samedi 9 mai - par velosolex

La France confinée aux couleurs du drapeau rasta

...

Voilà quelques jours qu’ils nous ont parlé de la sauce à laquelle nous serons mangés. Mais rien de sûr, tout peu évoluer. Pas sûr que nous sortirons de classe à cinq heures.... Ils peuvent nous garder en retenue ! Les voilà qui surjouent l’autorité, la grande responsabilité qui a été si longtemps absente ! Ils concertent des commissions scientifiques, puis prennent des poses de général d’empire, après avoir pris la tasse.

       Des cartes sont punaisées au mur, comme lors d'une réunion d'état major avant la bataille. C’est étonnant qu’ils n’ait pas d’uniformes, de casquettes. Certains c’est vrai, ont dû l’avaler ! Surtout après l'épisode du porte-avion "Charles de Gaulle" devenu porte-corona. 

      Le pays est représenté par différentes couleurs. Jaune-vert-rouge, comme jadis black-blanc-beurre. Ironiquement, cela ressemble au drapeau rasta dans lequel Bob Marley aimait se draper.

     Le reggae est caractérisé par l’importance et la liberté de la ligne de basse, et par une guitare rythmique à contretemps.

       On reconnaîtra le jeu d’Edouard Philippe, accompagnant Macron and the wailers, avec Sibeth N'Diaye assurant les choeurs ... Ordre-contre ordre. Voilà l’explication de la valse hésitation de nos élites. Il fallait rester dans l’esprit déhanché et cool de la Jamaïque. Pourtant dans l'écoute, coté public, cela tient d’une partition de musique militaire. « Tiens v’là du boudin !... » 

       De quoi rendre un peu fou, ce rythme particulier. Un sourire un jour, une claque le lendemain !... "No woman, no cry !".... Marche avant, marche arrière ! Feu Vert et rouge !... Des injonctions changeantes et contradictoires, dignes d’un DRH pervers, qui ont pour but de rendre fou, ou hésitant, comme un enfant battu, n’osant plus rien faire, et s’enfermant tout seul, apeuré, dans son placard. C'est le but de la manoeuvre, précisément. 

        Ceux qui ont fait leur service militaire il y a des plombes de ça ont une longueur d’avance. Ils ont été confinés pendant un an. Certains ne s’en sont jamais remis ! Ils pensaient qu’après la quille ils feraient la fête, et seraient libres.... On ne se remet jamais d’être tant restés au garde à vous, d’avoir appris qu’il n’y avait rien à comprendre.

      Expérience intraduisible pour les autres ! Pendant longtemps ils se turent, de peur de ne pas être compris. Mieux valait se taire, de peur de passer pour un « has been » !... Regardons en avant ! La fin du confinement doit ressembler pour les foules au "D day", ce jour du débarquement allié qui libéra le peuple de France, et nous ramenera « les jours heureux » au son de l'accordéon ! .

     Les régiments de covid ont en effet envahi le pays. On ne sait plus vraiment le temps écoulé depuis.... La mémoire s’est abîmée entre deux portes closes, avec le wc au bout du couloir. On se souvient que corona n’a pas eu à passer par les Ardennes. Les Allemands prenaient au moins la peine de se déguiser en ennemis. Celui-ci est arrivé incognito par un avion de ligne, par le biais de touristes faisant le tour des capitales européennes.

     Milan-Barcelone-Paris-Londres…. Covid a fait bon ménage avec Armani et Hermès. Peu de temps après il allait nous tailler à tous des costards, avec l’addition pour plus tard. L’histoire de France, "option mondialisation", a commencé à écrire un nouveau chapitre. On est encore en plein dedans.

     Déjà, sans risque d’erreur, on peut pointer celles de nos dirigeants avec facilité. Des somnambules, comme en 14, comme en 39, incapables de voir la vague se gonfler au large. Ils appliquaient les règles du jeu de la belote face à un adversaire qui jouait au jeu de go. 

      Faut reconnaître par rapport à 40, que nos politiques c’est vrai n’ont pas filé à Vichy. Sans doute parce qu’il n’y avait plus de zone libre, et que le monde entier était occupé... ! Sinon, le copié collé des événements est étonnant.

    L’avenir est vraiment un long passé. Nous sommes toujours dans une drôle de guerre, avec ses nouveaux sacrifiés, des soignants au lieu des troufions d’hier, envoyés sans armes, sans masques affronter l’ennemi. 

