mardi 16 novembre 2021 - par Elric Menescire

La COP26, ou l’art du déni planétaire

"Parler de ses peines, c'est déjà se consoler"

-Camus

Récit officiel

La COP26 s'est tenue à Glasgow du 31 octobre au 12 novembre derniers. Cette grande messe sur les changements climatiques devait être, n’en doutons pas un seul instant, comme les précédentes, "un grand succès".

Les dirigeants des principaux pays industrialisés, comme ceux des autres (dits « en voie de développement »), devaient y réaffirmer les objectifs d’un accord ambitieux, en ce sens qu’il constituait sans doute, une des dernières « fenêtres de tir » possibles pour atteindre un réchauffement global dans les limites du soutenable, c’est-à-dire +1,5°.

En effet, au-delà de cette limite, les milliers de scientifiques du monde entier, qui travaillent pour le GIEC, sont formels : les sociétés humaines seront de moins en moins capables de supporter les changements qui s’annoncent.

Entendons-nous bien : à moins de remettre cause les résultats de la totalité de plus de 4000 études compilées par des centaines de scientifiques sur les cinq continents, le réchauffement climatique est aujourd’hui une réalité. A moins d’accuser ces milliers de scientifiques de collusion, de lobbying, et de les accuser de produire tous, de fausses preuves… à moins de nier la multiplication des évènements climatiques extrêmes à laquelle nous assistons ces dernières années, ou mieux : à moins de refuser de constater que les forêts sont aujourd’hui très silencieuses (plus de 40% des espèces d’oiseaux ayant tout bonnement disparu), que la pollution est extrême, que ce soit dans les océans, dans l’air, sur terre… il est tout à fait normal, voire sain d’esprit même, d’essayer de sauver ce qui peut encore l’être. C’est-à-dire d’essayer de limiter par tous les moyens les émissions de gaz à effet de serre, émission qui depuis la COP1, ont bondi de…+40%. Et qui sont responsables du réchauffement climatique global (+1,09° à ce jour, par rapport au début de l’ère industrielle en 1850).

Or, à partir de +2° de réchauffement global, c’est une grande partie de l’agriculture intensive qui est remise en cause. Rappelons que +2 degrés, cela équivaut à des écarts de températures localisés bien supérieurs à cette moyenne … cela peut conduire à +6,7 voire 10 degrés au-dessus des normales saisonnières sur les terres émergées, plus sujettes aux variations extrêmes de températures.

L’enjeu est donc évident : comment faire pousser de quoi nourrir huit milliards d’êtres humains, si la majorité des cultures subit des étés à plus de 45 degrés plusieurs fois d’affilée, ou des automnes tellement pluvieux que le mildiou prolifère sans limites et détruit un gros pourcentage de récoltes, à l’image de ce que le nord de la France a vécu cet automne ? Sans parler qu’il s’agit également de limiter les impacts actuels : avec 1,09° de réchauffement à ce jour, de nombreux pays subissent déjà les conséquences dramatiques d’une utilisation des énergies fossiles dont ils ne sont majoritairement pas responsables. Les plus gros pollueurs que sont les USA, l’UE ou encore la Chine, ne sont pas ceux qui subissent des inondations dévastatrices comme au Bangladesh, une famine climatique comme à Madagascar l’été dernier, ou encore des submersions côtières comme sur les îles Vanuatu, la Barbade, les micro-états de Polynésie, qui commencent à produire les premiers réfugiés climatiques de l’histoire. Tous ces états comptent sur la COP (comptaient ?) pour mettre en place un mécanisme d’indemnisation et d’amortissement de ces conséquences dramatiques, indemnisation qui devrait être financée à hauteur de 100 milliards par les pays riches, pour être juste et efficace.

Et heureusement, la volonté semblait être là : plusieurs pays industrialisés devaient enfin se saisir de ce « défi », à la hauteur des enjeux qu’il représente. Ne serait-ce que capitalistiquement parlant, ne rien faire coûterait beaucoup, beaucoup plus cher que de transformer notre économie, et de la rendre plus « durable », plus « verte » et plus « responsable ».

Et les projets mis en avant lors de cette Cop20 ne manquaient pas : les entreprises se sont saisies de ces opportunités que représente le capitalisme vert, à visage humain et écologique.

De Renault qui présentait, en partenariat avec une société de téléphonie mobile, une formule 1 électrique, en passant par la première entreprise industrielle qui produira en masse de la viande synthétique, sans oublier l’avion électrique produit par Rolls-Royce, ou la chaine de supermarcéhs Saintburys, un des plus gros utilisateurs de plastique au monde, qui se met aux « petits gestes pour sauver la planète », partout, partout sur les stands de cette COP21, le capitalisme s'était mis au vert.

Car oui, la COP c’est un peu comme le festival de Cannes : il y a le « in », sous les paillettes et les caméras (ici, le sommet des dirigeants qui prétendent se battre, comme notre président, au quotidien pour le climat, et qui vont tenter d’arracher, comme Fabius et Hollande à l’époque, un accord historique et des engagements fermes) et le « off », comme sur la croisette et dans les « parties » réservées aux VIPs et aux moins VIPs, c’est-à-dire ici à Glasgow et aux alentours, une multitude de salons, de conférences, d’entreprises qui viennent proposer leur business model repensé, pour faire face à l’immense opportunité défi que constitue la transition écologique.

 

Récit officieux

La crise du Covid a montré la voie : -5% d’émissions de gaz à effet de serre en deux mois de confinement pour les pays industrialisés. Soit, selon Jancovici, l’effort que la société devrait fournir, chaque année et jusqu’en 2040, pour que nous ayons une chance de ne pas atteindre les +2 degrés de réchauffement. Car les +1,5°, on peut déjà les oublier. Le CO2 ayant une durée de vie dans l’atmosphère de plus de 40 ans, nous subissons en fait le réchauffement de celui libéré en…1980.

Ce qui veut bien sûr dire que même si nous arrêtions instantanément toute utilisation d’énergie fossile (pétrole, gaz, charbon…soit au bas mot 80 à 95% de nos utilisations et besoins), il faudrait que nous attendions 2060 pour commencer à en voir les effets positifs.

Ca n’est pas moi qui le dit mais Jancovici et ses copains : je sais je sais, c’est un lobbyiste, un vendu, tout comme ses comparses, ici l’expert du pétrole (Auzanneau), là celui ddes systèmes sociaux et environnementaux (Mignerot), et tous les autres qui font partie du Shift Project. Oui oui je suis également au courant : le shift Project c’est d’abord une entreprise, assez rentable il faut le dire, qui vend du conseil en stratégie environnementale aux entreprises, pour négocier au mieux la transition écologique.

De ce fait, et même si les gugusses du Shift Project sont tous des experts reconnus internationalement dans leur domaine (ingénieurs, consultants, physiciens, etc.), ils font quand même leur beurre sur la supposée transition écologique, alors qu’eux-mêmes avouent qu’elle sera sans doute extrêmement difficile, voire impossible à réaliser dans les conditions actuelles (voir le premier paragraphe, où je parlais de l’inertie du CO2 évoquée par Jancovici dans ses innombrables conférences).

Pire même : le Shift Project a déjà conseillé plusieurs fois les gouvernements passés et actuel –il avait même fait une conférence à l’Elysée en 2017, devant Edouard Philippe alors premier ministre.

Où veux-je donc en venir ? Au fait que toutes ces données sont connues, tous les constats sont faits, toutes les alertes posées depuis des années. Nos dirigeants savent, ils ont l’info : il y a comme un petit problème avec le climat actuel, et ce « petit problème », en l’absence de mesures fortes et déterminées, coordonnées internationalement, deviendra dans quelques années un gros problème. Très gros.

Et ils ont le même réflexe, au fond, que beaucoup de gens ici et ailleurs : nous sommes toujours dans la phase du déni. Je voulais vous épargner les fameuses 5 étapes du deuil théorisées par Kübler-Ross –mais finalement, je me suis dit que c’était toujours aussi parlant d’en remettre une couche.

 

Déni de réalité

Donc, cette psychiatre renommée a théorisé que tout être humain, lorsqu’il est confronté à un deuil, va passer par cinq étapes : d’abord le déni, puis une fois passé le déni et devant le fait accompli survient la colère, après celle-ci le marchandage, puis arrive la dépression et pour finir survient l’acceptation. Notons que ces phases successives sont nécessaires à la personne pour aller de l’avant : combien restent bloquées à l’une d’entre elles, et n’arrivent pas à s’en extirper, mettant de fait leur vie entre parenthèses ? Le fait de faire son deuil (et donc de pouvoir passer à autre chose) implique d’en arriver à l’accepter…ultime étape d’un processus long et souvent douloureux, mais nécessaire pour aller de l’avant.

Et c’est bien ça le hic, en ce qui concerne le problème qui nous préoccupe : la grande majorité des dirigeants, comme des patrons, comme des actionnaires, comme des citoyens, vit aujourd’hui dans le déni du changement climatique, et refuse de faire son deuil de la société de marché, de l’abondance qui va avec, et du business as usual qui les a vu se gaver sans contraintes durant des décennies.

C’est dur d’être toxico : l’addiction, par sa nature même, est toujours de plus en plus forte, et, sans un véritable coup de pied au cul, c’est rarement possible de s’en sortir à la seule force d’une volonté qu’on n’a pas vraiment…

Le « résultat » de cette COP en est le plus parfait exemple : déjà qu’à l’époque de la mythique COP21, « grand succès » selon le Grand Maître de Cérémonie qui l’avait présidé (Laurent « Al nosra fait du bon boulot » Fabius), la majorité des états pollueurs avait signé un texte qu’ils ont ensuite tout simplement jeté aux chiottes, alors que penser de celle-ci, qui a carrément été torpillée à la toute dernière minute, sur le peu d’avancées qu’elle contenait ?

Exit tout ce qui était gênant, dans un texte déjà aussi fade et mou qu’un plat de navets un lendemain de cuite au whisky frelaté : promesses de sorties des énergies fossiles affaiblies voire supprimées, gros doigt d’honneur aux habitants des micro états du pacifique ou d’ailleurs qui ont déjà les pieds dans l’eau, via l’abandon du mécanisme de « pertes et dommages » qui aurait permis de limiter la casse, et, pire que tout, mise en place d’un énième « marché carbone »…

Là où ce vers quoi il faudrait tendre serait tout, sauf mettre encore plus de carbone dans l’atmosphère, les gouvernements, vendus au capitalisme et au dieu pognon le plus décomplexé, ne font que ce qu’ils savent faire : voir un « marché » dans ce qui s’annonce comme un désastre, en octroyant à des acteurs bien connus et identifiés (soit une cinquantaine de multinationales qui sont responsables de 70% des émissions) l’autorisation d’acheter des droits à polluer davantage sur un « marché » qui a déjà démontré son inutilité. Alors que tout le monde sait pertinemment que la seule et unique solution, serait de les contraindre politiquement, via l’adoption de lois et règlements internationaux, à transformer, voire arrêter leur activité néfaste. Ce qui implique, bien sûr, un changement de paradigme : abandonner le culte du dieu profit, ce qui n’est manifestement absolument pas négociable, alors que « le désastre est à nos portes », pour reprendre l’expression du secrétaire général de l’ONU.

Autre fait intéressant : la fameuse « compensation carbone ».

Vous avez tous et toutes dû remarquer, en bas de la page d’accueil de votre moteur de recherche favori, la petite phrase bien sympathique : « neutre en carbone depuis 2007 ». Ohh la belle enc.lerie que voilà. Qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire, concrètement ?

Tout simplement qu’on va appliquer à toute l’activité d’une entreprise, ou même d’un pays, un savant calcul concocté par une bande de crânes d’œuf qui n’ont jamais mis un pied en forêt, pour quantifier combien de carbone rejette dans l’atmosphère cette entreprise, ou ce pays. Et, une fois le calcul fait, planter autant d’arbres que nécessaire pour « compenser », grâce à un deuxième calcul tout aussi con que le premier, tout ce CO2 injecté dans l’atmosphère par l’activité en question. « Compenser » ici veut simplement dire « l’arbre va absorber gentiment le carbone que je balance en continu dans l’atmosphère ».

Sérieusement ? Ils y croient, à cette fable ?

