mercredi 7 avril - par Daniel MARTIN

L’Alsace et la Moselle doivent être soumises à la loi sur la laïcité de 1905

 

La mosquée turque Eyyub Sultan à Strasbourg, particulièrement controversée sera la plus grande mosquée d’Europe. Son coût est estimé à 32 millions d’euros et comprendra une subvention de 2,5 millions d’euros de la mairie de Strasbourg. C’est choquant, quand on sait qu’elle va servir les ambitions de conquête d’Erdogan en Europe.

 

Est-ce légal que la mairie de Strasbourg subventionne à une telle auteur cette mosquée ?

L’Alsace et la Moselle n’étant pas soumise à la loi de 1905, mais régulée par le Concordat napoléonien, Car en 1905 ces trois départements Français étaient alors Allemands. le financement public d’un lieu de culte y est donc autorisé. Mais suivant la nature du site religieux financée, cela pose un réel problème, surtout quand on sait qui est derrière la construction de cette gigantesque mosquée.

Que les Musulmans d’origine Turque en France aient un lieu pour pratiquer leur culte, quoi de plus normal. Mais au-delà d’une certaine dimension un lieu de culte peut poser de réels problèmes, surtout quand on connaît les objectifs poursuivis par Erdogan...

Pourquoi la France plutôt que l’Allemagne, où l’histoire a contribué à une forte population Turque dans ce pays ?

Il est évident que « La hargne viscérale et spécifique » que Erdogan voue à la France laïque et à son Président, cette nation à la laïcité qu’il haïe tant et pour lequel l’influence culturelle de notre pays est néfaste et impie qu’il brûle d’éradiquer.

Les Verts de Strasbourg et leurs alliés de gauche ne sont pas sans ignorer que Erdogan ne cesse d’attiser les flammes du procès en islamophobie intenté à la France. Ils connaissent les insultes proférées par l’islamiste président Turc à l’égard du président de la république Emmanuel Macron le traitant de malade qui « doit aller faire des examens de santé mentale » dans un hôpital psychiatrique. Ils ne peuvent ignorer qu’il affirme que les citoyens français d’origine Turque devaient allégeance à la Turquie plus qu’à la France. Les Verts ont-ils oublié que Erdogan a accueilli en Turquie les frères musulmans pourchassés en Egypte par le général Al-Sissi et qu’il finance leurs tentacules associatifs dans toute l’Europe et ont-ils oublié également les liens du régime Turc avec les barbares criminel islamistes de Daech. Comprendront-ils enfin que le procès que le président Turc vient d’intenter à « Charlie Hebdo » menace une nouvelle fois ses journalistes de mort.

Face à une telle situation, en ne s’opposant pas à la construction de cette gigantesque mosquée au service de la politique islamiste et violente de Erdogan, et en plus, en accordant une généreuse et scandaleuse subvention de 2,5 millions d’euros à l’association qui gère la construction de cette mosquée, alors qu’elle a refusé de signer la charte républicaine, la maire Verte et la municipalité de Strasbourg se rendent complice des crimes commis, ou à venir par Erdogan.

Faire preuve de cécité par rapport aux intentions d’Erdogan est criminogène

Certes, en Alsace cette subventions au financement de cette mosquée est légale, mais, dans la configuration politique actuelle de la Turquie d’Erdogan, comme l’a souligné Emmanuel Macron, c’est vraiment « antipatriotique ». En construisant cet immense temple à la gloire de l’islamisme violent et conquérant de Erdogan en Europe. C’est manifestement une défiance vis-à-vis du président des français, dont il faut se rappeler qu’il fut bien seul à s’être véritablement dressé contre les guerres de colonisation que la Turquie mène aux marches de l’ex-Empire ottoman, de la Grèce à la Libye et jusqu’en Arménie. En se faisant des complices irresponsables, la maire Verte et sa coalition de gauche ne devrait jamais oublier que la laïcité et la liberté de blasphémer défendues en France sont un droit fondamental auquel s’oppose Erdogan, comme tous les islamistes. Ces élu(e)s de la gauche française devraient se rappeler le sort réservé à leurs homologues turcs. Eux, qui avaient fait d’Erdogan le champion de la liberté religieuse et culturelle face aux laïques, héritiers d’Atatürk, mais qui se sont retrouvés bien vite dans les geôles du sinistre sultan…

