lundi 23 mars - par Carlo Gallo

La bêtise n’a ni religion ni saints…

La bêtise n’a pas de frontières. J’avais lu de nombreux papiers sur la position des différentes Églises et religions sur le coronavirus.

Notamment les informations sur la position de l’Église orthodoxe grecque qui considérait que le virus ne pouvait pas être transmis par la communion (chez les orthodoxes la communion consiste à prendre dans un calice au moyen de la même cuillère, du pain et de miettes de pain symbolisant le sang et le corps du Christ).

Cette position, adoptée également par l’Église orthodoxe de Chypre a été interdite en Grèce par le gouvernement. A Chypre, le chef de l’Église a interdit les messes et la communion mais certains des évêques n’ont pas suivi cette position. Résultat : de nombreux Chypriotes se sont rendus dans les églises dimanche dernier et ont communié, comme si rien ne se passait dans le monde.

Cependant, il faut reconnaitre un certain sérieux au gouvernement grec : dans un pays à 98 % orthodoxe, les autorités ont osé arrêter un évêque (celui de Cythère) qui a même été brièvement mis en garde parce qu’il a organisé une messe sur l’île.

Publicité

Je pensais ou plutôt je souhaitais que les gens avaient pris la mesure du désastre auquel nous faisons face et que les chefs religieux de tout bord allaient se conformer aux mesures de protection.

Hélas ! En lisant ce matin les infos sur le site de l’hebdomadaire Le Point j’apprends que la bêtise (et je suis gentil en utilisant ce qualificatif) continue. En effet, le correspondant du magazine en Suisse Ian Hamel nous dit : « Hani Ramadan, directeur du Centre islamique de Genève, assure que les hommes, en se livrant à la « turpitude », déclenchent des épidémies nouvelles. »

L’article précise : « Ces derniers temps, le courroux de Hani Ramadan, directeur du Centre islamique de Genève (CIG) et frère aîné de Tariq Ramadan, s'est beaucoup porté sur la Chine. Il l'accuse de persécuter les Ouïgours, une minorité musulmane, sans que la communauté internationale lève le petit doigt. Et voilà que l'apparition du nouveau coronavirus lui apparaît comme une intervention divine. Selon lui, cette « minuscule créature » a remis en cause « la toute-puissance de l'empire du Milieu », comme il l'explique dans un prêche audio d'environ huit minutes.

Pour le frère de Tariq Ramadan, il n'y a pas de doute, ce sont les péchés des hommes qui ont provoqué la colère de dieu. Se référant aux enseignements du prophète Mahomet, il explique que l'une des causes des maladies nouvelles, et aujourd'hui du coronavirus, « est le fait que les hommes se livrent ouvertement à la turpitude, comme la fornication et l'adultère, ce qui déclenche des maladies et des épidémies nouvelles ». Pour le directeur du CIG, qui a commencé son prêche en rappelant qu'il faut « craindre Allah, Allah est avec ceux qui le craignent », les musulmans doivent tout faire pour se protéger. S'il est nécessaire de « se conformer aux directives médicales », il convient également d'être « assidu dans les invocations ».

Hani Ramadan, petit-fils de Hassan al-Banna, le fondateur des Frères musulmans en Égypte, ne fait pas mystère de son appartenance à la confrérie, contrairement à son frère Tariq. C'est surtout un habitué des provocations. En septembre 2002, il publie dans Le Monde une tribune, intitulée « La charia incomprise », dans laquelle il explique que la lapidation constitue « une forme de purification ». Évoquant le virus du sida, il affirme que « seuls s'exposent à la contamination ceux qui ont un comportement déviant », ajoutant : « La mort lente d'un malade atteint du sida est-elle moins significative que celle d'une personne lapidée ? » Cette tribune lui a valu de se faire licencier de son poste de professeur de français dans un collège de Genève.

Publicité

Plus récemment, en août 2016, Hani Ramadan, étrangement invité dans une école genevoise pour parler d'islamophobie à des jeunes de 15 à 17 ans, compare les femmes voilées à « des perles protégées dans des coquillages » et les femmes non voilées à « des euros qui passent d'une poche à l'autre ». Quelques semaines plus tard, en août 2016, le directeur du CIG remet en cause l'action des soldats américains qui avaient évité un carnage dans un train Thalys. Selon lui, ce serait une manipulation pour « rehausser le prestige des militaires américains, passablement amoindri par les agissements d'une armée qui sème la mort à grande échelle depuis des décennies partout où elle se rend », et, une fois encore, on a cherché à « diaboliser les musulmans ».