       Ah, que reviennent les jours heureux, ceux de la libération......On nous avait tant dit qu’on avait le meilleur régime de santé du monde ! Voilà qu'on nous refait le coup de l'union sacrée. A-t-on le choix des armes, quand on balaie la cuisine où l'on prend ses repas trois fois par jour ? On applaudit les soignants le soir. Ils sont notre conscience douloureuse. On réciterait des " Je vous salue Marie " si ça pouvait aider. Ce sont les nouveaux intermitents du spectacle, mais à temps complet. 

Publicité

     Des conséquences sont déjà énormes, comme par exemple le déplacement du tour de France de deux mois. Pour qu’il reprenne en Septembre, va falloir déconfiner, sortir des abris et même de la tranchée, sous la mitraille. Mais en respectant les gestes barrières ! C'est comme ça qu'on aura droit à la caravane publicitaire plus tard. 

    Certains sont terrorisés à l’idée de la vie au sortir de l’oeuf éclos, refusent de toucher un gosse, veulent l’empaqueter sous vide, ne veulent plus aller voir leur grand-mère, se déplacent avec un mètre ruban, qu'ils lancent devant eux, comme avec une canne blanche d'aveugle !.

      Détrompez vous, ce ne sont pas des lâches, mais au contraire des héros, des lanceurs d’alerte. Ils ont raison, le covid est partout ! Les postillons composent la cinquième colonne invisible…. Prière de la fermer. Pan sur le bec !.. Mettez un masque sur votre museau devant la dame, avant de l'ouvrir, et ne mouchez vous pas dans sa manche !... Vous n'avez décidément rien compris. .

 

 

 

      Les guerres d’hier avaient tout de même une autre allure. Il manque peut-être un uniforme au confiné de base, pour lui donner de la prestance. Prenez tout de même une photo en chaussons pendant qu’il est encore temps. Un jour, à une terrasse de café, ou mieux devant une salle de classe, vous pourrez dire comme ceux d’avant « j’y étais…. ! » Croyez pas que tous les résistants de la dernière heure, en 45 valaient mieux que vous. 

     Des couples ont rompu toute idée de rapprochement conjugal. L’avenir se fera non avec un bonnet phrygien, ni avec un béret, une casquette, mais un masque, chirurgical, ou non, cousu par une marraine de guerre, une petite main bénévole, vous tricotant un masque en dentelle de Quimper. C’est le cœur qui compte, lui qui vous rendra invulnérable !

      L’avantage d’être dans une couleur ou une autre n’est pas flagrant ! Aussi mince que le papier d’un masque FP1... Car on connaît maintenant toutes les références des masques, comme les enfants leurs tables de multiplication. On espérait d’autres avantages de vivre en Bretagne, en faire partie des bons élèves. Seuls les poupons des secteurs jaunes pourront aller à la crèche, contrairement à ceux vivant en zone rouge, couleur diabolique, et stigmatisante. On pense à Rosemary's baby, de Polanski..... 

     Gare au gorille du nord-est de la France ! L’enfer, c’est les porteurs sains ! Les amateurs de films de vampires ont une chance supèrieure aux autres de s'en sortir. Mais il n'est pas sûr que le collier d'ail autour du cou ou composé de comprimés de chloroquine ne protège vraiment !

     Passons aux différences de couleurs.

     En zone rouge, les grands musées sont fermés. C’est juste dommage que le Louvre ne soit pas dans les monts d’Arrée, on aurait pu aller admirer la Joconde, en jaune, comme le christ de Gauguin, faisant une ronde avec des bigoudènes en coiffe !

    Ouf ! On apprend que Blanche Neige, et Hans et Gretel pourront retourner en forêt si ça leur chante. Il était temps. Les grands mères, les chasseurs, et les loups s’ennuyaient, sans parler des nains, au retour du boulot.  

    Pour la mer, rien de changé. Bleue le long des golfs clairs, ou rouge en cas de pollution maritime, elle sera toujours à priori interdite, même aux marins méritants et aux porteurs du grand ordre du covid.

