samedi 17 septembre 2016 - par Robert GIL

La haine des fonctionnaires est une forme de racisme

 Chacun a déjà vu dans les médias ou entendu dans les conversations, des histoires à propos de ces fonctionnaires, planqués, paresseux et bien payés. Et ces « mauvais fonctionnaires », qui ne représentent qu’une infime partie (c’est encore trop, je sais), servent de prétexte aux imbéciles ou aux crapules pour stigmatiser les millions de travailleurs de la fonction publique qui font correctement leur boulot, et dont le seul tort est de le faire pour le bien de la communauté nationale et non pas pour des personnes pleines aux as. Bref, pour ceux qui ne supportent pas qu’un investissement, à plus forte raison public, ne rapporte pas des profits juteux.

 

Croyez vous que les fonctionnaires ne produisent rien ? Comment expliquez-vous alors qu’on privatise pour le plus grand bonheur des capitalistes ? Les travailleurs d’un service public seraient donc inutiles, mais si ce service devient privé, alors ils le deviennent ? Par quelle magie ? Ne confondriez-vous pas création de richesses et création de profits ! Si les enseignants, les policiers ou les infirmières ne produisent pas, sont-ils inutiles ? Lorsque tout sera privatisé, nous serons privés de tout !

C’est une insulte à l’intelligence que de taper sur les fonctionnaires quand le secteur privé est incapable de créer des emplois en nombre suffisant ! Les taux de chômage dans les pays capitalistes sont de véritables scandales qui justifieraient qu’on remise le capitalisme au rang des idéologies aberrantes. Il y aurait, parait-il, plus de fonctionnaires que nécessaire, d’après qui ? Les longueurs d’attente dans les différents services (hôpitaux, Poste, …) prouvent le contraire. Et je suis persuadé que les épiciers, les propriétaires fonciers, les artisans, les garagistes et tous ceux qui les ont sont heureux de les avoir pour clients, et les préfèrent aux chômeurs, non ? Pour le secteur privé, un secteur public fort est une source de croissance.

Cette haine des fonctionnaires qui relève d’une forme de racisme, est un travail de sape permanent par ceux qui ont entrepris de détruire les services publics ! En France, depuis 30 ans cela se fait sous nos yeux, par les différents gouvernements, et avec la bénédiction aussi discrète qu’hypocrite du FN. Ce parti qui se présente comme nationaliste, est en réalité, l’allié objectif de ces casseurs de nations !

Vivriez-vous mieux dans un pays où les services publics sont quasi inexistants ? Tentez de faire l’expérience, et allez vivre dans un pays qui corresponde à ces critères, il en existe un certain nombre en Afrique ou en Amérique Centrale, il est à parier que vous reviendrez rapidement ! Ce déni est tel que l’on trouve normal de faire la queue dans les grandes surfaces alors que de nombreuses caisses sont fermées, mais pas à la poste. On excuse un retard de livraison d’une société privée, mais si un train arrive avec 5 minutes de retards sur un trajet de 800km, c’est un scandale ! L’on pianote parfois 10 mn sur un téléphone pour se connecter à un serveur vocal d’une assurance, mais l’on trouve inadmissible de ne pas avoir immédiatement au bout du fil un service public. Réfléchissons !

En définitive, ces milliers de fonctionnaires nous coûtent moins cher que les emplois de conforts attribués aux amis de nos politiciens. Mais dés que l’on parle d’embaucher des fonctionnaires, l’on nous réponds hypocritement : oh mon dieu où allons-nous trouver cet argent ? Eh bien par exemple, les derniers 41 milliards accordés aux Medef sans aucune contrepartie et dont on attend toujours les effets sur l’emploi auraient permis de créer près de 3 millions d’emplois dans la fonction publique, tout est question de choix politique. L’argent est là, il suffit de l’utiliser à bon escient !

Jean Pierre ACASOCA



54 réactions


  • Schrek Jeussey de Sourcesûre 17 septembre 2016 17:35
    “L’Etat, quel qu’il soit, est le fonctionnaire de la société. ”
    Charles Maurras / La démocratie religieuse 

  • Alren Alren 17 septembre 2016 17:40

    Les poujadistes qui débinent les fonctionnaires changent d’avis immédiatement si un de leurs enfants entre dans la fonction publique.

    Ceux qui ne comprennent pas que les fonctionnaires produisent un bien immatériel, un service
    indispensable à des personnes ne méritent que le mépris qu’on doit vouer aux imbéciles.
    Le plus désarmant, c’est qu’ils ne comprennent pas non plus que les grosses entreprises ont autant de travailleurs de bureau que les administrations !


  • Perceval Perceval 17 septembre 2016 17:57

    Trouver que notre pays étouffe sous une fonction publique trop nombreuse ce n’est pas racisme, juste du bon sens.
    Comme personne ne dépense 57 % de son budget pour gérer son ménage il est tout à fait aberrant de dépenser 57 % des richesses du pays pour administrer un pays (aides comprises). Trop de fonctionnaires et d’Etat étouffe l’initiative privée et empêche la création de richesses.

    Donc aucun racisme à dénoncer mais vous pouvez toujours inventer un nouveau mot si ça vous fait plaisir, par exemple « la fonctionnariophobie » ou encore « administracisme »


    • Inquiet 17 septembre 2016 18:17

      @Perceval
      Ah le fameux argument : les emplois de la fonction publique coûtent plus qu’ils ne rapportent.
      Plus fort, les emplois financés (emplois aidés par exemple) non seulement coûtent beaucoup plus mais en plus ne créent aucune richesse.
      En substance on voudrait affirmer et soutenir que les emplois privés eux, sont « soupesés » « analysés à leur juste valeur », que si on créé une emploi privé c’est parce que c’est utile.

