jeudi 11 juin - par Dover63

La France serait-elle prête à affronter la deuxième vague de Covid-19… ou la première ? Didier Raoult aurait-il (parfois) raison ?

Revue de presse/web sur le thème de la (des ?) vague(s) épidémique(s) de Covid-19. Les sujets du confinement généralisé, de la quarantaine, des masques, des tests, de l’hôpital, du traitement précoce du SARS-CoV-2 en médecine de ville et du déconfinement sont abordés : en France hier, aujourd’hui et demain ainsi qu’à l’étranger. Retour sur les déclarations de ceux qui mènent le paquebot France.

JPEG

Chèque Niouze.

La France semble sur la fin d’une vague de Covid-19. On entend parler d’un « premier cas "typique Covid" dès le 16 novembre 2019 » à Colmar en Alsace [1]. Début de la vague ?

 

Brice de Nice ou Didier de Marseille ?

Le 5 juin 2020 nous pouvions lire « "Toutes les conditions sont réunies pour une deuxième vague épidémique de Covid-19", prédit le biomathématicien Lionel Roques, interrogé par Sciences et Avenir. »[2]. Selon ses travaux, la seconde vague de SARS-CoV-2 en France n’est pas certaine, mais elle serait « très probable » [2].

D’autres travaux de modélisation ont été également proposés par une université de Singapour dès le mois d’avril[3][4][5][6]. De nombreux pays ont été étudiés. Ces travaux indiqueraient une propagation de l’épidémie selon une vague unique, qui atteindrait pour la France 99 % de son avancement aux alentours du 19 mai 2020. Une date indicative de « fin » d’épidémie serait le 9 août 2020[3]. Un autre travail de modélisation a été fait par une équipe de Montpellier et mis en ligne le 20 mai[7][8]. Selon ce travail le début de la vague épidémique de Covid-19 en France serait à situer autour du 15 janvier 2020, et la fin vers la mi-août.

Pour le professeur Didier Raoult, il serait usuel pour les épidémies liées à des virus respiratoires de donner lieu à une courbe de suivi en forme de cloche, ie une seule vague[9][10][11].

Pourtant ce virus semble assez fantasque au niveau de sa dynamique épidémique dans certains pays comme les États-Unis[12]. Problème de gestion politique et d’un manque de tests dans ce pays ? En Iran on parle d’une seconde vague : relâchement sur les gestes barrières ou sur le port du masque ?[13] Second foyer d’épidémie ?[14] Par ailleurs, on commence à entendre parler de vague plutôt modérée finalement[14b].

Alors, ce virus se comportera-t-il comme un virus respiratoire classique ? Oracle de Marseille ? Ou de Delphes ?[15][16][17] En terme de simulation de la dynamique épidémique, on peut mettre en perspective le taux de personnes infectées déterminé par les modélisations (3,7 % par l’INRAE[2][18] et 3,4 % par l’Imperial College de Londres[19][20][21]), avec les valeurs mesurées et annoncées par l’IHU de Marseille (3,1 % à 3,5 %[22])…

 

Confinement général vs mise en quarantaine des personnes infectées.

On peut également remarquer que les études par modélisation, françaises[2][8] ou britannique[19][20][21], mettent beaucoup l’accent dans la discussion sur l’importance du confinement généralisé, et donc les risques de relâchement…Serait-ce lié au fait que la France et le Royaume-Uni aient opté pour un confinement strict ?

Toutefois, c’est un peu oublier l’importance de la mise en quarantaine des personnes infectées lors d’une épidémie, comme le rappellent les docteurs Nicole et Gérard Delépine[22b][23][24]. C’est l’exemple des bons élèves asiatiques (Corée du Sud, Japon, Taïwan et Singapour) et européens (Autriche et Allemagne), dans une moindre mesure. Didier Raoult dès la mi-mars présentait un plan d’action précisant l’importance des tests pour détecter, cibler et traiter les personnes infectées[24a][24aa].

 

Gestes barrières, distanciation physique et capacités d’accueil en réanimation.

Très tôt les gestes barrières et la distanciation physique ont été présentés comme mesures efficaces contre la propagation de l’épidémie de coronavirus.

Il faut relever qu’un effort manifeste a été réalisé pour assurer une certaine capacité d’accueil en réanimation à l’hôpital. Toutefois, le sujet du tri des patients a dès fin mars été abordé[24b][24c][24d]. On se souvient avoir entendu parler de discriminations concernant l’admission à l’hôpital vis-à-vis des personnes âgées (hébergées en Ehpad par exemple) ou des personnes en situation de handicap[24e][24f][24g][24h]. On se souvient aussi du Rivotril®[24i]

Au-delà des gestes barrières, d’une certaine distanciation physique et des capacités d’accueil en réanimation à l’hôpital, les masques et les tests de dépistage étaient importants pour éviter le confinement généralisé, arme de l’indigent. Il semble clairement que la France n’était pas globalement prête pour la première vague. Toutefois, on peut lire début juin : « “La France s’en sort mieux que beaucoup face à cette pandémie, en particulier par rapport aux États-Unis, à l’Italie, en Espagne et plus encore à la Grande-Bretagne”, observe le New York Times »[24j].

Désormais, avec les première puis seconde (deuxième ?) étapes de déconfinement, que pouvons-nous lire… Arpentons la toile…

 

Les masques.

Le 19 avril 2020, lors d’une conférence de presse avec Edouard Philippe et Olivier Véran on avait cru comprendre que sur le sujet des masques, il n’y avait pas de « consensus international »[25]. Au passage, nous pouvons remarquer que sur ce thème, la France semble accorder de l’importance à ce que pensent ou font les autres pays…

Le jeudi 28 mai 2020, lors de la présentation de la 2ème étape du plan de déconfinement, on entend Édouard Philippe déclarer : « […] le port du masque est maintenant largement recommandé par les autorités sanitaires […] »[26]. Serait-ce manger son chapeau… ou son masque ? Toujours sur les masques, on entend plus tard que, grâce à « un gros effort de communication qui a été fait à la fois par les pouvoirs publics […] » et « beaucoup de petits clips […] je [Édouard Philippe] pense que nos concitoyens au fond savent comment on porte le masque » [26]. Il n’aura fallu qu’une quarantaine de jours à notre peuple de Gaulois pour apprendre grâce aux efforts de communication du gouvernement (entre autres) à porter un masque…

 

Au moment de la 2ème étape du plan de déconfinement, la France semblerait ainsi prête en ce qui concerne les masques, à affronter…la première vague ?

Au pays des droits de l’homme, nous pourrons décider de nous souvenir également de cette citation : « La liberté enfin va redevenir la règle et l'interdiction constituera l'exception. » [26]. Aujourd’hui on lit : « Le gouvernement veut maintenir la possibilité d'interdire les manifestations, malgré la fin de l'état d’urgence sanitaire »[26b]. C’est dommage pour les soignants qui avaient prévu de manifester le 16 juin. Certaines manifestations semblent bien décidées à se maintenir[26c].

Les paroles passent et le citoyen oublie ?

Sur les masques, une étude faite par des universitaires allemands et danois est sortie début juin 2020[27][28]. La ville d’Iéna en Allemagne fait partie des villes suivies[29]. On peut lire : « Lorsque Mitze et ses coauteurs observent l’impact de l’obligation du port du masque pour l’ensemble du territoire allemand, ils concluent que celui-ci réduit les taux de croissance d’infection au Covid-19 dans une proportion comprise entre 40 % et 60 %. » [27]. On peut se demander comment les Allemands ont pu oser opter pour les masques en l’absence de consensus international. Les Français et les Britanniques étudient le confinement, les Allemands étudient les masques.

Quant au problème des masques à l’hôpital, la France avait appliqué une « doctrine restrictive »[27b]. Réellement prête pour une première vague épidémique ?[27c]

Les paroles passent et le citoyen oublie ?

 

Les tests.

Le 7 mai 2020, à l’occasion des annonces concernant la première étape de déconfinement, on pouvait lire : « La France « est prête pour tester massivement, […] la capacité de dépistage est aujourd’hui au niveau des besoins estimés » à 700.000 tests par semaine, selon le ministre. »[30][31].

Toutefois, lors du pic épidémique à la mi-avril[32], le nombre de tableaux cliniques de type Covid-19 vus en médecine générale par semaine, pourrait être situé aux alentours de 170000 voire 340000, selon une enquête auprès de 2339 médecins[33].

