samedi 9 mai - par Dover63

L’azithromycine aurait un rôle capital dans le traitement précoce du Covid-19 : les médecins n’oseraient plus divulguer leurs résultats ?

Mots clefs : azithromycine, coronavirus, covid-19, hydroxychloroquine, médecins généralistes, revue de presse/web, santé publique, traitements.

JPEG

Flash info.

Après plusieurs semaines sur le sujet[1][2][3][4][5][6] le titre d’une « contribution » sur le « quotidien du médecin »[7] en ligne attire l’attention : « Un traitement efficace contre Covid-19 existe ! Deux études vont clore la polémique Raoult, estime un microbiologiste ».

L’information semble avoir été transmise au quotidien du médecin par le Dr Claude Escarguel, microbiologiste et ancien président du Syndicat des praticiens des hôpitaux généraux.

D’après cette contribution[7] 4 médecins généralistes du grand Est auraient compilé leurs résultats portants sur 700 patients. Il ressortirait que l’azithromycine serait à prescrire seule dans la première phase de la maladie. Elle éviterait à ce stade « la majorité des hospitalisations et 90 % des décès » [7]. À ce stade de la maladie (« début de traitement »), l’hydroxychloroquine serait « partiellement contreproductive » [7]. Le traitement par l’azithromycine seule, sur une période de 10 à 14 jours, dès le début des premiers symptômes, diviserait « par 4 le nombre de patients nécessitant une hospitalisation » [7]

Dans la contribution, on lit : « Le nom* et la publicité des résultats des médecins du grand Est ne peuvent être divulgués car, aussi paradoxal que cela puisse paraître, alors que ces résultats nous permettent « une nouvelle sécurité » dans le traitement, ces derniers ont reçu (par courrier) des menaces du conseil de l'Ordre des médecins et de l'ANSM (Agence nationale de sécurité [du] médicament). » [7]

L’hydroxychloroquine serait d’après cette contribution[7] efficace dans la deuxième phase de la maladie (« phase immunitaire ») par son effet immunomodulateur. Elle éviterait « 2 morts sur 3 » [7]. À ce stade l’hydroxychloroquine pourrait être associée à des « thérapeutiques anti-inflammatoires et anticoagulants » [7]. La contribution cite une étude chinoise[7].

Cette contribution est-elle une bouteille à la mer ?

Fin de communication.

 

Quelques commentaires (choisis) que l’on peut lire à la suite de la contribution[7] :

 

« JEAN-PIERRE D • Médecin ou Interne • Le 08/05/2020 à 8:35

Voilà un article médical du quotidien des médecins d'hier et qui sort des autres médias et qui met en avant l'intuition des médecins généralistes qui ne suivent pas comme des robots les recommandations la Haute Autorité de la Santé ;l'HAS doit être un guide précieux qui nous aide ,mais il reste en chaque médecin cette intuition faite d'expérience ,d' écoute ,de savoir...que j'ai toujours ressenti pendant mon activité.J'espère de tout mon coeur que cette nouvelle est la bonne et va être prise en considération...sinon on attendra... Toujours est il et je le vois en ce moment,nos chers malades ont besoin de nous car il y a pénurie surtout pour les malades qui sortent de l'hopital ; âgés et nécessitant des soins . Soyons confiants et ...n'ayons pas peur...Dr DEGOUGE jean Pierre (68 ans ,40 de médecine générale et actuellement en réquisition dans une SSR) »

 

« JEAN B JEAN-PIERRE D • Médecin ou Interne • Le 08/05/2020 à 9:13

L'expérience,le bon sens...Ce n'est pas encore dans les recommandations de l'HAS ! »

 

« DIDIER F jean-jacques l • Médecin ou Interne • Le 08/05/2020 à 11:12

Apparemment le conseil de l' ordre en interdit la publication , sommes nous des medecins liberaux ou des moutons soumis »

 

« e.libre jean-jacques l • Médecin ou Interne • Le 08/05/2020 à 15:05

Impossible, ils sont soumis aux foudres du conseil national de l’ordre ( sans majuscules) qui, entre deux banquets, a condamné leurs auteurs et les a menacé des pires sanctions. »

 

« PIERRE F e.libre • Médecin ou Interne • Le 08/05/2020 à 15:23

Depuis longtemps, la profession aurait dû se débarrasser de l'ordre ! »

 

« PIERRE G • Médecin ou Interne • Le 07/05/2020 à 20:49

Je suis très satisfait de cette contribution qui permet de remettre le traitement par l’azithromycine ( ou autre macrolides) sur le devant de la scène thérapeutique du covid 19 , au tout début des signe cliniques. Je pense que beaucoup de medecIns seront de cet avis. […] »

 

« JEAN MARIE G PIERRE G • Médecin ou Interne • Le 07/05/2020 à 22:11

je pense que l'article du quotidien est très clair action du zithromax au début de la pneumonie ;action de l'hydroxychloroquine au moment de l'orage immunologique( il 6 et autres) il manque un essai rigoureux et académique qui ne va pas clore la polémique ! à n'employer qu' au titre compassionnel Ce traitement est employé assez largement d'ailleurs ! »

 

« JEAN B • Médecin ou Interne • Le 07/05/2020 à 20:47

La médecine est un art et de ce fait difficile à mettre en équation...L'expérience ne s'inscrit pas toujours dans un guideline,,, »

 

« JLCB • Médecin ou Interne • Le 07/05/2020 à 20:41

Encore une étude qui va être discréditée et dont les auteurs vont être démasqués et traduits devant la juridiction ordinale... On attend la suite. Interdiction de prescrire de l'azithromycine et aux pharmaciens d'en délivrer ? »

 

« MARC G JLCB • Médecin ou Interne • Le 08/05/2020 à 9:44

Malheureusement c’est ce qui risque d’arriver. »

 

« CYRILLE V • Médecin ou Interne • Le 07/05/2020 à 20:39

J'ai rencontré le problème suivant : les pharmacies me rappellent pour me dire qu'elles n'ont pas le droit de délivrer l'azithromycine au-dela des durées définies dans l'AMM, donc 5 jours »

 

« DIDIER F Gérard L • Médecin ou Interne • Le 08/05/2020 à 11:15

l'ordre des médecins lui interdit »

 

« DIDIER F Gérard L • Médecin ou Interne • Le 08/05/2020 à 11:23

De toute façon les belles études randomisées , vont sortir dans un mois après la guerre , comme Gamelin en juin 40 , qui a compris la tactique des allemands quand ils étaient à Paris »

 

« DIDIER F ALAIN R • Médecin ou Interne • Le 08/05/2020 à 11:20

je dirai au contraire que c'est à l' honneur de ce journal de faire confiance aux médecins libéraux de ville , pour une fois plutôt que des traités comme Veran comme des irresponsables ignares »

 

« pierre56 • Médecin ou Interne • Le 07/05/2020 à 19:30

Enfin une explication claire sur le mécanisme d'action et une lueur d'espoir sur ces deux études dont on attend la publication après vérification par un comité d'experts qui peut être ne sont pas pressés d'en faire l'analyse .... car si cette physiopathologie s'avérait confimée et l'efficacité de l'AZT reconnue en phase 1 ce serait une grande déconvenue pour beaucoup de nos plus éminents infectiologues. […] »

 

« René M emmanuel d • Médecin ou Interne • Le 07/05/2020 à 21:15

Que proposez vous donc comme thérapeutique devant un patient asymptomatique testé positif avec des lésions pulmonaires au scanner mis à part paracétamol et " rentrez chez vous " au lieu de philosopher sur du" vide" devant une telle urgence sanitaire »

 

