lundi 15 février 2016 - par astus

L’islamophobie en question

Pour Camus les mots ont un sens et « mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde  » (Sur une philosophie de l’expression, 1944). Or le mot islamophobie est mal approprié pour décrire : "une forme particulière de haine " dirigée contre l'islam comme le fait pourtant le dictionnaire Robert. En effet le mot phobie ne renvoie pas à la haine car il vient du grec phobós qui signifie une frayeur ou une crainte irrationnelle dont le sujet cherche à se défendre par l'évitement ou la fuite. Une personne phobique fait donc tout pour se protéger de son objet de peur afin de ne pas être confrontée à ce qui déclenche ses angoisses. Le claustrophobe, par exemple, évitera tous les espaces fermés comme les ascenseurs. 

JPEG Il n’est donc pas anodin que la phobie, souvent référée à un problème psychique, soit associée à l’islam, comme s’il était anormal de se protéger d’une religion quand elle encourage la violence. Mais en réalité ce qui est étrange dans une société civilisée c’est qu’une femme voilée ne puisse croiser le regard ni parler à un homme banal dans un espace public comme si cette rencontre lui faisait peur ou était interdite. Pour Régis Debray la critique d’une religion ne se confond pas avec celle de ses fidèles. Le fait de critiquer l’islam ne revient pas à insulter les musulmans, car il n’est ni haineux ni raciste de critiquer une idéologie si celle-ci s’oppose aux usages du pays considéré.

Or la ligne de partage entre un islam soluble dans la démocratie ou non est simple : ceux qui croient fermement que seules les lois divines prévalent sur celles du pays où ils vivent, car elles régissent pour eux l’ensemble de leur vie civile et religieuse, ne peuvent en l’état s’intégrer dans une république comme la nôtre. La raison est qu’en France seules les lois votées par le peuple ou ses représentants (résultant d’une longue histoire) précisent les droits et les devoirs de chacun. Avec la Loi de 1905 sur la laïcité tout citoyen peut croire librement à la religion de son choix, ou ne pas croire, mais il existe une séparation entre le domaine civil (politique) et religieux. D’où la phrase : « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. » (Matthieu XXII, 21). Ceux qui respectent les lois du pays ont donc toute leur place dans celui-ci, mais les intégristes opposés à celles-ci, notamment celle de 1905, doivent les respecter ou partir. Les islamophobes sont peut-être surtout ceux qui se taisent et se cachent par crainte de la réaction des fanatiques de l’islam et non ceux qui critiquent de façon légitime une soumission qui attente à la liberté et au droit des citoyens, en particulier des femmes.

Et l’on doit se demander in fine si l’accusation d’islamophobie ne vise pas surtout à faire taire les gens pour les présenter comme des malades, ou les désigner comme racistes (de la même façon que l’on confond à tort l’antisémitisme et la critique du sionisme) dans le but de faire reconnaître partout dans le monde un délit de blasphème comme cherchent à le faire depuis longtemps les organisations musulmanes. Ainsi le Conseil des droits de l'homme de l’ONU, présidé depuis le 21 septembre 2015 par Faisal bin HassanTrad représentant l’Arabie Saoudite, l’une des pires dictatures au monde, avait déjà adopté le 26 mars 2009 une résolution proposée par le Pakistan au nom de l'Organisation de la conférence islamique (OCI) visant à « lutter contre la diffamation des religions » approuvée par 23 voix contre 11 et 13 abstentions qui s’apparente davantage à une tentative pour supprimer la liberté d’expression religieuse qui prévaut depuis longtemps dans les démocraties d’opinion, qu’à une phobie quelconque.

Dans le dialogue du Cratyle, Platon fait dire que "La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses", mais il ressort qu’aujourd’hui leur usage obéit aussi, surtout dans nos sociétés ouvertes, à des intentions politiques qui ne sont pas exemptes de manipulations possibles. Il importe alors de se demander à qui cela profite, notamment quand il existe des tentatives, conscientes ou non, pour tordre le sens originel des mots en leur préférant un usage « médiatique » plus conforme aux attentes des populations. Ceci n’est pas sans rappeler l’article de Freud de 1910 intitulé « Des sens opposés dans les mots primitifs  » dans lequel il montre que l’indétermination polysémique d’un mot est une des caractéristiques du rêve dans lequel un même symbole peut renvoyer à des sens opposés, comme dans certaines langues archaïques. Si cela est vrai, il est alors peut-être temps d’utiliser des mots réellement adaptés à ce qu’ils désignent, et de les différencier entre eux pour appeler un chat un chat et sortir d’une pensée confuse qui alimente des conflits inutiles.  



156 réactions


  • MagicBuster 15 février 2016 13:41

    L’islamophobie peut se définir comme « la peur ou une vision péjorative de l’islam.
    L’islam - c’est la religion des terroristes.
    C’est plutôt négatif.

    Apparemment les bédouins de paris ne se gênent pas pour taper la discute en arabe dans le métro .. Ils voient pas le problème ???!!!

    NB : Faudrait les arrêter pour incitation au terrorisme — [ retour au bled immédiat ] — En France on parle Français (déja)


    • Donbar 15 février 2016 13:46


      "En France on parle Français (déja)’’. Bien dit, MagicBuster.


    • astus astus 15 février 2016 14:07

      @Donbar et MagicBuster


      Ce n’est pas un délit de parler une autre langue et je trouve votre propos raciste, ce qui en revanche en est un. 


    • MagicBuster 15 février 2016 14:56

      Soutenir les terroristes aussi c’est un délit.

      Soit vous avec nous — soit vous êtes contre nous
      (You’re either with us, or against us en anglais)


    • tashrin 15 février 2016 16:10

      @MagicBuster
      donc parler arabe = soutenir les terroristes
      Parler anglais = être homosexuel et sale (tant qu’à jouer sur les clichés allons y franco)
      Parler italien = être un voleur
      parler portugais = être poilu

      Voila voila voila
      Agoravox est assez typique dans le genre, mais alors là... le niveau -12 de la pensée est atteint
      chapeau l’artiste


    • OMAR 15 février 2016 16:10

      Omar9

      @MagicBuster et Dponbar  : « En France on parle français ».

      D’accord, mais dites-moi pourquoi, par exemple les pafistes français, les hôteliers, les restaurateurs, etc.. se plient en 4 pour parler anglais ?

      Week-end, start-up, parking, babyfoot, bull-doser, bus,leader, ring, panel, OK, match, yacht, jean, W.C, toast, smoking, short, et des centaines d’autres mots sont français ?

      Et quand Jean-Philippe Smet, préféré s’appeler Johnny Halliday ou Claude Moine, Eddy Mitchell, c’est patriotiquement français ?

      Je suis sûr que si vous aviez vécu en France, début des années 40, vous auriez parlé allemand...


    • alaric13 15 février 2016 17:11

      @MagicBuster
      dans nos ex colonies on parlait français entre nous et on pratiquait notre religion !


    • leypanou 15 février 2016 17:56

      @MagicBuster
      En France on parle Français (déja) : vous êtes un rigolo vous ? La France détient le record du monde au nombre de touristes étrangers et vous croyez que tout le monde doit parler français ?

      Si un jour vous allez en Chine, comme j’ai fait il y a longtemps, vous parleriez chinois ?
      Vous êtes atteint du nombrilisme aigu.


    • marceau 16 février 2016 13:50

      @OMAR
      L’anglais est l’idiome international par excellence, il est donc normal que des personnes exerçant des activités les mettant en relation avec des étranger utilisent l’anglais.

      Il y a aussi des milliers de mots de la langue anglaise qui sont d’origine française.

      Johnny se voulait rocker, le rock venant des USA, il s’est rapproché de la source en prenant des noms anglais


  • DanielD2 DanielD2 15 février 2016 14:02

    Que les musulmans veulent des lois contre le blasphème, c’est assez logique. C’est il me semble dans le coran et dans tous les pays musulmans, le blasphème c’est la prison voir la mort. 


    Par contre il faut vraiment qu’on m’explique le délire de certains prétendu républicains et autres gauchistes ( Je pense à Mélenchon, au NPA, etc ) qui, après avoir craché pendant 200 ans sur le Christianisme, sont maintenant devenu des combattants acharnés de toutes critiques de l’islam, qui est devenu par l’opération d’un saint-esprit quelconque du racisme. 

    Je sais que ces gens convoitent depuis longtemps le « vote musulman », mais c’est dire le niveau de leur combat et la soupe idéologique qu’ils se sont bricolé pour ça ... 