Depuis 1919, l’Alsace et la Moselle sont des départements Français et ne dépendent plus de la législation Allemande. Ils doivent sortir du concordat

Pour rappel : le « Concordat », qui est une exception du droit français, régit les cultes en Alsace (Haut-Rhin et Bas-Rhin) et dans le département de la Moselle. Ce n'est pas un héritage du droit Allemand qui s'appliqua à cette région de 1871 à 1918, il remonte à l'accord signé entre Napoléon Bonaparte et le pape Pie VII, le 10 septembre 1801, régissant le culte catholique en France. Le 9 décembre 1905, le vote de la loi concernant la séparation des Églises et de l'État eut pour effet d'abolir ce Concordat, sauf pour les trois départements alors annexés par l’Allemagne, qui conserva d'ailleurs cette législation religieuse particulière.

Il est désormais temps de mettre fin au séparatisme qui caractérise l’Alsace et la Moselle, car quel que soit le département où l'on habite en France, on est tous soumis aux mêmes lois de la république. On bénéficie des mêmes droits et nous sommes soumis aux mêmes devoirs. Il ne peut y avoir des particularismes particuliers, fussent-ils lier à l’histoire pour justifier que ce soit différent.

Mettre fin au concordat en Alsace-Moselle évitera que se reproduise l’affaire de subvention publique à la future grande mosquée de Strasbourg, voire d’autres réalisations pour d’autres cultes. Il n’est par ailleurs pas normal que les évêques de Strasbourg et de Metz soit rémunérés comme cadre A de l’administration par l’État Français, De même que tous les curés, dont le salaire payé par l’État correspond à celui d’un d’instituteur. Les 60 à 80 millions que coûte annuellement le concordat serait plus utile aux écoles publiques ou aux hôpitaux de ces départements.

Une subvention de 2,5 millions d’euros à la construction d’une mosquée, quand on supprime quelques milliers d’euros à un aéroclub à Poitiers curieuse attitude de maires Verts.

Délirant ! Là on touche le fond avec les "Verts". 2,5 millions d'euros pour une mosquée à Strasbourg, mais surtout pas quelques milliers d'euros pour un aéro-club qui peut aider des jeunes de milieux modestes à accéder aux technique de pilotage et nourrir les rêves de quelques ados, dont certains ont un handicap, en leur faisant faire des « baptêmes de l’air » est scandaleux !...

Je me souviens de mes 15 ans, lorsque habitant pas très loin de l'aéro-club de Nimes-Courbessac avec 2 collègues nous fréquentions cet aérodrome où régulièrement nous nous y rendions. Des pilotes nous faisaient faire gratuitement des balades avec un vieux Jodel en échange de petits travaux d’aide. L'un de mes collègues d'un milieu plus aisé passa son premier brevet et en fit par la suite son métier de pilote de ligne. Avec l'autre collègue, dont nos parents n'avaient pas les moyens nous nous contentions de rêver...

Mais peu-on faire comprendre cela à cette maire des Verts et ses alliés de gauche plus enclins à la fois à une rigueur doctrinaire absurde et à une souplesse politicienne de bas étage…

Pour conclure

Erdogan reste l’un des périls politiques d’un islam violent et conquérant pour l’Europe. Lui fournir des outils cultuels relève aujourd’hui de l’inconscience et de l’irresponsabilité. La France doit prendre des mesures immédiates pour stopper le gigantisme de cette construction, ainsi que toute subvention à des lieux de culte, conformément à la loi sur la laïcité de 1905. Concernant la maire Verte de Poitiers, comme l'a fait le ministre des transports ancien pilote de ligne, on peut lui citer Antoine de Saint-Exupéry (aviateur et écrivain) : « Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve, une réalité ».



25 réactions


  • sophie 7 avril 10:59

    C’est un jeu de pistes ?


  • Lampion Séraphin Lampion 7 avril 11:00

    ne vous inquiétez pas, l’Alsace va bientôt être une région autonome de la Fédération Européenne, il ne reste à la partie germanophone de la Moselle où le Francique est encore parlé qu’à fusionner avec la « Communauté Européenne d’Alsace », une réforme territorial aussi illicite que le maintien du concordat !

    lien


    • Pascal L 8 avril 12:35

      @Séraphin Lampion
      Le Francique est un platt, un bas-allemand différent de l’alsacien considéré comme du Hoch-Deutch. De plus, il y a trois Franciques différents en Moselle : le luxembourgeois, le mosellan et le Sarrois. L’Alsacien est parlé en Moselle au pied du col de Saverne dans l’arrondissement de Sarrebourg et Metz, fondée par les Romains (voir encore l’architecture médiévale de la ville), a toujours été francophone, sauf lorsqu’elle était allemande après 1871. Voilà qui ne va pas simplifier la recréation du Reichsland Elsaß/Lothringen.

