vendredi 17 avril 2015 - par roman_garev

La chasse est ouverte à Kiev : trois opposants abattus en deux jours, on attend la suite

Il y a un an, le 15 mars 2014, un site web ukrainien « Pacificateur » (Миротворець, Mirotvorets) a été lancé. À présent il contient dans sa partie intitulée "Purgatoire" (Чистилище) l’information détaillée sur 20500 personnes appelées dédaigneusement « exemplaires » (особи) et jugées « ennemis et traîtres du peuple ukrainien », comprenant entre autre leurs photos, adresses exactes, numéros de téléphone, souvent les noms et les adresses de ses proches (conjoints, enfants, frères, sœurs, amis !), etc.

Le site est soutenu et promotionné par des hauts fonctionnaires de Kiev (par exemple, par Anton Guérachtchenko, conseiller d’Avakov, le ministre de l’intérieur, qui promet à cette occasion : « Tôt ou tard, mais nous les punirons tous »). Les partenaires annoncés de ce site se limitent au Service de sécurité (SBU), à l’État-major des forces armées, au Service des gardes-frontières, au Ministère de l’intérieur et au Service pénitentiaire. Le site est hébergé à un des domaines de… l’OTAN ! La simple commande de Windows « tracert » vers ce site psb4ukr.org (chacun peut le vérifier lui-même) nous donne l’adresse finale psb4ukr.nato.int, dont nato.int est le domaine principal de l’OTAN (voir l’écran sauvegardé du tracert). Le serveur est du type étrange NATO HPWS/2.1, jamais rencontré jusqu’à présent (une négligence de la part des techniciens de l’OTAN ?), localisé en États-Unis (Dallas, Texas), l’enregistreur en est une certaine Ophelia Dingbatter (voir l’écran sauvegardé de la réponse du service WHOIS).

Chacun peut télécharger de ce site la liste complète de ces « agents pro-russes » ou bien la compléter à son gré. Qui plus est, l’application développée spécialement pour les utilisateurs actifs du site « Pacificateur » est installée aux dizaines, sinon aux centaines de milliers d’ordinateurs, de tablettes et de smartphones.

De sorte que les cibles sont désignées (dotées de leurs photos et adresses), d’autres occupations et distractions manquent à présent à l’Ukraine, tandis que l’arme ne manque point, étant à la portée de tous. Aucun risque de la part de la police ou SBU, qui cherchent toujours, ne trouvent pas (et ne trouveront sans doute jamais) des snipers de l’Euromaïdan, des tueurs d’Odessa, etc. Ils ne trouvent et n’arrêtent que leurs citoyens ayant des vues différentes de la doctrine nazie officielle, tels que le journaliste Rouslane Katsaba, qui a refusé ouvertement d’être mobilisé à la guerre au Donbass.

Mais Katsaba a eu de la chance de n’être qu’emprisonné. Ces temps trop mous d’arrestations finissent, l’ère des fusillades commence.

Après toute une série de meurtres ayant lieu du janvier au mars 2015 et masqués en suicides (à relire l’article sur AV), mi-avril (l’anniversaire du site otanien « Pacificateur » !) on observe des assassinats déjà non masqués et beaucoup plus fréquents.

Le 13 avril le site « Pacificateur » publie le « dossier » sur Oleg Kalachnikov, ex-colonel de l’armée de l’Ukraine, liquidateur de l’explosion à Tchernobyl, président et vice-président de quelques organisations publiques, député de la Rada dès 2006, membre actif du « Parti des régions ». Le 15 avril, donc le surlendemain, on le trouve mort, une balle à la tête, dans son appartement de Kiev dont l’adresse figurait bel et bien sur le site (lien en français).

Le 14 avril ce même site publie le « dossier » sur Olès Bouzina, écrivain, philosophe, journaliste qui défendait les idées du monde slave (ukrainien, biélorusse et russe), du bilinguisme en Ukraine, etc. Le 16 avril, donc… oui, oui, le surlendemain, on le fusille (quatre balles, dont l’une à la tête) en plein midi, sans se soucier des témoins multiples, à l’entrée de sa maison à Kiev (lien en français), dont l’adresse… oui, oui, certes, figurait sur le site. Avec cette notion posthume éloquente : « liquidé ».

Cela fait deux ordres données et promptement exécutés.

Mais ces mêmes jours il y a eu encore deux meurtres effectués, eux, sans être annoncés sur le site qui sème la paix. Il y a sans doute des cellules nazies locales qui agissent à son gré.

Le 15 avril on annonce l’assassinat d’Olga Moroz, la rédactrice en chef du journal « Nétéchinsky vestnik » (oblast de Khmel’nitsky) trouvée dans son appartement avec des indices d’une mort violente (lien en russe).

Enfin, le meurtre du journaliste Serguéy Soukhobok la nuit de 12 à 13 avril se serait avéré, selon des sources ukrainiennes, résultant du conflit avec ses voisins (ivres mort), qui seraient déjà arrêtés (lien en russe).

Ce qui frappe le plus dans les deux assassinats évidents des opposants, Kalachnikov et Bouzina, c’est la réaction presqu’unanime : liesse, joie méchante et menaces ou avertissements aux « suivants » (personne ne se doute qu’ils aillent s’ensuivre).

Le ton est donné par les… députés du peuple.

Voici la réaction (dans le Facebook) de Borys Filatov, député de la Rada et la main droite d’Igor Kolomoïsky : « On a buté une ordure de plus. Mon plus grand espoir est que ce soit notre attentat bandériste classique, et pas le meurtre criminel » (lien en russe).

Un autre député de la Rada, le leader du Parti radical Oleg Lyachko tourne l’assassinat de Bouzina en dérision : « Un poète de plus a péri, certainement faute aux brûlures d’estomac. Ce qu’il fallait vivre en sale porc, pour que sa mort même n’excite aucune compassion » (lien en russe).

Des menaces aux autres opposants arrivent à présent en masse : par email, par téléphone, par poste. La liste des condamnés dressée par l’OTAN, il ne reste aux nazis vaillants qu’à liquider ces « ordures ».

 

JPEG - 87.1 ko
Trace vers le site « ukrainien »
PNG - 128.3 ko
Données WHOIS du site « ukrainien »
JPEG - 63 ko
Olès Bouzina
JPEG - 43.3 ko
Borys Filatov, Facebook


82 réactions


  • Pere Plexe Pere Plexe 17 avril 2015 20:07

    Aussi sidérant que l’attitude des autorités Ukrainienne est la manière dont nos médias traitent le sujet.