La capacité de 700000 tests PCR annoncée le 7 mai aurait-elle été suffisante pour la première vague ? De plus il faut préciser que si on parle d’une capacité hebdomadaire en tests de 700000, actuellement le nombre de tests réalisés dans les faits chaque semaine serait de l’ordre de 262000[34]. Fin mai, plus tôt dans l’épidémie donc, il nous semblait lire un nombre moins élevé : 210000[35].

Sur les tests PCR, on se souvient que l’Allemagne testait massivement, depuis fin janvier et, qu’après avoir signalé leur compétence pendant des semaines, les laboratoires vétérinaires avaient été autorisés à dépister le Covid-19 chez l’homme seulement début avril[27c]. Le 7 juin 2020, Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, rappelait : « Nous assumons le fait d’avoir proposé le confinement durant les trois journées très difficiles des 12, 13 et 14 mars. Ce n’était pas notre décision, car elle appartient au politique. Ce n’était pas une bonne décision mais la moins mauvaise, étant donné les outils que nous avions : 3 000 tests par jour, quand les Allemands en avaient plus de 50 000. »[36]. Au sujet des tests, la France n’a pas semblé accorder de l’importance à ce que faisaient d’autres pays…

Pourtant quelques jours après les annonces du premier ministre du 7 mai, même en secteur hospitalier, les réactifs tardaient toujours à arriver et les automates semblaient attendre inactifs depuis des semaines[30].

Quant aux tests sérologiques, le 9 juin 2020 on pouvait lire que des tests remboursés par la sécurité sociale seraient « peu voire pas fiables ». Des « révélations sur un nouveau scandale sanitaire »[37] ?

Le 28 mars 2020, on lisait « Édouard Philippe défend l'action du gouvernement face au coronavirus : "il n'y a pas eu de retard" »[38].

Les paroles passent et le citoyen oublie ?

 

Tensions en médicaments à l’hôpital.

Durant la crise sanitaire des tensions en médicaments semblent avoir été bien réelles à l’hôpital[38]. Face à la pénurie, l’autorisation permettant l’usage de médicaments vétérinaires dans les services de réanimation avait été donnée[27c].

Aujourd’hui, les produits anesthésiants manquent toujours, les opérations sont repoussées[39][40][41]. Olivier Véran aurait déclaré : « « La chirurgie programmable devra attendre cet été » » [40]. La France n’est pas encore prête semble-t-il pour le quotidien, alors pour une deuxième vague…

Au sujet des opérations, Gérard Delépine écrit : « Désastre sanitaire et économique du blocage de la chirurgie »[42]. On peut lire entre autre : « Les ARS, agences régionales de santé, structures administratives et non médicales, ont même fortement suggéré de traiter des cancers coliques et pulmonaires reconnus par radiothérapie ou chimiothérapie, alors qu’un tel traitement est nettement moins efficace que la chirurgie et que les services de radiothérapie surchargés donnent souvent rendez-vous dans deux mois ou trois mois… ».

On se console en se disant qu’en attendant une prise en charge on peut toujours aller au café ou au restaurant. Ils ré-ouvrent, c’est le « retour des jours heureux » en citant Emmanuel Macron[43].

Les paroles passent et le citoyen oublie ?

 

Traitement précoce du Covid-19 en médecine ambulatoire.

Puisque la France parfois regarde ce qui se fait à l’étranger. Au sujet de la médecine de ville, un rapport daté du 15 avril 2020, sur la gestion de l’épidémie en Corée du Sud indique « Devant l’absence de preuves thérapeutiques, qui prévaut aujourd’hui dans tous les pays au sujet de l’hydroxychloroquine, l’attitude des autorités de santé coréennes repose sur la confiance envers les prescripteurs. En tout état de cause, aucune polémique ne s’est développée ici sur le sujet, et chacun est à l’œuvre, du bas vers le haut, des praticiens vers les autorités, pour trouver au plus vite un consensus thérapeutique face à la maladie. »[44][45][46].

Le protocole de prise en charge précoce présenté par Didier Raoult (azithromycine associée à l’hydroxychloroquine[46b][46c][46d][46e]) fait toujours débat. Soulignons que des médecins de ville (certains faisant partie du collectif « Laissons les médecins prescrire »[47]) se seraient même porter volontaires, pour tester la bithérapie de Didier Raoult sur eux-mêmes , en cas d’infection au covid[48]. Le docteur Thierry Lardenois aurait proposé cette idée au ministère de la santé à quatre reprises. Il n’aurait pas eu de réponse[49].

Le 4 avril 2020, le professeur Christian Perronne appelait au pragmatisme[50]. Aujourd’hui encore, les avis divergent et on ne sait plus trop si l’hydroxychloroquine est réellement interdite[51].

En revanche, on avait cru comprendre qu’une molécule à action antivirale devait être utilisée dans les premiers jours des symptômes[52]. Dès le mois de mars, des médecins généralistes ont cherché à proposer des approches thérapeutiques précoces contre le SARS-CoV-2, sans hydroxychloroquine, et basées sur l’azithromycine ou d’autres antibiotiques[53]. Les indicateurs médicaux seraient bons. Malheureusement le 9 juin 2020, France Soir titre : « Covid-19 : restriction de la liberté de prescrire de l'azithromycine, un déni de soin pour les patients ? »[54]. On peut lire : « Ce matin, médecins, sages-femmes et pharmaciens ont reçu une lettre par email du Directeur Général de la Santé, Jérôme Salomon, faisant référence à un avis du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) restreignant la prescription d'antibiothérapie pour les patients atteints de COVID-19 […]. C'est clairement l'utilisation d'azithromycine qui est visée. ». Le collectif « Laissons les médecins prescrire » réagit rapidement[55]. Pourtant, selon Didier Raoult, l’azithromycine est le traitement de référence des infections respiratoires[56][57]

Sur la prise en charge précoce du Covid-19 en médecine de ville, la France ne semble toujours pas prête à affronter la première vague[53]… D’ailleurs, puisque la France s’intéresse aux autres pays, elle pourrait également proposer cette restriction de prescription aux pays utilisant les antibiotiques similaires à l’azithromycine contre ce coronavirus. En effet, aujourd’hui, sur la plateforme Sermo[58], une enquête sur plusieurs milliers de médecins (plus de 20000 semble-t-il, sur plus de 30 pays) du monde entier place toujours l’azithromycine, et les antibiotiques similaires, en tête des médicaments utilisés pour traiter les patients Covid-19 hors hôpital. Car il semble que dans de nombreux autres pays du monde, on traite cette maladie aussi (d’abord ?) hors hôpital.

En revanche, on entend que des médecins atteints de Covid-19 n’auraient pas hésiter à s’appliquer la bithérapie proposée par Didier Raoult[59], y compris parmi des « défenseurs de l’étude Discovery »[60]. Au moins, on pourrait dire que certains médecins auraient été prêts dès la première vague

En attendant, il nous reste le paracétamol et la vitamine D, que l’académie de médecine recommande depuis le 22 mai (en cas de carence ou en terme de supplémentation selon les situations) aux patients Covid-19[61]. L’arsenal thérapeutique en ambulatoire s’étoffe en France… Et les inégalités de traitement demeurent[30] ?

 

Déconfinement.

Aujourd’hui, l’épidémie est « contrôlée »[62]. C’est assez regrettable pour les essais cliniques, plus ou moins prometteurs[63], qui risquent de manquer de patients à recruter…

L’application controversée StopCovid[64] est arrivée le 2 juin[65]. Si elle possède une utilité quelconque, cela ne se manifestera qu’en cas de « reprise de la pandémie » [65]. Mieux vaut tard que jamais ?

Le déconfinement peut sembler bien long. L’aurait-on fait durer parce qu’on commençait à être plus apte à affronter la première vague ? En France, certains lycées n’ont ré-ouvert aux élèves que le 8 juin[66]. Ils travaillaient sur les protocoles sanitaires depuis fin avril[67]. Accélérer le rythme du déconfinement aurait signifié s’asseoir sur des semaines de travail visant à appliquer les protocoles. À l’école, seulement 22 % des élèves sont revenus[68], parfois pour une journée d’école toutes les deux semaines, selon les possibilités d’accueil[69]. Quelle vague attend les enseignants à la rentrée ?

D’ici là, il y aura les vacances. Pour ceux qui pourront en prendre, entre limitations de congés, de RTT ou augmentation du temps de travail[70]. À propos de congés, le conseil scientifique souhaiterait arrêter ses travaux « à partir de début juillet »[36]

En attendant la France doit « enfourcher le tigre »[71]. On se souvient d’Emmanuel Macron annonçant un plan d’aide pour le secteur de l’automobile. Ce « « secteur a connu une baisse d’activité, en moyenne, de plus de 80 %. C’est sans précédent, hors temps de guerre », a relevé le président de la République »[72]. Pourtant, on se souvenait avoir entendu : « Nous sommes en guerre »[73]

Autocohérence « restrictive » ou pragmatisme jambon-fromage[27c] ?

