mardi 9 février - par Fergus

La FNSEA, fossoyeuse de l’élevage traditionnel

 

« Que sont nos vaches devenues ? » Telle est la question que je posais dans un article de février 2020. Les élevages hors sol s’étant multipliés, en France comme dans la plupart des pays, nous sommes de plus en plus souvent privés du plaisir de voir évoluer dans nos pâturages ces débonnaires bovins qui nous étaient si familiers naguère. Hélas ! derrière ce constat anecdotique se cache un choix agro-industriel porteur de très nombreuses et très choquantes dérives…

JPEG

La cause de cet abandon des pâturages par nos « amies » les vaches : une « modernité » très largement soutenue par les dirigeants successifs de la FNSEA, eux-mêmes moteurs de l’implantation dans nos terroirs du productivisme à l’américaine, importé en Europe dans les années 50 et 60. Depuis cette époque, cédant à une logique économique nettement plus industrielle que paysanne, un grand nombre de nos éleveurs a, en quelques décennies, progressivement abandonné les méthodes traditionnelles d’élevage pour aller vers un modèle d’exploitation résolument productiviste qui, trop souvent, prend une forme concentrationnaire, notamment pour les porcs et les volailles, de loin les plus exposés à l’indignité des traitements. Conséquence : les exploitants en question ne sont plus, de facto, que des supplétifs de l’industrie agro-alimentaire, peu regardants sur le bien-être animal et de plus en plus éloignés des valeurs de leurs aïeux paysans.

À cet égard, la nomination de Xavier Beulin en 2010 à la tête de la FNSEA a été emblématique de cette transformation radicale de l’agriculture française en supplétive de l’industrie. Qu’on en juge : M. Beulin – alors résidant du très chic 16e arrondissement de Paris – cumulait la présidence de ce puissant syndicat agricole avec, entre autres fonctions plus ou moins lucratives, la présidence du groupe agro-industriel Avril, spécialisé dans la production de ces biocarburants qui détournent de grandes surfaces de culture de leur vocation alimentaire. Cerise sur le gâteau, M. Beulin était même administrateur du Crédit Agricole, cette banque qui, de fait, possède un droit de vie et de mort sur les exploitations les plus modestes par le biais de sa gestion des emprunts !

Décédé en 2017, Xavier Beulin a été remplacé par Christiane Lambert. Plus propre sur elle que son prédécesseur – l’actuelle patronne du syndicat n’est accusée d’aucun conflit d’intérêt –, Mme Lambert revendique régulièrement dans les médias un engagement au service d’une « agriculture raisonnée ». Pure communication ! Celle que l’on surnomme dans la profession « Duracell » pour l’énergie qu’elle déploie reste en effet très largement sur la même ligne que son prédécesseur. Autrement dit, elle est résolument productiviste, et peu encline aux concessions. En février 2018, une citation d’un syndicaliste maison, rapportée par Le Canard enchaîné, résumait parfaitement ce qu’est la présidente du syndicat : dans la continuité de M. Beulin, «  elle continue d'incarner la FNSEA qui dit non à tout et en veut toujours plus ! » Voilà qui a le mérite d’être clair. Bref, Business as usual ! comme disent les investisseurs nourris au lait du néolibéralisme.

Publicité

JPEG

« La France est le pays européen qui respecte le mieux le bien-être animal  » affirmait sans rire Christiane Lambert sur Twitter le 5 septembre 2019 en rappelant que la moyenne du nombre des bovins est de 60 par exploitation dans notre pays contre 1200 au Canada et 4000 au Brésil. Certes, mais au rythme où disparaissent les petits élevages extensifs, la part des grandes exploitations intensives ne cesse de croître. Et surtout la patronne de la FNSEA sait très bien que les élevages extensifs de bovins – notamment dans les zones de montagne – ne sont pas représentatifs des traitements infligés à d’autres animaux, et tout particulièrement aux porcs et aux volailles : on compte en effet environ 95 % de porcs et 80 % de volailles élevés dans des structures concentrationnaires très éloignées de ce « bien-être animal  » dont Mme Lambert prétend être une championne convaincue.

Une transition nécessaire et urgente

Le seul point sur lequel la patronne de la FNSEA a raison, c’est lorsqu’elle dénonce les intrusions de militants antispécistes dans les élevages. « Ça ne peut plus durer ! », affirmait-elle le 4 septembre 2019 sur les ondes de RTL. Et de fait, en « libérant » dans la nature des animaux incapables d’y survivre, ces activistes radicalisés, le plus souvent jeunes et très mal informés des conséquences de leurs actes, font fausse route et desservent la cause qu’ils prétendent défendre. D’autant plus qu’après des millénaires de consommation d’aliments carnés, ce ne sont pas des actions sporadiques irréfléchies de ce type qui vont, en quelques années, conduire l’humanité à cesser d’élever des animaux pour ses besoins alimentaires. Seul un travail de pédagogie pourra faire significativement évoluer les esprits, et cela demandera un très long temps de militantisme.

Ce constat n’enlève rien aux mauvais traitements, voire à la cruauté – bien réels, hélas ! – qu’illustrent les choquantes images régulièrement mises en ligne sur les réseaux sociaux par les militants de l’association L214. Les conditions d’élevage indignes que subissent notamment les porcs et les volailles dans les élevages industriels, autant que les pratiques révoltantes de mise à mort dans un trop grand nombre d’abattoirs non respectueux de leur propre charte, sont, de fait, accablantes. Or, force est de constater qu’au lieu de s’associer à ces dénonciations pour exiger de ses adhérents une mise en conformité de leurs installations et de leurs pratiques, la FNSEA garde un silence assourdissant sur ce pénible sujet. Dès lors, elle est de facto complice par ce silence des mauvais traitements et des actes de cruauté médiatisés par L214.

JPEG

L’élevage, Léopoldine Charbonneaux, directrice de l’ONG CIWF, est sans doute l’une de ceux qui en parlent le mieux. Dans une interview donnée au quotidien La Croix en septembre 2019, elle en dénonçait avec beaucoup de lucidité les absurdités, et pas seulement à l’échelle de notre pays :

Publicité

« L’élevage industriel consomme plus de nourriture qu’il n’en produit. Prenons l’exemple des bovins qui n’ont pas accès au pâturage et qui sont nourris avec de grandes quantités de céréales qui pourraient être consommées directement par des humains. Actuellement, environ un tiers des terres agricoles mondiales sert à cultiver des céréales et des fourrages pour nourrir les animaux.

Il semble évident que pour réussir à nourrir une population toujours grandissante, une transition de notre modèle agricole et alimentaire est nécessaire et urgente. Cela implique notamment de réduire notre consommation de viande et de produits laitiers et ainsi de privilégier la qualité plutôt que la quantité pour les protéines animales. Manger moins pour manger mieux, en somme. Les consommateurs doivent d’ailleurs être mieux informés sur la provenance et le mode d’élevage de la viande qu’ils achètent. »

Pour terminer, rions un peu : « L'écologie c'est nous, nous ne sommes pas des écologistes de salon, nous sommes des écologistes experts », affirmait très sérieusement Christiane Lambert lors du congrès de la FNSEA tenu à Villejuif (Val-de-Marne) le 10 septembre 2020. Tous ceux qui ont eu à souffrir dans leur vie des épandages de pesticides, insecticides, fongicides, engrais chimiques et lisiers polluants – parfois quasiment au contact des habitations et des écoles – apprécieront l’« humour » de la dame. De même en ira-t-il de toutes les personnes engagées dans la sauvegarde de l’environnement qui se battent contre les graves atteintes portées aux biotopes par la prolifération des retenues d’eau collinaires, soutenue sans état d’âme par les dirigeants de la FNSEA. Ces personnes aussi ont dû beaucoup rire. Jaune en l’occurrence. Et en serrant les poings de colère !