    Les Bretons se rebiffent, pétitionnent, veulent monter à l’assaut des vagues ! Ces gens là ont la tête dure, c'est bien connu ! Il ne faut pas chercher à comprendre, mais à obéir. C’est tout un dressage du Français moyen qui est lancé sur les rails, dans un projet plus totalitaire, que sanitaire ! Faudra-t-il attendre que les parisiens arrivent avec leurs clés, pour ouvrir la porte des plages en Juillet ?...

    Les voilà qui se barrent, fuient l'ïle de Ré, rentrent à la capitale comme un seul homme, avec leurs chers cahiers de « mémoires d’un confiné » dans leur valise ; à moins que ce soit un rapport d’ethnologie sur les nouveaux sauvages du désert Français, qu’ils ont croisés à la boulangerie du village, ne portant même pas, ces drôles, de masques rituels.

Publicité

    C'est à vous dégouter d'être venu faire marcher le commerce du coin. 

     Il nous sera permis de faire cent kilomètres autour de notre domicile. Les habitants de Brest auront ainsi un territoire maritime considérable à disposition, et bien moins de prairie que les autres. Moins pire quand même qu’à Ouessant, où c’est plus permis de faire le tour de la petite île entourée de flots bleus. Ne parlons pas de Molène et de Houedic où c'est encore moins possible de se mettre au vert ! On s'y perd avec ces couleurs au pays du gwen ha du. 

    Est-ce que ça vaut la peine de payer un passeur, un gars du coin, qui vous passer de la zone rouge à la zone verte, de nuit, en passant sous le regard des drones ?

     Je n’en suis pas sûr, tant les couleurs finissent pas s’estomper, à force de passer le drapeau rasta à la machine.

     Vert jaune, rouge… Les rastaquouères nous transforment en rastas !

"Wake up and turn me loose
Wake up and turn me loose
Wake up and turn me loose

For the rain is falling …." 

        ( Bob Marley- Kaya)

(On se réveille et on se lâche

Pendant que la pluie tombe.....)

 



29 réactions


  • rogal 9 mai 12:01

    « black-blanc-beurre »

    Lapsus de Breton ?


    • velosolex velosolex 9 mai 12:32

      @rogal
      Vous avez raison.
      J’ai oublié de rajouter salé, comme l’addition qu’on va payer !. 


    • @velosolex
       J’ai oublié de rajouter « salé »
       Pas du tout ... !
      « Amann damsall » (beurre salé )..ça doit être un pléonasme en pays Breton !

       « Trugarez » pour ton billet que j’ai croqué à pleines dents comme une tartine beurrée des deux côtés  smiley


    • velosolex velosolex 9 mai 14:32

      @Armand Griffard de la Sourdière
      Merci. 
      J’ai entendu dire que de se tartiner de beurre rendrait insaisissable au covid. 
      Des deux cotés, bien sûr, va doué benniget ! 


  • amiaplacidus amiaplacidus 9 mai 12:22

    Confinement, pas confinement ????

    Les chiffres disponibles (Worldometer) au 8 mai ne donnent pas vraiment une image claire de la situation (chiffres cas ou DCD par million habitants) :

    Pour des pays de même région géographique et densité de population .

    Finlande, confinement strict : 1036 cas, 47 DCD, 4,5 % DCD/cas

    Norvège, confinement strict : 1482 cas, 40 DCD, 2,7 % DCD/cas

    Suède, pas de confinement : 2502 cas, 314 DCD 12,5 % DCD/cas

    Pour notre région géographique :

    France, confinement strict : 2678 cas, 395 DCD, 14, 7 % DCD/cas

    Allemagne, confinement souple : 1764 cas, 90 DCD, 5,1 % DCD/cas

    Suisse, confinement souple : 3490 cas, 209 DCD, 6 % DCD/cas

    Italie, confinement strict : 3792 cas, 500 DCD, 13,2 % DCD/cas

    Espagne, confinement strict : 5563 cas, 562 DCD, 10,1 & DCD/cas

    .

    En examinant les pays nordiques, on peut imaginer que le confinement est efficace.

    Mais les choses sont plus nuancée dans notre région (mais il n’y a pas de pays absolument non confiné).

    Le rapport DCD / nombre de cas devrait indiquer la qualité d’un système de santé et sa capacité à faire face.

    Mais il y a deux anomalie :

    La Suède, a priori, je pense que son système de santé est bon et pourtant, beaucoup de DCD.

    L’Italie, l’épidémie est concentrée dans le nord du pays, région qui est réputée pour avoir un bon, voire très bon système sanitaire, mais beaucoup de DCD.

