mercredi 13 mars - par Michel J. Cuny

L’Allemagne aura-t-elle fini par gagner la Seconde Guerre mondiale ?

En voyant défiler les Gilets jaunes, j’ai cru retrouver les scènes de la débâcle de juin 1940 telles que les documents filmés ou photographiques de l’époque nous les restituent…

JPEG

Quelle guerre la France a-t-elle donc perdue ? Par quel Etat français sa population laborieuse a-t-elle été trompée en permanence, et jusqu’à plus soif, depuis les lendemains immédiats de la Seconde Guerre mondiale, et avec les résultats que l’on découvre maintenant ?

Tous les documents concourent à le montrer : livrée à l’Allemagne en mai-juin 1940 (un certain Charles de Gaulle n’y étant lui-même pas pour rien), elle a été livrée un peu moins de 6 ans plus tard, par le même sinistre personnage, aux Américains de Harry Truman, si bien représentés en France par le dénommé Jean Monnet, fondateur, avec un certain Robert Schuman, d’une Europe dont il était très clair, dès 1949 tout particulièrement, date d’instauration de la Loi fondamentale allemande, que, pour finir, elle ne pourrait qu’être complètement soumise aux intérêts allemands…

Aujourd’hui, sur le plan économique qui a toujours été le fil rouge de la politique de la bourgeoisie allemande, l’Europe est allemande, et les pays environnants ne cessent d’en payer le prix quand leur jeunesse ne se précipite pas elle-même vers le pays vainqueur pour y mendier du travail…

Mais quelle est donc cette Allemagne ? Certainement pas celle des titulaires de mini-jobs…

Et quelle partie de la population française est donc aujourd’hui en piste – comme elle l’était en juin 1940 – pour entreprendre la grande aventure du désespoir ?

Et qu’on n’aille pas croire que tout cela pourrait finir par s’arranger avec quelque petite réforme constitutionnelle !

Dans quelques semaines, après presque cinq décennies de recherche documentaire, je commencerai à mettre au net un travail de très longue haleine sur toute cette période qui va de la Première Guerre mondiale en passant par la Seconde pour aboutir à la situation présente. Comme à mon habitude, je fournirai tous les éléments économiques, politiques et historiques nécessaires.

Pourquoi n’en donnerais-je pas quelques extraits, de temps à autre, sur Agoravox ?

Mais qui donc cela intéresserait-il ?

NB. Pour approfondir certains des éléments que j'avance une nouvelle fois à propos de Charles de Gaulle, je renvoie à ce que j'ai écrit ici.



41 réactions


  • Arthur S Arthur S 13 mars 18:01

    Ce genre de propos est à la mode.

    De Villers vient de sortir un bouquin dans lequel tout y passe : les Mémoires apocryphes, les dollars, la CIA, les agents, le passé qu’on efface, les allégeances qu’on dissimule, les hautes trahisons, la fin d’un mythe, quoi !

    « Ils travaillaient pour d’autres et savaient ce qu’ils faisaient, ils voulaient une Europe sans corps, sans tête et sans racines. Elle est sous nos yeux. »

    Sauf que, même pour de Villers qui ne fait pas dans la dentelle, c’est un peu plus compliqué. L’Europe serait une fabrication américaine qui aurait récupéré à son profit les capacités techniques allemandes pour mettre en place une Europe dépendante économiquement, militairement et politiquement.

    Vous vous trompez de cible.


  • keiser keiser 13 mars 19:44

    @ l’auteur

    Vous n’avez pas tout à fait tord.

    Il suffit de voir le reprise en main d’Airbus par les allemands en 2007.

    Avec un dirigeant atlantiste qui a sabordé l’A 380.

    Le traité d’Aix, où Merkel exige que la France cède sa place à l’ONU au profit du new-reich.

    Et la liste est longue ...

    Où le petit mignon gérontophile se couche devant sa vieille préférée.

    Il est clair que les allemands se tapent le cul par terre.