 

Des vagues de déclarations en tout cas… Les paroles passent et le citoyen oublie ?

 

 

Précédentes tribunes :

Covid-19 : et si la France faisait confiance à ses généralistes ?

Covid-19 : Azithromycine testé en préventif. Et si en pleine période de pandémie la France faisait du curatif ?

Covid-19 : que penser des essais cliniques avec groupe placebo en période d’épidémie ?

Covid-19 : masques, azithromycine, généralistes, essais cliniques, vaccin, confinement, chloroquine… Éléments de langage pour un 20 h 02

Antibiotiques : azithromycine, macrolides, C3G, doxycycline… Un traitement du Covid-19 par les médecins de ville serait possible ?

Enquête d’un syndicat de médecins généralistes : 9000 décès à domicile en rapport avec le Covid-19 … vraiment ?

Didier Raoult, collectif « Laissons les médecins prescrire », prise en charge précoce du Covid-19 : vers un scandale de santé publique ?

Désinfox coronavirus, fake news, libération du marché de l’info… et pendant ce temps-là les articles sembleraient disparaître du web ?

Chèque-Niouze : le docteur Robinson Crusoé prescrit (hors AMM) du jambon et du fromage aux intermittents du spectacle en cas de Covid-19 ?

L’azithromycine aurait un rôle capital dans le traitement précoce du Covid-19 : les médecins n’oseraient plus divulguer leurs résultats ?

Estimations des décès liés au Covid-19 à domicile par le certificat de décès : naïveté ? Poisson d’avril ? Arnaque délibérée ?

Le traitement précoce du Covid-19 révèlerait des inégalités territoriales et sociales : union nationale ? Urgence sanitaire ? Vraiment ?

Covid-19 et soignants : des ovations, des primes, des jours de congés, des médailles, le 14 juillet… N’en jetez plus !

Marre d’avoir peur du Covid-19

Taux d’hospitalisation, de mortalité, d’asymptomatiques, chiffres sur le Covid-19 : il y a des médecins généralistes en France

Hydroxychloroquine : une étude controversée et Véran saisit le HCSP. L’azithromycine serait efficace contre le Covid-19 : on saisit quoi ?

Le covid ou la covid ? Trois mois après son baptême, l’Académie française aurait trouvé le sexe DU Covid-19. Un peu tard non ?

Covid-19 : puisqu’il n’y a jamais eu de pénurie de masques pour les soignants, on pourrait arrêter de faire des réserves de PQ au congélo ?

Covid-19, The Lancet, Véran, HCSP, ANSM, décrets, Conseil d’État, loi… Alors, dans les faits, l’hydroxychloroquine interdite ou pas ?

Le tocilizumab serait prometteur contre le Covid-19. Vite, des patients pour faire une étude et publier en grillant les autres ?

La France avait-elle les moyens d’opter pour un traitement curatif précoce du Covid-19 en médecine de ville ?

 

 

[1]https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/coronavirus-un-premier-cas-des-le-mois-de-novembre-en-alsace-1588830642

[2]https://www.sciencesetavenir.fr/sante/covid-19-il-suffit-d-un-tres-leger-relachement-pour-lancer-une-seconde-vague_144884

[3]https://www.20minutes.fr/sante/2770779-20200430-coronavirus-attention-etude-affirme-epidemie-prendra-fin-9-aout-france

[4]https://www.medias24.com/a-singapour-les-previsions-de-fin-d-epidemie-pour-le-maroc-et-le-monde-9851.html

[5]https://ddi.sutd.edu.sg/

[6]https://cocal.org/wp-content/uploads/2020/05/COVID19PredictionTable20200426.pdf

[7]https://www.sciencesetavenir.fr/sante/covid-19-le-role-du-hasard-dans-l-evolution-de-l-epidemie_145002

[8]http://covid-ete.ouvaton.org/Rapport8_stochasticite.html

[9]https://www.mediterranee-infection.com/toutes-les-videos-sur-le-coronavirus/

[10]https://www.youtube.com/watch?v=eqb1VXHKAAs

[11]https://www.youtube.com/watch?v=FcvDi6tjldk

[12]https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/pourquoi-la-pandemie-de-coronavirus-reflue-moins-aux-etats-unis-qu-en-europe-6862732

[13]https://www.lepoint.fr/monde/coronavirus-en-iran-la-seconde-vague-est-deja-arrivee-04-06-2020-2378491_24.php

[14]https://www.france.tv/france-5/c-dans-l-air/1524241-covid-19-la-fin-de-la-premiere-vague.html

[14b]https://www.contrepoints.org/2020/06/11/373321-coronavirus-confinons-les-et-quils-se-taisent

[15]https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/desinfox-coronavirus-fake-news-223962

[16]https://www.liberation.fr/planete/2020/04/18/apres-avoir-pris-des-mesures-drastiques-tres-tot-la-grece-resiste-au-covid-19_1785649

[17]https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-loin-de-la-controverse-la-grece-repris-la-production-de-chloroquine-6862746?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=rss_to_twitter

[18]https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fmed.2020.00274/full

[19]https://www.huffingtonpost.fr/entry/coronavirus-combien-de-morts-evites-avec-le-confinement-cette-etude-donne-une-nouvelle-estimation_fr_5ede6377c5b660b690ddc6e4?fbclid=IwAR2ZvQ7GuHUJruKZNUGYW7JPzRXZLgcUN_ZU7ZCzHMMIDC_bxVy9vPI84E0

[20]https://www.nature.com/articles/s41586-020-2405-7

[21]https://www.nature.com/articles/s41586-020-2405-7_reference.pdf

[22]https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/taux-d-hospitalisation-de-224557

[22b]http://docteur.nicoledelepine.fr/covid19-et-confinement-aveugle-combien-de-morts-evitables/

[23]https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/monsieur-le-president-il-faut-223236

[24]https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/bilan-catastrophique-chiffre-du-224302

[24a]https://www.youtube.com/watch?v=n4J8kydOvbc

[24aa] https://www.youtube.com/redirect?q=https%3A%2F%2Fwww.mediterranee-infection.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2020%2F03%2FCOVID-19.pdf&event=video_description&v=n4J8kydOvbc&redir_token=ewtdAvHUeWfjU1LqQVR_ajqi8yB8MTU5MTk1MjExOEAxNTkxODY1NzE4

[24b]https://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/infectiologie/covid-19-reanimation-ou-soins-critiques-comment-trier-les-patients-lars-ile-de-france-propose-un

[24c]https://www.huffingtonpost.fr/entry/le-tri-des-patients-en-temps-un-dilemme-moral-en-temps-de-crise-sanitaire_fr_5e86f56bc5b6a94918346bd5

[24d]https://www.marianne.net/debattons/entretiens/le-tri-des-malades-pour-des-places-de-reanimation-une-interrogation-tres

[24e]https://lecourrierdesstrateges.fr/2020/03/25/exclu-trier-les-vieux-malades-du-coronavirus-les-instructions-officielles-publiees/

[24f]https://www.sudouest.fr/2020/04/21/on-a-ete-maladroits-7429047-10418.php

[24g]https://www.bastamag.net/tri-des-patients-covid-handicap-reanimation-deces-etabissements-medicaux-sociaux

[24h]https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/estimations-des-deces-lies-au-224288

[24i]https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/decret-rivotril-compassion-223015

[24j]https://www.huffingtonpost.fr/entry/coronavirus-france-new-york-times_fr_5ede29fbc5b6f24385b9c9da

[25]https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/covid-19-masques-azithromycine-223575

[26]https://www.youtube.com/watch?v=2_eE7WErPL0

[26b]https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/le-gouvernement-veut-maintenir-la-possibilite-dinterdire-les-manifestations-malgre-la-fin-de-letat-durgence-sanitaire_4003571.html

[26c]https://www.rue89strasbourg.com/malgre-linterdiction-syndicats-et-collectifs-de-soignants-manifesteront-le-16-juin-place-kleber-177464

[27]https://blogs.alternatives-economiques.fr/anota/2020/06/06/le-masque-est-il-inutile-face-au-covid-19

[27b]https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/covid-19-puisqu-il-n-y-a-jamais-eu-224707

[27c]https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/cheque-niouze-le-docteur-robinson-224170

[28]http://ftp.iza.org/dp13319.pdf

[29]https://www.jim.fr/e-docs/une_victoire_allemande_a_iena__182760/document_actu_pro.phtml