    Au mieux de manière brève discrète et très modéré (Comparativement au meurtre de Nemtsov).
    Au pire en y voyant la main de ...Poutine !

  • asterix asterix 17 avril 2015 20:43

    PAIX à CES MORTS QUI ONT CRU QUE LA COEXISTENCE éTAIT POSSIBLE EN UKRAINE
    MON VOEU :
    QUE LES AUTORITéS EUROPéENNES COMPRENNENT ENFIN Où SE TROUVENT LE DROIT, L’HUMANITé ET LA JUSTICE. POUR LE MOMENT, ELLES ME DONNENT L’IMPRESSION D’ËTRE COMPLICES DE QUELQUE CHOSE QUI, EN SON TEMPS, S’EST APPELLé LA SOLUTION FINALE ENVERS LES JUIFS, LES TSIGANES ET LES HANDICAPéS MENTAUX.
    ADOLF EST RESSUSCITé à KIEV !.


    • J.MAY MAIBORODA 18 avril 2015 08:52

      @asterix


      Sans aller jusque là, il faut bien admettre que les « démocrates » de Kiev, adoubés et encensés par l’Empire et ses valets européens, parmi lesquels se distinguent nos caniches, se livrent à une répression à la fois secrète et officielle contre leurs opposants.
      Comme le remarque opportunément un autre commentateur, on les entendit pousser des clameurs fort abondamment orchestrées lors de l’affaire Nemtsov, mais les voici plutôt muets devant les crimes ici évoqués.


  • Kevin Queral Kevin Queral 17 avril 2015 23:19

    Très bon article ! Merci pour les infos !


  • wesson wesson 18 avril 2015 02:04

    Bonjour l’auteur, 

    à ces quelques morts de cette semaine (4 en fait et non 3, et vous les avez tous cités), il faut aussi peut-être ajouter les « suicidés » du parti des régions : 7 anciens ministres ou députés qui se seraient donnés la mort depuis Février...

    Clairement, l’Ukraine est partie sur une purge politique, destiné à détruire toute forme d’opposition qui serait à même de reprendre le pouvoir si le gouvernement actuel venait à s’effondrer.

    * Interdiction des communistes
    * Meurtres des membres de l’ancien parti majoritaire, le parti des régions 

    Il est clair que les mecs qui dirigent actuellement l’Ukraine ne veulent pas simplement « prendre le pognon et fuir ». Ils veulent en plus détruire totalement le pays, et s’assurer qu’après eux il n’y aura que le chaos. La stratégie Nord Américaine standard quoi.


    Sinon, sur Olès Bouzina, tous nos médias l’ont vendu comme « un journaliste pro-Russe », ce qui est totalement faux.

    Bouzina était Ukrainien jusqu’au bout des os, absolument pas pro-Russe (d’ailleurs c’est l’un des seuls pas Russophobes qui ait eu le courage de rester en Ukraine, les autres ayant dans leur majorité fui en Russie). Par contre, il était anti-Maidan - disons contre les nationalistes fascisant qui ont pris effectivement le pouvoir, et c’est ce qui lui a coûté la vie.

    On ne peut également que constater la différence de traitement de ces assassinats par notre presse : Ceux qui s’étaient rués sur Nemtsov en nous abreuvant d’éditoriaux accusateurs, soulèvent à peine un coin de paupière au 4ème assassinat d’opposant en Ukraine. 


    • J.MAY MAIBORODA 18 avril 2015 08:57

      @wesson


      N’allez surtout pas demander au « droitdel’hommiste » BHL et à la « troïka » de caniches qui mène la poitique de la France, de s’indigner, de manifester la moindre réprobation, ou de dénoncer de telles pratiques.

    • roman_garev 18 avril 2015 09:49

      @wesson : merci pour ces complements.


      À propos du nombre des morts : comme le premier meurtre de 12 avril, celui de Serguéy Soukhobok, s’est avéré dû à un conflit entre voisins, donc n’aurait pas trait aux liquidations d’opposants, je n’ai parlé que de trois autres qui constitueraient une série.
      Quant aux suicides précedents, je les ai mentionnés : 
      Après toute une série de meurtres ayant lieu du janvier au mars 2015 et masqués en suicides (à relire l’article sur AV).

      Vous avez raison de mettre en évidence cette vision misérable en noir et blanc qui s’impose un peu partout. Je n’ai pas donné de lien vers l’article sur Olès Bouzina dans la Wiki en anglais (pour ne pas dire « anglaise »), ne paru que ce 16 avril, car on l’y traite justement comme « un journaliste pro-Russe ». Par contre, l’article sur Bouzina dans la Wiki en russe (pour ne pas dire « russe »), paru en 2007, est de loin plus détaillé et impartial.
      Pour ceux qui auraient oublié (ou bien ne le sauraient jamais), l’Ukraine de nos jours (depuis le « Maïdan 2 ») n’est point la première version de l’État ukrainien nationaliste du 21me siècle. Sa première version avait lieu après le « Maïdan 1 », lorsque la première créature ukrainienne des États-Unis, Victor Iouchtchenko, a pris le pouvoir. On y entendait les mêmes louanges à Bandera, les mêmes malédictions à la Russie (quoique plutôt masquées en celles à l’URSS) et aux « occupants russes », on y voyant la même épidémie de suicides des ex-ministres et députés opposants (du Parti des régions de Victor Ianoukovitch)... La seule différence était de n’en être venu aux bombardements du Donbass.
      Donc Olès Bouzina luttait contre ce nationalisme borné. En 2009 il a proposé un projet des lois qui auraient prohibé les organisations néo-nazies (telles que l’UPA) et la propagande de nazisme.
      Lui-même il se considérait comme un Ukrainien et un Russe à la fois. Son idée fixe était l’unité des trois nations slaves (триединство) : ukrainienne (qu’il appelait « malorusse »), biélorusse et russe (« vélikorusse »). (À noter la 1re place donnée ici à la nation ukrainienne et la troisieme de la russe.)
      Un libre penseur, qui aurait pu devenir un des symboles d’une nouvelle Ukraine (la verrons-nous jamais ?), souveraine mais amie de la Russie et de la Biélorussie.
      Pour en savoir plus, à visiter son site web, très intéressant (en russe).

      Une tragédie impensable. Des ordures tuent un Homme. L’Ouest reste presque muet. Une jeune démocratie, quoi...