    Avec Gerhard Schoder qui a ouvert la voie aux mini jobs sans aucune protection sociale :

    Pas de chômage, pas de retraite, pas de sécu et un coup de pied au cul en guise de prime.

    Et la Maconerie qui nous vend ce rêve en lettres Gothiques.


    • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 13 mars 20:12

      @keiser
      Merci pour votre commentaire qui ajoute quelques éléments tout à fait significatifs.


    • Gasty Gasty 14 mars 11:27

      Mais faudrait voir à ne pas saper le travail de Cuny, ça fait cinq décennies qu’il est dessus.


    • Le421 Le421 15 mars 08:31

      @keiser

      Vous n’avez pas tout à fait tord.

      Ou « tort » ?? Ceci dit, c’est « tordu » de considérer l’Europe comme le IVème Reich...
      Parfois, je le fais...  smiley


    • keiser keiser 15 mars 10:00

      @Le421

      Et en plus j’ai eu un bac philo.
      Tu devais faire partie des correcteurs.

      Je n’ai pas parlé de IVème Reich mais de new-reich.
      C’était juste une figure de style.
      Et là, c’est toi qui ne sais pas lire. smiley


    • Alren Alren 15 mars 18:31

      @Michel J. Cuny

      Je suis membre de la France Insoumise. On ne peut m’accuser d’être un idolâtre du général de Gaulle.


      Je pense même que son arrivée au pouvoir en 1958 à la faveur du chantage au putsch des généraux félons d’Algérie a été une catastrophe pour le pays avec les reculs sur la sécurité sociale, la subvention à l’école privée en même temps qu’un dénigrement des enseignants publics qui ne va pas cesser ensuite, les scandales financiers comme celui de la Garantie foncière, les scandales politico-maffieux comme l’enlèvement et l’exécution d’un dirigeant de l’opposition marocaine, Ben Barka ou la pose des micros dans les locaux du Canard Enchaîné.

      N’en jetez plus la coupe est pleine.


      Mais la vérité historique commande de réfuter que le général de brigade à titre provisoire ait eu un rôle dans la défaite de la France en 1940. Au contraire, à Montcornet, ses chars ont mis en difficulté ceux de l’ennemi au point d’inquiéter Guderian qui commandait ces derniers.


      Les coupables sont ceux qui ont mis les meilleures troupes dans la ligne Maginot alors que ses défenses étaient infranchissables aux petits chars allemands de 1940 et que le service pouvaient être assuré sans risque par des soldats plus âgés libérant les plus jeunes pour les combats en pleine campagne.

      Les coupables sont ceux qui avaient vendu aux Allemands les moteurs puissants destinés au Dewoitine 520 !

      Avec les Hispan-Suiza prévus pour lui, il aurait été ainsi plus rapide que le Spifire tout en étant plus manœuvrant que le Messerchmidt. Ce chasseur sensationnel se trouva ainsi sous-motorisé et donc sous-armé.

      L’aviation de reconnaissance avait repéré le regroupement de chars dans les forêts ardennaises belges,

      mais comme cela n’entrait pas dans les plans des grosses têtes des états-majors français, air et terre, ce renseignement crucial qui aurait pu faire échec au plan von Manstein a été totalement négligé.

      Le coupable, c’est Weygand qui a exigé le retour des troupes françaises évacuées à Dunkerque pour une contre-attaque en Bretagne qui n’avait aucune chance d’aboutir, faisant tuer ou rendant prisonniers des soldats qui, restés en GB, auraient pu permettre d’influer sur les conditions d’armistice.

      Les coupables, ce sont ces officiers de marine qui ont refusé d’envoyer la flotte en Martinique, représentant alors pour les nazis une menace qui les auraient rendus plus prudents dans leurs exigences.


      En 1944-1945, la crainte des dirigeants de droite et pas seulement de Gaulle mais aussi Leclerc ou de Lattre, étaient que les communistes arrivent au pouvoir à la faveur du désordre social de la Libération et la défaveur des « élites » collaborationnistes.

