vendredi 22 mai - par Patrice Bravo

La fin d’un rêve européen : l’A380 tire sa révérence

Bien avant la crise liée au Covid-19, l'avenir de l'A380, à 445,6 millions de dollars par machine, battait de l'aile. Cette fois, c'est un symbole d'un rêve européen sous la bannière franco-allemande qui prend dramatiquement fin avec la crise du Covid-19. 

La fin d'un rêve européen : l'A380 tire sa révérence {JPEG}

L'A380 est un avion très populaire auprès des passagers mais pas auprès des économistes d'entreprise. Il y a 15 ans que le plus grand avion du monde a décollé le 27 avril 2005 de son site de production de Toulouse en France pour effectuer un aller-retour. Trois ans après, l'avion était acheté par Singapore Airlines devenant ainsi la première compagnie aérienne à faire voler le plus grand avion commercial au monde pour la liaison entre Singapour et Sydney. Le Spiegel explique qu'avant la crise, il avait été décidé que « la plupart des autres superjumbos devraient encore être utilisés pendant de nombreuses années » en précisant que « le modèle de la série du voyage inaugural n'existe plus aujourd'hui » car « il a été mis hors service et démonté en pièces à l'aérodrome de Tarbes, en France, pour être recyclé ». Avant la crise, il était annoncé que l'avenir de l'A380 était noir. Airbus a, en effet, annoncé qu'elle cesserait sa production en 2021 et prévoyait de construire 251 avions au lieu de 750 unités, comme prévu initialement. Tom Enders, alors président exécutif d’Airbus, avait expliqué cette fin annoncée par le fait qu' Emirates avait annulé une commande de 39 A380 passant de 162 à 123 appareils en 2019, montrant déjà l'échec de l'avionneur européen et précipitant la fin du programme d'avion géant : «  La conséquence de cette décision est que notre carnet de commandes n’est plus suffisant pour nous permettre de maintenir la production de l'A380, et ce, malgré tous nos efforts de ventes auprès d’autres compagnies ces dernières années. Cela mettra un terme aux livraisons d’A380 en 2021 ». 


 
« Sur plus de 240 exemplaires en état de navigabilité des plus gros avions du monde, seulement une demi-douzaine sont actuellement en service actif avec trois compagnies aériennes. Les autres sont stationnés au sol dans plusieurs aéroports », écrit le Spiegel soulignant la crise qui secoue actuellement l'aviation commerciale. On ne peut pas dire combien d'avions de cette catégorie voleront à nouveau. La pandémie a plongé l'aviation dans une crise et cela signifie la fin précipitée de l'A380. Air France, en pleine crise du secteur aérien, a, titre d'exemple, a choisi d’accélérer la fin de l’exploitation du plus gros avion commercial d’Airbus considéré comme trop cher, trop polluant et pas assez rentable. Ce 20 mai, la compagnie a annoncé, après des semaines d’une activité presque à l’arrêt en raison de la pandémie de Covid-19 que « les Airbus A380 d’Air France ne voleront plus ». « Air-France-KLM a annoncé l’arrêt définitif de l’exploitation du coûteux géant des airs, deux ans et demi avant la date prévue », écrit Le Monde. Air-France-KLM précise que les neuf avions de la flotte qui sont déjà au sol, « n’effectueront plus de vols commerciaux ». 

L'A380 n'a jamais connu de succès en Chine ou auprès des compagnies aériennes américaines même si les Américains sont friands des modèles Airbus plus petits. Les rivaux du très gros transporteur commercial franco-allemand sont son petit frère l'A350 et le Boeing 777 du moins jusqu'à avant la crise du Covid-19. Boeing, subissant l'impact de l'interdiction de vol de son 737 Max pour des raisons de sécurités, voit aussi l'emploi de son Boeing 777 se réduire toujours à cause d'une chute sans précédent du trafic aérien mondial. La compagnie DELTA retirait le 15 mai ses Boeing 777. Avec la mise à l'écart des gros avions commerciaux, la mort annoncée de l'A380 est devenue réalité tout comme ce rêve européen de super avion.

Pierre Duval

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=1612

 



36 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 22 mai 09:45

    Quand les plus gros dinosaures ont été éliminés par un cataclysme (météorite ou éruption volcanique), c’est parce qu’ils étaient incapables de s’adapter. Certains, plus petits et polyvalents, sont toujours là. Ce sont les oiseux. Qu’ils volent (comme les aigles) ou pas (comme les poules et les autruches).


