jeudi 23 juin - par jjwaDal

« KRIEG MACHT FREI » ou les hoquets d’un passé qu’on espérait révolu

On peut douter que beaucoup d'habitants de la planète ignorent que la Russie a engagé une opération spéciale (« Z ») en Ukraine. « Invasion » est un mot discutable au sens où aucun militaire n'envisagerait d'attaquer un pays de 40 millions d'habitants, plus grand que la France, disposant d'armements de qualité similaires aux siens avec un contingent estimé au maximum à 200 000 soldats.

L'orthodoxie militaire est pour l'attaquant d'être à trois contre un, et un pays de 40 millions d'habitants peut lever une armée de plusieurs millions de personne sans difficultés.

Il n'est donc pas invraisemblable que les buts déclarés par la Russie de son intervention soient exacts, à savoir la protection de la région russophone du Donbass contre une intervention militaire très musclée en préparation par l'Ukraine et la réduction du potentiel militaire de l'Ukraine, sous perfusion de l'OTAN depuis près d'une décennie, ce qui pour la Russie constitue une menace existentielle, selon leurs propres déclarations.

Très violente réaction des USA et de l'Europe et qui a rencontré peu d'échos ailleurs (pour des raisons explicables aisément) qui visait à asphyxier l'économie russe et à renvoyer le contingent russe dans son pays en donnant à l'Ukraine les moyens de repousser l'assaut d'un pays qu'on compare volontiers (par le PIB mesuré dans les unités de mesure ad hoc) à un pays de la taille de l'Italie (pas l'Irak ou la Libye tout de même...).

Quatre mois plus tard, force est de constater que les principaux acteurs de ce choix ne songent pas vraiment à adopter une réaction différente, alors que les preuves de son échec abyssal s'étalent sur la planète entière, y compris dans les pays ayant décidé des sanctions, alors que l'impact supposé sur la Russie est pour le moins mitigé.

 

Quelques questions se posent à toute personne curieuse de ce développement.

 

Tout d'abord il est clair que l'Ukraine est une mosaïque de peuples récemment assemblés et qui n'envisage pas le divorce « amiable » comme l'ont fait l'URSS, la Yougoslavie (un peu aidée quand même), la Tchécoslovaquie.

Pour la direction ukrainienne, « donner c'est donner et reprendre c'est voler » semble la devise nationale. Ainsi, le Donbass (intégré par Lénine en 1922) et la Crimée (donnée par Khrouchtchev en 1954) n'ont pas plus de droit à l'autonomie interne dans les frontières de l'Ukraine (pour les premiers) que le droit à l'autodétermination pour les seconds. Depuis 1991 , la Russie (son parlement) puis le parlement de Crimée puis les Criméens demandaient en pure perte le retour de la Crimée en Russie et il aura fallu un rapport de force pour que la Crimée rejoigne enfin la Russie en 2014.

 

Est-ce que les droits qu'on semblait tacitement accorder à l'Ukraine de maîtriser la volonté d'autonomie du Donbass dans un bain de sang et de refuser à la Crimée son droit à l'autodétermination, ainsi qu'entrer dans l'OTAN, valent les conséquences visibles et à venir ?

 

Veut-on casser la mondialisation, telle qu'on la connue car le refus d'acheter comme de vendre va à rebours de tout le corpus législatif de l'OMC et du paradigme économique depuis les années 1980 ?

 

Veut-on déstabiliser des dizaines de pays et probablement affamer des dizaines de millions de personnes, précipiter vers la pauvreté des centaines de millions d'autres, victimes d'un conflit dans lequel ils ne sont aucunement partie ?

 

Veut-on crucifier l'économie européenne, en cumulant la perte d'un client non marginal, la perte de ressources énergétiques bon marché dans un bricolage « sous le feu » de nos infrastructures énergétiques qui vont inclure massivement des sources aléatoires (soleil et vent) tout en important du gaz de schiste et du GNL, en renonçant au nucléaire et en courtisant des pays pour la substitution qui ne sont pas, loin s'en faut des îlots de stabilité , encore moins des démocraties ?

 

Veut-on jeter dans les bras l'un de l'autre, deux pays dotés d'arsenaux nucléaires majeurs et qui n'ont jamais connu la démocratie dans toute leur histoire ?

 

Veut-on abandonner le rôle de monnaie de réserve (quasi monnaie mondiale) que le dollar détenait et son rôle crucial dans les échanges commerciaux ? La crédibilité du remboursement de la dette US (30 000 milliards de dollars) tient pour une large part dans le caractère rendu indispensable du dollar dans les relations commerciales et pourrait en pâtir gravement (au cours des douze derniers mois la Chine s'est débarrassée de 10% de ses réserves de dollars, mais 5% sur les deux premiers mois du conflit ukrainien). La crédibilité de l'euro comme monnaie de réserve a elle aussi été mise en cause par la séquestration des avoirs russes dans les banques européennes.

 

Veut-on créer un précédent qui sera répété dès que la Chine aura réintégré Taïwan par la force ? C'est quelque chose d'inévitable, (l'ambassadeur de Chine aux USA ayant affirmé que si les USA s'en mêle il y aura une guerre entre la Chine et les USA, on ne peut être plus clair sur ses intentions.) et qui précipite d'ores et déjà des nations majeures dans la mise en service d'alternatives au dollar comme au système d'échange interbancaire « SWIFT » notoirement contrôlé par des intérêts US et européens.

Rien ne pourra empêcher la Chine de réintégrer Taïwan, ni les USA ni les européens. Est-on sûr de pouvoir faire aussi avec la Chine ce qu'on vient de faire avec la Russie, avec des bénéfices aussi peu glorieux ?

 

Les pires bellicistes aux USA ont pourtant dénoncé l'extrême danger de vouloir intégrer l'Ukraine dans l'OTAN et de prendre la Russie pour un pays du Tiers-monde (qui accessoirement à seul assuré le transport vers la station spatiale internationale pendant 10 ans). John Mc Cain en son temps qui n'avait jamais envisagé une seule guerre qu'il n'aurait pas voulu faire, rejetait l'idée de se battre pour les ukrainiens et Kissinger très récemment (un des pires « pousse au crime » de l'histoire contemporaine des USA) a explicitement demandé lors de son intervention au forum de Davos, l'abandon de territoire par l'Ukraine pour arrêter les hostilités.

 

Et face à une armée Ukrainienne en déroute, ayant subie une saignée majeure en personnel et bien plus en matériels, avec une perte déjà de 20% de son territoire, il semble que la tactique qui va prévaloir est celle que les faucons démocrates semblent avoir choisie pour éviter une déroute majeure aux élections prochaines de novembre, à savoir un arrosage massif (financier et matériel) de l'Ukraine et la politique du « dernier homme debout ».

 

Il est presque naturel pour le citoyen lambda de perdre de vue les grandes lignes du mouvement des plaques tectoniques qui vient de s'opérer et est en cours pourtant sous nos yeux. Mais qui a une vision d'ensemble en Europe par ex du monde vers lequel nous sommes en train de basculer ?

