de Jésus si ce n’est deux principaux éléments de réflexion, pour le monde occidental :

  • Jésus est le Dieu de la religion chrétienne, ainsi que le créateur du Ciel et de la Terre, puis du Soleil, des étoiles, de la Lune, etc. comme c’est écrit dans les tout premiers versets de la Bible chrétienne. Livre qui assène La Vérité sur tout et ..., selon cette croyance ;
  • Jésus est aussi le Dieu d’une religion dite monothéiste. Jésus est donc, à l’évidence et logiquement, le seul et unique Dieu de tout ce qui constitue l’Univers, comprenant notamment l’ensemble du vivant et bien sûr des humains…quelle que soit la couleur de leur peau.

Si l'on adhère à cela (et pourquoi ne pas y adhérer quand on a la foi chevillée au corps), alors :

  • OUI, Jésus est bien aussi le Dieu des musulmans et des musulmanes.

Et, par construction logique, il est donc le Dieu des hindous, des sikhs, des juifs, des taoïstes, des bouddhistes, des animistes… des autres aussi, et même des athées... à leur insu.

Idem pour celles et ceux qui n’ont jamais entendu parler de ce Dieu-là, Jésus, c'est-à-dire quelque 7 milliards d’individus, sur presque 8 milliards que compte aujourd’hui notre planète.

S’il est vrai que Jésus est le Dieu unique, alors pourquoi les croyants de toutes les religions s’entretuent-ils ?

La réponse se trouve dans le fait que les chrétiens n’ont jamais pu apporter la preuve que leur jeune Dieu, de seulement 33 ans, Jésus, était vraiment un Dieu, car :

  • Un Dieu ne meurt jamais, logiquement ! Et, quand il meurt, ses derniers mots ne peuvent pas être tout simplement : « j’ai soif ! » (Jean : 19.28) ;
  • Un Dieu né il y a quelque 2 050 ans ne peut pas avoir créé un Univers vieux de quelque 14 milliards d’années, comme la science en fait l’hypothèse, aujourd’hui jamais encore contredite !

ET PUIS, un Dieu, un vrai, ne peut pas avoir autant de sang, de morts et d’horreurs sur la conscience et les mains :

  • Genèse 6-7 : « J'exterminerai de la face de la terre l'homme, etc. ». Jésus, le Dieu des chrétiens a tenu parole. C’est la moindre des choses pour un Dieu !
Publicité

Ainsi : femmes, hommes, enfants, bébés, vieillards et infirmes furent tous noyés sous un déluge d’eau d’une hauteur de presque 9 km. Seuls 8 individus furent épargnés. Des purs de chez "pur", j’image !

Cette extermination fut le plus incommensurable génocide que notre planète a connu, puisque toute la race humaine fut supprimée. Combien de personnes furent assassinées ? Sûrement quelque 500 millions… à l’époque !

  • Genèse 22-2 : « Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac ; va-t'en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l'une des montagnes que je te dirai. »
  • Exode 1-22 : « Vous jetterez dans le fleuve tout garçon qui naîtra, et vous laisserez vivre toutes les filles. »
  • Lévitique 26-14 à 38 : « Mais si vous ne m'écoutez point et ne mettez point en pratique tous ces commandements, etc., etc. Vous mangerez la chair de vos fils, et vous mangerez la chair de vos filles. Etc. Vous périrez parmi les nations, et le pays de vos ennemis vous dévorera. »
  • Lévitique 24-16 : « Celui qui blasphémera le nom de l'Éternel sera puni de mort : toute l'assemblée le lapidera. Qu'il soit étranger ou indigène, il mourra, pour avoir blasphémé le nom de Dieu. »
  • Nombres 21-6 : « Alors l'Éternel envoya contre le peuple des serpents brûlants ; ils mordirent le peuple, et il mourut beaucoup de gens en Israël. »
  • Nombres 25.1, 4, 8 et 9 : « Israël demeurait à Sittim ; et le peuple commença à se livrer à la débauche avec les filles de Moab. » « L'Éternel dit à Moïse : Assemble tous les chefs du peuple, et fais pendre les coupables devant l'Éternel en face du soleil, etc. » « ... Phinées... se leva du milieu de l'assemblée, et prit une lance, dans sa main » « Il suivit l'homme d'Israël dans sa tente, et il les perça tous les deux, l'homme d'Israël, puis la femme par le bas-ventre. Et la plaie s'arrêta parmi les enfants d'Israël. » « Il y en eut vingt-quatre mille qui moururent de la plaie. »
  • Deutéronome 21-18 à 21 : « Si un homme a un fils indocile et rebelle, n'écoutant ni la voix de son père ni la voix de sa mère, etc., etc. Et tous les hommes de sa ville le lapideront, et il mourra. »
  • Deutéronome 28-15 à 68 : « Mais si tu n'obéis point à la voix de l'Éternel, ton Dieu, etc., etc. L'Éternel attachera à toi la peste, etc., etc. Ton cadavre sera la pâture de tous les oiseaux du ciel et des bêtes de la terre ; et il n'y aura personne pour les troubler. Tu auras une fiancée, et un autre homme couchera avec elle »
  • Isaïe 65-11 et 12 : « Mais vous, qui abandonnez l'Éternel, etc., etc. Je vous destine au glaive, et vous fléchirez tous le genou pour être égorgés. »
  • Matthieu 10.34 : « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. »

ET PUIS, un Dieu, un vrai, ne peut pas consacrer son existence à ne faire que le mal !

Quelles preuves apportent les chrétiens, que leur Dieu est Amour et miséricorde ?

Aucune ! Leurs recherches continuent, inlassablement.

Bref, comme on peut le voir, pour être érigé en Dieu, il faut avoir certaines qualités intrinsèques.

Malheureusement, la religion chrétienne n’a jamais su donner, à son Jésus, les habits d’un brave, d’un être de miséricorde et d’amour, hormis par la parole et le prêche… souvent suivis de menaces (dont celle ne pas aller au Paradis de Jésus) pour celles et ceux qui doutent. Hier, ces gens-là étaient brûlés vifs ou même empalés !

Bon ! si Jésus n’est pas et ne peut pas être, à l’évidence, comme je viens de le démontrer, le Dieu des musulmans et des autres, Allah est-il alors le Dieu des chrétiens, mais aussi des hindous, des sikhs, des juifs, des taoïstes, des bouddhistes, des animistes… et même des athées ?

Publicité

Allah est lui aussi un Dieu unique, car la croyance qui l'a créé, inventé, est aussi une croyance monothéiste ? On voit que ça se complique, car il y aurait donc plusieurs dieux uniques !?!?

Mais rassurons-nous, comme pour les chrétiens, la religion musulmane n’a jamais pu prouver que son Dieu, Allah, était vraiment un Dieu… d’amour et de miséricorde, en plus d'être unique.

Que les chrétiens et les musulmans se rassurent, aucune des autres religions concurrentes n’a jamais pu prouver que son Dieu était le Dieu de toutes et tous, et qu’il était aussi d’amour et de miséricorde.

Voilà un beau challenge pour une nouvelle croyance et l’invention d’un nouveau Dieu !

 

Crédit photo : ICI



208 réactions


  • jacques 17 mars 18:31

    rab


  • jacques 17 mars 18:32

    rab


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 17 mars 18:40

    Aïssa n’est pas un dieu, ni Dieu, c’est un prophète.