    • Pic de la Mirandole Pic de la Mirandole 22 mai 11:11

      @Séraphin Lampion

      Les Oiseux ne volent pas : ils « oisivent ».
      Voler, c’est déjà faire quelque chose...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 22 mai 11:16

      @Pic de la Mirandole

      c’est quand même un peu « oiseux », comme observation...


    • mmbbb 22 mai 18:04

      @Pic de la Mirandole c est vrai en l occurrence pour l autruche ! 


    • Un des P'tite Goutte Un des P’tite Goutte 22 mai 21:41

      @Séraphin Lampion
      Le Cœlacanthe, poisson, quelques squales, mais surtout les reptiles sauf erreur ??? (Sans compter insectes et surtout arachnides. Parmi ces derniers beaucoup d’ultra résistants à la...radioactivité. Joyeux, convivial, pastoral, vivre-ensemble (oui, c’est un nouvel adjectif).

      Enfin bref, prétexte, un peu, pour vous demander, cher Séraphin, ce qui motive cette mine préoccupée, dorénavant. Pas d’ennuis, j’espère. Oserais-je souhaiter qu’il s’agit là de la légitime expression de quiconque prépare réflexion, articles, commentaires et autres de l’après Con-f avec, comme unique objectif : (non pas le plus jamais ça, c’est déjà compris) jamais de ce monde qui nous est préparé en lieu, et que la récolte d’information pendant ces deux mois nous a fait entrevoir.
      De ma vie je n’avais vu un gouvernement mentir autant.

      Prétexte aussi pour appel à action, motivation, mouvements.
      Tâche ardue pour nous tous. 
      Ma paroisse : pas de paroisse contre l’immonde. Du courage, de l’implication, du courage.
      Renversement, démissions, déstabilisations, actions en justice, destitutions...etc., réflexion, réflexion, réflexion car les élites prédatrices sont aussi redoutablement intelligentes (cognitives seulement, C une faiblesse) et manipulatrices.


  • rita rita 22 mai 10:25

    La folie des grandeur à la Française !

    Une autre folie, l’arme nucléaire pour paraitre grand dans un pays de nains « larme » absolue des ringards qui nous gouvernent !


    • rita rita 22 mai 11:02

      @rita
      La France est un petit pays qui veut péter plus haut que son cul, résultat la planète rigole de nos gouvernants le dernier en date c’est la cerise sur le gâteau !


    • armand 22 mai 12:10

      @rita
      « Une autre folie, l’arme nucléaire pour paraitre grand dans un pays de nains « larme » absolue des ringards qui nous gouvernent ! »
      oui on sait la situation dans ton pays us est gravissime


    • rita rita 22 mai 13:21

      @armand
       ?????????????? expliquez moi machin « because » je suis Française travaillant dans un Hôpital Français comme infirmière réanimatrice service de nuit (diplôme Français) au service des malades !
      Et vous à part raconter des conneries ?


  • HELIOS HELIOS 22 mai 10:56

    ... encore une réalisation que les amerloques n’ont pas faite et qu’il ont flingué, comme le Concorde.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 22 mai 11:08

      @HELIOS

      On est bien assez grands pour se flinguer tout seuls, comme avec le France.


    • vieuxgrincheux 22 mai 16:50

      @Séraphin Lampion
      Connard oui comme par hasard et encore en aeronautique les americains ont flingue une réalisation europeenne .. Avec la complicité de traitres, d’ailleurs, de votre genre en Europe . Comme le Concorde, l’A380 fut une réalisation que les américains souhaitaient faire sans avoir jamais pu la réaliser correctement...
      Et en plus on parle d’arme nucleaire je ferai passer tous ces traitres au peloton d’execution... Cette arme nucleaire si petite nous a permis de ne pas dependre des US à 100% car, meme ceux ci, savaient qu’on pouvait leur foutre une bombe sur la gueule si ils nous cherchaient trop et si on n’avait rien à perdre... Idem pour les Soviets... Voius croyez que nos pauvres 5 divisions de blindes et un porte-avions leur aurait fait peur lolllll
      Vous êtes des VENDUS ... Dignes représentants de cette generation mondialiste amnesique et renegate pourrie !!!!!!!!!!!!!!
      Migrez aux US et ne nous cassez plus les c....lles