Un monde dans lequel nous allons consacrer une part bien plus substantielle à nous armer, à payer notre facture énergétique et la plupart des produits de consommation courante, un monde dans lequel par sécurité nos fournisseurs vont demander à être payés dans leur monnaie plutôt que dans une devise qui peut être confisquée du jour au lendemain.

Quand Taïwan va tomber nous serons face à nos contradictions, à savoir que nous ne sommes plus les seuls à avoir des intérêts géopolitiques et que fixer des règles du jeu en nous accordant des privilèges exclusifs interdits aux autres relève du passé.

Si les USA sont prêts à se battre pour faire respecter la doctrine Monroe, alors russes et chinois aussi. Si les USA sont capables d'envahir et de massacrer avant de l'occuper un pays comme l'Irak (sans que l'U.E ne manifeste la moindre contrariété), alors d'autres peuvent être tentés de le faire aussi.

 

Il va falloir prendre conscience que l'essentiel de l'humanité n'est ni en Europe ni aux USA. Elle ne partage pas nos valeurs et nos hypocrisies et n'a pas forcément vocation à se faire piller en échange de bouts de papier à la valeur très spéculative. L'essentiel de la planète a littéralement « mal au cul » après avoir rencontré les Européens où leurs transfuges émigrés sur le continent Américain.

L'heure de payer nos factures pourrait arriver bien plus tôt que prévu.

 

Nous venons peut-être de choisir un destin que nous n'entrevoyons même pas et dans lequel nous aurons un rôle marginal.

 

Ce n'est pas pour rien que l'essentiel de la planète n'a pas condamné l'intervention russe... Ils ont les ressources alimentaires (croissantes avec l'évolution du climat) pour nourrir une bonne partie du Monde, les ressources énergétiques et minérales et en plus peuvent refonder un nouvel espace d'échange mondial dans lequel les pays ne seront plus contraints à des échanges de dupes (des ressources dévaluées contre du papier surévalué). Sans l'aide de la Chine ils n'auraient pu le faire et on vient de les précipiter dans les bras l'un de l'autre.

 

La classe mondiale...



552 réactions


    • CATAPULTE CATAPULTE 26 juin 19:59

      @Attila
      .
      Quelle débâcles ? Les troupes ukrainiennes n’ont reculé qu’à Severodonetsk pour s’installer dans la ville d’à côté, sur l’autre rive de la Donetskaya... ailleurs, comme entre Mikolaïv et Kherson, elles progressent... alors, quelle débâcle ?


    • CATAPULTE CATAPULTE 26 juin 20:07

      @Attila
      .

      Que le front bouge ou pas, le résultat est le même


      .
      Amusant... Ainsi, les Russes ne seraient plus intéressés par une progression du front... et aimeraient autant attendre sur place, tranquillement, sans bouger... Et ainsi, le front ne bougerait pas mais ce sont les combattants qui bougeraient en prenant soin de laisser le front sur place... Etrange, très étrange...

  • roman_garev 23 juin 11:10

    « Si les USA sont prêts à se battre pour faire respecter la doctrine Monroe, alors russes et chinois aussi. Si les USA sont capables d’envahir et de massacrer avant de l’occuper un pays comme l’Irak (sans que l’U.E ne manifeste la moindre contrariété), alors d’autres peuvent être tentés de le faire aussi. »

    L’emphase anti-étatsunienne de l’auteur et sa concentration sur les crimes de de cowboys est bien compréhensible, mais le désir de présenter l’UE en tant qu’un arbitre impartial éventuel ne fait que rire quand on se rappelle la destruction de la Lybie, le dépècement de la Yougoslavie et de la Syrie par des rapaces de l’UE non moins sanguinaires et inconscients que leur Big Brother à qui des colombes européennes ont pris l’habitude à renvoyer la balle. Sans aucune doctrine, Monroe ou pas.

    D’ailleurs, votre Très Saint Joseph Robinette Biden Jr. appelle déjà l’opération spéciale russe à l’Ukraine une « confrontation entre la Russie et l’Europe ».

    Les cowboys ont l’air de s’en laver les mains...


    • sylvain sylvain 23 juin 11:36

      @roman_garev
      mais le désir de présenter l’UE en tant qu’un arbitre impartial éventuel ne fait que rire quand on se rappelle la destruction de la Lybie, le dépècement de la Yougoslavie et de la Syrie par des rapaces de l’UE non moins sanguinaires et inconscients que leur Big Brother

      c’est incontestable . Mais en tant que russe vous devriez avant tout parler de l’écrasement de la tchétchénie avec ses centaines de milliers de morts, de l’invasion de l’ukraine, de la politique neocolonialiste de la russie en georgie...
      Enfin balayer devant votre porte en attendant d’aller cracher devant celle du voisin .


    • jjwaDal jjwaDal 23 juin 11:38

      @roman_garev
      Non, je n’ai pas oublié les propos de L. Fabius concernant le chef d’Etat syrien et le rôle personnel de N. Sarkozy dans l’agression contre la Libye. L’U.E. est un ramassis d’imbéciles incapables de gérer le syndrôme post traumatique (de l’ère soviétique) des pays d’Europe centrale et incapable de percevoir ses intérêts propres.
      Cela ne pouvait que mal finir.


    • sylvain sylvain 23 juin 12:01

      @jjwaDal
      a ce propos, il y a de très bons artciles sur BLAST, révélant que les sarkozy et BHL ont touchés des millions du Qatar qui souhaitait déstabiliser kadhafi et la lybie


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 juin 12:36

      @sylvain
       
       notre système médiatique pourri permet vraiment de faire élire des ordures.


    • sylvain sylvain 23 juin 14:11

      @Francis, agnotologue
      c’est tout notre système de pouvoir qui est de plus en plus corrompu


    • Lynwec 24 juin 09:48

      @roman_garev

      Les cowboys, ils l’ont prouvé à deux reprises au cours du siècle passé, ont pour habitude de provoquer des guerres destructrices en Europe tout en gardant leur propre sol inviolé, de manière à tirer les marrons du feu à la sortie.
      Un peu ça va, mais ça finit par se voir et s’ils ne veulent pas être la cible prioritaire, ils sont obligés de jouer en sous-main, et de ce fait, sont obligés de lâcher l’Ukraine qui leur servait de base avancée pour la guerre biologique, trafics divers et blanchiment d’argent.


    • jjwaDal jjwaDal 24 juin 17:57

      @sylvain
      Merci pour l’info. Un média que je délaisse un peu au profit des médias alternatifs US, actualité oblige.


    • Captain Marlo Captain Marlo 24 juin 18:02

      @sylvain
      vous devriez avant tout parler de l’écrasement de la tchétchénie avec ses centaines de milliers de morts

      Vous connaissez les causes de l’intervention de l’armée russe en Tchétchénie ?
      Evidemment non, les médias occidentaux ne l’expliquent jamais.
      Cf « La nouvelle Grande Russie » par Xavier MOREAU"

      Une mafia s’était constituée pour voler le pétrole russe : un oligarque russe + un homme d’affaire américain travaillant dans le pétrole + des mercenaires islamistes.
      Tout ce petit monde revendiquait l’indépendance de la Tchétchénie pour faire de juteuses affaires avec le pétrole russe.

