jeudi 20 février 2020 - par Nicole Cheverney

La Grande muette ou la Grande bluette ? (Pamphlet)

Le 7 février 2020, E. Macron, à la 27e session de l’École de Guerre, s’est fendu d’un discours long, long, long comme le fleuve Amazone, devant l’État-major et un parterre de militaires, pour la plupart simples gradés ou haut-gradés, des quatre corps d’armée. Si bien que nous nous demandons si les porteurs d’uniformes à qui ce discours amphigourique et soporifique s’adressait, ont tout compris de cet exposé interminable des projets macroniens pour l’armée française. Nous nous posons également la question de savoir si Macron croit réellement à son déballage de lieux-communs, là où il se contredit en permanence.

Certains de ces militaires semblaient s’être réfugiés dans l’éther de leurs secrètes cogitations ou aspirations, ou directement dans les bras de Morphée, la paupière lourde et le bâillement discret, pendant qu’à leurs oreilles résonnaient le ronron présidentiel, largement amplifié par les micros branchés devant l’orateur. Un vrai cas d’école, au milieu de ce bel endormissement général.

Dans la troupe, dit la chanson, « Y’a pas d’ jambes de bois, y’a des nouilles mais ça n’ se voit pas  » ! Mais ici, ce rassemblement ne comptait que l’Élite du galon et de la barrette, des « cerveaux », des « intelligences », fait difficilement contestable au vu du nombre de sardines et décorations arborées par nos valeureux soldats sur leurs uniformes bariolés.

D’autant plus que l’armée française – après 15 siècles d’indépendance souveraine militaire d’une armée de défense face à nos nombreux ennemis héréditaires ou occasionnels, et au cours des nombreux conflits ou invasions qui jalonnèrent notre histoire – s’est vue jetée, d’un coup, par la magie du politique, dans les bras de l’OTAN ! C’est un peu comme si Merlin l’enchanteur avait transformée du bout de sa baguette notre belle armée tricolore cocardière et fière de le chanter, en bande de « gueux » au service de puissances étrangères, sous haut-commandement étranger et mobilisée par une « cinquième colonne intérieure », par exemple, sur des théâtres d’opérations dont les intérêts sont tout, sauf en direction de la France et des Français ! On se pose la question : quels bienfaits pour la France et le monde, d’aller renforcer des théâtres d’opérations en Afrique ou en Asie Mineure ? Pour des multinationales ? Pour les pétroliers ? Pour le complexe militaro-industriel ? Pour les marchands d’armes ? Il est vrai que depuis quelques années, le mot France rime avec Finances !

L’Otan, à laquelle nos valeureux soldats franchouillards n’ont jamais rien demandé, s’invite donc malgré eux, dans leurs cantines bien enfouraillées de notre belle Nation, sans oublier avec le package, les hommes, les équipements au grand complet, et bien entendu, le commandement intégré – matériel et bases logistique, et toutes les casernes qui vont avec ! Et avec tout cela, silence, motus, pas un mot de la part des galonnés, le jour où Sarko a vidé l’armée française de sa substantifique moelle : son indépendance totale, déjà bien compromise par ses prédécesseurs.

Sarkozy n’eût pas achevé comme il le fallait sa mission, sans verser l’armée tricolore dans le commandement intégré de l’OTAN, sans fermer les trois-quarts des casernes dans le pays, créant ainsi un grand vide économique dans les villes et les bourgades, qui, depuis des lustres, abritaient les casernes de nos quatre armées, les militaires et leurs familles. Cela faisait de la population et tout le monde y trouvait son compte. Après la fermeture de nos casernes et le départ de nos militaires, l’arrêt progressif ou brutal des industries liées à l’armement, pour ces villes et bourgades, grâce à Sarkozy surnommé l’Américain, commença leur lente agonie économique. Car le style Sarkozy ne cessera jamais de nous époustoufler.

Sarkozy, Hollande, Macron ! Une triade présidentielle et notre émerveillement constant pour la conduite des affaires militaires tricolores, à son comble ! Faisons donc une petite visite de courtoisie à nos chers Présidents de la République successifs, et jaugeons par la même occasion les fameuses valeurs militaires qui les animent. « Chefs des armées », titres conférés par la Constitution à tous les présidents de la république, depuis 1958 !

5eme République, avec une Constitution du tonnerre de Zeus, faite tout spécialement pour le Grand Charles, Général de Gaule ! Militaire de métier, dans l’âme et dans son corpus idéologique.

Publicité

Rien de tout cela chez ses successeurs.

Pompidou ? Un ancien de chez Rothschild, grand intellectuel, mais véritable rond de cuir ! « Chef des armées » nous semble tout à fait superfétatoire, au point de vue titre et fonction.

Giscard ? Tout pareillement. De plus, jouant de l’accordéon, il eût été en tant que Chef des Armées, bien plus inspiré de jouer du clairon, bien qu’il excellât au pipeau !

Et Puis Mitterrand ! là, les choses se rapprochent, l’être et la fonction ! Un vieux de la vieille, dirons-nous, la rose au bout du fusil ! Et à l’autre bout du fusil et de la rose, tenus en respect, ses généraux et ses ministres de la Défense. L’on se souvient du vieux Charles… Hernu, porteur de chapeau, militaire aussi dans l’âme, jusqu’au jour où un simple rafiot de Greenpeace et son explosion dans les lagons du Pacifique nous firent entrevoir les coulisses de l’exploit de la Mitterrandie. Ils aiment l’uniforme mais relégué au rang de petits soldats de bois, justes bons à défiler les 14 juillet sous le cagnard estival et le 11 novembre sous la drache parisienne ! Du parasol au parapluie, nous remarquerons le bel usage qu’ont fait de l’armée, tous nos présidents sourcilleux du bien-être de notre belle armée tricolore fidèle et entraînée, qui n’a jamais failli sur les Champs Élysées. Et croyez-moi, ils mettent du cœur à l’ouvrage pour défiler en plein été, sous le cagnard, c’est tout de même une sacrée performance. Et en prime, en passant devant la tribune officielle, avoir, en tant que troufion, gradé ou pas, l’insigne honneur et privilège de saluer la main au coin du képi, le Chef des Armées lui-même ! Que d’émotion, que d’émotion ! C’est comme si vous eussiez aperçu Pharaon, perché, avec au-dessus de lui Râ l’irradier ! Manque plus qu’une pyramide comme décor de fond et le tableau est complet.