    • astus astus 15 février 2016 14:33

      @DanielD2


      Le délit de blasphème n’existe pas en France, sauf en Alsace, ou ce droit n’est plus appliqué depuis longtemps. Par voie de conséquence les musulmans qui vivent en France ne peuvent pas le revendiquer ici, sauf à faire changer la loi, ce que l’OCI tente de faire passer à un niveau international depuis 2009 comme écrit dans le texte publié.

      Mais votre remarque concernant les prétendus républicains et autres gens dits de gauche, est malheureusement exacte. Ces personnes soutiennent en effet la propagande islamiste identitaire radicale qui s’oppose frontalement à la laïcité et aux droits de l’homme, et donc aux lois de notre pays, pour laisser au Front National le soin de défendre ces valeurs, ce qui est un comble. Cela montre l’immense confusion de la pensée qui règne en ce moment : « Lorsque les mots perdent leur sens, les gens perdent leur liberté. » Confucius


    • Onecinikiou 16 février 2016 02:28

      @astus


      Je souscris à tout ce que dit l’auteur, à ceci près qu’il semble lui aussi - exercice manifestement obligatoire - fustiger le Front National tout en déplorant les conséquences de l’islamisation rampante, qui n’est en Europe, et en France en particulier, QUE le produit de l’immigration de masse que notre continent et pays ont eu a connaitre depuis cinquante ans. 

      Or qui a dénoncé inlassablement ce processus migratoire, sans justification depuis le chômage endémique que nous connaissons depuis le début des années 80 (soit plus de trente ans) ; qui a dénoncé, contre vents et marées, l’idéologie funeste qui l’accompagnait dès lors (et toujours actuellement), faussement humaniste mais vraiment criminelle, sinon le Front National et le Front National seul... ?

      A partir de 1h18mn :


      Et ici, à partir de 30mn45sec :


      Ainsi si comble du paradoxe il y a, il est plutôt à chercher du côté de nos bonnes âmes qui n’ont de cesse de se plaindre des effets dont ils chérissent les causes. 

      Les masques tombent et, même si nous courons au précipice, c’en est tout à fait réjouissant. 

    • clément dousset clément dousset 16 février 2016 08:47

      @astus
      Nommez précisément les « prétendus républicains ou autres gens dits de gauche »qui « soutiennent la propagande islamiste identitaire radicale » s’opposant « frontalement à la laïcité et aux droits de l’homme ». Citez précisément aussi les propos qui expriment cela sans ambiguïté aucune. Ou bien, si propagande il y a, craignez qu’elle soit uniquement dans vos affirmations mensongères.



    • astus astus 16 février 2016 11:05

      @clément dousset


      Les appels de nombreuses personnalités politiques ou médiatiques, surtout de gauche, au multiculturalisme, à la mixité sociale, et prétendument à la lutte pour les droits de l’homme et contre le racisme, ont été très largement diffusés. Vous ne pouvez l’ignorer sauf à être aveugle. Ces appels avaient la plupart du temps un but électoraliste qui s’est révélé plutôt foireux car les franges identitaires de droite et d’extrême droite ont récupéré cet électorat, notamment au moment des débats sur le mariage pour tous. Je ne suis pas opposé par principe au multiculturalisme, mais il faut alors se donner les moyens de le faire vivre, car c’est très compliqué d’intégrer des personnes ayant des traditions aux antipodes des nôtres : cela demande beaucoup de travail et de moyens , sur plusieurs générations, et partout dans la société. Quand je vois simplement comment on accueille les touristes de passage à Paris, je me dis que nous avons encore des progrès à faire... 


    • marceau 16 février 2016 14:50

      @clément dousset
      Tous les élus qui financent les mosquées avec l’argent de nos impôts en contradiction avec le loi de 1905.

      Delanoë et Hidalgo qui financent la construction d’un centre « culturel » musulman devant servir de mosquée.

      Lagarde leader centriste qui a donné 80 000 euros de sa réserve parlementaire pour construire une mosquée à Noisy le grand.

      L’autorisation de l’abattage religieux.

      La tenue de congrès de l’UOIF (frères musulmans) en France.

      Les prières musulmanes dans la rue .

      -Libres paroles données aux musulmans de diffuser publiquement les « valeurs » de l’islam qui prônent l’infériorité de la femme par rapport à l’homme, l’infériorité du non musulman par rapport au musulman, l’appel au djihad, l’interdiction de la musique, la polygamie , le droit de l’époux de battre sa femme et de la répudier ..............


  • MagicBuster 15 février 2016 14:39

    « Que les musulmans veulent des lois contre le blasphème, c’est assez logique. »

    Ba non !!!! Dans notre pays , c’est normal de blasphémer contre ces bouffons du curés ou ces abrutis d’Imams. 2 catégories concurrentes de souffleur de flute (jme comprend).
    Heureusement qu’il y a des débiles mentaux pour leur donner du boulot ... (un peu comme les psychiatres en somme)

    Si ça ne plait pas au musulmans — ce n’est pas un soucis. ... Qu’ils la bouclent et qu’ils changent de pays, de religion ou de siècle. (on est au XXIeme !!).

    Est-ce que des Français vont en arabie saoudite pour faire légaliser le strip tease ? NON !!

    En France - Le blasphème est légal depuis le moyen-age.
    On ne veut plus entendre parler du moyen-age.
    Pour les retardataires le moyen age en france - c’était en 1500 . . . .

    Fin de l’histoire.


    • DanielD2 DanielD2 15 février 2016 15:19

      @MagicBuster

      Ca s’appelle le multiculturalisme. Un musulman qui traverse la méditerranée ne devient pas laïque par miracle.

      C’est à nous de dire « Ici, c’est comme ça, si vous n’êtes pas content, cassez-vous » mais du point du vu musulman, je maintiens que c’est logique. Pourquoi est-ce qu’ils n’essayeraient pas ? Surtout quand on voit la faiblesse de la France. 

    • MagicBuster 15 février 2016 15:32

      @DanielD2
      Les musulmans sont totalement incompatibles avec le multiculturalisme.
      C’est un concept qui leur est totalement étranger.

      Ils vivent en communauté fermée - aussi bien au bled qu’en Belgique - en Allemagne - en Italie ....

      En plus on leur donne des papiers français en plus de leurs papiers africains  !!!!
      C’est le POMPOM !!!

      Après on s’étonne des trafics , du terrorisme etc .... C’est LOGIQUE en fait.


    • DanielD2 DanielD2 15 février 2016 16:04

      @MagicBuster

      Faut expliquer ça aux défenseurs du multiculturalisme, pas à moi. Evidemment c’est débile et que ça ne peut pas marcher. 

    • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 15 février 2016 16:37

      @DanielD2



      Il n’y a pas de laïcité dans les Constitutions des pays du Maghreb :

      http://laconnaissanceouverteetsesennemis.blogspot.fr/2015/06/pas-de-laicite-en-tunisie.html


    • Abou Antoun Abou Antoun 15 février 2016 16:40

      @MagicBuster
      En France - Le blasphème est légal depuis le moyen-age.
      On ne veut plus entendre parler du moyen-age.
      Pour les retardataires le moyen age en france - c’était en 1500 . . . .

      Non,non non !!!
      Le chevalier François-Jean Lefebvre de La Barre, né le 12 septembre 1745 au château de Férolles-en-Brie et mort le 1er juillet 1766 à Abbeville, est un jeune noble français condamné, pour blasphème et sacrilège, par le tribunal d’Abbeville, puis par la Grand-Chambre du Parlement de Paris, à faire amende honorable, à être décapité et ensuite brûlé, après avoir été soumis à la question ordinaire et extraordinaire : une sentence qui sera exécutée.


    • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 15 février 2016 17:02

      @Abou Antoun


      Le crime de blasphème n’a été aboli qu’en 1791.

    • Muslim 16 février 2016 09:26

      @MagicBuster
      Ils vivent en communauté fermée - aussi bien au bled qu’en Belgique - en Allemagne - en Italie ....

      « Ils » vivent en communauté « fermée » parce que vous les avez regroupé dans des enclos de béton dégueulasses, s’ils avait été dispatchés un peu partout en France, l’assimilation tant souhaitée, du moins en parole, aurait eu une chance de fonctionner.Les faire vivre au milieu d’autres gens de la même culture d’origine, c’est une volonté de ne pas les faire assimiler la culture française.

      Je ne vois pas l’intérêt de m’époumoner pour cela, si vous n’êtes pas foutu de partir de ce postulat simple.

      C’est un concept qui leur est totalement étranger.

      Explique moi donc le génie, l’assimilation, c’est compatible avec le multiculturalisme ? Les musulmans ne sont pas « multiculturalistes », et les Français ne le sont que de force, en ayant abandonné l’assimilation, qui est l’exact contraire du multiculturalisme.