Déjà interdit de séjour en France de 1997 à 2001, Hani Ramadan s'est vu remettre en avril 2017 un arrêté d'interdiction administrative du territoire français, émanant du ministère de l'Intérieur. Par ailleurs, il apparaît sur une liste de personnes dont les fonds et les ressources sont gelés, car suspectées de tenter de commettre, de faciliter ou de financer des actes de terrorisme qui y incitent ou y participent. Hani Ramadan voit dans cette interdiction « l'influence de milieux très pro-israéliens ». « Mais on ne me musellera pas. Je continuerai ma lutte antisioniste, une lutte qui n'a rien à voir avec l'antisémitisme dont vous m'accusez. »

Cette dénonciation des hommes qui « se livrent ouvertement à la turpitude, comme la fornication et l'adultère », ne manque pas de surprendre. Son frère Tariq Ramadan, mis en examen pour quatre viols en France, est certes toujours présumé innocent, mais n'a-t-il pas reconnu à plusieurs reprises devant les juges d'instruction avoir eu de multiples relations extraconjugales consenties ? Or, depuis le déclenchement de cette affaire, en octobre 2017, Hani Ramadan, qui prône pourtant la lapidation pour les fornicateurs, n'a jamais cessé de défendre son frère. S'en prenant, en revanche, avec virulence, à ceux qui critiquent Tariq Ramadan. »

Je me suis permis de reprendre l’ensemble du texte de l’article car il est clair et précis et qu’il n’est pas nécessaire d’aller plus loin dans les présentations. En plus, il touche également d’autres aspects de cette intolérable intolérance des détenteurs de la vérité sur la base d’écrits d’il y a des millénaires – mal interprétés, par-dessus le marché… 



27 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 23 mars 16:40
    « La bêtise n’a ni religion ni saints… »

    Forcément, puisqu’elle est universelle et contagieuse, caractérisée par une répartition homothétique géographiquement et socialement.

    Tout se passe comme si la phase de saturation approchait, ces temps-ci. En tous cas, c’est ce qui apparaît dès qu’on allume la télé.


  • The White Rabbit The White Rabbit 23 mars 16:46

    En effet toutes les religions sont contagieuses et souhaitent voir la propagation des croyances immuables qu’elles défendent.

    Le seul vaccin connu se nomme connaissance scientifique qui elle évolue dans ses thèses lorsqu’on prouve qu’elles sont erronées.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 23 mars 16:55

      @The White Rabbit

      Même les « scientifiques » peuvent être dogmatiques, ou du moins être instrumentalisés pour cautionner des décisions qui n’ont rien de « scientifique », comme c’est le cas avec le « conseil scientifique » évoqué à tout bout de champ.


    • The White Rabbit The White Rabbit 23 mars 17:09

      @Séraphin Lampion

      Vous évoquez ici l’utilisation politique qu’à fait notre sophiste Macron des avis divergents du conseil scientifique.

      Ou comment cacher une décision politique derrière un paravent ad hoc pour sa communication


    • Aimable 23 mars 19:59

      @Séraphin Lampion
      Sans compter que pour certains « scientifiques » être conseiller du président vaut la rosette.


  • Gollum Gollum 23 mars 17:00

    Vous avez ça aussi : https://www.lefigaro.fr/flash-actu/l-eglise-pardonne-leurs-peches-aux-croyants-touches-par-le-coronavirus-20200320

    Je croyais que c’était Dieu qui pardonnait les péchés...

    Apparemment l’Église a plus de pouvoir que Dieu lui-même...

    Qu’elle en profite d’ailleurs, ça ne va pas durer..


    • Pascal L 23 mars 22:16

      @Gollum
      Toujours autant « langue de vipère » !
      Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. » (Jean 20, 22-23) 
      C’est bien Dieu qui pardonne les péché, mais c’est aux disciples de Jésus qu’il revient de donner ce pardon de Dieu avant notre mort.

      « Qu’elle en profite d’ailleurs, ça ne va pas durer.. » -> « Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. » (Matthieu 16, 18). Il faut reconnaître que depuis 2000 ans, elle est toujours là malgré tous les prophètes qui ont prédit sa fin. Aucune structure créée par l’homme n’a duré aussi longtemps. Satan peut-il gagner contre Jésus ?


    • Gollum Gollum 24 mars 09:20

      @Pascal L

      LOL smiley J’étais sûr que t’allais rappliquer dare-dare comme un bon petit toutou à son maître.. smiley 

      Les versets cités ont probablement été ajoutés après coup (tant qu’à être langue de vipère autant continuer..) par des gens probablement très attentionnés..

      Aucune structure créée par l’homme n’a duré aussi longtemps.

      Le Bouddhisme a 2500 ans d’existence, désolé pour vous mais il y en a encore. Et beaucoup en plus.