    • mmbbb 22 mai 18:02

      @HELIOS pas tout fait Airbus tablait sur une croissance continue du trafic aerien et la saturation des aeroports De surcroît cet avion demandait des amenagements speciaus Hub et piste . Il est étonnant que l etude de marche faite par Airbus n est pas ete aussi precise 


    • Le421 Le421 23 mai 10:10

      @vieuxgrincheux
      Commencer un commentaire par une insulte ne grandit pas son auteur...
      N’étant pas spécialement pro-américain, je me suis toujours refusé à ne voir que le mauvais côté des choses chez certains...
      Et si vous pensez que les multinationales françaises se comportent comme des bisounours, vous vous plantez complètement.
      Les businessmen pourris, ça n’a pas de pays, rappelez-vous bien ça.


  • dimitrius 22 mai 11:22

    On pourra toujours le transformer en super cargo comme les Antonov .


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 22 mai 12:50

      @dimitrius

      pas assez rentable
      c’est comme si tu utilisais un autocar grand tourisme pour transporter des betteraves en vrac de ton champ à la sucrerie !


  • armand 22 mai 11:58

    et l’A400 va suivre le même chemin


  • Carburapeur Carburapeur 22 mai 13:05

    Quand-même !!

    Je ne suis ni économiste ni rien, mais quand le machin est sorti, je me suis bien demandé pourquoi on faisait ça alors que la raison serait plutôt de réduire les voyages par avion et limiter le transport de bétail touristique.

    On pourrait en faire des restaurants en vidant les moteurs et transformant les soutes. Les pilotes et hôtesses deviendraient serveuses et cuisiniers : super !

    On pourrait en mettre un dans un champ du Cantal, ça ferait comme le DC3 d’ Iceland ça doperait le tourisme local et Bidochon pourrait faire des selfis de qualité.

    Autre idée, on pourrait en poser un sur la cathédrale consumée ; en demandant gentiment à Jeff koons, il pourrait nous faire un truc sympa à moins que B.Venet ait quelques idées : il est spécialiste en décharges et carcasses rouillées.


  • Oncle-Paul Alain Melon 22 mai 13:08

    Les low-cost vont les transformer en boite à sardines pour les rentabiliser , minimum 800 pax


  • titi 22 mai 13:51

    @L’auteur

    Ce sont surtout les évolutions des règlements ETOPS qui, plus généralement, ont enterré les quadrimoteurs.

    Pratiquement plus aucun itinéraire ne nécessite 4 moteurs.


  • vraidrapo 22 mai 14:55

    Faudrait savoir !

    Soit on s’extasie sur le vol des oiseaux et l’étendue de la banquise

    soit on admire les avions et les inondations en « rafale ».

    On n’est pas des enfants tout de même !... Si ?


  • zygzornifle zygzornifle 22 mai 16:54

    L’A380 est a l’image meme de l’Europe , un échec cuisant ….


    • julius 1ER 25 mai 10:10

      L’A380 est a l’image meme de l’Europe , un échec cuisant …

      @zygzornifle
      et ce propos c’est l’archétype du mot « spécieux » !!!!!
      moi j’ajouterai que l’Europe,c’est comme le monde il n’y en a pas de « rechange » !!
      si l’on est pragmatique il faudrait faire au mieux avec ce que l’on a et maximiser le positif .......
      mais si on ne l’est pas « pragmatique » et bien devenir tous populistes et dire yaqua , faut que ....et se remplir les poches en attendant !!! et Dieu pour tous !!!


  • sls0 sls0 22 mai 16:57

    Un A380 rempli à 85% est rentable, tout comme seront rentables trois autres long-courriers plus petits remplis à 85%.

    Un A380 rempli à 50% n’est pas rentable, il est remplacé par 2 long-courriers plus petits remplis à 85 voir 100%.

    C’était avant le covid 19.

    Après le covid 19 ce sera pire. 

    Une deuxième pandémie et s’en est fini du transport de masse. Est il économiquement nécessaire d’attendre une faillite pour changer la donne ?

    En Europe le chiffre d’affaire des compagnies est saisonnier, c’est au printemps qu’ ils se font du gras avec du transport de masse. Seul Rayan Air qui avait un gros trésor de guerre n’a pas trop tremblé.