    • wesson wesson 20 avril 2015 04:22

      @roman_garev
      juste pour info, je n’ai pas vu cette précision dans votre papier : Kalashnikhov était l’organisateur de la manifestation qui avait eu lieu devant l’ambassade Américaine en Ukraine, qui s’était tenue quelques jours avant. Son meurtre était peut-être un message : « ne venez pas manifester devant le véritable lieu du pouvoir en Ukraine... »


    • roman_garev 20 avril 2015 09:36

      @wesson

      C’est juste, mais il n’y avait pas que ça.
      Il était largement connu que Kalachnikov était en train de préparer une démonsration à Kiev le 9 mai. Consacrée au 70me anniversaire de la victoire de l’URSS, elle aurait pu (et ce serait prévu par Kalachnikov) se transformer en une protestation contre le pouvoir actuel de Kiev.

      À noter que la veille de l’assassinat d’Oleg Kalachnikov son frère Vladimir a péri dans un accident de voiture. On aurait trouvé dans sa voiture une somme considérable.

  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 avril 2015 08:20

    On ne peut malheureusement pas agir sur le gouvernement de Kiev, mais sur ceux qui le soutiennent : les pays de l’ UE. L’UE, donc la France, a versé 1, 8 milliard d’euros (de nos impôts) d’aide à Kiev, sans aucune condition sur son usage, ni sur la présence des néo nazis dans ce gouvernement.


    L’UPR a envoyé une lettre à tous les Députés pour qu’ils déposent une motion de censure contre le gouvernement de Hollande contre son aide au gouvernement de Kiev.
    Les réponses des Députés seront publiées.

    • J.MAY MAIBORODA 18 avril 2015 09:00

      @Fifi Brind_acier



      Attendons la liste des « répondeurs ».
      Elle sera sans doute révélatrice, tant du point du vue du courant politique des auteurs que de leur quantité.

    • Martha 18 avril 2015 11:44

      @Fifi Brind_acier

       Très belle initiative de l’UPR, à la recherche de la transparence et de la vérité. Que nos élus se sentent enfin concernés par la dérive facho et criminelle dans laquelle les « européistes » nous entrainent.

       Nous nous trouvons là engagés contre notre gré dans un processus révoltant : nous avons devant nos yeux la répétition de ce qui a précédé la deuxième guerre mondiale. Nos parents nous l’ont assez dit : la guerre est arrivée parce que nous avons laissé faire.

       Internet nous donne cette force, il ne faut pas s’en priver. Ceux qui nous dirigent et qui nous mènent vers la guerre l’ont bien compris. L’UPR devrait aussi interroger les députés, de la même façon, sur ce sujet.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 avril 2015 17:32

      @MAIBORODA
      Une première réponse est venue de Mme Marie Jo Zimmerman députée UMP de Moselle, qui va en faire part à son groupe, mais le groupe, pour l’instant n’a rien répondu...


    • Dom66 Dom66 18 avril 2015 19:23

      @Fifi Brind_acier
      Bonne idée bravo UPR


  • antyreac 18 avril 2015 10:12

    Il faut voir aussi combien d’opposants terminent en geôle sous le règne de putin le criminel....


    • roman_garev 18 avril 2015 10:24

      @antyreac

      Et combien, hein ? En avez-vous un seul nom hormis Khodorkovsky, libéré depuis longtemps ? On tremble de curiosité devant vos révélations...

    • antyreac 18 avril 2015 11:34

      @tonimarus45
      Tout cela est bien relative voir peu sûr et encore faut le comparer au camp en face càd la russie qui fait bien pire dans ce domaine.....


    • Martha 18 avril 2015 11:58

      @antyreac

       Le nouvel obs et rtl, c’est un peu maigrichon comme preuves. Expliquez-nous comment vous faites pour prendre au sérieux ces propagandistes ? N’en avez-vous pas encore vu assez ?

       Un conseil, si vous êtes saint d’esprit *, un peu déductif et honnête, cherchez ailleurs vos informations.

       *Gros doute. Un troll c’est mécanique. Ca pique pour rien : la machine à coudre n’a plus de fil et il ne le voit pas.


    • antyreac 18 avril 2015 12:30

      @Martha
      En tout c’est bien plus sérieux que la presse russe pris dans son ensemble et donc les internautes d’AV font souvent références et notamment le célèbre Sputnik qui n’est qu’un organe de propagande du régime russe....


    • roman_garev 18 avril 2015 12:46

      @antyreac
      Une belle astuce démagogique : remplacer un objet (qui est traité) par un autre pour transférer des vices (réels ou prétendus) de ce deuxième au premier.

      Dans vos invectives multiples on ne trouve pas un seul mot déniant l’information de l’article que vous êtes censé de commenter.
      Parlez-nous encore de Khmers rouges, de Mao, de Salvador Allende... je ne sais plus quoi.

      Un troll écrit toujours n’importe quoi sauf ce qui se rapporte au thème traité. Il ferait mieux de griffonner sur des murs.


    • antyreac 18 avril 2015 12:54

      @roman_garev
      On dévient toujours un troll de quelqu’un qui refuse de voir certaines réalités en face comme c’est le cas dans ce fil....


    • roman_garev 18 avril 2015 13:13

      @antyreac

      Je n’ai point besoin de vos « réalités » issues directement de vos merdias pour voir ce qui se passe réélement en Russie, donc je ne refuse, ne confirme, ni commente cela.


      L’article, des fois que vous l’avez oublié, traite des assassinats en Ukraine.Je n’ai pas pu saisir votre opinion sur ces meurtres en Ukraine. C’est justement cela que vous appelez « quelqu’un qui refuse de voir certaines réalités en face ».

      Quant à vos invectives anti-russes et toujours les mêmes (plus rien d’autre à dire ?), on en a ras le bol dans chaque fil ou vous vous introduisez. On a un proberbe russe pour des disputeurs de votre espèce : « Кто про что, а вшивый про баню ». Je vous laisse à en trouver la traduction vous-même et je vous laisse une fois pour toutes à vous et à vos misérables « arguments » invariables malgré le thème. J’en ai marre de nourrir des trolls.

    • Lucide bdpif@laposte.net 18 avril 2015 13:25

      @roman_garev


      C ’est très difficile à donner un chiffre ; Dans toute les dictatures on les planque.

      On peut facilement parler de plusieurs milliers d’opposants enfermés dans les prisons russes ou dans les camps de concentration.

      Et les ocnditions de sprions russes ne sont pas comme dans nos democraties ou aux états unis. En Russie, la Torture est généralisée dans toute les prisons.

    • roman_garev 18 avril 2015 14:03

      @bdpif@laposte.net

      Je vous conseille à visiter, en tant qu’un expert, la Russie pour vous rendre compte de l’existence réélle d’une dictature là-bas.

