samedi 10 février - par hommelibre

Juillet 1969 : ils ont bien marché sur la Lune

Celles et ceux (10-15% de la population en France) qui croient qu’Apollo 11, la première mission habitée sur la Lune en juillet 1969, était un complot et une mise en scène vont être déçus. Il y a deux preuves à mon sens irréfutables qui rendent tout débat sans objet.

Sismographe

De récents articles signalent un phénomène dérangeant : la Lune se refroidit et par conséquent se rétrécit. Cela déclenche des tremblements de terre lunaires. On le sait depuis des années, mais de nouvelles recherches montrent que cela pose problème pour les futurs atterrissages sur notre satellite. 

Selon Watson :

« Alors que les tremblements de terre ne durent généralement que quelques secondes ou minutes, les séismes lunaires peu profonds peuvent durer des heures, voire une journée entière. Ces secousses pourraient, en théorie, détruire des colonies humaines entières sur la lune. »

La sismicité lunaire est connue depuis la pose d’un sismographe par l’équipage de Apollo 11 en juillet 1969. Cette pose est signalée entre autres dans le Planetary ScienceJournal :

« The Apollo astronauts deployed seismic experiments on the nearside of the Moon between 1969 and 1972. Five stations collected passive seismic data. Apollo 11 operated for around 20 days… »

L’image 1 est un document de 1969, le premier enregistrement du sismographe dont la source est ici. C’est bien que quelqu’un a posé cet appareil.

Ce sismographe n’a fonctionné que trois semaines. Les missions suivantes l’ont remplacé. En tout entre 1969 et 1977 de nombreux tremblements de terre lunaires ont été détectés.

 

Laser

J’en ai déjà parlé ici mais il me semble pertinent de le rappeler. La mission Apollo 11 a également placé en 1969 un écran réflecteur destiné à la mesure laser de la distance Terre-Lune.

« Le premier panneau a été déployé par Buzz Aldrin le 21 juillet 1969. Le 1er août, l’observatoire de Lick obtient les premiers échos laser depuis le site d’Apollo 11. L’observatoire de McDonald obtient des résultats similaires le 20 août 1969. Dans la nuit du 1er novembre 1969, une équipe française enregistra des échos lasers depuis le réflecteur d’Apollo 11 à l’Observatoire du Pic du Midi. » 

La Lune reste sous surveillance constante depuis 50 ans, en particulier par les mesures de l’Observatoire de la Côte d’Azur effectuées au plateau de Calern près de Grasse, et par l’observatoire McDonald (USA). Des tirs lasers réguliers sur les réflecteurs déposés sur son sol depuis Apollo 11 ont permis de déterminer, par exemple, que la Lune s’éloigne de notre Terre de 3,8 cm par an (image 2, tir laser de télémétrie).

 

Les données de ces deux appareils ont été enregistrées par différents instituts et sont publiques. Alors, à moins que ces appareillages n’aient été apportés là par des anges, il faut admettre que c’est l’oeuvre de la mission Apollo 11.

On a bien marché sur la Lune en juillet 1969.



144 réactions


  • sylvie 10 février 11:55

    « On a bien marché sur la Lune en juillet 1969. »

    mais ils ne savent plus comment faire pour y retourner.... smiley

    en attendant , au cas ou, ils polluent ..


    • Eric F Eric F 11 février 09:53

      @sylvie
      Ils y sont retournés au début des années 70 (6 missions), puis vu le cout d’une mission ont préféré la stratégie d’une station spatiale, plus pratique pour les expériences et bien plus proche, permettant l’usage de la navette réutilisable, et il y a eu, comme pour la lune, des sorties dans l’espace.
      A ce propos, la coopération russo-américaine s’est poursuivie dans la station internationale.

      Désormais vus les progrès de la robotique, ce ne serait guère que pour le prestige que d’y envoyer des humains y remettre les pieds, divers pays savent désormais y accéder et poser une sonde (comme l’Inde).


    • mmbbb 11 février 10:01

      @sylvie et la mission Artémis , a priori cela vous echappe 

      Fin 2024 , une seconde fusée , habitée décollera est devra accomplir ce qu avait fait Apollo VIII .

      La Lune est redevenu un enjeu puisque les grandes nations s intéressent à la lune .

      Les Chinois ont reussi a poser un robot sur la face cachée .

      Les Indiens ont aussi reussi 

      mais les russes , ont echoué 

      En 1969 , ce fut avant tout pour les américains de répondre au camouflet des russes .

      premier satellite 

      premier cosmonaute premiere sortie extra véhiculaire dans l espace.

      La fusée R 7 est l ouevre de Korolev , sorti des camps , Si Staline tant adulé auparavant par nos intellos dont Sartre , n avait pas envoyé en grand nombre ces scientifiqus et ingenieurs, l URRS aurait ete pionniere dans maints domaines 

      mais la conquête de la lune fut un fiasco 

      Les russes ont echoue puisqu il partait d un mauvais postulat 

      Leur fusée N1 , Premier etage muni d une couronne de reacteurs , il fut impossible de les synchroniser , ce qu il advint , deux fusées parties en feux d artifice .


    • Gollum Gollum 11 février 10:06

      @mmbbb

      mais la conquête de la lune fut un fiasco 

       ?? Ben pourquoi ? smiley


    • mmbbb 11 février 10:35

      @Gollum pour les Russes notamment poser un homme sur la lune cela s entend .

      La fusée N1 etait le pendant de la Saturne 5 et aurait dû permettre aux Russes cette mission .

      Le rival de Korolev ,  Tchelomei fut retenu . Des guerres intestines au sein de l appareil d etat russe .

      Korolev voulait partir d une ebauche plus simple comme l avait prevu Von Braun 

      Paradoxalement , les americains ont eu un seut projet et ce dernier a su féderer les ingenieurs et scientifiques contrairement au projet russe .

      la NASA a ete cree dans cette optique .

      Verner Von Braun recupéré par les americains a choisi les bonnes options .

      Le reacteur F 1 connu quelques déboires notamment dans la plaque d injection, mais ces problemes furent resolus et permit a la Fusée Saturne 5 d etre fiable .

      Contrairement aux Russes , le programme Apollo etait ouvert et suivi par les journalistes .

      Korolev, son nom fut devoilé apres sa mort : et ces cretins de Russes furent incapables de le soigner .

