jeudi 10 janvier - par Hamed

L’Algérie et le monde arabe face au « Vent absolu du changement »

 L’Algérie doit-elle espérer un avenir meilleur ? De même le monde arabe doit-il espérer sortir de l’œil du cyclone vu les guerres incessantes qui le traversent. Nous ne devons pas nous tromper, le monde se trouve à une charnière de l’histoire. Posons-nous des questions sur la marche de l’histoire. Peut-on dire que le XIXème siècle ressemble au XXème siècle ? Et déjà la deuxième moitié du XXème siècle ne ressemble pas à la première moitié du XXème siècle. Au début du XXème siècle, une grande partie du monde était colonisé ou sous protectorat. Sur le plan des techniques, le monde était très en retard. La télévision n’existait pas, l’aviation balbutiait encore, les voitures modernes n’existaient pas, ni les camions de transport lourds, ni des marines modernes équipées de missiles intelligents, c’était encore l’époque des cuirassés, la bombe atomique n’existait pas.

 

Hitler a existé, un homme, un seul homme a changé la face du monde par sa volonté de puissance. Mais cette deuxième mondiale qui a détruit l’Europe et une grande partie du monde, a détruit aussi la colonisation. Sans la Première Guerre mondiale et la Deuxième Guerre mondiale, le monde africain et une grande partie du monde asiatique dont l’Inde, le Pakistan et l’Indonésie, de grandes puissances démographiques, serait resté probablement encore colonisé. Donc, il y a ce concept de « négation positive ». Sans cette négation que furent les deux guerres mondiales, le monde n’aurait pas avancé.

 

Mais, à la deuxième moitié du XXème siècle, le monde colonisé ne s’est pas seulement libéré, devenu indépendant, c’est le monde entier qui a changé. Le monde s’est mondialisé, les armes atomiques ont fait leur entrée et ont mis en respect les grandes puissances. Aucune puissance ne s’aviserait d’attaquer une autre puissance sous peine de voir son territoire détruits dans les heures même qui suivent l’attaque. Il faudrait en cas de guerre nucléaire même localisée prié Dieu pour qu’elle ne s’étende pas aux autres puissances et devienne mondiale. Car une guerre qui commence et touche une grande puissance, on ne sait plus comment elle finirait. En clair, toutes les puissances sont prisonnières de leur puissance.

 

Mais les guerres où se jouent-elles aujourd’hui, et elles sont nombreuses ? Dans le monde arabe et étendu à une grande partie des autres pays musulmans. Et l’Algérie se trouve aussi dans ce monde balkanisé. Sauf que la guerre d’abord en Irak, ensuite en Syrie, a montré les limites des puissances occidentales. Non seulement, elles ont perdu l’initiative mais elles sont en recul. Peut-on s’étonner, c’était prévisible, comme ce qui s’est passé entre la première moitié du XXème siècle et la deuxième moitié du XXème siècle avec la fin de la colonisation, se passe aujourd’hui entre le XXème siècle et le XXIème siècle avec la fin de l’hégémonie occidentale qui s’annonce aujourd’hui.

 

Le monde a encore changé, le monde est aujourd’hui interconnecté, tout le monde est informé via le WEB. Le monde devient de plus en plus transparent. Le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi le 2 octobre 2018 par les services saoudiens est connu aujourd’hui du monde entier. L'exploit chinois d'alunissage sur la face cachée de la Lune le 3 janvier 2019, a été une première mondiale, l’information est à la portée de tous les internautes du monde.

 

Donc, qu’en est-il pour le monde arabe ? En particulier pour l’Algérie qui occupe une place importante dans ce monde. Il est évident que le monde arabe est en train de changer, et il va changer, parce qu’il ne se commande pas, il doit suivre la marche de l’histoire. Et aujourd’hui, comme le monde, l’Algérie est arrivée à une fin de cycle. Et malgré que globalement la situation n’a pas changé, et ce depuis l’indépendance. Évidemment il existe toujours cette revendication de légitimité révolutionnaire pour les tenants du pouvoir, mais elle est en fin de parcours, elle ne peut pas rester éternellement. Le monde avance, si l’Algérie n’avance pas, les forces de l’histoire la feront avancer. Et les forces de l’histoire peuvent être redoutables.

 

Certes, le système continuera de gouverner, et combien même il allèguera qu'il s'agit de sécuriser le pays, et donc le système ne change pas, sauf que la conjoncture a évolué et le système a trouvé l'idéologie fondatrice « la sécurité du pays », que les décideurs post-indépendance ont toujours mise en avant pour se légitimer. Cette idéologie tient tant que l’impérialisme d’antan, du temps de feu Houari Boumediene, qui s’est drapé d’un nouvel habit en « instrumentalisant la subversion terroriste islamique » contre les peuples arabes, tient. Mais le problème est qu’il y a une rupture de l’impérialisme qui se précise. La menace extérieure dans ce monde tend à se transformer en menace intérieure. En clair, les peuples sont en train de prendre de plus en plus conscience d’eux-mêmes, de leurs droits légitimes.

 

Les partis de l'opposition en Algérie sont de moins en moins une caisse de résonance pour légitimer le système politique. Ils revendiquent réellement la démocratisation de la vie politique et l’alternance au pouvoir. Il est évident pour que le système autoritaire mute, il faut pour cela que de grands événements fassent irruption, et changeront l'ordre politique mondial, ce qui infèrera sur les systèmes politiques absolutistes de bon nombre de pays arabes.

 

Et c’est cette mutation mondiale et des systèmes féodaux arabes, et elle est en cours, qui rompront l’arrimage à cet ordre archaïque moyenâgeux moyen-oriental, et que le président américain, Donald Tromp, se vante dans les médias que, sans la protection de États-Unis, ces monarchies du Golfe seraient renversées par leurs peuples. Et ce féodalisme arabe moyenâgeux infère sur les autres peuples arabes, et c’est là le dilemme dans le retard des peuples arabes. Et ces peuples ont montré lors du Printemps arabe qu’ils aspirent tous à la dignité, au travail, à une citoyenneté respectée. Certes, le Printemps arabe a été utilisé par l’Occident pour ses intérêts propres qui sont depuis toujours la mainmise sur le pétrole arabe et sur lequel est adossé le dollar américain, et indirectement l’euro, la livre sterling et le yen, quatre monnaies mondiales solidaires et mettant en coupe le monde. Sans le pétrole arabe et le dollar en tant que monnaie de facturation des transactions pétrolières, les États-Unis ne se seraient pas intéressés au monde arabe. Ni l’Europe ni le Japon. Il n’y aurait aucune utilité à tirer d’une mainmise sur ce monde, un monde presque comparable à l’Afrique subsaharienne.

 

Et si les systèmes monarchiques sont d’essence féodale depuis des siècles, les républiques ne sont qu’un peu moins féodal. Comme si Dieu les a mis dans cette situation, les républiques arabes dans une autre et l'Occident encore une autre. Les voies du Seigneur sont impénétrables. Cependant il y a l'«  espoir ». Et cet espoir, on ne doit pas le perdre. Parce que quelle que soit la situation de l’Algérie, comme du monde arabe, il y a le Tout puissant qui veille, en clair le « Vent absolu du changement », par où viennent les touts du monde. C’est ce Dieu, le Tout puissant qui programme la marche de l’histoire, qui programme le progrès du monde. L’homme croit trouver, mais c’est par l’esprit qui vient de Dieu et qui est mis en l’homme qu’il avance. Sans cet esprit, l’homme ne peut penser sa voie.

 

C’est cela que l’on doit comprendre, aucune nation ne commande son destin. Le XXIème siècle sera le siècle d’une seconde libération du monde arabe et de l’Afrique. Ce sera certainement une nouvelle naissance. Les Américains vont certainement se retirer du monde arabe selon la version impérialiste qu’ils ont menée jusque-là. En clair, de plus en plus, il n’y a rien à gratter de ce monde. La Russie se déploie, mais c’est surtout la Chine et l’Inde dans quelques décennies qui relègueront l’Occident en deuxième puis en troisième position dans d’ordre de puissance. La pax americana va se terminer, c’est inéluctable. Pour ne prendre que le Japon ou Israël, Les prévisions tablent pour le Japon une population de 47 millions de Japonais à la fin du siècle contre 130 millions aujourd’hui. Quant à « Israël, il disparaîtra sans un moindre coup de feu ». L’État hébreu peut-il survivre avec une population juive minoritaire ? »

 

Et cela concerne aussi l’Allemagne, l’Espagne, la Russie, les États-Unis, la France, sinon comment comprendre ce phénomène migratoire qui a commencé en ce début de siècle et qui prend de l’ampleur ? Des prémices dues au vieillissement et à la dépopulation des pays riches ? Qu’en sera-t-il dans 50 ans ? Dans 80 ans ? Et les années passent très vite sans que l’on se rende compte. Le XXIème siècle ne ressemblera pas au XXème siècle comme le XIXème siècle ne ressemble pas au XXème siècle.

 

Le brassage de races va s’accentuer dans les pays riches dont le taux de natalité est très bas. Le revers de la médaille pour les pays trop riches, trop ordonnés, trop policés. Comme la Chine s’est développée, d’autres mondes en retard se développeront inéluctablement. « Une loi de la nature. » Et cela conforte l’« espoir » pour tous les peuples riches ou pauvres. Un mouvement irréversible de changement, d’un monde toujours neuf suivant une « loi positive dans le développement ». Et cela ne peut être autrement pour l’« humanité ». Le sens même de son existence, et une raison d’être sur terre.

 

 

Medjdoub Hamed
Chercheur spécialisé en Economie mondiale,
Relations internationales et Prospective
www.sens-du-monde.com



66 réactions


  • MagicBuster 10 janvier 13:46

    https://www.cnews.fr/monde/2019-01-08/lelection-dune-miss-algerie-noire-suscite-des-reactions-racistes-804721

    Apparemment les Algériens découvre que l’Algérie est un pays d’Afrique  ?!

    Qui pourra leur annoncer que nous sommes au 21eme siècle ?


    • OMAR 10 janvier 20:38

      Omar9
      .
      @MagicBuster
      .
      Quand les algériens se battaient seuls contre les hordes wahhabites et autres barbares djihadistes, toi et tes semblables avaient établi un véritable embargo socio-économique contre ce pays.
      .
      Vous avez souhaité, dans une large majorité, la disparition de ce pays et de son peuple, car vous ne lui avez jamais pardonné son indépendance.
      Ni d’avoir été la Mecque des partis de libération des pays afro-asiatiques encore sous domination coloniale :
      http://afrique.lepoint.fr/culture/docu-tele-arte-alger-la-mecque-des-revolutionnaires-26-06-2017-2138374_2256.php


    • Alren Alren 12 janvier 16:53

      @OMAR

      Les Français d’aujourd’hui dont la majorité est née après l’indépendance algérienne se moque bien que l’Algérie ne soit plus composée de départements français qui bénéficiaient d’un financement pris sur l’argent des impôts des métropolitains !

      Ces mêmes métropolitains n’auraient pas voté pour la départementalisation de Mayotte voulue par Sarkozy si on leur avait demandé leur avis.
      De Même il auraient très bien pris l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie à condition qu’on ne finance plus le territoire qui les avait rejetés.

      Dans le quotidien et l’esprit des Français, Hamed, l’Algérie compte je dirai de moins en moins au regard du Maroc par exemple.
      L’inverse n’est pas vrai : les dirigeants du FLN corrompus jusqu’à la moelle ne se sont maintenus qu’en cultivant le ressentiment pour l’ex-colon qui est parti en laissant intact tout ce qu’il avait construit (et qui s’est détérioré depuis faute d’entretien) et des cimetières que, injure suprême, le gouvernement n’a pas protégé contre les urines des chiens errants !

      Le FLN a choisi la voie de la violence y compris et peut-être surtout envers le peuple algérien désarmé. Alors que des accords gagnants-gagnants auraient pu être signés avec la France comme les dirigeants indiens ont su le faire, eux, avec la non-violence de Gandhi.

      Vous rêvez à une revanche sur les puissances occidentales mais vous ne l’aurez pas. Avec le dérèglement climatique et la fin du pétrole, l’Algérie à la forte natalité, va connaître des années difficiles à l’avenir.