      Vous vous êtes trompé d’époque. De nos jours, un seul disparu (d’autant plus une personne qui se serait une seule fois, par un seul mot manifestée en tant qu’un opposant de la « dictature ») ferait un ouragan dans les réseaux sociaux russes.

      De sorte que vous ne pouvez que « parler facilement » de quoi que vous vous soyez mis en tête, en vomissant vos absurdités qui ne font que rire, vu leur absence totale de fondement.

      Il ne suffit pas d’haïr qch ou qn, il faut montrer des sources de cette haine. Sinon c’est une paranoïa.

      Quant à la Torture, à visiter Guantanamo. Inoubliables, ces beaux bourreaux états-uniens de là-bas.

    • antyreac 18 avril 2015 14:07

      @roman_garev
      Le hic dans cette histoire ce que les merdias dont vous parlait se situent en Russie et pas chez nous qui n’oubliez pas est une démocratie et il n’y a pas si longtemps le 11 janvieront payé le prix fort leur indépendance


    • roman_garev 18 avril 2015 14:12

      @antyreac

      Libre à vous de visiter des sites des médias ukrainiens. Espérez-vous de n’y trouver aucune trace de ces assassinats ?

      Mais déjà même vos merdias à vous commencent à en parler, quoique entre les dents. Vous n’avez qu’à vous renseigner, ce n’est pas à moi de vous faciliter la tâche.

    • xana 18 avril 2015 14:47

      @antyreac
      Allez ouste ! A la niche !


    • antyreac 18 avril 2015 14:57

      @xana
      On a peur d’un avis différent ?


    • Lucide bdpif@laposte.net 18 avril 2015 15:21

      @roman_garev


       « De nos jours, un seul disparu (d’autant plus une personne qui se serait une seule fois, par un seul mot manifestée en tant qu’un opposant de la « dictature ») ferait un ouragan dans les réseaux sociaux russes. »

      Ha ha ha, un peu de polonium dans votre café, Roman ?

      Le simple désormais de parodier POutine sur le web est désormais interdit en Russie. La peur du pouvoir, de la police d’état, des interrogatoires et de la torture généralisée dans les prisons, voilà le lot des opposants, résistants (un peu comme contre les nazis pendant la guerre, pour trouver les mots simplistes qui vous parlent) 

      Pour Gunatanamo, vous avez raison, c’est horribre et je comprends votre indignation. C’est donc avec beaucoup plus d’indignation que vous serez estomaqué par la torture en Russie qui est partout, dans toute les prisons.




  • foofighter foofighter 18 avril 2015 10:52

    Le site en question ne semble plus accessible à cette heure.
    Un réseau de type Gladio sous l’égide de l’OTAN aurait-il continué ? Un Gladio B ou 2.0 ? Tout porte à le croire, en Ukraine en tout cas, au vu de ces nouvelles informations.


    • roman_garev 18 avril 2015 12:11

      @foofighter

      Effectivement, il a dû être bloqué par un quidam qui se serait indigné de ce soi-disant « pacificateur », en fait une base de données pour des tueurs à gages.
      À noter que ce n’était pont facile, vu sa location à Texas et son appartenance à l’OTAN. Un beau camouflet de plus aux états-uniens !

    • roman_garev 18 avril 2015 12:26

      @alinea

      Grand merci pour ce lien.

      Giulietto Chiesa est comme toujours magnifique et convaincant, et merci au traducteur en français. À envoyer à toutes les structures de l’Europe Unie.

    • Lucide bdpif@laposte.net 18 avril 2015 15:30

      @roman_garev


      « À envoyer à toutes les structures de l’Europe Unie »

      Ok, vous etes en fait un propagandiste ...

      On aimerait dire que vous pourriez etre payé par la Russie pour vos articles commentaires, mais peu possible vu l’exagération, l’agressivité, la bétise, la manipulation en plussage 10 000 que vous exercez avec zele sur le sujet Ukrainien. Inutile de dire que vous portez préjudice et donnez une mauvais image de la Russie Poutinesque. Et que personellement j’acceuille chacun de vos commentaires par de grands eclats de rire

    • roman_garev 18 avril 2015 18:58

      @bdpif@laposte.net


      Ça m’est égal. Je transmets l’info à ceux qui ont des yeux et des oreilles, mais ne savent pas le russe. Pas aux trolls.

      P.S. Le texte entier en gras, c’est peu. Fallait mettre aussi toutes les lettres en capital pour mieux faire remarquer vos idées originales.

    • Gasty Gasty 18 avril 2015 20:08

      @alinea Bonjour,

      Pour ceux qui aurait encore des doutes, voici un autre lien : http://lesakerfrancophone.net/le-prurit-nazi-en-ukraine-reveille-de-mauvais-souvenirs-en-pologne/


    • Gasty Gasty 18 avril 2015 20:11

      @alinéa Bonjour,

      Pour ceux qui auraient encore des doutes, voici un autre lien : http://lesakerfrancophone.net/le-prurit-nazi-en-ukraine-reveille-de-mauvais-souvenirs-en-pologne/


    • Martha 19 avril 2015 04:16

      @bdpif@laposte.net,

       Seriez-vous, vous aussi, un petit nazillon ?

       Kiev a sur les bras les meurtres de la place Maïdan pendant les jeux Olympiques d’hiver. Les nombreux meurtres, encore, de la maison des syndicats le 2 mai 2014 à Odessa. Plus de six mille morts dans l’Est de l’Ukraine par des tirs au gros calibre sur des civils, des Hôpitaux, des écoles, la destruction des infrastructures. La morts d’un grand nombre de conscrits (malgré eux) dans des combats imbéciles fratricides. L’attaque aérienne du vol MH17. Aucune parole (les trêves utilisées pour se refaire et ensuite re-attaquer). Des mensonges sans cesse, à tour de bras. Maintenant ces crimes politiques encore.

       En face, malgré toutes ces provocations ignobles, la retenue des Russes, l’appel à la raison et au dialogue, sans cesse. Alors qu’ils se sont faits agresser sur leur frontière, ils ont eu la sagesse de ne pas répliquer. Face aux meurtres de la clique nazie de Kiev, il ont organisé de multiples convois de camions pour secourir les populations civiles. Ils ont fait une démonstration de l’art de gagner la guerre sans combattre : est-ce cela qui vous énerve ?

       Nous avons suivi, grâce à internet, sur des sites très bien faits, chaque jour, ce qu’il s’est passé en Ukraine, nous nous sommes réjouis de la victoire méritées des résistants du Donbass. Vos éclats de rire sont diaboliques.