    • marceau 16 février 2016 14:33

      @Abou Antoun

      Sauf que l’église s’est opposée à son exécution et que c’est la justice civile qui l’a condamné et exécuté , pas l’église qui a toujours réclamé le pardon des offenses !!


  • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 15 février 2016 14:46

    «  il existe une séparation entre le domaine civil (politique) et religieux. D’où la phrase : « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. » (Matthieu XXII, 21)



    Mais : Catéchisme de 1992, § 2242 : » Le citoyen est obligé en conscience de ne pas suivre les prescriptions des autorités civiles quand ces préceptes sont contraires aux exigences de l’ordre moral, aux droits fondamentaux des personnes ou aux enseignements de l’Évangile. Le refus d’obéissance aux autorités civiles, lorsque leurs exigences sont contraires à celles de la conscience droite, trouve sa justification dans la distinction entre le service de Dieu et le service de la communauté politique. « Rendez à César ce qui appartient à César, et à Dieu ce qui appartient à Dieu » (Matthieu, 22, 21). « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Actes des apôtres, 5, 29) "

    • astus astus 15 février 2016 15:00

      @Senatus populusque (Courouve)


      Il me semble que le Catéchisme, les Actes de Apôtres, la Torah ou le Coran ne prévalent pas devant la justice sur les lois de la république justement en raison de la séparation entre l’église et l’état votée en 1905. 

    • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 15 février 2016 16:47

      @astus

      Exact. C’est cette loi qui prime en France métropolitaine (hors Alsace-Moselle).


      " Titre Ier : Principes.

      Article 1
      La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public.
      Article 2
      La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l’Etat, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l’exercice des cultes.[...]



    • sarcastelle 16 février 2016 08:41

      @Senatus populusque (Courouve)

      Il y a forcément un degré d’immoralité des ordres qui impose l’objection de conscience. 
      L’article 2 de la Déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen le suggère par ses derniers mots. 

  • César Castique César Castique 15 février 2016 16:07

    « Et l’on doit se demander in fine si l’accusation d’islamophobie ne vise pas surtout à faire taire les gens pour les présenter comme des malades, ou les désigner comme racistes... »


    C’est exactement cela, puisque les responsables du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) affirment, avec le culot phénoménal de ceux qui osent tout, dans le bandeau de leur site, que L’ISLAMOPHOBIE n’est pas une opinion mais un DELIT.

    Mieux vaut en rire smiley

    • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 15 février 2016 17:00

      @César Castique

      Si l’antisémitisme était un délit selon Jean-Paul Sartre – qui en 1941 succéda néanmoins, en tant que professeur titulaire au lycée Condorcet, à un professeur juif révoqué –, l’historien Jules Isaac, plus compétent en la matière, et auteur de Genèse de l’antisémitisme, le considérait comme un courant d’opinion ; ce qui ne lui donne pas de consistance logique ou morale pour autant, bien entendu, cela devrait aller sans dire.


      Par la suite on a fait du racisme, puis du révisionnisme, puis de l’ « homophobie, » un délit. Et, implicitement, il est exact que l’ « islamophobie » aussi est devenue un délit. Autant de « délits d’opinion ».

    • marceau 16 février 2016 14:52

      @César Castique

      L’islam n’est pas une religion ni une croyance, c’est un délit !


  • MagicBuster 15 février 2016 17:05

    Si l’islamophobie est un délit, pourquoi pas aussi l’arachnophobie ou la Coulrophobie ?

    L’islam TUE
    L’islam TERRORISE
    L’islam ENVAHI

    Il est sain (et sans doute salvateur) d’avoir peur de l’Islam.


    • philouie 15 février 2016 17:07

      @MagicBuster
      Allez expliquer ça aux peuples musulmans qui prennent sur la gueule les bombes de l’occident.


    • MagicBuster 15 février 2016 17:14

      Faudrait leur dire de regarder TF1.
      Tout est vachement bien expliqué.


    • philouie 15 février 2016 17:16

      @MagicBuster
      je comprends.
      Pauvre gars.


    • Crab2 15 février 2016 17:25

      @philouie
      Ah, oui, il n’y a pas que des peuples musulmans puisque les minorités non-musulmanes de ces pays + les kurdes réclament et soutiennent l’intervention de l’occident

      « Monde merveilleux de l’islam »

      http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/


    • LEELOO Shawford 15 février 2016 17:37

      @philouie

      avec un s à pauvre ça passait

      Mais alors même que MagicBuster te dit juste à l’instant qu’il faut pas s’en tenir aux apparences du jeu médiatique (qu’il est pas dupe -t’avais pas compris ? Ou alors si je le vois dire ici ou ailleurs le contraire je m’occuperai de son cas t’inquiète pas), toi tu préfères rester confit dans tes conflits.

      Manifestement tu es donc bel et bien imperméable à la critique de l’Islam quels qu’en puissent être les méfaits par certain égards

      D’ailleurs t’es pas revenu commenter là, comme c’est bizarre, t’as préféré venir jouer ici la pauvre victime expiatoire qui répond de la virginité de sa communauté en bloc.

      L’ami, je vais plus te lâcher d’une semelle désormais smiley

      PS : je sais tu vas me dire, occupe toi de tes oignons, mais je me suis donné la peine de t’expliciter en long en large ailleurs pourquoi c’était pas possible, on est tous concernés à chaque instant par l’attitude que chacun d’entre nous oppose à nos semblables, et toi t’es un très bon client


    • philouie 15 février 2016 19:44

      @Shawford
      Qu’est-ce que tu n’as pas compris ?
      Magibuster, paille, poutre toussa ....


    • LEELOO Shawford 15 février 2016 20:06

      @philouie

      on s’est tout dit en effet, toussa toussa


    • marceau 16 février 2016 14:55

      @philouie
      Pendant des siècles et des siècles l’islam nous a colonisé, nous a massacré, nous a réduit en esclavage , nous a pillé, nous a dévasté ........vous voulez les laisser continuer ? mais jusqu’à quand ?


  • Crab2 15 février 2016 17:21

    «  Monde merveilleux de l’islam »

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/


  • MagicBuster 15 février 2016 17:33
    Jack Lang : « les détenus musulmans représentent les 2/3 de la population carcérale »

    Il parait qu’en Algérie on atteint les 100%

     smiley


  • COVADONGA722 COVADONGA722 15 février 2016 17:47

    bonsoir , y aura t il l’islam en France ? peut être ce choix vous appartient a tous .
    Soit vous vous soumettrez , soit vous déciderez de combattre. Mais ne comptez pas sur nos élites politiques ou intellectuelles , elles elles sont déjà dans la collaboration.
    Mais il n’y a pas et il n’y aura jamais d’islam de France .C’est une incongruité limite j’imagine un blasphème pour eux : sauf a dissimuler « ce qui est licite cela se nomme taqia » Un musulman ne peu reconnaître d’autorité terrestre que celle procédant de l’islam .
    J’ai choisis a dessein de vous citer deux musulmans non arabe , des érudits intelligents cultivés et hommes d’états .
    que disent ils ?


     le président professeur Alija Izetbegovic un philosophe éduqué du monde occidental et néanmoins musulman disait.
    l’islam est un ! il n’y a pas de société civile il n’y a QUE l’islam !

    le présidant Turc Recip Erdogan .diplôme sciences économiques 
    il n’y a pas d’islam modéré , il n’y a pas d’islam intégriste il n’y a qu’UN islam 








    • astus astus 15 février 2016 18:18

      @COVADONGA722

      Dans son dernier livre, intitulé « Soumission », Michel Houellebecq évoque l’accès à la fonction suprême en France d’un musulman propulsé à cette place par le suffrage universel, avec toutes les conséquences que cela entraine, notamment les subventions financières massives par les pays du golfe des instances universitaires auxquelles appartient le narrateur (ce qui fait écho à la sponsorisation actuelle du PSG, et à bien d’autres prises de participation ou achats d’entreprises et de bâtiments classés). 
      Cette fable est donc interessante à plus d’un titre et je conseille la lecture de cet ouvrage dans lequel l’auteur cite l’Ayatollah Khomeyni qui aurait déclaré : « Si l’islam n’est pas politique, il n’est rien ». Cette affirmation est propre à heurter nos sensibilités, du moins pour ceux qui prônent encore un respect de la laïcité qui a été abandonné en rase campagne par une grande partie de la gauche, mais sur lequel de nombreux intellectuels musulmans que l’on entend peu dans les médias réfléchissent pourtant dans le sens d’une exégèse qui n’a encore jamais été faite dans cette religion, dont le mot lui-même signifie « soumission », ce qui on le voit est tout un programme.

  • fcpgismo fcpgismo 15 février 2016 17:51

    Islam politique =arme de destruction massive en limiter la progression est un devoir absolu.