  • Dites, vous ne souffrez pas un peu de névrose obsessionnelle. Regardez cette vidéeo et vous comprendrez-mieux : https://www.youtube.com/watch?v=yHtYw-d4ftg


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 17 mars 18:50

    Jésus est-il le Dieu des musulmans ?

     

    La réponse de l’Apocalypse est NON :

    "Et de sa gueule, le serpent (les autorités morales : pape François, gouvernements et humanitaires) lança de l’eau comme un fleuve (les envahisseurs musulmans) derrière la femme (L’église de Christ), afin de l’entraîner par le fleuve. Mais la terre secourut la femme, elle ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa gueule. (Apocalypse 12:15-16)

     

    «  Quand l’ennemi viendra comme un fleuve (les envahisseurs musulmans), L’esprit de l’Éternel le mettra en fuite. Un rédempteur viendra pour Sion, Pour ceux de Jacob qui se convertiront de leurs péchés, Dit l’Éternel. » (Esaïe 59 :19-20)

     

    La réponse des apôtres est NON :

    "Si quelqu’un n’aime pas le Seigneur, qu’il soit anathème" (1 Cor 16:22)

    Pour nous les chrétiens, l’Islam, c’est l’Islam et il doit être anathème en France :

    « Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ. Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien. » (2 Cor 11 :3-4)

    « Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème ! » (Gal 1 :8)


  • Clocel Clocel 17 mars 18:53

    "Jésus est le Dieu de la religion chrétienne, ainsi que le créateur du Ciel et de la Terre, puis du Soleil, des étoiles, de la Lune, etc. "

    Comment peut-on écrire des conneries pareilles ?


    • Ben Schott 17 mars 22:59

      @Clocel
       
      « Comment peut-on écrire des conneries pareilles ? »
       
      Un élément de réponse dans la description du lascar, peut-être...
       


    • Trelawney Trelawney 18 mars 10:41

      @Clocel
      Déjà que si on croit un minimum en dieu, ce qui n’est pas mon cas, on a au moins la certitude que Jésus n’est pas dieu mais son fils qui est assis à sa droite. De plus il ne me semble pas que ce dieu en question soit mort et qu’il ait fait un testament.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 18 mars 12:54

      @Trelawney

      « En effet, la loi a été donnée à travers Moïse, mais la grâce et la vérité sont venues à travers Jésus-Christ. Personne n’a jamais vu Dieu ; Dieu le Fils unique, qui est dans l’intimité du Père, est celui qui l’a fait connaître. » (Jean 1 :17-18)


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 18 mars 12:57

      @Trelawney

      « Puis il dit à Thomas : Avance ici ton doigt, et regarde mes mains ; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais crois. Thomas lui répondit : Mon Seigneur et mon Dieu ! » (Jean 20 :27-28)


    • gnozd gnozd 18 mars 16:36

      @Daniel PIGNARD

      Et voilà mes mains !!!!


  • Bendidon Bendidon 17 mars 18:54

    ouh lala y connait même pas son caté le monsieur de la REM (Ripoublique En Masques) Jésus il est pas dieu mais son fils non mais !

    Cette extermination fut le plus incommensurable génocide que notre planète a connu, puisque toute la race humaine fut supprimée. Combien de personnes furent assassinées ? Sûrement quelque 500 millions… à l’époque !

    Ah mais avec la REM et leurs potes mondialistes c’est du TROIS MILLIARDS dont on parle avec les vaxs ADN et ARN ça va chauffer

     smiley


  • Claude Simon Claude Simon 17 mars 19:24

    Je vais attendre la résurrection de Mr Tellier pour qu’il nous explique que la matière noire n’existe pas.

    Sinon, les israélites ont sacralisé la loi, force faible face à la violence des empires antiques, à la croisée de 3 continents.

    Jésus a sacralisé l’amour, sans doute par haine de ce qui avait été fait à son cousin Jean le Baptiste, etc.

    Les musulmans auraient sacralisé le partage (le vol diront certains).

    Après, le Dieu des israélites était sans doute plus clément que ceux d’autres civilisations. Et à cette époque, Dieu aidant à justifier toute ignorance, on comprend mal pourquoi un scientifique à la retraite s’épancherait sur l’obscurantisme religieux du passé pour justifier l’obscurantisme scientifique matérialiste. Dans une autre vie, à priori.


  • jef88 jef88 17 mars 19:26

    Grossière erreur ! ! !

    Jésus n’est pas Dieu donc il n’est pas le créateur .....

    Il est le fils de Dieu et de Marie ! ! !


    • cyrus CYRUS 17 mars 19:47

      @jef88

      on le dit aussi fils de l’ homme ( et de l’ humanitée )

      je crois surtout que jesus est tres compliqué a comprendre et que personne ne devrai lui faire dire ce qu’ il n’ as pas dit lui meme smiley


    • Jonas Jonas 17 mars 20:56

      @jef88
      « Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis. »
      Jean 8:58


    • McGurk McGurk 18 mars 00:01

      @CYRUS

      Si il a bien dit quelque chose...


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 mars 09:26

      @Jonas
      Exact ! donc Jésus est bien le créateur de l’Univers... et le dieu (inconnu) de toutes et tous. Merci Jonas.


    • Trelawney Trelawney 18 mars 10:43

      @P.-A. Teslier
      Exact ! donc Jésus est bien le créateur de l’Univers... et le dieu (inconnu) de toutes et tous.
      Et tout ça pour finir accroché à une croix comme un vulgaire corbeau. S’en est risible.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 mars 10:47

      @Trelawney
      et avoir pour tout dernier mot : « J’ai soif ! » (Jean : 19-28). ça c’est vraiment un dieu !


    • Ben Schott 18 mars 10:56

      @P.-A. Teslier
       
      C’était un homme. Je crois que ça veut pas rentrer, ça... fais un effort mon vieux.
       


    • Passante Passante 18 mars 10:57

      @P.-A. Teslier
      ah bon ?
      pourtant deux lignes plus loin il continue encore à parler
      et il ajoute « tout est accompli »
      et surtout il dit « j’ai soif » citant le psaume 69 (verset 22)
      en référence au vinaigre qu’on lui inflige
      voilà, à part ça la météo ça va ?


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 mars 13:16

      @Passante

      Oui, alors pourquoi dans les 3 autres évangiles votre dieu dit bien autre chose ?

      Quel évangile croire ? Où sont les évangiles authentiques ? pourquoi le Saint-Siège refuse de les montrer ?


    • Passante Passante 18 mars 13:27

      @P.-A. Teslier
      non non c’est pas « mon dieu »..
      et je n’ai aucune idée des choix,
      simplement je constate des suites sur un texte que vous citez, mal, à dessein
      (et le saint-siège ne siège plus depuis longtemps)


    • gnozd gnozd 18 mars 16:38

      @Jonas

      Hé ho, moi aussi, je suis. Non mais hé !


  • Passante Passante 17 mars 19:31

    un nourrisson dans une pâtisserie

    ça fait un gros tas de crème

    ça badigeonne sa mère

    ainsi naquit l’idole..


  • binary 17 mars 19:55

    Tout est bon pour tenter d imposer l islam en ex-France.