      Alors que la France qui n’est pas handicapée par une religion d’État obscurantiste et inégalitaire, s’en sortira comme elle l’a toujours fait, dès qu’un gouvernement FI accédera au pouvoir.


  • Christian Labrune Christian Labrune 10 janvier 15:17

    Quant à « Israël, il disparaîtra sans un moindre coup de feu ». L’État hébreu peut-il survivre avec une population juive minoritaire ? »

    =========================

    à l’auteur,

    Comment peut-on écrire de pareilles inepties ? Ce qui va disparaître sans le moindre coup de feu, c’est une question palestinienne dont les états arabes voisins souhaiteraient être débarrassés le plus rapidement possible, et quelle que soit la solution ou l’absence de solution mise en oeuvre. Les Arabes israéliens, de toute façon, voient bien qu’il vaut mieux être une minorité arabe dans un état juif démocratique, que vivre dans l’un quelconque des états voisins où l’on court le plus grand risque d’être exterminé par d’autres musulmans.

    C’est ce qu’expliquait très bien une jeune arabe que j’entendais hier, et qui vient de rejoindre le parti de Netanyahou en vue des prochaines élections.

    Cinq états arabes étaient partis en guerre en 48 contre Israël : l’Egypte, le Liban, la Jordanie, la Syrie et l’Irak. Cette semaine, Al-Sissi reconnaissait dans une interview à un journal américain que la coopération avec Israël était parfaite, en particulier dans le Sinaï où lsraël autorise une concentration de troupes égyptiennes plus importante que celle prévue par le traité de paix et se charge de pas mal de raids contre les jihadistes avec une efficacité que l’aviation égyptienne ne pourrais pas égaler. Le roi de Jordanie qui craint la rue arabe antisémite se croit obligé de tonner de temps en temps, par démagogie, contre son voisin de l’Ouest, en prenant bien soin toutefois de ne jamais dépasser les limites au-delà desquelles il pourrait donner à penser qu’il remet en question le traité de paix.

    J’apprenais cette semaine que dans un Irak salement menacé par les prétentions iraniennes, on s’efforce, ce qui est pour le moins surprenant, de nouer des liens avec un état d’Israël perçu comme le modèle de développement le plus enviable.

    Ce qui va tomber rapidement dans les oubliettes de l’histoire, c’est l’Iran après la chute du régime des mollahs, et le Liban où le général Aoun, nouveau Pétain, est à la botte du Hezbollah. Rien n’empêchera plus le Liban et la Syrie de rejoindre les autres pays du Moyen-Orient, dont ceux de la péninsule arabique que je n’avais pas encore évoqués, dans leur coopération avec Israël qui est devenu l’indispensable bouclier contre les prétentions hégémoniques des chiites.

    Quand la menace militaire aura disparu, il restera la coopération économique. Ces états qui auront si souvent voulu, par un fanatisme hérité des théories nazies du mufti de Jérusalem, la destruction d’Israël, ont enfin compris que cette minuscule et puissante démocratie ne les menaçait aucunement. A contrario, il y aurait tout à gagner à s’en faire un allié.

    Un pays grand comme trois départements français est devenu en 70 ans, parti de rien, la huitième puissance mondiale dans les domaines les plus en pointes, et ça va continuer. J’aimerais bien pouvoir dire la même chose d’une Europe qui, en soutenant les mollahs de Téhéran, c’est-à-dire le régime le plus pourri de la planète, et le dernier avatar du nazisme, s’est rangée stupidement dans le camp des vaincus de demain.


    • baldis30 10 janvier 18:32

      @Christian Labrune

      bonsoir,
      bien sûr il y d’excellentes choses dans votre réponse comme dans l’article mais il y a un oubli fondamental quelque soit le pays évoqué .. Tous ces pays manquent d’eau et ce n’est pas en hurlant sur l’air des lampions « c’est le RCA, c’est le RCA, c’est le RCA » qu’on résoudra ce problème fondamental !
      Tous les pays sauf peut-être une frange étroite liée au Nil, à au Tigre et à l’Euphrate.
      Alors si on veut la paix, même en Algérie, même au Maghreb, c’est de résoudre le problème de l’eau... la Lybie a visé l’exploitation des nappes phréatiques ... hélas elles sont fossiles, donc ...doivent être d’usage très limité comme le sont en France les nappes de l’Île-de-France après une exploitation abusive il y a plus de 80 ans ...
      naturellement une meilleure utilisation .. mais cela ne résout rien en matière d’approvisionnement ... rien.. rien ... A moins d’attendre astronomiquement que le Sahara et les zones désertiques reverdissent selon la théorie très sérieuse des équinoxes .. ça mettra du temps ... une dizaine de milliers d’années ....
      autre problème l’énergie ... « ils ont du pétrole, ils ont du pétrole, ils ont du pétrole, » sur le même air des lampions mais on entendra ensuite la comptine « c’est le RCA, c’est le RCA, c’est le RCA » et les géniaux petits inventeurs vont sortir de leur calculette les solutions mi-racles ( et pas seulement « mi » mais racles complètes) !

      Parler de paix et de coexistence avant de régler ces deux problèmes c’est utopique !


    • Jonas 10 janvier 20:48

      @baldis30
      Vous avez parfaitement raison, la rareté de l’eau , avec le réchauffement climatique, la démographie galopante , une mauvaise répartition et une utilisation irrationnelle de l’eau, peuvent être le facteur d’ un conflit armée.
       
      Le cas du Nil que vous citez est emblématique, c’est au temps de la colonisation Britannique , par le traité de 1929, que l’Egypte s’octroie la part du lion , de l’eau de ce fleuve au détriment des neuf autres pays. à savoir , Burundi-RDC-Erythrée-Ethiopie-Kenya-Soudan Tanzanie-Ouganda-Rwanda. Une guerre a failli éclatée sous Sadate , parce que l’Egypte refuse de remettre en cause cet accord, pourtant colonial, comme les frontières établies à cette époque.

      Pour votre gouverne , grâce à la haute technologie et à ses chercheurs , Israël , a trouvé la solution, pour l’eau sa société IDE-TECHNOLOGIES, s’impose comme leader mondial de la déstalinisation . Après avoir permis a l’Etat d’Israël de conquérir son indépendance hydraulique, elle exporte son savoir-faire en Inde , en Californie etc . C’est une des raisons pour lesquelles les experts chinois comme beaucoup d’autres pays se rendent aux abords de la plage de Palmachim, sur le littoral israélien, pour observer toute l’infrastructure , composée de pompes de réservoirs, de filtres etc.

      IDE-TECHNOLOGIES , s’est hissée au second rang du classement annuel ( 2017) des « cinquante entreprises qui changent le monde ». selon le magazine Fortune, juste derrière le géant pharmaceutique GlaxoSmithKline. 

      Si vous vous intéressez à la haute technologie , allez , sur n’importe quel site qui traite , des avancées dans ce domaine et chercher une autre société israélienne installée a Tel-Aviv MIT technology Review. 
      Il existe heureusement , des pays qui développent des systèmes ou font des découvertes pour le bien de l’humanité. D’autres , qui sont à la traîne et ne sont que des simples consommateurs. 
       


    • Christian Labrune Christian Labrune 10 janvier 21:51

      @Jonas

      J’allais répondre à Baldis, mais je vois que vous l’avez fait à ma place et je m’en trouve fort bien : j’aurais dit la même chose.
      J’ajouterai simplement qu’Israël, qui sait très bien dessaler l’eau de mer (ce que boivent les Israéliens, c’est le plus souvent, en fait, de l’eau de mer) travaille à un grand projet destiné à empêcher l’évaporation galopante de la mer morte. Ce sera très utile aussi à la Jordanie, pays plus sec encore qu’Israël, qui est déjà largement dépendante de l’eau livrée par son voisin de l’autre côté du Jourdain.

      Je me souviens d’une image qui avait été très bien mise en scène par les Israéliens (mais c’est de bonne guerre) : Netanyahou et Narendra Modi, les pieds nus dans les vagues, un gobelet à la main, dégustant l’eau d’une petite machine à dessaler qu’on venait de tirer sur la plage. La coopération avec l’Inde n’a jamais été aussi intense ni aussi décisive pour l’agriculture indienne.


    • popov 11 janvier 07:59

      @Christian Labrune & Christian Labrune

      Bonjour

      Le problème c’est l’eau effectivement. L’Éthiopie développe son agriculture en louant de vastes terrains à des entreprises étrangère. Il leur faudra de l’eau, mais ce traité colonial que vous citez leur interdit de soutirer de l’eau du Nil alors qu’une partie de ces eaux viennent des pluies qui tombent en Éthiopie. Un immense barrage est en construction sur le Nil Bleu.
      Comme vous le signalez, Israël utilise des technologies de pointe pour dessaler l’eau de mer. Mais pas que. Ils ont aussi des méthodes permettant de fournir aux plantes juste la quantité d’eau nécessaire au compte-goutte.


    • Jonas 11 janvier 09:27

      @Christian Labrune
      @ je suis désolé ! 
      Un autre système israélien , selon la revue Water Research ( Science Direct) , les scientifiques israéliens ont conçu des membranes spéciales qui sont en mesure de purifier l’eau des virus des eaux. 

      Dans le pays de mon cher Ahmed spécialisé de l’économie mondiale, de la géopolitique et atteint de cette maladie répandue dans le monde arabo-musulman « l’obsession israélienne ». on va encore chercher l’eau potable dans certains villages à dos de mulet. et cela après plus de cinq décennies d’indépendance et l’héritage laissé par la colonisation à travers les hydrocarbures qui font l’unique richesse exportatrice de l’Algérie , avec bien sûr l’immigration. 

      Avez-vous observez le silence des autorités des pays arabo-musulmans et musulmans non arabes concernant la Chine ? Voilà un pays qui est devenue le premier partenaire de l’Algérie avec des liens commerciaux importants avec d’autres pays arabo-musulmane tout en persécutant les musulmans Ouïgours et Kazakhs du Xinjiang La « rue Arabo-musulmane » ne brûle pas de drapeaux Chinois pour la défense des musulmans ". Il y a des musulmans plus musulmans que d’autres aux yeux des autorités musulmanes. Les Ouïgours, les Kazakhs , les  Rohingya sont des mauvais musulmans en revanche les Palestiniens , eux, sont des bons musulmans.


    • Christian Labrune Christian Labrune 11 janvier 12:20

      Les Ouïgours, les Kazakhs , les  Rohingya sont des mauvais musulmans en revanche les Palestiniens , eux, sont des bons musulmans.

      ...................................................
      @Jonas

      Il est en effet très regrettable que les Chinois ne soient pas Juifs. Les pauvres Tibétains, qui sont occupés, eux, (et au sens le plus exact du terme !), par la Chine, et depuis près de soixante-dix ans, préoccuperaient bien davantage les propalos que les Arabes occupant la Palestine et venus depuis peu de siècles, pour une moitié d’entre eux, de l’Egypte et de l’Arabie pour l’autre moitié. Les Chinois, certes, avaient plusieurs fois occupé militairement le Tibet dès le XIVe siecle, mais ils ne sont assurément pas, comme les Juifs héritiers des royaumes de Juda et d’Israël, les plus anciens habitants de la région.
      A contrario, si des Chinois non-juifs, venus de très loin, avaient débarqué en 48 sur la côté du côté de Jaffa pour s’emparer de la « Palestine » comme ils entendaient le faire au TIbet, il n’y aurait vraiment personne aujourd’hui pour s’en émouvoir.
      Les Algériens, rongés jusqu’à l’os par l’antisémitisme, ne se préoccuperaient pas plus des Palestiniens occupés par des Chinois qu’ils ne se soucient des exactions subies par leur frères Ouïgours.
      J’ajouterai que tous les pays du Maghreb, à force de mauvais traitements depuis 48, ont précipité l’exil des Juifs dont les ancêtres étaient là, souvent, dès les années qui ont suivi la destruction du second temple, cinq siècles avant la naissance du Chamelier. En tout, c’est bien 850 mille Juifs qui ont dû fuir les pays musulmans. Il en reste quatre mille au Maroc, un peu plus de mille en Tunisie, mais il n’y a personne qui puisse dire s’il en reste un seul en Algérie. Ce qu’Adolf Hitler n’avait pas pu réaliser : une Allemagne judenrein, les Algériens l’ont fait.