[30]https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-traitement-precoce-du-covid-19-224377

[31]https://www.20minutes.fr/politique/2774895-20200507-deconfinement-transports-deplacements-modalites-annoncees-edouard-philippe

[32]https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/060620/les-chiffres-de-la-mortalite-liee-au-covid-19-premier-bilan

[33]https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/enquete-d-un-syndicat-de-medecins-223852

[34]https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-lepidemie-se-degonfle-confirme-le-president-du-syndicat-des-biologistes_4001707.html

[35]https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-pourquoi-sommes-nous-loin-des-700-000-tests-par-semaine-promis-par-le-gouvernement_3990803.html

[36]https://www.lejdd.fr/Societe/jean-francois-delfraissy-president-du-conseil-scientifique-laissons-les-gens-vivre-3973385

[37]https://www.lemediatv.fr/emissions/2020/tests-covid-19-revelations-sur-un-nouveau-scandale-sanitaire-dEdPMI_qTcuDGwxrmVU7Sw?fbclid=IwAR0uqrUCF_3XA9aQap5ZIjbHGneiAI9vPsf8Y4_8pyx6O1sTDThqAr2zBUU

[38]https://www.france24.com/fr/20200328-coronavirus-suivez-en-direct-le-point-presse-d-%C3%A9douard-philippe-sur-la-situation-en-France

[39]https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes-maritimes/antibes/alpes-maritimes-medecins-denoncent-penurie-produits-anesthesiants-operations-sont-repoussees-1835440.html?fbclid=IwAR0e2Wezua_kstCG2gxZAHLj_6LL8Fsb940eXWzPGDav3zgAocU9dNGe59c

[40]https://www.lejdc.fr/nevers-58000/actualites/penurie-d-anesthesiants-la-chirurgie-programmable-devra-attendre-cet-ete-repond-le-ministre-a-une-question-de-la-nievre_13796493/?fbclid=IwAR1HVSiuekhiIVQOx-A5uB3eUUDrLU_VNkO2PMlDmxVQD_wmYLkOV8l6W8s

[41]https://www.lejdc.fr/nevers-58000/actualites/un-chirurgien-nivernais-evoque-un-manque-d-anesthesiques-les-operations-prennent-du-retard_13794002/?fbclid=IwAR0CU4NTOa7U26FM6_kxGvQZPyOO_GWkPPTIOIpc1zJsPoToLLPED9NYhpk

[42]http://www.economiematin.fr/news-chirurgie-sante-plan-blanc-coronavirus-desastre-crise-intervention-hopital-delepine?fbclid=IwAR0pljGYgkWFpmoDJtP5ojlBJi9d5T6Pl9ILrP4je9eMVQ-AGPQ009yUsgU

[43]https://www.20minutes.fr/societe/2790927-20200602-deconfinement-macron-salue-retour-jours-heureux-reouverture-cafes-restaurants

[44]https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/130420/chloroquine-protocole-raoult-liberte-de-prescrire-des-medecins-bilan-provisoire

[45]https://blogs.mediapart.fr/francois-amblard/blog/200420/comment-la-democratie-coreenne-t-elle-dompte-covid-19

[46]https://static.mediapart.fr/files/2020/04/20/covid-en-coree-du-sud-rapport-amblard-partie-i-200417-diffusion-large-1.pdf

[46b]https://www.mediterranee-infection.com/coronavirus-diagnostiquons-et-traitons-premiers-resultats-pour-la-chloroquine/

[46c]https://www.mediterranee-infection.com/hydroxychloroquine-and-azithromycin-as-a-treatment-of-covid-19/

[46d]https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0924857920300996

[46e]https://reader.elsevier.com/reader/sd/pii/S0924857920300996?token=D707A133FA4DEB532F6FB0B2C07F58631928B339CBBBD1B6E4A70135C6325951E73740398E8FCC602FE99AD52E80974B

[47]https://stopcovid19.today/

[48]http://www.francesoir.fr/opinions-entretiens-societe-sante/laissons-les-medecins-prescrire-la-resistance-des-medecins

[49]https://twitter.com/AlertesInfosUSA/status/1266384333910220801

[50]http://www.francesoir.fr/societe-sante/christian-perronne-en-tant-de-guerre-la-vision-de-la-medecine-doit-sadapter-avant-quil

[51]https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/covid-19-the-lancet-veran-hcsp-224791

[52]https://www.facebook.com/RTFrance/videos/hydroxychloroquine-certains-ne-veulent-pas-quon-utilise-cette-mol%C3%A9cule-pour-des-/2678059792474172/

[53]https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-france-avait-elle-les-moyens-d-224985

[54]http://www.francesoir.fr/societe-sante/covid-19-restriction-de-la-liberte-de-prescrire-de-lazithromycine-un-deni-de-soin-pour

[55]https://stopcovid19.today/wp-content/uploads/2020/06/CP_200610_Recommandation_contre_lantibiothe%CC%81rapie_pour_le_COVID19.pdf

[56]https://www.charentelibre.fr/2020/04/26/le-professeur-raoult-menace-de-suspension-par-le-conseil-de-l-ordre-des-medecins-je-ne-suis-evidemment-pas-concerne-repond-l-interesse,3591420.php

[57]https://www.mediterranee-infection.com/wp-content/uploads/2019/03/Guide-Antibio-IHU-hors-HIV-21-02-2019.pdf

[58]https://app.sermo.com/covid19-barometer

[59]https://twitter.com/biobiobiobior/status/1269254245221568515

[60]https://www.nexus.fr/actualite/entretien/perronne-hydroxychloroquine/

[61]http://www.academie-medecine.fr/communique-de-lacademie-nationale-de-medecine-vitamine-d-et-covid-19/

[62]https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-l-epidemie-est-controlee-affirme-le-president-du-conseil-scientifique_3996305.html

[63]https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-tocilizumab-serait-prometteur-224876

[64]https://www.huffingtonpost.fr/entry/a-quoi-va-ressembler-lapplication-stop-covid_fr_5ecc339bc5b6e79091beccd5

[65]https://www.lemonde.fr/pixels/article/2020/06/02/l-application-stopcovid-est-desormais-disponible-au-telechargement_6041536_4408996.html

[66]https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/lycees-casse-tete-reprise-1835488.html

[67]https://www.education.gouv.fr/media/67185/download

[68]https://www.sudouest.fr/2020/06/04/ecole-blanquer-espere-un-assouplissement-des-mesures-sanitaires-pour-bientot-7538108-11026.php

[69]https://www.youtube.com/watch?v=N4fPWsk1e7Q

[70]https://www.marianne.net/societe/c-est-confirme-la-loi-urgence-coronavirus-va-revenir-sur-les-droits-aux-conges-les-35-heures

[71]https://www.valeursactuelles.com/politique/video-du-fromage-du-jambon-le-discours-surrealiste-de-macron-pour-la-culture-119096

[72]https://www.usinenouvelle.com/article/un-plan-pour-eviter-la-casse-automobile.N970621

[73]https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/03/17/nous-sommes-en-guerre-face-au-coronavirus-emmanuel-macron-sonne-la-mobilisation-generale_6033338_823448.html



71 réactions


  • troletbuse troletbuse 11 juin 16:43

    Non non non non St Covid n’est pas mort

    Non non non non St Covid n’est pas mort

    Car il bande encore

    Car il bande encore

    Le Covid est comme Saint Eloi. Il va servir constamment à ce gouvernement de salopards

    Il justifie l’augmentation du chômage et c’est pas fini :

    https://www.lefigaro.fr/flash-eco/un-demi-million-d-emplois-detruits-en-france-au-premier-trimestre-sur-fond-de-crise-sanitaire-20200611

    Il va servir à interdire les prochaines manifs mis pas toutes

    https://fr.news.yahoo.com/gouvernement-veut-maintenir-possibilit%C3%A9-d-202549969.html

    Une info que ne relaient pas les pédés de l’info : Darmanin refuse de prêter de l’argent à l’AGIRC-ARCOO mais on prête des dizaines de milliards aux grands groupes.

    Bravo pour les retraités. La chute du pouvoir d’achat se précise.

    https://fr.news.yahoo.com/gouvernement-veut-maintenir-possibilit%C3%A9-d-202549969.html

    https://www.previssima.fr/actualite/letat-refuse-daccorder-un-pret-a-lagirc-arrco-le-paiement-des-pensions-est-il-menace.html

    Pourtant, y’a des sous pour les femmes riches qui veulent utiliser la PMA :

    https://fr.news.yahoo.com/coronavirus-procr%C3%A9ation-m%C3%A9dicalement-assist%C3%A9e-sera-192932575.html

    Une petite consolation : Bercoff invite Philippe de Villiers

    https://www.youtube.com/watch?v=E_vkYswmmtg


  • JL JL 11 juin 16:57

    L’état d’urgence sanitaire sera-t-il bientôt levé ?.