      Et la fusée Saturne 5 permit aux américians cet exploit mais en prenant d enormes risques 

      n oublions pas que la NASA choisit les optiques francaises Angénieux .

      j avance cela non par orgueil , mais pour contredire ce denigrement qui nous caractérise tant 


    • sylvie 11 février 11:05

      @mmbbb
      artemis est un « projet » , il y a effectivement aujourd’hui des essais de la part de différents pays, mais on est très très loin d’Apollo , il faut soit re-construire des lanceurs soit en trouver un nouveau (qui n’existe pas à ce jour, Ariane6 accuse un retard phénoménal)


    • Gollum Gollum 11 février 11:09

      @mmbbb

      Hum ok... J’aurais dû contextualiser et les choses étaient finalement claires.. J’ai lu trop vite quoi.

      optiques francaises Angénieux .

      Les meilleures au monde. Du moins à l’époque, je ne sais pas si c’est toujours le cas.. En tous les cas : cocorico ! smiley


    • mmbbb 11 février 11:25

      @sylvie non la premiere fusée a decollé en 2022 ( si ma mémoire ne me fait pas defaut ) . Et la capsule Orion est revenue indemne sur terre .

      Il est integre au module lunaire Alair .

      Une premiere reussie 

      Les amerains reprennent ce qui avait ete entrepris sur le programme Apollo Module de commande 

      Arthemis emploie pour le premier etage des boosters à poudre , dont la maitrise est reconnue et surtout moins chere que le reacteur F 1 beaucoup complexe à mettre en oeuvre .

      L Europe est à la traine , et le programme Araine souffre de la pesanteur administrative . Et le programme Ariane 6 aurait dû etre lance beaucoup plus tôt .

      Le projet des boosters recupérable est reporté sine die 

      Il est à noter que notre pays est le moteur de ce projet .

      Mais désormais si Ariane a prouve notamment par le lanceur Ariane 5 que l Europe a pu assoir une technologie éprouvée face aux americains , la concurrence est désormais vive et de nombreux pays maitrisent la technologie spatiale 

      Chine Inde Japon et je dois en oublier .

      J omets les pays pionniers .


    • mmbbb 11 février 11:26

      @Gollum je vous absous ! 


  • juluch juluch 10 février 12:17

    Nous sommes d’accord !!!

    « On a pas marché sur la lune », « la terre est plate », « la terre est creuse », « il y a les reptiliens », « L ’Atlantide a existé »....

    Vous allez etre envahis de farfelus en tout genre....


    • mac 10 février 12:33

      @juluch
      C’est bien de tous mélanger, vous auriez pu rajouter les suspicieux face aux injections covid, ça évite de faire un raisonnement argumenté...


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 10 février 12:41

      @mac
      C’est ce qui s’est passé la dernière fois que j’ai fait un article sur le sujet.


    • juluch juluch 10 février 13:28

      @mac
      Effectivement...j’ai oublié smiley

      Ah aussi le 11 septembre....ce fut bien populaire il y a quelques temps ! smiley


    • Areole Areole 10 février 21:29

      @juluch
      Entièrement d’accord !
      Il y avait bien de l’anthax dans la fiole de Colin Powel et les nuages de Tchernobyl se sont bien arrêtés sagement à la frontière française...Quoique depuis Schengen je ne soit plus vraiment sûr qu’ils s’y arrêtrent la prochaine fois.
      A oui, j’oubliais ; Brigitte est bien Brigitte... Et la marmotte a déployé le papier d’alu...


    • Eric F Eric F 11 février 09:55

      @juluch
      il y a aussi le Linky et la 5 G qui nous pilote par télépathie. N’oublions pas l’inexistence des virus, vaste triche de tous les biologistes du monde.


    • Gollum Gollum 11 février 10:08

      @juluch

      Vous allez etre envahis de farfelus en tout genre....

      Mais non quelle idée absurde.. Sur Avox ne reste que la crème de la crème. smiley

      C’est pour ça qu’il n’y a plus personne, l’élite est rare et minoritaire. smiley


    • mmbbb 11 février 15:54

      @juluch Certes la terre est plate mais elle est entourée d une belle barrière en fer forgé pour éviter que les cons tombent dans le vide sidéral .


  • mac 10 février 12:31

    Je ne vois pas en quoi vos preuves sont indiscutables ?

    1 Pas besoin d’aller sur la lune pour disposer des mesures d’un sismographe et chacun peut largement anticiper qu’il n’ y a pas que sur terre qu’il y a des séismes.

    2 Poser des objets sur la lune, comme un miroir, on le fait sur Mars, cela ne signifie pas forcément que des humains y mettent les pieds...


    • hommelibre hommelibre 10 février 21:35

      @mac
      La question est alors de savoir quelle est la mission automatisée qui aurait posé ces appareils. Le savez-vous ? Quand ? Et comment cela a été fait ? Parce que c’est fortiche d’ancrer un sismographe ou d’orienter un miroir avec la précision voulue sans intervention humaine directe.
      Et dont les premières données suivent la mission Apollo 11. Ça doit être une coïncidence...

      La plupart des traces et appareils ont été depuis filmés par la sonde LRO. 

      Sur Mars ? Je n’en ai pas entendu parler, mais je serai ravi de l’apprendre.


    • mac 10 février 23:23

      @hommelibre
      La question est de savoir si c’était plus difficile de programmer un automatisme en 1969 avec des ordinateurs dont la puissance ne devait pas beaucoup dépasser celle d’une TI 30 améliorée ou d’envoyer des bonshommes là-bas, de les faire décoller à nouveau et de les faire revenir sains et saufs et ce de à plusieurs reprises. Depuis les années 80, on se contente de les envoyer à 300 km du sol et on a quand même eu des accidents de navettes et des morts...
      Je n’ai pas la réponse et je ne dis pas que c’est impossible...


    • mac 11 février 00:27

      @hommelibre
      ^Sur Mars ? Je n’en ai pas entendu parler, mais je serai ravi de l’apprendre.


      Sur mars, on est censé avoir envoyé des robots avec un technologie un peu plus complexe que d’orienter un miroir ou faire des relevés sismiques et les transmettre, enfin je pensais...


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 11 février 05:30

      @mac
      Le plus impressionnant c’est quand même la longueur du câble de téléphone pour que Nixon parle avec ses émissaires ...
      ... et les ceintures de Van Allen, une invention ?


    • mmbbb 11 février 11:05

      @mac au cas ou vous ne l auriez pas compris ce fut pour les americains de reprendre le leader ship sur les Russes .

