mardi 21 juin 2016 - par ddacoudre

La descente aux enfers

Ce gouvernement touche le fond. Qui aurait pu penser qu’un gouvernement socialiste creuserait la tombe du syndicalisme par sa loi travail qui autorise de passer outre les accords de branches qui servent de support commun imposant une égalité dans la concurrence salariale évitant ainsi le moins disant. Actuellement tout employeur rémunérant un salarié en dessous des minimas est en infraction. Nous savons que ce seuil minimal est la source de travail dit au noir, demain avec la loi ces employeurs pourront légalement sous payer en demandant l’accord du personnel, ou d’un syndicat d’entreprise. Seulement 27% des citoyens ont confiance dans les syndicats, si en plus au lieu de conclure des accords pour améliorer la condition salariale, ils la fragilisent en passant outre les garanties collectives de branches, je ne vois pas comment la tendance s’inverserait. Certes les partis politique ne recueillent que 12% de confiance, cela n’empêche pas des hommes politiques de contester la représentativité syndicale, ni de gouverner en ayant moins d’adhérents que les syndicats. Les médias avec 24% de confiance nous servent leurs buzz insipides en pensant représenter l’opinion publique et affleurent le temps de quelques secondes les informations essentielles pour le devenir des citoyens. C’est comme cela que chacun ignore que la France le 7 juin a soutenu devant l’assemblé plénière de l’OIT (organisation internationale du travail) la création de convention collective de branche à la suite du drame du Rana Plaza au Bangladesh en 2013, où 1100 travailleurs du textile, employés par des fournisseurs de grandes marques occidentales, ont trouvé la mort sous l’effondrement de leurs locaux soumis dans la compétition internationale aux salaires du moins disant.

Ce que taisent les médias c’est que ce pays avec des salaires au gré des employeurs a un taux de chômage autour de 5%. Pourtant nous croyons ou soutenons encore que la déréglementation du travail crée de l’emploi ; tout comme que ce soient les pauvres ou les ignorants qui font les révolutions. Si c’était exact les habitants du Bengladesh et d’autres seraient les mieux nantis du monde. Un tel niveau d’abêtissement dans les pays d’idéologie capitaliste où le niveau d’instruction est relevé dénote cette fracture intellectuelle entre ceux qui disposent des Savoirs et ceux qui reçoivent l’instruction pour devenir de dociles clés à molette ; avant l’on disait l’école forme des citoyens honnêtes.

Heureusement les faits divers dramatiques font diversion dans l’appel au pathos, et le gouvernement de remettre couche sur couche, pourvu que l’on en oublie la loi travail. L’état d’urgence devait protéger des actes terroristes quid avec ces deux assassinats. La violence qui accompagne bon nombre de manifestation, hier comme aujourd’hui, hier c’était les skinheads disait-on, aujourd’hui ce sont les casseurs. Sauf que hier sous des gouvernements de droite, il n’était jamais venu à l’esprit d’un premier ministre de considérer que les organisateurs de la manifestation seraient responsables des actes commis par d’autres.

Publicité

Cette opportunité de porter plainte contre les syndicats sera sans suite dans le droit français. Cela dénote seulement la descente dans les enfers d’un gouvernement qui est prêt à se jeter dans n’importe quel feu puisqu’il n’a plus de surenchère protectrice au dessus l’état d’urgence. A moins, comme tout état totalitaire, d’envisager des mesures de restriction de la liberté d’opposition en interdisant les manifestations (pour ceux à qui cela évoquent un souvenir, pourquoi pas rétablir la « loi Chapelier » de 1791).

Essayer donc d’imaginer qu’en 1936 ce soit Hollande et Valls à la place de Léon Blum, je crois que l’on attendrait encore les congés payés, les 40 h et les accords de Matignon, car la « droite » disait alors que ces mesures étaient une incitation à la paresse. C’est le même état d’esprit qui règne aujourd’hui chez les partis de droite, il faut travailler plus, 35 h est insoutenable, et pour faire bonne mesure il n’y a pas eu d’accord salariés patronat sur l’indemnisation du chômage, car pour certains c’est encore une incitation à la paresse que de rémunérer les demandeurs d’emplois. Entendre encore aujourd’hui ces discours récurrents des années 1930 à 1939, alors que l’état de richesse économique actuelle qui sépare ces époques de la nôtre ne justifie pas qu’il y ait la fracture sociale que nous connaissons. Faire le pari d’un nouveau départ aujourd’hui à l’égal de ce que fit le front populaire en 1936, il n’y a que Mélenchon pour offrir de telles perspectives, car nous avons les hommes, les savoirs, la technologie. Il manque seulement la volonté politique de ceux qui n’ont de cesse de dire qu’en travaillant plus et rémunérer moins cela ira mieux demain. Qu’ils aillent donc en vacance au Bengladesh faire une marche blanche, déposer des gerbes de fleurs sur les victimes du capitalisme. Ma comparaison est certainement déplacée, pourtant le terrorisme est le retour de notre déclaration de guerre à EI, ce n’est que dans l’inconscient occidental que l’on peut penser se livrer à une guerre sans conséquence. S’il faut certes s’en protéger l’instrumentaliser pour clore toute opposition à la politique du gouvernement est une stratégie d’acteurs qui ne visent que 2017. Que le gouvernement ne s’en soucie pas, il ne risque pas d’être réélu, même en espérant des emplois liés à l’application de la loi travail si elle passe. Pourtant quand l’on lit les programmes de Juppé, Fillion et autres prétendants c’est le pire qui est à craindre allant plus loin dans la surenchère ultra libérale. C’est en cela que je rapportais la similitude des positions de la droite des années 30 à celles d’aujourd’hui. Les difficultés ont poussé les hommes de ces époques à trouver espérance dans des gouvernements dit forts, avec les conséquences que l’on sait. Aussi l’on peut comprendre qu’il en soit de même aujourd’hui quand 76% des citoyens pensent que le personnel politique est plutôt corrompu. Quand en plus 65% ne font ni confiance en la droite ou la gauche pour gouverner il ne reste plus qu’à attendre 2017 pour voir s’ils sont de parole. Pour le moment ils se raccrochent à tous les discours sécuritaires comme d’autres à une bouée pour ne pas couler dans un espace politiques où tous les repères ont explosé et où l’ignorance de l’histoire sociale française est quasiment inconnue d’une majorité de citoyens. Durant ce mois de conflits j’ai entendu des propos concernant la CGT dignes de ceux qui se tenaient au temps du stalinisme et de la guerre froide, qui plus est relayés par des citoyens prenant congés et travaillant moins sans savoir que c’était à cette CGT d’alors qu’ils le devaient. L’ingratitude des « enfants » est bien connue, mais elle n’emporte pas les mêmes conséquences que l’ignorance. Face à tout cela je ne crois pas que le gouvernement et les dits socialistes soient près de remonter des enfers.



134 réactions


  • Fergus Fergus 21 juin 2016 08:44

    Bonjour, Ddacoudre

    Voilà un article qui remet les pendules à l’heure en assénant des vérités que la doxa politico-médiatique dominante fait tout son possible pour masquer.

    Hollande en maître d’œuvre du Front Populaire, voilà une hypothèse à faire hurler de rire, en effet. Ou plutôt pleurer dans les sphères les plus modestes tant cet homme est foncièrement libéral, foncièrement de droite, et par conséquent de facto opposé aux intérêts des classes populaires.

    Quant à Mélenchon, malgré ses défauts bien réels, c’est effectivement le seul homme politique actuel qui ait un projet cohérent pour le pays, un projet visant à remettre les travailleurs et plus la finance au centre du jeu.


    • ddacoudre ddacoudre 21 juin 2016 23:34

      @Fergus

      bonjour quoi que l’on puisse penser de l’homme, mélenchon tient un programme où il remet l’humain au centre du devenir avec la difficulté qu’apporte la recherche d’une cohérence dans l’ensemble des désirs parfois contradictoires des citoyens qui savent ce qu’ils ne veulent pas ou plus mais voudraient qu’un homme magique sorte d’un coup de baguette où d’une pochette surprise un projet sans avoir à lutter contre ceux qui détiennent le pouvoir économique.

      cordialement.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 juin 2016 09:23

      @ddacoudre
      Et comment se porte la Grèce, dirigée par un clone à Mélenchon ??
      Pas bien du tout, car Tsipras devait « renverser la table », « changer les traités », toussa, toussa...
      « La nouvelle trahison de la Gauche radicale et de Tsipras ».


      Tapez bien sur Hollande, en faisant croire qu’il décide de la politique économique de la France...
      Hélas, Hollande fait ce qui est prévu dans les Traités européens.

    • ddacoudre ddacoudre 22 juin 2016 12:12

      @Fifi Brind_acier

      bonjour. TSipras a engagé une lutte et il a perdu. il ne faut pas oublier que les principaux créancier qui ont fait plier la Grèce c’est la France, l’ Allemagne et la Hollande. de plus la comparaison de la Grèce et de la France est surfaite il n’ont pas de poids économique et politique comparable. nous nous sommes trouvé devant ce qui nous attend avec le traité Tafta la gouvernance de la loi du marché disposant d’un tribunal arbitral privé au dessus des loi des états. l’Europe à mené contre la gréce le combat politique qu’avait engagé Tsipras et elle l’a gagné, indiquant par là que l’on ne s’oppose pas au dictat des accords et qu’un état adhérent ne peut pas en sortir s’il n’a pas le poids politique et économique de la France ou de l’Allemagne. l’affaire du vote anglais est a suivre si la sortie de l’euro l’emporte.

      cordialement..


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 juin 2016 17:13

      @ddacoudre
      Ah ! le poids économique ! La nouvelle tarte à la crème...
      La Grande Bretagne a un PIB supérieur au PIB de la France, Cameron a eu beau faire du chantage, il n’a rien changé du tout dans les Traités européens, et l’accord qu’il a obtenu, est un bidouillage qui peut être contesté sur le plan juridique, par n’importe quel pays européen.


