mercredi 28 novembre 2018 - par Dr. salem alketbi

L’Affaire Khashoggi et les Médias de Goebbels

JPEG

Les campagnes médiatiques féroces se poursuivent contre l'Arabie saoudite dans le contexte de l'affaire Khashoggi, ne laissant aucune place à la spéculation sur les objectifs réels de cette chasse aux sorcières dans les médias. La question n’a rien à voir avec la justice, elle a tout à voir avec le règlement des comptes avec les jeunes dirigeants saoudiens.

Les chaînes satellites financées par le régime qatari et l'organisation terroriste des Frères musulmans continuent d'attaquer les dirigeants saoudiens et de répandre des mensonges sur l'implication dans l'assassinat de Khashoggi afin d'influencer l'opinion publique arabe et musulmane, en utilisant la technique du "grand mensonge" créée par la propagande nazie du ministre Joseph Goebbels, c'est-à-dire répéter un mensonge assez souvent et cela devient la vérité.

La page des médias sociaux d'une organisation terroriste a partagé une image montrant une photo du défunt journaliste saoudien Jamal Khashoggi sur une boîte de conserve de viande, dans un mépris flagrant pour la dignité humaine et un mépris excessif pour les sentiments de sa famille et de ses proches.

Toutes ces chaînes satellites ont oublié l’actualité mondiale pendant plus d’un mois. Elles ont quitté leur principale cause, ou ce qu'ils prétendent être leur cause, pour lancer une campagne tous azimuts contre l'Arabie saoudite. La haine est le moteur des médias qataris et terroristes, et non des droits de l'homme.

Malheureusement, le cas de Khashoggi est devenu la cause célèbre des ennemis du royaume. Malheureusement, tout ce qui a été publié par les autorités saoudiennes officielles fait l’objet de rejet et de critiques et tout ce que dit la partie turque est le bienvenu.

Les médias qataris et des Frères musulmans ont abandonné le professionnalisme au profit du fanatisme. Ils se sont rangés derrière une idée spécifique qu'ils défendent indépendamment de tout, sans connaître les faits qui les entourent. Vous avez parfois le sentiment qu’ils ont perdu contact avec la réalité et ont construit un monde imaginaire.

Ces médias qataris sont surpris par le soutien du peuple saoudien à ses dirigeants. Ils tentent donc de l'influencer en pensant que cela pourrait apporter un changement dans les principaux pays de la région dotés d'une influence mondiale.

Le fait est que les organisations terroristes et le régime qatari s'attendaient à ce que la position de l'Arabie saoudite soit sapée par une campagne médiatique, oubliant que le royaume a de l'expérience dans le traitement du ciblage par les médias.

Des campagnes médiatiques ciblées ont été organisées depuis la période coloniale jusqu'à la guerre froide, mais de nos jours, elles ont tendance à être absurdes et incontrôlables. Les cotes d’Aljazeera sont plus faibles que jamais. Peut-être qu'elle a moins de téléspectateurs que d’employés.

Ayez pitié des gens, arrêtez de nuire à la mémoire de Khashoggi, de sa famille et de ses proches, et laissez la justice s'en tirer à bon escient.



8 réactions


  • rogal 28 novembre 2018 18:05

    Goebbels n’était pas Hitler, mais comment refuser à l’auteur le point Godwin ?


    • Zolko Zolko 29 novembre 2018 14:20

      @rogal : je crois bien que le postulat de Godwin concerne les Nazis en général, dont Goebbles était, donc le point Godwin est valide. L’auteur sera content, il en fait collection.


  • waymel bernard waymel bernard 28 novembre 2018 18:06

    L’Arabie Saoudite a beau pendre ou découper en morceaux ses opposants, massacrer au Yémen, financer l’islam bestial et fanatique, elle conserve des amis.


  • sls0 sls0 28 novembre 2018 18:12

    Khashoggi s’est auto découpé, il a fait fait venir le médecin de SBM et ses sbires au consulat prétexant une vente tuperware. Tout ça pour faire remonter l’audience de la télévision Quatari.

    Ca se tient comme histoire, du moins aussi bien que l’histoire de l’auteur.


  • velosolex velosolex 28 novembre 2018 22:35

    L’envie de sortir intact , et non en tranches coupés, d’une ambassade saoudienne, peut expliquer qu’on écrive ce genre d’article.

    Mais l’individu restera longtemps en état de choc et peut dériver vers le syndrome de Stockholm. 


  • covadonga*722 covadonga*722 29 novembre 2018 09:12

    yep on espère pour Carlos que le cheikh pardon le chèque est conséquent .


  • Nobody knows me Nobody knows me 29 novembre 2018 11:54

    Toutes ces chaînes satellites ont oublié l’actualité mondiale pendant plus d’un mois. Elles ont quitté leur principale cause, ou ce qu’ils prétendent être leur cause, pour lancer une campagne tous azimuts contre l’Arabie saoudite.

    En effet, ils pourraient parler du désastre en cours au Yemen, provoqué par l’Arabie Saoudite et soutenu par tous nos larbins de chef d’état occidentaux...

    Le fait est que les organisations terroristes et le régime qatari s’attendaient à ce que la position de l’Arabie saoudite soit sapée par une campagne médiatique, oubliant que le royaume a de l’expérience dans le traitement du ciblage par les médias.

    Sauf que les ciseaux d’Anastasie se sont transformés en tronçonneuse...


  • Emohtaryp Emohtaryp 29 novembre 2018 13:22

    Le boucher de Ryad va finir comme ça, battu à mort, torturé, lapidé, découpé en rondelle et broyé pour compost ( mauvais compost..).... La barbarie a un visage hideux et bestial, celui du diable... Cessez vos bobards le propagandiste nauséabond, ils ne trompent personne, nos salopards de dirigeants qui fricotent avec cette ORDURE sont aussi des ORDURES qui lui vendent des armes pour massacrer la population du Yemen et d’ailleurs.... L’heure de la facture va bientôt sonner, elle va être très lourde...


Réagir