      De surcroît , les américians savaient que les Russes préparaient le même programme .

      Entre la technologie deployée pour mars par exemple le robot Persévérance  et l informatique embarqué sur Apollo il y a un gouffre .

      La memoire vive ne faisait que 500 kilo octets et Amstrong dû alunir par les commandes manuels .

      Ce fut une memoire à tores 

      Comparez le tableau de bord de Concorde et le tableau de bord d un Airbus A 350 .

      Si vous ne voyez pas de différence c est que vous avez un problème de logiciel mental .


    • mac 11 février 13:29

      @mmbbb
      ce fut pour les americains de reprendre le leader ship sur les Russes .

      Tellement compris que c’est peut-être ça le problème, on finit parfois par prendre ses désirs pour des réalités...
      Merci pour la comparaison, concorde Airbus, j’avais fait la même entre une TESLA et une R8, hier.
      Juste une question quel est le taux d’accident d’un avion sorti à l’époque du Concorde par rapport à un avion sorti maintenant comme un triple 7 ou un 330 ?


    • mmbbb 11 février 15:44

      @mac «  »  Poser des objets s« ur la lune, comme un miroir, on le fait sur Mars, cela ne signifie pas forcément que des humains y mettent les pieds... » 

      Sauf qu l epoque de la decennie 1950  1970 , la technologie ne l aurait peut etre pas permis .

      Les Russes pourtant pionnier , se sont plantés l année dernière , Leur sonde s est ecrasée . Un echec pour les Russes et une surprise pour moi ! 

      Et si la Lune est à une distance proche de la terre , Mars qui a une revotion elliptique est a 58 millions de KM , Il faudrait déjà savoir discerner les ordres de grandeur  ! 

      «  ce fut pour les americains de reprendre le leader ship sur les Russes » 

      Ce ne sont pas mes désirs mais la réalité : Les Russes avaient accomplis toutes les premieres .

      Et Von Braun fut mis à l ecart pour raison de son passe mais comme les amerloques n arrivaient pas a faire decoler une fusée , la NASA fut contrait a faire appel a ses services , Il fut sans aucun scrupule dans le tunnel Dora ( fusee V 2 ) mais un excellent ingénieur .

      Quant à la sécurite des avions , elle a n a cesse d augmenter notamment avec l apport de l informatique , Circuits redondants ce que ne permettaient pas les circuits d antan . 

      Mais il faut eviter de faire n importe quoi comme Boieng avec son 737 Max .

      et aussi le Concorde , les pneus presentaient des faiblesses ( de nombreux accidents avait ete signalés ) et Michelin proposa des pneus renforces mais plus chers mais ils furent refusés . Cet accident aurait pu etre evite .

      Et Air France avec ses sondes Pitot .

      Je croyais encore naivement que les contrôles etaient tres strictes mais pour la rentabilité , on est pres a sacrifier des vies ! 

      What else ! 


  • Fanny 10 février 12:47

    Il y a deux preuves à mon sens irréfutables qui rendent tout débat sans objet.

    Propos d’une arrogance totalitaire-complotiste, contraire à toute la tradition occidentale des Lumières, de la remise en cause de toutes les certitudes. Sans quoi, la science n’existerait pas et serait soumise à la loi d’esprits bornés irréfutables.

    Cela dit, il y a une bonne probabilité qu’on ait marché sur la lune en 1969.


    • mac 10 février 12:55

      @Fanny
      Cela dit, il y a une bonne probabilité qu’on ait marché sur la lune en 1969.


      Reste à savoir si c’est une probabilité certaine ou une certaine probabilité...
      En attendant, on attend qu’il retourne marcher dessus.


    • juluch juluch 10 février 13:30

      @mac

      Tous le matos est resté sur la lune...pas bien compliqué on le voit avec des télescopes..

      On y retournera quand la NASA mettra autant de fric qu’elle en a mit dans le programme Apollo....là se n’est plus une priorité.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 10 février 13:31

      @Fanny
       
       ’’Propos d’une arrogance totalitaire-complotiste, contraire à toute la tradition occidentale des Lumières, de la remise en cause de toutes les certitudes. Sans quoi, la science n’existerait pas et serait soumise à la loi d’esprits bornés irréfutables’
      >
       Je ne comprends pas bien votre propos.
       
       Ceci dit, et je ne sais pas si je vais dans votre sens, mais je répondrai que, : empêcher au nom de la science la remise en cause de toutes les certitudes  et le question est : lesquelles ? Et celles de qui ?  c’est contraire à la science puisqu’elle justement est bâtie sur le doute et la remise en cause des certitudes.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 10 février 13:35

      @juluch
       
       ’’ On y retournera quand la NASA mettra autant de fric qu’elle en a mit dans le programme Apollo....là se n’est plus une priorité.’’
      >
      Parce que vous croyez que c’est la NASA qui y arrivera la première ? Rien n’est moins sûr.
       
       Et d’ailleurs, tout ce fric il a surtout servi à développer rattraper les Russes dans le domaine des satellites.et des fusées intercontinentales.


    • Jules Seyes 10 février 18:55

      @juluch
      Justement non, a ma connaissance, il n’existe pas de telescope assez puissants.


    • Fanny 10 février 19:44

      @Francis, agnotologue
      c’est contraire à la science puisqu’elle justement est bâtie sur le doute et la remise en cause des certitudes.

      C’est bien ce qe je voulais dire, dans un style inutilement provocateur. Mais un peu de peps sur les forums ne fait pas de mal, sans quoi on se prend au sérieux et on s’ennuye.


    • hommelibre hommelibre 10 février 21:37

      @Francis, agnotologue
      Remettre en question, pourquoi pas. Mais avec des arguments robustes, sinon le débat ne va pas loin. 


    • mac 10 février 23:35

      @hommelibre
      Remettre en question, pourquoi pas. Mais avec des arguments robustes, sinon le débat ne va pas


      Vous inversez, c’est a ceux qui prétendent avoir fait un tel exploit de le prouver de manière indiscutable, sinon où on va ?
      Surtout vu les bobards qu’ils sont capables de raconter...vous savez des trucs du genre fausse infirmière du Koweît...

      Désolé mais quand on a affaire à un mythomane, on est d’autant méfiant, c’est humain...

