mardi 28 mars - par Chroniqueshumaines

L’histoire assassinée

Quelle place donnons-nous à l'histoire dans ce fatras de guerres et de commerce sauvage. Palmyre, était une ville unique conservant les traces de différentes cultures s'étant succédé sur ces terres ; cette antique citée apparaît dans les écritures saintes mais cela n'a pas empêché ces abrutis d'islamistes radicaux de détruire des pièces d'une valeur inestimable sans qu'il nous soit possible de comprendre la raison de ce mémoricide puisque la plupart de ces vestiges sont bien antérieurs à leur prophète. Comme disait le grand George : quand on est con, on est con... En Asie déjà, des Bouddhas géants d'une splendeur sans pareil, comptant parmi les plus grands chefs-d'œuvre jamais réalisés avaient été dynamité par les Talibans. Des musées Irakiens renfermant des pièces archéologiques extraordinaires ont été littéralement saccagés, mis en pièces. C'est notre mémoire qui s'efface.

L'histoire est assassinée et nul dirigeant ne semble s'en inquiéter. Certes il y a les vies humaines brisées, des pays dévastés mais l'histoire des hommes est notre mémoire commune, les ruines ainsi réduites en poussières sont une perte colossale pour l'humanité. Voici comment la folie des uns anéantit la culture des autres. Les Occidentaux et leur politique guerrière voulant se mêler de tout à tout va ont aussi permis à ces Islamistes hors du temps s'installer, piller et massacrer des monuments irremplaçables qui nous appartiennent à tous. L'argent et les ventes d'armes valent tellement plus que ces pierres taillées il y a des millénaires aux yeux de ces semeurs de guerre. 

Je pense que ces gens n'ont d'intérêt pour rien d'autre qu'eux-mêmes, je suis effondré de voir à quel point le patrimoine mondial passe au second plan lorsque l'enjeu financier est d'importance.

Et la France dans tout ça ? Châteaux en ruine, églises démontées à la pelleteuse, la France aussi laisse son patrimoine agoniser dans l'indifférence générale. Tant de chefs d'œuvres de construction, de monuments qui nous rappellent les fondements de notre histoire laissé à l'abandon, vendu pour des raisons peu évidentes à de grandes fortunes étrangères mais qui, paraît-il, achètent notre pinard alors ! L'État n'a pas d'argent à mettre dans la préservation de sa mémoire (certains espèreraient-ils la voir disparaître ?). Certains châteaux parfois majestueux sont rachetés par des investisseurs étrangers, souvent asiatiques mais qui ne font souvent rien pour préserver ces joyaux d'architecture, d'autres sont littéralement laissés pour morts ! L'histoire est une matière pour intello soi-disant mais c'est parce que l'école républicaine enseigne le mensonge dans un ennui qui fait fuir les adolescents boutonneux en quête d'action. L'histoire est notre socle. Je sais bien qu'entre chômage et guérillas politiques tout cela n'a que peu d'intérêt à première vue mais pourtant, si l'on considère qu'une redistribution des richesses permettrait à chacun de vivre mieux, elle pourrait tout autant permettre à notre mémoire de perdurer. Lorsqu'il n'y aura plus de trace du passé il sera difficile d'en conserver le souvenir.

Je n'ose pas croire que tout ceci soit volontaire. Qu'il y aurait un intérêt à ce que notre mémoire disparaisse, pourtant il semble bien que des pans entiers de notre histoire aient été volontairement occultés dans les écrits comme dans les enseignements. Il semble bien que l'on ait affaire à un j'enfoutisme caractérisé qui dépasse le cadre du simple laisser aller. C'est un crime contre l'histoire de l'humanité, contre l'histoire de France. Bien sûr il y a quelques bonnes volontés qui s'efforcent de préserver au mieux ce qu'ils peuvent mais c'est un véritable chemin de croix. Aucun effort n'est fait pour aider ces volontaires et ces associations qui se battent avec ténacité, souvent avec leurs propres deniers pour nous aider à conserver ce qui fait la réputation de la France : son patrimoine culturel et historique.

