lundi 23 août - par Gérard Luçon

L’Afghanistan vu autrement

Ainsi que je l’ai mentionné sur les réseaux sociaux, je ne suis pas un spécialiste de ce pays, ce qui fait que je ne rentre pas en concurrence avec tous ces spécialistes des médias sortis dernièrement du chapeau …

Par contre j’ai des amis et contacts qui ont des choses à dire, à raconter, comme Dan Tomozei-Dimian, un journaliste roumain basé en Chine et qui s’est rapproché d’un de ses amis, Khalid Wardak, afghan et ancien journaliste, devenu entrepreneur à Kaboul où il est actuellement.

Khalid, à Kaboul {JPEG}

 

La réalité en Afghanistan :

On ne s’attendait pas à une situation aussi paisible et sûre que celle que nous avons actuellement

Diplômé de la Faculté des Lettres de Kaboul, ancien journaliste en Afghanistan et en Chine, Khalid Wardak (30 ans), est actuellement un entrepreneur dans la capitale afghane et en parallèle il continue ses études. Il a quitté la zone des médias, mais il est resté attentif à la réalité dans son pays. De plus, ces dernières années, il s’est engagé dans la vie publique en Afghanistan.

Ami et ancien collègue, Khalid a accepté de répondre aux questions sur l'actualité en Afghanistan, d’expliquer en étant sur place ce qui est présenté au monde et vu dans l'optique occidentale, en particulier.

Je te salue, Khalid. Je te remercie de l'ouverture que tu nous offre de parler de ce qui se passe dans ton pays. Il est important de connaître votre point de vue, comme vous percevez les événements.

Je te dis ce qui se passe en Afghanistan dans la position du témoin. Non seulement les médias occidentaux, mais aussi les médias chinois et d'autres pays, abordent et promeuvent ce qui se passe de manière négative. Bien sûr, ils ont leurs propres opinions et intérêts. Les médias chinois tente en permanence de mettre la responsabilité aux États-Unis, à l'Union européenne et à l'OTAN.

Qu'est-ce qui est réel et ce qui est faux dans les images présentées dans la presse occidentale sur le désespoir des habitants de quitter l'Afghanistan ?

Le fait est que la plupart des personnes qui ont travaillé avec le gouvernement américain et avec l'OTAN tentent de quitter l'Afghanistan parce que les pays américains et l'OTAN leur ont dit que s'ils veulent partir ils peuvent les aider. Les images de l'aéroport sont réelles, mais il n'y avait pas des personnes qui ont travaillé avec les États-Unis. Ce sont des habitants qui vivent autour de l'aéroport, qui pensaient qu'en allant à l'aéroport ils pourraient aller aux USA. La plupart d'entre eux ont cru pouvoir profiter de la situation, de là des bousculades, et un grand nombre de personnes. Pourquoi cela arrive-t-il ? Parce que, avec le premier vol, certains habitants du coin ont eu la chance de partir aux États-Unis, à cause de cela il y a encore en ce moment de nombreuses personnes à l'aéroport, mais toutes sont des personnes vivant à proximité de l'aéroport, et tout ça est lié à la mauvaise gestion par les États - Unis.

Je tiens à mentionner qu'il n'y a pas de risque ni de menace pour les personnes qui veulent partir, mais ils prétendent simplement être menacés. Les talibans ont dit et promis de ne pas menacer ceux qui travaillaient avec les forces américaines et l'OTAN. Mais en même temps il n’est pas facile de faire confiance aux talibans.

Quelle est l'ambiance parmi les habitants : la joie ou la tristesse parce que les Américains sont partis ?

C'est une question très importante. Je peux dire que certains sont heureux et d’autres sont tristes. Les gens qui travaillent avec le gouvernement, par exemple, les étudiants, les journalistes, les propriétaires ou les travailleurs des médias et du social, les „activités civiles”, les femmes, n’étaient pas tranquillisés car ils pensaient que les talibans diminueraient leurs activités. Mais maintenant, ils sont plus calmes parce que les talibans ont beaucoup changé.

Même moi, je déteste les talibans, mais maintenant leur comportement est bon, ils ont appelé tous les employés du gouvernement à revenir. Ils ont appelé toutes les femmes et les filles à retourner au travail et à leurs études. Même ils ont donné un moral spécial aux femmes travaillant dans le secteur de la santé. La plupart des gens apprécient leur comportement jusqu'à présent. Je pense que, la semaine dernière, et depuis que l'Afghanistan est tombé, personne n'a été tué dans cet énorme changement de pouvoir.

Comment considères-tu le comportement des talibans par rapport à la population, en particulier à Kaboul ?

Leur comportement est bon jusqu'à présent, ils apportent des changements positifs dans la sécurité à Kaboul. Maintenant la situation est assez paisible, Daniel, nous ne nous attendions pas à une situation aussi calme et sûre que celle que nous avons maintenant.

Te sens-tu menacé, as-tu peur ?

Non, je n'ai pas peur. Aujourd'hui, j’ai parlé à de nombreux talibans et leur comportement est pacifique.

Quelle est et quelle sera la situation des femmes ? C'est l'un des sujets que les médias occidentaux promeuvent pour critiquer les forces talibanes !

C'est une question très importante. À ce stade, la situation est plutôt bonne, les talibans disent qu'ils sont dédiés aux droits des femmes, toutes les filles allant dans leurs écoles et leurs universités.

Selon toi, quels sont les partenaires de dialogue dans lesquels les Talibans ont confiance : la Chine, la Russie, l'Union européenne, les États-Unis ?

Je pense que tous les pays que vous avez mentionnés ont un intérêt pour les talibans. Les États-Unis et l'Union européenne sont très importants pour les Talibans et les Afghans. Les personnes en Afghanistan n’ont pas trop confiance en la Russie et la Chine qui jouent un double jeu plutôt déroutant.

Comment penses-tu que les événements en Afghanistan évolueront dans les mois à venir ?

Nous ne savons pas. Nous sommes confus. Les partis politiques qui négocient maintenant, disent pour la plupart avoir essayé de faire un gouvernement fort et stable, que tous les partis politiques peuvent soutenir et qui sera responsable de la paix, de l'économie et autres.

Quelle est la situation des systèmes de communication à Kaboul et en Afghanistan ? Je parle de la téléphonie Internet et mobile ?

Le système de communication est très bon, toutes les personnes ont accès à Internet, nous n'avons pas vu de restrictions sur Internet et sur les réseaux sociaux. 95% de l'Afghanistan a accès aux services de téléphonie mobile ou fixe.

Et une dernière question, Khalid. Comment vois-tu la situation en Afghanistan par rapportau Pakistan et à l’Inde ?

Le Pakistan soutient les talibans, le Pakistan a créé le groupe terroriste taliban et le Pakistan soutient directement les talibans. Tous les dirigeants des talibans ont été au Pakistan, même les combattants du groupe taliban étaient au Pakistan, où ils ont accès à de nombreuses installations. C'est pourquoi le Pakistan est un refuge sûr pour les Taliban.

La plupart des dirigeants talibans et de ceux tués au Pakistan ont des passeports pakistanais.