    • baldis30 11 janvier 16:15

      @Christian Labrune

      bonjour à tous ceux qui ont abordé ce problème de l’eau ..
      j’ai aussi abordé celui de l’énergie, et il ne faut pas se voiler la face la seule façon d’avoir de l’eau c’est d’avoir aussi de l’énergie électrique ... ce qui implique la nucléarisation civile du Moyen-Orient avec au minimum 15.000 MW installés ... de quoi faire hurler tous les écologistes et me faire insulter, j’ai l’habitude !— C’est à dire rechercher la solution qui peut résoudre les deux problèmes : l’eau et l’énergie. (Qu’on veuille bien cesser de nous rebattre les oreilles avec des fumisteries « géniales » au fonctionnement intempestif et dangereux ...).

       Attention il n’y a pas que les besoins domestiques en eau comme en énergie : ce serait voir les deux problèmes que par le petit bout de la lorgnette ... les besoins artisanaux ou industriels représentent quatre fois les besoins domestiques dans une économie moderne ... à moins que l’on souhaite en rester aux zones-dortoirs ...


  • Christian Labrune Christian Labrune 10 janvier 15:52

    c’est par l’esprit qui vient de Dieu et qui est mis en l’homme qu’il avance. Sans cet esprit, l’homme ne peut penser sa voie.

    ========================================

    Aussi longtemps que les habitants des pays arabes se répéteront ces sortes de fadaises, le monde musulman restera ce qu’il est, c’est-à-dire pas grand chose.

    Ce n’est pas Dieu qui a inventé les bombes atomiques, ni l’informatique. Ce n’est pas lui non plus qui a permis aux Chinois d’envoyer récemment un engin sur la face cachée de la lune, et induit les Israéliens à mettre au point le dôme de fer ou le système qui permet de détecter les tunnels. S’il existait un Dieu, ce serait farce ! il serait surtout directement responsable de la stagnation puis de la décrépitude actuelle et tragique du monde musulman. C’est que Dieu, apparemment, et s’il faut en juger par l’état des choses, n’aime guère les musulmans.

    Si on veut le bonheur de tous les hommes, y compris celui des musulmans victimes de leurs croyances, il faut surtout souhaiter qu’ils en finissent au plus vite avec les élucubrations d’un Chamelier du VIIe siècle.


    • Pascal L 11 janvier 10:49

      @Christian Labrune
      Mais non, un Chrétien aurait pu écrire la même chose en pensant à l’Esprit Saint. Malgré cela, l’occident n’a pas attendu Voltaire pour avancer.


  • Christian Labrune Christian Labrune 10 janvier 16:00

    Hitler a existé, un homme, un seul homme a changé la face du monde par sa volonté de puissance. Mais cette deuxième mondiale qui a détruit l’Europe et une grande partie du monde, a détruit aussi la colonisation. Sans la Première Guerre mondiale et la Deuxième Guerre mondiale, le monde africain et une grande partie du monde asiatique dont l’Inde, le Pakistan et l’Indonésie, de grandes puissances démographiques, serait resté probablement encore colonisé.

    =================================

    Nos historiens n’ont jamais fait un sort à cet aspect « libérateur » de la politique de ce pauvre Hitler. Mais à lire ça on comprend mieux, peut-être, pour quelle raison Mein Kampf et les Protocoles des sages de Sion sont toujours aussi souvent édités et lus dans les pays musulmans les plus arriérés.

    Mohammed Amin al-Husseini, mufti nazi de Jérusalem, ayant échappé de justesse au tribunal de Nüremberg, put rester actif jusqu’en 55 à la conférence de Bandung. Son abominable idéologie semble avoir très bien survécu.


    • Hamed 10 janvier 18:22

      @Christian Labrune

      Bonjour Labrune,

      Je comprends que vous ne soyez pas d’accord, mais dès lors que vous répondez vous êtes forcément d’accord avec mon analyse sauf que vous réfutez, vous rejetez une vérité.

      S’ils n’étaient pas une vérité mes arguments, auriez-vous répondu, La brune ? Je pense que vous aurez haussé les épaules et n’auriez probablement pas répondu.

      Mais voilà, vous avez répondu, et vous êtes véhément, vous n’acceptez pas l’argutie d’un chercheur honnête qui ne cherche qu’à comprendre les problèmes complexes du monde. Et il aboutit à des conclusions comme la « négation positive » que furent les deux guerres mondiales. Et sans ces deux négations qui ont battu les cartes du monde et ont fait sortir deux tiers de l’humanité des ghettos de la colonisation.

      Et puis vous oubliez la main de Dieu dans ce dédale d’événements. Voilà Labrune, et merci pour vous être donné la peine de répondre et de combattre « votre vérité » que vous refusez de reconnaître. Parce que je répète que c’est aussi votre vérité dont vous êtes inconsciemment conscient que c’est une vérité mais vous la refusez parce que vous ne vous comprenez pas.


    • Christian Labrune Christian Labrune 10 janvier 21:35

      vous n’acceptez pas l’argutie d’un chercheur honnête qui ne cherche qu’à comprendre les problèmes complexes du monde.

      ==================================
      @Hamed

      Certes, je ne suis pas du tout disposé à avaler des « arguties », et à celles que vous proposez, je réponds non pas en opposant « ma vérité », mais des faits. S’il y a une nation dans le monde qui paraît actuellement à l’abri de la décadence, c’est bien Israël. Je n’ai même pas pris soin de répondre à ce que vous disiez de je ne sais quel effondrement démographique : tout le monde sait très bien en effet que le taux de fécondité est exactement le même du côté juif et du côté arabe. Les Arabes représentent 20% de la population aujourd’hui, et ce pourcentage va se maintenir ; peut-être l’écart va-t-il même se creuser en faveur des Juifs : la population orthodoxe augmente, elle fait plus d’enfants, et mis à part quelques groupuscules ultra-orthodoxes marginaux, cette composante de la société est infiniment plus persuadée de son droit sur la terre d’Israël qu’une gauche en pleine décomposition depuis pas mal de temps, laquelle commence tout juste à comprendre que les accords d’Oslo et la cession de Gaza ont été une véritable catastrophe.
       
      Les positions que Pompeo vient très clairement de formuler au Caire, qui contrastent fortement avec le discours à l’eau de rose d’Obama en 2009, marquent la nécessité d’un rassemblement des états arabes sunnites et d’Israël aux côtés des Etats-Unis, pour faire obstacle aux ambitions hégémoniques de l’Iran. Après la destruction du Califat presque entièrement réalisée, c’est le régime des mollahs qui est désormais dans le viseur, et les Russes ne le soutiennent déjà plus que comme la corde soutient le pendu. Pourvu qu’ils puissent conserver leurs bases en Méditerranée que personne ne songe à leur contester ils s’estimeront contents, et un Poutine, de toute façon, ne peut pas avoir la moindre sympathie pour l’islam fanatique des Turcs ou des iraniens.

      C’est tout le jeu des alliances qui va être restructuré au Moyen-Orient, mais parce que les décideurs des pays arabes auront enfin compris, comme ceux de la péninsule arabique, qu’il fallait suivre l’exemple de la Chine ou d’Israël, et rompre précisément avec le discours que vous nous proposez ici, qui serait celui d’un choc des civilisations au terme duquel le monde islamique serait victorieux sur les ruines de l’Occident. Il n’y a pas de choc des civilisations parce qu’il y a déjà longtemps que le monde islamique, enlisé dans des conceptions médiévales, ne fait plus partie d’une civilisation planétaire qui est exactement la même, par delà les traditions, de la Californie au Japon en passant par l’Europe et par Israël. La montée du jihadisme depuis les horreurs des années 90 en Algérie n’est pas un combat d’une civilisation islamique contre la civilisation occidentale, c’est le combat de deux moments séparés de l’histoire : le moyen-âge barbare de l’époque du Chamelier contre les temps modernes. Ca, c’est un combat aussi perdu d’avance que celui des mamelouks avec leurs sabres en face de l’artillerie de Bonaparte à la bataille dite des pyramides en 1798. La seule chance qui reste aux états arabes du Moyen-Orient, ce n’est certainement pas de se replier sur leur spécificité médiévale et islamique, c’est de prendre en marche le train de l’histoire, de s’asseoir définitivement sur leur religion archaïque pour ne plus jamais l’avoir sous les yeux, et de commencer à aller de l’avant dans tous les domaines de la recherche et du développement.


  • Jonas 10 janvier 17:23

    Bonjour Ahmed , (1)

    Toujours la même litanie , que l’ arabo-musulman soit un chercheur spécialisé en économie mondiale ou un fellah illettré, la cause du retard des pays arabes est pour lui due à la colonisation, à l’impérialisme et de temps en temps au sionisme.

    Je vous rappelle cher chercheur , que la Chine avait subi , pendant des siècles des humiliations par des traités inégaux et deux guerres de l’opium avec le sac du Palais d’été. par les Occidentaux  Cela n’empêche pas ce pays d’être aujourd’hui parmi les deux grandes puissances qui comptent. Je ne parlerai pas ici de l’Inde qui fait aussi des performances remarquables. 

    Le fait de se défausser sur la colonisation et l’impérialisme n’a pas fait avancer d’un iota , le monde arabe. Les printemps arabes qu’ont chanté les Occidentaux naïfs s’est transformé en hiver arabe. 

    Otez-moi, d’un doute , cher Ahmed , ce ne sont pas les restes de la colonisation et de l’impérialisme qui font que l’Algérie arabo-musulmane , après avoir chassé plus de 10 000 africains , continue les expulsion des migrants subsaharienne vers le désert ?

    Ce n’est pas à cause de la colonisation et de l’impérialisme que l’Algérie arabo-musulmane , expulse 120 personnes originaires des pays arabes dont des syriens portées disparues , après avoir été emmenées par les autorités algériennes vers la frontière du Niger. ? 

    C’est un responsable arabo-musulman algérien du nom de Kacimi Hassen directeur des questions migratoires et non un vulgaire islamophobe qui déclare, concernant ces personnes 

    « Quand vous avez des combattants qui viennent de zones de l’Etat islamique , ça ne peut-être que des combattants qui travaillent pour cette cause. Donc ces gens-là, dès qu’ils ont quitté Alep sous l’identité de migrants , et ont ensuite voyagé comme des touristes , en dépensant des fortunes énormes ,dans plusieurs capitales , pour arriver aux frontières algériennes , est-ce que vous pensez un seul moment que ces gens-là sont des migrants ? Ce ne sont pas des migrants ». fin de citation , en France , la Ligue des droits de l’homme et les ONG communautaristes auraient poussé des cris d’orfraie.


  • Jonas 10 janvier 18:09

    @Ahmed chercheur en économie mondiale, (2) 

    Je ne vais pas aborder avec vous l’économie mondiale , qui ne va pas fort , je vous l’accorde , cependant , j’aimerai connaître votre point de vue sur celle de votre pays l’Algérie, après plusieurs décennies d’indépendance et de nationalisme fanfaronné partout , tout en accordant a la Chine des contrats faramineux dont le petit peuple n’a que des miettes. Je souhaiterai avoir des réponses sur quelques points, de l’économie Algérienne. que je soulève sans ordre précis, et les raisons de ce marasme de ce pays riche en ressources naturelles mais dont le peuple est pauvre.

    Et enfin est-ce que l’appel du Premier ministre Ahmed Ouyahiya , a la diaspora algérienne sera entendu, tant que la corruption , le népotisme , etc .continueront 

    La fonte des réserves de change , d’une baisse de plus de 50% (ils étaient de plus de 200 milliards , il y a quelques temps) La cherté du coût de la vie. Le chômage , l’hémorragie des devises. La mauvaise politique , interdisant les produits d’importations , alors que l’Algérie est incapable de répondre des demandes.Comme le signale l’Office national des statistiques ( ONS) , à cause de l’inflation aux environs de 6 à 7 % , un budget mensuel de 110 000 dinars( 783 euros) couvre a peine les besoins etc . 