« Franck Z ALAIN R • Médecin ou Interne • Le 08/05/2020 à 9:32

on passe nos journées à faire ça Prouvé un jour, dénigré le lendemain, puis remis en odeur de sainteté ... Vous savez bien que la majorité des études amenant aux indications des produits sont bidonnées (on parle de 75 %) ... alors si j'attends la preuve ... Par contre mes patients je les ai en face de moi et je vois bien si ma proposition thérapeutique (évaluant le benefice-risque individuel) apporte ou pas. »

 

« Francoise T ALAIN R • Médecin ou Interne • Le 08/05/2020 à 9:56

Prescrivez toujours des antibiotiques dans les indications "prouvées " de l'AMM ou crla vous arrive t il d'en prescrire de façon plus intuitive ( parce que vous connaissez bien cet antibiotique ) ? »

 

« e.libre doc911 • Médecin ou Interne • Le 08/05/2020 à 8:04

En restant sur les Maths, si vous aimez les maths et la philo, voici une citation du grand mathématicien philosophe Henri Poincaré, particulièrement adaptée à la situation actuelle, et que je vous laisse méditer : « C’est avec la logique que nous prouvons , c’est avec l’intuition que nous trouvons ». »

 

 

Précédentes tribunes sur la thématique du Covid-19 :

 

Covid-19 : et si la France faisait confiance à ses généralistes ?

 

Covid-19 : Azithromycine testé en préventif. Et si en pleine période de pandémie la France faisait du curatif ?

 

Covid-19 : que penser des essais cliniques avec groupe placebo en période d’épidémie ?

 

Covid-19 : masques, azithromycine, généralistes, essais cliniques, vaccin, confinement, chloroquine… Éléments de langage pour un 20 h 02

 

Antibiotiques : azithromycine, macrolides, C3G, doxycycline… Un traitement du Covid-19 par les médecins de ville serait possible ?

 

Enquête d’un syndicat de médecins généralistes : 9000 décès à domicile en rapport avec le Covid-19 … vraiment ?

 

Didier Raoult, collectif « Laissons les médecins prescrire », prise en charge précoce du Covid-19 : vers un scandale de santé publique ?

 

Désinfox coronavirus, fake news, libération du marché de l’info… et pendant ce temps-là les articles sembleraient disparaître du web ?

 

Chèque-Niouze : le docteur Robinson Crusoé prescrit (hors AMM) du jambon et du fromage aux intermittents du spectacle en cas de Covid-19 ?

 

 

[1] https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/covid-19-et-si-la-france-faisait-223334

[2] https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/covid-19-azithromicyne-teste-en-223380

[3] https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/covid-19-masques-azithromycine-223575

[4] https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/antibiotiques-azithromycine-223696

[5] https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/didier-raoult-collectif-laissons-223946

[6] https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/cheque-niouze-le-docteur-robinson-224170

[7] https://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/infectiologie/un-traitement-efficace-contre-covid-19-existe-deux-etudes-vont-clore-la-polemique-raoult-estime-un



178 réactions


  • Lonzine 9 mai 10:28

    Incroyable ce qui se passe sous nos yeux.....


    • Et hop ! Et hop ! 9 mai 13:45

      @Lonzine

      Le loup sort du bois, c’est-à-dire que les salopards de médecins corrompus par BigPharma qui sont à la tête de l’Ordre et des administrations, sont contraints d’apparaître au grand jour.


    • Emohtaryp Emohtaryp 9 mai 14:28

      @Et hop !

      Les masques tombent, si j’ose dire, croustillant paradoxe !

      Ne reste plus qu’à les confiner pour de très longues années...


    • Ausir 9 mai 16:39

      @Lonzine
      on dirait que ca étonne certain alors que la dictature de la médecine officielle existe bien depuis des décennies 


    • vesjem vesjem 9 mai 22:13

      @Et hop !tous les médecins touchent des pots de vin des industries pharmaceutiques
      un médecin qui critique le Pr Raoult est un médecin qui touche du fric d’un labo anti chloroquine ou azithromycyne


    • Kapimo Kapimo 9 mai 23:28

      @Lonzine

      ce qui se passe sous nos yeux.....

      ’Sous nos yeux", le titre d’un best seller de Thierry Meyssan.
      Vous êtes clairement un complotiste, et nous allons confisquer vos enfants si vous n’acceptez pas la vaccination.


  • mmbbb 9 mai 10:46

    De toute façon les belles études randomisées , vont sortir dans un mois après la guerre , comme Gamelin en juin 40 , qui a compris la tactique des allemands quand ils étaient à Paris »

    Le logiciel mental de nos dirigeants reste immuable

     


    • xana 9 mai 10:55

      @mmbbb
      Ce sont des robots. Ils ont renoncé à leur humanité.


    • Arogavox Arogavox 9 mai 11:05

      @xana
      un peu plus de respect pour les robots, je vous prie !
       Un robot n’a pas la prétention de donner des leçons de morale et de prodiguer des sermons de son cru, tout en faisant autre chose que ce pourquoi il a été programmé !


  • leypanou 9 mai 10:50

    ces derniers ont reçu (par courrier) des menaces du conseil de l’Ordre des médecins et de l’ANSM (Agence nationale de sécurité [du] médicament). » 

     : et si les rôles sont inversés et que des familles attaquent l’Ordre des médecins et l’ANSM comme responsables de la mort de leurs proches, qu’est ce qui risque de se passer ?

    Car attendre que les choses s’aggravent pour appeler le 15 çà ne ressemble pas à jouer à la roulette russe avec la mort ?


    • amiaplacidus amiaplacidus 9 mai 11:55

      @leypanou

      Les salauds y ont pensé, ils se sont auto-amnistié avec effet rétroactif.


    • Et hop ! Et hop ! 9 mai 13:47

      @leypanou

      La loi d’amnistie que le gouvernement vient de se faire voter va être étendue à tous les « responsables mais pas coupables ».


    • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 9 mai 14:11

      @Et hop !
      Conseil de l’Ordre des médecins et l’ANSM et responsables LREM, Gouvernementaux, et tant d’autres, votre auto-amnistie a postériori est répugnante, indécente ; probablement anti-constitutionnelle, elle va sauter, d’une manière ou d’une autre.
      Quand la justice n’existe plus dans les textes, elle demeure présente dans les esprits et les cœurs, en particuliers des proches des victimes, et chez les victimes elles-mêmes quand elles sont encore vivantes.
      Nous n’agirons pas par violence massive, car l’état n’attend que cela pour instaurer un état d’urgence avec couvre-feux et direction case dictature ; consentie par certains, subie par tous jusqu’à une date indéterminée. Jusqu’à Vitam Eternam ?

      Non vos crimes et vos inactions et vos incompétences, impérities, incuries ne resterons pas lettres mortes !


    • Lugsama Lugsama 9 mai 15:13

      @Et hop !

      Le gouvernement s’est opposé au renforcement du l’amnistie qui ne devait concerner que les maires.


    • popov 9 mai 17:48

      @amiaplacidus

      Les salauds y ont pensé, ils se sont auto-amnistié avec effet rétroactif.

      Vous avez des lois à effet rétroactif en France ?
      C’est bien ça. Un gouvernement futur pourra abroger la loi Sarközy qui supprimait le crime de haute trahison, avec effet rétroactif.

    • Lugsama Lugsama 9 mai 23:55

      @popov

      Le crime de haute trahison n’a pas été supprimé contrairement à ce que raconte les neuneus complotistes, en faite les motifs de destititions ont même été élargit. Haute trahison à été remplacé par un terme juridique plus précis « manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat », les juristes estimant que « haute trahison » ne permettait de rien faire n’étant pas définit juridiquement.

      Et factuellement ça ne change rien le plus drôle.