Chirac ? Fanfan au pays de la tête de veau ! Résonnez tambours, sonnez clairons ! Confondre la légion étrangère avec le cul des vaches ou la sauce Gribiche, cela ne donnera jamais un bon soldat ! Mais reconnaissons à notre regretté Chichi, que pour une fois, il fit fort en nous évitant de gaspiller nos bombes et missiles sur la tête des Irakiens. Grand Chef des armées, fumer calumet de la paix avec Saddam Hussein. Madame Garaud avait beau lui trouver le charme de l’émail des bidets, pour une fois, le charme du grand Jacquot alla tout droit aux bidasses et leur évita un carnage, ou plutôt une Busherie à laquelle il refusa de s’associer. Nous lui en rendrons grâce éternellement. Grâce que nous lui refuserons tout de même, personne n’est parfait, pour son allégeance à l’OTAN et sous couvert de l’UE, lorsqu’il lui prit l’idée de bombarder la Serbie, en compagnie de ses joyeux camarades Yankees et Rosbeef !

Sarkozy, quant à lui, c’est autre chose. Là, on touche au sacré, nous avons un inspiré doublé d’un hypocondriaque de la chose militaire. Chef des armées, titre qu’il confond certainement avec celui de ministre de l’Intérieur, conduisant ses militaires comme l’on conduit des armada de flics, CRS, bœufs-carottes ou autres. Et d’ailleurs, pour mieux marquer son empreinte intérieure, notre bien-aimé Sarkozy dit l’Américain, confondant les uniformes, s’adjoignit le droit en tant que chef des armées, de mettre gendarmes, soldats et policiers sous la même oriflamme, pour les futurs combats de rue, le maintien de l’ordre, les patrouilles dans les rues, etc. !

Vous avouerez que mélanger la maison Poulaga avec Saint-Cyr Koet-Quidan relève d’un savoir faire de Premier charcutier médaillé et cordonné de France, lauréat ! Premier prix : une Rollex !

Hollande ! Chef des armées – désarmées ! Hollande ce fut le plat pays de la chose militaire, la raplaplatitude du haut commandement. Son principe est simple et sans adjuvants : je laisse tout aux mains de mes copains de Washington jusqu’à Vilnius, en passant par Bruxelles, c’est l’UE qui me le demande, vous comprenez mes chers compatriotes, mes amis milliardaires ne comprendraient pas, bla, bla, bla…, que j’aie une once d’initiative, moi, vous savez, on me passe commande et je livre le tout clé en main !

Car, si « les choses civiles sont bien trop sérieuses pour les laisser aux militaires », « les choses militaires sont bien trop délicates, pour les laisser aux mains de n’importe quel civil ».

Publicité

Avec ce XXIe siècle qui n’arrête pas de commencer depuis 20 ans cette année, nous aurons donc, l’apothéose avec des ministres des armées issus de la société civile, ou bien, des fonctionnaires ENArchisés, qui ne connaissent de la chose militaire strictement rien, rien et toujours RIEN ! Mais, ils sont sauvés, car toutes décisions ne sont plus prises directement depuis Paris, mais depuis Bruxelles, l’UE d’abord, ensuite Washington, par le grand tour de passe-passe que j’évoque plus haut. l’OTAN les siffle, ils rappliquent.

Et l’armée dans tout ça ?

J’y viens. C’est bien pour cela qu’on l’a surnommée la « grande muette » ! Elle se tait, elle est calme comme une mer d’huile. Chut, pas un mot ! Parfois, une tête dépasse, celle d’un général 5 étoiles qui hausse du col pour hausser le ton, qui vitupère, qui dérange le pouvoir, sans pour autant le déranger tout fait. Car tout « chef des Armées » qui se respecte sait jusqu’à quel point, l’âme humaine est faillible. Un pet de travers ? Un général qui a une crise d’urticaire ? Hop ! on le vire à grands coups de canon médiatique, car toute guerre d’influence entre politique et soldats alerte et voit rappliquer tout le Barnum du petit écran et des radios pour informer le bon peuple qu’en haut-lieu, ça coince du képi et de la gesticule ministérielle. Les sanctions pleuvent, les démissions, avec la rémission des péchés républicains, vous me réciterez trois Pater et deux Ave ! Bien, chef ! Et pour ceux qui la jouent trop remuants, quelques petites gratifications supplémentaires seront accordées, aux généraux, en veux-tu, en voilà, il y en a légion !

Le doigt sur la couture du pantalon, certains de la gente à képi, badent leur « chef des Armées » ! Nos grands-pères à moustaches les appelaient les « fayots » ! Et un fayot, qu’est-ce qu’il sait faire de mieux sinon de fayoter ? On croirait les entendre d’ici : « Oh ! dis-moi donc, mon chef des Armées adoré, r’joues moi en, d’la trompette, d’la trompette ! Oh ! Je t’en prie, Oh mon Superbe, r’joue moi zan ,zan, zan ! »

Popu, lui, il s’en fout, il subit, tout ! Car de son armée tricolore, il n’y croit plus. Il sait qu’elle ne ressemble plus à grand-chose de ce qu’il a connu dans sa jeunesse, aux temps des bidasses en folie, de ce qu’en disaient ses pères et ses aïeux, il sait que la France, elle n’existe quasiment plus et quand un vieux chanteur botoxé ramène sa fraise sur les plateaux de télé pour lui faire sa petite leçon de patriotisme en égrenant ses éternelles resucées : »Si les Ricains n’étaient pas là.. gna, gna, gna... » ! eh bien, Popu, il hausse les épaules. A quoi tient-elle encore sa France en lambeaux ? Par le cœur de son peuple ?