      C’est pourquoi avec l’approbation affolée du patronat, ils ont obtenu l’assurance des É-U et de la GB d’un soutien en cas de guerre civile contre les communistes. Le PCF, assuré de la défaite, négocia la dissolution de ses forces armées contre le retour d’URSS de Thorez et son amnistie pour « désertion ».


    • Alren Alren 15 mars 18:43

      @keiser

      « Avec un dirigeant atlantiste qui a sabordé l’A 380. »

      L’A380 (conçu dans les bureaux d’étude français) est un exploit technique parfaitement adapté au developpement prévisible de l’aviation de masse sur longue distance du fait de l’éloignement de l’Asie des continents européens et américains.

      Mais il n’a pas été « saboté ». D’ailleurs ce sont les Allemands qui seront les plus pénalisés par l’arrêt de la construction.

      Un avion n’’est rien sans les moteurs.
      Or la puissance demandée aux quatre d’un 380 aurait nécessité une etude longue et difficle , un nouvel exploit ,pour concevoir des moteurs aussi économiques que ceux moins puissants qui équipent des appareils plus petits.
      Ni les Britanniques avec Rolls Royce, ni les Étatsuniens avec General Electric n’étaient près à engager autant de frais pour vendre si peu de réacteurs, relativement.

      Les compagnies regardant d’abord la consommation relative de carburant, surtout sur longue distance, ont préféré se passer de ce merveilleux avion.


    • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 15 mars 20:24

      @Alren
      Merci pour ce commentaire documenté et très pertinent.
      S’agissant de la défaite de 1940 (mais ensuite, je vous parlerai de l’implication de Charles de Gaulle), je voudrais attirer tout d’abord votre attention sur ce que j’ai pu découvrir et rapporter ici à propos du général Huntziger (la suite de mes explications en dépend).
      Je peux répondre à vos questions si vous en avez.
      Je souhaite vivement que nous puissions poursuivre cette discussion, ici ou ailleurs.
      Voici le texte annoncé...
      https://unefrancearefaire.com/2016/11/23/le-rapport-officiel-qui-revele-les-dessous-de-la-defaite-militaire-de-1940/


    • julius 1ER 16 mars 09:40

      @Alren
      je suis totalement d’accord avec toi sur ce que tu écris .... c’est exactement ma conclusion après avoir cherché et obtenu d’autres sources historiques mais aurais-tu des liens sur l’histoire de la motorisation des Dewoitines et la vente de moteurs aux allemands ???


    • keiser keiser 17 mars 10:35

      @Alren
      Je regrette mais le dirigeant allemand, arrivé en 2007, dans des conditions particulières, est un parfait atlantiste et il n’a pas fait d’efforts pour sauver l’ A380.
      A tel point qu’il s’est dépêché d’arrêter le programme avant son départ, alors qu’il aurait du laisser la prérogative à son successeur.
      Les commandes n’étaient pas non plus nulles car il y avait des intentions.
      Quand à la consommation, il me semble que c’était le but de cet avion en emportant plus de passagers ( logique ).
      « doté de quatre turboréacteurs Rolls-Royce Trent 900 ou Engine Alliance GP7200 d’une consommation de 3L/100 km/passager, »

      " le PDG de Singapore Airlines Chew Choong Seng déclara que les performances de l’A380, en consommant 20 % de kérosène de moins que les 747 de sa flotte, étaient supérieures à ce qu’espéraient la compagnie et Airbus64.

      "

      Je n’ai jamais entendu de problèmes moteurs mais de problèmes techniques causant des retards de livraison.



    • keiser keiser 17 mars 15:42

      @Alren

      Salut

      J’avais oublié.

      « Un avion n’’est rien sans les moteurs.  »

      Un avion sans moteur, il me semble que cela s’appelle un planeur.
      Et il y en a qui planent pas mal .  smiley


    • confiture 18 mars 18:07

      @Alren
      vous dites : "L’A380 (sortit les bureaux d’étude français) est un exploit technique parfaitement adapté au developpement prévisible de l’aviation de masse sur longue distance du fait de l’éloignement de l’Asie des continents européens et américains.