  • Jonas Jonas 17 mars 20:21

    Vous n’avez en fait jamais ouvert une Bible ou un Coran.

    Pour les Chrétiens, Jésus (Jéshuah, qui veut dire Sauveur en hébreu) est venu s’incarner sur Terre pour s’offrir et souffrir sur la Croix afin de racheter nos douleurs, nos malheurs, nos jalousies, nos mensonges, tous les péchés du Monde.
    Cette rédemption est un Sacrifice entier et gratuit du Fils de Dieu venu pour nous sauver. Sa Résurrection est le Don de Grâce et d’Amour offert par Dieu pour tous les hommes.
    Dans le Coran, il n’y a pas de Jésus, mais « Issa » (qui ne veut rien dire), il n’est pas Fils de Dieu, il n’est pas crucifié sur la Croix, n’est pas ressuscité. Il n’y a pas de Rédemption, ni de rachat des péchés.
    Issa n’est qu’un prophète musulman qui veut appliquer les lois islamiques telles qu’elles sont énoncées dans le Coran : frapper la femme qui désobéit à son mari, fouetter les femmes adultères (100 coups de fouet), couper la main des voleurs, haïr les non-musulmans, combattre et brûler les mécréants.
    Bien évidemment incompatible avec le message du Christ des Évangiles dans la Bible.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 mars 09:29

      @Jonas
      Jonas, vous n’infirmez aucun de mes propos. Normal puisqu’ils sont tous tirés de votre livre saint. 
      Où jésus est-il un dieu d’amour aujourd’hui ?


    • Jonas Jonas 18 mars 13:53

      @P.-A. Teslier « Où jésus est-il un dieu d’amour aujourd’hui ? »

      Il est Dieu d’Amour à partir du moment où on accepte de suivre sa Parole.
      Dans une société déchristianisée et livrée à la violence et au rejet de toute autorité, c’est sûr que vous n’aurez pas de l’Amour, et vous verrez que dans moins de 20 ans, les conflits en France et en Europe feront passer la Shoah pour du pipi de chat !


    • mmbbb 21 mars 13:28

      @Jonas la je suis d accord , 20 ans , ce sera bien avant ! Le Dieu de cet auteur , Jupiter est pour une immigration incontrôlée , Son ministre Darmanin a dissout G Identitaire Une priorite absolue en effet , lorsque les préfets connaissent le nombre d attaques au couteau dans ce pays .
      Selon Thibault de Montbrial , pres de 200 radicaux seront prochainement relachés Les attentats seront commis encore en France 
      Il y aura des morts , des pleurs des ardoises sur lesquelles seront inscrites « vous n aurez pas ma haine » des fleurs des bougies .
      Il etait urgent de dissoudre GI pour ne pas attiser la haine . 
      Quant a cet auteur c est le plus exégète que nous ayons connu .
      Qu il aille dire a un barbu , emprunt de compassion pour autrui «  et habille en habit traditionnel , donc vouant un respect à notre histoire fusse t elle religieuse » Jésus est-il aussi le Dieu des musulman(e)s " , il aura la réponse à la hauteur de sa question Il risque de revenir la tête sous le bras , le blasphème n est pas un jeu de mots chez ces gens la . 

      Je n ai jamais lu des trucs aussi débiles et le gars est scientifique .


  • Decouz 17 mars 20:38

    « Que la haine d’un peuple ne vous incite pas à ne pas faire l’équité »

    Il y a deux sortes de discours divins les uns expliquent le discours divin et les raisons de ses formes diverses et les autres n’expliquent pas les formes diverses des discours divins.

    Les uns ont un méta texte assez apparent, du moins on peut trouver des indices assez clairs d’un méta texte (voir Berque), les autres ont un méta texte plus caché (le don des langues dans le christianisme, l’adaptation du langage divin aux interlocuteurs, dans le judaïsme le méta texte est expliqué dans l’ésotérisme).


  • Decouz 17 mars 20:41

    « La voix la plus désagréable est celle de l’âne », « Ankara l assouat » Coran, dur pour les ânes ?

    Non car on peut lire aussi « la voix la plus difficile à comprendre est celle des ânes »


  • Jonas Jonas 17 mars 20:46

    « Quelles preuves apportent les chrétiens, que leur Dieu est Amour et miséricorde ? Aucune ! Leurs recherches continuent, inlassablement. »

    Vous vivez dans le substrat de la civilisation chrétienne européenne. Pourquoi croyez-vous que des centaines de milliers d’Africains soient prêts à mourir chaque année pour venir vivre en Europe ?

    Des guerres, des massacres, des génocides, il y en a eu toujours eu, et bien avant le Christianisme.
    L’Église catholique est à l’origine des valeurs morales et spirituelles de l’Europe, comme la charité, l’humilité, le pardon par la sainte Eucharistie de la messe commémorée tous les dimanches, les catholiques avaient la charge des hôpitaux, des malades, des pauvres, de l’éducation des enfants et de leur instruction (jusqu’en 1905).
    Elle a donné naissance à la civilisation européenne, une société d’une remarquable stabilité et longévité, avec la « Paix de Dieu » par exemple, propice à la création, la réflexion et le génie humain.

    Il suffit pour s’en convaincre de compter les milliers d’oeuvres écrites (romans, poèmes, essais philosophiques, ouvrages scientifiques...), les architectures monumentales, comme les cathédrales, les chapelles, les Basiliques et les églises absolument magnifiques, les découvertes scientifiques (Nicolas de Cues, Oresme, Copernic, Newton, Maxwell...), la musique (Hildegarde Von Bingen, Palestrina, Tomas Luis de Victoria, Cristobal de Morales, Bach, Vivaldi, Schubert,...)

    La Bible invitant au questionnement de soi pour aboutir au salut, les catholiques seront les premiers à se poser la question s’il est socialement moral d’asservir les êtres humains, ce qui aboutira à l’éradication de l’esclavage en Europe occidentale sous peine d’excommunication par les papes dès le moyen-âge, et à son abolition définitive au XIXème siècle.

    La pensée chrétienne, la richesse culturelle, artistique et scientifique de la civilisation européenne n’a aucun équivalent dans le Monde.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 mars 09:35

      @Jonas
      Pourquoi Jésus ne leur donne pas tout ce dont ils ont besoin en Afrique, sur une terre souvent luxuriante et aussi chrétienne ?

      « Des guerres, des massacres, des génocides, il y en a eu toujours eu, et bien avant le Christianisme. »
      OUI, mais le nombre de morts n’est pas du même ordre
      . Depuis l’invention de Jésus combien de millions de morts ? Sans parler du génocide dû au déluge, ordonné par votre dieu d’Amour ! 


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 mars 09:46

      @Jonas

      Quid du siècle des Lumières qui a mis fin à l’obscurantisme de votre religion !

      J’aurai vécu à l’époque, si merveilleuse décrite par vous, vous m’auriez conduit sur le bûcher et même peut-être empalé juste avant.

      C’est cela votre époque merveilleuse ? 
      Guerres de religions, Inquisition, massacre de 80 millions d’individus au Nouveau monde (mis le feu à toutes leurs bibliothèques, car leur dieu n’était pas Jésus), croisades contre les musulmans, génocides divers ici et là, guerre en Irlande du Nord entre individus adorateur de Jésus, etc.
      Tous cela a-t-il été merveilleux et reçu l’aval de votre dieu d’amour et de miséricorde ?