      Il y a donc eu 2 guerres, la première a été perdue. La 2e a été menée par Poutine et le pétrole est revenu dans le giron de l’Etat Russe.


    • yakafokon 26 juin 00:10

      @sylvain
      Sur la Tchétchénie, vous devriez vous renseigner, avant de raconter n’importe quoi !
      Et nous expliquer par exemple pourquoi les tchétchènes font partie des commandos qui sont envoyés en première ligne, pour débusquer les rats, ces nazis ukrainiens qui s’abritent au milieu des civils dans les sous-sols d’Azovstal ou d’Azot !
      Il y a 20 % de musulmans dans la Fédération de Russie, et la plus grande mosquée d’Europe est au centre de Moscou ( on attend d’en voir une au centre de Paris ) !
      Idem pour la Géorgie : relisez bien le scénario !


    • NiNi NiNi 26 juin 17:32

      @Francis, agnotologue
      C’est même sa raison d’être…


    • CATAPULTE CATAPULTE 26 juin 21:33

      @roman_garev
      .

      le dépècement de la Yougoslavie et de la Syrie par des rapaces de l’UE


      .
      Envoyons des chargés de mission de l’UE en ex-Yougoslavie, proposons aux anciens peuples yougoslaves le « repècement » de la Yougoslavie et observons leur réaction !
      Qui se charge d’expliquer aux Serbes qu’il leur faudra cohabiter avec les Croates dans un même état ?
      Bon courage à tous... même la Russie n’y est pas parvenue...

    • CATAPULTE CATAPULTE 26 juin 21:39

      @yakafokon
      .

      ( on attend d’en voir une (mosquée) au centre de Paris ) !


      .
      ... mais il y en a déjà une... et depuis longtemps... Un lieu très agréable, juste en face du Jardin des plantes et du Musée de l’évolution... juste au dessus la fameuse rue Poliveau, et son 45... Le thé y est très bon et bon marché... un lieu tout empreint de tranquillité et de sérénité... 
      On ne devrait jamais laisser les provinciaux parler de Paname...

    • CATAPULTE CATAPULTE 26 juin 21:51

      @Captain Marlo
      .

      Une mafia s’était constituée pour voler le pétrole russe


      .
      Un pétrole russe qui serait devenu du pétrole tchétchène après l’indépendance... il n’y aurait donc pas eu de « vol de pétrole russe » mais, au pire, vol de pétrole tchétchène... ce qui ne regarde que la Tchétchénie et en aucun cas la Russie... qui possède déjà du pétrole par ailleurs... En prenant son indépendance, le Khazakstan a emporté avec lui tout son pétrole et en a fait ce qu’il voulait. L’Azerbaïdjan a fait de même avec le pétrole azerbaïdjanais.... Curieux que la Tchétchénie ait été privée du fameux « droit des peuples à disposer d’eux-mêmes » si cher à la Russie ces derniers temps...

  • roman_garev 23 juin 12:04

    Pepe Escobar :

    Allons droit au but et lançons le Top 10 de la Nouvelle Ère de Poutine, annoncé par le président russe en direct du forum de Saint-Pétersbourg pour le Nord et le Sud de la planète.

    L’ère du monde unipolaire est terminée.

    La rupture avec l’Occident est irréversible et définitive. Aucune pression de l’Occident n’y changera rien.

    La Russie a renoué avec sa souveraineté. Le renforcement de la souveraineté politique et économique est une priorité absolue.

    L’UE a complètement perdu sa souveraineté politique. La crise actuelle montre que l’UE n’est pas prête à jouer le rôle d’un acteur indépendant et souverain. Elle n’est qu’un ensemble de vassaux américains privés de toute souveraineté politico-militaire.

    La souveraineté ne peut être partielle. Soit vous êtes souverain, soit vous êtes une colonie.

    La faim dans les nations les plus pauvres sera sur la conscience de l’Occident et de l’euro-démocratie.

    La Russie fournira des céréales aux nations les plus pauvres d’Afrique et du Moyen-Orient.

    La Russie investira dans le développement économique interne et la réorientation du commerce vers des nations indépendantes des États-Unis.

    Le futur ordre mondial, déjà en cours, sera formé par des États souverains forts.

    Le navire a pris le large. Il n’y a pas de retour en arrière possible.


    • sylvain sylvain 23 juin 13:59

      @roman_garev
      Le futur ordre mondial, déjà en cours, sera formé par des États souverains forts.

      Autrement dit de nouveaux empires avec leurs colonies et leur sphères d’influences .Un seul empire ou trois, je ne sais pas ce qui est le mieux . En tout cas rien de bien nouveau sous le soleil 


    • sylvain sylvain 23 juin 14:41

      @roman_garev
      La faim dans les nations les plus pauvres sera sur la conscience de l’Occident et de l’euro-démocratie.

      Faut pas pousser non plus . Les occidentaux n’ont pour le coup ni détruits de récoltes, ni retenus de marchandises, ni empêchés quiconques de planter ce qu’ils voulaient .
      Ca reste aussi les producteurs de matières premières et d’engrais qui fixent leur prix . La russie aurait pu continuer a fournir du pétrole et des engrais a prix abordable si elle en avait envie . C’est simplement qu’elle préfère s’en mettre plein la panse, un peu comme tout le monde d’ailleurs

      La rupture avec l’Occident est irréversible et définitive. Aucune pression de l’Occident n’y changera rien.

      Ca n’a rien de définitif . Il y a eu bien pire par le passé . Ce ne sont pas des pressions, d’un coté comme de l’autre, qui changeront ça, c’est le temps et l’attirance mutuelle pour des cultures et des peuples qui ont beaucoup en commun


    • jjwaDal jjwaDal 23 juin 16:56

      @roman_garev
      Marie-France Garaud le disait en ces termes : « Vous ne pouvez pas plus être à moitié souverain, au sein de l’Europe, qu’une femme peut n’être qu’à moitié enceinte... » Ou on l’est ou on ne l’est pas. Les pays de l’U.E. ne sont pas des Etats souverains et le dire est enfoncer une porte ouverte.


    • V_Parlier V_Parlier 23 juin 21:56

      @sylvain
      « La russie aurait pu continuer a fournir du pétrole et des engrais a prix abordable si elle en avait envie »
      -> Euh... sans être payée et en le donnant de force ?


    • Lynwec 24 juin 09:52

      @sylvain

      Réfléchissez un peu. Un empire, ça écrase tout sous sa botte. Trois empires, ça s’équilibrerait et limiterait un peu la casse pour les pays dominés. Et puis, partir du principe que la Russie et la Chine adopteraient les mêmes méthodes dégueulasses, c’est un raisonnement un peu rapide qui fleure bon la mauvaise foi.


    • Captain Marlo Captain Marlo 24 juin 18:09

      @sylvain
      Autrement dit de nouveaux empires avec leurs colonies et leur sphères d’influences .Un seul empire ou trois, je ne sais pas ce qui est le mieux .

      Lisez l’article !
      Quand l’Occident met la main sur un pays, c’est pour le piller.


      Ce n’est pas le cas de la Russie et de la Chine. Ces deux pays considèrent que leur avenir dépend de la prospérité des autres pays des BRICS.