      La question de l’appartenance à la France ou l’Allemagne versus l’indépendance a bien été posée en 1918 et ces populations ont largement préféré le rattachement à la France sauf la Sarre qui avait bénéficié (!) de déplacements de population pour s’assurer qu’elle choisirait l’Allemagne. Le choix de l’indépendance était préféré par les populations mais la région était exsangue et bien incapable de remettre seule en place une administration. Le maintien du droit local a été une concession de l’Etat Français pour emporter la décision. Il n’avait pas le temps d’organiser un déplacement massif de population et je ne suis pas sûr que les provençaux aurait accepté de s’y installer.


  • Jonas Jonas 7 avril 12:27

    Je ne vois pas en quoi il faudrait remettre en cause le concordat à cause des islamistes turcs.

    Pour rappel, le concordat ne concerne que quatre religions : catholique, réformée, luthérienne et israélite. L’islam n’en fait pas partie.


    • Lampion Séraphin Lampion 7 avril 12:47

      @Jonas

      pendant que vous y êtes, proposez de rétablir le concordat dans tout le pays et, pourquoi pas, la gabelle et les octrois...


    • ZenZoe ZenZoe 7 avril 17:14

      @Jonas
      Exactement !
      En outre, le concordat n’oblige à rien ; il permet. Grosse nuance !

      Les Islamistes nous gonflent et ceux qui les défendent sont des traîtres. En France, les Français peuvent décider de tout, et ceux à qui ça ne plait pas peuvent aller voir ailleurs.


    • Pascal L 8 avril 12:39

      @Jonas
      Le concordat est un leurre. Il apparaît comme un avantage grâce aux divers financements des religions, mais il est en fait un contrôle de ces religions par le ministre des cultes (ministre de l’intérieur).
      C’est d’ailleurs ce que personne n’a vu à propos de cette mosquée strasbourgeoise. La subvention à la mosquée aurait dû s’accompagner du contrôle de la mosquée, la nomination des imams devant être validé par le ministre des cultes. Il y a bien un dévoiement du concordat dans ce cas.


  • robert robert 7 avril 13:24

    l’Angleterre fait géographiquement partie de l’Europe

    la plus grande mosquée d’Europe de rite Ahmadi se trouve à Londres

    il y a une mosquée de même rite à Strasbourg pour 2500 personnes financée par leurs dons

    les ahmadis n’ont pas signé la charte du fait qu’on ne leur a rien demandé ce qui favorise les sunnites


    • robert robert 7 avril 13:57

      @robert

      Turcs, Erdogan, Loups Gris !


    • Jonas Jonas 7 avril 19:46

      @robert
      Strasbourg possède déjà deux grandes mosquées de l’islam fondamentaliste misogyne, antichrétien et antisémite influencées par des puissances étrangères, rejetant les valeurs et l’identité de la civilisation européenne :
      — La Grande mosquée de Strabourg, inaugurée en grandes pompes par notre cher Manuel Valls en compagnie des Koweïtiens et Marocains de la mouvance radicale des Frères MusulmansLe projet, qui date de 1993, a coûté 10,5 millions d’euros, dont 26 % financés par les collectivités locales grâce aux spécificités du droit d’Alsace-Moselle, L’édifice a bénéficié de subventions publiques comme celles de la mairie de Strasbourg (610.000 euros), du Conseil régional d’Alsace (420.000 euros) et du Conseil général du Bas-Rhin (510.000 euros), 37 % par le gouvernement marocain, et 13 % par l’Arabie Saoudite et le Koweït.

       La Grande Mosquée du quartier HautePierre inaugurée le 19 mai 2017, en présence du maire socialiste Roland Ries, et avec la bénédiction de la sénatrice Fabienne Keller. On trouve par exemple comme prédicateur dans cette mosquée le professeur de l’école coranique de Bobigny et imam de la mosquée du Bourget Nader Abou Anas qui explique devant ses fidèles musulmans qu’une femme doit demander la permission à son mari pour sortir de la maison.