    • @P.-A. Teslier Ce n’est pas à Dieu de descendre vers l’homme, mais à l’homme de monter vers la lumière....


    • Hasard, synchronicité. Einstein. Le hasardc’est Dieu qui se promène incognito. Pourquoi certains hommes sont pervers et d’autres dans le bien. Parce que le mal est l’ignorance ou déni (rien à voir avec les sexe). https://www.youtube.com/watch?v=Y5HWcm5hgFc. Certaines personnes sont capable de travers le réel pour voir la lumière dans les synchronicités. Pourquoi certains en sont-ils capables et d’autres pas... ? Parce que le bien ne peut venir que de l’érosion du mal. .https://www.youtube.com/watch?v=Y5HWcm5hgFc 


    • Claude Simon Claude Simon 18 mars 10:33

      @P.-A. Teslier

      Vous accusez abusivement les religions de guerre, afin de blanchir le pouvoir ou l’avidité. Quand à discuter de la nécessité comme raison de guerre, ce serait déjà plus sérieux.

      Vous êtes bien certains que les missionnaires en Amérique ont été responsables du manque d’immunité des Aztèques, ou de l’avidité des conquistadors ? Qui donnait de l’alcool et mettait de la pestilence dans les vêtements des amérindiens ? Et le coupable, c’est la religion ?

      A part convaincre des ignorants, je ne vois pas trop ce que vous faites sur ce site.

      Faites un travail d’historien plus sérieux, et pesez les autres responsabilités (étatiques, commerciales, etc), et regardons si les tueries monumentales du XXème siècle et même du XXIème siècle sont religieuses, ou instrumentalisés comme tels, servant juste de caution pour d’autres intérêts.

      vous réécrivez suivant vos lubies l’histoire, je ne sais pas ce que vous avez fait de votre carrière scientifique, mais elle est doit être bien médiocre.

      Si les religions ont bel et bien été coupables par le passé, inutile de chercher à les discréditer en grossissant leur responsabilité, cela rend votre prose grotesque.


    • Ben Schott 18 mars 10:39

      @Claude Simon
       
      « vous réécrivez suivant vos lubies l’histoire, je ne sais pas ce que vous avez fait de votre carrière scientifique, mais elle est doit être bien médiocre. »
       
      Non, il n’a pas parlé de « carrière scientifique », mais de formation scientifique (à mon avis un bac S. Ou bep compta).
       
       smiley
       


    • Claude Simon Claude Simon 18 mars 11:29

      @Ben Schott

      Ou un CAP tripatouille moi l’histoire. Merci pour la précision.

      @ L’auteur

      Quoiqu’il en soit, restons sérieux et précis dans les faits historiques, sinon, le jeu d’influence que l’on observe sur ce site ne mène à rien.

      Je n’ai aucun problème à ce que d’autres sphères d’influence (et d’expérience) remettent en place le lourd passif de ma religion (pour la simple et bonne raison que le message initial des évangiles me semble tout sauf malsain), et réciproquement, mais abuser les faits ne mène à rien de bon.


    • Le Gueux Républicain Le Gueux Républicain 18 mars 15:29

      @Jonas
      "L’Église catholique est à l’origine des valeurs morales et spirituelles de l’Europe, comme la charité, l’humilité

      ..."
      Elle n’a jamais été autant par le support des puissants ou par ses actions propres, a la source des pires exactions et génocides de l’histoire depuis le concile de Nicée.
      Elle a continué jusqu’à nos jours avec son obscurantisme, ses magouille financières, et ses perversions qu’elle continue a dissimuler !


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 mars 15:32

      @Claude Simon
      Les faits sont les faits. 

      Quelle religion a autant de morts sur la conscience que celle de Jésus ? Dites-nous ?


    • @P.-A. Teslier En fait, vous êtes dans une position passive et dans les ténèbres de la rationalité. Dieu (lumière ne descend pas vers l’humain, c’est à nous a nous élever vers lui ou trouver sa lumière. Vous êtes encore comme l’enfant qui pense que Saint-Nicolas ne peut être amour puisqu’il donne des jouets. Simplement vous n’êtes pas dans l’amour, et donc ne pouvez le perce-voir. Pourtant il est partout....Lire Arcane 17 de breton. quand on aime, souvent, il y a plein de synchronicités qui vous indiquent la route à suivre. quand j’étais petite, le chiffre 7 me poursuivait partout..C’est la le sens de dieu est AMOUR. Ceux qui sont dans les ténèbres ne peuvent l’atteindre. C’est l’amour qui ouvre la porte : https://www.youtube.com/watch?v=gaz2YShkdOU


    • foufouille foufouille 18 mars 16:07

      @P.-A. Teslier

      les muslims car c’est écrit dans le bouzin.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 mars 16:12

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Si c’est cela votre réponse, alors vous devez tout revoir, même le mécanisme de votre chasse-d ’eau !


    • @P.-A. Teslier Belle démonstration : fixé au stade anal.... comment voulez-vous comprendre ce qu’est l’amour... Le contraire de l’analité, c’est la spiritualité...


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 mars 16:53

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Je vois que vous êtes bien pénétrée... par les idées de Freud.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 mars 18:53

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      « Ce n’est pas à Dieu de descendre vers l’homme » POURQUOI ? Votre dieu est un prétentieux. Celui des hindous l’est bcp moins. 
      Par ailleurs, de quelle lumière parlez-vous ?


    • Jonas Jonas 18 mars 21:55

      @P.-A. Teslier « Quelle religion a autant de morts sur la conscience que celle de Jésus ? Dites-nous ? »

      L’idéologie révolutionnaire de lutte des classes de Karl Marx diffusée dans le Monde entier a engendré le marxisme, le communisme, le socialisme, le léninisme, le trotskisme, le stalinisme, le national-socialisme, le castrisme, le maoïsme,.. qui ont fait plus de 100 millions de mort en moins d’un siècle par la répression, la mise en place de camps de concentration, et l’extermination de femmes, enfants, vieillards, civils, militaires qui refusaient de se plier à la doctrine de l’état social, dans des conditions tellement atroces et abominables, que même les historiens ont du mal à en rapporter les faits.
      La première moitié du XXème du monde moderne fut une victoire temporaire du Démon sur la création humaine.

      “La Révolution française a fait plus de morts en un mois au nom de l’athéisme que l’Inquisition au nom de Dieu pendant tout le Moyen-Âge et dans toute l’Europe”
      Pierre Chaunu, historien


    • Jonas Jonas 18 mars 22:09

      @P.-A. Teslier « J’aurai vécu à l’époque, si merveilleuse décrite par vous, vous m’auriez conduit sur le bûcher et même peut-être empalé juste avant. »

      La révolution française a fait exécuter par délation plus de d’innocents en un mois que l’Inquisition pendant tout le Moyen-âge et dans toute l’Europe.
      L’Inquisition était était un procès avec témoins et interrogatoire, l’ancêtre du tribunal, pour éviter que les villageois ne se fassent justice eux-mêmes contre les hérétiques.