L'archéologie souffre d'un manque criant de moyens. Certains sites plus que prometteurs sont toujours en friche parce que aucun crédit ne vaut la peine d'être donné à la recherche de nos origines. Ajoutons à cela que toutes recherches étant susceptibles mettre en doute l'histoire acceptée dans les universités sont systématiquement empêchées à coup d'interdictions et de restrictions et sont portées au ridicule. Non seulement ce qui est su n'est pas conservé mais ce qui pourrait l'être n'est pas recherché. Entre lobbys religieux et propagande d'État, l'histoire vit de sombres heures et disparaît sous nos yeux. Je ne vois pas de volonté réelle de la part des autorités pour agir dans le sens de l'histoire bien au contraire. Dans un monde où les grands décideurs ont choisi de conduire l'humanité vers l'unicité totale (pour un contrôle total ?), ce qui soit dit en passant est utopique et stupide, la mémoire des peuples est un obstacle qui doit disparaître en emportant avec elle toutes ces différences qui inventent les goûts et font danser l'humanité sur des rythmes variés et que nous appelons : nos cultures. 

Nous sommes tous concernés et nous devrions absolument prendre conscience de l'importance de ce phénomène car lorsque tout sera détruit il sera trop tard. C'est notre mémoire collective, nos racines, ce n'est pas rien. Nous marchons sur les pas de nos ancêtres, les comprendre c'est nous comprendre.



39 réactions


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 28 mars 08:47

    L’histoire de l’humanité est jalonnée de tentatives d’effacement de traces gènantes pour certains aventuriers ou simplement par négligence. L’autodafé de la bibliothèque d’Alexandrie, a été conduit par l’évêque Théodose en 391, de manière à assoir la religion chrétienne, en s’appuyant sur un décret concernant les temples païens. Cet incendie et différents affrontements ont mené à la perte d’environ 40 000 à 70 000 rouleaux dans un entrepôt à côté du port (et non pas dans la bibliothèque elle-même), détruisant les documents originaux laissés par plusieurs générations de philosophes et savants grecs. Certains documents avaient des copies, d’autres non. Il a fallu attendre la « renaissance » (d’où son nom) pour reconstituer le « puzzle » d’une civilisation perdue à partis de pièces éparses recueillies tout autour de la méditerranée.


    • cathy cathy 28 mars 09:09

      @Jeussey de Sourcesûre
      Les islamistes sont en train de détruire les cultures orientales existantes, non pas celles du passé, tout ceci n’est qu’un leurre, dans le bûcher des vanités, mais vous en rajouter une couche pour que votre histoire de l’age d’or islamique tienne la route, mais quel humour. 


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 28 mars 09:27

      @cathy

      J’ai évoqué le paganisme, la renaissance et Théodose, empereur romain d’orient considéré par certains comme « byzantin » (autrement dit, les futurs « orthodoxes vontre les futurs »papistes de Rome« ).
      Aucune trace de l’Islam dans mon commentaire.
      Où êtes-vous allée chercher ce truc d’ »age d’or islamique" ?
      C’est intéressant.
      Pourriez-vous développer ?

    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 28 mars 19:19

      @Jeussey de Sourcesûre Merci pour vos commentaires et votre lecture smiley


  • Hecetuye howahkan howahkan 28 mars 08:53

    Salut....salutaire article, il semblerait que la forfaiture dépasse l’imagination en fait...

    l’histoire de demain est déjà fausse
    , internet donne accès a pas mal de données..sur ce genre de sujet on peut dire cherche et tu trouveras..

    certains n’ont pas de passé réel qui ai laissé des traces visibles durables et remarquables comme impossible justement d’après cette fausse histoire qui s’est immiscée partout à tous les niveaux.. et en jalouse les autres ,entre autre raisons..etc

    L’histoire entière pour moi
    serait à réécrire..à rétablir dans sa vérité....

    je cite : Je n’ose pas croire que tout ceci soit volontaire.

    de mon coté non seulement j’ose mais c’est évident..

    merci de lancer le sujet..qui est lui aussi important..


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 28 mars 09:01

      @howahkan

      Les peuples heureux n’ont pas d’Histoire. Ils n’ont donc pas de héros.

      Roger-Gérard Schwartzenberg L’Etat spectacle 1977


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 28 mars 19:25

      @howahkan Merci de votre commentaire smiley vous aviez bien compris l’ironie de mon propos, il est claire qu’il y a une volonté d’anéantir une mémoire et de ne laisser aucune chance aux générations futures de s’imprégner des cultures nationales. Un autre mémoricide dans un pays dont l’histoire a déjà été saccagé par Michelet et piétiné par des décennies de propagande républicaine. Merci de votre lecture. 


  • cathy cathy 28 mars 08:56

    « Des musées Irakiens renfermant des pièces archéologiques extraordinaires ont été littéralement saccagés, mis en pièces. C’est notre mémoire qui s’efface ».


    Vous êtes irakien ? Parce que si vous êtes un occidental qui selon vos dires détruit tout la terre, l’Assyrie n’est pas notre histoire. Et ne vous inquiétez pas pour ce musée, il n’y a que du plâtre de détruit. 