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 8 avril 14:26

      @Jonas

      Bonjour et merci pour vos précisions.

      Devront ainsi être démontées pour être transportées le tout à leurs frais dans les pays d’origine de leurs fidèles les lieux de culte suivants.
      Les sommes versées par les collectivités locales leur seront restituées.

      Bien à vous,
      Renaud Bouchard

      — La Grande mosquée de Strabourg, inaugurée en grandes pompes par notre cher Manuel Valls en compagnie des Koweïtiens et Marocains de la mouvance radicale des Frères MusulmansLe projet, qui date de 1993, a coûté 10,5 millions d’euros, dont 26 % financés par les collectivités locales grâce aux spécificités du droit d’Alsace-Moselle, L’édifice a bénéficié de subventions publiques comme celles de la mairie de Strasbourg (610.000 euros), du Conseil régional d’Alsace (420.000 euros) et du Conseil général du Bas-Rhin (510.000 euros), 37 % par le gouvernement marocain, et 13 % par l’Arabie Saoudite et le Koweït.

      — La Grande Mosquée du quartier HautePierre inaugurée le 19 mai 2017, en présence du maire socialiste Roland Ries, et avec la bénédiction de la sénatrice Fabienne Keller. On trouve par exemple comme prédicateur dans cette mosquée le professeur de l’école coranique de Bobigny et imam de la mosquée du Bourget Nader Abou Anas qui explique devant ses fidèles musulmans qu’une femme doit demander la permission à son mari pour sortir de la maison.

      PS. Ici, on dira que l’enquête suit son cours.

      Un homme a été arrêté après l’incendie qui a endommagé la collégiale Saint-Nicolas d’Avesnes-sur-Helpe.

      Cette collégiale renferme plusieurs œuvres importantes : deux retables baroques du début du XVIIe siècle, un rare banc de confrérie du XVIe siècle, les grandes boiseries d’époque Louis XV qui garnissent la chapelle de la Vierge et la chapelle Saint-Nicolas avec leurs tableaux de Louis Watteau ou encore le monument funéraire d’Adrien de Blois en marbre rouge du XVIe siècle.

      « Le feu s’est propagé sur la nef droite détruisant un certain nombre d’œuvres que nous sommes en train de répertorier avec la société d’archéologie et d’histoire de la commune et les services de l’Etat », a expliqué dans un communiqué le maire d’Avesnes-sur-Helpe, Sébastien Seguin.


      Les œuvres précitées ont-elles été détruites ?

      https://www.leparisien.fr/faits-divers/nord-un-incendie-dans-la-collegiale-davesnes-sur-helpes-provoque-dimportants-degats-06-04-2021-A2YXSY2SSZDOFKETY6FXK7IOKA.php


    • popov 8 avril 15:23

      @Renaud Bouchard

      Bonjour

      Je pense plutôt que toutes les mosquées devraient être réquisitionnées pour servir de logement provisoire aux soi-disant réfugiés que les pays islamiques vous envoient si généreusement. Sachant qu’ils s’agit de mosquées, ceux qui y sont logés jusqu’au moment de leur renvoi dans leur pays d’origine seraient peut-être moins tentés de dégrader les lieux ou d’y foutre le feu.

      La France est un pays souverain. Elle fait ce qu’elle veut des mosquées qui poussent sur son territoire comme de la mauvaise herbe. Ce n’est pas le grand turc qui pourrait vous reprocher ces confiscations, lui qui a transformé une basilique volée en mosquée au nom précisément de la souveraineté de son pays.

      Une fois le problème des « réfugiés » résolu, ces mosquées ne seraient pas rendues aux communautés islamiques. L’état en conserverait la propriété en compensation pour les frais occasionnés par l’accueil et la déportation des illégaux. Elles seraient converties en bâtiments d’utilité publique, bibliothèques, par exemple. De cette façon, elle serviraient à transmettre la culture plutôt que l’ignorance et la superstition.


    • cyrus CYRUS 8 avril 22:56

      @OMAR

      Toute les religion violente , commentant des acte illegaux doivent etre designer comme secte et perdre leur privilège .

      On fait chier les temoin de jehova ou les mormon qui sont par contre eux non violent .
      L’ islam devrais etre encadré par des aumonier militaire dument valider par la republique .

      Aucun doute les dizaine d’ attentat on bien été commis au nom de la religion ce qui de fait constitue un trouble a l’ ordre publique .