      — "La Russie fournira des céréales aux nations les plus pauvres d’Afrique et du Moyen-Orient. La Russie investira dans le développement économique interne et la réorientation du commerce vers des nations indépendantes des États-Unis."

      Voici de que fait la Chine en Afrique.


    • Captain Marlo Captain Marlo 24 juin 18:17

      @sylvain
      Ca reste aussi les producteurs de matières premières et d’engrais qui fixent leur prix . La russie aurait pu continuer a fournir du pétrole et des engrais a prix abordable si elle en avait envie . C’est simplement qu’elle préfère s’en mettre plein la panse, un peu comme tout le monde d’ailleurs

      Vous racontez n’importe quoi ! Les sanctions européennes contenaient la fin de toutes les importations venant de Russie. Alors que les USA continuent à importer des engrais russes. C’est l’Europe qui va être le dindon de la farce américaine.

      Cf « Un des objectifs cachés de la guerre : la ruine et le dépeçage de l’Europe »

      Cf « Installez-vous confortablement et assistez en direct au suicide de l’UE »

      "Si l’objectif des États-Unis est de renverser l’économie russe par des sanctions et de l’isolement, comment se fait-il que ce soit l’UE qui s’effondre économiquement ?

      Le spectacle stupéfiant de l’Union européenne (UE) en train de se faire hara-kiri au ralenti a de quoi marquer les esprits. Comme un mauvais remake de Kurosawa, le film traite en fait de la démolition de l’UE par les États-Unis, avec le détournement de certaines exportations de matières premières russes essentielles vers les États-Unis, au détriment des Européens.etc


    • Louis Louis 24 juin 18:22

      @Captain Marlo
      M’enfin captain puisque vous détestez tant « l’oxydant » qu’est-ce que vous attendez pour vous tirer en Russie ou mieux en Chine, la bas on ne voit jamais le soleil et les étoiles à cause de la pollution
      des paradis quoi !
       smiley


    • Xenozoid Xenozoid 24 juin 18:24

      @Louis

      toi,t’a jamais été à grenoble en été


    • Louis Louis 24 juin 19:03

      @Xenozoid
      et le clair de lune à Maubeuge !


    • Xenozoid Xenozoid 24 juin 19:06

      @Louis

      tous les chats sont aigris


    • Captain Marlo Captain Marlo 24 juin 19:20

      @Louis
      M’enfin captain puisque vous détestez tant « l’oxydant » qu’est-ce que vous attendez pour vous tirer en Russie ou mieux en Chine,

      Je ne déteste pas l’Occident, je déteste l’Otan et la soumission de l’Europe au suzerain américain. Je suis pour l’indépendance et la souveraineté de la France.
      Si nous étions un pays souverain, nous aurions des relations normales avec les pays des Brics et nous ne serions pas à l’entrée d’une crise gigantesque !
      Cf Charles Gave : « Vers un effondrement monétaire en Europe ? »

      Mais vous, qui aimez tant les USA et les Ukrainiens, qu’attendez-vous pour allez renforcer l’armée de Kiev ?? 


    • CATAPULTE CATAPULTE 24 juin 20:41

      @Captain Marlo
      .

      Si nous étions un pays souverain, nous aurions des relations normales avec les pays des Brics...


      ..
      Et la France a des relations tout à fait normales avec les BRICS.... sauf la Russie, bien sûr, mais ça n’est pas faute de l’avoir voulu... Puisqu’on s’y réfère toujours, De Gaulle n’aurait probablement apprécié l’invasion de l’Ukraine par la Russie...

    • Louis Louis 24 juin 22:35

      @Captain Marlo
      Ah mais suis bien en france épi les USA j’ai visité plusieurs fois en routard : le grand canyon, monument valley, yellowstone park , san francisco, death valley, le colorado, New Orleans ....
      La Russie que vous aimez tant, ya pas photo à coté
      Et vous captain qu’attendez vous pour rejoindre le groupe wagner ou les kadyrov boys
       smiley


    • jjwaDal jjwaDal 26 juin 09:41

      @V_Parlier
      Ce fut un épisode cocasse au milieu de cette horreur, de voir les caniches de l’empire confisquer les avoirs russes en toute illégalité et refuser aux Russes le droit d’invoquer le cas de force majeure pour demander tout bonnement à être payé pour leurs fournitures et donc contraints et forcés de demander le paiement en roubles. L’U.E. a non seulement illustré son nombrilisme pathologique mais aussi son manque total de réalisme et de prévoyance.


    • eau-mission eau-mission 26 juin 10:21

      @Louis

      Dans ton énumération, y’a presque que des trucs articialisés, non ?


    • CATAPULTE CATAPULTE 26 juin 21:56

      @V_Parlier
      .

      Euh... sans être payée et en le donnant de force ?


      .
      Non, après paiement et mise en place d’une procédure ad hoc de règlement. Les banques centrales disposent toujours de la faculté de solder entre elles les dettes internationales.

    • NiNi NiNi 27 juin 14:11

      @jjwaDal
      En faisant cela, les brillants (fau)cons de la flaque présidentielle américaine qui ne se déplace jamais sans serpillère ont condamné leur monnaie de singe…


    • NiNi NiNi 28 juin 18:44

      @jjwaDal
      Non seulement ils ne sont pas souverains, mais en plus ils ne sont pas dirigés…


  • roman_garev 23 juin 12:18

    Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a noté lundi que la décision de Vilnius était « sans précédent » et « une violation de tout et n’importe quoi ». 

    La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré que les actions « provocatrices » de Vilnius constituaient une violation des obligations juridiques internationales du pays visant à permettre le transit de marchandises entre la Russie et Kaliningrad. Elle a déclaré que la Russie considère cette démarche comme « ouvertement hostile » et que si la Lituanie ne lève pas immédiatement ces restrictions, la Russie se réserve le droit de « défendre ses intérêts nationaux. »

    Le chef de la commission russe pour la défense de la souveraineté de l’État, Andrey Klimov, a affirmé que la décision de la Lituanie était un acte d’« agression directe » contre Moscou et que si l’UE ne mettait pas son État membre au pas, la Russie aurait le champ libre pour « résoudre le problème du transit de Kaliningrad créé par la Lituanie par TOUS les moyens de son choix ».

    « Le blocus par la Lituanie, à la suggestion des pays occidentaux, en violation des normes et principes du droit international, du transit par son territoire vers la région de Kaliningrad d’un grand nombre de marchandises montre qu’on ne peut se fier non seulement aux déclarations orales des Ouest, mais aussi écrites. La Russie réagira certainement à de telles actions hostiles. Des mesures appropriées sont en cours d’élaboration dans un format interministériel et seront prises dans un proche avenir. Leurs conséquences auront un impact négatif sérieux sur la population lituanienne », a déclaré le Sécretaire du Conseil de sécurité de la Russie Nicolai Patrouchev.

    Washington et ses marionnettes européennes provoquent intentionnellement un conflit majeur entre l’OTAN et la Russie..


    • alinea alinea 23 juin 12:30

      @roman_garev
      J’ai entendu le président lituanien : il ne parlait pas de suggestion mais plutôt de sujétion !