     

    « Il permet au gouvernement de limiter les déplacements autorisés et d’imposer des mesures d’isolement et de quarantaine. Ce nouvel état d’urgence rappelle celui de 2015, contre le terrorisme. Ces dispositions d’exception risquent de devenir permanentes, alerte Sarah Massoud, du Syndicat de la magistrature. »

     

    État d’urgence sanitaire, à lire là :

    «  La figure du danger était celle du terroriste, demain, ce sera le malade  »


  • Arogavox Arogavox 11 juin 17:06

    après la vague Covid-19, une vague Alzheimer ? 


  • Sylv1 11 juin 17:18

    « ’application controversée StopCovid[64] est arrivée le 2 juin[65]. Si elle possède une utilité quelconque, cela ne se manifestera qu’en cas de « reprise de la pandémie » [65]. Mieux vaut tard que jamais ? »

    Quelqu’un pour expliquer le principe de l’appli StopCovid ? Je ne parviens pas à comprendre son utilité en cas de covid (je veux dire autre que celle pour nous habituer à être pistés).


    • troletbuse troletbuse 11 juin 20:08

      @Sylv1
      Parait qu’il y a 1 million d’imbéciles qui l’ont installée. Elle ne sert à rien pour le Covid mais elle sert à vous pister, c’est sur. La dictature progresse. Bientôt cette application sera dans votre téléphone mais à votre insu.


    • pemile pemile 11 juin 22:50

      @Sylv1 « Quelqu’un pour expliquer le principe de l’appli StopCovid ? »

      Mémoriser la liste des personnes près desquelles vous avez stationné plus d’1/4 heure dans les 14 derniers jours.

      « Je ne parviens pas à comprendre son utilité en cas de covid »

      Prévenir ces personnes lorsque vous êtes testé positif pour qu’elles puissent aussi se faire tester.

      « je veux dire autre que celle pour nous habituer à être pistés »

      Ca vous piste moins que les antennes téléphones ou wifi et que les applications GPS.


    • Xenozoid Xenozoid 11 juin 22:59

      @pemile

      et ça n’aide pas a savoir si vous etes mort ou condamné,cela vous met juste la trouille de mourir et de fréquenté les autre,pauvre @debile qui nous dit que son amie anesthésiste a contracté le virus sans etre testée....on est mal barré avec des bouffons comme ça qui enchante le confinement


    • Samson Samson 11 juin 23:53

      @troletbuse
      "Parait qu’il y a 1 million d’imbéciles qui l’ont installée. Elle ne sert à rien pour le Covid mais elle sert à vous pister, c’est sur. La dictature progresse. Bientôt cette application sera dans votre téléphone mais à votre insu.« 
      Le pistage des Français et le contrôle de tous les tuyaux de communication électronique est en vigueur depuis Charlie, et au nom de la défense de la Liberté d’expression, encore bien. smiley
      L’appli Stop-Covid permet seulement sous couvert de civisme de sélectionner qui parmi nos »Gaulois(-es) réfractaires« est assez niais(-e) ou soumis(-e) pour se porter de surcroît volontaire au pistage. Et gare à eux-elles s’ils-elles sont en plus assez sot(t-e)s pour fréquenter des Gilets Jaunes ou autre foule haineuse de gens qui ne sont rien !
      Belle occasion pour nos Marcheurs d’affirmer leur sens des »responsabilités" en fournissant leurs coordonnées à Microsoft qui gérera les bases de données et Gogol ou Apple — lors de l’installation de l’appli sur leur smartphone !
      En Marche vers Nulle Part, on vit une époque de plus en plus formidable ! smiley smiley smiley


    • révolQé révolQé 12 juin 08:15

      @troletbuse,
      rien d’étonnant quand on voit le nombre d’abrutis qui portent un masque dans la rue, ou pire , seul dans leur voiture...des mougeons fragiles acquiesçant toutes paroles de la hiérarchie sans jamais la remettre en question.

      C’est ceux que nous appelions les 72, nombre d’heures maxi que la vie leur accorderait en cas de merdier généralisé.


    • troletbuse troletbuse 12 juin 13:34

      @pemile
      Tu roules des patins à tous ceux que tu fréquentes 1/4 d’heure ? Normal que tu chopes le vit russe même en 1 minute.


    • pemile pemile 12 juin 14:30

      @Xenozoid « et ça n’aide pas a savoir si vous etes mort ou condamné,cela vous met juste la trouille de mourir et de fréquenté les autre »

      Oulala, toujours aussi perturbé toi ! smiley


    • pemile pemile 12 juin 14:35

      @Samson « L’appli Stop-Covid permet seulement sous couvert de civisme de sélectionner qui parmi nos »Gaulois(-es) réfractaires« est assez niais(-e) ou soumis(-e) pour se porter de surcroît volontaire au pistage. »

      Soyez cohérent, dans la phrase précédente vous disiez que nous sommes tous DEJA pisté (et je suis d’accord)

      Et expliquez donc en quoi cette appli de mémorisation de contacts bluetooth serait plus méchante que le pistage par antennes téléphone et wifi ou par GPS ?


    • JL JL 12 juin 14:41

      @pemile
       
       plus méchante ? Vous manquez de vocabulaire. Plus pernicieuse serait le mot juste. Je vous laisse méditer là-dessus.


    • pemile pemile 12 juin 14:47

      @JL « Plus pernicieuse serait le mot juste. Je vous laisse méditer là-dessus. »

      C’est fait smiley

      Et cela vous permet de ne pas justifier votre affirmation ?


    • JL JL 12 juin 17:35

      @pemile
       
      je ne suis pas missionné pour faire boire ci les ânes qui.n’ont pas soif.


    • pemile pemile 12 juin 17:41

      @JL « je ne suis pas missionné pour faire boire ci les ânes qui.n’ont pas soif. »

      Lâche de façon de vous débiner ! smiley


    • JL JL 12 juin 17:45

      @pemile
       
      Apprenez le sens des mots, et si vous me montrez que connaissez la différence entre pernicieux et méchant, alors je consentirai peut-être à développer.
       
      nb. L’illettrisme est l’état d’une personne qui a été instruite mais qui ne maîtrise pas ou plus la lecture, l’écriture et le calcul


    • pemile pemile 12 juin 17:52

      @JL « si vous me montrez que connaissez la différence entre pernicieux et méchant, alors je consentirai peut-être à développer. »

      Ni plus méchant, et encore moins pernicieux que l’usage de base d’un smartphone.

      Bis repetita, pourquoi pernicieux ?


    • foufouille foufouille 12 juin 17:53

      @JL

      « L’illettrisme est l’état d’une personne qui a été instruite mais qui ne maîtrise pas ou plus la lecture, l’écriture et le calcul »

      non c’est juste la lecture d’un texte simple qui est concerné.

      ce sont aussi des fonctions neurologiques différentes.


    • JL JL 12 juin 18:05

      @pemile
       
       bis repetita, je ne fais pas boire les ânes qui n’ont pas soif ni voir ceux qui ne veulent pas comprendre.


    • troletbuse troletbuse 12 juin 19:19

      @révolQé
      Et ils ne regardent qu’une seule chaîne : BFMerde WC


    • pemile pemile 12 juin 19:30

      @JL

      Bis repetita Lâche de façon de vous débiner ! 


    • Samson Samson 12 juin 20:14

      @pemile
      "Et expliquez donc en quoi cette appli de mémorisation de contacts bluetooth serait plus méchante que le pistage par antennes téléphone et wifi ou par GPS ?« 

      Déjà, je n’ai pas prétendu qu’elle était plus »méchante« .
      L’avantage du bluetooth sur le wi-fi est qu’il ne sélectionne que les contacts rapprochés, une dizaine de mètres de rayon pour une cinquantaine avec le wi-fi. Si le GPS a une précision supérieure sous le ciel ( 5 mètres), elle diminue considérablement dans un environnement urbain ou plus couvert (bâtiments, buildings, arbres, métro, ...).
      Le bluetooth permet donc de ne sélectionner que les contacts rapprochés. Tant que la fonctionnalité n’est utilisée qu’à des fins sanitaires, OK, mais qui peut le garantir ? Et qui peut garantir qu’après avoir fait ses preuves, elle ne soit pas - officiellement ou sournoisement - imposée à toutes et tous pour mieux traquer terroristes, syndicalistes, gilets jaunes et autres racailles, ... ???
      Accessoirement, outre Apple et Gogol pour la majorité des OS de smartphones — les datas sont enregistrées sur des serveurs gérés par Microsoft : tout le détail de vos contacts enregistrés est donc par les grâces du »Patriot Act" directement accessible à la NSA et autres agences États-uniennes.