    Quant à la France on voit clairement l’effet d’une destruction du système de santé poursuivi depuis plus d’une décennie.


    • pemile pemile 9 mai 12:26

      @amiaplacidus « Confinement, pas confinement ???? »

      Versus cluster pas cluster, super-contaminant ou pas, évènements avec public nombreux et super-contamination ou pas ?


    • amiaplacidus amiaplacidus 9 mai 14:38

      @pemile

      Vous avez absolument raison.

      Pas exemple, pour l’Italie un début d’épidémie dans une région à forte densité de population.

      Et pour l’importante contamination de la Suisse, ils ont fait une grossière erreur : laisser entrer les travailleurs frontaliers italiens en pleine croissance de l’épidémie en Italie. Même erreur, mais de moindre importance, avec les frontaliers français en provenance du 74 du 01 et du 25.

      Pour la France, plusieurs foyers épidémiques (de langue française, je préfère foyer épidémique à cluster) : la réunion évangélique à Mulhouse, un foyer à Contamines-Montjoie (74) et à La Balmes-de-Sillingy (74) entre autres.
      Ajoutez-y le maintien du match de foot OL-Juventus à Lyon, avec plus de 3000 supporter italiens, saupoudrez le tout du premier tour des municipales maintenues et vous avez la catastrophe française.

      Je me suis « amusé » à faire la liste de la bureaucratie française en matière sanitaire. Édifiant, combien de petits copains casés, bien payés, dans cette invraisemblable structure, là, les énarques se surpassent, on les savaient capable du pire, mais à ce point.
      - Le Ministre de la Santé
      - Le directeur Général de la Santé
      - La direction de Santé Publique France
      - Le Directeur de la Haute Autorité de Santé
      - Les Directeurs des Agences Régionales de Santé
      - Le Directeur de l’Agence nationale Sanitaire
      - La Direction de l’Alliance Nationale pour les Sciences de la Vie et de la Santé : Epidémiologie-France
      - Le Centre National de Recherche Scientifique en Virologie Moléculaire
      - L’agence Nationale de sécurité du médicament et de la Santé.
      - Un nombre très élevé d’infectiologues parisiens, parce qu’il faut les concentrer à Paris tant il est vrai que les virus adorent vivre dans le bouillon culturel parisien.

      Grâce au coronavirus, on a pu encore créer des places pour les copains :
      - Le Haut Commissariat de lutte contre les Épidémies
      - Le Haut Conseil de Veille Sanitaire
      - L’agence Nationale de Sécurité de Logistique Médicale.

      Et je pense que j’en ai oublié.

      Bref, les sacrifices, c’est pour les riens, les sans-dent, ceux qui n’ont pas de costard.
      Les sinécures, c’est pour les copains du pouvoir.


  • alinea alinea 9 mai 13:13

    Parfait ! vive les rastas, et vive les bretons !

    En attendant quelqu’un peut-il m’expliquer pourquoi au cent unième kilomètre ( à vol d’oiseaux ou par la route, parce que, j’en connais qui vivent en zones montagneuses et qui seront désavantagés) je deviendrais dangereuse pour autrui, enfermée dans ma bagnole, à moins que je ne me mette en danger, dans les mêmes circonstances ?

    Faisons une prière pour les maires et instits de villages, bourgs et petites villes,( les gros sont toujours moins attendrissants, je ne sais pas pourquoi) qui ont planché pour savoir comment organiser cette rentrée extraordinaire.

    Certains ont dit : les élèves viendront un jour sur deux ; une moitié par jour on doit pouvoir tenir la distance. D’autres ont décrété que tel et tel niveau n’étaient pas essentiels, les petites sections maternelles, la grande oui qui va passer au CP ; les CE1 et CM1, on s’en fout un peu ; seuls viendront les grands maternelle, les CE2 et CM2.

    On voit que l’ambiance va être cool, avec une maîtresse tenue de faire garder les distances avant d’enseigner l’accord du participe passé. Cela fera des générations avec des lacunes, trous semblables dans tous les esprits : ah vous, Donatien, vous êtes de la génération corona ?

    Bon, on se donne le droit de rigoler, quoi, quelques jours ? Après il faudra sérieusement se mettre à l’organisation de notre défense.