    • popov 10 mai 09:07

      @Lugsama

      Merci pour ces précisions.
      Qu’en est-il de cette nouvelle loi à effet rétroactif ? Je ne connais pas grand chose en droit, mais il me semble que le principe de loi à effet rétroactif est extrêmement dangereux.


    • Et hop ! Et hop ! 10 mai 09:49

      @Lugsama : « ... les motifs de destititions ont même été élargit. Haute trahison à été remplacé par un terme juridique plus précis « manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat », les juristes estimant que « haute trahison » ne permettait de rien faire n’étant pas définit juridiquement. »

      Faux, l’incrimination de haute-trahison prévue contre le Président de la République dans un article de la Constitution de 1958 a été supprimée sous Sarkozy, ainsi que par Badinter en supprimant le Code de justice militaire et en faisant voter un nouveau Code pénal.

      Un « manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat », c’est juste une faute professionnelle définie de façon très générale.

      Ne jamais arriver à l’heure à son bureau, ou ne jamais assister aux commissions, c’est un « manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat »

      La Haute trahison, c’est le crime consistant pour homme politique, un haut fonctionnaire ou un officier supérieur, à favoriser volontairement les intérêts politiques ou économiques d’une puissance ennemie ou étrangère au détriment de ceux qu’on est chargé de défendre.

      Les Young Leaders qui favorisent la politique des USA au détriment de la France commettent le crime de Haute-Trahison.


    • hans-de-lunéville 10 mai 18:39

      @popov
      luegger a du mal à répondre car non, aucune loi ne peut être rétro-active


    • HELIOS HELIOS 11 mai 13:10

      @hans-de-lunéville

      et pourtant, en France, une certaine Ségolène Royal avait bloqué le prix de l’electricité... les français on consommé et payé leur electricité, et 2 ans apres, ils ont été donc, rétroactivement, obligés de completer leur paiement aux fournisseurs d’energie... 

      La rétroactivité ne marche pas si cela n’arrange pas ceux qui peuvent en beneficier


  • Arogavox Arogavox 9 mai 11:00

    De quelque façon qu’on le prenne, la non lisibilité par le citoyen lambda des avis contradictoires entre les différentes autorités politiques, expertes, ou de terrain, met en évidence un très grave (mortel !) souci concernant la légitimation des pouvoirs qui sévit actuellement en France !

      Stratagème de légitimation, prétendument « démocratique » basé essentiellement sur l’élection-délégation/démission-de-pouvoir/devoir-citoyen , autant que sur un système de collégialité basé sur l’a priori aristocratique d’une excellence inégalable de ’meilleurs’ ... qui de fait, laissent aujourd’hui voir plus d’incohérences et de doutes que de résultats convaincants !


    • Arogavox Arogavox 9 mai 11:38

      tout bachelier saura vous expliquer que le graphique suivant :
      https://framapic.org/it5VGAP4QzEm/65QHfoML8fUA.png
      montre que, par exemple,
      la moyenne des avis de seulement 9 jurés ayant chacun 65% de chances de ne pas se tromper
      donne un super-avis ayant 83% de chances de donner la bonne réponse (si bonne réponse il y a) ...

        

      S’il est difficile de savoir décréter qui pourrait bien avoir 65% de chances de ne pas se tromper,
      n’est-il pas autrement plus difficile encore d’imaginer quel individu aurait
      à lui seul, d’emblée, 83% de chances de ne pas se tromper ?

      En tous cas, si jamais un tel devin n’existait pas, la moyenne des votes de nos 9 jurés produirait tout de même une probabilité statistique de bonne réponse bien supérieure à celle de la meilleure capacité individuelle à trouver la bonne réponse.
      (Réponse des électeurs à une question ciblée honnête, statistiquement meilleure que la réponse du meilleur des élus possible !)


    • Arogavox Arogavox 9 mai 11:53

      correctif important :
       « Réponse des votants à une question ciblée honnête ... »
      ( surtout pas des ’électeurs’ ... -démissionnaires de leur responsabilité individuelle-qui ne sauraient être honnêtes  ;) 


    • Eric F Eric F 9 mai 17:02

      @Arogavox
      Nous avons des avis contradictoires provenant de différentes sources (antibio seul, HCQ seule, bithérapie, xxxVIR...) avec à chaque fois des affirmations chiffrées tirée d’une expérimentation ou tirée du terrain, est-ce que des « jurés » sans a-priori pourraient en tirer le meilleur traitement ? Encore faudrait-il qu’ils puissent parvenir à une réponse commune, or rien n’est moins sur.


    • Arogavox Arogavox 9 mai 18:19

      @Eric F
       Des avis contradictoires ? Lesquels ? Nous ? Qui ? Concernant quoi ? ...
       Savez-vous si l’avatar Arogavox a un avis sur des affirmations chiffrées ?
        
       Votre question concernant des « jurés » sans a-priori est hors de mon propos, que les gens instruits ont su rapprocher du fameux ’théorème du jury’ de Condorcet :

      • le vote d’un tel jury n’a de sens que si la question qui lui est posée est sensée et admet un solution vraie !  
      • la capacité à avoir une probabilité supérieure à 50% de ne pas se tromper sur une telle question n’a rien à voir avec les a priori ( avec ou sans a priori : là n’est pas la question) et bien sûr le formalisme mathématique sous-jacent suppose bien entendu qu’il n’y ait pas de vote conditionnel ou de spéculations entre votants ... ( un contemporain de Condorcet disait : 
        « Si, quand le peuple suffisamment informé délibère, les citoyens n’avaient aucune communication entre eux, ... »

      • dans un vote de jury, il existe bien, malgré vous doutes, une réponse commune , le résultat du vote . (Sinon, si tout le monde s’abstient de voter, si personne ne cautionne le vote, il n’y a pas de vote , non ?)

    • Eric F Eric F 9 mai 21:35

      @Arogavox
      Je n’ai pas voulu parler d’avis contradictoires entre vous et moi, mais du fait que nous sommes en présence d’avis contradictoires des experts.

      Concernant les jurys, l’hypothèse qu’il s’agisse d’une question qui admette une « solution vraie » se rencontre par exemple en justice (coupable/non coupable) ; mais dans le domaine des sciences expérimentales ou de la politique, il peut y avoir de plus ou moins bonnes solutions, mais rarement une solution unique que l’on puisse qualifier de « vraie ».
      Si on revient au thème de l’article, donner à un jury tiré au sort de choisir, en présence de diverses études contradictoires,

      s’il faut donner tel ou tel médicament, je ne pense pas que cela soit pertinent car pour que la question soit « sensée » [à l’entendement du jury], il faut en comprendre l’ensemble des éléments.

      Dans un vote de jury, s’il y a unanimité on peut vraiment dire que la réponse est « commune », si c’est un vote majoritaire, la délibération est commune mais la décision est prise en quelque sorte « par défaut » selon la règle du plus grand nombre (que ce soit avec ou sans pondération de vote).


    • Arogavox Arogavox 9 mai 23:56

      @Eric F
       Pour ce qui est des math, je vous laisserai réviser les lois multinomiales et le :

      Le théorème central limite établit la convergence en loi de la somme d’une suite de variables aléatoires vers la loi normale.
      Intuitivement, ce résultat affirme que toute somme de variables aléatoires indépendantes tend dans certains cas
      vers une variable aléatoire gaussienne.

      ...