    • leypanou 23 juin 13:09

      @roman_garev
      ce qui est drôle c’est que l’Allemagne est en train de supporter la décision stupide des sanctions avec l’approvisionnement en gaz réduit par la non-livraison par le Canada d’appareil Siemens bloqué : il n’y a pas plus crétins. que les dirigeants allemands actuels.
      Aux dernières nouvelles, ils sont en train de trouver une solution : la Russie doit bien rigoler avec des imbéciles pareils.


    • Ancien GE 23 juin 13:12

      @roman_garev Toujours amusant de voir le pitre du Kremlin parler de droit international quand on voit l’invasion russe en Ukraine contraire au droit international et à la Charte des membres de l’ONU .


    • roman_garev 23 juin 13:24

      @Ancien GE
      Amusez-vous davantage quand vous n’aurez plus à bouffer.
      Vous pouvez même rigoler, ça aide quand on a froid.
      Le piétinement des chartes de toutes espèces et du soi-disant droit international par les voyoux de l’espèce occidentale durant les décennies passaient et passent inaperçues par les trolls payés par ces mêmes voyoux...


    • sylvain sylvain 23 juin 14:08

      @roman_garev
      même un nationaliste forcené comme toi doit bien comprendre qu’en regard de l’invasion d’un pays, une restriction de transport aux frontières d’un état souverain n’est pas grand chose .
      La russie demande qu’on respecte les états souverains mais ne le fais pas elle même . Se dit menacée mais menace tout dans tous les sens, comme vous le faites ici . Critique le comportement impérialiste des EU pour mieux l’adopter elle même... ca commence a faire beaucoup comme délire de puissance


    • roman_garev 23 juin 15:12

      Je ne menace personne, je ne fais que prévoir l’état déplorable auquel vous serez voués suite à votre propre crétinisme abyssale.


    • sylvain sylvain 23 juin 15:37

      @roman_garev
      ne même pas assumer ses actions est la marque d’un esprit aussi pauvre que peu courageux


    • Pie 3,14 23 juin 21:25

      @roman_garev
      Vous êtes bien placé pour parler de trolls puisque vous en êtes un payé par Moscou.
      Quant à vos imprécations de cinglé nihiliste vous pouvez vous les mettre où je pense.


    • V_Parlier V_Parlier 23 juin 22:00

      @sylvain
      « une restriction de transport aux frontières d’un état souverain n’est pas grand chose » -> Sauf que la Lituanie n’a aucunement été lésée par la Russie. Donc avec ou sans droit international, elle fournit un prétexte pour aggraver la situation globale. Du genre : « envahi moi pour que tout le monde voit que tu es un grand méchant ».


    • V_Parlier V_Parlier 23 juin 22:06

      @Pie 3,14
      Vous êtes payé, vous êtes payé... le refrain qui vient quand on est à cours d’arguments. Je peux inventer aussi selon mon inspiration qui est payé par qui.


    • Lynwec 24 juin 10:04

      @sylvain

      Distance Washington-Bagdad à vol d’oiseau 9971 km. Menace directe et imminente d’invasion de l’armée irakienne déclassée au détriment des mangeurs de hot-dogs. On comprend l’absence de réaction de la « communauté internationale » lors des guerres en Irak ...

      Distance Kiev-Moscou 756 km à vol d’oiseau. Les deux pays sont frontaliers . Un missile nucléaire gentiment fourni par les bons offices des défenseurs de la paix auto-proclamés atteindrait Moscou en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire (ou presque) .
      Ne parlons pas des événements bactériologiques concoctés dans l’intérêt de tous dans les labos secrets.
      Devant une telle absence de danger immédiat pour la Russie, on comprend les réactions horrifiées devant l’invasion dont est victime un pays innocent ( on me souffle que depuis 2014 il y avait une guerre au Donbass, enfin une campagne d’extermination en fait... mais ça doit paraître très secondaire aux yeux de certains...)


    • Captain Marlo Captain Marlo 24 juin 18:41

      @Ancien GE
      Toujours amusant de voir le pitre du Kremlin parler de droit international quand on voit l’invasion russe en Ukraine contraire au droit international et à la Charte des membres de l’ONU .

      Ce qui est amusant c’est de voir des occidentaux qui ne disent rien aux USA, alors que depuis 200 ans les USA envahissent tous les pays qui leur conviennent, sans se soucier du Droit international, et qui font des cacas nerveux quand la Russie défend les populations russophones de Crimée et du Donbass !

      "Pourquoi l’intervention de la Russie en Ukraine est légale au regard du droit international. La Russie a exercé son droit de légitime défense"



    • CATAPULTE CATAPULTE 24 juin 19:30

      @Captain Marlo
      .

      depuis 200 ans les USA envahissent tous les pays qui leur conviennent, sans se soucier du Droit international, 


      .
      C’est faux, bien sûr... Ce que l’UPR appelle « invasion », c’est par exemple la victoire sur le Japon en 1945, alors que le Japon avait auparavant, en 41, agressé les USA et alors qu’il refusait de capituler...
      Les Américains ont pour habitude de mener des opérations armées et de quitter ensuite le pays... la France, en 45 ; l’Afghanistan en 2016 ; la Syrie en 2018... etc...
      L’UPR saura-t-elle faire la différence avec l’invasion, la destruction et les massacres d’Ukraine ? 

    • CATAPULTE CATAPULTE 24 juin 19:35

      @Captain Marlo
      .

      la Russie défend les populations russophones de Crimée et du Donbass !


      .
      C’est faux... encore... Les populations russophones de Crimée et du Donbass n’étaient pas plus menacées par les Ukrainiens que les autres population russophones d’Ukraine...
      D’autant moins que tous les Ukrainiens ou presque sont russophones... même la télé ukrainienne... Selon les rapports de l’OSCE, on ne déplore pas plus de victimes du côté des russophones du Donbass que parmi les Ukrainiens...

    • CATAPULTE CATAPULTE 24 juin 19:37

      @Captain Marlo
      .

      « Pourquoi l’intervention de la Russie en Ukraine est légale au regard du droit international. La Russie a exercé son droit de légitime défense »


      .
      C’est faux... décidément...
      Pour exercer son droit de légitime défense, un état doit d’abord être agressé... Or, ni l’Ukraine ni personne n’a jamais agressé la Russie... qui joue la victime pour abuser du droit...

    • CATAPULTE CATAPULTE 24 juin 19:43

      @V_Parlier
      .

      Sauf que la Lituanie n’a aucunement été lésée par la Russie


      .
      C’est vrai. Mais l’invasion de l’Ukraine par la Russie constitue un précédent et une menace réelle pour la Lituanie. Logiquement, la Lituanie exprime sa solidarité avec l’Ukraine, une solidarité préventive. Une prudence justifiée par le passage à l’acte de la Russie en Ukraine.

    • CATAPULTE CATAPULTE 24 juin 19:55

      @V_Parlier
      .

      Vous êtes payé, vous êtes payé... le refrain qui vient quand on est à cours d’arguments.