      ---------------------------------
      « croisades contre les musulmans »

      Nos héros défenseurs de l’Europe et du christianisme comme Pelayo, Ramiro I, Afonso Henriques, Jean III Sobieski, Jean Hunyadi, les Papes Léon IV et Jean X, Skanderbeg, Mathurin Romegas, Don Juan d’Autriche, Jean de La Valette, Nikola Zrinski, Miklós Zrínyi... ont, au péril de leur vie et au prix de sacrifices de millions d’individus, sauvés l’Europe du califat et de la charia islamique en expulsant les musulmans hors du continent. Vous devriez remercier les Croisés pour cela au lieu de les mépriser. Sans eux, aujourd’hui vous seriez probablement en djellabah en attendant le prochain ramadan.
      https://www.amazon.fr/History-Jihad-Muhammad-ISIS/dp/1682616592
      https://www.amazon.fr/Jihad-West-Muslim-Conquests-Centuries-ebook/dp/B002JCU4G2

      ----------------------------------
      « massacre de 80 millions d’individus au Nouveau monde »

      Sur l’esclavage, la séparation du pouvoir temporel et spirituel ne donnait pas à l’Église la possibilité législative d’interdire l’esclavage, simplement une condamnation morale.
      Thomas D’Aquin, un des plus importants guides spirituels de la chrétienté, écrivait au XIIIème siècle que l’esclavage est un « pur péché », toutes les créatures humaines ayant droit à la justice et à la dignité. C’est sur cette base que l’Église qualifia l’esclavage de « péché contre la dignité humaine ».

      En 1437, le Pape Eugène IV publia la bulle « Sicut Dudum », qui menaçait d’excommunication les esclavagistes.
      Les Papes Pie II (1458 à 1464) et Sixte IV (1471 à 1484) édictèrent des bulles condamnant sans équivoque l’esclavage.

      Par exemple, en 1462 Pie II, qui a succédé à Nicolas V déclare l’esclavage un « grand crime ». La lettre adressée à l’évêque de la Guinée portugaise (actuelle Guinée-Bissau) interdit à tout membre de l’Eglise, de s’adonner à cette servitude.

      Le Pape Paul III (1534 à 1549) édicta une bulle condamnant l’esclavage en Amérique en ces termes :
      « Satan, l’ennemi de la race humaine, a remué le monde de ses alliés qui, désirant satisfaire leur propre avarice, osent affirmer en long et en large que les Indiens de l’ouest et du sud puissent être réduits à notre service comme des animaux brutaux, sous le prétexte qu’ils ne connaissent pas la foi catholique. Et il les réduisent ainsi à l’esclavage, les traitant par des afflictions qu’ils emploieraient à peine avec les animaux. Nous considérons que les Indiens eux-mêmes sont des hommes vrais. Par notre décret apostolique d’autorité, déclarons et décrétons par ces lettres que ces mêmes Indiens et tous autres peuples, même s’ils sont en dehors de la foi, ne doivent pas être privés de leur liberté ou de leurs autres possessions et n’ont pas à être réduits en esclavage, [...] quoi que ce soit qui soit fait en contradiction de ce que nous disons est proclamé comme nul et non avenant. »
      C’est l’Église, qui, informée par les missionnaires, condamna l’esclavage des Indiens par les conquistadors et les trafiquants d’esclaves noirs dans les Caraïbes.
      Le 22 avril 1639, le Pape Urbain VIII publia la bulle « Commissum Nobis » menaçant d’excommunier les esclavagistes. Quand cette bulle fut diffusée par les jésuites, grands défenseurs des Indiens, à Rio de Janeiro, ceux-ci furent agressés et expulsés en raison de leur opposition à l’esclavage et de leur volonté de faire appliquer les décisions du Pape.
      Bien que n’ayant pas réussi à éradiquer l’esclavage, l’Église parvint, par son autorité morale à défendre « les droits des esclaves et leur bien-être matériel » (Codigo Negro Espanol), imposant des obligations aux propriétaires d’esclaves. Les jésuites protégèrent et éduquèrent les Indiens Guarini jusqu’à ce qu’ils deviennent des êtres libres (XVII-XVIIIème siècle).

      C’est ce travail de sape sur plusieurs siècles, qui déterminera l’occident à se remettre en cause, et qui deviendra la PREMIÈRE CIVILISATION AU MONDE à abolir l’esclavage.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 19 mars 09:16

      @Jonas

      Exact ! Mais les crimes commis au nom de Lénine, de Staline, de Mao et des autres ne peuvent excuser ceux commis au nom de votre dieu ou même d’Allah.

      Je pense que durant les crimes des croisades comme durant la conquête du Nouveau monde, les chrétiens devaient crier : « Si dieu le veut ! », comme certains croisés musulmans le font en Syrie et ailleurs. Amen !


  • Decouz 17 mars 20:54

    On voit que certains ont une conception étroite du monde, ou n’ont jamais voyagé.

    Au moins Matteo Ricci avait compris qu’on ne peut rien imposer et qu’il faut être diplomate ne pas se croire au centre alors qu’on est une périphérie, le Vatican ne l’a point suivi par la suite et le christianisme a disparu en Chine.


  • racbel 17 mars 21:18
    Que pensent les musulmans de Jésus ?

    Ils le considèrent comme l’un des plus importants messagers que Dieu a envoyé à l’humanité.  Le Coran confirme sa naissance miraculeuse (d’une vierge), et un chapitre du Coran est intitulé « Maryam » (Marie). Le Coran décrit la naissance de Jésus comme suit :



    (Rappelle-toi) quand les Anges dirent : "Ô Marie, voilà que Dieu t’annonce une parole de Sa part : son nom sera le Messie Jésus, fils de Marie, illustre ici-bas comme dans l’au-delà, et l’un des rapprochés de Dieu. Il parlera aux gens, dans le berceau et en son âge mûr, et il sera du nombre des gens de bien".  Elle dit : "Seigneur ! Comment aurais-je un enfant, alors qu’aucun homme ne m’a touchée ?« .  »C’est ainsi !", dit-Il.  Dieu crée ce qu’Il veut. Quand il décide d’une chose, Il lui dit seulement « Sois », et elle est aussitôt.

    (Coran, 3:45-47)


    • popov 18 mars 02:04

      @racbel

      Ils le considèrent comme l’un des plus importants messagers que Dieu a envoyé à l’humanité.

      Ben forcément, l’islam devait recycler tout ce qui faisait recette à l’époque.

    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 mars 15:34

      @racbel

      Coran et évangiles ont le même substrat : la Bible hébraïque !


  • Decouz 17 mars 21:23

    « Si dans l’islam, l’accès à la gnose s’opère moyennement la vérité métaphysique du Témoignage d’Unité, lequel est propre à véhiculer le discernement entre l’Absolu et la contingence, cet accès a sa racine, en Christianisme, dans l’union des deux natures chez l’Homme -Dieu, d’où la théosis ou la déificatio ; en d’autres termes si l’islam s’ouvre ésotériquement à la gnose parce que son Message essentiel est la Vérité métaphysique, le Christianisme, lui, y accède parce que son message est l’Homme divin, la Mâyâ (les apparences extérieures, l’illusion mais aussi la Sagesse) unie à Atmâ (l’Absolu), donc l’Union, la métaphysique réalisée, le mystère du Jivan Mukta (l’homme divinisé) ». F/Schuon,

    j’ai traduit/interprété entre parenthèses les notions hindoues.