Il y a deux semaines, il y a eu une énorme demande pour les Afghans de sanctionner le Pakistan. Le Hashtag #SanctionPakistan a été utilisé par plus d'un million d'Afghans au cours d'une semaine, ce qui signifie que les gens connaissent le rôle destructeur du Pakistan en Afghanistan, parce que le Pakistan ne veut pas d’un gouvernement stable en Afghanistan.

De l'autre côté, l'Inde a une forte relation historique avec l'Afghanistan. L'Inde a aidé le gouvernement afghan au cours des deux dernières décennies, de nombreux grands projets de construction sont faits par l'Inde, il y a beaucoup de jeunes étudiants afghans qui étudient en Inde. Au niveau international, l'Inde a soutenu le gouvernement précédent et son rôle était positif, ce qui est inacceptable pour le Pakistan. Le Pakistan a joué et joue un rôle destructeur en Afghanistan, et l'Inde a joué un rôle positif en Afghanistan.

Jusqu'à présent, l'Inde est notre bon partenaire commercial, les produits provenant d’Afghanistan sont très bien accueillis en Inde, et l'Inde a une très bonne image aux yeux des Afghans.

Je le redis, les Afghans, en particulier ceux des générations éduquées, détestent le Pakistan, car ils soutiennent fortement les talibans, ce qui est clair pour les personnes.

J'apprécie que tu soies extrêmement direct et que tu n'évites pas de montrer qu'il y a une peur, une retenue face aux talibans. Et cela même si tu dis que maintenant la situation est plus calme et plus sûre.

Merci, Khalid, et j'espère avoir des nouvelles de ta part dès que possible. On reste en contact.

 Je vous remercie aussi. J'espère que je peux aider mon pays.

Beijing / Kaboul, 22 août 2021

Les images de l'atmosphère dans les rues de Kaboul sont faites aujourd'hui par Khalid.

J’ai assuré la traduction de ce texte original en roumain réalisé par Dan Tomozei-Dimian et trouvable sur ce lien : 

https://dantomozei.ro/2021/08/22/foto-realitatea-din-afganistan-nu-ne-am-asteptat-la-o-situatie-atat-de-pasnica-si-sigura-pe-care-o-avem-acum/ ?

 



96 réactions


  • raymond 23 août 10:35

    Là j’ai de gros doutes, un pays paisible ?


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 23 août 10:47

      @raymond
      c’est vrai que les photos nous changent un peu du « matraquage médiatique monocolore » ... pas de talibans en arme, pas de coups de fusil en l’air, des endroits paisibles ... bizarre bizarre ...


    • sylvain sylvain 23 août 10:53

      @raymond
      a bien y réfléchir, conquérir un pays plus grand que la france en une dizaine de jours ne donne pas la possibilité de tirer tant de coup de feux. Ca doit s’expliquer autrement


    • pemile pemile 23 août 10:59

      @Gérard Luçon « pas de talibans en arme, pas de coups de fusil en l’air, des endroits paisibles ... bizarre bizarre »

      Il faut oser, pas de talibans du tout sur 4 photos, quel travail objectif ! smiley


    • pemile pemile 23 août 11:02

      @Gérard Luçon

      Les talibans sont juste partis « pacifier » la vallée du Panshir ?


    • samy Levrai samy Levrai 23 août 11:22

      @pemile
      Tu crois qu’ils seront plus efficaces que la pacification occidentale ?


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 23 août 11:37

      @pemile
      et on a les mêmes en France, ceux qui photographient les manifestants le samedi ... pour le reste 4 photos d’endroits calmes ne prouvent pas que toute la ville est endormie, mais ... ça nous change des infos reçues depuis quelques jours et qui passent en bande roulante sur toutes les tévés de France et de Navarre !


    • Attila Attila 23 août 11:46

      @Gérard Luçon
      Merci pour l’article. N’étant pas sur place, il est effectivement difficile de se faire une idée.
      Nous verrons dans la durée et à l’épreuve des difficultés à gérer le pays ce qu’il en est des talibans 2021.

      .


    • pemile pemile 23 août 12:05

      @Gérard Luçon « pour le reste 4 photos d’endroits calmes ne prouvent pas que toute la ville est endormie »

      Oui, mais ces 4 photos représentent bien 100% des photos de l’article smiley

      "mais ... ça nous change des infos reçues depuis quelques jours et qui passent en bande roulante sur toutes les tévés de France et de Navarre !"

      Mais dans quel but ??!! Une photo de poisson rouge dans un aquarium nous changerait tout aussi bien et illustrerait aussi bien le changement en cours en Afghanistan qui est la main mise sur le pays par les talibans ?

      Qui peut croire qu’un retour des talibans revanchards depuis 20 ans va se passer dans le calme et le respect ?


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 23 août 12:17

      @pemile
      dans quel but ... là est tout le problème !!! Je vous cite « Qui peut croire qu’un retour des talibans revanchards depuis 20 ans va se passer dans le calme et le respect ? » ... et à contrario : qui espère que ça se passe dans le chaos ?
      France : 89 militaires morts là-bas, 700 autres blessés et/ou estropiés, tout ça officiellement pour combattre Ben Laden, celui-là même que la CIA avait envoyé en Afganistan pour combattre le gouvernement pro-communiste et l’armée « rouge » ... je ne suis pas certain que ce soient les Talibans qui sont le plus à blâmer ! Par contre dans l’interview la question du rôle du Pakistan et de l’Inde est intéressante aussi.


    • pemile pemile 23 août 13:32

      @Gérard Luçon "Je vous cite « Qui peut croire qu’un retour des talibans revanchards depuis 20 ans va se passer dans le calme et le respect ? » ... et à contrario : qui espère que ça se passe dans le chaos ?« 

      Faux dilemme (redouter vs espérer) ou alors vous sous-entendez que »j’espère" que cela se passe dans le chaos ???!!!


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 23 août 16:13

      @pemile
      je ne sous-entend rien à votre encontre mais la question reste ...


  • sylvain sylvain 23 août 10:50

    les monstres de l’empire ne sont jamais aussi monstrueux qu’il y parait

    bonne chance aux afghans.


  • Clocel Clocel 23 août 10:54

    En tout cas, respect à la résistance afghane, virer la racaille otanesque, ce n’est pas à la portée du premier peuple dégénéré venu...


  • raymond 23 août 10:55

    Apparemment le fils de Massoud entre en scène... un remake ?


    • Clocel Clocel 23 août 11:04

      @raymond

      l’Histoire adore les cocus...

      C’est un pachtoune, donc, tout juste bon à servir de cheval de Troie à l’Empire, comme son père, avec la fin que l’on connaît...


    • samy Levrai samy Levrai 23 août 11:18

      @raymond
       Un mec qui demande des armes et du financement à des étrangers pour combattre ses concitoyens , avec la novlang, c’est un résistant héroïque de la liberté et plus du tout un collabo ou un traitre à la patrie comme les vieux dictionnaires le clament.


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 23 août 11:39

      @samy Levrai
      et son papa va avoir une rue dans Paris, à l’initiative de Bernard-Henri Botul et avec l’approbation de Annie Dingo ; mais non ce n’est pas du théâtre ...


    • Bernard Grua Bernard Grua 7 septembre 20:20

      @Clocel
      Ahmad Massoud est un Tadjik et non pas un Pachtoune. Les Pachtounes sont l’ethnie majoritaire en Afghanistan (40%). Les Taliban se recrutent dans leurs rangs. 


