samedi 17 mars 2012 - par Dorzan

La France, un pays extrémiste ?

Cherchez l’erreur !!! Londres veut réduire l'imposition sur les hauts revenus, qui est actuellement de 50%, pour le ramener à 40 %.  Chez nous, c’est tout le contraire, le candidat Hollande veut simplement limiter les prélèvements à 85 %. Cherchez l’erreur !!!

Les anglais seraient-ils plus stupides que les français ? En matière d’économie et de finances, sûrement pas ! Pour le reste je vous laisse seuls juges.

La Manche et les quelques kilomètres qui nous séparent, seraient-ils responsables de cet écart d’appréciation ? Non, je ne crois pas que l’eau de mer et les quelques kilomètres de tunnel sous la Manche y soient pour quelque chose. Par contre les anglais ont bien comprit qu’ils ont tout à gagner de cette démagogie franco-française ambiante. Ils doivent bien rigoler, nos amis anglais. Après nous avoir humiliés en rugby, ils se frottent les mains. Eux, ils vont les accueillir nos hauts revenus et même leur donner la nationalité anglaise s’il le faut.

Chez nous, c’est haro sur les hauts revenus, et en plus on va traquer les exilés fiscaux français partout en Europe et dans le Monde (candidats Sarkozy, Hollande, Mélenchon et cie…) La dernière du candidat Hollande : limiter à 85 % les prélèvements sur les hauts revenus, c’est juste démentiel. Tous ceux cités sont prêts à mettre en place des brigades de fins limiers chargés de traquer les hauts revenus français dans le Monde.

C’est une première, le Monde entier nous regarde, sans vraiment comprendre. Les français ont inventés un ordre nouveau, ou comment devenir tous pauvres. C’est ça l’égalité, on ne peut pas tous devenir riches, alors on égalise par le bas. Ils ne peuvent que réussir. Encore que....Ils bien sont capable d'échouer.

L’image que donne la France au travers de ces candidats démagogues, est désastreuse. Cela veut juste dire : attention si vous avez de bonnes capacités, si vous êtes un champion dans votre catégorie, restez chez vous, vous n’êtes absolument pas les bienvenus. Par contre si vous avez des « sous » pas de problème, on les prend, mais vous n’êtes pas certain de les revoir.

Nos politiques seraient-ils tombés sur la tête ? J’ai l’impression de naviguer dans l’irréel, dans une dimension ou la démagogie de certains de nos dirigeants politiques et non des moindres, atteint chaque jour de nouveaux sommets.

Je voudrais que l’on m’explique une chose simple : comment créer des emplois en France si l’état pille systématiquement les français et résidants étrangers en France qui ont de hauts revenus et qui par là même, ont les moyens d’investir dans notre pays.

Mais pourquoi deux poids, deux mesures ?

Il ne se passe pas une journée sans que des étrangers investissent en France. L’une des dernières opérations très médiatisées, la prise de participation des qataris dans le capital de LVMH. Je n’ai rien contre, les chinois, les américains, les anglais et bien d’autres y sont déjà, avec les qataris ça équilibre.

Pour quelles raisons les investissements en France seraient-ils réservés aux seuls étrangers ? Pourquoi avantager les capitaux étrangers en pillant systématiquement les hauts revenus français ? On est juste en train de vendre la France par petit morceau, juste pour récupérer quelques voix. 

La France, un pays extrémiste ? Et bien oui. On poursuit nos hauts revenus comme s’il s’agissait de grands criminels, comme si avoir de très bons revenus en France était immoral. Comme si réussir en France était un crime d’état. Comme si les hauts revenus étaient responsables de la pauvreté en France.

Dans certains pays on poursuit les intellectuels, ceux qui n’ont pas la bonne religion, ceux qui n’a n’ont pas la bonne couleur de peau, ceux qui ne pensent pas ce qu’il faudrait penser, ceux qui n’ont pas la bonne sexualité, ceux qui sont pauvres, ceux qui… En France on poursuit les hauts revenus. Leur crime : trop bien réussir et gagner trop. Oui, la France est un pays extrémiste, un pays ou les hauts revenus sont montrés comme l’ennemi du peuple.

C’est facile pour ceux qui ont en charge les intérêts du pays de masquer leur incapacité en montrant du doigt des boucs émissaires. Si ça ne va pas, c’est de leur faute, il faut tout leur prendre (ou les renvoyer chez eux) après ça ira mieux. Non et non, après ça n’ira pas mieux, alors on montrera du doigt un autre coupable.