  • JPCiron JPCiron 17 mars 21:32

    Il n’y a qu’un Dieu originel : celui des Gathas. Il était déjà connu en Bactriane vers le début du II millénaire BCE.

    Dieu est uniquement spirituel. Les Égyptiens l’ont appelé Aton et l’ont symbolisé par le disque solaire. C’était vers le milieu du II millénaire BCE.


    Les Israélites ont découvert le Dieu des Gathas lors de leur exil près des cultures Perses. Mais n’ayant alors pas encore assimilé le concept d’Au-delà, leur compréhension de Dieu était tronquée.

    Les Chrétiens ont construit leur compréhension sur ce qu’ils ont appris des Israélites, et y ont rajouté des bribes d’éléments de la Tradition Zoroastrienne (reçues déformées via la secte des Mages) dont ils ont fait leur Eschatologie.


    Plus tard, les Musulmans ont construit leur propre édifice en s’inspirant aussi des deux précédents. Plus sobre. Ils semblent moins éloignés de l’originel que leurs prédécesseurs Judéo-Chrétiens.


    Au final, peut-être Jésus était-il un prophète. Mais entre-temps le dogme s’est inscrit dans le marbre. Et changer ce dogme signifierait changer de religion...


  • troletbuse troletbuse 17 mars 22:28

    Il ne faut pas oublier le Jesus de Lyon, celui qu’une sœur prenait pour le Saint Esprit.  smiley

    http://www.chretiensaujourdhui.com/les-recettes/le-jesus-de-lyon-saucisson-lyonnais/


  • McGurk McGurk 17 mars 23:57

    Deux liens logiques que vous avez oublié :

    *un dieu ne pas peut être né, il est par essence sinon la réalité n’existerait pas.

    *un dieu n’a pas de père pour les mêmes raisons, sinon c’est une divinité secondaire.

    Celui de la Bible est bicéphale car il est tyrannique et violent dans l’Ancien testament, amour et paix dans le suivant. Au moins, on ne pourra pas lui reprocher d’avoir tout essayé.

    Le Jésus des musulmans est plus proche de Dark Vador. Il revient pour tuer les infidèles, surtout les juifs qui auraient « trahi le pacte avec Dieu ».

    Les chrétiens considèrent Jésus comme un demi-dieu alors que les autres le voient comme « la parole de Dieu » en personne.

    Pour autant, le « grade » de Jésus est supérieur à celui de leur « prophète » et il est cité bien plus de fois. Mais ça n’explique pas pourquoi ce dernier est vu comme une sorte de demi-dieu.

    Le meilleur avec Dieu, c’est Allah pêche.

    PS : Si, les dieux du mal existent ! Sarko, Hollande, Macron, Phillipe, Castex, Buzyn et Véran. Ils ne sèment que mort et destruction sur leur passage.


    • Claude Simon Claude Simon 18 mars 19:25

      @McGurk

      Si on lit Graeber, la religion renaît en des époques politiquement troublés.

      Cela doit expliquer le retour du catholicisme, effectivement.
      Faisons-en meilleur usage que par le passé décrié par Tellier. Mais bon, dépolitisé, je me dis qu’il n’y a rien à craindre ; une forme de clémence communautaire, tout au plus.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 18 mars 19:46

      @Claude Simon

      Hélas, les théologiens fous du catholicisme d’aujourd’hui, toujours soutenus par le Vatican, réaffirment qu’il est juste d’attribuer à Dieu les appels à massacrer contenus dans l’Ancien Testament... à condition de “bien les interpréter“ !

      Même “dépolitisée“ cette conception criminogène ne me fait pas craindre des massacres catholiques.

      Mais j’affirme qu’elle est à la fois une trahison de Jésus et des Évangiles, et un soutien, indirect mais bien réel, à la criminalité islamique qui, elle, reste très explicitement sacrée pour les musulmans.


    • Claude Simon Claude Simon 19 mars 09:12

      @Pierre Régnier

      Oui, et en désaccord des tables de la loi de Moïse.
      Le crime est l’absurdité de l’expansionnisme, que celui-çi soit victime ou coupable.


  • Darks67 Darks67 18 mars 01:17

    @l’auteur, scientifique de mon huc, être ignare à ce point à cette âge c’est juste pas possible, et ça se dit scientifique ET intéressé de l’histoire, on ne doit surement pas vivre sur la même planète avec le même Jésus fils de dieu. Marcheur à l’envers va.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 mars 19:40

      @Darks67

      Bonsoir ! Les versets que je cite sont-ils faux ? NON !

      Apprenez aussi et d’abord à écrire sans fautes avant de donner des leçons aux autres !


  • popov 18 mars 01:57

    Et hop, un autre article nul dont le seul mérite est de dévoiler le niveau des bas du front de LREM.

    Connaissant le niveau de l’auteur, je n’ai pas même pris la peine de lire son article.


  • Étirév 18 mars 02:16

    Jésus est un personnage fictif, comme Moïse ou Pythagore et bien d’autres encore.
    Avant l’Islamisme, la divinité primitive chez les anciens Arabes, c’est la femme-esprit, l’Almée, en arabe Almet, d’Alam (savoir).
    L’Almée, c’est « celle qui sait ». Elle représente l’âme, c’est-à-dire la vie, que l’on appellera plus tard Alma, et dans certaines langues l’homme parlera encore à la femme en l’appelant Alma mia, mon âme.
    Nous trouvons aussi la Femme appelée Almageste (la très grande), mot dérivé du premier et dont on fera en grec Mégistê au féminin et mégistos au masculin, superlatif de Mégas (grand). Inutile de faire remarquer que c’est de ce mot qu’on fera Majesté. Après ce nom générique donné à la Femme, nous trouvons des désignations particulières telles que :
    - Allah-Taola, Divinité suprême adorée au Hedjaz.
    - Al-Lat, (l’Alilat d’Hérodote), dont le sanctuaire était à Tayt (Taïf), près de la Mecque.
    - Monat (Manat ou Manah), adorée à Codayd (Qudayd).
    - Al-Ouzza (Al-Uzza ou Al-Ozzâ), adorée à Makhla (Nakhlah).
    - Sawâha, Déesse adorée à Rohat, dans le Tihâma.
    - Shams, Déesse du Soleil (en hébreu Shemesh).
    Dans toutes les formes de la grande religion de la Nature qui régna si longtemps, dans l’univers tout entier, nous voyons à l’aurore de tous les cultes : la Femme.
    NB : Avant l’organisation matriarcale, les hommes erraient d’un lieu à l’autre, étrangers au sol qu’ils occupaient.
    Les Déesses-Mères, en organisant le travail, divisèrent le sol et le délimitèrent pour les travaux agricoles. Elles donnèrent aux hommes la part de terre qu’ils avaient à cultiver. De là vint le mot tenancier, qu’on retrouve dans le vieux mot latin tenere (tenir ; celui qui a).
    Mais le tenancier devait donner une part de ses produits à la Mère, à l’organisatrice, dont le rôle moral, maternel, éducateur, n’était pas producteur des biens matériels nécessaires à la vie. Il fallait donc que l’homme travaillât pour elle et pour les enfants de la collectivité. Il faisait cinq parts du produit de sa terre, en gardant quatre et donnant la cinquième à sa Maîtresse. Le travail que représentent ces quatre parts a eu des appellations restées dans les langues. Ainsi, arbé, dans les langues celtiques, veut dire quatre. De là s’est formé arbeit qui, en celtique, signifie travailler (en allemand arbeiten).
    Arabe est le nom donné à ceux qui étaient soumis à cette redevance (arba’a : quatre en arabe).
    Arabe ne serait pas un nom de peuple, mais un nom générique désignant celui qui travaille la terre. Arare veut dire labourer.
    Les Bretons étaient quelquefois appelés arbi (hébreu, heber, arabe), ceux qui travaillent.
    LIEN


  • Old Dan Old Dan 18 mars 05:21

    [... y’a des gens qu’ont vraiment rien foutr’... ]


  • zygzornifle zygzornifle 18 mars 07:48

    Avec ce genre de question on risque l’égorgement ....