    Pour s’en débarrasser le naturisme doit être généralisé sur tout le territoire Plages, Forêts,nature etc quant la température le permet et ou l’indice solaire n’entraine pas de cancer de la peau.
    Le blasphème est un droit et un devoir à utiliser sans modération.
    Dieu est une invention qui nous pourri la vie si elle s’exprime en public.

  • Robert GIL Robert GIL 15 février 2016 18:01

    il est plus que temps de le faire, que les musulmans s’interrogent eux-mêmes. Comment vivez-vous votre religion ? N’êtes-vous pas responsables en partie de la campagne d’islamophobie contre vous ? Comment pouvez-vous laisser les imams wahhabites et ceux qui sont influencés par cette idéologie, qui s’appuient sur une doctrine hérétique, totalement et radicalement opposée aux principes fondamentaux de l’Islam, parler à votre place ? La réponse est simple ... lire l’article complet


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 21 février 2016 18:53

      @Robert GIL

      S’il vous plaît, appelez les choses par leur nom.

      Il n’y a pas de « campagne d’islamophobie contre les musulmans ». L’islamophobie désigne la crainte ou/et la détestation de l’islam, pas de ses adeptes.

      Une attitude, un comportement, un propos... contre les musulmans c’est de la musulmanophobie.


  • Massada Massada 15 février 2016 18:10
    phobie ne renvoie pas à la haine car il vient du grec phobós qui signifie une frayeur ou une crainte irrationnelle !!!  irrationnelle vraiment ?


    Qui tranchent les têtes de leurs adversaires ?
    Qui les brûlent vifs ?
    Qui les noient ?
    Qui pendent leurs détracteurs ?
    Qui procèdent à la pendaison par étouffement ?
    Qui condamnent des gens à la décapitation par le sabre ?
    Qui procèdent à la crucifixion ?
    Qui précipitent des condamnés depuis le toit des immeubles ?
    Qui condamnent les homosexuels à mort ?
    Qui ont recours à la lapidation ?
    Qui réalisent l’ablation punitive de certaines parties du corps ?
    Qui condamnent des gens à recevoir des centaines de coups de fouet ?
    Qui pratiquent le terrorisme, tant dans leurs régions que dans les pays étrangers ?
    Qui assassinent sans discernement des êtres humains, sans les avoir identifiés autrement que par leur supposée identité nationale ou religieuse ?
    Qui pratiquent des assassinats-suicides
    Qui pratiquent des assassinats à la voiture tueuse ?
    Qui assassinent des journalistes dans leur rédaction ?
    Qui assassinent des gens attablés dans des restaurants ?
    Qui assassinent des gens assistant à des spectacles ?
    Qui assassinent des Juifs, y compris des enfants, dans des écoles ?
    Qui assassinent des Juifs dans des supermarchés casher ?
    Qui assassinent des innocents dans des gares et des stations de métro ?
    Qui assassinent des Juifs dans des musées ?
    Qui ont assassiné 2 500 innocents n’ayant jamais offensé l’islam (le 11 septembre 2001 aux Etats Unis) en une seule journée ?
    Qui détruisent des lieux de culte d’autres religions ?
    Qui détruisent des vestiges historiques appartenant au patrimoine de l’humanité ?
    Qui invoquent le nom de Dieu lorsqu’ils assassinent ?
    Qui réduisent des êtres humains à l’esclavage et à l’esclavage sexuel ?
    Qui œuvrent en faveur d’une doctrine visant à soumettre le monde à leur croyance ?
    Qui épousent des enfants impubères ? [1/3 des mariages célébrés en Turquie le sont avec des mineurs ? Source : Fonds des Nations Unies pour la Population ] ?
    Qui condamnent à mort les femmes prétendument infidèles ?
    Seuls des autorités d’Etats et d’entités étatiques musulmans honorent les terroristes pour les assassinats qu’ils ont commis ?
    Qui persécutent, chassent et massacrent les minorités qui vivent parmi eux, Yazidi, Kurdes, Coptes, chrétiens, zoroastriens, bahaïs, bouddhistes, etc ?


    • Robert GIL Robert GIL 15 février 2016 18:24

      @Massada
      la religion et le capitalisme ... j’ai juste ?


    • philouie 15 février 2016 18:27

      @MassadA
       
      tu as oublié de dire qu’ils mangent les enfants.


    • astus astus 15 février 2016 18:38

      @Massada


      La question n’est pas de porter un jugement moral sur les exactions que commettent certains fondamentalistes extrémistes (dont pâtissent principalement ceux qui ont la même religion) mais de savoir comment il est possible dans notre pays de faire respecter les lois de la république pour qu’un vivre ensemble soit possible avec la prise en compte d’une réelle laïcité. De plus l’argument que vous utilisez pourrait se retourner contre vous et vos semblables, car les exemples sont suffisamment nombreux pour que je m’abstienne de les citer. Mais si l’on rentre dans cette logique, à dire vrai complètement irrationnelle, c’est qu’alors on préconise une vendetta religieuse qui pourrait encore durer mille ans. Pensez-vous vraiment que cela soit utile à la cause que vous défendez ? Vous n’êtes pas un élu Massada alors soyez un peu intelligent. 

    • Pomme de Reinette 15 février 2016 23:08

      @astus

      De plus l’argument que vous utilisez pourrait se retourner contre vous et vos semblables, car les exemples sont suffisamment nombreux pour que je m’abstienne de les citer

      Mais je vous en prie, citez des exemples qui seraient comparables ... si vous en trouvez !
      Là encore l’amalgame (sic) est indécent !


    • astus astus 15 février 2016 23:32

      @Pomme de Reinette


      Je ne répondrai pas à cette remarque, ni à d’autres du même type, visant à transposer ici le thème de relations religieuses conflictuelles ancestrales car ce n’est pas le sujet de ce débat. Et je ne trouve pas correct de choisir un seul mot parmi quelques centaines pour éviter de parler du reste. 

    • Pomme de Reinette 15 février 2016 23:45

      @astus

      Pas de problème. Mais c’est vous qui vous êtes risqué sur le plan de la comparaison.
      Je reviendrais si j’ai à dire sur le reste.
      Bonne fin de soirée.


    • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 15 février 2016 23:46

      @Pomme de Reinette

      Les exemples où des minorités complices ont payé sont légion. Les kabyles après la guerre d’Algérie, les luttes intestines des tribus précolombiennes, les indiens Chaouanons...

      Au final les minorités se font baiser.

      L’amalgame c’est dire que tous les musulmans sont des frères musulmans ou des wahhabites décérébrés.

      Massada se marre de nos divisions, je crois qu’ils nous prend pour des cons.


    • Le p’tit Charles 16 février 2016 08:05

      @Massada...Qui assassinent femmes enfants et vieillards Palestriniens (depuis 1948) pour voler leur terre....les « JUIFS » de Palestine.. !


    • clément dousset clément dousset 16 février 2016 08:30

      @Massada
      je réponds juste à :« qui les brûlent vifs ? » Il paraît effectivement établi que des « gardiens » de l’Etat islamique ont brûlé vif dans une cage un pilote jordanien fait prisonnier. Si le fait est en soi atroce, il doit aussi être rapporté aux justifications qui en sont données. Chaque pilote qui lâche une bombe peut brûler vif des dizaines, voire des centaines de personnes. Brûler vif des centaines de personnes, les pilotes français de rafale en « mission » au dessus de l’irak ou de la Syrie, comme naguère au-dessus du Mali l’ont fait sans susciter ici la moindre gêne et en recevoir le moindre dommage (mais des hommages, plutôt !). Ah ! la relativité des choses !



    • Massada Massada 16 février 2016 08:33

      @astus

      De plus l’argument que vous utilisez pourrait se retourner contre vous et vos semblables, car les exemples sont suffisamment nombreux pour que je m’abstienne de les citer.
       
      La dernière fois que l’on a crucifié un type en Israël c’était il y a plus de 2000 ans.
      Ce que vous faite exprès de ne pas considéré, c’est qu’Israël est une jeune démocratie en guerre depuis sa naissance parce que nos voisin ne supporte pas l’idée d’une terre non musulmane à leurs frontières.
      Nous sommes perpétuellement sur la défensive contre des attaques barbares auquel nous répliquons en prenant bien soin d’éviter tous dégâts collatéraux.
       
      Vous en France n’avez certainement de leçons à nous donner, vos bombardements en Syrie sont bien plus meurtrier en civils et vous êtes loin d’appliquer nos méthodes en matières de prévention contre les pertes civils.


    • Massada Massada 16 février 2016 08:35

      @clément dousset

      Contrairement aux terroristes du Hamas, Tsahal fait tout ce qui est en son pouvoir pour minimiser les pertes civiles dans la bande de Gaza. Appels téléphoniques et SMS avant les frappes, envois de tracts, bombes assourdissantes et annulations de missions.
       