      "
      certe mais ya pas de clientèle, ils volent presque à vide, le marché avionique est mort, et tant mieux.


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 13 mars 22:20

    Article court mais éclairant

    Il ne faut pas regarder depuis l’Amérique mais depuis la mécanisation de la vie. La machine technicienne imposé avec et contre le peuple. L’homme s’illusionne sur la machine


    • MKT 13 mars 22:38

      @Bernard Dugué
      La France contre les robots ?


    • JulietFox 14 mars 11:33

      @Bernard Dugué
      Le Taylorisme, fut le début de la déshumanisation, de la production.
      Et Ford, en fut un « brillant » exemple.


    • baldis30 14 mars 11:46

      @JulietFox
      « Ford, en fut un « brillant » exemple »

      Est-ce le même ou un homonyme (  !?) qui chaque année envoyait un chèque de 50.000 dollars pour l’anniversaire du führer ?  smiley  :->


    • keiser keiser 14 mars 13:22

      @JulietFox

      Et Ford, en fut un « brillant » exemple

      Ford, grand admirateur d’un certain Adolph et qui sponsorisait allégrement le parti Nazi.

      Excellente remarque.


  • tuizatg 14 mars 07:52

    c’est pour cela que nous sommes a l’heure allemande, les espagnols aussi mais

    ils mangent a 15h...


  • Bonjour Michel Cuny, lisez Christian Nots, il a tout compris et doit seulement s’étonner que ses prédictions se réalisent encore plus vite que prévu. J’ajoute : je n’ai aucun intérêt financier à l’achat de ses livres,....


  • Le plus étrange, c’est que j’ai vécu 12 ans avec un juif polonais, né le jour du décès (hors théorie du complot) de Hitler. 


    • baldis30 14 mars 12:15

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      bonjour 
       Qui a suicidé l’adolf ?
      Dans quel intérêt ? c’est évident selon la réponse faite à la première question ... !
      Dans ce qui vient d’être révélé sur des pensions versées pour services rendus ( euphémisme .... ?) au troisième reich figure quatre personnes d’un pays étrange, riche, calme, dans l’hémisphère Sud ... bizarre, bizarre .... ce pays est aussi cité deux fois, discrètement, dans le prix Renaudot 2017 sur la fuite de mengelé... deux fois seulement mais deux fois quand même .....


    • @le goy vichyste

      Si Agora.vox faisait son travail, on devrait vous bottez le cul. Oui, Hitler descendait par son père des Rothschild (la femme de ménage). Tout s’est dessiné à Vienne : Hiltler, Wagner, Rothschild, et tant d’autres,...Ils habitaient à quelques rues, les uns des autres. Hitler a fait raser tout ce qui pouvait lui rappeler son père qui était certainement une sale brute. La vengeance est un plat qui se mange sorti du congélateur. 


  • L’envie de connaître la vérité sur la 2ème guerre mondiale me donne beaucoup de punch. 


    • @le goy vichyste

      Les juifs comme n’importe quel non-juif a aussi le droit d’être imparfait. Que le chocolat attendu fut Israël : possible,...Mais question génocide : celui des amérindiens par les catholiques fut le plus élevé en nombre,.....


  • zygzornifle zygzornifle 14 mars 12:44

    La France n’est pas perdue , elle s’est perdu elle même en élisant des présidents incapables, habiles aux mensonges et manipulés par les différents lobbys, les partis politiques sont des ramassis de crapules cachés derrière leur immunité et les électeurs sont tellement cons qu’en Mai ils vont encore une fois de plus veauter pour le parti de celui sur lequel ils glaviottent .....


  • zygzornifle zygzornifle 14 mars 12:45

    Hitler n’est pas mort il finit tranquillement chez Merkel ....