      Ce qui pose au moins question quant à la protection ou la surveillance des VIP et toute personne travaillant sur des matières plus ou moins sensibles et de leurs contacts, et bien plus largement de tout un(-e) chacun(-e).

      En matière de respect de la vie privée, on a fait mieux ! smiley


    • chantecler chantecler 13 juin 09:20

      @troletbuse
      Paraît que les fournisseurs d’accès de tel portables l’ont installée autoritairement sans rien demander .
      Ca ne vous emmerde pas de dire n’importe quoi, en permanence , ici sur Agx ?
      C’est quoi votre but en dehors de vous défouler et cracher de la haine anonymement ?


    • troletbuse troletbuse 13 juin 09:38

      @chantefaux
      Alors dis moi voir toutes les applications que tu as sur ton smartphone et à quoi elles servent. Les mises à jour se font régulièrement. TU n’es qu’un rigolo.
      J’ai travaillé toute ma vie dans l’informatique et tu peux installer ce que tu veux dans un programme, ni vu ni connu.
      Ils servent à quoi les antivirus ?
      Allez, va faire une sjikeste !


    • troletbuse troletbuse 13 juin 09:40

      @troletbuse
      Sans oublier ta couche et ton masque !


    • troletbuse troletbuse 13 juin 09:46

      @chantefaux
      Et vous ?
      Ca ne vous emmerde pas de dire n’importe quoi, en permanence , ici sur Agx ?


    • pemile pemile 13 juin 09:48

      @Samson « Tant que la fonctionnalité n’est utilisée qu’à des fins sanitaires, OK, mais qui peut le garantir ? »

      Qui peut garantir quoique ce soit de ce qui passe dans les tuyaux du numériques ?

      Pourquoi pointer particulièrement cette appli, qui trace bien moins, pour affirmer facilement « L’appli Stop-Covid permet seulement sous couvert de civisme de sélectionner qui parmi nos  »Gaulois(-es) réfractaires« est assez niais(-e) ou soumis(-e) pour se porter de surcroît volontaire au pistage. » ?


    • troletbuse troletbuse 13 juin 09:48

      @chantefaux
      14 votes positifs et toi tu n’as que le tien. smiley


    • simir simir 13 juin 11:25

      @pemile
      Les antennes téléphoniques comme vous dites ne vous pistent pas : le système connait seulement dans quelle station votre mobile s’est inscrit, quelle est l’azimut de l’antenne de la BTS que vous utilisez et à quelle distance de celle-ci vous êtes.
      Vous conviendrez, surtout quand c’est une BTS avec une antenne omni-directionnelle, il y en a encore , que c’est une localisation pas vraiment précise.

      Ensuite vous parlez de GPS c’est oublier un peu vite que les téléphones modernes ont aussi GLONASS, BAÏDU et aussi GALILEO.
      Sans doute confondez vous GPS avec GNSS.

      Quoiqu’il en soit il est possible de désactiver la géo-localisation, le wifi et blutooth, ce que je fais chaque fois que je ne suis pas chez moi.


    • pemile pemile 13 juin 11:39

      @simir "Les antennes téléphoniques comme vous dites ne vous pistent pas : le système connait seulement dans quelle station votre mobile s’est inscrit [...] que c’est une localisation pas vraiment précise.« 

      Si elles vous pistent, c’est un premier niveau de traçage pas bien précis mais au fil des 3G,4G et 5G, les antennes se multiplies. Les bornes wifi permettent un traçage plus précis.

       »Ensuite vous parlez de GPS c’est oublier un peu vite que les téléphones modernes ont aussi GLONASS, BAÏDU et aussi GALILEO."

      Qui, de base, sont des systèmes passifs et non intrusifs, ce sont les applications clientes qui font le relais actif.


    • chantecler chantecler 13 juin 12:09

      @troletbuse
      https://yetiblog.org/archives/25301
      Apparemment Agx est naufragé .
      Je m’en remettrai .


    • pemile pemile 13 juin 12:14

      @chantecler « Apparemment Agx est naufragé . »

      Vérifiez plutôt la validité de vos sources ! smiley


    • simir simir 14 juin 15:49

      @pemile

      « Les bornes wifi permettent un traçage plus précis. »
      Encore faut il faire la manip pour s’y connecter ce que presque plus personne ne fait, la 4 G ayant un débit bien meilleur.

      Enfin moi si j’étais détective et que je pistait quelqu’un et si je disait au client : votre femme était à 450 mètres de tel endroit et dans un angle qui va de l’azimut 10° à 70° mon client en voudrait un peu plus.
      C’est tout ce que sait faire une station mobile alors pour le pistage vous repasserez.

      Pour le GNSS sur le téléphone comme je vous ai dit je désactive toujours, je sais encore me diriger avec une carte et c’est souvent mieux que ces systèmes.


  • alinea alinea 11 juin 18:29

    Justement je me posais la question de savoir si le monde tel qu’on le connaît aurait été le même si nous n’avions pas peigné la girafe, à moins qu’à certains endroits ou ceci ne fut pas fait, les choses auraient-elles été différentes si elles avaient été faites ?

    Mais l’urgence est tout de même de savoir si notre avenir sera meilleur si nous peignons la girafe, si nous continuons de le faire ou bien, au contraire si ça serait mieux de ne plus peigner la girafe. Et au cas où tous ceux qui n’avaient pas peigné la girafe se mettent à le faire, serait-ce une bonne chose, tandis que les autres qui l’avaient fait cessaient ?

    Aussi, je reste perplexe devant tant d’incertitudes et ne sais à quel saint me vouer, à quel horizon me fier.

    Que tout le monde s’y mette, que tout le monde s’arrête, ou bien quoi... ?


    • Xenozoid Xenozoid 11 juin 18:44

      @alinea

      la seconde vague, ça prépare la guerre a défaut d’autre chose,c’est vrais que tout le monde ce demande si ce n’est pas un script de hollywood,alors en cas de doute on rajoute de la peur,comme cela il y aura un 2eme vague puis une 3eme puis puis puis,,,, on sera dedant pas a cause du virus, mais a cause du script....bref le virus des médias doit etre détruit,,,


  • ETTORE ETTORE 11 juin 19:10

    Déjà je haïssais les séries ou film 1, le 2, le 3,....etc etc

    Le premier ça va, ( le goût du neuf) les autres....on y vas par habitude, et on ressort toujours en se disant que l’esprit du premier....n’y est plus.

    Alors, qu’avons nous là ?

    Une première série foireuse, avec un aréopage de metteurs en scène, pas foutus d’accorder leur script, discutant sur leurs cachets, et toujours pas de VO officielle de prévue ! Des amateurs de courts métrages qui ont voulu s’essayer au reportage animalier.

    Avant que cette séance pitoyable ne prenne fin, on nous ressert illico un bon vieux West side story, mais à la sauce petits nains noirs contre géants bleus.

    Pensez vous que l’extrême volonté de ces chefs scouts, que nous avons à la tête de ce campement, va laisser poindre une lueur d’accalmie, pour nous permettre, à nous braves louveteaux serviles d’aller pisser un peu plus loin que le regard du chef ?

    Que nenni ! Cet état est composé d’anciens animateurs du Club Med.

    Consigne première : Jamais de solitude, occupation toujours, baiser..dès qu’on peut !

    Bienvenue au Club !

    Comptez vos perles, ça part vite !


  • Et hop ! Et hop ! 11 juin 19:17

    Les volcans d’Auvergne vont se réveiller, est-ce qu’on est prêt ?


  • tronche2cake666 tronche2cake666 11 juin 19:20

    Sauvez-nous Didier Raoult


  • troletbuse troletbuse 11 juin 19:51

    Le terrorisme a toujours été un terrorisme d’état, hein, Le Drian , la guerre bactériologique également.Au fait, on attend toujours les enquêtes sur le Bataclan, Nice, etc j’oubliais NDP.

    Quand tout va mal ,ils vont nous la ressortir quand ils veulent.


  • sls0 sls0 11 juin 21:01

    Comme j’ai connu la grippe de Hong Kong qui avait fait bien plus de victimes, j’ai trouvé que sur le covid 19 ça avait sur-réagit pour être honnête je me suis dit « c’est quoi ce délire » mon avis n’a pas trop changé.