      Quelle autre armée au monde prévient-elle qu’elle va attaquer une cible légitime ? Quelle autre armée met en place autant de dispositifs afin de minimiser les pertes civiles ?


    • LEELOO Shawford 16 février 2016 08:43

      @Massada

      Ah salut massada, alors t’en penses quoi des accusations d’antisémitisme lancées à ma face par ta « copine » pomme de reinette à tout bout de champ, tu trouves ça prolifique, intelligent, réaliste, alors que tous les deux on discute ici depuis des années ? J’aimerai avoir ton avis éclairé, cela compte vraiment pour moi.

      Et dis moi qu’est ce que tu as pensé plus généralement de tous les échanges qui ont animé la journée d’hier à ce sujet et où tu étais la vedette en prime time, mais pourtant aux abonnés absents, pomme de reinette étant notamment venu à plusieurs reprises répondre à ta place (elle qui prétend pourtant détester le fait de s’immiscer dans une conversation) ?


    • sarcastelle 16 février 2016 08:45

      @Massada


      La dernière fois que l’on a crucifié un type en Israël c’était il y a plus de 2000 ans. 

      Le règne de Tibère est vieux de moins de 2000 ans. 

    • clément dousset clément dousset 16 février 2016 08:58

      @Massada

      mais bien sûr les centaines d’enfants qui sont morts sous les bombes israéliennes avaient été mis en garde par téléphone avant ?!!! Arrêtez avec ces justifications répugnantes de mauvaise foi...

    • Pomme de Reinette 16 février 2016 09:19

      @clément dousset

      Il est tout à fait vrai et authentique que l’armée israélienne prévient avant de lancer une réplique à des tirs de roquettes du hamas. Par flashs lumineux préalable ou envoie de tracts voire même par téléphone et SMS aux habitants civils de la zone d’où sont partis les roquettes et où un commando est installé.

      Dans toutes les guerres il y a des victimes « collatérales ». Des enfants israéliens sont morts aussi.
      Mais le propre des mouvements terroristes comme le hamas c’est précisément de miser sur l’horreur et l’indignation que va procurer la vision de ces «  »victimes" alors que les combattants bombardent les villes israéliennes exprès depuis des zones peuplées de civils en s’en servant comme bouclier humain.
      Israël fait de contraire, en mettant sa population à l’abri (dans des abris anti-bombes) et en faisant son possible pour épargner les non combattants.
      Cette tactique du hamas est très perverse.
      Attention à ne pas tomber dans le panneau.


    • Massada Massada 16 février 2016 09:23

      @Shawford ou devrais-je dire Arnaud,
       
      Vous avez fait des études universitaires, vous êtes gérant d’une entreprise spécialisé dans la publication internet. Vous savez donc pertinemment qu’ AV permet sous l’anonymat tous les débordements possibles, qu’ils soient racistes, antisémites, sexistes ou autres.
       
      C’est un gros défouloir ou l’on croise le pire et le meilleur, ceci dit c’est souvent le pire.
       
      Pomme de Reinette est une femme courageuse et intelligente qui exprime des avis intéressants avec toujours du respect pour ses interlocuteurs, ce qui est rarement réciproque.
      Alors malheureusement cela conduit souvent à des débordements et des échanges stériles.
      Mais grâce à ses interventions, je comprends mieux à quoi sont confrontés les juifs de France.
       
      En règle générale j’évite les échanges trop long qui ne sont que des jeux à qui pisse le plus loin.
      Je donne mon avis, ma conception vu d’ici en Israel et c’est à prendre ou à laisser, je ne cherche pas à convaincre.
       
      De plus mon travail ne me permet pas d’être présent à tout instant sur le forum.
       
      Concernant l’affaire Pujadas et le CRIF, c’est d’abord un problème franco-français.
       
      Ma seule conclusion sur cette affaire est qu’en France les reportages et les nouvelles biaisés ressemblant à des appels à la haine d’Israël, se multiplient, toujours plus haineux.
       
      Le nombre de militants d’organisations « antisionistes » persuadés de défendre une juste cause semble s’accroitre, et ces militants ne discernent même plus qu’ils répandent du venin et des contre-vérités.
       
      Le nombre de journalistes auteurs de reportages et de nouvelles biaisés s’accroît également, et les journalistes en question n’ont pas conscience de diffuser des informations bidouillées. La haine aux dépens d’Israël va continuer à se répandre dans les esprits, de même que l’animosité antijuive qui en résulte.


    • LEELOO Shawford 16 février 2016 09:38

      @Massada

      Merci pour cette réponse dont je ne me permettrai par de juger du bienfondé, l’essentiel pour moi étant qu’elle ait pu exprimer votre point de vue sincère et sans manigance aucune.

      Vous m’excuserez cependant de rester un peu sur ma faim, car alors même que vous me connaissez donc suffisamment pour connaître un pan de ma vie civile et que nous ayons dialogué à plusieurs reprises sur ce sujet précis là, vous ne vous positionnez en rien sur les accusations d’antisémitisme que profère pomme de reinette à mon encontre.
      Ça pour le compte c’est fort décevant, car vous laissez ainsi proliférer cette accusation sans rien en remontrer à pomme de reinette. A croire que vous même n’avez donc aucun scrupule à ce que des contre vérités qui vous profitent puissent elles mêmes prospérer.


    • Pomme de Reinette 16 février 2016 09:50

      @Shawford

      alors même que vous me connaissez donc suffisamment pour connaître un pan de ma vie civile et que nous ayons dialogué à plusieurs reprises sur ce sujet précis là,

      Puisque vous connaissez très bien Massada pour avoir longuement dialoguer avec lui, pourquoi m’avoir littéralement persécutée hier en me poursuivant sur toutes les discussions où j’intervenais en « jouant » à me faire passer pour lui ?
      Et encore ce matin même (messages supprimés de nouveau).
      Alors qu’il est criant que ce n’est pas le cas.

      Chacun se fera un avis sur ce qui motive - chez un internaute- ce genre de comportement pas du tout honorable.


    • Massada Massada 16 février 2016 09:59

      @Shawford

      Qu’attendez vous de moi ? un certificat de judéité ?
      Je ne vous connais pas et ne me souvient pas d’échanges que l’on aurait eu ensemble dans le passé.
      Les seules infos que j’ai sur vous proviennent d’une recherche à partir de votre photo. qui m’a conduit à http://copainsdavant.linternaute.com.

      Concernant votre différent avec Pomme de Reinette, eh bien réglez cela à l’intéressé.


    • LEELOO Shawford 16 février 2016 10:00

      @Pomme de reinette

      Chacun se fera un avis sur ce qui motive - chez un internaute

      Pour par ma part 23 ans ans de fréquentation d’Internet et de recherche sur ses développements et ses dérives potentielles, 15 ans d’expérience professionnelle dans le domaine, 10 ans de présence assidue sur Agoravox

      Pomme de reinette, combien de divisions ? Seule information disponible : inscrite sur AV le 14 aout 2015

      Merci d’être passée


    • Massada Massada 16 février 2016 10:10

      @Massada

      avec l’intéressé


    • Pomme de Reinette 16 février 2016 10:10

      @Shawford

      15 ans d’expérience professionnelle dans le domaine, 10 ans de présence assidue sur Agoravox

      Et bien il faut en déduire que la fréquentation un peu trop « assidue » d’internet et des forums a cet effet redoutable de faire perdre complètement pied avec la réalité, le monde réel, et les gens réels.

      Cela explique aussi la perte des repères fondamentaux indispensables au « vivre-ensemble » chez tous un tas de personnes « accros » au monde virtuel.


    • LEELOO Shawford 16 février 2016 10:20

      @Massada

      Si j’ai rien de mieux à faire, je partirai à la pêche de commentaires en droite ligne de ces échanges, c’est pas ce qui manque (le seul problème étant le tri à faire parmi les commentaires, très mal foutu, on y passe des plombes à remonter les commentaires de 5 en 5).
      A tout le moins vous nous apprenez que vous avez la mémoire courte mais on s’en doutait déjà hein, c’est pas du tout une surprise.

      Pomme de quoi ? Connais pas, à moins que vous parliez peut être d’un ectoplasme malfaisant et malin à fuir comme la peste si c’est bien le truc dont vous parlez et dont j’ai passé un peu plus d’une journée à me défaire à dérouler quelques turpitudes avérées, notamment la promptitude à dégainer l’accusation fatale d’antisémitisme sans aucun élément probant à l’appui.