Au fait, un arbre, il met combien de temps à pousser, pour atteindre sa taille adulte, et arriver, lui et tout son écosystème autour, à absorber ne serait-ce que ce que ces crânes d’œufs qui n’ont jamais mis un pied en forêt estiment qu’il peut absorber immédiatement, dès qu’il est planté ?

Je dis « tout son écosystème autour » parce que, à moins de nier (encore une fois) les études sérieuses qui le prouvent, le fait est que c’est la forêt dans son ensemble, qui a un effet régulateur de CO2 atmosphérique –via l’humus, les plantes au sol, la croissance des rhizomes souterrains en symbiose avec le réseau d’arbres autour, la micro évaporation qui permet à la forêt de maintenir son micro climat et de générer des précipitations, etc etc. Pas juste un arbre qui serait planté à côté d’un autre arbre, en file indienne, comme cela se fait actuellement sur des surfaces grandes comme trois fois la France en Inde par exemple justement, surfaces d’où on expulse par la force des tribus autochtones pour en raser la forêt primaire, et y planter des rangées d’arbres exotiques qui sur le papier « compenseront » des émissions qu’on a calculées sur un coin de table…émissions qui bien sûr arrivent dans l’atmosphère et y restent longtemps, et se stockent à l’existant pour plusieurs décennies, souvenez-vous ce que disait JC Jancovici…

Un organisme vivant en somme, la forêt : pas une simple plantation d’arbres comme les capitalistes les adorent. Vos « compensations carbone », Google comme les autres, c’est juste de la poudre aux yeux : vous ne compensez rien, vous détruisez et artificialisez les sols au prétexte de continuer à construire toujours plus de data centers extrêmement énergivores et climaticides.

 

La réalité est là : ce jeu est hypocrite, et le fait que les multinationales le jouent est assez logique. Elles font ce qu’elles savent faire : du profit, et le maquillage qui va avec pour déculpabiliser un consommateur qu’on estime toujours de plus en plus bête, inapte à saisir les enjeux de, non pas augmenter sa consommation, mais bien de la réduire.

Ce qui est plus criminel encore, c’est que les soi-disant « élus du peuple » jouent également ce jeu.

En refusant de prendre les mesures qui s’imposent dès maintenant, ils sont véritablement coupables de futur crime contre l’Humanité qui arrive à grands pas.

Mais qu’importe : ils s’en foutent.

 

Le crime en marche, contre l’Humanité

Peu leur chaut que des milliers de scientifiques indépendants de tout lobby ou entreprise, dont plusieurs prix Nobel, aient publié plusieurs milliers d’articles de recherche étayés, dans des revues à comité de lecture, validées par leurs pairs, pour alerter sur le fait que si l’on continue comme cela, d’ici 2050 l’agriculture humaine ne sera plus en mesure de nourrir huit milliards d’êtres humains ; et avec un réchauffement estimé à +2.4° d’ici quelques décennies si on continue sur la trajectoire actuelle, c’est juste la fin de notre civilisation.

Après eux le déluge. Il est frappant de constater que tous ces gouvernants, qui devraient, qui pourraient faire quelque chose, ne font qu’une seule chose : agiter les bras devant les caméras en prononçant de belles paroles, pour s’en retourner chez eux signer des accords de libre-échange international par ci, une prolongation du glyphosate par-là, la prolifération du nucléaire à côté, ou l’ouverture de nouvelles centrales à charbon de l’autre, tout en réprimant férocement les militants pour le climat qui essaient de limiter la casse comme ils le peuvent.

Faut-il comprendre que pour en arriver à ce niveau, soit il s’agit de perversité la plus absolue (ce qui, dans le cas d’un macron, est tellement évident que ça crève les yeux aussi facilement qu’un LBD), soit, si on applique la théorie du rasoir d’Ockham -l’explication la plus simple étant très souvent la bonne-, mais aussi et avant tout de … déni ?

Et nous retombons donc sur la première phase des cinq étapes du deuil évoquée plus haut.

Première phase : le déni. « Le réchauffement n’existe pas » pour les uns, ou mieux encore « si si, il existe », mais « on peut très bien s’en accommoder, voire le transformer en opportunité ». Opportunité de quoi ? Ben…de continuer comme avant, pardi ! D’en faire du business as usual.

Donc, si je traduis : il existe ce réchauffement, mais il n’est pas si grave que ce que les scientifiques du GIEC le disent, puisqu’on peut continuer comme avant. Si c’est pas du déni, je ne sais plus ce que c’est.

Ainsi, pour prendre un exemple très simple : la multinationale du pétrole Total.

Fleuron français de l’énergie carbonée, avec, un bénéfice net record cette année de plus de 4,6 milliards de dollars. Un cadre assez haut placé dans l’entreprise le confirme, et le fait est connu : Total désire se mettre « au vert ». Diversifier ses sources d’approvisionnement, dans un monde où l’Agence Internationale de l’Energie Atomique, l’AIEA (pas exactement une bande de trotskystes) vient d’avouer que le pic d’extraction pétrolier était bien en 2008, et que le déclin de la production commencera dès 2025, cela ne suffira plus. Total se met donc au vert : transformation d’unités de raffinerie en unités de conversion aux agrocarburants, mais aussi et surtout achats de barrages hydroélectriques tous azimuts, et virage au tout électrique prévu pour 2030. Oui, vous lisez bien : plus aucune station-service parisienne gérée par Total ne proposera d’essence d’ici 2025, pour étendre la mesure au reste du pays en 2030.

Le plan du gouvernement de notre « champion du climat » est d’ailleurs éloquent : nous faire tous passer à l’électrique d’ici 2035 grand max. A mettre en relation avec son discours de subventionnement de l’énergie nucléaire à l’horizon 2030. Peu lui importe à lui comme à Total d’ailleurs, que les réserves de combustible nucléaire viendront à s’épuiser peu après également (2040 selon les prévisions), sans parler du fait que des soldats français devront aller se faire tuer pour le chercher, sous couvert de « démocratie », comme au Mali ou ailleurs –les mines d’uranium sous le contrôle d’Areva au Niger remercient les soldats de l’opération Barkhane, et les contribuables qui les financent, c’est-à-dire nous, vous, le pékin français moyen quoi.

Peu leur importe également qu’une bagnole, ça n’est pas juste ce qui sort (ou pas, dans ce cas précis) du pot d’échappement : c’est aussi le plastique de son tableau de bord et de ses kilomètres de câbles (du pétrole) qui la constituent, l’acier de sa carcasse (fondu avec…du pétrole), les centaines minerais de terres plus ou moins rares qui jalonnent toute son électronique (extraits avec des machines bouffant des quantités industrielles de…vous savez-quoi). Sans parler du lithium des batteries, élément-clé du processus : avec les réserves actuelles (quelques mines possédées par quelques pays), et même avec celles estimées encore en sous-sol (coucou la Corée du Nord, un jour prochain c’est évident qu’on essaiera d’exporter la démocratie chez vous aussi, Kim jong Un ou pas), impossible de convertir le parc actuel de véhicules thermiques en entier à l’électrique. Le lithium n’étant en plus pas ou mal recyclable, c’est l’épuisement assuré en quelques années.

La vraie question que devraient donc se poser tous les activistes du climat, aussi bien que les citoyens concernés par le fait de voir leur vie se finir, d’ici une vingtaine d’années grand maximum, dans de grandes souffrances du fait de grandes pénuries et de grandes déstabilisations amenant des perturbations majeures dans notre société de l’abondance (coucou les pénuries ! vous les voyez arriver ou pas encore ?), cette vraie question n’est pas : mais pourquoi ne font-ils toujours rien, tout en prétendant qu’ils ont saisi l’ampleur du problème ? Mais plutôt : arriveront-ils à sortir du déni avant qu’il ne soit trop tard pour nous tous, et si non, que devons-nous faire nous, citoyens, maintenant, pour en sortir ? Pas demain : maintenant.

Politique des petits gestes et grande misère politique

On sait que la politique du colibri (« moi aussi je fais ma part », « les petits gestes du quotidien » et patati et patata) est aujourd’hui prônée par les plus féroces des capitalistes et de leurs séides (macron en tête), pour éviter de remettre en cause le système tout entier, dans lequel ces « petits gestes » s’inscrivent, et qui est le seul vrai responsable de la situation.

Des mouvements écolos radicaux comme les luddites (anti machines et anti technologie) l’ont même démontré de manière éclatante : prenez donc des douches super longues, et arrêtez d’éteindre la lumière en sortant, car de toutes façons ça ne sert à rien, si vous ne changez pas le système. En effet, les économies d’électricité ou d’eau générées par ces « petits gestes du quotidien », en l’absence de remise en cause totale du dogme de la croissance infinie, et des structures qui le portent (multinationales, états prédateurs, finance mondialisée en roue libre), ces petits gestes seront immédiatement phagocytés, digérés, absorbés par le système en croissance toujours plus élevée. C’est le principe de la fuite en avant : la petite économie d’électricité que tu vas faire, toi l’adepte des petits gestes, qui éteins consciencieusement la lumière en sortant de la pièce , ton « économie » va se retrouver immédiatement consommée, comme les millions d’autres petits gestes de tous ces faux écolos qui y croient, par la grosse entreprise qui elle n’a aucune limite, car elle ne pense qu’à la croissance, et n’a aucun autre horizon que cette religion. Au hasard, Google et ses mégafermes de méga serveurs qui nécessitent de construire chaque année plusieurs centaines de centrales à charbon ou nucléaires. « Compensation » ou pas…

Ton économie de bouts de chandelles, le mastodonte qui a les coudées franches à côté, va la bouffer comme il bouffe tout le reste, et les besoins globaux en énergie augmenteront malgré tout, et l’impact sur le climat aussi…Même topo pour les bagnoles électriques censées remplacer les voitures thermiques, ou je ne sais quelle autre innovation qui n’aurait pour but que d’innover vers toujours plus de « croissance ».

La réalité, une fois de plus va nous rattraper : la planète sera couverte de déchets et de data centers, les fleuves bardés de centrales nucléaires et les océans des poubelles remplies de plastique, avant que leur « compensation carbone » ne produise le moindre effet. Nous crèverons tous sous des températures ne permettant plus de faire pousser quoi que ce soit, avant que leurs plantations d’arbres n’arrivent à capter quelque CO2 que ce soit.

Nous en sommes tous rendus là : le déni est global, général, et entretenu par tout un tas de discours hypocrites destinés à déculpabiliser la masse de consommateurs planétaire, masse qui sent confusément qu’il y a un problème, et qui préfère regarder avec angoisse ailleurs, tout en continuant d’acheter à tour de bras, et de produire du déchet, de la pollution, du CO2.

Avec angoisse, car on le voit, littéralement : on parle aujourd’hui d’ « éco anxiété ». Encore un joli mot destiné à camoufler pudiquement la trique de plus en plus obscène qui pointe sous le pagne de la consommation à outrance, seule religion de masse encore vivante aujourd’hui. On consomme, on bouffe, on s’empiffre sur le dos des autres, et on regarde ailleurs. On détourne le regard.

Une consommation de masse qui n’arrive plus, crise oblige, à camoufler le mur qui arrive à grande vitesse, et l’angoisse de ce mur.

Alors, on louvoie, on évite, on invente de nouvelles stratégies pour prolonger encore un peu l’illusion. C’est la grande misère de la proposition politique actuelle, qu’elle se situe en France ou ailleurs : dans un monde désenchanté, abîmé et pollué, dans une société à son image, fracturée et paniquée, plus aucun projet politique digne de ce nom autre que le fait d’avoir « du pouvoir d’achat », ne fait sens à nos yeux. Misère du capitalisme.

Alors on poursuit la fuite en avant, car plus on se réfugie dans le déni, plus on a du mal à revenir en arrière. Refuser la réalité à tout prix, c’est au fond tout ce qu’il nous reste en attendant le désastre annoncé, contre lequel nous sommes convaincus de ne rien pouvoir faire.

 

Matérialiser le déni, idéaliser le réel

Ainsi avant toute chose, nous actons notre impuissance par les mots.

Comme cette phrase qu’on entend à tout bout de champ : « je veux une planète vivable pour mes enfants », ou mieux encore « qu’allons-nous laisser aux générations futures ? ».