    Pour Palmyre ce n’est pas non plus, des cultures, mais une seule. Et ne vous inquiétez pas non plus, les mondialistes se sont faits livrer la porte de Baal, la porte de Babylone. 

    Nous occidentaux, nous n’avons pas voulu de guerres pour entrer dans Babylone, comme le peuple américain n’a pas voulu de l’attaque du 11 septembre 2001.

    • gaijin gaijin 28 mars 10:04

      @cathy
      «  Parce que si vous êtes un occidental qui selon vos dires détruit tout la terre, l’Assyrie n’est pas notre histoire »
      mais si ! si vous êtes un être humain tout cela est votre histoire depuis l’arrivée des aborigènes en australie en passant la création de l’empire chinois ........
      religion, technique, philosophie tout ou presque vient d’ailleurs ( le langage binaire qui sert a faire fonctionner votre pc est né en chine il y a env 3000 ans ..............)


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 28 mars 20:40

      @gaijin
      jolie réponse et merci de votre lecture.


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 28 mars 20:42

      @cathy Je suis bien Français et souverainiste en plus ! Mais l’histoire de l’humanité est complexe et au-delà d’un certain seuil elle nous est commune à tous. Il faut exprimer ses opinions, merci de le faire et merci de votre lecture.


  • sarcastelle sarcastelle 28 mars 09:26

    les comprendre [nos ancêtres] c’est nous comprendre

    .
    Peut-être, mais c’est là de l’utilitarisme. La fonction des historiens est d’étudier l’histoire pour la seule satisfaction de l’esprit, pas pour en tirer la justification d’une politique.
    Sarcastelle, bendalienne à ses heures. 

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 28 mars 09:33

      @sarcastelle

      « pas pour en tirer la justification d’une politique. »


      c’est pourtant cette « histoire »-là qui est enseignée : Michelet, Lavisse...

      Les historiens officiels sont non seulement prêts à instrumentaliser l’histoire, mais même à imaginer un récit national aussi fictif qu’une mythologie : Vercingétorix, Jeanne d’Arc...

    • cathy cathy 28 mars 09:38

      @Jeussey de Sourcesûre
      Pourriez vous développez s’il vous plait sur Vercingetorix ? 


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 28 mars 09:42

      @cathy


      oui, je pourrais, mais vous connaissez le sujet aussi bien que moi je connais les tribulations des monothéismes autour du bassin méditerranéen. Vous n’apprendriez rien et ça vous énerverait un peu.
      Il fait beau, profitez-en.
      Mais, aujourd’hui, je vais cultiver mon jardin.
      Bonne journée.

    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 28 mars 20:47

      @sarcastelle L’histoire n’a rien de politique elle en est seulement la victime. L’histoire c’est notre mémoire commune et sans elle notre identité n’existe plus même s’il semble bien que dans ce monde capitaliste la plupart de mes comparses bipèdes s’en tamponnent ! Merci de votre lecture.


  • LE CHAT LE CHAT 28 mars 12:04

    la destruction du patrimoine ancien , c’est pas une nouveauté de la part des islamistes , ils n’ont rien inventé , c’est dans la nature humaine ...

    QQ EX :

    Carthage rasée par les romains

    les trésors des civilisations précolombiennes détruites par les espagnols

    les tombeaux des rois de France à la basilique ST Denis ravagés par nos révolutionnaires

    les églises rasées par les bolcheviques en Russie

    le vieux Bucarest rasé par Cauesescu


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 28 mars 20:51

      @LE CHAT
      Bon argument mais là je parle de « suicide » mémoriel car c’est bien la France qui se débarrasse de son propre patrimoine quant aux islamistes ils participent je pense à un projet plus vaste de destruction des cultures. Merci de votre lecture. 


  • sarcastelle sarcastelle 28 mars 14:02

    Le patrimoine architectural est fait pour partie des cathédrales, mais très largement aussi de l’immobilier « ancien », c’est-à-dire de toutes ces façades monumentales qui font l’âme de nos villes, à mille lieues des cochonneries de carton-pâte qui en font les faubourgs en constante expansion.

    .
    On a pu assister ces dernières années au palmyrage d’innombrables façades monumentales où dans une précipitation à rénover énergétiquement au moindre prix, on a jeté des milliers de fenêtres anciennes superbes au profit de cadres neufs profondément impersonnels. Je connais même dans une ville de province une maison à colombages du XIVe siècle parfaitement restaurée, orgueil de la mairie, dont toutes les nombreuses fenêtres sont de simples étendues planes d’un mètre carré de verre bien net. Etonnant...