      Voilà la messe et dite.

      Bah non, patatra c’est le contraire, j’ose l’affirmer pour un truc tout con : l’obsolescence programmée.

      Si il n’y avait pas cela 90% des emplois du privés n’existeraient tout bonnement pas.
      A moins de considérer de manière cynique que l’obsoloscence programmée et une oeuvre de génie économique (ce qui ferait accepter de fait les emplois aidés :) ), les emplois que en découlent sont non seulement inutiles mais contribuent à la destruction de la planète,

      au contraire d’une infirmière :)


    • foufouille foufouille 17 septembre 2016 18:34

      @Perceval
      « Comme personne ne dépense 57 % de son budget pour gérer son ménage »
      personne ne gère des routes ou les fils de cuivres qui font fonctionner ta connexion internet.
      par contre tu as des routes, profs, médecins, etc moins cher que le privé.


    • F16 (---.---.114.224) 17 septembre 2016 18:49

      @Perceval
      ce serait sympa que tu chiffre aussi combien en pourcentage l’etat depense pour les aides et subventions diverses et variés concernent le secteur privé.
      D’autres part dans les 57 % dont tu parle quel est la part, la aussi, qui revient au privé : car comme tu sais lorsque l’on dit que le budget de l’education est par exemple de 70 milliards, dans ces 70 millairds il y a aussi les contrats avec les entreprises privés pour l’externalisation ou les contarts de fournitures et d’entretien.
      enfin, j’espere que nous dira aussi combien coute a l’année les infrastructures routieres, premeir poste de depense concernant les infrastructures nationales.
      bonne recherche et au plaisir de connaitre tes chiffres


    • leypanou 17 septembre 2016 18:54

      @Perceval
      Comme personne ne dépense 57 % de son budget  : ne comparez pas les 57% du budget d’ici et les moins de 57% du budget d’ailleurs où on n’a pas les mêmes choses.


    • Goldored Goldored 18 septembre 2016 09:50

      @Perceval
      On devrait te faire payer l’usage des services publics à prix coûtant. Soit tu changerais vite tes opinions absconses, soit tu ne sortirais plus de chez toi (ni route, ni école, ni hôpital, ni musée ou théâtre public...) et si ta maison cramait ou que tu avais un accident ou subissais un cambriolage, ni pompier, ni samu, ni flics... Et il te faudrait espérer que la boîte qui t’emploie ne survit pas grâce à des financements publics, sinon chômdu sans allocs.


    • mmbbb 18 septembre 2016 12:22

      @F16 c’est pour cela que nous avons une balance commerciale excédentaire, que la france produit des objets novateurs telephones portables Ecran plats ect et que nous sommes a la pointe de toutes les recherches Quant au racisme du fonctionnaire il n’ y a que Gil qui demontre que le fonctionnaire est une « race ». 


    • Jean Pierre 18 septembre 2016 19:17

      @Perceval
      Dans les pays ayant le plus faible taux de prélèvements obligatoires on trouve le Soudan, l’Ethiopie ou Madagascar par exemple. Dans les pays à taux élevé on trouve la Suéde, le Danemark, la France.

      Donc votre affirmation : « trop de fonctionnaires et d’Etat étouffe l’initiative prive et empêche la création de richesses » est d’une totale stupidité. Cette idée que vous ressassez avant même d’y avoir réfléchi est un élément du système de propagande néo-libérale.
       La finance a déjà mis la main sur les réseaux créés par la puissance publique : eau, électricité, téléphone, autoroutes. L’étape suivante c’est la santé et l’éducation, secteurs économiques énormes dont les citoyens sont immédiatement dépendants, et qui font baver d’envie le capitalisme.
      De plus dans les 57 % de prélèvements de l’Etat Français une large part revient directement dans les poches des groupes industriels et financiers. Le programme Rafale c’est 40 milliards d’euros à la charge des finances publiques. Les projets opaques comme le nouveau ministère de la défense , NDDL, la liaison Lyon-Turin sont des cadeaux au secteur du BTP . Le service de la dette est devenu le premier poste financier de la France.
      Si quelque chose vous choque dans vos 57% informez vous et bougez vous le cul pour combattre ce qui relève du capitalisme de connivence et du pillage des richesses du pays et fichez la paix aux fonctionnaires qui font un travail utile.
      Les perroquets néo-libéraux dans votre genre ça suffit.

    • Jean Pierre 19 septembre 2016 23:08

      @Yaurrick
      Votre commentaire est encore une fois l’habituelle récitation du catéchisme néo-libéral. Vous répéter ce que vous avez entendu sans y réfléchir par vous même.

      Vous placez d’ailleurs dans votre laïus cette remarquable formule : « les libéraux vous dirons tous que... ». C’est exactement le problème de la majorité des libéraux : ils répètent indéfiniment les mêmes formules. 
      Le fait que d’innombrables bigotes récitent à l’infini les mêmes prières ne les rends pas plus crédibles. 


  • Michel DROUET Michel DROUET 17 septembre 2016 18:18

    Ce n’est pas du racisme, c’est juste de la connerie ou de l’envie. Ceux qui hurlent qu’il y a trop de fonctionnaires seront les premiers à gueuler parce qu’ils attendent trop à l’hôpital ou parce qu’il n’y a pas assez de policiers ou de gendarmes dans leur commune.


    • Pere Plexe Pere Plexe 18 septembre 2016 19:07

      @Michel DROUET
      Connerie savamment entretenue par une grande méconnaissance du sort fait à nombre de fonctionnaire.