Autre façon d’être dans le déni : si c’est mes enfants ou les générations futures qui devront se démerder avec la poubelle que je leur laisse, pourquoi je devrais m’emmerder à la nettoyer maintenant ?

Eh coco, la « planète invivable », c’est pas tes enfants qui vont se la coltiner. C’est toi aussi. Tu es d’ailleurs en train de le vivre ici et maintenant -même si tu le nies, tu auras quand même remarqué les pénuries dans ton supermarché le plus proche, ou sur internet. Comme tu n’auras pas manqué de constater que cela fait quelques étés que la température flirte allègrement avec les 45 degrés en permanence…ou ces belles forêts où tu aimes à te balader, et qui sont vides de tout oiseaux, de toute vie, de tout bruit.

Le merdier, c’est pas « pour les générations futures » uniquement. A moins d’avoir 75 ans, et plus beaucoup d’espérance de vie, tu fais partie de « ces générations futures » que tu condamnes à la souffrance et à la mort climatiques.

Le déni, chacun d’entre nous, moi inclus avouons-le, le pratique à plus ou moins grande échelle, et dans ses usages, dans sa vie de tous les jours. Car on se sent minuscule et proprement impuissant face à un phénomène qui parait bien trop grand pour nous, et dont on pressent bien que nos « petits gestes du quotidien » sont aussi ridicules qu’inutiles à le stopper, voire même à le freiner.

On ne manquera sans doute pas de faire des procès en érémitisme à l’utilisateur d’internet que je suis. Oui, érémitisme : ça fait instruit comme ça, mais vous pressentez exactement de quoi je vais parler. Et non, bande de petits coquinous, ça n’a rien à voir avec une pratique sexuelle exotique. Raté !

Comme on reproche à Greta Thunberg, en permanence, de ne pas vivre dans une grotte sans internet, ni téléphone, voire même qu’on souhaitât qu’elle ne respire plus du tout (vous comprenez ça produit du CO2)pour être totalement en adéquation avec sa colère, mais surtout pour que son message n’en soit pas moins accepté comme vrai, on me reprochera (à plus ou moins juste titre) d’être moi aussi, pétri de contradictions.

D’utiliser ma voiture alors que je sais que ça n’est « pas bon pour la planète ». D’utiliser internet alors qu’ici même je dénonce ses méfaits.

De manger de la viande alors que je suis pour le bien-être animal.

Tactique classique, qui ne doit pas nous faire perdre de vue l’essentiel : ça n’est pas parce qu’on tente de décrédibiliser le messager, que le message est faux. C’est même l’inverse : très souvent, ceux qui cherchent à tout prix à décrédibiliser le messager, veulent prioritairement décrédibiliser le message. Car ils n’y croient pas. C’est donc aussi un énième symptôme du déni de réalité…

Donc… ça n’est pas parce que je ne vis pas dans une grotte, que ce que je dénonce est faux.

Bien nommer les choses, me semble être la première des conditions pour espérer tenter de changer quoi que ce soit. Mettre fin à la confusion ambiante.

Voire : ce qui est à l’œuvre ici, va bien plus loin que ma petite personne, ou la petite personne de ces milliers de jeunes qui se mobilisent, eux, avec leurs moyens, pour essayer de sauver ce qui peut encore l’être. Alors qu’en face, leurs parents, et la majorité de la société, s’abîme dans un rêve mensonger de consommation idiote et criminelle.

Sans parler de ceux qui, à l’opposé, se sentent investis d’une mission salvatrice, allant jusqu’à dénoncer un supposé « complot » du GIEC, alors qu’eux-mêmes reprennent les arguments inventés par les lobbyistes à la solde de Big Oil. Ainsi un documentaire paru sur Arte la semaine dernière, nous apprend que d’innombrables lobbyistes et autres communicants furent recrutés par un cartel des plus grosses compagnies pétrolières (EXXon Mobil, Shell..) réuni en secret, suite au témoignage sous serment de James Hansen devant le Sénat Américain, en 1988.

Ce climatologue, membre de la NASA, avait témoigné, preuves à l’appui, que le réchauffement était une réalité, et qu’il allait s’accentuer. Il parlait de « green house effect » ou « effet de serre ».

Il faut dire que le Sénat avait déclenché une commission d’enquête car, à cette époque, les USA avaient connu une vague de chaleur historique, faisant de nombreuses victimes, en plus de déclencher des incendies exceptionnels sur le parc de Yellowstone. C’est pourquoi cet expert était venu témoigner à la demande du sénat, mais il faut aussi souligner que bien avant ces évènements, le réchauffement était déjà connu et archiconnu, documenté par plusieurs études de haut niveau -oui oui, vous savez, les mêmes études dont beaucoup de personnes viendront me dire qu’elles « ne prouvent rien ». Je leur répondrai : relisez Kubler-Ross.

Ce qui est marrant dans toute cette affaire, c’est que c’est vraiment à partir de ce témoignage que les choses se sont emballées : les lobbys du pétrole mirent en place des éléments de langage tels que « le CO2 est nécessaire à la croissance des plantes. Qu’il y en ait plus dans l’atmosphère est donc une bonne chose : la planète reverdit de plus en plus ». Je n’invente rien : ce sont ces mêmes arguments qui sont aujourd’hui repris par nombre de soi-disant « chercheurs de vérité », qui feraient mieux de sortir militer dans la rue plutôt que de rester planqués derrière leur ordinateur à se faire manipuler comme des imbéciles. Car ces arguments furent en réalité concoctés et diffusés par des « think thank » déguisés en associations, mais financés par les plus grands groupes capitalistes de la planète, dans le seul but d’affaiblir la prise de conscience populaire concernant le danger climatique. C’est écrit noir sur blanc dans leur manifeste, visible dans le documentaire cité plus haut, tiré des archives de la comission d’enquête parlementaire qui a mis au jour cette machination : « le but est de détourner l’opinion publique de ces sujets, d’instiller le doute dans les esprits. Le réchauffement climatique doit devenir sujet à controverse ». De manière à maintenir la consommation, donc le taux de profit, le plus élevé possible. Rien d’autre.

 

Les complotistes sont connus, mais saurez-vous les reconnaître ?

De fait, les seuls authentiques complotistes dans cette affaire, ce sont bien toujours les mêmes : ceux qui se gavent sur le dos de la planète et des peuples. Ceux qui se sont réunis en douce en 1988, pour subvertir l’opinion publique de l’époque, suite à la parution d’études fortement médiatisées et au début de la prise de conscience de « l’opinion publique », tout comme ceux qui ont saboté le peu d’intéressant qu’il y avait dans cette grand-messe du n’importe quoi qu’était la COP26.

J’en vois encore quelques-uns au fond de la salle qui refuseront de regarder la réalité en face, et préfèreront dénoncer le complot mondial, orchestré par les milliers de scientifiques indépendants du GIEC, financé par les milliers de budgets de recherche étatiques ou privées, concernant plusieurs dizaines de domaines de recherche (fonte des glaces en arctique et du pergélisol en Sibérie, effondrement du vivant en Europe du Nord, submersion en cours des îles du pacifique, montée des températures historique et continue depuis plus de deux siècles, multiplication des évènements climatiques extrêmes sur la dernière décennie, etc.etc.).

Franchement, franchement : un complot d’une telle ampleur, impliquant tellement de personnes, sur tellement de continents, dans tellement de disciplines...est-il seulement envisageable ?

Ou le rasoir d’Ockham ne serait-il pas, une fois de plus, la plus simple des explications ? Souvenons-nous : « les hypothèses suffisantes les plus simples doivent être préférées ».

Je sais que je parlerai à des sourds, et essaierai encore de me faire entendre par des aveugles, mais j’essaie, quand même : c’est tout bonnement impossible que le réchauffement climatique soit un mensonge. Si vous êtes honnête, c’est juste impossible, car les faits sont là : les preuves sont là.

Et après votre déni, viendra la colère.

Et c’est bien cette colère qui m’intéresse. Elle seule pourra (peut-être) nous sortir de l’ornière, non pas en tant que fait seul et isolé, mais bien parce qu’elle nous inscrira dans l’action, en nous sortant de la passivité criminelle dans laquelle nous sommes enfermés. Il s’agit bien sûr d’action politique : non pas au sens de « faire confiance aux élus pour nous sortir du problème qu’ils contribuent eux-mêmes à maintenir, eux et leurs petits copains », mais plutôt au sens de « se saisir de notre destinée commune, nous, les classes populaires, et exiger ce que nous voulons ».

Et l’obtenir par l’union, l’union populaire des 99% contre ces 1% qui commencent à lorgner vers Mars ou la Lune comme Elon Musk, où qui à défaut s’achètent des mégafermes avec bunker sécurisé en Nouvelle Zélande, havres isolés de tout, avec des années de réserves, histoire de se planquer bien tranquilles pour le jour où ça tournera mal.

Téléscopages

Ainsi l’action citoyenne devra nécessairement se revendiquer politique, pour espérer s’en sortir un jour par le haut.

Bien nommer l’ennemi, c’est d’abord avoir l’assurance de ne pas se faire manipuler, autant que lui faire la promesse qu’on vendra chèrement notre peau.

Ensuite, comprendre que le système dans lequel on est ne doit pas être changé, réformé, amendé, transitionné…mais bien être intégralement détruit, réduit en cendres, stoppé à tout prix.

Les petits gestes du quotidien ? Si ça vous fait déculpabiliser, pourquoi pas…mais ça ne constitue en rien une forme d’action politique réellement transformatrice. Taper au portefeuille peut bien sûr avoir quelque effet, encore faudrait-il que ceux qui décident de boycotter le fassent tous en même temps, pour que cela ait un impact. Impact qui sera somme toute limité, car il incitera les entreprises à « innover » (comprendre « se camoufler ») toujours plus, pour refourguer leur camelote repeinte en vert.

Je l’ai compris le jour où, pauvre idiot que j’étais, dans ma vielle 206 pourrie, avec sa vignette crit’air 4, je me retrouvai coincé dans un bouchon avec, tout autour de moi, des SUV gigantesques tous neufs, arborant avec fierté leur belle vignette crit’air 1. Des véhicules qui bouffent cinq fois plus de pétrole que moi, mais qui sont considérés comme « verts » -certains ayant même une belle feuille verte à côté du logo sur la plage arrière.

Mais quel foutage de gueule.

Il est évident qu’ils comptent nous faire payer leur crise, et ce à tous les niveaux.

Il est évident qu’ils comptent tirer toujours plus profit de la crise climatique, en instaurant un contrôle social, économique et policier sur tout le monde : cette vignette crit’air, servant à interdire le centre des grandes villes aux bagnoles des gueux, en est un des premiers exemples.

Il est évident que les peuples risquent de se faire bananer, endormir, greenwasher, manipuler par leurs armée de communicants et de lobbyistes.

Mais il est par-dessus-tout plus qu’évident que tout ceci se télescope avec une vraie prise de conscience de la nocivité de ce système : prise de conscience accélérée par la crise du Covid, comme les autres. Je pourrais parler des 4 millions d’américains qui abandonnent tout simplement leur job tous les mois, ou encore des grèves massives (plus de 4000 par an) rien qu’en chine, à cause de la pollution de l’air et de l’eau. Ou de ces grèves historiques des paysans indiens, expropriés de leurs terres pour cause de plantations de forêts de « compensation carbone ».

Tout ceci m’amène à conclure, que ce sont ceux qui ont le plus à perdre qui se mettent en mouvement ; les autres attendent, espérant passer à travers les gouttes.

Avec l’année 2022 qui s’annonce, il y a fort à parier que le peuple Français ne se réveille pour de bon. Il se réveillera pauvre, endetté, sacrifié sur l’autel de la dette, sans plus de Services Publics, et avec le système hospitalier d’un pays sous-développé, et à devoir choisir en mai prochain entre la peste, le choléra ou la malaria…

Mais s’il faut en passer par là : qu’il se réveille enfin.



113 réactions


  • Clocel Clocel 16 novembre 2021 08:20

    Pauvres petits hommes...

    Même plus capables de soigner une grippe, ils veulent « soigner » la planète...

    C’est pathétique...