À lire également :

Irrigation agricole : les retenues d’eau collinaires, bonne ou mauvaise solution ? (août 2020)



150 réactions


  • La FNSEA est à la fois un membre influent et un valet de la PAC.


    • Fergus Fergus 9 février 09:07

      Bonjour, Séraphin Lampion

      La PAC est d’autant plus un « membre influent » de la PAC que ce syndicat, créé en 1946, a initié le modèle productiviste sur notre continent et a servi de modèle à l’agriculture européenne lorsqu’elle s’est structurée à partir de 1962.


    • Francis, agnotologue Francis 9 février 09:27

      @Séraphin Lampion conspirologue
       
      ’’La FNSEA est à la fois un membre influent et un valet de la PAC ’’
       
       Les subventions de la PAC étant proportionnelles la richesse des exploitations, et les dirigeants de la FNSEA étant les plus puissants exploitants, ceci explique cela.


    • Fergus Fergus 9 février 09:32

      Bonjour, Francis

      Et toute la différence entre la FNSEA et la Confédération paysanne est que la première soutient la pérennité des subventions à l’hectare  une aubaine pour les exploitants productivistes alors que la seconde revendique des subventions à l’emploi agricole, nettement plus favorables aux petites exploitations familiales, respectueuses de la qualité des sols et du bien-être animal.


    • Francis, agnotologue Francis 9 février 09:36

      @Fergus
       bonjour,
       C’est juste.


    • Aristide Aristide 9 février 10:18

      @Fergus

      Et toute la différence entre la FNSEA et la Confédération paysanne est que ...

      FNSE :

      • 212.000 adhérents
      • élections 55%
      • sensibilité politique : droite-centre
      Coordination rurale :
      • 15.000 adhérents
      • élections 21 %
      • sensibilité politique : extrême-droite
      Confédération paysanne :
      • 1.100 adhérents
      • élections 20 %
      • sensibilité politique : gauche et plus si affinité

      La FNSEA est représentative des paysans français, à coté le CP n’est que une toute petite organisation, même la CR fait mieux...

      Un peu à l’image des partis politiques, la FNSEA a les mains dans le cambouis, fait face à la réalité du monde agricole moderne, à sa nécessaire mutation, son industrialisation ... en face un parti qui doit être aussi insoumis et affiche un programme à faire pleurer tous les vrais paysans tellement il ressemble à une liste de vœux pieux ...

      Un exemple, contre l’industrialisation de l’agriculture !!! A une époque où les conditions de travail des paysans ne peut plus être celui qui les a vu attaché à leur exploitation sans aucun répits, il est inconcevable de croire que le monde ancien pourra survivre. Face à cette réalité sociale et économique, le choix de l’industrialisation, de la modernisation, ... ne peut être rejeté par principe.

      Il faut bien réglementer ce type d’agriculture, imposer des normes strictes sur le respect de la condition animale, sur les contraintes de l’élevage, ... mais de là à rejeter toute industrialisation, modernisation ...

      La fermeture de la ferme laitière des 1000 vaches est acquise depuis ce début d’année, la lutte n’avait plus rien à voir avec l’agriculture ... En Allemagne, pas de problème, en Espagne, Hollande, Italie, ... itou, ... mais voilà on importera le lait de ces pays ... 


    • Fergus Fergus 9 février 10:31

      Bonjour, Aristide

      Le fait que la FNSEA regroupe la majorité des exploitations tient à l’histoire de l’agriculture d’après-guerre. La plupart des petits paysans y ont adhéré dans les années 50 et 60, et y sont restés sans se rendre compte qu’ils devenaient les alibis — ou les crétins utiles — d’une orientation productiviste qui ne les concernaient pas ou peu.

      Or, dans le milieu paysan, le poids des traditions est très grand. A tel point que, dans ma propre famille, tous ceux qui sont encore en activité ont de fait été encartés à la FDSEA de leur département, et certains le sont encore alors qu’ils ont changé leur mode d’exploitation pour aller vers le bio et les débouchés locaux, en rupture avec ce qui était préconisé par les dirigeants de la FNSEA.

      La Confédération paysanne, créée en 1987, n’est pas si mal placée avec ses 21 %. Mais surtout elle séduit nombre de paysans ex-FNSEA qui ont l’impression d’avoir été roulés par la farine du fait de la collusion maintes fois démontrée avec les industriels de l’agro-alimentaire !


    • @Fergus

      c’est à peu près équivalent à la différence entre le MEDEF que tout le monde connait et l’UP que personne ne connait.
      Ce n’est pas seulement une question d’histoire, c’est surtout une question de types de structures (taille et organisation) représentées, du puissance de lobbying et de rapports de forces. Les organisations patronales tiennent davantage du corporatisme que du syndicalisme (dont la vocation de lutte, comme dans le monde ouvrier, est souvent oubliée pour laisser la place à une illusion d’assurances tous risques).


    • Fergus Fergus 9 février 11:56

      @ Séraphin Lampion conspirologue

      Je parlais d’histoire au sens de « conformisme » au schéma culturel « adhérent de la Fnsea-électeur de droite » qui prévaut depuis des décennies dans le milieu agricole, à quelques exceptions locales près,


    • mmbbb 9 février 12:01

      @Fergus Bove et surtout Cedric Herrou defendent assez mal l agriculture traditionnelle . Bove a su faire son beurre Quant a Herrou , mêler militantisme d extreme gauche et culture n est pas opportun Idem pour Rabbi , un ecolo qui attire les bobos des villes lui sait aussi faire marcher le tiroir caisse Un gourou qui plait . Quant au epargnants de Bio coop ils se sont fait gruger et leur epargne volatilisée . Si la FNSEA ne cache pas son but , en revanche l agriculture traditionnelle est mal défendue et tres eparpillee non seulement par ses representants et surtout par les produits proposes , les produits BIO sont neanmoins tres chers . Les produits de terroir aussi , il est vrai que pour beaucoup de personnes ayant des fins de mois difficiles , le prix est determinant ! On a beau dire on a beau faire , mais le cochon est l une des viandes les plus accessibles Il est vrai que celui ci est nourrit avec du soja entre autre mais par exemple les promotions permettent a une famille de se nourrir .
      Il est dommage que les agriculteurs n aient pas su se féderer mais c est dans leur nature .


    • Aristide Aristide 9 février 12:08

      @Fergus

      La plupart des petits paysans y ont adhéré dans les années 50 et 60, et y sont restés sans se rendre compte qu’ils devenaient les alibis — ou les crétins utiles — d’une orientation productiviste qui ne les concernaient pas ou peu.

      Vous parlez de la génération des paysans des années 50 à 60 !!! Ils ont 80 ans maintenant. Ceux qui y sont appartiennent aux générations suivantes.
      La deuxième remarque est assez ... cinglante et destiné à l’insoumis inutile : voilà donc des paysans qui adhérent en masse à un syndicat qui seraient donc des crétins utiles, en gros des imbéciles incapables de voir ce qu’est leur monde, sa réalité et qui les représentent le mieux.
      C’est assez courant chez l’insoumis qui s’est rabattu sur les populations islamiques de lâcher les ouvriers qui sont d’ailleurs déjà partis, ouvriers désignés de la même manière en idiots utiles. C’est commode et cela évite de se poser des questions. Le prêt à penser insoumis a des avantages, cela repose le cerveau et évite de solliciter l’esprit critique.

      La Confédération paysanne, créée en 1987, n’est pas si mal placée avec ses 21 %. Mais surtout elle séduit nombre de paysans ex-FNSEA qui ont l’impression d’avoir été roulés par la farine du fait de la collusion maintes fois démontrée avec les industriels de l’agro-alimentaire !

      La coordination rurale d’extrême droite est de 1991 et représente plus que la Confédération paysanne à 21%, c’est le deuxième syndicat. Votre argument temporel perd là sa validité, si besoin tellement il était capillotracté ...