    • Clocel Clocel 7 septembre 20:27

      @ Bernard Grua

      Autant pour moi, mais vous avez manifestement compris le sens du message, et, les autres s’en foutent de toute manière, la preuve personne n’a relevé l’erreur.


  • samy Levrai samy Levrai 23 août 11:04

    https://fr.countryeconomy.com/demographie/idh/afghanistan

    Que de places de développement humain l’Afghanistan a perdu depuis la chute du gouvernement soviétique... et de places perdues pendant les 20 ans d’occupation occidentale.


    • Clocel Clocel 23 août 11:16

      @samy Levrai

      C’est vrai...

      Pendant ce temps on mariait les invertis, on condamnait à mort les enfants au dernier mois de grossesse, on foutait à la poubelle notre système de santé et nos système sociaux, on bradait notre pays et nos valeurs pour quelques illusions chimériques de paix...

      Bref, on devenait les putes des globalistes, je pense que s’ils cherchent un modèle de reconstruction, ils ne viendront pas le prendre chez nous qui sommes la boussole inversée de la raison.


  • Gérard Luçon Gérard Luçon 23 août 11:32

    Bonjour à tous ! Je voudrais remercier ceux qui ont voté pour cet article car je craignais sincèrement une dérive de type « sectaire », chose qui me semble être devenue un problème « récurrent » sur certains sujets. Permettre cet article est la preuve (pour moi) qu’on peut encore débattre sur A-Vox entre gens qui ne sont pas d’accord et échapper aux « accrocs de la censure ».

    Une mention particulière à l’anonyme qui a mis ce commentaire de validation :

    "Je suis contre la censure donc je vote pour la publication. Cependant, j’ai le plus grand mal du monde à croire en la pertinence de ce témoignage. Je ne remets pas en cause la bonne foi, mais il me semble extrêmement naïf de se fier aux talibans. On lit, dans le même ordre d’idée, que le Xinjiang est en paix et que par conséquent les persécutions des Ouighours par la Chine communiste ne seraient qu’affabulations. Difficile à avaler, franchement."

    Je ne suis pas d’accord avec son analyse concernant la Chine/Xinjiang mais être contre la censure est une excellente base ...


    • mmbbb 25 août 09:44

      @Gérard Luçon si ces barbus sont si gentils, pourquoi cet exode de certains afghans dont en France 


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 25 août 12:32

      @mmbbb
      Quel exode ? un paquet de « mecs » adultes, barbus eux aussi, parait-il les collaborateurs de l’armée française ... ceci étant déjà 5 sont sous surveillance et un arrêté, donc le triage est assez peu professionnel ... comme d’hab ! 


    • mmbbb 25 août 15:08

      @Gérard Luçon êtes vous idiot !  la France doit accueillir des afghans de nouveau 
      Une communaute de pres de 45 000 personnes vit sous notre sol ! 


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 25 août 17:36

      @mmbbb
      idiot ? manifestement moins que vous ... mais je ne suis pas LREM ni adepte de BFM WC !... on « doit » ??? allons, réveillez vous, on ne doit rien, que dalle, à personne .. on a accueilli des syriens qui en réalité étaient afghans et pakistanais, et on les a gardés !!! ils ont triché sur leur identité et leur origine, ils ont payé chacun 7.000 euros pour venir (prix demandé par les passeurs, dans ce domaine j’ai une très grande longueur d’avance sur vous) , on n’a pas appliqué la Convention de Genève qui est très claire sur le lieu où doivent être accueillis les immigrants « irréguliers », alors NON, ON NE DOIT PAS !!!


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 26 août 04:29

      @mmbbb
      Tenez, on a trouvé la future Championne du Monde au « Dîner de Connes » :

      « S’il y a des afghans potentiellement terroristes, il vaut mieux les avoir en France pour les surveiller »
      Sandrine Rousseau,EELV (Europe Enfoirées La Vermine)

  • Jelena Jelena 23 août 11:34

    Une chose que bien évidement ne diront pas les médias français, c’est que pendant que les pourceaux de l’Otan bombardaient les villages afin de « lutter contre le terrorisme », les talibans ont éliminé le Daesh. Ce qui explique - en partie - qu’ils furent accueillis comme des libérateurs dans de nombreuses villes.


    • Attila Attila 23 août 11:48

      @Jelena

      Il existe des groupes de Daesh dans le nord de l’Afghanistan :

      « Nous avions beaucoup de questions sur les vols d’hélicoptères banalisés, enregistrés depuis 2017 dans les zones d’activité de Daech*, surtout dans le nord de l’Afghanistan. Selon des sources afghanes, les troupes de Daech* ont reçu par ce biais des renforts, des armes et des munitions. Des terroristes morts et blessés ont aussi été retirés des champs de bataille », a indiqué la responsable.
      « Un faisceau d’indices permet aujourd’hui d’affirmer que Washington a coopéré avec des combattants de Daech* dans le nord de l’Afghanistan, » a déclaré ce jeudi 22 juillet la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

      .


    • Jelena Jelena 23 août 12:11

      @Attila : En Syrie les bombardements des USA-FR-UK ou d’Israel n’ont jamais eu pour cible les monstres du Daesh... Car comme le dit le président du conseil constitutionnel : « Ils font du bon boulot ».


  • pallas 23 août 12:10
    Gérard Luçon ,

    .

    Bonjour,

    Le problème est de vouloir s’occuper de la sexualité, des mœurs, de la vie d’autrui.

    Je me fou royalement de la vie des autres, que sa ne vienne pas dans mon univers m’expliquant comme vivre.

    Tel le petit vieux n’ayant pas de vie, espionnant ses voisins, voila le français

    Il faudrait arrêter ce jeu, car cela énerve de monde

    La maison france est insalubre ; niveau de délinquance, violence, alcoolisme etc etc

    L’Afghanistan est une maison a des milliers de km de celle française

    Chacun s’occupe de son pré carré avant de faire leçon à autrui

    Il ni a que les médiocres faisant dans l’inversion accusatoire, le français en est le roi

    Salut


  • Docteur Faustroll Lampion 23 août 12:14

    « ... je ne suis pas un spécialiste de ce pays, ... Par contre j’ai des amis et contacts qui ont des choses à dire,...comme Dan Tomozei-Dimian, ... basé en Chine et qui s’est rapproché d’un de ses amis ... afghan et ancien journaliste. »

    Autrement dit. l’homme, qu’a vu l’homme qu’a vu l’ours (et qu’a pas eu peur) !


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 23 août 12:21

      @Lampion
      ben oui, c’était ça ou regarder la TV ...


    • Docteur Faustroll Lampion 23 août 12:39

      @Gérard Luçon

      lien


    • pallas 23 août 12:40

      @Gérard Luçon

      Bonjour,

      La ville de Paris est insalubre, au sens littéral du terme (des rats partout, plus gros qu’un chat), ce pays ressemble jour apres jour a une décharge public

      Vous vous y intéresser au moins de votre maison ?, car il serait grand temps

      La france c’est la cours des miracles

      Salut


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 23 août 12:57

      @pallas
      Paris c’est Boboland, faut laisser faire, encore un peu et Sodome et Gomorrhe vont être oubliées car dépassées !