      Je ne dis pas que leur exploit n’a pas eu lieu mais ils ont été drôlement forts de le faire à cette époque, quand on voit qu’on n’est toujours pas capable de le refaire avec une technologie qui n’a rien à voir.
      En ce moment, on envoie des humains à 300 km du sol.


    • hommelibre hommelibre 11 février 00:57

      @mac
      Je vous comprends. Pour moi les relevés de ces appareils sont une preuve très robuste et dont la réalité demande une argumentation relativement simple. Je l’ai abordée dans mes précédentes réponses au fil.

      Oui les bobards existent, et votre exemple n’est pas le seul. Mais ici je n’ai rien qui me laisse penser à un bobard, même si comme vous dites c0était fortiche à l’époque. Notez qu’on faisait déjà des choses étonnantes avec la technologie de l’époque. 

      Il n’y a pas eu de volonté politique, ou pas d’intérêt assez visible pour continuer sur la Lune. Cela change aujourd’hui avec deux objectifs annoncés : l’installation de mines pour extraire du minerais, et une base relais pour d’autres voyages plus loin. C’est encore de la science fiction, mais en 1930 on n’imaginait pas que des milliers de satellites serviraient à notre vie quotidienne : communication, météo, etc.


    • mac 11 février 01:19

      @hommelibre
      Je note vos arguments et je ne suis pas obtus. J’ai encore des doutes et surtout aucune certitude...
      Effectivement, installer des bases d’observation sur la lune ou en extraire des minerais me semble des projets captivants et c’est d’ailleurs pourquoi je suis surpris ou déçu qu’on n’ait pas essayé d’y garder une forme de présence , suite aux missions Apollo.
      Avant d’aller sur mars, il me semble que la lune est une étape évidente...


    • Legestr glaz Legestr glaz 11 février 06:52

      @hommelibre

      copié-collé : « en 1930 on n’imaginait pas que des milliers de satellites serviraient à notre vie quotidienne : communication, météo, etc. »

      En 1930 on n’imaginait pas non plus que les ressources terrestres étaient « finissables ».

      ... Demain, un monde plein d’écrans, de smartphones et de tablettes est inenvisageable. L’ingénieure Aurore Stéphant étudie depuis plus de dix ans les industries minières : bientôt, la ressource sera épuisée ou inaccessible. Mais comment faire alors que le métal est partout, même dans nos shampoings antipelliculaires ?

      Aurore Stéphant, ingénieur géologue minier (15mn) : 

      https://www.youtube.com/watch?v=7bh3Z78e68Q


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 11 février 10:01

      @mac

      avoir fait un tel exploit 

      C’est là le défaut dans le raisonnement. J’avais détaillé la chose dans cet article
      Il n’y a pas plus, et même globalement moins de difficultés techniques à envoyer des gens que des robots autonomes, à une exception : la puissance de la fusée. Tout Apollo repose sur la Saturn V, et la Saturn V repose sur Von Braun et le budget colossal des américains. 

    • Eric F Eric F 11 février 10:09

      @hommelibre
      La question de l’exploitation de minerai lunaire pose surtout celle du transport de celui-ci jusqu’à la terre, aucun moyen de transport connu ni même envisageable dans l’état actuel des connaissances ne permettrait de ramener des milliers de tonnes annuellement. Alors envoyer un pékin avec une pioche à ce stade n’a pas grand sens smiley


    • hommelibre hommelibre 11 février 11:24

      @Legestr glaz
      La vidéo est très intéressante et traite d’un vrai sujet peu abordé par les médias. 
      Après, j’irais quand-même vérifier ses chiffres, et sa conclusion me paraît plutôt discutable.
      Mais c’est à creuser.


    • hommelibre hommelibre 11 février 11:31

      @Eric F
      Le transport de l’éventuel minerais est un problème, c’est sûr. On peut cependant voir une intention d’explorer la Lune pour un futur lointain. Mais y voir une étape, et même un apprentissage de la gestion d’une base artificielle, est possible aussi.


    • mmbbb 11 février 11:48

      @Fanny il y a deux arguments 

      le premier financier , le congres suivait de pres la mise en ouvre de ce programme .

      Une super production ne coutait que quelques 500 millions de dollars , A contraio le programme Apollo a coûte 153 milliards de dollars .

      Les americains avaient la maitrises des depenses publiques alors qu aujourd hui le cout de leur avion F35  n est pas maitrise 

      le second on peut aisément mentir ou imposer une omerta a quelques dizaines de personnes , cela quasiment impossible aux 400 000 personnes qui ont collaborés a ce programme .

      Le premier d entre eux V Von Braun ( un nazi recyclé mais nous avons fait de même en creant la SNECMA et aussi pour le programme de la fusée VERONIQUE ) avait pour projet d aller sur la Lune .

      Un projet en carton pâte n aurait été pas recevable.


    • mac 11 février 12:10

      @Eric F
      Alors envoyer un pékin avec une pioche à ce stade n’a pas grand sens.
      L’exploitation minière dans le but de rapporter la matière première sur Terre ne me semble pas l’intérêt principal, à moins de trouver de l’or sur la lune !
      Par contre , construire nos bases avec un maximum de choses trouvées sur place me semble beaucoup plus intéressant.
      Alors la question, c’est pourquoi des bases lunaires ?
      Un astre avec une gravité réduite, une absence d’atmosphère et de pollution, un endroit si proche de la terre où l’on peut tester la vie dans l’espace en conditions réelles me semblent des points d’intérêts plus que suffisants, pour ne pas se désintéresser de la Lune.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 février 12:16

      @mmbbb
       
       ’’le second on peut aisément mentir ou imposer une omerta a quelques dizaines de personnes , cela quasiment impossible aux 400 000 personnes qui ont collaborés a ce programme .’’
      >
       Parce que vous croyez que tous ceux qui ont collaboré au programme étaient en mesure de savoir ce qui s’est réellement passé ? Il aura suffit de quelques dizaines de personnes pour réussir le tour de passe passe, le reste s’est déroulé comme si c’était vrai.
       
       Il y a la main qui montre et la main qui fait, c’est de la magie.


    • mac 11 février 12:20

      @mmbbb
      cela quasiment impossible aux 400 000 personnes qui ont collaborés a ce programme .