       L’ennui avec ces criminels imbéciles c’est qu’ils ne reconnaîtrons pas leur défaite. Ils s’enfoncent chaque jour plus dans le crime, ils ne lâcheront pas le pouvoir et ils ne cèderont sur rien : ils relanceront la guerre.


  • Jelena 18 avril 2015 12:42

    La collaboration Otan-nazi ne date pas d’aujourd’hui... Le Zagreb de 1990 ou le Kiev actuel, c’est du pareil au même. D’ailleurs le bataillon Azov qui s’est fait décimé du coté de Marioupol était principalement composé de croates, c’est dire si ces 2 peuples se ressemblent.... Autre « détail », la présidente croate actuelle a vécu prés de 20 ans aux USA et elle est membre de l’Otan.


    • roman_garev 18 avril 2015 12:51

      @Jelena - bonjour


      Au fur et à mesure que l’OTAN lève le masque, il ressemble de plus en plus à un 4me Reich, anglo-germano-saxon cette fois-ci.

    • Lucide bdpif@laposte.net 18 avril 2015 13:30

      @roman_garevuire


      C ’est surtout POutine qui donne l’impréssion d’être un nouvel Hitler.

      Expansion de la russie. Endoctrinement de la population par le nationalisme.

      Les Russes croient vraiment ce que leur dit leur médias. Que les états unis veulent détruire la Russie et qu’ils doivent s’unir autour de leur président pour résister.

      Ce n’est pas pour rien que Poutine finance les NAZIS FRANCAIS du FN.

    • roman_garev 18 avril 2015 13:41

      @bdpif@laposte.net


      Encore un troll ne parlant que de la Russie et du FN bien-aimés, malgré le fait évident que les deux n’ont aucun trait au sujet. Vous êtes de mèche avec pro-reac, restez-y. Personne autre ici ne vous soutiendra.

    • alinea alinea 18 avril 2015 13:45

      @Jelena
      Mieux vaut Hitler que le Front populaire !! pas d’OTAN à l’époque, la France, belle et éternelle !


    • mikib95, I2a mikib95, I2a 20 avril 2015 10:14

      @Jelena
      Ne pas oublier également la dimension religieuse dans cette guerre contre les orthodoxes. Le génocide des Oustachis pendant la seconde guerre mondiale sur les Serbes, les juifs et les Roms en Croatie n’aurait pas été possible sans le soutien actif (et très peu connu) de l’église catholique.
      L’OTAN n’est pas le seul acteur en jeu.


    • Jelena 20 avril 2015 12:21

      @Mikib Je sais, d’ailleurs Pavelic fut sous protection du Vatican suite à la guerre... Mais je pense qu’aujourd’hui le Vatican (lui aussi corrompu) joue un rôle mineur comparé aux multinationales & Wall Street.


  • roman_garev 18 avril 2015 13:37

    Sur ces entrefaites, Donetsk ne cesse pas de subir les bombardements de l’armée ukrainienne (enfin devenue complètement régulière), voir là vidéo datant de ce 17 avril. Un cessez-le-feu battant son plein ? Une artillerie repliée des villes ? Ou les indépendantistes qui bombardent leurs propres foyers ?


    Cette courte vidéo n’est pas sous-titrée, donc en voici la traduction :

    Enfant : Mammie, j’ai peur... (trois fois, à chaque explosion d’obus).
    Maman : N’aie pas peur, mon petit chou (idem).

    La seule promesse tenue jusque-là par Porochenko, c’est que les enfants du Donbass devraient toujours se cacher aux sous-sols. Merci, M. le Président de la nation.



  • joletaxi 18 avril 2015 14:06

    avox, la voix de la Russie éternelle et de son chef bien-aimé, Vlad 1°, formé dans les meilleures écoles, entouré de « conseillers » au passé irréprochable, et qui jamais ne se hasarderaient à s’octroyer des revenus 1000 fois supérieurs au salaire de l’ouvrier Russe
    Les Russes que l’on voit parader dans les stations les plus « in » entourés de jeunes filles superbes, visiblement là pour le bon air,sont en fait des nazis ukrainiens .
    Sur les assassinats, des merdias avancent des hypothèses que l(on a du mal à lire, tellement elles sont infâmes

    http://www.lalibre.be/actu/international/grand-nettoyage-de-printemps-a-kiev-552ffb813570fde9b2bb3da1

    Durant la révolution du Maïdan, Oleh Kalashnikoff avait dénoncé les opposants comme un « ramassis de cafards et de drogués ». Il était soupçonné d’avoir joué un rôle de premier plan dans l’organisation et le financement de bus de jeunes sportifs vers Kiev, dont la mission était de semer la terreur dans le centre-ville. Selon le député Borislav Bereza, Oleh Kalachnikoff, « aux abois financièrement », était sur le point de livrer aux juges des détails compromettants « pour ses anciens employeurs. »

    Vlad 1° ne pourrait pas être mis en cause dans de telles manoeuvres hein ?

    Comme je l’ai déjà dit, chacun est libre de choisir son camps, certains ,nostalgiques, ont choisi la sociale démocratie sous l’égide d’un homme fort, nationaliste, et pas gêné de dire qu’il a le doigt sur le bouton nucléaire si quiconque se met en travers de ses plans.
    En Allemagne, à une certaine époque, un homme fort avait mené une politique de redressement nationaliste, on en parle toujours


    • roman_garev 18 avril 2015 14:18

      @joletaxi

      En résumant votre beau texte, Kalachnikov aurait mérité cette balle à sa tête. Parfait, de telles éxécutions sont bien conformes à l’esprit de l’Europe Unie.

      Que direz-vous du poète et libre penseur Olès Bouzina ? Lui aussi serait « puni » justement ? 

    • xana 18 avril 2015 14:52

      @roman_garev
      Roman, pourquoi nourrir le troll ?
      Juste une insulte brève, pour que les commentateurs encore inexpérimentés sachent qu’ils ont affaire à un troll éventé, et surtout ne pas répondre à leurs affirmations gratuites et nauséabondes...


    • antyreac 18 avril 2015 15:00

      @xana
      Comme toi il a peur d’un avis différent.


    • roman_garev 18 avril 2015 15:04

      @xana

      Merci xana, en général je ne réponds pas aux tels personnages qui nous parlent d’une dictature en Russie sans avoir jamais mis un pied dedans ni même ne parlant pas russe pour lire des opinions diamétralement opposées qui abondent sur le Net russe.

      Mais comme ici c’est mon article à moi, je tâchais de les re-diriger sur son thème au lieu de nous résumer les racontars des merdias occidentaux. Inutile, je l’avoue. 