    • chantecler chantecler 22 juin 2016 19:19

      @Fergus
      Ben moi j’ai du mal à comprendre l’article qui dit tout et son contraire .
      Ex :« Pourtant nous croyons ou soutenons encore que la déréglementation du travail crée de l’emploi ... »
      Ben je demanderais : qui est ce nous ?
      J’ajouterais que ce que vous croyez j’en ai rien à faire .
      Et pour terminer les accords de salaires seraient négociés dans les entreprises par les syndicats ...
      Ah ouais ?
      Et dans les entreprises de taille moyenne : moins de cinquante salariés qui n’ont pas de syndicats , ils font comment ?
      Ils vont voir le patron le 31 décembre au soir et négocient avec lui devant un verre d’eau du robinet ?
      Et si les patrons n’aiment pas les syndicats , les représentants syndicaux et les licencient comment on fait pour discuter ?
      On revient au galop au 19 ème siècle décrit dans les romans populaires de V. Hugo , de Balzac ou d’ E. Zola ,ex : Germinal , où le patronat pourra faire appel à la police si ça renaude ...
      https://www.youtube.com/watch?v=Gt_QOsCkTf4


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 23 juin 2016 08:02

      @Fergus
      Non, Mélenchon n’a pas de projet pour la France, car il est interdit aux Pays européens d’élaborer des politiques intérieures nationales. Le programme économique pour la France, c’est la Commission européenne qui le fait.
      Au mieux, il pourra s’occuper de questions sociétales, ou changer les rideaux de l’ Elysée.


      Son projet de sortir des Traités, n’est pas une sortie définitive de la construction européenne, comme le propose l’ UPR. Il veut sortir des Traités actuels, pour les remplacer par le plan B pour l’Europe.

      Comme tous ceux qui disent sortir des Traités... pour en proposer d’autres.
      Exemple le FN « Pour une Nouvelle Europe »

      Ou Dupont Aignan : « Un nouveau projet pour l’ Europe ».

    • Legestr glaz Ar zen 23 juin 2016 09:32

      @ddacoudre

      Le programme de Mélenchon s’inscrit dans le cadre des traités européens. Il est donc « impossible » à mettre en oeuvre. Ceux qui disent l’inverse sont des menteurs. En restant dans l’UE, Mélenchon sera soumis aux GOPE et à l’article 121 du TFUE. Il devra respecter l’article 106. Il devra respecter l’article 63. Il devra respecter le TSCG. Il devra respecter les décisions de la BCE. Il devra tout avaler. Il pourra bien renverser le bureau de l’Elysée, que cela n’y changera rien.

      Mélenchon « met l’humain » au centre du devenir ? Mais il nous enfume, il nous ment comme un arracheur de dents. Aucune anticipation dans son programme. Aucune mise en perspective entre son programme et les dispositions de traités. Vous aurez bien compris que je ne parle pas du « programme » de Mélenchon. Je parle des possibilités de sa mise en oeuvre. Ce sont celles ci qui sont impossibles dans le carcan des traités européens. Notre propre constitution a été vidée de sa substance et les transferts de souveraineté de la France vers l’UE ont bel et bien eu lieu. Oui Mélenchon parle d’une constituante, d’une nouvelle constitution. Celle ci sera dès sa rédaction en porte-à-faux avec les traités européens. Ce sera par conséquent le retour à la case départ. Tout ceci ne soutient pas l’analyse. Ce programme de Mélenchon est inapplicable dans le contexte des traités européens. Aujourd’hui il n’existe plus de clivage droite-gauche puisque ce sont les traités et la commission qui décident de la politique Française. Le clivage est par conséquent : sortir de l’UE et assumer la politique que l’on souhaite ou être soumis aux décisions ultra-libérales de l’oligarchie de l’UE. Il n’y a pas d’alternative autre que ces deux la.

      Melenchon agit très exactement comme Tsipras. Les personnes qui le suivent pensent que puisque la France est plus grande que la Grèce les traités s’appliqueront moins. Il faut en avoir une bonne couche pour admettre une telle stupidité.

      Dans le lien ci-dessous, l’ordre juridique de l’Union Européenne, cherchez donc le nombre de fois où l’adjectif « contraignant » est utilisé. Prenez au moins le temps de prendre connaissance du contenu de ce lien. Sinon vous passerez à côté de la réalité.

      http://www.europedia.moussis.eu/books/Book_2/2/3/3/index.tkl?lang=fr


    • tf1Groupie 23 juin 2016 17:45

      @Fergus

      Je ne sais où vous avez vu que Mélenchon avait un « projet », à part profiter de nos bords de mer ...

      Mélenchon ne fait que vendre du rêve, si cela vous suffit.


  • leypanou 21 juin 2016 09:19

    Pourtant quand l’on lit les programmes de Juppé, Fillion et autres prétendants c’est le pire qui est à craindre allant plus loin dans la surenchère ultra libérale. : quand on connaît leur passé, on ne peut qu’être effaré de savoir que des gens sont encore prêts à les remettre au pouvoir.

    Pareil pour Nicolas Sarkozy, qui, lui, propose carrément de rendre la CGT financièrement et autre chose responsable des dégâts commis lors de manifestations, on pourrait peut-être commencer par lui demander des comptes sur ce qui s’est passé après l’« intervention humanitaire » en Libye avec les brillants résultats que l’on sait.

    Quelle solution pour rendre les gens réactifs ? Telle est la question.

    Les mots manquent pour exprimer le dégoût qu’inspirent les 2 têtes de l’exécutif actuel ainsi que les moins que rien qui leur servent de propagandistes zélés.


    • ddacoudre ddacoudre 21 juin 2016 23:52

      @leypanou

      bonjour. sur la scène internationale, depuis l’adhésion de la France à l’Otan, les USA ont laissé quelques strapontins de libre du fait qu’il ne sont plus aussi dépendant du pétrole de la région du golf depuis la mise en œuvre de l’exploitation du gaz de schiste. Même compte tenu du développement de la technologie spatiale ils ont accordé en décembre 2015 le droit aux citoyens américain d’exploiter les sous sol des astéroïdes. c’est parce que ils ont laissé ces strapontins que depuis quelques années nous avons des entrées dans des états comme l’Arabie saoudite le Qatar et que l’on se positionne comme les « gendarmes » de deuxième mains en Afrique du nord et au moyen orient. Notre gouvernement joue les vassaux d’une Amérique qui rêve d’imposer à l’Europe la gouvernance d’un tribunal arbitral privé dans les affaires économiques, le fameux Tafta.
      mais je n’ai pas de solution pour rendre les gens réactifs tant le passif de conscience politique est devenue pauvre. depuis trentre ans nous avons une information qui vide les cerveaux, il leur est donc difficile de trouver des solutions puisqu’ils n’ont plus rien sur quoi réfléchir en dehors du tout sécuritaire.
      cordialement.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 23 juin 2016 08:22

      @leypanou
      Pour rendre les gens réactifs, il faut expliquer les enfumages.... La Droite n’est pas plus « à Droite » que Hollande, puisqu’ils appliquent tous la feuille de route économique de la Commission européenne ! Ils se partagent le boulot, c’est tout, ils font du cinéma, en faisant croire qu’ils sont en désaccord.


      Hollande est enchanté que le Sénat (majorité de Républicains), présente la loi telle que Bruxelles l’exige. Il s’en sert pour dire aux manifestants & à l’opinion publique : « Vous voyez, à Droite, c’est bien pire », alors qu’ils sont tous d’accord que le contenu, il est imposé par Bruxelles !

      La question est de savoir quand elle va être votée par le 49-3 ? Sans doute en Juillet, pendant les vacances ? Comme le propose Copé, qui veut gouverner par ordonnances ..., gros scandale sur le plateau de Ruquier.

      Mais Hollande a aussi utilisé les ordonnances ! La loi sur la faillite des banques, qui permet de ponctionner les comptes des clients, Hollande l’a faite passer par ordonnance, le 20 août 2015, pendant les congés. Il fait donc comme Copé.

  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 21 juin 2016 10:17

    Bonjour Ddacoudre
    Le gouvernement socialiste est piégé par ses contradictions, il veut participer pleinement à l’union européenne pour profiter de ses avantages, prêts à taux réduit et débouchés économiques, mais en même temps ne veut pas toucher à un système de gestion du travail qui n’existe pas ailleurs que chez nous. C’est bien évidemment impossible, la logique veut que dans une confédération, les règles du fonctionnement du monde du travail soient harmonisées. Voilà pourquoi Hollande a finalement lancé cette réforme à la fin de son mandat, sinon il n’aurait pas été « adoubé » par les instances bruxelloises en vue d’un second mandat.
    La conclusion est implacable, si nous voulons garder notre système de protection sociale, il faut un « Franxit », prétendre qu’il est compatible avec l’UE est un mensonge qui serait très vite dévoilé. Je pense que nous allons être très vite au pied du mur.


    • Fergus Fergus 21 juin 2016 10:38

      Bonjour, Gilles Mérivac

      « il n’aurait pas été « adoubé » par les instances bruxelloises en vue d’un second mandat. »

      Soyons sérieux : cela fait belle lurette que les « instances bruxelloises » ont passé Hollande par pertes et profits. Tout le monde a compris, et depuis longtemps, que la droite française reviendrait au pouvoir en 2017 pour aller encore plus loin en matière de détricotage des droits sociaux. Même dans son propre camp, Hollande est cramé !
       


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 21 juin 2016 14:10

      @Fergus
      Bonjour, Fergus
      Hollande n’est pas tout-à-fait « cramé » puisqu’il n’existe aucune personnalité ni dans son camp ni dans celui des républicains qui puisse prétendre rassembler une majorité, il est probable qu’il va utiliser cet argument, et les sondages ne donnent qu’un instantané fugace, de toutes façons.
      A mon avis, il a fait le pari que les électeurs ne voudrons pas renverser la table, qu’ils voudront garder le statu quo avec le maintien de la protection sociale à la française et demeurer dans l’UE. Il est bien possible qu’il ait raison, même s’il est nul.
      Vous connaissez le proverbe à propos de l’ours.


    • ZenZoe ZenZoe 21 juin 2016 14:28

      @Gilles Mérivac
      Je suis d’accord avec vous.
      Je suis pratiquement sûre qu’on va se retaper Hollande en 2017.
      Par défaut, comme en 2012. Avec un programme d’enfer qu’il a déjà énoncé d’ailleurs et qui se résume à ça : « avec Sarkozy, ce serait pire. »


    • Fergus Fergus 21 juin 2016 15:45

      @ Gilles Mérivac

      Hollande est tellement cramé que les autres caciques du PS ont réussi à lui imposer une primaire dont il ne voulait absolument pas ! Belle image de l’autorité d’un chef, même plus capable de se réfugier derrière « la logique des institutions » pour imposer sa « candidature naturelle » de sortant.

      Hollande n’en espère pas moins, s’il n’est pas trop largué dans les sondages de l’automne, se refaire en gagnant cette primaire, et avec elle un minimum de légitimité qui lui fait grandement défaut, c’est le moins que l’on puisse dire, en vue de la présidentielle.

      Or, rien ne prouve qu’il ne sera pas laminé par un Montebourg lors de cette primaire. A sa place, je jetterais un œil du côté de Royal, 4e d’une primaire qu’elle espérait remporter en s’appuyant sur sa stature d’ancienne candidate officielle du parti. A mon avis, c’est une humiliation de ce type qui guette Hollande s’il n’a pas la lucidité de débarrasser le plancher. 