      Le coup du mensonge qui ne pourrait être conservé que par moins de 4 personnes est évidemment une vue de l’esprit, il suffit de fractionner les tâches de chacun et on peut largement augmenter ce nombre...
      Une autre méthode consiste à intégrer les journalistes les plus influents à son club et à faire passer tout dissident pour un malade ou un extrémiste ou un complotiste ou un sénile, avec cette méthode on arrive a faire passer beaucoup de mensonges pour des vérités pour une majorité élective.
      Ne pas oublier que dans une démocratie, le but c’est de gagner les élections...En France, ceux qui gagnent les élections le font parfois avec à peine plus de 20% au premier tour et avec 50% d’abstention. Cela fait beaucoup moins de monde à convaincre.


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 11 février 12:27

      @mac
      Qu’importe, on a des tonnes d’archives, films, documents, interviews et du matériel plein les musées, qui montrent que le boulot à été fait. Matériellement, rien n’empêchait de faire la mission, et je ne vois pas pourquoi ils s’en seraient privé. Toute cette histoire tient au fait, comme je l’écrivais plus, qu’on surestime la difficulté d’aller sur la lune avec des gens plutôt qu’avec des robots.


    • mac 11 février 12:30

      @Opposition contrôlée
      Il n’y a pas plus, et même globalement moins de difficultés techniques à envoyer des gens que des robots autonomes,

      Qui a dit ça ? C’est une plaisanterie ?
      Bien entendu l’impact médiatique sera le même si le robot rate se mission que si les types ne reviennent pas ?
      La résistance aux rayonnements cosmiques , elle est la même également ?
      Le résistance en cas d’accident et perte d’oxygène ou de froid, elle est la même ?

      Envoyer des humains à la place de machines demande au moins 10 fois plus de précautions, ce n’est pas qu’une question de taille...


    • mac 11 février 12:35

      @Opposition contrôlée
      Des tonnes d’archives, vous en avez une seule entre les mains pour l’authentifier ?
      On surestime le difficultés d’aller sur la Lune ?
      C’est pour ça qu’on n’y retourne pas malgré une technologie électronique et informatique sans commune mesure avec celle de 1969 ?
      A l’époque on avait des corones alors que maintenant on a les chocottes, je n’avais pas pensé à ça...


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 11 février 12:43

      @mac
      Vous ne réfléchissez pas. 
      En 1969, c’est beaucoup plus facile d’avoir une alimentation en oxygène dans une capsule (au passage, c’est considérablement plus simple dans l’espace que sous la mer) et laisser les phases d’alunissage et d’arrimage en orbite à des humains, que de fabriquer un dispositif autonome ou téléguidé. Le risque n’est pas le même, la belle affaire, dans des projets qui coûtent des milliards, même pour un robot on prend toutes les précautions. 

      Je le répète, la seule différence notoire au point de vue technique, c’est que c’est significativement plus lourd et volumineux d’envoyer des hommes que des robots.


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 11 février 12:50

      @mac

      vous en avez une seule entre les mains pour l’authentifier ?

      Avec un argument comme ça, on peut tout remettre en question... Napoléon, de Gaulle ou Hitler ont-ils existé ? Vous avez une seule preuve matérielle entre les mains pour le prouver ?

      Pour le reste l’article précédemment cité répondra à toutes vos questions.


    • mac 11 février 12:59

      @Opposition contrôlée
      Ce que vous dites c’est sur le papier, les risques pour les humains en 1969 sont énormes avec beaucoup de chances d’y laisser la vie de types qu’on envoie.
      Je vous ai notamment parlé des radiations cosmiques, c’est un problème tellement simple qu’on n’en a toujours pas donné de solution simple, alors on n’y retourne pas parce qu’on s’est aperçu que ça servait à rien...ça me semble un peu court.
      Je persiste et signe envoyer des humains est beaucoup plus compliqué (ailleurs que sur le papier) que d’envoyer des objets. Tout le monde sais que les automatismes de maintenant n’ont rien à voir avec ceux de l’époque mais il y a des problème et risques biologiques énormes à envoyer des humains hors du champs terrestre.


    • juluch juluch 11 février 13:00

      @Jules Seyes
      si dans l’espace....Hubble l’a fait...... meme si il a pas était construit et mit en orbite pour ça...


    • mac 11 février 13:03

      @Opposition contrôlée
      Et bien gardez vos certitudes, c’est vrai que ce pays n’a jamais médiatisé de bobards, c’est bien connu...
      Je ne vous convaincs pas ne serait-ce que de douter, mais sachez que la réciproque est vraie...


    • mac 11 février 13:16

      @Opposition contrôlée
      de Gaulle ou Hitler ont-ils existé ? Vous avez une seule preuve matérielle entre les mains pour le prouver ?

      Juste le témoignage de mes grands parents qui valent bien ceux de personnes qui me parlent au travers d’un poste de télé et que je ne connais pas...L’histoire est écrite par les vainqueurs, comme on dit, donc il y a aussi de fortes que chances qu’on ait appris quelques bobards à l’école...


    • mmbbb 11 février 15:49

      @Francis, agnotologue je ne vais pas me fatiguer à repondre , je m appuie sur la réponse d Opposition contôlée 

      si , tout de même , Verner Von Braun , un passionné de l espace , n aurait jamais accepté et être soumis à un projet de carton pate : 


    • mmbbb 11 février 15:52

      @mac que puis ecrire , je ne peux m incliner devant ce docte savoir et ce brillant argumentaire , En cela je me sens le cretin de service ! 


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 février 17:42

      @mmbbb
       
       ’’Verner Von Braun , un passionné de l espace , n aurait jamais accepté et être soumis à un projet de carton pate’’
      >
       Pas plus Von Braun qu’un autre, ne connaissait vraiment la réalité des choses, notamment la difficulté sinon l’impossibilité de franchir sans encombre les (trois) ceinture de Van Allen.
       Si Wikipedia dit qu’elles ont été découvertes en 57 par Spournik2, encore faut-il préciser que les Soviétiques n’ont pas reçu l’information faute d’antennes appropriées, que les autres nation qui les ont captées n’ont pas su décoder les messages.
       Spoutnik 2 était sur une orbite très elliptique et lorsqu’il survolait l’URSS, il était proche de son périgée, bien en dessous de ces ceintures ; mais quand il survolait l’hémisphère austral, il était à plus haute altitude et traversait la ceinture intérieure.

      Cette ceinture intérieure ne fut donc décrite qu’un peu plus tard au début de l’année 1958 par James Van Allen à partir des mesures effectuées par des compteurs Geiger embarqués dans les satellites Explorer 1 et Explorer 3.