    • antyreac 18 avril 2015 15:09

      @roman_garev
      Encore une fois les mérdias c’est en Russie qui est une dictature et chez nous il faut parler de presse libre et indépendante...


    • xana 18 avril 2015 15:25

      @antyreac
      Et en plus il bave et chie partout ...


    • antyreac 18 avril 2015 15:28

      @xana
      Et en plus il bave et chie partout ...


    • joletaxi 18 avril 2015 15:34

      @roman_garev

      Ben si c’est Vlad 1° qui est à la base de cet « accident », je suis bien forcé de reconnaître qu’il a bien, fait,et qu’il a tout à fait raison de ne pas s’embarrasser de « détails »

      Ici, dans la dictature européenne, on a du mal à se faire aux nouvelles normes démocratiques venues de l’Est,


    • joletaxi 18 avril 2015 15:37

      @xana

      oui, oui, vous avez raison, dans une démocratie « forte », les opposants ferment leur g... ou bien ils ont droit au club med local pour quelques années, les plus en vue ont eu droit à quelques balles

      Pas étonnat que le petit père du peuple aie pu instaurer un tel régime de fous, il y a des masses de « penseurs » de gauche, prêts à n’importe quelle saloperie


    • antyreac 18 avril 2015 15:47

      @joletaxi
      Les faschos rouges d’AV ont du mal à admettre que la Russie actuelle n’est qu’une dictature agressive qui fait peu de cas de ses voisins plus faibles comme l’Ukraine par exemple


    • lsga lsga 18 avril 2015 16:23

      @antyreac

      rouge ? ces mecs ne sont pas rouges.
      Les rouges, c’est ceux qui se battent pour plus de démocratie, pour que le peuple ai le pouvoir ; pas ceux qui défendent les autocrates impérialistes.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 avril 2015 17:49

      @antyreac
      En tous cas, les Russes n’ont pas peur de vous !
      Personne n’a réussi à envahir la Russie.


    • roman_garev 18 avril 2015 19:05
      @Fifi - bonjour

      Merci pour ce lien.
      Quant aux trolls, ce texte serait trop compliqué pour leur esprit étroit et tacheté par des mouches de haine presque bestiale contre tout ce qui les dépasse.

    • roman_garev 18 avril 2015 19:10

      @Fifi Brind_acier - bonjour et merci pour ce lien.


      Oui, personne ne l’a réussi et ne le réussira jamais.
      C’est justement ce qui fait des trolls collabos baver inutilement.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 avril 2015 08:12

      @roman_garev
      Autre document intéressant, et qui aura forcément des conséquences en Ukraine.
      Comparaison du discours de Friedman et celui de Poutine, à quelques jours d’intervalle.
      « Le masque tombe et le voile se lève » sur le Saker francophone.


    • roman_garev 19 avril 2015 09:51

      @Fifi Brind_acier - Merci pour ce lien, bien instructif.

      À comparer en particulier ces aveux :
      USA :
      6 – Nous intervenons militairement dans le monde entier, nous dominons les océans et toute la terre
      7 – Nous faisons battre nos ennemis entre eux, c’est cynique mais ça marche
      8 – Les attaques préventives déstabilisent les ennemis, nous faisons ça dans toutes les guerres
      9 – Nous installons des régimes favorables à nos intérêts
      10 – Nous sommes un empire, nous ne pouvons pas nous relâcher


      Russie :
      8 – Nous voulons collaborer sur les problèmes de l’humanité, sécurité, désarmement, terrorisme, santé, drogue, crime organisé
      9 – Après la chute du mur de Berlin, on nous avait promis un gel de l’Otan, et aujourd’hui elle est partout à nos frontières, c’est un nouveau mur. Les Occidentaux ont décidé qu’ils étaient vainqueurs.
      10 – Il faut arrêter de construire de nouveaux murs et faire un monde commun humain, prospère et en sécurité.
      11 – Les sanctions économiques ne sont pas le prix que nous payons pour la Crimée, mais pour notre volonté d’exister en tant que nation et civilisation libre

  • Dom66 Dom66 18 avril 2015 19:30

    Très bon article qui encore une fois hélas démontre le comportement des nazis de Kiev, et le silence de nos merdias, et dirigeants de l’UE.

    .Hélas, aussi que, là, aussi les sigles nazi et croix gammées n’offusque pas grand monde.

    Comme c’est inévitable, que d’un jour à l’autre les combats vont reprendre, alors qu’ils reprennent et que l’Ukraine soit une bonne fois pour toute nettoyé de ces fachos.

          


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 avril 2015 21:15

      @Dom66
      Je ne vois pas bien la différence entre ces néo nazis à Kiev, et ces abrutis d’islamistes de Daesh.
      Des mercenaires qui font le sale boulot.


    • roman_garev 20 avril 2015 09:49

      @Fifi Brind_acier


      Ils ont encore un trait commun : ils adorent massacrer les gens civils qui n’ont pas d’armes et ne peuvent pas se défendre.

  • Pchetchkov 18 avril 2015 20:02

    Article tout à fait objectif de Roman Garev qui donne des indications précises sur les sources dont il a disposé, et qu’il est aisé de vérifier. 

    Certains commentaires hostiles manifestent une perte de tout sens des réalités :

    - réalité de la présence de groupes extrémistes se réclamant ouvertement de l’idéologie nazie,

    - réalité des assassinats et d’un climat de terreur en Ukraine,

    - réalité de la politique occidentale qui, depuis toujours, s’est efforcée par tous les moyens de détacher l’Ukraine de la Russie, alors que la Russie et l’Ukraine, pendant des siècles, n’ont été qu’un seul et même pays.

    Aveuglement, ignorance de l’histoire, mais aussi, perte de toute référence morale, car enfin, comment peut-on justifier les crimes commis contre des journalistes, contre des dirigeants politiques, contre une population civile au seul motif qu’il s’agit d’une population russe ?

    Les Russes de l’Est de l’Ukraine n’ont envahi personne, ils sont chez eux, et pourtant, ils ne sont pas traités comme des citoyens ukrainiens ordinaires, mais comme des « occupants » qu’il faudrait chasser du pays. Il suffit de lire les déclarations des nationalistes ukrainiens pour le constater, ce n’est pas de la propagande russe.

    La guerre froide a pris fin avec la disparition de l’URSS en 1991, il n’y a plus de conflit idéologique, tous, à Moscou, à Washington, à Bruxelles, se réclament à présent d’un système libéral et capitaliste, mais à la confrontation idéologique a succédé une nouvelle lutte, une lutte pour l’hégémonie mondiale.