      Mais dès lors que vous abordez la philosophie (savoir si une question qui admette une « solution vraie » se rencontre par en justice  ?
      ... plusieurs solutions que l’on puisse qualifier de « vraies » ? ...)
      je me garderai bien de pérorer là-dessus.
      Je me contente de remarquer que s’il n’y a pas de solution vraie, il est très problématique de prétendre chercher la bonne ou la ’meilleure’
      solution, sans critère : notamment, lorsqu’on prétend à une démocratie, sans avoir au préalable évalué une conscience consensuelle de la Volonté générale ...
      ce qui rend creux bien des ’avis’ !
      ( La notion de sacrifice, par exemple, ne montre-t-elle pas à quel point peut être subjective l’idée de « plus ou moins bonnes solutions »
      ou de « comprendre l’ensemble des éléments »)

      Mais je maintiens que lorsqu’il y a vote (= voeu) il y a décision dès l’acceptation de participer au vote (qui sous-entend que l’on
      acceptera de se ’plier’ à son résultat quel qu’il soit ! )


    • Eric F Eric F 10 mai 09:39

      Je suis d’accord que la participation à un vote implique de se soumettre au résultat majoritaire, mais l’expression « solution commune » me paraissait inappropriée (simple péroraison creuse de ma part, bien évidemment).

      Le lien entre les lois statistiques et la pertinence d’une décision de jury m’échappe, à moins de l’assimiler à des tirages aléatoires....


  • Pimpin 9 mai 11:12

    De nombreux faits observés vont tous dans le même sens : qu’il y ait le plus de morts possible dans les pays occidentaux !

    Destruction du système hospitalier depuis de nombreuses années, pénurie de matériel et de médicaments, pression sur les médecins pour qu’ils ne prescrivent pas ce qu’il faut ...

    La question est : c’est volontaire ou pas ? Opération de réduction de la population ?


    • chantecler chantecler 9 mai 11:31

      @Pimpin
      Volontaire ou pas ?
      Volontaire naturellement , mais pas pour faire baisser la population ...
      La population c’est des consommateurs dont la surface se rétrécit .
      Nous ne sommes plus dans le fordisme , où le producteur pouvait acheter ce qu’il fabrique .
      La logique est néolibérale : tout ce qui coûte de l’argent à l’état doit disparaître au profit du privé .
      Donc entre autre hôpitaux, enseignement , services publics d’état ...
      Et comme nous sommes dans un circuit d’endettement obligatoire , on brade les actifs de l’état : Française des Jeux, autoroutes , barrages , etc...
      On ne garde que ce qui n’est pas rentable .
      Forcément qui par définition chercherait à mettre la main sur un boulet ?
      ....
      Ce qui paradoxalement ne diminue pas l’endettement .
      Privatisation des profits , nationalisation des dettes (cf banques , assurances...).
      ...
      Mais je ne vois pas comment un tel système pourrait perdurer .
      Et pourtant la preuve est faite qu’il ne peut qu’apporter de la misère pour le plus grand nombre ...
      Nous sommes donc dans une course en avant , vers un abîme .
      Mais une minorité en tire largement profit .
      Et elle ira jusqu’au bout sauf si ....


    • Et hop ! Et hop ! 9 mai 13:50

      @chantecler

      L’endettement est une bonne chose, c’est ce qui rapporte de l’argent aux banques et à leurs actionnaires.

      La stratégie commerciale des banques consiste à endetter les plus possible les gens, les établissements publics, les entreprises, l’État, et à ponctionner des milliards d’intérêts.


    • Emohtaryp Emohtaryp 9 mai 14:20

      @Et hop !

      Cherchez l’erreur, les banksters en faillite continuent de prêter des cargos de fausse monnaie à des débiteurs déjà rincés....

      Dettes perpétuelles = esclavage et illusions garantis....jusqu’au jour où quelqu’un va éteindre la lumière du grand Barnum Circus !


    • Eric F Eric F 9 mai 17:08

      @Pimpin
      « pression sur les médecins pour qu’ils ne prescrivent pas ce qu’il faut .. »
      encore faudrait-il être certain de « ce qu’il faut », le présent article indique que l’hydroxychloroquine serait néfaste dans la phase initiale de la maladie, or c’est justement dans cette phase que la prescrit le Dr Raoult. Alors qui croire ?

      De toute façon, la « pression » n’empêche pas les médecins de prescrire selon leur conviction, en France près de la moitié d’entre eux a prescrit l’HCQ, et une même proportion l’azithromycine, donc certaines fois les deux combinés.


    • bebert 9 mai 17:37

      @Pimpin
      Dans l’Est de la France on a fait de la selection on a laissé mourrir des personnes âgées sciemment c’est scandaleux !


    • Pimpin 9 mai 18:12

      @Eric F
      En fait il y a plusieurs phases, jusqu’à 4. Les différentes prescriptions ne sont pas incohérentes, tout dépend de quelle phase il s’agit. Qui en plus peuvent être différentes entre chaque patient, c’est bien pour cela que la liberté doit être donnée aux médecins dont le boulot est de s’adapter à la situation.


    • Arogavox Arogavox 9 mai 18:37

      @Eric F
       Libre à vous de ’traduire’ ce que vous avez lu par « l’hydroxychloroquine serait néfaste dans la phase initiale de la maladie »
       Mais ceux qui ont lu l’article et le lien qu’il donne ne traduiront pas forcément par ’néfaste’ les mots de l’auteur, ni ces ’précisons’ apportées par le lien donné : 

      « le traitement de Didier Raoult (la bithérapie avec HCQ) qui permettait déjà un gain très important dans la prévention des complications du virus : le protocole Raoult permet selon les publications de l’IHU de Marseille et des chiffres officiels de mortalités, comparées pour 100 000 habitants entre Marseille et Lyon, de sauver 50 % de patients) »

       (Remarquez, SVP, que cette remarque ne concerne que votre traduction et n’est pas une prise de position sur les chiffres avancés !)

    • Eric F Eric F 9 mai 19:03

      @Arogavox
      Vous avez raison, l’expression dans l’article n’est pas ’’néfaste’’ mais ’’partiellement contreproductive’’, cette expression est moins forte, mais désigne bien un effet négatif. C’est la position de l’étude mentionnée par l’article, je ne préjuge si elle est on non justifiée.
      Alors ils considèrent peut-être que l’azitromycine associée dans le cadre de la bithérapie a des effets positifs qui surpassent cette « partielle contre-productivité », de l’HCQ, si ce n’est que l’antibiotique n’est pas donné de manière systématique dans le protocole de l’IHU.

      J’ai été également admiratif sur les chiffres de Marseille, mais comme ils dépistent de manière plus systématique qu’ailleurs, avant complication, il est naturel que la mortalité ramenée au nombre de cas positifs soit plus faible que la moyenne nationale. Par ailleurs, Bordeaux ou encore Nantes ont des résultats comparables voire meilleurs à ceux de Marseille en terme de mortalité ramenée à la population, l’épidémie n’ayant pas touché les différentes régions avec la même intensité. Donc la perception est positive, mais à relativiser.


    • Eric F Eric F 9 mai 19:06

      @Pimpin
      Je suis d’accord sur le principe de la liberté de prescription, il n’en n’est pas moins vrai qu’il y a des « pistes thérapeutiques » parfois contradictoires même pour le même stade de la maladie.


    • Eric F Eric F 9 mai 19:12

      @Arogavox

      je cite la phrase de l’article du Quotidoien du Médecin qui détaille les effets des deux médicaments de la bithérapie du Pr Raoult

      "Le protocole Raoult associant l’HCQ dès le début du traitement incorpore dans le processus de l’action bénéfique de l’antibiotique (AZI) sur la bactérie opportuniste, un effet immuno-modulateur lié à l’HCQ, effet qui nuit, à ce stade, par son action anti-inflammatoire à l’effet « préventif » attendu. L’AZI seule éradique le cofacteur bactérien mais l’HCQ, associée a ce stade, freine cet effet préventif et peut aggraver la virulence du virus comme cela a été signalé par l’ANSM pour tous les anti-inflammatoires qui ont d’ailleurs été contre-indiqués dans le Covid19 dès le stade1 de la maladie."