    • velosolex velosolex 9 mai 14:09

      @alinea

      C’est la gestion des phobiques qui va poser le plus problème, et des obsessionnels. J’espère que c’est pas les gamins qui paieront l’adition. J’ai ma recette que je soumettrais bien à l’éducation nationale. Pas originale, mais belle, celle de Roberto Benigni.

      Il y a une vingtaine d’années, il réalisait « La vie est belle » . Ca parlait du refus de la tétanisation des esprits devant la mort, en prenait l’exemple d’un père transformant le tragique en comédie pour sauver son enfant, expédiés tous deux dans un camp de concentration nazie.

      . Il y aurait grande urgence de faire un remake de ce film en transformant cette tragédie en farce, et en disant aux gamins que nous participons pour la première fois à un carnaval des masques.

      Le rire et la gaîté étant une des meilleures façons de ventiler les miasmes ; car certaines venues de l’esprit sont encore plus présidentielles que celles qu’on redoute. Et le pire vient de cette attente du pire qui paralyse les esprits. C’est ainsi qu’ils sont touchés par le covid, tout en étant épargné par le corona.


    • velosolex velosolex 9 mai 14:35

      @velosolex
      Encore un pléonasme. Quoique à l’envers ;...J’ai mis « présidentielles, » au lieu de « pestilentielles »
      Un détail pour lui, mais pour nous ça veut dire beaucoup


  • velosolex velosolex 9 mai 14:08

    Bonjour. « Si on passait un coup de fer à repasser sur la suisse, on aurait le plus grand pays d’europe », ai je entendu un jour….La montagne offre bien un avantage évident par rapport à la Beauce. 

    Va falloir réviser les règles d’accord avec le complément d’objet, à passer d’ailleurs au gel hydroalcoolique. Mais la distanciation avec le verbe devra être augmenté. Le verbe avoir pose autant de problèmes qu’avec le verbe être. 


  • gaijin gaijin 9 mai 15:25

    et puis avec les coiffeurs fermés on n’a qu’à tous se faire des locks ....

    « dites nous de quoi vous avez besoin on vous expliquera comment vous en passer »


  • VY-rus T L’ Hermite (IX) 9 mai 15:49

    @velosolex 

    Tres sympa et bien argumenté ce petit texte :)


  • Jeekes Jeekes 9 mai 16:46

    ’’La France confinée aux couleurs du drapeau rasta’’

     

    Ben oui, mais non.

    Ce drapeau, c’est d’abord celui de l’ancienne Ethiopie.

    Dont le roi, le Négus, c’est vu bombardé (un peu malgré lui et à son corps défendant) chef et idole du mouvement rastafari.

     

    Bref, s’il faut croire aux présages, ça ne sent pas bon.

    Quand on voit le niveau de vie de ce petit coin du monde, ça fait pas envie.

    Mais c’est peut-être ça le ’’projeeeeet’’ de notre marionnette gérontophile ; nous ramener à ce stade de misère ?

     

     


    • cevennevive cevennevive 9 mai 17:03

      @Jeekes, bonjour,

      En effet, Jeekes, le Négus était loin, bien loin, de l’esprit rasta...
      Lorsque « ça chauffait » en Ethiopie, il est parti furtivement se réfugier en Angleterre avec ses wagons d’or laissant son peuple dans un chaos et une pauvreté indescriptibles.
      (Lire, si vous le trouve, l’ouvrage de Henry de Monfreid : « Vers les terres hostiles de l’Ethiopie » (Grasset 1933)


    • gaijin gaijin 9 mai 17:49

      @cevennevive
      faut fermer vos livres d’école ...
      le négus a fuit quoi en angleterre ? si ce n’est l’italie coloniale ...
      d’autres plus tard on pris le même chemin et quoi que déserteurs , terroristes , traitres au gouvernement légitime furent considéré comme des héros.
      quand a monfreid contrebandier , trafiquant de tout et n’importe quoi , faux musulman mais vrai admirateur de mussolini , allié des italiens ....je ne crois pas qu’il soit un bon témoin de moralité ...
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Henry_de_Monfreid
      Peu avant la Seconde Guerre mondiale, il soutient les Italiens, notamment pendant leur conquête de l’Éthiopie en 1935. Proche conseiller du général Rodolfo Graziani, Henry de Monfreid fait tout pour rencontrer le Duce Mussolini afin de pouvoir se joindre aux troupes italiennes.
      l’utopie rastafariste me paraît plus aimable que le fascisme ...chacun son truc moi je suis toujours du coté des résistants ...