  • leypanou 16 novembre 2021 08:47

    A moins d’accuser ces milliers de scientifiques de collusion, de lobbying, et de les accuser de produire tous, de fausses preuves…  : plus de 50 millions de gens se sont fait piqousés sans problème, les rares personnes que l’on entend ici ou là qui se sont plaints (ou non car ils sont morts) racontent certainement n’importe quoi.


  • cevennevive cevennevive 16 novembre 2021 09:14

    Bonjour Elric Menescire,

    Ho oui ! Comme vous avez raison !

    A mon humble niveau, je vais vous donner un exemple de la « logique » (de l’incurie) des écolos forcenés :

    Il est interdit de brûler les déchets du jardin, les feuilles, etc, dans nos villages des Cévennes. Alors, il nous faut faire 13 km avec notre véhicule pour aller à la prochaine déchetterie... Mettre tout cela dans des sacs poubelle ou pourrir notre voiture et consommer du carburant de plus en plus cher !

    C’est insignifiant, mais c’est si logique !!!

    Et bientôt il nous sera interdit de bruler du bois dans notre cuisinière ou notre cheminée...


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 16 novembre 2021 10:12

      @cevennevive
      bonjour,
       
       éh oui, comme vous avez raison. Les politiciens se fichent de l’empreinte carbone, la seule empreinte dont ils se préoccupent est celle qu’ils laisseront dans la mémoire de leurs concitoyens.


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 novembre 2021 20:47

      @cevennevive
      Il est interdit de brûler les déchets du jardin, les feuilles, etc

      C’est normal, seule l’Allemagne fait ce qui l’arrange !
      L’Allemagne s’éclaire au charbon & à la lignite et au nucléaire français !
      C’est la logique des Verts teutons.
      Les Cévennes ? Pfuuut, faut faire ce que disent nos Kmers Verts, et pi c’est tout.

      Heureusement , Poutine est en train de remplir le gazoduc Nord Stream 2 pour livrer du gaz à l’Europe et particulièrement à l’Allemagne...
      La Russie a gagné la partie contre le gaz de schiste américain plus cher. Elle n’a donc aucun intérêt à soutenir le moustachu moldave, comme le font croire les médias aux ordres de l’Otan.


    • Décroissant 17 novembre 2021 10:30

      @cevennevive
      Il faut rendre à César… l’interdiction de brûler des déchets verts à l’air libre date de novembre 2011, pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy, un écologiste forcené comme chacun sait. En général, quand on a la chance d’habiter à la campagne et que l’on dispose d’un jardin, les déchets verts terminent traditionnellement sur le compost ou le fumier, ou encore sont utilisés pour le paillage du jardin...


  • JC_Lavau JC_Lavau 16 novembre 2021 09:42

    Rappels :

    Selon la néo-physique extra-super-spéciale-carbocentriste, aucune spectrométrie d’absorption ne pourrait fonctionner... 
    Maître Panisse t’a vendu le Pitalugue, et tu admires ta perspicacité...

    ...
     
    Nous sommes en désaccord si total qu’un de nous deux est nécessairement fou à lier. Lequel ?
    Cruel suspense !

    Tu as l’avantage d’être un fou aux ordres de la propagande hégémonique.

    D’autant que quand la propagande aux mains des sympathiques génocideurs est rendue hégémonique, elle ne peut plus ni se tromper ni nous tromper.

    Selon le théorème papal.

    ...


  • zygzornifle zygzornifle 16 novembre 2021 10:19

    C’est la récré pour les 26 guignols qui font les pom pom girl en sautillant et en trémoussant du fion devant les journalopes, autrement ça ne sert a rien, ça pollue et un « pognon de dingue » est dépensé inutilement car dans les 26 pays des gens crèvent de faim et vivent dans la rue .... 


  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 16 novembre 2021 10:23

    Salut,

    le libre arbitre du chemin de la vie n’existe pas, il y a juste des psychés humaines qui se dérèglent et ne fonctionnent plus comme cela le devrait.

    Le choix de comment vivre entre humains est notre.

    Il sera la somme de ce que nous sommes mentalement.

    Ce désastre, cette raclée, c’est nous, et ça c’est le gros morceaux a faire passer, et il me semble que nous n’en soyons pas capable, du moins au moment où j’écris ces lignes.

    Vous savez, nous le savons de Marseille (elle est nulle je trouve mais j’aime, ça fait tendance) nous avons choisit, et ce depuis des millénaires, rarissimes ont été sont et seront des exceptions réelles niveau psyché, nous avons choisit comme base de vivre ensemble ceci :

    - refus catégorique de vivre ensemble et le choix de 99% de vivre tous en combat, seule manière d’avoir plus.( compétition qui élimine, monopoly, guerres, vols etc) .tous en combat, yeah baby yeah.. smiley

    tous en combat donc, c’est formidable, demain n’a qu’a bien se tenir, je vais être le roi de l’univers...le combat donc l’élimination et bien ça donne les meilleurs partout et tout le temps est t’il dit, si cette assertion estjuste, est un fait avéré, alors je dois arréter ce discours chiant là de suiter..

    mais mais mais, c’est une tromperie.

    nous aurions donc du avoir le mieux du meilleur partout, c’est la compétition aimée, que dis je, adorée, car je veux plus, et c’est le seul moyen...se battre....plus con tu meurs...ben justement, l’heure des comptes a sonné..il est entre autre question de massacres de masses avec consentement..cela dit se suicider, je comprends, ce n’est plus une vie que nous menons mais une souffrance et un non sens..

    maman j’ai peur de demain, ouin,ouin, et les vilains méchants qui sont 10 et nous 90 nous font du mal !! ouin ouin ouin..

    Même ce rapport, en gros 10% qui donneraient une raclée à 90% ne résonne plus à notre oreille. 9a ne parle pas, normal nos psychés sont paralysées utilisant toute l’énergie disponible à fuir ce qui ne peut se fuir....je pédale dans la choucroute...

    j’ai peur= fuite impossible de ce qui est vu : MA MORT ! JE VEUX PAS...détail amusant, hilarant quasiment et bien un absolu se vit, il n’y a aucun moyen de le refuser, naître = mourir..POINT !!

    Ceci intégré, on ne peut forcer cette intégration, la volonté donc la pensée ne peut faire cela, alors vivre peut commencer, l’enfance si fantasmée par certains de manière romantico hallucinatoire, n’est que de la survie et ceci est dans l’ordre des choses de L’Univers..Ceci intégré, la psyché va continuer son voyage de la vie...pour nous ceci est fini,le voyage de la vie ne se fait plus..pas de panique, ça fait des millénaires que nos choix ont produit ces désastres après désastres.

    une psyché qui fonctionne comme elle le doit dans l’ordre naturel des choses universelles, regarde alors cet absolu et le perçoit de suite pour ce qu’il est, sans mouvement de fuite donc sans peur ni désirs,il est alors intégré dans la psyché de lui même sans user de la volonté de « je »( pensée) bien sur, ça ne marcherait pas..

    car une telle psyché en voit la nécessité comme l’impossibilité de le refuser, ce fait absolu s’intègre alors tout seul de lui même à la psyché qui alors commence à se transformer elle même, la magie de la vie commence à apparaître comme elle le veut..et la psyché qui se guérit quitte les rivages glauques de la guerre objet de désir de tous et entre tous, appelée aujourd’hui compétition car ça cache le facteur que ça tue et élimine.........

    or dans un monde qui a cette intelligence universelle en lui au niveau de la psyché, (donc plus le notre,) et un monde alors bien sur naturellement uni sur l’essentiel vital VOLONTAIREMENT, dans ce monde pas moyen de voler..,hum pas bon ça se dit celui qui essaye de fuir sa vie, la vie...qui est le même qui refuse que naître = mourir..

    est ce là la racine du mal et de la démence humaine ? Pas du tout, c’est bien sur un effet d’autre chose.

    Bonus,sur ce sujet voir par et pour soi même, le désir de continuité..est l’origine ? Pas du tout, mais c’est dans la bonne direction.

    Lire, entre autre , BON OK là on fait excessivement facile, l’allégorie voir l’hermétisme du veau d’or bien sur sans l’analyser ni même essayer de comprendre, ça parle de suite ou pas ( une allégorie ne peut être comprise par la pensée), ah ? mais alors nous aurions une ou d’autres capacités ??

    La compétition et bien figurons nous mesdames et messieurs que elle est la guerre, elle vole, tue, détruit, torture et ce coup d’état en cours.. et amène les pires humains à avoir un maximum de pouvoir CAR EUX COOPÈRENT, SI SI, SUR UN MACHIN-TRUC : NIQUER LES AUTRES !!

    ILS SONT MOINS CONS !!

    et ils ne s’ arrêterons pas car ce que eux cherchent qui est la même chose que les autres humains n’existant pas, ils vont continuer comme nous jusqu’au suicide global final, sauf intervention de L’Univers..mais là c’est aide toi et le « ciel » t’aidera..donc .....tout ceci apparemment pour les aveugles par appât du gain dit on dans toutes les écritures qui traitent seulement de la surface des choses,ceci est faux, un effet ne peut être LA cause.

    NOUS DEVONS VOIR QUE NOS QUÊTES MENTALES NE SONT QUE DES FUITES.

    Personne ne peut manger pour un autre.

    Oui, sauf que, l’appât du gain est donc juste un effet très éloigné de la cause ultime de la misère humaine auto créée et voulue, LA cause ultime est située dans notre psyché et le bug énorme de celle ci..suite à nos choix mauvais.

    CE QUI EST LE BIEN NE CRÉE AUCUNE SOUFFRANCE. Celle ci est un guide car QUELQUE CHOSE SAIT LE CHEMIN ET LE DIT DE CETTE FAÇON.

    La souffrance est notre seul guide pour le moment comme depuis des millénaires .Comme pour ma fin demain, j’essaye de fuir cette souffrance sans rien en savoir ni y comprendre..or elle est ce que je suis, je suis la souffrance, si j’essaye de me fuir alors reste donc le suicide, la folie vraie profonde, la démence, le non sens..enfin etc

    Je fais payer les autres.

    Pourquoi je veux plus ? Mon pauvre Monsieur, si les « je » le savaient..j’ai peur de demain, peur = j’essaye de fuir or si je ne peux pas fuir, là c’est le cas je ne peux fuir l’absolu de ma mort, car demain je suis mort, et que je suis devenu incapable de vivre le fait absolu que naître = mourir...et bien la psyché explose..

    Toute ma psyché se bloque là dessus, ça se passe quand je suis encore très jeune et dans des zones que ce qui nous en reste de psyché car elle se bloque quasi intégralement, ne voit plus.

    Georges Carlin, sauvez la planète , c’est smiley..à se taper le cul par terre.

    https://youtu.be/oMn8HPYz6F0


  • pierrot pierrot 16 novembre 2021 11:13

    Chacun peut penser que les résultats de la COP 26 sont inférieurs aux espoirs des participants.

    C’est exact, mais cependant, des propositions et décisions importantes ont été prises, sans être exhaustif :

     diminution drastique de 30 % des émissions de méthane en 2030 (ce gaz est responsable d’environ 1/3 du risque climatique dont diminution à terme d’environ 0,8 °C)

     diminution , à terme, des extractions de charbon principal contributeur au risque climatique.

    Donc si toutes les promesses seront respectées et , toute chose égales par ailleurs, l’élévation moyenne des températures terrestres pour la fin du XXI ième siècle serait de + 1,1 °C.

    On se rapproche donc de l’objectif de + 2°C, voire 1,5 °C.


  • Montagnais .. FRIDA Montagnais 16 novembre 2021 11:34

    Excellent ! bien documenté.

    ..

    Mais ! ..notez .. la catastrophe ontologique est d’une taille bien supérieure à la crise chaleur. 


  • jymb 16 novembre 2021 13:51

    « dans ma vielle 206 pourrie, avec sa vignette crit’air 4, je me retrouvai coincé dans un bouchon »

    Vous avez juste omis de préciser que sous prétexte d’écologie dissimulant (mal) une autophobie et une mobilophobie rance des tas d’élus organisent un monstrueux bouchonnage généralisé, assaisonné d’une mode catastrophique, celles des « ralentisseurs » casses voitures, véritables trottoirs transversaux qui obligent à d’incessants arrêts, escalade, redémarrage, archi polluants ( et même en électrique avec les résidus de freinage ! ) seule parade....un bon gros SUV qui les encaisse un peu mieux ! 