      Il faut reconnaître que depuis 2000 ans, elle est toujours là

      ça a duré longtemps parce que les vôtres avaient pris le pouvoir et profité largement de l’absence de culture des masses.. Mais c’est fini ce temps là et si vous observez bien, le christianisme est en régression partout. Bien sûr pour le voir faut sortir de votre petite paroisse d’aficionados qui se tiennent bien serrés les uns contre les autres pour se tenir chaud et faire illusion..

      PS : j’adore les serpents. smiley


    • Pascal L 24 mars 17:25

      @Gollum
      Pourquoi vouloir étaler à la vue de tous votre ignorance ? Votre acharnement à vouloir détruire le Christianisme ne peut donc aboutir. Si Satan ne peut vous fournir de sages conseils, quittez-le !

      « Les versets cités ont probablement été ajoutés »-> C’est un peu trop facile. Il existe environ 24000 manuscrits des Evangiles entre le premier siècle et l’invention de l’imprimerie dans toutes les langues de la Méditerranée et il n’y a qu’une seule variation qui correspond à un changement de dogme. Cette variation est tracée et se retrouve chez les Témoins de Jéhovah...
      Les marques de l’oralité se retrouvent intégralement dans les Evangiles en araméens, ce qui est une preuve de leur antériorité et surtout une preuve de non corruption du texte. Vous pouvez toujours espérer que ces versets aient été ajoutés, mais ce n’est pas ce que disent les historiens.

      Le Bouddhisme a (peut-être) 2500 ans d’existence, mais il n’existe aucune organisation structurée qui peut se vanter d’un tel âge. Si des courants sont apparus autour du premier siècle, les organisations qui s’y réfèrent sont nettement plus récentes.

      « ça a duré longtemps parce que les vôtres avaient pris le pouvoir et profité largement de l’absence de culture des masses.. » Mais qui a fondé les premières écoles ? Je vous laisse avec vos rêves, mais les historiens, encore une foi nous disent le contraire. Ce sont les pouvoirs temporels qui ont cherché a prendre la main sur le pouvoir spirituel, mais n’ont jamais pu modifier le contenu de l’enseignement, alors même que cet enseignement assimile toujours ces pouvoirs temporels à Satan, votre maître... (Luc 4, 5-7).

      « si vous observez bien, le christianisme est en régression partout. » J’ai beau observer, je vois exactement le contraire. Si les marques de Satan sont de plus en plus visibles dans la société, l’Esprit-Saint se fait également de plus en plus présent. Il y a peut-être moins de monde dans les églises (pas partout), ceux qui restent montrent qu’ils sont familiers avec l’Esprit-Saint. Je comprends que vous ne pouvez le voir à cause de votre aveuglement, mais ces signes sont de plus en plus évidents. Un signe possible de la fin des temps. Encore que je ne crois pas que Satan ait l’intention de se suicider, car c’est sa destruction qui arrivera lors de la parousie. Jésus a dit : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné. Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : en mon nom, ils expulseront les démons ; ils parleront en langues nouvelles ; ils prendront des serpents dans leurs mains et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien. » (Marc 16, 15-18) Ces signes existent encore aujourd’hui et beaucoup en sont témoins.

      « votre petite paroisse d’aficionados » dont les membres n’ont pas peur d’aller dans la rue annoncer le salut de Jésus aux passants. La croissance régulière du nombre de catéchumènes montre que cet arbre porte toujours de bons fruits. Le nombre de guérisons inexpliquées dans cette communauté nous démontre que nous ne sommes pas seuls.


    • OMAR 24 mars 20:59

      Omar9
      .
      @Gollum
      .
      Totalement d’accord avec vous.
      .
      D’ailleurs, je n’ose même pas reprendre certains commentaires de mes coreligionnaires, tellement ils sont grotesques ou simplement ... ignobles.


    • Gollum Gollum 25 mars 09:33

      @Pascal L

      Vous pouvez toujours espérer que ces versets aient été ajoutés, mais ce n’est pas ce que disent les historiens.

      Les historiens d’aujourd’hui, et ils sont de plus en plus nombreux, montrent bien que le christianisme s’est installé dans la violence et par la violence. Et comme vous dites toujours les historiens en restant soigneusement dans le vague, je vais en citer un Ramsay MacMullen qui le montre abondamment..

      Quant aux versets et vu qu’il y a eu un long passage de temps avec juste une tradition orale il est plus que probable que les gens de l’époque ont cherché à assoir leur légitimité. Et quelle légitimité mieux assurée que de déclarer que Jésus leur avait transmis le pouvoir d’ôter les péchés ? Ce qui, ipso facto, mettait les croyants sous la dépendance du clergé et c’était bien là le but premier..

      Ce qui, dès les origines, créait un clergé de puissance etc de pouvoir (eh oui) chose que vous avez toujours le culot de récuser alors que cela crève les yeux..

      Enfin vous me citez Marc (mon préféré quant au ridicule de ses assertions) pour conclure : Ces signes existent encore aujourd’hui et beaucoup en sont témoins.