      La collusion avec les industriels de l’agro-alimentaire  !!! En voilà un beau grand concept , attirail indispensable du bon insoumis. allons, les canaux de transformation et de commercialisation des produits agricoles sont d’une extrème diversité, du paysan qui vend sa production directement à celui qui est sous contrat avec une société qui transforme, vend, ... toute sa production. Les coopératives sont aussi un des maillons les plus importants dans cette profession.

      Vous pouvez caricaturé à l’extrême, FNSEA vendue et de l’autre coté les purs de la Confédération paysanne . C’est le même discours que tiennent les insoumis en politique. La simplification qui remplace la réflexion et le bon sens.

      Une question pour terminer : est-ce que vous pensez que l’agriculture doit faire face à de nouveaux besoins et demandes de qualité sans en appeler à la modernisation, la rationalisation des moyens de production, etc ... ?

      C’est cela l’enjeu, après on peut regretter que l’on ne puisse plus aller chercher son lait à la ferme d’à coté avec son petiot pot, acheter ses légumes et sa viande auprès du petit producteur local, ... oui mais voilà la nostalgie fait rêver mais ne fait pas vivre ... surtout le paysan.

      PS : Moi aussi, je viens de la terre comme on dit dans le Tarn et je peux vous assurer que tous oui tous les paysans de ma connaissance ne regrettent pas les conditions dans lesquelles leurs parents travaillaient. Et tous, oui tous, trouvent le meilleur pour leur situation et souvent mélange la vente directe et les contrats avec coopérative. Ils sécurisent leurs revenus, et cela aussi c’est important ...


    • Fergus Fergus 9 février 13:41

      @ mmbbb

      Pas mal d’observations justes dans vos propos.
      Pour ce qui est des petits exploitants opposés à l’hégémonie systémique de la FNSEA, cela me fait penser à des troupes sympathiques mais mal coordonnées et mal armées face à une division de blindés.


    • Fergus Fergus 9 février 13:55

      @ Aristide

      Non, je ne parle évidemment pas des paysans des années 60 mais de leurs descendants qui sont restés enfermés dans le même schéma culturel dépendant de la FNSEA.

      « Crétins utiles », certains  y compris dans ma propre famille  le sont de facto dans la mesure où leur adhésion à la FNSEA sert effectivement d’« alibi » au syndicat pour conduire une politique agricole très favorable aux grands céréaliers, aux plus gros producteurs de vin, de légumes ou d’agrumes, et bien sûr aux grands éleveurs intensifs.

      Je n’ai jamais parlé de « FNSEA vendue », mais en l’occurrence complice des intérêts de l’industrie agro-alimentaire. De même n’ai-je jamais parlé des « purs de la Confédération paysanne », un syndicat dont je suis nettement plus proche, mais dont je reconnais que la gouvernance et les actions ne sont pas toujours très lisibles.

      « est-ce que vous pensez que l’agriculture doit faire face à de nouveaux besoins et demandes de qualité sans en appeler à la modernisation, la rationalisation des moyens de production »

      La « modernisation » n’implique pas forcément les modes d’élevages les plus contestables. Quant à la « rationalisation », elle passe bien ici et là par des regroupements d’éleveurs en GAEC qui ne nécessitent pas de modèle concentrationnaire !


    • Initiativedharman Initiativedharman 9 février 14:42

      @Fergus
      La FNSEA détruit nos biotopes à cause de la surproduction, des produits chimiques mais en plus on lui donne de l’argent pour ça ! L’Europe a eu tout faux lors de la réforme de la PAC
      La confédération paysanne prône la Nature selon Pierre Rahbi. Malheureusement ils sont laissés pour compte...
      Et ensuite, les bobos viennent nous faire des discours moralistes sur l’écologie...


    • Fergus Fergus 9 février 15:26

      Bonjour, Initiativedharman

      Je partage très largement votre commentaire.


    • Michel DROUET Michel DROUET 9 février 15:38

      @Fergus
      Bonjour Fergus
      Bonne description du lobby agricole.
      Je signale au lecteur une bande dessinée « Algues vertes, l’histoire interdite » de Ines Léraud et Pierre Van Hove qui dénonce le lobby du porc et de l’agro alimentaire en Bretagne et qui explique pourquoi les choses ne s’améliorent pas. Ce livre parle également de certains élus bretons pas toujours Blancs Bleus, de l’influence du « club des parlementaires » des « instituts » et autres « comités », et du rôle des administrations d’Etat qui on tout fait pour mettre le couvercle sur ce scandale.
      A lire pour savoir comment le système fonctionne ; Édifiant !


    • Fergus Fergus 9 février 15:49

      Bonjour, Michel DROUET

      Merci pour ce commentaire. J’ai moi-même entendu dire le plus grand bien de cette BD que je compte lire dans les prochains jours. 
      Si ce livre dissèque sans complaisance la manière dont « le système fonctionne », ce doit être en effet « édifiant ».


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 février 18:04

      @Fergus
      La Confédération paysanne (...) alors que la seconde revendique des subventions à l’emploi agricole, nettement plus favorables aux petites exploitations familiales, respectueuses de la qualité des sols et du bien-être animal.


      La Confédération paysanne fait des voeux pieux, c’est la France Insoumise qui l’explique :

      1/ article 39 du TFUE : le premier objectif cité à l’article 39 du TFUE (ex-III 227 du TCE) est l’accroissement de la productivité, mais dans un univers de concurrence sauvage, y compris entre pays de l’Union.

      L’article 43 du TFUE (ex-III-231) va même jusqu’à permettre que l’Europe se substitue aux organisations agricoles nationales. Quant à ceux qui prétendent que ce sont les agriculteurs français qui perçoivent le plus de fonds européens. Il faut leur rappeler que :

      1/ 80 % de ces fonds sont perçus par 20 % des plus gros agriculteurs.

      2/ Depuis 1957, signature du Traité de Rome, 4 à 5 millions d’exploitations agricoles ont disparu en France.

      3/ Aujourd’hui, il en disparaît encore 30 000 par an en France et 200 000 en Europe..

      Pas plus Fergus et la FNSEA, la Confédération paysanne ne veut sortir du carcan européen. Alors, continuez à pleurnicher, et à rêver de changer les Traités.

      PS : dans ce texte de la FI, un erreur de taille : l’article 50 n’est pas celui là.
      Voici le texte de l’article 50, c’est justement pour se barrer !

      1. Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union.


    • xana 9 février 18:10

      @Fergus
      Bonjour Fergus.
      Autant je m’oppose à votre position politique mi chèvre-mi chou (elle est connue depuis des siècles, et il existe des centaines de qualificatifs pour l’illustrer), autant votre constat du problème agricole dans notre pays me paraît intéressante. Je crains cependant qu’il faille des décisions énergiques pour nous en sortir si réellement nous voulons en sortir — et j’ai bien peur que vous n’alliez pas plus loin que ce constat.
      Mais c’est bien de l’avoir fait. Merci.


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 février 18:21

      @Fergus
      Quant à la « rationalisation », elle passe bien ici et là par des regroupements d’éleveurs en GAEC qui ne nécessitent pas de modèle concentrationnaire !

      Je crois que vous prenez le système à l’envers. Vous pensez faux car vous vous occupez constamment des effets sans vous intéresser aux causes.
      La FNSEA n’est qu’un lobby de la mondialisation. Dans un système mondialisé ouvert, où chacun est en concurrence avec les agriculteurs de tous les autres pays du monde, il faut produire au moins cher. C’est la mondialisation qui a imposé le modèle agricole industriel.

      Si vous voulez autre chose, alors il faut sortir de l’UE & faire du protectionnisme.
      Par exemple augmenter les taxes aux importations espagnoles en été, quand les productions françaises sont à leur maximum, puis les baisser l’hiver.
      Si les Français veulent manger des tomates sans goût et et des fraises insipides, l’hiver, c’est leur problème.