      Qui sait, par exemple, que la fonction publique s’autorise des CDD de 36 mois.Sans prime de précarité.Et au mépris des règles d’emplois.
      Qui sait qu’un fonctionnaire ne peut pas démissionner sans l’accord de son employeur...qui n’est pas tenu de lui répondre !
      Qui sait qu’un fonctionnaire doit « compenser » ces années de cotisation retraite ce qui dans bien des cas rends impossible une reconversion dans le public.
      Qui sait que la fonction publique s’exempte d’avoir une convention collective.Y compris pour le personnel non titulaire (nombreux) qui n’a donc ni statut ni convention !

  • Harry Stotte Harry Stotte 17 septembre 2016 19:00

    Les policiers, les CRS, les Gendarmes mobiles et les militaires étant des fonctionnaires, tu devrais commencer par balayer devant ta porte, raciste gauchiotte !


    • Harry Stotte Harry Stotte 18 septembre 2016 18:49

      @Harry Stotte


      Le copieur-colleur émérite ne répond rien smiley


      Ils sont comme les chiots, ils n’aiment pas quand on leur trempe la truffe dans leur crotte smiley smiley

  • Taccola (---.---.58.97) 17 septembre 2016 19:00
    • Croyez vous que les fonctionnaires ne produisent rien ?| pour 1/3 oui
    • C’est une insulte à l’intelligence que de taper sur les fonctionnaires| pas d’accord = débile profond voir fasciste
    •  Cette haine des fonctionnaires qui relève d’une forme de racisme| on arrive à un diagnostique sur une pathologie la haine doublé d’un délit le racisme
    •  Vivriez-vous mieux dans un pays où les services publics sont quasi inexistants ?| avec le fonctionnaire c’est tout ou rien
    • En définitive, ces milliers de fonctionnaires nous coûtent moins cher| des milliers ? au dernière nouvelles on chiffrait ça en Millions rien que pour les estampillés fonctionnaires et à plus de 50% des actifs pour le total de ceux qui sont payés avec de l’argent public
     pour écrire un truc pareil faut être un inconditionnel du mouvement perpétuel
     

  • chantecler chantecler 17 septembre 2016 19:03

    La haine des fonctionnaires ,
    la haine des syndicats ,
    la haine des francs maçons ,
    la haine des socialistes ,
    la haine des communistes ,
    la haine des juifs ,euh pardon des arabes aujourd’hui,soyons modernes ...
    la haine du populo sauf quand il s’agit de lui soutirer des bulletins de vote ...
    .....
    ça remonte à .....
    1930 ?
    C’est le credo de l’extrême droite , montée des fascismes , les ligues , etc etc ....
    Etat Français ...
    Maréchal nous revoilà !


    • mmbbb 18 septembre 2016 12:29

      @chantecler la France a une fonction publique plethorique que cela ne vous plaise ou non. Par ailleurs beaucoup de fonctionnaires s’emploient a être hais De surcroît nombres d’entre eux ont un mepris total pour le patron les professions liberales ect Ce qu oublie d’ecrire cet auteur La haine est un sentiment partage par tous.. la victimisation de cet article est pitoyable


    • Pere Plexe Pere Plexe 18 septembre 2016 19:46

      @chantecler
      Le salaire de ces nantis !

      Et c’est un élu UMP qui s’en émeut...c’est dire ! 

  • Rincevent Rincevent 17 septembre 2016 19:37

    Ah, la fonction publique et ses délices ! J’aimerais bien que les tenants du tout-privé (nous en avons déjà deux sur ce fil) m’expliquent pourquoi, par exemple, en pleine crise de l’emploi, le recrutement pour des soignants, des enseignants peine à atteindre ses objectifs ? (avec comme conséquence directe une baisse du niveau). Il devrait y avoir foule, non ?

    S’ils ne voient pas pourquoi, je peux peut-être les aider. J’ai été fonctionnaire hospitalier (infirmier). 24 années en 3X8, des repos décalés avec 1 week-end sur 3, des rappels au dernier moment pour boucher les trous, (avec toutes les conséquences sur les enfants) des responsabilités quotidiennes, tout ça pour un salaire ridicule vis à vis d’un BTS bancaire (même niveau, Bac +3), par exemple.

    Messieurs, avant de projeter vos fantasmes sur le public, venez donc vous colleter avec sa réalité sur le terrain. Si vous êtes trop vieux, envoyez y vos enfants pour un petit stage dans un hôpital, une école ou un commissariat, c’est à dire là où on est plus au service des gens que du fric. Je ne serais pas exigeant : 1 mois, pas plus…

    Ceci-dit, il y a des secteurs où l’empilage des fonctions pourrait être l’objet d’un petit nettoyage. Je pense en particulier à la fonction territoriale, où, depuis la décentralisation, le mille-feuilles commence à devenir indigeste. D’une manière générale, (public ou privé) moins de monde derrière les bureaux et plus sur le terrain, ce serait mieux.