Oui, lui, il est encore là, il bat sous son gilet jaune, simple comme un manifestant, comme un gréviste, celui qui courageusement va se faire défoncer le crâne à coups d’hypocrites munitions, avec blessures semblables à celles des gueules cassées de leurs aïeux dans les tranchées. Popu défile sur les grands boulevards, à Paris et dans les grandes villes de France pour manifester, droit fondamental qu’on lui refuse par ceux qui ne sont pas dans le même camp que lui, ce droit inaliénable du petit contre le puissant ! Oui, « les cœurs purs », comme chantaient le grand Roger Caussimon.

Et au milieu de tout cela, une armée française devenue l’ombre d’elle-même, au service exclusif de la puissance tutélaire d’un Empire décadent, certes, mais qui n’en reste pas moins infiniment toxique pour les peuples de la terre. Parfois, parmi ces gilets jaunes, une petite note d’espoir, certains relèvent la tête comme ce haut-gradé qui a endossé le gilet jaune et parcourt avec les autres, depuis des mois, les boulevards parisiens. Cet homme est âgé et il n’est pas besoin d’être devin pour ressentir son écœurement.



45 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 20 février 2020 08:31

    « Les armées ne font pas ce qu’elles veulent, elles ne sont pas autopilotées. »

    Interview d’Emmanuel Macron - Le Point le 31 août 2017

    Il faut dire qu’il connait bien le sujet des drones et marionnettes télécommandés !


  • Arogavox Arogavox 20 février 2020 09:44

    deux liens, deux perspectives qui peuvent se croiser ou se rencontrer, pour accompagner cette lecture :

     _ https://www.streetpress.com/sujet/1551697275-militaire-gilet-jaune

    et

    https://www.delitdimages.org/regis-portalez-polytechnicien-et-gilet-jaune-video/


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 21 février 2020 07:39

      @Arogavox

      Bonjour et merci pour les liens.


    • mmbbb 22 février 2020 10:26


      @Nicole Cheverney sauf que depuis Napoleon 1 er ,nous nous sommes pris des raclées . En 1940 deux brillantes personnalités Lebrun , polytechnicien , et Gamelin , premier de sa promotion de St Cyr , par leur génie, nous ont fait prendre la plus belle déculottée de notre histoire . 

      On peut critiquer ad nauseam les americains , c est la coutume en France , mais eux seuls pouvaient produire en serie des avions bombardiers notamment les B 29 qui pilonnèrent l Allemagne et l affaiblit , eux seuls pouvaient etablir un pont aerien et sauver les allemands de l Berlin ouest durant la guerre froide . 

      Vous oubliez que cette défaite mémorable en 40 ; a permis aux americains de rétablir leur industrie militaire alors qu ils ne voulaient pas intervenir au debut de ce conflit.

      Quant a la guerre de Yougoslavie , elle s est terminée rapidement lorsque les americains firent décoler leurs avions de leur base d Italie . Les europeens furent incapable de resoudre ce conflit Accord de Dayton.

      Quant a la restructuration de l armée francaise , elle fut necessaire notamment avec le plan armée 2000, il est vrai que beaucoup de casernements ont ete fermes puisque notre pays apres les " fameux dividendes de la paix " formule de Fabius , a contracter le budget militaire . Notre pays a voulu neanmoins maintenir les grands projets d armement : Rafale , sous marins etc .  Le developpement des armes nouvelles est tres onéreux mais a permis a notre pays d avoir une indépendance technologique . L équation est simple , donc on réduit et concentre les contingents .

      Quant a l Otan, l Allemagne qui nous mene une guerre economique est peu encline a developper une coopération comme d autres pays . C est à l état embronnaire avec un corps d armee de terre L europe de la defense est un voeux pieu, Elle n existe pas . Les pays europeens preferent acheter et coopérer avec les US afin d acquérir le F 35. La Belgique entre autres .

      Après la chute du mur, la Pologne a acquis des F 16 et a ainsi notifié qu elle faisait plutôt confiance aux américains qu a l Europe . Elle se mettait ipso facto sous la protection de l Otan ,
      .
      L absence de cette volonté de vouloir developper une armee commune , mais laquelle ? alors que l europe  politique se disloque . la compression du budget militaire nous oblige a être sous le giron de l Otan .

      L europe n a pas encore son « GPS » . un comble ! Lorsque les pilotes de Rafale tire un missile longue portéee ; le calcul de la trajectoire se fait par le GPS américain.

      Nous n avons pas de moyens de projection de notre armee . avion gros porteurs par exemple et nous investissons peu dans l IA et les satellites .  Les drones ont été achétes sur étagères et ils sont américains ,

      In fine , nous sommes d eternels roquets , nous aimons aboyer et comme Internet nous laissons passer le train . Et nous créons 35 ans après le moteur de recherche Q WANT francais afin de concurrencer GOOGLE ! 


      Il s agit moins de dénoncer ces politiques que de ne pas voir la réduction de nos budgets miltaires, Nous ne pouvons pas avoir une défense complète et surtout la logistique lourde , Exemple nous avons été incapable de construire le Charles de Gaulle dans les délais, puisqu il y eut de nombreux report budgétaire .


      C est ce que Trump avait dit vertement dit à Merkel ,


  • caillou14 rita 20 février 2020 10:22

    Excellent !

    Rien à dire !

     smiley


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 21 février 2020 07:34

      @rita

      Merci, bien à vous.


    • Captain Marlo Captain Marlo 21 février 2020 20:27

      @Nicole Cheverney
      .
      Merci Nicole pour cet article, très bien écrit et plein d’humour triste, quand même, devant une telle désolation. Mais Hollande a été plus toxique qu’il n’en a l’air, le tout-mou ! Lui aussi est un vassal de Washington.
      .
      Alors que de Gaulle avait viré l’OTAN, (qui est allée installer son siège à Bruxelles), Hollande, en 2016, a autorisé discrètement les yankees à revenir s’installer dans 4 bases françaises....
      .
      "Les groupes PS, UDI, Radicaux de gauche et une petite partie de celui des Républicains (LR) ont voté pour ce projet de loi alors que le groupe Front de gauche et plusieurs élus de droite et du centre ont voté contre.(...)
      .
      ... Selon un rapport de la commission de la Défense de l’Assemblée, la ratification du « protocole de Paris » pourrait concerner quatre sites en France : les quartiers généraux des corps de réaction rapide de Strasbourg, de Lille et de Toulon ainsi que le Centre d’analyse et de simulation pour la préparation aux opérations aériennes (CASPOA) installé à Lyon.