      « qui nuit » justifie le terme « néfaste » que j’avais initialement employé


    • Arogavox Arogavox 9 mai 19:57

      @Eric F
      Vous le faites exprès, ou c’est juste semblant ?
      nuit à l’effet « préventif » , pour vous, c’est équivalent à : « néfaste » !
        
        Indépendamment de tout avis sur la véracité ou non de la proposition ’nuit à l’effet « préventif » ’,
       merci de nous avoir renseigné sur vos capacités de traducteur (de ce que tout Français sait pourtant lire par lui-même !)


    • Eric F Eric F 9 mai 20:47

      @Arogavox
      c’est vous qui faites l’âne pour avoir du foin
      "et peut aggraver la virulence du virus"


    • Kapimo Kapimo 9 mai 23:40

      @chantecler

      La logique est néolibérale : tout ce qui coûte de l’argent à l’état doit disparaître au profit du privé .

      Vous avez raison. En même temps,ce n’est pas pour cela que la mortalité est volontairement augmentée.
      Ce qu’ils veulent, c’est pouvoir prétendre que l’épidémie était vraiment bien pire que la grippe, pour justifier à postériori le confinement, leurs mesures liberticides et surtout la crise financière qui était inéluctable. Et éventuellement continuer dans leur délire, en allant vers la vaccination, toujours pour faire diversion justifiant une société de contrôle « sanitaire ». On ne sait jamais, des fois que les gens se rendent compte qu’ils sont en train d’être spoliés eux et leurs enfants.

    • Arogavox Arogavox 10 mai 00:10

      @Eric F
      vous n’aviez souligné que le « qui nuit » qui semblait vous suffire pour VOTRE affirmation.
        Peut-être étiez vous, à juste titre, gêné par le changement de degré affirmatif de votre source qui passe d’une affirmation (« qui nuit ») à l’évocation d’une potentialité (« peut aggraver » sans préciser si cette potentialité s’est effectivement avérée) ? 


    • Eric F Eric F 10 mai 09:51

      @Arogavox
      La phrase sur l’aggravation était aussi en caractères gras. En résumé, selon l’étude en question, ajouter de l’HCQ au traitement nuit aux effets de l’AZM et peut favoriser la prolifération du virus. OK ?


  • chantecler chantecler 9 mai 11:35

    Z’ ont pas compris les médecins :

    On ne leur demande plus de soigner mais de prescrire et du très cher .

    Et la sécurité sociale doit fermer sa gueule .

    Non mais !


    • Eric F Eric F 10 mai 09:54

      @chantecler
      « On ne leur demande plus de soigner mais de prescrire et du très cher »


      Au contraire, dans le cas du covid, l’autorité médicale ne recommandait aucune prescription ni test, à part l’isolement chez soi.


    • chantecler chantecler 10 mai 10:11

      @Eric F
      Il y a les autorités médicales en vue , leurs cliques inféodées et tous les cirques politico médiatiques ...
      Et il y a encore des médecins qui cherchent à soigner et à qui « on interdit » toute prescription conforme à leurs consciences , leur compréhension.
      .....
      De toutes façons on a explosé tous les stades de la déréliction et de l’hypocrisie :
      Ceux qui se sont faits vecteurs politiques de certaines interdictions officielles (coté cour) et qui nous ont fait savoir (coté chambre) qu’ils ont eu eux mêmes recours aux traitements « interdits » .
      ....
      Comme si des gens très patraques ayant encore quelque vigilance ,allaient se contenter de rentrer chez eux avec une prescription de doliprane qui par dessus le marché est hépatotoxique !
      L’enfer c’est les autres .


    • Eric F Eric F 10 mai 11:44

      @chantecler
      Dans les faits, un grand nombre de médecins ont prescrit « selon leur conscience », et s’ils ne font pas mention de covid, ils peuvent le faire des effets symptomatiques.


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 9 mai 13:24

    Les patients vont pouvoir porter plainte

    Ces faits relèvent du civil mais aussi du pénal

    Je confirme que ces médecins ont reçu les consignes de ne pas parler de leurs traitements dans la presse. Ils peuvent néanmoins échanger entre eux

    Il n’y a pas que le conseil de l’ordre, il y a aussi les quadra médecins biberonnés aux process et normes qui leur tombent dessus

    Il y a quelque chose de pourri dans cette société

    J’en profite pour informer sur un modèle expliquant l’effet des antibactériens et justifiant leur essai. Si vous voulez vraiment contribuer aux thérapies alternatives, partagez-le. 

    https://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/nouveau-modele-transversal-du-224084


  • cedricx cedricx 9 mai 13:53

    On a du mal a y croire !


  • sls0 sls0 9 mai 14:12

    The Lancet, Science, Nature sont des revues scientifiques de renom.

    Depuis le 27 janvier elles sont gratuites pour toutes études sur le coronavirus. Elles ont même crée une catégorie preprint pour gagner du temps au niveau lecture par les pairs.

    Je ne vois aucun lien vers ces revues, des liens vers agoravox et des avis sur le quotidien du médecin, pourquoi pas des liens vers gloser ou Paris match.


    • Attila Attila 9 mai 16:52

      @sls0
      « The Lancet, Science, Nature sont des revues scientifiques de renom.
      Je ne vois aucun lien vers ces revues
       »
      Pas assez rebelle, mon fils !
      On préfère gober les affirmations sans preuve de tel professeur qui joue le dissident alors qu’il ne respecte pas les protocoles des études scientifiques.
      Les industries pharmaceutiques font pareil, elles falsifient les règles et les protocoles pour faire croire à l’intérêt de leurs produits :
      Les laboratoires pharmaceutiques fraudent et falsifient les tests sur la sécurité et l’efficacité de leurs vaccins et médicaments. Ils prennent des échantillons trop petits pour être statistiquement significatifs, " Lien

      Résultat d’une étude américaine récente qui respecte les règles (présence d’un groupe témoin) : » L’administration d’hydroxychloroquinen’a ni amélioré ni détérioré de manière significative l’état de patients gravement malades du coronavirus "

      Science et Avenir

      .


    • sls0 sls0 9 mai 19:44

      @Attila
      Je ne regarde que la méthodologie de l’article.
      L’hydroxichloriquine c’est de l’ordre du religion, j’évite de perdre mon temps avec des intégristes.
      Le temps joue contre Raoult, le vrai sortira.
      1ère affirmation : l’épidémie ne viendra pas en France.
      2ème, pas plus mortel que la trotinette.
      Ect, ect...
      Aucune de ses prédictions n’a tenue la route.
      Au Brésil ça testait à 20mg/kg, la dose à ne pas dépasser c’est 30mg/kg.
      Groupe témoins 11 morts après 8 jours, de l’autre coté 24 morts. Certains diront que c’est big-pharma qui sera derrière, pour moi c’est plutôt le docteur qui a voulu éviter l’homicide volontaire. Dommage car le protocole était bien fait avec un bon échantillon.


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 9 mai 19:44

      @sls0
      Si vous lisiez mon article, vous verriez qu’il y a 20 références scientifiques, Un science, un Lancet, J Virol etc.... que du sérieux
      https://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/nouveau-modele-transversal-du-224084


    • sls0 sls0 10 mai 01:17

      @Bernard Dugué
      Il ne manque pas de toupet le Dugué, il me banni de commentaires sur ses articles parce que pour lui le contradictoire qui infirme ses dires c’est une insulte et il m’invite à m’intéresser à ses articles.
      Pour ce qui est de mes lectures sur The Lancet ou autre c’est pour trouver des réponses et non une à mes questions. Le me laisse aussi entrainé par le hazard. Vous ce que vous proposé c’est surtout guidé par le biais de confirmation. Je suis plutôt méta-analyse.
      Statistiquement avec un risque alpha de 5%, il y a une parution sur vingt qui passe à travers les mailles du filet, il y a de quoi piocher pour vous.
      Une preuve que je suis méchant, bannissez moi, merde c’est déjà fait.