    • chantecler chantecler 18 septembre 2016 06:21

      @Rincevent
      Affirmatif collègue !
      +++++


    • chantecler chantecler 19 septembre 2016 09:18

      @chantecler
      Je complète ,même si ça n’a pas un gros intérêt pour la majorité prosélyte qui fréquente ce site ...
      J’ai travaillé dans le privé : le bâtiment .
      Puis infirmier hospitalier , dans des conditions très difficiles.
      D’où mon avis sur votre commentaire qui est parfaitement justifié .
      Puis enseignant .
      Toujours qualifié, diplômé .
      Maintenant ce que je tire de mon expérience :
      J’ai pu constater effectivement dans le domaine administratif ,dans l’encadrement : fonctionnaire d’état et territorial qu’il y avait souvent pléthore : des gens qui avaient effectivement beaucoup de loisirs y compris pour s’occuper de leur plan de carrière .
      Sur le terrain au niveau effectifs c’était toujours en infra , insuffisant , décourageant , épuisant .
      Nos repos en hospitalier étaient souvent déplacés, voire supprimés (car il y avait une datte limite pour les prendre d’où la schizophrénie ou la crapulerie de l’encadrement qui gérait les plannings ).
      Dans l’encadrement, dans l’administratif donc en général bien payés , ce n’était pas le cas .
      Maintenant quand on remonte dans l’échelles sociale , le moins que je puisse dire c’est qu’il y a véritablement abus au niveau effectifs , compétences , rétributions : c’est un petit monde qui se coopte, qui se développe souvent sur le mode parasitaire .(il est plus facile d’être agent de bureau que de donner des soins souvent pointus dans les services ).
      Ensuite au niveau politique : inutile de revenir sur une situation que tout le monde connait : le mille feuilles administratif , des collectivité locales aux ministères , en passant par la fonction de représentant (national et européen ) .
      Là est le scandale .
      Sans aborder le problème des doublons , publics et privés , puisque , libéralisme oblige , des structures privées tout autant parasitaires s’insèrent dans ces mille feuilles dits publics .
      Alors oui : je sais , il y a la crise et théoriquement chacun doit pouvoir gagner sa vie .
      Et puis il y a le sacro-saint et crapuleux « comment faire mieux avec moins de moyens » de nos théoriciens et politiques , bien planqués .
      Mais il y a des limites .
      Car les postes ne sont pas multipliables à l’infini .
      Et les dépenses non plus .
      Mais l’urgence , me semble t’il , c’est de pouvoir faire le boulot de terrain correctement selon l’esprit du service public indispensable .
      Et c’est là , chose curieuse , qu’il n’y a plus beaucoup de candidats .


    • Rincevent Rincevent 19 septembre 2016 13:51

      @chantecler

      On a un peu le même parcours. Je ne suis pas « né », moi non plus, fonctionnaire. Avant, bâtiment puis secteur automobile.

      Ce que j’aimerais faire comprendre à ceux qui font une fixette sur LA fonction publique, c’est que, d’abord, il en existe trois. Entre la fonction publique d’État, la territoriale et l’hospitalière, il n’y a pas grand chose de commun, y compris les statuts.

      A chaque fois que ce sujet revient sur le tapis, au lieu de discussions sur des réalités qui seraient intéressantes, on part très vite vers des affirmations charriant plutôt de l’envie, du ressentiment, des fantasmes, des croyances.

      Encore une fois, Messieurs, si c’est si merveilleux, allez-y, il faut juste passer des concours, c.a.d. arriver en tête…


  • philippe baron-abrioux 18 septembre 2016 08:20


     BONJOUR ,

     précision , je n’ai jamais été fonctionnaire !

     la haine des fonctionnaires existe t elle vraiment ?

     OUI , c’est indéniable et stupide à la fois .

     mais pas la haine vis à vis des seuls « fonctionnaires » , elle s’ est plutôt généralisée du fait par exemple de la décentralisation qui a créé des postes de personnels relevant des diverses collectivités territoriales, recrutés avec des contrats( bien souvent en C.D.D ou vacataires ) que les utilisateurs de ces services décentralisés assimilent à des fonctionnaires tels qu’ils les fantasment bien plus qu’autre chose .

     tout ce qui se trouve derrière un guichet n’a pas le statut de fonctionnaire tel que vous l’entendez , c’est à dire avec une stabilité totale d’emploi, que d’ailleurs vous cherchez à obtenir pour vous même tout en la critiquant pour les autres, mesdames et messieurs les utilisateurs des divers services publics !

     il existe sur ce sujet de la stabilité des emplois des fonctionnaires des foules de fantasmes et d’erreurs entretenues par nombre de ceux qui proposent « un état fort » , souverain , et revendiquent une identité nationale clairement définie .

     de même les avantages ,voire privilèges , dont bénéficieraient ceux qui ont un bulletin de salaire relevant d’une administration française( parfois même avec nos trois couleurs dans le coin supérieur gauche ) .

    pendant un an , j’ai travaillé pour l’université Michel Montaigne Bordeaux III en C/D.D pendant un an comme formateur pour adultes et jeunes . en fin de contrat , aucun droit aux ASSEDIC , l’université ne cotisant pas à cet organisme .je le savais lors de mon embauche mais nombre de mes amis ne le savaient pas et s’en étonnaient .

    demandez donc lors d’un séjour à l’hôpital quels sont les statuts de celles et ceux que vous voyez à votre chevet , à tous les niveaux de pratique et de soins ,vous aurez des surprises et découvrirez la multitude des cas de personnes employées avec des statuts précaires dont ceux en intérim (et à quel coût pour les hôpitaux qui très souvent sont en situation financière préoccupante ) .

     le fonctionnariat et les prétendus avantages qui y seraient liés existent bel et bien mais certainement pas pour ceux sur lesquels se défoulent à loisir ceux qui font le choix de vociférer contre ceux qu’ils ont « sous la main » , sans aucun discernement et ,selon moi , se plaignent que « la mariée est trop belle » .

    plutôt que d’insulter la« dame du guichet » , rappelons qu’il existe des formulaires pour signaler les difficultés rencontrées ici ou là ,dans un service public quelconque qui aurait failli à sa mission de service et qu’un médiateur peut être aussi saisi selon les cas .