    Quant à la pseudo lutte contre l’artificialisation des sols, on est dans du pipeau supersonique, tout les villages autour de chez moi bétonnent au kilomètre des zones de clapiers micropavillonaires, immeubles, pseudo zones artisanales, en repoussant les limites d’agglomération en rase campagne ( relire plus haut sur les casses voitures polluants...) 


    • vesjem vesjem 16 novembre 2021 14:16

      @jymb
      excellentes remarques que chacun, avec un peu de bon sens devrait être capable d’en évaluer la réalité....mais hélas, chacun est trop occupé à faire attention à toutes ces « bonnes » attentions que les services techniques de toutes les municipalités organisent pour nous emmerder ; 
      Et les zélus ratifient comme des abrutis l’installation de ces dos d’ânes (qu’ils sont, par ailleurs), de ces montagnes russes (les toujours méchants), les gymkhanas, les couloirs de bus qui doublent les surface goudronnées, les feux désynchronisés et modulés selon l’heure et le jour, les couloirs de bus qui obligent d’interminables queues d’autos à faire du surplace derrière eux ; on supprime même des tunnels qui fluidifiaient le trafic, etc... 
      une bande d’ayatollah pseudo-écolos intégristes qui mériteraient d’être internés au plus vite ; eux aussi, ils auto-entretiennent leur sale boulot (comme les innombrables services de normalisations et techniques qui sont en perpétuelle recherche de systèmes qui peuvent nuire aux populations) 


    • jymb 17 novembre 2021 12:45

      @vesjem
      Je plusse des deux mains
      Et suis étonné que les délires routiers qui atteignent un record mondial de radicalisation et de mobilophobie rance ne soient pas entrés de plein pied dans le débat préélectoral ...sans doute trop de gens se gavent au passage et en toute impunité ? 
      Je pense néanmoins qu’un candidat qui s’engagerait à 
       Une remise à plat de tout ce répugnant système
       Une consultation (pour la première fois ! ) des usagers de la route 

      gagnerait sans aucun doute une marée de voix 


  • vesjem vesjem 16 novembre 2021 13:56

    @erilc

    « A moins d’accuser ces milliers de scientifiques de collusion, de lobbying, et de les accuser de produire tous, de fausses preuves… »

    Tu arrêtes de regarder TF1 et con-sorts, et tu verras, tes délires vont fondre comme neige sur glacier

    Depuis plus de soixante dix ans que j’habite en bord de mer, soit une période d’intense émission de CO2, je n’ai pas vu l’eau de mer augmenter d’1 seul millimètre de hauteur aux grandes marées ;

    Je crois même qu’il y a eu un abaissement du niveau, de visu, de 1,46mm ! alors ton GIEC et ses 50 000 scientifiques dont le sacerdoce est de s’auto-entretenir, tu peux te les carrer où çà te fait du plaisir


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 novembre 2021 19:41

      @vesjem
      Comment fonctionne le Giec ? Le Giec est une raffinerie à 3 étages.
      En bas, on réunit des scientifiques chargés de lire les rapports qui arrivent du monde entier.

      Au 1er étage, on croise des scientifiques, mais aussi des fonctionnaires envoyés par leurs gouvernements. C’est là que se fait le tri entre « le bon grain qui va dans le sens du CO2 », et les autres, qui ne méritent que mépris et surtout 0 subvention !

      Et au sommet, l’Assemblée générale ne contient plus que des fonctionnaires mandatés, en clair, des politiques.

      Le climat a toujours varié. Comme le réchauffement climatique dépend de causes indépendantes de la volonté humaine : variations du soleil, de l’axe de la terre, des courants marins, des variations de l’ellipse de la terre, etc , le GIEC se plante lamentablement dans ses prévisions depuis 40 ans !! 


  • joletaxi 16 novembre 2021 14:16

    j’avais commencé à lire(je lis très rarement les articles)mais dès les premières lignes

    à moins de nier la multiplication des évènements climatiques extrêmes à laquelle nous assistons ces dernières années, ou mieux :

    ben non, il n’y a aucune augmentation de la fréquence et de l’intensité des événements dits extrêmes, même le Giec ne le dit pas

    une commission spéciale du sénat....

    mais je remarque que la fameuse courbe en crosse de hockey, qui avait fait l’objet également d’une commission du sénat, et qui avait été totalement invalidée, revient subrepticement dans le dernier rapport, mieux, niant les évidences, on commence à vouloir la réhabiliter

    https://realclimatescience.com/2021/11/now-im-convinced/

    et on le comprend, vos « scientifiques » sont totalement incapables d’expliquer l’optimum médiéval ce qui infirme vos théories, théories qui ont déjà coûté « un pognon de dingue »

    et comme l’auteur s’est fendu d’un article interminable, preuve de son implication, peut-il nous fournir une seule validation expérimentale de la théorie des GES

    à moins de refuser de constater que les forêts sont aujourd’hui très silencieuses (plus de 40% des espèces d’oiseaux ayant tout bonnement disparu),

    et quel rapport avec le climat, le CO2, ?

    bref encore un Greta contaminé


  • Armelle Armelle 16 novembre 2021 14:58

    Une COP26 qui commence par l’arrivée de 400 jets privés qui, selon des prévisions prudentes, ont rejeté au total 13 000 tonnes de dioxyde de carbone, soit l’équivalent de la quantité produite par plus de 1 600 Britanniques en un an, ne relève même plus de la clownerie, mais plutôt d’un foutage de gueule abyssale, tout ça sous l’oeil de nos écolos bobos du peuple, les bons idiots utiles qui ne se rendent même pas compte de leur niaiserie, abrutis par les chiffres du bon vieux GIEC, une autre institution pourrie jusqu’à la moelle, dont la principale mission est de faire des études et rapports en phase avec les objectifs que leur donne les états qui la finance, tout ça pour faire avaler au « gueux » une myriades de taxes futures.

    Ces tenanciers de cette méprise devraient être pendus sur le champs, et les pauvres imbéciles du peuple, les autoproclamés écolos du peuple (ça fait bien !!! c’est une mode respectable) devraient être mis en cage pour occuper les jeunes enfants à donner des cacahuetes !!! Ils ne valent que cela !!!


  • Armelle Armelle 16 novembre 2021 15:35

     « pas si grave que ce que les scientifiques du GIEC le disent

    Mais mon pauvre Monsieur, vos scientistes du GIEC, n’en savent pas plus que le bédouin au fin fond du désert. Cette institution est pour les états ce que KPMG est pour les entreprises !!! Des structures de soit-disant »sachants", chargées de parvenir, à travers des études bidonnées, aux conclusions voulues par les mandants, qu’ils soient états ou entreprises !!! Histoire de faire valider leur projets de taxes ou de changement de société, à charge des peuples pour les uns et restructuration d’entreprise à charge des salariés pour les autres...

    Il va falloir grandir un peu mon bon Monsieur, et vous secouer les neurones pour comprendre comment fonctionne le monde !!! Vous me semblez être resté au stade 1 de la famille bisounours and co...



  • Armelle Armelle 16 novembre 2021 15:49

    Dans la saga Ecolodébile Française, le saviez-vous ;

    La France se prépare, dans le cadre du projet « climat résilience » à faire supporter aux citoyens, des coûts inimaginables, en termes d’amélioration obligatoire d’habitat, de gestion des déchets, de consommation...etc etc,, tout ça pour quoi ? Et bien tout ça pour baisser de 10% nos émissions de CO2, sachant, tenez-vous bien, que la France, elle, ne représente que SEULEMENT 1% des émisssions de CO2 dans le monde !!!

    Alors je ne sais pas vous, mais pour faire plus imbécile que cela, il faut se lever tôt le matin !!!

    Et comme disait notre bon vieux Albert ;

    « Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine... mais pour l’univers, je n’ai pas de certitude absolue »


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 novembre 2021 20:05

      @Armelle
      Et ce n’est pas tout ! Nos Kmers Verts « Duflot & Hulot vont en bateau » sont contre le CO2. Ils sont donc intervenus pour fermer Fessenheim, qui ne produit pas de CO2. Logique, non ?

      "(...) En tant que secrétaire nationale d’Europe Écologie les Verts, Cécile Duflot a négocié en 2012 un accord politique avec le Parti Socialiste prévoyant la fermeture de la Centrale de Fessenheim. Ensuite, elle participa au gouvernement qui prit officiellement la décision du démantèlement. Nicolas Hulot, lui, fut ministre en charge de l’écologie entre mai 2017 et septembre 2018 et, à ce titre, poursuivit les actions en vue de la fermeture. Le surcroît d’émission lié à l’arrêt des réacteurs de Fessenheim est estimé, selon la Revue Générale Nucléaire, entre « 6 et 10 millions de tonnes équivalent CO2 par an »… Au-delà de cette affaire particulière, Hulot et Duflot ont par ailleurs été deux acteurs importants de la décision prise par l’État de réduire la part du nucléaire à 50% de la production d’électricité. L’atome, pourtant, est l’un des moyens les plus efficaces pour produire une électricité « décarbonnée » bon marché et l’un des atouts économiques et écologiques majeurs de la France.etc"

      La France va donc construire des centrales nucléaires, pour fournier du courant à l’ Allemagne qui a fermé les siennes, et qui en remerciement, nous pourrit l’air avec ses centrales à charbon & à lignite.... Sinon, tout va bien.


  • Ecométa Ecométa 16 novembre 2021 16:25


    « Le monde que nous avons créé est le résultat de notre niveau de réflexion, mais les problèmes qu’il engendre ne sauraient être résolus à ce même niveau »


    Albert Einstein


    Croire qu’on puisse modifier les choses en procédant toujours de la même façon relève de la débilité profonde !


    Toute chose porte en elle sa propre négation, ceci, non pas intrinsèquement, mais par l’usage que nous autres les humains faisons de cette chose.


    Totalement indépassable, c’est la raison qui fait la logique, qui, elle-même, fait le savoir qui fait la culture, qui, elle-même, fait la civilisation dans laquelle nous vivons ; et, à raison et logique paranoïaque et schizophrénique : savoir, culture et civilisation forcément paranoïaque et schizophrénique !

    Epiphénoménologique dans ses approches et paroxysmique dans ses applications, devenu totalement Paranoïaque et schizophrénique, ce monde est délibérément, savamment, on peut même dire académiquement malade !

    Nous perdons connaissance : une autre raison, une autre logique, un autre savoir et une autre culture s’imposent !

    S’impose une autre raison que celle rationaliste paroxysme de rationalité et plus simple rationalité.

    S’impose une autre logique que celle dichotomique, sans nul doute vieille résurgence de l’antédiluvienne lutte entre le bien et le mal, voire du plus récent manichéisme.

    S’impose un autre savoir que celui de l’exclusive technoscientiste.

    S’impose une autre culture que celle de l’individualisme.

    Surtout que tout ceci soit un peu plus en phase avec les principes mêmes de démocratie et d’Humanité, ou encore ceux de la République qui les rejoignent !

    Le monde des humains n’est pas linéaire, la nature n’est pas linéaire ; tout est circulaire, rien n’est simpliste tout est complexité  et c’est une logique complexe et non simplificatrice au simplisme qui doit s’imposer ! 


    C’est la logique « écosystémique » qui doit opérer en lieu et place u rationalisme ! 

    Werner Heisenberg, un des pairs de la physique quantique, s’exprimant au sujet de la vision cartésienne du monde, écrivait au cours des années 50 dans un livre, intitulé « Physique et philosophie », que « la limitation cartésienne a profondément pénétré l’esprit humain durant les trois derniers siècles qui ont suivi Descartes et, il faudra longtemps avant qu’elle ne soit remplacée par une attitude vraiment différente à l’égard du problème de la réalité. »

    Il y a urgence, il est même vital pour le bien de l’Humanité, d’abandonner, non pas la rationalité, mais ce rationalisme mortifère et de lui substituer la logique écosystémique !

    Le système c’est à la fois l’Unité de l’élément composé et l’Unité de l’élément composant ; c ’est l’unité du savoir ! 
     


  • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 16 novembre 2021 16:39

    Que dire Que conseillé ?

    Changer de camp, peut-être.

    Ceux que vous détestez aujourd’hui et qui gagnent du pognon.