  • Esprit Critique 22 mai 17:22

    Au moment de sa conception ,certains avaient émis des doutes sur l’Utilité d’un tel engin . Il etait plus souple pour faire face a l’augmentation du traffic de multiplier les vols d’avion plus standard et économes, ça reste vrai.

    Jérôme Salomon a du travailler chez AirBus , a la sécurité et la stratégie .

     On en apprend tous les jours


  • AlLusion AlLusion 22 mai 17:34

    Tous les transports de masse vont subir des suites négatives dues au Covid.

    Ce sont les avions de milieu de gamme ou les jets privés d’affaires (type Falcon) qui auront un futur.

    L’A380 comme les autres sont lents et n’ont qu’un principe de faire voyager le plus grand nombre de passagers.

    Même les bus de transport urbain en commun ne sont pas actuellement très empruntés à cause du Covid..


  • Iris 22 mai 21:35

    Magnifique ! Encore un bel exemple de la débile course technologique, gaspillage éhonté pour satisfaire une toute petite minorité de voyageurs acharnés. Quel gaspillage !


    • Carburapeur Carburapeur 23 mai 00:30

      @Iris
      <petite minorité de voyageurs acharnés>

      Oui et non, il me semble.
      Le but était et sera peut-être encore de transporter le maximum de gens dans les pays où il y a du soleil et où les prix sont très bas.

      Tourisme de masse, accessible aux moins fortunés qui vont creuser les sentiers et les marches qui mènent à l’Acropole, aux pyramides ou dans les réserves à Toutous des Caraïbes ou de Tunisie.


    • Iris 23 mai 08:26

      @Carburapeur
      C’est vrai, tourisme de masse, mais c’est quand même peu de gens comparé à la population mondiale. 


  • julius 1ER 23 mai 09:11

    Je ne sais pas qui a fait l’étude de marché lorsque celle a été réalisée mais celui qui l’a fait s’est planté sévère !!!!

    En fait ils misaient, et l’avionneur avec lui.... sur une croissance exponentielle du marché, ce qui est en parti vrai, mais à ce stade pas suffisant pour ouvrir des vols long courrier de plus de 800 pers chaque jour (voir même plusieurs fois par jour )

    ce qui a été totalement irrationnel, on en prend bien conscience maintenant mais le mal est fait si je puis dire .... et la,facture terriblement salée car le tiers de l’effectif seulement construit pour espérer atteindre le seuil de rentabilité de cet avion ce n’est pas seulement un échec ... mais un désastre..... avec en plus le Covid qui va freiner la croissance du transport aérien je me demande ce qu’il va advenir d’Airbus à moyen et long terme ????


    • Le421 Le421 23 mai 10:15

      @julius 1ER
      Excellente vision globale du problème.
      Confucius ou un autre a dit :
      « Si haut que monte l’arbre, il n’atteindra jamais la Lune »...
      La théorie de la croissance infinie dans un monde fini est une ânerie digne des maîtres à penser de Spartacus...


    • julius 1ER 25 mai 10:00

      @Le421
      lorsque en plein confinement on prend le temps de lire et surtout réfléchir on s’aperçoit que la Démagogie,la Mégalomanie sont des « valeurs » ou des « concepts » partagés par beaucoup quelque soit la couleur de peau, la nationalité ou la position dans la société .... 
      là il ne s’agit pas bien sûr de transporter un individu d’un point à un autre mais de permettre à une société de trouver le vecteur parfait qui va casser toute la concurrence ..... je dirai que cela ressemble beaucoup à l’automobile où l’on n’a jamais autant fabriqué de modèles à + de 100 000 euros au profit de qui on se le demande ??????????????

      mais quid de la sobriété de ces modèles et d’ailleurs tous les soit-disants spécialistes ne se posent même pas la question, ils continuent à vendre du rêve, ce qui est merveilleux mais lorsque l’on retourne aux dures réalités le monde d’après ressemble étrangement au monde d’avant ...... en clair on n’a pas avancé d’un iota il faut une Toyota Yaris Hybrid pour égaler la conso de la Super5 GT de 86 .... on se demande ce qu’ils ont branlé pendant toutes ces années nos glorieux constructeurs à part truquer les chiffres ......ou bien alors ce sont « nous » les consommateurs gloutons qui sommes pires qu’eux aussi démagos et mégalos mais
      alors c’est bien plus grave car là çà devient une « vraie pathologie » !!!


Réagir