Mais n’y aurait-il pas aussi un peu de jalousie ? Pas un peu Dorzan, beaucoup de jalousie. Un français qui gagne bien sa vie, ça agace les autres français, ça les irritent. Si mon voisin gagne plus que moi, c’est qu’il doit y avoir anguille sous roche, c’est pas normal. Il n’a pas l’air plus « fin » que moi, alors pourquoi gagne t-il beaucoup plus ? Pourquoi change-il de « bagnole » tous les ans ? Pourquoi va-t-il si souvent dans de grands restos ? Pourquoi a-t-il une maison plus grande et plus belle que la mienne ? Pourquoi sa… et pourquoi…

Pourquoi la France s’appauvrie t’elle ?

La France s’appauvrie, parce que la France n’a plus d’idée. Parce que la France manque cruellement d’imagination. Parce que la France n’entreprend plus. Parce que la France bouffe son héritage. Parce que la France a remplacé les mots imagination et entreprendre, par le mot impôt. Parce que la France défavorise la petite et moyenne entreprise.



19 réactions


  • Dorzan Dorzan 17 mars 2012 09:53

    La Belgique aussi est prête à recevoir nos exilés, elle a déjà même prit un peu d’avance.


  • Scual 17 mars 2012 10:02

    Ouah...

    Hier je disais que le FdG avait réussi a faire montrer son vrai visage à l’extrème-droite... mais je parlait de la nationaliste.

    C’était oublier que nombre des idées du FdG avaient été reprises par les « grands » candidats., même s’ils n’en pensent pas un mot ou qu’elles sont détournées au service de leur sale besogne.

    Du coup qu’est ce qu’on voit ? Et bien en fait l’autre extrème droite aussi se sent obligée de montrer son vrai visage. Cet article est à faire suivre pour bien montrer à tous que caché sous des atours de droite traditionnelle se dissimule désormais une extrème-droite ploutocratique qui n’a rien à envier à la nationaliste.

    Avec des arguments tout aussi pertinents que ceux de son alter-égale :

    Les anglais ne font pas pareil... l’incroyable réussite économique de l’Angleterre que représente le désastre actuel là-bas sert probablement de socle à cet argument.

    Mais l’auteur fait encore mieux avec l’argument comme quoi c’est une première, démontrant toute l’étendue de son savoir en matière d’histoire. C’est quand d’ailleurs que c’était comme ça ? Pendant les trente glorieuses ? Il doit bien y avoir une petite raison pour qu’elles ne s’appellent pas les trente honteuses, j’imagine...

    Bien sur avec ce système on deviendrait pauvre. Bon on sait pas comment ni pourquoi. Mais c’est sur. C’est tellement sûr que ça sert à rien d’expliquer comment on réussirait à devenir pauvre en s’enrichissant. 

    En plus l’image que renvoie la France est désastreuse. Et effectivement, une poignée de milliardaires et de millionnaires ne sont pas contents... tout le reste nous regarde la larme à l’œil en espérant qu’on y arrive pour pouvoir faire pareil chez eux. La France représente une des dernières lueurs d’espoir pour le monde entier. Désastreux.

    Bien sur il est évident qu’on ne peut pas créer d’emploi quand l’État « pille » les gens qui ont des haut revenus et qui ont les moyens d’investir en France. Donc oublions le fait que dans 95% des cas ce n’est pas eux qui investissent mais des personnes normales devenant entrepreneurs grâce au crédit ou alors l’État à travers ses projets.

    On notera que l’impôt, c’est piller. Car la solidarité et la loi c’est du vol ! C’est aussi une punition puisque payer ses impôts c’est être traité comme un criminel. D’ailleurs faire payer des impôts à des riches, c’est comme envoyer un intellectuel au goulag. Tout pareil !

    Comment expliquer ces annonces alors ? Le pouvoir s’en prend aux riches après avoir échoué... pardon ? Ah le pouvoir est justement celui des riches c’est justement d’avoir appliqué à la lettre les revendications des riches qui a débouché sur un échec ? Non allons, le riche ne peut pas avoir tort, ne peut pas être responsable et ne peut pas avoir de compte à rendre.

    De toute façon ces histoires d’avoir faim, froid, peur et honte, en plus d’être malade, pauvre, seul, stigmatisé, exploité et harcelé, c’est des conneries... les gens sont juste jaloux allons, mais c’est évident !

    Bref c’est du haut niveau que cet article de niveau ado américain des Tea Party !