    • gimo 21 juin 2016 16:19

      @Gilles Mérivac 


       NE SOYEZ PAR COMPLICE DES CES ARNAQUEURS QUI NE RESPECT RIEN QUE LE FRIC NE SOYEZ PAR COMPLICE et colobo  ENCORE UNE FOIS DE PLUS !!
      En avril et mai 2017, tout bascule ! Abstenons-nous MASSIVEMENT à l’élection présidentielle, ou votons blanc ou nul par millions !
      C’est donc par un autre moyen que nous passerons d’un système de représentation électif, qui se révèle être finalement un régime oligarchique (1), à un régime vraiment démocratique. Nous défendons ici un projet simple et pacifique. L’élu, qui que ce soit !, comptera ses voix et se rendra compte qu’il est l’élu d’une minorité insignifiante. Avec 18 millions de voix en 2012 soit 40% des inscrits sur les listes électorales, François Hollande se trouve encore crédible. Que pourrait faire un élu avec 10 millions de voix ? Ou 5 millions de voix ? Nous sommes seulement 8% à avoir confiance en notre classe politique, il est temps de prendre confiance en nous-mêmes.
      Il y aura un élu en 2017, nous ne pouvons pas l’éviter car notre Constitution n’impose pas de quorum et sont élus avec 10%des français Ou ne prend pas en compte les votes blancs, une évidence de plus de notre impuissance. L’inévitable élu et l’ensemble de la classe politique se verront remettre le cahier de doléances et les comptes-rendus des ateliers constituants. Aucun responsable politique ne pourra nier ce qui ne fonctionne pas. Par ailleurs, ces éléments serviront de base de données pour l’élaboration de la Constitution future qui sera écrite par les citoyens constituants.

    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 21 juin 2016 16:45

      @gimo
      Il faut être vraiment naïf pour croire qu’une abstention massive gênera ceux qui sont élus. Ils diront que personne ne connaît la signification des abstentions et continuerons comme si de rien n’était. C’est ce type de vote par défaut qui nous amené Hollande, alors faites un effort et réfléchissez, il y a sûrement un candidat qui est proche de vos idées, votez pour lui ce sera plus efficace.


    • gimo 21 juin 2016 20:30

      @Gilles Mérivac
        Ils diront que personne ne connaît la signification des abstentions

      ha bon !! pour tant ils disent que c’est le 1er parti de France
       ce n’est les votes qui compte pour eux puisque il n’y a pas quantum
       donc elu par 5% 
      LE PROBLEME ils le savent qu ils tirent les dernieres cartouches
       et que les fatalistes comme M. Mérivas etait leur pain béni 
       leur systheme est a bout a+

    • Fergus Fergus 21 juin 2016 20:37

      @ Gilles Mérivac

      Entièrement d’accord avec votre commentaire de 16 h 45 : s’abstenir, c’est voter pour le vainqueur, quelle que soit sa couleur.


    • gimo 21 juin 2016 23:15

      @Fergus : s’abstenir, c’est voter pour le vainqueur, quelle que soit sa couleur.
       une legende pour idiot  car c’est mathematique 

      reponse stupide  pour quoi  !
      1.er il y a toujours un vainqueur dans toute competition election de tous bord

      2. em on ne vote pas par plaisir  mais pour un dogme religieux et l’ignorance  
      pour qui que ce soit
       En acceptant de facto un fonctionnement mafieux + que democrate
      3.. les voix des absentéistes ne change rien . POUR LA RAISON SUIVANTE pas de quantum
      donc ce n’est par le nombre de voix mais la majorite du minorite 
      expl   10% DE VOTANTS CE QUI EST UNE HONTE pour eux et ceux qui votent 
      mais peu importe !!! 
       MAIS VOYONS VOIR UN peu votant pour le 1er 51% SOIT 8% DE Français 
       il a gagner !! 
       43% candidats 2 em    et les autres  le 3 eim 03 %  le 4 eim  candidat 01 % sur 10% DE VOTANTS SOIT 6.5 millon de Français
       UNE autre legende pour idiot  personne est mort pour le droit de vote comme on dit souvent
      Etant donner que il a ete peu a peu accorder et en dernier pour les femmes
       si vous ne comprenez ça allez jouer de la harpe c’est mieux  au plaisir
      PS je vais vous dire la verite des gens qui vote  malgré un systheme pourri de la racine a la tete
      c’est la peur de tout la frousse    pour sa petite pesonne pour son petit confort pour sa petite epagne petit sous     meme la peur d’avoir peur bonne soiree

    • ddacoudre ddacoudre 22 juin 2016 00:20

      @Gilles Mérivac

      bonjour. il n’y a pas seulement cette contradiction, depuis les années 1984 le PS est devenue social démocrate, c’est à dire qu’il accepte de gérer le capitalisme et de le socialiser. effectivement notre organisation du travail n’est pas le résultat d’une socialisation du capitalisme mais d’une lutte « révolutionnaire » et réformiste. en plus de 57 ans d’Europe il n’y a pas eu un seul accord d’harmonisation du travail par une convention collective européenne qui ait vu le jour, toutes les propositions se sont vus opposer un véto.
      il a fallu attendre hollande pour que le PS admette ouvertement qu’il était social démocrate comme n’importe lequel de parti dit de droite. l’année dernière en fin d’année Cambadélis annoncé la rupture avec l’accord qui liait le PS et le PCF, les accords d’Epinay pour se lancer dans la recherche d’une alliance populaire https://twitter.com/jccambadelis. certes il est possible d’envisager une sortie de l’Europe, ce serait politiquement le constat d’un échec, mais nous l’avons vu avec le vote de 2005, l’accord européen est un accord dictatorial qu’il faut remettre en question sans pour autant abandonner l’idée d’une Europe politique. les anciens pensaient que le commerce réunirait les peuples antagonistes finalement au bout c’est le « commerce » qui est devenue le pouvoir politique.il y a très long temps quelqu’un avait chassé les marchands du temple, c’est cela que nous devons faire et non forcément détruire le temple.
      cordialement.


    • Auxi 22 juin 2016 01:09

      @Gilles Mérivac
      Voter n’a jamais été efficace pour les pauvres, et ceux d’entre eux qui ont l’intelligence de ne pas se mêler de ce cirque grotesque et obscène ont mille fois raison. Leur temps libre est trop précieux pour qu’ils le dilapident à élire de la racaille de sac et de corde, des bourgeois encostardés et des mémères emperlousées qui leur ressemblent autant que des poissons rouges.

      Tout ce que les pauvres ont obtenu, c’est par la lutte, c’est dans la rue, jamais par le vote.

    • gimo 22 juin 2016 07:52

      @Auxi
       J e t’ai pointe 3 etoiles  En effet ce genre d’individu avec une nuance de mépris !! Mérivac ET Ferguson

      et je le dis sans animosité  de ma part n’est ce pas !!!!c’est le petit bourge qui dit a tout bout de champ il faut reformer !!!!!!
      Mais il faut toucher a rien  !!!! avec une peur bleu sans oser l’avouer pour sa petite personne son petit bien et son petit confort et son petit cinéma muet !!
      Tout est un rapport de force dans cette vie de taré 
      le reste c’est de la littérature a 2 sous de l’heure

    • Fergus Fergus 22 juin 2016 09:25

      Bonjour, Auxi et Gimo

      Vous faites fausse route. Que l’on s’abstienne lors d’un 2e tour qui propose un bonnet blanc opposé à un blanc bonnet ne me choque pas quand réellement le danger semble équivalent.

      En l’occurrence, c’est au 1er tour que je pense : il y a, lors de tout scrutin (national ou local), une offre suffisamment diversifiée pour trouver, à défaut d’un candidat répondant parfaitement à nos attentes, au moins un candidat qui n’en est pas trop éloigné. D’où l’intérêt de voter pour celui-ci, sauf à avantager de facto par l’abstention la reconduction des mêmes

      « Tout ce que les pauvres ont obtenu, c’est par la lutte, c’est dans la rue, jamais par le vote. »

      Faux : toutes les avancées du Front Populaire ont mises en place par des politiciens élus. Quant à celles issues des travaux du Conseil National de la Résistance, elles n’ont en aucun cas eu pour origine une lutte sociale des classes populaires, mais sont nées de la coopération entre des caciques du Parti Communiste et de la droite - majoritairement des intellectuels - et quelques hauts-fonctionnaires.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 juin 2016 09:37

      @ddacoudre
      Analyse marxiste de la Nation, de l’ Europe et du Brexit.
      Mitterrand n’a fait que prendre la suite de la SFIO. Le traité de Rome, qui contenait tous les Traités à venir, dont les pertes de souveraineté, a été signé par Guy Mollet - SFIO. Mitterrand a pris la suite à partir de 1983, il a vendu la France et les Français aux banksters de Wall Street, aux multinationales US, il a dérégulé et privatisé +++, et le PS a signé TOUS les Traités européens.


      Machiavélisme suprême, il a poussé l’extrême-droite dans les médias, pour salir et pourrir tous les débats sur la souveraineté. Et ça a marché, les électeurs et les partis de Gauche européens croient que la Nation est une idée... de Droite ou d’extrême- Droite.
      Ils sont les seuls au monde à croire cela, en Amérique latine, en Russie, en Asie, dans les pays communistes, la Nation et son indépendance sont au coeur de toute les politiques de Gauche.
      Vous avez été roulés dans la farine de la propagande européiste.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 juin 2016 10:10

      @gimo
      C’est vous qui ne comprenez pas comment fonctionne le système.
      A 20 heures, les médias donnent le % d’abstention.
      A partir de 20h 05, ils ne parlent plus qu’en % des votes exprimés.
      Il n’existe aucun seuil en dessous duquel elles seraient invalidées.

      Hollande gouverne avec 10 à 12% des voix, ça lui convient très bien.


      Ils s’en foutent complètement que les électeurs votent ou pas. Dans les pays de l’ est, aux élections européennes, l’abstention a été maousse, mais elles ont été validées quand même !
      Ne pas prendre en compte la réalité, porte un nom : le déni de réalité.

    • foufouille foufouille 22 juin 2016 10:35

      @Fergus

      « Tout ce que les pauvres ont obtenu, c’est par la lutte, c’est dans la rue, jamais par le vote. »

      Faux : toutes les avancées du Front Populaire ont mises en place par des politiciens élus. Quant à celles issues des travaux du Conseil National de la Résistance, elles n’ont en aucun cas eu pour origine une lutte sociale des classes populaires, mais sont nées de la coopération entre des caciques du Parti Communiste et de la droite - majoritairement des intellectuels - et quelques hauts-fonctionnaires."