  • pierrot pierrot 18 mars 08:04

    Comment peut on écrire de telles stupidités alors que les religions disparaissent au profit de l’athéisme.

    Comment croire encore en un dieu sans aucune preuve avéré.

    Quant à Jésus, il est probable qu’il s’agit d’un mythe inventé par des Juifs hellénisés probablement d’Alexandrie et à morale néoplatonicienne.

    La bible contient des paroles dignes d’un terrorisme, avec ses appels aux meurtres, aux tortures diverses et à l’absence de toute tolérance.

    Dieu est mort !


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 18 mars 09:30

      @pierrot

      Comment croire encore en l’absence d’un dieu sans aucune preuve avérée ?

      L’athéisme actuellement dominant est particulièrement destructeur pour une raison simple : ce sont des athées avant tout antireligieux qui l’animent.

      Ce sont eux, principalement, qui imposent aujourd’hui, en France, ce choix stupide et révoltant :

      Un « bon » mépris contre un « mauvais » mépris. Une « bonne » haine contre une « mauvaise » haine. Une « bonne » violence contre une “mauvaise“ violence...

      Reconnaissez au moins que la Bible contient deux parties radicalement différentes : la seconde détruit le terrorisme et l’intolérance de la première pour les remplacer par l’amour.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 mars 09:57

      @Pierre Régnier

      « la seconde détruit le terrorisme et l’intolérance de la première pour les remplacer par l’amour. » 

      Pourquoi ne pas supprimer la 1ere partie ?


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 mars 10:01

      @P.-A. Teslier

      Première partie dans laquelle votre dieu était :

      « En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis. »
      Jean 8:58 »

      Pourquoi avoir peur de son passé. Vous devez l’assumer, car c’est grâce à lui que l’Univers a été créé... selon votre dieu !


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 18 mars 11:42

      @P.-A. Teslier
      Comme beaucoup d’autres sur Agoravox vous m’attribuez un dieu après que j’aie dit de nombreuses fois, que je ne suis plus chrétien, ni adepte d’une autre croyance en un dieu personnalisé.

      Quant à votre idée de supprimer la première partie de la Bible je la vois comme une horrible suggestion, comparable à celle des staliniens et d’autres intellectuels militants : modifier l’histoire en supprimant ce qui les dérange. Une manifeste malhonnêteté.

      Je reste au contraire déterminé à détruire la sacralisation de celles des croyances qui sont criminogènes, en respectant celles qui sont pacifiantes.

      Cela me conduit à dénoncer cette déplorable conception inscrite dans la Constitution française : la France est une République qui respecte toutes les croyances. Seules les croyances respectables doivent être respectées, pas celles qui, comme l’islam, commandent ou justifient la haine et la violence.


    • oncle archibald 18 mars 12:13

      @P.-A. Teslier :

      Pour faire simple, dans l’ancien testament Dieu dit je suis l’alpha et l’oméga, le Dieu tout puissant, le créateur auquel vous devez tout, adorez moi et craignez ma colère.

      Et parce que ce message n’est pas correctement compris, Jésus, vrai Dieu et vrai homme, vient expliciter que Dieu son Père qui est « Amour offert » n’attend de ses créatures qu’une chose être reconnu comme tel.

      Faiblesse infinie de Dieu tout puissant. Il attend qu’on l’aime et il est prêt à pardonner toutes nos fautes, il suffit de le demander. Qui n’a pas ressenti une fois dans sa vie la douleur immense d’aimer et de ne pas être aimé en retour ?

      Pour comprendre cela il faut d’abord ne pas être bourré de préjugés, avoir l’esprit assez ouvert pour comprendre ce qu’on lit en replaçant les textes dans leur contexte.

      Les paroles de Jésus rapportées dans les évangiles ne contredisent jamais l’ancien testament, elles en donnent les clefs de compréhension et y ajoutent le « mode d’emploi » : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, et ton prochain comme toi-même ».


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 18 mars 13:00

      @oncle archibald

      Personnellement je considère les “clefs de compréhension“ déposées dans les marges de la Bible de Jérusalem (21e siècle, le nôtre !) comme une horreur antichrétienne.

      Jésus ne s’oppose pas explicitement à l’Ancien Testament, c’est vrai, mais il n’en justifie pas, comme cette Bible, les appels à massacrer.

      Il donne sa vie, au contraire, pour tenter de faire comprendre à ses coreligionnaires que Dieu est amour et altruisme.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 mars 13:05

      @oncle archibald

      « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, et ton prochain comme toi-même ».

      Des paroles, des paroles ! La réalité, c’est du sang, tjs du sang... des massacres, des génocides, depuis que Jésus a été érigé en dieu.


    • Samson Samson 18 mars 15:26

      @P.-A. Teslier
      "Des paroles, des paroles ! La réalité, c’est du sang, tjs du sang... des massacres, des génocides, depuis que Jésus a été érigé en dieu.« 

      Ben oui, c’est bien la réalité de notre condition humaine dans toute sa triste splendeur ! Et il ne lui a pas fallu attendre de »Sauveur" pour s’y mettre avec entrain !
      Nul besoin de Dieu pour prétexte, quand on se débrouille tout aussi bien pour massacrer sans lui !

      Il y a des gens très bien pour chercher et donner sens à tout çà, mais autant pisser dans un violon que prétendre vous distraire de vos hargneuses obsessions !

      Si au moins vous paraissiez heureux, ...


  • leur

    Le Dieu (lumière) original est HERMES. Mais ne le cherchez pas, il s’agit d’une superbe création littéraire, inspirée de la Kabbale qui elle-même trouve sa dans les nombreux récit de la Bible. HERMES est le Dieu du langage. Et la beauté de la Bible vient de toutes ses synchronicités, ses perfections numérologiques (Pythagore). Il est là où se trouve le vraie lumière. . Des hommes de toutes les parties du monde ont imaginé leur Dieu qui est UN parce que chaque fois fois que ces peuples ont eu comme la révélation, ils l’ont matérialisée (dans des monuments, des statues et que chaque fois se retrouve le nombre d’OR. Parce que l’OR précède la lumière. Le Tableau de Mendelïev est une perfection et l’Alchimie vient al-kīmiyāﺀ (arabe). L’alchimie (C’est à ce patronage invoqué d’Hermès que l’alchimie a dû son nom d’art hermétique.) Le dieu égyptien Thoth, que les Grecs assimilèrent à leur Hermès, était scribe des dieux et divinité de la sagesse. HERMES est bien lié à Abraham, le jour où un Dieu décida d’introduire la lettre « H » dans sont nom. Comme pour SARA qui devient SARAH. OR : atomique 79, de symbole Au. Et le H est le Premier dans le tableau dans le tableau de Mendeleïv et se retrouve presque toujours quand le nom d’un dieu (lumière) est évoqué. l’Le mot « halogène » est issu du grec ἅλς (hals) signifiant « sel », et γεννάν (gennán) signifiant « engendrer ».