    Je vais conclure en répondant à cette question que l’auteur pose, mais de manière concrète. Pourquoi la France s’appauvrit elle ? Parce qu’elle ne cesse de baisser volontairement ses revenus depuis 25 ans... en abaissant les impôts du capital et en payant pour les crises qu’il provoque. Cela n’a pas marché et a entrainé la situation catastrophique actuelle. Alors face à l’échec total de ces théories neolibérales quasi religieuses, on va plutôt essayer de remettre au gout du jour celles qui ont déjà démontré leur efficacité.


  • Dorzan Dorzan 17 mars 2012 10:39

    Si la France s’appauvrit c’est à cause du manque d’imagination des politiques.  Aujourd’hui pour résoudre les problèmes,  ils ont deux solutions : 1) soit faire voter une loi supplémentaire ; 2) soit augmenter les impôts.  

    Montrer du doigt,  soit les riches, soit les immigrés est le signe d’une France qui se referme sur elle-même, c’est très mauvais pour notre pays.  La France ne pourra pas se relever de cette façon. La France ne pourra se relever,  que si elle donne envie  d’entreprendre. 

    Paradoxalement l’entreprise (petite et moyenne) est la grande absente de cette campagne.  C’est de l’envie d’entreprendre que pourra venir la « lumière ».


    • Scual 17 mars 2012 11:55

      Non c’est pas l’envie d’entreprendre qui manque et encore moins l’imagination. Ce qu’il manque, c’est des débouchés pour les entrepreneurs et des crédits à l’investissement et à la création d’entreprises raisonnables de la part des banques plutôt que leur préférences pour la spéculation.

      Car il va bel et bien là et non pas dans l’investissement le pognon des riches : dans la spéculation.

      Les clients n’ont plus le pouvoir d’achat pour soutenir l’activité des entrepreneurs parce que ceux ci paient extrêmement mal leurs employés et accaparent une part tellement énorme de la production de richesse qu’elle est devenue absurde. Bien sur les PME n’y sont généralement pour rien, c’est la « loi du marché ». Il faut donc imposer à la place la loi tout court, c’est à dire il faut quand même le rappeler semble t-il, la démocratie.

      L’impôt est un des moyens d’empêcher le capital de « voler » ses employés. Vous voyez, moi aussi je sais utiliser le verbe voler quand ça m’arrange...


    • Dorzan Dorzan 17 mars 2012 12:11

      Quand l’impôt s’apparente au racket, il est l’ennemi de l’entreprise. Limiter à 85 % les prélèvements possible sur des revenus s’apparente à du racket. Il faudrait juste que nos dirigeants se penchent sur une véritable politique de l’entreprise en France. Il faut donner de l’air aux petites et moyennes entreprises. 

      Une petite ou moyenne plante ne peut se développer au milieu d’une forêt de très grands arbres sans un peu de lumière. Il revient aux politiques de créer ces espaces.


    • foufouille foufouille 17 mars 2012 12:49

      sans argent, pas de consommation
      les hypers balancent des millions de tonnes de bouffe a la poubelle


    • Scual 17 mars 2012 15:46

      Non le racket c’est les rendements absurdes et intenables qu’ils exigent de leurs « investissements ».

      Ça c’est du racket.

      Quand au fait que les riches consomment, ça se saurait ! Si c’était le cas on aurait 10% de croissance vu au rythme auquel se multiplient nos millionnaires. La vérité c’est qu’ils placent leur pognon et ne consomment quasiment rien par rapport à ce qu’ils gagnent, parce qu’ils ont déjà tout ce dont ils ont besoin. Ceux qui consomment c’est les pauvres et les classes moyennes.

      Le plus incroyable c’est que tout cela est... prouvé par la science économique depuis des lustres mais qu’il y a encore des illuminés pour répéter ce catéchisme déconnecté de la réalité.


    • Pyrathome Pyrathome 17 mars 2012 17:00

      Le plus incroyable c’est que tout cela est... prouvé par la science économique depuis des lustres mais qu’il y a encore des illuminés pour répéter ce catéchisme déconnecté de la réalité.

      Au pays des ténèbres, l’illuminé est roi....
      Mais le 6 mai, on va lui éteindre la lumière..... smiley..


    • Dorzan Dorzan 17 mars 2012 17:18

      L’illuminé est celui qui croit qu’entreprendre ne sert à rien, que les richesses tombent du ciel (ou des riches). Mais sur un point vous avez raison, avec les propositions des protagonistes qui ont des chances de se retrouver au 2° tour, c’est certain, la lumière va s’éteindre. 