    • pallas 23 août 13:12

      @Gérard Luçon

      Bonjour,

      Il ni aura pas de châtiment cette fois de Dieu comme a Sodome et Gomorrhe, il y aura simplement que l’individu paiera ses propres conséquences et les assumera en totalité

      Pas d’excuse d’une intervention ou autre, seul face à soit même

      Cela aurait du être fait depuis longtemps, c’est l’erreur que je reproche à La Torah, ça trop grande compassion.

      Parfois, ne rien faire et attendre est la plus sage des décisions au lieu de s’enflammer.

      Salut


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 23 août 13:46

      @Lampion
      et durant le vol ils passent la chanson de Renaud avec Axelle Red « Manhattan Kaboul » ?


  • Iris Iris 23 août 13:24

    @ l’auteur

    Merci pour ce partage

    De quelle part de la population pensez vous que ce témoignage est représentatif ?


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 23 août 13:33

      @Iris
      si j’ai bien compris la question : la personne interviewée est un journaliste qui a voyagé et est devenu homme d’affaires, donc il provient très probablement d’un milieu aisé et a fait des études, à priori il parle depuis cette place « sociale »... 


    • Iris Iris 23 août 14:28

      @Gérard Luçon
      Oui c’était ma question Pour élargir, j’essaie de me faire une idée de l’état d’esprit des Afghans, de savoir s’ils supportent majoritairement les Talibans ou pas. 


    • Bernard Grua Bernard Grua 7 septembre 20:23

      @Iris
      Cela vaut ce que cela vaut. Mais sur Twitter, je n’ai pas vu d’Afghan soutenant les Taliban. En revanche les tweets de triomphe pakistanais sont légion.


    • samy Levrai samy Levrai 8 septembre 14:21

      @Bernard Grua
      Donc si on t’écoute duc, le Pakistan est colonie chinoise ( sans troupe d’occupation ) et les talibans auraient pris le pouvoir sans combattre alors même que la population aurait été contre et préférait l’occupation occidentale...
      Les neuneus qui regardent la télé m’ont toujours fait rire et je te trouve hilarant de connerie !


    • Bernard Grua Bernard Grua 12 septembre 14:39

      @samy Levrai

      Donc si on t’écoute duc, le Pakistan est colonie chinoise

      Oui, le Pakistan est une colonie économique chinoise liée par le piège de la dette : voir CPEC, KKH, port de Gawdar... C’est aussi un protectorat en terme de politique étrangère comme le montre le silence assourissant sur les Rohingas et sur les Ouigours. D’ailleurs au Pakistan nombreux sont ceux qui appellent Imran Khan (le PM) la marionnette chinoise.

      talibans auraient pris le pouvoir sans combattre alors même que la population aurait été contre 

      C’est oublier que l’Afghanistan a déjà vécu 40 ans de guerre et ne pas se souvenir qu’avec une des premières armées et marines du monde, la France a capitulée face à l’Allemagne en aussi peu de temps qu’il n’en a fallu aux Taliban pour conquérir l’Afghanistan, où ils étaient déjà les maîtres, à l’exception de quelques noyaux urbains. On peut aussi rappeler la population française prenant les armes... non en fait. Elle a pris la fuite sur les routes de l’exode. 

      préférait l’occupation occidentale...

      Aucun pays n’aime être occupé.

  • pallas 23 août 14:10
    Gérard Luçon .

    .

    Bonjour,

    Pour répondre a votre question, sa sera part une autre.

    Apolline, présentant ça matinale, avec le Chypre, d’autres comparses, tous veulent la vaccination obligatoire.

    Pour autant que cela soit la présentatrice et ses collaborateurs, jamais aucuns n’ont dit ou suggérer étant vacciner, pas une seule fois.

    C’est cela le français, la façade d’une maison bien propre, à l’intérieur une décharge public.

    Cela est tout le temps comme ça, du bla bla et pseudo psychologie accusatoire, mais sa n’est que du vent

    Pour vous, je recommande de lire « Les Dents de la mer » et non le film, une charge sur la société de consommation américaine

    Le Moby Dick du 20 emes siecles

    En son temps H.G Wells avec son livre « L’ile du docteur Moreau » avait tout compris sur la vérité des humains.

    Qu’en pensez vous ?

    Salut


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 23 août 16:34

      @pallas
      difficile désormais de trouver en France un journaliste qui mérite ce qualificatif ... ce sont des propagandistes sans aucune règle déontologique, surpayés et en général d’une incompétence crasse dans un grand nombre de domaines, y compris ceux où ils se prétendent spécialistes ! Mais bon quand on a un président présenté comme le meilleur épidémiologiste de France mais qui a peur des piqûres, on peut avoir des journalistes comme cette pauvre élisabeth Lévy qui donne des leçons de médecine aux chirurgiens mondialement reconnus ... ou ces pauvres journalistes de BFM WC perdus au Mali dans le parc de l’hôtel de l’Amitié à Bamako « pour faire un peu brousse » quand Hollande a « sonné la charge » ou parlant depuis Paris des opérations militaires en estropiant les noms des régions et villes maliennes ...


    • pallas 23 août 17:21

      @Gérard Luçon

      Bonsoir,

      Leurs publiques, des vieux et vieilles et enfants des collabo, des pure parasites.

      Sectaire, pédophile, lache et traitre, une bande bon à rien, de vulgaires cafards incapables de tout, maitre dans la traitrise et mensonge.

      Voila leurs publique, de la simple vermine, la sacralisation de la pire abomination.

      Salut


    • Bernard Grua Bernard Grua 7 septembre 20:26

      @Gérard Luçon
      Vos commentaires sont polémistes, mille fois lus ailleurs, et sans lien avec « votre » article. Il est dommage que vous ne vous intéressiez pas plus au sujet que vous partagez. 


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 7 septembre 23:28

      @Bernard Grua
      je réponds à Pallas, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué ...


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 8 septembre 10:37

      @Bernard Grua
      au fait : Grua est un nom assez peu répandu, auriez-vous un Hervé dans votre famille, né vers 1951 ?


    • samy Levrai samy Levrai 8 septembre 14:24

      @Bernard Grua
      Tu es un propagandiste imperial et ce que tu nous raconte , on peut le lire sur l’AFP et autres organes de propagande américaine pour mal fini.


    • Bernard Grua Bernard Grua 12 septembre 14:43

      @Gérard Luçon
      Je ne connais pas ce monsieur. Et je ne pense pas qu’il faille avoir ce type d’échanges en commentaire public.


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 13 septembre 07:05

      @Bernard Grua
      ah oui ? Moi ça me satisfait que vous ne le connaissiez pas ... c’était un très bon copain de lycée !
      et le mieux pour éviter ce « type d’échanges » sur ma page, c’est de ne pas y intervenir ...


    • Bernard Grua Bernard Grua 13 septembre 19:23

      @Gérard Luçon

      et le mieux pour éviter ce « type d’échanges » sur ma page, c’est de ne pas y intervenir ...

      Là, j’ai du mal à comprendre. Je fais trois commentaires sous « votre » article. Et vous venez m’interpeller comme un malpropre, sous un de mes articles, pour que je revienne sur votre page.