      .
      Les Français ne voyant pas de militaires US dans les rues, ne savent pas que 10 pays de l’ UE ont des bases américaines, et pas qu’un peu ! Y compris avec des armes nucléaires. Les Ricains sont arrivés en Normandie, et ils occupent toujours militairement l’Europe, 70 ans après !
      .
      Si un jour ces abrutis va-t-en guerre du Pentagone, (qui n’obéit plus à la Maison Blanche depuis le 11 septembre) , décident d’une guerre avec la Russie, ces 10 pays seront des cibles, et on est mal ! Vu que des bases militaires US, sont aux frontières de la France : Belgique, GB, Italie, Espagne et bien sûr Allemagne... !
      .
      Sans parler des 4 bases françaises qui abritent des militaires yankees, et qui peuvent devenir des cibles potentielles aussi....
      .
      Quand on sait que la Russie dispose d’armes perfectionnées, qui ont 20 ans d’avance sur l’Occident, aller chatouiller l’ours russe, comme le fait Macron, et les médias presstitués, c’est de l’inconscience pure.
      Heureusement que Poutine et Sergueï Lavrov n’ont aucune volonté guerrière, et beaucoup de sang froid, devant toutes ces provocations...


  • ETTORE ETTORE 20 février 2020 11:07

    La totale vérité ! Bravo !

    Le discours à Microthon.....Si long, si mièvre, si faux cul, .....

    N’est pas Fidel Castro qui veut, pour galvaniser ses troupes.

    Micron, n’est que la caisse de résonance de ses commanditaires.

    Une simple boite à karaoké, où il est le seul à s’égosiller !


    • mmbbb 22 février 2020 12:34

      @ETTORE " N’est pas Fidel Castro qui veut, pour galvaniser ses troupes. ’ c est beau on dirait du Regis Debray 


  • Fergus Fergus 20 février 2020 11:40

    Bonjour, Nicole

    Un bon état des lieux, lucide et bien argumenté !


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 21 février 2020 07:34

      @Fergus

      Bonjour et merci de votre aimable commentaire.


    • pemile pemile 20 février 2020 12:58

      @Fergus « on y apprend également à découvrir ses limites de résistance à l’effort et à la bêtise crasse qui caractérise certains gradés. »

      Ca, on l’apprend aussi lorsque l’on bosse à l’usine au même âge.


  • eddofr eddofr 20 février 2020 17:01

    Ben moi j’ai consacré sept années de ma vie à la Patrie.

    J’y ai laissé un peu de viande (rien que des tous petits morceaux), éparpillée aux quatre coins de la planète,

    J’y ai fait l’acquisition d’un peu de métal (quelques grammes), que je conserve précieusement, soigneusement emballé dans quelques organes internes et dans un peu de tissus musculaire.

    J’y ai gagné quelques jolies cicatrices, pas toutes visibles à l’œil nu.

    J’y ai appris la détermination, la confiance en soi, la frugalité, la moralité envers et contre tout (tous ?), le respect, le sacrifice, la fraternité et la primauté du collectif sur l’individu.

    J’y ai également appris la désillusion, le pragmatisme, la survie en milieu hostile (tous les genres d’hostilité), une extraordinaire résilience, une expertise profonde de de la connerie sous toutes ses formes et une confiance absolue dans la capacité de l’être humain à faire le mal et à toujours choisir la pire des voies possibles.

    Accessoirement, j’y ai appris à survivre et à tuer (ce qui souvent, revient au même, « Tuer pour survivre et survivre pour tuer encore » ...).

    Bref, que du bonheur :)


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 21 février 2020 00:40

      @eddofr

      Et en quoi avez vous servi la patrie pour y consacré votre vie ?

      Oú était elle en danger ?


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 21 février 2020 00:46

      @MAUGISMICHEL

      pour y consacrer votre vie


    • eddofr eddofr 21 février 2020 16:03

      @MAUGISMICHEL

      Je ne prétends pas avoir « servi la patrie », ni même avoir « Défendu le Patrie en danger », d’ailleurs.

      J’indique juste lui avoir consacré sept ans de ma vie, ce qui, soit dit en passant, ne signifie pas non plus « Lui avoir consacré ma vie ».

      De toutes évidence, certaines subtilités de la langue française vous échappent.

      Quand à répondre à votre accusation à peine voilée et si peu subtilement camouflée en question ...

      Si vous avez un reproche à faire, faites le.

      Et évitez donc les astuces sophistiques à deux balles ...

      Il n’y a ici aucun naïf auditoire à convaincre.


    • bebert bebert 21 février 2020 16:45

      @eddofr
      C’était votre choix donc ne vous plaigniez pas je crois comprendre que vous étiez légionnaire pour l’aventure ou la nationalité çà vous regarde moi je n’étais qu’un appelé qui a fait 16 mois comme Fergus on doit être donc de la même classe , je n’ai pas aimé le manque d’infos de l’armée à notre égard nous qui avons servis de cobayes de la République beaucoup de mes camarades sont morts de cancers et moi-même je ne me sens pas très bien !
      Merci à la France peu reconnaissante ...


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 21 février 2020 17:15

      @eddofr

      Finalement j’ai compris. Comme j’avais lu sur les portes des chiottes quand je faisais mon service militaire : heureusement pour l’humanité, l’armée est le refuge des nuls. ( je ne suis pas d’accord, mais je crois que c’est vrai pour vous)

      Qu’est ce qu’on en a à foutre d’un type qui se fait tirer dessus et qui n’ose pas dire en quoi il aurait servi la Patrie ? Mais il y a consacré une partie de sa vie ?