      La pratique religieuse en France est autorisée par la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, tant que sa « manifestation ne trouble pas l’ordre public ». Sa pratique est suivie par le Bureau central des cultes, créé par la loi de séparation des Églises et de l’État du 9 décembre 1905 qui a fait de la France un État laïc. Depuis cette séparation, la République française n’a donc plus de religion d’État ni de religion officielle.



    • popov 9 avril 01:26

      @OMAR

      Je pense que les lieux de cultes, quelque soit la réligion, doivent être gérés par des citoyens du pays, pas par des étrangers.

      Je pense la même chose :
      • Il faut expulser les prêcheurs étrangers et interdire à des pays étrangers le financement et le contrôle des mosquées. 
      • L’immigration islamique ne doit plus être décidée à Bruxelles mais par le peuple français, au moyen d’un référendum.
      • Il faut aussi demander aux français, par référendum, s’ils considèrent l’islam comme une religion ou comme une secte. Une religion. il est plus difficile d’y entrer que d’en sortir. Une secte, c’est le contraire : on y entre en marmonnant quelques charabias mais si on veut en sortir, on risque la peine de mort.


    • popov 10 avril 04:04

      @OMAR

      Encore une fois, il n’est rien demandé aux nervis et autres fachos étrangers que de s’occuper de leurs pays respectifs.

      Par contre, toi, tu ne te prives pas de commenter sur la Palestine, le Maroc, le Sahara Occidental... Peux-tu expliquer ce qui te donne ce droit que tu voudrais interdire aux autres ?
       

      Va donc t’occuper de ton pays qui reçoit Erdogan pour inaugurer la plus grande mosquée d’Europe !!!

      C’est quoi mon pays ? Tu as décidé que c’était la Russie. Peux-tu citer un seul de mes commentaires où j’ai déclaré être Russe ou ne pas l’être ? Tu te vantes toujours de n’écrire que des choses avérées. Ici, encore une fois tu es pris en flagrant délit de prendre tes propres mensonges pour la réalité.

      Poutine fait tout ce qu’il peut pour séparer la Turquie de l’OTAN. C’est de bonne guerre, mais ne va surtout pas croire que c’est parce qu’il aime les Turcs ou les islamiques.

      Avec les islamiques, il pratique la politique de la carotte et du bâton : quand les islamiques se conduisent comme de vilains petits mahomets, il les poursuit jusque dans les chiottes et les écrase comme des cafards ; quand ils se tiennent calmes, ils leur construit une mosquée pleine de systèmes de surveillance.


  • babelouest babelouest 7 avril 13:55

    Je pense que la loi de décembre 1905 est à la fois claire, particulièrement nuancée et toujours aussi valable. En revanche, il y a longtemps que les politiciens qui s’en sont emparés sont devenus vénaux, perfides, mensongers, au point de ne pas avoir entériné des évidences comme le retour juridique de l’Alsace-Moselle en France — malgré les oppositions locales — ou l’alignement de la Guyane sur le modèle métropolitain. Tu t’alignes sur notre mode de pensée, et sur notre culture, ou tu vas voir ailleurs. Sinon on n’en sort plus de demandes à déroger pour cent raisons par jour. La France, à la différence d’autres nations, se base sur un objectif commun basé sur des valeurs communes, et non sur des ethnies, sur une langue et rien qu’elle (bien que ce soit plus commode).

    .

    Robert, séparée de l’Europe par la Manche, l’Angleterre ne fait pas partie, n’a jamais fait partie, ne fera probablement jamais partie du continent européen malgré le tunnel sous la Manche. Compte tenu de la politique qu’elle a TOUJOURS menée au moins depuis Cromwell le Jeune, la question est claire.


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 7 avril 14:38

    Ils ne perdent rien pour attendre : Leur engloutissement n’en sera que plus facile.

     

    « Et de sa gueule, le serpent (les autorités morales : pape François, gouvernements et humanitaires) lança de l’eau comme un fleuve (les envahisseurs musulmans) derrière la femme (L’église de Christ), afin de l’entraîner par le fleuve. Mais la terre secourut la femme, elle ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa gueule. » (Apocalypse 12:15-16)

     

    «  Quand l’ennemi viendra comme un fleuve (les envahisseurs musulmans), L’esprit de l’Éternel le mettra en fuite. Un rédempteur viendra pour Sion, Pour ceux de Jacob qui se convertiront de leurs péchés, Dit l’Éternel. » (Esaïe 59 :19-20)


  • Esprit Critique 7 avril 17:05

    Il y a quarante ans j’ai milité pour la suppression de cette entorse géographique.