    Dans son discours sur l’état de l’Union (que l’on peut consulter sur le site officiel de la Maison Blanche), Obama a du reste déclaré de façon on ne peut plus claire : « ... la question n’est pas de savoir si l’Amérique doit diriger le monde, mais comment elle doit le faire ... »

    La guerre qui se déroule en Ukraine n’est pas une guerre entre Russes et Ukrainiens, elle concerne un petit nombre d’extrémistes, mais pour l’essentiel, c’est une guerre de l’Amérique pour la domination du monde. Contrairement à ce que peuvent penser les détracteurs de Poutine, la Russie se défend très mal, elle fait preuve d’une certaine passivité et d’une certaine mollesse, elle réagit mollement aux sanctions, elle s’étonne de l’envoi par les Américains de troupes en Ukraine, et du non-respect des accords de Minsk, alors même que les USA ne sont pas même partie à ces accords.

    Poutine qui vient notamment de déclarer qu’il ne sera demandé aucune pénalité à la France pour la non-livraison des navires « Mistral », essaie en fait de pratiquer une politique d’appeasement, coincé qu’il est entre les oligarques qui continuent de piller le pays, une partie pro-occidentale de l’opinion publique, et une autre partie de la population qui s’étonne des atermoiements et de la quasi-absence de réplique du pouvoir face aux sanctions prises, - de quel droit -, par les Occidentaux à l’égard de la Russie.

    On sait à quoi ont conduit, à une autre époque, les politiques d’appeasement.

    Dans ce contexte sombre, la seule lueur d’espoir vient de la population elle-même qui, en Russie comme en Ukraine, n’aspire qu’à la paix, qui est victime d’affrontements dont elle ne comprend pas le sens, et qui saura peut-être se débarrasser un jour des extrémistes qui influent si fortement sur la politique de Kiev.


    • antyreac 18 avril 2015 21:05

      @Pchetchkov
      Des habituelles absurdités émanant de collabos de putin le criminel

      Elles se résument à tout simplement nier l’évidence ,la réalité voir transformer cette réalité et la mettre sur le dos de l’Occident,.
      Ces collabos sont des lâches de la pire espèce ceux qui refusent sa propre identité....

    • roman_garev 18 avril 2015 21:16

      @Pchetchkov - bonjour et merci pour votre commentaire profond et équilibré.


      Je suis tout à fait d’accord avec vous, y compris votre critique, bien juste, de la politique d’apaisement menée actuellement par la Russie.

      Reste à espérer que cette politique qui paraît vraiment plutôt molle (mais pas quand même comparable avec celles, poltronnes et traîtresses, de ses deux prédécesseurs, Gorbatchev et Eltsine, qui ont trahi et cédé à l’impérialisme impitoyable de l’Oncle Sam tout ce qu’ils ont pu trahir et céder) serait une sorte de stratagème. La Russie a besoin d’un laps de temps pour mettre ses forces armées en état vraiment (et pas prétendu) suffisant pour combattre toute agression.

      Quant à ce pauvre millier des paras anglo-saxons venus se promener en Ukraine, pas la peine de les prendre au sérieux. Une sorte de boîte de soldats de plomb qui ne font que rire. Une agression véritable, si les états-uniens s’y décident, serait bloquée tout simplement par une fermeture du ciel au-dessus et autour l’Ukraine (car les moyens anti-aériens russes le permettent déjà à présent), après laquelle la chute de la junte de Kiev ne prendrait que deux ou trois jours.

      Évidemment, la Russie ne voudrait en aucun cas se produire en tant qu’un agresseur. De sorte que cette politique « molle » (je dirais plutôt « douce ») pourrait provoquer cette agression (contre un ennemi faisant mine d’un indécis) de la part des faucons de Pentagone plutôt débiles.

    • antyreac 18 avril 2015 21:33

      @roman_garev
      Il viendra un moment ou l’armée Ukrainienne sera prête pour donner un poing dans la figure de l’agresseur russe et lui faira payer toutes les humiliations subies par le peuple ukrainien Et ce moment viendra plutôt que prévu.


    • roman_garev 19 avril 2015 00:50

      @Dom66


      Merci pour ce lien. (La 1re vidéo n’existe plus.)

      Côté Russie, l’état d’esprits y paraît être reproduit juste. Mais ce qui m’accable, c’est que les sociétés d’Occident ne s’en douteraient guère (« le train occidental fonce les yeux fermés »). Si c’est vraiment le cas, il est grand temps de les rouvrir.

    • roman_garev 19 avril 2015 01:15

      @Dom66


      Cependant je viens d’apercevoir dans ce texte une impropriété de traduction, qui, à première vue, peur paraître minime, mais en fait ne l’est guère.

      La devise nationale « Русские не сдаются » y est traduit comme « Les Russes ne capituleront pas ». Le futur du verbe laisse sous-entendre un avertissement, une promesse ou même une vantardise.

      Tandis que la bonne traduction est « Les Russes ne capitulent pas ». Une constatation simple, mais ferme, fondée sur les attaques subies, mais toutes repoussées durant des siècles.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 avril 2015 08:26

      @Pchetchkov
      Merci pour votre commentaire, à l’exception « de la mollesse » des réactions russes.
      Profitant de la baisse du rouble et des actions russes, le Kremlin a raflé en quelques jours les actions pétrolières & gazières sur le marché, pour les rapatrier en Russie.

      En face d’adeptes des jeux vidéos, les Russes utilisent les enseignements de la guerre de Sun Tzu :
      « Gagner la guerre sans combattre » Partie 1
      « Gagner la guerre sans combattre » Partie 2
      Poutine vient par exemple, d’obtenir le mouillage de sa flotte militaire à Chypre... , qui fait partie de l’ Union européenne. Et des discussions sont en cours aussi pour l’achat de ports grecs...


      Vu le boxon que laissent les USA derrière eux après chacune de leurs interventions militaires, je ne suis pas persuadée que la méthode russe soit si mauvaise au final que cela...

      Poutine attaque ailleurs que là où il est attendu : la Russie va livrer à l’ Iran des S300.


    • Dom66 Dom66 19 avril 2015 11:39

      @roman_garev

      Merci pour la petite mise au point.