    Il y a tellement de ressources dans cette autre vision d’un même phénomène de modernité.


  • JMBerniolles 16 novembre 2021 17:35

    Le fiasco de la COP26 que les médias ne peuvent cacher, va sans doute mettre fin à cette bouffonnerie centrée sur la « transition énergétique idéologique et financière ».

    Je dis bouffonnerie parce que l’on en est là avec les prévisions apocalyptiques du Giec, + 1,5 ° c jusqu’à + 2 ° c sur la température moyenne du Globe terrestre rapidement, qui n’ont exactement aucun fondement scientifique alors que depuis le tournant des années 2000 et surtout à partir de 2010 les températures moyennes au niveau terrestre sont liées aux oscillations du phénomène oscillatoire La Niña/El Niño qui n’a rien à voir avec la concentration en CO2 atmosphérique. Nous sommes actuellement sous le régime de La Niña qui se fait déjà sentir.


    Sur le fond cet échec du système marque le bout du régime dominant que constitue le capitalisme financier néo libéral. Celui-ci est aujourd’hui incapable de mobiliser les sommes fabuleuses qui se chiffrent en trillions de dollars pour cette transition énergétique idéologique et financière.

    Le problème majeur vient du fait que l’austérité, les ponctions financières sur ls peuples et les pays pauvres ne sont plus capables de garantir la vraie valeur de ces capitaux papiers. 

    Cela va faire fondre la chape de plomb qui pesait sur le développement du nucléaire civil.


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 novembre 2021 20:14

      @JMBerniolles
      Sur le fond cet échec du système marque le bout du régime dominant que constitue le capitalisme financier néo libéral.

      Peut-être, mais ils comptent bien nous pourrir la vie quand même !
      Après l’état d’urgence du Covid, voilà l’état d’urgence du climat !
      Et rien ne dit qu’ils ne vont pas nous coller un passe sanitaire carbone... !?

      "(...) Nos élites, présentes à Glasgow, préparent donc des quotas de carbone personnels obligatoires qui introduiraient le rationnement dans tous les domaines de votre vie et ceci via une application qui enregistrerait vos déplacements, vos dépenses de chauffage et même la nourriture que vous mangez.

      D’ailleurs, cette proposition avait été présentée dans la revue scientifique Nature par quatre experts de l’environnement comme un moyen de réduire les émissions mondiales de carbone.etc"


    • JMBerniolles 17 novembre 2021 11:56

      @Captain Marlo

      Oui le système moribond est toujours là ; C’est aux peuples de s’en débarasser


  • Eric F Eric F 16 novembre 2021 18:08

    Si on suit le raisonnement de cet article, il faudrait se mobiliser pour imposer la suppression totale de tout véhicule individuel, limiter tout déplacement et aussi fermer les usines -puisque le confinement de 2020 démontre que cela entraine une baisse des émissions de fumées et gaz carbonés-.

    Nous allons fermer en France la dernière centrale à charbon, alors que plus de 200 GW de centrales à charbon sont en construction, principalement en Chine, en Inde et en Asie du Sud.


  • TSS (...tologue) 16 novembre 2021 19:59

    jo biden arrive à la cop 26 avec 94 voitures transportées par avion (! !!)

    les 15 plus gros porte containers polluent autant que toutes les voitures

    sans oublier qu’ils consomment du fuel lourd avec d’enormes rejets de

    soufre (beaucoup plus dangereux que le co2... !!)alors qu’ils arretent

    leur cinema ils promettent ce qu’ils veulent, nous y allons(dans le mur).


  • Iris Iris 16 novembre 2021 20:53

    Toussacédéconneries. Faut continuer à accélérer. À fond, à fond, à fond !!!


    • Ben Schott 16 novembre 2021 21:23

      @Iris
       
      « Accélérer » quoi ? T’es pas obligé de changer ton Duster marron* cette année, mais les femmes africaines n’ont pas le droit de s’acheter une machine à laver ?

       

      *comprenne qui pourra...  smiley

       


    • Iris Iris 16 novembre 2021 21:28

      @Ben Schott
      Tout à fait, cette année je change mon Duster marron contre un Porshe Cayenne vert.
      Toujours pas compris ?


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 novembre 2021 21:35

      @Iris
      Perso vais lancer la R4 Gordini .


    • chantecler chantecler 16 novembre 2021 21:40

      @Aita Pea Pea
      électrique ?


    • lacerta ⓡⓔⓟⓣⓘⓛⓔ 16 novembre 2021 21:41

      @Iris

      même pas honte de l’admettre ... bande d’ordure 


    • Iris Iris 16 novembre 2021 21:41

      @Aita Pea Pea
      Au moins ça risque pas trop le tonneau smiley


    • Iris Iris 16 novembre 2021 21:45

      @ⓡⓔⓟⓣⓘⓛⓔ

      Ben non, à fond à fond à fond ! et pi gravier !


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 novembre 2021 22:00

      @chantecler
      Horreur malheur Chanteclerc ! Du quatre cylindres gavés au double corps Weber ...nan mais allo quoi ! Vade retro !


    • Ben Schott 16 novembre 2021 23:03

      @Iris
       
      « Toujours pas compris ? »
       
      Ce qui compte, c’est que tu aies compris le sens de mon commentaire. Mais je vais préciser pour en être sûr : il y a ceux qui consomment plus qu’ils ne produisent, et ceux qui produisent plus qu’ils ne consomment. La décence veut que les premiers évitent de donner des leçons de morale aux deuxièmes.
       

       

       


    • Iris Iris 16 novembre 2021 23:11

      @Ben Schott
      Mince, vous n’avez toujours pas compris !


    • Ben Schott 16 novembre 2021 23:13

      @Iris
       
      Pas compris quoi ?
       


    • Iris Iris 16 novembre 2021 23:19

      @Aita Pea Pea
      Voilà qui conclue agréablement ma soirée, bonne nuit.


    • Ben Schott 16 novembre 2021 23:32

      @Iris

       

      Si un abruti alcoolique ne vient pas à ta rescousse, tu sais plus quoi dire ?...

      Une grande gueule et des petits bras...  smiley

       

      Bon, je le savais...

       


    • Iris Iris 16 novembre 2021 23:35

      @Ben Schott
      Allez donc vous coucher aussi, avec votre mépris.


    • Ben Schott 16 novembre 2021 23:45

      @Iris
       
      Tu n’es pas habitué au mépris... que tu mérites pourtant !... Rien ne t’empêche de répondre, en attendant que j’aille me coucher. Ou de méditer sur le sens de il faut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de sortir une grosse connerie. smiley
       

       


    • Iris Iris 17 novembre 2021 00:06

      @Ben Schott
      Ça marche, merci de vos conseils.


    • Ben Schott 17 novembre 2021 00:23

      @Iris
       
      Je t’en prie, c’est toujours un plaisir.
       


    • Iris Iris 17 novembre 2021 00:32

      @Ben Schott

      C’est bien, à moi de vous donner un conseil alors, vous devriez essayer les nuances, je sais que c’est un peu compliqué, mais ça vous aidera à mieux comprendre ce qui vous entoure. C’est un peu comme passer du noir et blanc à la couleur.

      C’est fou ce que vous me rappelez un certain Huysmams ! Vous êtes sur que vous n’êtes pas lui ?


    • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vaccinné) 17 novembre 2021 00:38

      @Iris
      Oui un peu comme ceci c’est des conneries et ou bizzarrement les z’écolos d’operette dans ton genre ne causent jamais car ils savent que la c’est les suivant qui payeront le prix fort et que la dessus il n’y a aucun bénef a faire ni rien a vendre, tout le contraire meme....
       
      Tant que le probleme NO 1 ne sera pas resolu de maniere RESPONSABLE et avec chaque peuple, tout le reste c’est du blabla pour vider l’ocean à la petite cuillere
      Mais pour le comprendre ce graphique, il faut un cerveau avec surtout qques neurones dedans et ne pas etre ni totalement allumé et encore moins totalement égoiste (apres moi le déluge)
      ...
      au lieu d’annonner "ouhlala le co2 ouhlala le co2 ca deregle le climat ...
      Ah bon ? il y a des tempetes, des coups de froid, des coup de chaud et c’est anormal ?
      Et la dans cet historique climatologique, vous y trouvez quoi vous...
      Un monde linéaire parfait, et pas de morts du a la nature lorsqu’elle descide de se reveiller ?
      La base de donnée est fausse, les articles de presse sont des fakes grossierement montés, un peu comme ceux qui pretendent que les camps n’ont jamais existé ?

      Etes vous de ceux la ?
       
      Meteo-paris.com est t’il un site payé par total et les producteurs de nucleaire ?
       
      bref que lisez vous dans les evednements de ces differentes dates, vous savez lire ?
      Prenons par exemple de 1939 à 1945 dans les historiques (ou d’autres dates de vos choix), qu’y voyez vous ?

      Et ici au pole nord, il est precisement 0h19 a la date de redaction de mon message, le pole nord se rechauffe et la calotte glaciere part a volo...
      Quelle est la temperature que vous lisez la a 2m du sol
      J’y lis MOINS 41 degres, c’est a dire deux fois plus froid que dans votre congélateur , vous y lisez quoi vous lmorsque vous déplacez votre souris ?
      +1, +10 degres ?


      Tres bien vous me direz que c’est noirmal du a l’inclinaison et l’hémisphere nord qui est en quazi en pleine periode hivernale et vous aurez raison...
      Dans ce cas examinons la pole sud qui lui est en soltice d’ete , toujours a la meme heure ce mercredi 19 novembre 2021
      Ah ben flkute alors j’y trouve aussi MOINS 46 degres en bougeant ma souris dans la zone blanche (cad la plus froide)

      Vous allez m’expliquer quoi apres ces chiffres que c’est du a un autre site complotiste, ventusky est un site complotiste au service de total, shell et tous les autres petroliers ?
       
      Ca m’ennuie profondément d’etre obligé de defendre indirectement les petroliersn, car ils sonts au moins aussi escric et menteurs que les types du giec que vous defendez...
      Effectivement, le climat change, mais plusieurs points
      Ce que je remarque ce n’est pas un rechauffement TOTAL de la planete mais effectivement l’hemisphere nord se rechauffe mais EN MEME TEMPS la partie SUD elle se refoidis, alors que si on parlais de rechauffement c’est l’ensemble du globe qui monterai en temperature, sinon j’attend VOS expolications sur ce poin,t, surtout si cela n’etais du QUE au co2 car avec ventusky si vous n’etes pas betes vous pouvez AUSSI suivre le pourcentage de c02 et ceci en plus dans les differentes couches (altitudes)
      C’est bien uniforme ?
      Comment expliquez vous que le pole sud se refroidisse (pour votre gouverne je l’ai mesure il y a pas tres logntemps a moins .... 86 degres ?
      Vous comprenez ce que moins 86 degres veut dire ? l’echelle ? c’est plus de 4 fois votre congélateur

      Pour moi c’est bien plus complexe que ce que l’on veut bien nous faire gober, le co2 seul n’explique pas cela, d’autre polluants (maritimes p ex qui changent les courants) peut etre, ou l’etat du solieil ou meme des planetes aux alentours et peut etre meme pouurquoi pas celui d’autres systemes solaires les plus proches, j’avoue ne pas savoir mais reste dans l’eternelle interogation et certainement pas les certitudes que vous nous distribuez avec vos posts
       
      Vous voyez j’ai été long, bien trop long pour vous, peut etre que d’autres lecteurs parcoureronts aussi mon post, et irons voir les liens et peut etre que je me trompe, ou peut etre pas , et peut etre eux aussi se poserons la question de savoir et sans etre complotiste si il faut systémlatiquement tout gober en permanence...
       
      Un peu comme vos deux grand amis, intellectuels brillanyts (lol) qui miraculeusement disparaissent ces tempsz cis, surtout apres les chiffres desastreux de la hollande ou AVANT la vaccinnation ils ont eu en plus grand pic (dec 2020) 12.000 cas par jour (donc non vaccinnés) et une fois une grande partie de cette population vaccinnée, ils ont eu il y a deux jours (pas ete voir ce jour c’est peut etre plus encore) le chiffre brillantisseme de 16.000 cas jours !!!
       