    Le Parti-Etat FLN, a ruiné le pays , a cause d’une mauvais politique basée sur la rente. Même le dinar a perdu plus de 55% de sa valeur par rapport au dollar, la moitié par rapport à l’euro. Merci de votre réponse.


    • Hamed 10 janvier 19:35

      @Jonas

      Bonsoir Jonas,

      Vous me demandez de vous éclairer sur l’économie algérienne, ce n’est pas le thème de mon analyse. Je n’étudie pas une économie, j’étudie le côté caché ou si vous voulez « herméneutique » de l’évolution du monde. A la fois un survol de l’histoire et la compréhension de sa trajectoire. C’est-à-dire vers où le monde se dirige. Etudier uniquement une économie nationale ne donnera rien, tout au plus une évolution datée ne dépassant pas le temps d’une année. 

      J’ai dit que l’Algérie arrive à la fin d’un cycle. Comme d’ailleurs le monde entier. Et en particulier les pays arabes dont l’Algérie, les Etats-Unis sont aussi concernés tout comme Israël, a fortiori Israël qui a une situation conflictuelle et sans issue de crise jusqu’à aujourd’hui.

      Et c’est d’ailleurs votre incompréhension du devenir d’Israël que retient votre attention sur ma prospective du « vent absolu de changement » qui est en marche . Prenez le premier ministre israélien Netanyahou, il arrive à la fin du temps de grâce, la situation est entrain de se décanter, il doit laisser la place à une équipe plus à même de répondre à la conjoncture à venir, et qui arrive vite. Et ce n’est pas seulement en Israël, en Europe, aux Etats-Unis, au Japon, en Algérie, les pays les plus en vue d’évoluer compte tenu de la nouvelle conjoncture mondiale.

      Prenez, par exemple, l’Iran ou l’Egypte, les forces de changement sont plus faibles pour ces pays. En clair, chaque pays évolue selon la dynamique de sa conjoncture historique sur tous les plans (politique, économique, social, etc.,) et aussi l’impact de la géopolitique régionale et moniale selon qu’elle lui soit favorable ou défavorable.

      Voilà, Jonas, ce n’est pas simple l’étude du monde.


    • Jonas 10 janvier 21:28

      @Hamed
      Mon cher , mon très cher Ahmed , vous êtes chercheur en économie mondiale , mais grâce à Allah, l’Algérie participe à cette économie mondialisée , par ses hydrocarbures. Oui ou non ? 

      Laissez le Premier ministre Israélien , qui n’est pas dans votre article  , les élections seront ouvertes et les israéliens comme la presse et les partis d’oppositions vont rentrer dans la danse dans un combat féroce dans un pays a la proportionnelle intégrale et puis  .ce sont les électeurs qui décideront. 

      Revenons à l’Algérie, et a son économie, comment pouvez-vous , comprendre ce qui est caché comme vous dites , pour les autres pays , alors que vous incapable de voir ce qui se passe en clair dans votre propre pays ? 

      Essayez au moins de faire un effort , de ne pas utiliser le joker , israël , comme a votre habitude pour ne pas répondre a mes questions.Me suis-je trompé sur la situation de l’Algérie économique ? Je n’ai pas abordé le social et le politique.et encore moins le religieux. 

      Des élections présidentielles vont avoir lieu bientôt dans votre pays avec un cinquième mandat pour Boutéflika, où les jeux sont faits si l’armée le désigne. 
      La surprise , ne sera pas son élection ,mais le score. Pour vous aidez , puisque vous êtes dans les stratosphère de la politique économique et géopolitique des autres pays . 
      -Boutéflika en 1999 : 73,80% 
      -Boutéflika en 2004 : 84,99%
      -Boutéflika en 2009 : 90,24%
      -Boutéflika en 2014 : 81,49%
      -Boutéflika en 2019 ? 


    • popov 11 janvier 08:12

      @Hamed

      L’Algérie n’est pas en retard parce qu’elle a été colonisée ; elle a été colonisée parce qu’elle était en retard. Cela faisait plus de 5 siècles que le monde islamique ne produisait absolument rien d’utile à l’humanité.
      Le Japon était aussi en retard à la fin du XIXe siècle. Il en a pris conscience et entrepris de redresser la situation. Ce fut fait en quelques décennies et sans pétrole.


    • Hamed 11 janvier 11:52

      @Jonas

      Très juste votre réponse. Elle est judicieuse, bien réfléchie. Sauf que «  L’Algérie n’est pas en retard parce qu’elle a été colonisée ; elle a été colonisée parce qu’elle était en retard. », c’est que c’était nécessaire. Cela a été son histoire de nation colonisée parce qu’elle était en retard, et qTrès juste votre réponse. Elle est judicieuse, bien réfléchie. Sauf que «  L’Algérie n’est pas en retard parce qu’elle a été colonisée ; elle a été colonisée parce qu’elle était en retard. », c’est que c’était nécessaire. Cela a été son histoire de nation colonisée parce qu’elle était en retard, et que si son retard aujourd’hui bien qu’elle ne soit pas colonisée, c’est parce que c’était nécessaire d’être en retard.

      En clair le dépassement de son retard ne peut être que d’ordre historique et transcendantal dans la sphère même de l’évolution. Vous avez donné l’exemple du Japon. Le Japon avec l’ère meiji s’est redressé alors que la puissance chinoise n’a pas pu et pourtant rayonnait sur l’Asie. Le Japon, en réalité, s’érigeait en grain de sable dans l’ordre colonial, comme l’Allemagne s’érigeait en grain de sable dans l’ordre de puissance en Europe. Et cela a été nécessaire pour que l’histoire de l’humanité ne stagne pas dans un système colonial rétrograde pour tous les peuples colonisés et les peuples d’Europe qui sont une même humanité, et donc solidaire.

      En clair le dépassement de son retard ne peut être que d’ordre historique et transcendantal dans la sphère même de l’évolution. Vous avez donné l’exemple du Japon. Le Japon avec l’ère meiji s’est redressé alors que la puissance chinoise n’a pas pu et pourtant rayonnait sur l’Asie. Le Japon, en réalité, s’érigeait en grain de sable dans l’ordre colonial, comme l’Allemagne s’érigeait en grain de sable dans l’ordre de puissance en Europe. Et cela a été nécessaire pour que l’histoire de l’humanité ne stagne pas dans un système colonial rétrograde pour tous les peuples colonisés et les peuples d’Europe qui sont solidaires.

      J’espère vous avoir éclairé, apporté un complément important.

       


    • Hamed 11 janvier 12:00

      @popov

      Une erreur s’est glissée, ce texte qui suit n’est pas adressé à Jonas mais à popov

      Très juste votre réponse. Elle est judicieuse, bien réfléchie. Sauf que « L’Algérie n’est pas en retard parce qu’elle a été colonisée ; elle a été colonisée parce qu’elle était en retard. », c’est que c’était nécessaire. Cela a été son histoire de nation colonisée parce qu’elle était en retard, et qTrès juste votre réponse. Elle est judicieuse, bien réfléchie. Sauf que « L’Algérie n’est pas en retard parce qu’elle a été colonisée ; elle a été colonisée parce qu’elle était en retard. », c’est que c’était nécessaire. Cela a été son histoire de nation colonisée parce qu’elle était en retard, et que si son retard aujourd’hui bien qu’elle ne soit pas colonisée, c’est parce que c’était nécessaire d’être en retard.

      En clair le dépassement de son retard ne peut être que d’ordre historique et transcendantal dans la sphère même de l’évolution. Vous avez donné l’exemple du Japon. Le Japon avec l’ère meiji s’est redressé alors que la puissance chinoise n’a pas pu et pourtant rayonnait sur l’Asie. Le Japon, en réalité, s’érigeait en grain de sable dans l’ordre colonial, comme l’Allemagne s’érigeait en grain de sable dans l’ordre de puissance en Europe. Et cela a été nécessaire pour que l’histoire de l’humanité ne stagne pas dans un système colonial rétrograde pour tous les peuples colonisés et les peuples d’Europe qui sont une même humanité, et donc solidaire.
      En clair le dépassement de son retard ne peut être que d’ordre historique et transcendantal dans la sphère même de l’évolution. Vous avez donné l’exemple du Japon. Le Japon avec l’ère meiji s’est redressé alors que la puissance chinoise n’a pas pu et pourtant rayonnait sur l’Asie. Le Japon, en réalité, s’érigeait en grain de sable dans l’ordre colonial, comme l’Allemagne s’érigeait en grain de sable dans l’ordre de puissance en Europe. Et cela a été nécessaire pour que l’histoire de l’humanité ne stagne pas dans un système colonial rétrograde pour tous les peuples colonisés et les peuples d’Europe qui sont solidaires.

      J’espère vous avoir éclairé, apporté un complément important.

       


    • Christian Labrune Christian Labrune 11 janvier 12:53

      J’espère vous avoir éclairé, apporté un complément important.

      @Hamed
      Ce tissu de phrases inintelligibles, même si elles sont répétées dans un premier message pour être encore recopiées dans un second, n’éclaire rien du tout. cela nous nous enfume.

      Quand vous écrivez : « En clair le dépassement de son retard ne peut être que d’ordre historique et transcendantal dans la sphère même de l’évolution. » cela n’a aucune espèce de sens. Tout ce qui se passe dans le monde depuis qu’il est monde est bien évidemment « d’ordre historique » et s’inscrit dans « une évolution ». Par ailleurs, je ne vois vraiment pas ce que le « transcendantal », c’est-à-dire le rationnel, vient faire là : on peut bien dire, comme Hegel, qu’il y a une raison dans l’histoire, mais d’autres dont je suis feront prévaloir plutôt la question du hasard.

      On ne peut même pas dire non plus que l’Algérie ait été « colonisée » par la France. En 1830, elle était déjà une colonie, un ensemble de vilayets aux frontières mal définies sous la dépendance d’un empire Ottoman déjà en pleine décrépitude. Et bien avant d’être un diverticule de l’empire turc elle avait été une riche province de l’Empire Romain. L’Algérie ne commence à devenir un pays souverain qu’à partir des accords d’Evian en 62.

      Dès ce moment l’Algérie, certes, sous l’impulsion du FLN, devient le phare central de toutes les démocraties. Son commerce et son industrie explosent. La pauvreté que la France avait sciemment entretenue disparaît complètement. Il y a quelques dizaines d’années, sur le plan économique, l’Algérie et la Corée du Sud étaient dans des conditions économiques tout à fait comparables. Ce n’est plus du tout le cas : La Corée du Sud a préféré choisir la voie du capitalisme et s’est effondrée. J’explique en revanche l’exceptionnel décollage d’une Algérie désormais en pointe dans tous les domaines de la recherche et de l’innovation par le rôle extrêmement novateur que l’islam a pu y jouer, en particulier dès les années 90. Apparemment, ça continue et c’est très bien ainsi.

      Quand la Corée du Sud, l’Europe, et surtout Israël, seront arrivés au terme de leur déclin déjà bien amorcé et retournés au Moyen-âge, il restera fort heureusement une Algérie qui sera devenue le centre de l’oumma et règnera sur le monde. Même les poules, alors, auront des dents.


  • OMAR 10 janvier 20:24

    Omar9

    .

    Bonsoir @Hamed : "Les partis de l’opposition en Algérie sont de moins en moins une caisse de résonance pour légitimer le système politique.

    « .

    .

    Citez-moi un seul parti d’opposition, crédible.

    .

    Dés qu’un »opposant" devient bruyant ou célèbre, la nébuleuse au pouvoir le corromp au point où il n deveint un ardent défenseur (Boukrouh, Khalida Toumi, Louisa Hanoun, etc...).

    http://ffs1963.unblog.fr/2009/03/24/ils-ont-quitte-le-rcd-pour-rejoindre-bouteflika/

    .

    Les politiciens algériens, quelque soit leur appartenance idéologique ou sociale, ne pensent qu’à piller davantage les richesses du pays (rente pétrolière, terres, monopoles socio-économiques ..) une fois arrivés au pouvoir.

    .

    C’est malheureusement, la triste réalité politique algérienne....