    Aujourd’hui tout cela n’a plus aucun sens ! L’Homéopathie n’a pas sa place en phase terminale des maladies mortelles.

    La France est victime d’une invasion islamique massive (Avec sa complicité chez nos dirigeants corrompus), d’une gangrène bien établie localement.

    Seul un changement brutal et radical de nos lois sur la nationalité, l’immigration les expulsions etc...Pourrait peut-être nous sauver du totalitarisme islamique.

    La loi sur le séparatisme va aggraver dramatiquement la situation, ne traitant que quelques aspects mineurs de cette invasion infectieuse, elle autorisera de Facto tout ce qu’elle ne dit pas , ce qu’attendent pour s’y engouffre nos nazislamistes installés et écoutés.

    Et ça Macron le sait et le fait en conscience.


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 7 avril 18:56

    La maire de Strasbourg n’est pas la seule à vouloir prouver que les islamo-“écolos“ sont, parmi les islamo-gauchistes, des militants au moins aussi efficaces que les autres pour aggraver l’islamisation de la France .

    Plusieurs faux écologistes ayant conquis récemment le pouvoir dans les mairies de grandes villes ont déjà inauguré des nouvelles mosquées.


  • genrehumain 7 avril 19:43

    « Selon la loi de 1905, aucun fonds public ne peut être alloué à la construction de lieux de culte.

    Mais la loi a également rendu tous les bâtiments religieux construits avant 1905 propriété de l’État, qui les entretient et les met à disposition gratuitement pour les offices religieux »

    "les effets de la loi de 1905 sont tels que le gouvernement se retrouve à financer l’entretien de 90% des bâtiments de l’église catholique, d’après le rapport du Sénat de 2015.

    En comparaison, il possède et entretient 12% des temples protestants, 3% des synagogues et aucune mosquée."

    https://www.nytimes.com/fr/2021/03/31/world/europe/france-islam-mosquee.html


  • L'apostilleur L’apostilleur 8 avril 01:19

    Cet épisode islamo-verdâtre ne va pas redorer la couleur de ce parti qui faisait déjà grise mine.

    Les « islamocolo » de Strasbourg risquent d’être écartés par les vrais écologistes. Ils auront réussi à faire une quasi unanimité contre eux. 

    Ce coup d’éclat sera rappelé sans faute pour les prochaines élections 


  • zygzornifle zygzornifle 8 avril 08:52

    Les « écolos islamo bobo » vont finir par dégouter les vrais écolos dans l’âme de voter pour eux .....

    J’aime l’écologie mais je déteste les écolos que l’on voit faire les pom-pom girl sur les plateaux de télé et ceux qui se politisent ...

    L’écologie est une manière de vivre en accords avec la nature ....


    • Albert123 8 avril 10:05

      @zygzornifle

      « L’écologie est une manière de vivre en accords avec la nature .... »

      non c’est juste une idéologie parmi d’autres avec quelque bonnes choses posées là pour masquer l’énorme quantité de problème qu’elle va induire.

      l’être humain vit naturellement avec la Nature, ceux qui ont besoin d’écologie pour vivre avec sont ils encore humains du coup ? 


  • popov 8 avril 14:56

    @Daniel MARTIN

    Il ne fallait pas déclarer la guerre à Bismark rien que pour montrer les nouveaux uniformes de l’armée française. Ou alors, il fallait gagner cette guerre.

    Mais voilà, vous avez déclaré la guerre et l’avez perdue. L’Alsace et la Lorraine étaient sous le Concordat quand elle sont passées à l’Allemagne. Quand elles sont revenues à la France, celle-ci était passée du Concordat à la laïcité.

    Ces deux régions ont pu comparer les deux régimes et ont préféré garder celui du Concordat. Vous auriez préféré qu’elles refusent de quitter l’Allemagne ?


  • Hurricane Hurricane 8 avril 18:08

    L ’ UE humiliée à Ankara , Von der Layen traitée comme une femme de ménage .

    La super mosquée de Erdogan à Strasbourg financée par la maire écolottomane islamo gauchiste .

    Ben moi je dis chapeau Mr Erdogan !

    Ce sont des mets de fins gourmets , ach ! ché chouï ! 


Réagir