      Le Brexit a eu comme conséquence heureuse the Green Brexit. L’argent de la PAC, au lieu de transiter par Bruxelles, ira à l’agriculture bio et à l’environnement.

      En d’autres termes, la sortie de l’UE ne va nullement porter préjudice aux agriculteurs britanniques, bien au contraire. En outre, tournant le dos à l’agriculture ultra-productiviste, le futur système national d’aide aux agriculteurs va mieux prendre en compte les efforts des agriculteurs pour préserver l’environnement, la biodiversité, le bien-être animal ou la qualité de l’eau.

      Il bénéficiera aussi aux propriétaires terriens qui souhaitent améliorer leur milieu naturel, fournir de nouveaux habitats à la faune ou préserver la flore sauvage. (source : https://www.ouest-france.fr/europe/grande-bretagne/brexit/brexit-londres-maintiendra-les-subventions-de-la-pac-jusqu-en-2022-5483044 )



    • Fergus Fergus 9 février 18:58

      Bonsoir, Captain Marlo

      Sortir de l’Union Européenne serait à mon avis une erreur ; je l’ai déjà dit mille fois. Mais le fait est que l’UE, telle qu’elle existe dans le cadre du traité de Lisbonne, n’est pas satisfaisante, c’est le moins que l’on puisse dire. D’où la nécessité de la réformer, ce qui se fera tôt ou tard, aucun des 27 n’étant désireux de voir l’Union imploser.
      La Confédération paysanne est sur la même ligne : ce n’est pas la PAC qu’il faut abandonner, mais cette PAC-là dont les subventions vont avant tout à l’agriculture productiviste, celle qui détruit notre environnement ! Comme l’UE, la PAC doit être réformée.


    • Fergus Fergus 9 février 19:49

      Bonsoir, xana

      « j’ai bien peur que vous n’alliez pas plus loin que ce constat »
      A quoi pensez-vous ?

      Ma « position politique » n’est pas « mi chèvre-mi chou » : je vote depuis toujours pour un parti de la gauche radicale. Mais mon vote ne doit pas être pas confondu avec les observations que je fais de la vie politique qui me conduisent à prendre du recul pour tenter de porter sur les actes des gouvernants le regard le plus objectif possible : pourquoi ne pas reconnaitre à un adversaire qu’il a raison sur tel ou tel point lorsque c’est le cas ? Je sais bien que cette attitude n’est pas comprise. Elle a pourtant toujours été une constante chez moi, quel qu’ait été le pouvoir en place. Et surtout cela ne m’empêche pas de critiquer sévèrement les décisions qui me semblent choquantes ou scandaleuses !


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 février 20:14

      @Fergus
      D’où la nécessité de la réformer, ce qui se fera tôt ou tard, aucun des 27 n’étant désireux de voir l’Union imploser.

      Elle ne va peut-être pas imploser, mais les agriculteurs français seront morts !
      Vous croyez, comme toute la Gauche, que les autres pays européens sont semblables à la France. Pas du tout ! L’Espagne et l’Allemagne n’ont pas de SMIC agricole, ils sont en position favorable pour produire moins cher.

      D’où l’inondation des fruits & légumes espagnols dans la grande distribution française. L’Allemagne est devenu un pays d’élevage et d’abattage, les abattoirs français ont fermé. Ils n’ont aucun intérêt à modifier la PAC, la situation leur convient, vous n’aurez pas l’unanimité.

      « UPR : ne pas se tromper de cible ».

      Les Traités européens -notamment les articles 38 et 39 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE) - imposent à nos agriculteurs une concurrence déloyale avec les agriculteurs vivant dans des États dont les normes salariales, sociales et fiscales sont inférieures à celles de la France. Tel est notamment le cas de l’Allemagne - où il n’existe pas de SMIC dans l’agriculture - ou des pays de l’Est européen,pour ne pas parler des pays en voie de développement. L’UPR souligne que ces traités condamnent également les exploitations à grandir sans cesse, en leur fixant des objectifs de rentabilité et de productivité maximaux, préjudiciables à l’environnement et en contradiction avec la notion de terroir si chère aux Français..etc

      Tout cela au profit de la Grande distribution et des lobbies de l’agro alimentaire.


    • JPCiron JPCiron 9 février 21:08

      @Séraphin Lampion conspirologue

      à la fois un membre influent et un valet >

      Voilà qui ressemble fâcheusement à une relation incestueuse !!!


  • Le Panda Le Panda Révolté 9 février 09:46

    Bonjour, Fergus

    Il est évident que le fait de soulever par ton article une certaine forme d’écologie, me semble bien loin de la la réalité. Hulot en parlait ce matin à 8h30, et il a raison, nous ne voyons que l’embryon de ce que l’écologie nous prépare. Dans la mesure ou je trouve le lien du débat je te le pose la FNSEA est une filiale directe voir indirecte de tout ce qui as tuée l’agriculture de la nation France. Alors les biens pensants se voilent la face cherchant les erreurs ailleurs.


    • Le Panda Le Panda Révolté 9 février 09:53

      @Le Panda Révolté
      Voilà , il ne pas fallu bien du temps pour trouver le Lien , je déplore l’attitude d’Agora vox qui a supprimé tous mes post sauf chez toi, cherchez l’erreur. Donc je suis venu te saluer et je m’en vais, je passerai dans la journée. Mais un jour ou l’autre tout se paye. Ecoutes toi comme les autres ce que dit Hulot.


    • Bendidon Bendidon 9 février 10:19

      @Le Panda Révolté
      Bonjour Panda révolté, regarde cette vidéo réalisée par de vrais journalistes (belges en plus)
      https://youtu.be/w6zGkTOq6qs
      ceci n’est pas un complot


    • Fergus Fergus 9 février 10:38

      Bonjour, Le Panda Révolté

      Merci pour ton lien. Hulot a évidemment raison dans son approche de ce que devrait être l’agriculture dans une société de plus en plus confrontée aux effets du réchauffement climatique. Notamment dans ce qu’il dit sur l’usage des pesticides et le fait, aberrant, que le fric lâché par les pouvoirs publics sert beaucoup plus les pollueurs que ceux qui sont réellement engagés dans la voie de la disparition de ces saloperies chimiques.


    • Fergus Fergus 9 février 10:42

      @ Le Panda

      Pour ce qui est de tes rapports avec AgoraVox, je ne peux rien pour toi. Il me semblerait logique qu’ils te donnent une explication sur le motif de suppression de tes commentaires.

      Bonne journée quand même !


    • mmbbb 9 février 12:12

      @Fergus N HULOT son bilan carbone ? Je déteste ce bonhomme pour ces prises de position . Il fait parti de ces ecolo hédonistes ayant bien pris leur « pied » et qui viennent a longueur d antenne nous bassiner avec le CO 2 Savez combien avale un Sukhoi 27 avec la post combustion ? Un avion de guerre qu il a emprunte pour le seul but de prendre son pied . Cela m exaspere qu aucun journaliste ne l envoie ballader , Ce n est pas tres serieux .
      Quoi qu il en soit il vaut mieux ecouter les conferences de M Jancovici , il avance des propos plus argumente notamment sur la dépendance de l agriculture moderne au pétrole ; C est comme le nucleaire , les ecoles devraient avancer des chiffres et des etudes pousses sur cette transition avant de balancer des idees aussi idiotes que l ecolo paye par nos impots , Y Cochet qui promeut le retour du cheval , C est tres gentil , mais je ne vois mal les céréaliers de la Beauce moissonner avec le cheval .


    • Fergus Fergus 9 février 12:51

      Bonjour, mmbbb

      Le fait est que Hulot n’a pas été exemplaire durant de longues années, c’est le moins que l’on puisse. Et j’ai moi-même été très remonté contre lui durant très longtemps*.