      Gérard Luçon 10 septembre 12:30

      dites voir, Monsieur Grua, vous êtes venu commenter sur un de mes articles, d’une manière peu utile et fort peu civilisée, (et jouant les « sachant ») puis vous avez disparu, alors que d’autres lecteurs de A-vox vous ont répondu ... C’est votre manière de procéder, venir donner des conseils et critiquer puis déguerpir comme un péteux ? 

      Je vous fais une réponse détaillée et sourcée. Et vous me demandez de ne plus intervenir....Vous donnez en rond.

      Je rappelle que dans un cas comme dans l’autre, c’est moi qui décide ce que je fais et non pas vous, que je ne connais pas et à qui je dois rien. D’autant que :


      Vous publiez sur Agoravox. Les règles, ce n’est ni vous, ni moi qui les faisons. Si cela ne vous plaît pas, si vous avez peur de la contradiction, si vous craignez d’être pris à contre-pied sur des sujets que vous ne connaissez pas, ne « contribuez » pas.

    • samy Levrai samy Levrai 13 septembre 19:30

      @Bernard Grua
      Sauf qu’avec toi quand on ne se soumet pas à la doxa imperiale américaine que tu produits on se retrouve banni...
      Les censeurs qui donnent des leçons d’éthique aux autres , font souvent sourire.


    • reptile cyrus 13 septembre 19:58

      @Bernard Grua

      certain ici pense que tel ou tel domaine ideologique est leur chasse garder et qu’ il sont les seul autorité du domaine en question ...

      c’ est bien mal comprendre le concep de l’ agora ou chacun est suceptible d’ amener son petit morceau de these ou d’ antithese a la vue et au su de tous .


    • Bernard Grua Bernard Grua 13 septembre 20:17

      @samy Levrai

      Sauf qu’avec toi quand on ne se soumet pas à la doxa imperiale américaine que tu produits on se retrouve banni.

      C’est faux. On ne peut pas bloquer quelqu’un sans signalement. Et pour que le signalement soit acceptable, il faut qu’il y ait infraction à la charte Agoravox : injure, harcèlement, racisme, appel à la violence. Je n’ai pas bloqué Gérard Lançon qui peut continuer à commenter mes articles. Quant à vous, j’ignore si vous êtes bloqués ou pas. Si vous l’êtes, c’est en raison de propos répréhensibles selon Agoravox.

      Pour ce qui est de la « doxa américaine »...

      Vous fantasmez, mon pauvre. Quand j’écris, je le fais de façon indépendante sans reprendre qui que ce soit et, bien sûr, sans enfiler des lieux communs plus ou apparentés à une doxa quelle qu’elle soit. Je n’ai d’ailleurs jamais fait d’article sur les USA. En revanche, j’ai écrit, sur Agoravox, sept articles sur la Russie dont : 36590 lecteurs35461 lecteurs24521 lecteurs. Trois des six articles publiés sur Agoravox ont été répris par Russia Beyond, laquelle n’est pas la voix de l’Oncle Sam mais la voix de Poutine.

      Les censeurs qui donnent des leçons d’éthique aux autres, font souvent sourire.

      Je ne vois pas où il y aurait censure de ma part. Quant aux leçons d’éthiques, il ne faut pas rêver, on ne change pas une opinion ou un comportement par un argumentaire sur un réseau social. Donc, je m’évite de me donner le mal de faire des leçons d’éthique. Pour le reste, vos propos ne semblent pas montrer un quelconque sourire.


    • Bernard Grua Bernard Grua 13 septembre 22:37

      @cyrus

      certain ici pense que tel ou tel domaine ideologique est leur chasse garder et qu’ il sont les seul autorité du domaine en question ...

      Ils peuvent penser ce qu’ils veulent. Cela change quoi ? Surtout que les plus enragés sont ceux qui ne publient aucun article.

    • reptile cyrus 13 septembre 22:44

      @Bernard Grua

      Ils peuvent penser ce qu’ils veulent. Cela change quoi ? 

      cela change qu’ il viendront sans gene t ’ apostropher sur tes articles , mais refuserons toute reciprocité quand tu vient sur les leur .

      Surtout que les plus enragés sont ceux qui ne publient aucun article.

      Pas exactement , il y a effectivement des comptes qui n’ ont jamais soumis un article , mais aussi d’ autre qui ont 20 articles refusé au compteur smiley

    • Bernard Grua Bernard Grua 14 septembre 12:39

      @cyrus
      Ce sont des choses qui arrivent. Pour ma part, j’ai eu 6 articles refusés. C’est vexant, quand on a essayé de faire un papier correct, mais c’est le jeu. 


  • Jelena Jelena 23 août 15:34

    Selon « radio Belgrade », le principal problème à Kaboul est que de nombreux afghans ont « des difficultés » pour retirer de l’argent, ce qui explique qu’il y a des files d’attentes énormes devant les banques (Uniquement les banques du camp du bien ? Ce n’est pas préciser).

    Mais mis à part ça, la vie a pour ainsi dire repris son cours normal... Les talibans n’interdisent plus la musique, ni le cinéma, ils n’imposent plus que les hommes portent une barbe et pour les femmes, le hidjab (soit le voile) peut remplacer la burqua.


  • alinea alinea 23 août 16:14

    Ce sont des talibans du cru, plus payés, excités par les US pour un usage nocif, délétère pour le pays ; ils auraient peut être plu à Massoud ? Qui lui refusait les communistes, mais les libéraux aussi !

    Ça défrise tellement les occidentaux que les gens aient envie de se débrouiller chez eux avec ce qu’ils sont et ce qu’ils ont, que leur esprit en est tout rabougri !

    On ne sait pas, mais moi je le crois, aussi parce que je le souhaite !


    • Jelena Jelena 23 août 17:10

      @alinea >> ils auraient peut être plu à Massoud ?

      Les talibans et les commandants des moudjahidines se sont fait la guerre durant les années 90.


    • Jelena Jelena 23 août 17:26

      @alinea : Et aujourd’hui, c’est le fils de Massoud qui veut prendre le relais... Mais tout comme son père, il se fera éliminer.


    • alinea alinea 23 août 17:36

      @Jelena
      Je le sais bien mais alors les talibans était des « terroristes » quand Massoud et les siens étaient des djihadistes... des hommes qui faisaient le djihad !
      Il y a beaucoup de confusion de vocabulaire en français à ce sujet !
      J’ai lu que le fils de Massoud demandait l’aide des Américains !! Si c’est vrai son père se retourne dans sa tombe !


    • alinea alinea 23 août 17:37

      @Jelena
      Ah bon ? voir plus bas, répondu avant d’avoir lu ce com’ !


    • samy Levrai samy Levrai 23 août 17:48

      @alinea
      Cela semble compliqué... Ben Laden il était pote avec lesquels ? 
      Quoi qu’il en soit, après 20 ans d’occupation nous avons été vaincus et la prelière chose que nous faisons , comme les gentils anglo saxons l’ont toujours fait à chaque fois qu’ils partent d’un endroit, nous avons quelques uns de nos sbires qui veulent continuer l’occupation par d’autres moyens, promettant une guerre sans fin ( sauf bien sur si la population accepte la domination impériale sans moufter )


    • Jelena Jelena 23 août 18:01

      @alinea >> son père se retourne dans sa tombe !

      Les moudjahidines des années 80 étaient soutenu par les anglo-ricains et les saoudiens... Et aujourd’hui, le fils qui veut de nouveau faire la guerre aux talibans à « la bénédiction de BHL ».