  • dixit la vévéritude 14 mars 13:32

    Bonjour,

    je comprends aisément que tu poses cette question.car personnellement comme tout le monde,ont nous a dis et redis que par exemple Charles de Gaule s’était enfui trois jours en Allemagne ?en Mai 68. Incompréhensible a bien regarder,non ? et derrière Cobhendit est parti là-bas à été ministre est revenu en France pour devenir le clown que nous voyons tutoyer tous ces beaux messieurs que sont nos politiques de tous bords !! Il y a comme de fait des questions que l’on se pose.et encore je préfère dire se poser des questions au lieu d’en tirer des conclusions.


  • vesjem vesjem 14 mars 13:42

    pour enrichir ta doc :

    l’allemagne, comme le japon d’après leurs défaites de 45, ont été interdits de budget défense ( # 15% du pib en moyenne pour les pays vainqueurs) ; ceci leur a permis d’octroyer cette part de budget dans la recherche et l’industrie, qui leur vaut d’être aujourd’hui des puissances industrielles dix fois plus importantes que des pays comparables que sont la GB ou la France


  • Que des sioniste se soit réjouis de la guerre 40-45 parce que cela leur a permis l’exode, c’est possible. Mais le mythe du blanc, blond aryen n’a rien à voir avec le sionisme. Ne pas tout mélanger. 


  • Hervé Hum Hervé Hum 15 mars 08:20

    e n’est pas la France qui aurait perdu ou gagné, mais uniquement les tenants du système actuel, donc, autant français qu’allemands ou étasuniens ou même russes et chinois.

    La lutte des classes, ce n’est pas la lutte des nations, cette dernière servant uniquement à manipuler le prolétariat et ainsi, permettre aux classes dominantes de toujours gagner.

    Votre pensum est donc de la poudre aux yeux, servant les intérêts de ceux que vous prétendez dénoncer et combattre.

    Je répète, dans la lutte des classes, il n’y a pas et ne peut pas y avoir de lutte des nations, parce que dans cette lutte là, les classes laborieuses soutiennent leur classe dominante contre les autres classes laborieuses des autres pays. C’est mécanique et prétendre le contraire est mentir et se mentir à soi même.

    Bref, rien à foutre de votre pensum de 5 décennies, sinon regarder le doigt et non la Lune.


    • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 15 mars 09:28

      @Hervé Hum
      Etes-vous bien sûr d’avoir lu ce que j’ai réellement écrit ?...


    • Hervé Hum Hervé Hum 15 mars 10:52

      @Michel J. Cuny

      Je viens de relire, et j’y retrouve les même termes qui maintiennent les cogito dans la même impasse, que je ne supporte plus de lire chez ceux qui affirment dénoncer le système et lutter contre lui et à laquelle je cède encore, tant le conditionnement est puissant.

      soit donc par exemple

      "Livrée à l’Allemagne en mai-juin 1940 (un certain Charles de Gaulle n’y étant lui-même pas pour rien), elle a été livrée un peu moins de 6 ans plus tard, par le même sinistre personnage, aux Américains de Harry Truman, si bien représentés en France par le dénommé Jean Monnet, fondateur, avec un certain Robert Schuman, d’une Europe dont il était très clair, dès 1949 tout particulièrement, date d’instauration de la Loi fondamentale allemande, que, pour finir, elle ne pourrait qu’être complètement soumise aux intérêts allemands… « 

      La sinistre confusion que votre texte relaie, c’est celle qui confond les intérêts des classes, dès l’instant où vous parlez de »livrée à l’Allemagne« ou »soumise aux intérêts allemand".