     que ceux qui sur ce site et sur d’autres ne cessent de taper sur les fonctionnaires ou tous ceux qu’ils désignent souvent à tort sous cette étiquette, puisqu’ils savent visiblement écrire ,prennent leur plume et utilisent ces moyens de faire savoir toutes leurs récriminations en les argumentant bien sûr .

     il va de soi qu’ils sont irréprochables dans l’exercice de leur profession et que tous n’ont qu’à vanter leur professionnalisme proche de la perfection !

     la moindre peccadille devient une affaire d’état dont on fait savoir à grand bruit le préjudice subi devant une foule qui ne cesse d’approuver ce justicier redresseur de torts le plus théâtralement possible pour bien montrer que lui , qui n’est pas fonctionnaire , est victime d’une injustice flagrante sans même essayer de s’en expliquer comme il l’aurait fait vis à vis d’un artisan , d’un commerçant ou de quiconque sous un autre statut .

    bonne fin de journée à tous , fonctionnaires ou pas !

     P.B.A

     

     

      

     

     

     


  • fred.foyn 18 septembre 2016 09:03
    La haine des fonctionnaires ?...ils appliquent des lois scélérates sans états d’âmes...et souvent en rajoutent une couche pour emmerder les gens pas sadisme... !

    • chantecler chantecler 19 septembre 2016 15:15

      @fred.foyn
      Tiens , toujours pas au boulot ?
      "La haine des fonctionnaires ?...ils appliquent des lois scélérates sans états d’âmes...et souvent en rajoutent une couche pour emmerder les gens pas sadisme... !« 
      C’est ce que vous dites... !
      ....
      Sachez que le fonctionnaire n’est pas totalement libre .
      D’abord par définition il ne peut pas avoir de casier judiciaire , contrairement à certains politiciens ...
      Il a une qualification et passé un concours....
      Et pour le fun , nous disons souvent que le fonctionnaire est payé pour fonctionner ».
      Ce qui est vrai .
      Mais pas pour faire du prosélytisme , par exemple ....
      Que diriez vous s’ils faisaient de la propagande , pour B.O , B.N ,F.H. pour le PS, le PR , l’UPR , le FN .... par exemple ?
      Ou pour l’église catholique , le pape , les témoins de Jéhovah, la franc maçonnerie , le burkini, la circoncision ,la kippa  etc, etc .....
      Il a une hiérarchie et une morale , qui veille à appliquer les règles , décrets et les lois .
      Il est « encadré.
      Et aussi  »le devoir de réserve« qui les empêchent de dire et de faire tout ce qu’ils pensent .
      Alors comme nous sommes théoriquement en démocratie , ils se doivent de »rester dans les rangs« et respecter la Raie Publique, comme vous dites , ici sur Agx.
      Et pour l’instant vous ne prenez pas trop de risques : aucune police politique pour venir vous arrêter .
      Cependant , sachez en relisant l’histoire , qu’il leur arrive parfois de désobéir , de ne pas être totalement aux ordres , bref de résister .
      Bref , comme partout il y a des gens , des fonctionnaires, et autres , de bonne volonté , qui font ce qu’ils peuvent selon une éthique humaniste ,ou religieuse , en espérant que cette notion ne vous choque pas , malgré les risques .
      Il n’y a pas que des employés qui sont là pour »emmerder les gens par sadisme" , comme vous semblez le penser .
      Mais il faut un minimum d’honnêteté intellectuelle pour le reconnaître .
      Bien à vous .


  • Julien30 Julien30 18 septembre 2016 10:12

    L’auteur sait sans doute qu’il se fout de la gueule du monde en parlant de racisme, du moins on l’espère, et quand celui qui relaie son papier parle « des patrons », des « riches » pour les traiter tous de salauds et de parasites et dire plus ou moins ouvertement qu’il faudrait tous les pendre, il faudrait parler là aussi de racisme donc, non ? D’appels au meurtre éventuellement ?


    • tf1Groupie 18 septembre 2016 13:37

      @Julien30

      Pas de problème : l’auteur nous fera bientôt un article pour dénoncer la haine des patrons, n’en doutons pas.


    • tozzzzz 19 septembre 2016 09:39

      @tf1Groupie


      Pas de problème : l’auteur nous fera bientôt un article pour dénoncer la haine des patrons, n’en doutons pas.

      oui d’ailleurs ceux qui defendent les fontionnaires croient a la theorie de la terre plate !de toute facon tout ca c’est au pire du laisser faire.tocard !

  • eric 18 septembre 2016 12:06

    Cet article est une forme d’imbecilite, et en particulier d’insulte a la langue francaise...

    Etre fonctionnaire n’est pas une race, les races « n’existent pas » pour les incultes comme l’auteur, et donc le racisme ne pouvant pas exister, a peu pret tous le contenu est nul et non avenu.

    Ce n’est pas le plus grave. En matiere d’imbecilite, il n’est pas inutile de rapeller que les tenant de ce genre d’idee croient a un autre mythe que les races. Les « classes sociales ». Or, la seule chose qui ressemble un tout petit peu a ce qu’ils nomment ainsi, c’est l’ensemble des fonctions publiques et de leur satellites. Parfois, ils disent aussi « peuple » le « peuple de gauche ». Ils se marient entre eux (le vrai racisme), ils sont tenant en majorite des memes ideologies, ils meconnaissent dans le meilleur des cas, et detestent souvent les autres categories sociales. Parfois les deux. Par exemple, pour beaucoup d’entre eux, un commercant, « c’est un voleur parcequ’il vend plus cher qu’il n’achete.... ».