      Je vous avais mis au défi à une époque de boire du poison devant caméra pour voir si ce verset de Marc était toujours valide.. Vous n’avez pas voulu donner suite. Et maintenant vous prétendez que ces signes existent encore ? Mais que n’appelez-vous les journalistes de France 3 ?

      Et après vous osez écrire que je vais me ridiculiser.. smiley Non mais ce site est trop fun qu’est-ce qu’on se marre entre vous, la Mélu, Laconique et bien d’autres...

      Agoravox devrait être remboursé par la sécu comme remède à la déprime engendrée par le confinement... smiley


    • Gollum Gollum 25 mars 09:35

      @OMAR

      Merci. smiley


    • Pascal L 25 mars 11:56

      @Gollum
      Décidément, vous ne faites que vous enfoncer...
      « ls sont de plus en plus nombreux, montrent bien que le christianisme s’est installé dans la violence et par la violence » Ce n’est pas ce que disent les historiens qui ont publié après votre référence, Ramsay MacMullen. Il est clair aujourd’hui que c’est le pouvoir temporel qui a utilisé le christianisme pour s’imposer. La violence elle s’est surtout imposée contre le christianisme. On ne compte plus les martyrs chrétiens, morts pour ne pas avoir voulu se défendre avec la violence et cela continue encore aujourd’hui dans un grand nombre de pays. Je reprends la question de Staline : « Le Vatican, combien de divisions ? ». Si aujourd’hui le christianisme continue de se développer, c’est en dehors de toutes contraintes. L’Asie est un continent où les baptêmes d’adultes se compte en milliers sur chaque diocèse.

      « vu qu’il y a eu un long passage de temps avec juste une tradition orale » Encore un mensonge. Les historiens contemporains situent la rédaction des Evangiles en araméen dans les premières années qui ont suivi la résurrection, le 9 avril 30 : 37 pour Matthieu, 42 pour Marc, avant 49 pour Luc et avant 60 pour Jean. Il s’agit de témoignages directs et les historiens confirment tous les éléments de contexte fournis, en particulier pour Luc et Jean qui s’avèrent être des historiens précis. Vous avez le droit de contester ces dates, mais fournissez des éléments précis qui contredisent le travail des historiens, eux au moins publient leurs sources et leur méthode.

      « un clergé de puissance » Où est leur puissance, ils ont tous finis martyrs...

      « Je vous avais mis au défi à une époque de boire du poison devant caméra pour voir si ce verset de Marc était toujours valide.. »
      Décidément, Satan manque d’imagination. Toujours les mêmes méthodes : Puis le diable le conduisit à Jérusalem, il le plaça au sommet du Temple et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, d’ici jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi, à ses anges, l’ordre de te garder ; et encore : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. » Jésus lui fit cette réponse : « Il est dit : Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. » (Luc 4, 9-12)
      C’était probablement la pensée de Judas. Il pensait sans doute qu’il provocant l’arrestation de Jésus, celui-ci allait se défendre et combattre enfin les Romains, c’était tout ce que le peuple hébreux souhaitait. Mais qui sommes nous pour donner des ordres à Dieu. Les signes visibles de sa divinité apparaissent lorsque l’on se remet à lui en toute humilité. L’orgueil, qui ne vous fait pas défaut, est le signe visible de Satan.

      « Vous osez écrire que le vais me ridiculiser » et je n’ai pas peur de le répéter. Vous avez certainement un petit cercle d’admirateur qui se laisse berner par vos mensonges. Satan est bien le roi du marketing. Mais ce sont des mensonges et tous ceux qui ont un cerveau s’en rendent bien compte. C’est l’essentiel.


    • Gollum Gollum 25 mars 12:24

      @Pascal L

      Jamais lu un tissu de propagande pareil et de mauvaise foi qui confine à l’œuvre d’art...

      Vous me sortez qu’il y a des signes toujours actuels, je vous demande de les montrer, et comme vous ne pouvez pas, bien évidemment et pour cause, vous faites un contre-feu avec un verset pour essayer de vous en sortir.. smiley

      On dirait un Témoin de Jéhovah c’est invraisemblable..

      Quant à vos historiens j’attends les noms et références ! Merci.

      Satan est bien le roi du marketing.

      Je crois qu’il est largement dépassé par Pascal L.

      Mais ce sont des mensonges et tous ceux qui ont un cerveau s’en rendent bien compte. C’est l’essentiel.

      Dans vos rêves.. Continuez à naviguer en plein délire vous finirez en HP un jour..

      Quand je dis que le christianisme rend dingue vous en êtes l’exemple vivant.