    Où je réside, pas de confinement mais de la distanciation et dans un pays très festif et convivial un couvre-feu. J’ai trouvé cela plus intelligent qu’en France. Des clusters mais des provinces épargnées.

    Une baisse du R0 plus rapide qu’en France prouvait le bon choix dans la parade moins hystérique.

    Il y a 15 jours le R0 était à 1,08 et continuait sa descente. En 10 jours c’est remonté à 1,4. En language plus clair c’est repassé d’un temps de doublement de 33 jours à 6,6 jours.

    Un rebond est toujours possible.

    Je regarde en ce moment le pourquoi, il y avait pas d’échanges inter-urbains pour les particuliers. Il y a trois semaines un trou dans la raquette, j’ai vu arriver des gens d’un cluster avec des taxis épaves qui avaient le droit de circuler à la capitale. En 10 jours le temps de doublement est passé de 50 jours à 6 jours chez moi. Un redémarrage est possible. Il y en a eu en Chine avec la proximité de la Russie, il y en a eu en Corée.

    Des redémarrages avec des causes différentes.

    Dire qu’il est possible que ça redémarre en France, oui. Vu qu’il y a beaucoup de paramètres possibles difficile d’être formel.


    • velosolex velosolex 11 juin 23:41

      @sls0
      N’importe qui de raisonnable en France, a bien compris que le confinement général, sans adéquation au territoire, était la démonstration la plus loufoque du centralisme jacobin.
      Il a fallu marcher au même pas de l’oie confiné que le parisien des hauts de seine. Les écoles ont toutes fermés en même temps, et jamais on n’a vu tant de lâches et de déserteurs se prenant pour des héros, en applaudissant en chaussons les soignants partant pour le front.
      C’est du théatre de guignols cette affaire, surjouant sur un public phobique et névrosé, jouant de la rapière avec leur tisonnier. Le confinement n’avait de sens que dans les régions les plus touchées, avec une mesure essentielle bien sûr, facile à comprendre pour le béotien de base : L’interdiction aux usagers de quitter leur région. 
      Deux mois plus tard, une économie en l’air, des entreprises parfois qui ont profité de la manne de l’état en mettant leur personnel en congé chomage, tout en les faisant travailler en sous main. Des gamins totalement déscolarisés, dont le parcours d’abandon par l’éducation nationale, relève de la maltraitance grave. 
      Inutile de commenter la fausse fermeté, s’en prenant au pékin de base. Un million de prunes à 135 euros envoyés souvent à des gus allant acheter leur pain, pour compenser le coté totalement apragmatique de nos dirigeants sidérés, demandant aux « petites mains », comme on dit, de confectionner des masques, au pays de l’EPR....
      Cette histoire devrait être bientôt finie. Elle ne le sera pas car le patient va retourner à ses addictions : L’ouverture des frontières brouillonne. Un bien né, au portefeuille bien garni, faisant ses courses chez Hermés ou Armani ne saurait transporter le covid...Les plus impatients pour la réouverture sont la Grèce et l’Espagne, où nous dit on , les autochtones devront porter un masque ; Peut être pour ne pas voir. 


    • Et hop ! Et hop ! 12 juin 10:24

      @velosolex

      C’est vrai que dans des départements comme le Cantal, les gens ont été bloqués chez eux alors qu’il n’y avait aucun de malade et que les habitations sont très dispersées dans les campagnes.

      Le plus absurde aura été d’imposer depuis Paris la même politique sanitaire consistant à interdire les masques, les tests, et les soins pour tous les malades, en attendant le résultat d’hypothétiques études internationales permettant de décider d’une prescription médicamenteuse ministérielle.


    • simir simir 13 juin 11:30

      @velosolex
      Où vous voyez du jacobinisme j’y vois plutôt de l’incompétence du Courteline et une tentative d’infantiliser (les Ausweiss auto-rédigés)
      le jacobinisme qui a permis le transfert des malades d’une région à l’autre on peut lui dire merci.


  • leypanou 11 juin 21:28

    C’est clairement l’utilisation d’azithromycine qui est visée 

     : vivement un tribunal populaire pour juger ces p...ersonnes.


  • Paul Leleu 11 juin 22:28

    et la carabine ? vous connaissez ? ;)

    ça soigne la dictature


  • velosolex velosolex 11 juin 23:24

    La pandémie n’aurait pas eu lieu si on avait fermé les frontières, comme Taiwan l’a fait, elle qui n’est pas membre de L’OMS, sous pression de la chine...

    On ne l’a pas fait car covid est personne no grata pour l’économie , et la manne touristique. Les pays les plus touchés, ont été les destinations les plus touristiques du monde, qui sont restés apragmatiques, ne voulant pas contrarier les sacro saint intérêts. 

    Jusqu’à lors tout va bien de nouveau. Les trajectoires font raisonnablement penser que ce virus ne serait plus un problème ; seulement se profile l’été, c’est à dire de nouveau l’addiction à la manne touristique, une addiction de drogué, qui risque de faire replonger le patient presque guéri, après avoir juré quand il était sur le carreau, quand ne le reprendrait pas….

    On a imposé la fin de l’école, avec les problèmes qui en résulteront, en mettant en avant des phobies souvent fantasmatiques, on s’interroge sur la possibilité d’une rentrée complète en septembre, et sans vergogne, on envisage de rouvrir les frontières mi juin, sans concertation. ….Au Texas, l’épidémie repart. Au Brésil, elle flambe. Bien sûr pour le moment il n’est question que de s’ouvrir à l’espace européen, mais ce meelting pot qui en résultera, en Grèce par exemple, qui a des fourmis dans les jambes est tout à fait irrationnel, quand on sait d’où l’on vient. 

    Voilà la génèse de la deuxième vague. 


    • Roubachoff 12 juin 02:39

      @velosolex
      J’aimerais bien savoir, mais je n’ai pas trouvé ces chiffres, quel est le taux de présence et de circulation du virus de la grippe (et des autres maladies infectieuses) hors des périodes d’épidémies  le plus souvent automne/hiver sous nos latitudes. Ce qu’on sait, en tout cas, c’est que certaines de ces maladies, dont les plus contagieuses, ne se déclarent pas « hors saison ». C’est à voir, mais quoi qu’il en soit, votre génèse de la deuxième vague est loin de tenir la route.
      Un dernier point : lors des dernières pandémies mondiales, sans confinement ni fermeture des frontières, il n’y a pas eu d’hécatombe. Là non plus, d’ailleurs, mais il faudra attendre la fin de l’année pour savoir exactement ce qu’il en est. 


    • simir simir 13 juin 11:37

      @velosolex
      Fermer les frontières n’aurait servi à rien.
      Dans l’Est le foyer déclencheur a été les 2500 évangélistes et à partir de là c’était foutu.
      Le Bélarus n’a pas fermé ses frontières et a un bilan bien meilleur que nous.
      L’islande, le Tchad la RD du Congo exigeaient un contrôle sanitaire à l’arrivée ce qui me semble beaucoup ;plus intelligent.


  • Roubachoff 12 juin 00:27

    @Tous

    N’oubliez pas un élément capital, qu’on pouvait déduire de ce qui se passait en Italie. Les cibles de ce virus sont très particulières : grand âge, seniors avec comorbidités (âge médian des décès de 84 ans, selon les derniers chiffres à ma disposition) et grands malades. En dessous de 65 ans (cinquante millions de Français, quand même) on compte environ 2000 morts, sans précision sur les comorbidités. Donc, on a paralysé le pays et tout bousillé (le pire est à venir) pour protéger une population qui ne risquait presque rien (adultes) ou strictement rien (enfants). Aujourd’hui, c’est là-dessus que doit porter le débat. Pour protéger les cibles, c’était assez simple. Les résidents des Ehpad étaient déjà confinés, et les seniors, enclins à la peur, ce qui est normal (ils se déconfinent d’ailleurs assez mollement, semble-t-il) se seraient aisément laissés convaincre de ne pas trop sortir.

    Ces éléments sont essentiels pour la prochaine fois, car il y en aura une, avec ce virus ou un autre, parce que d’autres confinements ruineraient le monde.

    Enfin, l’argument de ne pas déborder le système de santé est irrecevable. S’il est si facile à déborder, c’est parce qu’on le sabote depuis vingt ou trente ans. Or, Philippe et Cie sont bien décidés à ne pas changer de cap. Traduction : ils sont prêts pour un nouveau désastre. 


  • rita rita 12 juin 07:06

    Avec le réchauffement climatique, apprenons a vivre avec de nouveaux virus !

    Nous vivons bien avec le VIH sans problème ?