      Cela dit, il a radicalement changé et son discours, très bien argumenté, est pertinent. Qui plus est, malgré l’irritation qu’il a pu provoquer naguère, il reste une voix qui porte au plan écologique, et c’est toujours bon à prendre pour contrer le cynisme des industriels et des gros exploitants agricoles.

      * Je ne manquerai pas de le lui dire de vive voix si je le rencontre à Saint-Lunaire, localité côtière où je vais souvent et ou il possède une grande villa. smiley


    • Le Panda Le Panda Révolté 9 février 13:12

      @Bendidon
      Merci pour ton lien tu ne changes pas et c’est bien, j’ai pris du plaisir à le regarder ton lien 


    • Le Panda Le Panda Révolté 9 février 13:18

      @Fergus
      Tout à fait et c’est la raison pour laquelle je pensais que ce lien tu prendrais du plaisir toi et les autres à l’entendre...


    • mmbbb 9 février 20:00

      @Fergus N HULOT , ce n est pas le type que j écoute , Il a su faire son business c est son droit mais qu il ne s oppose pas a ceux qu lls veulent faire la même chose .Vous lui direz que ses shampoing ne sont pas bio et ils sont mal classés ! Je préfere les personnes plus rectilignes  ! Quoi qu il en soit les ecolos savent profiter du systeme comme De Rugy s offrant du homard et du bon champagne sous les ors d un palais de la republique . 


    • Fergus Fergus 9 février 20:35

      @ mmbbb

      Moi aussi, j’étais très remonté contre Hulot. Mais maintenant qu’il tient des propos pertinents sans gâcher sa parole par des comportements inadmissibles au plan écologique, je m’en satisfais car sa parole porte, quoi qu’on en dise.

      De Rugy est un écolo en peau de lapin opportuniste. Tout comme Pompili, aux abonnés absents depuis qu’elle a obtenu son maroquin. 


  • Gollum Gollum 9 février 10:14

    Au delà du constat il faudrait prendre un peu de hauteur et voir que le modèle productiviste ressort d’une logique mortifère de la machine, c’est à dire qu’on plaque sur du vivant, et qui a sa logique propre, une logique qui n’est pas la sienne...

    Et bien évidemment les dégâts colossaux et mortifères à la clé s’en suivent.. 

    Il faudra bien qu’un jour ou l’autre l’hominidé soit disant sapiens finisse par intégrer que le vivant n’est pas de la matière morte avec ses lois propres..

    Je renvoie ici à Lupasco, à la systémique.. 

    Mais comme le capitalisme est un modèle de gestion de la matière morte donc entropique, d’où le machinisme, on est pas encore, et de loin, sorti le cul des ronces..

    D’où méga crise majeure qui nous remettra les yeux en face des trous.

    De toute façon on y va tout droit.


    • Fergus Fergus 9 février 10:49

      Bonjour, Gollum

      Entièrement d’accord avec votre commentaire.

      Dans l’interview qu’elle a donnée à La Croix, outre les propso cités dans l’article, Léopoldine Charbonneaux écrit ceci :
      "Il faut aussi absolument revoir l’allocation des terres agricoles. Si elles étaient toutes utilisées pour nourrir les humains directement plutôt que les animaux d’élevage, nous pourrions nourrir quatre milliards de personnes en plus – soit plus que la projection de deux à trois milliards d’individus supplémentaires d’ici à 2050."

      Un avis partagé par de nombreux experts des questions agricoles, notamment des ingénieurs et des économistes spécialisés dans les questions agro-alimentaires.


    • Gollum Gollum 9 février 12:25

      @Fergus

      Oui. Y a du boulot... smiley

      Je rajoute aussi  ça a son importance  que si nous sommes tant fascinés par la machine, c’est dû au fait que l’esprit humain est devenu collectivement et culturellement de plus en plus matérialiste..

      Il faudra bien revenir sur ce biais idéologique un jour ou l’autre. Pas par l’intermédiaire des religions  elles ont fait leur temps et présente dorénavant plus d’inconvénients que d’avantages  mais par une spiritualité éclairée issue des sciences et d’une philosophie non matérialiste.. Je pense à Abraham Maslow ici, à Lupasco, à Ken Wilber et bien d’autres...


    • Fergus Fergus 9 février 13:59

      @ Gollum

      Une fascination pour la machine qui, soit dit en passant, conduit trop d’agriculteurs à se suréquiper. Le meilleur exemple est le tracteur moyen qui développe désormais une puissance de 150 cv (+ 25 cv durant la dernière décennie !) sans que cela corresponde à un besoin réel. 


    • Gollum Gollum 9 février 14:14

      @Fergus

      Oui, très juste. Le tracteur est bien le truc venu du monde des machines qui semble être un progrès mais plombe le budget des agriculteurs  bonjour l’endettement, autre caractéristique du monde moderne, au bénéfice des banques  et qui tasse le sol au lieu de l’aérer, ou quand c’est les labours bousille toute la micro faune de surface..

      Sans compter l’aspect surdimensionnée que vous évoquez.

      Mais il y en a qui reviennent au cheval et d’autres qui renoncent aux labours et laissent en paix le sol..

      Le recours aux engrais et pesticides participent de cette intrusion de l’artificiel dans un domaine qui devrait y recourir le moins possible.. 


  • Passante Passante 9 février 10:50

    enfin les vraies racines du confinement..

    -qu’as-tu fait de l’Animal ?

    -j’ai tout noté !

    -donc tu as écrit..

    -ben oui.. pourquoi ?

    -parce que c’est pile comme ça que tu as confiné.


    • Fergus Fergus 9 février 10:52

      Bonjour, Passante

      J’avoue ne pas bien comprendre...


    • Passante Passante 9 février 11:04

      @Fergus

      ces vaches sont confinées suite à des actes d’écriture
      l’acte d’écriture apparaît avec le cananéen (l’humiliateur),
      spécialiste de la traite des corps sur méditerranée,
      (une fois qu’il a vu sa montagne en stocks
      et vendu ses cèdres pour embaumer des égyptes entières...)

      ah « l’inventeur de l’écriture »...
      et qu’on y serait encore,
      que la mondialatinisation ne serait qu’un étage de Canaan...
      qu’en dit Platon dans son Phèdre de cette fameuse-fumeuse invention de l’écriture ?
      que c’est une chute et une décadence sans pareille !
      quasi-irrémédiable.

      et nous y sommes, en pleines écritures, tous nos mégabites,
      et les mégatonnes de paperasse de l’Administration Française n’y suffiraient pas !
      voilà qui n’est jamais remis en question :
      vos papiers s’il vous plaît...
      vous n’oseriez pas vous promener, vous aussi, sans écriture ?


    • Fergus Fergus 9 février 11:25

      @ Passante

      OK, merci pour vos explications. Cela dépasse nettement mes modestes et terre-à-terre considérations paysannes. smiley

      « vos papiers s’il vous plaît...
      vous n’oseriez pas vous promener, vous aussi, sans écriture ?
       »

      Personnellement, je n’ai aucune envie de prendre une prune infligée par un robot du système totalement imperméable à toute forme d’argumentation de nature philosophique ou métaphysique.

      Encore que ce serait envisageable dans le cadre d’un mouvement de grande ampleur mis en oeuvre au même moment sur tout le territoire.



    • Passante Passante 9 février 12:59

      @Fergus

      tiens tiens.. quelle bonne idée ! smiley


    • Passante Passante 9 février 13:43

      @Passante

      -oui Passante, mais ce serait trop « chrétien »..
      -ah bon ?
      -ben les 4 évangiles commencent tous par l’histoire d’un pauvre bébé
      qui fuit parce qu’il essaie d’échapper à une inscription
      ..