    • Scual 17 mars 2012 18:21

      Tout a fait d’accord pour une fois !

      Les illuminés sont ces zélotes de la finance qui croient qu’entreprendre ne sert à rien et que l’argent peut se multiplier à l’infini en spéculant plutôt qu’en travaillant et que la planche à billet rebouchera les trous de leur crises à chaque fois.

      Il faut rassurer les entrepreneurs et les encourager à se développer. Bref il faut retrouver cet équilibre entre l’offre et la demande que le capital a détruit en refusant de payer le travail à sa juste valeur.


    • Dorzan Dorzan 17 mars 2012 19:06

      Entreprendre, produire et vivre de son produit. C’est simple, et le monde à besoin de simplicité. En ce qui concerne les hauts revenus, il faut convaincre et non contraindre. Montrer du doigt, désigner des boucs émissaires, c’est juste prouver qu’on ne sait pas comment s’y prendre. La France a besoin de tout le monde pour retrouver la sérénité.


    • Scual 18 mars 2012 12:46

      Oui j’aimerais beaucoup compter sur la bonne volonté des riches... malheureusement on a déjà essayé et ça ne marche pas.

      Et là vraiment je vous assure que je préfèrerais moi aussi ne pas avoir à les contraindre. C’est comme pour tout d’ailleurs mais vous connaissez l’adage : « ce que je fais sans que l’on me l’ordonne, les autres le font par crainte de la loi. »

      Nous n’avons plus le temps d’espérer que nos principes idéologiques qui chaque jours se révèlent un peu plus faux, changent magiquement pour devenir vrais. Il faut désormais agir.

      Il faut rendre l’investissement plus intéressant que la spéculation et l’accumulation de capital. Et surtout il faut rendre aux travailleurs la part qu’ils méritent sur le fruit de leur travail afin qu’ils puissent consommer. Les travailleurs, c’est le marché de la consommation. Ils sont indispensable à l’économie. Les actionnaires qui réclament des taux de rendement supérieurs au taux de croissance chinois, ils étouffent le circuit en prenant la part de richesse autrefois réservée aux rémunérations du travail, à l’investissement, la recherche etc... il sont aussi utiles à l’économie qu’une tique est utile à un chien.

      Donc puisqu’on ne peut pas compter sur leur bonne volonté même quand on les incite fortement, ce qu’ils ne font pas de plein grè, il le feront parce que c’est la loi... si la confiance et les incitations marchaient, là encore ça se saurait et nous n’auront aucun problème économique puisque c’est sur ça qu’on compte depuis 25 ans...


  • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 17 mars 2012 11:35

    @ l’auteur :

    Merci d’écrire certaines vérités qui ne sont pas forcément agréables à entendre !

    Pour ma part, je ne saurais dire si la France est un pays extrémiste mais ce dont je suis certain, c’est qu’elle jouit d’un énorme potentiel économique qu’elle sabote en se tirant non pas une, mais plusieurs balles dans le pied !

    La France parle beaucoup mais n’agit pas, elle procrastine ! Drapée dans ses oripeaux des droits de l’homme, elle fait la leçon au monde entier, mais en oublie les réalités. Elle se veut ouverte, mais se referme à la mondialisation. Elle affirme ses vérités qu’elle s’obstinent à vouloir imposer aux autres. Que de contradictions dans une telle posture.

    Pourquoi donc les Français sont-ils si jaloux et envieux ?
    Pourquoi ce culte du paraître et ce refus des réalités ?
    Pourquoi cette stigmatisation de la richesse chez les autres alors qu’on la souhaite pour soi-même mais en refusant de mettre en oeuvre les mesures et réformes nécessaires à la créer ?

    Finalement, les Français — pas tous certes — manqueraient-ils d’ambitions, de responsabilités, de réalisme et d’autocritique ?


  • Pyrathome Pyrathome 17 mars 2012 14:31

    L’image du futur de dans un mois et demi...
    http://www.presidentielle-2007.net/2012/wp-content/uploads/2012/01/sarkozy-down.jpg
     smiley smiley- :))


  • illuminato 17 mars 2012 15:51

    Les quatre cinquièmes des paradis fiscaux appartiennent à la couronne anglaise ,ceci expliue cela .


  • lulupipistrelle 17 mars 2012 20:23

    Y a pas d’erreur...
     Les Britishs sont pragmatiques : ils invitent les français qui seront concernés, à traverser le Channel... Ben quoi, Londres vaut Bruxelles...


Réagir