    • Pascal L 25 mars 17:35

      @Gollum

      Quelques-uns des scribes et des pharisiens lui adressèrent la parole : « Maître, nous voudrions voir un signe venant de toi. » Il leur répondit : « Cette génération mauvaise et adultère réclame un signe, mais, en fait de signe, il ne lui sera donné que le signe du prophète Jonas. (Matthieu 12, 38-39)
      Est-ce que vous croiriez si vous voyiez des signes ? Alors, si Dieu ne vous montre rien, il faut vous en prendre à vous-même.

      Sur les historiens, la page wikipedia vous indique déjà un certain nombre d’ouvrages, Vous avez aussi Bruno Bioul, Pierre Perrier, Michel Emmanuel, les sites http://www.eecho.fr , https://www.revue-resurrection.org ... Si vous ne voyez pas, c’est que vous ne voulez pas voir.

      « Quand je dis que le christianisme rend dingue vous en êtes l’exemple vivant » Attaque ad hominem, cela vaut ce que cela vaut. Votre acharnement à nier le Christianisme est également intéressant et pose des questions sur votre véritable liberté de penser. C’était déjà la stratégie de l’idéologie marxiste de mettre ses opposants en hôpital psychiatrique. Lorsque le réel est dénié, ceux qui le rappellent doivent être enfermés car ils représentent un danger pour l’idéologie.

      Ainsi donc, lorsque je cite des paroles de Jésus, vous vous mettez en colère. Ce n’est pas à moi qu’il faut s’en prendre, c’est à Jésus lui-même. Je ne fais que d’essayer de suivre son enseignement et personne ne vous demande pas d’en faire autant. Si vous aviez été à Jérusalem le 7 avril 30, vous auriez très certainement fait partie de ceux qui criaient « À mort ! À mort ! Crucifie-le ! » (Jean 19, 15)
      Personne ne vous oblige à croire à sa résurrection. Au moins, pour vous c’est simple, il n’y a plus rien après la mort et c’est bien ainsi que cela risque de se passer pour vous. Encore que Satan a bien du vous faire des promesses qu’il ne tiendra pas. C’est sa marque.
      Qui mourra verra...


    • Gollum Gollum 25 mars 18:19

      @Pascal L

      Ah elle sont chouettes vos références... smiley

      Wikipédia.. bon, ok.. smiley

      Des sites chrétiens.. partisans par définition.. (fallait s’y attendre)

      Bon, Bruno Bioul.. Je suis allé voir sur Amazon, ce brave monsieur semble avoir écrit, tenez vous bien, un ouvrage ! smiley

      Pierre Perrier est référencé avec deux ouvrages ! smiley

      Quant à Michel Emmanuel il est inconnu au bataillon.. smiley

      Je suis plié de rire.

      Ramsay McMullen lui a trois pages entières de titres. Historien de la période des débuts du christianisme mondialement reconnu.. Sa fiche se trouve sur Wiki puisque vous aimez wiki..

      Pascal vous êtes définitivement un smiley

      Si vous aviez été à Jérusalem le 7 avril 30, vous auriez très certainement fait partie de ceux qui criaient « À mort ! À mort ! Crucifie-le ! » (Jean 19, 15)

      Et vous, vous auriez fait partie des apôtres cela va de soi. Oh l’infecte pharisien que vous êtes.. Vous n’avez décidément aucune honte.

      il n’y a plus rien après la mort et c’est bien ainsi que cela risque de se passer pour vous. Encore que Satan a bien du vous faire des promesses qu’il ne tiendra pas. C’est sa marque.
      Qui mourra verra...

      Toujours et encore les menaces, un vrai Témoin de Jéhovah..

      Quant à Satan il ne m’a fait aucune promesse je ne cherche pas à sauver ma peau comme vous espèce de peureux maladif ! 


    • Pascal L 26 mars 17:26

      @Gollum
      Ah ben non, si j’avais été pharisien, je n’aurai jamais pu être un apôtre. Il faut savoir...
      Je ne fais pas de vaines promesses, ce sont les promesses de Jésus et ces promesses ne concernent pas la vie présente. Il n’y a donc aucune menace puisque vous ne croyez pas à ce qui peut se passer après la mort. Il ne peut y avoir que de bonnes nouvelles... ou pas. Contrairement aux Témoins de Jéhovah, je ne vous demande pas de vous convertir. Mon boulot, c’est de témoigner de mon espérance, pas de vous convaincre. Vous faites ce que vous voulez car vous êtes libre.