    • Fergus Fergus 9 février 14:01

      @ Passante

       smiley


  • sylvain sylvain 9 février 11:53

    Une nouvelle mesure passée inaperçue qui est en train de détruire ce qui reste de polyculture élevage dans la totalité des pays industrialisés . Les conséquences de la capitalisation du discours sanitaire, c’est un début et c’est déja une fin . Les conséquences pratiques sont dores et déja énormes et il y a la même évolution pour le végétal


    • Fergus Fergus 9 février 12:42

      Bonjour, sylvain

      Merci pour le lien. Le fait est que, sous couvert de sécurité sanitaire, ce choix de concentration animale dans des environnements fermés est très inquiétant car il pourrait essaimer sur la planète et devenir la norme de l’élevage. Ce serait une catastrophe.


    • sylvain sylvain 9 février 16:33

      @Fergus
      c’est déja une norme mondiale, en tout cas dans les pays industrialisés . C’est la nouvelle norme en chine, EU, et UE
      Quand on sait que la plupart des pandémies, animales comme humaines, sont parties d’élevages industriels ça fout les boules . Ce sont des solutions aux problèmes apportés par l’industrie mais imposés à tout le reste . Les problèmes que l’industrie génère sont ce qui lui permet de s’imposer, c’est pas commun


    • curieux 9 février 21:26

      @sylvain

      Merci pour le lien

      Ils veulent clairement détruire tous les petits élevages, rien de nouveau pour ceux qui s’intéresse à ce qu’ils mangent.


  • Le Panda Le Panda Révolté 9 février 14:27

    Fergus

    Je reviens te donner l’information suivante, qui est tout ce qu’il y a de plus illégal dixit le Bâtonnier : Gilles-Jean Portejoie et de ’l’I.N.P.I : 

    Depuis 2012, l’équipe d’Agora Vox n’intervient plus dans la modération des articles qui est désormais déléguée à une équipe de modérateurs bénévoles. Ainsi, en application de l’article 6.I.2 de la LCEN, Agora Vox a désormais un statut d’hébergeur et la responsabilité légale d’un article est laissée à son auteur. Un court extrait incroyable !

    Voilà ainsi plus personne ne pourra être surpris dans la Loi à venir, d’avoir des amendes gigantesques. Mais quiconque attaquerait Agora Vox devant la Cour Européenne sera certain de gagner. Ce qui démontre que nous sommes les dindons de la farce de taille. D’où la raison pour laquelle la signature des auteurs n’est plus acceptée, ni à la lecture l’auteur de l’article qui figure dans leurs archives.


    • Fergus Fergus 9 février 15:35

      @ Le Panda Révolté

      « D’où la raison pour laquelle la signature des auteurs n’est plus acceptée, ni à la lecture l’auteur de l’article qui figure dans leurs archives »

      Ce qui veut dire ?


    • Le Panda Le Panda Révolté 9 février 17:53

      @Fergus
      La réponse me semble simple, à l’évidence cela se passe dans le plus strict anonymat, sous la responsabilité de l’I.P. obligation qu’ils ont de le déposer. Ce qui vaut par l’auteur vaut pour les commentaires. Ma réponse est claire plutôt celles des autorités légales ! Puisqu’ils ne sont qu’hébergeurs ils n’ont obligations qu’à répondre à la « Justice » qui peut les mettre en demeure.


    • pierre 9 février 18:05

      @Le Panda Révolté
      t’es pas prêt à sortir de thérapie toi mon gaillard


    • Le Panda Le Panda Révolté 9 février 18:10

      @pierre
      Tu ferais bien de garder les vaches de Fergus et de sucer des suppos idiot des vaches 


    • pierre 9 février 18:14

      @Le Panda Révolté
      Tu sais au fond, tu me fait pitié


  • joletaxi 9 février 14:27

    que voilà un nartik qu’il est bon

    glané de ci de là

    Toute propagande a besoin, pour fonctionner, de modifier la perception de la réalité de ceux qu’elle cible. Une propagande se reconnaît par plusieurs aspects, dont certains sont incontournables : le mensonge — toujours mélangé à du « vrai »—, la création d’ennemis à combattre, une information récurrente, agressive, anxiogène et répétitive, la nécessité pour les propagandistes d’impliquer les « propagandés », pour qu’ils deviennent les acteurs principaux de l’Histoire, « ceux par qui le mal est combattu, les bonnes valeurs sont défendues, la liberté recouvrée, la catastrophe évitée »

    les auteurs auraient pu ajouter les inévitables idiots utiles comme toujours

    il n’y a pas plus dangereux que quelqu’un qui croit agir au nom du bien

    je lisais ailleurs que dorénavant, suivant la bonne stratégie des gens du bien universel, l’ajout de 20 % de bio carburant est la prochaine imbécilité ,uniquement avec du colza bio bien entendu


    • Fergus Fergus 9 février 15:39

      Bonjour, joletaxi

      « glané de ci de là »

      Surtout basé sur mes propres observations et la connaissance que j’ai du milieu agricole où exercent encore plusieurs membres de ma famille.

      J’ajoute que je ne suis en aucune manière « propagandiste » : comme toujours dans mes articles, j’exprime une opinion personnelle, rien de plus !


  • gruni gruni 9 février 15:24

    Bonjour Fergus


    « Les consommateurs doivent d’ailleurs être mieux informés sur la provenance et le mode d’élevage de la viande qu’ils achètent. » 

    Oui, nous devrions aller vers un élevage plus raisonné. Mais Fergus, même si nous consommions moins de viande, pourra-t-on revenir à un mode d’élevage plus traditionnel en France et dans le monde ? J’ai de sérieux doutes dans ce domaine, malgré les photos que tu publies qui sont des coupe-faim.


    • Fergus Fergus 9 février 15:42

      Bonjour, gruni

      « si nous consommions moins de viande, pourra-t-on revenir à un mode d’élevage plus traditionnel en France et dans le monde ? »

      Sans doute pas à l’élevage extensif de nos parents et grand-parents, mais au moins à un élevage semi-extensif qui n’enferme pas 24/24 h les animaux dans des locaux exigus, voire des cages, mais leur permet d’avoir accès à des espaces extérieurs. 


    • moderatus moderatus 9 février 16:29

      @Fergus
      Bonjour, 
      on peut ajouter aux erreurs de la FNSEA, l’entrée dans le productivisme , mais quel profit en ont tiré les cultivateurs et éleveurs ?

       leur revenu moyen est de 1250 euros et un tiers plafonnent à 350 euros par mois.
      C’était les chiffres avant la pandémie qui a aussi bien sur aggravé leur situation.
      Raisons pour lesquels les jeunes ne veulent pas prendre la suite et le nombre des exploitations diminue inexorablement.


    • Fergus Fergus 9 février 19:03

      Bonsoir, moderatus

      Précisément, parmi tous ces petits agriculteurs qui ont des revenus très faibles, une partie non négligeable contribue à grossir les rangs de la FNSEA. C’est une aberration car ces gens-là sont les dindons de la farce qui profite principalement aux gros et aux très gros exploitants.


    • curieux 9 février 21:46

      @gruni

      pourra-t-on revenir à un mode d’élevage plus traditionnel en France et dans le monde ? J’ai de sérieux doutes dans ce domaine

      En limitant notre consommation de viande, en limitant le nombre d’animaux par exploitation, en limitant les produits chimiques dans l’agriculture et en se protégeant de la concurrence internationale.

      Effectivement cela remet beaucoup de choses en cause... Certains diront un retour en arrière, j’y voie juste du bon sens.


  • Passante Passante 9 février 16:15

    c’est quand même marrant ce titre sur fossoyeuse

    pendant que sylvain en parallèle titre sur fossoyeur

    quelqu’un nous aurait-il enterrés vivants ?


  • Le421... Résistant Le421 9 février 16:17

    Bon... Et si on parlait de « zoonose ».