    • Hamed 10 janvier 22:20

      @OMAR

      Bonsoir Omar,

      Je comprends que vous en avez plein le cœur. Mais que voulez-vous, l’Algérie est une jeune nation, 57 ans d’existence. La corruption est à mettre sur la nature humaine. 

      Mais mon analyse porte sur les forces historiques et non sur des corrompus. L’Algérie est une nation, comme les nations européennes, américaines, asiatiques. Ce que je vise ici c’est le vent du changement du monde qui a réellement commencé. Voilà, mon travail de recherche.

      Quant aux partis d’opposition algériens, vous ne pouvez pas les mettre dans le même sac. Certes des partis travaillent pour le pouvoir, mais ceci est de bonne guerre. Pensez-vous que le pouvoir algérien va laisser une opposition lui prendre le ce qu’il a en main. Donc, tout est relatif. 

      Même au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, les contribuables ne comprennent pas bien ce qui se passe. Eux aussi sont flouées, mais ils n’y voient que du feu. Sauf que ce n’est pas visible. Merkel 4 mandats, elle va boucler 16 ans de pouvoir. Macron parachuté. Hollande, un jeu droite-gauche, les Français ne voit que du feu. Et cela s’appelle la démocratie.

      Israël, Netanyahou, plusieurs mandats, un malin qui utilise la haine pour se maintenir au pouvoir. Etc., etc. etc. Xi Jinping élu à vie. Poutine des mandats répétés et les Russes ne voient que du feu. Par de démocratie.

      Voilà, Omar, ah l’Algérie, que des corrompus. Non, les plus de 7 milliards et demis d’êtres humains sont en grande majorité menés, dominés, mais c’est ainsi et pas autrement. Donc tout se vaut, chez nous ou ailleurs.

      C’est malheureusement selon vos mots la triste réalité du monde. Sauf que ce monde avance, il n’est pas figé. Et il avance selon la loi du progrès, la loi du développement, une loi qui dépasse les hommes, car elle vient de l’ordre de la Création. Et vous en faîtes partie combien même vous le dénoncez.


    • popov 11 janvier 08:24

      @Hamed

      Vous avez une vision hégélienne de l’histoire.


    • Jonas 11 janvier 10:32

      @Hamed
      Mon cher Ahmed , en vous lisant vous me confortez dans mon option. J’ ai toujours pensé que l’ l’histoire avance dans le bon sens pour certains pays , mais dans le mauvais sens pour les pays arabo-, c’est le vôtre) . Les échecs s’accumulent depuis les indépendances ( mis a part les pays du Golfe , qui ne brillent que par la grâce des hydrocarbures , et non par leurs universités, leurs recherches et développement ou leurs découvertes.
      Echec du panarabisme , échec du nationalisme, les indépendances qui devaient faire de l’indigène arabe , un citoyen, n’ont réussi qu’à chasser les colonisateurs étrangers pour les remplacer par des colonisateurs autochtones beaucoup plus coriaces à mettre dehors . Une fois au pouvoir , les autocrates ne sortent que soit mort soit par un coup d’Etat.  
      Vous qui ne voyez pas bien ce qui se passe en Algérie , revenait , sur terre de vos nuées et regarder la réalité toute simple . Les Rapports du PNUD, 2002/2003/2004/2005 et les autres, arrêtés dès les « Printemps arabes ». montrent , à l’évidence le retard pris par les pays arabo-musulmans sur un simple domaine qui est celui des traductions. L’Espagne , pays de moins de 50 millions d’habitants , traduits en une année ce que le monde arabo-musulman de plus de 450 millions fait en un siècle. 
      Vous écrivez en réponse à @Omar, que l’Algérie n’a que 57 ans, pour excuser son retard , mais quel âge à l’Inde ? La Corée du Sud , La Chine, Taïwan, Singapour, Israël ? Pourquoi ces pays sans hydrocarbures ont réussi a s’en sortir , même si tout n’est pas Parfait ? Pourquoi, leur PIB , est 10 fois supérieur à celui de l’Algérie. Pourquoi leur IDH est devant celui de l’Algérie ? Pourquoi certaines de leurs universités sont parmi les 100 premières dans les classements ? En réalité mon cher Ahmed, vous êtes toujours sur votre logiciel obsolète , vous devriez changer toute votre informatique et l’adaptée au XXIe siècle. Critiquer les autres pays en se défaussant sur eux est un sport quotidien chez les apparatchiks des pays arabo-musulmans. 


    • Hamed 11 janvier 11:56

      @popov

      En effet, et je crois que la vision hégélienne de l’histoire restera longtemps dans l’esprit des hommes. Parce que Hegel a compris dès le début de sa philosophie qu’il existe un histoire dans l’histoire. Et c’est ce qui fait la force de sa philosophie de l’histoire.


    • Hamed 11 janvier 12:24

      @Jonas

      Eh bien, je suis heureux de vous conforter dans votre option. Et vous avez entièrement raison, l’histoire avance toujours dans le bon sens. C’est une loi qui transcende les hommes.

      Et même dans le mauvais sens pour d’autres pays, l’histoire est « créatrice ». 

      Vous dîtes «  Echec du panarabisme , échec du nationalisme, les indépendances qui devaient faire de l’indigène arabe , un citoyen, n’ont réussi qu’à chasser les colonisateurs étrangers pour les remplacer par des colonisateurs autochtones beaucoup plus coriaces à mettre dehors . Une fois au pouvoir , les autocrates ne sortent que soit mort soit par un coup d’Etat.   » 

      Vous avez raison, mais il demeure que les voies de l’histoire sont difficilement sondables. Il faut relativiser la coriacité des dirigeants pour la simple raison qu’une personne n’est coriace que parce que la personne qui lui fait face est faible. 

      L’Algérie certes est en retard et n’a que 57 ans d’existence, mais elle a un avenir qui promet. La Chine est en avance, la Corée du Sud, Taïwan, Israël sont des pays qui ont beaucoup avancé mais auront d’autres difficultés à venir. Et c’est inéluctable. Et c’est cela que vous devez comprendre, le monde n’est pas rose. 

      La Corée du Sud a déjà des difficultés et pas seulement sur le plan économique, y compris Taïwan, Israël. Israël appelle des Juifs de par le monde pour venir en Israël
      pour y venir travailler et renforcer la démographie alors que les jeunes Israéliens s’expatrient. De plus vivre toujours avec l’aide américaine en restant un monde à part n’est pas trop commode pour une nation de s’intégrer dans une région au sein de laquelle tout la relie l’histoire, les racines, l’identité, etc.

      Voilà, Jonas, et c’est d’ailleurs en m’écrivant vous cherchez votre réponse à votre propre interrogation sur l’avenir d’Israël, et son avenir à mon sens historique est u sein du monde arabe d’abord et de l’Occident ensuite.

      Voilà, j’espère vous avoir éclairé.


    • OMAR 11 janvier 12:56

      Omar9
      .
      Bonjour @Hamed
      .
      Je suis plus triste que révolté, concernant la situation de l’Algérie.
      .
      Le véritable problème de ce pays, n’est pas tant la corruption qui y règne de manière sélective, mais la « déculturation » du peuple algérien et l’invasion du wahhabisme et du salafisme comme base éducative et sociale des algériens.
      Même fêter Anayer est devenu « haram ».
      http://afrique.le360.ma/algerie/societe/2019/01/09/24669-algerie-le-nouvel-berbere-decrete-haram-par-les-oulemas-locaux-24669
      .
      Quant à la justice, constatez par vous-même comment sont gérés et suivis certains dossiers comme l’affaire du narco-boucher ou de certains généraux mis à la retraites.
      http://www.jijel.info/forums/thread-2619-page-2.html
      .
      Xi Jinping élu à vie ? J’achète quand j’apprends que le PIB de la Chine à été multiplié par 37 en .... 40 ans.

      Merkel 4 mandats ? Le taux de chômage en 2018 en Allemagne était de 3,4%, c’est simplement prodigieux, magnifique (surtout avec la vague d’immigrants..)..
      Hollande ? Il n’a jamais mis en place un quelconque système ou procédure qui aurait empêché le peuple français de ne plus l’investir !!!
      .
      Un pays avance par la volonté de citoyens patriotes.
      Et pour l’instant, seule cette brave Bengherbit tente de le faire (et à quel prix !!!).
      https://www.algerie-focus.com/2016/06/fuite-massive-sujets-baccalaureat-2016un-complot-contre-nouria-benghabrit/
      .
      Je garde quand-même espoir, surtout que la rente pétrolière s’effiloche, obligeant les vautours et charognards à aller voir ailleurs.


    • Jonas 11 janvier 15:43

      @Hamed
      Mon cher Ahmed, la différence entre Israël et les pays Arabo-musulmans est que ,certains juifs , quittent les pays où ils sont nés et vécus depuis des centaines d’années , en abandonnant, leurs laboratoires, leurs universités , leurs affaires, leur situation , leur confort , pour rejoindre la terre de leurs ancêtres ,afin de la construire et la faire rayonner parmi les Nations. Et ils ont formidablement réussi en très peu de temps.

       Israël est en 3eme position parmi les 10 pays les plus éduqués., devancés , par le Canada et le Japon. Israël et parmi les 23 pays les plus compétitifs du monde. Israël a 2 universités parmi les 100 premières dans le classement de Shanghaï. 2eme puissance pour la construction des drones et 4eme puissance High -teck. Israël a plus de Prix Nobel que l’ensemble des 57 pays musulmans de l’OCI. ( 8,5 millions d’habitants et 1 500 millions de l’autre, faites le delta ! ) 

      @Ahmed , vous et beaucoup d’intellectuels arabo-musulmans , vous empoisonnez le cerveau des jeunes issus de ces pays et vous vous étonnez de leurs comportements . Comme vous n’avez rien à leur proposer pour leur présent qu’ils vivent difficilement ni rien pour leur avenir , où ils veulent entrer de plain-pied comme tous les jeunes. Vous leur ressasser l’époque de la colonisation, l’impérialisme , le complotisme, le sionisme etc. sur lesquels vous vous défaussez pour ne pas assumer vos responsabilités 

      L’admirable Kamel Daoud , résume en un titre , la situation du jeune algérien, qui ne sait plus où il habite. dans un article du Quotidien d’Oran : « Etre Moudjahid à 22 ans ».<< Un jeune algérien de 22 ans , qui n’a pas connu la guerre , ni ses affreuses misères , l’injustice de la colonisation , se trouve à parler aujourd’hui devant un président français en visite à Alger , avec hystérie ,arme au poing presque , vantardise, détaillant une vie antérieures qu’il n’a jamais vécu. Plein d’une colère et d’une revendication qui dépassent son âge >>. fin de citation. Pourquoi ce jeune qui vit dans le passé peut-il embrasser la vie moderne avec toutes ses difficultés ? 

      Comment cher , Ahmed , israël peut-il s’intégrer dans une région où des pays ayant, même civilisation, mêmes moeurs , mêmes traditions, mêmes coutumes , même religion, même prophète , même livre saint , mêmes régimes politiques, ont déjà du mal à vivre ensemble en paix et en harmonie ? Pourquoi ? Parce que le monde arabo-musulman manque de savoir et d’éducation, qui sont les armes de l’avenir , à cause de cela , il n’a pu produire en son sein des phares pour l’éclairer à la manière de Mandela, Martin Luther King , Gandhi, Vaclav Havel , etc. Il a , Bin Laden, Al-Qaradaoui, Al-Baghdadi et de tant d’autres analphabètes qui se drapent dans la religion pour tout expliquer. 
       


       


    • Jonas 11 janvier 16:04

      @Hamed
       Cher Ahmed ne soyez pas si heureux que cela Ahmed , souvenez-vous d’Hegel sur la ruse de l’histoire , qui avance toujours par le mauvais côté.


    • Hamed 11 janvier 19:20

      @Jonas

      Je suis heureux pour Israël tous ces exploits scientifiques que j’attribue avant tout à Dieu qui a été plus clément pour le peuple juif, eu égard à ses souffrances par le passé. Et vous pouvez être fier en tant qu’humain et moi aussi, je suis fier pour le peuple juif car avant d’être juif, ils sont les fils d’Adam.