      - mais avant que tes ploutocrates le fassent, il a fallu se battre dans la rue. sinon ton front populaire n’aurait rien fait.


    • gimo 22 juin 2016 11:01

      @Fifi Brind_acier

      Il n’existe aucun seuil en dessous duquel elles seraient invalidées.

      Hollande gouverne avec 10 à 12% des voix, ça lui convient très bien. 


      C’est bien ce que dis  pas de quantum ( seuil) 

      relis moi !!!!!!! pardonnes moi  mais tu dois avoir des problèmes de compréhension ou apprendre a lire  ou tu lis le quart de ce qui est ecrit

      d’ou ta mauvaise compréhension  tu repetes ce que j’ai dis


    • gimo 22 juin 2016 12:22

      @Fergus
        bonjour  J’ai compris de quel bord vous etes et vous essayerz de ne pas comprendre une chose logique ou vous avez du mal a comprendre

       pour finaliser 1er que ce soit au 1 tour les voix x %  eXprimées DE FACTO SERONT
      toujours ventilleés sur tout les candidats 
       suivant le choix des electeurs qu’ils soient 10 % ou 50% LA MAjorité n’est point variable
      sur un chiffre entier  exep 3 m = 1.6  8 m = 4.1 la majorite ne bouge pas soit 50 +1 elle de proportion
      ou  de ce fait 50 % LA  VENTILATION DES VOIX est la mème  la majorité des voix sera le plus eleve pour 2 candidats au 2em tour
       peu importe des % DE VOTANTS je le repète  il n y a pas de seuil plus exactement un quantum  la est le poison  exepl + juste aussi la proportionnelle mais ça le quantum 
       AU 2 TOUR les petits partis seront eliminé c’est une face de mauvais goût  une escroquerie Mme LE PEN rentre en jeu
      et revoila le syndrome de chirac  !!!!!! pitoyable que cela 
       j ’ aurai honte de voter pour participer a cette mascarade trompeuse pour idiots de service

      ps ; voyez vous le descriptage des election est inparable seul les personnes eclairées
      comprennent ce tour de foireux politique    la cle de ce micmac mafieux C’EST LE MANQUE
      DE QUANTUM POUR QOI , ??? 10 % DE VOTANTS C’EST LES 90% DES VOIX A QUI PROFITE
      LE SYSTHEM ET CHERCHENT LE STATU quo         ET LE 1O % QUI RESTE LES GENS IGNORANTS ET PEUREUX JE LE REPETE sur DE 10% DE VOTANTS

       quantum en latin =( combien) doit etre le seuil de combien de votants pour valider une election ou une decision c’est assez simple  et logique 

      ps : le pire pour un home c’est quil arrive a se mentir lui méme par une croyance fausse

    • ddacoudre ddacoudre 22 juin 2016 12:35

      @Fifi Brind_acier

      je comprends ton point de vue, la nation est un lien d’attachement, mais vouloir créer un état sur la volonté politique plutôt que par la guerre semble effectivement une idée inacceptable pour les hommes. le temps des conquêtes territoriales est ou le perdant devient de fait propriété du gagnant n’est plus de mise. ce n’est pas seulement une question d’identité d’attachement historique ou culturel c’est surtout que la technologie à bouleversé les moyens de communications et de circulation sur la planète et que nos économies sont toutes interdépendantes aucun pays ne dispose d’une indépendance économique suffisante pour pouvoir vivre en autarcie. tu as raison sur un point c’est qu’avec l’Europe l’on a fait croire que dans la compétition capitaliste tous allaient être gagnant. Le capitalisme porte ne lui le processus d’exploitation de l’homme par l’homme. l’on ne peut à la fois soutenir cela et se dire humaniste, et même si des tentatives ont échoué le monde qui c’est construit offre d’autres perspectives viables que celle du capitalisme. aujourd’hui nous n’avons pas besoin du travail de tout le monde, mais tout le monde à besoin d’un revenu d’autonomie économique. le seul travail ne pourra plus le fournir que l’on s’attache ou pas à son identité culturelle ou historique.
      tu as également raison sur les compétitions identitaires que l’on continue d’opposer au travers du sport par exemple. il y a un écart de vitesse entre celle qu’offre les savoir et la technologie est la pensé humaine qui n’est pas faite pour saisir les grandes échéances planétaire mais pour gérer son quotidien.http://ddacoudre.over-blog.com/2016/05/la-morale-en-pillule.html.
      cordialement.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 juin 2016 17:21

      @ddacoudre
      C’est surtout que la souveraineté d’un Etat permet de voter des lois contre la finance, les multinationales et la mondialisation... CF l’ Islande .


    • CN46400 CN46400 23 juin 2016 08:22

      @Fergus

      « caciques du Parti Communiste et de la droite » bof, caciques avec la gestapo et la police de Vichy au cul.....


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 23 juin 2016 08:29

      @gimo
      Et alors ? C’est vous qui allez imposer un changement du code électoral ?
      En vous abstenant de voter, ça va changer le code électoral ?
      Et puis cessez de m’insulter. Un forum, c’est fait pour argumenter.


    • tonimarus45 26 juin 2016 11:47

      @Fergus—bonjour-«  »«  »« -Vous faites fausse route. Que l’on s’abstienne lors d’un 2e tour qui propose un bonnet blanc opposé à un blanc bonnet ne me choque pas QUAND LE DANGER SEMBLE EQUIVALENT .— »«  »« dites vous

      Autrement dit »« si le danger n’est pas equivalent »" vous preconiserez de voter pour les soit disants socialos, plus a droite que la droite
      Quand je vous disez que vous alliez etre oblige, au fur et a mesure que les elections approchent de sortir du bois


    • tonimarus45 26 juin 2016 12:05

      @Fergus—bonjour —et voila 

      «  »1936 :
      • Réunification de la CGT et de la CGTU lors du congrès de Toulouse (2 mars-5 mars) ; les confédérés dominent largement la nouvelle CGT. L’adhésion à laFSI est votée par 5 500 mandats contre 2 500. Les unitaires ne contrôlent que sept unions départementales.
      • Le 26 mai, une vague de grèves marquées par des occupations d’usines démarre au Havre et s’étend comme une traînée de poudre partout en France, contrairement aux mouvements infructueux de 1906 et 1919-1920. Le 7 juin sont signés les accords Matignon, entre la CGT et le patronat (CGPF). Les 11 et 12 juin sont votées les lois sociales sur les conventions collectives, l’institution de délégués d’atelier, le relèvement des salaires, l’instauration de quinze jours de congés payés et la semaine légale de 40 heures..
      • SANS Luttes dites vous ?????


    • Vipère Vipère 26 juin 2016 12:19


      Tonimarus

      Les grèves de mai-juin 1936 

      « D’une ampleur sans précédent, cette explosion sociale spontanée est le fruit de la conjugaison de plusieurs facteurs : à l’enthousiasme suscité par la victoire électorale des socialistes s’ajoutent en effet la méfiance populaire vis-à-vis de la classe politique, née des frustrations qui suivirent les victoires de la gauche en 1924 et en 1932, et les aspirations révolutionnaires qui animaient une partie de la classe ouvrière. Mobilisant deux millions d’ouvriers, ces grèves revêtent un caractère nouveau, comme le montrent bien diverses photographies de l’époque : d’une part, elles se traduisent par l’occupation des lieux de travail par les ouvriers, destinée à immobiliser les machines et à empêcher le patronat d’employer un personnel de remplacement ; d’autre part, les ouvriers adoptent volontairement un comportement pacifiste exemplaire, évitant tout incident violent ou toute destruction de matériel. Contrairement aux conflits sociaux des années 1920, ces “grèves de la joie” ne furent pas suivies d’une répression brutale. C’est précisément une atmosphère de camaraderie qui émane de cette image de grévistes jouant aux cartes au son de l’accordéon, dans la cour d’une usine occupée en région parisienne au mois de juin. Formant un cercle autour des joueurs de cartes et de l’accordéoniste, les ouvriers, le sourire aux lèvres, expriment ainsi dans cette photographie leur joie devant la victoire des socialistes aux élections de mai. Débordant le secteur de la métallurgie, ces grèves atteignirent d’autres branches de l’industrie et, même, du commerce : pour la première fois, les employés des grands magasins parisiens suivirent le mouvement, notamment aux Galeries Lafayette, qu’un cliché pris en mai 1936 montre occupées par les salariés, rassemblés à cette occasion autour de l’escalier d’honneur pour écouter le discours de Léon Jouhaux, secrétaire général de la C.G.T. (1909-1947). Suspendue au-dessus de la tribune de l’orateur, une banderole porte l’inscription suivante « Restons unis, nous vaincrons ». Figure essentielle de 1936, Léon Jouhaux, rejetant la tradition syndicaliste révolutionnaire, s’efforça de canaliser cette explosion sociale spontanée et négocia avec le gouvernement une solution à la crise. »


    • Vipère Vipère 26 juin 2016 12:22

      @tonimarus45


      Sans compter « les grèves joyeuses »


      e contexte – Victoire du Front Populaire

      « Ces grèves sont nées juste après la victoire du Front Populaire, ce qui peut paraître étonnant quand on sait l’espoir que ce mouvement a crée dans cette période difficile. La France a connu, au cours du premier tiers du 20ème siècle, une succession de crises. Après l’échec de la grève de 1920, la crise de 1929 et les revers des politiques de gauche, le Front Populaire va naître de la réaction unitaire de la gauche et de la naissance du rassemblement populaire. Il va faire figure de sauveur avec un programme visant une politique de relance par la consommation avec la reprise de la production et le retour de la croissance. Il va proposer pour cela, un plan de grands travaux d’intérêt public, la création d’un fond national de chômage et la mise en place d’un régime de retraite pour les vieux travailleurs. La victoire aux législatives des 26 avril et 3 mai est très nette, pour la première fois dans l’histoire de la France un gouvernement socialiste s’installe au pouvoir.

      Un soulèvement joyeux

      Mais malgré cet espoir, des grèves sporadiques éclatent dès l’entre-deux tours de scrutin. Par la suite, le 11 mai, et avant même que le nouveau gouvernement soit en place, les premières grandes grèves débutent. Le Havre est la première ville touchée, plus précisément dans les usines Bréguet, à la suite du licenciement d’ouvriers qui ont refusé de travailler le 1er mai. Le mouvement va ensuite se propager dans les entreprises aéronautiques de Toulouse et rapidement la métallurgie parisienne est touchée. Très vite, le territoire français voit se répandre des soulèvements et de nouveaux secteurs professionnels vont prendre part à la mobilisation : mines, chimie, textile, bâtiment. En quelques semaines, le mouvement atteint son apogée et on dénombre par la suite 9 000 occupations d’usines pour un total d’environ 2,5 millions de grévistes. »


    • Vipère Vipère 26 juin 2016 12:28



      Journée de 8 heures


      Tragédies et joies du 1er Mai
      Journée de 8 heures et Fête du Travail

      Le 1er mai 1886, aux États-Unis, 200 000 travailleurs obtiennent la journée de huit heures grâce à une forte pression des syndicats. Mais un affrontement avec la police cause la mort de plusieurs personnes.