    • velosolex velosolex 9 mai 19:02

      @cevennevive
      La version de Rdyard Kapuzinski n’est pas mal du tout, comme tout ce qu’il a écrit : Le chah, Ebene….https://bit.ly/2LaWsJo


    • velosolex velosolex 9 mai 19:13

      @velosolex
      extrait, présentation 
      « Ethiopie, 1975 : c’est le chaos. Un pays exsangue se rebelle et détrône son empereur.. Addis-Abeba, Ryszard Kapuscinski vient exhumer un monde balayé par les mitrailleuses ; déjouant la vigilance des patrouilles, arpentant des ruelles sinueuses à la tombée de la nuit, il cherche à comprendre : qui était le Négus, le Roi des rois - Hailé Sélassié, dernier empereur d’Ethiopie ? Un despote sanguinaire ? Une figure paternelle adulée par son peuple ? Un vieillard-enfant débordé par son armée ? Au fil des témoignages bruts et fascinants recueillis par le reporter, apparaît un monde insoupçonné : un monde sans justice où la délation et le pot-de-vin sont des vertus cardinales ; un monde fou où l’on régale les diplomates étrangers en laissant le peuple mourir de faim ; un monde violent où un simple mot vous fait déchoir des salons aux oubliettes. Portrait saisissant du Négus, ce livre démonte le fonctionnement d’un régime arbitraire, absurde, démesuré -jusqu’à sa chute. »
      Kapu, comme on l’appelait était un journaliste Polonais au ton particulier, lié à ses origines, son histoire, et à ses introductions, surtout dans les pays du tiers monde, ou son appartenance à l’ex groupe des pays socialistes le servait. . « Ebène » a eu le prix Femina. Le négus est un de ces escrocs, qui a réussi à donner une image positive de sa personne aux occidentaux, en manipulant habilement, comme l’a réussi pendant longtemps aussi Caucescu. 


    • ticotico ticotico 10 mai 09:39

      @velosolex

      J’ai lu cette biographie tout à fait réussie, je ne fréquente pas trop les bouquins historiques, mais celui là, on ne le lâche pas. Il donne une vision intéressante de cet empereur bien plus rusé qu’il ne le laissait paraître.

      Sinon, pas grand chose à voir, un petit reggae présidentiel


    • cevennevive cevennevive 10 mai 10:05

      @gaijin, bonjour,

      Ce n’est certainement pas dans « mes livres d’école » que j’ai pu apprécier les écrits de Henry de Monfreid...
      Personnage bien trop sulfureux pour toutes les époques, même celle où il vécut, aventurier et conteur remarquable.
      J’aurais voulu le connaître et ses opinions politiques de l’époque me laissent froide. Il avait tout à fait le droit d’être du côté des Italiens durant cette guerre italo-éthiopienne, les autorités françaises des années trente ne valaient guère mieux, je crois.
      Ceux qui disent que l’histoire est souvent falsifiée ou mal comprise par ceux qui la racontent ont bien souvent raison.
      Croyez-moi, férue d’histoire du monde, je ne peux condamner quelle opinion que ce soit, à quelle époque que ce soit.
      L’humain réagit devant une situation qu’il vit dans l’instant. Puis, des années plus tard, voire des siècles, nous jugeons avec nos mentalités d’aujourd’hui, baignant dans l’atmosphère d’aujourd’hui...

      Bon, pardonnez-moi de n’être pas de votre avis. Mais je n’aime pas du tout la vie du Négus, et j’aime beaucoup l’oeuvre d’Henry de Monfreid. Voilà.