    Surtout, surtout, ils tiennent un discours visant a aliener les autres categories sociales pour justifier un prelevement sur la ressource commune tres superieur a leur utilite sociale.

    Last but not least, ces conditions d’existence expliquent leur infantilisme. Ils ne savent pas, ils ne comprennent pas les autres, ils s’en foutent du reste....

    Pourtant, ce n’est pas complique. Il suffit de compter l’argent. Ils ont collectivememt un rapport qualite prix qui ne leur convient qu’a eux. Tous les autres sont mecontent. 

    Les « gauches », c’est 30% de l’ electorat qui correspondent exactememt aux beneficiaires net de la depense publique au sens large. 

    De facon amusante on retrouve la aussi les riches auxquels les socialistes accordent baisses d’impot sur baisses d’impot depuis Jospin Fabius, alors qu’il y a 11 millions de pauvres dans le pays. Et ce ne sont pas les poignees de millions avec lesquelles Sarko esseya de convaincre quelques tres riches de payer en France. Non, c’est du cadeau pour rien, populiste demago, a son electorat rapace. Et ce sont des milliards. Juste pour qu’ils arretent de s’abstenir pour les punir.

    Cet article n’est pas uniquement une imbecilite. C’est une ignominie. Quand de 8 a 11 millions de gens sont aux alentour des seuils de pauvrete, quand notre pouvoir veut acceuillir des dizaines de milliers de refugies sans le sou, un plaidoyer pour la categorie qui, en tant que categorie, est deja la plus privilegiee en matiere de repartition de l’argent collectif est indigne. 

    • Pere Plexe Pere Plexe 18 septembre 2016 19:25

      @eric

      Simplet en est encore à démontrer que le racisme n’existe pas pour la bonne raison que les races n’existent pas !
      C’est aussi pertinent que dire que le boum commercial de Noel n’existe pas puisque, c’est bien connu, le père Noel n’existe pas. 
      A l’offense supposée à la langue Française que serait l’article(?) le petit riquet oppose fièrement sa bêtise réelle offense à l’intelligence. 

  • xc (---.---.78.220) 18 septembre 2016 18:10

    Il y a des fonctionnaires qui font un travail dont la difficulté ne peut pas être compensée par des machines ou une autre organisation. Dans ce cas, il peut être légitime de leur part de vouloir une augmentation de leurs effectifs.
    S’agissant des autres, il est tout aussi légitime de la part des contribuables de se demander s’il n’y aurait rien à faire pour réduire la dépense publique, ou la réorienter.


    • Pere Plexe Pere Plexe 18 septembre 2016 19:30

      @xc

      Le débat est effectivement possible voir souhaitable.
      Encore faudrait il disposer des informations nécessaires pour juger correctement !

    • eric 18 septembre 2016 23:42

      @Pere Plexe
      Voila ! Ils en sont a ce niveau de logique la.... c’est pas moi qui l’invente, c’est plexe qui le dit...

      Bientot, il nous expliquera que ne pas se livrer a une debauche consommatoire pour noel, c’est de la pere noelophobie. Le vrai probleme avec la gauche fontionnarisee, ce n’est meme pas qu’ils sont vraiment trop nombreux, trop payent pour ce qu’ils font, avec de mauvais resultats, c’est surtout la mediocrite qui les caracterise. Aujourd’hui, nous savons que le socialisme alterecolo bio est avant tout un brejnevisme. Une stagnation, qui nous entraine tous vers le bas avec notre pays. 

      Le cout par eleve a l’EN a double en monnais constamte en trente an. Le resultar, ce sont des pauvres de plus en pkus exclus, des resultats en baisse, de plus en plus de gamin exclus de l’emploi faute de formation correcte, et 50 % de gosses de prof a polutechnique. Si on dit qu’il y a un probleme et qu’on voudrait en savoir plus, on nous dit que c’est du racisme..... 

      On est pas oblige d’ecouter ces betises et les prochaines elections devraitent permettre en revanche d’envoyer un message assez clair a ces parasites profiteurs exploiteurs des plus pauvres.

    • Robert GIL Robert GIL 19 septembre 2016 14:50

      @eric
      t’a encore un train de retard, la majorité des fonctionnaires ne vote pas a gauche mais pour la droite : du ps au fn en passant par l’ex ump ... reveille toi !


    • Pere Plexe Pere Plexe 20 septembre 2016 19:40

      @eric
      « Le cout par eleve a l’EN a double en monnais constamte en trente an »

      C’est vrai qu’à vous lire le résultat est décevant.

      Pour le reste évitez donc d’imaginer ce que je pourrais écrire et concentrez vous sur votre prose...

  • Trelawney Trelawney 18 septembre 2016 19:36

    dans un pays où les services publics sont quasi inexistants ? Tentez de faire l’expérience, et allez vivre dans un pays qui corresponde à ces critères

    Dans une ville française de 20 000 habitants il y a 500 employés à la mairie. A ceux qui me diront que ce ne sont pas de bons fonctionnaires, car eux sont agents territoriaux, je leur répondrais : « m’en fiche ils sont payés comme les autres avec nos impôts ». Le maire trouve que 1 fonctionnaires pour 40 habitants ca fait beaucoup. Le maire de la ville d’à côté d’une couleur politique différente dit que 1 pour 40 ce n’est pas assez. Cette ville est dans le département du Nord où pour éviter l’hémorragie fiscale le président a décidé d’un « dégraissage massif » chez es fonctionnaires. Les syndicats et politiques exultent et emploient des mots comme : " racisme anti fonctionnaires, casse du service publique etc).