      En souvenir de cette victoire amère, les syndicats européens instituent quelques années plus tard une « journée internationale des travailleurs » ou « Fête des travailleurs » destinée à se renouveler tous les 1er mai. Cette journée est aujourd’hui appelée « Fête du Travail », bien que l’expression prête à confusion (on ne fête pas le travail à proprement parler mais l’on honore les travailleurs).


    • Vipère Vipère 26 juin 2016 12:37

      « La revendication des congés payés apparaît pour la première fois à l’occasion des grèves de mai-juin 1936. Lors de la signature des accords de Matignon, l 7 juin, Blum annonce le dépôt d’un projet de loi.

      Ce texte est voté le 11 juin par la Chambre des députés et le 17 par le Sénat. Il est promulgué le 20 juin. Dès lors, un congé payé de quinze jours, dont douze ouvrables, est instauré pour tout salarié ayant accompli un an de services continus dans l’entreprise. Ceux qui n’ont que six mois d’ancienneté ne bénéficient que d’une semaine, dont six jours ouvrables.

       

       

      La classe ouvrière accède au temps libre, mais les moyens financiers dont elle dispose pour profiter à plein de ce nouveau droit restent insuffisants… »


  • Le p’tit Charles 21 juin 2016 10:23

    +++++++++++
    Hélas le PS est devenu un parti de droite-bobos (ne dit on pas la gvauche caviar..), et même sous Mitterand, le peuple n’a rien vu....A chaque élection, nos urnes ressemblent à des WC dans lequel les gens se soulage, mais oublient de tirer la chasse alors forcément les ordures s’accumule... !


  • sparker808 (---.---.48.194) 21 juin 2016 11:21

    Merci pour cet allez simple à la réalité actuelle et pour le soutien au mouvement JLM2017.


  • alinea alinea 21 juin 2016 12:37

    Il est temps de sortir de la personnalisation de la présidentielle : aujourd’hui, je suis d’accord, il n’y a que Mélenchon qui regarde l’avenir, sait qu’on ne retournera pas dans notre passé « glorieux », mais qui fait confiance au savoir-faire et à la créativité de tout un peuple ( encore) instruit.
    Or, ce pauvre Mélenchon est haï de tout bords ; il faut dire qu’avec sa richesse indécente, son « moi » léonin, son infâme hypocrisie dont on nous dit qu’elle ne sert qu’à servir le PS, tous ceux « à qui on ne la fait pas » considèrent qu’il est bien plus pourri que Macron ou autres nouveautés du genre !
    Si je comprends que le rejet irrationnel d’une personne empêche d’entendre ce qu’il dit, je pense qu’il est urgent de sortir de la personnalisation de la présidentielle !!
    J’ai la crainte que les gens n’ont pas envie de se bouger, qu’ils ont envie d’être choyés, par magie. Et c’est un drame. Et puis, il y a tous ceux qui détiennent la vérité et qui ne veulent pas déléguer. Ceux-ci n’ont aucun sentiment d’urgence, aucune réalisme, sont incapables de s’oublier un peu, se retrousser les manches pour tenter un mieux.
    L’irrationnel n’a aucune chance de devenir rationnel en un an !! À vouloir se poser, ou se compter, tous ceux qui sont sincères à vouloir virer les malfrats qui nous servent de gouvernants, ne feront que faire passer la droite. Personne ne sera élu par la confiance qu’on porte en lui...
    Le roi est mort, vive le roi ! smiley


    • Le p’tit Charles 21 juin 2016 12:46

      @alinea....Mélenchon ?..lui qui est dans le système et en profite « royalement »...qui change de veste tous les 4 matins...vous êtes sérieuse.. ?


    • sparker808 (---.---.48.194) 21 juin 2016 12:59

      @Le p’tit Charles
      Ben oui, sans vous vexer, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Lâchez la personne, sinon vous êtes toujours à la recherche du sauveur ou du grand homme, regardez les propositions, participez à leur critique.
      Vous êtes tous les jours sur internet, vous savez donc vous servir d’un ordinateur faite donc la promotion d’une nouvelle forme de démocratie qui ne sera plus (à terme) monopolisée par des « élites » quasiment autoproclamées.
      Dans cette affaire Mélenchon n’est qu’un passeur...


    • Le p’tit Charles 21 juin 2016 14:01

      @sparker808....Je ne suis pas tous les jours sur Agora...Nous sommes 15 étudiants en France pour étudier le comportement des Français face à la politique.. !


    • Habana Habana 21 juin 2016 14:01

      @sparker808
      Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ! Ca c’est bien vrai !

      Et quand vous avez dit ça, il ne reste plus qu’un constat à faire :
      70% des Français sont vraiment cons !
      Et ils vous le prouveront à nouveau en 2017 avec le plus grand VRP de l’Islam : Juppé !

    • CN46400 CN46400 21 juin 2016 14:03

      @alinea

      A tous les deux, Mélenchon et Hollande vont peut-être parvenir à nous mijoter un 2° tour Le Pen- Droite.....


    • Armelle Armelle 21 juin 2016 15:35

      @alinea
      La crainte se niche plutôt dans la profonde naïveté du citoyen à imaginer qu’il existe tous les cinq ans, qqe part un homme providentiel capable de sortir le pays de cet ornière !!! ça en devient drôle cette histoire !!!
      C’est du même acabit que les « badabeux » qui demandent aux politiques de créer de l’emploi.
      Sacré peuple dites moi ! ...50 années de sommeil lourd qui se termineront par un réveil sacrément violent pour certains... A chacun sa conscience...


    • alinea alinea 21 juin 2016 17:20


      Qui rêve d’un homme providentielle Armelle ?
      Mais les élections auront lieu, n’est-ce-pas, et si chacun campe sur ses positions actuelles, on aura Juppé ou Sarko, par défaut si j’ose dire. Il serait si simple, à partir de ce simple constat, de mettre tout en oeuvre pour que cela n’arrive pas.
      Quant au dessus, on ose encore réunir Hollande et Mélenchon dans une même phrase, on prouve juste qu’on est (sous)désinformé !
      En réalité, si chacun osait suivre son penchant, sans vouloir se rendre utile, nous aurions le duel Le Pen/ Mélenchon ! Et ça, ça donnerait un peu de vie à notre pays !! smiley
      Car la droite complexée et la droite décomplexée ne participeraient pas à la finale !!


    • ddacoudre ddacoudre 22 juin 2016 00:44

      @alinea

      bonjour. effectivement nous vivons dans de perpétuelles contradictions, vouloir changer les choses mais attendons qu’elles tombent du ciel comme des cailles toute rôties ou porté par l’homme providentiel salvateur. nous vivons sous cette pratique « vous avez un problème confier le nous, un spécialiste s’en chargera ». c’est installé une forme d’atrophie intellectuelle au point que plus de 56% des citoyen pensent que ce sont des spécialistes qui devraient former le gouvernement. or c’est le cas, ce sont toutes nos élites sorties des grandes écoles qui conseillent les choix politiques de nos gouvernants, et nos gouvernants, eux font de la communication.
      elle est devenue incontournable celui qui ne sait pas communiquer meurt. Mélenchon est aussi dans cette stratégie car les médias ont un effet amplificateur dévastateur, c’est pour cela que souvent je parle des faiseurs d’opinions. en finalité les communicant comme de bon bonimenteur vendent quelque chose qui ne sera pas la réalité, ça marche encore et toujours même si l’on sait toute la défiance qu’il faut avoir. si ce n’était pas le cas nous ne réélirions pas des hommes qui disent qu’il vont faire autrement et continuent les mêmes choses. avec Mélenchon au moins il y a de l’innovation mais demander à des citoyens habitué à ce qu’on leur vende du rêve cela risque d’être difficile pour certains de devoir réfléchir quand l’on a le cerveau qui à été vidé depuis trente ans.
      cordialement


    • Le p’tit Charles 22 juin 2016 06:28

      @Le p’tit Charles....Déjà 6 tarés qui n’aiment pas les étudiants...Un peu raciste sur les bords les Français.. ?


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 juin 2016 10:13

      @alinea
      « il n’y a que Mélenchon qui regarde l’avenir.. »
      L’avenir économique est tout tracé, c’est la suite des GOPé que Hollande n’aura pas eu le temps de faire voter. S’il veut faire autre chose, il doit sortir définitivement de l’ UE.


    • gimo 22 juin 2016 10:44

      @Fifi Brind_acier
       

      Bonjour joli perroquet 

      Si tu regades et écoutes la TV et radio pour etre informe tu  es dans la mer........
      ESSAYES de comprendre par toi mème une fois pour toute comment est frabriquer ton UE
       TU AS TOUT FAUX   

        (Ce gouvernement sans idées prend la direction l illégale.) poster d’un autre commantaire)..
      PAS la peine d’etre expert pour savoir ça !! 
       j’ irai plus loin à par mis d’autres trahisons de mème bois

      sachant que UE est une association commerciale Convenue depuis le début 
       Un echange de charbon et l’acier
       Pour faire simple UE c’est QUOI  ?  C’est nous meme et 27 pays comme signataires
      Cest pas une un Etat l’UE CE que beaucoup de gens croient que c’est UE qui dicte ses lois
       faux  !!! c’est rien !!!!!!! rien q’une association de commerce
       MAIS UN SIMPLE leurre pour idiot C’est un detournement une caisse de resonnance de que dicte les pays elus donc
      la France signataires .. Deleleguer a cette association commerciale
      des lois regaliennes institutionnelles et la souveraineté de son pays 
      incluant le non respect des votes du peuple en 2005 faute tres grave relative au referendum inscrit dans les institution 
       
      Cela releve de la HAUTE TRAHISON des élus de FRANCE
      Méme que sarko a tripoter les institutions pour essayer de faire croire
      que cela est institutionnelles au peuple Français

      DORMEZ !! DORMEZ !! BRAVES GENS JE M’OCCUPE DE TOUT 
       SURTOUT DE BAISSER LES ........
       