    • darth myxomatose L’ Hermite (IX) 10 mai 15:25

      @sls0

      Il as bannit toute vie de ses articles , les gens venait autant pour la polémique que pour l’ article brouillon qui trônait au dessus :)

      Il en est réduit a venir racoler quelque vue supplémentaire en postant les lien de ses articles comme ces robot pour site de cul qui tourne en boucle .

      Les auteur ne sont pas dupe , ils se doutent bien qu’ il ne seront pas appuyé en modération sur des article parlant de theme similaire , dudu ne supporte pas la concurrence , on as bien vu comment ca l’ as fait ralé que bio-moon ais été relayé par la presse professionnelle , on as vu aussi comment il essayé de reprendre a son compte le travail de bio-moon. Meme ainsi il n’ est arrivé a rien .

      Il as tellement honte de lui meme , qu’ il triche sur son age ...

      https://www.youtube.com/watch?v=X_XYLwmLJ90

      on pourra le découvrir dans une vielle conférence ou il as même réussit a endormir les etudiant de science-po , un frais jeune homme qui explique le spin de l’ electron , comme la rotation d’ un bouquin smiley


    • darth myxomatose L’ Hermite (IX) 10 mai 15:51

      @L’ Hermite (IX)

      Pour rire encore un peut plus , 
      on pourra retourner sur Faut-il croire le Pr Montagnier ?
      par Chero mardi 21 avril 2020

      Ce vaillant dudu , prend a parti l’ auteur 
      https://www.agoravox.fr/commentaire5736845
      Avant de nous lacher du sublime en defiant et en pretendant surpasser un ancien prix nobel qui bien que viellissant n’ as pas besoin d’ ecraser ses adversaire 
      https://www.agoravox.fr/commentaire5737461

      Bonne rigolade , il nous en fera d’ autre , on en fremit d’ avance 
      un coup a mourrir de rire et s’ eclater la rate .


  • Laulau Laulau 9 mai 14:13

    L’insee a fait paraitre le taux de surmortalité par rapport à 2019 département par département. Quelques exemples choisis parmi les département à forte densité de population :

    Paris 75           27%

    Rhône 69          39%

    Nord 59            20%

    Hérault 34           10%

    Isère 38          10 %

    Alpes Maritimes 06     11%

    Et le gagnant est :

    Bouches du Rhône 13  3%

    Comme cela ne peut pas être dû au traitement de D. Raoult, on soupçonne en haut lieu que c’est la cuisine à l’ail qui, comme on le sait, limite la distance entre interlocuteurs et donc la contagion.


    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 9 mai 18:10

      @Laulau Effectivement, c’est intéressant. Pour le moins, il devrait y avoir un consensus pour reconnaître que le protocole de Raoult n’est pas nocif, ce qui n’est pas le cas de beaucoup de traitements et probablement bénéfique, mais il semble y avoir beaucoup de mauvaise foi et d’intérêts occultes dans cette histoire.


    • Alcyon 11 mai 02:53

      @Laulau
      C’est marrant quand même

      https://www.insee.fr/fr/information/4470857#graphique-figure2_radio1

      Je vais sur le site de l’Insee et je trouve +21.1%. Quand on compare du 1er au 20 avril à la dernière quinzaine de mars, on a +5% dans les Bouches du Rhones. Aie.

      Mais bon, on n’est plus à un mensonge près hein ;)


  • claire1549 claire1549 9 mai 14:21

    On comprend pourquoi le Pr.Raoult a déclaré dans une interview « Le consensus c’est Pétain », il s’est expliqué dans une autre sur Radio classique : « Je sais ce qui se passe et le mot pétainisme est ce qui s’en rapproche le plus !

    Depuis le début de cette affaire, on assiste impuissants à un consensus dans les médias pour le caricaturer et le ridiculiser, mais celui qui remporte haut la main la palme de la propagande nauséabonde est Patrick Cohen dans l’émission »C’est à vous"  !

    https://www.youtube.com/watch?v=HbBVSZahWXA&feature=share&fbclid=IwAR2TDFvug0hfO38BqgN_217aG4NXnPwQN66nKeuyy12SoingkwPyajxTs0o


  • Carburapeur Carburapeur 9 mai 14:31

    Faut pas être naïf !

    Peu de gens sont réellement informés ou désirent l’être.

    Une bonne majorité boit les journaux télévisés ou sont abonnés à un canard qui correspond juste à leurs opinions.

    Le reste zape sur les américonneries ou les matchs de foot.

    Ce ne sera alors pas difficile de faire avaler ce qu’ils veulent à toute cette population endormie.


    • claire1549 claire1549 9 mai 14:55

      @Carburapeur,
      Comme vous, je suis consternée quand des personnes de mon entourage à qui je dis qu’il existe des traitements dont celui bien sûr du Pr.Raoult répondent à peu de choses près ce qu’ils entendent à la télé, que des études disent que ça ne marche pas, qu’ils ne sont pas d’accord sur les traitements etc, il manque vraiment une voix comme celle du 18 juin du gal de Gaulle pour que les peureux et les apathiques se réveillent et ouvrent les yeux sur les mensonges de la télé !


    • Kapimo Kapimo 10 mai 00:17

      @claire1549

      il manque vraiment une voix comme celle du 18 juin du gal de Gaulle pour que les peureux et les apathiques se réveillent et ouvrent les yeux

      Vous croyez au père Noel ? Le 18 Juin, la grande majorité de la France était derrière Pétain. Les peureux et apathiques ne se réveilleront jamais, mais ils n’agiront jamais.
      Dans l’action, ce sont quantité négligeable, et il ne faut pas tenir compte de leur avis, qui n’en est pas un.
      L’action est toujours le fait d’un petite minorité.

  • eau-du-robinet eau-du-robinet 9 mai 14:51

    Bonjour,

    .

    J’ai un grand doute sur votre affirmation quand vous écrivez :

    « À ce stade de la maladie (« début de traitement »), l’hydroxychloroquine serait « partiellement contreproductive » »

    ceci pour plusieurs raisons :

    .

    1. La chloroquine à été réservé, par décision du gouvernement Macron, que pour les patients au stade 2. (l’emballement de système immunitaire) de la maladie du coronavirus par des urgences hors on connaît le résultat... beaucoup trop de morts !

    .

    2. Le Prof. RAOULT préconise l’utilisation de la chloroquine (Plaquenil) de que les premiers symptômes apparaissent et après avoir fait des tests bien-sur !
    .

    La recette pour combattre le coronavirus avec efficacité du Prof. RAOULT a été confirmé dans des nombreux pays au monde :

    .

    Coronavirus : premier bilan de l’utilisation de l’hydroxychloroquine au Sénégal
    http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200502-coronavirus-une-%C3%A9tude-s%C3%A9n%C3%A9gal-confirme-l-efficacit%C3%A9-l-hydroxychloroquine

    Dans le panel de 181 patients pris en charge par le Prof. Moussa Seydi dans l’hôpital de Fann à Dakar

    , tous les malades ont survécu. Cet échantillon a été divisé en trois catégories. Le premier type de patients correspond aux témoins, ceux qui n’ont pas pris d’hydroxychloroquine. La moitié d’entre eux est sortie au bout de 13 jours de l’hôpital.

    .