    Christ, YHWH. JHESUS,.... « H » métal alcalin, le plus noble. Ce qui est alcalin permet de décaper de dégraisser, de hacher, (SOLVE) afin de purifier.  C’est un point assuré plein d’admiration,
    Que le haut & le bas n’est qu’une même chose :
    Pour faire d’une seule en tout le monde enclose,
    Des effets merveilleux par adaptation.



  • D’un seul en a tout fait la méditation,
    Et pour parents, matrice, & nourrice, on lui pose,
    Phœbus, Diane, l’air, & la terre, où repose,
    Cette chose en qui gît toute perfection.

    Si on la mue en terre elle a sa force entière :
    Séparant par grand art, mais facile manière,
    Le subtil de l’épais, & la terre du feu.

    De la terre elle monte au ciel, & puis en terre,
    Du Ciel elle descend, recevant peu à peu,
    Les vertus de tous deux qu’en son ventre elle enserre.  SEL ou CHlore de sodium. Dieu est celui qui nettoie le sombre, le plomb pour révéler la LUMIERE : YHWH


  • Moïse (hébreu מֹשֶׁה בן עמרם Moshé ben Amram


  • dscheffes 18 mars 08:53

    Bouffée délirante aigüe ???


  • Tous les nom avec un « H » sont associé à un Dieu. Ne dit-on pas que seul celui qui présente une fêlure (d’où le sens de la circoncision, opérée le HUITième jour) laisse passer la lumière. HENOCH, ABRAHAM, JHESUS, CHRIST YAHVE, YHWH, THOTH, ABRAHAM, Caishen (Chine), Brahma, Vishnu et Shiva, Xiuhtotontli (Mexique), lughnasadh (celte),

    • Héphaïstos (GREC) THOR, HORUS, PTAH, Khenty-Imentyou (Osiris)...

     


    • popov 18 mars 09:14

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Tous les nom avec un « H » sont associé à un Dieu. 

      Et dans les langues qui n’ont pas de « H », comme le russe ?

    • Passante Passante 18 mars 09:24

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      il y a peut-être un excès de H en effet...

      car votre liste ne tient pas :
      le H de hénoch et de ptah (heith, 8e lettre)
      n’est pas le même que celui des autres (hé, 5e lettre)
      pas la même lettre...
      puis y’a aucun H d’origine ni dans jésus ni dans thoth ni dans christ...
      quant à celui d’abraHam il est rajouté (genèse 17)

      le vrai H le plus central de la bible est dans le verset :
      « voici les origines du ciel et de la terre quand ils furent créés » (genèse 2.4)
      ce « ils furent créés » s’écrit avec les lettres H-B-R-A-M
      mais ce H ici est écrit en minuscule
      car c’est à partir de ce « h » là, que toute la création advient, comme souffle
      il y a jeu sur le H..
      et si on prend les lettres ABRM on écrit Abram
      en ajoutant un H on obtient ABRHM Abraham ce changement correspond à l’épisode de la circoncision, où SaraÏ également se voit retirer le « y » final et remplacer par un H pour devenir SaraH

      mais Abraham (ABRHM) est l’anagramme de HBRAM (furent créés)

      pourquoi deux H surajoutés et pas un seul ?
      parce que le nom de dieu en porte deux YHVH
      et que cette redondance du H n’est qu’une conséquence de la redondance de la lettre yod dans le verbe wayéytser (VYYTsR) lorsque « dieu forma (wayéytser) l’homme de la poussière du sol » (genèse 2.7),
      ce wayéytser (VYYTsR) est relu par la tradition en wa-yây-tsoûr ou
      « le double-yôd est un rocher »

      où le double-yôd foisonne-t-il dans les textes ?
      à la résurrection des aigles après l’incendie du liban cosmique, fin isaïe 40


    • @popov ORTHODOXE vous voulez dire..... 


    • @Passante Patrick Burensteinas, le vaccin contre le Covid. https://www.youtube.com/watch?v=psPzNIWETCY&t=102s Sur l’art GOTH.....


    • AMPHIS : http://www.lesamphis.org/blog/alchimie-interne-la-voie-du-messager-avec-patrick-burensteinas/.  Patrick Burensteinas, revient aux AMPHIS pour nous entraîner avec Hermès (Mercure) à faire le lien entre le dedans et le dehors, à entendre la langue des oiseaux et à comprendre la voie de l’Alchimie.


    • Albert123 18 mars 11:02

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      « Tous les nom avec un « H » sont associé à un Dieu. »

      comme Hortense par exemple.

      ca s’écroule si vite les délires mystico-ésotérique new age, c’est fou 


    • @Albert123 Et pourtant on parle du grand « H ». simple synchronicité. Ce jour fut brûlé : 


    • HUGUES DE PAYENS sur l’élément germanique hûg- signifiant « intelligence », « esprit », « pensée »


    • Le Nombre d’Or de Pythagore (1+V5 : 2 = 1,618)² intervenait d’ailleurs dans le tracé de la croix pattée templière, où les branches se dédoublant faisaient ressortir le symbolisme propre au nombre «  8 », désignant la « Résurrection et la Vie » : c’est-à-dire ici le Christ.


    • popov 20 mars 04:23

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Ah bon, vous avez vu un « H » dans ce mot, « ортодоксальная религия ». Il s’agit en fait du caractère utilisé à la place du « N » de l’alphabet romain.
      Pas de « H » en russe.


  • Selon des légendes provenant de la région de Hierges1, elle serait descendante en ligne directe de Mélusine2, l’ancêtre de la famille de Lusignan, fille de Manassès de Hierges, seigneur de Hierges, qui se croisa et devint connétable du royaume de Jérusalem. Mélusine, née à Hierges, aurait suivi son père en Terre sainte, serait devenue reine de Jérusalem en épousant Guy de Lusignan, et serait morte soit à Samson, dans les Ardennes, en 1187, soit de la peste en 1190 devant Saint-Jean-d’Acre2. Selon certains, elle s’appellerait aussi Sybille de Lusignan.


  • popov 18 mars 09:15

    @P.-A. Teslier

    En plus d’être le dieu des marcheurs, Macron est-il le dieu des imbéciles ?


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 18 mars 09:24

      @popov
      Vous vous êtes reconnu !


    • popov 20 mars 04:26

      @P.-A. Teslier

      Non, je VOUS ai reconnu. Si j’étais français, je n’aurais certainement pas voté pour Macron.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 mars 08:35

      @popov
       
       Macron n’étant pas dieu, bien au contraire, ça ne doit pas le gêner beaucoup d’être aimé par des imbéciles.
       
      Au contraire. Je crois savoir que dieu aurait dit : « heureux les simples d’esprit, le royaume des cieux leur appartient. »
       
      Le royaume des cieux est celui des illusions.
       


Réagir