      Ça nous fait une belle jambe ! moi j’y est consacré 13 mois à Neuf Brisach, et j’y ai gardé un bon souvenir, surtout le réfectoire qui était excellent.

      Et après cela ? en quoi cela fait avancé le schmilblick ?

      De quelle accusation parlez vous ? Mais c’est bien vous qui vous accusez, de quoi d’ailleurs ?


    • mmbbb 22 février 2020 11:49

      @eddofr c est votre choix Quand Macron se fend d un grand discours sur la défense des valeurs républicaines lors de l hommage des 13 soldats morts au Mali ’ , c est aussi le même discours emphatique lors de chaque hommage à un soldat tué , donnez moi un seul argument valable de la défense des valeurs republicaines et de l intervention de notre pays dans les OPEX . Il est a note que peu de pays europeens sont enclins a défendre « ces valeurs universelles » malgre l appel du president Macron .


    • mmbbb 22 février 2020 12:30

      @Aff le loup je n ai pas fais l armee et je t emmerde 


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 22 février 2020 12:58

      @Aff le loup

      « Tu peux pas comprendre rougeoie ! Donc pourquoi poser ta question Ducon* ? »

      Merci d’avoir confirmé votre imbécilité. C’est justement parce que je n’ai pas compris que j’ai posé une question !

      Donc, votre donc est totalement mensonger, il est là pour faire croire que vous avez fait un raisonnement.   Vous êtes tout simplement un imbécile .


    • eddofr eddofr 25 février 2020 17:36

      @bebert

      Bonjour Bebert,

      Mais je ne me plains pas.

      Si c’est l’impression que cela vous a donné, je m’en excuse.

      Je tire même un bilan plutôt positif de mes années de services et un peu de plomb en souvenir n’est pas un si grand prix à payer.

      Et non, je n’étais pas légionnaire, même si je ne me sentirais nullement offensé qu’on me prit pour l’un d’entre eux.
      Pour les avoir un peu côtoyés, je les trouve forts sympathiques et parfaitement respectables.


    • eddofr eddofr 25 février 2020 17:52

      @MAUGISMICHEL

      Ben voilà, vous recommencez ...

      Que savez-vous de moi pour me traiter de nul ? Et d’ailleurs, de nul en quoi ? Par rapport à quels critères ?

      Qu’est-ce qu’on en a à foutre ?
      Mais autant qu’on se préoccupe de l’opinion du gugusse qui se présente avec la tête d’un dictateur pour avatar, pas grand chose.
      Si mon opinion était « importante », je raconterais mes conneries au journal de 20H et pas sur Agoravox, le lieu d’expression de ceux qu’on n’entend ni ne lit ailleurs.

      Le schmilblick n’avance que si on le pousse mon bon monsieur (je connais mes classiques moi aussi).

      Si vous me lisiez avec l’esprit un tant soit peu ouvert, vous auriez compris que justement, j’ose dire qu’en servant dans l’armée Française, je n’ai pas une seule fois servi ma patrie, mais des intérêts parfois privés, souvent politiques qui n’avaient pas grand chose à voir avec l’intérêt de la Nation.
      C’est même un peu pour ça que j’ai quitté l’armée à la fin du premier contrat (et un peu aussi parce qu’on est vachement mieux payé dans le privé, ...).

      Quand à ce dont je m’accuse, mais c’est évident, de patriotisme et d’un peu de naïveté (c’est vrai quoi, faut être un peu naïf pour croire que l’armée ça sert à défendre son pays).

      Quand à ce dont vous m’accusez, je ne sais pas justement, je ne suis pas bon en lecture de sous-entendus. Il me faut du concret et de l’exprimé (quoique que, à la réflexion, « qu’est-ce qu’on en a à foutre ? », c’est assez explicite).


  • dede dede 21 février 2020 08:42

    et moi 16 moi à me faire c.....r , après avoir quitté mon boulot et donc perte de salaire, alors que mes copains ayant des relations sont restés à la maison.

    16 mois pour rien car si vous dites que cela forge le caractère, et bien les jeunots, allez y


  • caillou14 rita 21 février 2020 11:30

    La grande « buvette » de la Macronie, la tournée du patron !

    LREM = La Raie (biblique) Emmanuel Macron.

    Et dieu créa le diable ?


    • chantecler chantecler 23 février 2020 08:49

      @titi
      Mais oui, le patronat , les ligues , les démocraties européennes , et P. Pétain son entourage , toujours en embuscade, n’y étaient pour rien !
      J’écris cela tout en sachant que la politique et la rationalité sont de deux mondes différents , autrement dit vue la récurrence des discours , aucun argument ne changera quoi que ce soit .
      Donc grosso merdo , à travers les âges il y a les « fachos » , très implantés sur ce site , les « gauchos » , quelques curiosités idéalistes ou idéologues et ceux qui
      tiennent le pouvoir , la bourgeoisie néolibérale de l’extrême centre , ceux qui commandent pour défendre leurs intérêts à la Picsou , et détiennent les leviers du pouvoir et le capital ad vitam .
      Il y a l’ordre intangible et ceux qui luttent ou espèrent en un monde meilleur .


    • Captain Marlo Captain Marlo 23 février 2020 09:52

      @chantecler
      Mais oui, le patronat , les ligues , les démocraties européennes , et P. Pétain son entourage , toujours en embuscade, n’y étaient pour rien !

      Pour la bienpensance française bien conforme aux besoins de la bourgeoisie, il n’y a pas eu de fascistes en France, ni de collaboration des élites économiques avec les nazis !
      .
      C’étaient juste quelques manifestants un peu énervés, pas des fachos, mais « des Républicains musclés ».... Le mensonge institutionnalisé.