  • zygzornifle zygzornifle 12 juin 09:48

    En tout cas avec toutes les conneries de faites pour le déconfinement et vu la précipitation du gouvernement pour renter du pognon ce ne serait pas étonnant ….


  • glenco01 12 juin 10:35

    Merci à l’auteur, à ce sujet un article qui traite de la gestion du Coronavirus :
    "La gestion de la crise du Covid-19 n’est pas une fatalité, c’est la conséquence de la stupidité de nos gouvernements respectifs qui ont appliqué les règles de l’austérité européenne et de notre industrie balayée du fait des traités européens notamment l’article 63 du T.F.U.E
    On a déja vu que l’UE s’est montrée incapable d’aider les états notamment sur la gestion calamiteuse là aussi des masques.
    De plus, la gestion de crise de ce virus nous montre pour la énieme fois qu’il n’y toujours pas de solidarité européenne : L’Allemagne et les Pays-Bas ne veulent pas des fond de solidarité que demandent les pays du sud de l’Union européenne (eurobonds ou coronabonds qui est une sorte de mutalisation des dettes des pays de la zone euro)."


  • TSS 12 juin 10:41

    le covid m’a bien amusé,j’ ai connu 2 autres pandemies en 1957,la

    grippe asiatique(env 100000 morts sur 1 an) et 1968 la grippe de

    hong khong(entre 35 et 40000 morts en 3 mois)entre temps j’ai fait

    un petit voyage en Algérie.La peur de mourir est devenue une obsession,   les gens oublient que dès que l’on sort

    du ventre de notre mère on fonce vers la mort,la seul question est quand !

    cela aura permis à nos dirigeants d’instiller une peur panique, de tester

    la soumission et l’obeissance et d’en profiter pour proroger les lois

    liberticides en gros une dictature rampante... !!

     


  • TSS 12 juin 10:47

    De plus on ne dit pas « cluster » mais foyer et distanciation sociale est

    un element de langage créé par des abrutis pour remplacer distance

    de securité ,cela fait tellement plus« in »


    • vraidrapo 12 juin 12:01

      @TSS
      Je suis tout à fait d’accord avec toi.
      Les journaleux sont loin d’être exemplaires sur la forme (langage) et le fond (déontologie).
      Ainsi va la vie ! De mon temps, le taux de réussite au bac pouvait descendre à 54%... aujourd’hui, à moins de 85 %, on frise l’émeute dans les familles.
      Mon « petit » frangin qui a cessé d’être poursuivi par les études en 5ème a une meilleure orthographe que bien des Bac+8, sans blague !


    • Drugar Drugar 12 juin 13:22

      @TSS
      tout à fait !


  • hocagi@1shivom.com 12 juin 10:56

    il faudrait que l’on m’explique pourquoi les Français acceptent que le gov interdisent tous médicaments qui pourraient être prescrits par votre toubib qui semblent marcher, sachant que ds le cas d’attaque viral, plus c’est pris tôt et moins on risque des dégâts ? ds les faits, il est interdit de se soigner, je pensais pas que l’on en arriverait la, pour sur ma fille n’est pas prête de rentrer ds les murs du collège,

    maintenant on a compris que le gov préfère décimer la population française plutôt que de reconnaitre leurs errances et erreurs mortifères ... en final on est à l’apogée du gouvernement socialiste, ils ne pourront plus faire mieux


    • hocagi@1shivom.com 12 juin 11:01

      @hocagi@1shivom.com
      Big Pharma wise car tous on l’avait bien compris, le gov avait une priorité absolue sur le business pharmaceutique des actionnaires de BlackRock, mais j’aurais pensé qu’il aurait reculer face au scandale, mais non, z’ont pas peur ils persistent et signent avec un décret qui serait censé les mettre ’hors de la loi’, Au prochaine élection du parlement ils devront acheter des billets d’avion ....


  • njama njama 13 juin 10:15

    Le deuxième vague d’une épidémie c’est du pipeau, la seule référence historique est celle de la grippe (dite) espagnole de mi-septembre à début novembre 1918, qui correspond chronologiquement à la dernière Offensive Meuse-Argonne qui fut la dernière bataille de la première guerre mondiale qui engagea 550.000 hommes côté alliés.

    Les conditions de vie dans les tranchées étaient pourries, l’eau insalubre, l’armée était incapable de fournir de l’eau propre aux soldats... et les symptômes cliniques ressemblaient fort à la fièvre thyphoïde causée par une bactérie de la famille Entérobactérie, du genre des salmonelles, ou/et à ceux de la dysenterie bacillaire.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Fi%C3%A8vre_typho%C3%AFde#Aspects_cliniques

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Dysenterie#Sympt%C3%B4mes

    Si dès 1914 il y avait une vaccination obligatoire des soldats contre la typhoïde (la loi du 28 mars 1914 impose la vaccination T.A.B. vaccination contre la typhoïde et les paratyphoïdes A et B) rien ne permet d’affirmer qu’elle était efficace, de plus l’époque ne connaissait pas les antibiotiques, ce qui fait dire à Didier RAOULT (en 2012) que le scénario de la grippe espagnole ne pourra plus jamais se reproduire puisque les personnes mourraient non pas de la grippe mais de surinfections bactériennes.


    • njama njama 13 juin 10:18

      Epidémie de fièvre typhoïde en Côte d’Ivoire chez des militaires français vaccinés (revaccinés tous les 3 ans)
      1 septembre 2012

      (...) « En 2001, une épidémie de fièvre typhoïde est survenue parmi les membres des Forces Armées françaises. Tous avaient reçu une vaccination contre la typhoïde selon le schéma vaccinal en vigueur à l’Armée (c’est à dire tous les 5 ans). Une étude de cohorte rétrospective a été conduite auprès de 94 membres du personnel. Les objectifs étaient de confirmer le diagnostic, de déterminer la source de la contamination et d’identifier les facteurs associés à une efficacité vaccinale déficiente. Vingt-quatre cas furent cliniquement identifiés. Une salade de concombres ainsi qu’une vaisselle contaminée furent identifiés. Seul un facteur fut associé à une déficience de l’efficacité du vaccin ; le risque de fièvre typhoïde était deux fois plus grand chez les gens vaccinés plus de 3 ans auparavant. Le respect des règles d’hygiène alimentaire aurait pu empêcher la survenue de 24 cas de fièvre typhoïde. Néanmoins, la répétition de la vaccination contre la typhoïde est à présent effectuée tous les 3 ans dans les Forces armées françaises, en accord avec les recommandations du fabricant. » (...)
      http://initiativecitoyenne.be/article-epidemie-de-fievre-typhoide-en-cote-d-ivoire-chez-des-militaires-fran-ais-vaccines-109634026.html


  • njama njama 13 juin 10:32

    « Il n’y aura plus de grippe espagnole parce qu’on a des antibiotiques... » 

    à 12’40 dans la vidéo :

    Quand Didier RAOULT prédisait tout ce qui nous arrive aujourd’hui

    https://www.youtube.com/watch?v=ao1Wcm_6o5U&feature=youtu.be

    Voilà le fantôme de la grippe espagnole qui terrorise le monde vous pouvez l’oublier et dormir tranquille smiley


  • yvesduc 13 juin 12:35

    Excellent article sur les pénuries françaises. Merci.


  • zygzornifle zygzornifle 14 juin 08:49

    La France serait-elle prête à affronter la deuxième vague de Covid-19…

    En tout cas les pompes funèbres et les fleuristes sont prêts, pour les autres je ne sait pas ….


  • Kapimo Kapimo 15 juin 14:55

    Ce que ces modèles statistiques/mathématiques épidémiologiques ne prennent pas en compte, c’est que le virus a perdu énormément de sa virulence selon plusieurs études, et que son impact sera désormais négligeable quel que soit le futur profil de transmission.


  • ETTORE ETTORE 17 juin 17:09

    Faut que les braises tiennent. C’est tout !

    Cet état n’as pas fini de cuire ses irascibles, alors, il ventile à tour de main sur le barbeuc France.

    Il y mets quelques braises de la nouvelle pandémie, quelques allume barbecue teintés de noir, pour avoir de belles braises blanches qui se manifesterons promptement, avec quelques liquides Tchétchènes, vaporisé dessus, histoire que les merguez restent en bonne température, et si cela ne suffit pas, un chiche kebab turc viendras compléter la lutte entre kasher et Hallal .

    Vous, moi, bien sûr, on n’est pas invités, paraîtrait qu’on fais trop mauvais genre !

    Bon, après, les invitations aux partouzes Castaner......Ce que j’en dis, faut aimer !


Réagir