      Quand à sauver ma peau, je vous renvoie à votre propre citation d’une autre page : « Car celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais qui perd sa vie à cause de moi la trouvera. Quel avantage, en effet, un homme aura-t-il à gagner le monde entier, si c’est au prix de sa vie ? Et que pourra-t-il donner en échange de sa vie ? » (Matthieu 16, 25-26)


    • Pascal L 26 mars 17:46

      @Gollum
      Je comprends que vous n’aimiez pas les historiens que je cite, mais ce n’est pas par des attaques ad hominem que vous attendrez la vérité. Ces historiens, s’ils n’ont publiés que peu de livres pour le grand public ont produit des études dans le domaine universitaire et fait des conférences. Ce n’est pas ma faute si les historiens athées ne s’intéressent à cette période que pour justifier leur athéisme. Le problème pour eux, c’est qu’ils ont beau chercher, ils ne trouvent pas de bonnes raisons d’être athées et leur quête est sans fin. L’idéologie ne fait pas bon ménage avec la vérité. Il est vrai que des textes partiaux ont été publiés des deux côtés, mais rien ne vous interdit de faire vous-même le travail de construction de la vraisemblance en lisant toujours plus d’études d’auteurs différents. La vérité finit toujours par triompher. Se limiter à un seul historien, qui en plus ne connaît pas les dernières avancées dans le domaine, est une faute méthodologique majeure.

      Vous trouverez bien plus d’infos sur les deux sites que j’ai cité.


    • Gollum Gollum 26 mars 19:00

      @Pascal L

      Votre glose sur les historiens athées est ridicule on est historien ou pas. 

      A l’inverse un historien chrétien aura tendance à vouloir forcer les choses pour aller dans le sens de sa croyance. Je connais une exception : Delumeau qui bien que chrétien a eu l’honnêteté de montrer la névrose chrétienne dans toute sa laideur dans son ouvrage Le péché et la peur. J’avoue avoir été surpris c’était bien pire que je n’aurai jamais osé l’imaginer.. J’imagine que le pauvre Delumeau a dû souffrir énormément du constat. L’avantage que l’étude ait été faite par un chrétien est qu’on ne peut pas le soupçonner de tordre les faits pour les faire coïncider avec ses à-priori.. 

      L’idéologie ne fait pas bon ménage avec la vérité.

      Ah ça c’est bien vrai on le voit avec votre mauvaise foi habituelle...

      en lisant toujours plus d’études d’auteurs différents.

      C’est bien ce que je fais. Et jusqu’ici c’est pas en faveur des chrétiens (sauf quelques rares exceptions)

      Se limiter à un seul historien, qui en plus ne connaît pas les dernières avancées

      Deux assertions ridicules. Ramsay Mc Mullen est loin d’être le seul à faire ce constat d’une persécution des chrétiens envers les païens dès les origines du mouvement..

      De toute façon il suffit de lire St Augustin hein.. Pour rappel : quand le païen persécute c’est sous l’influence de Satan, quand l’Église persécute c’est par amour.. Bon, avec ce genre de phase on peut dire que la messe est dite.. C’est net et sans bavure ! smiley

      Quant à vos dernières avancées supposées elles sont apparemment fournies par des inconnus qui ont peu publié et non confirmés par d’autres.. C’est la raison pour laquelle je me suis moqué d’eux.

      Je serai tout à fait prêt à lire les ouvrages de ces messieurs. Mais rien ne m’y incite pour le moment vu le marché de niche dans lequel ils semblent confinés pour l’instant. Si de grandes pointures confirment leur vues je n’ai rien contre..

      Car moi je n’ai rien à défendre étant libre comme l’air.

      Mais cela n’enlèvera rien de toute façon au fait que Augustin fut une charogne et les premiers chrétiens, pour la plupart, de la racaille.. 

      Et les actuels des gens de mauvaise foi, vous en êtes l’archétype.

      Mais il est encore temps de faire retour, amende honorable, et de vous convertir (à l’honnêteté) smiley


    • Pascal L 27 mars 15:49

      @Gollum
      « Delumeau » a enquête sur la période XIII->XVIIème siècle. Que pouvons-nous en conclure pour note époque ? Oui, l’enseignement de la peur a toujours été la marotte des pouvoirs temporels qui ont parfois réussi à le mettre dans l’enseignement religieux. La peur est le principal moyen de stabiliser un pouvoir et contrôler le peuple. Cela me rappelle notre temps présent... Il est évident que la peur est exactement le contraire de l’enseignement de Jésus.

      « Et jusqu’ici c’est pas en faveur des chrétiens » Vu votre niveau en science, je ne suis pas étonné de votre réaction. C’est le syndrome Outreau, on ne prend que ce qui va dans le sens prédéfini.

      « constat d’une persécution des chrétiens envers les païens » Alors ça, c’est fort de café : « Il livra aux supplices les Chrétiens, race adonnée à une superstition nouvelle et coupable » Suetone Vie de Néron, XVI.3, 30 ans après la mort du Christ.