      Voilà, Jonas, mais les découvertes scientifiques, le niveau intellectuel dans les universités, les laboratoires, leur confort, leur réussite en peu de temps, etc., est assombri par leur comportement inhumain, leur politique d’apartheid. Et croyez-moi, le peuple juif a beau avoir tout mais il n’est pas heureux dans sa peau. Il peut se pavaner dans les salons internationaux, se bronzer dans les plages, réussir dans les sciences, avoir le grand nombre de prix Nobel, avoir de hautes fonctions dans les institutions internationales, mais il demeure que le Juif demeure un juif. 

      Non pas que je ne les aime pas, parmi mes meilleurs amis, il y avait des Juifs de tous horizons. Voilà, ce que vous avancez en terme de réussite, tout le monde le sait, et tous les gens sérieux savent que c’est un peu une contrepartie de la souffrance. Dieu donne le bien à qui il veut et le mal à qui il veut.

      Je ne vous fais pas une leçon de religion, mais simplement vous montrer qu’en réalité, le peuple juif souffre encore et fait souffrir d’autres peuples. Et la souffrance peut être inconsciemment vécue. On croit être heureux mais dans l’absolu, on ne l’est pas.

      A suivre



    • Hamed 11 janvier 20:08

      @Jonas

      Est-ce juste de me dire «  @Ahmed , vous et beaucoup d’intellectuels arabo-musulmans , vous empoisonnez le cerveau des jeunes issus de ces pays et vous vous étonnez de leurs comportements . Comme vous n’avez rien à leur proposer pour leur présent qu’ils vivent difficilement ni rien pour leur avenir , où ils veulent entrer de plain-pied comme tous les jeunes. Vous leur ressasser l’époque de la colonisation, l’impérialisme , le complotisme, le sionisme etc. sur lesquels vous vous défaussez pour ne pas assumer vos responsabilités. »

      Pensez-vous avoir raison de me juger mal, parce que je dis une vérité qui vous dérange. Quant à la colonisation, c’est un e réalité, et elle n’est pas terminée cette colonisation, elle fonctionne sous une autre forme plus insidieuse. Ceux qui dominent le monde ou croit dominer le monde, comment pensent-ils ? Oui, vous êtes indépendants et c’est très bien, mais vous agissez comme nous l’entendons.

      Et c’est la raison pour laquelle il n’y a que des guerres dans le monde arabe et musulman pour la plupart des pays. Et qui divise les pays arabes ? Qui pousse à maintenir le monde arabe dans une existence moyenâgeuse ? Qui aide les régimes féodaux ? Qui a intérêt à ce statu quo ? C’est bien sûr la finance mondiale.Et celle-ci est américaine, européenne, et le fer de lance les experts juifs qui ont une expérience historique dans la manipulation monétaire.

      J’ajoute, Jonas, je ne dénigre pas cette situation parce que c’est une histoire humaine qui doit se dérouler parce qu’elle est nécessaire. Pour être plus juste, je dirais que c’est une « négation positive ». Pourquoi ? Parce que ceux qui dominent pensent qu’ils dominent mais ne pensent que l’histoire avance précisément par ce qu’ils font. Et ce qu’ils font de négatifs se soldera par du positif. Les peuples apprendront comme l’histoire le témoigne. 

      Quant à Kamel Daoud, grand bien lui fasse q’il pense ce qu’il Et c’est tout à fait naturel. Et s’insurger c’est humain, tout être humain normal veut vivre, profiter de l’existence. Mais ce n’est pas toujours facile avec les calamités modernes telles la drogue, etc. Que ce soit en France, en Algérie, et peut être plus en Algérie compte tenu des problèmes du monde.

      Enfin, Jonas, soyez modeste, et arrêtez de claironner et de vous pâmer par votre litanie «  le monde arabo-musulman manque de savoir et d’éducation, qui sont les armes de l’avenir , à cause de cela , il n’a pu produire en son sein des phares pour l’éclairer à la manière de Mandela, Martin Luther King , Gandhi, Vaclav Havel , etc. Il a , Bin Laden, Al-Qaradaoui, Al-Baghdadi et de tant d’autres analphabètes qui se drapent dans la religion pour tout expliquer.  »

      Mais le Ben Laden, Al-Baghdadi ne sont-ils pas des créations occidentales ?

      Voilà, Jonas, n’en ajoutez pas et soyez modeste.



    • Jonas 12 janvier 09:58

      @Bonjour Ahmed.
      Dieu est un professionnel dans sa fréquentation du genre humain, il a créé des hommes de toutes sortes et parmi eux les musulmans . Pour ces derniers, d’après son entourage , il s’est posé de nombreuses questions au point de s’enfermer dans un bunker , afin de réfléchir tranquillement. Car non seulement il était dérangé par ses proches mais il était également sollicité par les prières qui montées de la terre. Après quelques jours de réflexion , il apparu tout gai et joyeux comme à son habitude et dit a son assistance, composée de prophètes et d’anges a l’exception de femmes , elles sont interdites de ce présenter devant Dieu :

      « Moi Dieu roi du monde , je vais doter les musulmans d’immenses territoires , aux sous-sols plein de richesses , je vais les démultiplier sur la surface de la terre , je vais , choisir et trier parmi , eux , une élites , que je garderai par devers-moi, puis pour le reste , je les priverai de culture et de savoir. Grâce a leur nombre et a leurs richesses , ils seront des consommateurs de tous les produits fabriqués par d’autres et seront de ce fait , des spectateurs privilégiés du monde qui se déroule devant leurs eux.. A ces masses , je mettrai dans leur cerveau, pour des siècles afin de les occuper , les juifs, et les mécréants , comme responsables de leur situation .  Et entre , manifestations, vociférations ,accusations , conflits , cinq prières dans la journée qui serviront à reprendre leur souffle , pour recommencer de plus bel. » 


    • Jonas 12 janvier 11:30

      @Hamed
      Connaissez-vous le proverbe islamique suivant «  Le chameau ne voit pas sa bosse , il voit la bosse de son frère ». 

      Israël , pays d’apartheid ? Avec 20% de population , Arabes musulmans , Arabes chrétiens, Druzes etc.Proportionnellement a leur nombre , en Israël , il y a plus d’universitaires arabo-musulmanns , que dans les pays arabo-musulmans et la qualité de leur diplôme , n’a rien , de comparable acec celle des pays arabo-musulmans. Beaucoup d’arabe-musulmans israéliens occupent des places importants , ingénieurs , enseignants , médecins, députés , juges, sportifs etc. En Afrique sud , l’apartheid était la séparation des deux communautés vivants sur le même sol et n’ayant pas les mêmes droits. 
      Gaza est un Etat gouvernait par les Frères musulmans du Hamas depuis 2007 et que l’Egypte n’arise pas a franchir sa frontière. Les Gazaouis n’ont pas la nationalité Israélienne, comme les habitant de Cisjordanie. Israël a mille fois raisons , de défendre contre les arabo-musullans non israéliens, dont , beaucoup drogués par le Coran ,préfèrent le Paradis a leur vie ici bas .

      Tous les pays qui sont soit a domination de religion musulmane ou ayant des minorités de cette religion ont des problèmes graves . Il suffit de regarder une carte, même en Asie, Philippines , Thaïlande, Chine, Inde , etc. sauf les pays ,comme le Japon, Cambodge , Vietnam, Laos etc pourquoi ? 


      Comment , un Algérien , qui se dit , spécialiste de géopolitique ( géographie et politique ) peut oser parler d’apartheid ? Alors que son pays est sans juifs et acec peu de chrétiens, dont un grand nombre a été chassé , lors de l’indépendance. Est-ce qu’un pays qui maltraite les minorités religieuses , comme les Ahmadis où ethniques comme les kabyles ne doit pas se faire tout petit. 

      1. Entre 5 000 et 6 000 palestiniens vivent en Algérie , bien que l’Algérie , dans les forums internationaux se dit solidaire de la cause inventée ,de nombreux palestiniens, ont de grandes difficultés ,pour travailler, se soigner, étudier , se loger comme d’avoir des papiers en règle, et sont obligés de verser des bakchichs pour obtenir quelques papiers administratifs. 
      2. -Votre pays Ahmed , l’Algérie a expulsé en 2018 plus de 25 000  immigrés subsahariens, abandonnés a la frontière avec le Niger en plein désert. Ce pays qui fournis , des immigrés partout et notamment en France , refuse de créer un centre de détention sur son territoire. En plus il se vante d’être africain , dans les forums internationaux. 
      3. Voilà , un pays l’Algérie , qui se dit Arabo-musulman, et solidaire des syriens , expulse les syriens réfugiés sur son sol. M.Kacimi Hassen , qui est chargé des questions migratoires déclare au sujet de 120 personnes issues de pays Arabes dont des syriens « Ces gens -là , dès qu’ils ont quitté Alep , sous l’identité de migrants et ont voyagé comme des touristes , en dépensant une fortune énorme , dans plusieurs capitales , pour arriver aux frontières algériennes , est-ce que vous pensez un seul instant que ces gens -là sont des migrants ? Ce ne sont pas des migrants. » 
      4. Devront nous demandez aux 2 ou 3 millions d’Algériens de retourner dans leur beau pays , décrit , par vous ? 
      5. Votre Premier ministre Ahmed Ouyahya a fait un appel a la diaspora algérienne de rejoindre le pays ? Pourquoi , celle-ci se fait sourde ?

  • soi même 10 janvier 21:34

    D’après les dernières nouvelles glanés ici et là, l’Algérie s’attend a rentré dans une tournante identique à la Syrie. Dernièrement ils vient d’arrêtés des jihadistes syriens à leurs frontières.


    • Hamed 10 janvier 21:56

      @soi même

      Je crois soi même vous n’êtes pas tout à fait soi même, car si vous l’étiez, vous aurez compris que c’est fini pour l’impérialisme occidental, il n’est pas seulement en recul, il est sur la défensive d’être dépassé.

      L’Algérie « subir ce qui s’est passé pour la Russie », vous voulez rire. L’Algérie se trouve à une fin de cycle. Elle doit avancer et faire sa mue. Elle doit réussir son dépassement vers une économie moderne, c’est cela l’enjeu.

      Et une chute des cours pétroliers, c’est une « négation positive »pour l’Algérie. Jusqu’à quand doit-elle traîner ce boulet pétrolier qui ne lui donne que pour survivre, construire, certes, consommer, s’enrichir, mais ne pas s’enrichir avec une éconmie compétitive. L’Algérie nolens volens doit faire comme les dragons, les tigres asiatiques. Cela prendra du temps, mais elle est en fin de cycle comme les Etats-Unis sont aussi en fin de cycle.

      C’est ce que vous devez comprendre. Et c’est ce qui est difficile à admettre. Y compris pour le système algérien.

       


    • Hamed 10 janvier 22:32

      @soi même

      Je corrige : " L’Algérie « subir ce qui s’est passé pour la Syrie », vous voulez rire. 


    • soi même 10 janvier 22:42

      @Hamed, il y a un nouveau printemps arabe qui se préparé en Algérie, quand a se qu’il se réforme , je l’entant et cela n’est pas propre uniquement à ce pays, il suffit de voir la France pour voir que c’est bien devenue un problème de civilisation à l’échelle mondiale.


    • popov 11 janvier 08:38

      @soi même
       
      Des djihadistes venus de Syrie, il y en a certainement plus en Europe qu’en Algérie. Le différence, c’est que l’Algérie prend des mesures pour les refouler alors que les dirigeants européens se rendent complice de leur entrée.


  • zygzornifle zygzornifle 11 janvier 08:52
    L’Algérie et le monde arabe face a la Caf , a la CMU , au RSA , a Pole- Emploi , a l’alloc handicapés , a l’halal dans les cantines , au voile intégral , au burkini ,aux crèches etc....

    • Jonas 11 janvier 19:14

      @zygzornifle

      Tous les avantages que vous notez , n’existent pratiquement pas dans ces pays, a part les subventions pour les denrées de première nécessité , telles que , la semoule, le sucre, l’huile , thé, farine etc. pour calmer les révoltes et faire cesser les immolations qui portent préjudice a l’image de ces pays du vivre-ensemble. 