       


    • mac 11 février 19:04

      @mmbbb
      que puis ecrire , je ne peux m incliner devant ce docte savoir et ce brillant argumentaire , En cela je me sens le cretin de service ! 


      L’agressivité ne donne aucun poids à votre argumentaire. Que se passe-t-il ? On s’attaque à votre croyance ?


    • mmbbb 11 février 21:27

      @mac Cessons je suis las de correspondre avec des cons .

      Et vous en tenez une couche 

      Postulat premier 

      La science n est pas une croyance . Partir d une mauvais postulat denotre deja un raisonnement faux .

      Quoi qu il en soit les Chinois les Indiens n ont pas attendus Mac pour poser une sonde .

      Les americains vont lance Artemis en fin d année dont le concept d ensemble s inspire de la fusée Apollo 

      Une mission habitee et durant la decennie un retour de l homme sur la lune .

      A terme les chinois ont le même projet .

      Pendant que les nations pensent avenir , le petit Mac se perd dans ses tres petites pensées .

      PS Les Américains n ont jamais dementi les prouesses des Russes dont les premieres Par analogie , ils auraient pu nier le vol de Gagarine 

      Les russes n ont jamais rejetes l alunissage et le premier pas sur la lune d Armstrong .  Et pourtant le moins que l on puisse dire la propagande russe etait a son comble .

      Et je crois que le microprocesseur est un mensonge . que les americains ont ete incapable de construire un sous marin ni de navette spatiale ect 

      Tous ceci n est que pure invention 


    • mmbbb 11 février 21:49

      @Francis, agnotologue un aller et retour de quelques jours n est pas deletere pour la sante 

      La preuve , les astronautes americains , le pionner Arsmstrong est decede a un age respectable 82 ans 

      Pilote de chasse , il a pris aussi de grands risques Il a été retenu pour sa maitrise et son sang froid 

      En revanche , pour aller sur Mars , la c est un problème evidemment et au dela de cette ceinture de Van Allen le rayonnement cosmique n est plus arrêté .

      C est un des problemes qui n a pas de resolution actuelle et Musk est un peu trop enthousiaste 

      N oublions pas que les pilotes d avions sont aussi bombarde de ces rayonnements

       https://parlonssciences.ca/ressources-pedagogiques/documents-dinformation/rayonnement-cosmique-et-aviation

      En revanche je ne connais pas l etat de santé du personnel de la station spatiale .

      Quoi qu il en soit les projets a terme de l habitat sur la lune retient evidemment cette donnée .

      Des formes d igloos en terre lunaire dont l habitat est enfui .

      Les concepteurs n ont pas retenu les larges baies vitrees , C est dommage pour le coucher de terre 


  • xana 10 février 14:34

    Moi j’y ai cru longtemps, étant moi-même de formation scientifique et technique. Seulement....

    A l’époque, je n’avais vraiment pas conscience de l’état de corruption dans tous les domaines. Il m’a fallu longtemps pour accepter que des gens que je considérais comme des pairs étaient capables eux aussi de produire de faux témoignages. Il y a seulement deux ans que, vieux retraité, j’ai dû constater que les médecins étaient tout aussi corruptibles que les politiciens (et depuis je refuse tout examen quel qu’il soit). Pourtant j’ai beaucoup de médecins dans ma fratrie, mais je ne mettrai pas ma main au feu pour chacun d’entr’eux.

    Pour la Lune, après mainte réflexion (et bien que je m’y connaisse un peu plus que la plupart des intervenants aussi véhéments qu’incompétents) j’ai fini pas accepter l’idée que les « preuves » pour ou contre étaient aussi peu convaincantes les unes que les autres, et que je n’avais aucune raison d’accorder ma confiance ni aux uns ni aux autres.

    Alors pour moi la question est passée de la rubrique « certitude » à la rubrique « mensonge probable », et je ne crois pas que cela vaille la peine de chercher plus loin. Encore une illusion perdue sans gravité.


    • berry 10 février 15:33

      @xana

      Vous pouvez passer sans crainte de la rubrique « mensonge probable » à la rubrique « mensonge certain ».

      A la décharge des médecins et des scientifiques, il faut reconnaitre que s’informer par soi-même nécessite beaucoup de temps, même avec internet, alors qu’ils ont souvent des journées à rallonge et une famille à s’occuper. En plus, de par leur formation et leur position sociale, ils sont plus respectueux des autorités et des institutions que la moyenne de la population. Pour les raclures qui nous gouvernent, c’est du pain béni, ils mystifient aussi facilement un semi-analphabète intéressé par la politique qu’un bac + 8 qui ne prend pas le temps de s’informer.

      Le niveau de mensonge, de corruption et de perversité des dirigeants occidentaux défie l’imagination, il faut lever des freins psychologiques avant de l’admettre. Les enquêteurs ont ainsi été étonnés de voir que des scientifiques faisaient partie des cibles compromises par Jeffrey Epstein. Anthony Fauci faisait ainsi des visites pédo-sataniques sur l’ile d’Epstein, en même temps qu’il finançait la recherche sur les gains de fonction du coronavirus pour le faire passer à l’homme.


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 11 février 10:11

      @xana
      moi aussi j’y ai cru ... et puis ... Van Allen !


    • Eric F Eric F 11 février 10:14

      @xana
      C’est donc bien un problème psychologique. Dès lors qu’on acquiert l’a-priori que tout est pipé, alors on doute un matin en se regardant dans la glace de ne pas être soi-même le produit du rêve d’une machine.


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 11 février 10:59

      @Gérard Luçon
      Vous auriez du étudier un peu plus. Il n’y a pas de problème majeur à traverser les ceintures, il faut juste les traverser au bon endroit et ne pas y rester trop longtemps. 


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 11 février 11:27

      @Opposition contrôlée
      ben voyons ... ne faites pas le savant, à ce jour personne ne les a traversées, ou si quelqu’un l’a fait il n’est jamais revenu ... 


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 11 février 11:41

      @Gérard Luçon
      C’est de la physique de niveau Terminale.


    • Gollum Gollum 11 février 11:45

      @Gérard Luçon

      C’est quand même dingue de vous lire. Tout est expliqué ici de façon claire :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Ceinture_de_Van_Allen#Exemple_des_missions_Apollo


    • xana 11 février 12:05

      @Eric F
      Certainement que tout n’est pas pipé. Mais que vaut le témoignage d’un être humain ? On dit qu’un homme qui se croit incorruptible n’a tout simplement pas encore éprouvé son niveau de corruption.
      S’il existe quelque chose de purement humain, c’est bien le mensonge.