      BONNE JOURNEE A TOUS 

    • alinea alinea 22 juin 2016 11:08

      @Fifi Brind_acier
      L’UE, c’est 28 pays, si on excepte ceux de l’est, ça fait encore pas mal de pays dont les peuples se rebiffent, timidement, c’est vrai, on nous dit tellement qu’on n’y peut rien, que tout cela est naturel !
      (Ceci dit si les Américains continuent leur binz, même ceux de l’est risquent d’en avoir marre)
      J’ai déjà expliqué vingt fois que Mélenchon voit plus haut que la sortie de l’UE comme condition première, mais il s’y résoudra ! ( je dis « il », parce que c’est comme ça que les choses sont proposées, mais son but est que ce « il » disparaisse)


    • alinea alinea 22 juin 2016 11:16

      @ddacoudre
      C’est facile d’infantiliser les gens, mais une fois que c’est ancré, c’est d’autant plus difficile de les rendre adultes ! C’est exactement là que je place la différence entre le Front National, et le Parti de Gauche.
      J’ai déboulé dans ce monde à la fin des années quatre-vingt dix après vingt ans passés en conformité avec nos idéaux des années soixante-dix ! Quelle claque, ce laisser faire, cette démission de soi, ce repli sur son petit confort...et les exclus se multiplient par évidence ! même au PG je trouve les gens bien adaptés ! cela n’empêche pas que pour l’instant c’est ce programme qui est le plus prometteur.


    • alinea alinea 22 juin 2016 11:51

      @alinea
      PS à mon post de 17h20 :
       ce n’est pas une faute d’orthographe « l’homme providentielle », mais à relecture, c’est vrai que ça ne me paraît pas évident à comprendre !!


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 juin 2016 17:36

      @gimo
      Vous pourriez, en plus de cesser de m’insulter, apprendre à écrire en français, non ?
      Vous ne connaissez rien aux Traités européens. Les Traités européens ont transféré les droits souverains et les compétences des Etats, à des Instances non élues.


      En conséquence, les Gouvernements n’ont plus le droit d’élaborer des politiques intérieures nationales, mais uniquement des politiques européennes.

      Les Traités ne sont pas « des leurres pour idiots », les pays qui n’obtempèrent pas, doivent payer des pénalités qui peuvent aller jusqu’à 0,2% du PIB. Exemple, la France a payé 10 millions d’euros pour refus de transcription.

      Cela s’appelle l’astreinte. Il peut y a voir aussi plaintes auprès de la Cour de Justice européenne et/ou du Tribunal pénal International.
      Vous prenez vos désirs pour la réalité.

    • gimo 22 juin 2016 19:14

      @Fifi Brind_acier
       perroquet c’est un bel oiseau c’est pas une insulte ni mechant


      Les Traités européens ont transféré les droits souverains et les compétences des Etats, à des Instances non élues. 

      Cest ce que j’ai dis puisque ces 28 pays ont une secCursale qui est UE

      pour faire passer les lois sans etre responsables 

      doivent payer des pénalités qui peuvent aller jusqu’à 0,2% du PIB

       BIEN sur !! penalites sinon ce saurait le bordel entre 28 pays 


      Bref fifi je vais arreter de t’expliquer   puis que cela te dépasse

       

      Un conseil d’ami vas voir un juriste de droit commercial international

       à GENEVE IL t’expliquera ce que

      je diS  sur la realité de cette machine (UE) pour idiot de service 

       merci je vais te regretter si !! si !!!si !!!


       ps ;dommage que tu restes le nez sur le guidon de ton velo 

      et voir que en surface de l’iceberg au lieu de savoir la vraie realité en profonfeur

      comme beaucoup de gens helas les mafieux politico ont bien travaillé les cerveaux des gens

      goodbay 

      définition de succursale - Le dico du commerce international

      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 23 juin 2016 08:32

        @alinea
        Vu le niveau où se trouve Hollande, effectivement Mélenchon a toutes ses chances de le devancer.
        Il est autour de 15% dans les sondages.
        Dire que c’est une chance pour la France, est une autre question.


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 23 juin 2016 08:39

        @gimo
        Ce qui me dépasse , c’est que vous parliez des Traités européens, sans les avoir lu.
        La Constitution qui s’applique aux 28 pays européens, c’est le TFUE, bonne lecture.
        Vous me faites penser au « Mouvement du 14 Juillet », je me trompe ?


      • gimo 23 juin 2016 12:42

        @Fifi Brind_acier
        Ce qui me dépasse , c’est que vous parliez des Traités européens, sans les avoir lu

        FIFI CE QUI est mille fois + important ET MORTEL c’est pas de savoir ( les conditions du TFUE machin chouet

         LE TFUE C’EST DES REGLES et des conditions de fonctionnements ENCORD HEUREUX   !!!!
        SINO ILS 28 PAYS se boufrrait entre eux
         LE PLUS IMPORTANT ET FONDAMENTALE ET QUI FAUT SAVOIR POUR TOUT CITOYEN
        C’EST  POUR QUOI !! ELLE existe cette machine DE DELEGATION UE ET POUR QUOI ELLE EST FAITE UNE ARNAQUE MONUMANTALE pour les POV ESPRIT
        Autrement dit cette UE machine  sert a devier et cacher les leur lois pourries et leurs magouilles   POUR QUELLES PASSENT SANS ETRE EN APPARENCE RESPONSABLE
         
          du (genres C’EST PAS !! MOI c’est UE VOUS VOYEZ BIEN ! ! ! BRAVES GENS 
         C’est UE  QUI  DECIDE les lois Cest PAS NOUS ’politique " ALORS  nous sommes obliges de   les  suivres)  voyez vous !!!!!!!!!!!!!
         FIFI TU NE TROUVES PAS cela  plus que LOUCHE  Qu une association DE DROIT COMMUN (UE°
         decide pour des pays SOUVERAINS ?????????? non  LES gens eclaires le savent que c’est une arnaque SOUVENEZ VOUS DU 2005 DE NOTRE   ère 
        UE C’est eux les politiques et nous méme parce que ont a voter pour eux voila le fin de la chose
        DIs donc FIFI tu me colles beaucoup d’etiquettes ?? une fois c’est anar apres c’est chouard
         et maintement le mouvement 14 juillet
         NON LA SEULE ETIQUETTE C’est DEFENDRE 
        L’HUMAIN COTRE DES VAUTOURS POLITICIENTS ET AUTRES MAFIEUX
        POUR UNE VIE MEILLEUR   pas de parti foireux Mais une conscience c’est pas le cas de tout le monde
        pour tant je me suis pas dans le besions g.ad j’ai assez avec 7 appartement a moi  merci de lire

    • sparker808 (---.---.48.194) 21 juin 2016 12:53

      D’ailleurs plus il y aura de soutien direct au mouvement JLM2017, par la participation citoyenne qu’il tente d’instaurer, plus évidemment la chance de passer sera accrue, mais aussi plus le fait de reculer ou de renoncer sera difficile voir impossible. Avec ce système par internet, c’est comme si on élisait avant l’heure, l’enfumage est plus difficile. Certainement une voie d’avenir en matière de choix de politique. Faire une proposition, les débats qu’elle nécessite et l’adhésion du peuple en fonction du développement et des résolutions issues de ces débats, le tout avec un calendrier à respecter, quelque chose dans le genre, à explorer...
      Avec la « fibroptisation » de la France promise par Sarkozy (! !!) qu’on attend toujours jusqu’au coin le plus reculé de campagne, et maintenant le cryptage individuel qui se répand dans les pratiques personnelles ça devient possible sans arnaque ou manipulation.


      • ddacoudre ddacoudre 22 juin 2016 01:56

        @sparker808

        bonjour je trouve inintéressante la position de Mélenchon autour de la participation citoyenne, mais il est lucide au point de dire également que le respect de la démocratie emporte également d’accepter les « conneries » qu’elle engendre. La démocratie sans conscience politique donne place à la rumeur et aux analyses de comptoir.
        cordialement. ddacoudre.over-blog.com.


    • Milla (---.---.1.10) 21 juin 2016 13:16

      21h57 19 juin 2016 Les Souverainistes, des traîtres à leurs pays respectifs

      Nigel Farage est le libertarien de service britannique, étant entendu que la ligne Thatcher elle-même, s’alignait sur les écoles économiques américaines, Farage prend ses idées à la source de la Boston Tea Party, ce qui est pathétiquement admirable, God n’y retrouverait pas sa queen.

      Les libertariens pensent que l’UE n’est encore pas assez libérale, ils l’appellent l’Union Soviétique Européenne.

      Les règles et les règlements, ce n’est leur « liberté ».

      Ils rajoutent naturellement à leur libéralisme, l’islamophobie qui va bien et qui vient également directement des think tanks états-uniens.

      Et évidemment, comme les « souverainistes »français, sont alignés sur les souverainistes anglo saxons, parce qu’ils ne comprennent rien à la France, ils suivent et répètent la propagande d’Albion.

      On peut être contre l’UE, mais pour de mauvaises ou pour de bonnes raisons.

      C’est comme pour la Loi Travail, Marion Maréchal Le Pen est des suiveurs anglo-saxons, elle va être contre parce que cette loi n’est pas assez libérale encore à son goût, alors qu’elle remet en cause les principes fondateurs français de hiérarchie des normes, ce dont la Maréchal n’a cure, car elle ne connaît pas plus la France, la propagande libérale patronale la plus extrémiste est son alpha et son oméga.

      MMLP est « souverainiste » étrangère à la France, qu’elle ne connaît pas plus que le monde du travail.

      Le souverainisme est d’ailleurs une idéologie anglo saxonne qui n’a rien à voir avec notre souveraineté qui se caractérise par les attributs de souveraineté de notre Etat et ses principes fondateurs d’unité que MMLP veut faire imploser avec ses camarades Identitaires et de l’AF.


    • Milla (---.---.1.10) 21 juin 2016 13:19

      10h06 15 juin 2016 Le politique pour les politico-nuls

      Ce qu’il faut bien comprendre et dire aux tocards de politiciens qui n’ont jamais travaillé de leur vie, et accessoirement aux « experts » économistes stipendiés et doigt sur la couture de l’idéologie qui les paie, c’est que leur modèle fétiche est un vieux truc ringard ante civilisationnel qui ne fonctionne pas.

      Le « modèle » britannique, de l’Inde, de l’Allemagne, ce sont des dérégulations qui masquent le non-emploi par des emplois précaires et sous-payés, exploitant la main-d’oeuvre jusqu’à épuisement, le stock étant inépuisable.

      Car contrairement à ce qu’ils croient, les gens ont envie de bouffer et de nourrir leurs enfants, et que le travail est pour eux, vital, la « rente » des minima sociaux, il n’y a que de grosses feignasses qui ne s’enrichissent qu’en faisant travailler les autres pour croire que c’est la panacée.