      Par exemple, les Traités européens néo libéraux n’imposent pas l’austérité, la casse des acquis sociaux et des services publics, pour augmenter les profits des capitalistes, pas du tout ! 
      .
      S’ils imposent ces mesures réactionnaires, c’est à cause de la dette, comprenez-vous ?
      .
      Ce qu’ils oublient de dire, c’est que la dette a été fabriquée en obligeant les pays européens à emprunter avec intérêts aux banques privées...
      C’est « Michel Rocard qui a dévoilé le pot aux roses.. ! »
      .
      La loi de 1973 est devenue l’article 123 du TFUE. Elle interdit aux Etats d’emprunter directement à la BCE ou à la Banque de France. Voilà pourquoi nous devons payer chaque année 40 ou 50 milliards d’euros d’intérêts pour la dette publique, qui seraient bien utiles pour payer les retraites par répartition... !
      Evolution de la dette publique en France, avec & sans Maastricht.
      .
      Si la France sort de l’UE, on pourra revenir aux conditions d’emprunts d’avant, directement à la Banque de France, pour financer aussi bien l’Etat que les Collectivités locales.

    • titi 23 février 2020 14:55

      @chantecler

      Présentement je répond à un intervenant qui récite les mêmes arguments que le PCF en 1939, qui invitait les soldats Français à mettre crosse en l’air et ne pas se battre pour le capitalisme anglais.

      Je n’ai dit nullement que le PCF était seul responsable de la débâcle de 1940.
      Par contre il a sa part de responsabilité.


  • zygzornifle zygzornifle 21 février 2020 18:12
    La Grande muette ou la Grande bluette ?

    Avec Griveaux c’était plutôt la grande branlette .....


    • ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») prong 22 février 2020 16:07

      @zygzornifle

      Bon 14 seconde avant le bouquet final c’ est pas vraiment le record mondial non plus smiley


  • juluch juluch 21 février 2020 19:09

    L’armée défends la France, ici et à l’Etranger.

    elle obéit aux ordres du politique.

    pour ma part j’ai passé 16 ans en son sein et je ne m’en porte pas plus mal.

    vous avez les Présidents que vous méritez vu que vous les avez élut.

    l’armée a subit les contres coups de la chute du mur, facile de faire des économies sur des gens qui disent rien .

    depuis deux ans le budget a augmenté se qui permet d’avoir de nouveaux matériels et il était temps !.

    le général Lecointre nous dit depuis plusieurs mois que l’Armée française est une armée de conflits ponctuel et plus une armée pour faire la Guerre, la vrais.

    j’espère qu’il sera entendu au vu des événements dans le monde

    soutenez vos soldats qui sont vos maris, vos enfants et remerciez les et souvenez vous de tous ceux qui sont tombés .....se sont les vôtres..

    c’est tout.


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 21 février 2020 19:42

      @juluch

      Bonsoir, merci de votre commentaire.
      je soutiens l’armée française et les soldats français, et d’autant plus que j’en compte dans ma famille. Ayant un aïeul chef d’escadron dans la gendarmerie et un autre, officier dans le Génie (5e), je ressens du respect pour ceux qui se font trouer la peau pour que les peuples gardent leur liberté.
      Malheureusement, l’emploi actuel fait de nos soldats s’éloigne de plus en plus de la mission défensive de notre peuple français. Voir le trouble jeu de la coalition lors du conflit en Syrie et la propagande anti-Bachar El Assad de la part des medias. Je ne fais aucunement confiance, en tant que souverainiste, à un Etat-major qui obéit le doigt sur la couture du pantalon à des intérêts étrangers depuis que la France a perdu les clés de son destin national en entrant dans l’UE et en rejoignant un commandement militaire piloté depuis l’étranger.
      Ne roulant pas pour les multinationales, je trouve que les militaires français auraient tout intérêt, justement à l’ouvrir un peu plus souvent, et à sortir de leur silence, comme P. de Villiers l’a fait, mais un peu trop tard, puisque le mal était consommé depuis Sarkozy. Et puis, obtenir des subsides supplémentaires pour moderniser l’armée, les équipements, dans quel but, puisque l’armée française n’est même plus maîtresse de ses décisions stratégiques ? C’est tout simple, j’espère vivre assez longtemps pour voir un jour mon pays, la France, retrouver toute sa dignité perdue, et son armée redevenue INDEPENDANTE. Et surtout sortir de l’UE !


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 22 février 2020 13:07

      @juluch

      « L’armée défends la France, ici et à l’Etranger. »

      Vous n’avez jamais donné un exemple ! Si c’était vrai, alors ce le serait pour toutes les armées. Et donc pourquoi en défendre une plus qu’une autre ? parce que c’est la vôtre ? Raisonnement idiot !

      Non, l’armée du Kapital, est là pour défendre le Kapital contre les « hordes » du Travail.

      Vous êtes un petit fasciste raciste qui veut TUER du viet, du bougnoul etc.. Pourquoi ? mais vous l’avez dit parce que vous êtes un raciste blanc bec, mais con con, con, mais vraiment con


    • Durand Durand 22 février 2020 20:09

      @Nicole Cheverney

      Concernant Pierre de Villiers, ex Chef d’Etat Major des Armées, il travaille maintenant pout le Boston Consulting Group qui a été le facilitateur de la vente d’Alston à GE... C’est un atlantiste minable comme les autres et si à l’époque il demandait du fric supplémentaire pour les Armées, c’était juste pour mieux servir Washington...

      Il vaut donc mieux éviter de le citer en exemple !...


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 22 février 2020 21:26

      @Durand

      Bonsoir, je l’ai cité parce que tout « caca nerveux » d’un haut-gradé est symptomatique du malaise réel qui règne au sein de l’armée. Mais ils sont tenus par le silence. Mais entre eux, ils parlent. Bon, l’exemple de Villiers vaut ce qu’il vaut, et de toutes façons, il n’a jamais protesté lorsque Sarko a versé l’armée française dans le commandement intégré de l’OTAN.
      Et pour cause, c’est un atlantiste.


  • Captain Marlo Captain Marlo 21 février 2020 23:05

    L’image publique de l’OTAN est sérieusement écornée. Source : Euractiv (11 février)
    .