    Parce que l’élevage intensif en est la première cause.

    Le coronavirus SRAS Cov-2 n’est qu’une toute petite mise en jambe de ce qui nous attends.

    Les salopards qui produisent en veux-tu en voilà vont crever de leur connerie.

    Ils n’auront plus personne à qui vendre leur merde.

    Du moins, ceux qui seront encore vivants.

    Je parie que dans moins de 50 ans, ces beaux bâtiments seront abandonnés et livrés aux intempéries.

    Leurs propriétaires boufferont les billets de banque à six pieds sous terre.

    Et justice sera faite !!


    • Fergus Fergus 9 février 19:10

      Bonsoir, Le421

      A propos de « zoonose », la controverse bat son plein entre ceux qui affirment que ce sont ces élevages concentrationnaires qui sont les meilleurs vecteurs des maladies potentiellement pandémiques, et ceux qui affirment, a contrario, que ce sont les élevages extensifs de plein air qui sont la source des contaminations du fait des interactions avec les animaux sauvages.

      Il va sans dire que les gros exploitants intensifs sont dans le 2e groupe. 


  • fcpgismo fcpgismo 9 février 17:59

    La FNSEA c’est Gabriel Matznef instituteur dans une école maternelle, sa fait quarante ans qu’elle viole tue et assassine le monde paysan en toute impunité.

     


    • Fergus Fergus 9 février 19:14

      Bonsoir, fcpgisnmo

      Un avis tranché que je ne partage pas totalement dans la mesure où, localement, les FDSEA ne sont pas toutes systématiquement au service des plus gros exploitants. Mais au niveau national, pas de doute : la FNSEA roule pour les gros et méprise les petits dans les actes à défaut de le faire dans les discours.


  • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 9 février 17:59

    Affligeant ce monde de bobos bisounours, qui fantasme un monde agricole totalement imaginaire pendant ses RTT.

    Un élevage important, ce sont des économies d’échelle, des employés payés normalement et au 35h, et heureusement bien meilleur que ce monde que le bobo fantasme ou rien n’est rentable, les suicides importants.


    • Fergus Fergus 9 février 19:19

      Bonsoir, Spartacus Lequidam

      « ce sont des économies d’échelle, des employés payés normalement et au 35h »

      Bien sûr. Mais à quel prix pour les animaux !
      Manifestement, vous n’avez jamais visité des élevages concentrationnaires ! Moi si  élevages de cochons et de poulets dans le Finistère —, et c’est une expérience difficilement soutenable, sans même qu’il y ait des images atroces comme celles que filme L214 dans les pires exploitations.


    • Gollum Gollum 10 février 08:54

      @Fergus

      Bien sûr.

      Même pas. Dans son calcul foireux notre bonhomme ne compte pas les coûts annexes et invisibles qui nous péteront à la gueule tôt ou tard.

      Il vit dans son petit monde clos sur lui-même où l’interdépendance n’existe pas et où on croit maitriser tous les paramètres. Typique de la science du XIXème siècle qui fut celui aussi de l’expansion du machinisme.

      L’épidémie actuelle de Covid d’ailleurs fait partie de ces coûts cachés et invisibles qui vient de la perturbation des équilibres biologiques.

      Et ça en coute du pognon sauf pour les grandes boites qui surfent encore sur la vague.. Jusqu’à quand ?


    • Fergus Fergus 10 février 09:24

      Bonjour, Gollum

      Bien vu. 

      Qui plus est, j’ai réagi un peu vite car les « salaires normaux », c’est un fantasme dans de nombreux cas. Sauf à considérer le SMIC comme un salaire normal.


    • foufouille foufouille 10 février 09:50

      @Fergus

      avec tout dans les charges, ça fait beaucoup plus.


    • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 10 février 12:13

      @Fergus
      Un élevage est un élevage. Petit ou grand.
      C’est fait pour élever des animaux pour les manger.

      La taille de l’élevage ou le nombre de bêtes n’a rien n’a voir avec la politique sanitaire de l’élevage.
      Et plus c’est grand plus c’est organisé, mécanisé et moins les animaux ne souffrent.
      Y’a pas plus heureux qu’une vache dans une ferme de 15 000 tètes mega gigantesque du Brézil.


    • John John 10 février 16:58

      Spartacus Salut !

      « Y’a pas plus heureux qu’une vache dans une ferme de 15 000 tètes mega gigantesque du Brézil. »

      Comment ne pas te croire sur parole toi l’homme qui murmurait a l’oreille des bovins ... Toi Spartacus le champion du monde du bien être animal ...

      14 999 copines ça doit lui faire chaud au cœur à ta copine la vache ...


    • CYRUS KU-PEU-LA 10 février 17:01

      @John

      salut john ...

      spartacus nous fait une crise d’ anthopomorfisme etendu ...
      et transpose le bien etre de son portefeuille sur celui de la vache smiley

      exactement le contraire d’ un vegan smiley


    • CYRUS KU-PEU-LA 10 février 17:13

      @Xenozoid

      tu est conscient de pratiquer le harcelement ?

      • L’acharnement flagrant contre un auteur ou un commentateur, même en absence d’insulte, est interdit.
       
      Tout commentaire qui déroge à ces règles pourra être supprimé ; inutile donc d’y répondre, car votre réponse sera également supprimée. En cas de récidives répétées, le compte pourra également être supprimé.


    • @KU-PEU-LA

      Je l’ai signalé, ça commence à bien faire.


    • CYRUS KU-PEU-LA 10 février 17:18

      @Philippe Huysmans, Complotologue

      j’ ais pris la peine de lui expliquer le point de charte cordialement ...

      mais apparement , nos progressiste ne connaisse que la loi du plus fort ...
      la charte c’ est jamais pour eux ...


    • CYRUS KU-PEU-LA 10 février 17:19

      @FERGUS

      pseudo-progressiste je voulais dire ...
      heureusement les vrai progressiste ne sont pas comme ca ...


    • Xenozoid Xenozoid 10 février 17:22

      @KU-PEU-LA

      tous ce que vous direz , pourra et sera utilisé contre vous

      <<NE REPONDEZ PAS AU COMMENTAIRE POUR NE PAS ETRE PARTI PRENANTE >>


    • CYRUS KU-PEU-LA 10 février 17:27

      @Xenozoid

      En fait c’ est ca qui vous fait le plus chier , si on se conforme a la charte et qu’ on ne repond pas quand on signalle , vous ne pouvez plus installer la polemique ...

      Abus signalé ... oublie moi un peut smiley


    • Xenozoid Xenozoid 10 février 17:27

      @KU-PEU-LA

      <<NE REPONDEZ PAS AU COMMENTAIRE POUR NE PAS ETRE PARTI PRENANTE >>


    • Xenozoid Xenozoid 10 février 17:38

      @Xenozoid

      <<NE REPONDEZ PAS AU COMMENTAIRE POUR NE PAS ETRE PARTI PRENANTE >>

      scissors 8 février 19:50

      @Legestr glaz

      tout signalez  n’ heistez pas a nous aider a pratiquer une MODERATION SAINE 

      Preservez votre liberté d’ expression , 


      faite comme moi , signaler chaque commentaire non comforme a la charte .
      Sinon la polemique et la censure des clan , vont conduire agoravox a disparaitre .
      l’ avenir de votre site passe par une moderation saine de celui ci et le retablissement du respect de la charte ...
      Merci d’ avance a tout ceux qui se joindront a mois pour des signalement ethique et respecteux .

      <<NE REPONDEZ PAS AU COMMENTAIRE POUR NE PAS ETRE PARTI PRENANTE >>


    • CYRUS KU-PEU-LA 10 février 17:38

      @John

      Ici , il y a 9 vache et un taureaux max par parcelle , tout ce fait a l’ ancienne ...
      Des Salere , des vache de montagne ...

      on recupere regulierement des touriste vegan , quand ceux ci se font pietiner par le taureau en tentant de « liberer » les vaches .