    • mmbbb 11 février 21:51

      @Gérard Luçon je vous croyais plus avise 


  • xana 10 février 14:37

    Et évidemment ce n’est pas cet article de « hommelibre » qui me fera changer d’avis. L’enthousiasme simulé est contre-productif.


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 11 février 10:14

      @xana
      j’ai lancé par dessus le grillage une patate germée chez le voisin, il a récolté 3 patates ... 


    • hommelibre hommelibre 11 février 16:07

      @xana
      Je n’ai aucune intention de vous convaincre. J’expose des faits, les relevés, qui sont des preuves que des appareils ont été déposés là. Vous en faites ce que vous voulez ça m’est franchement égal.

      Quant à l’enthousiasme simulé, de quoi parlez-vous ? De moi ? Ne parlez pas de moi, vous êtes à côté de la plaque là aussi. 


  • Gégène Gégène 10 février 14:49

    « des tirs de laser effectués depuis l’observatoire du Pic du Midi en France et l’Observatoire de Simeiz en Crimée ont permis de mesurer la distance Terre-Lune avec une précision de 3 mètres pour Lunokhod 1 et de 40 cm pour Lunokhod 2 »

    (extrait de l’article « programme Lunokhod » sur Wikipedia)

    On se sait pas ce que sont devenus les cosmonautes des Lunokhod smiley

    Probablement ça


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 10 février 15:09

      @Gégène
      Les réflecteurs étaient français au passage.


    • Gégène Gégène 10 février 15:11

      @Opposition contrôlée

      A l’époque, la réflexion était un domaine où l’on excellait smiley


    • hommelibre hommelibre 10 février 21:49

      @Gégène
      En effet, il y a eu les Lunokhod et les miroirs, soit deux supports pour la télémétrie.

      Les Lunokhods ne sont arrivés sur la Lune qu’à partir de novembre 1970, plus d’un an après Apollo 11. D’autres miroirs ont été ensuite installés par les missions Apollo suivantes.


    • hommelibre hommelibre 10 février 21:53

      @Gégène
      Re : les Lunokhods étaient des engins automatiques, non habités.

      PS : j’adore la vidéo ! smiley 


    • mac 10 février 23:38

      @hommelibre
      Re : les Lunokhods étaient des engins automatiques, non habités.

      Donc on savait faire en 1970 et pas en 1969 ?


    • hommelibre hommelibre 11 février 00:48

      @mac
      Les Lunokhod n’avaient pas de sismographe, seulement un miroir. Et ajustable puisque les rovers sont mobiles.
      Si d’autres véhicules autonomes avec miroir et spectromètre ont été envoyés avant 1970, il faut dire quelle est la mission qui les a déposés.
      La sonde LRO a filmé en détail toute la surface, aucun objet ne correspond à cela.


    • Eric F Eric F 11 février 10:44

      A vrai dire, la question des vol habités avait surtout un objectif de prestige dans la ’’course à l’espace’’ entre soviétiques et étasuniens.
      Les Yankees avaient été humiliés que les soviétiques aient lancé le premier vol habité, et s’étaient promis de laver l’affront en débarquant les premiers sur la lune. Les boys ont posé quelques équipements et ramené quelques cailloux-souvenir, mais l’empreinte du pas valait bien plus au regard de l’histoire.
      A l’époque, aucun camp n’avait nié la prouesse de l’autre, la compétition était un élément motivationnel. Le complotisme était alors moins en vogue que désormais.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 février 11:05

      @Eric F
       
       ’’A l’époque, aucun camp n’avait nié la prouesse de l’autre, la compétition était un élément motivationnel. Le complotisme était alors moins en vogue que désormais.’’
        >
       Qu’en savez vous ?
       
      La population soviétique lisait la Pravda à l’envers : en inversant les faits parce qu’ils savaient que c’était la bonne façon de procéder. Vous ne croyez tout de même pas que nos médias occidentaux auraient relayé une info de la Pravda, a fortiori un communiqué des autorités soviétiques défavorable à la doxa occidentale !?
       
      Je ne parlerai pas de superstition de votre part, mais au mieux de la naïveté.


    • Eric F Eric F 11 février 17:39

      @Francis, agnotologue
      c’est au contraire tout à fait rationnel
      -Raison 1 : Si les soviétiques avaient nié la réalité des astronautes sur la lune, ils auraient à l’époque fait des publications dans ce sens pour semer le doute dans le reste du monde
      -Raison 2 : il est évident qu’il y avait des agents soviétiques infiltrés dans la Nasa comme des agents étasuniens en face, ils auraient forcément eu vent d’un aussi vaste trucage et cela aurait été divulgué

      Pourquoi ai-je écrit que le complotisme n’était pas en vogue alors ? c’est effectivement par dérision, parce que récemment (en 2015 soit 46 ans après) dans le cadre du regain de tension, les Russes ont indiqué ouvrir une enquête sur les alunissages ...en rétorsion à une enquète américaine sur la FIFA et l’attribution du mondial 2018 à la Russie. Et la complosphère relaie forcément la nouvelle thèse russe.

      PS : selon wiki (mais je suis preneur de meilleure source) jusqu’aux années 2000, le déni du débarquement sur la lune était confiné dans des groupes non éduqués, et s’est développé ensuite.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 février 20:53

      @Eric F
       
      ’’ selon wiki (mais je suis preneur de meilleure source) jusqu’aux années 2000, le déni du débarquement sur la lune était confiné dans des groupes non éduqués, et s’est développé ensuite.’’
      >
      Alors selon wiki, je suis non éduqué. Lol !
       
      Ceci dit, j’ai eu de sérieux doutes bien avant l’apparition d’internet. Et qui n’ont fait que se renforcer depuis tout ce temps.
       
       ps. Pourquoi parler de déni en l’occurrence ? Je vous trouve présomptueux, vu que le déni de réalité je le verrais plutôt du coté des croyants.


    • mmbbb 11 février 22:14

      @Eric F les americains ont distribué les cailloux lunaires a de nombreux laboratoires dans le monde 

      Ils ont garde une partie et desormais avec l evolution de la technique ceux ci sont analysés . Le laser n existait pas sinon a l etude fondamentale .

      le spectrometre de masse a neutron ect ect 

      A croire que les geologues de ces pays ne sont pas tres futés , Ils n ont pas su faire la différence entre un faux caillou lunaire d un caillou terrestre !! 