      Bonne journée à Ashdod, 26°, 0% de précipitations, y’en a qu’ont la belle vie quand même


    • LEELOO Shawford 16 février 2016 10:23

      @Pomme de Reinette

      Ici à Bordeaux 1°, grand soleil, je m’en vais faire un peu de vélo, passez une bonne journée, n’hésitez pas à aller aérer vos les neurones également, hein


    • Jonas 16 février 2016 11:45

      @Massada

      Vous avez oublié les Alévis , persécutés et interdits de pratiquer leur foi en Turquie .
      La persécution des Arabes ( désignés sous le nom d’Ahwaz ) par la République Islamique , leurs maisons sont détruites et sont interdits d’enseignement . 
      La persécution des chrétiens au Pakistan sous prétexte de blasphème , les adeptes de Mohammed s’accaparent de leurs domiciles , kidnappent les jeunes femmes et les obligent au mariage forcé. 
      Il faut aussi rappeler les exploits des fidèles de Mohammed , A Boston , Londres, Madrid, Paris , Copenhague , Amsterdam, Toulouse , Bruxelles , Sydney, Ottawa , Bombay, Sans Bernardino etc. 
      Je ne compte pas les attentats dans les pays Arabes et Musulmans car cela se passe entre fidèles du prophète et d’Allah. Ni les attentats dans plusieurs pays d’Afrique par Boko Haram , Nigéria, Niger, Cameroune etc
      Voilà une religion qui est la dernière de la classe dans tous les domaines , en revanche elle est sur la première marche du podium dans les assassinats , massacres, attentats suicides , destructions des patrimoines , violent des femmes comme armes de guerre, etc. 

      Nouveauté chez les déglingués et drogués par le Coran. Une jeune fille arabo-musulmane abandonnée par son chéri , n’a rien trouvé d’autre pour noyer son chagrin que de s’attaquer à un juif pour mourir en martyr selon sa propre mère. Que d’innovations chez les adeptes de Mohammed à défaut de briller ailleurs ! 


    • marceau 16 février 2016 15:01

      @clément dousset

      -Ils ne l’on pas brulé vif mais noyé en plongeant la cage dans laquelle il était enfermé dans une mare d’eau !

      -Ce sont les autorités du Mali qui ont demandé l’aide de la France pour lutter contre des organisations terroristes.

      -Assad qui est musulman, les kurdes qui sont musulmans, les chiites qui sont musulmans bombardent tant qu’ils peuvent les organisation islamistes de l’EI ou de « djabat al nosra ».Pourquoi reprocher à la France, à la Russie de faire ce que les musulmans font contre d’autres musulmans ?

      -L’Arabie bombarde le Yémen, depuis des mois, et massacres les insurgés houtis , musulmans chiites.

      La Turquie bombarde les kurdes.

      Tout le monde bombarde tout le monde pourquoi faire une fixette sur les occidentaux ?


    • marceau 16 février 2016 21:12

      @philouie

      -Ils ne les mangent pas ils les violent ! (Aïcha) !


    • marceau 16 février 2016 21:21

      @Pomme de Reinette
      Les musulmans se plaignent, peut-être à raison, du sort que leur infligent les israéliens, mais ils oublient que ce qu’ils subissent c’est ce qu’ils ont fait subir , aux centuples, aux chrétiens d’orient (arméniens, coptes, assyro-chaldéens, melkites, maronites.....) pendant plusieurs siècles ! 


    • Pomme de Reinette 17 février 2016 09:03

      @marceau

      Bien sûr. Mais même actuellement, le sort des chrétiens dans les territoires régit par les palestiniens est tout simplement horrible, et je ne parle même pas de celui des musulmans « apostats » !

      http://jforum.fr/2014/07/La-persecution-des-Chretiens-dans-les-territoires-palestiniens-Video/

      http://www.liberation.fr/planete/2015/02/17/waleed-al-husseini-fier-d-etre-apostat_1204512


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 21 février 2016 19:00

      @astus

      Pour que ça ne dure pas encore mille ans il faut dé-dogmatiser, dé-diviniser, en un mot DÉSACRALISER toute conception violente de Dieu.


    • Abou Antoun Abou Antoun 21 février 2016 21:04

      @Shawford
      c’est pas ce qui manque (le seul problème étant le tri à faire parmi les commentaires, très mal foutu, on y passe des plombes à remonter les commentaires de 5 en 5).
      Quoi, quoi ? Spécialiste du net et pas capable d’écrire un programme capable de collecter toutes les interventions d’un auteur en quelques secondes ???
      Amateurisme.


  • Jonas 15 février 2016 18:44

     A l’auteur 

    L’islamophobie est un concept que l’imam Khomeyni a utilisé pour discréditer et éliminer tous ceux qui s’opposer à lui. Tous ceux qui l’ont aidé pour l’accession au pouvoir , comme les libéraux et les pauvres communistes du Toudeh. 
    C’est l’ancien président du MRAP , Mouloud Aounit qui s’en est accaparé pour l’utiliser en France et faire taire tous ceux qui critiquent l’islam. 
    Or islamophobe ce n’est pas la« haine » de l’islam, mais la peur de l’islam , comme , claustrophobie, peur de l’espace clos- thanatophobie peur de la mort -nécrophobie peur des cadavres -potophobie peur de boire - tératophobie peur des monstres etc le dictionnaire donne une liste importante.
    Evidemment n’importe quelle personne bien structurée mentalement , ne peut qu’avoir peur de l’image que donne cette religion un peu partout dans le monde . Les Al-Morabitoun- Ansar al-Charia -Ansar Dine -Al Qaïda au Maghreb- Boko Haram- Chebabs ( Somalie) -Abou Sayyaf- Al-Qaida-Emirats du Caucase-Jemaah Islamiya- Lashkar -e-Tolba-Talibans- Ansar Beit al-Maqdess - Etat islamique - Jabhat al-Nosra etc tous se disent musulmans , tous se revendiquent de Mohammed, tous exhibent le Coran , tous après leurs crimes crient « Allah Akbar » et on vient nous expliquer que tout cela n’a rien avec l’islam « Pasdamalgame » « Ce n’est pas l’islam » « les musulmans sont les premières victimes de l’islamisme » « l’islam est une religion de paix et d’amour » Ne mettez pas tous les musulmans dans le même sac, il y a des bons et des mauvais comme dans toutes les religions « etc. comme si dans l’Allemagne nazis , il n’y avait pas des bons et des mauvais , comme chez les fascistes italiens ou chez les staliniens , les khmers rouges etc. 
    L’islam ne peut pas être démocratique ( des musulmans à titre individuel , oui).
    Tous les pays arabo-musulmans ont dans leur Constitution l’islam comme religion de l’Etat. 
    La Turquie , elle a un organisme créé par Ataturc, Diyanet rattaché au premier ministre et qui a la charge de gérer les lieux de cultes, d’éclairer la société sur la religion , le culte et la morale de l’islam etc. Ce qui revient au même . L’Etat s’occupe de la religion. 
    Dans une démocratie , il y a séparation entre les trois pouvoirs, législatif-exéctutif , judiciaire et le respect des droits fondamentaux de la personne humaine. Rien de cela n’existe dans une société arabo-musulmane. 
     » Le rapport entre le politique et le religieux détermine la configuration de la démocratie dans le monde arabe. Et on ne peut pas avoir une démocratie si on ne sait pas séparer la religion de la politique. Cela est difficile en islam. Parce qu’il y a une tradition historique , mais également une structure de pensée et une organisation du savoir qui font que c’est difficile de séparer les deux en islam" ( La deuxième Fatiha. L’islam et la pensée des droits de l’homme. Yadl Ben Achour . Ed. Puf, 2011) Yadl Ben Achour est professeur en droit public et philosophe de droit, spécialiste des idées politiques de l’islam.


    • astus astus 15 février 2016 19:13

      @Jonas


      Merci pour ces apports détaillés au débat proposé à ceux qui peuvent s’en saisir. Vous évoquez la Turquie, où j’ai fait trois séjours échelonnés sur une vingtaine d’années. Lors du plus ancien, en 1980, le coup d’État militaire imposait un couvre feux et une discipline impressionnantes. Mais les femmes n’étaient que rarement voilées à Istanbul où la pensée d’Ataturc, qui a donné le droit de vote aux femmes bien plus tôt que chez nous, semblait encore assez vive. Lors du dernier voyage, bien avant Erdogan, le pays était revenu assez largement à une représentation religieuse de la société : il y avait beaucoup plus de femmes voilées dans les rues que lors du premier séjour. Je pointe cela pour montrer que les modes de vie varient selon les pays et avec le temps. L’islam en Indonésie n’est pas le même qu’au Pakistan, en Afrique, dans les pays du Golfe ou en Iran. Dans ce dernier pays, avant Komeyni, les filles allaient en mini jupes et la vie sociale était assez proche de la nôtre.
      Cela autorise à penser que peut-être les choses sont moins verrouillées qu’on le pense parfois, mais à condition de ne pas se soumettre à des choses inacceptables.