      Les vegan ne vont jamais dans des gros elevage industrielle , ce sont toujours chez les petit elleveur qu’ il commete leur « agro-terrorisme » 


    • Xenozoid Xenozoid 10 février 17:41

      @KU-PEU-LA

      c’est un sujet sur la fnsea pas sur les végans, hors sujet abus signalé

      <<NE REPONDEZ PAS AU COMMENTAIRE POUR NE PAS ETRE PARTI PRENANTE >>


    • pemile pemile 10 février 17:43

      @Philippe Huysmans, Complotologue « Je l’ai signalé, ça commence à bien faire. »

      Et le petit ménage sur l’article de gruni pour cacher tes trop nombreux mensonges, c’est toi ou cyrus ? smiley


    • @pemile

      Et le petit ménage sur l’article de gruni pour cacher tes trop nombreux mensonges


      Quels mensonges, je prouve ce que j’écris, moi smiley


    • CYRUS KU-PEU-LA 10 février 17:53

      @Philippe Huysmans, Complotologue

      salut philipe , encore 38J merveilleux a vivre smiley


    • pemile pemile 10 février 17:54

      @Philippe Huysmans, Complotologue « Quels mensonges, je prouve ce que j’écris, moi »

      Toi, non, moi oui.


    • Pull en laine Pull en laine 10 février 18:07

      @Philippe Huysmans, Complotologue
      Ah ben, puisqu’on en parle... revivifions cette défunte discussion.

      @Pull en laine
      Ok, je te les donnes, tu les mets dans ton « tableur » et tu reviens me voir, plouc. Tu reviendras en pleurant « que ça marche pô ». Pour info la limite du nombre de lignes dans ton tableur c’est 1 048 576 (un peu court).

      Je veux bien le croire et ne tenterai pas ainsi l’aventure pour l’ensemble des relevés depuis 1970. Mais importer et nettoyer les fichiers des décès 2019 et 2020 (2 x 625000 lignes environ, dans 2 feuilles différentes parce votre limite s’applique à cet élément : https://wiki.documentfoundation.org/Faq/Calc/022/fr) s’est fait en moins de 3 minutes. Avec un tableur. Je n’ai pas la prétention d’industrialiser le truc ; c’était simplement pour indiquer que l’outil et le concept étaient à la portée du pékin moyen (et des pékins moyens, ça foisonne sur internet, tant publier des photos sur instagram fait de vous un artiste accompli comme écrire sur un blog, un écrivain incontournable). En conséquence, pour un informaticien chevronné je ne vois toujours pas où est le scandale.

      « Plouc », écrivez-vous. C’est censé être infamant ?
      Pas à dire, c’est un plaisir de discuter avec vous : sagesse pétrie d’humilité, toujours. Mettons que sur un forum on aime se donner en spectacle, avec les effets spéciaux qui vont avec. Du moins je l’espère, parce que si vous êtes ainsi dans la vie dès qu’on vous aborde, ça ne doit pas être reposant.

      Elle est bien bonne, j’espère que ta banque ne gère pas tes transactions sur base de la même politique, eh ? et le « que sais-je », eh bien je ne te l’ai pas fait dire...

      Si ma banque publiait en libre accès les données brutes de l’ensemble de ses transactions, doublons ou pas, j’en changerais illico. Comme quoi comparaison n’est pas raison.


      Euh non, ils publient de la merde et ils le savent probablement depuis longtemps mais seraient un peu embêtés aux entournures de devoir le reconnaître publiquement.
      On en connaît d’autres... et nul besoin d’aller sur le site de l’INSEE pour le constater.

      Mawéé, et pis il y a pas que le français, hein, le serbe c’est pas mal non plus. Et puis le vietnamien, le pachtoune...
      Déjà qu’ils n’en sortent pas avec l’Ascii, je crois qu’il vaut mieux garder cette excellente suggestion pour plus tard, disons dans deux ou trois siècles, quand ils auront surmonté leur petit retard technologique.
      L’ASCII étendu serait déjà un socle appréciable. D’autant que, légalement, M. Huysmans est-elle la même personne que M. Hüysmâns ?


    • Pull en laine Pull en laine 10 février 18:14

      @Pull en laine
      https://wiki.documentfoundation.org/Faq/Calc/022/fr
      (ou enlever la parenthèse fermante en fin d’URL)


    • CYRUS KU-PEU-LA 10 février 18:20

      @Pull en laine

      • archivage de commentaire 
      • passe droit 
      • réponse par copier coller toute prête 
      • guide de la strategie PNL
      • info personnelle sur les intervenant fiché 

      Vous avez bien moderniser le truc depuis la dernière fois qu’ on s’ est vu a valence en espagne ... on dirais presque la hasbarah israeliene ....

      a part le coté elephant dans un magasin de porcelaine ...bien sur ...

      Bonne piscine , veillez bien les veuilleurs


    • Pull en laine Pull en laine 10 février 18:23

      @KU-PEU-LA
      Ne le prenez pas mal, mais je ne comprends rien à ce que vous écrivez (et ce n’est pas la 1ere fois). Et arrête là la pollution de cet l’article.
      Au plaisir de se revoir sur un article plus en rapport.


    • CYRUS KU-PEU-LA 10 février 18:26

      @Pull en laine

      plausible denegation smiley

      au plaisir


    • Xenozoid Xenozoid 10 février 18:26

      @Pull en laine

      <<NE REPONDEZ PAS AU COMMENTAIRE POUR NE PAS ETRE PARTI PRENANTE >>


    • ZXSpect ZXSpect 10 février 18:31

      @KU-PEU-LA
      .
      Il y a deux jours Cyrus se métamorphosait en défenseur de la Charte, aiguillonné par Philippe Huysmans, le naturel lui revient au galop pour troller et pourrir le fil des commentaires

      KU-PEU-LA 10 février 18:20

      @Pull en laine

      • archivage de commentaire 
      • passe droit 
      • réponse par copier coller toute prête 
      • guide de la strategie PNL
      • info personnelle sur les intervenant fiché 

      Vous avez bien moderniser le truc depuis la dernière fois qu’ on s’ est vu a valence en espagne ... on dirais presque la hasbarah israeliene ....

      a part le coté elephant dans un magasin de porcelaine ...bien sur ...

      Bonne piscine , veillez bien les veuilleurs


    • Gollum Gollum 11 février 08:53

      @Spartacus Lequidam

      Et plus c’est grand plus c’est organisé, mécanisé et moins les animaux ne souffrent.

      Vous les avez interrogé pour savoir ? smiley

      La bonne phrase serait plutôt celle-là : 
      Et plus c’est grand plus c’est organisé, mécanisé et plus les animaux en souffrent.


      Y’a pas plus heureux qu’une vache dans une ferme de 15 000 tètes mega gigantesque du Brézil.

      Et bien on va vous mettre dans une cage à lapin collective comme il en existe dans toute mégalopole au lieu de votre villa cossue actuelle vous m’en direz des nouvelles... smiley

      Là aussi la bonne phrase est : Y a pas plus heureux qu’une vache qui broute dans un grand pré avec quelques copines..

      smiley


  • Le Panda Le Panda Révolté 9 février 18:18

    Fergus,

    A ne pas en douter et pour remonter un peu l’histoire, je peux t’assurer que chez moi je sortirai l’article non écrit par moi, mais datant de 2007. Avec tous les commentaires que cela entraina. Je me donne jusqu’à ce lundi à venir et là je ne ferai plus marche arrière je pense que certains vont pas se sentir dans la vraie merde. Bonne soirée tu pourras venir lire, tu seras surpris j’en suis persuadé. Toi comme tous ceux qui viendront, courage fuyons merci !


Réagir