      .
      C’est vrai !
      .

      ici : « si l’UPR ne représentait rien, on ne vous payerait pas depuis des années sous divers pseudos, pour essayer de la démolir et de la salir. »

      .
      ici : « Vous touchez combien pour chacun de vos commentaires contre l’UPR ? ça paye bien ? »
      .
      ici  : « Si l’UPR ne représentait rien, on ne vous payerait pas pour venir la démolir sur Avox. »
      .
      Comme on peut le voir, un phénomène très courant... à l’UPR...


    • CATAPULTE CATAPULTE 24 juin 19:59

      Précisons, à toute fin utile, qu’étant donné la misère de l’UPR, on peut soupçonner la photocopieuse de n’être motiver que par la bêtise et le fanatisme... forcément pas par l’argent... 


    • jjwaDal jjwaDal 24 juin 20:08

      @CATAPULTE
      On se souvient tous en effet qu’en 1999, la Serbie a lâchement agressée l’OTAN qui a dû user de son droit de légitime défense pour la bombarder pendant 78 jours...
      Vous nous prenez pour des buses ? L’OTAN a déversé 23 000 sur la Serbie suite au « massacre » de 45 kosovars prétendument par la police Serbe.
      Officiellement il est venu en aide au Kosovo pour lui éviter un massacre, suite à ces 45 homicides. Qu’on fait les russes d’après vous de si différent ?
      En comparaison le Donbass était sous le feu ukrainien depuis 8 ans et on compte les homicides par milliers du côté des « séparatistes ».


    • jjwaDal jjwaDal 24 juin 20:09

      @jjwaDal
      23000 bombes bien sûr.


    • V_Parlier V_Parlier 24 juin 20:52

      @CATAPULTE
      Une prudence, une prudence... je trouve que ça ressemble plutôt à une tentation qu’à de la prudence, si on considérait que la Russie avait des vues sur la Lituanie.


    • CATAPULTE CATAPULTE 24 juin 23:23

      @jjwaDal
      .

      On se souvient tous en effet qu’en 1999, la Serbie a lâchement agressée l’OTAN


      .
      ...une assertion idiote censée répondre à quoi ?

    • CATAPULTE CATAPULTE 24 juin 23:30

      @V_Parlier
      .

      ça ressemble plutôt à une tentation


      .
      Une prudence active, certes... et une action préventive qui vise probablement à suggérer à la Russie qu’on est prêt à anticiper ses audaces. Leçon retenue de l’invasion surprise de l’Ukraine. A anticiper ses audaces et à se montrer aussi audacieux. Aussi audacieux car après tout, cette prévention de la Lituanie est avant tout audacieuse.
      .

      si on considérait que la Russie avait des vues sur la Lituanie.


      .
      L’heure n’est plus à spéculer sur les intentions de la Russie. Il est raisonnable désormais de la croire capable de tout.

    • Pinkette234 Pinkette234 25 juin 04:04

      @roman_garev
      c’est l’OTAN qui fiche le bazar partout dans le monde avec parfois l’aide des occidentaux .Les USA sont nos alliés ,alors il faut O-BE-IR !!!

      Il paraît que le général de Gaule s’était retiré de ce machin et c’est Sarkozy qui nous y a remis...


    • CATAPULTE CATAPULTE 25 juin 19:21

      @Pinkette234
      .

      c’est l’OTAN qui fiche le bazar partout dans le monde avec parfois l’aide des occidentaux


      .
       !!!
      Non dénué d’humour... en souhaitant qu’il s’agisse bien de ça...

    • jjwaDal jjwaDal 26 juin 09:50

      @CATAPULTE
      C’était de l’humour évident. Vous avez le droit de mettre en lumière le fait que la Russie a agressé un pays qui ne l’avait pas attaqué sur son territoire, mais a minima elle a fait ce que l’OTAN a fait en Serbie (je pense que c’est très substantiellement différent).
      L’OTAN est une association chargée de protéger les pays membres en cas d’attaque de l’un d’entre eux dit la charte.
      La Serbie n’avait attaqué aucun membre de l’OTAN et donc pas l’OTAN.
      La Russie a estimé que les populations du Donbass, canardée depuis 8 ans allait connaître un assaut majeur et donc ils ont imité ce qui a été fait de nombreuses fois par les USA et ses caniches sans que ça choque alors.


    • CATAPULTE CATAPULTE 26 juin 18:18

      @jjwaDal
      .

      mais a minima elle a fait ce que l’OTAN a fait en Serbie


      .
      C’est au contraire très essentiellement différent.
      L’OTAN a lâché quelques bombes et est reparti après obtention du résultat souhaité, le retrait des troupes serbes du Kosovo...
      La Serbie n’a pas été privé de sa souveraineté ni de son territoire... et les troupes de l’Otan n’ont rien envahi... Pas un seul orteil otanien sur le sol serbe pour en prendre possession...
      Et alors que les exactions serbes contre les Kosovars se multipliait depuis 1989, les exactions ukrainiennes contre les séparatistes du Donbass étaient quasi-inexistantes car les uns et les autres étaient séparés par une zone de tranchées infranchissable...
      Les Serbes vivent en Serbie après 1999 comme avant 1999... ce ne serait pas le cas des Ukrainiens si l’issue de la guerre venait à leur être défavorable...
      La situation est toute différente pour les Ukrainiens de ce point de vue... Un territoire amputé, envahi et détruit... une population massacrée par un pilonnage incessant et imprécis... Le déni d’existence même de l’Ukraine par les Russes alors que les Serbes n’ont jamais été niés par les Occidentaux, bien au contraire... les Américains leur ont même payé des ponts tout neufs après le départ de Milos...

    • NiNi NiNi 28 juin 19:04

      @CATAPULTE
      "L’OTAN a lâché quelques bombes

      (…)"
      Autant prendre ça pour un propos d’ivrogne cathodique qui raconte n’importe quoi.
      S’il dessaoule, il pourra aller jeter un coup d’œil aux conclusions du rapport Greif sur Srebrenica…


  • Massada Massada 23 juin 13:02

    On assiste en Syrie à des frappes aériennes d’ultra-précision, chaque semaine, visant des transports d’armes iraniennes dans ce pays, des concentrations de Gardiens de la Révolution khomeyniste et du Hezbollah, et des batteries de missiles antiaériens fournies par Poutine.

       

    Ces opérations se soldent par un taux de réussite de 100% et sans pertes pour l’Armée israélienne.

      

    La confrontation directe d’Israël – pour le moment au niveau diplomatique et par recours aux menaces – avec la Russie de Poutine et son contingent déployé en Syrie devient de plus en plus probable.


    • Clocel Clocel 23 juin 13:05

      @Massada

      Y’a-t-il un journaliste que vous n’avez pas encore tué qui pourrait confirmer vos délires grotesques ?


  • Massada Massada 23 juin 13:47

    Le blocus russe des ports ukrainiens de la mer Noire a mis à l’arrêt les exportations de céréales du 4e plus grand exportateur mondial de blé et de maïs, menaçant l’approvisionnement alimentaire de nombreux pays.

      

    Or, ces pénuries alimentaires risquent d’entraîner non seulement des famines, mais aussi d’affaiblir la résistance des populations exposées aux maladies infectieuses à cause d’une nutrition déficiente.