    • Jonas 16 février 2016 10:30

      @astus

      Je connais un peu la Turquie. Vous avez tout a fait raison tant que ce pays était dirigé par les militaires a la suite de nombreux coups d’Etat, la religion se faisait discrète , sans que le Diyanet , ne joue son rôle d’organisation religieuse ne serait-ce que dans le domaine du contrôle des prêches du vendredi et des mosquées. 
      Pour l’Iran , là aussi le Chah comme Atatürc avant lui cherchait à moderniser l’islam par la force et la contrainte. Son échec était prévisible , les masses populaires n’adhéraient pas. Par ailleurs l’Iran est Chiite , cette branche de l’islam contrairement au sunnisme est dotée d’un véritable clergé. qui s’est toujours opposé au Califat . L’Imam ( qui n’a rien avoir avec un imam sunnite) est un guide spirituel garant de la révélation, Khomeyni avant aujourd’hui Khamenei.
      l’islam sunnite ( plus de 85 à 90% des musulmans ) a un socle , le Coran , et la Sunna ( désignant la loi de Dieu éternelle et immuable , ainsi que l’enseignement du prophète d’ou le nom de sunnisme) se divise en quatre écoles juridiques. Les différences que vous avez observées viennent de l’adhésion de chaque pays ou groupe de pays a l’une de ces écoles : Malékisme , Hanafisme , Chafiisme et Hanbalisme. Le Chiisme , lui , s’appuie sur trois écoles de pensées , Usulisme,Akhbarisme et Jafarislmes ,elles-mêmes divisées en plusieurs mouvements. 
      Il faut noter aussi que sur 1500 millions de musulmans dans le monde la majorité est non arabe, comme la Turquie-Indonésie-Malaisie-Bangladesh-Afghanistan- Iran etc. 
      Le seul pays musulman a ne pas avoir inscrit l’islam comme religion d’Etat dans sa Constitution , lorsqu’il a recouvré son indépendance, est l’Indonésie mais après le massacre de plus de 800 000 indonésiens par le général Suharto , en 1965/1966, l’islam fut introduit dans la Constitution. 
      Je suis loin de votre optimisme sur l’islam épousant la modernité, car il est loin de faire son aggiornamento ( comme le judaïsme et le christianisme). Lisez les écrits de certains musulmans admirables de courage , comme Abdenour Bidar , Boualem Sansal, Mezri Haddad, Mohammed Sifaoui, Kamel Daoud, etc. Un intellectuel égyptien Gamal al-Banna , frère de Hassan al-Banna , fondateur des « Frères musulmans » disait que l’islam a quatre siècles de retard. 
      PS : Le seul homme d’Etat Arabe qui fut en avance dans plusieurs domaines de la modernité et notamment sur les femmes a été le tunisien Habib Bourghiba. 


    • astus astus 16 février 2016 11:28

      @Jonas


      Toutes ces précisions sont exactes et pertinentes, et je vous remercie de les faire ici, ce qui repose un peu de certains commentaires qui voudraient transposer ici les débats politico-religieux de la Palestine, plutôt que de parler du sujet qui nous occupe aujourd’hui. Je partage les vues d’un certain nombre d’intellectuels courageux que vous citez, malheureusement bien insuffisamment médiatisés, lesquels s’efforcent pourtant de faire un travail de fond sur l’exégèse et la modernisation indispensable de l’islam dans le monde contemporain. Comme vous le soulignez justement les divisions sont nombreuses et anciennes dans cette religion, et il est même probable qu’un aggiornamento provoquerait de nouveaux schismes. Pour autant je suis français et souhaite seulement que tous les croyants et non croyants respectent les lois de ce pays, notamment celles qui concernent la laïcité. Ce socle indispensable à la paix sociale est en fait adopté par la plupart des personnes qui vivent ici, mais il y a toujours des gens qui se croient plus près de la divinité que la divinité elle-même, qui doivent fermement être remis à leur place. Je suis donc modérément optimiste.
      Bien à vous.

    • Jonas 16 février 2016 15:06

      @astus

      Comme vous , je suis un français qui aime son pays et qui assume son histoire avec ses ombres et ses lumières. 
      Mais depuis , le regroupement familial , décision politique aberrante , certains immigrés venant de l’arc géographique arabo-musulman, veulent imposer a la France ,leurs moeurs , coutumes , traditions etc , qu’ils ont apportés dans leurs bagages de pays sous développés et en retard. Un proverbe juif dit « Les optimistes sont morts à Auschwitz et les pessimistes ont réchappés ». Avec les arabo-musulmans , il faut rester toujours vigilants et ne pas succomber à la « Taquiyya » ce concept de dissimulation et de tromperie , que les Chiites pour éviter d’être persécutés par les sunnites utilisés pour sauver leur peau. 
      Aujourd’hui dans les pays occidentaux où les arabo-musulmans ont immigrés l’utilisent pour tromper avec leurs discours mielleux et réconciliants. Donc vigilance ! 
       En ce qui concerne la laïcité ,a titre individuel , certains arabo-musulmans le sont mais ne peuvent pas l’exprimer ouvertement , ils risquent leur vie et celles des leurs parce qu’elle est punissable de mort comme l’apostasie. 
      Feu le roi du Maroc , Hassan II , donne son opinion sur la laïcité en tant que Commandeur des croyants ( Amir al-Mouminine) 
      << Je ne suis pas un chef d’Etat laïc , parce que , a partir du moment , ou on est musulman , on ne peut pas être laïc. En réalité tous les chefs d’Etat musulmans , je ne dis pas arabes , ne sont pas des chefs d’Etat laïcs. Et quand ils disent qu’ils veulent être laïcs, je dis qu’ils ne sont + musulmans. Car le droit musulman nous colle à la peau que l’on veuille ou non. , tant sur le plan du droit public que sur le droit privé etc. >> ( Emission 7/7 de Anne Sinclair de 1987 , voir YouTube). 
      Astus , souhaitant que les pays arabo-musulmans soient des démocraties ( non des démocraties d’élections ) pour la laïcité ce sera dans plusieurs décennies. En revanche les arabo-musulmans immigrés ou fils d’immigrés en France doivent se plier à la laïcité , qui n’est pas l’interdiction de pratiquer sa religion mais de comprendre que la religion est du domaine privé et non du domaine du folklore. 


    • philouie 16 février 2016 15:07

      @Jonas
      Comme vous , je suis un français qui aime son pays et qui assume son histoire avec ses ombres et ses lumières.
       
      Vous êtes Haman.


    • marceau 16 février 2016 21:38

      @astus
      A cette époque les populations musulmanes et leurs dirigeants avaient pour modèle l’occident, ses règles, ses valeurs, ses institutions .

      Ils pensaient qu’en les imitant, ils les rattraperaient et à terme les dépasseraient .

      Les choses , dans les faits, ne se sont pas passées exactement comme il avait été prévu puisque loin de porter ses fruits l’imitation du modèle occidental n’a pas permis aux pays musulmans de combler leur retard, loin s’en faut même.

      Face à cet échec, les musulmans ont abandonné cette imitation du modèle occidental pour revenir à leurs fondamentaux,« l’islam » ;

      Or l’islam ne fonde rien, ne créé rien , ne produit rien, l’islam n’est au final qu’une machine de guerre destinée à unifier les croyants pour leur permettre de conquérir les autres peuples, les terres des autres et accaparer ainsi les biens produits par les autres mais qu’eux mêmes étaient et sont toujours incapables de produire.

      L’islam n’est au final qu’une culture de pillage, de prédation et de parasitisme !


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 21 février 2016 19:08

      @Jonas

      Je ne crois pas que Boualem Sansal ou Kamel Daoud se pensent et se disent musulmans. Ne leur enlevons pas, ne minimisons même pas leur grand courage d’adversaires de l’islam en pays islamisé de manière quasi-totalitaire.


  • ettaieb ettaieb 15 février 2016 19:36

    On constate par contre que la kipa ne gêne apparemment aucun français ? 


    • Pomme de Reinette 16 février 2016 06:45

      @ettaieb

      la kipa ne gêne apparemment aucun français ?

      Pourquoi le devrait-elle ?

      Pour ma part je pense que tant qu’on ne questionnera pas le profond racisme, inscrit noir sur blanc dans le texte de l’Islam, envers les Juifs, les Chrétiens et les non croyants (qui sont traités de chiens et de porcs), on ne risque pas de voir la situation s’améliorer ni les tenants de cette religion mieux s’intégrer.


    • aimable 16 février 2016 09:52

      @Pomme de Reinette
      je n’irai pas en chine , mais finir en charcuterie berk ... berk...