      Autre chose, j’ai écouté la conférence de presse de Poutine….super

      et vidéo en cadeau

      https://www.youtube.com/watch?v=GRzpZJ4UYV0

      Bonne journée



    • wesson wesson 20 avril 2015 04:18

      @Pchetchkov
      Globalement d’accord avec votre propos, à quelques détails : 


      * la mollesse de Poutine : Non, mais la Russie se rappelle très bien de l’Afghanistan. La Russie est un pays énorme et sous-peuplé, il ne peut se permettre d’envoyer des troupes à l’extérieur (ça me fait d’ailleurs bien rire d’entendre couiner les pays Baltes sur une invasion Russe, il va s’en passer de l’eau sous les ponts avant que ça arrive). Une intervention réelle et d’envergure serait catastrophique, et en admettant qu’elle soit victorieuse (ce qui n’est à mon avis pas du tout aussi évident que cela), la gestion de la dénazification du pays incomberait aux Russes. Pour un pays de 40 millions d’habitant (encore), ça promet d’être long, douloureux, et très *très* cher. Les Russes préfèrent laisser la petite note aux Européens, de toute manière ils ont ce qu’ils voulaient, la Crimée.

      Pour moi, c’est une erreur de croire que le Kremlin va s’impliquer plus en Ukraine que au delà de quelques efforts diplomatiques et appels à la paix. Ils feront que dalle, à moins que ça tourne au carnage impossible à planquer. Et franchement je pense que c’est la meilleure stratégie : Les Ukrainiens se sont mis dans cette mouise tout seul, c’est également seuls qu’ils devront s’en sortir, et oui, ceux qui ont pris le pouvoir ne vont pas eux faire l’économie d’une guerre civile et de ruiner le pays avant de partir, mais Moscou n’y peut rien, en tout cas rien de bien en y envoyant l’armée.

      * Sur les Mistral, Poutine a dit qu’il ne demanderait pas de pénalités « excessives », ce qui en langage clair veut bel et bien dire que des pénalités seront demandés, et qu’elles seront négociées. Je croit pouvoir deviner d’ailleurs l’évolution de ce dossier : Tant qu’il y aura la situation en Ukraine, la France ne pourra pas livrer au risque de briser « l’unité Européenne ». Bref, comme le Merdier est appelé à durer pour plusieurs années, la Russie va traîner la France dans les procédures arbitrales, et se fera un plaisir de faire durer, et que ça nous coûte cher. Bref la France va sortir le chéquier, rembourser, casquer des pénalités « pas excessives » que Hollande va négocier dans les jours qui viennent, et transformer ces 2 bateaux en poulailler, vu que pour les revendre à quelqu’un d’autre il faut l’accord des Russes qui en avaient fabriqué une partie. 

      En tout cas sur le coup la France s’est totalement ridiculisée. Les négociations, c’est avant de signer un contrat. Et si on négocie à la livraison et après paiement, ça s’appelle plus des négociations, mais de la magouille.

      Sur les contre-sanctions Russes, elles sont très effectives dans les domaines ciblés, mais c’est aussi le rôle de nos médias d’en minimiser la portée et les effets. Mais elles ont bel et bien une efficacité, et surtout elles sont calculées pour s’installer dans la durée : La Russie réoriente son économie afin de moins dépendre économiquement parlant de l’Europe. De son coté, l’Europe compte toujours vendre ses produits en Russie. Le but des sanctions est différent : du coté Européen c’est pour essayer de forcer la main, mais sans réellement avoir les moyens de le faire.



  • izarn izarn 19 avril 2015 17:17

    Il faut voir qu’a Kiev ça tourne mal, ça sent la débacle...
    Eliminer les traitres...On se croirait dans le Bunker de Hitler à Berlin en Mai 1945...
    En arriver à ça démontre un régime déja mort....
    Les rales mortels de nazillons en déroute, démolis par Novorossia....
    La haine du nazi en train de crever...
    C’est pas beau à voir.


  • roman_garev 20 avril 2015 10:42

    Une vidéo très intéressante de 1992 (lien vers Youtube) vient d’être publiée pour la première fois (ce 8 avril) sur Facebook par un certain Boris Vladimirsky sous le titre « Quelque chose de risqué ».

    Ici Joseph Brodsky (poète expulsé d’URSS en 1972, prix Nobel de littérature en 1987, mort en 1996 à 55 ans) lit son poème « Sur l’indépendance de l’Ukraine » le soir du 30 octobre 1992, dans le Centre de communauté juif de Palo Alto (California, USA), devant un millier de spectateurs.

    Pendant vingt ans, depuis la première publication de ce poème en 1994, on en avait assidûment démenti la paternité de Brodsky, tel ce poème paraissait répugnant. Maintenant on en a une preuve irréfutable.

    Impossible (et dégoûtant pour moi) d’essayer de traduire cela en français. Pour ceux qui maitrisent le russe, voici son texte (avec des commentaires de Naoum Sagalovsky).

    Il faut avouer que le poète aurait en quelque sorte prévu la tragédie de l’Ukraine que nous sommes en train d’observer. 


  • BA 20 avril 2015 12:02

    Sur le site lecontrarien.com, Charles SANNAT écrit :

    Celui qui va vous parler de l’empire américain, c’est George Friedman, fondateur et PDG de Stratfor qui est une société « privée » américaine que l’on pourra qualifier de très proche de la CIA pour rester sobre.

    Je vous invite donc à prendre moins de 12 minutes de votre temps quand vous le pourrez pour comprendre la stratégie de l’Empire. C’est un empire qui n’est pas sympathique, pas parce qu’il est méchant en soi, mais parce qu’il ne regarde que ses propres intérêts. Or leurs intérêts et les nôtres, souvent similaires, peuvent aussi être divergents.

    Ces divergences et les conséquences de ces divergences font peser sur notre pays, la France, des risques considérables, que vous pouvez voir par exemple dans l’affaire des navires Mistral devant être vendus à la Russie, ou de façon plus générale des tensions avec la Russie qui n’est en aucun cas notre ennemi mais le rival des Américains.

    Les conséquences de ces divergences sont également économiques avec la crise de l’euro, le système financier, boursier et monétaire avant tout dominé par l’Empire qui s’en sert comme d’une arme de soumission des peuples et des nations, non pas pour votre bien… mais pour son propre profit.

    C’est exactement cela qu’explique George Friedman. Il n’y a pas à lui en vouloir pour la simple raison qu’il agit en tant qu’américain pour favoriser les intérêts américains, et maintenir la domination américaine.

    Le problème n’est pas tant les Américains que nous-mêmes. À nous d’agir en tant que Français pour sauvegarder les intérêts français.

    Il n’y a, dans mes propos, pas plus de racisme que d’anti-américanisme primaire, il n’y a que du bon sens et une idée aussi vieille que celle de Machiavel dans Le Prince… la raison d’État et l’idée que l’on se fait des intérêts supérieurs de notre nation et de l’Europe qui nous entoure.

    La vidéo dure 11 minutes 19 :

    https://www.youtube.com/watch?v=qM8nYBnlBmU


Réagir