     

    Ce blocus russe signifie que Poutine ajoute au crime contre l’humanité contre les Ukrainiens la plus immense prise d’otage de l’histoire. Environ huit-cents millions d’êtres humains sont menacés de famine et sont otages de Poutine.


    • xana 23 juin 14:41

      @Massada
      Trop drôle Massada !
      Encore !


    • jjwaDal jjwaDal 23 juin 17:03

      @Massada
      Ils n’ont pas miné les ports ukrainiens que je sache, même si ce minage est une conséquence de leur agression. Faux problème vu que les russes ont eu une récolte exceptionnelle et peuvent compenser largement le manque venant de l’ukraine. Ce ne sont pas les pénuries physiques qui sont à craindre mais bien plus la réaction des marchés qui ont fait flamber les prix et les réflexes protectionnistes.
      Si l’U.E. refuse d’acheter des engrais russes elle produira moins, exportera moins et on attribuera ce manque à la Russie. Eux acceptent de vendre, c’est nous qui refusons d’acheter.


    • Lynwec 24 juin 10:08

      @xana

      Encore un défenseur de l’impossible, du genre à claironner partout le droit des peuples à conserver leur propre terre et à crier son indignation devant les invasions ( bon, pas celles du sponsor américain, faut pas mordre la main qui vous nourrit, quand même...) , tout en défendant bec et ongles ceux qui ont commis exactement le même vol aux dépens des habitants légitimes de la Palestine.
      Le ridicule ne tue pas (mais il fait bien rire, c’est déjà ça...)


    • Captain Marlo Captain Marlo 24 juin 18:34

      @Massada
      Le blocus russe des ports ukrainiens de la mer Noire a mis à l’arrêt les exportations de céréales du 4e plus grand exportateur mondial de blé et de maïs, menaçant l’approvisionnement alimentaire de nombreux pays.

      Ce sont les Ukrainiens qui ont installé des mines en mer pour que les navires russes ne puissent pas approcher. Et ils refusent de les enlever. Cf « La Russie démonte le mythe du “blocus céréalier” de l’Ukraine avec l’aide de la Turquie. »

      D’ailleurs les pays qui se sont réunis au sommet des Brics savent très bien que vous racontez des salades : "la Russie, la Chine, l’Inde, le Bangladesh, l’Égypte, les Émirats arabes unis et l’Uruguay à leur nouvelle banque de développement (NDB). En mai, lors de débats au niveau des ministères des Affaires étrangères, l’Arabie saoudite, l’Argentine, l’Égypte, l’Indonésie, le Kazakhstan, le Nigeria, les Émirats arabes unis, le Sénégal et la Thaïlande ont été ajoutés aux cinq membres des BRICS. Les dirigeants de certaines de ces nations seront reliés au sommet de Pékin."


        « Les BRICS développent une monnaie de réserve mondiale »

      « Le système russe de messagerie financière est prêt pour les BRICS – Poutine »


    • sylvie 24 juin 18:52

      @Captain Marlo
      de toutes façons, le bosphore est bloqué par la Turquie, donc rien n’entre rien ne sort.


    • Captain Marlo Captain Marlo 24 juin 19:22

      @sylvie
      de toutes façons, le bosphore est bloqué par la Turquie, donc rien n’entre rien ne sort.

      Meuuh non ! Vous avez regardez les documents que j’ai mis en lien ?


    • Attila Attila 24 juin 19:39

      @sylvie
      Les bateaux de guerre, oui, mais pas la marine de commerce, si je ne me trompe pas.

      .


    • CATAPULTE CATAPULTE 24 juin 20:09

      @Captain Marlo
      .

       « Les BRICS développent une monnaie de réserve mondiale »


      .
      Ridicule... Il faut des années voire des décennies pour développer une monnaie de réserve mondiale. Qui plus est, il faut une économie solide et puissance, pas une économie en développement... Une monnaie de réserve est une monnaie stable en valeur. Pour ça, elle doit être adossée à une économie stable en valeur aussi et sure en perspective...

  • Massada Massada 23 juin 14:02

    Le procureur général américain Merrick Garland a indiqué mardi que les États-Unis allaient mettre en place une équipe pour aider les autorités ukrainiennes à enquêter sur les crimes de guerre commis par l’armée russe, et que celle-ci serait dirigée par un célèbre chasseur de nazis.

      

    Lors d’une visite surprise en Ukraine, Merrick Garland a ainsi précisé que l’équipe chargée d’établir les responsabilités dans les crimes de guerre serait dirigée par Eli Rosenbaum, qui travaille depuis 36 ans au ministère de la Justice et qui a précédemment dirigé les efforts américains pour identifier et expulser les criminels de guerre nazis.


    • xana 23 juin 14:47

      @Massada
      Les Russes doivent trembler dans leurs pantalons, j’imagine ?
      En supposant que cette « équipe » pour aider les autorités Ukrainiennes soit constituée avant l’effondrement de l’Ukraine, évidemment...
      Et aussi ça sous-entend que les USA vont vaincre la Russie pour imposer (leurs) vos décisions ?


    • Lynwec 24 juin 10:11

      @xana

      On imagine aisément la totale impartialité d’une telle équipe, mise en place par les héritiers de ceux qui ont largué deux bombes atomiques sur des objectifs civils avec les résultats qu’on nous décrit dans les livres d’histoire ...
      Le crime de guerre, dans le droit US, c’est toujours chez les autres ...


  • xana 23 juin 14:42

    Mais pas les criminels de guerre israhelliens, tout de même ?


  • sylvain sylvain 23 juin 14:44

    elle-ci serait dirigée par un célèbre chasseur de nazis.

    ben il doit plus être tout jeune le chasseur . Blague a part, si il y a bien un pays qui n’a rien a dire a la russie ni a personne en fait de crimes de guerre, c’est bien les EU


  • Martin 23 juin 14:45

    Deux remarques pour l’instant : 1) On ne peut comparer la Yougoslavie à l’Ukraine. La Yougoslavie étaient une fédération et non un pays ; Croatie, Serbie, Slovénie, Bosnie-Herzégovine, Macédoine, la constitution yougoslave stipulait que chaque république avait le droit de quittée la fédération. Et s’agissant du Kossovo, certes cette région faisait partie de la Serbie mais il faut préciser qu’elle était fortement autonome avant la politique répressive de Milosevic, une si grande autonomie qu’elle avait presque le même statut que les républiques voisines ; c’était d’ailleurs le désirs depuis longtemps de ce fonder en république (pour info la population est à 80% albanaise musulmane ; dans le Donbass la population d’origine russe est à 40%). Et 2) Les criméens en 1991 ont majoritairement voté (faible majorité  54 %  mais majorité tout de même) pour l’indépendance avec l’Ukraine, autrement dit pour la séparation d’avec la Russie. Sur le reste, si j’ai le temps, je vous répondrai, car bon nombre de choses dans votre article sont soit erronées soit jonglant avec des demi-vérités.