  • Mamek 11 janvier 10:32

    Algérie = Monde Arabe

    Postulat faux, donc analyses et résultats seront aussi du même acabit. 

    Vous pouvez le crier, l’écrire ou l’hurler mais la réalité est que

    l’Algérie est Africaine, méditerranéenne et Amazigh.



    • OMAR 11 janvier 13:02

      Omar9
      .
      Bonjour @Mamek
      .
      « Algérie = Monde Arabe. »
      .
      C’est la raison fondamentale de l’arriération, l’obscurantisme et l’ontolérance qui règne en Algérie.
      .
      Donc, je souscris totalement à votre commentaire.


    • popov 11 janvier 13:29

      @OMAR

      Le Maghreb a été colonisé par les les Phéniciens, les Romains, les Vandales, les Byzantins, les Arabes, les Ottomans, les pays d’Europe occidentale.
      Dans le cas des Arabes, il y a eu la première invasion au VIIe siècle, puis les invasions hilaliennes et finalement la subtile invasion par l’idéologie panarabiste et l’islam wahhabite.
      Dans le cas des territoires qui constituent aujourd’hui l’Algérie, quelle est d’après vous la colonisation qui a été la plus néfaste ?


    • OMAR 11 janvier 14:00

      Omar9
      .
      @popov
      .
      Sans aucun doute, la colonisation moujik en Tchétchénie :
      https://rebellyon.info/Genocide-des-Tchetchenes-par
      .
      Encore une fois, oublie la paille qui est dans l’œil des musulmans et particulièrement des algériens.
      .
      Et occupe-toi de la poutre qui est entre tes fesses.
      .
      Enfin, si ton addiction à la vodka te le permet encore...


    • popov 11 janvier 14:06

      @OMAR
       
      Je vous pose une question sur l’histoire de votre pays et vous me parlez de fesses et de vodka ???!!!


    • OMAR 11 janvier 18:38

      Omar9
      .
      Mais, @popov
      .
      La vodka, les fesses et le massacre de minorités ethniques, ce sont vos spécialités.
      .
      Parler d’autre chose, aurait été incongru, hors-sujet, sournois.


    • popov 12 janvier 06:53

      @OMAR

      Vous vous dérobez parce que vous ne pouvez pas répondre à ma question pourtant toute simple.


    • Jonas 12 janvier 13:42

      @Mamek
      Vive l’Algérie humaniste et fraternelle d’ Ahmed spécialiste de économie mondialisée et du professeur de polytechnique Chitour ! 

      Oui, oui @Mamek, sans conteste l’Algérie est Africaine en voici quelques preuves pour celles et ceux qui peuvent contester votre affirmation.
      Ce beau pays Africain dont l’exemplarité fait honneur à tous les africains et pays arabo-musulmans. En 2018 , année de grâce d’Allah, 25 000 africains ont été expulsés de l’Algérie et abandonnés en plein désert du Sahara. 

      1. Voici quelques témoignages de ces malheureux sur la fraternité algérienne ,et le calvaire que subissent les subsahariens expulsés de ce pays arabo-musulman pratiquant a religion de paix et d’amour. et qui invoque Allah à tout bout de champ. Les pauvres africains sont abandonnés en plein désert du Sahara. Parmi eux se trouvent des femmes enceintes et des enfants . Ces personnes sont forcées , parfois sous la menace des armes , de marcher sous le soleil brûlant sans aucune assistance , ni eau, ni nourriture . Ahmed , le spécialiste de l’économie mondialisée , expliquera cela , par la colonisation , et par l’immixtion des sionistes dans la politique intérieure de l’Algérie, afin de salir l’islam. 
         Certains africains ont été arrêtés sur leur lieu de travail , comme ce conducteur de bétonnière, qui porte encore ses bottes ou cet agent d’entretien dans une salle de fête, en tenue lui aussi. Le patron du premier , un chinois , a essayé de négocier que soit employé soit relâché, << mais le gendarme demandait 200 000 dinars et il n’en proposait que 100 000 >>.
      2. Amin vivait sur son lieu de travail. Il venait de finir sa journée . << J’allais me laver , je suis arrivé dans ma chambre et mon patron m’a dit : « Amin , sors ! »Il y avait un gendarme. J’ai couru ,ils m’ont attrapé dans le caniveau ."
      3. Seth et Steven, deux maçons ghanéens en Algérie depuis plus de deux ans , expliquent que la police a défoncé la porte de leur logement :<< Ils nous ont giflés et ont tout pris .>> Selon un responsable non algérien , Felipe Gonzales Morales : << Ces migrants , victimes d’intimidation raciale, de discrimination et de persécutions en Algérie, n’ont même pas la possibilité de s’habiller , de prendre leurs affaires et de récupérer leurs économies d’une vie avant d’être expulsés>>. 

      Guediouma , un Malien de 24a ans , se souvient d’un Guinéen, qui a sauté du 4 eme étage de son chantier lorsque la police est venue l’arrêter : << Il avait un plâtre au pied et une ceinture de maintien au niveau du dos. Dans le désert , il a fallu que les gens le portent.>> Des dizaines d’anecdotes de ce tonneau sont disponibles pour montrer la cruauté de ce pays envers les Africains. 



    • Hamed 12 janvier 15:29

      @Jonas

      Bonjour Jonas,

      Tout d’abord, vous n’êtes pas trop intelligent. Non pas que je suis plus intelligent que vous, ou que vous êtes moins intelligent, le problème est que vous n’êtes pas trop intelligent dans la réalité, dans la justesse de vos propos, comme si vous ne voulez que faire briller Israël et enfoncer le monde arabe à tout prix.

      Cela n’a pas de sens. Critiquer pour seulement critiquer n’apporte rien, sinon que l’incompréhension à vous. Et vous êtes là à ressasser les chiffres sans apport.

      Pour les migrants en Algérie, en supposant que tout ce que vous dîtes est vrai, comment expliquez qu’ils retournent sans cesse. C’est la preuve qu’il trouve notre pays intéressant, Et que même s’ils mendient, ils sont heureux de revenir puisqu’ils reçoivent de la charité. et peuvent aider leurs familles comme les migrants qui trouvent un emploi. Et parmi eux, beaucoup trouvent un emploi. 

      Voilà, Jonas. J’ajoute ceci, il m’est arrivé de voir des Juifs vivant dans des ghettos dans plusieurs pays dont je ne donne pas de nom, ils faisaient vraiment de la peine. Pour vous tracer une vision, les rues qui séparaient les maisons n’excédaient pas un mètre. A tel point que le soleil entrait difficilement dans cet espace séparant les maisons. Je ne sais si vous avez vu cela, mais force pour moi de comprendre ce que ressentent les Juifs de ces ghettos, du moins de cette génération.

      Mais ce que je ne comprends pas leur situation aujourd’hui. Et la seule réponse, les voies du seigneur sont insondables. Par conséquent certainement cela a un sens.

      Et Jonas, ne vous fatiguez pour répondre. Le monde est ainsi fait et personne n’y peut rien. Il y a des juifs, des arabes, des chrétiens, des hindous, des noirs, des blancs, des jaunes, Seule réponse, le progrès est toujours au bout du chemin, et même si ce chemin est long. Il faut laisser le temps au temps.


    • Jonas 12 janvier 20:13

      @Hamed
      Je ne cherche pas à enfoncer le monde Arabo-musulman , il est assez grand pour le faire tout seul . 73 conflits , coups d’Etat, insurrections , guerres civiles , guerre entre pays arabo-musulmans ont émaillé ses pays depuis + de 90 ans ; Parce que contrairement à certains pays qui ont recouvré leur indépendance et qui avancent même difficilement , le manque d’éducation , de savoir , une propagande décervelante , le manque de grands hommes pour constituer un Etat moderne et cette prétention incommensurable de ne jamais douté, font le malheur de ces pays. 
      Pourquoi ? 
      << Le problème dans nos sociétés arabes est que nous souffrons de certaines maladies chroniques et héréditaires. L’une de ces maladies-pertinente pour les médias et nuisible pour l’islam -est que nous n’avons aucun problème avec les mensonges, la tromperie et l’utilisation de la falsification et des faux médias..... Les médias font partie du triste état de fait dans le monde arabe. Comme je l’ai dit, ceci affecte tous les aspects de la vie. Il y a quelques jours , la coupe du monde a pris fin.Nos équipes arabes ont été éliminés au premier tour. Ce n’est pas étonnant . Notre culture, notre perception de la manière d’exercer une profession -que ce soit dans les médias , les sports, la médecine, ou peu importe -n’inclut souvent aucune aspiration a la sincérité ou au professionnalisme. Ainsi nos médias reflètent notre situation en générale , tout comme notre situation politique , pleine de mensonges et de tromperie. ( Sami Abdullatif Al-Nesf, ancien ministre koweïtien de l’information , 14 août 2018) Vous voyez Ahmed , ce ministre , va plus loin que Jonas , dans la critique des sociétés Arabes.  

      Ce que je dis , sur les conditions des immigrés en Algérie est strictement vrai. Je ne verse pas dans la notion de fake news, sachant votre acuité intellectuelle , votre intelligence , votre connaissance en économie mondialisée ,et en géopolitique ne peuvent me permettre d’écrire n’importe quoi. Les syriens expulsés font-ils partie de ces gens qui reviennent en Algérie où demandent-ils simplement un refuge ? 

      En ce qui concerne les juifs , vous avez raison , ils ont été partout persécutés , partout ostracisés, partout expulsés selon la situation politique du pays. ; et cela pendant plus de 2 000 ans , bien que dans certains domaines , ils ont contribué par leur génie au développent et à l’évolution de l’humanité. Le terme de dhimmi, concernant les juifs et les chrétiens en terre arabe ne doit pas vous être inconnu. 

      << Si ma théorie de la relativité est prouvée, l’Allemagne me revendiquera comme Allemand et la France déclarera que je suis un citoyen du monde. Mais, si ma théorie est fausse , la France dira que je suis un Allemand, et l’Allemagne déclarera que je suis un juif>>. 

      C’est pourquoi la terre d’Israël , est la terre des juifs ( de celles et ceux qui veulent s’y rendre librement) , la terre de leurs ancêtres , où ils sont maîtres de leur destin en tant que citoyens libres et responsables. Quant a vos frères de ce soi-disant peuple Palestinien, lorsque , il répétera , pendant 2 000 ans , qu’il existait un Etat Palestinien , avec ses structures , une administration, et une capitale dans le temps et que les juifs sont venus détruire tout cela je les prendrai au sérieux.

      Mais , juste , entre nous, Ahmed , que ferai de mieux un Etat Palestinien par rapport aux 21 pays déjà existant ? Est-ce que cet Etat sera le phare qu’attendent les pays arabo-musulmans pour les guider dans la nuit noire ? 


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 janvier 20:29

      @Jonas

      Rien à foutre, rien à branler , rien à caguer de vos problèmes.


    • Jonas 13 janvier 09:16

      @Aita Pea Pea

      Je n’ai aucun problème , mais vraiment aucun.Je réponds a Ahmed qui cherche à mettre sur le dos des occidentaux et surtout la France , tous les maux qui frappent les pays arabo-musulmans et notamment l’Algérie.

      Ahmed , comme beaucoup d’arabo-musulmans sont très fort, pour regarder derrière eux, mais jamais devant , c’est la raison pour laquelle , ils se cassent la figure , très souvent. 
       
      La technique , pour expliquer , les difficultés , la mal gouvernance, la corruption, le népotisme, le manque de liberté politique comme religieuse, la politique insensée d’avoir basé toute son économie sur la rente pétrolière et ses milliards de dollars dilapidés entre copains et coquins, la domination d’un parti Etat comme le FLN, sont de la faute , seulement et uniquement de la colonisation occidentale ( 130 pour l’Algérie). Mais , jamais au grand jamais , de la colonisation OTTOMANE , qui a duré presque 500 ans .S’il faut condamner la colonisation , il faut condamner toutes les colonisations , s’il faut rendre responsable la colonisation, rendons responsables toutes les colonisations et comparons les avantages et les inconvénients des deux colonisations. 