      J avais oublié ces cailloux ! 


    • Eric F Eric F 12 février 09:43

      @Francis, agnotologue
      N’induisez pas à confusion, croire que Lindbergh a traversé l’atlantique ou que Gagarine est allé dans l’espace, vous appelez également ça du déni de réalité ? Quand la technologie s’est développée (train, avion...), nombreux annonçaient que ça ne pourrait jamais marcher, que ça se désintègrerait par la vitesse, le doute peut être spontané au départ.

      Il ne faut pas confondre l’esprit critique qui consiste à examiner avant de se faire une opinion, et l’esprit de déni systématique -surtout en matière scientifique où l’ensemble du monde peut vérifier-. Ainsi le cas des ’’avions renifleurs’’, eh bien il a été débusqué.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 12 février 10:06

      @Eric F
       
       ’’N’induisez pas à confusion, croire que Lindbergh a traversé l’atlantique ou que Gagarine est allé dans l’espace, vous appelez également ça du déni de réalité ?’’
      >
      Ici vous êtes dans l’amalgame, la déformation et la projection dans une seule phrase !
       
      Quand je vous ai renvoyé l’accusation de déni j’ai précisé ’’en l’occurrence’’. Faut-il en plus vous faire une explication de texte, ou bien vous vous complaisez seulement à étaler vos talents de sophiste ?

      Ps. Quant à vous poser en donneur de leçons à deux balles, je dirai comme JC Lavau : vous faites l’enfant qui veut enseigner à son père comment il a été conçu.


    • Eric F Eric F 12 février 10:44

      @Francis, agnotologue
      Vous aviez interverti le sens de ’’déni’’ et cherchez à vous en sortir par des arguties (le sophiste, c’est vous).

      En effet, si vous aviez écrit qu’il peut y avoir une marge de doute sur la réalité de l’alunissage, cela peut se discuter. Mais prétendre que croire à l’alunissage constitue un ’’déni de réalité’’, cela veut bien dire que vous niez avec certitude la réalité de l’alunissage. C’est ça la définition de déni.


    • Eric F Eric F 12 février 11:00

      @mmbbb
      ’’A croire que les geologues de ces pays ne sont pas tres futés , Ils n ont pas su faire la différence entre un faux caillou lunaire d un caillou terrestre !!’’
       

      Eh oui, un caillou est un caillou et la lune est fille de la terre primordiale. Mais il y a eu depuis lors eu des robots (luna 16, 20, 24, chang’e 5 chinois) qui ont ramené d’autres extraits, ça permet de compléter la collection et de recroiser.


    • Eric F Eric F 12 février 11:27

      Ah oui, il y a eu des bourdes ou canulars, comme ce morceau de bois pétrifié donné par l’ambassadeur US au PM néerlandais (donné ensuite à un musée) comme étant un extrait ramené de la lune, fourni par le département d’état.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 12 février 11:43

      @Eric F
       
       C’est vous le premier, qui avez parlé de déni en citant un wiki sorti d’on ne sait où :
       ’’selon wiki (mais je suis preneur de meilleure source) jusqu’aux années 2000, le déni du débarquement sur la lune était confiné dans des groupes non éduqués, et s’est développé ensuite.’’
       
      Et je vous renvoie vos propres mots qui vous vont si bien ici :
      En effet, si vous aviez écrit que le doute sur la réalité de l’alunissage, était confiné dans des groupes non éduqués, et s’est développé ensuite.’’ cela aurait pu se discuter calmement sur le fond.
       
       Vous êtes un fieffé retors quand vous perdez pied.
       


    • Eric F Eric F 12 février 13:21

      @Francis, agnotologue
      Il vous aurait suffit de lire la rubrique dont je donnais le lien, il est écrit ’’selon ces théories, les vaisseaux du programme Apollo ne se seraient jamais posés sur la Lune’’ Ce n’est pas un d͇o͇u͇t͇e͇ du genre ’’ce n’est peut-être pas vrai’’, mais bien une n͇é͇g͇a͇t͇i͇o͇n͇ ͇a͇b͇s͇o͇l͇u͇e͇.

      Ne cherchez pas à embrouiller. Le point de départ sur ce sujet est que la négation du débarquement sur la lune était initialement confinée dans des catégories récalcitrantes généralement peu éduquées, et que depuis les années 2000 elle s’est répandue dans un plus large courant d’opinion, autodésigné comme ’’dissident’’ ou ’’antisystème’’.

      Alors je vais ajouter mon constat, que dans cette catégorie antisystème il y a de brillants intellectuels, qui dénient presque par jeu.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 12 février 14:13

      @Eric F
       
       ’’’’selon ces théories, les vaisseaux du programme Apollo ne se seraient jamais posés sur la Lune’’ ’’
      >
       On ne peut parler de déni que concernant des faits démontrés, vérifiés, avérés, ce qui est loin d’être le cas en l’occurrence..
       
       ’’Alors je vais ajouter mon constat, que dans cette catégorie antisystème il y a de brillants intellectuels, qui dénient presque par jeu.’’
      >
       Par jeu ? C’est vous qui le dites. Vous êtes là encore dans le déni : les brillants intellectuels ont mieux à faire que de jouer avec le feu, je parle de la destruction de leur réputation sur les wiki et autres grands médias faiseurs de princes et d’opinion.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 12 février 14:59

      @Francis, agnotologue
       
      ’’ ’’’’selon ces théories, les vaisseaux du programme Apollo ne se seraient jamais posés sur la Lune’’ ’’

        >
      Et je n’ai pas vu le plus gros amalgame : ce qui est mis en doute ce n’est pas que les vaisseaux se soient jamais posés sur la lune, mais le fait que des hommes en soient descendus pour s’y promener et revenir sains et saufs sur terre !!!
       
       Kolossale nuance.


  • Montagnais .. FRIDA Montagnais .. FRIDA 10 février 16:38

     Une étude de l’IFOP (Institut français d’opinion publique) menée en 2017 (Nouvelle fenêtre) a constaté que 16 % des Français adhéraient à cette théorie. Une étude de YouGov menée en Grande-Bretagne en 2019 (Nouvelle fenêtre) a observé la même proportion au sein des Britanniques.

    Plus les années passent, plus . . 

    Pourtant splendide sur le Lune, . . ! Non ? 


Réagir