    • chantecler chantecler 23 août 18:05

      @Jelena
      Oublie BHL dans cette histoire !
      Il avait simplement peur de se faire oublier avant son Alzheimer !


    • Jelena Jelena 23 août 18:47

      @chantecler : Il est vrai que depuis quelques années, le BHL a pris l’habitude de miser sur les perdants (les banderistes, les kurdes, les ouighours...).


    • alinea alinea 23 août 21:45

      @Jelena
      Ce n’est pas ce que j’ai retenu... !


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 24 août 04:41

      @Jelena
      il parait que le fils Massoud aurait conclu un accord avec les Talibans ...


    • Jelena Jelena 24 août 07:49

      @Gérard Luçon : Je ne sais pas de quand date cette info, mais si on tape Massoud sur google, on se rend compte que c’est devenu l’idole de la presse française.


    • babelouest babelouest 24 août 07:58

      @samy Levrai si on peut en croire de multiples infos, Ben Laden était grand copain avec GW Bush : d’ailleurs juste après le 11 septembre, le seul avion qui a décollé de New York était celui de la famille de Ben Laden, pour la protéger sans doute. Le reste ? Du baratin comme d’hab’ !


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 24 août 11:36

      @babelouest
      d’ici qu’on découvre qu’il est au Bahamas à taper le carton avec Epstein, Jean-Luc Bechamoul et « not’ bonne Mauricette » disparue des écrans radars ...


    • Bernard Grua Bernard Grua 12 septembre 15:03

      @Jelena

      si on tape Massoud sur google, on se rend compte que c’est devenu l’idole de la presse française.


      Son père Ahmad Shah Massoud était francophile. Il s’exprimait en français, et parfois en France. La France était populaire pendant la guerre soviétique en Afghanistan, à cause de ses French doctors dont certains ont noué des liens avec la population. Christope de Ponfily était un grand journaliste français. Il était très proche de Massoud et l’a rendu populaire dans notre pays.

      Bref, tout ça explique pourquoi BHL a pu sauter sur le fromage Massoud pour surfer sur la vague qui était prévisible. On peut lui reconnaitre ça, à BHL. Sentir le vent. Pour le reste, c’est un type dangereux. Il se pare d’une légitimité qu’il n’a pas, fait miroiter des soutiens qu’il n’aura pas, fait naitre de vains espoirs et pousse les populations à prendre des positions mortelles. Je m’emploie, sur Twitter, à le dézinguer auprès des Afghans, avec un certain succès. Il y a, pour cela, assez de photos sur le net qui prouvent le caractère mensonger et sulfureux du personnage. 


  • biquet biquet 23 août 18:20

    « Ils ont appelé toutes les femmes et les filles à retourner au travail et à leurs études. »

    L’auteur verse dans le comique morbide. La présentatrice du JT a été dégagée sur le champ et remplacée par des talibans bon teint.


  • biquet biquet 23 août 18:23

    Un journaliste allemand a été abattu d’une balle dans la tête car il a refusé de dénoncer quelqu’un qu’il connaissait.....les talibans ont beaucoup changé......au tir peut-être, ils sont devenus plus adroits ?


  • https://www.youmaker.com/video/495c9707-1bfa-4c90-9bfc-ecfeab1660bd

    Qu’est-ce qui se cache derrière le discours de George Soros ?
    Restons connectés !


  • pallas 23 août 20:31
    Gérard Luçon :

    .

    Mumm-Ra, l’éternel vivant, le méchant suprême, dans l’idéologie américaine, de la série thundercats et le parelelle a stargarte sg1

    Oui !!!!!!, sa serai fabuleux

    Notre enfance devenant réalité

    Ce pire cauchemars, le démon supreme

    Salut


  • Franchounet 23 août 22:49

    D’une part, les talibans sont gentils, apportent la sécurité, la satbilité. D’autre part, les Afghans détestent le Pakistan qui soutient les talibans. Tout cela est bien trouble. On saura assez rapidement si les talibans sont les les bienvenus ou si l’ordre règnera à Varsovie, heu non, à Kaboul. 


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 24 août 04:56

      @Franchounet
      effectivement, c’est « bien trouble » ... ce qui m’a plus dans le discours de Khalid c’est que ça change du discours « monocorde » des médias ... donc ça donne un peu à réfléchir !


    • Jelena Jelena 24 août 09:57

      @Franchounet >> les Afghans détestent le Pakistan

      Je doute fortement que ce soit le cas de tous les afghans... Ne serait-ce que d’un point de vue religieux, voir ethnique (les pachtounes en tête), ils doivent se sentir plus proche du Pakistan que de l’Inde.


    • Bernard Grua Bernard Grua 12 septembre 14:10

      @Jelena

      Les Afghans détestent le Pakistan

      Ils ne le détestaient pas tous, notamment en raison de lien confessionnels et ethniques, ne concernant pas seulement les Pachtounes. On trouve aussi des Hazaras, des Baloutches et des Tadjiks (ou Pamiris) dans les deux pays. Mais cette détestation semble unanime aujourd’hui. Les journalistes et chercheurs français se focalisent sur les USA, la Chine et les pays arabes. Personne ne se penche réellement sur la guerre hybride pakistanaise, qui existe ou n’existe pas mais que les Afghans considèrent comme une réalité et qu’ils présentent comme une invasion. Et ceux d’autant plus que si les Pachtounes sont le bras armé, les chefs d’orchestre pakistanais sont les Pendjabis (peuple honni en Afghanistan) de Lahore ou Islamabad. 
      Quant à l’Inde, obsession première des Pakistanais, il me semble que les Afghans n’y pensent pas. Et qu’ils ne la considèrent pas comme une alternative positive ou négative aux Pakistanais.

  • Bernard Grua Bernard Grua 12 septembre 13:15

    Je ne me suis pas prononcé sur ce texte, j’ai seulement fait part de mon observation quant au fait que je trouvais les commentaires de « l’auteur » comme n’étant pas en rapport avec le texte présenté. Ils ne sont pas, non lus, à mon avis à la hauteur du sujet.

    Je vais donc maintenant m’exprimer sur les propos de Khalid. Je ne remets pas en cause l’existence de cette personne, ni la réalité de ses observations, ni la véracité de leur retranscription par le Roumain Dan Tomozei-Dimian, basé en Chine, ni la qualité de la traduction de Gérard Luçon, même si cela fait beaucoup de couches intermédiaires. En revanche, je souhaite attirer l’attention des lecteurs sur le fait qu’il s’agit de Kaboul la ville où les Taliban concentrent leurs efforts de communication, où les Dirigeants tiennent mieux leurs troupes qu’ailleurs, où se situent les journalistes occidentaux et où il existe différentes situations que chacun peut présenter comme la réalité. Car il existe, comme partout, plusieurs réalités. Ceux qui ont pu assister à des insurrection, voire à des révolutions, comprendront bien de ce dont je veux parler. 

    Par ailleurs, et encore une fois pour ce que cela vaut, je n’ai pas pu constater, sur Twitter, d’Afghan se réjouissant de la victoire des Talibans, alors que les comptes pakistanais sont triomphants. Ne prenons pas cette observation comme une preuve, mais comme un indice, qui doit nous interpeller.