      Mais , Ahmed est une vieille connaissance sur ce site, comme a son habitude pour éviter de répondre , il fait ce qu’en tant apparatchik , on lui appris à faire , la diversion. Qu’est-ce que la France à avoir , avec ce qui se passe en Algérie ? Pourquoi, le sieur Ahmed , n’incrimine pas la Chine qui est le premier partenaire de l’Algérie depuis des années en dominant tous les travaux du BTP. Pourquoi ne dit-il rien sur la Chine, qui conquis Algérie, avec ses cadres , ses nombreux ouvriers , venant par Charter comme des marchandises du pays du milieu , alors que l’Algérie souffre de chômage. 
      En quoi Israël qui se trouve a plus de 4 000 km de l’Algérie est responsable des problèmes de ce pays ?.  


  • François Vesin François Vesin 11 janvier 11:08

    « Hitler a existé, un homme, un seul homme a changé la face du monde

    par sa volonté de puissance »


    Hitler, un homme seul !!!

    L’argent poussait par miracle dans ce pays exsangue en 1933

    et les industriels  chimie, métallurgie, etc - le recevaient du ciel !

    Hitler comme Macron sont des girouettes égocentriques survitaminées

    par les puissances financières d’outre manche et d’atlantique.

    Si les résultats correspondent à leurs attentent, ils les soutiennent

    et si les girouettes vont trop loin, ils les détruisent pour recapitaliser

    immédiatement sur les suivantes...les millions de morts ne pèsent rien !!!



  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 11 janvier 13:17

    @Hamed

    « L’Algérie doit-elle espérer un avenir meilleur » ...

    Quelle Algérie d’abord ???

    Faites part à monsieur Chitour qui continue à me « bloquer » de peur de lire ma réaction suite à ses articles qui n’apprennent rien à personne ! 

    Les intellectuels, les universitaires,les scientifiques,les historiens, les politiciens, les journalistes et les milliardaires illégitimes ONT TRAHI ! Tous veulent se maintenir et maintenir leurs positions privilégiées sans prendre aucune responsabilité et sans rendre un atome de service au pays ! 

    Quand il y a un problème juridique, il faut le résoudre avant qu’il ne détruise toute la société : JE CONSEILLE VIVEMENT CET ARTICLE AUX FRANÇAIS qui ne comprennent pas tout-à-fait ce que veut dire « Démocratie ».

    https://www.facebook.com/notes/mohammed-madjour/monsieur-nouredine-bedoui-ministre-de-lint%C3%A9rieur-et-des-collectivit%C3%A9s-locales/2841590729199655/

    Quand il y a une aberration politicienne qui trahit l’histoire et pollue le savoir humain, il convient de réagir avant la décomposition sociale ! 

    https://www.facebook.com/notes/mohammed-madjour/lettre-envoy%C3%A9e-%C3%A0-nouria-benghebrit-ministre-de-leducation-nationale/2844495232242538/


    Qu’attendent les Algériens ? Ils veulent que d’autres peuples leur viennent en aide sans qu’eux mêmes ne fasse l’effort de sortir du puit de la Djahilya ???

    https://www.facebook.com/notes/mohammed-madjour/le-discours-des-djouhala-/2987736081251785/


  • baldis30 11 janvier 16:29

    bonjour,

     La lecture de l’ensemble des contributions m’oblige à rappeler quelques vérités dures sur le pourtour méditerranéen : bien des pays ou de très larges parties de pays sont soumis à des contraintes réelles et répétitives, sismiques ou volcaniques : c’est un frein évident à certains développements. Et on ne peut nier que « sable et poussière » sont aussi des contraintes techniques réelles pour bien des activités notamment dans le domaine mécanique !

    On sait faire, on sait faire (air des lampions) .... hum ... dans quelques cas c’est vrai ...


    • Jonas 11 janvier 19:01

      @baldis30

      Bonjour, 

      Comment expliquez-vous alors ceci : 

      Le Japon 3eme puissance économique mondiale, derrière les Etats-Unis et la Chine, en plus d’être également une grande puissance financière et technologique , subi pourtant, 100 000 séisme par an , soit 10% des tremblements de terre dans le monde, ( les séismes ne sont pas tous de la même magnitude).
      Tous les les pays du pourtour méditerranéen au lieu de se lamenter et d’accuser les autres de leurs maux doivent s’inspirer du pays du soleil levant. 


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 12 janvier 10:42

    @OMAR 11 janvier 14:59

    « Autant je suis ébloui par votre niveau culturel et vos conséquentes interventions, autant je suis effaré par votre méconnaissance de la réalité algérienne. »

    Voilà pourquoi je me pose de telles questions et pourquoi j’avais dit il y a longtemps que Dieu désespère des Algériens...comme ceux d’ici et comme vous !


    Lisez bien ce qui suit :


    01) Concernant le gaspillage du pain mais aussi d’autre chose (légume secs, légumes verts...) J’avais toujours dénoncé l’irresponsabilité de tout le monde (chefs d’établissements, des cantines, des restaurants universitaires, des centres de formation qui acceptent ça mais aussi ceux qui gaspillent eux-mêmes c’est-à-dire les travailleurs, les fonctionnaires, les étudiants, les lycéens...) J’ai dénoncé partout où j’ai travaillé : Comment pouvez-vous affirmer que je ne connais pas la réalité algérienne quand je la jette quotidiennement à la face du régime mais aussi face à une presse la plus ridicule au monde qui préfère publier ce qui trompe une populace ignorante ?


    02) Pour ce qui est de la violence de la rue, de l’encombrement, des blocages, des émeutes, de la délinquance, de la fermeture des administrations (APC, Daira, Wilaya...) pour tout ce qui est de cette anarchie voulue et encouragée par le régime qui « laisse faire », qui « encourage » et qui « interdit aux forces de l’ordre d’intervenir » : Voilà pourquoi j’ai toujours dit que la MERDE DE MERDE DE TOUTES LES MERDES DE LA FAUSSE OPPOSITION DE LA MERDE ALGÉRIENNE n’a rien dans le crâne !!! Les « FFS », les « RCD », les « PT », les « SLAMISTES »... N’ont pas compris que ce jeu du régime hors la loi a pour but de défaire la société afin de l’empêcher de réfléchir et peut-être voir mieux ce qui se passe ! Depuis plus de dix ans que j’interpelle ces faux partis, rien ne peut plus visiblement les arracher de l’influence du régime qui les laisse évidemment se donner des privilèges illégitimes... C’est la fausse opposition la plus corrompue de la planète !!!


    03) Pour ce qui est de la construction anarchique des carcasses en béton avec l’argent public distribué gracieusement à tous ou de la « distribution des logements aux milliardaires et à leurs rejetons »... Cela rentre dans le programme de la corruption généralisée qu’aucun autre peuple au monde n’avait accepté !


    04) Enfin concernant la ridicule supercherie de « tamazight », la plus grande ridicule supercherie de « yennayer », la plus grande faute humaine qui consiste à détruire systématiquement une langue et une culture comme le fait le régime algérien, mais aussi les institutions, les intellectuels, les historiens et tout le monde : Les conséquences de ces crimes assumés par un régime hors la loi sont à venir ... !!!


    Comprenez bien alors que non seulement je ne méconnais pas la situation algérienne, mais au contraire je la connais mieux que tout le monde, je la comprends mieux que tout le monde, je l’explique mieux que tout le monde, je propose la meilleure solution que personne d’autre ne propose pour soustraire le peuple algérien de la DJAHILYA, oui de l’ignorance au sens le plus fort et le plus complet : J’ai écrit des milliers de fois qu’un pays hors la loi ne vaut rien , il est fini avant même d’exister !


  • ilias 13 janvier 21:46

    Ce que j’ai relevé dans l’ensemble de vos articles qui me sont tombés entre les mains, est que vous usez improductivement d’un biais historiciste faussement systémique et mal advenu holistiquement, qui vous joue, sans que vous vous en rendez compte, de véritables tours de prestidigitation.Vous prenez vos élucubrations et arguties comme étant de l’explication scientifique ou du moins de l’analyse rationnelle, alors que tout n’est que brute déscription commune après coup, épicée par une pseudo-métaphysique sangrenue basée sur une croyance théologique du destin absolu irrévocable.En un mot : le plein de paroles éjectant le vide d’idées. 


    • Hamed 14 janvier 00:01

      @ilias

      Merci pour le post. Vous avez lu je suppose quelques de mes articles, et vous émettez un jugement de valeur, et vous pensez avoir compris ma méthode et mon approche. Et vous me dîtes que «  j’en use improductivement d’un biais historiciste faussement systémique.  » Je m’arrête là.

      Pensez-vous que lorsqu’on historicise une partie de l’histoire quelle qu’elle soit et qu’elle est parlante, dans le sens que son cours s’achève et ouvre une nouvelle époque qui n’a rien à voir avec l’ancienne, une mutation s’opère, peut-on parler de systémique dans un processus de périodes historiques qui se succèdent mais sont toujours ouvertes puisqu’on ne sait qu’en partie ce qui est puissance dans l’histoire à venir du monde. Et combien même on lit logiquement les périodes historiques, sur tous les plans, peut-on parler de système historique. A mon sens, non l’homme s’il étudie holistiquement l’histoire, et c’est ce que j’essaie dans cette histoire globale et histoire découpée, ou si vous voulez « historicisée », j’essaie de comprendre l’intelligence qui lie tout ce qui constitue l’histoire. Et là, encore tout événement quel qu’il soit d’ordre politique, économique, financier, monétaire, stratégique, culturel, technologique... qui entre dans la « confection de la marche de l’histoire » compte dans une étude analytique qui vise à faire sortir les buts historiques.

      Il est évident que vous, en tant qu’Européen, américain, ou autre, mais toujours pétri dans la pensée occidentale, vous êtes prisonnier, et excusez le mot, de votre culture scientifique ou simplement la vision qu’a l’Occidental de ne regarder le monde, sa marche temporelle qu’a travers ses clichés arrêtés et pensés comme une vérité. Alors qu’elle est fausse, l’Occidental se trompe.

      Il oublie une vérité toute simple. Que ce qu’il pense en fait, il croit le penser mais en réalité il ne pense que ce que sa pensée veut bien lui dire qu’il pense. Il ne pense pas que peut-être sa pensée ne lui dit pas tout. En clair il n’st pas critique avec sa pensée qui pense en lui. Et c’est là l’erreur de l’Occidental qui croit penser et émet un jugement de valeur, comme vous le faîtes, vous me dîtes :

      «  qui vous joue, sans que vous vous en rendez compte, de véritables tours de prestidigitation. » Je pense, mon ami, et je regrette de vous le dire, c’est précisément votre pensée qui vous joue, sans que vous en rendez compte, de véritables tours de prestidigitation.« Et je vous le dis sincèrement et sans vouloir vous vexer. Je m’en excuse même, si je vous le dis, mais vous me forcez à vous en faire prendre conscience de votre erreur de votre pensée. 

      Vous me dîtes que je prends » mes élucubrations et arguties comme étant de l’explication scientifique ou du moins de l’analyse rationnelle, alors que tout n’est que brute déscription commune après coup, épicée par une pseudo-métaphysique sangrenue basée sur une croyance théologique du destin absolu irrévocable.En un mot : le plein de paroles éjectant le vide d’idées.«  Là encore vous allez rapidement dans votre raisonnement. 

      Je ne suis pas contre votre jugement, mais une certitude ressort de votre critique, c’est que » mes élucubrations et arguties comme étant de l’explication scientifique ou du moins de l’analyse rationnelle « ont retenu votre attention, ils vous ont fait penser, et vous ont amener à conclure et m’écrire » En un mot : le plein de paroles éjectant le vide d’idées. " Donc vous émettez un jugement négatif sans l’étayer. Vous n’y voyez que des mots qui ne repose que sur une métaphysique saugrenue donc bizarre, étrange, ce qui montre que vous n’avez pas compris au message de l’analyse

      Là, mon ami, je n’y peux rien, il faut creuser en vous, apprendre votre pensée ou plutôt votre pensée + pour qu’elle vous éclaire et qu’elle vous livre le sens de mon message. Et d’avance, je vous préviens, ce n’est pas facile.

      Merci pour le poste, et bon courage Ilias


Réagir