    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 28 mars 14:46

      @sarcastelle

      Réécrire l’histoire pour justifier le présent en défigurant les monuments n’est pas mieux. La reconstruction du chateau de Pierrefonds et la mutilation de ND de Paris par Violet-Leduc pour glorifier un moyen-âge romantique qui n’a jamais existé est une trahison de l’histoire aussi condamnable que le remaniement du chateau du Haut-Koenigsbourg par Guillaume II pour marquer les limites du Reich !

    • sarcastelle sarcastelle 28 mars 17:59

      @Jeussey de Sourcesûre

      .
      Je répondrai à ce message comme à celui de 9 h 33 qui relève du même esprit : « qu’est-ce que ça change à ce que j’ai dit ? »
      .
      Mais vous aimerez Anatole France qui a écrit : « A Pierrefonds, on a détruit des ruines ». 
      .
      Guillaume II séjournait souvent au Haut-Koenigsbourg. Lui reprocherez-vous d’avoir voulu y mettre un peu de confort ? 
      .
      Si vous n’aimez pas les restaurations wilhelminiennes - je vous soupçonne de prussophobie - approuvez-vous au moins les châteaux prédisneyens de Louis II de Bavière ? 
      .
      Vous n’imaginez pas ma joie de petite fille quand jadis en visitant Pierrefonds j’ai vu qu’existait réellement un décor pour de vrai pour les histoires de chevaliers de la télévision et du journal de Mickey. Le bonheur des petites filles, pour vous, il n’y en a rien à cirer ? 


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 28 mars 20:54

      @sarcastelle @Jeussey de Sourcesûre Quel échange ! smiley smiley


    • Pere Plexe Pere Plexe 29 mars 15:12

      @sarcastelle
      L’architecture à toujours été un art privilégié pour adresser des messages au peuple.

      Puissance, entrée dans l’histoire, domination géographique, ésotérisme, spiritualité : les motifs ne manquent pas aux puissants.
      Mais concernant la destruction d’une partie du patrimoine, hormis le fait qu’elle est inéluctable, elle doit moins à la volonté politique qu’a son désintérêt et à son incapacité.

      Le dogme intangible de la liberté individuelle, du moins moins d’état, du réalisme économique à ce genre de conséquences...


  • Coriosolite 28 mars 16:23

    En ce qui concerne le 20ème siècle et ce début du 21ème, on peut dire que les islamistes sont de minables destructeurs : deux Bouddhas, quelques temples antiques, quelques églises.

    Peut mieux faire !

    Les bons occidentaux démocrates savent mieux faire et avec de la technologie digne de la modernité :

    1944/45 France : Evreux, Caen, Le Havre, Royan, Rouen etc.

    1940 à 1945 Allemagne : Munich, Rostock, Dresde , Hambourg, Lubeck, Berlin, Mayence etc.

     Japon : Tokyo, Osaka, Nagoya et top du top Hiroshima et Nagasaki.

    Et en plus des vieilles pierres, les gens avec !


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 28 mars 20:56

      @Coriosolite
      Vous marquez un point ! Mais zut quand même et merci de votre lecture smiley


    • Coriosolite 28 mars 21:29

      @Chroniqueshumaines
      Comme vous avez eu l’amabilité de lire mon commentaire et d’y répondre, j’ajouterai que je partage globalement votre point de vue.

      Et que je lirai attentivement vos prochains articles.

      Cordialement


    • sarcastelle sarcastelle 28 mars 22:01

      @Coriosolite

      .
      A mon avis on aurait mieux fait de ne pas bombarder le Havre vu comment il a été reconstruit. Un ultra-moderne 1950 dans lequel a longtemps régné un solide communisme municipal souvent signalé comme un des plus réussis en son genre. 
      Pour l’Allemagne c’est surtout Lübeck et Dresde qui furent consternants au plan architectural. A Berlin le Reichstag en a réchappé, ce qui nous réconforte un peu. 
      Pour la Japon vous vous trompez ; très peu de vieilles pierres ; surtout du bois et du béton récent. 

    • captain beefheart 29 mars 03:50

      @Coriosolite
      Bombardement de Belgrad par les nazis,500000 manuscrits perdus,j’ai lu il y a quelque jours sur un fil.Sidérant.Je pense aussi à l’artisanat ,Bagdad,Alep,tous ces pays avec des traditions millénaires,Alexandrie à un autre époque,la chute de Constantinopel,les déstructions de manuscrits Aztec,Maya,Olmek etc.
      On dirait que c’est urgent de ne rien connaître du monde et sa vraie histoire.
      Merci à l’auteur ,infiniment.