      Alors que la vaccinnation etais censee non , ce n’est pas les avis de vos brillants amis empecher la transmission car ceux qui comme moi refusaient le proto etaient des assassins qui refusaient de proteger les autres ...
      Comlment l’expliquez vous ceci aussi.
       
      En Allemagne c’est kif kif pays bas allez voir , verifiez
      Pour l’Autriche je n’ai pas encore verifié pas eu le temps...


    • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vaccinné) 17 novembre 2021 00:43

      @Aita Pea Pea
      @Ben Schott
      que t’es un gland .

      Si lui est un gland toi tu en es le chêne smiley

      Au luiu d’annoner comme un gland utilse tes neurones...
      ils ne s’usent que SI tun ne t’en sers pas
      Puis lis ma reponse ci dessus defois que un eclair de genie apparaisse..
      ce qui c’est vrai est loin d’etre gagné smiley


    • Iris Iris 17 novembre 2021 00:45

      @Ouam (Paria statutaire non vaccinné)
      Je suis d’accord avec vous, la surpopulation humaine est une problème énorme, mais quand on l’évoque ici on se fait traiter de tous les noms.


    • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vaccinné) 17 novembre 2021 01:15

      @Iris
      Au debut j’etais l’un des seul (qu’ai-je pris au passage mais je n’ai pas bougé de ma ligne) ensuite il y a eu melusine r de saphir et quelques autres intervenant qui apres ont aussi commencé a prendre ce probleme qui est le plus serieux bien avant cette histoire de co2 ou pour l’instant contrairement au graphioque que vous avez vu qui lui est indiscutable car basé sur des connaissances humaines a peu pres etables, et le deuxieme point crutial qui va aussi avec , c’est la destruction des ecosystemes, et ceci aussi est plus que lagement mesurable , mais pareil cela n’interesse absolument pas nos dirigeants ni grands industriels car contrairement aux primes de co2, la il n(y a rien a gagner mais bien a perdre pour eux...
       
      Ah si j’ai été injuste, concernant l’evocation de la surpopulation le seul ici dans les écolos qui en parle est Daniel Martin
       
      Mais lorsqu’un collegue à lui à.... qui n’est pas n’importe qui mais bien un ex ministre de l’ecologie, cad pas Nanad du café du commerce , ni pipile ni nonos
      et qui déclare une ignominie pareille
       
      Depuis ce jour c’est terminé les z"ecolos je sais que c’est des bon gros fafs repeins en vert qui detestent leur propre peuple et vu que je suis nationaliste et ne m’en suis jamais caché forcément ca ne passe pas mais pas du tout
       
      Si vous ne comprenez pas cliquez sur le lien d’ouest france ci dessus

      Surtout lorsque je sais que ce cher donneur de lecons possede une ou des immenses propriétés (la vvous savez peut etre chercher un peu ?)

      Autre chose avez vous verifié les températures des poles puisquer vous etes la vous pourrez confirmer les valeurs placées dans mon ex post
      Et aussi aller voir si le climat n’en fais pas a sa tete dans les historiques de climmatologie, comment l’expliquez vous, il y avais déja saturation de co2 ?


    • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vaccinné) 17 novembre 2021 01:22

      @Iris
      "...mais quand on l’évoque ici on se fait traiter de tous les noms.

      "

      Et alors un peu de courage diantre...
      Vous ne pouvez pas d’un coté vous plaindre du manque de courage de nos hommes politiques et de votre coté a vous etre dans le confort du suivisme ?

      Meme si vous n’etes pas d’accord avec moi, mieux si vous etes meme a mes antipodes ideologiques, je me battrai pour que vous puissiez defendre vos idées, tant que comme je le fais vous etayez vos propos de maniere verifiable ET avec des chiffres et liens verifiables et connus, comme je l’ai fait pour vous avbec les archives d’un site serieux de meteo, ou d’un autre site de mesure de differents element sur la planete, ou de ouest france avec y cochet (c’est dans d’autres journaux cette info ) etc....

      Bref tant que vous etayez vos infos et sans tenter comme vous l’avez fait de prendre ceux qui pensent autrement pour des quiches, d’ou ma 1ere reponse.


    • Ben Schott 17 novembre 2021 04:40

      @Iris
       

       
      Il faut toujours que tu aies le dernier mot petit péteux ! En quoi ma supposée carence en nuances t’empêche de répondre à l’objection initiale à l’un de tes commentaires ?
       

      Peux-tu préciser qui accélère à fond et pourquoi ce serait un problème ?
       

       
      Tes sophismes éculés seront rejetés et les nuances seront les bienvenues.  smiley
       

       


    • ZXSpect ZXSpect 17 novembre 2021 07:01

      @Ben Schott
      .


      Ben Schott 17 novembre 04:40 

      « Il faut toujours que tu aies le dernier mot petit péteux ! « 


      C’est exactement ce que l’on pouvait dire du filou Philou avant qu’il ne boude AgoraVox smiley (sauf à revenir sous d’autres pseudos)


      Philippe Huysmans, Complotologue 21 juin 01:05

      @cyrus

      C’est juste que j’ai un peu marre des uns autant que les autres... smiley


    • nono le simplet 17 novembre 2021 07:10

      @ZXSpect
      il semblerait qu’il ne peut plus se connecter sous son pseudo principal ... et que pour ne pas l’avouer il invente une lassitude d’Agoravox ... smiley


    • Ben Schott 17 novembre 2021 07:24

      @nono le simplet
       
      Il n’y a qu’un pathétique abruti dans ton genre et celui de ton pote névrosé pour tenter de se connecter sous un pseudo tricard alors que l’autre (les autres) marche(nt) très bien, réfléchis... L’essentiel c’est de te mettre ta branlée comme tu le mérites !!!  smiley
       

       
      Allez, bisous, gros !... (ça aussi ça fait bien Philou...)  smiley
       

       


    • chantecler chantecler 17 novembre 2021 07:56

      @nono
      Toujours aussi modeste Chochotte !
      Je me demande à quoi il carbure ...
       smiley


    • Ben Schott 17 novembre 2021 08:02

      @chantecler
       
      Toi aussi t’as pas de copain ?... C’est normal, regarde-toi attentivement dans une glace, tu vas comprendre, andouille.
       
       smiley
       


    • chantecler chantecler 17 novembre 2021 08:13

      @Ben Schott
      Je peux pas me regarder dans ma glace , elle a fondu .
      Saucisse !


    • pemile pemile 17 novembre 2021 08:50

      @nono le simplet « il semblerait qu’il ne peut plus se connecter sous son pseudo principal »

      Huysmans tricard sur AVox ??!!


    • nono le simplet 17 novembre 2021 08:58

      @pemile
      il semblerait en effet d’après mes infos ... remarque que ben pourrait apporter un démenti cinglant en changeant de pseudo smiley


    • Ben Schott 17 novembre 2021 09:02

      @nono le simplet
       
      « il semblerait en effet d’après mes infos »
       
      C’est du solide ! Comme l’ensemble de ton œuvre !...  smiley
       


    • Ben Schott 17 novembre 2021 09:22

      @pemile
       
      Tiens au fait, t’as des nouvelles de l’autre con de samuel, je le vois plus depuis que je lui ai mis sa branlée ?...
       
       smiley
       

       


    • chantecler chantecler 17 novembre 2021 09:24

      @Ben Schott
      Aux dernières nouvelles toujours dans le coma !
       smiley


    • pemile pemile 17 novembre 2021 10:07

      @Ben Schott « je le vois plus depuis que je lui ai mis sa branlée ? »

      T’as « vraiment » mis une branlée à quelqu’un ou t’es encore dans tes délires puérils ?

      Un lien comme démonstration ? smiley


    • tonimarus45 17 novembre 2021 10:21

      @ZXSpect—bonjour et juste pour info le « reptile » a reussi a vous censurer sur l’article de « jean de beauce » « guarrido veut rehabilter les français avec le terrorrisme ».Et il est tellement frappe qu’en voulant aussi me censurer il fait supprimer les siens


    • Ben Schott 17 novembre 2021 10:39

      @pemile
       
      Oh une magistrale branlée !... Il a pas aimé, le connard, t’aurais dû voir ça ! Après il s’est mis en hibernation, le temps de soigner sa dépression... à peu près en même temps que toi !...

       
      Tu peux retrouver le fil facilement, tu tapes « samuel » !...
       

       
       smiley  smiley  smiley
       


    • Eric F Eric F 17 novembre 2021 10:48

      @Ouam (Paria statutaire non vaccinné)
      Intéressant, ce site Ventuski de températures en direct de l’ensemble du monde, et c’est effectivement contradictoire avec la fonte observée (quid du Groenland ?).

      Si on revient à la question du « nombre de cas » de covid, on teste davantage que l’an dernier, et on trouve donc davantage de « cas » qu’aux pics de 2020 ...c’est un peu aussi une question de thermomètres. Depuis le début, il aurait fallu tester statistiquement 1000 personnes (échantillonnées de manière représentative) chaque semaine, avec un taux d’amplification PCR « raisonnable », et comptabiliser le nombre de cas actifs.

      Avec le variant delta bien plus contagieux que la souche initiale, on n’empêchera jamais la circulation du virus, dons le « tester/isoler » est inapplicable. Si vraiment les vaccins sont efficaces contre la prolifération virale dans les voies respiratoires profondes, il faut juste vacciner les personnes fragiles (c’est déjà fait à > 90% pour les plus de 60 ans en France, reste les personnes plus jeunes à comorbidité, ce sont les praticiens qui devraient les relancer), et on peut « vivre avec » le virus, en évitant juste un emballement avec des mesures pro-actives (aération, filtrage...).
      Le Royaume Uni a une vague qui dure quasiment depuis le mois de Juin, mais sans engorgement hospitalier ni flambée de décès.


    • Captain Marlo Captain Marlo 17 novembre 2021 10:52

      @Iris
      C’est fou ce que vous me rappelez un certain Huysmams !


      « Petite leçon de sophistique à l’usage des bulots » 
      par Philippe Huysmans


    • Ben Schott 17 novembre 2021 10:55

      @Captain Marlo

       
      Moi je dis, c’est fou ce qu’il nous manque ! Reviens, Philippe, reviens...
       
       smiley
       


    • Iris Iris 17 novembre 2021 13:28

      @Ben Schott
      Pour ne pas répondre à votre question mon ami, soit vous êtes con, soit vous jouez au con, dans les 2 cas ça sert à rien.


    • Iris Iris 17 novembre 2021 13:32

      @Captain Marlo
      Aucun rapport


    • Ben Schott 17 novembre 2021 14:04

      @Iris
       
       
      De toute évidence, même si ta phrase ne veut rien dire, tu restes toi aussi dans l’argument ad personam, parce que tu as toi aussi une grande gueule et des petits bras.
       
      Conclusion : tu n’as rien à répondre sur le fond à la contradiction que j’ai soulevée dans ton commentaire.
       
      Tu peux retenter tes sophismes éculés encore une fois, tu auras la même réponse.  smiley
       


    • Iris Iris 17 novembre 2021 14:50

      @Ben Schott
      Tous ce qui ne va pas dans votre sens est un sophisme.
      Si vous voulez discuter cessez de m’agresser.


    • Ben Schott 17 novembre 2021 14:58

      @Iris
       
      Encore une réponse en forme de sophisme.
       
       
      « « Accélérer » quoi ? T’es pas obligé de changer ton Duster marron cette année, mais les femmes africaines n’ont pas le droit de s’acheter une machine à laver ? »
       
      C’était ma réponse à ton premier commentaire. Tu y vois une agression ?
       
      Si tu n’es pas doué pour les joutes verbales, j’y peux rien mais alors va jouer aux billes, bozo...  smiley
       

       

       


    • Iris Iris 17 novembre 2021 15:03

      @Ben Schott
      Encore un sophisme imaginaire, encore une agression...


    • Ben Schott 17 novembre 2021 15:09

      @Iris
       
      Toute contrariété t’agresse, c’est sûr... Et tu n’es pas habitué à ce qu’on te rabatte le caquet, que tu as pourtant fort bruyant.

      Je te les montres et te les nommes tes sophismes, péquenaud, qu’est-ce que tu veux de plus ?...
       
      Tiens, cadeau...  smiley
       
      C’est pour ton bien.
       