    J’ai été contacté spontanément par un Afghan d’une région oubliée de tous et, surtout, des médias. J’en ai préparé un article pour Agoravox. Je ne sais pas s’il sera approuvé pour publication. Je vais donc vous en faire part ici. J’ai nommé mon interlocuteur « Ahmed ». C’est un nom d’emprunt visant à le protéger. 
    1/...


  • Bernard Grua Bernard Grua 12 septembre 13:27
    Conversation du vendredi 10 septembre 2021 entre Ahmed & Bernard grua

    Ahmed : Bonjour Bernard,

    Bernard : Bonjour Ahmed, Dans un média français, j’ai écrit un article sur le Panchir. Tu peux le lire, grâce à Google Traduction.
    Ahmed : Super. Merci pour ça. Malheureusement, le gouvernement pakistanais aide les forces talibanes à bombarder le Panchir.

    Nous devons parler de ce qui arrive à ton peuple.
    Je n’ai pas réellement Internet en ce moment. J’ai Internet uniquement pour les réseaux sociaux.

    D’accord. Tu veux que je te copie l’article en français, ici, et sa traduction en anglais ?
    Oui. Mais je ne peux pas poster sur Facebook. Je suis en danger maintenant. J’essaie de quitter l’Afghanistan si je peux.

    Tu es toujours à Ishkashim ?
    Oui. J’essaye de passer au Tadjikistan, mais la frontière est fermée pour nous.

    Si tu traverses la rivière Panj quelque part, quelles seront les réactions tadjikes ? Je veux dire celles de l’armée tadjike ?
    Ils nous renvoient en Afghanistan. Beaucoup de gens ont traversé par la rivière. Ils les ont renvoyés.

    Comment ces gens sont-ils reçus par les talibans, lorsqu’ils sont renvoyés ?
    Les gardes-frontières tadjiks les donnent aux Taliban à la frontière d’Ishkashim. Ensuite, les Taliban les emmènent en prison.

    As-tu vu quelqu’un renvoyé par un gardien tadjik qui serait sorti de son emprisonnement par les Taliban ?
    Oui. Je connais des gens qui sont passés au Tadjikistan et sont revenus à Ishkashim.

    Ont-ils été maltraités ?
    Un peu.

    As-tu entendu parler de certaines personnes qui auraient traversé le Panj avec succès ?
    Quelques familles.

    A-tu des contacts dans le Badakhshan tadjik, qui aident les Afghans lorsqu’ils traversent ?
    J’ai beaucoup de contacts, mais ils ne peuvent pas aider.

    Pourraient-ils organiser une prise en charge pour toi dans la Wakhan Tadjik ?
    Non, ils ne le peuvent pas.

    As-tu entendu parler de personnes s’enfuyant au Pakistan à travers les montagnes de l’Hindu Kouch ?
    Personne ne traverse l’Hindu Kouch depuis la région du Wakhan ou depuis le district d’Ishkashim (vers le Pakistan). Les espoirs de sortie se concentrent sur la frontière tadjike.

    2/..


    • Bernard Grua Bernard Grua 12 septembre 13:33
      Y a-t-il un soutien de la part des Wakhis pakistanais vis a vis des Wakhis afghans ? Y a-t-il des passages via les cols de Broghil (3 798 m) ou d’Irshad (4 977 m) vers le Pakistan ?
      [Comme cela se faisait, dans les deux sens, depuis des temps immémoriaux, en cas de persécution.]
      Aucune aide du Pakistan. Personne ne traverse là-bas.
      Comment cela se passe-t-il entre le Pir Shah Ismaili [chef de la modérée communauté religieuse chiite ismaélienne du Wakhan] et les Taliban [extrémistes sunnites] ?
      Il est à Qala e Panja [milieu du corridor du Wakhan]. Il est silencieux. Il ne fait rien. Il n’a pas de de problème pour l’instant.
      Il y a quelques Taliban dans le corridor du Wakhan.

      Penses-tu que la Résistance puisse prendre le contrôle du couloir de Wakhan ?
      Je ne pense pas.

      Si vous détruisez les ponts entre Ishkashim et Bozai Gumbaz (Petit Pamir), les véhicules des Taliban ne pourront plus se déplacer.
      Les talibans y sont déjà.
      Mais ils sont peu nombreux.

      Si vous coupez les connexions, ils seront piégés.
      Personne n’est prêt à se battre contre eux.

      Les Taliban ont-ils tué des gens à Ishkashim et dans le Wakhan ?
      Non.

      Y a-t-il beaucoup de soldats tadjiks à la frontière ? Les Tadjiks ont-ils peur d’une éventuelle intrusion des Taliban dans le Pamir tadjik ?
      Oui, il y a beaucoup de militaires tadjiks à la frontière. Oui, ils ont peur des Talibans et des autres groupes terroristes.

      Y-a-t-il des Chinois dans le Wakhan afghan, en ce moment ?
      Non
      [Rappelons qu’Ahmed est à Ishkashim. Il peut ignorer ce qui se passe dans les confins du Petit Pamir, où des militaires chinois ont été observés au cours de ces dernières années.]

      Penses-tu que, sans la nouvelle route chinoise, les Taliban auraient pu aller plus loin que Sarhad e Broghil ?
      Le gouvernement chinois aime travailler avec les talibans.
      Je n’en sais pas plus sur la route (entre Sarhad e Broghil et Bozai Gumbaz) mais je sais que les talibans ont arrêté l’entreprise de construction dans le Petit Pamir.

      Les chinois ont besoin de cette route. Penses-tu qu’ils feront pression sur les talibans pour qu’ils laissent la route s’achever ?
      Je pense que oui.

      3/...


    • Bernard Grua Bernard Grua 12 septembre 13:40
      Je me souviens des Wakhis célébraient l’amitié sino-afghane il y a un ou deux ans.
      Ils ne connaissent pas la politique. Ils pensent aux affaires. Mais, aujourd’hui, pas d’argent, pas de services. Tout est arrêté. Ici, la vie est très difficile actuellement. Pas d’argent, ici, toutes les banques ont fermé. La nourriture est très chère.
      Le fait est que le Wakhan est devenu stratégique pour la Chine. Ils veilleront à ce qu’il reste sous le contrôle des Taliban et/ou des mercenaires pakistanais.
      Peut-être par les Taliban. Le peuple ne le permettra pas aux Pakistanais. Le Pakistan est notre ennemi.
      Les talibans que tu vois, sont-ils 100 % afghans ? Sont-ils tous des Pachtounes ?
      Quatre-vingt-dix-neuf pour-cent sont des Pachtounes d’Afghanistan et du Pakistan. Quelques personnes sont des Tadjiks afghans.
      Veux-tu dire que tu as vu des Taliban pakistanais à Ishkashim ?
      Quelques Taliban pakistanais sont venus ici. Mais ils sont partis à Kaboul.

      Comment est la vie dans le Wakhan avec les Taliban ? Y es-tu allé depuis la mi-août ?
      J’y suis allé. Les gens s’inquiètent pour l’avenir.