    Bien à vous


  • Martin 23 juin 14:46

    Je corrige : était une fédération


  • Martin 23 juin 14:49

    Je corrige toutes les fautes :

    Deux remarques pour l’instant : 1) On ne peut comparer la Yougoslavie à l’Ukraine. La Yougoslavie était une fédération et non un pays ; Croatie, Serbie, Slovénie, Bosnie-Herzégovine, Macédoine, la constitution yougoslave stipulait que chaque république avait le droit de quitter la fédération. Et s’agissant du Kosovo, certes cette région faisait partie de la Serbie mais il faut préciser qu’elle était fortement autonome avant la politique répressive de Milosevic, une si grande autonomie qu’elle avait presque le même statut que les républiques voisines ; c’était d’ailleurs le désir depuis longtemps de se fonder en république (pour info la population est à 80% albanaise musulmane et dans le Donbass la population d’origine russe est à 40%). Et 2) Les criméens en 1991 ont majoritairement voté (faible majorité — 54 % — mais majorité tout de même) pour l’indépendance avec l’Ukraine, autrement dit pour la séparation d’avec la Russie. Sur le reste, si j’ai le temps, je vous répondrai, car bon nombre de choses dans votre article sont soit erronées soit jonglant avec des demi-vérités.

    Bien à vous


    • jjwaDal jjwaDal 23 juin 17:12

      @Martin
      J’ai procédé par analogie, chaque situation étant particulière. Mais si j’ai commis des inexactitudes, merci de nous les mettre en lumière.
      Je m’informe essentiellement auprès de citoyens US, la plupart militaires ou ancien militaires ou agents de renseignements, certains (géo)politologues également. Pour l’aspect historique tout est toujours bien plus complexe que le roman que les uns comme les autres veulent nous faire croire.
      J’essaie de tisser mon chemin de compréhension dans tout ça.


    • CATAPULTE CATAPULTE 23 juin 21:12

      @Martin
      .

       La Yougoslavie était une fédération et non un pays


      .
      L’Allemagne est une fédération et, en même temps, un pays...
      La Yougoslavie fut bel et bien un pays parce qu’elle eu une véritable existence nationale sous la férule rassembleuse de Tito. 

    • roman_garev 24 juin 10:42

      @Martin
      « La Yougoslavie était une fédération et non un pays »,
      Essayez de dire aux États-Unis, à la Russie, à l’Allemagne, à la Suisse, etc. qu’ils ne sont pas des pays.


    • Martin 24 juin 11:36

      @CATAPULTE
      Bonjour Catapulte,
      j’ai précisé ce qu’il en était de la constitution Yougoslave.
      La Yougoslavie n’était pas un pays mais une fédération de républiques.
      L’Allemagne est une fédération de régions ?


    • Martin 24 juin 11:44

      @roman_garev
      Mais essayez de dire aux Slovène, aux Croates, qu’ils ne sont pas des pays. 
      Enfin, vous le savez bien, toutes les fédérations ne sont pas de même acabit.


    • Martin 24 juin 11:45

      @roman_garev
      Corrections :
      Mais essayez de dire aux Slovènes et aux Croates, que la Slovénie n’est pas un pays, que la Croatie n’est pas un pays. 

      Enfin, vous le savez bien, toutes les fédérations ne sont pas de même acabit.


    • Martin 24 juin 11:48

      @CATAPULTE
      Que diriez-vous de L’URSS, était-ce un pays ?


    • Martin 24 juin 11:49

      @roman_garev
      Et que diriez-vous de l’URSS, était-ce un pays ?


    • roman_garev 24 juin 11:50

      @Martin
      Demain on pourrait le dire aussi à l’Écosse, à la Catalogne, et pourquoi pas à la Corse ou à l’Alsace, non ?
      Y a rien de constant sur la carte du globe. Il s’avère que le vainqueur a toujours des meilleurs arguments pour la changer une fois de plus.


    • roman_garev 24 juin 11:54

      @Martin
      « Et que diriez-vous de l’URSS, était-ce un pays ? »
      Bien sûr. Z’avez des doutes ?
      L’Empire russe, ensuite l’URSS, puis la fédération de Russie, c’est toujours le seul et même pays. Je dirai même, toute une civilisation à part, ne vous en déplaise.


    • Martin 24 juin 14:03

      @roman_garev
      Voulez-vous dire que la Russie n’est pas un pays ?


    • Martin 24 juin 14:04

      @Martin
      Un lapsus. Je voulais dire : la fédération russe.


    • Martin 24 juin 14:06

      @roman_garev
      Vous dîtes : L’Empire russe, ensuite l’URSS, puis la fédération de Russie, c’est toujours le seul et même pays. Je dirai même, toute une civilisation à part, ne vous en déplaise.

      Bien, je vois le genre.
      Demandez à la Pologne, la Hongrie, s’ils ne sont pas des pays.
      Bien à vous


    • CATAPULTE CATAPULTE 24 juin 20:37

      @Martin
      .
      Il y a nation dès qu’il y a sentiment national...
      l’URSS n’était donc pas un pays mais la Russie en est un... c’est moins sûre pour la Fédération de Russie. Pour la Yougo, c’est indéniable, un pays qui a accouché d’autres pays. Un pays de peuples dont la lutte solidaire contre l’oppresseur Austro-hongrois, au Nord et Turc au Sud a fait une nation à part entière. La nation est une notion toute relative qui se définit essentiellement en rapport à son environnement immediat. Un environnement perçu comme différent voire hostile...


    • Martin 24 juin 22:22

      @CATAPULTE
      Sans épuiser ici le sujet il nous faut nuancer : En France dans certaines régions le sentiment national n’est apparu que dans le courant du XXème siècle. en France l’Etat nation a mis du temps pour se cristalliser (la simple lecture de Cheval d’Orgueil nous le fait savoir). Mais la France est tout de même née avant la Yougoslavie. La Yougoslavie n’est née qu’en 1918 lorsque des royaumes slaves (les slaves du sud) s’unirent après l’éclatement de l’empire austro-hongrois, s’unirent pour être plus forts contre la prédation de certains voisins . Mais cela n’a pas été de gaîté de cœur pour la Slovénie et la Croatie qui ont du se fondre dans le royaume Serbe (site Hérodote.net). Ni les Serbes, ni les Slovènes, ni les Croates, ne se sont considérés appartenant au même peuple et ce depuis fort longtemps. Je lis dans ce site Hérodote.net (un site d’Histoire) qu’avant 1918 : Ces différents peuples ont toujours vécu en paix les uns avec les autres mais sans jamais cohabiter dans le même État. Signalons aussi que considérer le Kossovo comme une région de la Serbie et non de la Croatie ni de la Slovénie, révèle que ces républiques ont eu chacune leur propre fondation dans l’histoire ancienne. Autrement dit on ne peut définir la Yougoslavie comme une nation, mais comme un genre de fédération : une union de république qui forme un genre d’Etat (une même armée par exemple), auquel la Serbie dominait, chose qui gênait les républiques unis à la Serbie et d’avantage à l’époque de Milosevic qui ne voulait plus d’une Yougoslavie mais d’une grande Serbie. 
      Quant à cette histoire d’URSS, je lançais surtout une pic à Garev. Il considère que l’URSS est un pays comme il considère que la fédération russe, aussi, est un pays, alors qu’il est évident que la Russie est un pays et non l’URSS ni la fédération Russe.

      Bien à vous


Réagir