    La perte de confiance peut s’expliquer par l’extension vers l’est de l’Europe (qui n’aurait pas dû avoir lieu si les accords menant à la dissolution du pacte de Varsovie avaient été respectés), la politique agressive envers la Russie et l’aventurisme au Moyen-Orient et en Afrique (Libye, Syrie).

    .

    L’UPR est le seul parti politique à demander clairement que la France se retire de l’OTAN, complètement, et pas seulement du Commandement intégré.

    .

    Sortie par l’article 13 du Traité de l ’Atlantique nord.

    "Après que le Traité aura été en vigueur pendant vingt ans, toute partie pourra mettre fin au Traité en ce qui la concerne un an après avoir avisé de sa dénonciation le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique, qui informera les gouvernements des autres parties du dépôt de chaque instrument de dénonciation."


  • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 2020 08:34

    Cela va de mal en pis pour la Turquie, membre de l’OTAN, au nord de la Syrie...

    .

    Prise au dépourvu devant la réaction syrienne et l’intransigeance russe, la Turquie revient à ce qu’elle sait faire de mieux : couiner et demander la protection de tonton Sam.

    .

    Mais il y aurait de l’eau dans le gaz avec le Pentagone, et un nouveau coup d’état contre Erdogan dans l’air...

    .

    Un rapport de la RAND Corporation, institution liée à l’armée US, suggère qu’un nouveau coup d’Etat contre lui pourrait avoir lieu. Le fidèle lecteur se rappelle que c’est le rapport d’un autre think tank, au printemps 2016, qui nous avait fait prévoir, avant tout le monde, que quelque chose se préparait en Turquie :

    Quand on connaît le pouvoir d’influence de ces think tanks sur la politique américaine (les deux entretenant d’ailleurs des liens incestueux), l’on en vient à se demander s’il ne s’agit pas ici d’une sorte de feu vert officieux, un encouragement en sous-main à un coup de force de l’état-major turc contre Erdogan.

    Bingo en juillet 2016 avec le putschinho. Va-t-on assister, quatre ans plus tard, à un bis repetita ? Si c’est le cas, il est improbable que, cette fois, les Russes sauvent les douillettes fesses sultanesques...

    Car la guerre à Idlib a fini par mettre en lumière ce que tout le monde pressentait depuis très longtemps : le gouffre béant et impossible à combler entre Moscou et Ankara sur la Syrie. Les différents accords, jamais respectés par les Turcs, n’étaient qu’une manière de gagner du temps et sauver ce qui pouvait l’être du djihadistan...etc


    • Captain Marlo Captain Marlo 22 février 2020 11:28

      @assouline
      La Turquie est toujours dans l’OTAN, et que vous le vouliez ou non, elle agit en tant que pays membre de l’ OTAN. Poutine a juste oublié que les accords passés avec des membres de l’ OTAN, ça vaut peanuts !
      .
      Erdogan n’a respecté aucun de ses engagements. Et si Erdogan ne veut pas des S400, pas grave, la Russie trouvera d’autres clients autrement plus fiables ! Sinon, question pétrole, la Russie investit au Vénézuéla.
      .
      Si vous croyez que les manigances occidentales auront raison de la Russie, vous vous mettez le doigt dans l’oeil. En attendant, au Moyen Orient, la Coalition occidentale n’a plus que ses yeux pour pleurer.
      .
      C’est le sort de tous les Empires, leur hubris fait qu’ils ont les yeux plus gros que le ventre, et qu’ils sous estiment les alliances ds pays victimes. Les USA, après avoir génocidé le peuple amérindien, est en guerre depuis 1846 ! Alors, des pays ennemis de leur politique impériale, ils commencent à y en avoir un sacré paquet !
      .
      « Liste des interventions des USA dans le monde depuis 1846. »

      1846 : Mexique. A l’issue d’une guerre qu’ils avaient programmées et provoquées, les États-Unis s’emparent de la moitié du territoire mexicain. Ce territoire conquis s’appelle aujourd’hui : la Californie, le Nevada, l’Utah, l’Arizona, le Nouveau-Mexique, le Colorado (en partie).

      1852-1853 : Argentine. Les Marines débarquent et s’installent à Buenos-Aires pour protéger les intérêts américains face à une révolution.

      1853 : Nicaragua. Protection des citoyens et intérêts américains pendant des troubles politiques.

      1853-1854 : Japon. « Plan d’ouverture du Japon  » et expédition Perry qui conduit, avec les navires de guerre américains, à forcer le Japon à ouvrir ses ports aux États-Unis. Attendant une réponse du Japon l’autorisant à se rendre dans ce pays, le contre-amiral américain Perry, opère une démonstration navale de force et débarque par deux fois. Il obtient des autorités de Naha, sur l’île d’Okinawa, la gestion d’une concession minière. Il opère la même démonstration de force dans les îles de Bonin afin d’obtenir des facilités commerciales.

      1854 : Nicaragua. Pour venger une offense faite au ministre-président américain en poste au Nicaragua : destruction de la vile de Greytown (San Juan del Norte).

      1855 : Uruguay. Les armées américaines et européennes débarquent pour protéger les intérêts américains au cours d’une tentative de révolution à Montevideo.

      1859 : Chine. Intervention destinée à protéger les intérêts des États-Unis à Shanghai.

      1860 : Angola. Intervention en Afrique occidentale portugaise pour assurer la sécurité des citoyens et des biens américains pendant une révolte indigène à Kissembo.

      1893 : Hawaii. Sous couvert officiel de protéger les vies et les biens des américains, cette intervention visa à mettre en place un gouvernement provisoire sous l’autorité de Sanford D. Dole.

      1894 : Nicaragua. Intervention militaire pour protéger les intérêts américains à Bluefields à la suite d’une révolution.