      Désolé monsieur Cuny, mais pour sortir de cette confusion faites pour manipuler les classes laborieuses, les soumettre et les envoyer à l’abattoir la fleur au fusil, il faut toujours préciser qu’il s’agit de l’Allemagne (ou n’importe quel autre pays actuellement) de ses maîtres, ceux qu’on appelle les 1% de la population propriétaire de l’économie, sans cela, dès l’instant où vous parlez du pays (ou du peuple d’ailleurs, puisque ces 1% font partie du peuple), vous mettez toutes les classes du pays dans le même sac, défendant les mêmes pseudos intérêts de ce même pays. Dès lors, le lecteur lambda oubliera la lutte des classes et ne considèrera que la lutte entre nations dont ces 1% font partie. Le prolétaire aura le même raisonnement que le capitaliste lui vend, celui de se mettre en concurrence et ne voir que la compétition entre les nations, soit donc, la guerre ou menace permanente de guerre, nécessaire et la condition absolue pour la classe dominante d’obtenir la soumission quasi totale du prolétariat. Car c’est le point fondamental à comprendre, c’est que sans la menace extérieure, la justification d’une élite dirigeante et la soumission des autres, n’existe plus.

      Le résultat est donc catastrophique, car il interdit de penser tout changement de système ; sinon de voir comme solution le même système, mais en plus violent encore..


    • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 15 mars 10:57

      @Hervé Hum
      Détendez-vous...
      Et jetez un oeil (mais le bon !) sur ce que j’ai écrit ici...
      https://degaulleenvrai.wordpress.com/2017/12/16/charles-de-gaulle-aura-t-il-emarge-a-la-banque-dindochine/


    • dixit la vévéritude 15 mars 13:11

      @Hervé Hum
      Bonjour, il est vrai que de dire ce que tu dis n’est pas fait pour plaire.Ce n’est que cela.Les peuples ne sont que les jouets et tous ce beaux messieurs du monde internationale qui dirigent, en tirent profit un profit de classe dominante.C’est bien plus que honteux car premièrement toutes les guerres ne sont jamais du aux peuples quelques qu’ils soient.Sur notre planète les gens aspirent tous a vivre en paix.Et c’est cela qu’il faudrait souligner toujours en premier inlassablement pour peut-être qu’un jour cela change.Mais évidemment il y aura de la casse et non pas toujours du fait des populations mais des arrières gardes qui enverront leurs sbires et iront jusqu’a envoyer les peuples au casse-pipe.Rien de nouveau d’ailleurs,historiquement nous ne voyons que cela !


  • julius 1ER 15 mars 15:14

    Que de déterminisme dans tout cela !!!

    en fait il suffit de venir sur Avox pour savoir que tout est écrit d’avance !!!

    le libre -arbitre n’existe pas il n’y a que des forces obscures qui complotent et écrivent les scénarios cousus de fil blanc !!!

    eh be avec çà on n’est pas rendu !!!


  • julius 1ER 15 mars 15:37

    moi ce qui me gêne avec ce genre d’article c’est que tout est écrit d’avance !!!

    c’est vrai que quand la moitié d’un pays vote Le Pen en votant le Messi on peut se poser nombre de questions ????

    c’est vrai qu’une godiche représentante la moitié d’un pays qui n’a jamais eu une seule idée originale à faire valoir en ayant profité des ors de la République qu’elle méprise .... cela interroge énormément ????

    mais bon ce n’est pas parceque la moitié d’un pays est complètement demeuré qu’il faut se mettre au diapason, ce n’est pas rendre service au pays que d’agir ainsi !!!

    le problème avec la France c’est que c’est un grand pays , qui bénéficie de nombreux atouts ( n’avons -nous pas la plus(ou l’1 des plus) grande surface maritime du monde grâce à notre immense territoire d’outre -mer notamment et qu’en faisons-nous ???? pratiquement rien est la réponse !! 

    répondre à ce genre de question et faire fructifier notre héritage serait bien plus intelligent et opportun que pratiquer l’auto-flagellation en toutes circonstances !!!


    • Michel J. Cuny Michel J. Cuny 15 mars 16:40

      @julius 1ER
      Merci pour ces deux excellents commentaires qui vous honorent...
      Revenez dès que vous avez d’autres nouvelles... C’est passionnant !


    • keiser keiser 18 mars 19:15

      @Michel J. Cuny

      Dans son cas, je crois que l’abus de ponctuation est mauvais pour la santé. smiley


Réagir