      Pour le même prix, les mêmes qui vous proposent de l’emploi à la carte payé en carton, viendront naturellement vous reprocher de ne pas assez travailler, quand c’est eux qui vous vendent du travail au compte-goutte.

      Les mêmes qui vous traiteront d’assistés parce qu’à ce prix-là naturellement, il faut que l’entrepreneur fasse les poches de l’Etat pour venir rafistoler le massacre social qu’il croit royalement vous offrir.

      La rentabilité maximale d’une minorité sur le dos de la précarité optimum de la majorité, c’est l’éternelle connerie de droite, refourguée en kit en toc à tous les partis qui n’ont aucune idée du politique, aucune imagination ni créativité, ignorants des règles de société, handicapés de l’intérêt général, religion dogmatique autour de croyances de pensées économistes magiques selon lesquelles leurs petits intérêts égoïstes suffiraient à construire leur empire libéral, niant le complexe car incapables tout simplement de l’appréhender.


    • Milla (---.---.1.10) 21 juin 2016 13:20

      11h38 11 juin 2016 Les parlementaires de Marine Le Pen contre le peuple

      Marine Le Pen recrute ses assistants parlementaires à l’Institut de Formation Politique qui forme ses cadres à Washington dans les lobbies libertariens des Tea Parties pour répandre l’idéologie libérale pure des pères fondateurs des USA. Aucun étonnement.

      Les Économistes Atterrés 16 h · Loi Travail : les amendements ahurissants des sénateurs FN

      Loi travail : les mesures libérales et défavorables aux syndicats des sénateurs FN Si le FN est discret sur la loi travail, les amendements des deux sénateurs d’extrême droite, Stéphane Ravier et David Rachline, visent à contourner les syndicats et sont… PUBLICSENAT.FR


    • Milla (---.---.1.10) 21 juin 2016 13:21

      18h16 09 juin 2016 Les « Républicains » gouvernés par les lobbies

      Entre Copé qui veut remettre les blouses et le drapeau à l’école et le Sarkozy qui clame qu’il est chrétien, ces crédules de LR pensent prendre des voix au Front National.

      Ceci s’explique par le rôle des lobbies, en qui les politiciens croient.

      Les lobbies d’extrême-droite, alimentés par des grands financiers, poussent en ce sens, alors qu’ils ne représentent rien.

      Les électeurs du Front demandent des protections, du travail, et donc l’intervention de l’Etat en ce sens, car c’est cela la France.

      Les imbéciles font passer la France pour du folklore à l’américaine ...


    • Milla (---.---.1.10) 21 juin 2016 13:29

      21h57 19 juin 2016 Les Souverainistes, des traîtres à leurs pays respectifs

      Nigel Farage est le libertarien de service britannique, étant entendu que la ligne Thatcher elle-même, s’alignait sur les écoles économiques américaines, Farage prend ses idées à la source de la Boston Tea Party, ce qui est pathétiquement admirable, God n’y retrouverait pas sa queen.

      Les libertariens pensent que l’UE n’est encore pas assez libérale, ils l’appellent l’Union Soviétique Européenne.

      Les règles et les règlements, ce n’est leur « liberté ».

      Ils rajoutent naturellement à leur libéralisme, l’islamophobie qui va bien et qui vient également directement des think tanks états-uniens.

      Et évidemment, comme les « souverainistes »français, sont alignés sur les souverainistes anglo saxons, parce qu’ils ne comprennent rien à la France, ils suivent et répètent la propagande d’Albion.

      On peut être contre l’UE, mais pour de mauvaises ou pour de bonnes raisons.

      C’est comme pour la Loi Travail, Marion Maréchal Le Pen est des suiveurs anglo-saxons, elle va être contre parce que cette loi n’est pas assez libérale encore à son goût, alors qu’elle remet en cause les principes fondateurs français de hiérarchie des normes, ce dont la Maréchal n’a cure, car elle ne connaît pas plus la France, la propagande libérale patronale la plus extrémiste est son alpha et son oméga.

      MMLP est « souverainiste » étrangère à la France, qu’elle ne connaît pas plus que le monde du travail.

      Le souverainisme est d’ailleurs une idéologie anglo saxonne qui n’a rien à voir avec notre souveraineté qui se caractérise par les attributs de souveraineté de notre Etat et ses principes fondateurs d’unité que MMLP veut faire imploser avec ses camarades Identitaires et de l’AF.


    • Milla (---.---.1.10) 21 juin 2016 13:45

      Les parlementaires de Marine Le Pen contre le peuple

      Marine Le Pen recrute ses assistants parlementaires à l’Institut de Formation Politique qui forme ses cadres à Washington dans les lobbies libertariens des Tea Parties pour répandre l’idéologie libérale pure des pères fondateurs des USA. Aucun étonnement.

      Les Économistes Atterrés 16 h · Loi Travail : les amendements ahurissants des sénateurs FN

      Loi travail : les mesures libérales et défavorables aux syndicats des sénateurs FN Si le FN est discret sur la loi travail, les amendements des deux sénateurs d’extrême droite, Stéphane Ravier et David Rachline, visent à contourner les syndicats et sont… PUBLICSENAT.FR


    • Milla (---.---.1.10) 21 juin 2016 13:47

      Les lobbies d’extrême-droite, alimentés par des grands financiers, poussent en ce sens, alors qu’ils ne représentent rien.


    • Milla (---.---.1.10) 21 juin 2016 13:52

      10h18 08 juin 2016 Les lobbies couvés tranquillement au sein de l’Assemblée Nationale

      A l’heure où l’Assemblée Nationale prétend lutter contre les lobbies via une nouvelle loi, toujours plus de parlementaires adhérant au lobby des spin doctors libertariens de l’Ecole de Guerre Economique via leur projet de démocratie directe sur le modèle mère anglo américain. De la gauche à la droite en passant par le Front National, tout le spectre politique y est soumis


      • Phoébée 21 juin 2016 13:58

        @Milla
        Vous devriez créer le site Milla.com, avec son forum, où vous feriez questions et réponses....

        Un peu comme,ici, mais, toute seule.

        .

        Je suis désolé d’être intervenu dans ce fil de discussion ....


      • ZenZoe ZenZoe 21 juin 2016 14:33

        @Phoébée
        Je suis désolé d’être intervenu dans ce fil de discussion ....
        Pas comme Milla !!!
        Je pense exactement comme vous. Trop c’est trop !
        Milla, on se calme et on laisse un peu respirer les autres non ?


      • Milla (---.---.1.10) 21 juin 2016 19:08

        @ZenZoe

        Tu verras bien que tout ce que je dis se passera malheureusement.


      • ddacoudre ddacoudre 22 juin 2016 00:50

        @Milla

        bonjour long mais intéressant à lire, c’est l’exposé du dessous des cartes, merci
        ddacoudre.over-blog.com
        cordialement


    • Milla (---.---.1.10) 21 juin 2016 13:54

      Aucun parti ne sauvera le peuple ! C’est une ère sombre qui nous attend (nazisme et dictature)


    • christophe nicolas christophe nicolas 21 juin 2016 14:11

      Vous savez, une grande liberté n’est pas forcément mal si elle s’accompagne d’un plein emploi. Il est vrai qu’en période de grand chômage, c’est plutôt bon pour le patron mais si le patron a l’esprit bien fait, il n’y aura pas de dérapage.


      Normalement, libéraliser le travail demande au moins des assurances que l’emploi ira mieux, des nouvelles positives pour des futures activités, des espoirs basés sur des découvertes concrètes mais là, on a rien vu, ils ne veulent pas partager l’information parce que vous demanderiez des impulsions de société qu’ils ne veulent pas.

      Les bonnes nouvelles c’est pour eux, les mauvaises nouvelles, c’est pour vous. Autrement dit, on vous met la tête sous l’eau. Les gens ont pourtant leur mot à dire puisqu’ils payent des impôts. La première inégalité est l’information qui permet de faire des choix. Lorsqu’on est éclairé dans le vrai, on peut faire des choix pertinents dans l’ordre du bon, ceux qui vous disent l’inverse vous enfument. Autrement dit, les gens bons vous disent le vrai.

      Le gouvernement est conseillé par les héritiers de cette tradition qui est plutôt secrète même avec ses propres membres, on comprend pourquoi et on n’a pas l’assurance de leur rédemption tant qu’ils ne reconnaîtront pas publiquement le Christ, image de la bonté et de l’esprit de vérité.

      • ddacoudre ddacoudre 22 juin 2016 00:56

        @christophe nicolas

        bonjour je pense que l’on peut toujours s’interroger si quelle que soit sa condition nos actes vons dans le sens du bonheur de chacun. alors l’on peut avoir comme référence la référence religieuse dans le christ, mais il ne faut pas oublier que cela n’est pas suffisant puisque le passé nous a démontrer que c’est en référence en lui que ce sont commises des atrocités. je ne crois pas que dans les écritures il fut question de bénir des canons.

        ddacoudre.over-blog.com cordialement.


    • George L. ZETER George L. ZETER 21 juin 2016 15:17

      waouh, dans cet article plein de bon sens (ce qui manque le plus), vous en dites plus que hollande, sarko cons sort... en toute leur carriere (néfaste).

      bravo !

    • Albert123 21 juin 2016 15:21

      « Qui aurait pu penser qu’un gouvernement socialiste creuserait la tombe du syndicalisme par sa loi travail »


      le gouvernement n’est pas socialiste mais de gauche, la même gauche qui a détruit les corporations en 1789, la même gauche avec la même matrice idéologique, celle qui a permis la naissance du fascisme italien, du nazisme allemand ou du bolchevisme soviétique, 

      bref pour ceux qui appellent un chat un chat, ce gouvernement est parfaitement cohérent avec lui même contrairement à un électorat politiquement inculte qui après 250 ans de lavage de cerveaux via l’école de la république n’a plus les moyens de comprendre son vote

      • CN46400 CN46400 21 juin 2016 15:45

        @Albert123

        C’est vrai que les écoles de Louis le 16° c’était tellement mieux....


      • Armelle Armelle 21 juin 2016 15:45

        @Albert123

        Je me permets de réécrire vos propos mais en gras, histoire de bien mettre le doigt sur cette vérité

        le gouvernement n’est pas socialiste mais de gauche, la même gauche qui a détruit les corporations en 1789, la même gauche avec la même matrice idéologique, celle qui a permis la naissance du fascisme italien, du nazisme allemand ou du bolchevisme soviétique, 

        Et également celle qui a permis à Pétain de prendre le pouvoir à Vichy.

        Belle histoire que celle de la gauche !!!