      1898 : Cuba. Sous prétexte de libérer l’île de la tutelle espagnole, les États-Unis s’installent et imposent une base militaire, la possibilités d’investissements financiers américains et un droit d’intervention dans les affaires intérieures du pays....etc


    • Captain Marlo Captain Marlo 23 février 2020 18:54

      @assouline
      La Turquie, contrairement à ce que vous affirmiez, est soutenue par Washington.
      Bien entendu, Trump ne dit pas que les djihadistes sont aux côtés d’Erdogan, et sont combattus par l’armée syrienne et l’armée russe..., le mensonge continue.
      .
      Les gentils occidentaux sont en Syrie... pour des raisons humanitaires, lol !
      La présence militaire russe est bien gênante, s’ils pouvaient rentrer chez eux, ces Ruskoffs ! Trump veut « un règlement politique du conflit syrien », quelle rigolade, ce sont eux qui ont mis le bouzin en Syrie pour un « régime change » !
      Mais rassurez-vous, la Syrie se passera très bien des occidentaux !
      .

      "Selon un communiqué de la Maison Blanche, le président Donald Trump a, lors d’un appel téléphonique durant le week-end, « exprimé sa préoccupation face à la violence à Idlib, en Syrie, et remercié [le président turc Recep Tayyip Erdoğan pour les efforts de la Turquie visant à empêcher une catastrophe humanitaire ». Le communiqué intervenait sur fond d’affrontements croissants ces dernières semaines en Syrie entre forces américaines et turques et troupes du gouvernement syrien, après neuf ans d’une guerre par procuration de l’OTAN pour un changement de régime dans le pays.

      « Le président Trump a fait part du souhait des États-Unis de voir cesser le soutien de la Russie aux atrocités du régime [du président syrien Bachar al-Assad] et en faveur d’une résolution politique du conflit syrien », a déclaré le secrétaire adjoint à la presse, Judd Deere...etc


  • Emohtaryp Emohtaryp 22 février 2020 13:25

    Et pas un dans l’assemblée pour lui dire de fermer sa gueule et de faire sa valise ?

    Sont bien éduqués les bidasses.....


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 22 février 2020 16:00

    La « Grande muette » du « 13 mai 1958 » qui avait installé « Di Goule sur le tabouret de la Sorcellerie de l’Elysée » ... Un héritage qui vous perdra dans un vacarme du « jeu des Paumes » de toute la démocratitude à la Française !!! 

    https://www.facebook.com/M.A.Madjour 


    La France a refusé la seule solution qui la libérera des amarres du terrorisme colonial et néocolonial... Mes écrits de 2001 et de 2003 que les Français cachent dans leur inconscient et au fond des tiroirs, sont indépassables ni par l’intelligence humaine, ni par les super-calculateurs aux virgules flottantes et frémissantes ! La France à raté sa Libération !

    https://twitter.com/MadjourMohammed


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 23 février 2020 07:15

    Sarkozy, le gondolier des couloirs. Hollande, le début de la trahison . Macron le petit gamin, le renégat qui a vidé l’ état major avec l’aide de Trinquand le fossoyeur.

    L’ armée française fut plombée par la bêtise orgueilleuse de MAM .

    Quand on laisse les américains passer les plats aux Israëliens, la France et son armée deviennent les nième supplétifs de l’Otan.


    • Captain Marlo Captain Marlo 23 février 2020 10:11

      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
      Quand on laisse les américains passer les plats aux Israëliens, la France et son armée deviennent les nième supplétifs de l’Otan.


      .
      Les yankees n’ont pas d’amis, ils n’ont que des vassaux et des mercenaires....
      .
      Mais en 2013, en Syrie, ils sont tombés sur un os : Poutine est venu aider Bachar el Assad. C’est le début de la fin pour l’armée américaine au Moyen Orient, et pour la Coalition occidentale. « Echec et Obamat en Syrie »
      .
      "(...) La stratégie des Américains était simple : on brouille les radars et les systèmes de défense, ensuite on liquide les défenses anti-aériennes et les avions, et ensuite on peut tranquillement déposer un tapis de bombes pour faire retomber ces bloody bastards à l’âge de pierre dont ils n’auraient jamais dû sortir.(...)


      .
      (...) Et il est fort probable qu’ayant eu tout le temps d’anticiper la répétition d’un scénario bien huilé, l’armée syrienne ait confié le soin aux Iraniens et aux Russes d’être ses yeux et ses oreilles. On en a eu la confirmation avec l’affaire des deux missiles tirés en Méditerranée par les Américains, qui avaient précisément comme objectif de tester les radars dont pouvait disposer la Syrie.
      Ce sont les Russes qui ont signalé l’incident. Tout est dit.

      (..)
      .

      (...) Mais tout cela ne serait rien si les Syriens n’étaient équipés du système de défense aérienne russe S300, puis sans doute bientôt du S500, système de défense aérienne réputé le plus avancé dans le monde, constitué de missiles hypersoniques capables de prendre en charge 72 objectifs en mouvement simultanément, qu’il s’agisse d’avions ou de missiles.

      Les Syriens sont également équipés des missiles Iskander, conçus pour détruire des batteries de missiles anti-missiles comme celles qui défendent Israël.

      Ils sont également équipés des missiles Yakhont, également considérés comme le top de la technologie mondiale dans ce domaine, missiles hypersoniques capables d’envoyer un navire de guerre par le fond, avec une portée de 170km.

      .

      Ils sont également équipés des torpilles hyper-véloces, etc.

      Rien dans l’armada américaine n’est prévu pour arrêter ce type de missiles.

      Pour ces missiles hypersoniques qui croisent à plus de 4000km/h, sans parade connue, l’orgueilleuse flotte américaine sur la Méditerranée n’est qu’un tas de grosses citrouilles sur un stand de tir.

      .

      Et on peut imaginer l’hilarité générale que susciterait un scénario dans lequel la flotte américaine (ou même une partie de celle-ci) serait envoyée par le fond avec ses avions, missiles et équipages, avant d’avoir pu tirer un obus.

      Nul doute que tous ceux qui ont des bonnes raisons de détester la politique impériale américaine depuis des dizaines d’années (ça fait du monde) tresseraient des couronnes à Assad, Poutine et même à l’Iran et au Hezbollah... etc


Réagir