    Alors que le débat fait rage en France autour de la méthode du professeur Raoult, qui préconise un mélange de chloroquine (antipaludéen) et d’azithromycine (antibiotique) pour traiter les patients atteints du Covid-19, certains pays africains ont, quant à eux, pris ses recommandations très au sérieux. C’est le cas du Cameroun, qui a adopté le traitement du professeur français.
    https://www.france24.com/fr/20200502-covid-19-au-cameroun-la-m%C3%A9thode-raoult-%C3%A9rig%C3%A9e-en-protocole-d-%C3%A9tat

    .

    Coronavirus : le Maroc mise sur le tout-chloroquine
    https://www.la-croix.com/Monde/Afrique/Coronavirus-Le-Maroc-mise-tout-chloroquine-2020-03-31-1201087121

    .

    Coronavirus. Le Sénégal poursuit le traitement par chloroquine après des résultats encourageants
    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-le-senegal-poursuit-le-traitement-par-chloroquine-apres-des-resultats-encourageants-6798356

    .

    Alors en France le « conseil scientifique » sème la pagaille et il porte une responsabilité lourde face aux décisions prises qui empêchent de combattre le virus avec efficacité !

    .

    D’un coté on a plusieurs centaines de médecins dans le monde emploient avec efficacité la méthode du prof. RAOULT et l’autre on à « 4 médecins français » qui mettent en cause la chloroquine, surtout en début de la maladie ?

    .

    Le Burkina Faso, le Cameroun ou Afrique du Sud ont rapidement autorisé les structures hospitalières à traiter les malades du Covid-19 avec de la chloroquine, médicament bien connu en Afrique contre le paludisme
    https://www.letemps.ch/monde/demunie-face-coronavirus-lafrique-se-jette-chloroquine

    .
    L’article suivant devrait vous faire réfléchir !
    Covid-19 : pourquoi les Marocains décèdent plus en Europe qu’au Maroc
    .
    Il faut reconnaître que la grosse différence entre les chiffres enregistrés dans la diaspora et ceux du Maroc est due au traitement des malades. Car, le Maroc, dès les premiers résultats des travaux du Professeur Didier Raoult sur la Chloroquine, a commencé, en même temps que l’Algérie, à traiter ses patients à l’hydroxychloroquine. Ce qui n’a pas été le cas en Europe, plus particulièrement en France où vit une forte communauté de ressortissants marocains.
    .
    Si au Maroc, tous les malades de Coronavirus sont traités à l’hydroxychloroquine dès l’apparition des premiers symptômes, ce n’est pas le cas en France où seuls les malades en phase critique bénéficient de ce médicament. Et la grande réussite du Maroc, c’est le choix du traitement. Comme d’ailleurs tous les pays qui ont enregistré moins de décès du fait du traitement suivant le protocole Raoult basé sur la combinaison hydroxychloroquine-azithromycine.
    https://www.afrik.com/covid-19-pourquoi-les-marocains-decedent-plus-en-europe-qu-au-maroc

    .

    Coronavirus - Etude chinoise sur la chloroquine : Didier Raoult appelle « à ne plus restreindre son utilisation »
    Selon une étude chinoise réalisée sur 568 patients infectés par le Covid-19 à Wuhan, l’hydroxychloroquine ferait baisser par trois les risques de mortalité. Le professeur Raoult appelle « les cliniciens du monde entier qui soignent des patients infectés par COVID-19 » à s’appuyer sur cette étude pour prescrire la chloroquine à tous.
    source

    .
    Le meilleur du professeur Dider Raoult

    .
    Marcelline avec le professeur Raoult à l’IHU de Marseille
    .
    Le professeur Didier Raoult explique pourquoi la chloroquine peut traiter facilement le Coronavirus
    https://www.youtube.com/watch?v=fcNRmALkpTA

    .
    La mise au point du Docteur Sebbag sur le Docteur Raoult sur RMC
    https://www.youtube.com/watch?v=adhhyEmAdkA

    .

    Où en est le débat sur l’Hydroxychloroquine ?

    .
    Et maintenant faites votre propre opinion dans la guerre du secteur politico-médical FRANÇAISE , ou l’ennemie public N° 1, ennemie désigné par le conseil scientifique ainsi par Yves Lévy est le professeur Prof Raoult.


    • Eric F Eric F 9 mai 17:23

      @eau-du-robinet
      Le problème est qu’il y a des pistes contradictoires parmi la dissidence aux instances officielles. Ainsi, les auteurs de l’étude citée dans le présent article divergent par rapport aux préconisation du Pr Raoult. Alors qui croire ?

      Certains « experts » défendent un jour une piste avec conviction, puis quelques jours plus tard, un autre piste, avec la même conviction. Je deviens agnostique en la matière.


    • Arogavox Arogavox 9 mai 18:50

      @eau-du-robinet
      cette expression de « partiellement contre-productive » n’est-elle pas contredite dans le lien-même d’où l’auteur de cet article semble l’avoir trouvée ? :

       ’précisons’ apportées par le lien donné : 

      « le traitement de Didier Raoult (la bithérapie avec HCQ) qui permettait déjà un gain très important dans la prévention des complications du virus  :
      le protocole Raoult permet selon les publications de l’IHU de Marseille et des chiffres officiels de mortalités, comparées pour 100 000 habitants entre Marseille et Lyon, de sauver 50 % de patients) »


  • njama njama 9 mai 15:09

    des honoraires de consultations plus que doublés pour quoi de travail en plus que de prescrire du doliprane ?

    Les généralistes incités à fournir l’identité des patients Covid + et de leurs contacts vendredi 1er mai 2020
    Traçage ou flicage ?
    (…) Une consultation à 55 euros
    Afin de valoriser cette mission de santé publique, l’Assurance maladie donne la possibilité, aux généralistes d’appliquer la majoration MIS (30 €) déjà prévue par la convention. Cette majoration vise à valoriser «  l’annonce du test positif, la prescription des tests pour les cas contacts proches (personnes résidant au domicile du patient), l’information donnée au patient sur les mesures barrières, l’enregistrement dans l’outil « Contact Covid » du patient sur Ameli pro et des cas contacts proches (personnes partageant le même domicile que le patient) » informe la CNAM dans un courrier envoyé aux omnipraticiens. La consultation ou téléconsultation d’un patient testé positif pourra ainsi donner lieu à un acte coté G (25 €) + MIS (30 €) (ou TCG + MIS si téléconsultation), soit 55 €.

    Si, en outre, le médecin mène le « contact tracing », il sera rémunéré 2 € pour chaque cas contact pour une saisie « d’éléments de base » ou 4 € s’il renseigne des données plus complètes. Le détail des informations à fournir dans chaque cas sera précisé la semaine prochaine.

    Soulignons que, pour l’heure, la mesure n’est qu’incitative et ne pourra être rendu obligatoire qu’avec une loi. C’est donc jusque là au médecin de trancher.
    https://www.jim.fr/medecin/actualites/pro_societe/e-docs/les_generalistes_incites_a_fournir_lidentite_des_patients_covid_e t_de_leurs_contacts_182817/document_actu_pro.phtml


  • pallas 9 mai 16:31
    Dover63

    Bonjour,

    Pour une maladie qui ne tue pas plus que la grippe, a l’echelle mondial totalement insignifiant, elle faiit beaucoup de boucan, la starlette du moment

    C’est chose qui n’existe pas dans la dystopie.

    Deja que vous n’avez pas de conscience, mais en plus fébrile, je ne pensai pas que vous etiez si fragile.

    Sa me choque profondement

    Cette faiblesse, vous me faites « pitié » et dans le mauvais sens.