    La petite ville de 20000 habitant est passé de 500 à 400 employés municipaux avec toujours un maximum de 35 heures par semaine et personne n’a vu la différence.

    Comment ce fait-il que les effectifs dans les DDA ont doublé en 20 ans alors qu’il y a moins d’agriculteurs ? Comment ce fait-il que certaines infirmières en bloc opératoire n’ont pas le droit de faire d’heures supplémentaires alors que l’on est en manque d’effectif aux urgences à côté ?Comment ce fait-il qu’à France Inter (service public) ils ont 15 semaines de congés payés ? Des exemples comme cela il y en a pléthore et ce n’est pas faire du racisme que de les dénoncer


    • foufouille foufouille 18 septembre 2016 20:10

      @Trelawney
      "Comment ce fait-il que certaines infirmières en bloc opératoire n’ont pas le droit de faire d’heures supplémentaires alors que l’on est en manque d’effectif aux urgences à côté ?"
      si tu tiens à ce qu’elle te rates ou oublie des fils, une compresse !
      ou pire car tu risques le décès.


    • Pere Plexe Pere Plexe 18 septembre 2016 20:17

      @Trelawney
      La ruse de cow boy est souvent d’externaliser une partie des services. (informatique,restauration,service des eaux, voirie...)

      Ce qui généralement n’engendre aucune économie mais reste très efficace en terme de communication Dans le genre « il fait ce qu’il peut pour contenir les impôts ».
      Il y a aussi la variante « syndicat d’économie mixte » qui à de plus l’avantage d’échapper aux règles de l’administration (marché publiques,recrutements...) et permet de caser quelques amis.

      Pour ce qui est des avantages dans telle ou telle société c’est aussi vrai dans le privé non ?
      Certains touchent l’équivalent d’un 15eme mois de salaire via les participations et autres intéressements. Serait ce scandaleux ?


    • Trelawney Trelawney 19 septembre 2016 08:16

      @Pere Plexe

      Pour ce qui est des avantages dans telle ou telle société c’est aussi vrai dans le privé non ?
      Certains touchent l’équivalent d’un 15eme mois de salaire via les participations et autres intéressements. Serait ce scandaleux ?
      Si cette entreprise privée peut financièrement ce le permettre, il n’y a rien d’anormale et c’est plutôt bien pour les employés de cette société. Mais si cette même société doit recevoir des aides de l’état pour faire perdurer ce système, vous serez le premier à trouver cela scandaleux.

      Votre lien sur France Inter démontre ce que je viens de dire. Pour que les employés de France Inter puisse continuer à recevoir les avantages ils doivent embaucher des intermittents sous forme de CDD. Mais si demain France Inter comme France 2 est privatisé, cela ne changera rien dans ce que les spectateurs entendront ou regarderont. Elle est où la notion de service public dans l’audiovisuel

    • Trelawney Trelawney 19 septembre 2016 16:22

      @foufouille
      Dans le même hôpital, des infirmières de bloc opératoires se sont proposés pour faire quelques heures aux urgences en aide à leurs collègues débordées. On leur a rétorqué que c’était interdit, car pas le même services et pas le même budget. En attendant aux urgences elles continuent à faire 45 heures par semaine en attendant qu’elles quittent par lassitude


    • foufouille foufouille 19 septembre 2016 17:20

      @Trelawney
      aux urgences, c’est pas grave si tu fais des erreurs ?
      aux urgences, elle accueille le patient.
      au bloc opératoire, les erreurs sont très grave. si elle se trompe de médicament ou rate un geste technique, tu risques ta vie. elle risque aussi de se faire virer contrairement au chirurgien ou médecin qui est rarement condamné.
      après 35H de bloc opératoire, tu es certainement assez fatigué.


    • foufouille foufouille 19 septembre 2016 17:23

      @rocla+
      le seul boulot que tu étais capable de faire, c’était de couler ta boulangerie car tu es trop nul en gestion.


    • foufouille foufouille 19 septembre 2016 17:35

      @rocla+
      c’est valable pour toi aussi sans oublier le reste, tu serais en prison à vie.


    • Pere Plexe Pere Plexe 21 septembre 2016 17:50

      @Trelawney
      « Si cette entreprise privée peut financièrement ce le permettre, il n’y a rien d’anormale »

      Ah...
      Alors le gars employé du CG c’est normal qu’il se brosse,mais c’est normal que son homologue d’une boite prestataire ayant comme client unique le CG touche. (cas réel)
      Pourtant dans les deux cas les gus sont payés par nos impôts...

  • Jean Pierre 18 septembre 2016 19:38

    « Le fonctionnaire voilà l’ennemi ».


    La formule est de Henry-Auguste d’Halluin, dit Henry Dorgéres 

    Il est le fondateur des Chemises vertes, faction de l’extrême droite française pendant l’Entre-deux-guerres. Il collabora et fut décoré par Pétain. C’est un bon exemple de ce que Paxton décrivait comme le fascisme paysan.

    Quand le discours néo-libéral rejoint le discours fasciste...