    • Iris Iris 17 novembre 2021 15:11

      @Ben Schott
      Pour votre bien redescendez sur terre.
      Ça ira maintenant, faites vous plaisir.


    • Ben Schott 17 novembre 2021 15:15

      @Iris
       
      T’aimes pas te faire ramoner, hein ?...  smiley
       
      C’est la vie, vieux...


    • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vaccinné) 17 novembre 2021 17:47

      @Eric F
      Bonjour à toi.
      Deja cela fais plaisir que au moins UN (toi ^^) reponde un peu sur le « fond » des choses, et se donne un peu la peine de verifier les infos, et apres d’y réfléchir.
      Ici je cause de Ventusky, je te conseille aussi si tu a un peu de temps d’aller voir dans la partie archives de meteo-paris.om qui est le plus gros site d’archives et le plus riche que je connaisse, tu verra c’est particulierement instructif, surtout depuis que la partie des « tables de temperature » papier à l’epoque existent ainsi que les couperes de presse associées..
      Ceci aussi est un exellent repere contre « l »intoxication« massive qui a lieu, et je le dis bien des DEUX parties, comme le GIEC ET (le ET est tres important) des industriel de la pétrochimie, de l’agriculture qui eux aussi mentent de maniere manifeste comme le GIEC qui au passage, predisais dans les années 90’s un REFROIDISSEMENT généralisé de la planete, donc coté credit à leur apporter ben heu....
       
      A l’inverse il y a parfois de bonnes nouvelles par exemple ce jour certains européeens mais helas ils sonts les seuls (sigh) à s’attaquer ENFIN au probleme crutial de la déforestation dans le monde...
      Le pb c’est que l’on est les seuls, et si on est les seuls, l’impact sera égal a pinuts ou pas tres loin, ce pb doit etre pris de maniere globale (cad a l’echelle de la planete, enfin c’est mon petit avis), mais il faut bien que un commence.
       
      Pour le R Uni je ne peut qu’etre d’accord avec toi vu qu’a l’epoque je n’ai cessé d’en causer, et de plus ils n’ont eux jamais placé de couvre feu horaire restrictifs (genre embastillé chez toi apres 18h ca exirste pas) ou de couvre feu de deplacements (genre interdit de te déplacer à un ou 10 km suivant les periodes de chez toi)
      Idem pour la Suede, et regardons désormais le bilan de ces deux pays
      Le RU a eu un peu plus de deces par millions d’habitants et la Suede le comble moin de deces que nous par millions d’habitants.
      Il est donc facile de comparer la partie benefices risques du l’enfermement vs la liberté et responsabilité individuelle, surtout lorsqu’on constate les effets collateraux (et ce n’est pas fini) des suites de cet embastillement totalement arbitraire.
       
      Concernant le variant déja ce n’est pas certain que en decembre de l’année derniere ce n’etais pas l’actuel, c’est une question a tu verifié ?
      Et la vaccinnation ici sous monarc n’a pas etée elle vendue comme solution pour retrouver une vie normale, difficile d’affirmer l’inverse auvu des publicités etr la propagande du gvt sur le sujet.
      Bref qu’en est t’il concretement ?
      Ps moi je le sais mais j’attends et ce sans trop me mioller lol au vu des courbes ici qui vont certainement rejoindre celle de la hollande que j’ai publiée la semaine derniere en info ici.
       
      Voila j’ai essayé de te repondre points par points, ah si un dernier truc si tu a 10mn de dispo je te conseille cei qui est exellent et qui te permettra de comprendre et de faire le lien avec souvent les explications que ke poste ici en disant »mefiez vous, ne gobez pas tout... sinon vous allez ressembler à certains commentateurs d’ici plus haut (lol)« qui il y a peu de temps nous annonnaient que le vaxxin protege de la contamination, que ne pas se vaccinner est un raisonnement egoiste qui ne protege pas les autres...
      ils sonts etrangement silencieux sur le sujet ^^
      inutile de les nommer ils se reconnaitrons smiley
       
       
       »Pourquoi les médias répètent tous la même chose"
      https://youtu.be/KKbG7QbMRW4
       
      Bonne soirée


    • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vaccinné) 17 novembre 2021 17:53

      @nono le simplet
      "@pemile
      il semblerait en effet d’après mes infos ...

      « 
       
      C’est sur que avec toi... cela ne peut qu’etre du »lourd" smiley smiley
      Pemile à collaboré à ta super enquete ?
      ou il etais le photographe talentueux des clichés de la scene du crime ^^
       
      Chapeau (l’ / les) artiste(s)


    • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vaccinné) 17 novembre 2021 18:10

      @Eric F
      Ah tiens je completente un peu pour toi (et pour les autres interessés qui aiment se poser des questions et pas gober du pré-chier
      l’info date du jour ou d’hier (c’est sans importance à un jour pres)
       
      En Australie on est quazi en été(l’inverse de nous logique) ,
      la en ce moment et donc en été normalement il fais chaud, voir tres chaud (lapalisse) ^^
      Ben la.... il neige par endroits ... et pas qu’un peu....
       
      Je cite (avec la photo comme preuve), c’est tout en bas de la page.
       

      Anomalie thermique en Océanie en première quinzaine de novembre 2021 - via JMA

       

       

      En plus des températures anormalement basses, le temps est également très humide et les cumuls de précipitations habituels d’un mois de novembre ont déjà été dépassés dans de vastes régions alors que nous ne sommes qu’au milieu du mois ! Sur les reliefs du sud-est, des chutes de neige importantes et anormales pour la saison sont observées, comme ci-dessous au Mont Hotham dans l’État de Victoria. Rappelons que l’été météo débute le 1er décembre en Australie.

       —
       
      Apres attention, je ne pretends pas avoir raison, mais c’est bien ce que j’observe depuis un bon bout de temps et pas que sur cet exemple...
      ca se refroidis « gobalement » dans l’hémisphere sud et se rechauffe (globalement aussi meme si cette année c’est pourri ic en fr) dans l’hémisphere nord
      pourquoi ? je ne sais pas et ne pretendrai pas avoir la réponse
      mais si c’etais uniquement du le rechauffement au co2
      Cela ne tiens pas la route pour celui qui est curieux de regarder sa répartition quazi uniforme et verifiable (a 120 ou 140 ppm) ,
      ou alors faut m’expliquer pourquoi si les gaz retiennent la temperature comme le pretends le GIEC
      pourquoi il fais de plus en plus froid la bas ?
      peut etre qu’une explication existe, mais la,
      il va falloir l’etayer solidement et pas comme en ce moment avec de l’a peu pres qui ressemble plus a du sectaire qu’a de la science

      D’ailleurs au passage je note que le terme bien plus juste de dérehgement climatique est utilié, que rechauffement (qui sous entends global) et qui jusqu’a preuve du contraire au vu de mes lectures et mesures sur le temps semblent fausses.


    • samuel 18 novembre 2021 12:45

      @Beni non non le Résistant

      Salut,
      Je vois que je t’obsède smiley

      Tkt, je reste pas longtemps. Je voulais juste voir que ta vie virtuelle se passe bien sans moi et que tu te complets toujours dans la fange du complotisme de base en soulevant des lièvres gros comme tes morpions smiley

      Si tu veux les raisons de mon absence prolongée, je suis disposé à te les donner mais je pense que tu t’en fous. Comme tu te fous de TOUS les arguments qui te retournent le cervelet  smiley

      Je te laisse entre les mains de Pemile. Dans ta tête c’est comme si tu me parlais smiley

      A l’occaz, je t’enverrai 2/3 scuds.

      Bisous


    • pemile pemile 18 novembre 2021 12:56

      @samuel « Je te laisse entre les mains de Pemile. »

      Sans me demander mon accord sur cette garde alternée ??!! smiley


    • samuel 18 novembre 2021 14:08

      @pemile

      Ô mon dieu. Une telle réactivité ne peut être que suspecte smiley

      bon courage.


  • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vaccinné) 17 novembre 2021 01:25

    je me referais a ceci...

    Toussacédéconneries. Faut continuer à accélérer. À fond, à fond, à fond !!!

    Mais vous l’aviez deja certainement compris


  • lecoindubonsens lecoindubonsens 17 novembre 2021 07:32

    Vous écrivez « la planète se réchauffe », admettons (même si paradoxalement d’autres écolos publient des courbes montrant que la température est plus basse pendant 60 millions d’années de la terre, c’est à dire l’essentiel des 65 derniers millions, et même plus basse que dans les premiers millions d’années de présence humaine).

    Ces mêmes courbes montrent des cycles de réchauffement et de refroidissement, cycles totalement naturels puisque seulement quelques millions d’humains présents à ces époques.

    Alors, même si le CO2 augmente, pourquoi le culpabiliser (la corrélation entre 2 phénomènes n’entraine pas que l’un est la cause ou la conséquence de l’autre), pourquoi culpabiliser les humains sur ce nième réchauffement, juste un de plus, probablement naturel comme tous les précédents.

    Ainsi au lieu de combattre un phénomène naturel aussi puissant (quelle prétention des humains !), portons nos efforts sur l’adaptation nécessaire. Moins de cultures tropicales mais davantage au Groenland et en Siberie, moins de constructions en bord de mer, etc ....

    Par ailleurs, une grande inconnue : tous les écolos parlent de ralentissement du réchauffement pour 2100, mais pas de l’arrêt de ce réchauffement. Ainsi si pas d’arrêt, cela signifie que les +1 +2 +3 degrés...ne seront pas atteints en 2100 mais un peu plus tard 2200 ? 2300 ?. Si ce décalage de quelques décennies/siècles peut compter pour nous et nos descendants proches, quelle importance pour la vieille dame Terre âgée de 4.5 milliards d’années. L’objectif des COPxx serait-il de juste défendre les intérêts des humains jusqu’en 2100 ? et la Terre ... bof !


    • chantecler chantecler 17 novembre 2021 07:45

      @lecoindubonsens
      Tout juste !
      Mais apparemment certains aiment prophétiser les catastrophes.
      Et d’autres en profiter , pour gagner de l’argent ou pour mettre en ordre leurs petites affaires .
      Le « virus » ne leur a rien appris .
      On devrait déposer une « Saint Cassandre » dans le calendrier ...
      PS : quand il y a un réchauffement le CO2 dissous dans les océans se gazéifie .
      C’est comme pour le coca cola , quand on met la bouteille au soleil .


    • Captain Marlo Captain Marlo 17 novembre 2021 11:03

      @chantecler
      On devrait déposer une « Saint Cassandre » dans le calendrier ...



      « Le culte apocalyptique du réchauffement climatique » par Dmitri Orlov, Le Saker francophone.


    • Ouam (Paria statutaire non vacciné) Ouam (Paria statutaire non vaccinné) 17 novembre 2021 18:50

      @chantecler
      Tiens un chiffre qui porte a reflexion vu que tu en cause...
      Pfizer & co font .... 1000 $ par sec cad 65.000$ par minute
      Je te laisse calculer cela par heure, jour, semaine mois et années
      Je l’ai fait hier par années de memoire cela fais la coquette somme de ...
      accrochons nous... rien que pour le proto (le pseudo vaxxin)
      ...
      33 Millards  !!!
      Alors avec de telles sommes on peut « arroser » les copains...
      et pas qu’un peu


  • zygzornifle zygzornifle 17 novembre 2021 08:09

    Cette COP 26 et le spectacle de téléréalité le plus affligeant jamais vu ....


  • wagos wagos 17 novembre 2021 10:15

    Vouloir modifier la température du globe terrestre, c’est comme vouloir vider les océans avec une petite cuillère , que de prétentions et de perspectives vouées à l’échec !

    Comment des gens qui se croient sensés peuvent se laisser berner de la sorte par des officines qui en tirent des bénéfices , tous ces partis se prétendant sauveurs de la nature ne sont que des manipulateurs !

    Seulement, les humains ne pensent plus par eux-mêmes ; mais par le biais d’une propagande soutenue par la presse écrite ou parlée ,par le net bien entendu, et par des Gréta ! triste gamine ou comédienne exploitée par des salauds qui en tirent des profits juteux !

    Des périodes chaudes ou glacières , il y en a toujours eu , il y en aura toujours, aucun bouton ne règle le climat ! 


Réagir