    Salut


  • njama njama 9 mai 18:06

    Coronavirus - Un collectif de médecins soutient la controversée chloroquine
    Publié le 05/05/2020
    (...) Un collectif de 1 200 médecins
    Fin mars, un ensemble de décrets limitait la liberté de prescription, pour les médecins libéraux, d’un médicament appelé Plaquenil, aussi connu sous le nom de son principe actif : l’hydroxychloroquine. Cette décision allait entraîner la constitution du collectif « Laissons les médecins prescrire ».
    Regroupant à ce jour plus de 1 200 praticiens, il est à l’origine d’un rapport remis fin de semaine dernière au plus haut niveau de l’Etat. Un rapport dont les conclusions confortent la thèse défendue par le professeur Didier Raoult : celle d’un « traitement précoce de l’infection Covid-19 par l’association hydroxychloroquine (HCQ)/azithromycine (AZM) ».
    (...)

    En vidéo : Violaine Guerin endocrinologue membres du collectif covid-19. l’hydroxychloroquine serait très efficace, selon une nouvelle étude.
    Via : CNEWS

    https://www.facebook.com/121326412599062/posts/270968327634869

    le rapport complet
    https://stopcovid19.today/wp-content/uploads/2020/04/COVID_19_RAPPORT_ETUDE_RETROSPECTIVE_CLINIQUE_ ET_THERAPEUTIQUE_200430.pdf


    • njama njama 9 mai 18:11

      J’ai survolé la table des matières du document (page 2) pour aller directement au paragraphe VI Comment aborder le déconfinement ? (page 32) ce qui semble être la question qui nous intéresse maintenant le plus, et là on y découvre une grosse divergence de stratégie, la position officielle (PROTÉGER– TESTER – ISOLER) excluant toute stratégie thérapeutique !


    • Eric F Eric F 9 mai 18:42

      @njama
      "la position officielle (PROTÉGER– TESTER – ISOLER) excluant toute stratégie thérapeutique« 

      C’est consternant qu’après cinq ou six mois d’épidémie il n’y ait aucun consensus thérapeutique au niveau international, alors que jamais de si gros moyens n’ont été mis en si peu de temps sur une maladie, provoquée par un virus dont la »famille« est quand même bien connue.
      On en est quasiment comme au début :  »il y a des essais en cours« , style Discovery (qui devrait s’appeler undiscovery).
      On s’enthousiasme pour des pistes qui semblent un jour prometteuses, mais qui sont remises en cause par d’autres études, officielles ou officieuses.
      Les résultats de terrain sont ils considérablement meilleurs que l’évolution naturelle de la maladie ? ça dépend tellement du référentiel qu’on ne sait plus que croire.
      Les urgentistes nous disent maintenant qu’ils voient arriver des malades du covid avec d’ »autres« symptômes qu’au début, on finit par se demander si le virus n’a pas bon dos, on va bientôt lui attribuer les accidents de la route (il n’y a plus de surmortalité globale au niveau national depuis la dernière semaine d’Avril).

      La priorité reste donc »ne pas attraper le virus, ni le transmettre si on l’a sans le savoir". Le nouveau mini-cluster de Dordogne montre qu’une réunion familiale suffit, et également que la recherche de contacts est utile puisque 9 personnes ont été identifiées comme contaminées (mais il ne semble pas y avoir de cas grave à ce stade).


  • BA 9 mai 19:09

    Samedi 9 mai 2020 :


    Allemagne, Corée du Sud ... : quand le déconfinement ne se passe pas comme prévu.


    MARCHE ARRIÈRE - Après avoir mis en place un déconfinement, plusieurs pays ont - localement - dû faire marche arrière suite à l’apparition de nouveaux cas de contaminations. D’autres préfèrent prendre leur temps.


    L’apparition du nouveau foyer de contamination en Dordogne suite à un rassemblement familial pour des funérailles rappelle la fragilité des règles du confinement et de la distanciation sociale. Le préfet du département a dénoncé un « relâchement ». A l’heure où la France s’apprête à lancer son déconfinement ce lundi, plusieurs pays font, eux, marche arrière. L’Allemagne et la Corée du Sud sont revenus localement à des règles plus strictes. Tandis qu’en Espagne, certaines régions resteront confinées plus longtemps que prévu. 


    Des cantons allemands de nouveau confinés


    Deux jours seulement après l’annonce d’un retour progressif à la normale, un canton allemand de Rhénanie du Nord-Westphalie a décidé de revenir au confinement vendredi. Un important foyer de Covid-19 est apparu dans la ville de Coesfeld où plus de 100 des 1.200 employés d’une usine de transformation de viande ont été infectés. Il a été décidé de reporter d’une semaine la levée des restrictions concernant les contacts entre les personnes et l’ouverture des restaurants. 


    Ce n’est pas le seul endroit qui inquiète en Allemagne. Dans le Land du Schleswig-Holstein, frontalier du Danemark, un abattoir du canton de Segeberg a enregistré 109 contaminations.


    Plus à l’est en Thuringe, plusieurs maisons pour personnes âgées ont connu une hausse du nombre de cas. "Pour être clairs : nous n’allons pas mettre tout le canton en quarantaine", a déclaré sa dirigeante Martina Schweinsburg, mais deux petites villes particulièrement atteintes pourraient être concernées.


    Face au risque d’une deuxième vague, la Chancelière Angela Merkel et les Länder allemands se sont entendus mercredi sur « un mécanisme de reconfinement » au niveau local si le nombre des contaminations par le nouveau coronavirus repartait à la hausse. Le pays compte plus de 7.000 décès depuis le début de la crise. 


    Séoul ferme ses boîtes de nuit jusqu’à nouvel ordre


    Le maire de Séoul Won-Soon, a annoncé, ce samedi 9 mai, la fermeture jusqu’à nouvel ordre de l’ensemble des clubs et bars de la capitale depuis qu’un homme testé positif au Covid-19 s’était rendu dans la nuit du 1er au 2 mai dans cinq établissements de nuit dans le quartier d’Itaewon.


    Dix-sept cas en lien avec cet individu ont été confirmés, incitant les autorités à retrouver les plus de 1.500 personnes qui ont fréquenté les mêmes lieux.


    Le quotidien The Korean Times rapporte que le Premier ministre Chung Sye-kyun considère que "le succès ou l’échec de la politique de quarantaine de la Corée du Sud dépendra de la capacité du pays à stopper la propagation des infections en lien avec les clubs de Séoul." 


    https://www.lci.fr/population/allemagne-coree-du-sud-quand-le-deconfinement-ne-se-passe-pas-comme-prevu-2153343.html



    • Eric F Eric F 10 mai 10:05

      @BA
      Ce que vous indiquez montre que dès lors que l’épidémie est « à bas bruit », l’action doit s’effectuer au niveau des foyers qui réapparaissent, et non plus un confinement général

      Certains cas dont les médias font écho depuis hier posent question, comment, trois jours après une réunion, les personnes qui auraient été victimes de contagion lors de celle-ci peuvent être déjà testées positives, alors qu’on parle normalement d’incubation d’une semaine ?


  • Esprit Critique 9 mai 21:06

    Les morts du Covid 19, le sont ; d’une réaction de l’organisme a l’agression pulmonaire du Virus, Quasiment une deuxième maladie, induite par l’attaque virale

    Un Traitement précoce tout azimut réduisant ne serait ce qu’un peu la charge virale.et un antibiotique diminuant toutes les autres cause possibles de nuisance pulmonaire, réduit la probabilité de la deuxième maladie, et sa violence si elle arrive malgré tout.

    C’est pas plus Con-Pliqués que ça. 


  • vraidrapo 10 mai 10:14

    Qui disposerait d’information selon laquelle le millier de marins du groupe naval Charles-De-gaulle aurait été traité au Plaquénil ?


Réagir