      Toutes les femmes du Wakhan sont-elles obligées de porter la burqa ?
      Les femmes n’ont plus le droit de travailler avec les hommes. Maintenant, il n’y a plus aucun service dans le corridor du Wakhan. Aucun traitement, aucun médicament à l’hôpital du Wakhan. La situation est très mauvaise.
      Si les femmes se rendent quelque part, elles doivent porter la burqa, mais les Wakhis sont pauvres. Ils ne peuvent pas acheter ce vêtement.
      [Ahmed a présenté le travail de sa femme, expliquant pourquoi elle n’est plus autorisée à travailler. Ceci n’est pas détaillé, ici, pour éviter son identification.]

      Les femmes wakhies sont-elles autorisées à travailler à l’extérieur, dans les champs, avec le bétail, etc. ?
      Elles doivent travailler. Il n’y a aucun autre moyen de subsistance.

      Alors, elles sortent seules dehors, sans burqa ?
      Oui. Mais elles se couvrent le visage.

      Les écoles sont-elles ouvertes ?
      Toutes les écoles sont fermées. L’université aussi.
      Tous les services sont arrêtés ici.

      Tous les services sont arrêtés sur ordre des talibans ?
      Oui.

      Ce n’est pas ce que nous entendons.
      Tu te souviens de l’office de tourisme ? Voici le bureau du tourisme et du gouverneur d’Ishkashim. Ici il n’y a aucun média pour montrer cela au monde.
      Voir les photos du bureau du gouverneur après la visite des Taliban
      C’est le poste de police près de la frontière d’Ishkashim si tu t’en souviens.
      Ils ont détruit tout le bureau d’Ishkashim.
      Voir les photos du poste de police après visite des Taliban

      4/...


    • Bernard Grua Bernard Grua 12 septembre 13:43
      Je pense que tu devrais nous utiliser pour diffuser des informations à l’étranger. Mais nous devons nous assurer que tout ce que nous partageons est une information directe de ta part et que les photos sont prises par toi. Pas de seconde main.
      Non, s’il te plaît, ne me mentionne pas, ils me tueront. Je suis en danger maintenant.
      Bien sûr. Je ne citerai absolument pas ton nom, et même, je ne donnerai aucune indication permettant de t’identifier.
      D’accord. Désolé, Bernard, je dois rentrer chez moi. Je suis près de la frontière tadjike, car j’utilise le réseau téléphonique tadjik pour Internet et ma batterie est presque déchargée.
      OK Ahmed. Merci pour toutes les informations détaillées ! Pense-s-y : utilise-nous pour partager l’information avec le monde. Nous ferons de notre mieux. Nous sommes tellement désolés pour votre peuple. Nous voulons vous aider.
      OK merci. Transmets-moi quelques informations sur le programme de visa d’immigration en France.
      Les visas pour la France ? C’est un problème très difficile. Laisse-moi te demander. Tu es ismaelien [minorité chiite persécutée par les Taliban] ?
      Oui.
      Nous, Ismaéliens, sommes très peu nombreux en Afghanistan. Nous sommes en danger.
      Sois très prudent. Assure-toi de ne pas avoir trop d’informations dans ton téléphone portable. Pense à la façon dont l’ISI (services secrets pakistanais) peut aider les talibans à surveiller les réseaux sociaux et les communications.
      OK. Je sais que le gouvernement pakistanais aide directement les Taliban. Il y a deux semaines, le chef suprême des Talibans pakistanais s’est rendu à Ishkashim. Ils ont aussi visité la frontière avec des « voitures Balk » (Balk, la ville ?).

      Discutons les jours prochains. Quand tu veux. Tous mes vœux pour ta famille.
      Porte-toi bien. Désolé, de ne pas avoir de batteries pour te donner plus d’informations.

      Ce sera pour plus tard. Ne t’inquiète pas.
      D’accord

      5/..

  • Bernard Grua Bernard Grua 12 septembre 13:56

    Pour ceux qui souhaiteraient contextualiser géographiquement l’appel, voici une courte présentation de son lieu d’origine :

    Ishkashim est une petite ville afghane de la province du Badakhshan sur la rive gauche de la rivière Panj (devenant, plus en aval, le fleuve Amou Daria). Sur une île, se trouve le poste-frontière avec le Tadjikistan. Celui-ci n’est pas éloigné de la bourgade tadjike du même nom, Ishkashim. De là, une étroite bande de territoire, la vallée du Wakhan conduit, vers l’Est, au Petit Pamir. Là-bas, se situe la seule ligne de démarcation afghane avec la Chine (92 km). Autrefois, le corridor du Wakhan, long de 210 km, était une section active de la route de la soie, mais il a sombré dans l’isolement avec la fermeture des frontières au cours du XXe siècle. Au Nord, le corridor afghan du Wakhan est délimité par le Panj matérialisant la séparation avec la partie tadjike du Wakhan. Au sud, les hautes montagnes de la chaîne de l’Hindou Kouch marquent la séparation avec le Pakistan. Bien qu’oubliée par Kaboul, très isolée et pauvre, c’était une langue de terre paisible jusqu’à cette année, même pendant l’occupation soviétique. De plus, c’était la seule partie du pays où les Taliban n’étaient jamais entrés. Tout a changé à la mi-août 2021. Aucun journaliste n’est présent dans cette région éloignée dont les souffrances sont ignorées de tous.

    Voir la position du poste frontière sur le Panj entre Afghanistan et Tadjikistan
    [c’est ce poste que j’ai traversé en 2013 en entrant et en sortant du Wakhan afghan]
    Gauche — en bas : Ishkashim (Eshkashem), Afghanistan
    Centre — haut : île du no man’s land avec le marché afghano-tadjik (fermé) entre les deux postes frontières
    Droite — milieu : Ishkashim (Eshkashem), Tadjkistan

    Jusqu’à récemment, une instable piste défoncée reliait Ishkashim (2 600 m) à Sarhad e Broghil (3 400 m). Ensuite, le trajet jusqu’à Bozai Gumbaz (3 840 m), dans le Petit Pamir, devait se faire à pied ou à dos de chevaux, de yaks, voire de chameaux par des sentiers escarpés et dangereux. Au cours des deux dernières années, une route chinoise a été construite pour relier Sarhad e Broghil à Bozai Gumbaz avec l’intention de la terminer à la frontière avec le Xinjiang. Cette voie a probablement rendue possible la rapide et complète invasion des Talibans.

    Ahmed, pour cette conversation n’était pas chez lui mais à côté de la rivière Panj d’où il pouvait attraper le réseau tadjik. 

    Lien vers l’article sur mon blog :
    Comment une région déshéritée d’Afghanistan sombre dans la famine sous la férule des Taliban ?

    6/6


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 septembre 14:07

      @Bernard Grua
      Bonjour et merci.


    • Bernard Grua Bernard Grua 12 septembre 16:43

      @Aita Pea Pea
      Merci pour votre intérêt. On voit que certains sont dans une situation économique tres fragile. Donc le problème des Talibans n’est pas seulement la violence. Ils peuvent casser les quelques éléments qui permettaient au système de tourner afin de permettre aux population de subsister. On comprend que, même sans être directement persécutés, ils cherchent l’exil. 


  • Gérard Luçon Gérard Luçon 14 septembre 05:31

    Merci à tous ceux qui ont apporté des commentaires constructifs et utiles, même si certaines informations me paraissent douteuses voire surprenantes je pense avoir appris beaucoup grâce à ces apports ...

    Cela ne fait bien entendu pas de moi un spécialiste du sujet, loin s’en faut !


Réagir