    • Pomme de Reinette 16 février 2016 10:48

      @thomas abarnou

      Bonjour.
      Votre vision de l’histoire est idyllique mais pas vraiment conforme à la réalité, en-dehors de 2 périodes assez courtes de bonne cohabitation des 3 monothéismes. Le reste du temps les minorités religieuses n’étaient pas à la fête, et le statut de dhimmi n’a rien à voir avec l’égalité citoyenne des contrées occidentales.
      Mais mon propos concerne l’époque actuelle.
      Je crois au contraire que c’est tout à fait le noeud du problème, particulièrement avec la nouvelle génération qui a tant de mal à s’intégrer = le rejet de l’autre en tant que différent est inscrit dans le texte et ça « travaille » les gens à leur insu.

      L’actualité de ce problème est du aux mouvements techtoniques qui traversent le monde de l’islam, et à une crispation sur ses « fondements » depuis que les contacts avec le monde occidental se sont intensifiés : d’un côté un certain nombre de musulmans sont en train de faire leur « révolution des Lumières », et de l’autre, des « fondamentalistes » se recroquevillent sur le texte, avec une lecture encore plus littérale qu’elle n’était. On assiste paradoxalement donc à un regain de religiosité (en même temps qu’il existe bel et bien pour d’autres un détachement du dogme).
      Je vois ça comme ça.

      Bien sûr, il n’y a pas « de gentils et de méchants », mais il y a tout de même pas mal de problèmes qu’on ne peut pas nier ni balayer d’un revers de main ...


    • Jonas 16 février 2016 11:00

      @ettaieb, 

       La kippa a toujours été porté en France par des juifs religieux, cela remonte à plusieurs siècles sans perturber ni causer des problèmes a la France ni atteinte à la démocratie ni à la laïcité. 
      La kippa n’est pas un signe religieux mais un signe d’humilité envers son créateur , puisque les Evêques ,Cardinaux et même le Pape la porte. 
      En revanche , la Burqa, le Niqab, le Hidjab et le Tchador sont des signes de propagandes et d’humiliations des femmes dans les pays musulmans. Un homme vaut deux femmes.
      La diffusion de ces oripeaux en France ne sont dus qu’a l’immigration galopante et aux islamo-faschistes qui cherchent à reproduire dans un pays démocratique ce qu’il ont fui et laisser derrière eux. 
      L’islam est une religion,arriérée, obscurantiste qui à la tête au VIIe siècle et les pieds au XXIe . L’image que donne les 57 pays arabo-musulmans n’a pas besoin d’être commentée, elle se suffit a elle-même. 


    • Julien30 Julien30 16 février 2016 11:29

      @thomas abarnou
      « l’Islam dans son histoire a été incroyablement tolérante envers les juifs et les chrétiens...Mais juifs et chrétiens se sont tapés aussi dessus pendant des siècles et ont tapé largement sur les musulmans. »


      Ou les ravages des idées de gauche qui conduisent les gens encore et toujours à cracher sur l’histoire de leur civilisation et idéaliser celle des autres, rappelons quand même que les gentils musulmans tellement tolérants, sympas et opprimés par les méchants chrétiens ont ouvert les hostilités et sont arrivés le sabre à la main jusqu’à Poitiers... Ou que les Croisades n’étaient qu’une réponse à une nouvelle agression musulmane. Connaissances niveau collège.

    • Pomme de Reinette 16 février 2016 12:37

      @thomas abarnou

      On ne peut pas tout rejeter sur les musulmans mais on ne peut pas non plus nier leurs problèmes

      Ces problèmes ce sont les leurs, pas les nôtres (même si nous en faisons les frais).
      Pour les aider à les résoudre, il faut tenir bon sur nos valeurs et même les affermir et ne pas infantiliser l’autre en croyant qu’il est incapable de changer et de « grandir ».
      L’occidental en général éprouve une sorte de culpabilité douteuse qui n’est en fait que du paternalisme dévoyé.
      Il faut par conséquent regarder l’horreur en face et dire NON  : pas de ça chez moi.


    • Massada Massada 16 février 2016 12:58

      @thomas abarnou

      D’ailleurs c’est d’abord une guerre fratricide, on se tape entre musulmans.
       
      Exact, il y a, d’un côté les chiites, qui voient en Ali, le cousin du prophète, et en sa famille les successeurs de Mahomet, qu’il aurait lui-même désignés pour poursuivre son œuvre. Face à eux, les sunnites, qui représentent 90 % du milliard et demi de musulmans, qui considèrent que ce sont les disciples de Mahomet qui, à partir de sa mort en 632, à commencer par son confident Abou Bakr, doivent diriger l’islam.
       
      Les deux communautés de croyants campent sur leurs positions et se livrent une guerre quasi-ininterrompue depuis 1 400 ans.
       
      Outre la Syrie, trois des fronts opposant directement les sunnites aux chiites sont actifs, s’agissant du Yémen, de l’Irak et du Liban.
       
      Le but des ayatollahs est de développer la bombe atomique et des missiles balistiques afin de s’imposer – d’imposer les chiites – au sein du monde musulman quand à
      l’Arabie, les Etats du Golfe et les autres régimes sunnites, ils vont eux renforcer leur arsenal militaire afin de dissuader les ayatollahs.
       
      S’il est un terrain sur lequel chiites et sunnites se rencontrent, c’est celui des châtiments que le Coran prescrit d’infliger aux auteurs des crimes identiques.
       
      Sauf qu’à Téhéran, on pend les homos au faîte des grues jusqu’à ce qu’ils étouffent, alors qu’à Riyad, on leur coupe la tête au sabre, jusqu’à ce qu’elle daigne se séparer du tronc. smiley


    • LEELOO Shawford 16 février 2016 13:08

      @Massada

      Tu excelles vraiment en matière de poésie et d’illustration imagée. Ta conclusion est un modèle de mise en abîme smiley smiley


    • LEELOO Shawford 16 février 2016 13:11

      @Shawford

      ouips en abyme, ché pas pourquoi je tenais tant à placer un accent circonflexe smiley


    • marceau 16 février 2016 21:44

      @thomas abarnou
      C’est intolérable de lire de telles imbécilités.

      -Mahomed déjà, de son vivant, avaient chassé les juifs et les chrétiens d’Arabie.

      -De nos jours on voit des musulmans massacrer des chrétiens au Moyen orient comme en Europe.

      Entre temps les non musulmans, chrétiens notamment, n’ont jamais cessé d’être discriminés, persécutés, infériorisés, islamisés, massacrés, spoliés, chassés !


  • ettaieb ettaieb 15 février 2016 20:02

    La France qui a occupé 101 pays sans en dédommager un seul d’entre eux est-il moins grave que de porter une kippa ou un voile qui n’a pas gêné la France à coloniser dont je ne citerai que l’Algérie pendant 132 ans et transférant ses ressources naturelles que ont été pillées vers la France . 


    • COVADONGA722 COVADONGA722 15 février 2016 23:36

      @ettaieb
       yep l’algerie étant devenue un éden depuis l’indépendance on se demande ce que peuvent 

       bien vouloir ces milliers d’algériens
      en France.Et vous pleurnichez pour 132 ans de présence et un pseudo génocide qui vous a vus des millions plus nombreux au départ de la France « z’etes sur d’avoir inventé les maths ? » .Par contre pour le quasi millénaire passé a plat ventre sous la babouche ottomane rien macache walou il vous doit rien erdogan ?Vos frères tendent la main par milliers le 5 de chaque mois dans les bureau de poste en France .Les généraux pillent votre pays depuis 50 ans condamnant vos jeunes aux barbus ou au douloureux exil et c’est ici que vous venez pleurnicher .Quand a vos ressource naturelles pour mémoires vous n’en faisiez rien , par contre 
      le pillage ça je vous l’accorde c’était une de vos spécialité locale .Dédommager de quoi vous n’étiez même pas des pays, votre histoire c’est arrêtée au moyen age elle fut glorieuse et inventrice puis vous avez laissé un bouquin vous renvoyer aux limbes des civilisations .
      Vous êtes des millions et vous ne pesez rien , pendant 50 ans vous avez laissez les wahhabites assis sur une montagne de pétrole parler et décider a votre place et ne rien faire pour sortir vos pays de l’insignifiance internationale .Votre pays était auto suffisant en 1962 il ne l’est plus je n’ai pas souvenir d’un gouverneur français le dirigeant depuis cette date .
      Et puis s’agissant d’occupation je n’ai pas non plus souvenir que l’algerie fut Arabe quand votre prophète
       vous a lâché sur le monde depuis les sables ou il fit naître sa religion de paix et d’amour à coup de sabre .

Réagir