  • smilodon smilodon 20 septembre 2016 17:22

    @ l’auteur : Faudrait faire la « différence » entre les « fonctionnaires » !.... Pendant 25 ans j’ai été gendarme !...« Assimilé » (j’adore ce mot) « fonctionnaire » !.... Ouais !.... Sauf que moi je bossais 24 heures sur 24 5 jours su 7 !...... « Assimilé » !...????.... Sauf qu’avant d’être « assimilé », j’étais d’abord et avant tout « Militaire » !.... Vous voulez qu’on « assimile » un « militaire » de la « Gendarmerie » avec un « fonctionnaire » de l’enseignement ou du « fisc », ou de la « sncf » ???...Vous voulez ???...... 24 heures sur 24 ???...... Quel « fonctionnaire » bosse (ou peut bosser) 24 heures sur 24 ???????Qui ???... Lequel ???.... Sauf un « militaire » ???.... Qui lui, ne dort que d’un oeil ou d’une oreille !!..... 5 jours sur 7 ??.. Ou plus au besoin ????......... Arrêtez de tout mélanger !....... C’est pas « juste » !...... Non, quand on fait le métier de « gendarme », on fait pas celui de facteur ou de contrôleur SNCF, ni même d’instit !... Ca n’a rien à voir !......... Si eux veulent se comparer, qu’ils mettent donc leurs peaux en jeu n’importe quand !.... On en reparle après !....... M’étonnerait bien qu’un prof, un instit, un contrôleur SNCF ou un facteur se soit retrouvé un jour avec les 2 « fûts » d’un « 12 » de chasse en face de la gueule ??!!...........Moi oui !...... On fait pas le même « boulot » !....Pas le même !.....Adishatz.


  • smilodon smilodon 20 septembre 2016 17:31

    @ smilodon : ni même avec une lame plantée dans une épaule, par derrière !..... Me faites pas rire avec ce mot « fonctionnaire » !.... Ca veut rien dire !..... BDM !........Adishatz.


  • smilodon smilodon 20 septembre 2016 17:38

    @ : Je ne suis plus qu’un vieux con !.... Le temps passe !..... Mais en tant « qu’assimilé » « fonctionnaire », je vous met encore au défit de venir me chatouiller les orteils !...... Comme çà....Pour voir !.... Je vous donne mon adresse quand vous voulez !.... Venez !....Pas de problème !.... 25 ans de gendarmerie... J’ai appris à sauver ma peau !....... Adishatz.


    • monegasc 21 septembre 2016 23:36

      @rocla+ et tous les autres

      J’ai pris le temps de lire vos formidables commentaires sur les différences entre privé et public.
      Super moment. Merci car il n’y avait pas grand chose à voir à la TV ce soir.
      Vous avez tous réussi à faire avancer le débat. Et la France en sort grandie. Heureusement que vous êtes là ! Permettez-moi plusieurs conseils pour vos prochaines joutes :
      - Une source n’est pas suffisante pour avoir une analyse complète et exhaustive, même si vous êtes super content de trouver un article qui dit tout comme vous.
      - Ce n’est pas parce que votre boulanger fait du pain de merde, que le commerçant vous a vendu un truc inutile 10 % plus chère qu’ailleurs ou que le professeur des écoles qui enseigne à votre fils chéri est un gros con que tous les boulangers, commerçants et enseignants sont pareils.
      - La France est un pays riche et son histoire est singulière. On aime beaucoup nous comparer à nos voisins qui ont fait mieux dans tel domaine. On nous bassine en nous traitant de mauvais élève. Mais la France, c’est un élève un peu à part qui emmerde tout le monde car on a une manière de prouver notre indépendance bien à nous. On n’aime pas faire comme tout le monde. Bien-sûr qu’on pourrait faire mieux. Mais si on se pliait à tous les exigences, on ne serait plus Français. Et qu’on se le disent : on n’est pas si nuls que cela. Loin s’en faut. Les médias n’utilisent jamais les contre-exemples. Leur boulot, qui est le même que celui des politiciens est de parler de ce qui ne va pas. On s’en fout des bonnes nouvelles car cela n’intéresse personne.
      - Si par le passé, des réformes ont abouti dans la douleur mais ont malgré tout permis une avancée sociale pour le bien-commun, cela n’est plus vrai aujourd’hui. Ouvrons les yeux et restons concentré sur l’ennemi commun : la finance et ses puissantes multinationales qui veulent prendre le pouvoir sur l’ensemble des biens communs pour définitivement mettre hors jeu la démocratie. Tous nos clivages les intéressent et nourrissent leurs ambitions. Relisons les classiques de la science-fiction et des romans d’anticipation. Beaucoup de leurs idées se sont réalisées aujourd’hui. L’homme est un loup pour l’homme et le Graal s’appelle POUVOIR. La mégalomanie n’est pas morte. Certains puissants rêvent de devenir empereurs du vaste monde. (et je n’ai pas fumé la moquette...)
      - Pour finir, un dernier conseil pour avancer : écoutez les arguments exprimés intelligemment par certains et nourrissez-vous de ces divergences. "ah oui, je n’avais pas vu la question sous cet angle ; sur ce point il a en revanche raison ; tiens, cela vaudrait la peine d’être vérifié ; ... )
      Bonne soirée tout le monde


  • José Barreau Sot (---.---.58.56) 25 septembre 2016 13:54

    Les fonctionnaires, il y en. On en manque, meme plutot. On parle du cout de la fonction publique : celui-ci est plombe par toutes les hirarchies et autres placards politiques. Un categorie A coute trois categorie C !! Alors virons du chef, du cadre, du directeur plutot que des cantoniers, des agents de bureau ou des ATSEM

    Et la pietre valeur de la fonction publique... Deux rappels : la scurit sociale a un cot de fonctionnement d’environ 5%. Une mutuelle, c’est 8-10% ; et une socit de mutuelle sant, c’est plutt 13-15%. Bravo le priv... A l’epoque de son existence, l’ANPE savait mieux placer les chomeurs (sans slection) que les societes privees, qui elles selectionnaient leurs candidats... No comment

    Desole pour les accents.


Réagir