      • Armelle Armelle 21 juin 2016 16:16

        @CN46400
        Avec une France classée 25ème sur 27 par PISA, effectivement c’est assez drôle (et gonflé ma foi)de faire référence à l’école de Louis 16 !!!
        Vous ne lisez pas les actualités sans doute, auquel cas Albert ne se trompait pas bcp en évoquant les votants incultes

        5ème puissance mondiale !
        25ème dans la classement européen en terme d’efficience éducative

        Il n’y a pas de problème pour CN46400 !!! Comme dirait l’autre grosse nouille ; « ça va mieux » Ce sont nos élèves du moment qui sont censés conserver notre positionnement de demain...
        C’est plutôt mal barré...


      • Albert123 21 juin 2016 17:00

        @CN46400

        l’école de la vie est bien plus intéressante que l’école de la république et ces diplômes par million pour empêcher le lambda de faire le travail qu’il désire, oui effectivement et sans mal.

        l’école de la vie ne transforme pas non plus les pires ordures en saint hommes (voltaires et les autres poudrés donneurs de leçon dont se gargarise en permanence les larbins incultes et leur maîtres orduriers de gauche).

        l’école de la vie ne cherche pas non plus à embellir l’immondice et à lui donner des vertus qu’elle n’aura jamais, 

        il faut être par ailleurs bien manichéens, binaire et limité dans ses perspectives pour croire que celui qui critique 250 ans de dérives républicaines n’a d’autre vision que celle de retourner à l’ancien régime, qui a fait son temps lui aussi.

        Par ailleurs ce n’est pas moi qui me soumet à la dernière aristocratie en place, celle de gauche que vous défendez bec et ongle en bon esclave bien docile que vous ne cesserez peut être jamais d’être.

        dénis de réalité, obscurantisme idéologique et culte de la censure, inculture de masse et rejet des faits historiques, totale inversion du sens commun vendu comme du progrès et de la modernité, l’idéologie que vous essayez de nous fourguer à fait son temps également et il faudra un peu plus que la peur du retour à la monarchie pour masquer les travers et les immondes personnages qui ont façonnés le républicanisme que vous défendez si ardemment.

        a part négocier le poids de vos chaines et venir nous dire que les esclavagistes de gauche sont plus sympas que ceux de droite vous n’avez pas grand chose à nous dire.

         






      • ddacoudre ddacoudre 22 juin 2016 01:06

        @Albert123

        bonjour la gauche est la symbolisation d’une place dans l’hémicycle de ceux qui œuvraient dans l’opposition. le socialisme est porté par la lutte des classes qu’elle fusse révolutionnaire ou réformiste elle s’opposait a l’exploitation de l’homme par l’homme. l’on ne peut donc être à la fois capitaliste et socialiste, ceux que veulent relier les sociaux démocrates, rendre le capitalisme social, cela ne peut venir de lui-même puisque l’autre pour lui est un coût.
        cordialement ddacoudre.over-blog.com.


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 juin 2016 09:12

        @Armelle
        Et les banksters de la BCE, tous passés par Goldman Sachs et qui ruinent la Grèce, ils sont de Gauche ?


        Votre allergie à la gauche vous fait perdre de vue que Hollande, comme tous les dirigeants européens, appliquent des décisions européennes. Il n’est plus possible de faire des politiques intérieures nationales, quelle que soit la couleur des gouvernements, ils font ce que la Commission européenne a décidé.( Article 121 du TFUE)

      • Albert123 22 juin 2016 12:40

        @ddacoudre

        vous continuez d’embrouiller les pistes en liant gauche et populisme. Se faisant vous vous infliger une grande violence à vous même par la même occasion puisque vous semblez de bonne foi.

        le socialisme trouve son origine dans la culture chrétienne, celle du partage et du don, et elle vient s’opposer au libéralisme individualiste de l’aristocratie de robe de gauche et ses inspirations anglosaxonnes qui veut justement s’émanciper du contre pouvoir de l’Eglise pour mieux asservir les gueux.

        soit exactement ce que fait le gouvernement de gauche actuel. 

        NB : pour les petits gauchistes haineux en peau de lapin : je ne suis pas catho non plus et ne viens pas défendre autre chose qu’une réalité historique qui leur fait bien défaut.
         

      • ddacoudre ddacoudre 22 juin 2016 14:40

        @Albert123

        bonjour.le populisme est devenue une forme péjorative pour signifier que l’on brosse le chat dans le sens du poil. la gauche reste attaché aux besoins d’émancipation du peuple besogneux servile. le peuple n’a jamais fait la révolution de 1789, et le libéralisme à trouvé ses racine dans la remise cause des magistères catholiques qui au nom d’une « idéologisation » d’une religieuse chrétienne qui avait abandonné les seules écritures comme vertu vers le partage et le don par ceux qui détenait les possessions économiques. c’est juste de rappeler que le libéralisme ne concernait pas ,le peuple dans sa totalité comme d’aujourd’hui. c’est effectivement une erreur d’appréciation de la répartition des taches entre ceux qui détenaient les moyens économiques et ceux qui en étaient les serviteurs soumis aux fait du prince.cela n’est pas une raison pour ne pas se réapproprier le libéralisme au bénéfice de tous ce qui impose un renforcement du rôle et de la place de la démocratie pour fixer des choix d’intérêts commun et non de croire que l’intérêt individuel y pourvoira comme le soutenait Adam Smith dont les dégâts écologiques viennent fournir un gigantesque démenti a son affirmation qui guide encore les ultra libéraux qui rêvent d’un Tafta ou un tribunal arbitral privé pourrait condamner un état démocratique qui n’aurait plus son maux à dire dans la gestion des affaires économiques des populations.
        http://ddacoudre.over-blog.com/2016/05/la-morale-en-pillule.html.
        cordialement..


    • Djam Djam 21 juin 2016 15:44

      @ l’auteur
      Je partage votre écoeurement... n’oublions pas qu’il y a eu suffisamment de naïfs pour voter pour cet homme qui n’avait, en réalité, jamais rien réalisé de grandiose ni de courageux... c’est un président par défaut, et souvent les français votent contre ou par défaut, ce qui est assez inquiétant pour un peuple qui se réclame d’un passé révolutionnaire...

      N’oublions pas non plus que Hollande et sa clique, malgré les coups de menton du teigneux Vallseur, n’ont strictement aucun pouvoir en matière de vrai grande politique. La loi Travail n’a jamais été de El Khomeri comme vous vous en doutez mais a été pondue, en 2012, par des technocrates bruxellois, que personne ne connaissait, jamais élus, et qui sont grassement payés pour rédiger les programmes qui sont ensuite imposés aux pays de la zone... et oui, europe = dilution programmée de toute nation au profit d’une zone (la bien nommée !) remplie d’une masse uniforme, grise, molle, apeurée, râleuse mais sans effet, émasculée et totalement à la merci de l’empire mondialiste.

      Et vous verrez que le prochain(e) président(e) de france (on ne met plus de majuscule, on est bien d’accord ?) continuera exactement le programme de destruction, acceptera que des millions d’immigrants (et non de « migrants ») s’incrustent parce que c’est la meilleure façon de noyer une Histoire, fut-elle âgée de 2000 ans. Il/elle continuera le détricotage de toutes les spécificités sociales française afin d’achever l’aliénation par la peur du chômage stratégiquement entretenu.

      La croyance en la démocratie représentative comme supposée représentant le peuple est juste une invention pour les peuples qui y croient... et le problème c’est qu’il y en a encore des milliards qui croient à cette arnaque de génie...


      • ddacoudre ddacoudre 22 juin 2016 01:21

        @Djam

        bonjour merci pour le commentaire. mais en ce qui concerne la démocratie directe, elle est impossible à mettre en place du fait de la loi des nombres. tous les jours des milliers de décision sont prises qui nous concernent et pour lesquelles nous aurions forcément un point de vue à émettre. nous nous trouvons donc dans l’obligation d’établir des relation de confiance envers certains d’entre nous pour s’occuper des affaires publiques et privés suivant des règles pour lesquelles nous nous sommes prononcer ou que nous avons accepter, telles la déclaration des droits de l’homme ou tout autre accords dont nous convenons. que cela se passe sans difficultés est impossible, il y a donc l’obligation de se définir une éthique de coexistence, sauf que l’on ne peut tout à la fois considérer que dans les actes commerciaux est un bon commerçant celui qui enfle son client et ne pas penser que cela déteindra sur nos comportement quotidiens y compris dans le chois de nos mandants politiques.
        la démocratie est comme beaucoup d’autre concept liberté fraternité égalité un attracteur dont la tache est d’entretenir un mouvement, ou comme la liberté qui n’existe pas permet à tout un chacun en son nom de refuser de se soumettre a ce qui l’aliène.
        cordialement.
        ddacoudre.over-blog.com .


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 juin 2016 09:42

        @ddacoudre
        Pour qui les 8 candidats éliminés en 2012 au premier tour, ont-ils appelé à voter ?
        Aucun pour Sarkozy, mais plusieurs pour Hollande...


      • ddacoudre ddacoudre 22 juin 2016 12:42

        @Fifi Brind_acier

        il ont voter pour un changement promis par un fin communicant qui a bien roulé son monde.
        fin 2012 j’écrivais qu’Hollande ne serait pas réélu en 2017 car il avait échoué dans la création d’un fond d’investissement européen dérisoire qui ne risquait pas d’être porteur d’emploi et qu’il accepter sans rechigner les règles du TCE.
        cd


    • petit gibus 21 juin 2016 16:11
      Alinea ,

      raz le bol de la personnalisation de notre régime présidentiel
      Concernant la personnalité de Mélenchon
      j’suis assez d’accord avec toi
      Mais regardons ce qu’il propose avant de dénigrer le personnage
      Pour moi l’UE telle que nous l’impose l’ultra libéralisme mondialisé
      est une calamité
      Sur le plan économique la France seule
      ne peut survivre actuellement face aux ricains et aux chinois
      les nationalismes européens sont une totale régression
      pour le XXI ème siècle et nos styles de vie
      alors qu’une Europe sociale pourrait être un modèle
      plus juste et plus viable qu’une soumission à nos bouffeurs de capitaux

      Une autre Europe est possible à condition qu’un minimum d’Européens
      démocrates et sociaux veulent bien se donner la main
      il suffit d’un peu moins d’égoïsme nationaux
      sans nous aligner sur les moins disant

      Et faut arrêter Fiffi de nous gonfler avec ton impossibilité
      de nous sortir de ce piège à mouches
      que sont les épouvantails des traités actuels....

      A cœur moins con rien d’impossible smiley



      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 juin 2016 09:16

        @petit gibus
        On se demande bien comment font les Norvégiens ou les Islandais, pour survivre sans votre belle Europe de la prospérité ???
        Et en plus, ils sont en haut du tableau des pays où il fait bon vivre, une honte, n’est-il pas ?


    Réagir