    • velosolex velosolex 10 mai 11:53

      @ticotico
      « Kapu » comme on l’’appelait était une pointure. Sans cesse il revient à Hérodote, dont il explique que c’est le livre qui l’accompagna quand il partit faire un reportage en inde, alors qu’il ne connaissait pas grand chose au journaliste, et pas plus l’anglais...Un type hors du sérail, comme Jack London, ou Albert Londres, courageux, emmerdeurs, et venant de nul part, contrairement à maintenant ou tout est formaté


    • velosolex velosolex 10 mai 12:02

      @ticotico
      Merci pour le reggae, la seule musique qu’avec mon fils je partage
      Un autre truc très sympa Sans public - YouTube


    • gaijin gaijin 10 mai 16:46

      @cevennevive
      « je ne peux condamner quelle opinion que ce soit, à quelle époque que ce soit. »
      mais bien sur quand même plutôt mussolini que le négus ....
      « L’humain réagit devant une situation qu’il vit dans l’instant »
      réagit ? donc zéro conscience ? heureusement ce n’est pas le cas de tout le monde
      « nous jugeons avec nos mentalités d’aujourd’hui, baignant dans l’atmosphère d’aujourd’hui... »
      oui sinon pourquoi étudier l’histoire ?
      si on ne condamne pas la dérive qui conduit une démocratie a accoucher d’un hitler comment va t’on agir face aux dérives policières d’aujourd’hui .... ?
      je ne sais que dire ...


    • velosolex velosolex 10 mai 17:34

      @gaijin
      Je ne vois pas trop pourquoi il faudrait sauver un des ces monstres, Mussolini ou le Négus, et pour quel raison on ne pourrais pas critiquer un écrivain comme De Monfred, ou 
      . Il est vrai que le jour où j’ai connu le coté sombre de Céline, et certains de ses écrits, ça a gâché quelque peu mon enthousiasme pour « le voyage au bout de la nuit ». 
      Malaparte, Jungers, Paul Morand, Drieu, il y un bon paquet d’écrivains pas très nets, attirés par le fascisme, impliqués à degré variable, entre les deux guerres, et après. Un point commun à ces écrivains, un gout de l’esthétisme tirant vers la grandiloquence, et le gout du raffinement. Voilà comment on arrive à taper dans le dos du duche, en se pinçant le nez. 


    • gaijin gaijin 10 mai 18:27

      @velosolex
      « Je ne vois pas trop pourquoi il faudrait sauver un des ces monstres, Mussolini ou le Négus » 
      a l’origine il est question de la valeur de l’avis de monfreid sur le négus ....c’est comme demander l’avis d’un vichyste sur de gaule :
      https://www.youtube.com/watch?v=jhZx_Ns5oJA
      pour le reste c’est une question d’estomac ...moi j’ai du mal a regarder un fil de polanski indépendamment de son talent ...
      il y a des moments dans la vie ou il vaut mieux ne pas savoir ce qui mijote dans la soupe :
      https://www.youtube.com/watch?v=Eef6SUnN8yY


  • nono le simplet nono le simplet 9 mai 18:00

    joli texte ... comme d’habitude ... que je n’avais pas vu passer ...

    mais bon, ma compagnie en ce moment n’est pas des plus agréables ... un peu de recul n’est pas plus mal smiley


    • velosolex velosolex 9 mai 19:07

      @nono le simplet
      Was ?..
      .Mes commentaires sur la Chine qu’à empoisonné l’eau du pluie, ne plaisent pas à la ligne du polit bureau non plus !
      C’est plus fort que moi, je supporte pas les salopards qui touchent au pangolin, le covid étant annexe….
      Bas les masques les chinetoques !


  • ribouldingue ribouldingue 9 mai 20:29

    Arf ! mieux que tous les traitements et autres vaccins contre la cochonnerie chinoise. Je préconise : « La Godfather OG » qui est la weed la plus puissante qui existe à l’heure actuelle. Les experts peuvent se mettre le doigt dans l’oeil jusqu’au coude et aller se faire mettre chez les grecs.

    Un petit hommage au maître du reggea.

    https://music.youtube.com/watch?v=3_voTOwFCJc&feature=share




  • Abou Antoun Abou Antoun 9 mai 21:42

    Des conséquences sont déjà énormes, comme par exemple le déplacement du tour de France de deux mois.

    Et ce n’est pas tout. Le championnat de fouteballe interrompu, hein ? C’est pas rien ça !

    Mais encore, Nagui n’ a plus de conneries ’en boîte’ d’avance, et est obligé de nous servir du réchauffé.

    Heureusement Céline Dion a toujours une tenue excentrique à exhiber et puis il y a quelques bonnes surprises. J-P Pernaud du fond de son F-5 devient enfin naturel et dit publiquement ce que tout le monde pense, son concurrent Legros pour ne pas être de reste en rajoute une louche. TF1 devient une chaîne à sensation, à scoops, plus fort que RT on croit rêver.


Réagir