      « quand le païen persécute c’est sous l’influence de Satan, quand l’Église persécute c’est par amour.. » Vous aimez bien pervertir le sens de ce que vous lisez. Saint Augustin est dans un discours qu’a toujours tenu l’Eglise : Le recours aux armes est légitime lorsqu’il n’y a aucune autre solution. Fallait-il être pacifique comme nos gouvernements après Munich en 1936 ? Si les armes avaient été employées à ce moment, le nombre de victimes de la guerre aurait été moindre. Dans le même ordre, faut-il se battre contre les terroristes ? voir https://dioceseauxarmees.fr/billets-du-vicaire-general-archives/635-moraliteviolence.html

      « Je serai tout à fait prêt à lire les ouvrages de ces messieurs » Une des grandes avancées des historiens contemporains est d’avoir découvert que les Evangiles en araméens sont antérieurs aux Evangiles en Grec. La primauté des Evangiles en Grec, imposé par la plupart des historiens du 20ème siècle est une imposture qui nous vient du protestantisme au 19ème siècle. Les Evangiles en Grec ont été écrits dans 3 dialectes différents et nos historiens ont créé une langue grecque nouvelle s’adaptant à ces trois écritures. Le résultat est assez improbable et difficilement compréhensible. Même l’Evangile en latin de St Jérôme est de bien meilleure qualité. Tout cela parce que ces historiens occidentaux ont refusé de considérer avec respect les Eglises orientales de langue araméenne. Il est possible de démontrer que le texte araméen, parce qu’il possède toutes les marques de l’oralité sans corruption, est forcément antérieur à toutes les autres traductions. C’est le travail qui a été fait au 21ème siècle qui change considérablement l’approche historique que nous avions des Evangiles. Bien entendu, ces travaux démontrent que les Evangiles ont été écrits bien plus tôt que ce que l’on pouvait penser et je comprends que cela ne rentre pas dans le cadre de réception que vous vous imposez. Et il n’y a pas que vous qui refusez ce nouveau schéma de lecture. Lorsque j’ai fais cette remarque à un théologien, pourtant ancien de l’X, il m’a été répondu que ce n’était pas l’opinion de la majorité... Donc maintenant, la science, comme à l’époque de Galilée, se décrète par un vote majoritaire. Pauvre de nous ! C’est bien contre ces schémas que je m’élève, c’est d’abord une question d’honnêteté !


    • Gollum Gollum 28 mars 09:30

      @Pascal L

      § 1 : hallucinant de lire ça ! Vous essayez de faire croire que la période de névrose chrétienne étudiée par Delumeau serait le fait de pouvoirs civils et politiques. Or il n’en est rien, ce sont des clercs qui ont instillé tout cela dans l’esprit des gens..

      Delumeau cite notamment Vincent de Paul, complètement contaminé par cet esprit de culpabilité maladive, je ne sache pas que Vincent de Paul utilisait la peur comme moyen de pouvoir !!

      L’Église a toujours été depuis le début, un outil de coercition mentale. Et vous prenez sa défense ce qui montre bien votre perversité profonde. Ou votre inculture crasse, ou votre esprit de soumission.

      §2 : d’une nullité totale je passe.. vraiment pitoyable..

      §3 : vous essayez de détourner l’attention. Je n’ai jamais nié les persécutions contre les chrétiens à l’époque où ils étaient encore minoritaires. Persécutions qu’ils semblent avoir mérité dans certains cas en raison même de leur sectarisme. Qu’un sage comme l’empereur Marc Aurèle, nourri de philosophie stoïcienne, ait été obligé d’en arriver là montre bien la toxicité du mouvement.

      Enfin, une fois parvenus au pouvoir les chrétiens persécutèrent massivement les païens.. Ramsay McMullen et d’autres

      §4 : Là aussi comparaison foireuse avec l’Allemagne nazie, fallait oser... smiley
      Sur Augustin on peut consulter : Saint Augustin et l’intolérance religieuse de Robert Joly et qui montre le fanatisme religieux du bonhomme.

      Dernier § un peu plus intelligent que le reste.. Encore que je ne sois pas suffisamment qualifié pour juger de sa pertinence.
      Votre ancien de l’X n’a pas tort. Quant à l’honnêteté vous repasserez...

      Sinon admettons que vous ayez raison ? Que ces textes aient été écrits tôt ? Qu’est-ce que cela change dans le fond ? Pour moi rien.
      Surtout quant à la suite du mouvement qui a bien été toxique dès le départ...


  • Jeekes Jeekes 23 mars 17:04

    ’’rehausser le prestige des militaires américains, passablement amoindri par les agissements d’une armée qui sème la mort à grande échelle depuis des décennies partout où elle se rend’’

     

    Pour être tout à fait honnêtes, reconnaissons que, sur ce point-là au moins, il a entièrement raison !