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 29 mars 13:35

      @captain beefheart Merci à vous smiley


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 29 mars 13:52

      @Coriosolite
      C’est gentil smiley


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 29 mars 14:38

      @Coriosolite C’est gentil smiley


  • Montdragon Montdragon 28 mars 22:31

    cette antique citée apparaît dans les écritures saintes

    Quel chiasse de charabia anti-historique !
    Les écritures saintes ça existe pas....et si on pense ensemble à la Torah-de-mes-couilles...cette cité est apparue au 1er siècle av JC ! Donc Très très historique (et anti-enculage sioniste).
    C’est comme confondre Homère et Alexandre ! Entre les deux on a le néant et des dates précises.
    En somme, comprendre l’Histoire c’est être un peu plus rigoureux !
    Salut !


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 29 mars 00:45

      @Montdragon heu oui bonsoir alors Tadmor ça vous parle, l’Ancien Testament attribu sa construction, à tort ou à raison au roi Salomon ? Lisez donc les écritures, saintes ou non, avant de venir nous éclabousser de votre savoir. Cordialement et merci de votre lecture. 


    • Montdragon Montdragon 29 mars 01:07

      @Chroniqueshumaines
      A Testament n’existe pas, invention humaine..
      je parlerais à présent à des gens lettrés.


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 29 mars 13:51

      @Montdragon Lol, nous nous entendrons peut-être sur d’autres sujets smiley


  • soi même 29 mars 01:35

    @l’auteur , vos propos ne sont pas très clair , vous dites l’histoire assassiné ?

    Vous faites allusions à Alep, à la France puis à l’archéologie, vous êtes pas encore fait une raison, tous cela c’est l’histoire en marche, et le passé et derrière nous , il faudra bien un jour quitté notre époque, et cela se fait toujours par ravalé et détruire les références du passé.

    Car si tous les monuments que contiendraient la Terre depuis les temps immémoriaux de la civilisation humaine seraient encore présent, il est clair l’humanité n’aurait aucun devenir , car elle serait déjà éteinte.


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 29 mars 13:49

      @soi même
      Merci de votre intervention mais je ne partage pas du tout votre avis. Je pense que chaque civilisation repose sur les acquis de celles qui l’ont précédé. Après plusieurs générations il est normal que les traces des plus anciennes civilisations s’effacent à mesure du temps pour autant l’archéologie et toutes les autres sciences de l’histoire avec leurs qualités et défaut nous permettant de mieux comprendre nos origines et c’est ce qui peut nous protéger des croyances infondées et des dogmes dangereux. 


      S’il n’y avait pas Lucie ou Toumaï aurions-nous conscience de notre condition animale ? S’il n’y avait pas les cathédrales les générations futures n’imagineraient-elles pas que la France a toujours été une république laïque ? Nous nous souvenons tous de nos pères, un peu moins de nos grands-pères etc. pour autant nos vies dépendent aussi de nos origines familiales.

      Le futur est un monde de possibilités, le passé et le présent sont des mondes de faits. Ils sont liés et forment un tout.

      Merci de votre lecture

       

    • soi même 29 mars 14:42

      @Chroniqueshumaines, visiblement vous ne sortez pas de la causalité , vous pensez avec un bout d’os l’on est en mesure de comprendre l’histoire de l’humanité.

      L’histoire définie sur des critères scientifique est une farce, et il a qu’a voir la sonne d’absurdité qu’elle a produit pour s’en rendre compte.

      Rien a prendre le cas de Lucy, c’est un hominidé où un primate, même Yves Copens est revenue sur sa théorie, le jour où vous aurez expulsé les théories de Darwin de l’analyser historique vous verrez cela deviendra lumineux en attendent faute de grive vous contentez de merle..


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 29 mars 15:50

      @soi même Je me contente de ce qui me paraît probable et ce qui me paraît probable c’est que la vie s’est développé petit à petit et que les espèces évoluent, au-delà du darwinisme c’est un fait n’en déplaise aux enfants du sixième jour. Ce n’est pas parce que l’histoire écrite est une succession d’âneries et de propagande que la vérité n’existe pas et qu’il n’en reste pas encore des traces. Les cathédrales et Stonehenge existent, je peux les toucher pourtant combien de questions ces sites portent-ils sur leurs épaules ? 


      Je n’ai pas de vérité mais pour la connaître il faudrait commencer par ne pas se débarrasser de ce qui nous relie à notre passé. Et si vous-même avez été illuminée par la vérité alors partagez là que l’on puisse en vérifier l’exactitude. Cordialement. 


Réagir