     


    • popov 24 mars 14:50

      @Jeekes

      Pour être tout à fait honnêtes, reconnaissons que, sur ce point-là au moins, il a entièrement raison !

      Si vous avez des preuves que cet épisode était un coup monté, pourriez-vous citer vos références ?

  • Pascal L 23 mars 21:44

    Hani Ramadan est définitivement perdu pour la civilisation. Un autre de ses « perles » : « Le monde Musulman est en ébullition. Cette force peut et doit être orientée vers un Etat islamique, un état appliquant le Coran et la Sunna. [...] Les musulmans ne retrouveront jamais leur bonheur perdu s’ils ne reviennent pas au Jihâd et et ne cherchent pas à établir un Etat Islamique. »

    Hani Ramadan est un bon élève, comme son frère de Youssef al Qaradawi, considéré comme la plus haute référence théologique des Frères Musulmans. Je cite : « Les amis du Prophète ont entendu [de sa bouche] que deux villes seraient conquises par l’islam, Romiyya et Constantinople, le Prophète ayant précisé qu’Héraclès [qui deviendra plus tard Constantinople] serait conquise en premier. Romiyya est Rome, capitale italienne, tandis que Constantinople était la capitale de l’État de la Rome byzantine, aujourd’hui Istanbul. Il a décrété qu’Héraclès serait conquise en premier, et c’est ce qui est arrivé... Constantinople a été conquise, mais la seconde partie de la prophétie, c’est-à-dire la conquête de Rome, reste à réaliser. Cela signifie que l’islam retournera en Europe. L’islam est entré deux fois en Europe, et deux fois l’a quittée... Peut-être que la prochaine conquête, avec la volonté d’Allah, se fera par la prédication et l’idéologie. Toute terre n’est pas obligatoirement conquise par l’épée... [La conquête de la Mecque] ne s’est pas faite par l’épée ou la guerre, mais par un traité [de Houdaybia] et par des moyens pacifiques... Peut-être allons-nous conquérir ces terres sans armée. Nous voulons qu’une armée de prédicateurs et d’enseignants présentent l’islam dans toutes les langues et tous les dialectes... (Al Jazira 24/01/2000) »


  • caillou14 rita 24 mars 09:52

    Pour la bêtise, nous sommes gâtés avec ce gouvernement de bras cassés ?

    Incapable dès le début d’être à la hauteur des événements avec en face d’eux l’exemple de la Chine ?

    Ignorants et stupides planqués derrière leur EGO de pacotille résultat une mise de la France sous dictature pour cacher leur connerie !


  • julius 1ER 24 mars 17:28

    les Eglises sont aussi (et surtout) des fonds de commerce et comme dans toute entreprise commerciale il vaut mieux être à la tête plutôt qu’être à la queue (leuleu)

    jeu de mots mais sur le fond à regarder l’Histoire, les Eglises se placent du côté du pouvoir (des dominants) et rarement du côté des dominés aussi rien de très surprenant avec ces écrits cités dans cet article .

    Même les Etats islamiques ont besoin de clients et de grand-prêtres (imams) en l’ occurence et pour gagner des parts de marché il faut cliver et montrer que le produit est supérieur aux autres et que l’offre doit être alléchante !!!!

    les 70 vierges font parti du tableau pour aller se faire sauter (pardon se faire exploser) mais il y a d’autres propositions alléchantes pour les futurs martyrs...

    de toutes façons aucun d’eux n’ en revient de ce genre de périple pour témoigner aussi la croyance peut toujours aider !!!


  • Gollum Gollum 25 mars 09:19

    L’Église continue à se ridiculiser.

    Ce mercredi 25 mars, à midi précise, jour de la fête de l’Annonciation dans l’Église catholique, le pape invite les chrétiens de toute la Terre, toutes confessions confondues, à prier « ensemble » le « Notre Père » à l’intention d’une humanité qui « tremble » devant la « menace » de l’épidémie. Selon l’Évangile selon Luc, l’Annonciation correspond à la visite de l’archange Gabriel à Marie lui annonçant qu’elle enfantera de Jésus. Source : https://www.lefigaro.fr/actualite-france/le-pape-lance-un-appel-mondial-a-la-priere-20200324

    D’abord tout le monde ne tremble pas. Encore une fois l’Église utilise la peur, comme elle l’a toujours fait, pour essayer de maintenir son emprise..

    D’autre part il eut été plus judicieux d’inciter les gens à se détacher du mode de vie, fondé sur la prédation capitaliste, et qui est quelque part en profondeur, à l’origine de cette pandémie.. 

    Mais non... On retombe dans le vieux fond superstitieux.. On fait appel à la prière dans le but d’éloigner les fléaux (le pape avait déjà déclarer en ce sens) alors qu’une spiritualité authentique devrait inciter à accepter la mort sereinement..


Réagir